Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

30 - Girouette vivante - Rue cabaudière plus ancienne rue de Saintes - Noël est en Avent

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

.Aux voleurs...

Quartier St Vivien hier.. Tentative de pénétration dans un appartement, à l'aide d'un tournevis.

 

Les voleurs vous ciblent (*) ou agissent au hasard des opportunités.

 

Ils vous ont repérés et attendent le moment très propice.....

 


Eglise St Pallais.. Mieux que nature...

 

 

 

15-11-11-004.jpg

 

Il y a environ 20 ans une girouette neuve avait été installée sur ce clocher suite à sa réfection, or peu de jours après elle avait disparu....?

 

Mais la nature reprend ses droits... Qu'en pensez-vous maître pigeon...?

 

(La boule sous le pigeon mentionne les noms des compagnons qui ont travaillé à la rénovation de ce superbe toit / clocher)

 


 

Illuminations prénatales....... Noël est en Avent

 

30-11-11-017.jpg

 

30-11-11-022.jpg

 


 

Travaux en quartier historique

Hautement historique

 

30-11-11-001.jpg

 

Les chantiers attirent-ils beaucoup de visiteurs... ? Certes à Saintes nous n'avons psa la percée pour un tunnel sous la Charente...

Rue cabaudière un riverain fait construire un mur de soutènement. Dans ces terres de remblais peu de chances de trouver des traces de nos ancêtres, si ce n'est par des retombées et c'est le cas de le dire.

Ce qui est est intéressant c'est que la rue cabaudière est certainement unes des plus vieilles rue reconnues de Saintes (Tout au moins dans son tracé). Longeant le forum, voire le capitole, elle était là aussi au temps médiéval, voire qu'elle est situé sur les vieux plans de Saintes.

Voir les commentaires

Four poterie - Faïencerie St Vivien - Immersion 2011 - Découverte majeure à Saintes

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

 

Découverte majeure à Saintes pour ce début de siècle:


Four géant

 

henriet-Jean-Lionel-3-2011--9-.JPG

 

Four couché de poterie découvert à Saintes
Immersion - Découverte fortuite

Alors qu'un maçon avait été sollicité pour une question d'aménagement sanitaire, alors qu'il était tombé sur un orifice de 15 x 15, il s'était posé une question... C'était quoi...? Ainsi en tant que voisin et historien j'étais intervenu avec mes méthodes habituelles (je les ai aussi partiquées sur d'autres sites tenus secret).

Ainsi au bout d'une longue perche j'avais envoyé ma caméra dans ce que je pensais être un sous-sol....... et la suite la voici....

En 1875 la faïcencerie Baron est en faillite, liquidation est faite, depuis le grand four couché de la faïencerie est tombé dans l'oubli.
Oublié il a été enfermé dans son " linceul "de pierres de taille. Malheureusement les immeubles contigus, sans vraie communication, lui avaient réservé un mauvais usage.


Découverte four oublié depuis 1875 - Faïencerie Baron à St Vivien - Saintes - Four couché, une découverte majeure de 2010

 

10-03-2011 002 10-03-2011 003

 

Un mur avec une ouverture bouchée depuis des décennies, antérieur à la construction du four, c'est par là qu'il fallait passer.

Par ce passage, sur la droite on découvrait ainsi sur une extrémité, en fait l'entrée du four, obstrué comme tous les côtés, et le dessus, par des constructions de pierres de taille. Mais comme ces lieux avaient servi autrefois de lieux d'aisance, rien ne fut facile.

 

30-03-2011 019

 

Après le nettoyage au jet d'eau, pour des raisons d'hygiène, apparaissait alors la porte du four. Elle servait à y pénétrer pour déposer douze fois par an les poteries à cuire, ainsi qu'à faire un feu et à l'alimenter.

 

henriet Jean-Lionel 3-2011 (4)

 

Sur les trois derniers mètres du four couché étaient répartis les cheminées ou carneaux, au nombre de 42, de part et d'autres de la voûte

 

1-11-2011 0126

 

Queqlues carneaux, en principe six, avaient été utilisés comme évacuation de lieux d'aisances; Ces WC avaient été aménagés dans une cour intérieure et à l'usage des habitants de ce groupe de maisons.

 

Durepaire marie-Bernard 3-2011 (4)  Durepaire marie-Bernard 3-2011 (5)

 

A gauche une partie actuellement emmurée de cette cour intérieure, avec le mise à jours des carneaux du fait des travaux du maçon. Dans l'autre partie de la cour il subsiste encore un " cabinet de toilettes /WC " mais qui n'est plus utilisé depuis des années. Dans l'ouverture de ce carneau, tout au fond, une surprise, alors l'historien que je suis, spécialisé sur la guerre 39/45, n'a pas eu de peine à reconnaître un certain objet....

 

Documents transmis (1)

 

Extrait de l'acte de déclaration de faillite et de liquidation de la faïencerie Baron, en 1875. Cette faïencerie s'étendait dans un grand triange située dans le bas du quartier St Vivien.

 

Remarques importantes:

Les résultats de mes investigations m'ont amené à établir des documents et à faire certains commentaires. mais dans certains cas il faut bien penser que ce ne peut être que relatif. les photos peuvent, par contre aider à une meilleure compréhension;

 

 

Four Faïencerie - Plan 11-2011

 

Certaines dimensions n'ont pu être prises avec précision, par le simple fait de la présence d'immondices, voire excréments séchés répartis sur le sol du four. Puis pour les parties invisibles ce fut aussi le cas.

 

Copie (10) de Plan de base

 

Au cours de mes recherches j'ai été amené à parcourir et à voir toutes les parties extérieures des structures de pierres de taille enfermant ce four. Sauf la partie où se trouve la porte, ce qui aurait pu être parlant, car un aménagement avec escalier a été exécuté par le propriétaire actuel.

 

Doc 3 - Four 11-2011

 

Concernant la date de construction de ce four, aucune date ne peut être avancée. On connait seulement la date de la faillite, puis une date d'une vente vers 1850 entre Bodin et Baron. Enfin vers 1810 un acte existerait concernant la faïencerie, mais il faut attendre un déplacement aux archives départementales. C'est pour bientôt.

Pour mémoire: depuis l'époque gallo-romaine les potiers étaient déjà installés dans le secteur, voire depuis le cimetière St Vivien jusqu'à la Charente (peut-être...!!!)

Four Doc n° 4

 

Plan (extrait) provenant d'un acte de vente en 1921 à la famille DAVID et BODIN, par Madame Rateau, dont il existe un lien direct avec la rue Louis Rateau (Louis Rateau était Maire et géomètre à La Chapelle des pots)


 

01-10-11 002   29-11-11 026

 

Eléments matériels trouvés dans le secteur de la faïencerie. A cette époque la rue Louis Rateau n'avait pas encore été ouverte, elle le sera beaucoup plus tard en coupant dans la propriété de cette faïencerie.

Certes il existe des gros timbres circulaires en pierre, ainsi que de nombreux fragments de poterie. Puis quelques éléments directement liés au four et à la cuisson, ainsi ce séparateur de poteries installées dans le four, il séparait les plats les uns des autres, sens de la hauteur. Puis quelques petites entretoises triangulaires de quelques centimètres de long, aussi en terre cuite.

Sur la droite des éléments de poteries trouvés rue Louis Rateau, certes dans le secteur les terrains sont garnis de fragements de poteries romaines, aussi pour montrer une des différences, elles ont été placées dans le cercle noire. Mais il y avait beaucoup de varités à la période antique.

 

29-11-11 001

 

Découcerte surprise dans le four... encore dressés dans les excréments, des fusils de guerre, il semble que ce soit des fusils allemands.

Hypothèse: Ces armes ont été jetées dans les trous des "  WC ", pour disparaître à jamais...!!!  Mais que sont devenus les propriétaires de ces armes..... déserteurs allemands, prises de guerre camouflées ou bien pire encore..... deux hommes ont été tués et leurs corps n'est peut-être aps bien loin.....?

 

" On peut conclure sur une bonne nouvelle, en effet une ville de France possède un four presque similaire. J'ai contacté le propriétaire après avoir découvert sur Internet le four de la poterie de " Saint Honoré les  Bains ", dans la Nièvre, la ressemblance est étonnante. Aussi contact a été pris avec la famille D'Espeuilles, propriétaire de ce autre four classé monument historique (en 1995) et construit en 1846 ".



 

 


 


Voir les commentaires

25 - St Pallais de Saintes depuis 1876 - Peine de mort : à nouveau appliquée... en France - Saut d'obstacles: Monde équestre

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Camille & Mécano : Obstacles équestres

Centre équestre de Saintes

 

tAUNAY cA

 

Dimanche matin: Deuxième compétition officielle, surtout avec son propre cheval.

 

27-11-11 034

 

Comme beaucoup d'autres cavaliers (ères) rencontrés sur ce " terrain de sport ", notre cavalière a commencé vrers ses 10 ans... depuis c'est un attachement très fort à la race chevaline... surtout sa monture: temps fort.. le moment d'un petit saut.

 

27-11-11 083

 

Débriefing... quelques barres heurtées mais non tombées. Pourra mieux faire......

 

27-11-11 061

 

Et puis avant le départ un petit câlin qui semble confirmér cette formidable complicité, on pourrait dire.... osmose.


Ce lundi 28 sur ce blog...

 

Immersion en 1875.... Découverte majeure à Saintes.. Un four avait disparu de la mémoire collective. Il vient de resurgir de l'oubli, sorti de son " cercueil " de pierres de taille.

 

De son imposante dimension, ce " four couché " revient à la lumière après avoir connu oubli et honte....  avce ses 7 m 05 x 3 m x 2 m (de haut



 

 

PEINE DE MORT:

Elle est rétablie en FRANCE. A Cannes, procédé: Une balle dans la tête, est-ce mieux que la guillotine...? Mais ce processus très largement relancé ne pourra s'arrêter qu'avec la fin de toute exécution capitale. " Une pensée pour cet homme exécuté à Cannes ".

 

 

 

 

 

Quel changement...

 

.. Retour sur le passé d'une église

 

" St Pallais "

 

24-11-11 010

 

2011.... Du roman très dénudé.

 

Il y a quelques décenies un cré de cette paroisse a vendu les statues de cette église pour envoyer de l'argent pour les démunis du Chili.

 

Deux remarques:

- Il y a toujours de pauvres au Chili..... (mais cela se discute) et le patrimoine de cette église a disparu, sauf le rayonnement du roman dans ce lieu de spiritualité.

- Pas de vnte des statues de l'Abbaye aux dames, cette dernière en était démunie.

 

129 ans plus tôt........

 

17-11-11 011

 

Il faut remarquer que les chaises sont tournées vers la porte de l'église.

 

Et il y a 135 ans

 

17-11-11 012

 

Remarques: Il y a quelques décennies, avant l'aspect d ela place St Pallais tel que nous le connaissons, au cours de travaux des sépultures.avaient été mises à jour. Dans les temps anciens le cimetière était ici autour de l'aglise St Pallais, mais après la révolution il avait été transféré sur l'arrière de la caserne Taillebourg, le long de la rue Geoffroy Martel. pour, en fin de compte, quelques années après cette photo, se retrouver sur son emplacement actuel, derrière le haras national. Ce devait être vers 1882 et la raison en étant la nécessité de l'extension de la caserne Taillebourg.

 

Mais revenons à nos à nos moutons (ou nos oauilles) et voyons du côté de la cure (presbytère) et de nos jours.

 

24-11-11 013

 

Le nouveau curé de cette paroisse annonce la couleur.... Aussi il indique son lieu de permanence, sa cure, située ruelle des curés, qui en autait douté.

 

Bravo Père Bertrand Monnard, au moins vous assumez jusqu'au bout la couleur de vos convictions.

Voir les commentaires

23 - Evasion / Vol de voiture... cri de terreur... gendarmerie.. GIGN...

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Deux évadés de Saintes repris...... Récit

 

8 h 45: Devant la prison attroupement et vehicule sanitaire devant faire passer une visite (Pulmoniaire....) aux détenus, enfin à ce qu'il semble. De nombreuses personnes sont aux abords.

9 h 20: Tout semble normal

10 h 00: Démarrage en trombe d'un véhicule stationné devant la maison de la presse (Avenue Gambetta) et..... cri de terreur d'une femme suivi d'un hurlement... " On vient de dérober ma voiture ", en face du libraire une femme sur le trottoir un bouquet de fleurs à la main.

" Oui Monsieur on vient de dérober ma voiture, alors que je voulais charger les fleurs dans ma voiture, elle est partie rapidement manquant de provoquer des accrochages avec d'autres voitures..."

Un témoin....  " La voiture de la dame devait être une Clio noire, j'ai vu les deux hommes monter dedans... "

 

Il était question d'une évasion..... info avérée exact avec les commentaires de la matinée (sur Facebook).

 

Milieu d'après midi.... Selon Facebook.... les deux hommes ont été repris (en fait ils avaient pris la direction de Bussac et après...!!!!!)

 

Vers 16 h 15... trois voitures de gendarmerie ramènent, semblent-il les évadés à la case départ. Avec force de klaxon et gyros.

 

 

24-11-11.jpg

 

Vers 18 h 00: Trois véhicules noirs descendent le cour à toute vitesse et se dirigent vers la prison......

 

Est-ce une histoire à suivre...?

 

Enfin chapeau (de gendarme) à nos forces de l'ordre et à leur réactivité. Mais anecdote.. quand la victime du vol de sa voiture a téléphoné aux services de police, on lui a dit de venir porter plainte.... mais rien n'est simple a-t-il était précisé qu'il s'agissait d'un flagrant délit...?


 

Littérature en BD.. Alain paillou

" Le service "

 

24-11-11-020.jpg

 

En dédicaces à la librairie " La poste bleue ", il présente son art à un futur lecteur de ses albums.

Un " Service " en valant un autre..... Culture-Histoire est reparti avec le bel album sous le bras..... Les " Opex " payent parfois.....

 

24-11-11-021.jpg

 

Son héros, un homme qui a su prendre des risques... du " Service "... un peu spécial...


 

Evasion vers les grands espaces.....

 

24-11-11-024.jpg

 

Mais toujours vers le haut, vers plus beau.

Voir les commentaires

21 - Saintes: Les pierres qui parlent.... - Raisons de la colère - Siècle des lumières... - Thérèse de Saintes

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Savoir lire nos pierres

Qu'elles soient statues ou simple gros appareillage

 

21-11-11 009

 

Graffiti situé sur la porte " moderne " d'accès au cloître St Pierre

 

21-11-11 008

 

Qui a brisé ces statues ailées?

 

21-11-11 014

 

Vierge à l'enfant, chapelle (présence vivante) déambulatoire Sud de la cathédrale

 



 

Mais surtout... RAS LE BOL.... Monsieur le Maire

 

" Les raisons de la colère "

 

21-11-11 005

 

Le Maire est garant de la liberté de circuler dans sa ville, que ce soit par les rues ou par les trottoirs. Ici ce n'est plus le cas, pourtant... journaux, courriers, pétition... rien n'y fait. Alors quand les voitures stationnent en toute régularité.... rien d'autre à faire que de passer au milieu de la rue, rue où les véhicules roulent assez vite.....

 

ON PASSE COMMENT...?

 

Comment font les personnes âgées, les enfants et les dames avec les poussettes.. et.. Culture-Histoire...?

 


 

Comédie musicale - Théatre: Complément

 

 

Monsigbnore-voyage---Alain.jpg

 

Reçue d'Alain D....  - Acteur et aussi fidèle lecteur de ce blog

 

Est-le précurseur du siècle des lumières...?

 

Jeudi-17-11.jpg

 

Les lumières des luminaires du palais de justice, flambants neufs,, espérons qu'ils lui apportent ses lumières


 

Carte postale d'archives: Ste Thérèse à Saintes

 

" 1935 - Eglise St Vivien "

 

St-Vivien-1935---Ste-Therese.jpg

 

Quel changement.... les églises sont moins décorées (Ici en l'honneur de Ste Thérèse de Lisieux, qui par contre est toujours très célébrée et priée) et moins fréquentées.......


 

Croît Vif: Joyeux anniversaire

 

Les 25 ans de sa collection " junior "

 

Olivier Fouché, auteur, en est le reponsable de collection.

Le samedi 26 novembre, Madeleine Chapsal sera la marraine de la manifestation où il vous sera possible de rencontrer les 13 auteurs (Voire illustrateurs).

 

Rendez-vous à la médiathèque François Mitterrand le samedi 26 novembre de 10 h à 12 h et de 14 h à 17 h.

 

Croit-25-nov-Anniver.jpg

 

De l'animation,certes très culturelle, mais aussi ludique à le lecture du programme....

Exposition de planches originales, contes,lectures et chansonnettes, coloriages offerts aux petits lecteurs, dédicaces d'albums par les auteurs.

 

Allo..... 0546974852..... si besoin de renseignements.


Immersion en 1875....

Découverte majeure à Saintes

 

Un immense four de la faïencerie Baron... redécouvert en 2011

 

Il était renfermé dans son linceul de pierres de taille (Gros appareillage)

 

Ce sera bientôt sur ce blog.. presque en direct.....

 

Voir les commentaires

20 - Statuaire dominicale - Kermesse paroissiale.. la qualité théâtrale et Giulia Sarkozy

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Statuaire dominicale / Puissance et gloire......

 

20-11-11 002

 

Etonnant Marie portant l'enfant-roi, qui lui porte le monde, mais il en a perdu la tête

 

20-11-11 003

 

La tête a roulé au pied de cette vierge, très saintaise, mais que s'est-il passé et pourquoi on n'a pas réunifié le corps de ce Jésus...?

 

Messieurs les grands de ce monde, aussi grand soyez-vous, faites attention à ne pas perdre la tête, à l'instar de cet enfant, titré le " Puissant des puissants "..

 


Kermesse d'automne des paroisses R-G

 

Environ 250 personnes ont assisté à une pièce de théâtre que l'on pourrait dire de qualité. Tant par le style, les costumes, que par l'interprétation des commédiens, et surtout que cette histoire fiction colle vraiment à une actualité qui a existé, que ce soit de Rome, de Rambouillet, de Vivonne, de Pisany.

Dans leurs textes ils étaient excellent, voire aussi cette jeune artiste clamant ses textes sans l'ombre d'un doute. Bravo, ce sera à rejouer.... " Monseigneur est en voyage "

 

20-11-11 013

 

Et du direct s'il vous plait.

Sur la droite un notable qui veut absolument l'intervention de l'évêque le gouverneur de Saintes, pour la réfection du vieux pont de Saintes.

 

20-11-11 009

 

A droite une marquise qui veut envoyer sa fille au couvent Ste Marie des dames pour parfaire son éducation, avant de choisir pour elle un parti bien convenable.

 

20-11-11 011

 

Bien sûr les textes furent parlés ou chantés, avec brio car certains acteurs sont déjà chanteurs / animateurs dans les cérémonies religieuses.

 

Mais voilà, Culture-Histoire n'a pas rencontré l'évêque de Saintes, Monseigneur Louis de Bassompierre, celui-ci devait faire son apparition au quatrième et dernier acte. le rôle étant tenu par Jean-Pierre Samoride, curé doyen de Saintes, mais surtout Vicaire épiscopal. Alors point de .... Monsignore....

 

Parfois le hasard fait bien les choses, regardons ce cliché......

 

20-11-11 015

 

Sur le chemin du retour du " journaliste " de Culture-Histoire, un homme qui se dirigeait vers la salle de théatre, en fait il était en clergyman et portait uen croix. Alors il a fallu se plier aux formalités d'usage et saluer ce passant qui n'était autre que Monseigneur Bernard Housset, évêque de La Rochelle & Saintes (autrefois le prélat n'était qu'évêque de Saintes, où est d'ailleurs sa cathédrale).

 

Le monde est petit et des fois le hasard fait bien les choses. Deux... Monsignores pour même pas le prix d'un, en effet l'entrée de la salle de spectacle était gratuite.

 

Sans erreur on peut dire que si cette pièce était jouée auprès du grand public, en ville , elle aurait certainement du succés, vu le thème abordé.

Puis un petit détail est que l'une des ancêtres d'un des personnages historiques de cette pièce, se prénommait Guilia (1) et que son père avait été ambassadeur du roi Henri IV à Rome. Dans la descendance on trouve des..... De Rambouillet, De Vivonne, De Pisany. D'ailleurs le Marquis de Rambouillet est inhumé dans la cathédrale St Pierre de Saintes.


(1) Quel rapport avec Giulia Sarkozy..... Pourquoi le célèbre couple a choisi ce prénom...? Il faudrait leur demander.....


Bande dessinée.... Ludique, plaisir des yeux

 

 

Paillou-A---Dedi-23-11.jpg

Un vrai régal que de voir le travail de ces illustrateurs. Culture-Histoire sera de service pour un passage en ces lieux.

 


 


Voir les commentaires

18 - Toquenelle - Grand comptoir du cours... Inauguration - Les KDOR vous attendent à Saintes - Historien d'investigations

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Toquenelle à la bourguignonne

 

19-11-11-013.jpg

 

Tout cela pour une fondue bourguignonne....... enfin pas spécialement....

 

19-11-11-015.jpg

 

Peut-être un peu... beaucoup.. pour Sylvie et Lionel, qui savaient toucher les coeurs avec un superbe " medley " qui commençait ainsi....  " Sous les ponts de Paris...." (on se prive de rien à Saintes)

 

19-11-11-130.jpg

 

Samedi soir à la Toquenelle

 

La salle de la Toquenelle était comble. Peu de visages connus de Culture-Histoire. De sa position au bar, mais devant un café, C-H avait beau scruter les passants.. qui passaient et qui s'attablaient devant la fondue bourguignonne servie avec empressement par le personnel de la cafétaria.

Mais brusquement deux visages connus... deux personnages de la politique saintongeaise (titrés bien sûr) venaient faire une pause dégustative avant de se rendre au gala de boxe qui se déroulait au gymnase Yvon Chevallier.

Ambiance assurée, très animée avec le duo qui invitait, avec leurs mélodies, l'assistance à danser.

Un rythme à bien piquer dans la fondue.. aussi il fallait abandonner la viande pour se frotter à une autre chair....  :) :)

 

A bientôt Sylvie & Lionel... on vous reverra avec plaisir.

 


 

C'est fait.... presque une intronisation

 

Grand comptoir du cours....

enfin une reconnaissance publique...

 

 17-11-11-031.jpg

 

Ils vous attendent et avec le même acceiul.. très souriant

 

(Voir sur ce blog un précédent article sur Isabelle & José)

 


 

KDOR

 

Des talents rien que pour le plaisir des yeux

 

17-11-11-033.jpg

 

Il y a encore des places pour la soirée " Spectacle diner "

0546938488 - Centre culturel Leclerc

 

En photos les artistes de ce jeudi:

Des prix:

Du public décerné à (1) Dressing Flash (Duo et transformations)

Du parrainage décerné à (2) David et Vincent (Duo avec des anneaux)

Du jury décerné à (3) Yang N J (Contorsions)


Numeriser0001-copie-1.jpg

 

Culture-Histoire y sera... de passage.... mais il soutient ce genre de manifestations..... très familles.


Historien d'investigations, de terrain

 

Historien-d-investigations.jpg

 

L'histoire se termine-t-elle juste après la survenance des faits? On peut dire qu'elle durera tant que les hommes auront ces faits dans la mémoire, que la terre en conservera les indices matériels.



Voir les commentaires

16 - Les indignés à Saintes - Duo Sylvie Drumer et Lionel Evans... La Toquenelle

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Les indignés

 

  Mouvement philosophique, des gens qui aiment se retrouver, créer un lien (fort) social. Constat d’une société agressive, pas trop huilée.

  Chacun vient avec son avis, on est dans une action militante, mais pas partisane.

  Le but des « indignés » c’est dinsister à la réflexion, ne pas rester seul.

  En dehors de se rencontrer, nous n’avons pas vraiment de solutions, l’élite politique, par exemple, ne va pas dans le sens du Grenelle de l’environnement.

  A Saintes nous nous retrouvons souvent une dizaine chaque lundi, pas toujours les mêmes personnes, au début nous étions une cinquantaine.

   Notre dernière occupation (du terrain) a été celle de la place du palais de justice.

   Nous n’avons pas beaucoup de contact entre les villes, sauf dernièrement où nous étions entrés en relation avec la ville de Bayonne (enfin avec ses indignés), c’était pour accueillir la marche des indignés qui venaient d’Espagne.

 

15-11-11 032

 

Julie, Morvan ... et bien d'autres 

 


 

Recherches historiques et crashs... Surprise

 

15-11-11-019.jpg

 

On recherche des éléments d'un avion crashé le 11 novembre 1943 et..... surprise... Une ancienne carrière sous les terres de  " La métairie de Madame "

 

15-11-11-018.jpg

 

Quels anciens pourront nous le dire.....?

 


Soirée Bourguignonne  " La Toquenelle " Duo chantant

Samedi 19 novembre 19 h 30

 

Rencontre en… chant… ée :

Sylvie croise Lionel et c’est alors la vie en chantant.

 

   Sylvie Drumer, née en 1967, a vécu ses premières séances initiatiques aux abords d’un orchestre, il faut préciser que son père en faisait partie ; elle avait 13 ans en ce temps-là.

   Après une courte interruption de cet attrait, vers ses 16 ans elle s’est alors remise dans la chanson et c’est sur cette seconde partie de parcours qu’elle a croisé un certain Lionel Evans.       

   Dans un premier temps ils se voyaient épisodiquement. Puis c’était vraiment devenu un travail en équipe.

 

   Travail dans le domaine qu’adulait Sylvie….. Chants dans les répertoires suivants : Variétés, classiques, rétros, enfin essentiellement des chansons à textes. Et cerise sur ce gâteau du vécu de cette chanteuse, elle adore l’accordéon (Bien sûr elle connait bien notre Yvette Horner nationale).

Lionel Evans, né en 1971. vers ses 17 – 18 ans il s’est lancé dans la chanson, ses études n’auraient été que façade pour les parents, lui il ne voyait que cette passion qui le taquinait depuis sa tendre enfance. En effet il aimait vocaliser sur les textes de Dalida, Claude François, Sheila, et bien sûr d’autres. Chacun son orientation et lui il avait déjà décidé qu’il serait chanteur, avec un sacré bémol, il avait aussi étudié le piano. Par la suite il n’avait pas arrêté d’être en orchestre, puis longtemps il s’est retrouvé en solo. A Paris il a souvent animé des soirées « Piano bar ». Il aime du pop / rock à la variété, globalement il ratisse large dans le domaine musical ou de la chanson. Son parcours l’a mené à ses goûts éclectiques et ses capacités.

  

   Un jour il croise Sylvie et depuis ce sont des soirées et animations diverses en duo ou à toute une équipe.

  

 

16-11-11 006 16-11-11 008


Ils sont classés comme intermittents du spectacle, mais pas du mi-temps, c’est presque du temps complet, leur concept est varié, aussi leur programme en est autant chargé, pour leur satisfaction et le plaisir des autres.

   Ils nous proposent :

   Des soirées en duo, des soirées très music hall, avec leur soirée spectacle «  Revue diamant ».

   Si les soirées « Duo » sont faciles à comprendre, on a déjà pu les voir à Saintes au « Garden Ice » (Bar – Brasserie P.C), la « Revue diamant » (Autrefois nommée Cabaret folie’s) qui peut présenter de 3 à 10 personnes sur scène, demande des explications. En effet dans ces soirées musicales animées on découvre, pendant deux heures, des danseurs, des transformistes, le tout sur des comédies musicales. Ces transformistes représentent des artistes du showbiz.

 

16-11-11 010


   Lionel donne des petits détails….

« Nous intervenons n duo sur différents sites, voire : Châteaux, bar, mariages, animation familiale ou privés, et, comme Sylvie l’a dit tout à l’heure, nous sommes essentiellement dans la variété, le classique, sachant que nous pouvons très facilement élargir gamme et répertoire de la soirée. Puis ce qui n’est pas négligeable, même c’est très apprécié, nous faisons aussi danser le public qui le désire ».

 

A noter :

La Rochelle – Parc des expos les 23 et 24 novembre.

Pour les retrouver :

www.lionelevans.fr  

youtube : lionelevan’s

lionelevans@hotmail.fr

 

Merci Sylvie et Lionel, à bientôt, c'est-à-dire à la cafétaria «La toquenelle », contigu à Carrefour – Saintes, ce samedi 19 novembre « soirée La fondue Bourgognonne » à partir de 19 heures.



Image sous peu...

Voir les commentaires

13 - Journée du deuil allemand - Salon du mariage suite, fin - Kermesse paroissiale

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Berneuil  au cimetière militaire allemand

 

13 novembre - Deuil allemand

 

Comme chaque année depuis qu'en 1957 il a été décidé l'implantation d'un cimetière pour les soldats allemands tombés dans le grand Sud Ouest durant le dernier conflit... Environ 9000 hommes sont inhumés dans cette terre de Saintonge

 

13-11-11 003

 

La plateforme, coeur du cimetière, on remarquera les drapeaux et leur signal fort.. Depuis De Gaulle et le chancelier Adenauer...... Unité Franco-Allemande

 

13-11-11 002

 

13-11-11 022                                      13-11-11 040

 

Prises de parole par le Consul général d'Allemagne, en poste à Bordeaux. M. Eberhard Schuppius, suivi par T. Tesson sous-Préfet. L'état français est totalement intégré à cette démarche envers tant d'hommes qui ont souffert, au nom d'un dictat barbare.

 

Puis l'ensemble des participants s'est dirigé vers le monument aux morts de la comune de Berneuil où un hommage conjoint fut rendu aux combattants des deux dernières guerres franco-allemandes.

 

Comme il est d'heureuse coutûme qui permet aux hommes déchanger très convivialement, la matinée s'est terminée par un vin d'honneur.

 

Faits marquants.....

Dans sa prise de parole, le sous-Préfet, qui découvrait les lieux..... a déclaré... " En arrivant dans cet endroit j'ai comme l'impression d'ouvrir un livre d'histoire..... ".

Puis l'aumônier (chrétien) de l'EETAA 722 a demandé à l'assistance de réciter le " Notre père ". Ce qui fut fait, mais en regardant de plus près cette prière on peut constater qu'elle peut très bien convenir à toutes les religions du monde qui annoncent  un Dieu, alors cette prière n'était pas du tout déplacée, en ce lieu car l'on sait bien que parmi les combattants il y avait des hommes de différentes croyances... Protestants, mulsumans.....

 

 


 

En temps de paix, on retrouve des petits bonheurs....

... suite et fin... salon du mariage

 

Cimetière Berneuil - 2011

 

Tout pour les mariés, tout pour la décoration et les lieux, tout pour se restaurer, tout pour l'ambiance, tout pour les invités, en fait.... TOUT pour des journées de noces réussies.

 

13-11-11 074

 

La finale.... avec des tenues qui ne demandent qu'à être portées...

 

13-11-11 102

 

Aldo, animateur,  (Victoria Studios) a procédé à un tirage au sort. Plusieurs lots offerts par les commerçants présents sur le site, ainsi une future mariée a gagné...... une robe. Pour un autre ce fut un voyage... précurseur d'un voyage de noces;.. très certainement.

 

13-11-11 101

 

..... ils se marieront et auront de nombreux enfants..... (extrait de .. La belle au bois dormant)


Kermesse paroissiale

kermesse d'automne à Saintes

 

Kermesse d’Automne…. Fête paroissiale

 

Les paroisses de la «  Rive gauche «  de Saintes vous proposent une journée de festivités tout à fait du genre familial.

 

A noter de suite sur vos agendas : Dimanche 20 novembre, dès 12 h et jusqu’en fin d’après-midi.

 

     Avec Michèle Peyssonneaux, responsable et coatch….

 

     «  La rive gauche organise en été la kermesse de Voiville, manifestation de plein air à la périphérie immédiate de la cité saintaise. Puis en automne nous avons une manifestation en milieu fermé, dans la salle du Camélia (ancien cinéma), située aux Boiffiers.

     Déjà la veille de ce 20 novembre nous effectuerons une vente de confitures sur le marché St Pierre ; Puis le jour de la kermesse cela commencera par un repas fixé à 12 h et se poursuivra par un après-midi devant une comédie musicale « Monseigneur est en voyage ». enfin à 17 h 30.. salon de thé et tirage de la tombola ». J’en reviens au repas, il sera classique, mas raffiné. Le plat principal sera préparé par un traiteur, Jacky Roux, boucher du quartier (entendre aussi paroisse St Vivien).

Spectacle et repas auront un coût, mais seul le repas est payant, ainsi : 12 € pour les adultes et 6 € adolescents et enfants. Il faudra surtout respecter les horaires.. 12 h le repas et 15 h 15 le spectacle ".

 

     Mais quel est ce … Monsignore…... ?

     « il s’agit de Louis de Bassompierre, oui c’est l’homme qui a donné son nom à la fameuse place saintaise. Il y a une part d’imagination, mais les personnages ont réellement existé. Dans ces temps anciens, 17ième siècle, le Marquis de Bassompierre est le gouverneur de la ville de Saintes.  On y trouvera aussi Charles de Montausier, qui après son passage à Saintes fut précepteur du Dauphin, le fils de Louis XIV. Cet homme était marié à Julie D’Angènes, fille de la Marquise de Rambouillet, dont le père est inhumé dans la cathédrale St Pierre de Saintes, mais je m’arrête là.. je ne puis trop lever le rideau…. »

 

     Côté technique et écriture de cette histoire… ?

     « Nous y trouverons douze acteurs et figurants, tous costumés, ceci grâce au prêt de divers associations et de celui du personnel d’un musée de Saintes (Chapeaux et perruques, des effets qui leur sont personnels). La pièce de théâtre dure environ deux heures et pour les répétitions il nous a fallu une quinzaine de soirées étalées sur quatre mois. Pour l’anecdote, des prêtres ont accepté des rôles »

 

     Les spectateurs vont s’accrocher à leur fauteuil, suspens ou relax… ?

     « Ce spectacle en trois actes va les tenir en haleine, du suspens et de l’action ».

 

     Je vous trouve bien impliquée dans ces histoires. Alors l’histoire et vous… ?

     « C’est la neuvième histoire que j’écris. Dans ma vie j’ai lu beaucoup de livres d’histoires, oui je puis dire que là je me fais plaisir, bien sûr pour un plaisir partagé. Une vraie satisfaction intellectuelle. En fait depuis l’an 2000 cela fait la onzième année. J’ai toujours aimé l’histoire, alors écrire des scénarios pour une pièce de théâtre, je suis vraiment à mon affaire. En vrac je dirai que j’ai traversé l’histoire, avec les Romains, le moyen-âge, le 17ième siècle. J’ai ainsi fait revivre s’évêque de Saintes, St Vivien, ainsi que Ste Radegonde, entre autres…. ».

 

     En tant que coatch, avez-vous une devise… ?

     « Ne pas se prendre au sérieux, mais prendre au sérieux ce que l’on fait ; mais je crois que ce pourrait être la devise de toute notre petite équipe, élargie à toute l’organisation de cette kermesse. Toutes ces dernières années, ces kermesses et ces pièces, nous ont laissé que de bons souvenirs. Puis pour 2012 nous avons recruté un metteur en scène, il va assurer la direction des acteurs ».

 

 12-11-11-003.jpg

 

Nota bene: Bon voyage Monseigneur.......

 

 

 

 

 

 


Voir les commentaires

12 - salon du mariage / Victoria studio événementiel / Saintes

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Salon du mariage à Saintes

Organisé par Victoria Studio

 

 

salon-mariage-11-2011-Mendes-F.jpg

 

Débuté ce samedi 12, il se prolonge dimanche.

Parc des expositions (Hall Mendès France) à Saintes

 

Des images de ce samedi en soirée, puis revenez sur ce blog demain, mais surtout rendez-vous dans ce lieu magique qui glorifie avec talent et art les festivités du mariage, avec bien sûr sa particularité très personnelle.... celle qui concerne les futurs mariés.

 

" Tout un choix pour votre paraître, mais en fin de compte ce sera votre être qui s'en trouvera vraiment mieux "

 

Alors à très bientôt

 

22 h 22.. l'heure de rêver aux princesses qui attendent leurs princes charmants....

 

12-11-11 030 12-11-11 029

 

12-11-11 020  12-11-11 018

 

12-11-11 007  12-11-11 005

 

Tenues de rêves ou rêves de jeunes filles.... voire de princesses " potentielles " d'un jour et ++++++++

 

12-11-11 041

 

Ambiance garantie en ces lieux où l'on trouve de tout, on pourrait même vous fournir l'impossible... calèche, belle et grande limousine, des pros de la photo, des animateurs au top....  bijoux, alliances....  enfin vraiment de tout, mais le mieux est de voir de vos propres yeux.

Voir les commentaires

1 2 > >>