Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

30 - Petit tour à Saintes: Or de la truffe et la misère sous nos yeux ... Les nouveaux giratoires à Saintes .... Le silence des pierres

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Un passé en chacun de nous

" Nous détenons tous une partie de notre histoire, que ce soit la mémoire transmise de génération en génération ou au travers des éléments matériels que nous détenons "

Ici il s'agit du chapiteau d'une colonne avec une statue sculptée, malheureusement la tête a été massacrée et pas obligatoirement par le temps qui passe....!  Cette pierre conservée par un Saintais avait été découverte dans sa cave alors qu'il résidait à Taillebourg, pas très loin du château.
Ici il s'agit du chapiteau d'une colonne avec une statue sculptée, malheureusement la tête a été massacrée et pas obligatoirement par le temps qui passe....!  Cette pierre conservée par un Saintais avait été découverte dans sa cave alors qu'il résidait à Taillebourg, pas très loin du château.
Ici il s'agit du chapiteau d'une colonne avec une statue sculptée, malheureusement la tête a été massacrée et pas obligatoirement par le temps qui passe....!  Cette pierre conservée par un Saintais avait été découverte dans sa cave alors qu'il résidait à Taillebourg, pas très loin du château.

Ici il s'agit du chapiteau d'une colonne avec une statue sculptée, malheureusement la tête a été massacrée et pas obligatoirement par le temps qui passe....! Cette pierre conservée par un Saintais avait été découverte dans sa cave alors qu'il résidait à Taillebourg, pas très loin du château.

On peut supposer que la statue représentait un saint, voire plus encore, au vu de l'auréole.On peut supposer que la statue représentait un saint, voire plus encore, au vu de l'auréole.

On peut supposer que la statue représentait un saint, voire plus encore, au vu de l'auréole.

 

******************************

Giratoires des pompiers

Pour la fluidité sur l'avenue de Saintonge. Les travaux se poursuivent et bien sûr les travaux de ces deux giratoires sont perturbateurs en semaine, mais le dimanche c'est plus roulant.
Pour la fluidité sur l'avenue de Saintonge. Les travaux se poursuivent et bien sûr les travaux de ces deux giratoires sont perturbateurs en semaine, mais le dimanche c'est plus roulant.
Pour la fluidité sur l'avenue de Saintonge. Les travaux se poursuivent et bien sûr les travaux de ces deux giratoires sont perturbateurs en semaine, mais le dimanche c'est plus roulant.

Pour la fluidité sur l'avenue de Saintonge. Les travaux se poursuivent et bien sûr les travaux de ces deux giratoires sont perturbateurs en semaine, mais le dimanche c'est plus roulant.

*******************************

A Saintes la misère pointe sa " truffe "

La truffe tout un art, plus complexe que'on peut le penser. C'était à la salle centrale ce samedi.

La misère est moins pénible au soleil, mais sous la pluie alors....!

Ces hommes sur le trottoir ce sont " nos " émigrés de l'intérieur.
Ces hommes sur le trottoir ce sont " nos " émigrés de l'intérieur.
Ces hommes sur le trottoir ce sont " nos " émigrés de l'intérieur.

Ces hommes sur le trottoir ce sont " nos " émigrés de l'intérieur.

Deux titres différents... mais c'est la même histoire.. toujours la  même depuis des années.... pourtant cette fiction écrite en 2006... situe l'action bien plus loin que 2016...  C'est à lire, l'un ou l'autre.Deux titres différents... mais c'est la même histoire.. toujours la  même depuis des années.... pourtant cette fiction écrite en 2006... situe l'action bien plus loin que 2016...  C'est à lire, l'un ou l'autre.

Deux titres différents... mais c'est la même histoire.. toujours la même depuis des années.... pourtant cette fiction écrite en 2006... situe l'action bien plus loin que 2016... C'est à lire, l'un ou l'autre.

Voir les commentaires

28 - Retour bredouille d'investigations historiques, mais de belles rencontres - E.R.E.A des jeunes qui comptent sur nous en visite d'un blockhaus

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Sous la pluie à Médis

De 13 h 30 à 16 h 30.... le nez dans l'herbe sous la pluie, les bottes se transformant en transports de terre... des labours.

" Aucune traces, pour l'instant, du fameux bombardier U.S. Mais des rencontres sympathiques "

Côté recherches: rencontre avec un témoin de 90 ans, sans plus car ne pouvait venir sur le terrain enfin dans les sillons très collants. photos depuis la tour de contrôle et déplacement dans les terres, aucun résultat pour l'instant. mais ne rien trouver c'est aussi un élément de preuve. l'adrese d'une personne en maison de retraite qui pourrait témoigner (course contre le temps qui passe...). Seulement deux éclats de bombes, mais rien à voir avec notre avion (photos à venir). Merci pour le bon accueil sur l'aérodrome de Médis - Royan. A suivre.....
Côté recherches: rencontre avec un témoin de 90 ans, sans plus car ne pouvait venir sur le terrain enfin dans les sillons très collants. photos depuis la tour de contrôle et déplacement dans les terres, aucun résultat pour l'instant. mais ne rien trouver c'est aussi un élément de preuve. l'adrese d'une personne en maison de retraite qui pourrait témoigner (course contre le temps qui passe...). Seulement deux éclats de bombes, mais rien à voir avec notre avion (photos à venir). Merci pour le bon accueil sur l'aérodrome de Médis - Royan. A suivre.....
Côté recherches: rencontre avec un témoin de 90 ans, sans plus car ne pouvait venir sur le terrain enfin dans les sillons très collants. photos depuis la tour de contrôle et déplacement dans les terres, aucun résultat pour l'instant. mais ne rien trouver c'est aussi un élément de preuve. l'adrese d'une personne en maison de retraite qui pourrait témoigner (course contre le temps qui passe...). Seulement deux éclats de bombes, mais rien à voir avec notre avion (photos à venir). Merci pour le bon accueil sur l'aérodrome de Médis - Royan. A suivre.....
Côté recherches: rencontre avec un témoin de 90 ans, sans plus car ne pouvait venir sur le terrain enfin dans les sillons très collants. photos depuis la tour de contrôle et déplacement dans les terres, aucun résultat pour l'instant. mais ne rien trouver c'est aussi un élément de preuve. l'adrese d'une personne en maison de retraite qui pourrait témoigner (course contre le temps qui passe...). Seulement deux éclats de bombes, mais rien à voir avec notre avion (photos à venir). Merci pour le bon accueil sur l'aérodrome de Médis - Royan. A suivre.....

Côté recherches: rencontre avec un témoin de 90 ans, sans plus car ne pouvait venir sur le terrain enfin dans les sillons très collants. photos depuis la tour de contrôle et déplacement dans les terres, aucun résultat pour l'instant. mais ne rien trouver c'est aussi un élément de preuve. l'adrese d'une personne en maison de retraite qui pourrait témoigner (course contre le temps qui passe...). Seulement deux éclats de bombes, mais rien à voir avec notre avion (photos à venir). Merci pour le bon accueil sur l'aérodrome de Médis - Royan. A suivre.....

Zoom sur les éclats de bombes ce vendredi.
Zoom sur les éclats de bombes ce vendredi.
Zoom sur les éclats de bombes ce vendredi.
Zoom sur les éclats de bombes ce vendredi.
Zoom sur les éclats de bombes ce vendredi.
Zoom sur les éclats de bombes ce vendredi.

Zoom sur les éclats de bombes ce vendredi.

Dans quelques-jours suite de ces investigations.. mais avec du beau temps, car je dois emmener sur le terrain une Dame de 90 ans.. oupssss pas gagné, mais merci et BRAVO Madame. En attendant avec l'Etablissement Régional d'Education Adapté et avec le concours de la S.N.C.F: Visite du blockhaus de la gare de Saintes.

Dans quelques-jours suite de ces investigations.. mais avec du beau temps, car je dois emmener sur le terrain une Dame de 90 ans.. oupssss pas gagné, mais merci et BRAVO Madame. En attendant avec l'Etablissement Régional d'Education Adapté et avec le concours de la S.N.C.F: Visite du blockhaus de la gare de Saintes.

" Ils ont besoin des enseignants, de la société (enfin de nous), de parents (gens qui les aiment) et bien sûr des petites et grandes choses de notre monde. Ce jour visite du blockhaus de la gare, avec 2 m 50 de béton sur la tête ces 17 jeunes étaient très protégés accompagnés de leurs enseignants. Ainsi ils ont pu découvrir l'un des trois blockhaus de la ville de Saintes. Mais il a fallu commencer le 2 septembre 1939 et se diriger vers le 8 mai 45 pour qu'ils découvrent la raison de ces " Stars War II ", si l'on veut parler comme eux, de béton et de métal.  Chaque année l'auteur de Culture-Histoire intervient sur plusieurs journées avec l'E.R.E.A, dans le cadre de leur approche du deuxième conflit mondial.
" Ils ont besoin des enseignants, de la société (enfin de nous), de parents (gens qui les aiment) et bien sûr des petites et grandes choses de notre monde. Ce jour visite du blockhaus de la gare, avec 2 m 50 de béton sur la tête ces 17 jeunes étaient très protégés accompagnés de leurs enseignants. Ainsi ils ont pu découvrir l'un des trois blockhaus de la ville de Saintes. Mais il a fallu commencer le 2 septembre 1939 et se diriger vers le 8 mai 45 pour qu'ils découvrent la raison de ces " Stars War II ", si l'on veut parler comme eux, de béton et de métal.  Chaque année l'auteur de Culture-Histoire intervient sur plusieurs journées avec l'E.R.E.A, dans le cadre de leur approche du deuxième conflit mondial.

" Ils ont besoin des enseignants, de la société (enfin de nous), de parents (gens qui les aiment) et bien sûr des petites et grandes choses de notre monde. Ce jour visite du blockhaus de la gare, avec 2 m 50 de béton sur la tête ces 17 jeunes étaient très protégés accompagnés de leurs enseignants. Ainsi ils ont pu découvrir l'un des trois blockhaus de la ville de Saintes. Mais il a fallu commencer le 2 septembre 1939 et se diriger vers le 8 mai 45 pour qu'ils découvrent la raison de ces " Stars War II ", si l'on veut parler comme eux, de béton et de métal. Chaque année l'auteur de Culture-Histoire intervient sur plusieurs journées avec l'E.R.E.A, dans le cadre de leur approche du deuxième conflit mondial.

Voir les commentaires

26 - Manifeste physique sur le territoire à Hollande - Lycéens privilégiés - Médis aérodrome au menu ce jeudi

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

" Immersion " sur un aérodrome

Ce jeudi à Médis en investigation, de la tour à la piste à la recherche de l'ancienne piste d'atterrissage.

Mission: Retrouver l'ancienne piste mais surtout localiser où s'était écrasé un bombardier américain le 31 décembre 1943, présumé s'être crashé en bout de l'ancienne piste. Pourquoi cette recherche: Retrouver des éléments de ce crash pour homologuer celui-ci et surtout officialiser l'impact du fait de la découverte d'éléments matériels. Donc jeudi soir on devrait en savoir plus.... Mais pour la petite histoire il y a une semaine, toujours en investigation à la périphérie immédiate de cet aérodrome, il a été retrouvé les débris d'un avion crashé avant 1940. Ci-après des éléments retrouvés, mais s'agissant d'un crash hors la guerre (39/45) il n'y aura pas d'investigations supplémentaires relatives à ces découvertes. L'objectif essentiel et prioritaire étant de localiser des fragments du " B 17 " américain (3 morts au sol).
Mission: Retrouver l'ancienne piste mais surtout localiser où s'était écrasé un bombardier américain le 31 décembre 1943, présumé s'être crashé en bout de l'ancienne piste. Pourquoi cette recherche: Retrouver des éléments de ce crash pour homologuer celui-ci et surtout officialiser l'impact du fait de la découverte d'éléments matériels. Donc jeudi soir on devrait en savoir plus.... Mais pour la petite histoire il y a une semaine, toujours en investigation à la périphérie immédiate de cet aérodrome, il a été retrouvé les débris d'un avion crashé avant 1940. Ci-après des éléments retrouvés, mais s'agissant d'un crash hors la guerre (39/45) il n'y aura pas d'investigations supplémentaires relatives à ces découvertes. L'objectif essentiel et prioritaire étant de localiser des fragments du " B 17 " américain (3 morts au sol).
Mission: Retrouver l'ancienne piste mais surtout localiser où s'était écrasé un bombardier américain le 31 décembre 1943, présumé s'être crashé en bout de l'ancienne piste. Pourquoi cette recherche: Retrouver des éléments de ce crash pour homologuer celui-ci et surtout officialiser l'impact du fait de la découverte d'éléments matériels. Donc jeudi soir on devrait en savoir plus.... Mais pour la petite histoire il y a une semaine, toujours en investigation à la périphérie immédiate de cet aérodrome, il a été retrouvé les débris d'un avion crashé avant 1940. Ci-après des éléments retrouvés, mais s'agissant d'un crash hors la guerre (39/45) il n'y aura pas d'investigations supplémentaires relatives à ces découvertes. L'objectif essentiel et prioritaire étant de localiser des fragments du " B 17 " américain (3 morts au sol).

Mission: Retrouver l'ancienne piste mais surtout localiser où s'était écrasé un bombardier américain le 31 décembre 1943, présumé s'être crashé en bout de l'ancienne piste. Pourquoi cette recherche: Retrouver des éléments de ce crash pour homologuer celui-ci et surtout officialiser l'impact du fait de la découverte d'éléments matériels. Donc jeudi soir on devrait en savoir plus.... Mais pour la petite histoire il y a une semaine, toujours en investigation à la périphérie immédiate de cet aérodrome, il a été retrouvé les débris d'un avion crashé avant 1940. Ci-après des éléments retrouvés, mais s'agissant d'un crash hors la guerre (39/45) il n'y aura pas d'investigations supplémentaires relatives à ces découvertes. L'objectif essentiel et prioritaire étant de localiser des fragments du " B 17 " américain (3 morts au sol).

C'est avec plaisir que nous partageons ces images, essentiellement pour les lecteurs qui sont passionnés par les " Ailes ", même malheureusement quand elles sont brisées. Mais aussi c'est aussi l'actualité générale, certes avec un retour en arrière.
C'est avec plaisir que nous partageons ces images, essentiellement pour les lecteurs qui sont passionnés par les " Ailes ", même malheureusement quand elles sont brisées. Mais aussi c'est aussi l'actualité générale, certes avec un retour en arrière.
C'est avec plaisir que nous partageons ces images, essentiellement pour les lecteurs qui sont passionnés par les " Ailes ", même malheureusement quand elles sont brisées. Mais aussi c'est aussi l'actualité générale, certes avec un retour en arrière.
C'est avec plaisir que nous partageons ces images, essentiellement pour les lecteurs qui sont passionnés par les " Ailes ", même malheureusement quand elles sont brisées. Mais aussi c'est aussi l'actualité générale, certes avec un retour en arrière.

C'est avec plaisir que nous partageons ces images, essentiellement pour les lecteurs qui sont passionnés par les " Ailes ", même malheureusement quand elles sont brisées. Mais aussi c'est aussi l'actualité générale, certes avec un retour en arrière.

26 - Manifeste physique  sur le territoire à  Hollande - Lycéens privilégiés - Médis aérodrome au menu ce jeudi

 

*******************************

Le territoire en mouvement...

- Laitiers à La Rochelle..

- Anti-aéroport, enfin surtout les expulsables à Notre Dame des Landes...

- Les Calaisiens à Calais chez eux...

- Des Saintais, Saintongeais dans la rue...

Pour les Saintais.... Education nationale en péril et hausse des salaires des fonctionnaires... à suivre + bas...

Un rassemblement, un défilé, une sonorisation très " fantaisiste ", mais avec des clameurs très pouplaires, une occupation " symbolique " du pont Bernard Palissy, avec seulement environ 300 personnes (selon C-H)
Un rassemblement, un défilé, une sonorisation très " fantaisiste ", mais avec des clameurs très pouplaires, une occupation " symbolique " du pont Bernard Palissy, avec seulement environ 300 personnes (selon C-H)
Un rassemblement, un défilé, une sonorisation très " fantaisiste ", mais avec des clameurs très pouplaires, une occupation " symbolique " du pont Bernard Palissy, avec seulement environ 300 personnes (selon C-H)
Un rassemblement, un défilé, une sonorisation très " fantaisiste ", mais avec des clameurs très pouplaires, une occupation " symbolique " du pont Bernard Palissy, avec seulement environ 300 personnes (selon C-H)
Un rassemblement, un défilé, une sonorisation très " fantaisiste ", mais avec des clameurs très pouplaires, une occupation " symbolique " du pont Bernard Palissy, avec seulement environ 300 personnes (selon C-H)
Un rassemblement, un défilé, une sonorisation très " fantaisiste ", mais avec des clameurs très pouplaires, une occupation " symbolique " du pont Bernard Palissy, avec seulement environ 300 personnes (selon C-H)
Un rassemblement, un défilé, une sonorisation très " fantaisiste ", mais avec des clameurs très pouplaires, une occupation " symbolique " du pont Bernard Palissy, avec seulement environ 300 personnes (selon C-H)

Un rassemblement, un défilé, une sonorisation très " fantaisiste ", mais avec des clameurs très pouplaires, une occupation " symbolique " du pont Bernard Palissy, avec seulement environ 300 personnes (selon C-H)

Beaucoup de banderoles à lire, parfois assez éloquentes, avec " Sud " " F.O " "La C.G.T " et surtout un accusé... le gouvernement, voir aussi un pointage fort du doigt sur Manuel Valls. Dégradation du service public, salaire des fonctionnaires à remonter de 100 %, éducation nationale.. NON à la réforme. Neuf condamnés à la prison pour des faits récents.... à revoir cette condamnation... L'état d'urgence à remettre en cause. Sacré programme opposé à l'autre programme qui à une époque fut commun. Et quittons cette manifestation pour voir où en est kl'usage du parking du lycée de Bellevue....

Beaucoup de banderoles à lire, parfois assez éloquentes, avec " Sud " " F.O " "La C.G.T " et surtout un accusé... le gouvernement, voir aussi un pointage fort du doigt sur Manuel Valls. Dégradation du service public, salaire des fonctionnaires à remonter de 100 %, éducation nationale.. NON à la réforme. Neuf condamnés à la prison pour des faits récents.... à revoir cette condamnation... L'état d'urgence à remettre en cause. Sacré programme opposé à l'autre programme qui à une époque fut commun. Et quittons cette manifestation pour voir où en est kl'usage du parking du lycée de Bellevue....

46 marches et autant de places de stationnement. Dont 4 à stationnement court, un emplacement pour les personnes à mobilité réduite.

46 marches et autant de places de stationnement. Dont 4 à stationnement court, un emplacement pour les personnes à mobilité réduite.

Voir les commentaires

23 - Un joli petit village " Ecurat " - Education technique pour photographe et modèles avec Photographic Académy of Atlantic

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Des cours particuliers pour le plaisir des photographes et des mannequins (féminins cette fois...)

Des cours particuliers pour le plaisir des photographes et des mannequins (féminins cette fois...)

« Les uns aiment emprisonner, voir fixer pour une petite éternité très fugitive, les autres aiment afficher leur belle humanité »

 

Perfectionner les rapports de travail entre les « cibles » et les photographes, tel est le but de ces séances un peu spéciales en toute intimité, avec « Photographic Académy of Atlantic »

A l’organisation de ce jour : Andy Corbras et Wolfgang Autexier, Jean-Luc Pineau

Aux déclics… : Jean-Luc, Tabatha, Patrick, Liliane, Angélique, Véronique, Jean-Michel, René, Leen, Damien, Jérêmy, Laetitia et… un jeune novice / apprenti.

A la posture, nos modèles (mannequins du jour) : Alyson, Sandrine, Emma, Marie.

Au " Make-up " : Leen.

A la coiffure: Marjorie.

 

Avant la rentrée sur les plateaux rencontre avec un des piliers de « P.A.A ».

Wolfgang (Autexier) que va-t-il se passer sur ces deux plateaux à fond noir… ?

« En fait de sont des shootings de perfectionnement. Le tout s’inscrivant dans un suivi de perfectionnement, cet après-midi nous sommes dans shoot de mode avec des mannequins en habillé »

Comment cela va se présenter… ?

« Nous avons deux groupes de photographes, avec un coach pour chaque et deux modèles (féminins ce jour… ndlr) par plateau. Ces modèles passent auparavant au « Make-up » dans la salle prévue à cet effet ».

Pourquoi ces séries de séances étalées dans le temps… ?

« En fait c’est une instruction (à développement durable ;… ndlr) étalée dans le temps car les sujets vont être variés. Ces suivis sont certes prévus pour le perfectionnement des photographes, mais bien sûr aussi pour les modèles, là aussi tout un art. Puis ces instructions en communs sont très positives pour l’évolution de chacune des catégories des participants à ces instructions, en fait des cours ».

Dans la suite on verra quelles cibles, enfin quels sujets… ?

« Donc ici nous sommes dans l’habillé. Le cycle suivant sera dans la lingerie (ceci-dit… lingerie fine.. ndlr). Le 3ième cycle nous y verrons des danseuses expérimentés, là il y aura beaucoup plus de technique (certainement des deux côtés…. Ndlr). Puis en final, mais il y aura d’autres shootings, ce sera avec des mannequins hommes. On peut dire que le tout de ces cycles s’inscrit dans un programme global ».

Quelles seraient donc les autres cibles, enfin thèmes… ?

« Il y aura des ateliers plus techniques, à avoir l’architecture, l’astronomie, la nature, bien sûr la faune et les animaux ».

Merci Wolfgang, mais ne faisons pas attendre les techniciens de la visée et ce demoiselles de la « posture ».

 

Alors que sur les plateaux chacun est à l'écoute des conseils de réglages des appareils et du positionnement sur le tabouret, voire contre le drap noir, dans la cour Marie Briet (modèle) attend son heure... (au fait merci Marie d'avoir accepter de prendre la posture pour C-H)
Alors que sur les plateaux chacun est à l'écoute des conseils de réglages des appareils et du positionnement sur le tabouret, voire contre le drap noir, dans la cour Marie Briet (modèle) attend son heure... (au fait merci Marie d'avoir accepter de prendre la posture pour C-H)
Alors que sur les plateaux chacun est à l'écoute des conseils de réglages des appareils et du positionnement sur le tabouret, voire contre le drap noir, dans la cour Marie Briet (modèle) attend son heure... (au fait merci Marie d'avoir accepter de prendre la posture pour C-H)

Alors que sur les plateaux chacun est à l'écoute des conseils de réglages des appareils et du positionnement sur le tabouret, voire contre le drap noir, dans la cour Marie Briet (modèle) attend son heure... (au fait merci Marie d'avoir accepter de prendre la posture pour C-H)

C-H regrette de n'avoir pu être présent sur toute la séance et bien sûr difficile d'être sur les deux plateaux à la fois, mais c'est partie remise et puis il est toujours possible de faire des shootings hors ces plateaux.
C-H regrette de n'avoir pu être présent sur toute la séance et bien sûr difficile d'être sur les deux plateaux à la fois, mais c'est partie remise et puis il est toujours possible de faire des shootings hors ces plateaux.
C-H regrette de n'avoir pu être présent sur toute la séance et bien sûr difficile d'être sur les deux plateaux à la fois, mais c'est partie remise et puis il est toujours possible de faire des shootings hors ces plateaux.
C-H regrette de n'avoir pu être présent sur toute la séance et bien sûr difficile d'être sur les deux plateaux à la fois, mais c'est partie remise et puis il est toujours possible de faire des shootings hors ces plateaux.

C-H regrette de n'avoir pu être présent sur toute la séance et bien sûr difficile d'être sur les deux plateaux à la fois, mais c'est partie remise et puis il est toujours possible de faire des shootings hors ces plateaux.

A très bientôt, avec et sous le soleil. Merci à " Photographic Académy of Atlantic ".A très bientôt, avec et sous le soleil. Merci à " Photographic Académy of Atlantic ".

A très bientôt, avec et sous le soleil. Merci à " Photographic Académy of Atlantic ".

 

*************************************************************

Un maire pour 502 habitants

 

" Ecurat " souhaite une bonne année à ses concitoyens

Bernard Chaigneau, maire d'Ecurat, a présenté ses meilleurs Vœux au nom de son conseil municipal à la population de " sa " petite commune saintongeaise.

Bernard Chaigneau, maire d'Ecurat, a présenté ses meilleurs Vœux au nom de son conseil municipal à la population de " sa " petite commune saintongeaise.

Monsieur le maire, avec une cinquantaine d'Ecuratiens, a présenté son activité et ses projets sur la commune. Partant de la nouvelle grande région à cette très sympathique commune à quelques coups d'accélérateurs de Saintes. Certes sans oublier la fameuse C.D.A qu'il a cité dans son allocution, enfin ces mutualisations des moyens entre diverses communes, certes avec Saintes, mais aussi avec Saint Georges des Côteaux. Puis il a invité la population présente à partager la galette.. bien sûr avec la surprise de la fameuse fève. Bien sûr la royauté fut de mise dans son petit univers républicain, aussi il a pris la pose avec les monarques d'un jour. Merci Monsieur le Maire pour ce bon accueil et cette gestion qui n'est pas toujours si facile avec des obligations budgétaires importantes et sans grands moyens, on pourrait dire sans grandes rentrée financières, surtout avec les désengagements successifs de l'état. Tel ce projet qui concerne la sécurité routière au traversé de la cité rurale. A l'année prochaine avec,on le souhaite un chiffre supérieur à la soixantaine de participants de cette soirée. Enfin sur ce " Blog Média " ce dimanche.... photographes de " mode " & " mannequins ".... perfectionnement... à voir.
Monsieur le maire, avec une cinquantaine d'Ecuratiens, a présenté son activité et ses projets sur la commune. Partant de la nouvelle grande région à cette très sympathique commune à quelques coups d'accélérateurs de Saintes. Certes sans oublier la fameuse C.D.A qu'il a cité dans son allocution, enfin ces mutualisations des moyens entre diverses communes, certes avec Saintes, mais aussi avec Saint Georges des Côteaux. Puis il a invité la population présente à partager la galette.. bien sûr avec la surprise de la fameuse fève. Bien sûr la royauté fut de mise dans son petit univers républicain, aussi il a pris la pose avec les monarques d'un jour. Merci Monsieur le Maire pour ce bon accueil et cette gestion qui n'est pas toujours si facile avec des obligations budgétaires importantes et sans grands moyens, on pourrait dire sans grandes rentrée financières, surtout avec les désengagements successifs de l'état. Tel ce projet qui concerne la sécurité routière au traversé de la cité rurale. A l'année prochaine avec,on le souhaite un chiffre supérieur à la soixantaine de participants de cette soirée. Enfin sur ce " Blog Média " ce dimanche.... photographes de " mode " & " mannequins ".... perfectionnement... à voir.

Monsieur le maire, avec une cinquantaine d'Ecuratiens, a présenté son activité et ses projets sur la commune. Partant de la nouvelle grande région à cette très sympathique commune à quelques coups d'accélérateurs de Saintes. Certes sans oublier la fameuse C.D.A qu'il a cité dans son allocution, enfin ces mutualisations des moyens entre diverses communes, certes avec Saintes, mais aussi avec Saint Georges des Côteaux. Puis il a invité la population présente à partager la galette.. bien sûr avec la surprise de la fameuse fève. Bien sûr la royauté fut de mise dans son petit univers républicain, aussi il a pris la pose avec les monarques d'un jour. Merci Monsieur le Maire pour ce bon accueil et cette gestion qui n'est pas toujours si facile avec des obligations budgétaires importantes et sans grands moyens, on pourrait dire sans grandes rentrée financières, surtout avec les désengagements successifs de l'état. Tel ce projet qui concerne la sécurité routière au traversé de la cité rurale. A l'année prochaine avec,on le souhaite un chiffre supérieur à la soixantaine de participants de cette soirée. Enfin sur ce " Blog Média " ce dimanche.... photographes de " mode " & " mannequins ".... perfectionnement... à voir.

23 - Un joli petit village " Ecurat " - Education technique pour photographe et modèles avec Photographic Académy of Atlantic

Voir les commentaires

20 - Caméra cachée à Saintes - L'arc sur le pont .. romain - Souvenir Français à l'école Pasteur

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Un pays

Une ville

Une école

 

Des souvenirs de notre pays.

 

20 - Caméra cachée à Saintes - L'arc sur le pont .. romain - Souvenir Français à l'école Pasteur
20 - Caméra cachée à Saintes - L'arc sur le pont .. romain - Souvenir Français à l'école Pasteur20 - Caméra cachée à Saintes - L'arc sur le pont .. romain - Souvenir Français à l'école Pasteur20 - Caméra cachée à Saintes - L'arc sur le pont .. romain - Souvenir Français à l'école Pasteur
20 - Caméra cachée à Saintes - L'arc sur le pont .. romain - Souvenir Français à l'école Pasteur20 - Caméra cachée à Saintes - L'arc sur le pont .. romain - Souvenir Français à l'école Pasteur

" Souvenir Français " à l'école de Saintes

L’école primaire Pasteur est devenu la maison du « Souvenir Français » l’espace de quelques heures.

Une soixantaine de participants dans la classe réunis pour l’assemblée générale du comité du « Souvenir Français de Saintes ». Différentes prises de paroles ont ouvert la séance, entre autres J-C Laujac, président du comité saintais, Christian Barbe (délégué départemental sortant du SF), Julien Hauser (V.D.K Cimetière militaire allemand en France), Françoise Bleynie (Adjointe au maire déléguée aux écoles), Claude Lucazeau (adjoint au maire de Saint Simon de Pellouaille), ainsi qu’un mot du nouveau délégué départemental du « S-F », Nicolas Groscolas.

Justement restons un moment avec notre nouveau délégué et voyons un peu son parcours…

Ancien inspecteur d’académie, il était originaire de la Lorraine, donc pour lui les mots Verdun et croix de Lorraine l’avaient bien suivi dans sa vie. Puis son temps en Algérie où il avait passé 27 mois dans les bidons-ville pour y mener une action menant à détecter des attentats programmés. Puis en Allemagne il y a eu cette rencontre entre François Mitterrand et Helmut Kohl le président allemand, une belle rencontre de réconciliation. C’est aussi ce temps où il a œuvré pour la plantation d’arbres sur les champs de bataille de la grande guerre, aidé en cela par la jeunesse.  Et dans les derniers temps de ses activités professionnelles, ce fut de déjouer les tentatives de pénétrations de sectes dans certaines écoles.

Ainsi notre nouveau délégué sait de quoi il parle quand il s’agit de se souvenir… et de réconciliation.

Le grand rituel c’est de transmettre la mémoire par la remise de livres, ainsi divers livres ont été remis à la bibliothèque scolaire.

Cerise sur la gâteau, sinon sur la galette des rois, ce fut cette BELLE Marseillaise, les deux classes debout (46 élèves du CE 2 et du CM1) accompagnés par les assistants adultes.

Nous avons aussi eu l’occasion d’écouter l’élu de Saint Simon de Pellouaille qui nous a narré la cérémonie où avait été invitée la petite fille d’un aviateur américain dont l’avion était tombé en mer au large de Marennes. Le S-F et le consulat américain de Bordeaux avaient apporté leur aide financière pour cette manifestation (Pose de plaques et restauration d’une tombe).

Un petit moment de surprise quand une des enseignante a demandé la parole pour un des enfants qui avait une question à poser. Ainsi…

« Pourquoi entretenir ces mauvais souvenirs… ? »

Réponse de Christian Barbe…. Lui qui sait depuis longtemps parler aux enfants.

« Une cérémonie, on appelle cela une commémoration. Elle rappelle surtout la fin d’une guerre, chaque pays a eu ses victimes. On chante ainsi la Marseillaise, c’est le chant de la France. On honore nos victimes, comme les autres pays honorent les leurs. Ceci pour ne pas oublier ».

Avant de procéder à la lecture du rapport moral et financier, avant de partager les verres de l’amitié entre jeunes et anciens jeunes, a eu lieu la remise de diplômes et de médailles.

Julien Hauser, après s’être vu remettre la médaille du « S-F » a annoncé à la salle une bonne nouvelle.

« Un projet est en voie d’aboutir. C’est l’inscription à l’U.N.E.S.C.O de certains sites de mémoire de la grande guerre ».

Puis la séance officielle a été clôturé par le délégué départementale, certes pas sur une nouvelle optimiste mais qui permet de se rappeler…. Qu’il faut toujours avoir à l’esprit la vigilance et la perte de mémoire, voici…

«  Après les terribles attentats contre la France, dans certaines écoles des élèves ont refusé de chanter NOTRE Marseillaise ».

A l’année prochaine.

 

 

 

*******************************

Nouveau jeu à Saintes...

" Pas vu pas pris "

" La caméra cachée "

Culture-Histoire approuve cette initiative... mais où donc sont ces super lorgnettes.... !   Enfin à quelques-pas de ce panneau, notre arc de Germanicus nous rappelle son prestigieux passé, quand les tribuns romains passaient sous ses arches.

Culture-Histoire approuve cette initiative... mais où donc sont ces super lorgnettes.... ! Enfin à quelques-pas de ce panneau, notre arc de Germanicus nous rappelle son prestigieux passé, quand les tribuns romains passaient sous ses arches.

20 - Caméra cachée à Saintes - L'arc sur le pont .. romain - Souvenir Français à l'école Pasteur

Voir les commentaires

17 - Notre terre ou un autre monde - Education religieuse et civique - Crue à la baisse

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

On veut apprendre les religions aux jeunes...

Un courrier à lire...

" Monsieur le Maire, 

   Monsieur le proviseur du collège René Caillié de Saintes...

".... Nous regrettons, selon micro-rumeur, que l'église St Vivien (Saintes) soit fermée quelques jours dans la semaine. La cause en étant que des jeunes squattent le porche, voire pénètrent dans le lieu de culte, non dans le but de s'y recueillir, aussi il s'en suit aussi quelques inconvénients. Apprendre les religions aux jeunes c'est bien, mais il faudrait aussi leur apprendre, tout au moins leur dire, que les lieux de cultes sont aussi les lieux de liberté des autres. Puis en passant une super suggestion: Il faudrait un abri, genre abri pour arrêt de car sur la place St Vivien, en effet aucune structure pour cette partie de la jeunesse étudiante pour se reposer, voire s'abriter en attendant leur moyen de transport.  Nous ne vous demandons pas d'accuser réception de la présente, mais tout au moins de faire le nécessaire. Avec nos cordiales salutations..... Des Saintais, croyants et non-croyants associés ".

".... Nous regrettons, selon micro-rumeur, que l'église St Vivien (Saintes) soit fermée quelques jours dans la semaine. La cause en étant que des jeunes squattent le porche, voire pénètrent dans le lieu de culte, non dans le but de s'y recueillir, aussi il s'en suit aussi quelques inconvénients. Apprendre les religions aux jeunes c'est bien, mais il faudrait aussi leur apprendre, tout au moins leur dire, que les lieux de cultes sont aussi les lieux de liberté des autres. Puis en passant une super suggestion: Il faudrait un abri, genre abri pour arrêt de car sur la place St Vivien, en effet aucune structure pour cette partie de la jeunesse étudiante pour se reposer, voire s'abriter en attendant leur moyen de transport. Nous ne vous demandons pas d'accuser réception de la présente, mais tout au moins de faire le nécessaire. Avec nos cordiales salutations..... Des Saintais, croyants et non-croyants associés ".

Par contre côté crue le débordement semble calmé.

Par contre côté crue le débordement semble calmé.

 

******************************

Le temps passe....!

Est-ce nous qui passons..?

 

" Le passé resurgit de la nuit des temps "

Sur cette planète la vie existe-t-elle toujours ou a-t-elle cessé d'exister...?

Sur cette planète la vie existe-t-elle toujours ou a-t-elle cessé d'exister...?

Le regard est toujours trompeur, même les certitudes d'hier, voire celles des grands cerveaux. La vie fut, Elle a été enfouie puis des millénaires et elle nous en ressort la traçabilité dès que le temps dégrade son enveloppe d'une relative éternité.. Ces fabuleux petits " animaux " (souvent marins) se manifestent dans la pierre, depuis leur si petites structures qui furent si fragiles en leur temps. Bien lintain, mais l'histoire se répète, telles nos civilisations, même intra-muros à Saintes, qui se meurent chaque jour... ainsi des empires ont disparu, sans cesse renouvelés au fil des ans, des siècles des millénaires.
Le regard est toujours trompeur, même les certitudes d'hier, voire celles des grands cerveaux. La vie fut, Elle a été enfouie puis des millénaires et elle nous en ressort la traçabilité dès que le temps dégrade son enveloppe d'une relative éternité.. Ces fabuleux petits " animaux " (souvent marins) se manifestent dans la pierre, depuis leur si petites structures qui furent si fragiles en leur temps. Bien lintain, mais l'histoire se répète, telles nos civilisations, même intra-muros à Saintes, qui se meurent chaque jour... ainsi des empires ont disparu, sans cesse renouvelés au fil des ans, des siècles des millénaires.
Le regard est toujours trompeur, même les certitudes d'hier, voire celles des grands cerveaux. La vie fut, Elle a été enfouie puis des millénaires et elle nous en ressort la traçabilité dès que le temps dégrade son enveloppe d'une relative éternité.. Ces fabuleux petits " animaux " (souvent marins) se manifestent dans la pierre, depuis leur si petites structures qui furent si fragiles en leur temps. Bien lintain, mais l'histoire se répète, telles nos civilisations, même intra-muros à Saintes, qui se meurent chaque jour... ainsi des empires ont disparu, sans cesse renouvelés au fil des ans, des siècles des millénaires.
Le regard est toujours trompeur, même les certitudes d'hier, voire celles des grands cerveaux. La vie fut, Elle a été enfouie puis des millénaires et elle nous en ressort la traçabilité dès que le temps dégrade son enveloppe d'une relative éternité.. Ces fabuleux petits " animaux " (souvent marins) se manifestent dans la pierre, depuis leur si petites structures qui furent si fragiles en leur temps. Bien lintain, mais l'histoire se répète, telles nos civilisations, même intra-muros à Saintes, qui se meurent chaque jour... ainsi des empires ont disparu, sans cesse renouvelés au fil des ans, des siècles des millénaires.

Le regard est toujours trompeur, même les certitudes d'hier, voire celles des grands cerveaux. La vie fut, Elle a été enfouie puis des millénaires et elle nous en ressort la traçabilité dès que le temps dégrade son enveloppe d'une relative éternité.. Ces fabuleux petits " animaux " (souvent marins) se manifestent dans la pierre, depuis leur si petites structures qui furent si fragiles en leur temps. Bien lintain, mais l'histoire se répète, telles nos civilisations, même intra-muros à Saintes, qui se meurent chaque jour... ainsi des empires ont disparu, sans cesse renouvelés au fil des ans, des siècles des millénaires.

Voir les commentaires

14 - Historiens et passionnés de notre histoire " Crash 44 " Découverte majeure - Patchwork d'une action municipale : Esplanade lycée et portail sur la ville - La crue Charente

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Fleuve en crue: 4 m 50

Lycée nouveau regard

La réalisation municipale, on dira visible et magistrale dans le domaine palpable au quotidien, est bien pour 2015 l'esplanade d'accueil des lycéens dans leur établissement de Bellevue. Quant à la Charente nul ne peut revendiquer ses humeurs débordantes... en effet il y fort longtemps qu'elle est la maîtresse de son lit et de ses berges, certes modifiées au cours des millénaires.
La réalisation municipale, on dira visible et magistrale dans le domaine palpable au quotidien, est bien pour 2015 l'esplanade d'accueil des lycéens dans leur établissement de Bellevue. Quant à la Charente nul ne peut revendiquer ses humeurs débordantes... en effet il y fort longtemps qu'elle est la maîtresse de son lit et de ses berges, certes modifiées au cours des millénaires.
La réalisation municipale, on dira visible et magistrale dans le domaine palpable au quotidien, est bien pour 2015 l'esplanade d'accueil des lycéens dans leur établissement de Bellevue. Quant à la Charente nul ne peut revendiquer ses humeurs débordantes... en effet il y fort longtemps qu'elle est la maîtresse de son lit et de ses berges, certes modifiées au cours des millénaires.

La réalisation municipale, on dira visible et magistrale dans le domaine palpable au quotidien, est bien pour 2015 l'esplanade d'accueil des lycéens dans leur établissement de Bellevue. Quant à la Charente nul ne peut revendiquer ses humeurs débordantes... en effet il y fort longtemps qu'elle est la maîtresse de son lit et de ses berges, certes modifiées au cours des millénaires.

 

*******************************

Découverte majeure

Crash " 5/1/44 "

Après la découverte de plus de 6000 fragments - éléments, une découverte majeure sur le site d'un crash.
Après la découverte de plus de 6000 fragments - éléments, une découverte majeure sur le site d'un crash.
Après la découverte de plus de 6000 fragments - éléments, une découverte majeure sur le site d'un crash.
Après la découverte de plus de 6000 fragments - éléments, une découverte majeure sur le site d'un crash.
Après la découverte de plus de 6000 fragments - éléments, une découverte majeure sur le site d'un crash.

Après la découverte de plus de 6000 fragments - éléments, une découverte majeure sur le site d'un crash.

Jamais l'élément découvert n'aurait été pensé, mais cette découverte pourrait concrétiser des années de recherches du moindre indice sur la traçabilité du combat, du vécu des aviateurs, du crash et de la mort du pilote.
Jamais l'élément découvert n'aurait été pensé, mais cette découverte pourrait concrétiser des années de recherches du moindre indice sur la traçabilité du combat, du vécu des aviateurs, du crash et de la mort du pilote.
Jamais l'élément découvert n'aurait été pensé, mais cette découverte pourrait concrétiser des années de recherches du moindre indice sur la traçabilité du combat, du vécu des aviateurs, du crash et de la mort du pilote.
Jamais l'élément découvert n'aurait été pensé, mais cette découverte pourrait concrétiser des années de recherches du moindre indice sur la traçabilité du combat, du vécu des aviateurs, du crash et de la mort du pilote.
Jamais l'élément découvert n'aurait été pensé, mais cette découverte pourrait concrétiser des années de recherches du moindre indice sur la traçabilité du combat, du vécu des aviateurs, du crash et de la mort du pilote.
Jamais l'élément découvert n'aurait été pensé, mais cette découverte pourrait concrétiser des années de recherches du moindre indice sur la traçabilité du combat, du vécu des aviateurs, du crash et de la mort du pilote.
Jamais l'élément découvert n'aurait été pensé, mais cette découverte pourrait concrétiser des années de recherches du moindre indice sur la traçabilité du combat, du vécu des aviateurs, du crash et de la mort du pilote.
Jamais l'élément découvert n'aurait été pensé, mais cette découverte pourrait concrétiser des années de recherches du moindre indice sur la traçabilité du combat, du vécu des aviateurs, du crash et de la mort du pilote.
Jamais l'élément découvert n'aurait été pensé, mais cette découverte pourrait concrétiser des années de recherches du moindre indice sur la traçabilité du combat, du vécu des aviateurs, du crash et de la mort du pilote.

Jamais l'élément découvert n'aurait été pensé, mais cette découverte pourrait concrétiser des années de recherches du moindre indice sur la traçabilité du combat, du vécu des aviateurs, du crash et de la mort du pilote.

L'alliance du capitaine Charles Donald Cole rejoint la famille de ce pilote. Il en est de même pour la plaque militaire découverte le 28 novembre 2015. Ce 7 janvier 2016, la boucle semble bouclée.....
L'alliance du capitaine Charles Donald Cole rejoint la famille de ce pilote. Il en est de même pour la plaque militaire découverte le 28 novembre 2015. Ce 7 janvier 2016, la boucle semble bouclée.....

L'alliance du capitaine Charles Donald Cole rejoint la famille de ce pilote. Il en est de même pour la plaque militaire découverte le 28 novembre 2015. Ce 7 janvier 2016, la boucle semble bouclée.....

Voir les commentaires

12 - Arc sans protection - Le St des objets perdus - Inondations à Saintes - appel pour un " Doudou "

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Le plot de l'arc de triomphe

Départ pour quelques faits anodins

Toujours sur la place Bassompierre... un service à rendre pour une famille.. un " doudou " égaré....

Toujours sur la place Bassompierre... un service à rendre pour une famille.. un " doudou " égaré....

tout en bas de la place Bassompierre, le fleuve fierté de la Saintonge.... fait des siennes en sortant de son lit....

tout en bas de la place Bassompierre, le fleuve fierté de la Saintonge.... fait des siennes en sortant de son lit....

Et bien sûr un petit fait du jour qui aurait pu passer inaperçu.... mais est-ce de l'affabulation..... Qui invoquer quand nous avons perdu quelque chose, voici une pite...!
Et bien sûr un petit fait du jour qui aurait pu passer inaperçu.... mais est-ce de l'affabulation..... Qui invoquer quand nous avons perdu quelque chose, voici une pite...!
Et bien sûr un petit fait du jour qui aurait pu passer inaperçu.... mais est-ce de l'affabulation..... Qui invoquer quand nous avons perdu quelque chose, voici une pite...!
Et bien sûr un petit fait du jour qui aurait pu passer inaperçu.... mais est-ce de l'affabulation..... Qui invoquer quand nous avons perdu quelque chose, voici une pite...!
Et bien sûr un petit fait du jour qui aurait pu passer inaperçu.... mais est-ce de l'affabulation..... Qui invoquer quand nous avons perdu quelque chose, voici une pite...!

Et bien sûr un petit fait du jour qui aurait pu passer inaperçu.... mais est-ce de l'affabulation..... Qui invoquer quand nous avons perdu quelque chose, voici une pite...!

12 - Arc sans protection - Le St des objets perdus - Inondations à Saintes - appel pour un  " Doudou "
12 - Arc sans protection - Le St des objets perdus - Inondations à Saintes - appel pour un  " Doudou "

Voir les commentaires

10 - Actualité, faits mineurs ou majeurs en baisse... en 2016

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Merci pour votre fidélité..

.. rien de nouveau.... !

Mais cela ne va pas tarder.

Aucun fait majeur...

Aucun fait à minima qui en veuille la peine.

Mais c'est pour bientôt.

Par contre un fait " majeur " dans les recherches historiques de l'auteur de Culture-Histoire...

Découverte d'une alliance disparue depuis 71 ans...

Avec une chance " incroyable " l'alliance du capitaine Charles Donald Cole (Mort pour la France le 5 janvier 44 à bord de son bombardier) a été retrouvée, pour quelques centimètres de grattage de plus.. sinon c'était perdue pour toujours... sinon l'éternité..., certes conjugale, mais aussi celle des héros. Cette anneau nuptial sera retourné à la famille aux USA, en attendant  il a été sécurisée auprès des autorités municipales où s'est crashé l'avion " B 17 ". La ténacité a payé, même si cet élément de la traçabilité de ce fait de guerre n'avait jamais été supposé être retrouvé.

Avec une chance " incroyable " l'alliance du capitaine Charles Donald Cole (Mort pour la France le 5 janvier 44 à bord de son bombardier) a été retrouvée, pour quelques centimètres de grattage de plus.. sinon c'était perdue pour toujours... sinon l'éternité..., certes conjugale, mais aussi celle des héros. Cette anneau nuptial sera retourné à la famille aux USA, en attendant il a été sécurisée auprès des autorités municipales où s'est crashé l'avion " B 17 ". La ténacité a payé, même si cet élément de la traçabilité de ce fait de guerre n'avait jamais été supposé être retrouvé.

Voir les commentaires

6 - Personnages de la nativité et philo...!

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Autour d'un nouveau né, à vos réflexions...!

6 - Personnages de la nativité et philo...!

Voir les commentaires

1 2 > >>