Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

31 - Derniers jours 2018.

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Avant la St Sylvestre et l'an neuf 

… comme dix…. neuf

" Bonne et heureuse année pour vous

et pour ceux que vous aimez "

31 - Derniers jours 2018.
31 - Derniers jours 2018.
31 - Derniers jours 2018.

Voir les commentaires

28 - Entreprise Grosperrin - Cognac - Chais Martineau. monde à l'envers.

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Après cette vision qui peut vous faire vasciller, dans ce même quartier des images d'art, mais autant de notre histoire...

Après cette vision qui peut vous faire vasciller, dans ce même quartier des images d'art, mais autant de notre histoire...

28 - Entreprise Grosperrin - Cognac - Chais Martineau. monde à l'envers.28 - Entreprise Grosperrin - Cognac - Chais Martineau. monde à l'envers.

Cognac Grosperrin,

autrefois les chais Martineau

" Images d'archives "

(Route de Courbiac / Port Larousselle)

Et ce samedi dernière intervention du conteur Didier Catineau.. thème " Le Canada ", cela vaut votre déplacement, et Culture-Histoire sera présent sur la fin de l'animation culturelle (vers 16 h 15).. il parait qu'il y aura des chants canadiens.. Leclerc, Vigneault, Charlebois... on verra s'il y aura des chanteurs volontaires.
Et ce samedi dernière intervention du conteur Didier Catineau.. thème " Le Canada ", cela vaut votre déplacement, et Culture-Histoire sera présent sur la fin de l'animation culturelle (vers 16 h 15).. il parait qu'il y aura des chants canadiens.. Leclerc, Vigneault, Charlebois... on verra s'il y aura des chanteurs volontaires.
Et ce samedi dernière intervention du conteur Didier Catineau.. thème " Le Canada ", cela vaut votre déplacement, et Culture-Histoire sera présent sur la fin de l'animation culturelle (vers 16 h 15).. il parait qu'il y aura des chants canadiens.. Leclerc, Vigneault, Charlebois... on verra s'il y aura des chanteurs volontaires.

Et ce samedi dernière intervention du conteur Didier Catineau.. thème " Le Canada ", cela vaut votre déplacement, et Culture-Histoire sera présent sur la fin de l'animation culturelle (vers 16 h 15).. il parait qu'il y aura des chants canadiens.. Leclerc, Vigneault, Charlebois... on verra s'il y aura des chanteurs volontaires.

Didier Catineau a eu des ancêtres partis au Canada, sur ces terres lointaines vers 1750...  et vous..!
Didier Catineau a eu des ancêtres partis au Canada, sur ces terres lointaines vers 1750...  et vous..!Didier Catineau a eu des ancêtres partis au Canada, sur ces terres lointaines vers 1750...  et vous..!

Didier Catineau a eu des ancêtres partis au Canada, sur ces terres lointaines vers 1750... et vous..!

Voir les commentaires

24 - Noëls Blancs Saintes et crèche. Prudence sur les routes. Crèche évolutive... il est né.

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Plus belle nuit au monde

On vous souhaite une " Belle nuit de Noël "

Et soyez prudents... Surveillez vos consommations... et protégez-vous..

Et soyez prudents... Surveillez vos consommations... et protégez-vous..

Mais voici que la promesse, annoncée depuis la nuit des temps, a été tenue... info actu.. via l'abbaye aux Dames de Saintes

Mais voici que la promesse, annoncée depuis la nuit des temps, a été tenue... info actu.. via l'abbaye aux Dames de Saintes

24 - Noëls Blancs Saintes et crèche. Prudence sur les routes. Crèche évolutive... il est né.

Noëls Blancs

Noirs de monde

Saintes est toujours à l'heure canadienne, les habitants de nos petits chalets et les restaurateurs de " Chez ma blonde " sont enfin ravis de découvrir Saintais, Saintongeais et leurs invités de France. Un petit passage à l'igloo des parents d'élèves de deux écoles saintaises serait aussi sympa....  Et une nouvelle crèche découverte en ville, rue piétonne, église Ste Colombe. Découvrez ces charmants animaux qui attendent un doux bébé à réchauffer...
Saintes est toujours à l'heure canadienne, les habitants de nos petits chalets et les restaurateurs de " Chez ma blonde " sont enfin ravis de découvrir Saintais, Saintongeais et leurs invités de France. Un petit passage à l'igloo des parents d'élèves de deux écoles saintaises serait aussi sympa....  Et une nouvelle crèche découverte en ville, rue piétonne, église Ste Colombe. Découvrez ces charmants animaux qui attendent un doux bébé à réchauffer...
Saintes est toujours à l'heure canadienne, les habitants de nos petits chalets et les restaurateurs de " Chez ma blonde " sont enfin ravis de découvrir Saintais, Saintongeais et leurs invités de France. Un petit passage à l'igloo des parents d'élèves de deux écoles saintaises serait aussi sympa....  Et une nouvelle crèche découverte en ville, rue piétonne, église Ste Colombe. Découvrez ces charmants animaux qui attendent un doux bébé à réchauffer...
Saintes est toujours à l'heure canadienne, les habitants de nos petits chalets et les restaurateurs de " Chez ma blonde " sont enfin ravis de découvrir Saintais, Saintongeais et leurs invités de France. Un petit passage à l'igloo des parents d'élèves de deux écoles saintaises serait aussi sympa....  Et une nouvelle crèche découverte en ville, rue piétonne, église Ste Colombe. Découvrez ces charmants animaux qui attendent un doux bébé à réchauffer...
Saintes est toujours à l'heure canadienne, les habitants de nos petits chalets et les restaurateurs de " Chez ma blonde " sont enfin ravis de découvrir Saintais, Saintongeais et leurs invités de France. Un petit passage à l'igloo des parents d'élèves de deux écoles saintaises serait aussi sympa....  Et une nouvelle crèche découverte en ville, rue piétonne, église Ste Colombe. Découvrez ces charmants animaux qui attendent un doux bébé à réchauffer...
Saintes est toujours à l'heure canadienne, les habitants de nos petits chalets et les restaurateurs de " Chez ma blonde " sont enfin ravis de découvrir Saintais, Saintongeais et leurs invités de France. Un petit passage à l'igloo des parents d'élèves de deux écoles saintaises serait aussi sympa....  Et une nouvelle crèche découverte en ville, rue piétonne, église Ste Colombe. Découvrez ces charmants animaux qui attendent un doux bébé à réchauffer...
Saintes est toujours à l'heure canadienne, les habitants de nos petits chalets et les restaurateurs de " Chez ma blonde " sont enfin ravis de découvrir Saintais, Saintongeais et leurs invités de France. Un petit passage à l'igloo des parents d'élèves de deux écoles saintaises serait aussi sympa....  Et une nouvelle crèche découverte en ville, rue piétonne, église Ste Colombe. Découvrez ces charmants animaux qui attendent un doux bébé à réchauffer...

Saintes est toujours à l'heure canadienne, les habitants de nos petits chalets et les restaurateurs de " Chez ma blonde " sont enfin ravis de découvrir Saintais, Saintongeais et leurs invités de France. Un petit passage à l'igloo des parents d'élèves de deux écoles saintaises serait aussi sympa.... Et une nouvelle crèche découverte en ville, rue piétonne, église Ste Colombe. Découvrez ces charmants animaux qui attendent un doux bébé à réchauffer...

Bonne fête de Noël avec votre famille, vos invités... et une pensée pour ceux qui seront seuls.

Bonne fête de Noël avec votre famille, vos invités... et une pensée pour ceux qui seront seuls.

Voir les commentaires

21 - Pascal Duc et le Bernard Palissy III. Clotilde Moulin et sa harpe. Noëls Blancs à Saintes Patinoire et Canadiens.

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Clotilde Moulin

à Saintes 

" Chanteuse harpiste à cordes et à textes sensibles "

21 - Pascal Duc et le Bernard Palissy III. Clotilde Moulin et sa harpe. Noëls Blancs à Saintes Patinoire et Canadiens.

« Du Franche-Conté en Saintonge avec sa harpe pour bagage »

En concert à Saintes - 17

 

Pour Clotilde Moulin, harpiste, certes elle a sa belle harpe à pédale, mais ce n'est pas si simple que cela....

Avant qu'elle ne s'installe aux pieds de son instrument de prédilection, pour notre plus grand plaisir, en cette salle de « L'Escarmouche », Clotilde a bien voulu nous faire quelques révélations.

Depuis sa tendre enfance elle avait suivi des cours au conservatoire de musique, avec un choix entre trois instruments, la harpe, le violon et la flûte traversière, aussi ce fut la première qu'elle avait choisie. Pourquoi...

« Je ne me souviens pas trop, j'étais si jeune. Peut-être que ce fut la beauté de la harpe, son esthétique, mais il y avait peut-être eu la personnalité de ma jeune femme qui en avait fait la démonstration qui avait facilité ce choix... ! »

Vos parents étaient-ils dans ce domaine culturel... ?

« Au conservatoire il y avait eu l'apprentissage de l'instrumental, mais aussi je travaillais la voix. C'était au conservatoire de Besançon. Mes parents étaient très mélomanes, que ce soit avec la flûte, le piano et aussi nous chantions souvent en famille. Mon père était aussi chef de chœur »

Du Franche-Conté on vous retrouve à Saintes, vous avez un lien particulier où est-ce une invitation spécifique de Franck le gérant de l'Escarmouche... ?

« En fait je connais bien Saintes, car Théo, mon compagnon et partenaire de prestations musicales, avait son père à Saintes, il y a passé une grande partie de sa vie. Son père était connu dans les milieu du chant et de la musique, c'était Alain Lanatrix, aussi connu comme barde local. Cet été j'ai d'ailleurs joué dans mon spectacle au pied de l'arc de Germanicus ».

Quelques détails de votre parcours professionnel... !

« Comme je l'ai dit c'est vers mes cinq à six ans que je suis rentré dans ce monde musical, mais j'ai vraiment commencé mon activité que je pratique actuellement depuis 2002. J'ai souvent été en amateur et je faisais des petits boulots. Cette activité est un travail à trois, nous sommes intermittents du spectacle. Avec Théo, il y a Johanna qui s'occupe plus spécialement de la régie et de la diffusion, même si ce soir elle m'a servi de maquilleuse. J'écris aussi mes textes et mes compositions musicales, bien sûr j'interprète toutes mes créations »

Bien sûr dans ses répertoires de tournées elle peut aussi interpréter d'autres grands classiques.

Vous avez parlé de spectacles on peut en savoir plus.... !

« En effet nous avons créé un spectacle musical nommé La Musique Enchantée. Mais nous participons aussi d'autres spectacles avec d'autres compagnies. Le concept de notre trio est La Boite à Musique, et c'est vraiment à dimension humaine. Pour terminer (l'heure de sa prestation approche.. ndlr) nous faisons aussi, comme vous le découvrez des prestations comme ici »

Avant de laisser Clotilde rejoindre sa harpe, avec Franck qui va les présenter tous « les deux », une dernière révélation qui en dit long sur la qualité de l'éducation musicale et vocale de l'artiste...

« Je suis aussi chef de chœur, j'ai une chorale dans ma ville ».

Merci Clotilde Moulin et bonne soirée, pour notre plus grand plaisir des oreilles et des yeux... C'est beau une harpe, majestueux.

Et vous aimerez aussi ces images du jour, mais aussi du passé....... Noël d'antan..... Photo pas accident....  Noëls Blancs berge Charente.

Et vous aimerez aussi ces images du jour, mais aussi du passé....... Noël d'antan..... Photo pas accident.... Noëls Blancs berge Charente.

Et aussi les fameux " Gilets bleus "... selon micro trottoir...  idée originale, mais chacun est libre de son comportement... C'est peut-être pour écrire sur les Cahiers de Doléances, à venir, et en mots bleus... comme la chanson...!
Et aussi les fameux " Gilets bleus "... selon micro trottoir...  idée originale, mais chacun est libre de son comportement... C'est peut-être pour écrire sur les Cahiers de Doléances, à venir, et en mots bleus... comme la chanson...!
Et aussi les fameux " Gilets bleus "... selon micro trottoir...  idée originale, mais chacun est libre de son comportement... C'est peut-être pour écrire sur les Cahiers de Doléances, à venir, et en mots bleus... comme la chanson...!

Et aussi les fameux " Gilets bleus "... selon micro trottoir... idée originale, mais chacun est libre de son comportement... C'est peut-être pour écrire sur les Cahiers de Doléances, à venir, et en mots bleus... comme la chanson...!

Place Bassompierre... demeure canadienne et bien sûr du Père Noël. Peu de monde en milieu d'après-midi, la météo en étant certainement la cause.....

Place Bassompierre... demeure canadienne et bien sûr du Père Noël. Peu de monde en milieu d'après-midi, la météo en étant certainement la cause.....

21 - Pascal Duc et le Bernard Palissy III. Clotilde Moulin et sa harpe. Noëls Blancs à Saintes Patinoire et Canadiens.
21 - Pascal Duc et le Bernard Palissy III. Clotilde Moulin et sa harpe. Noëls Blancs à Saintes Patinoire et Canadiens.
21 - Pascal Duc et le Bernard Palissy III. Clotilde Moulin et sa harpe. Noëls Blancs à Saintes Patinoire et Canadiens.

Pascal Duc

" Palmes du Tourisme durable "

Son " Bernard Palissy III "

Point presse en présence d'élu et de responsables  de l'office du tourisme....

Point presse en présence d'élu et de responsables de l'office du tourisme....

21 - Pascal Duc et le Bernard Palissy III. Clotilde Moulin et sa harpe. Noëls Blancs à Saintes Patinoire et Canadiens.
21 - Pascal Duc et le Bernard Palissy III. Clotilde Moulin et sa harpe. Noëls Blancs à Saintes Patinoire et Canadiens.
21 - Pascal Duc et le Bernard Palissy III. Clotilde Moulin et sa harpe. Noëls Blancs à Saintes Patinoire et Canadiens.
21 - Pascal Duc et le Bernard Palissy III. Clotilde Moulin et sa harpe. Noëls Blancs à Saintes Patinoire et Canadiens.

«  Bernard Palissy III»

La presse au rendez-vous du capitaine du « Fleuron » de notre fleuve Charente, son « B-P III » (ne pas confondre avec « British Petroleum »car c'est vraiment totalement l'opposé, son vaisseau plus que glissant sur notre fleuve, ne dérange en rien la nature, la faune et nous les humains. Il a fait le challenge de la performance écologique, via le tourisme et cela lui a valu « Les palmes du tourisme durable »

Bien sûr à la barre de cette sympathique manifestation nous y avons trouvé Pascal Duc, capitaine et propriétaire, en compagnie de Lucas son « capitaine titulaire », mais en fait tous les deux pilotes agréés.

Quelques détails techniques avant le tintement des verres de Champagne dans le salon / cabine du nouveau bateau qui vient de faire sa première saison inaugurale.

  • Beaucoup de CO2 émis

  • Moins d'utilisation d'huile en usage externe (relatif) puisque les arbres de transmission vers les hélices sont « graissés » à partir de projection d'eau sous pression.

  • Nuisances sonores : Moins en extérieur avec une réduction de 50 %. En intérieur / timonerie cela passe de 90 à 45 décibels (bruit presque naturel dans le quotidien), cela apporte un confort auditif pour tous, mais surtout pour le personnel qui navigue environ 1000 heures par an.

  • Côté énergie il y a deux batteries recyclables, le bateau fonctionne bien sûr avec les panneaux solaires aussi ce qui permet même une gestion électrique intérieure, jusqu'à la machine à café. En temps de pause au port il y a le branchement possible à la borne électrique du quai. On peut dire zéro diesel et cela est très important pour une économie budgétaire.

  • La coque du bateau a une forme spéciale, conçue pour faire moins de vagues, d'autant plus que le poids du bateau a été considérablement réduit, passant de 67 tonnes à 27 tonnes. Question poids on peut aussi parler structure, presque totalement en aluminium il est ainsi totalement recyclable à vie. Restant dans l'écologie en cabine il est utilisé que du gérable ainsi presque tout en carton et ainsi cela part dans les sacs jaunes traités chaque jour.

  • Les « eaux noires » qui proviennent des toilettes et autres usages doivent être traitées, enfin éliminées sur des sites spéciaux, à Saintes il y a le nécessaire au port Larousselle. Mais dans les grandes villes ce n'est pas toujours le cas. En ce qui concerne le « BP III », même à quai devant l'arc de Germanicus, il peut en 20 minutes faire un aller et retour au port pour vider ses eaux noires.

La liste des avantages pourraient s'allonger, mais revenons vers Pascal Duc...

« Nous avons des échos de la satisfaction de nos clients, nous avons de bons retours. C'est aussi concrétisé par notre palme, notre livre d'or, puis il suffit aussi de voir les bonnes réactions sur les réseaux sociaux. La saison 2018 s'est bien déroulée, avec plus de 15000 passagers, soit une augmentation de 20 %, cependant nous avons eu en juillet et en août une baisse de fréquentation, mais on peut expliquer pourquoi... ! »

Des retombées, parfois inattendues, mais aussi pour tout le fleuve Charente avec ses riverains...

« Avec notre clientèle, les réseaux, les médias, on nous a beaucoup observé en France mais aussi au niveau européen. Des personnes d'autres agglomérations sont aussi venues, en provenance de Lille, des Ardennes, ils pensent aussi faire un peu comme notre bateau, mais tout en restant sur le diesel. En fait le concept de notre bateau marche très bien en fleuve mais pas sur une embouchure. La palme (du tourisme fluvial, n.d.l.r) nous a aussi fait obtenir une belle notoriété, la preuve c'est que nous sommes invités au Salon Mondial du Tourisme à Paris, on sera là-bas pour quatre jours en mars. Et ce sera gratuit... »

Et bien sûr, si nous remercions le capitaine en titre pour son accueil, tout en trinquant au Champagne il a alors remercié ses partenaires financiers, ainsi l'agglomération saintaise, le département et la région, sans oublier l'Europe, mais c'est peut-être une autre affaire.

21 - Pascal Duc et le Bernard Palissy III. Clotilde Moulin et sa harpe. Noëls Blancs à Saintes Patinoire et Canadiens.

Voir les commentaires

19 - Caribou à " La Cale ". Images de Saintes.

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Saintes

- Police au calme

- Travaux à revoir

- Didier le conteur au pays du caribou

- Le port de Saintes… Sécurité

- Des travaux et du travail " Villa Musso "

A 9 heures ce mercredi matin, la police était silencieuse, mais ses révendications font partie d'un dossier contentieux qu'ils connaissent trop bien. Culture-histoire défend cette corporation car il y a trop de déchainements de haines sur ces spécialistes de la sécurité quant à leur comportement dit agressif qui n'est pas du tout avéré, certes on peut admettre des débordements.... mais rien n'est facile.

A 9 heures ce mercredi matin, la police était silencieuse, mais ses révendications font partie d'un dossier contentieux qu'ils connaissent trop bien. Culture-histoire défend cette corporation car il y a trop de déchainements de haines sur ces spécialistes de la sécurité quant à leur comportement dit agressif qui n'est pas du tout avéré, certes on peut admettre des débordements.... mais rien n'est facile.

Travaux à Saintes, les berges du port Larousselle ont été sécurisées, surtout à l'arrêt de car du quai de l'Yser. La villa Musso a été rachetée par un privé, au moins on constate que cela donne du travail à de nombreuses entreprises. Place St Vivien et aux abords du collège René Caillié il y a eu des travaux, mais des détails sont à revoir.
Travaux à Saintes, les berges du port Larousselle ont été sécurisées, surtout à l'arrêt de car du quai de l'Yser. La villa Musso a été rachetée par un privé, au moins on constate que cela donne du travail à de nombreuses entreprises. Place St Vivien et aux abords du collège René Caillié il y a eu des travaux, mais des détails sont à revoir.
Travaux à Saintes, les berges du port Larousselle ont été sécurisées, surtout à l'arrêt de car du quai de l'Yser. La villa Musso a été rachetée par un privé, au moins on constate que cela donne du travail à de nombreuses entreprises. Place St Vivien et aux abords du collège René Caillié il y a eu des travaux, mais des détails sont à revoir.

Travaux à Saintes, les berges du port Larousselle ont été sécurisées, surtout à l'arrêt de car du quai de l'Yser. La villa Musso a été rachetée par un privé, au moins on constate que cela donne du travail à de nombreuses entreprises. Place St Vivien et aux abords du collège René Caillié il y a eu des travaux, mais des détails sont à revoir.

Pendant ce temps à " La Cale " un amoureux du Canada ne peut s'empêcher de parler de ce beau pays et il en profite tant que d'authentiques Canadiens sont sur nos " Noël Blancs ".

Pendant ce temps à " La Cale " un amoureux du Canada ne peut s'empêcher de parler de ce beau pays et il en profite tant que d'authentiques Canadiens sont sur nos " Noël Blancs ".

Voir les commentaires

17 - Crèches de Saintes. Fresques théâtrales Lyriques Nativité Jésus. La Cale.. Vitrine de La Gabare, à lheure du Canada.

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

" La Cale "

Vitrine de l'entreprise Grosperrin - La Gabare

A l'heure canadienne

Un conteur, Didier Catineau, va nous enchanter et faire rêver en ballade au Canada, le pays des Arcadiens, celui du Québec.

" Un peu comme le reflet de nos amis (et parents) canadiens invités à notre " Noël blanc "

Didier Catineau nous a emmené, il va encore le faire jusqu'au 29 décembre au pays de ses ancêtres, mais aussi des notres, voir de nos lointains cousins. Ainsi en 1720 un nommé Pierre Catineau et sa fille Marie, accompagnés de leurs cousines, étaient partis de La Rochelle vers ce nouveau monde.... mais c'est une histoire un peu longue.

Didier Catineau nous a emmené, il va encore le faire jusqu'au 29 décembre au pays de ses ancêtres, mais aussi des notres, voir de nos lointains cousins. Ainsi en 1720 un nommé Pierre Catineau et sa fille Marie, accompagnés de leurs cousines, étaient partis de La Rochelle vers ce nouveau monde.... mais c'est une histoire un peu longue.

Ainsi chaque après-midi le conteur est accueilli dans les locaux de l'entreprise " La Gabare " (Cognac - G.Grosperrin), bien installé par Axelle qui y tient aussi " La Cale ".
Ainsi chaque après-midi le conteur est accueilli dans les locaux de l'entreprise " La Gabare " (Cognac - G.Grosperrin), bien installé par Axelle qui y tient aussi " La Cale ".
Ainsi chaque après-midi le conteur est accueilli dans les locaux de l'entreprise " La Gabare " (Cognac - G.Grosperrin), bien installé par Axelle qui y tient aussi " La Cale ".

Ainsi chaque après-midi le conteur est accueilli dans les locaux de l'entreprise " La Gabare " (Cognac - G.Grosperrin), bien installé par Axelle qui y tient aussi " La Cale ".

Pendant une heure, au cours de cette présentation offerte, Didier Catineau nous a parlé de ce beau pays, avec sa belle et vaste nature. Bien sûr il a parlé de ses chanteurs très aimés par leurs cousins français.. Vigneault, Charlebois, Leclerc. En fait un beau voyage, mais il avait aussi été nécessaire de remonter à nos premiers ancêtres qui avaient émigré au Canada, en Arcadie, vers ce Québec, en racontant les déboires et graves conflits face aux anglais. Dans les chants que nous entendons toujours sur ces régions d'ouest, il y a toujours comme des vents de liberté, certes ils ne sont que dans les mots, mais c'est une valeur sûre pour eux.
Pendant une heure, au cours de cette présentation offerte, Didier Catineau nous a parlé de ce beau pays, avec sa belle et vaste nature. Bien sûr il a parlé de ses chanteurs très aimés par leurs cousins français.. Vigneault, Charlebois, Leclerc. En fait un beau voyage, mais il avait aussi été nécessaire de remonter à nos premiers ancêtres qui avaient émigré au Canada, en Arcadie, vers ce Québec, en racontant les déboires et graves conflits face aux anglais. Dans les chants que nous entendons toujours sur ces régions d'ouest, il y a toujours comme des vents de liberté, certes ils ne sont que dans les mots, mais c'est une valeur sûre pour eux.

Pendant une heure, au cours de cette présentation offerte, Didier Catineau nous a parlé de ce beau pays, avec sa belle et vaste nature. Bien sûr il a parlé de ses chanteurs très aimés par leurs cousins français.. Vigneault, Charlebois, Leclerc. En fait un beau voyage, mais il avait aussi été nécessaire de remonter à nos premiers ancêtres qui avaient émigré au Canada, en Arcadie, vers ce Québec, en racontant les déboires et graves conflits face aux anglais. Dans les chants que nous entendons toujours sur ces régions d'ouest, il y a toujours comme des vents de liberté, certes ils ne sont que dans les mots, mais c'est une valeur sûre pour eux.

Deux manifestations selon

un texte de Yvan Audouard

 

Hommes de lettres (1914/2004)

" Ses contes provençaux "

Ce dimanche après-midi une représentation, très lyrique à l'abbaye aux Dames, et une autre aux vrais accents de la Provence a aussi été jouée chez " Les petites sœurs des pauvres "

Ici dans l'abbatiale Ste Marie aux Dames de Saintes, le ton fut plus académique et plus lyrique. Alors que à " Ma Maison " devant une assemblée réjouie et envahie de bonheur ce fut plus genre Pagnol. Bravo et merci en cet endroit pour nos anciens.
Ici dans l'abbatiale Ste Marie aux Dames de Saintes, le ton fut plus académique et plus lyrique. Alors que à " Ma Maison " devant une assemblée réjouie et envahie de bonheur ce fut plus genre Pagnol. Bravo et merci en cet endroit pour nos anciens.

Ici dans l'abbatiale Ste Marie aux Dames de Saintes, le ton fut plus académique et plus lyrique. Alors que à " Ma Maison " devant une assemblée réjouie et envahie de bonheur ce fut plus genre Pagnol. Bravo et merci en cet endroit pour nos anciens.

Félicitations aux résidents de cette maison de retraite qui ont été les acteurs, mais aussi les créateurs des costumes. Une belle petite heure et demie vécue en toute sensiblilité, un temps fort qui a su attirer les larmes....
Félicitations aux résidents de cette maison de retraite qui ont été les acteurs, mais aussi les créateurs des costumes. Une belle petite heure et demie vécue en toute sensiblilité, un temps fort qui a su attirer les larmes....
Félicitations aux résidents de cette maison de retraite qui ont été les acteurs, mais aussi les créateurs des costumes. Une belle petite heure et demie vécue en toute sensiblilité, un temps fort qui a su attirer les larmes....
Félicitations aux résidents de cette maison de retraite qui ont été les acteurs, mais aussi les créateurs des costumes. Une belle petite heure et demie vécue en toute sensiblilité, un temps fort qui a su attirer les larmes....
Félicitations aux résidents de cette maison de retraite qui ont été les acteurs, mais aussi les créateurs des costumes. Une belle petite heure et demie vécue en toute sensiblilité, un temps fort qui a su attirer les larmes....
Félicitations aux résidents de cette maison de retraite qui ont été les acteurs, mais aussi les créateurs des costumes. Une belle petite heure et demie vécue en toute sensiblilité, un temps fort qui a su attirer les larmes....
Félicitations aux résidents de cette maison de retraite qui ont été les acteurs, mais aussi les créateurs des costumes. Une belle petite heure et demie vécue en toute sensiblilité, un temps fort qui a su attirer les larmes....
Félicitations aux résidents de cette maison de retraite qui ont été les acteurs, mais aussi les créateurs des costumes. Une belle petite heure et demie vécue en toute sensiblilité, un temps fort qui a su attirer les larmes....

Félicitations aux résidents de cette maison de retraite qui ont été les acteurs, mais aussi les créateurs des costumes. Une belle petite heure et demie vécue en toute sensiblilité, un temps fort qui a su attirer les larmes....

Petite cerise sur le gateau.. le berger a voulu donner son chien à Marie, qui lui a répondu.... " Il faut garder le chien pour ton fils qui gardera alors tes troupeaux, ti tu n'auras plsu besoin de chien, car te garderas les hommes et là plus besoin de chien... seul l'amour pourra les garder. Nous pouvons aussi nous rendre en ville découvrir des crèches dans nos églises....

Petite cerise sur le gateau.. le berger a voulu donner son chien à Marie, qui lui a répondu.... " Il faut garder le chien pour ton fils qui gardera alors tes troupeaux, ti tu n'auras plsu besoin de chien, car te garderas les hommes et là plus besoin de chien... seul l'amour pourra les garder. Nous pouvons aussi nous rendre en ville découvrir des crèches dans nos églises....

Et retour au village canadien, entre les chalets et le bar restaurant " Chez ma blonde ", avec les prix et le menu...
Et retour au village canadien, entre les chalets et le bar restaurant " Chez ma blonde ", avec les prix et le menu...
Et retour au village canadien, entre les chalets et le bar restaurant " Chez ma blonde ", avec les prix et le menu...

Et retour au village canadien, entre les chalets et le bar restaurant " Chez ma blonde ", avec les prix et le menu...

INVITATION: Jeudi soir si vous aimez la harpe, venez à " l'Escarmouche ", voir et écouter Clothilde Moulin. Mais aussi tous les jours à " La Cale ".......
INVITATION: Jeudi soir si vous aimez la harpe, venez à " l'Escarmouche ", voir et écouter Clothilde Moulin. Mais aussi tous les jours à " La Cale ".......
INVITATION: Jeudi soir si vous aimez la harpe, venez à " l'Escarmouche ", voir et écouter Clothilde Moulin. Mais aussi tous les jours à " La Cale ".......

INVITATION: Jeudi soir si vous aimez la harpe, venez à " l'Escarmouche ", voir et écouter Clothilde Moulin. Mais aussi tous les jours à " La Cale ".......

17 - Crèches de Saintes. Fresques théâtrales Lyriques Nativité Jésus. La Cale.. Vitrine de La Gabare, à lheure du Canada.17 - Crèches de Saintes. Fresques théâtrales Lyriques Nativité Jésus. La Cale.. Vitrine de La Gabare, à lheure du Canada.

Voir les commentaires

14 - Emmanuelle Martin Peintre - Richard Métais scupteur du métal Chez Instant Art. Saintes à vélo. Chalet en intime. Jean-Luc départ d'un commerçant.

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Jean-Luc Lagarde

Marchand de chaussures

Très connu et reconnu dans le secteur piétons de Saintes, il nous quitte après des années de bons et loyaux services commerciaux en matière de chaussures…  " Actuel ", rue Alsace Lorraine à Saintes.

Merci pour sa présence au cœur de notre cité, il avait toujours le bon mot et un petit bonjour au quotidien.

 

Et bien sûr un détour en soirée par nos chalets de Noël blanc, ouverts et aux accents de nos amis du Canada. De belles journées et de bons soir en perspective sour le regard du caribou.

Et bien sûr un détour en soirée par nos chalets de Noël blanc, ouverts et aux accents de nos amis du Canada. De belles journées et de bons soir en perspective sour le regard du caribou.

Et bien sûr nous y avons rencontré monsieur le maire, ainsi que des parents d'élèves (A.P.E) dans leur igloo.
Et bien sûr nous y avons rencontré monsieur le maire, ainsi que des parents d'élèves (A.P.E) dans leur igloo.
Et bien sûr nous y avons rencontré monsieur le maire, ainsi que des parents d'élèves (A.P.E) dans leur igloo.
Et bien sûr nous y avons rencontré monsieur le maire, ainsi que des parents d'élèves (A.P.E) dans leur igloo.
Et bien sûr nous y avons rencontré monsieur le maire, ainsi que des parents d'élèves (A.P.E) dans leur igloo.
Et bien sûr nous y avons rencontré monsieur le maire, ainsi que des parents d'élèves (A.P.E) dans leur igloo.

Et bien sûr nous y avons rencontré monsieur le maire, ainsi que des parents d'élèves (A.P.E) dans leur igloo.

14 - Emmanuelle Martin Peintre - Richard Métais scupteur du métal Chez Instant Art. Saintes à vélo. Chalet en intime. Jean-Luc départ d'un commerçant.
14 - Emmanuelle Martin Peintre - Richard Métais scupteur du métal Chez Instant Art. Saintes à vélo. Chalet en intime. Jean-Luc départ d'un commerçant.

3Samedi matin

Saintes… c'est chez nous.

- " Saintes à vélo "

- Chalet dans l'intimité, avec Dominique

Laissons les petites reines...... et partons dans le jardin de Dominique Delaroche.
Laissons les petites reines...... et partons dans le jardin de Dominique Delaroche.
Laissons les petites reines...... et partons dans le jardin de Dominique Delaroche.

Laissons les petites reines...... et partons dans le jardin de Dominique Delaroche.

Bienvenue dans son petit chalet... quartier St Vivien... à pied, à cheval... ou avec des rennes en traineau... mais évitons la voiture. Bonne visite.
Bienvenue dans son petit chalet... quartier St Vivien... à pied, à cheval... ou avec des rennes en traineau... mais évitons la voiture. Bonne visite.
Bienvenue dans son petit chalet... quartier St Vivien... à pied, à cheval... ou avec des rennes en traineau... mais évitons la voiture. Bonne visite.

Bienvenue dans son petit chalet... quartier St Vivien... à pied, à cheval... ou avec des rennes en traineau... mais évitons la voiture. Bonne visite.

Sous le signe de " David " et de la " B-D "

On connait bien Richard Métais, le magicien du métal, en le resuscitant, mais ici nous allons découvrir Emmanuelle Martin et " ses " visages de femmes très absorbantes….

14 - Emmanuelle Martin Peintre - Richard Métais scupteur du métal Chez Instant Art. Saintes à vélo. Chalet en intime. Jean-Luc départ d'un commerçant.
14 - Emmanuelle Martin Peintre - Richard Métais scupteur du métal Chez Instant Art. Saintes à vélo. Chalet en intime. Jean-Luc départ d'un commerçant.

« Immersion en visages de B-D »

Emmanuelle Martin nous présente des visages féminins et chacun de ses tableaux les représentant porte un nom de.. femme. Ainsi l'artiste peintre, qui nous vient de Bordeaux, expose à la galerie d'Yvan Rotrou, en doublon avec Richard Métais... le « sculpteur » du métal.

Emmanuelle a évolué entre l'écriture, la photographie, la tapisserie et la décoration d'intérieur, avec en final la peinture.

L'écriture elle aurait bien voulu s'y attabler, mais cela demande une bonne spécialisation, aussi elle s'était alors orientée vers la photographie. Pour la photographie elle avait alors pratiqué le dessin. Puis son métier principal, pour ses besoins du quotidien, avait été dans la tapisserie et la décoration d'intérieur.

Alors qu'elle suivait ses cours de dessins, elle faisait beaucoup de nus, surtout des hommes, car, comme elle l'a précisé on voyait trop souvent des femmes servir de modèles en la matière. Mais ces modèles masculins n'avaient jamais de tête, en effet elle aimait surtout travailler les corps, au travers les belles formes musculaires dans leur ensemble. C'est certainement pour cela qu'elle avait été voir le fameux « David » de Michel-Ange à Florence. Mais, à un moment, ayant arrêté son activité dans la tapisserie elle s'était retrouvée avec beaucoup de papiers peints, aussi elle avait alors eu « son » idée de génie..... dessiner des visages de femmes, les cheveux seraient alors des découpes dans ses rouleaux.

C'est ainsi que l'on peut découvrir ces splendides visages, qui semblent vouloir nous absorber... !

Mais à la question de savoir pourquoi dessiner des femmes.... !

« Avec mes catalogues de papiers peints, les échantillons je m'étais alors lancée dans la création de visages de femmes avec beaucoup de collages. J'étais dans l'expérimentation et cela donnait du mouvement à mes modèles. J'ai dessiné ces visages féminins pour rendre hommage à la femme, puis ces visages ont un peu le côté ancien, la belle époque, comme provenant aussi d'une bande dessinée »

L'artiste qui s'exprime en acrylique a même réalisé des tableaux dans l'abstrait, sur ce thème elle avait déjà participé à une exposition dans une médiathèque de la Gironde, et toujours dans ses manifestations publiques elle avait aussi illustré de nombreux livres, cela la rapprochait un peu de l'écriture car elle a aimé et aime toujours les mots. Mais elle a trouvé sa voie avec cet art, un peu dans le gigantisme, c'est un peu comme si on s'introduisait dans un livre B-D. Impressionnant et on reste un peu scotché devant.

Nous vous laisserons découvrir ses beaux visages féminins, déclinés plusieurs expressions, mais nous aurions pu ignorer cette artiste si elle avait suivi sa première idée, elle avait 15 ans, et elle voulait être écrivain, alors le temps passant c'est à 29 ans qu'elle s'était ouverte à la photographie et la suite nous la connaissons.

Quand nous avons demandé à Emmanuelle Martin pourquoi elle avait préféré l'acrylique à l'huile... !

« L'acrylique est plus facile que l'huile et je ne suis pas patiente (rires).... »

Ainsi cela fait 24 ans qu'elle pratique dans sa passion, cet art qui a toujours été son loisir, mais s'est-elle alors forgée une idée de ses tableaux ou d'elle-même, comment elle pourrait se définir, son principe de vie... !

« Je ne peux rien vous dire de particulier à ce sujet, enfin si... La vie est belle », et à nouveau rire... Oui la vie est vraiment belle quand on peut communiquer avec le rire ou le sourire. Merci Emmanuelle.

 

 

 

Zoom.. observez bien les cheveux.....
Zoom.. observez bien les cheveux.....
Zoom.. observez bien les cheveux.....

Zoom.. observez bien les cheveux.....

A très bientôt. Et à ce samedi au " Noël blanc " de Saintes. M.S
A très bientôt. Et à ce samedi au " Noël blanc " de Saintes. M.S
A très bientôt. Et à ce samedi au " Noël blanc " de Saintes. M.S
A très bientôt. Et à ce samedi au " Noël blanc " de Saintes. M.S

A très bientôt. Et à ce samedi au " Noël blanc " de Saintes. M.S

Voir les commentaires

12 - Bornes rues piétonnes. Mirabeau Conseil Municipal Saintes. St Vivien curiosités. Visite Ste Colombe.

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Les bornes

" Remise des clefs "

Comme toujours, réunis pour la bonne cause, les hommes en bleu ont écouté les conseils des techniciens de la mairie en charge de la mise en service des bornes du secteur piétons, pour rappel en voici un plan d epositionnement avec quelques règles.
Comme toujours, réunis pour la bonne cause, les hommes en bleu ont écouté les conseils des techniciens de la mairie en charge de la mise en service des bornes du secteur piétons, pour rappel en voici un plan d epositionnement avec quelques règles.

Comme toujours, réunis pour la bonne cause, les hommes en bleu ont écouté les conseils des techniciens de la mairie en charge de la mise en service des bornes du secteur piétons, pour rappel en voici un plan d epositionnement avec quelques règles.

Et un rappel pour une visite guidée au cœur du secteur piétons.. mais côté historique.

Et un rappel pour une visite guidée au cœur du secteur piétons.. mais côté historique.

12 - Bornes rues piétonnes. Mirabeau Conseil Municipal Saintes. St Vivien curiosités. Visite Ste Colombe.

Conseil municipal 

Saintes

Non le maire n'a pas vu jaune…..

Une réplique du temps du marquis de Mirabeau au côté des jaunes

Interruption du Conseil Municipal de Saintes. Des dizaines de " G.J " au cours de la réunion ont provoqué une interruption, ils venaient pour réclamer une salle. Bonne ambiance et le maire, bon enfant, a tout accepté. Ainsi il a proposé aux personnes, dites Gilets Jaunes, une salle comme ils l'avaient demandée pour se réunir. La chose étant entendue et promise la réunion a repris son cours. Mais question... Ces personnes ne sont pas en association reconnue, alors qui serait responsable si un accident arrivait au cours de leurs débats...! Enfin c'est un bon de faire remonter la voix, enfin les voix d'un certain nombre de citoyens des cités françaises. Certes ce ne sera pas le peuple, mais déjà un bon pas vers une ouverture. La salle de jeu de paume, qui avait accueilli le fameux marquis Mirabeau n'aura pas été transférée dans le salon d'honneur de notre mairie.   Restons dans les décisions municipales et un coup d'œil aux fameuses bornes placées aux entrées du secteur piétons...

Interruption du Conseil Municipal de Saintes. Des dizaines de " G.J " au cours de la réunion ont provoqué une interruption, ils venaient pour réclamer une salle. Bonne ambiance et le maire, bon enfant, a tout accepté. Ainsi il a proposé aux personnes, dites Gilets Jaunes, une salle comme ils l'avaient demandée pour se réunir. La chose étant entendue et promise la réunion a repris son cours. Mais question... Ces personnes ne sont pas en association reconnue, alors qui serait responsable si un accident arrivait au cours de leurs débats...! Enfin c'est un bon de faire remonter la voix, enfin les voix d'un certain nombre de citoyens des cités françaises. Certes ce ne sera pas le peuple, mais déjà un bon pas vers une ouverture. La salle de jeu de paume, qui avait accueilli le fameux marquis Mirabeau n'aura pas été transférée dans le salon d'honneur de notre mairie. Restons dans les décisions municipales et un coup d'œil aux fameuses bornes placées aux entrées du secteur piétons...

Ainsi elles sont entrées ce jour en phase test. C'est au printemps qu'elles seront opérationnelles. Le règlement du secteur piétons a fait l'objet de quelques adaptations. Livraisons, riverains et résidents, ainsi que les différents artisans intervenants dans ce secteur, auront les autorisations voulues avec les fameuses cartes à puce pour l'ouverture de la  borne (Un point daccueil sera en centre vill). Pour les services de secours et de sécurité, police, il est évident que tout est prévu. Même la panne d'électricité. Enfin le secteur piétons est rentré dans la modernité et du meilleur goût car les bâtiments de France ont eu leur mot à dire.  Retournons à notre passé, immersion brève dans l'église St Vivien... " Secrets d'histoire "...
Ainsi elles sont entrées ce jour en phase test. C'est au printemps qu'elles seront opérationnelles. Le règlement du secteur piétons a fait l'objet de quelques adaptations. Livraisons, riverains et résidents, ainsi que les différents artisans intervenants dans ce secteur, auront les autorisations voulues avec les fameuses cartes à puce pour l'ouverture de la  borne (Un point daccueil sera en centre vill). Pour les services de secours et de sécurité, police, il est évident que tout est prévu. Même la panne d'électricité. Enfin le secteur piétons est rentré dans la modernité et du meilleur goût car les bâtiments de France ont eu leur mot à dire.  Retournons à notre passé, immersion brève dans l'église St Vivien... " Secrets d'histoire "...
Ainsi elles sont entrées ce jour en phase test. C'est au printemps qu'elles seront opérationnelles. Le règlement du secteur piétons a fait l'objet de quelques adaptations. Livraisons, riverains et résidents, ainsi que les différents artisans intervenants dans ce secteur, auront les autorisations voulues avec les fameuses cartes à puce pour l'ouverture de la  borne (Un point daccueil sera en centre vill). Pour les services de secours et de sécurité, police, il est évident que tout est prévu. Même la panne d'électricité. Enfin le secteur piétons est rentré dans la modernité et du meilleur goût car les bâtiments de France ont eu leur mot à dire.  Retournons à notre passé, immersion brève dans l'église St Vivien... " Secrets d'histoire "...

Ainsi elles sont entrées ce jour en phase test. C'est au printemps qu'elles seront opérationnelles. Le règlement du secteur piétons a fait l'objet de quelques adaptations. Livraisons, riverains et résidents, ainsi que les différents artisans intervenants dans ce secteur, auront les autorisations voulues avec les fameuses cartes à puce pour l'ouverture de la borne (Un point daccueil sera en centre vill). Pour les services de secours et de sécurité, police, il est évident que tout est prévu. Même la panne d'électricité. Enfin le secteur piétons est rentré dans la modernité et du meilleur goût car les bâtiments de France ont eu leur mot à dire. Retournons à notre passé, immersion brève dans l'église St Vivien... " Secrets d'histoire "...

Ainsi désirant photographier la crèche de cette église, celle-ci n'étant pas achevée Culture-Histoire s'est tourné vers un chœur sur " main droite " et a pu observer  des détails... De chaque côté du tabernacle des fragments de sculptures peintes, en plâtre, qui n'avaient rien à faire à cet endroit, ne correspondant pas du tout au style du site de cet autel. En fait ils provenaient certainement de l'ancienne église qui a été détruite dans la première moitié du 19ième siècle et qui se trouvait à l'entrée de la place St Vivien. Enfin une belle dédicace, encadrée par une belle sculpture et surplombant deux belles têtes. Comme son nom est indiqué sur la base de l'encadrement, il a été facile de reconnaître le célèbre sculpteur saintais arrivé à Saintes en 1844, mais était-ce l'œuvre du premier des Arnold ou de l'un de ses descendants...!  Après ce parcours, entre bornes, gilets jaunes et sculptures, et si on vous invitez.......   Dans un premier temps... " Galerie Instant' Art " pour y découvrir les peintures d'Emmanuelle Martin et les créations de Richard Métais (Rue Désiles - Saintes). Enfin en bordure de la Charente à Saintes....   à " La Cale " (La Gabare).... affiche ci-dessous....
Ainsi désirant photographier la crèche de cette église, celle-ci n'étant pas achevée Culture-Histoire s'est tourné vers un chœur sur " main droite " et a pu observer  des détails... De chaque côté du tabernacle des fragments de sculptures peintes, en plâtre, qui n'avaient rien à faire à cet endroit, ne correspondant pas du tout au style du site de cet autel. En fait ils provenaient certainement de l'ancienne église qui a été détruite dans la première moitié du 19ième siècle et qui se trouvait à l'entrée de la place St Vivien. Enfin une belle dédicace, encadrée par une belle sculpture et surplombant deux belles têtes. Comme son nom est indiqué sur la base de l'encadrement, il a été facile de reconnaître le célèbre sculpteur saintais arrivé à Saintes en 1844, mais était-ce l'œuvre du premier des Arnold ou de l'un de ses descendants...!  Après ce parcours, entre bornes, gilets jaunes et sculptures, et si on vous invitez.......   Dans un premier temps... " Galerie Instant' Art " pour y découvrir les peintures d'Emmanuelle Martin et les créations de Richard Métais (Rue Désiles - Saintes). Enfin en bordure de la Charente à Saintes....   à " La Cale " (La Gabare).... affiche ci-dessous....

Ainsi désirant photographier la crèche de cette église, celle-ci n'étant pas achevée Culture-Histoire s'est tourné vers un chœur sur " main droite " et a pu observer des détails... De chaque côté du tabernacle des fragments de sculptures peintes, en plâtre, qui n'avaient rien à faire à cet endroit, ne correspondant pas du tout au style du site de cet autel. En fait ils provenaient certainement de l'ancienne église qui a été détruite dans la première moitié du 19ième siècle et qui se trouvait à l'entrée de la place St Vivien. Enfin une belle dédicace, encadrée par une belle sculpture et surplombant deux belles têtes. Comme son nom est indiqué sur la base de l'encadrement, il a été facile de reconnaître le célèbre sculpteur saintais arrivé à Saintes en 1844, mais était-ce l'œuvre du premier des Arnold ou de l'un de ses descendants...! Après ce parcours, entre bornes, gilets jaunes et sculptures, et si on vous invitez....... Dans un premier temps... " Galerie Instant' Art " pour y découvrir les peintures d'Emmanuelle Martin et les créations de Richard Métais (Rue Désiles - Saintes). Enfin en bordure de la Charente à Saintes.... à " La Cale " (La Gabare).... affiche ci-dessous....

12 - Bornes rues piétonnes. Mirabeau Conseil Municipal Saintes. St Vivien curiosités. Visite Ste Colombe.

Voir les commentaires

9 - Michel Bowes Peintre anglais au Korçé. T.O.P - Avocat gilets noirs. Stationnement gratuit.

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Un peu de rêve… Nous en avons besoin

9 - Michel Bowes Peintre anglais au Korçé. T.O.P - Avocat gilets noirs. Stationnement gratuit.

Images en vrac.. C'est à Saintes et Maillezais...

Des avocats: Saintes, les avocats, le tribunal…. !! En conférence de presse.. Maître Callaud au micro.. Voir sur Sud Ouest qui était avec eux en entretien….

Cadeau de la municipalité pour les automobilistes ....

Cadeau de la municipalité pour les automobilistes ....

Une fidèle letrice depuis Maillezais en Vendée.. Merci pour ces clichès de la fête de Noël.

Une fidèle letrice depuis Maillezais en Vendée.. Merci pour ces clichès de la fête de Noël.

9 - Michel Bowes Peintre anglais au Korçé. T.O.P - Avocat gilets noirs. Stationnement gratuit. 9 - Michel Bowes Peintre anglais au Korçé. T.O.P - Avocat gilets noirs. Stationnement gratuit.

Michel Bowes

Espace " Korcé " Saintes

*

Un anglais bien dans sa peau de Saintais

9 - Michel Bowes Peintre anglais au Korçé. T.O.P - Avocat gilets noirs. Stationnement gratuit.

A Saintes depuis 2011, mais dans la peinture depuis son enfance Michel Bowes nous offre un aperçu de ses créations picturales dans la galerie « Espace Korçé » de la rue du général Sarrail à Saintes.

Pour le plaisir des yeux et même une envie de s'en emparer, n'hésitez pas à faire un détour par cette rue située sur les hauteurs du cours national.

A première vue, nous apercevons, en grande partie, des « natures mortes », mais écoutons le peintre...

« J'ai évolué dans cet art depuis mon enfance, bien sûr j'avais aussi commencé par le dessin. Souvent on peut penser que ce qui est devant nous est de la nature morte, mais c'est le résultat d'une analyse entre le sujet et l'objet, alors en fait ce n'est pas vraiment une nature morte »

Certains de vos tableaux donnent l'impression d'un effet zoom... !

« Non c'est plutôt un esprit mécanique, car ce n'est pas que cela, c'est pour échapper à cet esprit de trop de descriptions, c'est un peu pour aplatir l'image. Je suis toujours çà la recherche de quelque chose d'intéressant dans mes compositions. Si je mets une scène avec une perspective cela devient alors une description, une narration »

Pour parler de mécanique, sur certaines de vos peintures exposées ici on voit souvent des outils, telle cette pince-étau et cet étrange positionnement, avec les mors de la pince grand-ouverts... !

« Bien sûr je comprends votre étonnement, mais vous avez sous les yeux ma représentation du rêve de Constantin, selon le fameux tableau du peintre Piero Della Francesca (Ndlr .. XVIième). C'est un peu un ange qui fonce vers un être étendu représenté ici par un tournevis simulant donc ce corps (Ndlr..Certainement Constantin!) »

Merci pour cette information très historique sur ce fameux songe qui a changé la face du monde de l'époque, mais voyons en plus grand avec ce seul tableau représentant un wagon en grand, pourquoi ce wagon, qui, au demeurant est très représentatif d'une époque... ?

« Ce wagon est une composition assez précise et on y reconnaît bien une mécanique, avec le travail sur les planches en couleurs, très fidèles au modèle, avec les aplats on pourrait le lire entièrement »

Michel Bowes nous présente ainsi le seul grand tableau de cette exposition, mais comme il l'a dit il en fait des fois qui font le double de celui-ci en surface. Dans cet espace Korçé tous les autres tableaux, très bien présentés dans leurs encadrements, sont sensiblement de la même dimension, mais ils sont aussi détaillés pour la vente. Sur un autre mur de cette exposition on peut apercevoir des personnages un peu flous, est-ce un effet d'optique ou le peintre avait-il omis ses lunettes... ?

« Ces personnages un peu flous ont été réalisés sur des photos qui avaient été prises de nuit. En les représentant de manière picturale j'en avais alors gardé ce côté flou, de ce fait on ne sait pas trop à qui nous avons à affaire. En fait je n'avais pas non plus chercher à réaliser de belles photos, je n'avais pour cela que mon téléphone portable entre les mains »

Il a bien raison, ces flous, ou photos que l'on pourraient dire loupées, sont du plus bel effet. Mais au fait comment se définit Michel Bowes... ?

« Je dirais peintre figuratif »

Merci et avant de conclure, et de vous laisser guider vos autres invités, pouvez-vous nous dire comment vous vous définissez, une maxime, un principe de vie... ?

« En finalité dans ma vie je réalise ce que vraiment j'ai aimé faire. Un principe.. Non rien, mais si j'avais une maxime ce serait d'arriver au bout ».

A bientôt Michel Bowes et vraiment heureux d'avoir été à la rencontre de vos œuvres et bien sûr d'avoir eu avec vous un bel entretien.

Repartant vers le centre ville à la découverte, en extrait, de notre Noël blanc....
Repartant vers le centre ville à la découverte, en extrait, de notre Noël blanc....
Repartant vers le centre ville à la découverte, en extrait, de notre Noël blanc....
Repartant vers le centre ville à la découverte, en extrait, de notre Noël blanc....
Repartant vers le centre ville à la découverte, en extrait, de notre Noël blanc....
Repartant vers le centre ville à la découverte, en extrait, de notre Noël blanc....

Repartant vers le centre ville à la découverte, en extrait, de notre Noël blanc....

Rue Victor Hugo, le salon " Thés & Cafés s'est mis en mode chalet, côté abbaye on en voit un autre qui a bien pris sur la place de l'ancienne caserne, enfin la patinoire connait déjà un succés fou.  Mais voyons du côté Solidarité, la paroisse St Pallais organise cycliquement ce qu'elle appelle son " T.O.P " (Table Ouverte Paroissiale), en fait  pour un repas ou un café dessert, le principe étant de payer sa oplace et celle d'une personne invitée... l'nvité (ée) peut être un inconnu ou un connu de l'invitant. Qu'importe le but étant le partage, la solidarité.. et souvent de belles ouvertures vers autre chose, vers un meilleir ailleurs ou ici.
Rue Victor Hugo, le salon " Thés & Cafés s'est mis en mode chalet, côté abbaye on en voit un autre qui a bien pris sur la place de l'ancienne caserne, enfin la patinoire connait déjà un succés fou.  Mais voyons du côté Solidarité, la paroisse St Pallais organise cycliquement ce qu'elle appelle son " T.O.P " (Table Ouverte Paroissiale), en fait  pour un repas ou un café dessert, le principe étant de payer sa oplace et celle d'une personne invitée... l'nvité (ée) peut être un inconnu ou un connu de l'invitant. Qu'importe le but étant le partage, la solidarité.. et souvent de belles ouvertures vers autre chose, vers un meilleir ailleurs ou ici.
Rue Victor Hugo, le salon " Thés & Cafés s'est mis en mode chalet, côté abbaye on en voit un autre qui a bien pris sur la place de l'ancienne caserne, enfin la patinoire connait déjà un succés fou.  Mais voyons du côté Solidarité, la paroisse St Pallais organise cycliquement ce qu'elle appelle son " T.O.P " (Table Ouverte Paroissiale), en fait  pour un repas ou un café dessert, le principe étant de payer sa oplace et celle d'une personne invitée... l'nvité (ée) peut être un inconnu ou un connu de l'invitant. Qu'importe le but étant le partage, la solidarité.. et souvent de belles ouvertures vers autre chose, vers un meilleir ailleurs ou ici.

Rue Victor Hugo, le salon " Thés & Cafés s'est mis en mode chalet, côté abbaye on en voit un autre qui a bien pris sur la place de l'ancienne caserne, enfin la patinoire connait déjà un succés fou. Mais voyons du côté Solidarité, la paroisse St Pallais organise cycliquement ce qu'elle appelle son " T.O.P " (Table Ouverte Paroissiale), en fait pour un repas ou un café dessert, le principe étant de payer sa oplace et celle d'une personne invitée... l'nvité (ée) peut être un inconnu ou un connu de l'invitant. Qu'importe le but étant le partage, la solidarité.. et souvent de belles ouvertures vers autre chose, vers un meilleir ailleurs ou ici.

9 - Michel Bowes Peintre anglais au Korçé. T.O.P - Avocat gilets noirs. Stationnement gratuit.

Voir les commentaires

7 - Berthomé Saint-André au musée de l'échevinage. Bornes piétonnes et Noël blanc.

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Gilets verts Saintes

" Satisfecit "

Pour les manifestants

Environ 400 personnes, bons enfants, parties de Hyper U, sont descendues prendre position toujours aussi pacifiquement sur la célèbre place du palais de justice à Saintes.

Mobile: Protection de notre climat.

A pied, en vélo.. mais surtout sous des parapluies, ce cortège, sans couleur précise, faute de trouver des gilets verts dans le commerce, scandait, via ses participants, des propos propres au climat, sauvons notre climat chantaient-ils... Mais aussi.. On est chaud comme le climat. Aucun mot contre le gouvernement, voir contre Macron. Ils ont été de parole.
A pied, en vélo.. mais surtout sous des parapluies, ce cortège, sans couleur précise, faute de trouver des gilets verts dans le commerce, scandait, via ses participants, des propos propres au climat, sauvons notre climat chantaient-ils... Mais aussi.. On est chaud comme le climat. Aucun mot contre le gouvernement, voir contre Macron. Ils ont été de parole.
A pied, en vélo.. mais surtout sous des parapluies, ce cortège, sans couleur précise, faute de trouver des gilets verts dans le commerce, scandait, via ses participants, des propos propres au climat, sauvons notre climat chantaient-ils... Mais aussi.. On est chaud comme le climat. Aucun mot contre le gouvernement, voir contre Macron. Ils ont été de parole.

A pied, en vélo.. mais surtout sous des parapluies, ce cortège, sans couleur précise, faute de trouver des gilets verts dans le commerce, scandait, via ses participants, des propos propres au climat, sauvons notre climat chantaient-ils... Mais aussi.. On est chaud comme le climat. Aucun mot contre le gouvernement, voir contre Macron. Ils ont été de parole.

Et pour la petite histoire, en rentrant à pied Culture-Histoire a sondé les gilets jaunes sur des tableaux de bord de véhicules:  Place St Pierre.. sur 30 voitures 6 GJ, place St Vivien... sur 25 voitures 4 GJ, dans une rue proche.... sur 15 voitures 1 GJ. Certes cela veut tout dire et rien dire, certains GJ étaient peut-être en manif ou sur des barrages. A suivre, mais dans la paix et le dialogue, tout en construction, ou à reconstruire.

Et pour la petite histoire, en rentrant à pied Culture-Histoire a sondé les gilets jaunes sur des tableaux de bord de véhicules: Place St Pierre.. sur 30 voitures 6 GJ, place St Vivien... sur 25 voitures 4 GJ, dans une rue proche.... sur 15 voitures 1 GJ. Certes cela veut tout dire et rien dire, certains GJ étaient peut-être en manif ou sur des barrages. A suivre, mais dans la paix et le dialogue, tout en construction, ou à reconstruire.

8 décembre

Noël sera Blanc à Saintes

Noël Blanc lancé avec le Bouton Rouge.

 

Monsieur le maire et des élus ont lancé la manifestation autour de Noël, sur fonds de chalets et autres décorations sur les places et en ville.

C'est une manifestation mise en place avec un budget plus bas que l'an passé, ainsi 1555 000 euros d'une part et 75 000 euros pour la patinoire. Il faut aussi dans ce domaine financier tenir compte des nombreux partenaires.

Des chalets ont été disposés en trois points de la ville, ce qui est nouveau sur la place de l'échevinage, avec son beau tapis rouge, et ensuite devant le Présidial qui sera celui du père Noël. Il manque une belle entrée, aux abords de la statue de notre potier, en effet l'an passé il avait été mis en place une entrée triomphale, enfin un super rattrapage avec la venue des Canadiens qui vont animer par leurs chants et leurs restaurants ces beaux jours et belles soirées, où le caribou sera aussi d'actualité. Nous ne pouvons que reparler de la patinoire qui reçoit vraiment un fort aval des usagers, certes des jeunes, mais aussi des anciens.

Pour les visiteurs et Saintais qui se déplaceraient en véhicules ces jours de fêtes de fin d'année, de grands plages de stationnement gratuit ont été aménagées.

Nous ne pouvons que vous souhaiter la bienvenue, certes de la part de Culture-histoire mais ce sont certainement les pensées profondes de notre premier magistrat Jean-Philippe Machon.

Mais confidence pour confidence, ces manifestations sont décidées en concertations et réunions diverses et sur ces points, le maire… 

«  Dans nos projets, nos réalisations, pas d'ambition personnelle, nous sommes là avec notre équipe municipale pour être au service du public. Dans notre équipe de nombreux membres sont satisfaits de nos réunions et de nos méthodes de travail, il faut y venir à ces réunions » (Ndlr.. sic), conclut le maire, s'adressant ainsi à la seule journaliste présente (Sud Ouest).

Concluant l'entretien J-P Machon précise aussi que dans différents domaines son équipe travaille beaucoup avec les commerçants.

Au pasage et au sours de la déambulation municipale dans les rues piétonnes, le maire a délivré quelques satisfecits à quelques commerçants... bien que beaucoup méritant à des niveaux différents. A bientôt. Et une invitation par une créatrice du quartier St Vivien.....  mais dans son chalet privé.
Au pasage et au sours de la déambulation municipale dans les rues piétonnes, le maire a délivré quelques satisfecits à quelques commerçants... bien que beaucoup méritant à des niveaux différents. A bientôt. Et une invitation par une créatrice du quartier St Vivien.....  mais dans son chalet privé.
Au pasage et au sours de la déambulation municipale dans les rues piétonnes, le maire a délivré quelques satisfecits à quelques commerçants... bien que beaucoup méritant à des niveaux différents. A bientôt. Et une invitation par une créatrice du quartier St Vivien.....  mais dans son chalet privé.
Au pasage et au sours de la déambulation municipale dans les rues piétonnes, le maire a délivré quelques satisfecits à quelques commerçants... bien que beaucoup méritant à des niveaux différents. A bientôt. Et une invitation par une créatrice du quartier St Vivien.....  mais dans son chalet privé.
Au pasage et au sours de la déambulation municipale dans les rues piétonnes, le maire a délivré quelques satisfecits à quelques commerçants... bien que beaucoup méritant à des niveaux différents. A bientôt. Et une invitation par une créatrice du quartier St Vivien.....  mais dans son chalet privé.
Au pasage et au sours de la déambulation municipale dans les rues piétonnes, le maire a délivré quelques satisfecits à quelques commerçants... bien que beaucoup méritant à des niveaux différents. A bientôt. Et une invitation par une créatrice du quartier St Vivien.....  mais dans son chalet privé.

Au pasage et au sours de la déambulation municipale dans les rues piétonnes, le maire a délivré quelques satisfecits à quelques commerçants... bien que beaucoup méritant à des niveaux différents. A bientôt. Et une invitation par une créatrice du quartier St Vivien..... mais dans son chalet privé.

7 - Berthomé Saint-André au musée de l'échevinage. Bornes piétonnes et Noël blanc.

Don au musée de Saintes

7 - Berthomé Saint-André au musée de l'échevinage. Bornes piétonnes et Noël blanc.

Le musée des « Beaux-arts » à Saintes est plus connu sous la dénomination du « Musée de l'échevinage », en cœur de ville il est certainement le mieux placé pour servir d'écrin aux œuvres d'art déclinées sous plusieurs formes, mais aussi il attire des dons.

Ainsi une petite réception a vu dans les murs de l'échevinage les donateurs devant une peinture de « Louis Berthomé Saint-André ».

Une nature morte, pas si éteinte que cela car elle nous renvoyer bien les divers tons de fleurs.. qui sont ainsi entrées dans l'éternité picturale.

Madame & Monsieur Testangle avait acheté ce tableau à la famille Bâty un restaurateur du centre ville, qui en avait fait l'acquisition auprès de la famille du peintre. La plus grande partie de ces œuvres avait été achetée par un antiquaire, mais il avait laissé celle-ci, qui avait d'ailleurs trôné fort longtemps dans le restaurant « Le Mancini » du restaurateur précité.

Voir le document biographique sur cet artiste, mais en point d'orgue, si l'on peut parler ainsi est que cet homme avait réalisé quelques tableaux qui nous rappellent un peu ces fresques d'une fameuse villa de Pompéi. Bien sûr des « Natures mortes » cela nous fait faire un détour vers ces arts orientés vers la «  Nature.. très humaine ». Mais ce n'est qu'une de ces facettes, certes à minima, en effet cet artiste touchait un peu à tout.

Le musée possède déjà des tableaux et des esquisses de l'artiste, nous avons d'ailleurs pu en découvrir au cours de la réception.

Comme le précise Séverine Bompays, conservatrice... « Ce tableau est signé, mais pas daté. Ainsi il rejoint nos collections, le maire a validé ce don, mais nous devons aussi le présenter au ministère de la culture. En effet la validation culturelle et d'état permettant un statut de protection et de présentation au public ainsi validée »

Secret d'histoire..

" Un jeune dame doit, par ailleurs, nous faire le don d'un tableau mais d'un autre artiste, actuellement elle peine à s'en … débarrasser ".

Puis un clin à l'ère de la modernité dans les musées de France, Saintes y a heureusement été intégrée.

Un musée virtuel en « 3 D » sur Aliénor.org. La ville de Saintes a été retenue pour ses trois musées, et nous avons ainsi 5 à 10 objets qui ont été retenus par musée sur notre ville.

Bonne visite, même virtuelle mais cela vaut le clic….

La réception dans les étages de l'échevinage, via son superbe beffroi.

La réception dans les étages de l'échevinage, via son superbe beffroi.

Vous pourrez aussi découvrir les nombreuses œuvres de cet artiste peintre sur les images / Google, Internet public.
Vous pourrez aussi découvrir les nombreuses œuvres de cet artiste peintre sur les images / Google, Internet public.
Vous pourrez aussi découvrir les nombreuses œuvres de cet artiste peintre sur les images / Google, Internet public.
Vous pourrez aussi découvrir les nombreuses œuvres de cet artiste peintre sur les images / Google, Internet public.

Vous pourrez aussi découvrir les nombreuses œuvres de cet artiste peintre sur les images / Google, Internet public.

A quelques-pas de ce musée, situé rue Alsace Lorraine... un superbe tapis rouge, signe annnonciateur de notre " Noël blanc " et vous y serez sous haute protection, au moins pour le secteur piétons, avec le démarrage des bornes placées aux entrées (première phase).

A quelques-pas de ce musée, situé rue Alsace Lorraine... un superbe tapis rouge, signe annnonciateur de notre " Noël blanc " et vous y serez sous haute protection, au moins pour le secteur piétons, avec le démarrage des bornes placées aux entrées (première phase).

7 - Berthomé Saint-André au musée de l'échevinage. Bornes piétonnes et Noël blanc.
7 - Berthomé Saint-André au musée de l'échevinage. Bornes piétonnes et Noël blanc.

Voir les commentaires

1 2 > >>