Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

26 - Autour de la COVID ... images d'archives - Saintes à la TV ce jeudi soir

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

La plaie du siècle

Autour de la COVID (ou d'un autre nom ce virus.. !)

Images d'archives, déjà, le temps passe vite

*

TV Saintes

"L'assassin de la pleine lune "

Entre les humains masqués, en passant par notre antique hygiaphone, les rues désertées et le fameux... laissez-passer... Mais du côté de nos ancêtres, vénitiens, cela n'avait pas été mieux... avec le masque spécial anti-contamination. Dans la pointe du bec ils y mettaient divers ingrédiens, qui, selon eux, étaient très efficaces..!
Entre les humains masqués, en passant par notre antique hygiaphone, les rues désertées et le fameux... laissez-passer... Mais du côté de nos ancêtres, vénitiens, cela n'avait pas été mieux... avec le masque spécial anti-contamination. Dans la pointe du bec ils y mettaient divers ingrédiens, qui, selon eux, étaient très efficaces..!
Entre les humains masqués, en passant par notre antique hygiaphone, les rues désertées et le fameux... laissez-passer... Mais du côté de nos ancêtres, vénitiens, cela n'avait pas été mieux... avec le masque spécial anti-contamination. Dans la pointe du bec ils y mettaient divers ingrédiens, qui, selon eux, étaient très efficaces..!
Entre les humains masqués, en passant par notre antique hygiaphone, les rues désertées et le fameux... laissez-passer... Mais du côté de nos ancêtres, vénitiens, cela n'avait pas été mieux... avec le masque spécial anti-contamination. Dans la pointe du bec ils y mettaient divers ingrédiens, qui, selon eux, étaient très efficaces..!
Entre les humains masqués, en passant par notre antique hygiaphone, les rues désertées et le fameux... laissez-passer... Mais du côté de nos ancêtres, vénitiens, cela n'avait pas été mieux... avec le masque spécial anti-contamination. Dans la pointe du bec ils y mettaient divers ingrédiens, qui, selon eux, étaient très efficaces..!
Entre les humains masqués, en passant par notre antique hygiaphone, les rues désertées et le fameux... laissez-passer... Mais du côté de nos ancêtres, vénitiens, cela n'avait pas été mieux... avec le masque spécial anti-contamination. Dans la pointe du bec ils y mettaient divers ingrédiens, qui, selon eux, étaient très efficaces..!
Entre les humains masqués, en passant par notre antique hygiaphone, les rues désertées et le fameux... laissez-passer... Mais du côté de nos ancêtres, vénitiens, cela n'avait pas été mieux... avec le masque spécial anti-contamination. Dans la pointe du bec ils y mettaient divers ingrédiens, qui, selon eux, étaient très efficaces..!

Entre les humains masqués, en passant par notre antique hygiaphone, les rues désertées et le fameux... laissez-passer... Mais du côté de nos ancêtres, vénitiens, cela n'avait pas été mieux... avec le masque spécial anti-contamination. Dans la pointe du bec ils y mettaient divers ingrédiens, qui, selon eux, étaient très efficaces..!

Mais pour nous remettre enfin de nos émotions.. on va voir le bout du tunnel, retournons à nos essentiels.

Mais pour nous remettre enfin de nos émotions.. on va voir le bout du tunnel, retournons à nos essentiels.

Ce jeudi soir sur " RMC STORY " L'assassin de la pleine lune " Francis Leroy, l'homme qui tua Christianne et récidiva après sa condamnation et sa libération. Lui il avait appliqué deux fois la Peine De Mort.
Ce jeudi soir sur " RMC STORY " L'assassin de la pleine lune " Francis Leroy, l'homme qui tua Christianne et récidiva après sa condamnation et sa libération. Lui il avait appliqué deux fois la Peine De Mort.
Ce jeudi soir sur " RMC STORY " L'assassin de la pleine lune " Francis Leroy, l'homme qui tua Christianne et récidiva après sa condamnation et sa libération. Lui il avait appliqué deux fois la Peine De Mort.
Ce jeudi soir sur " RMC STORY " L'assassin de la pleine lune " Francis Leroy, l'homme qui tua Christianne et récidiva après sa condamnation et sa libération. Lui il avait appliqué deux fois la Peine De Mort.
Ce jeudi soir sur " RMC STORY " L'assassin de la pleine lune " Francis Leroy, l'homme qui tua Christianne et récidiva après sa condamnation et sa libération. Lui il avait appliqué deux fois la Peine De Mort.
Ce jeudi soir sur " RMC STORY " L'assassin de la pleine lune " Francis Leroy, l'homme qui tua Christianne et récidiva après sa condamnation et sa libération. Lui il avait appliqué deux fois la Peine De Mort.

Ce jeudi soir sur " RMC STORY " L'assassin de la pleine lune " Francis Leroy, l'homme qui tua Christianne et récidiva après sa condamnation et sa libération. Lui il avait appliqué deux fois la Peine De Mort.

26 - Autour de la COVID ... images d'archives - Saintes à la TV ce jeudi soir

Voir les commentaires

19 - Rouffiac centre d'entraînement allemand et accident du... travail - St Pierre en toute sécurité

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

1 - Camp d'entraînement au bombardement et au mitraillage

Aviation allemande

ou quand les pilotes de la Luftwaffe

ont des accidents du " travail "

2 - St Pierre assure sa sécurité et celle de ses fidèles

 

19 - Rouffiac centre d'entraînement allemand et accident du... travail - St Pierre en toute sécurité

Centre d'entraînement au bombardement de Rouffiac 17

Crashs avions sur le site

" Les grandes Versennes / Le pas mollet "

Au nord de " Peuplat " Rouffiac

Clemot Marcel - 1928

1/2/2000

- Déplacement avec le témoin sur le site

1 Atterrisage d'un avion " Arado " sur le ventre

2 Crash d'un " Focke Wulf " sur la cible

Au moment du crash de cet avion je me trouvais dans la vigne. Après le chute de son avion le pilote avait fait sauter le cockpit et il avait quitté son appareil, il avait des bosses.

Il était venu à moi et il m'avait demandé où se trouvaient les autres Allemands. En fait c'était l'équipe de surveillance dont il parlait, il s'y était rendu à pied.

25/7/2000

Quand l'avion était tombé (Celui déjà cité ou un autre.. de M.S...!) j'avais été sur place aussitôt, en fait l'appareil était tombé dans mon terrain. C'était un " Focke Wulf 190 " et le pilote en était à son troisième crash, cet homme avait la trentaine. L'appareil avait été enlevé aussitôt.

De nos jours le terrain appartient au nommé Renaud demeurant à Montils. Le terrain qui était juste à côté de moi en 1944, appartient actuellement à Jean-Norbert Reynaud ou Michel).

Clemot Jean (Témoignage de Mme)

1/2/2000

A cette époque j'étais jeune, mais je me souviens que dans la prairie les Allemands s'entraînaient au bombardement.

Avant leurs exercices ils sonnaient la sirène pour que nous sortions les vaches du secteur. Ainsi les appareils larguaient leurs bombes en béton sur des cibles, ces bombes labouraient le sol et on en trouve encore.

Des jeunes s'amusaient à faire sauter les tubes de verres de ces bombes. En effet ces tubes de verre, sur les côté des bombes, contenaient de l'acide et en heurtant le sol, voir la cible, il y avait alors un dégagement de fumée. C'est ainsi que Jean-Norbert Reynaud avait été blessé.

Grenon joël - 1934

39/45: " Averton " Montils

Au cours d'un entraînement un " Me 109 " a accroché la cible, le bateau, avec son train d'atterrissage et il a capoté un peu plus loin. Le pilote, un jeune homme, était venu à la maison en longeant la voir ferrée, puis il avait téléphoné à Cognac. Il avait une belle bosse au front et il se le tenait en disant " Corne de vache..." (en français)

Remarques:

Un autre témoin, Michel Bertaud, parle d'un " Me 109 ".

Le second témoignage de Marcel Clemot parle de bosses à la tête du pilote, mais est-ce le même car il devait souvent y avoir eu des crashs dans ces terrains !

Attention ce ne sont que des documents d'études et pas le dossier abouti......
Attention ce ne sont que des documents d'études et pas le dossier abouti......
Attention ce ne sont que des documents d'études et pas le dossier abouti......
Attention ce ne sont que des documents d'études et pas le dossier abouti......

Attention ce ne sont que des documents d'études et pas le dossier abouti......

En fait je retravaille au plus près les dossiers de guerre, qui, en finalité seront transmis aux archives départementales de La Rochelle. Bien sûr je suis toujours à la recherche d'éléments nouveaux, malheureusement plus de témoins....  Grâce à IGN " Remontez le temps " j'ai pu faire de belles découvertes, voir la confirmation des dires des témoins.
En fait je retravaille au plus près les dossiers de guerre, qui, en finalité seront transmis aux archives départementales de La Rochelle. Bien sûr je suis toujours à la recherche d'éléments nouveaux, malheureusement plus de témoins....  Grâce à IGN " Remontez le temps " j'ai pu faire de belles découvertes, voir la confirmation des dires des témoins.
En fait je retravaille au plus près les dossiers de guerre, qui, en finalité seront transmis aux archives départementales de La Rochelle. Bien sûr je suis toujours à la recherche d'éléments nouveaux, malheureusement plus de témoins....  Grâce à IGN " Remontez le temps " j'ai pu faire de belles découvertes, voir la confirmation des dires des témoins.

En fait je retravaille au plus près les dossiers de guerre, qui, en finalité seront transmis aux archives départementales de La Rochelle. Bien sûr je suis toujours à la recherche d'éléments nouveaux, malheureusement plus de témoins.... Grâce à IGN " Remontez le temps " j'ai pu faire de belles découvertes, voir la confirmation des dires des témoins.

En dehors de ces quelques " accidents " signalés par des témoins, une nuit un bombardier allemand s'est écrasé et a heurté le sol en plusieurs endroit, traversant la Charente avant de terminer sa course, avec des morts...
En dehors de ces quelques " accidents " signalés par des témoins, une nuit un bombardier allemand s'est écrasé et a heurté le sol en plusieurs endroit, traversant la Charente avant de terminer sa course, avec des morts...

En dehors de ces quelques " accidents " signalés par des témoins, une nuit un bombardier allemand s'est écrasé et a heurté le sol en plusieurs endroit, traversant la Charente avant de terminer sa course, avec des morts...

Après les pièces de ce bombardier découvertes sur trois points d'impacts au sol, voici les plans des lieux.

Après les pièces de ce bombardier découvertes sur trois points d'impacts au sol, voici les plans des lieux.

19 - Rouffiac centre d'entraînement allemand et accident du... travail - St Pierre en toute sécurité
19 - Rouffiac centre d'entraînement allemand et accident du... travail - St Pierre en toute sécurité
19 - Rouffiac centre d'entraînement allemand et accident du... travail - St Pierre en toute sécurité
19 - Rouffiac centre d'entraînement allemand et accident du... travail - St Pierre en toute sécurité

Cathédrale St Pierre

L'entrée est sécurisée

Il y a quelques années j'avais eu l'idée d'un beau parvis.. autant sécurisée... mais trop tard.
Il y a quelques années j'avais eu l'idée d'un beau parvis.. autant sécurisée... mais trop tard.

Il y a quelques années j'avais eu l'idée d'un beau parvis.. autant sécurisée... mais trop tard.

Voir les commentaires

13 bis - Au gré du regard...

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Au gré de mon regard: St Vivien et St Pierre

Mais aussi des documents inédits:

Bombardement des bases allemandes

de Fontenet (St Jean d'Angély), de Laleu (La Rochelle) et de Châteaubernard (Cognac)

Et la gare de triage SNCF de Saintes.

Après ces bons moments de paix intra-muros de deux de nos églises de Saintes, retour en arrière avec des images d'archives inédites qui nous aident à mieux comprendre ce qui se passe exactement quand les bombes tombent. Vues aériennes (Archives US) associées aux cartes de l'IGN.
Après ces bons moments de paix intra-muros de deux de nos églises de Saintes, retour en arrière avec des images d'archives inédites qui nous aident à mieux comprendre ce qui se passe exactement quand les bombes tombent. Vues aériennes (Archives US) associées aux cartes de l'IGN.
Après ces bons moments de paix intra-muros de deux de nos églises de Saintes, retour en arrière avec des images d'archives inédites qui nous aident à mieux comprendre ce qui se passe exactement quand les bombes tombent. Vues aériennes (Archives US) associées aux cartes de l'IGN.
Après ces bons moments de paix intra-muros de deux de nos églises de Saintes, retour en arrière avec des images d'archives inédites qui nous aident à mieux comprendre ce qui se passe exactement quand les bombes tombent. Vues aériennes (Archives US) associées aux cartes de l'IGN.
Après ces bons moments de paix intra-muros de deux de nos églises de Saintes, retour en arrière avec des images d'archives inédites qui nous aident à mieux comprendre ce qui se passe exactement quand les bombes tombent. Vues aériennes (Archives US) associées aux cartes de l'IGN.

Après ces bons moments de paix intra-muros de deux de nos églises de Saintes, retour en arrière avec des images d'archives inédites qui nous aident à mieux comprendre ce qui se passe exactement quand les bombes tombent. Vues aériennes (Archives US) associées aux cartes de l'IGN.

13 bis - Au gré du regard...
13 bis - Au gré du regard...
13 bis - Au gré du regard...
13 bis - Au gré du regard...

Voir les commentaires

13 - Retour de ville.... Entre indice historique et travaux dangereux, un nouveau commerce

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Nouveau commerce d'artisan à Saintes

" Créa & Couture "

*

Travaux dangereux rue de Taillebourg

Sous nos pas notre histoire

Les gants blancs pour une investigation spéciale

Depuis ce lundi 11 janvier, Caroline a ouvert sa vitrine, avec son atelier créatif en arrière-boutique. Du tout fait-main, c'est ce que l'on appelle le travail des " Petites mains ". 13, rue Victor Hugo à Saintes.  Et maintenant en se promenant dans le vieux Saintes, sous les pieds des petits indices du passé....
Depuis ce lundi 11 janvier, Caroline a ouvert sa vitrine, avec son atelier créatif en arrière-boutique. Du tout fait-main, c'est ce que l'on appelle le travail des " Petites mains ". 13, rue Victor Hugo à Saintes.  Et maintenant en se promenant dans le vieux Saintes, sous les pieds des petits indices du passé....
Depuis ce lundi 11 janvier, Caroline a ouvert sa vitrine, avec son atelier créatif en arrière-boutique. Du tout fait-main, c'est ce que l'on appelle le travail des " Petites mains ". 13, rue Victor Hugo à Saintes.  Et maintenant en se promenant dans le vieux Saintes, sous les pieds des petits indices du passé....
Depuis ce lundi 11 janvier, Caroline a ouvert sa vitrine, avec son atelier créatif en arrière-boutique. Du tout fait-main, c'est ce que l'on appelle le travail des " Petites mains ". 13, rue Victor Hugo à Saintes.  Et maintenant en se promenant dans le vieux Saintes, sous les pieds des petits indices du passé....
Depuis ce lundi 11 janvier, Caroline a ouvert sa vitrine, avec son atelier créatif en arrière-boutique. Du tout fait-main, c'est ce que l'on appelle le travail des " Petites mains ". 13, rue Victor Hugo à Saintes.  Et maintenant en se promenant dans le vieux Saintes, sous les pieds des petits indices du passé....
Depuis ce lundi 11 janvier, Caroline a ouvert sa vitrine, avec son atelier créatif en arrière-boutique. Du tout fait-main, c'est ce que l'on appelle le travail des " Petites mains ". 13, rue Victor Hugo à Saintes.  Et maintenant en se promenant dans le vieux Saintes, sous les pieds des petits indices du passé....

Depuis ce lundi 11 janvier, Caroline a ouvert sa vitrine, avec son atelier créatif en arrière-boutique. Du tout fait-main, c'est ce que l'on appelle le travail des " Petites mains ". 13, rue Victor Hugo à Saintes. Et maintenant en se promenant dans le vieux Saintes, sous les pieds des petits indices du passé....

Puis on se rend rue de Taillebourg sur le site de la déchèterie, un secteur où peuvent encore se trouver enfouies des bombes de la dernière guerre (500 bombes le 24 juin 1944). Site à hauts risques... !
Puis on se rend rue de Taillebourg sur le site de la déchèterie, un secteur où peuvent encore se trouver enfouies des bombes de la dernière guerre (500 bombes le 24 juin 1944). Site à hauts risques... !

Puis on se rend rue de Taillebourg sur le site de la déchèterie, un secteur où peuvent encore se trouver enfouies des bombes de la dernière guerre (500 bombes le 24 juin 1944). Site à hauts risques... !

Et maintenant, avec des gants blancs, une certaine approche d'un minéral, rien que pour le plaisir de jouer les grands, faisant mine d'être connaisseur en la matière.
Et maintenant, avec des gants blancs, une certaine approche d'un minéral, rien que pour le plaisir de jouer les grands, faisant mine d'être connaisseur en la matière.

Et maintenant, avec des gants blancs, une certaine approche d'un minéral, rien que pour le plaisir de jouer les grands, faisant mine d'être connaisseur en la matière.

13 - Retour de ville.... Entre indice historique et travaux dangereux, un nouveau commerce
13 - Retour de ville.... Entre indice historique et travaux dangereux, un nouveau commerce
13 - Retour de ville.... Entre indice historique et travaux dangereux, un nouveau commerce
13 - Retour de ville.... Entre indice historique et travaux dangereux, un nouveau commerce

Voir les commentaires

5 bis - Anniversaire: Histoire sans paroles d'un héros US tué en Charente maritime

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

En 2001 le fils du capitaine américain tué sur les terres de Nieul les Saintes, un certain mercredi 5 janvier 1944, à 11 heures du matin, m'avait alors dit.....

" Monsieur Souris, j'avais seulement mon père nourricier, maintenant vous me montrez où mon père biologique est mort, alors je vous remercie car à présent j'ai retrouvé mes deux pères "

Comme c'était la pratique en temps de guerre ce sont les Allemands qui sont rentrés en contact avec la " Croix rouge " pour la gestion des affaires personnelles du capitaine Charles Donald Cole, pilote de l'US AirForce.

Les images valent mieux que les paroles.....

Le capitaine et ses hommes, avant leur dernière mission en France.....

Le capitaine et ses hommes, avant leur dernière mission en France.....

Sur la première photo le capitaine alors étudiant, puis avec son fils avant sa dernière mission en France, sa base de départ était en Angleterre, quant à lui il était originaire de Los Angéles.
Sur la première photo le capitaine alors étudiant, puis avec son fils avant sa dernière mission en France, sa base de départ était en Angleterre, quant à lui il était originaire de Los Angéles.
Sur la première photo le capitaine alors étudiant, puis avec son fils avant sa dernière mission en France, sa base de départ était en Angleterre, quant à lui il était originaire de Los Angéles.
Sur la première photo le capitaine alors étudiant, puis avec son fils avant sa dernière mission en France, sa base de départ était en Angleterre, quant à lui il était originaire de Los Angéles.

Sur la première photo le capitaine alors étudiant, puis avec son fils avant sa dernière mission en France, sa base de départ était en Angleterre, quant à lui il était originaire de Los Angéles.

Ses lieux d'inhumations après son triste destin.. Champ de Nieul les Saintes, dans une caisse à faire jeûner les escargots, puis à Royan et enfin au cimetière américain de Draguignan dans le Var. On y voit une jeune fille de Saintes fleurir sa sépulture.
Ses lieux d'inhumations après son triste destin.. Champ de Nieul les Saintes, dans une caisse à faire jeûner les escargots, puis à Royan et enfin au cimetière américain de Draguignan dans le Var. On y voit une jeune fille de Saintes fleurir sa sépulture.
Ses lieux d'inhumations après son triste destin.. Champ de Nieul les Saintes, dans une caisse à faire jeûner les escargots, puis à Royan et enfin au cimetière américain de Draguignan dans le Var. On y voit une jeune fille de Saintes fleurir sa sépulture.
Ses lieux d'inhumations après son triste destin.. Champ de Nieul les Saintes, dans une caisse à faire jeûner les escargots, puis à Royan et enfin au cimetière américain de Draguignan dans le Var. On y voit une jeune fille de Saintes fleurir sa sépulture.
Ses lieux d'inhumations après son triste destin.. Champ de Nieul les Saintes, dans une caisse à faire jeûner les escargots, puis à Royan et enfin au cimetière américain de Draguignan dans le Var. On y voit une jeune fille de Saintes fleurir sa sépulture.

Ses lieux d'inhumations après son triste destin.. Champ de Nieul les Saintes, dans une caisse à faire jeûner les escargots, puis à Royan et enfin au cimetière américain de Draguignan dans le Var. On y voit une jeune fille de Saintes fleurir sa sépulture.

En 2001 la cérémonie à " Rochevent " Nieul les Saintes et la visite à Saintes, avec accueil en mairie, du fils du capitaine Cole, avec son épouse, Charles Donald Walters - Cole.
En 2001 la cérémonie à " Rochevent " Nieul les Saintes et la visite à Saintes, avec accueil en mairie, du fils du capitaine Cole, avec son épouse, Charles Donald Walters - Cole.
En 2001 la cérémonie à " Rochevent " Nieul les Saintes et la visite à Saintes, avec accueil en mairie, du fils du capitaine Cole, avec son épouse, Charles Donald Walters - Cole.
En 2001 la cérémonie à " Rochevent " Nieul les Saintes et la visite à Saintes, avec accueil en mairie, du fils du capitaine Cole, avec son épouse, Charles Donald Walters - Cole.
En 2001 la cérémonie à " Rochevent " Nieul les Saintes et la visite à Saintes, avec accueil en mairie, du fils du capitaine Cole, avec son épouse, Charles Donald Walters - Cole.
En 2001 la cérémonie à " Rochevent " Nieul les Saintes et la visite à Saintes, avec accueil en mairie, du fils du capitaine Cole, avec son épouse, Charles Donald Walters - Cole.

En 2001 la cérémonie à " Rochevent " Nieul les Saintes et la visite à Saintes, avec accueil en mairie, du fils du capitaine Cole, avec son épouse, Charles Donald Walters - Cole.

La presse américaine, un journaliste était venu à la cérémonie, ainsi que l'ambassade des Etats-Unis de Paris, ainsi les journaux avaient relaté cette cérémonie d'inauguration de la stèle de Rochevent.
La presse américaine, un journaliste était venu à la cérémonie, ainsi que l'ambassade des Etats-Unis de Paris, ainsi les journaux avaient relaté cette cérémonie d'inauguration de la stèle de Rochevent.
La presse américaine, un journaliste était venu à la cérémonie, ainsi que l'ambassade des Etats-Unis de Paris, ainsi les journaux avaient relaté cette cérémonie d'inauguration de la stèle de Rochevent.
La presse américaine, un journaliste était venu à la cérémonie, ainsi que l'ambassade des Etats-Unis de Paris, ainsi les journaux avaient relaté cette cérémonie d'inauguration de la stèle de Rochevent.

La presse américaine, un journaliste était venu à la cérémonie, ainsi que l'ambassade des Etats-Unis de Paris, ainsi les journaux avaient relaté cette cérémonie d'inauguration de la stèle de Rochevent.

, soit à Et bien sûr que de nobles objets ont été retrouvés, par mes soins, sur le lieu du crash du " B 17 " et donnés soit à la famille, soit ajoutés à la sépulture du capitaine, dans une urne funéraire spéciale.
, soit à Et bien sûr que de nobles objets ont été retrouvés, par mes soins, sur le lieu du crash du " B 17 " et donnés soit à la famille, soit ajoutés à la sépulture du capitaine, dans une urne funéraire spéciale.
, soit à Et bien sûr que de nobles objets ont été retrouvés, par mes soins, sur le lieu du crash du " B 17 " et donnés soit à la famille, soit ajoutés à la sépulture du capitaine, dans une urne funéraire spéciale.
, soit à Et bien sûr que de nobles objets ont été retrouvés, par mes soins, sur le lieu du crash du " B 17 " et donnés soit à la famille, soit ajoutés à la sépulture du capitaine, dans une urne funéraire spéciale.
, soit à Et bien sûr que de nobles objets ont été retrouvés, par mes soins, sur le lieu du crash du " B 17 " et donnés soit à la famille, soit ajoutés à la sépulture du capitaine, dans une urne funéraire spéciale.
, soit à Et bien sûr que de nobles objets ont été retrouvés, par mes soins, sur le lieu du crash du " B 17 " et donnés soit à la famille, soit ajoutés à la sépulture du capitaine, dans une urne funéraire spéciale.
, soit à Et bien sûr que de nobles objets ont été retrouvés, par mes soins, sur le lieu du crash du " B 17 " et donnés soit à la famille, soit ajoutés à la sépulture du capitaine, dans une urne funéraire spéciale.
, soit à Et bien sûr que de nobles objets ont été retrouvés, par mes soins, sur le lieu du crash du " B 17 " et donnés soit à la famille, soit ajoutés à la sépulture du capitaine, dans une urne funéraire spéciale.
, soit à Et bien sûr que de nobles objets ont été retrouvés, par mes soins, sur le lieu du crash du " B 17 " et donnés soit à la famille, soit ajoutés à la sépulture du capitaine, dans une urne funéraire spéciale.
, soit à Et bien sûr que de nobles objets ont été retrouvés, par mes soins, sur le lieu du crash du " B 17 " et donnés soit à la famille, soit ajoutés à la sépulture du capitaine, dans une urne funéraire spéciale.
, soit à Et bien sûr que de nobles objets ont été retrouvés, par mes soins, sur le lieu du crash du " B 17 " et donnés soit à la famille, soit ajoutés à la sépulture du capitaine, dans une urne funéraire spéciale.
, soit à Et bien sûr que de nobles objets ont été retrouvés, par mes soins, sur le lieu du crash du " B 17 " et donnés soit à la famille, soit ajoutés à la sépulture du capitaine, dans une urne funéraire spéciale.

, soit à Et bien sûr que de nobles objets ont été retrouvés, par mes soins, sur le lieu du crash du " B 17 " et donnés soit à la famille, soit ajoutés à la sépulture du capitaine, dans une urne funéraire spéciale.

Chaque année la mémoire du capitaine, un " Héros " parmi tant d'autres, est honoré au cours de al cérémonie " Les chemins de mémoire ". Mais il ne faut pas s'y tromper, car cet homme est le révélateur de toute les souffrances de cette époque.  Repose en Paix cher capitaine.
Chaque année la mémoire du capitaine, un " Héros " parmi tant d'autres, est honoré au cours de al cérémonie " Les chemins de mémoire ". Mais il ne faut pas s'y tromper, car cet homme est le révélateur de toute les souffrances de cette époque.  Repose en Paix cher capitaine.

Chaque année la mémoire du capitaine, un " Héros " parmi tant d'autres, est honoré au cours de al cérémonie " Les chemins de mémoire ". Mais il ne faut pas s'y tromper, car cet homme est le révélateur de toute les souffrances de cette époque. Repose en Paix cher capitaine.

Voir les commentaires

5 - Une histoire de 80 ans dont le traumatisme est omniprésent.. Dossier en attente de nouveaux éléments.

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Bientôt dans les lignes à venir....

Souvenons-nous aussi du capitaine américain, Charles Donald Cole, qui a été tué ce matin en ce mercredi 5 janvier 1944 aux commandes se son avion...

Certes il n'a pas été le seul à laisser un enfant de quelques mois et une jeune veuve..... 

Voir les commentaires