Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

30 - Un livre à la cave " La cale ", le vignoble selon Cédric Trochut - Les pierres fossiles - Elagage de la cathédrale - Marché St Pierre .. En Avent ... - Sortir à Saintes.. Où ? - Rue Jean Poilane, cheminot / résistant déporté - Les enfants du bon Dieu - Strates et chaussée romaine Saintes - Invitation photographies patrimoine -

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Cédric Trochut dans la cave

La cave " la cale " héberge son livre:

" Saintes - Histoire d'un vignoble & And CO "

La société " La gabare " héberge sa propre cave. (Route de Courbiac - Proche de la Charente / Saintes)

La société " La gabare " héberge sa propre cave. (Route de Courbiac - Proche de la Charente / Saintes)

Etrange matière dont nous sommes faits nous aussi....

" Pierres et fossiles "

Il était une fois des animaux étranges pour les humains du XXème siècle (et même d'avant), mais très ordinaires à la nature. Ainsi la décomposition, voire la fixation des éléments de ces animaux, a donné l'origine aux pharaoniques masses de calcaire et autres minéraux. Puis après avoir été ingérés, intégrés, se confondant dans la masse, la désagrégation de ce calcaire, des millions d'années après, redonne forme et presque vies à tous ces petits êtres " bizarres " souvent d'origine marine.
Il était une fois des animaux étranges pour les humains du XXème siècle (et même d'avant), mais très ordinaires à la nature. Ainsi la décomposition, voire la fixation des éléments de ces animaux, a donné l'origine aux pharaoniques masses de calcaire et autres minéraux. Puis après avoir été ingérés, intégrés, se confondant dans la masse, la désagrégation de ce calcaire, des millions d'années après, redonne forme et presque vies à tous ces petits êtres " bizarres " souvent d'origine marine.

Il était une fois des animaux étranges pour les humains du XXème siècle (et même d'avant), mais très ordinaires à la nature. Ainsi la décomposition, voire la fixation des éléments de ces animaux, a donné l'origine aux pharaoniques masses de calcaire et autres minéraux. Puis après avoir été ingérés, intégrés, se confondant dans la masse, la désagrégation de ce calcaire, des millions d'années après, redonne forme et presque vies à tous ces petits êtres " bizarres " souvent d'origine marine.

**********************

**********************

St Pierre est débarrassée de ses envahisseurs végétaux.

Il était temps car en fait ces végétaux deviennent des destructeurs de nos édifices. Eclatement des pierres, arrachage d'éléments, un peu ce qu'ont connu les temples et autres structures mayas, aztèques, mais bien sûr très relativement......

Il était temps car en fait ces végétaux deviennent des destructeurs de nos édifices. Eclatement des pierres, arrachage d'éléments, un peu ce qu'ont connu les temples et autres structures mayas, aztèques, mais bien sûr très relativement......

********************

*********************

**********************

***********************

Saintes

Sortie au marché et où sortir....?

30 - Un livre à la cave " La cale  ", le vignoble selon Cédric Trochut - Les pierres fossiles - Elagage de la cathédrale - Marché St Pierre .. En Avent ... - Sortir à Saintes.. Où ? - Rue Jean Poilane, cheminot / résistant déporté - Les enfants du bon Dieu - Strates et chaussée romaine Saintes - Invitation photographies patrimoine -
30 - Un livre à la cave " La cale  ", le vignoble selon Cédric Trochut - Les pierres fossiles - Elagage de la cathédrale - Marché St Pierre .. En Avent ... - Sortir à Saintes.. Où ? - Rue Jean Poilane, cheminot / résistant déporté - Les enfants du bon Dieu - Strates et chaussée romaine Saintes - Invitation photographies patrimoine -

Rue nouvelle

" Jean Poilane "

Saintes

Cheminot & Résistant 39/45

30 - Un livre à la cave " La cale  ", le vignoble selon Cédric Trochut - Les pierres fossiles - Elagage de la cathédrale - Marché St Pierre .. En Avent ... - Sortir à Saintes.. Où ? - Rue Jean Poilane, cheminot / résistant déporté - Les enfants du bon Dieu - Strates et chaussée romaine Saintes - Invitation photographies patrimoine -

Jean Poilane est né à Clichy-sous-bois en 1913. Puis sa famille qui était d’origine saintongeaise est revenue en Saintonge, mais plutôt en Aunis car elle s’est alors installée à La Rochelle. C’était en 1925.

Il est rentré à la SNCF en 1937, travaillant au dépôt. Son parcours fut aussi l’engagement politique puisque avant la guerre il était déjà responsable au parti socialiste, mais il avait du en démissionner en 1940.

En juillet 1940 il rentre dans la résistance, avec le P.C.F, mais à cette époque c’était l’O.S (L’organisation secrète). Ainsi par la suite il était dans les F.T.P (Francs tireurs partisans), avec le grade de capitaine  en 1945. Son nom dans son réseau était « Paul ».

Mais bien sûr les Allemands, voire aussi Vichy (Pétain) n’allaient pas le laisser tranquille. Aussi il sera arrêté à deux reprises. La première arrestation ce fut par la police française, ainsi le 27 mars 1942 il a été arrêté et emprisonné avec quatre autres personnes. Il sera libéré en août 1942 faute de preuves contre lui.

Il était en recherche de faux papiers, mais la gestapo ne lui en a pas laissé le temps. A nouveau il est arrêté en septembre 1942. Ce sera sans appel et il connaîtra alors deux camps de concentration en Allemagne.

L’Allemagne était sur le point d’être battue, aussi de grands convois de prisonniers se sont retrouvés sur les routes et bientôt livrés à eux-mêmes, mais après combien de sacrifices et de souffrance sur cette fameuse route qui les dirigeait vers la Baltique (mer). Après 15 jours de marche sur cette « route du calvaire » (surnommée ainsi à l’époque), ce fut enfin la vraie libération et la venue des secours et de l’aide tellement espérée, implorée. C’était en mai 1945.

Après la guerre Jean Poilane sera conseiller municipal à la mairie de Saintes, de 1946 à 1949.

 

 

Etrange Jésus..!

A la messe du dimanche des très jeunes enfants sont emmenés dans une autre salle, que le lieu de l'office, pour y entendre des paroles adaptées à leur âge et compréhension. En effet une grande partie de la messe semble ainsi leur échapper, mais pourtant l'homme nommé Jésus n'avait-il pas dit... " Laissez-venir à moi les petits enfants ".

Mais ceci dit la solution est peut-être la bonne, puis ce Jésus voulait peut-être dire qu'il fallait tous redevenir de petits-enfants, soit ouverts à tout ce qui est bon pour l'homme...!

De très jeunes enfants, mais il en manque un, un certain Joseph, petite figure enfantine rayonnant de bonheur .. contagieux. Merci aux jeunes mamans.
De très jeunes enfants, mais il en manque un, un certain Joseph, petite figure enfantine rayonnant de bonheur .. contagieux. Merci aux jeunes mamans.

De très jeunes enfants, mais il en manque un, un certain Joseph, petite figure enfantine rayonnant de bonheur .. contagieux. Merci aux jeunes mamans.

**********************************

***********************************

************************************

Strates aux abords immédiats de l'antique chaussée romaine.

Selon la tradition, les historiens, les archéologues, la voie romaine, voire ici une chaussée en surélévation passait dans l'axe Arc de Germanicus, rue arc de triomphe, rue St Pallais et ainsi de suite .... jusqu'à Lyon (Lugdunum).

Travaux en cours, avec une légère extension par rapport à l'existant, sur le site de collecte des ordures recyclables. Il est certain que l'on ne découvre pas ici le niveau d'occupation par la fameuse chaussée. Subsiste-t-il des éléments de la structure de cette voie dans cette zone...? Et à quel niveau...?
Travaux en cours, avec une légère extension par rapport à l'existant, sur le site de collecte des ordures recyclables. Il est certain que l'on ne découvre pas ici le niveau d'occupation par la fameuse chaussée. Subsiste-t-il des éléments de la structure de cette voie dans cette zone...? Et à quel niveau...?

Travaux en cours, avec une légère extension par rapport à l'existant, sur le site de collecte des ordures recyclables. Il est certain que l'on ne découvre pas ici le niveau d'occupation par la fameuse chaussée. Subsiste-t-il des éléments de la structure de cette voie dans cette zone...? Et à quel niveau...?

Sur le plan régional

" Patrimoine naturel et architectural "

Grand concours photographique

Concours, atelier photos, conférence:

Saintes / rue Mauny, avec la participation de l'atelier du patrimoine et de Wolfgang Autexier, photographe animalier / nature.

30 - Un livre à la cave " La cale  ", le vignoble selon Cédric Trochut - Les pierres fossiles - Elagage de la cathédrale - Marché St Pierre .. En Avent ... - Sortir à Saintes.. Où ? - Rue Jean Poilane, cheminot / résistant déporté - Les enfants du bon Dieu - Strates et chaussée romaine Saintes - Invitation photographies patrimoine -

Voir les commentaires

27 - Univers carcéral. La prison pour le papa et l'enfant au parloir : Conférence débat au tribunal

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

 

«  Scènes d’humanité »

 

Nous nous trouvons au palais de justice de Saintes. La scène se passe dans la salle d’audience où se déroulent habituellement les assises.

Les acteurs du jour ne sont ni juges, ni personnes mises en cause, ici il est question des relations entre les personnes en détention (maison d’arrêt / prison) et leur famille, essentiellement les enfants des détenus.

A l’initiative des bâtonniers réunis en conférence il a avait été décidé d’aborder ce point essentiel qui concerne l’humanité dans nos prisons et le conseil de l’ordre avait été encore plus précis en choisissant le thème « Les relations familiales au sein de la prison ».

Un public d’une vingtaine de personnes et les conférenciers, entre autres…. Invités par le barreau de Saintes : Christelle Serres-Cambot (avocate Saintes), Jeannette Favre (ancienne assistante sociale à la prison de Saintes et œuvrant toujours au sein de l’association solidarité prison), Jean-Luc Douillard (Psychologue et membre de l’association solidarité prison).

 

 

27 - Univers carcéral. La prison  pour le papa et l'enfant au parloir : Conférence débat au tribunal

 

Dans ce décor déjà des mots percutants qui ne peuvent que faire mouche…

« Nous avons déjà atteint le seuil des 80 000 détenus en France, pour 2013. C’est un taux d’occupation de 118% …..  C’est ce que l’on appelle la surpopulation carcérale. Ces dernières années l’augmentation du nombre des personnes détenues a été très importante. Si la France est grande, nous avons déjà un aperçu de ce monde dans notre ville, en effet la prison de Saintes est très vétuste et en surcharge. Des prisons modernes sont construites mais elles n’en sont pas plus humaines pour autant ».

Marie-Ange Lamouroux (Avocate au barreau de Saintes et bâtonnier) présente les différents intervenants et surtout un petit film qui va être présenté dans la salle d’audience « Tim, le mystère de la patte bleue ». Mais elle n’oublie pas de présenter Madame Favre, présidente de l’UFRAMA (1), décoré la semaine passée de l’ordre de la « Légion d’honneur » (Chevalier) pour ses activités dans le monde carcéral.

Maître Christelle Serres-Cambot lance les premières images de ce film, en fait un livret qui est remis aux détenus, à leur famille et bien sûr aux personnes du barreau et aux avocats qui en font la demande. C’est l’histoire d’un petit écureuil dont le papa est incarcéré et la manière d’aborder avec lui cette situation… indispensable pour la jeune enfance de savoir, sans trop de langue de bois et de côté bise-nounours, où est son papa (voire sa maman).

 

Jeannette Favre, qui a longtemps travaillé dans le social de la maison d’arrêt de Saintes et en lien direct avec la maison d’accueil (nommé ainsi car c’est aussi une petite maison pour les familles, enfants qui viennent au parloir et doivent attendre tour et bon vouloir) touche en fait le problème du doigt…

« Il y a ces familles qui viennent au parloir, ses enfants qui ne savent pas que le papa est incarcéré. Beaucoup de non-dits qui privent les enfants de questions qu’ils pourraient être amenés à poser. Pour revenir sur le livret de « Tim » (2) il en existe plusieurs modèles adaptés selon les âges. Ainsi on trouve les 3 à 7 ans, les 7 à 11 ans et bien sûr pour l’âge au-dessus. Il faut savoir que 140 000 enfants sont concernés par l’incarcération d’un de leurs parents ».

 

 

27 - Univers carcéral. La prison  pour le papa et l'enfant au parloir : Conférence débat au tribunal

En place dans cet univers carcéral depuis environ 9 ans, Jean-Luc Douillard devient ensuite l’interlocuteur du public au regard de ses questions. (Il exerce sur deux prisons, celle de Saintes et celle de Bédenac. Il travaille aussi sur un programme de la prévention des suicides en prison).

A priori une phrase expliquant le comportement des enfants face à l’enfermement d’un proche, surtout un de leurs parents.

« Dans ces circonstances ou le papa (voire la maman) est incarcéré, le jeune enfant traverse des émotions pas facile à exprimer du fait de son jeune âge, alors ce sera des colères, des comportements pas ordinaires, alimentaire ou autres… »

Un participant déclare que le film est bien fait, mais un peu bise-nounours. Puis d’ajouter qu’actuellement une dame est incarcérée à Marseille, alors que son (ou ses) enfants sont à Saintes. Donc un grave problème d’éloignement.

Une autre dame de l’assemblée fait remarquer que dans « Tim » on parle des bêtises du père et c’est pour cela qu’il est en prison. Dans ces conditions, cette expression bêtise, dans la tête d’un enfant il pourrait se dire, même à son jeune âge…. Si je fais des bêtises on va me mettre en prison.

Puis l’auteur de Culture-Histoire (M.S) a demandé si on disait aux enfants, dont le papa était incarcéré, que…. « Ton papa il a fait quelque-chose de pas bien, de grave. Alors il va rester un certain temps en prison, ainsi il aura été puni pour sa grosse bêtise et il sortira vraiment libre et déchargé de son fardeau… » ?

 

Marie-Ange Lamouroux demande à Jeannette Favre s’il y a eu des améliorations dans ce domaine des relations famille et personnes incarcérées… ?

Jeannette Favre apporte alors quelques explications sur le fonctionnement parloir et maison d’accueil.

« Oui, autrefois les visiteurs (famille) attendaient dehors, devant la grille et par tous les temps, leur tour de se présenter au parloir. Maintenant il y a la maison d’accueil (située en face de la prison). Mais il y a toujours, surtout pour les tout jeunes, le temps du parloir de 45 minutes. Les doudous qu’ils ne pouvaient pas emmener avec eux, mais maintenant il y a le portique de contrôle. Et la question de ressortir si une envie pressante des enfants…  Il y a même des jouets pour eux à leur disposition. Après la visite au parloir il faut aussi attendre que soit faite la fouille au corps du détenu. Aussi un parloir en maison d’accueil est toujours possible mais il y a toujours la question de la sécurité ».

Et pour conclure le psychologue d’affirmer…

« A un certain âge on ne peut pas tout expliquer aux enfants ».

La séance durant de 14 h à 17 h, il faut bien mettre à ma présence, mais certainement que beaucoup de points intéressants ont pu être abordés.

 

(1) UFRAMA (Union des fédérations des associations des maisons d’accueil – Siège à Saintes)

(2) Soutenu par la fondation Carla Bruni-Sarkozy.

 

*********************************************

*********************************************

*********************************************

" 11ème salon du livre

et des droits de l'homme et de la solidarité "

 

Si nous oublions nos devoirs nous pourrions perdre nos droits.

Si nous oublions nos devoirs nous pourrions perdre nos droits.

*******************

*******************

Avis population

 

******************************************************************************************************

La Mairie attire l’attention des Saintais sur le démarchage à domicile de personnes indélicates qui proposent à la vente des « calendriers de la commune ». La Ville de Saintes ne réalise ni ne vend de calendriers 2014 et appelle les habitants à la vigilance.

Bien cordialement.

 

Direction de la communication (Mairie)

Marie Provensal

Responsable des Publications et des Relations presse

*********************             ********************

Légion d'honneur pour une Saintaise

" Jeannette Favre "

Voir en haut de la page l'article sur les familles des personnes incarcérées.

Voir en haut de la page l'article sur les familles des personnes incarcérées.

****************

La grande roue à Saintes

C'est pour bientôt et M.S de Culture-Histoire montera pour vous au plus haut point de celle-ci, histoire d'avoir la posibilité de réaliser de belles photos. Ce sera l'occasion ou jamais....

Rendez-vous au 15 décembre

Rendez-vous au 15 décembre

Voir les commentaires

24 - Archéologie de base..... du banal...!! - Le végétal en ville - L'Italie à l'honneur.. Via Vespa & Médiathèque - Les cygnes de Wolfgang.. Saga

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

L'Italie à l'honneur 

La littérature, le salon de Cognac. Livres en la médiathèque de Saintes.

La littérature, le salon de Cognac. Livres en la médiathèque de Saintes.

o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o

Des gros clous... clous du mystère

Il y a une trentaine d'années un vieux et gros clou de matal (fer) avait été trouvé dans un très ancien chai, autrefois écurie. Puis il y a peu en creusant la terre pour une plantation, à peu de distance du chai, il a été trouvé un autre clou très semblable à la première découverte... Quelle en était l'usage...? Etait-ce pour une porte blindée et ù était placée cette porte...? Un immeuble du début du 18ème siècle posède en sa cave une porte blindée, amis qui était certainement positionnée ailleurs dans les temps anciens. Ces portes blindées l'étaient ainsi pour résister à la destruction avec des barres de fer, voire à coups de hache.... La question restera certainement en suspens.....

Il y a une trentaine d'années un vieux et gros clou de matal (fer) avait été trouvé dans un très ancien chai, autrefois écurie. Puis il y a peu en creusant la terre pour une plantation, à peu de distance du chai, il a été trouvé un autre clou très semblable à la première découverte... Quelle en était l'usage...? Etait-ce pour une porte blindée et ù était placée cette porte...? Un immeuble du début du 18ème siècle posède en sa cave une porte blindée, amis qui était certainement positionnée ailleurs dans les temps anciens. Ces portes blindées l'étaient ainsi pour résister à la destruction avec des barres de fer, voire à coups de hache.... La question restera certainement en suspens.....

********************

La limite de l'écologie

Service de l'assainissement...... au secours..... !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Service de l'assainissement...... au secours..... !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Wolfgang Autexier.. 

Conférence sur les cygnes programmée, mais en attendant ils font encore la une....

En revenant de ville, apercevant quatre cygnes, enfin avec un doute sur l'un d'eux, après une course sur le chemin de berge et quelques claquements de langue un peu spécifiques, ceux-ci sont venus vers mon appareil. Le quatrième était bien un cygne mais de très loin.. j'avais pensé à un héron cendré infiltré dans ce " convoi fluvial ". La photo a pu être prise mais n'explique pas ce qu'a eu ce cygne....!!!!!!!!!!!!!!! Le bec noir on veut bien, mais son plumage c'est assez étrange.

En revenant de ville, apercevant quatre cygnes, enfin avec un doute sur l'un d'eux, après une course sur le chemin de berge et quelques claquements de langue un peu spécifiques, ceux-ci sont venus vers mon appareil. Le quatrième était bien un cygne mais de très loin.. j'avais pensé à un héron cendré infiltré dans ce " convoi fluvial ". La photo a pu être prise mais n'explique pas ce qu'a eu ce cygne....!!!!!!!!!!!!!!! Le bec noir on veut bien, mais son plumage c'est assez étrange.

**************************

**************************

Immersion Saintaise

Archéologie de haut niveau......

" Dernières nouvelles "

Dernière ligne droite, si l'on peut parler ainsi, sur la traçabilité et le mode de vie de nos antiques ancêtres, enfin ancêtres en tant qu'occupants de notre terre de Saintes.. par la descendance directe.. là rien de certain, presque impossible, ce serait trop beau et sans compter sur les migrations et les guerres.

Dernière ligne droite, si l'on peut parler ainsi, sur la traçabilité et le mode de vie de nos antiques ancêtres, enfin ancêtres en tant qu'occupants de notre terre de Saintes.. par la descendance directe.. là rien de certain, presque impossible, ce serait trop beau et sans compter sur les migrations et les guerres.

Voir les commentaires

20 - Virginie Bégaudeau présentera .. " Adieu Blanche-Neige " et elle vous attend à la librairie " Peiro-Caillaud " - Caroline Hot chante chez nos aînés avec les petites religieuses de pauvres

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Elle avait 19 ans en 2008 et elle nous présentait alors...

" Mademoiselle Elisabeth " son premier livre

Très jeune dans les écritures, c'est à 19 ans qu'elle s'est lancée dans l'édition. Jeune provinciale montée à Paris, elle nous revient avec " Adieu Blanche-neige ".... création littéraire primée. Elle nous attendra pour ses dédicaces sur son dernier ouvrage qu'elle va nous présenter ce samedi à 15 h 00 chez Estelle " Librairie Peiro-Caillaud " cours national à Saintes.

Très jeune dans les écritures, c'est à 19 ans qu'elle s'est lancée dans l'édition. Jeune provinciale montée à Paris, elle nous revient avec " Adieu Blanche-neige ".... création littéraire primée. Elle nous attendra pour ses dédicaces sur son dernier ouvrage qu'elle va nous présenter ce samedi à 15 h 00 chez Estelle " Librairie Peiro-Caillaud " cours national à Saintes.

Pour la petite histoire, M.S de Culture-Histoire suit l'évolution de cette jeune auteure. Bien sûr il sera présent samedi 23 après-midi aux côtés de Virginie Bégaudeau. Elle a fait l'objet de nombreux articles sur ce Blog média.

Pour la petite histoire, M.S de Culture-Histoire suit l'évolution de cette jeune auteure. Bien sûr il sera présent samedi 23 après-midi aux côtés de Virginie Bégaudeau. Elle a fait l'objet de nombreux articles sur ce Blog média.

Dernière minute.. Reçue de Virginie

" Adieu et..... à samedi pour la découverte de mon livre "

A la librairie Peiro-Caillaud, une auteure, un livre et.. de l'ambiance.... Autour de " Adieu Blanche-Neige " et " Bonjour.... Virginie.... "

A la librairie Peiro-Caillaud, une auteure, un livre et.. de l'ambiance.... Autour de " Adieu Blanche-Neige " et " Bonjour.... Virginie.... "

*********************************

*************************

Caroline Hot 

chez

.. Jeanne Jugan

" Les petites sœurs des pauvres "

Devant une trentaine de résidents de la maison de retraite " Ma maison " Caroline Hot a chanté.. piaf, Dalida, Brel et Lenormand. Notre chanteuse ne s'attendait pas à voir la dynamique et la joie qui régnaient dans cet établissement, lieu de vie pour nos aînés. Les religieuses mettaient les mains et le cœur  à cette action commune;.. donner du bonheur. Mais le paradoxe est que Caroline, en remerciant l'assistance a déclaré.. " Vous êtes aussi pour moi un remède pour une bonne santé.... " c'était bien partagé par tous. C'était le jour où l'on fêtait cinq anniversaires, mais surtout celui de Jeanne B.... avec ses 104 ans.Merci Caroline et à très bientôt. Merci aux petites sœurs pour ces instants de vie et de bonheur partagés.
Devant une trentaine de résidents de la maison de retraite " Ma maison " Caroline Hot a chanté.. piaf, Dalida, Brel et Lenormand. Notre chanteuse ne s'attendait pas à voir la dynamique et la joie qui régnaient dans cet établissement, lieu de vie pour nos aînés. Les religieuses mettaient les mains et le cœur  à cette action commune;.. donner du bonheur. Mais le paradoxe est que Caroline, en remerciant l'assistance a déclaré.. " Vous êtes aussi pour moi un remède pour une bonne santé.... " c'était bien partagé par tous. C'était le jour où l'on fêtait cinq anniversaires, mais surtout celui de Jeanne B.... avec ses 104 ans.Merci Caroline et à très bientôt. Merci aux petites sœurs pour ces instants de vie et de bonheur partagés.

Devant une trentaine de résidents de la maison de retraite " Ma maison " Caroline Hot a chanté.. piaf, Dalida, Brel et Lenormand. Notre chanteuse ne s'attendait pas à voir la dynamique et la joie qui régnaient dans cet établissement, lieu de vie pour nos aînés. Les religieuses mettaient les mains et le cœur à cette action commune;.. donner du bonheur. Mais le paradoxe est que Caroline, en remerciant l'assistance a déclaré.. " Vous êtes aussi pour moi un remède pour une bonne santé.... " c'était bien partagé par tous. C'était le jour où l'on fêtait cinq anniversaires, mais surtout celui de Jeanne B.... avec ses 104 ans.Merci Caroline et à très bientôt. Merci aux petites sœurs pour ces instants de vie et de bonheur partagés.

Toute ressemblance avec l'amour n'est pas le fruit de pure coïncidence.. mais une belle création...

*********************************

*********************************

Virginie & " Adieu Blanche-Neige "

Présentation et Dédicaces

" J'ai écrit ce livre en 3 mois, fin 2010. Il est resté longtemps dans le placard et après avoir contacté des maisons d'éditions, avec un accord en mai, il est sorti en septembre 2013. On peut le trouver en librairie, sur commande et bien-sûr en ligne. J'avais été inscrite dans la sélection de l'ancien prix Xavier Darcos (Ancien ministre de l'éducation nationale) " Ainsi s'exprime Virginie Bégaudeau. Mais depuis la sortie de " Mademoiselle Elisabeth " elle avait aussi mis à l'édition " Amadeus ", malheureusement la maison d''édition avait fait faillite. Mais elle avait alors relancé son " Amadeus " et finalement il est actuellement visible sur Book Story, avec des propositions aux grandes maisons d'éditions mais dans un an. Souhaitons lui bonne chance dans ce domaine. Entre temps elle a tourné dans un court métrage " Le pendule ", réalisation de Lancelot Ingau. A bientôt Virginie, qui prépare d'ailleurs un futur livre, mais elle est vraiment satisfaite de son parcours et surtout elle est très... soutenue.
" J'ai écrit ce livre en 3 mois, fin 2010. Il est resté longtemps dans le placard et après avoir contacté des maisons d'éditions, avec un accord en mai, il est sorti en septembre 2013. On peut le trouver en librairie, sur commande et bien-sûr en ligne. J'avais été inscrite dans la sélection de l'ancien prix Xavier Darcos (Ancien ministre de l'éducation nationale) " Ainsi s'exprime Virginie Bégaudeau. Mais depuis la sortie de " Mademoiselle Elisabeth " elle avait aussi mis à l'édition " Amadeus ", malheureusement la maison d''édition avait fait faillite. Mais elle avait alors relancé son " Amadeus " et finalement il est actuellement visible sur Book Story, avec des propositions aux grandes maisons d'éditions mais dans un an. Souhaitons lui bonne chance dans ce domaine. Entre temps elle a tourné dans un court métrage " Le pendule ", réalisation de Lancelot Ingau. A bientôt Virginie, qui prépare d'ailleurs un futur livre, mais elle est vraiment satisfaite de son parcours et surtout elle est très... soutenue.

" J'ai écrit ce livre en 3 mois, fin 2010. Il est resté longtemps dans le placard et après avoir contacté des maisons d'éditions, avec un accord en mai, il est sorti en septembre 2013. On peut le trouver en librairie, sur commande et bien-sûr en ligne. J'avais été inscrite dans la sélection de l'ancien prix Xavier Darcos (Ancien ministre de l'éducation nationale) " Ainsi s'exprime Virginie Bégaudeau. Mais depuis la sortie de " Mademoiselle Elisabeth " elle avait aussi mis à l'édition " Amadeus ", malheureusement la maison d''édition avait fait faillite. Mais elle avait alors relancé son " Amadeus " et finalement il est actuellement visible sur Book Story, avec des propositions aux grandes maisons d'éditions mais dans un an. Souhaitons lui bonne chance dans ce domaine. Entre temps elle a tourné dans un court métrage " Le pendule ", réalisation de Lancelot Ingau. A bientôt Virginie, qui prépare d'ailleurs un futur livre, mais elle est vraiment satisfaite de son parcours et surtout elle est très... soutenue.

Voir les commentaires

18 - La paix passe par le souvenir : Cimetière militaire allemand de Berneuil - Archéologie et secrets d'histoire .. en péril - Un livre pour Noël - La gabare S.A & La cale / Saintes

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Dimanche matin à l'heure Franco-Allemande

" Jour du deuil allemand "

Comme chaque année les autorités et des participants avertis (très connaisseurs, voire marqués par cette époque) accompagnaient Monsieur le Consul général de la République fédérale d'Allemagne pour un hommage aux morts de la deuxième guerre mondiale. Bien sûr, sur cette terre du souvenir, il s'agit de tombes de soldats allemands, mais ensuite toute la délégation s'est rendue au monument aux morts de la commune de Berneuil pour honorer les morts Français. Au cours de la cérémonie, le Consul général a honoré le major Corrois de l'E.E.T.A.A 722 pour son attachement et engagement dans l'organisation de cette cérémonie. Ce dernier a reçu la médaille de l'amitié Franco-Allemande. Quant à l'aumônier de la base école de Paban (EETAA), le " Padre " (ainsi surnommé par les arpètes de l'air) a fait dire le " Notre père " en langue allemande, au pied d ela grande croix qomme il l'a bien précisé. Pour conclure des sous-officiers de l'air ont entonné le chant... " J'avais un camarade.... "
Comme chaque année les autorités et des participants avertis (très connaisseurs, voire marqués par cette époque) accompagnaient Monsieur le Consul général de la République fédérale d'Allemagne pour un hommage aux morts de la deuxième guerre mondiale. Bien sûr, sur cette terre du souvenir, il s'agit de tombes de soldats allemands, mais ensuite toute la délégation s'est rendue au monument aux morts de la commune de Berneuil pour honorer les morts Français. Au cours de la cérémonie, le Consul général a honoré le major Corrois de l'E.E.T.A.A 722 pour son attachement et engagement dans l'organisation de cette cérémonie. Ce dernier a reçu la médaille de l'amitié Franco-Allemande. Quant à l'aumônier de la base école de Paban (EETAA), le " Padre " (ainsi surnommé par les arpètes de l'air) a fait dire le " Notre père " en langue allemande, au pied d ela grande croix qomme il l'a bien précisé. Pour conclure des sous-officiers de l'air ont entonné le chant... " J'avais un camarade.... "

Comme chaque année les autorités et des participants avertis (très connaisseurs, voire marqués par cette époque) accompagnaient Monsieur le Consul général de la République fédérale d'Allemagne pour un hommage aux morts de la deuxième guerre mondiale. Bien sûr, sur cette terre du souvenir, il s'agit de tombes de soldats allemands, mais ensuite toute la délégation s'est rendue au monument aux morts de la commune de Berneuil pour honorer les morts Français. Au cours de la cérémonie, le Consul général a honoré le major Corrois de l'E.E.T.A.A 722 pour son attachement et engagement dans l'organisation de cette cérémonie. Ce dernier a reçu la médaille de l'amitié Franco-Allemande. Quant à l'aumônier de la base école de Paban (EETAA), le " Padre " (ainsi surnommé par les arpètes de l'air) a fait dire le " Notre père " en langue allemande, au pied d ela grande croix qomme il l'a bien précisé. Pour conclure des sous-officiers de l'air ont entonné le chant... " J'avais un camarade.... "

************************************************

************************************************

Archéologie en péril ...

Que de.... secrets d'histoire..... enfouis en perdition

Il va falloir l'intervention de la ville de Saintes pour ces vestiges en péril.

Il va falloir l'intervention de la ville de Saintes pour ces vestiges en péril.

La culture passe par la littérature, mais c'est aussi notre société, son passé, son futur et son passé disparu en vision futuriste.. Mais aussi un fameux couple à l'élysée.. Ségolène Royal et François Hollande, mais ce n'est peut-être qu'une fiction, voire affabulation, coup de pub..! Qui sait...?

**************************************************

**************************************************

" Un livre pour les fêtes "

18 - La paix passe par le souvenir : Cimetière militaire allemand de Berneuil - Archéologie et secrets d'histoire .. en péril - Un livre pour Noël - La gabare S.A & La cale / Saintes
18 - La paix passe par le souvenir : Cimetière militaire allemand de Berneuil - Archéologie et secrets d'histoire .. en péril - Un livre pour Noël - La gabare S.A & La cale / Saintes
18 - La paix passe par le souvenir : Cimetière militaire allemand de Berneuil - Archéologie et secrets d'histoire .. en péril - Un livre pour Noël - La gabare S.A & La cale / Saintes

**************************************************

**************************************************

La gabare S.A / La cave " La cale "

 

Vins, alcools rares, Cognac, Pineau.. tels sont les produits que vous pouvez continuer à découvrir à la cave " La cale " Port Larousselle, route de Courbiac à Saintes. Si Guilhem Grosperrin est le directeur de " La gabare S.A ", sa soeur Axelle vous recevra dans sa cave.. " La cale "

Vins, alcools rares, Cognac, Pineau.. tels sont les produits que vous pouvez continuer à découvrir à la cave " La cale " Port Larousselle, route de Courbiac à Saintes. Si Guilhem Grosperrin est le directeur de " La gabare S.A ", sa soeur Axelle vous recevra dans sa cave.. " La cale "

" L'esprit de famille " est-il à la société " La gabare  " ce que " la part des anges " est au " jus de la vigne "...? La preuve en est par la venue dans cette société d'Axelle Grosperrin soeur de Guilhem, directeur de cette dynamique société saintaise. Ainsi Axelle nous accueille en sa cave " La cale ", où elle propose à notre dégustation de bons produits du terroir viticole. La nouvelle responsable nous attend depuis le début octobre 2013, elle a remplacé Eve à cette spécialité. C'est une passionnée de gastronomie et avec une solide formation artistique, mais son entrée dans ce monde " viticole " est validée par le fait qu'elle a travaillé en saison et sur une dizaine d'années dans différentes caves de grandes réputations, ceci à Paris, mais aussi en Belgique à Bruxelles chez un grand importateur de vins. Pour en savoir plus rendez-vous sur ce Média Internet à la date du 6 septembre 2012..... zoom sur les coulisses de la société " La gabare "... et bonne visite....

" L'esprit de famille " est-il à la société " La gabare " ce que " la part des anges " est au " jus de la vigne "...? La preuve en est par la venue dans cette société d'Axelle Grosperrin soeur de Guilhem, directeur de cette dynamique société saintaise. Ainsi Axelle nous accueille en sa cave " La cale ", où elle propose à notre dégustation de bons produits du terroir viticole. La nouvelle responsable nous attend depuis le début octobre 2013, elle a remplacé Eve à cette spécialité. C'est une passionnée de gastronomie et avec une solide formation artistique, mais son entrée dans ce monde " viticole " est validée par le fait qu'elle a travaillé en saison et sur une dizaine d'années dans différentes caves de grandes réputations, ceci à Paris, mais aussi en Belgique à Bruxelles chez un grand importateur de vins. Pour en savoir plus rendez-vous sur ce Média Internet à la date du 6 septembre 2012..... zoom sur les coulisses de la société " La gabare "... et bonne visite....

" A déguster avec modération, tout abus peut nuire à la santé 

********************************************

********************************************

Et si les bons vins délient les langues, alors vous êtes invités..... à écouter, voire à prendre la parole....

M.S de Culture-Histoire y fera un passage.. et vous..?

M.S de Culture-Histoire y fera un passage.. et vous..?

Voir les commentaires

17 - SNCF et le Technicentre " Visite " - Fort Boyard et " Passe-partout chanteur - De belles tenues en mode mariage , avec Marie Veillon et Hervé Mariage

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Les Saintongeais aiment leurs cheminots

Des travailleurs qui sont sur le rail de notre beau pays...

Entretien et réparation, en fait remise à neuf pour une bonne remise sur les rails. Quant une voiture (ou une caisse) rentre aux ateliers du Technicentre (Charentes Périgord)  elle va y rester pour deux mois d etravaux avec 2000 heures de travail qui vont lui être consacrées.puis elle repartira pour un parcours d'environ 2 millions de kms, avec un maximum de 10 nouvelles années de roulement.  Mais à la SNCF où rien n'est laissé au hasard, c'est au millimètre et au milligramme près que tout est vérifié. Dans cette structure ferroviaire le maître mot est et sera toujours " Sécurité ". Avec la SNCF tout est possible: La sécurité des ouvriers du rail, la sécurité des voyageurs veut dire.. tolérance accident = Zéro.
Entretien et réparation, en fait remise à neuf pour une bonne remise sur les rails. Quant une voiture (ou une caisse) rentre aux ateliers du Technicentre (Charentes Périgord)  elle va y rester pour deux mois d etravaux avec 2000 heures de travail qui vont lui être consacrées.puis elle repartira pour un parcours d'environ 2 millions de kms, avec un maximum de 10 nouvelles années de roulement.  Mais à la SNCF où rien n'est laissé au hasard, c'est au millimètre et au milligramme près que tout est vérifié. Dans cette structure ferroviaire le maître mot est et sera toujours " Sécurité ". Avec la SNCF tout est possible: La sécurité des ouvriers du rail, la sécurité des voyageurs veut dire.. tolérance accident = Zéro. Entretien et réparation, en fait remise à neuf pour une bonne remise sur les rails. Quant une voiture (ou une caisse) rentre aux ateliers du Technicentre (Charentes Périgord)  elle va y rester pour deux mois d etravaux avec 2000 heures de travail qui vont lui être consacrées.puis elle repartira pour un parcours d'environ 2 millions de kms, avec un maximum de 10 nouvelles années de roulement.  Mais à la SNCF où rien n'est laissé au hasard, c'est au millimètre et au milligramme près que tout est vérifié. Dans cette structure ferroviaire le maître mot est et sera toujours " Sécurité ". Avec la SNCF tout est possible: La sécurité des ouvriers du rail, la sécurité des voyageurs veut dire.. tolérance accident = Zéro.
Entretien et réparation, en fait remise à neuf pour une bonne remise sur les rails. Quant une voiture (ou une caisse) rentre aux ateliers du Technicentre (Charentes Périgord)  elle va y rester pour deux mois d etravaux avec 2000 heures de travail qui vont lui être consacrées.puis elle repartira pour un parcours d'environ 2 millions de kms, avec un maximum de 10 nouvelles années de roulement.  Mais à la SNCF où rien n'est laissé au hasard, c'est au millimètre et au milligramme près que tout est vérifié. Dans cette structure ferroviaire le maître mot est et sera toujours " Sécurité ". Avec la SNCF tout est possible: La sécurité des ouvriers du rail, la sécurité des voyageurs veut dire.. tolérance accident = Zéro. Entretien et réparation, en fait remise à neuf pour une bonne remise sur les rails. Quant une voiture (ou une caisse) rentre aux ateliers du Technicentre (Charentes Périgord)  elle va y rester pour deux mois d etravaux avec 2000 heures de travail qui vont lui être consacrées.puis elle repartira pour un parcours d'environ 2 millions de kms, avec un maximum de 10 nouvelles années de roulement.  Mais à la SNCF où rien n'est laissé au hasard, c'est au millimètre et au milligramme près que tout est vérifié. Dans cette structure ferroviaire le maître mot est et sera toujours " Sécurité ". Avec la SNCF tout est possible: La sécurité des ouvriers du rail, la sécurité des voyageurs veut dire.. tolérance accident = Zéro. Entretien et réparation, en fait remise à neuf pour une bonne remise sur les rails. Quant une voiture (ou une caisse) rentre aux ateliers du Technicentre (Charentes Périgord)  elle va y rester pour deux mois d etravaux avec 2000 heures de travail qui vont lui être consacrées.puis elle repartira pour un parcours d'environ 2 millions de kms, avec un maximum de 10 nouvelles années de roulement.  Mais à la SNCF où rien n'est laissé au hasard, c'est au millimètre et au milligramme près que tout est vérifié. Dans cette structure ferroviaire le maître mot est et sera toujours " Sécurité ". Avec la SNCF tout est possible: La sécurité des ouvriers du rail, la sécurité des voyageurs veut dire.. tolérance accident = Zéro.
Entretien et réparation, en fait remise à neuf pour une bonne remise sur les rails. Quant une voiture (ou une caisse) rentre aux ateliers du Technicentre (Charentes Périgord)  elle va y rester pour deux mois d etravaux avec 2000 heures de travail qui vont lui être consacrées.puis elle repartira pour un parcours d'environ 2 millions de kms, avec un maximum de 10 nouvelles années de roulement.  Mais à la SNCF où rien n'est laissé au hasard, c'est au millimètre et au milligramme près que tout est vérifié. Dans cette structure ferroviaire le maître mot est et sera toujours " Sécurité ". Avec la SNCF tout est possible: La sécurité des ouvriers du rail, la sécurité des voyageurs veut dire.. tolérance accident = Zéro. Entretien et réparation, en fait remise à neuf pour une bonne remise sur les rails. Quant une voiture (ou une caisse) rentre aux ateliers du Technicentre (Charentes Périgord)  elle va y rester pour deux mois d etravaux avec 2000 heures de travail qui vont lui être consacrées.puis elle repartira pour un parcours d'environ 2 millions de kms, avec un maximum de 10 nouvelles années de roulement.  Mais à la SNCF où rien n'est laissé au hasard, c'est au millimètre et au milligramme près que tout est vérifié. Dans cette structure ferroviaire le maître mot est et sera toujours " Sécurité ". Avec la SNCF tout est possible: La sécurité des ouvriers du rail, la sécurité des voyageurs veut dire.. tolérance accident = Zéro.

Entretien et réparation, en fait remise à neuf pour une bonne remise sur les rails. Quant une voiture (ou une caisse) rentre aux ateliers du Technicentre (Charentes Périgord) elle va y rester pour deux mois d etravaux avec 2000 heures de travail qui vont lui être consacrées.puis elle repartira pour un parcours d'environ 2 millions de kms, avec un maximum de 10 nouvelles années de roulement. Mais à la SNCF où rien n'est laissé au hasard, c'est au millimètre et au milligramme près que tout est vérifié. Dans cette structure ferroviaire le maître mot est et sera toujours " Sécurité ". Avec la SNCF tout est possible: La sécurité des ouvriers du rail, la sécurité des voyageurs veut dire.. tolérance accident = Zéro.

**************

" Fort Boyard " s'est transporté à Saintes pour nous présenter son chanteur

ce pourrait être " Bon-partout ", mais il s'agit de " Passe-partout ", un des acteurs du fameux jeu Charentais télévisé.

" Toquenelle " Cafeteria contigu avec Hyper U avait vraiment fait le plein ce samedi soir. Deux animateurs du célèbre jeu océanique. Surprise.. " passe-partout " a attaqué en chantant, il est même bon, à quand les clefs du succès pour lui qui est depuis les origines du jeu enfermé dans le fort. Les enfants entouraient " Passe-partout " et l'animateur magicien Serge Avril. La raison en était cadeaux et autographe, parfois pour un cadeau plus il y avait les fameuses énigmes. cette idée du directeur de la " Toquenelle " fut donc du meileur goùt.

Conseil: Quand vous voyez une main, cela permet de mieux visualiser chaque image en cliquant avec la main sur celles-ci.
Conseil: Quand vous voyez une main, cela permet de mieux visualiser chaque image en cliquant avec la main sur celles-ci.Conseil: Quand vous voyez une main, cela permet de mieux visualiser chaque image en cliquant avec la main sur celles-ci.

Conseil: Quand vous voyez une main, cela permet de mieux visualiser chaque image en cliquant avec la main sur celles-ci.

*****************

*****************

*****************

La mode mariage

 

Marie Veillon, place St Pierre à Saintes a organisé deux défilés de mode, en mode " Mariage ". Ainsi dans son espace " Marie Veillon " elle nous a présenté de belles tenues de noces (et de cockails) pour de belles demoiselles et de beaux jeunes hommes (enfin pas de limites d'âge) à marier. Comme d'habitude nous avons eu tout loisir pour découvrir (et même choisir) ces tenues. le saviez-vous il y a l'espace " Marie Veillon " place St Pierre et l'espace " Hervé mariage " rue St Michel. Coup double pour le plaisir des yeux, de la classe et ... d'un mariage réussi.
Marie Veillon, place St Pierre à Saintes a organisé deux défilés de mode, en mode " Mariage ". Ainsi dans son espace " Marie Veillon " elle nous a présenté de belles tenues de noces (et de cockails) pour de belles demoiselles et de beaux jeunes hommes (enfin pas de limites d'âge) à marier. Comme d'habitude nous avons eu tout loisir pour découvrir (et même choisir) ces tenues. le saviez-vous il y a l'espace " Marie Veillon " place St Pierre et l'espace " Hervé mariage " rue St Michel. Coup double pour le plaisir des yeux, de la classe et ... d'un mariage réussi.
Marie Veillon, place St Pierre à Saintes a organisé deux défilés de mode, en mode " Mariage ". Ainsi dans son espace " Marie Veillon " elle nous a présenté de belles tenues de noces (et de cockails) pour de belles demoiselles et de beaux jeunes hommes (enfin pas de limites d'âge) à marier. Comme d'habitude nous avons eu tout loisir pour découvrir (et même choisir) ces tenues. le saviez-vous il y a l'espace " Marie Veillon " place St Pierre et l'espace " Hervé mariage " rue St Michel. Coup double pour le plaisir des yeux, de la classe et ... d'un mariage réussi.
Marie Veillon, place St Pierre à Saintes a organisé deux défilés de mode, en mode " Mariage ". Ainsi dans son espace " Marie Veillon " elle nous a présenté de belles tenues de noces (et de cockails) pour de belles demoiselles et de beaux jeunes hommes (enfin pas de limites d'âge) à marier. Comme d'habitude nous avons eu tout loisir pour découvrir (et même choisir) ces tenues. le saviez-vous il y a l'espace " Marie Veillon " place St Pierre et l'espace " Hervé mariage " rue St Michel. Coup double pour le plaisir des yeux, de la classe et ... d'un mariage réussi.
Marie Veillon, place St Pierre à Saintes a organisé deux défilés de mode, en mode " Mariage ". Ainsi dans son espace " Marie Veillon " elle nous a présenté de belles tenues de noces (et de cockails) pour de belles demoiselles et de beaux jeunes hommes (enfin pas de limites d'âge) à marier. Comme d'habitude nous avons eu tout loisir pour découvrir (et même choisir) ces tenues. le saviez-vous il y a l'espace " Marie Veillon " place St Pierre et l'espace " Hervé mariage " rue St Michel. Coup double pour le plaisir des yeux, de la classe et ... d'un mariage réussi.

Marie Veillon, place St Pierre à Saintes a organisé deux défilés de mode, en mode " Mariage ". Ainsi dans son espace " Marie Veillon " elle nous a présenté de belles tenues de noces (et de cockails) pour de belles demoiselles et de beaux jeunes hommes (enfin pas de limites d'âge) à marier. Comme d'habitude nous avons eu tout loisir pour découvrir (et même choisir) ces tenues. le saviez-vous il y a l'espace " Marie Veillon " place St Pierre et l'espace " Hervé mariage " rue St Michel. Coup double pour le plaisir des yeux, de la classe et ... d'un mariage réussi.

Voir les commentaires

14 - Fort Boyard à Saintes - Typhon et Vietnamienne à Saintes - L'E.R.E.A pour eux , avec nous - Programme Saintes ce samedi - Plan antique

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Samedi avec Passe-Partout à Toquenelle - Cafeteria / Saintes

 

Culture-Histoire soutient cette aventure sur Saintes, en effet il a eu autrefois le privilège de se déplacer sur ce fort océanique pour y procéder au relevé de graffiti historiques.
Culture-Histoire soutient cette aventure sur Saintes, en effet il a eu autrefois le privilège de se déplacer sur ce fort océanique pour y procéder au relevé de graffiti historiques.

Culture-Histoire soutient cette aventure sur Saintes, en effet il a eu autrefois le privilège de se déplacer sur ce fort océanique pour y procéder au relevé de graffiti historiques.

Une Saintongeaise et le Vietnam

 

 

14 - Fort Boyard à Saintes - Typhon et Vietnamienne à Saintes - L'E.R.E.A pour eux , avec nous - Programme Saintes ce samedi - Plan antique

Le typhon Haiyan s’est éloigné après avoir endeuillé les Philipines.

Nhung est née au Vietnam, elle voulait rejoindre sa famille restée au pays, après l’alerte c’est redevenue chose possible.

Elle est Française et Saintongeaise d’adoption.

Les Philippines sont situées à 1800 kilomètres de son pays d’origine, alors ses craintes étaient motivées ;

Retour sur le passé…

« Je suis née au centre de la côte du Vietnam, à Nha Trang, en 1949. Ma famille est restée dans le pays, mon père travaillait à la construction des routes. Durant la guerre du Vietnam j’ai entendu les bombardements, mais en 1968 les communistes du nord sont rentrés dans notre ville, il y a eu beaucoup de tirs. A cette époque je demeurais à Banmethuot »

 

L’arrivée des communistes vous a-t-elle posé des ennuis… ?

« Nous étions du côté des américains, dans une famille catholique. En 1969 le communisme a pris le pouvoir, mon mari avait été militaire, d’abord dans les parachutistes, puis ensuite dans les commandos de marine. De ce fait nous n’étions plus en sécurité. Mais nous avons quand même pu rester dix ans à Saïgon, j’avais été toléré car mon père était Alsacien et Français. Les Français n’étaient pas si mal vus. Puis en 1979 ce fut le départ pour la France, étant Française par mon père, cela nous a été facile. Nous sommes alors arrivés à Paris où nous sommes restés deux ans. Malgré tout mon mari, officier dans l’armée et allier des américains, a toujours été dans la crainte ».

 

Vous êtes arrivés à Saintes de quelle manière… ?

« La mairie de Saintes voulait faire venir des gens comme nous dans cette ville, nous avons alors été pris et c’est ainsi que nous demeurons à Saintes depuis 1979 ».

Vous avez projeté de voir dans quelques jours votre famille, aviez-vous craint le typhon…,

« Je ne l’avais pas su aussitôt, j’avais pris mon billet depuis quelques semaines, mais maintenant je crois que cela va beaucoup mieux »

 

Merci à Nhung pour nous avoir communiqué une partie de sa vie et bon vol vers son beau pays maternel.

 

Images de Saintes... très à l'opposé

 

L'une montre un bel arc en ciel prise ce jour.

L'autre montre des " petits coins " saintais rénovés. Ils avaient été fermés sur presque trois semaines pour cause de très grandes dégradations volontaires. Au grand dam des commerçants du marché St Pierre et certainement d'autres utilisateurs. Comme on peut le constater un panneau rappelle certaines interdictions, souhaitons que certaines pratiques malsaines en ces lieux ne s'y pratiquent plus, tout au moins eut-il fallu l'annoncer, mais ose-t-on en parler à haute voix...? Car c'est vraiment un scandale que soient pratiquées certaines " pratiques " (très masculines) qui ne devraient relever que du domaine de l'intimité et comportement personnel. Voire en plus que cela génère insécurité (essentiellement pour nos enfants) et un total manque d'hygiène.

14 - Fort Boyard à Saintes - Typhon et Vietnamienne à Saintes - L'E.R.E.A pour eux , avec nous - Programme Saintes ce samedi - Plan antique
14 - Fort Boyard à Saintes - Typhon et Vietnamienne à Saintes - L'E.R.E.A pour eux , avec nous - Programme Saintes ce samedi - Plan antique

*************************************************

***************************************************

Saintes / Médiolanum

Selon le spécialiste J-P Golvin

(voir aussi son livre)

Mais il manque les investigations de l'Inrap en cours..... Grâce aux relevés de ces fouilles, dans quelques années le plan de monsieur Golvin (spécialiste en plan des cités antiques) pourra être actualisé.
Mais il manque les investigations de l'Inrap en cours..... Grâce aux relevés de ces fouilles, dans quelques années le plan de monsieur Golvin (spécialiste en plan des cités antiques) pourra être actualisé.

Mais il manque les investigations de l'Inrap en cours..... Grâce aux relevés de ces fouilles, dans quelques années le plan de monsieur Golvin (spécialiste en plan des cités antiques) pourra être actualisé.

Avec la jeunesse sur la voie..

... de sa réussite

 

Rue arc de triomphe, devant le commerce " La perfide Albion "

Rue arc de triomphe, devant le commerce " La perfide Albion "

« Goûter l’art ou l’art du goûter anglais »

Une certaine effervescence régnait à « La perfide Albion », lieu de prédilection de nos amis anglais, tenu par un très British Saintais.

Mais l’honneur était sauf, en effet les élèves de l’E.R.E.A (Etablissement régional d’éducation adaptée) y tenait salon. Tout ceci avait été organisé à la demande de Séverine Bompays (Conservateur des musées de Saintes), avec le partenariat de l’association de jumelage des amitiés Saintes-Salisbury.

Des jeunes (*) étaient venus préparer des pâtisseries qui seront ensuite dégustés par  un groupe qui était en visite au musée archéologique, salle de l’expo Stonehenge.

Bridget Brennan était très affairée entre ces délicieuses préparations aux couleurs de l’antique site de Stonehenge, et les arrivants très curieux de découvrir les jeunes et leurs créations très … gustatives. L’E.R.E.A était représenté par Caroline qui encadrait le groupe des élèves.

Une de leur prochaine action sera d’accueillir en leur centre un groupe de personnes âgées.

Bonne route à vous jeunes de l’E.R.E.A et ce sera toujours un plaisir de se rencontrer à nouveau sur le chemin de la vie. Merci à Caroline auprès de qui nous avons eu ces informations.

 

(*) Entre 16 et 18 ans. Ils sont en deuxième année et dernière année de préparation au C.A.P. Ils apprennent l’art de s’occuper de la préparation des plats, de la lingerie, de l’entretien de locaux, tout ceci dans différents centres dont des maisons de retraite. Leurs futures activités se situeront dans des collectivités. Ces années d’enseignement ont pour appellation… Assistant technique en milieu familial et collectif

En avant vers le passé.... Fouilles archéologiques

A l'intention de Monsieur Golvin

Métier pas facile (Comme tous les métiers exposés aux intempéries), mais quelle satisfaction quan dle passé s'affiche sous les yeux de ces laboureurs du temps enfoui...
Métier pas facile (Comme tous les métiers exposés aux intempéries), mais quelle satisfaction quan dle passé s'affiche sous les yeux de ces laboureurs du temps enfoui...
Métier pas facile (Comme tous les métiers exposés aux intempéries), mais quelle satisfaction quan dle passé s'affiche sous les yeux de ces laboureurs du temps enfoui...

Métier pas facile (Comme tous les métiers exposés aux intempéries), mais quelle satisfaction quan dle passé s'affiche sous les yeux de ces laboureurs du temps enfoui...

********************************

********************************

Programme de ce samedi

- Cimetière militaire allemand (39/45): Cérémonie à 11 h 00 " Jour de deuil national allemand " - Berneuil - Route de Bordeaux

Erreur.. Berneuil: Ce sera ce dimanche 17 et non samedi (avec nos excuses)

- Couvent de la Providence - maison de retraite. Fête de l'établissement à 14 h 00 (Saintes / Place du capitole)

- SNCF - Journées " Portes ouvertes ". 10 h 30 à 16 h 00.

- Défilé de mode " Mariées et mariés ". Sur invitations et réservations (Espace Marie Veillon)

- Fort Boyard et passe-partout seront à " La toquenelle " Cafeteria (Contigu Hyper U) Dès 19 h 00

 

M.S de Culture-Histoire fera un passage à chaque manifestation

Voir les commentaires

12 - Grande guerre et drôle de guerre - SNCF - Les anciens vous accueillent - Mairie de Saintes.... Manifeste du socialiste Jean Rouger ... blessé - Wolfgang et ses libellules

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Faire la distinction

" De nombreux lecteurs de ce média Internet me demandent pourquoi je ne parle pas beaucoup, voire pas du tout, de la première guerre mondiale...? "

Pour la simple et bonne raison que je suis spécialiste de la seconde guerre mondiale qui a été surnommée... La drôle de guerre, puis la bataille de France pour en arriver à l'occupation, la résistance et la libération.

Mais dans ces deux terribles conflits le point commun pour les survivants et les générations nouvelles c'est " Le Devoir de mémoire ".

Pour la guerre 1914/1918, bien sûr parfois on ma raconté des faits de guerre, dont un Saintais qui a survécu malgré plusieurs coups de baïonnette en pleine poitrine et d'autres faits qui m'échappent. Par ailleurs dans ma propre famille le grand-père (côté épouse) avait fait la grande guerre. Il état à Souville et il était infirmier, on peut deviner tous ces hommes passés entre ses mains. A la maison on conserve un mât avec un drapeau rouge tout en haut, on peut supposer qu'il l'a ramené du champ de bataillet, d'une certaine manière un élément matériel " hommage et souvenir ". Puis à Saintes nous découvrons des signes lapidaires représentant des soldats américains dans la tenue qu'ils avaient à cette époque. Certes les champs d ebatailles n'étaient pas à Saintes, mais les terres arrières avaient aussi des utilités militaires.

Comme on peut le deviner il s'agit ici de la guerre 39/45. Ce ne sont pas les témoignages (il me faudrait des tomes et des tomes d'ouvrages), mais la traque pour retrouver les témoins et les " faire parler ".
Comme on peut le deviner il s'agit ici de la guerre 39/45. Ce ne sont pas les témoignages (il me faudrait des tomes et des tomes d'ouvrages), mais la traque pour retrouver les témoins et les " faire parler ".

Comme on peut le deviner il s'agit ici de la guerre 39/45. Ce ne sont pas les témoignages (il me faudrait des tomes et des tomes d'ouvrages), mais la traque pour retrouver les témoins et les " faire parler ".

Manifestations à Saintes

- La technologie ferroviaire (SNCF - Saintes)

- Le savoire-faire des anciens à " Ma maison " (Petites soeurs de pauvres)

 

Et très bientôt dans ces pages.... Le devenir du Maire de Saintes.. Jean Rouger (et son équipe), puis le destin d'une Vietnamienne réfugiée à Saintes depuis la chute de Saïgon. Et très bientôt dans ces pages.... Le devenir du Maire de Saintes.. Jean Rouger (et son équipe), puis le destin d'une Vietnamienne réfugiée à Saintes depuis la chute de Saïgon.

Et très bientôt dans ces pages.... Le devenir du Maire de Saintes.. Jean Rouger (et son équipe), puis le destin d'une Vietnamienne réfugiée à Saintes depuis la chute de Saïgon.

*************************

*************************

Jean Rouger s'affirme

Réunion spéciale des socialistes " J-R " de Saintes

 

12 - Grande guerre et drôle de guerre - SNCF - Les anciens vous accueillent - Mairie de Saintes.... Manifeste du socialiste Jean Rouger ... blessé - Wolfgang et ses libellules

Le Maire s’affiche contre vents et marées…

 

Avant de pénétrer dans la profondeur des choses…  de la vie, enfin de la cité, citons quelques expressions que l’on pourrait qualifier de magistrales (venant du premier magistrat)

« Je me parle à la troisième personne »

« Est-ce que la Haute Saintonge est présente ? » (Média hebdomadaire)

« Nous sommes de gauche, nous nous assumons et nous le revendiquons »

« Rien ne justifie que je quitte le P.S, je ne pense pas rendre ma carte », sur cette judicieuse affirmation Sud-Ouest (S.D) demande alors.. « Et les autres… ? ».

Réponse du maire alors que toute la salle sourit…. « Non plus ».

 

Réunis dans une salle municipale, devant un auditoire de vingt personnes et douze membres de son équipe, Jean Rouger, maire (pas encore sortant) a lu son manifeste, dont la copie est consultable dans ses pages et le ton est à entendre via le clip sur cet article.

 

Ci-dessous cliquez sur le fichier et ouvrez sur un extrait de la prise de parole de Jean Rouger (Extrait de la déclaration officielle)

C’est alors, qu’après son énoncé Monsieur le Maire est soumis au feu des questions, globalement il sera le seul à s’exprimer et à répondre aux questions.

Sud-Ouest :

L’équipe est-elle constituée et comment cela va s’organiser… ?

« Nous travaillons ensemble depuis six ans et dedans la salle il y a aussi un certain nombre de personnes (il veut dire que là aussi il y aura des membres de sa nouvelles équipe… !!! Ndlr). Nous travaillons sur un projet, mais nous n’avons pas encore d’équipe vraiment constituée… il faut qu’il y ait des places, que cela ne soit pas blindé… »

Et les autres partis… ?

« .. chacun doit faire le pas, s’engager dans un groupe et bosser… »

 

Un autre média :

Mais n’avez-vous pas conscience de diviser la gauche  car Isabelle Chauché-Pichard va faire son chemin… ?

« …. Il faut s’inscrire sur les listes dans les règles et non pas 6 mois avant comme on l’a constaté. Avec 150 membres de plus…… »

 

Sud-Ouest :

Il faudra certainement un rassemblement entre les deux tours… ?

« …… au deuxième tour on s’aligne sur celui qui est le mieux placé de nous. Pour se trouver des alliances en si peu de temps entre les deux tours ce n’est pas si simple.

……….. il faudra faire quelque chose qui ne ressemble pas à la foire à neuneu……. »

 

L’âge est-il pris en compte, ainsi que la revendication de la féminité…. ?

« Six années plus tard, après 2008, je suis vigoureux, l’âge de quelqu’un qui a fait un parcours. A savoir député, mandat sous Michel Baron, mais surtout ce que l’on a réalisé. On est content de nous de ce mandat en cours. Quant à l’histoire du sexe, je suis honoré d’avoir participé à la Loi sur les parités. Je ne le regrette pas. Il est vrai que beaucoup de dames se bousculent au portillon… On le sait bien aussi que les hommes mettent plus longtemps à vieillir. Mon annonce de ce jour va certainement susciter des réactions à caractère émotionnel. Il faudra que les différents courants lavent leur linge sale, qu’on se retrouve aussi – de facto- pour se construire une équipe ». (Il faut aussi raisonner en termes de ville de Saintes, mais aussi en Communauté d’agglomération saintaise – Ndlr)

 

Dans la salle un commentaire :

« Ils y vont pour gagner »

Et Jean Rouger de poursuivre…

« On est convaincu sur notre projet, avec notre équipe. On sent comme un devoir de s’engager ».

 

Alors que la séance semble toucher à sa fin Monsieur le Maire fait une petite révélation qui va certainement avoir des échos….

« On est un certain nombre à penser qu’il y a des relâchements quant au respect des règles électorales »

 

Culture-Histoire-Art-Société-Saintes.. quitte la salle mais après avoir écouté le " Manifeste de Saintes ", il lui semble entendre… « Ici Jean… blessé, meurtri… mais debout ».

 

Wolfgang et ses belles libellules

Du sérieux à l'essentiel:

La nature qui nous protège

 

Une vingtaine de personnes étaient venus écouter le maître photographe animalier sur un sujet qu'il maîtrise très bien " La libellule ".

Après l'expo (toujours en cours) des conférences.

Cette première intervention portait sur ce bel insecte, en deux temps.

Le premier avec Wolfgang Autexier, les origines de la libellule, sa technologie, sa vie et son milieu naturel.

Le second avec Muriel Perrin (directrice de l'atelier du patrimoine) , via les arts, peinture, faïence.

Ce fut un bon moment en compagnie de ces " volants " déclinés sous toutes les couleurs depuis 300 millions d'années, ancienneté prouvé par les fossiles.

Prochaine conférence " Le cygne ". Les cygnes ces grands oiseaux qui enchantent notre quotidien, surtout dans la ville de Saintes où notre Charente est très hospitalière pour eux.

Prochaine conférence " Le cygne ". Les cygnes ces grands oiseaux qui enchantent notre quotidien, surtout dans la ville de Saintes où notre Charente est très hospitalière pour eux.

Voir les commentaires

11 - Grande guerre " Hommage " - Petites soeurs des pauvres " Demoiselles au couvent et galanteries..... "

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

" Drôles d'oiseaux au couvent "

Comédie musicale chez les pauvres des petites soeurs...

Des images et un clip pour sourire au couvent.... de l'abbaye aux Dames

Rideau... Moteur.... extrait...

Rideau... Moteur.... extrait...

Bientôt des images..... Les couvents ne sont pas toujours tristes... Mais avec la Montespan, avec l'abbesse Madame de Saintes, famille De Foix, il valait mieux s'ouvrir à la galanterie en cachette.

La salle de spectacles des " petites soeurs des pauvres - Ma maison - Jeanne Jugan " était comble, ceci pour le plus grand bonheur de tous et surtout des anciens jeunes. Le fond de décor était très représentatif des étages des bâtiments conventuels de l'abbaye aux Dames, nous avons même à nouveau entendu sonner le carillon de l'abbaye qui était muet depuis la révolution française.... Spectacle de qualité avec de beaux costumes, cette pièce n'est hélas jouée que deux fois dans l'année, pour un an de travail.
La salle de spectacles des " petites soeurs des pauvres - Ma maison - Jeanne Jugan " était comble, ceci pour le plus grand bonheur de tous et surtout des anciens jeunes. Le fond de décor était très représentatif des étages des bâtiments conventuels de l'abbaye aux Dames, nous avons même à nouveau entendu sonner le carillon de l'abbaye qui était muet depuis la révolution française.... Spectacle de qualité avec de beaux costumes, cette pièce n'est hélas jouée que deux fois dans l'année, pour un an de travail.
La salle de spectacles des " petites soeurs des pauvres - Ma maison - Jeanne Jugan " était comble, ceci pour le plus grand bonheur de tous et surtout des anciens jeunes. Le fond de décor était très représentatif des étages des bâtiments conventuels de l'abbaye aux Dames, nous avons même à nouveau entendu sonner le carillon de l'abbaye qui était muet depuis la révolution française.... Spectacle de qualité avec de beaux costumes, cette pièce n'est hélas jouée que deux fois dans l'année, pour un an de travail.
La salle de spectacles des " petites soeurs des pauvres - Ma maison - Jeanne Jugan " était comble, ceci pour le plus grand bonheur de tous et surtout des anciens jeunes. Le fond de décor était très représentatif des étages des bâtiments conventuels de l'abbaye aux Dames, nous avons même à nouveau entendu sonner le carillon de l'abbaye qui était muet depuis la révolution française.... Spectacle de qualité avec de beaux costumes, cette pièce n'est hélas jouée que deux fois dans l'année, pour un an de travail.

La salle de spectacles des " petites soeurs des pauvres - Ma maison - Jeanne Jugan " était comble, ceci pour le plus grand bonheur de tous et surtout des anciens jeunes. Le fond de décor était très représentatif des étages des bâtiments conventuels de l'abbaye aux Dames, nous avons même à nouveau entendu sonner le carillon de l'abbaye qui était muet depuis la révolution française.... Spectacle de qualité avec de beaux costumes, cette pièce n'est hélas jouée que deux fois dans l'année, pour un an de travail.

*******************************

*******************************

Grande guerre

Commémoration à Saintes et à Ecurat

 

Dans un premier temps à Saintes. mais il semble qu'il ait eu moins de monde qu'en 2012...! Sur la première photo prise l'après-midi devant le monument de Saintes on peut voir une dame déposant un bouquet de fleurs. M.S de Culture-Histoire a rencontré cette dame l'après-midi. " Monsieur je n'ai pu venir ce matin, alors je viens rendre hommage ... " Réponse de M.S (sans aucune prétention) " Chère Madame, bravo pour votre geste solitaire très rare, soyez remerciée au nom de la France " (en effet ce comportement est très rare)
Dans un premier temps à Saintes. mais il semble qu'il ait eu moins de monde qu'en 2012...! Sur la première photo prise l'après-midi devant le monument de Saintes on peut voir une dame déposant un bouquet de fleurs. M.S de Culture-Histoire a rencontré cette dame l'après-midi. " Monsieur je n'ai pu venir ce matin, alors je viens rendre hommage ... " Réponse de M.S (sans aucune prétention) " Chère Madame, bravo pour votre geste solitaire très rare, soyez remerciée au nom de la France " (en effet ce comportement est très rare)

Dans un premier temps à Saintes. mais il semble qu'il ait eu moins de monde qu'en 2012...! Sur la première photo prise l'après-midi devant le monument de Saintes on peut voir une dame déposant un bouquet de fleurs. M.S de Culture-Histoire a rencontré cette dame l'après-midi. " Monsieur je n'ai pu venir ce matin, alors je viens rendre hommage ... " Réponse de M.S (sans aucune prétention) " Chère Madame, bravo pour votre geste solitaire très rare, soyez remerciée au nom de la France " (en effet ce comportement est très rare)

Puis visite à Ecurat, participation avec la population, mais là aussi peu nombreuse.

Mais l'essentiel fut de commémorer ce grand jour que fut le 11 novembre 1918 et de rendre hommage aux combattants et aux victimes.

Ecurat petite commune rurale mentionne 10 noms d'hommes morts pour la France en 14/18.
Ecurat petite commune rurale mentionne 10 noms d'hommes morts pour la France en 14/18.

Ecurat petite commune rurale mentionne 10 noms d'hommes morts pour la France en 14/18.

*******************************************

*******************************************

Terminons la journée par une promenade à Saintes

- Un appel pour les prisonniers

- Un magasin " Bulle / vêtements " qui change de propriétaire

- Le cours un dimanche matin

- Et... notre fameux cygne local (célibataire en ce moment)

11 - Grande guerre " Hommage " - Petites soeurs des pauvres " Demoiselles au couvent et galanteries..... "
11 - Grande guerre " Hommage " - Petites soeurs des pauvres " Demoiselles au couvent et galanteries..... "
11 - Grande guerre " Hommage " - Petites soeurs des pauvres " Demoiselles au couvent et galanteries..... "
11 - Grande guerre " Hommage " - Petites soeurs des pauvres " Demoiselles au couvent et galanteries..... "

Voir les commentaires

10 - Vente aux enchères, bourse d'échanges, taxe écologique " tri sélectif " - Landau sauvé in-extrémis

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Mon premier.. Vente aux enchères

La classe qui a un prix

 

Environ 150 personnes étaient suspendues aux coup de marteau du commissaire priseur. L'ambiance était chaude, les prix montaient un peu comme un indicateur de la température. Sans vouloir trop rentrer dans le détail des ventes où des mains levées, voire des signes de têtes qui déclenchaient le coup de marteau et le " Vendu " du commissaire, on aura noté la présence de personnes de type asiatique très preneuses. Le fameux "chevalet " est parti pour 52000 € (De l'artiste décorateur Raymond Subes 1893/1970) Il y a aussi eu la vente, entre des centaines d'objets, mobilier, tableaux, de deux magnifiques vases  asiatiques qui sont partis pour la somme de 32000€.  Pour les anecdotes: Instant d'humour (cela n'a pas de prix) quand le commissaire priseur a présenté à la vente deux vases (en lot séparés).. l'un était percé, l'autre cassé... petite confusion qui a détendu les acquéreurs éventuels dans la salle des ventes. Petite tristesse pour des Saintais... Un tableau repésentant un notable (XVIIIème) avait été préempté par un musée de Versailles. Un chevalet estimé 45000€ acheté 52000€. Puis deux vases chinois du XIXème (photo) partis pour 32000€. Comme d'habitude ce qui était à la vente était de qualité, un peu comme le cadre accueillant toute l'équipe entourant Philippe Ravon, cabinet d'expertises.
Environ 150 personnes étaient suspendues aux coup de marteau du commissaire priseur. L'ambiance était chaude, les prix montaient un peu comme un indicateur de la température. Sans vouloir trop rentrer dans le détail des ventes où des mains levées, voire des signes de têtes qui déclenchaient le coup de marteau et le " Vendu " du commissaire, on aura noté la présence de personnes de type asiatique très preneuses. Le fameux "chevalet " est parti pour 52000 € (De l'artiste décorateur Raymond Subes 1893/1970) Il y a aussi eu la vente, entre des centaines d'objets, mobilier, tableaux, de deux magnifiques vases  asiatiques qui sont partis pour la somme de 32000€.  Pour les anecdotes: Instant d'humour (cela n'a pas de prix) quand le commissaire priseur a présenté à la vente deux vases (en lot séparés).. l'un était percé, l'autre cassé... petite confusion qui a détendu les acquéreurs éventuels dans la salle des ventes. Petite tristesse pour des Saintais... Un tableau repésentant un notable (XVIIIème) avait été préempté par un musée de Versailles. Un chevalet estimé 45000€ acheté 52000€. Puis deux vases chinois du XIXème (photo) partis pour 32000€. Comme d'habitude ce qui était à la vente était de qualité, un peu comme le cadre accueillant toute l'équipe entourant Philippe Ravon, cabinet d'expertises.

Environ 150 personnes étaient suspendues aux coup de marteau du commissaire priseur. L'ambiance était chaude, les prix montaient un peu comme un indicateur de la température. Sans vouloir trop rentrer dans le détail des ventes où des mains levées, voire des signes de têtes qui déclenchaient le coup de marteau et le " Vendu " du commissaire, on aura noté la présence de personnes de type asiatique très preneuses. Le fameux "chevalet " est parti pour 52000 € (De l'artiste décorateur Raymond Subes 1893/1970) Il y a aussi eu la vente, entre des centaines d'objets, mobilier, tableaux, de deux magnifiques vases asiatiques qui sont partis pour la somme de 32000€. Pour les anecdotes: Instant d'humour (cela n'a pas de prix) quand le commissaire priseur a présenté à la vente deux vases (en lot séparés).. l'un était percé, l'autre cassé... petite confusion qui a détendu les acquéreurs éventuels dans la salle des ventes. Petite tristesse pour des Saintais... Un tableau repésentant un notable (XVIIIème) avait été préempté par un musée de Versailles. Un chevalet estimé 45000€ acheté 52000€. Puis deux vases chinois du XIXème (photo) partis pour 32000€. Comme d'habitude ce qui était à la vente était de qualité, un peu comme le cadre accueillant toute l'équipe entourant Philippe Ravon, cabinet d'expertises.

************************************************

************************************************

************************************************

Des enchères aux échanges entre

collectionneurs: Autos, motos, cyclomoteurs et cycles.

Malgré la pluie il y a eu de nombreux visiteurs à l'intérieur de l'espace Mendès France où se déroulait une bourse d'échanges entre collectionneurs et passionnés. Chacun recherchant la pièce rare, l'élément manquant pour reconstruire une vieille mécanique.

Cette manifestation se déroulait juste à côté de la " Bourse de Noël ", là aussi de nombreux mobiles, jouets et vêtements pour l'enfance. Organisée par " Les associations familiales "

Sur le terrain blanc il y avait ausi de nombreux stands pour les collectionneurs, mais vu la météo il y avait moins de clients.. trainards.

Les organisateurs de la manifestation de la bourse d'échanges interviewés par Séverine de " Sud-Ouest "

Les organisateurs de la manifestation de la bourse d'échanges interviewés par Séverine de " Sud-Ouest "

*****************************

*****************************

Le tri sélectif à Saintes

C'est parti,

la communauté de communes (Communauté d'agglomération saintaise) envoie ses messagers.

Des groupes de jeunes gens vont passer chez tous les Saintais pour leur fournir les explications, une puce pour leur poubelle et deux sacs poubelles noires (les premières sont offerts).

Mais est-ce que ce procédé concerne toute la ville, c'est aussi fonctions des divers points de récupérations des déchets ménagers, verres et papiers ?

 

 

 

 

Conseil d'ami: Si on veut payer le juste prix, pensons à trier et à recycler si besoin est.....!!!!!!!!!

Conseil d'ami: Si on veut payer le juste prix, pensons à trier et à recycler si besoin est.....!!!!!!!!!

*********************************************************

*********************************************************

Un landau qui échappe au tri sélectif.

Il est recyclé chez un collectionneur.

Il aurait tellement de choses de la vie à raconter... depuis les premiers pleurs de bébés de la belle époque......

10 - Vente aux enchères, bourse d'échanges, taxe écologique " tri sélectif " - Landau sauvé in-extrémis

Voir les commentaires

1 2 > >>