Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

28 - Abbaye aux Dames.. en référendum.. / Un si petit village... R.I.P / Shootings " promotion " avec Vanessa - Salon du livre - Images du jour

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Abbaye aux Dames

Ou, quand la cité musicale baisse le ton

... pour mieux nous écouter, pour mieux nous lire. En effet cette structure associative se met à l'écoute de " son petit peuple "mais c'est certainement pour mieux nous servir. Autour de cette consultation, et en son centre, nous avons retrouvé le collectif " Random Random ", chargé (certes en partenariat) de nous concocter cette soirée de jeudi soir.

... pour mieux nous écouter, pour mieux nous lire. En effet cette structure associative se met à l'écoute de " son petit peuple "mais c'est certainement pour mieux nous servir. Autour de cette consultation, et en son centre, nous avons retrouvé le collectif " Random Random ", chargé (certes en partenariat) de nous concocter cette soirée de jeudi soir.

Ainsi, dans ses bâtiments conventuels, avaient été constitué des groupes divers, expressions libres, théâtre, chacun s'exprimant parfois avec un simple mot collé une simulation du complexe de l'abbaye et de ses structures. " Partager " fut le choix de C-H.
Ainsi, dans ses bâtiments conventuels, avaient été constitué des groupes divers, expressions libres, théâtre, chacun s'exprimant parfois avec un simple mot collé une simulation du complexe de l'abbaye et de ses structures. " Partager " fut le choix de C-H.
Ainsi, dans ses bâtiments conventuels, avaient été constitué des groupes divers, expressions libres, théâtre, chacun s'exprimant parfois avec un simple mot collé une simulation du complexe de l'abbaye et de ses structures. " Partager " fut le choix de C-H.

Ainsi, dans ses bâtiments conventuels, avaient été constitué des groupes divers, expressions libres, théâtre, chacun s'exprimant parfois avec un simple mot collé une simulation du complexe de l'abbaye et de ses structures. " Partager " fut le choix de C-H.

*******************************

*******************************

Village des Corbières / Aude

Au nom de la mémoire des hommes, un ami téléphone et demande son aide pour retrouver un parent disparu en 1944.

Ainsi partant de la capitale de la Saintonge, ce fut une courte immersion dans un village de l'Aude, Fraissé des Corbières (300 habitants)

En effet, Jean Texier, 24 ans, un Saintais avait disparu, mort à la guerre le 1er novembre 1944.

Résultats:........

L'avion, un " B-26 Marauder " était parti d'Algérie et du fait du brouillard qu'il y avait au-dessus des Corbières (Sud-est de Carcassonne) il s'était écrasé dans ces hautes régions. Il y avait six aviateurs, plus un autre militaire qui était monté à bord. Les villageois du bourg de Fraissé des Corbières étaient ensuite montés pour ramener les corps carbonisés, utilisant pour cela des armoires de vestiaires. le lieu porte encore des traces de l'incendie. Jean Texier a été ramené à Saintes le 11 janvier 1949, il repose au cimetière St Vivien. pour la petite histoire, sa mère était concierge de l'amphithéâtre de Saintes et logeait sur place avec son mari qui était agent de police de la ville.
L'avion, un " B-26 Marauder " était parti d'Algérie et du fait du brouillard qu'il y avait au-dessus des Corbières (Sud-est de Carcassonne) il s'était écrasé dans ces hautes régions. Il y avait six aviateurs, plus un autre militaire qui était monté à bord. Les villageois du bourg de Fraissé des Corbières étaient ensuite montés pour ramener les corps carbonisés, utilisant pour cela des armoires de vestiaires. le lieu porte encore des traces de l'incendie. Jean Texier a été ramené à Saintes le 11 janvier 1949, il repose au cimetière St Vivien. pour la petite histoire, sa mère était concierge de l'amphithéâtre de Saintes et logeait sur place avec son mari qui était agent de police de la ville.
L'avion, un " B-26 Marauder " était parti d'Algérie et du fait du brouillard qu'il y avait au-dessus des Corbières (Sud-est de Carcassonne) il s'était écrasé dans ces hautes régions. Il y avait six aviateurs, plus un autre militaire qui était monté à bord. Les villageois du bourg de Fraissé des Corbières étaient ensuite montés pour ramener les corps carbonisés, utilisant pour cela des armoires de vestiaires. le lieu porte encore des traces de l'incendie. Jean Texier a été ramené à Saintes le 11 janvier 1949, il repose au cimetière St Vivien. pour la petite histoire, sa mère était concierge de l'amphithéâtre de Saintes et logeait sur place avec son mari qui était agent de police de la ville.
L'avion, un " B-26 Marauder " était parti d'Algérie et du fait du brouillard qu'il y avait au-dessus des Corbières (Sud-est de Carcassonne) il s'était écrasé dans ces hautes régions. Il y avait six aviateurs, plus un autre militaire qui était monté à bord. Les villageois du bourg de Fraissé des Corbières étaient ensuite montés pour ramener les corps carbonisés, utilisant pour cela des armoires de vestiaires. le lieu porte encore des traces de l'incendie. Jean Texier a été ramené à Saintes le 11 janvier 1949, il repose au cimetière St Vivien. pour la petite histoire, sa mère était concierge de l'amphithéâtre de Saintes et logeait sur place avec son mari qui était agent de police de la ville.
L'avion, un " B-26 Marauder " était parti d'Algérie et du fait du brouillard qu'il y avait au-dessus des Corbières (Sud-est de Carcassonne) il s'était écrasé dans ces hautes régions. Il y avait six aviateurs, plus un autre militaire qui était monté à bord. Les villageois du bourg de Fraissé des Corbières étaient ensuite montés pour ramener les corps carbonisés, utilisant pour cela des armoires de vestiaires. le lieu porte encore des traces de l'incendie. Jean Texier a été ramené à Saintes le 11 janvier 1949, il repose au cimetière St Vivien. pour la petite histoire, sa mère était concierge de l'amphithéâtre de Saintes et logeait sur place avec son mari qui était agent de police de la ville.

L'avion, un " B-26 Marauder " était parti d'Algérie et du fait du brouillard qu'il y avait au-dessus des Corbières (Sud-est de Carcassonne) il s'était écrasé dans ces hautes régions. Il y avait six aviateurs, plus un autre militaire qui était monté à bord. Les villageois du bourg de Fraissé des Corbières étaient ensuite montés pour ramener les corps carbonisés, utilisant pour cela des armoires de vestiaires. le lieu porte encore des traces de l'incendie. Jean Texier a été ramené à Saintes le 11 janvier 1949, il repose au cimetière St Vivien. pour la petite histoire, sa mère était concierge de l'amphithéâtre de Saintes et logeait sur place avec son mari qui était agent de police de la ville.

***********************************

***********************************

Opération shooting " Promotions "

Quand le charme se bat pour notre commerce et nos valeurs locales

Vanessa n'a pas décroché la couronne de " Miss Saintes - Pays de Saintonge 2014 ", mais elle continue sur sa lancée et contribue à sa manière à promouvoir Saintes et la Saintonge.

Comme sur un plateau de tournage... Moteur......  Action......

Comme sur un plateau de tournage... Moteur...... Action......

Avec la participation ... Galeries Lafayette (Saintes), Concession Peugeot automobiles (Saint Georges des Coteaux), Délys (Rue St Michel - Lingerie fine, et autres vêtements légers), Bar L'Escar'Mouche (Saintes rue arc de triomphe / Franck). L'absence de température clémente n'a pas permis de "Shooting patrimoine / Saintes). merci à Vanessa pour sa gentillesse et sa participation avisée. (remarques: cliquez sur la flèche à droite ou à gauche). Ces photos ne sont que des extraits du shooting.
Avec la participation ... Galeries Lafayette (Saintes), Concession Peugeot automobiles (Saint Georges des Coteaux), Délys (Rue St Michel - Lingerie fine, et autres vêtements légers), Bar L'Escar'Mouche (Saintes rue arc de triomphe / Franck). L'absence de température clémente n'a pas permis de "Shooting patrimoine / Saintes). merci à Vanessa pour sa gentillesse et sa participation avisée. (remarques: cliquez sur la flèche à droite ou à gauche). Ces photos ne sont que des extraits du shooting.Avec la participation ... Galeries Lafayette (Saintes), Concession Peugeot automobiles (Saint Georges des Coteaux), Délys (Rue St Michel - Lingerie fine, et autres vêtements légers), Bar L'Escar'Mouche (Saintes rue arc de triomphe / Franck). L'absence de température clémente n'a pas permis de "Shooting patrimoine / Saintes). merci à Vanessa pour sa gentillesse et sa participation avisée. (remarques: cliquez sur la flèche à droite ou à gauche). Ces photos ne sont que des extraits du shooting.
Avec la participation ... Galeries Lafayette (Saintes), Concession Peugeot automobiles (Saint Georges des Coteaux), Délys (Rue St Michel - Lingerie fine, et autres vêtements légers), Bar L'Escar'Mouche (Saintes rue arc de triomphe / Franck). L'absence de température clémente n'a pas permis de "Shooting patrimoine / Saintes). merci à Vanessa pour sa gentillesse et sa participation avisée. (remarques: cliquez sur la flèche à droite ou à gauche). Ces photos ne sont que des extraits du shooting.

Avec la participation ... Galeries Lafayette (Saintes), Concession Peugeot automobiles (Saint Georges des Coteaux), Délys (Rue St Michel - Lingerie fine, et autres vêtements légers), Bar L'Escar'Mouche (Saintes rue arc de triomphe / Franck). L'absence de température clémente n'a pas permis de "Shooting patrimoine / Saintes). merci à Vanessa pour sa gentillesse et sa participation avisée. (remarques: cliquez sur la flèche à droite ou à gauche). Ces photos ne sont que des extraits du shooting.

**************************

**************************

Images de ce vendredi

---> La Charente

---> Inscriptions lapidaires

Après le cliché de ces hommes qui.. marchent sur l'eau, une inscription découverte sur le mur extérieur de l'abbaye, probablement une centaine d'années, sinon plus, mais faute de déchiffrage / lecture, rien de certain. Dans ce site de l'abbaye se déroule aussi ce week end le " 13ième salon du livre des droits de l'homme et de la solidarité ".
Après le cliché de ces hommes qui.. marchent sur l'eau, une inscription découverte sur le mur extérieur de l'abbaye, probablement une centaine d'années, sinon plus, mais faute de déchiffrage / lecture, rien de certain. Dans ce site de l'abbaye se déroule aussi ce week end le " 13ième salon du livre des droits de l'homme et de la solidarité ".

Après le cliché de ces hommes qui.. marchent sur l'eau, une inscription découverte sur le mur extérieur de l'abbaye, probablement une centaine d'années, sinon plus, mais faute de déchiffrage / lecture, rien de certain. Dans ce site de l'abbaye se déroule aussi ce week end le " 13ième salon du livre des droits de l'homme et de la solidarité ".

Conférences, expositions (Panorama des monuments aux morts, des photos de Georges Brassens), prises de paroles. Deux arbres de la paix, sur un style choisi par l'association " Coyote ". Des noms.... Antoine Egéa (Mort pour la France 14/18), Paul Thiébaud (combattant 14/48), un nommé Alexis (Travail obligatoire en Allemagne STO). Des livres, ici en aperçu le livre de Georges et de Michel... " Hommages aux poilus Saintongeais ". Et de nombreux dessins suggérés par les enfants des écoles. Ont pris la parole, entre autres, Agathe Morin, Catherine Quéré (Député), qui en a profité pour assurer qu'elle voterait la reconnaissance de la Palestine par la France. Puis il a été entendu, comme un appel aux élus, instances nationales, locales.... " Ne plus folkloriser les manifestations patriotiques, faire en sorte qu'elles fassent jaillir un élan vers un mieux pour les humains " (Dont acte avec une interprétation relative mais très proche de ce souhait). Etaient excusés: Dominique Bussereau, président du Conseil général 17, Jean-Philippe Machon, Maire de Saintes, Christophe Dourthe, conseiller général.
Conférences, expositions (Panorama des monuments aux morts, des photos de Georges Brassens), prises de paroles. Deux arbres de la paix, sur un style choisi par l'association " Coyote ". Des noms.... Antoine Egéa (Mort pour la France 14/18), Paul Thiébaud (combattant 14/48), un nommé Alexis (Travail obligatoire en Allemagne STO). Des livres, ici en aperçu le livre de Georges et de Michel... " Hommages aux poilus Saintongeais ". Et de nombreux dessins suggérés par les enfants des écoles. Ont pris la parole, entre autres, Agathe Morin, Catherine Quéré (Député), qui en a profité pour assurer qu'elle voterait la reconnaissance de la Palestine par la France. Puis il a été entendu, comme un appel aux élus, instances nationales, locales.... " Ne plus folkloriser les manifestations patriotiques, faire en sorte qu'elles fassent jaillir un élan vers un mieux pour les humains " (Dont acte avec une interprétation relative mais très proche de ce souhait). Etaient excusés: Dominique Bussereau, président du Conseil général 17, Jean-Philippe Machon, Maire de Saintes, Christophe Dourthe, conseiller général.
Conférences, expositions (Panorama des monuments aux morts, des photos de Georges Brassens), prises de paroles. Deux arbres de la paix, sur un style choisi par l'association " Coyote ". Des noms.... Antoine Egéa (Mort pour la France 14/18), Paul Thiébaud (combattant 14/48), un nommé Alexis (Travail obligatoire en Allemagne STO). Des livres, ici en aperçu le livre de Georges et de Michel... " Hommages aux poilus Saintongeais ". Et de nombreux dessins suggérés par les enfants des écoles. Ont pris la parole, entre autres, Agathe Morin, Catherine Quéré (Député), qui en a profité pour assurer qu'elle voterait la reconnaissance de la Palestine par la France. Puis il a été entendu, comme un appel aux élus, instances nationales, locales.... " Ne plus folkloriser les manifestations patriotiques, faire en sorte qu'elles fassent jaillir un élan vers un mieux pour les humains " (Dont acte avec une interprétation relative mais très proche de ce souhait). Etaient excusés: Dominique Bussereau, président du Conseil général 17, Jean-Philippe Machon, Maire de Saintes, Christophe Dourthe, conseiller général.
Conférences, expositions (Panorama des monuments aux morts, des photos de Georges Brassens), prises de paroles. Deux arbres de la paix, sur un style choisi par l'association " Coyote ". Des noms.... Antoine Egéa (Mort pour la France 14/18), Paul Thiébaud (combattant 14/48), un nommé Alexis (Travail obligatoire en Allemagne STO). Des livres, ici en aperçu le livre de Georges et de Michel... " Hommages aux poilus Saintongeais ". Et de nombreux dessins suggérés par les enfants des écoles. Ont pris la parole, entre autres, Agathe Morin, Catherine Quéré (Député), qui en a profité pour assurer qu'elle voterait la reconnaissance de la Palestine par la France. Puis il a été entendu, comme un appel aux élus, instances nationales, locales.... " Ne plus folkloriser les manifestations patriotiques, faire en sorte qu'elles fassent jaillir un élan vers un mieux pour les humains " (Dont acte avec une interprétation relative mais très proche de ce souhait). Etaient excusés: Dominique Bussereau, président du Conseil général 17, Jean-Philippe Machon, Maire de Saintes, Christophe Dourthe, conseiller général.
Conférences, expositions (Panorama des monuments aux morts, des photos de Georges Brassens), prises de paroles. Deux arbres de la paix, sur un style choisi par l'association " Coyote ". Des noms.... Antoine Egéa (Mort pour la France 14/18), Paul Thiébaud (combattant 14/48), un nommé Alexis (Travail obligatoire en Allemagne STO). Des livres, ici en aperçu le livre de Georges et de Michel... " Hommages aux poilus Saintongeais ". Et de nombreux dessins suggérés par les enfants des écoles. Ont pris la parole, entre autres, Agathe Morin, Catherine Quéré (Député), qui en a profité pour assurer qu'elle voterait la reconnaissance de la Palestine par la France. Puis il a été entendu, comme un appel aux élus, instances nationales, locales.... " Ne plus folkloriser les manifestations patriotiques, faire en sorte qu'elles fassent jaillir un élan vers un mieux pour les humains " (Dont acte avec une interprétation relative mais très proche de ce souhait). Etaient excusés: Dominique Bussereau, président du Conseil général 17, Jean-Philippe Machon, Maire de Saintes, Christophe Dourthe, conseiller général.
Conférences, expositions (Panorama des monuments aux morts, des photos de Georges Brassens), prises de paroles. Deux arbres de la paix, sur un style choisi par l'association " Coyote ". Des noms.... Antoine Egéa (Mort pour la France 14/18), Paul Thiébaud (combattant 14/48), un nommé Alexis (Travail obligatoire en Allemagne STO). Des livres, ici en aperçu le livre de Georges et de Michel... " Hommages aux poilus Saintongeais ". Et de nombreux dessins suggérés par les enfants des écoles. Ont pris la parole, entre autres, Agathe Morin, Catherine Quéré (Député), qui en a profité pour assurer qu'elle voterait la reconnaissance de la Palestine par la France. Puis il a été entendu, comme un appel aux élus, instances nationales, locales.... " Ne plus folkloriser les manifestations patriotiques, faire en sorte qu'elles fassent jaillir un élan vers un mieux pour les humains " (Dont acte avec une interprétation relative mais très proche de ce souhait). Etaient excusés: Dominique Bussereau, président du Conseil général 17, Jean-Philippe Machon, Maire de Saintes, Christophe Dourthe, conseiller général.

Conférences, expositions (Panorama des monuments aux morts, des photos de Georges Brassens), prises de paroles. Deux arbres de la paix, sur un style choisi par l'association " Coyote ". Des noms.... Antoine Egéa (Mort pour la France 14/18), Paul Thiébaud (combattant 14/48), un nommé Alexis (Travail obligatoire en Allemagne STO). Des livres, ici en aperçu le livre de Georges et de Michel... " Hommages aux poilus Saintongeais ". Et de nombreux dessins suggérés par les enfants des écoles. Ont pris la parole, entre autres, Agathe Morin, Catherine Quéré (Député), qui en a profité pour assurer qu'elle voterait la reconnaissance de la Palestine par la France. Puis il a été entendu, comme un appel aux élus, instances nationales, locales.... " Ne plus folkloriser les manifestations patriotiques, faire en sorte qu'elles fassent jaillir un élan vers un mieux pour les humains " (Dont acte avec une interprétation relative mais très proche de ce souhait). Etaient excusés: Dominique Bussereau, président du Conseil général 17, Jean-Philippe Machon, Maire de Saintes, Christophe Dourthe, conseiller général.

28 - Abbaye aux Dames.. en référendum.. / Un si petit village... R.I.P / Shootings " promotion " avec Vanessa - Salon du livre - Images du jour

Voir les commentaires

26 - Aurélie Nouveau.. Patchworks " Saison 1 " - Sud Ouest fait du bruit - Avis de recherches éléments matériels

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

" Saison 1 " avec ....

Aurélie Nouveau 

" Automne 2014 - Saintes "

" Pixels Patchworks "avec l'aimable autorisation du " modèle " en voie de devenir " Miss Saintes - Pays de Saintonge 2014 "

" Pixels Patchworks "avec l'aimable autorisation du " modèle " en voie de devenir " Miss Saintes - Pays de Saintonge 2014 "

***************************

***************************

Sud Ouest..... Echos

" Copie - Collé "

L'auteur de Culture-Histoire en est convaincu pour un usage abusif. En effet il se souvient qu'alors qu'il était mécanicien t qu'il équilibrait les roues..... la roue tournant à grand vitesse et bein équilibrée ne faisait pas dévier d'un quart d emilimètres l'aiguille, mais au moindre gramme de surcharge l'aiguille oscillait. Il doit en être de même pour notre cerveau..... Même une perturbation infinitésimale peut influer sur son évolution, voire comportement.....

L'auteur de Culture-Histoire en est convaincu pour un usage abusif. En effet il se souvient qu'alors qu'il était mécanicien t qu'il équilibrait les roues..... la roue tournant à grand vitesse et bein équilibrée ne faisait pas dévier d'un quart d emilimètres l'aiguille, mais au moindre gramme de surcharge l'aiguille oscillait. Il doit en être de même pour notre cerveau..... Même une perturbation infinitésimale peut influer sur son évolution, voire comportement.....

Le bruit, à nouveau l'auteur de C-H en connait les secrets. En effet, alors qu'il était fonctionnaire territorial (P.M) il avait été homologué en matière de nuisance sonore, aussi, sur la ville de Saintes il avait eu à intervenir nuit et jour avec l'appareil nommé sonomètre. En matière de bruit, rien n'est si simple, il y a nuisances avérées et ponctuelles, ces bruits qui peuvent se gérer. Le saviez-vous.. le bruit " 0 " n'existe pas, sinon on est mort, même nos os, notre corps résonne en nous.

Le bruit, à nouveau l'auteur de C-H en connait les secrets. En effet, alors qu'il était fonctionnaire territorial (P.M) il avait été homologué en matière de nuisance sonore, aussi, sur la ville de Saintes il avait eu à intervenir nuit et jour avec l'appareil nommé sonomètre. En matière de bruit, rien n'est si simple, il y a nuisances avérées et ponctuelles, ces bruits qui peuvent se gérer. Le saviez-vous.. le bruit " 0 " n'existe pas, sinon on est mort, même nos os, notre corps résonne en nous.

********************************

********************************

Avis de recherches - Search

 

..........." Wanted " ----> R.A.F

 

26 - Aurélie Nouveau.. Patchworks " Saison 1 " - Sud Ouest fait du bruit - Avis de recherches éléments matériels

Voir les commentaires

23 - Miss Saintes 2014... Aurélie Nouveau, et Noémie Coudret, suivies de Rachel Buisan - Comédie musicale... ambiance famille de qualité

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Miss Saintes Pays de Saintonge

La sacrée soirée.....

 

Est élue.....

«Miss Saintes – Pays de Saintonge 2014 »

Aurélie Nouveau (n° 7)

Les Dauphines sont…. La première Dauphine Noémie Coudret, la seconde Dauphine Rachel Buisan.

Avec une organisation  au « Top » comme sait le faire Sandrine Seguès « Saintes Evénements » (Commerçante mariage Boutique), la soirée fut très festive, dans une salle pleine, une ambiance surchauffée, enfin presque survoltée, il y avait de quoi. 

En effet, au cours de deux shows de l’école de Saintonge, de Nathalie Biguey, cette dernière avait su donner le ton. Les deux shows portants sur la coiffure et le maquillage, en direct par ses élèves.

C’est ainsi, devant un parterre d’environ 600 personnes, les candidates se sont présentées, avec des défilés entrecoupés de musique et de chants, chants interprétées par Laura..

Ce n’est pas sans émotion que les demoiselles titrées se sont vues remettre les écharpes par Stéphanie Monteau, Miss Saintes 2009, toujours Miss en titre jusqu’à ce jour fatal… et idéal pour les chanceuses (qui on bien su se faire valoir), puis ce fut Monsieur le Maire qui « valida » à sa manière le couronnement de notre nouvelle Miss «  Aurélie Nouveau ».

Notre Miss…. 20 ans, en B.T.S comptabilité, 2ième année, demeure à Pont l’Abbé d’Arnoult.

 

Interview

 

Mais si nous demandions à la nouvelle demoiselle chargée d’être l’étendard de notre ville et pays de Saintonge pour une année, avec toutes les missions qui lui seront confiées, de nous parler un peu d’elle….

- Aurélie, que ressentez vous au fait d’être depuis quelques minutes une Miss… ?

« Beaucoup d’motions, je ne m’y attendais pas du tout, il y avait bien d’autres candidates ».

- C’est votre premier concours au titre de Miss et pourquoi avoir osé…. ?

« J’avais fait d’autres défilés et j’avais été élue Miss Saint-Savinien 2013. J’ai fait ce challenge pour rencontrer d’autres mannequins, faire des rencontres. Puis j’aime beaucoup la photographie, même par rapport à mo, cet instant .. T…. où je suis figé, fixé par l’appareil, cette sensation forte. Cette soirée va me rester bien ancrer dans la tête ».

- Après les études vous vous orienterez vers quelle profession… ?

« J’envisage de devenir maître chien, j’aime bien le dressage, puis cette relation entre l’homme et le chien ».

 

- Et Aurélie " Passions & Loisirs "

" Passions et loisirs... cela se rejoint souvent, en effet je suis passionné de mode et de photographie " (C-H en est ravi)

On ne peut que vous souhaitez bonne chance dans vos études et votre parcours professionnel, puis aussi de bien remplir votre rôle de Miss pour votre année d’élection. Mais avant de se quitter, avez-vous une devise, un comportement qui vous soit propre… ?

« Oui, sourire à la vie, c’est tellement précieux ce bien qu’est la vie, en fait profiter de la vie ».

Merci Aurélie et à très bientôt.

 

On vous en dévoilera un peu plus en soirée.....  Sur la photo on découvre près de e Stéphanie Monteau l'organisatrice d ela soirée... Nous avons nommé Sandrine Seguès
On vous en dévoilera un peu plus en soirée.....  Sur la photo on découvre près de e Stéphanie Monteau l'organisatrice d ela soirée... Nous avons nommé Sandrine Seguès
On vous en dévoilera un peu plus en soirée.....  Sur la photo on découvre près de e Stéphanie Monteau l'organisatrice d ela soirée... Nous avons nommé Sandrine Seguès

On vous en dévoilera un peu plus en soirée..... Sur la photo on découvre près de e Stéphanie Monteau l'organisatrice d ela soirée... Nous avons nommé Sandrine Seguès

Miss Saintes 2015.. Aurélie Nouveau, 1ière dauphine Noémie Coudret, 2ième dauphine Rachel Buisan... et à bientôt en ligne ou en entretien.
Miss Saintes 2015.. Aurélie Nouveau, 1ière dauphine Noémie Coudret, 2ième dauphine Rachel Buisan... et à bientôt en ligne ou en entretien.Miss Saintes 2015.. Aurélie Nouveau, 1ière dauphine Noémie Coudret, 2ième dauphine Rachel Buisan... et à bientôt en ligne ou en entretien.
Miss Saintes 2015.. Aurélie Nouveau, 1ière dauphine Noémie Coudret, 2ième dauphine Rachel Buisan... et à bientôt en ligne ou en entretien.Miss Saintes 2015.. Aurélie Nouveau, 1ière dauphine Noémie Coudret, 2ième dauphine Rachel Buisan... et à bientôt en ligne ou en entretien.
Miss Saintes 2015.. Aurélie Nouveau, 1ière dauphine Noémie Coudret, 2ième dauphine Rachel Buisan... et à bientôt en ligne ou en entretien.Miss Saintes 2015.. Aurélie Nouveau, 1ière dauphine Noémie Coudret, 2ième dauphine Rachel Buisan... et à bientôt en ligne ou en entretien.Miss Saintes 2015.. Aurélie Nouveau, 1ière dauphine Noémie Coudret, 2ième dauphine Rachel Buisan... et à bientôt en ligne ou en entretien.

Miss Saintes 2015.. Aurélie Nouveau, 1ière dauphine Noémie Coudret, 2ième dauphine Rachel Buisan... et à bientôt en ligne ou en entretien.

La dernière photo nous présente notre ex-Miss saintes 2009 qui nous présente, peut-être, une future candidate.. faudrait lui demander. On espère que vous êtes tombés sous le charme et avez fait votre choix du numéro......
La dernière photo nous présente notre ex-Miss saintes 2009 qui nous présente, peut-être, une future candidate.. faudrait lui demander. On espère que vous êtes tombés sous le charme et avez fait votre choix du numéro......
La dernière photo nous présente notre ex-Miss saintes 2009 qui nous présente, peut-être, une future candidate.. faudrait lui demander. On espère que vous êtes tombés sous le charme et avez fait votre choix du numéro......
La dernière photo nous présente notre ex-Miss saintes 2009 qui nous présente, peut-être, une future candidate.. faudrait lui demander. On espère que vous êtes tombés sous le charme et avez fait votre choix du numéro......
La dernière photo nous présente notre ex-Miss saintes 2009 qui nous présente, peut-être, une future candidate.. faudrait lui demander. On espère que vous êtes tombés sous le charme et avez fait votre choix du numéro......
La dernière photo nous présente notre ex-Miss saintes 2009 qui nous présente, peut-être, une future candidate.. faudrait lui demander. On espère que vous êtes tombés sous le charme et avez fait votre choix du numéro......
La dernière photo nous présente notre ex-Miss saintes 2009 qui nous présente, peut-être, une future candidate.. faudrait lui demander. On espère que vous êtes tombés sous le charme et avez fait votre choix du numéro......
La dernière photo nous présente notre ex-Miss saintes 2009 qui nous présente, peut-être, une future candidate.. faudrait lui demander. On espère que vous êtes tombés sous le charme et avez fait votre choix du numéro......
La dernière photo nous présente notre ex-Miss saintes 2009 qui nous présente, peut-être, une future candidate.. faudrait lui demander. On espère que vous êtes tombés sous le charme et avez fait votre choix du numéro......
La dernière photo nous présente notre ex-Miss saintes 2009 qui nous présente, peut-être, une future candidate.. faudrait lui demander. On espère que vous êtes tombés sous le charme et avez fait votre choix du numéro......
La dernière photo nous présente notre ex-Miss saintes 2009 qui nous présente, peut-être, une future candidate.. faudrait lui demander. On espère que vous êtes tombés sous le charme et avez fait votre choix du numéro......
La dernière photo nous présente notre ex-Miss saintes 2009 qui nous présente, peut-être, une future candidate.. faudrait lui demander. On espère que vous êtes tombés sous le charme et avez fait votre choix du numéro......
La dernière photo nous présente notre ex-Miss saintes 2009 qui nous présente, peut-être, une future candidate.. faudrait lui demander. On espère que vous êtes tombés sous le charme et avez fait votre choix du numéro......
La dernière photo nous présente notre ex-Miss saintes 2009 qui nous présente, peut-être, une future candidate.. faudrait lui demander. On espère que vous êtes tombés sous le charme et avez fait votre choix du numéro......
La dernière photo nous présente notre ex-Miss saintes 2009 qui nous présente, peut-être, une future candidate.. faudrait lui demander. On espère que vous êtes tombés sous le charme et avez fait votre choix du numéro......
La dernière photo nous présente notre ex-Miss saintes 2009 qui nous présente, peut-être, une future candidate.. faudrait lui demander. On espère que vous êtes tombés sous le charme et avez fait votre choix du numéro......
La dernière photo nous présente notre ex-Miss saintes 2009 qui nous présente, peut-être, une future candidate.. faudrait lui demander. On espère que vous êtes tombés sous le charme et avez fait votre choix du numéro......
La dernière photo nous présente notre ex-Miss saintes 2009 qui nous présente, peut-être, une future candidate.. faudrait lui demander. On espère que vous êtes tombés sous le charme et avez fait votre choix du numéro......
La dernière photo nous présente notre ex-Miss saintes 2009 qui nous présente, peut-être, une future candidate.. faudrait lui demander. On espère que vous êtes tombés sous le charme et avez fait votre choix du numéro......
La dernière photo nous présente notre ex-Miss saintes 2009 qui nous présente, peut-être, une future candidate.. faudrait lui demander. On espère que vous êtes tombés sous le charme et avez fait votre choix du numéro......
La dernière photo nous présente notre ex-Miss saintes 2009 qui nous présente, peut-être, une future candidate.. faudrait lui demander. On espère que vous êtes tombés sous le charme et avez fait votre choix du numéro......
La dernière photo nous présente notre ex-Miss saintes 2009 qui nous présente, peut-être, une future candidate.. faudrait lui demander. On espère que vous êtes tombés sous le charme et avez fait votre choix du numéro......
La dernière photo nous présente notre ex-Miss saintes 2009 qui nous présente, peut-être, une future candidate.. faudrait lui demander. On espère que vous êtes tombés sous le charme et avez fait votre choix du numéro......
La dernière photo nous présente notre ex-Miss saintes 2009 qui nous présente, peut-être, une future candidate.. faudrait lui demander. On espère que vous êtes tombés sous le charme et avez fait votre choix du numéro......

La dernière photo nous présente notre ex-Miss saintes 2009 qui nous présente, peut-être, une future candidate.. faudrait lui demander. On espère que vous êtes tombés sous le charme et avez fait votre choix du numéro......

*******************************************

*******************************************

*******************************************

Paroisses et comédie

Un " ménestrel ", des scènes galantes, le tout organisé par les paroisses de la rive gauche de Saintes. Ainsi ce dimanche après-midi, dans la salle du Camélia (Saintes) devant une salle comble, était présenté donné des... nouvelles de la Nouvelle-France, sur le thème " Les fiancés de l'été indien ", sujet très prometteur, dont des séquences de séductions, pour aboutir à certaines fins, ont fait sourire très largement le vicaire épiscopal présent (Jean-Pierre Samoride, ancien curé de St pierre, très.... sainement. Mais si vous êtes curieux, que vous vouliez vous détendre, même en famille, c'est toujours possible de voir cette comédie musicale qui sera rejouée le dimanche 6 décembre à la maison de retraite / de vie " Les petites sœurs   des pauvres ".  Et, ci-après, un proche et fidèle lecteur nous a adressé cette belle photo prise ce lundi soir, alors on la partage.
Un " ménestrel ", des scènes galantes, le tout organisé par les paroisses de la rive gauche de Saintes. Ainsi ce dimanche après-midi, dans la salle du Camélia (Saintes) devant une salle comble, était présenté donné des... nouvelles de la Nouvelle-France, sur le thème " Les fiancés de l'été indien ", sujet très prometteur, dont des séquences de séductions, pour aboutir à certaines fins, ont fait sourire très largement le vicaire épiscopal présent (Jean-Pierre Samoride, ancien curé de St pierre, très.... sainement. Mais si vous êtes curieux, que vous vouliez vous détendre, même en famille, c'est toujours possible de voir cette comédie musicale qui sera rejouée le dimanche 6 décembre à la maison de retraite / de vie " Les petites sœurs   des pauvres ".  Et, ci-après, un proche et fidèle lecteur nous a adressé cette belle photo prise ce lundi soir, alors on la partage.
Un " ménestrel ", des scènes galantes, le tout organisé par les paroisses de la rive gauche de Saintes. Ainsi ce dimanche après-midi, dans la salle du Camélia (Saintes) devant une salle comble, était présenté donné des... nouvelles de la Nouvelle-France, sur le thème " Les fiancés de l'été indien ", sujet très prometteur, dont des séquences de séductions, pour aboutir à certaines fins, ont fait sourire très largement le vicaire épiscopal présent (Jean-Pierre Samoride, ancien curé de St pierre, très.... sainement. Mais si vous êtes curieux, que vous vouliez vous détendre, même en famille, c'est toujours possible de voir cette comédie musicale qui sera rejouée le dimanche 6 décembre à la maison de retraite / de vie " Les petites sœurs   des pauvres ".  Et, ci-après, un proche et fidèle lecteur nous a adressé cette belle photo prise ce lundi soir, alors on la partage.
Un " ménestrel ", des scènes galantes, le tout organisé par les paroisses de la rive gauche de Saintes. Ainsi ce dimanche après-midi, dans la salle du Camélia (Saintes) devant une salle comble, était présenté donné des... nouvelles de la Nouvelle-France, sur le thème " Les fiancés de l'été indien ", sujet très prometteur, dont des séquences de séductions, pour aboutir à certaines fins, ont fait sourire très largement le vicaire épiscopal présent (Jean-Pierre Samoride, ancien curé de St pierre, très.... sainement. Mais si vous êtes curieux, que vous vouliez vous détendre, même en famille, c'est toujours possible de voir cette comédie musicale qui sera rejouée le dimanche 6 décembre à la maison de retraite / de vie " Les petites sœurs   des pauvres ".  Et, ci-après, un proche et fidèle lecteur nous a adressé cette belle photo prise ce lundi soir, alors on la partage.
Un " ménestrel ", des scènes galantes, le tout organisé par les paroisses de la rive gauche de Saintes. Ainsi ce dimanche après-midi, dans la salle du Camélia (Saintes) devant une salle comble, était présenté donné des... nouvelles de la Nouvelle-France, sur le thème " Les fiancés de l'été indien ", sujet très prometteur, dont des séquences de séductions, pour aboutir à certaines fins, ont fait sourire très largement le vicaire épiscopal présent (Jean-Pierre Samoride, ancien curé de St pierre, très.... sainement. Mais si vous êtes curieux, que vous vouliez vous détendre, même en famille, c'est toujours possible de voir cette comédie musicale qui sera rejouée le dimanche 6 décembre à la maison de retraite / de vie " Les petites sœurs   des pauvres ".  Et, ci-après, un proche et fidèle lecteur nous a adressé cette belle photo prise ce lundi soir, alors on la partage.

Un " ménestrel ", des scènes galantes, le tout organisé par les paroisses de la rive gauche de Saintes. Ainsi ce dimanche après-midi, dans la salle du Camélia (Saintes) devant une salle comble, était présenté donné des... nouvelles de la Nouvelle-France, sur le thème " Les fiancés de l'été indien ", sujet très prometteur, dont des séquences de séductions, pour aboutir à certaines fins, ont fait sourire très largement le vicaire épiscopal présent (Jean-Pierre Samoride, ancien curé de St pierre, très.... sainement. Mais si vous êtes curieux, que vous vouliez vous détendre, même en famille, c'est toujours possible de voir cette comédie musicale qui sera rejouée le dimanche 6 décembre à la maison de retraite / de vie " Les petites sœurs des pauvres ". Et, ci-après, un proche et fidèle lecteur nous a adressé cette belle photo prise ce lundi soir, alors on la partage.

23 - Miss Saintes 2014... Aurélie Nouveau, et Noémie Coudret, suivies de Rachel Buisan - Comédie musicale... ambiance famille  de qualité

Voir les commentaires

19 - Handicap... La semaine - Une " Miss Saintes ".. ce sera votre choix... - Un DON presque pour les autres.... - Pont en question - Conseil municipal .. Aperçu

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

 C'est quoi un handicap...?

Chacun de nous a certainement un handicap dans un domaine ou un autre, miniscule ou énorme, c'est un peu comme une grande échelle, avec de nombreux barreaux, chacun est à son barreau.

" Du travail pour les personnes atteintes d'un handicap, invalidant pour certaines activités "

Vous connaissez peut-être une personne atteinte d'un certain handicap, lui bloquant une activité professionnelle, alors informez-là. Merci pour..... EUX.

Vous connaissez peut-être une personne atteinte d'un certain handicap, lui bloquant une activité professionnelle, alors informez-là. Merci pour..... EUX.

*****************************

*****************************

" Miss Saintes ... en vue "

Les réseaux sociaux explosent......

19 - Handicap... La semaine - Une " Miss Saintes ".. ce sera votre choix... - Un DON presque pour les autres.... - Pont en question - Conseil municipal .. Aperçu
19 - Handicap... La semaine - Une " Miss Saintes ".. ce sera votre choix... - Un DON presque pour les autres.... - Pont en question - Conseil municipal .. Aperçu

*********************************

*********************************

Le pont de Saintes

Regard différent........

Selon que l'on aime le cliché extrait d'une certaine collection ou bien voir l'évolution de ce fameux pont Bernard Palissy, passant par la case entretien, nécessité oblige. Mais comme l'a déclaré une élu de l'opposition au Conseil municipal de Saintes, il y a deux heures..... " Pourquoi l'avoir gratté et peint deux fois....? " Réponse dans le prochain compte rendu du C.M.
Selon que l'on aime le cliché extrait d'une certaine collection ou bien voir l'évolution de ce fameux pont Bernard Palissy, passant par la case entretien, nécessité oblige. Mais comme l'a déclaré une élu de l'opposition au Conseil municipal de Saintes, il y a deux heures..... " Pourquoi l'avoir gratté et peint deux fois....? " Réponse dans le prochain compte rendu du C.M.

Selon que l'on aime le cliché extrait d'une certaine collection ou bien voir l'évolution de ce fameux pont Bernard Palissy, passant par la case entretien, nécessité oblige. Mais comme l'a déclaré une élu de l'opposition au Conseil municipal de Saintes, il y a deux heures..... " Pourquoi l'avoir gratté et peint deux fois....? " Réponse dans le prochain compte rendu du C.M.

*******************************

Conseil municipal Saintes

*******************************

Extraits.......

Conseil municipal / 21/11

 

29 délibérations devant une salle comble, en effet tous les élus (moins I-P Chauché) sont présents et tous les sièges réservés au public sont pleins.

Sur les 29 points abordés, la liste complète des délib’ est jointe, voici des extraits….

 

Monsieur le Maire ouvre la séance.

19 - Handicap... La semaine - Une " Miss Saintes ".. ce sera votre choix... - Un DON presque pour les autres.... - Pont en question - Conseil municipal .. Aperçu
19 - Handicap... La semaine - Une " Miss Saintes ".. ce sera votre choix... - Un DON presque pour les autres.... - Pont en question - Conseil municipal .. Aperçu

Point 2 : Communauté d’agglomération de Saintes – Modifications statutaires…. Jean-Pierre Boutet-Petit (opposition *) fait quelques remarques sur ces modifications statutaires où certains avis ont du être négligés, Claude Chiron (Elu en charge de ce dossier) lui répond que justement ils vont s’arranger pour travailler avec eux. Et J-P B-P de conclure « Oui, en effet, pour un meilleur service public ».

Point 3 :   ..accessibilité aux personnes handicapées…. Nécessité d’adapter l’accessibilité aux personnes handicapées, ville et communauté d’agglomération. Ce devra être un même combat, résultat équitable. Avant 2015 un schéma de réalisation devra être établi sur 3 années.

Annie Tendron, élue de la majorité, rebondit…. « Il y aura certainement des demandes dérogations qui n’auront peut-être pas lieu d’être… » Puis un autre commentaire d’un membre du conseil… « Ces aménagement s sont aussi utiles pour les dames enceintes, voire aussi les mamans (ou papas) avec un bébé, bien sûr les personnes âgées ».

Point 4 : Tarif eau…..  L’opposition votera cette délibération, mais signale l’activité polluante de l’agriculture, d’où des dépollutions nécessaires. De ce fait en hiver il faut acheter de l’eau pour dépolluer…. Mais en sens inverse en été de l’eau est alors vendue du fait du tourisme.

Point 6 : Contribution…… coopération internationale. Affectation d’un montant de 0,5% (par abonné du service des eaux) pour une action internationale. Ce sera vers le tiers-monde, il restera à définir le pays et le secteur. Et Philippe Callaud… « Nous continuerons notre belle unanimité ? Un jour ou l’autre cela pourrait changer… »

Point 12 :  Suppression du groupement de commande…. Relatif au mobilier urbain….. Sur ce point, bien qu’il n’y ait pas de cause à effet, maître Callaud s’exprime…. « Au niveau des abris Bus, en étant dans les quartiers nous avons remarqué qu’il serait nécessaire d’y installer des corbeilles pour les tickets…. » Puis de continuer ne donnait un coup de pattes au projet des caméras…

Point 13 : Modification du tableau des effectifs. Présentation par Jean-Pierre Roudier. « Mesdames et Messieurs, Monsieur Callaud… » (Sourires sonores dans la salle..). Après l’exposé de la délibération une élue de l’opposition…. « Nous redemandons un tableau noir des élus. Ainsi on veut savoir ce qu’ils font et où ils sont…. »

Réponse de Jean-Philippe Machon… « Il faut venir demander ces informations dans les services et vous le saurez…. »

Commentaires personnels de M.S (Monsieur le Maire il leur faut ce tableau).

Point 18 : Tolérance de passage. Une famille Lefeu demande a être désenclavée… !! C’est accepté, ainsi ces personnes auront plus d’accès légal à leur propriété. Comme le précise Philippe Callaud…. « Révocable ». Mais c’est une belle démocratie participative, certes appuyée sur la loi commune.

Point 19 : …. Cale d’accès sur le site de Courbiac (en fait l’ancien camping municipal et piscine). C’est validé, mais un élu de l’opposition parle de coût et il semble que l’on fasse ici un chèque en blanc à Monsieur le Maire. Réponse de Bruno Drapron, majorité et pompier…. « Cela nous permettra d’avoir un accès d’intervention en Charente, sécurisé, rapide et par tous les temps ». Le mot sécurité valide bien le chèque en blanc.

19 - Handicap... La semaine - Une " Miss Saintes ".. ce sera votre choix... - Un DON presque pour les autres.... - Pont en question - Conseil municipal .. Aperçu

Point 20 : Répartition des reliquats des subventions…… associations…  Cette délibération permet de voir al physionomie associative de la ville, mais ce n’est pas tout et Philippe de continuer…. « Mes petits copains m’ont rapporté que l’on va baisser de 10% l’aide aux associations. Hors les associations ce sont le bras armé de la ville. Je reconnais qu’il faille prendre des dispositions budgétaires, il y a 250 associations, il vaudrait mieux voir association par association ».

Réponse de Monsieur le Maire… « Vos propos sont hors sujet, mais on pourra en débattre. Il s’agit d’un exercice budgétaire (une année), il va falloir se serrer la ceinture »

Points 21 et 22 : Délibérations sur des subventions aux associations… diverse associations culturelles, ainsi que « Amitiés Saintes Salisbury » … !!!! Sans prise de paroles ou commentaires des participants. Adoptées.

Point 23 : …. Aide de la DRAC… conditionnement des collections patrimoniales….  Concernant les travaux effectués au Fonds anciens (Médiathèque) une subvention est demandée auprès de la Direction régionale des affaires culturelles. En effet cette opération de conservation a un coût important. Aussi Philippe Callaud grattant dans le fond… ; en demande le coût réel… ?

Réponse du Maire.. « Nous avons là un trésor, comme notre ville en détient de nombreux. Nous cherchons même un (ou des) mécènes en la matière »

Jean-Pierre Boutet-Petit de préciser… « Il est possible de s’y rendre et d’y consulter des ouvrages anciens ». Que nenni notre cher Jean-Pierre, on ne peut plus y pénétrer et ceci, hélas, pour plusieurs années.

Fanny Hervé, déléguée en charge de la culture…. « Nous avons devant nous beaucoup d’ouvrages sous la poussière, souvent ficelés. Il est nécessaire de décontaminer et de stocker en protégeant. Mais nous avons aussi les bâtiments à prendre en compte, aussi il faut penser à d’autres lieux de stockage ».

Point 26 : Procès-verbal de recolement des musées. C’est une obligation dont le résultat doit être transmis aux services de l’état. En fait un inventaire (avec fiche très descriptive) de tout le mobilier, objets présentés dans les musées. (Travail de fourmi et d’investigations presque à la loupe). Ainsi pour nos musées, recolement en cours…. : Dupuys-Mestreau (Estimation collection 4000 / objets recolés 883), Collections archéologiques (Objets recolés 857 / Mais il est difficile pour ces musées d’en connaître l’inventaire exact…), collections beaux-arts (récolés 355 / Inventoriés 1287). Pour le centre de dépôt archéologique de Lormont, en cours, mais dur labeur, en effet on y trouve environ 4 000 000 d’objets, allant du gros sarcophage au moindre tesson de poterie (Il y avait un gros mélange avant une bonne reprise en main de ce site).

Prise de paroles de P.C… « Un jour avec tout ce recolement, on construira à Saintes un grand musée…. Sous votre mandat…. Monsieur le Maire » (Il semble que cela ait été dit avec un certain sourire… mais on connait bien notre bretteur du verbe).

Point 27 : Convention cadre CAF - … « Les boiffiers »  « Centre social «  Belle-rive »… avec le Conseil général.  Commentaire de l’opposition… « Ces conventions cadre étaient très attendues ».

 

Terminons sur ces quelques points des délibérations, toutes votées. On a vraiment l’impression que le conseil est très famille / famille, en oubliant une ancienne famille, ex-tenante du pouvoir, semblant se tenir très à l’écart. Mais est-ce la majorité silencieuse…?

 

Avant l’extinction des lumières…  dernière empoignade, très pacifique sur un pont qui relie pourtant bien des Saintais.

 

L’opposition, en l’occurrence souvent la même élue…

« Pourquoi avoir gratté et repeint à deux reprise le pont Bernard Palissy… Mais nous avons beaucoup de mal à comprendre et aussi avec ce coût de 40 000  euros ».

Réponse de Jean-Pierre Roudier, élu en charge de ces ouvrages d’art…

« En fait nous avons voulu présenter notre pont, surtout pour cet été, en beauté. Il fallait alors une peinture légère dans ce premier temps, avant les touristes. Mais nous nous sommes aussi occupés des quais et des pierres du pont. Il nous fallait agir de manière profonde et pérenne, nous avons aussi à lutter contre la corrosion ».

Monsieur le Maire…

« Cela n’aurait pas été nécessaire si les travaux avaient été faits de manière régulière…. Et aurait coûté beaucoup moins cher. On avait demandé deux devis, nous avons choisi celui qui coûtait le double, mais on voulait du sérieux et surtout une garantie ».

 

Avant de quitter l’assemblée une dernière indiscrétion révélée par J-P B-P…… « Il faudrait aussi penser à revoir la stabilité et al sécurité de la passerelle » et de continuer en pointant du doigt la table des hommes de la presse.. « En voici un qui peut témoigner que la passerelle a bougé, donc qu’elle est instable… ». Dont acte, mais on n’en dira pas plus, laissons le travail aux techniciens des services de la mairie.

 

 

Et on peut conclure ce reportage en se rendant ce samedi à la librairie " Peiro-Caillaud "où un fameux trio de connaisseurs valorisent notre ville, via leurs cartes postales... " Saintes il y a 100 ans "". Messieurs.. Mauret J-P, Roland Guérin et Frédéric Morin.
Et on peut conclure ce reportage en se rendant ce samedi à la librairie " Peiro-Caillaud "où un fameux trio de connaisseurs valorisent notre ville, via leurs cartes postales... " Saintes il y a 100 ans "". Messieurs.. Mauret J-P, Roland Guérin et Frédéric Morin.Et on peut conclure ce reportage en se rendant ce samedi à la librairie " Peiro-Caillaud "où un fameux trio de connaisseurs valorisent notre ville, via leurs cartes postales... " Saintes il y a 100 ans "". Messieurs.. Mauret J-P, Roland Guérin et Frédéric Morin.

Et on peut conclure ce reportage en se rendant ce samedi à la librairie " Peiro-Caillaud "où un fameux trio de connaisseurs valorisent notre ville, via leurs cartes postales... " Saintes il y a 100 ans "". Messieurs.. Mauret J-P, Roland Guérin et Frédéric Morin.

19 - Handicap... La semaine - Une " Miss Saintes ".. ce sera votre choix... - Un DON presque pour les autres.... - Pont en question - Conseil municipal .. Aperçu

Voir les commentaires

17 - Salon du livre et patrimoine humain.... - Barbarie innommable.... - Kermesse joyeuse à Saintes - " Miss Saintes "... Ce samedi et des partenaires...

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Au salon du livre de Saintes

Avec " nos " poilus.....

 

17 - Salon du livre et patrimoine humain.... - Barbarie innommable.... - Kermesse joyeuse  à Saintes - " Miss Saintes "... Ce samedi et des partenaires...

Livre de mémoire, cet ouvrage nous propose le journal d’Henri Jousseaume, soldat du 6e Régiment d’Infan­terie de Saintes, ponctué par les parcours de nom­breux autres poilus saintongeais. Le tout pour un hommage à ces combattants de Charente-Inférieure, souvent de jeunes hommes attachés à la terre natale qui découvrent le monde extérieur pour la première fois. Ils deviendront les acteurs de cette guerre mondiale, boucherie sans nom avec bombarde­ments qui rendent fous, assauts suicidaires et utilisation mas­sive de gaz meurtrier. Parmi bien d’autres, rappelons le triste destin du soldat Chemin (Grézac), fusillé pour l’exemple ou encore de Charles Pandin de Lussaudière (Fléac), mort dans le bois de Viviers, en Lorraine.

*******************************************************

*******************************************************

Votre agenda:

Une kermesse presque.... Joyeuse

Quittons la kermesse, juste après son affiche, et retrouvons-nous sur les chemins de la mémoire, ceux au long desquels on retrouvera nos jeunes hommes qui étaient partis loin de chez-eux, là-bas de l'autre côté de la méditerranée, parfois, pour quelques-uns, pour revenir dans un cercueil, sinon meurtris dans leur mental, voir dans leur chaire. Extraits du magazine de la F.N.A.C.A. A savoir que le monument commémoratif a été installé à Saint Savinien, la municipalité de l'époque de Saintes n'avait pas jugé utile de donner suite à la demande de l'association, au prétexte que le square du maréchal Foch, Saintes, aurait été trop chargé.
Quittons la kermesse, juste après son affiche, et retrouvons-nous sur les chemins de la mémoire, ceux au long desquels on retrouvera nos jeunes hommes qui étaient partis loin de chez-eux, là-bas de l'autre côté de la méditerranée, parfois, pour quelques-uns, pour revenir dans un cercueil, sinon meurtris dans leur mental, voir dans leur chaire. Extraits du magazine de la F.N.A.C.A. A savoir que le monument commémoratif a été installé à Saint Savinien, la municipalité de l'époque de Saintes n'avait pas jugé utile de donner suite à la demande de l'association, au prétexte que le square du maréchal Foch, Saintes, aurait été trop chargé.Quittons la kermesse, juste après son affiche, et retrouvons-nous sur les chemins de la mémoire, ceux au long desquels on retrouvera nos jeunes hommes qui étaient partis loin de chez-eux, là-bas de l'autre côté de la méditerranée, parfois, pour quelques-uns, pour revenir dans un cercueil, sinon meurtris dans leur mental, voir dans leur chaire. Extraits du magazine de la F.N.A.C.A. A savoir que le monument commémoratif a été installé à Saint Savinien, la municipalité de l'époque de Saintes n'avait pas jugé utile de donner suite à la demande de l'association, au prétexte que le square du maréchal Foch, Saintes, aurait été trop chargé.Quittons la kermesse, juste après son affiche, et retrouvons-nous sur les chemins de la mémoire, ceux au long desquels on retrouvera nos jeunes hommes qui étaient partis loin de chez-eux, là-bas de l'autre côté de la méditerranée, parfois, pour quelques-uns, pour revenir dans un cercueil, sinon meurtris dans leur mental, voir dans leur chaire. Extraits du magazine de la F.N.A.C.A. A savoir que le monument commémoratif a été installé à Saint Savinien, la municipalité de l'époque de Saintes n'avait pas jugé utile de donner suite à la demande de l'association, au prétexte que le square du maréchal Foch, Saintes, aurait été trop chargé.

Quittons la kermesse, juste après son affiche, et retrouvons-nous sur les chemins de la mémoire, ceux au long desquels on retrouvera nos jeunes hommes qui étaient partis loin de chez-eux, là-bas de l'autre côté de la méditerranée, parfois, pour quelques-uns, pour revenir dans un cercueil, sinon meurtris dans leur mental, voir dans leur chaire. Extraits du magazine de la F.N.A.C.A. A savoir que le monument commémoratif a été installé à Saint Savinien, la municipalité de l'époque de Saintes n'avait pas jugé utile de donner suite à la demande de l'association, au prétexte que le square du maréchal Foch, Saintes, aurait été trop chargé.

*****************************

*****************************

On ne peut plus accepter l'horreur d'une boucherie, gratuite et totalement inutile.

Certes dans les temps passés un certain comportement n'avait rien d'humain.... Une pensée pour ces victimes d'une absurde barbarie.

17 - Salon du livre et patrimoine humain.... - Barbarie innommable.... - Kermesse joyeuse  à Saintes - " Miss Saintes "... Ce samedi et des partenaires...

********************************

********************************

" Miss Saintes.... Samedi "

Saintes et le Pays de Saintonge auront leur ambassadrice... de charme

Quelques partenaires de cette élection tant attendue.....

 Des partenaires, des photos d'archives, tout cela sous le regard d'une " Miss Saintes 2008 ", Amandine Lhuillier, qui sera présente samedi. là encore de bons souvenirs, des " Miss " qui ne seront pas dans nos livres d'histoires, mais dans notre intime, par leur gentillesse, leur élégance, mais souvent par leur belle simplicité. L'homme sous la passerelle de Saintes est Alain Raguenès, partenaire photographe. Et bien sûr.. Stéphanie Monteau, notre Miss en titre.
 Des partenaires, des photos d'archives, tout cela sous le regard d'une " Miss Saintes 2008 ", Amandine Lhuillier, qui sera présente samedi. là encore de bons souvenirs, des " Miss " qui ne seront pas dans nos livres d'histoires, mais dans notre intime, par leur gentillesse, leur élégance, mais souvent par leur belle simplicité. L'homme sous la passerelle de Saintes est Alain Raguenès, partenaire photographe. Et bien sûr.. Stéphanie Monteau, notre Miss en titre.
 Des partenaires, des photos d'archives, tout cela sous le regard d'une " Miss Saintes 2008 ", Amandine Lhuillier, qui sera présente samedi. là encore de bons souvenirs, des " Miss " qui ne seront pas dans nos livres d'histoires, mais dans notre intime, par leur gentillesse, leur élégance, mais souvent par leur belle simplicité. L'homme sous la passerelle de Saintes est Alain Raguenès, partenaire photographe. Et bien sûr.. Stéphanie Monteau, notre Miss en titre.
 Des partenaires, des photos d'archives, tout cela sous le regard d'une " Miss Saintes 2008 ", Amandine Lhuillier, qui sera présente samedi. là encore de bons souvenirs, des " Miss " qui ne seront pas dans nos livres d'histoires, mais dans notre intime, par leur gentillesse, leur élégance, mais souvent par leur belle simplicité. L'homme sous la passerelle de Saintes est Alain Raguenès, partenaire photographe. Et bien sûr.. Stéphanie Monteau, notre Miss en titre.
 Des partenaires, des photos d'archives, tout cela sous le regard d'une " Miss Saintes 2008 ", Amandine Lhuillier, qui sera présente samedi. là encore de bons souvenirs, des " Miss " qui ne seront pas dans nos livres d'histoires, mais dans notre intime, par leur gentillesse, leur élégance, mais souvent par leur belle simplicité. L'homme sous la passerelle de Saintes est Alain Raguenès, partenaire photographe. Et bien sûr.. Stéphanie Monteau, notre Miss en titre.
 Des partenaires, des photos d'archives, tout cela sous le regard d'une " Miss Saintes 2008 ", Amandine Lhuillier, qui sera présente samedi. là encore de bons souvenirs, des " Miss " qui ne seront pas dans nos livres d'histoires, mais dans notre intime, par leur gentillesse, leur élégance, mais souvent par leur belle simplicité. L'homme sous la passerelle de Saintes est Alain Raguenès, partenaire photographe. Et bien sûr.. Stéphanie Monteau, notre Miss en titre.
 Des partenaires, des photos d'archives, tout cela sous le regard d'une " Miss Saintes 2008 ", Amandine Lhuillier, qui sera présente samedi. là encore de bons souvenirs, des " Miss " qui ne seront pas dans nos livres d'histoires, mais dans notre intime, par leur gentillesse, leur élégance, mais souvent par leur belle simplicité. L'homme sous la passerelle de Saintes est Alain Raguenès, partenaire photographe. Et bien sûr.. Stéphanie Monteau, notre Miss en titre.
 Des partenaires, des photos d'archives, tout cela sous le regard d'une " Miss Saintes 2008 ", Amandine Lhuillier, qui sera présente samedi. là encore de bons souvenirs, des " Miss " qui ne seront pas dans nos livres d'histoires, mais dans notre intime, par leur gentillesse, leur élégance, mais souvent par leur belle simplicité. L'homme sous la passerelle de Saintes est Alain Raguenès, partenaire photographe. Et bien sûr.. Stéphanie Monteau, notre Miss en titre.
 Des partenaires, des photos d'archives, tout cela sous le regard d'une " Miss Saintes 2008 ", Amandine Lhuillier, qui sera présente samedi. là encore de bons souvenirs, des " Miss " qui ne seront pas dans nos livres d'histoires, mais dans notre intime, par leur gentillesse, leur élégance, mais souvent par leur belle simplicité. L'homme sous la passerelle de Saintes est Alain Raguenès, partenaire photographe. Et bien sûr.. Stéphanie Monteau, notre Miss en titre.
 Des partenaires, des photos d'archives, tout cela sous le regard d'une " Miss Saintes 2008 ", Amandine Lhuillier, qui sera présente samedi. là encore de bons souvenirs, des " Miss " qui ne seront pas dans nos livres d'histoires, mais dans notre intime, par leur gentillesse, leur élégance, mais souvent par leur belle simplicité. L'homme sous la passerelle de Saintes est Alain Raguenès, partenaire photographe. Et bien sûr.. Stéphanie Monteau, notre Miss en titre.
 Des partenaires, des photos d'archives, tout cela sous le regard d'une " Miss Saintes 2008 ", Amandine Lhuillier, qui sera présente samedi. là encore de bons souvenirs, des " Miss " qui ne seront pas dans nos livres d'histoires, mais dans notre intime, par leur gentillesse, leur élégance, mais souvent par leur belle simplicité. L'homme sous la passerelle de Saintes est Alain Raguenès, partenaire photographe. Et bien sûr.. Stéphanie Monteau, notre Miss en titre.

Des partenaires, des photos d'archives, tout cela sous le regard d'une " Miss Saintes 2008 ", Amandine Lhuillier, qui sera présente samedi. là encore de bons souvenirs, des " Miss " qui ne seront pas dans nos livres d'histoires, mais dans notre intime, par leur gentillesse, leur élégance, mais souvent par leur belle simplicité. L'homme sous la passerelle de Saintes est Alain Raguenès, partenaire photographe. Et bien sûr.. Stéphanie Monteau, notre Miss en titre.

Voir les commentaires

15 - Obsèques diocésaines d'un prêtre.. A. Oudet - Vente d'œuvres d'art - Visite chez.... Madame de Saintes - Deuil allemand ... Guerre & Paix

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

*********************************

*********************************

Hommage funèbre vers " sa " lumière

André Oudet, prêtre, ancien aumônier militaire, érudit, a été inhumé dans le carré des " prêtres ". 

C'était un véritable homme de " Foi ", proche de ses paroissiens et de ses concitoyens. Mais il était aussi connu pour son érudition. Un jour un des membres de sa famille lui avait offert un livre de Theillard de Chardin, il avait répondu.... " Merci pour ce beau présent, mais je le connais déjà très bien ". Durant ses obsèques qui se sont déroulées dans l'église St Eutrope une parente a lu des extraits de courriers.... "Je me rendais souvent chez mon oncle qui demeurait au village de Paban, près d'une base aérienne, je ne savais pas que des années plus tard j'en serais un aumônier militaire (BA 722). Je suis à l'origine de la construction d'une chapelle dans cette enceinte militaire, voir une chapelle dans un camp militaire c'est assez rare ". Puis .... " Je prie beaucoup pour la jeunesse, pour les vocations... ". André Oudet, 94 ans, connaissait bien notre histoire locale, il a été un homme de lettres, certes, mais aussi un homme de bien. Il a été inhumé en terre dans le cimetière de la maison de retraite où il a terminé sa vie sur terre. Au cours de la cérémonie il a reçu un adieu des personnes, amis et paroissiens, assemblée importante, mais aussi celui de ses frères prêtres.
C'était un véritable homme de " Foi ", proche de ses paroissiens et de ses concitoyens. Mais il était aussi connu pour son érudition. Un jour un des membres de sa famille lui avait offert un livre de Theillard de Chardin, il avait répondu.... " Merci pour ce beau présent, mais je le connais déjà très bien ". Durant ses obsèques qui se sont déroulées dans l'église St Eutrope une parente a lu des extraits de courriers.... "Je me rendais souvent chez mon oncle qui demeurait au village de Paban, près d'une base aérienne, je ne savais pas que des années plus tard j'en serais un aumônier militaire (BA 722). Je suis à l'origine de la construction d'une chapelle dans cette enceinte militaire, voir une chapelle dans un camp militaire c'est assez rare ". Puis .... " Je prie beaucoup pour la jeunesse, pour les vocations... ". André Oudet, 94 ans, connaissait bien notre histoire locale, il a été un homme de lettres, certes, mais aussi un homme de bien. Il a été inhumé en terre dans le cimetière de la maison de retraite où il a terminé sa vie sur terre. Au cours de la cérémonie il a reçu un adieu des personnes, amis et paroissiens, assemblée importante, mais aussi celui de ses frères prêtres.

C'était un véritable homme de " Foi ", proche de ses paroissiens et de ses concitoyens. Mais il était aussi connu pour son érudition. Un jour un des membres de sa famille lui avait offert un livre de Theillard de Chardin, il avait répondu.... " Merci pour ce beau présent, mais je le connais déjà très bien ". Durant ses obsèques qui se sont déroulées dans l'église St Eutrope une parente a lu des extraits de courriers.... "Je me rendais souvent chez mon oncle qui demeurait au village de Paban, près d'une base aérienne, je ne savais pas que des années plus tard j'en serais un aumônier militaire (BA 722). Je suis à l'origine de la construction d'une chapelle dans cette enceinte militaire, voir une chapelle dans un camp militaire c'est assez rare ". Puis .... " Je prie beaucoup pour la jeunesse, pour les vocations... ". André Oudet, 94 ans, connaissait bien notre histoire locale, il a été un homme de lettres, certes, mais aussi un homme de bien. Il a été inhumé en terre dans le cimetière de la maison de retraite où il a terminé sa vie sur terre. Au cours de la cérémonie il a reçu un adieu des personnes, amis et paroissiens, assemblée importante, mais aussi celui de ses frères prêtres.

*****************************

*****************************

M.S guide une vingtaine de jeunes " professionnels " venus de La Rochelle.

" Sur les pas des abbesses de Saintes "

A la demande du curé Bertrand Monnard, paroisse St Pallais, l'auteur de Culture-Histoire a accepté de faire le guide pour ce groupe de jeunes " de 18 à 35 " venus à Saintes pour une journée d'approfondissement de leur foi (catholique). Dans la bonne humeur, et une bonne dynamique, ont été abordés les côtés hautement historiques  de ce site, avec, bien sûr, la révélation de quelques secrets...... Du trésor de l'abbaye à la vierge en bois, et bien sûr le passage secret situé dans un des piliers nord de la nef. Ci-après, toujours dans les bâtiments conventuels, la vente aux enchères a suivi son cours, de nombreux acheteurs potentiels et de nombreuses œuvres d'art ont été présentées, la plus cher, une création picturale en cinq tableaux avait un prix de départ fixé de 30 000 / 40 000 euros.
A la demande du curé Bertrand Monnard, paroisse St Pallais, l'auteur de Culture-Histoire a accepté de faire le guide pour ce groupe de jeunes " de 18 à 35 " venus à Saintes pour une journée d'approfondissement de leur foi (catholique). Dans la bonne humeur, et une bonne dynamique, ont été abordés les côtés hautement historiques  de ce site, avec, bien sûr, la révélation de quelques secrets...... Du trésor de l'abbaye à la vierge en bois, et bien sûr le passage secret situé dans un des piliers nord de la nef. Ci-après, toujours dans les bâtiments conventuels, la vente aux enchères a suivi son cours, de nombreux acheteurs potentiels et de nombreuses œuvres d'art ont été présentées, la plus cher, une création picturale en cinq tableaux avait un prix de départ fixé de 30 000 / 40 000 euros.
A la demande du curé Bertrand Monnard, paroisse St Pallais, l'auteur de Culture-Histoire a accepté de faire le guide pour ce groupe de jeunes " de 18 à 35 " venus à Saintes pour une journée d'approfondissement de leur foi (catholique). Dans la bonne humeur, et une bonne dynamique, ont été abordés les côtés hautement historiques  de ce site, avec, bien sûr, la révélation de quelques secrets...... Du trésor de l'abbaye à la vierge en bois, et bien sûr le passage secret situé dans un des piliers nord de la nef. Ci-après, toujours dans les bâtiments conventuels, la vente aux enchères a suivi son cours, de nombreux acheteurs potentiels et de nombreuses œuvres d'art ont été présentées, la plus cher, une création picturale en cinq tableaux avait un prix de départ fixé de 30 000 / 40 000 euros.
A la demande du curé Bertrand Monnard, paroisse St Pallais, l'auteur de Culture-Histoire a accepté de faire le guide pour ce groupe de jeunes " de 18 à 35 " venus à Saintes pour une journée d'approfondissement de leur foi (catholique). Dans la bonne humeur, et une bonne dynamique, ont été abordés les côtés hautement historiques  de ce site, avec, bien sûr, la révélation de quelques secrets...... Du trésor de l'abbaye à la vierge en bois, et bien sûr le passage secret situé dans un des piliers nord de la nef. Ci-après, toujours dans les bâtiments conventuels, la vente aux enchères a suivi son cours, de nombreux acheteurs potentiels et de nombreuses œuvres d'art ont été présentées, la plus cher, une création picturale en cinq tableaux avait un prix de départ fixé de 30 000 / 40 000 euros.

A la demande du curé Bertrand Monnard, paroisse St Pallais, l'auteur de Culture-Histoire a accepté de faire le guide pour ce groupe de jeunes " de 18 à 35 " venus à Saintes pour une journée d'approfondissement de leur foi (catholique). Dans la bonne humeur, et une bonne dynamique, ont été abordés les côtés hautement historiques de ce site, avec, bien sûr, la révélation de quelques secrets...... Du trésor de l'abbaye à la vierge en bois, et bien sûr le passage secret situé dans un des piliers nord de la nef. Ci-après, toujours dans les bâtiments conventuels, la vente aux enchères a suivi son cours, de nombreux acheteurs potentiels et de nombreuses œuvres d'art ont été présentées, la plus cher, une création picturale en cinq tableaux avait un prix de départ fixé de 30 000 / 40 000 euros.

Devant partir à des obsèques il na pas été possible de connaître les résultats des ventes.

Devant partir à des obsèques il na pas été possible de connaître les résultats des ventes.

*********************************

Journée allemande 

de

Deuil nationale - 16 novembre

Heure de recueillement au cimetière militaire allemand de Berneuil - 17

Sur les hauteurs de Berneuil, autour d'environ 8600 tombes de militaires allemands (tombés au combat en 39/45) il y avait de nombreux participants. Ainsi Monsieur le Consul de la R.F.A, des ressortissants allemands, des anciens combattants, Le Maire de Berneuil, Madame la sous-Préfète de Saintes, le Maire et Conseiller général de Gémozac, des représentants de la gendarmerie et de différents corps d'armée. Des élus de Saintes étaient aussi présents, et bien sûr la représentation nationale, en l'occurrence Catherine Quéré, députée. Monsieur le Consul a prononcé un discours non traduit en allemand, qui fut assez étoffé, mais on en retiendra deux choses, outre la paix entre nos deux pays, mais surtout..... " .....la guerre est souvent la suite de la politique... mauvaise bien sûr.... " et " .. nous sommes rentrés dans une nouvelle phase avec le danger du terrorisme à grande dimension..... ". Enfin l'aumônier militaire de la base de Paban (en cape et en soutane), prenant la parole, n'a pas hésité à prononcer à maintes reprise (normale on était en terre chrétienne, en présence de nombreux défunts et surtout sous une croix) les noms de Jésus et de Christ. Sa prise de paroles a été traduite en allemand. Cet homme de foi a terminé sa " participation orale " avec le " Notre père " repris par une partie de l'assistance. Puis toute l'assmeblée s'est enduite rendu au monument aux morts de Berneuil où ont, à nouveau retenti, les hymnes nationaux allemands et français. Anecdote, avant le vin d'honneur, on peut le dire..... " Alors que résonnait la Marseillaise, la cloche l'église s'est mise à tinter 12 coups, il ne manquait plus que le chant du coq.....  Histoire.... extraits du cimetière allemand....
Sur les hauteurs de Berneuil, autour d'environ 8600 tombes de militaires allemands (tombés au combat en 39/45) il y avait de nombreux participants. Ainsi Monsieur le Consul de la R.F.A, des ressortissants allemands, des anciens combattants, Le Maire de Berneuil, Madame la sous-Préfète de Saintes, le Maire et Conseiller général de Gémozac, des représentants de la gendarmerie et de différents corps d'armée. Des élus de Saintes étaient aussi présents, et bien sûr la représentation nationale, en l'occurrence Catherine Quéré, députée. Monsieur le Consul a prononcé un discours non traduit en allemand, qui fut assez étoffé, mais on en retiendra deux choses, outre la paix entre nos deux pays, mais surtout..... " .....la guerre est souvent la suite de la politique... mauvaise bien sûr.... " et " .. nous sommes rentrés dans une nouvelle phase avec le danger du terrorisme à grande dimension..... ". Enfin l'aumônier militaire de la base de Paban (en cape et en soutane), prenant la parole, n'a pas hésité à prononcer à maintes reprise (normale on était en terre chrétienne, en présence de nombreux défunts et surtout sous une croix) les noms de Jésus et de Christ. Sa prise de paroles a été traduite en allemand. Cet homme de foi a terminé sa " participation orale " avec le " Notre père " repris par une partie de l'assistance. Puis toute l'assmeblée s'est enduite rendu au monument aux morts de Berneuil où ont, à nouveau retenti, les hymnes nationaux allemands et français. Anecdote, avant le vin d'honneur, on peut le dire..... " Alors que résonnait la Marseillaise, la cloche l'église s'est mise à tinter 12 coups, il ne manquait plus que le chant du coq.....  Histoire.... extraits du cimetière allemand....Sur les hauteurs de Berneuil, autour d'environ 8600 tombes de militaires allemands (tombés au combat en 39/45) il y avait de nombreux participants. Ainsi Monsieur le Consul de la R.F.A, des ressortissants allemands, des anciens combattants, Le Maire de Berneuil, Madame la sous-Préfète de Saintes, le Maire et Conseiller général de Gémozac, des représentants de la gendarmerie et de différents corps d'armée. Des élus de Saintes étaient aussi présents, et bien sûr la représentation nationale, en l'occurrence Catherine Quéré, députée. Monsieur le Consul a prononcé un discours non traduit en allemand, qui fut assez étoffé, mais on en retiendra deux choses, outre la paix entre nos deux pays, mais surtout..... " .....la guerre est souvent la suite de la politique... mauvaise bien sûr.... " et " .. nous sommes rentrés dans une nouvelle phase avec le danger du terrorisme à grande dimension..... ". Enfin l'aumônier militaire de la base de Paban (en cape et en soutane), prenant la parole, n'a pas hésité à prononcer à maintes reprise (normale on était en terre chrétienne, en présence de nombreux défunts et surtout sous une croix) les noms de Jésus et de Christ. Sa prise de paroles a été traduite en allemand. Cet homme de foi a terminé sa " participation orale " avec le " Notre père " repris par une partie de l'assistance. Puis toute l'assmeblée s'est enduite rendu au monument aux morts de Berneuil où ont, à nouveau retenti, les hymnes nationaux allemands et français. Anecdote, avant le vin d'honneur, on peut le dire..... " Alors que résonnait la Marseillaise, la cloche l'église s'est mise à tinter 12 coups, il ne manquait plus que le chant du coq.....  Histoire.... extraits du cimetière allemand....
Sur les hauteurs de Berneuil, autour d'environ 8600 tombes de militaires allemands (tombés au combat en 39/45) il y avait de nombreux participants. Ainsi Monsieur le Consul de la R.F.A, des ressortissants allemands, des anciens combattants, Le Maire de Berneuil, Madame la sous-Préfète de Saintes, le Maire et Conseiller général de Gémozac, des représentants de la gendarmerie et de différents corps d'armée. Des élus de Saintes étaient aussi présents, et bien sûr la représentation nationale, en l'occurrence Catherine Quéré, députée. Monsieur le Consul a prononcé un discours non traduit en allemand, qui fut assez étoffé, mais on en retiendra deux choses, outre la paix entre nos deux pays, mais surtout..... " .....la guerre est souvent la suite de la politique... mauvaise bien sûr.... " et " .. nous sommes rentrés dans une nouvelle phase avec le danger du terrorisme à grande dimension..... ". Enfin l'aumônier militaire de la base de Paban (en cape et en soutane), prenant la parole, n'a pas hésité à prononcer à maintes reprise (normale on était en terre chrétienne, en présence de nombreux défunts et surtout sous une croix) les noms de Jésus et de Christ. Sa prise de paroles a été traduite en allemand. Cet homme de foi a terminé sa " participation orale " avec le " Notre père " repris par une partie de l'assistance. Puis toute l'assmeblée s'est enduite rendu au monument aux morts de Berneuil où ont, à nouveau retenti, les hymnes nationaux allemands et français. Anecdote, avant le vin d'honneur, on peut le dire..... " Alors que résonnait la Marseillaise, la cloche l'église s'est mise à tinter 12 coups, il ne manquait plus que le chant du coq.....  Histoire.... extraits du cimetière allemand....Sur les hauteurs de Berneuil, autour d'environ 8600 tombes de militaires allemands (tombés au combat en 39/45) il y avait de nombreux participants. Ainsi Monsieur le Consul de la R.F.A, des ressortissants allemands, des anciens combattants, Le Maire de Berneuil, Madame la sous-Préfète de Saintes, le Maire et Conseiller général de Gémozac, des représentants de la gendarmerie et de différents corps d'armée. Des élus de Saintes étaient aussi présents, et bien sûr la représentation nationale, en l'occurrence Catherine Quéré, députée. Monsieur le Consul a prononcé un discours non traduit en allemand, qui fut assez étoffé, mais on en retiendra deux choses, outre la paix entre nos deux pays, mais surtout..... " .....la guerre est souvent la suite de la politique... mauvaise bien sûr.... " et " .. nous sommes rentrés dans une nouvelle phase avec le danger du terrorisme à grande dimension..... ". Enfin l'aumônier militaire de la base de Paban (en cape et en soutane), prenant la parole, n'a pas hésité à prononcer à maintes reprise (normale on était en terre chrétienne, en présence de nombreux défunts et surtout sous une croix) les noms de Jésus et de Christ. Sa prise de paroles a été traduite en allemand. Cet homme de foi a terminé sa " participation orale " avec le " Notre père " repris par une partie de l'assistance. Puis toute l'assmeblée s'est enduite rendu au monument aux morts de Berneuil où ont, à nouveau retenti, les hymnes nationaux allemands et français. Anecdote, avant le vin d'honneur, on peut le dire..... " Alors que résonnait la Marseillaise, la cloche l'église s'est mise à tinter 12 coups, il ne manquait plus que le chant du coq.....  Histoire.... extraits du cimetière allemand....Sur les hauteurs de Berneuil, autour d'environ 8600 tombes de militaires allemands (tombés au combat en 39/45) il y avait de nombreux participants. Ainsi Monsieur le Consul de la R.F.A, des ressortissants allemands, des anciens combattants, Le Maire de Berneuil, Madame la sous-Préfète de Saintes, le Maire et Conseiller général de Gémozac, des représentants de la gendarmerie et de différents corps d'armée. Des élus de Saintes étaient aussi présents, et bien sûr la représentation nationale, en l'occurrence Catherine Quéré, députée. Monsieur le Consul a prononcé un discours non traduit en allemand, qui fut assez étoffé, mais on en retiendra deux choses, outre la paix entre nos deux pays, mais surtout..... " .....la guerre est souvent la suite de la politique... mauvaise bien sûr.... " et " .. nous sommes rentrés dans une nouvelle phase avec le danger du terrorisme à grande dimension..... ". Enfin l'aumônier militaire de la base de Paban (en cape et en soutane), prenant la parole, n'a pas hésité à prononcer à maintes reprise (normale on était en terre chrétienne, en présence de nombreux défunts et surtout sous une croix) les noms de Jésus et de Christ. Sa prise de paroles a été traduite en allemand. Cet homme de foi a terminé sa " participation orale " avec le " Notre père " repris par une partie de l'assistance. Puis toute l'assmeblée s'est enduite rendu au monument aux morts de Berneuil où ont, à nouveau retenti, les hymnes nationaux allemands et français. Anecdote, avant le vin d'honneur, on peut le dire..... " Alors que résonnait la Marseillaise, la cloche l'église s'est mise à tinter 12 coups, il ne manquait plus que le chant du coq.....  Histoire.... extraits du cimetière allemand....

Sur les hauteurs de Berneuil, autour d'environ 8600 tombes de militaires allemands (tombés au combat en 39/45) il y avait de nombreux participants. Ainsi Monsieur le Consul de la R.F.A, des ressortissants allemands, des anciens combattants, Le Maire de Berneuil, Madame la sous-Préfète de Saintes, le Maire et Conseiller général de Gémozac, des représentants de la gendarmerie et de différents corps d'armée. Des élus de Saintes étaient aussi présents, et bien sûr la représentation nationale, en l'occurrence Catherine Quéré, députée. Monsieur le Consul a prononcé un discours non traduit en allemand, qui fut assez étoffé, mais on en retiendra deux choses, outre la paix entre nos deux pays, mais surtout..... " .....la guerre est souvent la suite de la politique... mauvaise bien sûr.... " et " .. nous sommes rentrés dans une nouvelle phase avec le danger du terrorisme à grande dimension..... ". Enfin l'aumônier militaire de la base de Paban (en cape et en soutane), prenant la parole, n'a pas hésité à prononcer à maintes reprise (normale on était en terre chrétienne, en présence de nombreux défunts et surtout sous une croix) les noms de Jésus et de Christ. Sa prise de paroles a été traduite en allemand. Cet homme de foi a terminé sa " participation orale " avec le " Notre père " repris par une partie de l'assistance. Puis toute l'assmeblée s'est enduite rendu au monument aux morts de Berneuil où ont, à nouveau retenti, les hymnes nationaux allemands et français. Anecdote, avant le vin d'honneur, on peut le dire..... " Alors que résonnait la Marseillaise, la cloche l'église s'est mise à tinter 12 coups, il ne manquait plus que le chant du coq..... Histoire.... extraits du cimetière allemand....

La pierre tombale est posée sur les dépouilles de 4 militaires. pour les deux du bas, ils sont les derniers morts de la " Bataille de France ", en juin 1940, aux heures de l'armistice. Ils ont été tués dans un combat aérien sur la commune du Chay (près de Saujon 17).
La pierre tombale est posée sur les dépouilles de 4 militaires. pour les deux du bas, ils sont les derniers morts de la " Bataille de France ", en juin 1940, aux heures de l'armistice. Ils ont été tués dans un combat aérien sur la commune du Chay (près de Saujon 17).

La pierre tombale est posée sur les dépouilles de 4 militaires. pour les deux du bas, ils sont les derniers morts de la " Bataille de France ", en juin 1940, aux heures de l'armistice. Ils ont été tués dans un combat aérien sur la commune du Chay (près de Saujon 17).

Voir les commentaires

13 - Livres M.S - Don de soi - Expo avec " Isis B " créatrice - Vente aux enchères... de la qualité - Cartes postales d'Estelle - Eglises en péril.....

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Deux livres de l'auteur de..

Culture-Histoire

 

" Primitiv protection 2 " Chez TheBookEditions - En ligne: Format papier.... 24, 26 €  / Format PDF.... 7,50 € (Et si notre Président actuel figurait dans ce roman fiction...!  Mais à quel titre...?
" Primitiv protection 2 " Chez TheBookEditions - En ligne: Format papier.... 24, 26 €  / Format PDF.... 7,50 € (Et si notre Président actuel figurait dans ce roman fiction...!  Mais à quel titre...?

" Primitiv protection 2 " Chez TheBookEditions - En ligne: Format papier.... 24, 26 € / Format PDF.... 7,50 € (Et si notre Président actuel figurait dans ce roman fiction...! Mais à quel titre...?

" Il était une ville 2 " Chez TheBookEditions - En ligne:35 € 24 / Format PDF.... 9,49 €.  A l'époque de Roséta sur la météorite.... étrange ces images d'un futur disparu de nos jours...!
" Il était une ville 2 " Chez TheBookEditions - En ligne:35 € 24 / Format PDF.... 9,49 €.  A l'époque de Roséta sur la météorite.... étrange ces images d'un futur disparu de nos jours...!

" Il était une ville 2 " Chez TheBookEditions - En ligne:35 € 24 / Format PDF.... 9,49 €. A l'époque de Roséta sur la météorite.... étrange ces images d'un futur disparu de nos jours...!

Messe hommage

Pour une petite religieuse

ou....

" Le don de soi "

(Née en 1940 en Inde)

Aux " Petites soeurs des pauvres de Saintes " une messe (Eucharistie) hommage pour une religieuse qui a fait le don de sa personne et de son nom pour n'être que.... Sr Edouard Claire de Marie, ceci depuis 1964. Ici nous la découvrons, avec les fleurs qui lui ont été offertes en ce jour, avec à sa droite le portrait de Ste Jeanne Jugan et à sa gauche la mère supérieure de l'établissement pour personnes âgées " Ma maison ".
Aux " Petites soeurs des pauvres de Saintes " une messe (Eucharistie) hommage pour une religieuse qui a fait le don de sa personne et de son nom pour n'être que.... Sr Edouard Claire de Marie, ceci depuis 1964. Ici nous la découvrons, avec les fleurs qui lui ont été offertes en ce jour, avec à sa droite le portrait de Ste Jeanne Jugan et à sa gauche la mère supérieure de l'établissement pour personnes âgées " Ma maison ".

Aux " Petites soeurs des pauvres de Saintes " une messe (Eucharistie) hommage pour une religieuse qui a fait le don de sa personne et de son nom pour n'être que.... Sr Edouard Claire de Marie, ceci depuis 1964. Ici nous la découvrons, avec les fleurs qui lui ont été offertes en ce jour, avec à sa droite le portrait de Ste Jeanne Jugan et à sa gauche la mère supérieure de l'établissement pour personnes âgées " Ma maison ".

****************************************

****************************************

Exposition et vente aux enchères

Saintes

Exposition au café du centre piéton de Saintes " La musardière ". Vente aux enchères sous la direction de Maître Ravon, samedi après-midi sur le site de l'abbaye aux Dames - La cité musicale, avec une présentation le vendredi et le samedi.
Exposition au café du centre piéton de Saintes " La musardière ". Vente aux enchères sous la direction de Maître Ravon, samedi après-midi sur le site de l'abbaye aux Dames - La cité musicale, avec une présentation le vendredi et le samedi.

Exposition au café du centre piéton de Saintes " La musardière ". Vente aux enchères sous la direction de Maître Ravon, samedi après-midi sur le site de l'abbaye aux Dames - La cité musicale, avec une présentation le vendredi et le samedi.

J-R.GEOFFROY & Y.BEQUET

Commissaires-priseurs habilités à Saintes et Royan – Agrément 2002-204
6, rue Poincaré – 17200 Royan – Tél. 05.46.38.69.35

 
 

Vente aux enchères publiques
SAINTES - ABBAYE AUX DAMES

Samedi 15 novembre 2014 à 14 h.30

 

Exposition

vendredi 14 novembre de 10 h. à 18 h. 30
samedi 15 novembre de 9 h. à 11 h. 30


Informations et catalogues

 
 

 

CABINET D'EXPERTISE PHILIPPE RAVON
Membre de la Chambre Nationale des Experts Spécialisés (C.N.E.S.)
6 ter, quai de l’Yser – 17100 Saintes
Tél. 05.46.90.98.07 / 06.08.57.41.57 / Fax 05.46.91.64.39

www.ravon-expertise-art.com

L'art aux enchères dans le domaine des abbesses de Ste Marie aux Dames. Et zoom sur... des travaux à l'église St Pallais et des réparations à programmer sur l'arrière de la sacristie de l'abbaye aux Dames.
L'art aux enchères dans le domaine des abbesses de Ste Marie aux Dames. Et zoom sur... des travaux à l'église St Pallais et des réparations à programmer sur l'arrière de la sacristie de l'abbaye aux Dames.
L'art aux enchères dans le domaine des abbesses de Ste Marie aux Dames. Et zoom sur... des travaux à l'église St Pallais et des réparations à programmer sur l'arrière de la sacristie de l'abbaye aux Dames.
L'art aux enchères dans le domaine des abbesses de Ste Marie aux Dames. Et zoom sur... des travaux à l'église St Pallais et des réparations à programmer sur l'arrière de la sacristie de l'abbaye aux Dames.

L'art aux enchères dans le domaine des abbesses de Ste Marie aux Dames. Et zoom sur... des travaux à l'église St Pallais et des réparations à programmer sur l'arrière de la sacristie de l'abbaye aux Dames.

Après un certain regard sur ces parties d'édifices religieux, rendez-vous est pris chez Estelle... où va nous être présenté un livre sur Saintes en cartes postales... d'il y a cent ans.
Après un certain regard sur ces parties d'édifices religieux, rendez-vous est pris chez Estelle... où va nous être présenté un livre sur Saintes en cartes postales... d'il y a cent ans.

Après un certain regard sur ces parties d'édifices religieux, rendez-vous est pris chez Estelle... où va nous être présenté un livre sur Saintes en cartes postales... d'il y a cent ans.

Se quitter sur le départ d'un homme, ce qui n'est pas toujours une bonne nouvelle, mais ainsi va la vie. Ainsi l'abbé André Oudet, 94 ans, vient de quitter notre monde, après les obsèques en l'église St Eutrope il sera inhumé au cimetière privé de la maison de retraite du clergé de Voiville, ce vendredi après-midi. Ce fut un prêtre très érudit, il aimait notre ville et connaissait bien son histoire. Il y a des dizaines d'années il avait été aumônier militaire à la base école de Paban (EETAA 722) et par la suite il avait été curé de St Eutrope. " Requiem in pace "

Se quitter sur le départ d'un homme, ce qui n'est pas toujours une bonne nouvelle, mais ainsi va la vie. Ainsi l'abbé André Oudet, 94 ans, vient de quitter notre monde, après les obsèques en l'église St Eutrope il sera inhumé au cimetière privé de la maison de retraite du clergé de Voiville, ce vendredi après-midi. Ce fut un prêtre très érudit, il aimait notre ville et connaissait bien son histoire. Il y a des dizaines d'années il avait été aumônier militaire à la base école de Paban (EETAA 722) et par la suite il avait été curé de St Eutrope. " Requiem in pace "

Voir les commentaires

10 - Arbre multi-séculaire à Plassay... Témoin qui reste de bois - 11/11/18... Des noms et des ... " On nous a dit que.... "

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Plassay petit village charentais

Un arbre vieux de plusieurs siècles qui commence à fatiguer.

Est-ce sous ce chêne que le roi Louis IX aurait rendu la justice...?

 

Il a été dit que St Louis, roi très pieux, mais aussi juste, aurait rendu la justice sous ce chêne. Nul ne peut le certifier, mais il y a parfois des images dites d'Epinal......!! Quoiqu'il en soit, ce monarque pouvait lors de ses guerres et voyages pour convenances d'état ou personnels, apporter à ses sujets son royal verdict sur des affaires concernant ceux-ci entre eux. Il a pu le faire, mais certainement pas à chaque fois sous ces arbres robustes qui peuplaient notre pays. Ici à Plassay ce chêne vient de perdre une grosse branche il y a peu de temps. On peut avoir les lauriers de la gloire, sans pour autant en avoir toutes ses branches. Deux photos nous présentent le chêne vu de l'intérieur, l'une vers le haut, l'autre vers le bas.
Il a été dit que St Louis, roi très pieux, mais aussi juste, aurait rendu la justice sous ce chêne. Nul ne peut le certifier, mais il y a parfois des images dites d'Epinal......!! Quoiqu'il en soit, ce monarque pouvait lors de ses guerres et voyages pour convenances d'état ou personnels, apporter à ses sujets son royal verdict sur des affaires concernant ceux-ci entre eux. Il a pu le faire, mais certainement pas à chaque fois sous ces arbres robustes qui peuplaient notre pays. Ici à Plassay ce chêne vient de perdre une grosse branche il y a peu de temps. On peut avoir les lauriers de la gloire, sans pour autant en avoir toutes ses branches. Deux photos nous présentent le chêne vu de l'intérieur, l'une vers le haut, l'autre vers le bas.
Il a été dit que St Louis, roi très pieux, mais aussi juste, aurait rendu la justice sous ce chêne. Nul ne peut le certifier, mais il y a parfois des images dites d'Epinal......!! Quoiqu'il en soit, ce monarque pouvait lors de ses guerres et voyages pour convenances d'état ou personnels, apporter à ses sujets son royal verdict sur des affaires concernant ceux-ci entre eux. Il a pu le faire, mais certainement pas à chaque fois sous ces arbres robustes qui peuplaient notre pays. Ici à Plassay ce chêne vient de perdre une grosse branche il y a peu de temps. On peut avoir les lauriers de la gloire, sans pour autant en avoir toutes ses branches. Deux photos nous présentent le chêne vu de l'intérieur, l'une vers le haut, l'autre vers le bas.
Il a été dit que St Louis, roi très pieux, mais aussi juste, aurait rendu la justice sous ce chêne. Nul ne peut le certifier, mais il y a parfois des images dites d'Epinal......!! Quoiqu'il en soit, ce monarque pouvait lors de ses guerres et voyages pour convenances d'état ou personnels, apporter à ses sujets son royal verdict sur des affaires concernant ceux-ci entre eux. Il a pu le faire, mais certainement pas à chaque fois sous ces arbres robustes qui peuplaient notre pays. Ici à Plassay ce chêne vient de perdre une grosse branche il y a peu de temps. On peut avoir les lauriers de la gloire, sans pour autant en avoir toutes ses branches. Deux photos nous présentent le chêne vu de l'intérieur, l'une vers le haut, l'autre vers le bas.
Il a été dit que St Louis, roi très pieux, mais aussi juste, aurait rendu la justice sous ce chêne. Nul ne peut le certifier, mais il y a parfois des images dites d'Epinal......!! Quoiqu'il en soit, ce monarque pouvait lors de ses guerres et voyages pour convenances d'état ou personnels, apporter à ses sujets son royal verdict sur des affaires concernant ceux-ci entre eux. Il a pu le faire, mais certainement pas à chaque fois sous ces arbres robustes qui peuplaient notre pays. Ici à Plassay ce chêne vient de perdre une grosse branche il y a peu de temps. On peut avoir les lauriers de la gloire, sans pour autant en avoir toutes ses branches. Deux photos nous présentent le chêne vu de l'intérieur, l'une vers le haut, l'autre vers le bas.
Il a été dit que St Louis, roi très pieux, mais aussi juste, aurait rendu la justice sous ce chêne. Nul ne peut le certifier, mais il y a parfois des images dites d'Epinal......!! Quoiqu'il en soit, ce monarque pouvait lors de ses guerres et voyages pour convenances d'état ou personnels, apporter à ses sujets son royal verdict sur des affaires concernant ceux-ci entre eux. Il a pu le faire, mais certainement pas à chaque fois sous ces arbres robustes qui peuplaient notre pays. Ici à Plassay ce chêne vient de perdre une grosse branche il y a peu de temps. On peut avoir les lauriers de la gloire, sans pour autant en avoir toutes ses branches. Deux photos nous présentent le chêne vu de l'intérieur, l'une vers le haut, l'autre vers le bas.

Il a été dit que St Louis, roi très pieux, mais aussi juste, aurait rendu la justice sous ce chêne. Nul ne peut le certifier, mais il y a parfois des images dites d'Epinal......!! Quoiqu'il en soit, ce monarque pouvait lors de ses guerres et voyages pour convenances d'état ou personnels, apporter à ses sujets son royal verdict sur des affaires concernant ceux-ci entre eux. Il a pu le faire, mais certainement pas à chaque fois sous ces arbres robustes qui peuplaient notre pays. Ici à Plassay ce chêne vient de perdre une grosse branche il y a peu de temps. On peut avoir les lauriers de la gloire, sans pour autant en avoir toutes ses branches. Deux photos nous présentent le chêne vu de l'intérieur, l'une vers le haut, l'autre vers le bas.

*****************************

11 novembre 1918

En famille sur deux sites....

Saintes et Ecurat

Premier passage square du maréchal Foch à Saintes, alors que les troupes (EETAA BA 722) s'apprêtaient  à défiler sur le cours national, un hommage était rendu aux monuments aux morts. Si à Saintes il pleuvait légèrement, quelques minutes plus tard le temps fut plus clément à Ecurat. Ainsi sur cette charmante commune rurale, Monsieur le Maire, Bernard Chaigneau, avait réuni une partie de ses administrés. L'originalité fut que, pour les huit Ecuraciens mentionnés sur le monument, le premier magistrat rentra un peu dena le détail de ces hommes " Morts pour la France ", dont un lieutenant en juillet 1918..... quatre mois plus tard ce combattant aurait pu regagner ses foyers. Malheureusement il y en a eu beaucoup trop dans ce cas, parfois quelques secondes avant le cessez-le-feu... annonçant l'armistice du 11/11/1918.
Premier passage square du maréchal Foch à Saintes, alors que les troupes (EETAA BA 722) s'apprêtaient  à défiler sur le cours national, un hommage était rendu aux monuments aux morts. Si à Saintes il pleuvait légèrement, quelques minutes plus tard le temps fut plus clément à Ecurat. Ainsi sur cette charmante commune rurale, Monsieur le Maire, Bernard Chaigneau, avait réuni une partie de ses administrés. L'originalité fut que, pour les huit Ecuraciens mentionnés sur le monument, le premier magistrat rentra un peu dena le détail de ces hommes " Morts pour la France ", dont un lieutenant en juillet 1918..... quatre mois plus tard ce combattant aurait pu regagner ses foyers. Malheureusement il y en a eu beaucoup trop dans ce cas, parfois quelques secondes avant le cessez-le-feu... annonçant l'armistice du 11/11/1918.
Premier passage square du maréchal Foch à Saintes, alors que les troupes (EETAA BA 722) s'apprêtaient  à défiler sur le cours national, un hommage était rendu aux monuments aux morts. Si à Saintes il pleuvait légèrement, quelques minutes plus tard le temps fut plus clément à Ecurat. Ainsi sur cette charmante commune rurale, Monsieur le Maire, Bernard Chaigneau, avait réuni une partie de ses administrés. L'originalité fut que, pour les huit Ecuraciens mentionnés sur le monument, le premier magistrat rentra un peu dena le détail de ces hommes " Morts pour la France ", dont un lieutenant en juillet 1918..... quatre mois plus tard ce combattant aurait pu regagner ses foyers. Malheureusement il y en a eu beaucoup trop dans ce cas, parfois quelques secondes avant le cessez-le-feu... annonçant l'armistice du 11/11/1918.
Premier passage square du maréchal Foch à Saintes, alors que les troupes (EETAA BA 722) s'apprêtaient  à défiler sur le cours national, un hommage était rendu aux monuments aux morts. Si à Saintes il pleuvait légèrement, quelques minutes plus tard le temps fut plus clément à Ecurat. Ainsi sur cette charmante commune rurale, Monsieur le Maire, Bernard Chaigneau, avait réuni une partie de ses administrés. L'originalité fut que, pour les huit Ecuraciens mentionnés sur le monument, le premier magistrat rentra un peu dena le détail de ces hommes " Morts pour la France ", dont un lieutenant en juillet 1918..... quatre mois plus tard ce combattant aurait pu regagner ses foyers. Malheureusement il y en a eu beaucoup trop dans ce cas, parfois quelques secondes avant le cessez-le-feu... annonçant l'armistice du 11/11/1918.
Premier passage square du maréchal Foch à Saintes, alors que les troupes (EETAA BA 722) s'apprêtaient  à défiler sur le cours national, un hommage était rendu aux monuments aux morts. Si à Saintes il pleuvait légèrement, quelques minutes plus tard le temps fut plus clément à Ecurat. Ainsi sur cette charmante commune rurale, Monsieur le Maire, Bernard Chaigneau, avait réuni une partie de ses administrés. L'originalité fut que, pour les huit Ecuraciens mentionnés sur le monument, le premier magistrat rentra un peu dena le détail de ces hommes " Morts pour la France ", dont un lieutenant en juillet 1918..... quatre mois plus tard ce combattant aurait pu regagner ses foyers. Malheureusement il y en a eu beaucoup trop dans ce cas, parfois quelques secondes avant le cessez-le-feu... annonçant l'armistice du 11/11/1918.
Premier passage square du maréchal Foch à Saintes, alors que les troupes (EETAA BA 722) s'apprêtaient  à défiler sur le cours national, un hommage était rendu aux monuments aux morts. Si à Saintes il pleuvait légèrement, quelques minutes plus tard le temps fut plus clément à Ecurat. Ainsi sur cette charmante commune rurale, Monsieur le Maire, Bernard Chaigneau, avait réuni une partie de ses administrés. L'originalité fut que, pour les huit Ecuraciens mentionnés sur le monument, le premier magistrat rentra un peu dena le détail de ces hommes " Morts pour la France ", dont un lieutenant en juillet 1918..... quatre mois plus tard ce combattant aurait pu regagner ses foyers. Malheureusement il y en a eu beaucoup trop dans ce cas, parfois quelques secondes avant le cessez-le-feu... annonçant l'armistice du 11/11/1918.

Premier passage square du maréchal Foch à Saintes, alors que les troupes (EETAA BA 722) s'apprêtaient à défiler sur le cours national, un hommage était rendu aux monuments aux morts. Si à Saintes il pleuvait légèrement, quelques minutes plus tard le temps fut plus clément à Ecurat. Ainsi sur cette charmante commune rurale, Monsieur le Maire, Bernard Chaigneau, avait réuni une partie de ses administrés. L'originalité fut que, pour les huit Ecuraciens mentionnés sur le monument, le premier magistrat rentra un peu dena le détail de ces hommes " Morts pour la France ", dont un lieutenant en juillet 1918..... quatre mois plus tard ce combattant aurait pu regagner ses foyers. Malheureusement il y en a eu beaucoup trop dans ce cas, parfois quelques secondes avant le cessez-le-feu... annonçant l'armistice du 11/11/1918.

Et pendant que l'on se trouve à Ecurat, on y reste.... toujours en immersion sur le crash du 22 juillet 1944. C'est du frais, cette remontée dans le temps date du..... 10/11/2014....

Pour les amateurs de faits aériens et historiques, c'est parti:

Ces pièces sont représentées après nettoyage, essentiellement pour celles en gros plan. Certes c'est une démarche de conservation de la mémoire, ces éléments sont ensuite remis en mairie du lieu du crash, mais c'est aussi la recherche d'indices amenant à mieux comprendre ce crash (suite à des tirs de la DCA allemande de Saintes)
Ces pièces sont représentées après nettoyage, essentiellement pour celles en gros plan. Certes c'est une démarche de conservation de la mémoire, ces éléments sont ensuite remis en mairie du lieu du crash, mais c'est aussi la recherche d'indices amenant à mieux comprendre ce crash (suite à des tirs de la DCA allemande de Saintes)
Ces pièces sont représentées après nettoyage, essentiellement pour celles en gros plan. Certes c'est une démarche de conservation de la mémoire, ces éléments sont ensuite remis en mairie du lieu du crash, mais c'est aussi la recherche d'indices amenant à mieux comprendre ce crash (suite à des tirs de la DCA allemande de Saintes)
Ces pièces sont représentées après nettoyage, essentiellement pour celles en gros plan. Certes c'est une démarche de conservation de la mémoire, ces éléments sont ensuite remis en mairie du lieu du crash, mais c'est aussi la recherche d'indices amenant à mieux comprendre ce crash (suite à des tirs de la DCA allemande de Saintes)

Ces pièces sont représentées après nettoyage, essentiellement pour celles en gros plan. Certes c'est une démarche de conservation de la mémoire, ces éléments sont ensuite remis en mairie du lieu du crash, mais c'est aussi la recherche d'indices amenant à mieux comprendre ce crash (suite à des tirs de la DCA allemande de Saintes)

*************************************************************************************************************

Reçues d'un fidèle lecteur ce 11/11 à 22 h 35.. des images de Nieul-lès-Saintes...

Sur une des photos on peut reconnaître Madame Denise Turgné, Maire de Nieul et sur l'autre un " taxi de la Marne ".
Sur une des photos on peut reconnaître Madame Denise Turgné, Maire de Nieul et sur l'autre un " taxi de la Marne ".

Sur une des photos on peut reconnaître Madame Denise Turgné, Maire de Nieul et sur l'autre un " taxi de la Marne ".

Voir les commentaires

8 - " Guerre & Paix " selon les " Poilus " 11 novembre - Images de Saintais au soleil de Royan

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

De nos villes et de nos campagnes ils partirent nombreux......

Nos monuments nomment ceux qui y sont restés....

Caserne " Taillebourg " à Saintes.... un des nombreux points de départ pour le front.

Caserne " Taillebourg " à Saintes.... un des nombreux points de départ pour le front.

Pour la petite histoire: l'auteur de Culture-Histoire, spécialiste de la guerre " 39/45 ", a fait une rencontre qui a tracé son avenir d'historien (de terrain) en la matière. Paradoxe il le doit à un vétéran de 14/18. Un jour, il y a des dizaines d'années, à Gémozac / Virollet, il a rencontré un vétéran, M. Moussard. Cet homme pleurait.. " Je ne suis plus bon à rien... ", puis il avait alors raconté un fragment de sa vie au front. il lui a alors été répondu... " Cher Monsieur, si, au contraire, je crois que vous êtes très présent, très utile, en effet votre témoignage, c'est tout à votre honneur et à celui de tous vos compagnons de souffrances... ". Depuis ce jour recueillir les témoignages, du vécu au quotidien et dans le détail, devint comme une obsession, certes aussi une passion. Un autre homme, Napoléon 1er, via le cahier de marche d'un de ses " grognards ", au retour de Moscou en flammes , fut aussi un fort déclencheur d'investigations historiques. Le simple geste d'un empereur dans une cité en feu, nous montre que les petits détails des petites histoires constituent la grande histoire des hommes.
Pour la petite histoire: l'auteur de Culture-Histoire, spécialiste de la guerre " 39/45 ", a fait une rencontre qui a tracé son avenir d'historien (de terrain) en la matière. Paradoxe il le doit à un vétéran de 14/18. Un jour, il y a des dizaines d'années, à Gémozac / Virollet, il a rencontré un vétéran, M. Moussard. Cet homme pleurait.. " Je ne suis plus bon à rien... ", puis il avait alors raconté un fragment de sa vie au front. il lui a alors été répondu... " Cher Monsieur, si, au contraire, je crois que vous êtes très présent, très utile, en effet votre témoignage, c'est tout à votre honneur et à celui de tous vos compagnons de souffrances... ". Depuis ce jour recueillir les témoignages, du vécu au quotidien et dans le détail, devint comme une obsession, certes aussi une passion. Un autre homme, Napoléon 1er, via le cahier de marche d'un de ses " grognards ", au retour de Moscou en flammes , fut aussi un fort déclencheur d'investigations historiques. Le simple geste d'un empereur dans une cité en feu, nous montre que les petits détails des petites histoires constituent la grande histoire des hommes.

Pour la petite histoire: l'auteur de Culture-Histoire, spécialiste de la guerre " 39/45 ", a fait une rencontre qui a tracé son avenir d'historien (de terrain) en la matière. Paradoxe il le doit à un vétéran de 14/18. Un jour, il y a des dizaines d'années, à Gémozac / Virollet, il a rencontré un vétéran, M. Moussard. Cet homme pleurait.. " Je ne suis plus bon à rien... ", puis il avait alors raconté un fragment de sa vie au front. il lui a alors été répondu... " Cher Monsieur, si, au contraire, je crois que vous êtes très présent, très utile, en effet votre témoignage, c'est tout à votre honneur et à celui de tous vos compagnons de souffrances... ". Depuis ce jour recueillir les témoignages, du vécu au quotidien et dans le détail, devint comme une obsession, certes aussi une passion. Un autre homme, Napoléon 1er, via le cahier de marche d'un de ses " grognards ", au retour de Moscou en flammes , fut aussi un fort déclencheur d'investigations historiques. Le simple geste d'un empereur dans une cité en feu, nous montre que les petits détails des petites histoires constituent la grande histoire des hommes.

Gravée dans le calcaire en Saintonge (Saintes / Courbiac) la présence des alliés a été signalée en son temps. Nos alliés américains, entre autres.

Gravée dans le calcaire en Saintonge (Saintes / Courbiac) la présence des alliés a été signalée en son temps. Nos alliés américains, entre autres.

Un dimanche au soleil côtier

Ce jour de nombreux promeneurs sur le front de mer de Royan, ainsi des Saintais se sont croisés. 

Même en dilettante en bord de mer, en souvenir de " 14/18 ", un petit déclic sur le poilu. Des Royannais ont aussi versé leur sang là-bas, mais rappelons nous en 1945.. ce fut aussi une ville martyre sous les bombes (bien que libératrices) des alliés.
Même en dilettante en bord de mer, en souvenir de " 14/18 ", un petit déclic sur le poilu. Des Royannais ont aussi versé leur sang là-bas, mais rappelons nous en 1945.. ce fut aussi une ville martyre sous les bombes (bien que libératrices) des alliés.
Même en dilettante en bord de mer, en souvenir de " 14/18 ", un petit déclic sur le poilu. Des Royannais ont aussi versé leur sang là-bas, mais rappelons nous en 1945.. ce fut aussi une ville martyre sous les bombes (bien que libératrices) des alliés.
Même en dilettante en bord de mer, en souvenir de " 14/18 ", un petit déclic sur le poilu. Des Royannais ont aussi versé leur sang là-bas, mais rappelons nous en 1945.. ce fut aussi une ville martyre sous les bombes (bien que libératrices) des alliés.
Même en dilettante en bord de mer, en souvenir de " 14/18 ", un petit déclic sur le poilu. Des Royannais ont aussi versé leur sang là-bas, mais rappelons nous en 1945.. ce fut aussi une ville martyre sous les bombes (bien que libératrices) des alliés.
Même en dilettante en bord de mer, en souvenir de " 14/18 ", un petit déclic sur le poilu. Des Royannais ont aussi versé leur sang là-bas, mais rappelons nous en 1945.. ce fut aussi une ville martyre sous les bombes (bien que libératrices) des alliés.
Même en dilettante en bord de mer, en souvenir de " 14/18 ", un petit déclic sur le poilu. Des Royannais ont aussi versé leur sang là-bas, mais rappelons nous en 1945.. ce fut aussi une ville martyre sous les bombes (bien que libératrices) des alliés.

Même en dilettante en bord de mer, en souvenir de " 14/18 ", un petit déclic sur le poilu. Des Royannais ont aussi versé leur sang là-bas, mais rappelons nous en 1945.. ce fut aussi une ville martyre sous les bombes (bien que libératrices) des alliés.

Voir les commentaires

5 - Zoom histoire investigation, vous aimez....! Qui sera " Miss Saintes 2014 "...? - Violence & Prison = Femme violentée

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

70 ans + tard....

" Des indices matériels qui parlent.... "

 

5 - Zoom histoire investigation, vous aimez....! Qui sera " Miss Saintes 2014 "...? - Violence & Prison = Femme violentée

" Crash "

22 juillet 1944

Dans un champ d'Ecurat

Il s'agit d'éléments/ fragments provenant d'un avion abattu en 39/45. Chaque morceau trouvé dans le champ ces jours-derniers racontent ce fait tragique... Que ce soit du fait des cartouches explosées ou des éléments métalliques qui se sont retrouvés emprisonnés dans de la fonte d'aluminium refroidie, faisant suite à un violent incendie. Bien sûr cet article concerne les passionnés d'histoire, voire les simples curieux. Par contre ci-après, petit tour dans la dentelle et les bonnes actions......
Il s'agit d'éléments/ fragments provenant d'un avion abattu en 39/45. Chaque morceau trouvé dans le champ ces jours-derniers racontent ce fait tragique... Que ce soit du fait des cartouches explosées ou des éléments métalliques qui se sont retrouvés emprisonnés dans de la fonte d'aluminium refroidie, faisant suite à un violent incendie. Bien sûr cet article concerne les passionnés d'histoire, voire les simples curieux. Par contre ci-après, petit tour dans la dentelle et les bonnes actions......
Il s'agit d'éléments/ fragments provenant d'un avion abattu en 39/45. Chaque morceau trouvé dans le champ ces jours-derniers racontent ce fait tragique... Que ce soit du fait des cartouches explosées ou des éléments métalliques qui se sont retrouvés emprisonnés dans de la fonte d'aluminium refroidie, faisant suite à un violent incendie. Bien sûr cet article concerne les passionnés d'histoire, voire les simples curieux. Par contre ci-après, petit tour dans la dentelle et les bonnes actions......
Il s'agit d'éléments/ fragments provenant d'un avion abattu en 39/45. Chaque morceau trouvé dans le champ ces jours-derniers racontent ce fait tragique... Que ce soit du fait des cartouches explosées ou des éléments métalliques qui se sont retrouvés emprisonnés dans de la fonte d'aluminium refroidie, faisant suite à un violent incendie. Bien sûr cet article concerne les passionnés d'histoire, voire les simples curieux. Par contre ci-après, petit tour dans la dentelle et les bonnes actions......
Il s'agit d'éléments/ fragments provenant d'un avion abattu en 39/45. Chaque morceau trouvé dans le champ ces jours-derniers racontent ce fait tragique... Que ce soit du fait des cartouches explosées ou des éléments métalliques qui se sont retrouvés emprisonnés dans de la fonte d'aluminium refroidie, faisant suite à un violent incendie. Bien sûr cet article concerne les passionnés d'histoire, voire les simples curieux. Par contre ci-après, petit tour dans la dentelle et les bonnes actions......
Il s'agit d'éléments/ fragments provenant d'un avion abattu en 39/45. Chaque morceau trouvé dans le champ ces jours-derniers racontent ce fait tragique... Que ce soit du fait des cartouches explosées ou des éléments métalliques qui se sont retrouvés emprisonnés dans de la fonte d'aluminium refroidie, faisant suite à un violent incendie. Bien sûr cet article concerne les passionnés d'histoire, voire les simples curieux. Par contre ci-après, petit tour dans la dentelle et les bonnes actions......
Il s'agit d'éléments/ fragments provenant d'un avion abattu en 39/45. Chaque morceau trouvé dans le champ ces jours-derniers racontent ce fait tragique... Que ce soit du fait des cartouches explosées ou des éléments métalliques qui se sont retrouvés emprisonnés dans de la fonte d'aluminium refroidie, faisant suite à un violent incendie. Bien sûr cet article concerne les passionnés d'histoire, voire les simples curieux. Par contre ci-après, petit tour dans la dentelle et les bonnes actions......
Il s'agit d'éléments/ fragments provenant d'un avion abattu en 39/45. Chaque morceau trouvé dans le champ ces jours-derniers racontent ce fait tragique... Que ce soit du fait des cartouches explosées ou des éléments métalliques qui se sont retrouvés emprisonnés dans de la fonte d'aluminium refroidie, faisant suite à un violent incendie. Bien sûr cet article concerne les passionnés d'histoire, voire les simples curieux. Par contre ci-après, petit tour dans la dentelle et les bonnes actions......

Il s'agit d'éléments/ fragments provenant d'un avion abattu en 39/45. Chaque morceau trouvé dans le champ ces jours-derniers racontent ce fait tragique... Que ce soit du fait des cartouches explosées ou des éléments métalliques qui se sont retrouvés emprisonnés dans de la fonte d'aluminium refroidie, faisant suite à un violent incendie. Bien sûr cet article concerne les passionnés d'histoire, voire les simples curieux. Par contre ci-après, petit tour dans la dentelle et les bonnes actions......

5 - Zoom histoire investigation, vous aimez....! Qui sera " Miss Saintes 2014 "...? - Violence & Prison = Femme violentée
5 - Zoom histoire investigation, vous aimez....! Qui sera " Miss Saintes 2014 "...? - Violence & Prison = Femme violentée5 - Zoom histoire investigation, vous aimez....! Qui sera " Miss Saintes 2014 "...? - Violence & Prison = Femme violentée

********************************

********************************

Nieul les Saintes

" Expo 14/18 "

Madame le Maire, Denise Turgné et l'U.F.A.C.S sont heureux de vous convier à leur exposition en la mairie de Nieul les Saintes. (Union Fédérale des Anciens Combattants Saintais). Thème " Centenaire de la guerre 1914.......  1918 " / NIEUL LES SAINTES ouverte vendredi 7 novembre 13h 16h samedi 8 novembre 8h12h lundi 10 novembre 8h30 11h30 / Le 11 novembre cérémonie 11h monument au morts / Expo 11h30 12h30 voir 13h  / Bonne visite.
Madame le Maire, Denise Turgné et l'U.F.A.C.S sont heureux de vous convier à leur exposition en la mairie de Nieul les Saintes. (Union Fédérale des Anciens Combattants Saintais). Thème " Centenaire de la guerre 1914.......  1918 " / NIEUL LES SAINTES ouverte vendredi 7 novembre 13h 16h samedi 8 novembre 8h12h lundi 10 novembre 8h30 11h30 / Le 11 novembre cérémonie 11h monument au morts / Expo 11h30 12h30 voir 13h  / Bonne visite.

Madame le Maire, Denise Turgné et l'U.F.A.C.S sont heureux de vous convier à leur exposition en la mairie de Nieul les Saintes. (Union Fédérale des Anciens Combattants Saintais). Thème " Centenaire de la guerre 1914....... 1918 " / NIEUL LES SAINTES ouverte vendredi 7 novembre 13h 16h samedi 8 novembre 8h12h lundi 10 novembre 8h30 11h30 / Le 11 novembre cérémonie 11h monument au morts / Expo 11h30 12h30 voir 13h / Bonne visite.

************************************

************************************

**********      Violences     *******

« La violence a changé de camp »

En quelques minutes, juste celles nécessaires pour rester en vie, l’univers de Véronique Murcia a basculé, mais n’était-il pas déjà dans la tourmente… !

 

Véronique Murcia, ici en discussion avec Marie Tillard, intervenante culturelle (Art de la peinture) auprès des détenus.

Véronique Murcia, ici en discussion avec Marie Tillard, intervenante culturelle (Art de la peinture) auprès des détenus.

Originaire de La Rochelle, Véronique travaillait comme aide soignante, née en 1957, elle avait eu trois enfants de son mariage, puis après avoir divorcé elle avait rencontré un nouveau compagnon…  pour une route incertaine.

« Au début de notre vie commune il était très gentil, très avenant, très envahissant, puis rapidement cela a basculé vers la violence. Tout a débuté du jour où l’on a déménagé, je me souviendrai toujours de ces clefs qu’il tenait à la main. Durant deux mois j’ai connu la violence, jusqu’à me faire défigurer, puis arriva l’instant du drame. Dans la violence extrême ma fille était intervenue pour me sauver de l’étranglement…. Alors un couteau sous la main me libéra définitivement, ce fut instinctif, spontané, je devais vivre…. »

Cela remonte avant cet instant libérateur… ?

« C’était le 28 avril 2006, je ne savais pas qu’un jour j’en serais arrivé là, qu’en 8 minutes, mon destin ne serait plus le même. J’ai appris par la suite qu’il avait aussi été violent avec sa première femme ».

Le tribunal n’a pas reconnu la légitime défense… ?

« Non, la preuve en est que le procureur a demandé cinq ans ferme. J’ai fait deux ans, y compris la préventive, puis j’ai eu des remises de peine pour bonne conduite ».

La prison…. De Saintes… ?

« A cette époque il n’y avait pas d’assistante sociale, mais toutes les surveillantes ont été très gentilles avec moi. Quand j’ai été libéré, j’ai regardé une dernière fois la porte, on m’avait dit qu’il ne fallait pas le faire, c’était parfois un retour annoncé. Mais ce ne sera jamais le cas, sauf que je suis passé devant en venant à l’Abboutique de l’abbaye aux Dames ».

 

A « L’abboutique » de l’Abbaye aux Dames – La cité musicale, Thomas Brosset (journaliste) était présent pour cette séance de dédicaces, présentation du livre qu’il a écrit pour Véronique Murcia. La maison d’édition « Le Croît Vif » a ainsi permis à ce journaliste de récupérer la mémoire et le témoignage de Véronique, afin de concocter le tout et de faire paraître « Prison de femmes », bien sûr il s’agit de la prison « Maison d’arrêt » de Saintes.

Pour ce journaliste qui avait couvert les assises au profit de son journal « Sud-Ouest », c’était devenu incontournable que de témoigner à sa manière le violent vécu d’une femme de chez nous.

 

5 - Zoom histoire investigation, vous aimez....! Qui sera " Miss Saintes 2014 "...? - Violence & Prison = Femme violentée
5 - Zoom histoire investigation, vous aimez....! Qui sera " Miss Saintes 2014 "...? - Violence & Prison = Femme violentée

Voir les commentaires

1 2 > >>