Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

29 - Alerte au gaz Saintes.... Auncune fuite détectée - Manifestations.. Urnes de la rue - St Pierre.. in vitro..

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

 

Abbaye aux dames....  Odeur suspecte

 

29-02-12-067.jpg

 

Odeur suspecte.

Effectif compétent sur place..... aucune fuite détectée.


 

Qualité de la vie...

... POUVOIR D'ACHAT - Manifestation avec les anciens

 

29-02-12-109.jpg

 

29-02-12-108.jpg

 

C'est le cri des manifestants, il est question de retraités qui manifestent pour améliorer les choses de la vie.

Mais une interrogation demeure... " C'est dans la rue qu'on va gagner... " Dans ce cas c'est bien d'accord, mais alors dissolution de l'assemblée nationale, les députés ne servent plus à rien. passons à la représentation directe ou au sacré référendum ?  En fait les lois provienent-elles vraiment du désir de la base dans sa totalité ou d'une infime partie de cette base qu'est le peuple...? Où les dépurés vont-ils chercher les fondamentaux de ces lois...?  Puisqu'il faut tujours venir " piailler " dans la rue...!!!!!!!!!!!!!!!!!!

 


St Pierre de Saintes - Détails

 

Transept Sud de la cathédrale

 

29-02-12 085

 

Vue imprenable

 

29-02-12 080

 

" Détail "

 

29-02-12 083

 

Yahvé... dans son triangle, trinitaire...!!!!!!!!!!!!

 

29-02-12 096

 

Fabriqué par un artisan de Toulouse, L.V Gesta.

 

29-02-12 089

 

Clef de voûte à la croisée. Le motif central n'existe plus depuis la révolution. En effet des instructions avaient été données à tous les maçons pour qu'ils détruisent à coups de burin tout ce qui était représentation religieuse. En ce temps-là, redevenue bâtiment d'état / bien national, la cathédrale avait été louée à un commerçant et elle portait le n 144 dans la rue.

 

 


Voir les commentaires

28 - Travaux en quartier dit .. grands ensembles - Travaux d'enfants

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

 

Rénvation quartier " La fenêtre " Saintes

 

" Un vrai chantier "

 

29-02-12 02229-02-12 044

 

D'un côté et de l'autre

 

29-02-12 054

 

Cours de l'hippodrome romain, on pourrait le dédier à Robert Doisneau. mais ce n'est pas le cours de l'hippodrome de Longchamp, certainement cher à ce célèbre photographe.

 

29-02-12 052

 

Nouvelles faàade d'immeuble

 

Copie de 29-02-12 059

 

Copie de 29-02-12 066

 

Mais pour les habitants de ce quartier.. depuis pus d'une dizaine de mois..... que de bruits. Enfin c'est pour un mieux.

 


 

Heureusement .. Madame Merle ..

 

.. flâne ailleurs...

 

29-02-12 015

 

 


 Côté enfance.. Travaux créatifs

 

 

28-02-12-013.jpg

 

" Dit petit d'homme.. Dessine-nous la terre "

Voir les commentaires

26 - Flânerie dans le monde romain

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Amphithéâtre de Saintes

 

Faute de Saintais... voyons dans le monde gallo-romain... y aurait-il du neuf...?

 

26-02-12 019

 

Gladiator

 

26-02-12 021

 

26-02-12 005  26-02-12 046

 

Une main moderne se pose là où le maçon gallo-romain a posé ses mains.... moellons et fameux ciment d'époque.

A droite détail d'une voùute d'entrée.

 

26-02-12 059

 

Cet empire romain très renversant, mais il connut lui aussi le fameux renversement, voire sa fameuse chute.

 

26-02-12 045

 

26-02-12 064

 

26-02-12 076  26-02-12 071

 

Deux ennemis de la conservation du patrimoine...

La végétation et ses dégats sur le ciment gallo-romain.

A droite celle des hommes (Détail)

 

26-02-12 006

 

L'auteur de Culture - Histoire qui visite ces leiux depuis des décennies, a toujours connu ce fameux écoulement de terre, voire glissement de terrain. Dommage ce fut certainement une belle porte dans l'antiquité.

 


Voir les commentaires

23 - Base aérienne - EETAA 722 .. Promotion en marche - Fréderic Neveu candidat UMP .. Portrait - Elagage à Saintes

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Elégage les grands moyens

 

24-02-12 024

 

Cours national / Coeur de la cité

 

24-02-12 031

 

Etonnant ces robots élévateurs

 


 

Fin d'instrution pour Militaire Technicien de l'Air

 

Tricolore....... Fier comme un étendard

 

Le drapeau qui préside à la présentation au drapeau de la promotion, qui vient de terminer l'instruction des M.T.A, a ses lettres de noblesse " Drapeau de la première escadre de chasse " qui a participé à la bataille de France (1940)

 


 

23-02-12 002

 

Une centaine d'hommes viennent de terminer leurs six semaines d'instrutions sur la base de Saintes (EETAA 722 - Capitaine Albert Raffin). Ils vont rejoindre leurs bases respectives et les lieux où le service de la France le veut.

 

23-02-12 088

 

Les troupes ont été passées en revue par le Colonel Bertrand Renon, puis à leur tour elles défilent devant les autoritsé, les corps constitués, voire les invités civils.

 

 

23-02-12 076

 

Sur l'artère principal de la base. A droite, on reconnaîtra Frédéric Neveu (Candidat aux législatives que l'on retrouvera dans ces pages)

En ce début d'année cette promotion ne comptait que quelques centaines d'hommes.... Militaires techniciens de l'air (78) et volontaires militaires du rang (26).

 

Le Colonel a félicité un militaire, mécanicien pilote sur avion remorqueur de planeur. En effet il a avait réussi à faire atterrir sans dommage humain, ou matériel, son avion. (Centre des planeurs de Saintes) Puis bien sûr il a rappelé que ces formations, ici et en d'autres lieux, permettent de mener à bien des missions, en temps et en heure voulue. telles les missions en Lybie où l'aviation française était présente sur les bases de Solenzara en Corse et sur des bases de Chypre.

 

23-02-12 004 23-02-12 109

 

Place d'armes (ou d'honneur) après la cérémonie, à droite (x) le colonel commandant la base, Bertrand Renon.

Après la cérémonie, pour quelques mots et des remises de diplomes, tous se sont retrouvés dans une salle pour, en fin de cérémonie, prendre quelques réconforts.. bien mérités.


Neveu Frédéric –  UMP - Portrait.

 

Candidat aux législatives juin 2012

 

3ième circonscription Saintes – Saint-Jean d’Angély

 

PORTRAIT

 

     Saintais par ses parents, Charentais par ses grands-parents qui étaient agriculteurs dans le sud du département. Né le 20 juillet 1975, il a un grand-frère. Sa mère travaillait à la Sécurité sociale, quant à son père il était facteur à la poste.

 

     Frédéric Neveu est Chrétien, mais non pratiquant. Il est marié, son épouse travaille dans le marketing (compagnie d’assurances). Leur couple a un petit garçon de 3 ans, Maxime.

 

     Il a fait ses études primaires à l’école communale de Fontcouverte, puis à Saintes il est passé par le collège, pour terminer au lycée où il a obtenu le Baccalauréat avec mentio n. Il se retrouvait souvent bon premier des classes. En parallèle il était affilié au « Tennis-club », il jouait à un haut niveau, il avait été jusqu’en « national 3 ». Très sportif, il était aussi un adepte du football. (Ce qui a peut-être développé son esprit de combativité… NDLR)

     Il s’est retrouvé à Paris pour la suite de ses études, c’est ainsi qu’il est entré à l’école préparatoire publique, établissement Louis Legrand (math sup / Math spéciales).

 

23-02-12 143


     Mais comme il le précise lui-même… « J’ai failli renoncer, période de doute. Mais ma mère est intervenue et elle m’a remis sur la bonne voie. C’est alors que j’ai eu le déclic ».

 

     Il est alors rentré dans une grande école « Polytechnique » (Palaiseau), c’est une école militaire d’ingénierie fondée par Napoléon 1er. Il en est sorti 12ième au bout de trois années d’études.

     Mais ce n’était pas terminé… sacré cursus…

     Il a suivi pendant trois ans un enseignement encore plus pointu, en effet il est rentré au corps des ponts et chaussées. Cette école forme les grands ingénieurs de l’état.

 

 

     Puis la carrière professionnelle s’est mise en route.

« A mes 25 ans j’ai voulu revenir en Charente-Maritime »

 

     Il est rentré à la D.D.E (Direction départementale de l’équipement) et il y a occupé le poste de directeur des routes en Charente-Maritime.

« A ce titre j’ai dessiné le grand axe… Saintes – Saujon, communément appelé la « 2 fois 2 voies ».

 

     Puis il avait été remarqué et sollicité par un « technicien du gouvernement », on peut appeler ainsi Dominique Bussereau, Ministre Charentais, mais surtout Secrétaire d’état aux transports.

     C’est ainsi qu’en 2003, le Ministre lui avait demandé de travailler à son cabinet comme conseiller ferroviaire auprès de son ministère. Ceci de 2003 à 2005. Au cours de cette fonction il avait travaillé sur le dossier d’une future ligne TGV « Niort / Saint-Jean d’Angély / Saintes ».

 

     Mais Monsieur Neveu, cette affaire semble enterrée… ?

     « Certainement pas, ce n’est plus qu’une question de financement »

 

     En 2005 il est nommé commissaire du gouvernement pour les « Lois de financement ».

 

     Toujours en 2005 il se retrouve dans un grand groupe national qui regroupe plusieurs entreprises sur le territoire. Bien que l’une de ces entreprises existe sur Saintes, il n’a aucun rapport direct avec son activité professionnelle en région parisienne. En fait il a dirigé des P.M.E (*) filiales de ce grand groupe. Rien à voir non plus avec ses futurs engagements politiques. .

(*) Elles comprenaient souvent une centaine de personnes, c’tait vraiment des actions de terrain.

 

     Toutes ces activités vont lui servir, comme il tient absolument à le préciser…

« Connaissant parfaitement les services publics et privés, j’en retire une force d’action ».

 

     En fait on pourrait dire que ces diverses activités, dont des postes à responsabilités, l’ont certainement propulsé vers cette vocation, pas si tardive, de représentant du peuple.

 

     Laissons la parole au candidat…

 

     « Je veux aider le territoire sur lequel je vais être élu comme député. Avec comme actions prioritaires : Emplois et développement économique. Je tiens à dire que je suis actuellement en disponibilité de la fonction publique depuis 2005 et que si je suis élu je démissionnerais de ma fonction actuelle du privé ».

 

     Mais aussi…

     « Je voulais aider la C-M. J’ai la construction dans l’âme, construire des choses. Je suis un pragmatique, avec le bon sens de la terre.

Je suis arrivé à droite, car je suis pour l’ascension sociale par le travail.

Je suis issu d’une famille modeste, par mes parents et mes grands-parents. Et pourtant mes parents avaient choisi l’option « gauche ».

 

23-02-12 160

 

Deux jeunes de l'UMP qui visent la députation.... servir le PEUPLE à leur manière.

A droite de Fréderic, Sally Chadjaa, née en 1977. Candidate sur la circonscription " La Rochelle - Ile de Ré ", en fait pour 20 communes.

Sally est déjà conseillère régionale, sur la liste de Dominique Bussereau, depuis 2010. Elle est aussi conseiller municipale à La Rochelle. Sont-ils les symboles d'une FRance Forte.... ? Ils le croient, ils vont tout faire pour nous le prouver, pour amener cette France à être forte.

 


 

 

Une remarque, un détail qui aurait pu tout changer. En effet, vers ses 14 / 15 ans Fréderic Neveu avait vraiment pensé s’orienter vers une carrière du sport.

 

 

Voir les commentaires

20 - Mystères à l'abbaye aux dames ... l'auteure M.G Brettshe - Un mort dans le fleuve Charente - Elagages à hauts risques

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

  Au voleur......

 

Attention deux vols ont eu lieu ces derniers jours au domicile de particuliers.

 

Secteur Daniel Massiou / La fenêtre / Saintes

 

Soyons solidaires, ayons toujours un oeil aux aguets. Puis il faut savoir que parfois nous sommes des cibles et pistés...


Elégance et mystères.....

 

" Abbaye aux dames " de Saintes

 

" Mystères à l'abbaye-aux-dames ", un livre de M.G Brettshe

  

     28 ans, native de La Rochelle, Maud vous présente M.G Brettshe

Auteure d’une énigme ou d’un roman fiction…

 

20-02-12 017

 

     En avril 2011 ce fut la sortie de son quatrième livre et, pour nous saintais, cet ouvrage ne peut passer inaperçu. En effet il concerne le fameux site de l’abbaye-aux-dames, toujours célèbre, mais avant la révolution française ce couvent des sœurs bénédictines fut aussi de fameuse renommée, certaines religieuses étaient issues de grandes familles françaises.

 

20-02-12 032


     Mais rentrons au cœur du sujet, avant de nous laisser entraîner dans le tourbillon de l’étrange.


     A quand remonte cette envie d’écrire… ?

  - C’était peut-être en attente en moi, mais je pense que depuis mon adolescence j’y pensais. Avant ce dernier livre, j’ai écrit trois ouvrages édités chez Edilivre et à la Société des écrivains. Déjà il était question d’étrange car dans l’un de ces ouvrages il était question d’êtres de lumière.


  Pourquoi cette attirance vers ce monde que l’on peut appeler le paranormal… ?

  - Déjà ma mère a navigué dans le domaine de la parapsychologie, essentiellement la numérologie. Puis cette curiosité qui m’a poussée à allez voir ce qui se passait « à côté » (ou de l’autre côté .. ndlr).


     Quelles sont les raisons qui vous ont emmené à l’intérieur de l’abbatiale et de ses bâtiments conventuels…. ?

    - J’avais envie de faire vivre une histoire sur un site régional, voire locale. Et là j’avais sous la main un bâtiment mythique, de surcroît un très bel ensemble architectural et historique. En ces lieux, pour mon scénario, je ne pouvais qu’y intégrer des fantômes de tous ces êtres du passé et très proches de nous. Religieuses et soldats. (la plus célèbre étant la dernière Abbesse Madame Baudéan de Parabère). En fait je n’avais pas de fil conducteur de la première page à la dernière, je savais ce que je voulais, rentrer dans le monde de l’étrange, tout s’est alors mis en place au fil des jours.


     Connaissiez-vous l’existence de ce fameux trésor de l’abbaye aux dames, fabuleux ou mythique lui aussi… ?

  - J’en avais vaguement entendu parler au cours de mon étude sur les documents historiques.


     Je sais que votre famille demeure très près de l’abbaye, en retrouve-t-on des membres dans votre roman… ?

   - C’est indéniable et cette proximité m’a facilité les choses. Tous les personnages sont de fiction, sauf l’Abbesse et des proches qui ont changé de noms. Mais je ne veux pas dévoiler l’intimité de mes personnages, fictifs ou réels.


     Vous a-t-on facilité l’accès des lieux et avez-vous vraiment rencontré le curé de la paroisse… ?

     - Oui on m’a permis de me rendre dans tous les tous du site, par contre je n’ai pas rencontré le prêtre de cet église.


     Je vous remercie Maud, je pense que ce livre va " titiller " la curiosité de nombreux saintais, bien au-delà d’ailleurs…. Peut-être que les chercheurs de trésors sont en tourner les pages avec avidité. Car en fait c’est aussi un réel voyage au cœur du site de l’abbaye aux dames…… en y frôlant ses mystères, avec des risques avérés d’ailleurs, car votre petite équipe de chercheurs de l’étrange en a d’ailleurs fait les frais.

 

20-02-12 041


     Bonne chance aussi pour le prochain ouvrage qui portera sur la ville de La Rochelle, mais avant de se quitter, avez-vous une devise… ?

     « Cela arrive plus vite qu’on le croit. Il faut oser »

 

Notes de la rédaction :

     L’auteur de Culture-Histoire a passé son enfance dans ses lieux où il y a même été enfant de chœur, il connaît des endroits secrets révélés par des anciens. Puis cette vierge à l’enfant qui fut découverte lors de l’effondrement du sol vers l’entrée principale de l’abbaye. Enfin cette pierre représentant une tête, placée dans le mur extérieur du logement de l’abbesse (disparue depuis par le fait de maçons). Enfin cette fameuse nuit où couchant dans une cellule de nonne, il eut la vision de deux visages ; en cette nuit il était seul avec un proche dans le site de l’abbaye aux dames.

 

20-02-12 023

 

(photo inédite, certainement jamais prise, même le regard humain n'avait pas vu ce mystérieux orifice... depuis des siècles, dissimulée derrière une colonne. Seul le numérique a pu s'en approcher ce jour)

 

Références de l’auteure :

Auto-entrepreneur / Edition numérique

www.brettshe.com

 

 


 

Un corps en bordure de la Charente

 

20-02-12 004

 

Vers 14 h 30, la police en bordure de la Charente, sur la cale un corps recouvert d'un drap blanc.

 

20-02-12 045

 

Le corps a été enlevé.

 

Un corps doit aussi attendre le certificat de décès, malgré tout seul un médecin peut constater la mort. Il faut ensuite déterminer si ce corps est celui d'une personne qui a été assassinée ou bien si elle s'est suicidée ou a été victime d'un accident ou d'un malaise fatale...?

 

 


 

Elagage en ville... des risques

 

17-02-12 007

 

De derrière les murs de la prison... quelques-uns voient d'un très bon oeil ces élévateurs, ils pourraient ainsi jouer les " filles de l'air "...

 

21-02-12 001

 

Jardin de la sous-préfecture... certains disent que c'était aussi la demeure des envahissants étourneaux.

 

21-02-12 003  21-02-12 002

 

De drôles d'oiseaux.....

 


 

Retour du guitariste Antonio

 

21-02-12 012

 

Et .... viva Espana

 

 

 

Voir les commentaires

18 - Toquenelle amitié direction & salariés - Croit vif.... les templiers de Cressac (16) - Chat au balcon

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Une pyramide pour quoi faire...???

 

Restez fidèles à ce blog / média, vous le saurez dans les jours à venir.

 

19-02-12 007

 

(photo non retouchée)

 

Ce sera en deux clips, phase et en phase 2.

 


 

Très bientôt découvrez Maud

Auteure de l'étrange " Mystère à l'abbaye aux dames "

 

Interviewée par l'auteur de ce blog, certes, mais elle va, de ce fait,  rencontrer le même homme qui a vécu son enfance sur le site de la célébre abbaye, en y ayant appris des petits secrets.  Puis toujours ce même homme, romancier et historien, a connu lui aussi des faits étranges sur ce site au coeur de Saintes.

 

17-02-12-011.jpg

 

Ce lundi interview en centre ville, devant un café.... le moment promet bien des surprises, surtout quand on sait que le trésor de l'abbaye n'a jamais été retrouvé.

 

 


 

Loïc Touzinaud en sa " Toquenelle "

 

1-fevrier-12-0335.jpg

 

Ou.. quand personnel et directeur ont le même objectif.. cela s'affiche. !

 

" la bonne marche de l'entreprise "

 

(A droite Loïc, directeur de la Toquenelle, cafétéria contigue au centre commerciale Hyper U)


Noël au balcon

Pâques aux tisons

 

Qu'en pense maître le chat..... ?

 

17-02-12-006.jpg

 


La chapelle des templiers de Cressac

 

Elle s'est invitée au " Croit Vif  " (Librairie saintaise)

 

Une B-D du passé

 

17-02-12 001

 

Dans la région d'Angoulème, cette chapelle, restaurée vers 1920, avait révélé des fresques sur ces murs datant de 1160. En effet ces lieux furent autrefois une commanderie de templiers, avec bien sûr une chapelle.

 

17-02-12 008

 

17-02-12 009

 

Monsieur et Madame Tardat, mon premier était professeur de physique, ma seconde était professeur de sciences naturelles, ils avaient tous les deux enseigné à Saintes.

 

Réunis autour du couple, et devant un diaporama sur ce patrimoine roman de Cressac de Blanzac, en Charente, environ 20 personnes découvraient une magnifique B-D.

 

Ce couple très érudit sur ce sujet, nous a aussi entraîné dans les " clusos ", souterrains très prisée autrefois dans des temps d'insécurité, qui menaient à des abris dissimulés sous terre. Puis il a aussi été question d'un tumulus, pas loin de la commanderie, " la motte Dognon ", tumulus non fouillé à ce jour.

 

Et pour, ce qui ne semble pas la cerise sur le gâteau... une ligne TGV doit passer dans le secteur de cette " chapelle templière ".

 

 


La première " Dame " du patrimoine saintais 

 

 

17-02-12 014

Voir les commentaires

16 - " Ma maison ".. Celle des anciens.. lieux de vie - Ballade en faïenceries saintaises

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Petites soeurs des pauvres....

 

" Leurs maison = Ma maison "

 

Numeriser0001-copie-1.jpg

 

Il y a tellement de manières d'être le pauvre....


Eléments matériels….. Attention fragile

 

     Une sacrée histoire que celle des céramiques, faïences et autres porcelaines. Suivons, sans brusquer les choses, Isabelle Oberson, directrice de l’atelier du patrimoine, et Lucille et Jacques Guérit, auteurs du livre sur les faïenceries à Saintes.

 

     Musée archéologique :

 

     Retour en arrière, Louis XIV, ruinant la France avec ses guerres, décide de récupérer le maximum d’argent en demandant la contribution des nantis en faisant fondre la vaisselle, cela pour remonter le «  trésor » de la France qui en avait bien besoin. C’est ainsi qu’il avait failli se rabattre sur la faïencerie pour reconstituer vaisselle et ustensiles familiers.

     En 1710 le pays vit une prolifération de faïenceries. A Saintes, dans le secteur de ce musée, qui fut aussi abattoir, s’était installé le faïencier Crouzat, associé à une époque avec Louis Sazerac. A cette époque le monopole des manufactures de faïenceries s’étendaient sur 20 lieux.

La découverte du caolin a débouché sur l’installation d’une porcelainerie dans le canton de l’ormeau (situé au Sud de l’abbaye aux dames).

 

14-02-12 044

 

     Puis le petit groupe, composé d’une trentaine de personnes s’était alors dirigé vers le musée Dupuy-Mestreau, pour «l’art du goûter, après le goûter de l’art ».  L’art de goûter à cette spécialité qu’est la faïencerie fut bien mis en avant par Isabelle et Jacques Guérit.

     Dans le musée Jacques donne le ton, prélude à la St Valentin…  Dans la vitrine de cette belle salle des faïences il nous présente deux assiettes, dites « Arbre d’amour » (On se doute bien du dessin), bien sûr ce sont des copies d’un modèle des anciens siècles, mais l’originalité est que l’une de ces copies a été réalisée à Saintes.

     Avec Jacques Guérir entrons un peu dans cette alchimie de la terre, certes en l’écoutant, mais plus tard en feuilletant son ouvrage.

 

14-02-12 049

 

     Dans cette salle des faïences il n’y a qu’à tendre l’oreille et Jacques Guérit se charge de nous éduquer à ces choses magiques qui prennent formes sous les doigts de l’homme et qui se fixent par le feu.

 

     « Comme vous le constaterez, on trouve souvent du bleu sur les plats, mais en fait la matière pour obtenir le bleu est la moins chère »

     « Le révolutionnaire Bouquet, qui était de Rioux, s’était fait faire quatre plats, mais le musée D-M n’en n’a que deux. Nul doute que ce fut une production locale, en effet sur un plat on reconnait bien la cathédrale St Pierre, de Saintes »

     « A Saintes, la production était dite… grand feu, il y a aussi le petit feu. Le terme terre est souvent mal utilisé, il vaut mieux dire argile qui est le fondement des terres cuites.  Cette argile passe par plusieurs étapes avant d’être remise entre les mains du tourneur ou du mouleur. L’objet formé subit une première cuisson, puis est trempé dans de l’étain (selon le résultat recherché), avant d’être décoré (peint). Ensuite il subit une deuxième cuisson. Après la cuisson il fallait défourner sans empressement, en effet il fallait éviter les craquelures (Comme le choc thermique… ndlr) »

     « Pour en revenir à l’usage de l’étain, qui donnait la teinte blanche, comme cette matière était chère, à Saintes nous en utilisions de moins bonne qualité, donc moins chère, et de ce fait le blanc obtenu était plutôt grisonnant. A une époque il nous fallait acheter l’étain aux anglais… et quand on connait, dans l’histoire, nos relations parfois guerrières, rien ne fut facile ».

 

     Nous pouvons remercier Monsieur et Madame Guérit, pour nous avoir parlé de ces œuvres d’art si fragiles, et nous avoir révélé, un peu, le secret de leur fabrication. Alors n’hésitons pas à nous procurer leur ouvrage, en consultant d’autres et aussi de venir visiter ce musée et sa salle des faïences.

 

14-02-12 053

 

Séverine Bompays, conservateur des musées de Saintes, entre Lucile et Jacques, nous présente l'ouvrage. (Dans l'accueil du musée Dupuy-Mestreau, devant une splendide cheminée de l'époque " Renaissance ").

 

     Mais les auteurs du livre et de cette conférence, ambulante, très instructive, ne nous ont pas tout dit. Mais on pourra se rappeler quelques noms de ce monde de la terre cuite…. Ouvriers tourneurs ou faïenciers…. Ledevent, Louis Sazerac, Rougé, Bodin, Baron, Crouzat, Johns (Un anglais…), et bien d’autres….  Des leiux… Les quatre-portes, Courbiac, St Vivien ….

 

     Monsieur Guérit, quel est l’origine de votre passion, car pour vous connaître personnellement dans ce domaine, je sais que vous irez jusqu’au bout pour obtenir la connaissance en la matière… ?

 

     « C’est un peu par ma femme. En effet, sa mère avait la passion des faïences et elle lui en parlait souvent. Déjà ce fait nous avait déjà ouvert les yeux sur cet art. Puis un jour, sur une brocante au Luxembourg, nous avons vu de belles pièces, mais nous avions été incapables de les identifier. Lors on s’était dit que des personnes doivent bien le savoir et pourquoi-pas nous… ! C’était vers 1984.

     Alors ce fut une véritable immersion (mot de la rédaction) dans le monde des antiquaires, celui      des musées et bien sûr des livres spécialisés.

     La céramique nous intriguait vraiment et alors ce fut le début d’un grand parcours ".

 

     Ces petites heures culturelles se sont terminées dans la salle basse du musée Dupuy-Mestreau, où comme l’avait prédit Isabelle Oberson, chacun a pu se livrer à « l’art du goûter ».

 

F Vu la météo extérieur les organisateurs avait prévu un bon et chaud moment avec de délicieuses préparations gustatives.

 

     Lire : « Les faïenceries saintaises aux XVIIe et XIXe siècles » – Lucile et Jacques Guérit – Musée Dupuy Mestreau » Ville de Saintes - 2012

 

Voir les commentaires

15 - Legs dossiers photos guerre 39/45 de Charles L..... Pilote reconnaissance aérienne

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Avion de reconnaissance / Pilote sur " Potez "

 

Extraits de ses albums photos....

 

Exode, combat, libération, mur de l'atlantique

 

A Légereaux C - radio 1938

 

Puis ce fuyt la bataille de France (Ici C-L en 1938)

 

Crash avion Heinkel Crash avion Heinkel (1)

 

Avion allemand abattu

 

Photos Légereaud - 2- 2012 (20)

 

Ce chien était la mascotte d'un aviateur allemand, il a été récupéré par les français après que l'avion allemand fut abattu

 

Photos par armée allemande Photos par armée allemande (1)

 

Photos prises sur prisonniers allemands (l'avion avait été abattu)

 

Pendant ce temps sur les routes de France....

 

Exode

 

Exode (1) Exode (10)

 

Exode (6)

 

Exode (7) Exode (8)

 

Exode (9)

 

L'exode sur les routes de France, bien sûr en dehors des mitraillages de l'aviation allemande.

 

La reconnaissance aérienne

 

Laboratoire roulant photos

 

Ces véhicules faisaient partie de la rexconnaisance aérienne, il s'agit des laboratoires photos chargés de développer les photos et de les analyser en vue d'actions de combat

 

La libération... enfin le début....

 

Libération Libération (1)

 

Vu la présence de la garde républicaine, il s'agit certainement de Paris

 

 

Le mur de l'atlantique...

 

Mur de l'atlantique

 

Mur de l'atlantique (1) Mur de l'atlantique (2)

 

Mur de l'atlantique (3)        Mur de l'atlantique (4)

 

Mur de l'atlantique (5)

 

Il s'agit certainement de la poche de Royan

 

 

 

Souvenirs... Au nom des ses compagnons disparus dans cette ultime bataille....

 

Equipements (1)  Equipements (2)

 

Equipements (3) Equipements (4)

 

Il était dans le 1/14 groupe de reconnaissance aérienne....

 

Première page de son journal d'escadrille....

 

" Nous sommes en mission photos, notre avion n' a presque pas d'équipement de combat. Je suis un as de la voltige, malheureusement mon équipier (*) est touché par la DCA dans la région de Namur, l'artère fémorale est sectionnée, ce sera le premier mort, nous sommes le 14 mai 1940 "

(*) Lieutenant Reverllo - Mort pour la France

 


Voir les commentaires

13 - Faïencerie à Saintes... Autour des céramiques à Saintes

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

14-02-12-059-copie-1.jpg

Faïences, céramiques.....

 

Jacques & Lucille Guérit, sous le patronage de l'atelier du patrimone présentent leur livre sur les faïences, mais ce sera un après-midi un peu spécial... presque initiatique...

 

Goûter l'art ou l'art du goûter

 

Visite autour des céramiques de Saintes, suivie de l'art du goûter autour d'une présentation sur l'ouvrage de J. & L. Guérit. En partenariat avec la conservation des musées.

 

Ouvrage_Faiences_Guerit.jpg

 

Mardi 14 février - La participation est payante

Début à 15 h 30 précise au musée archéologique (Secteur arc de Germanicus), puis le groupe se retrouvera au musée Dupuy-Mestreau

 

Atelier du patrimoine: 0546920627

 

 


Surprenez la nature.....

 

13-02-12-033.jpg

 

... elle vous surprendra.


 

Tous ensemble.. avec TF1

 

13-02-12-036.jpg

 

Leur maison n'a pu se terminer.. une faillite d'un mauvais partenaire a mis une famille en grande difficulté, alors... ils ont appelé TF1.

(Chantier rue de l'épineuil)

 


 

Bonne fête aux couples qui s'aiment

 

23.04-2011-009.jpg  13-02-12-037.jpg

 

23.05-2011-010.jpg

 


St Valentin en la Toquenelle ... cafétéria

 

 

14-02-12-083.jpg

 

En ce jour très prisé de tant et tant d'amoureux, Loïc Touzinaud, directeur de la cafétéria, offre des roses, même un verre à ses fidèles clients, soyons rassurés il n'a pas contrôler, un sourire lui suffisait.

 

14-02-12-080.jpg

 

Entre Sylvie Druner & Lionel Evans, l'histoire ne dit pas si Loïc a eu la bise de la part de la chanteuse Sylvie, enfin l'auteur du blog / média l'a eue, c'est là l'essentiel....  :) :)

 

En ce mardi 14 février sacrée ambiance à la " Toquenelle ", ce n'était pas " Qui veut gagner des millions "mais plutôt " Qui veut se faire des amis "..


 

La pyramide.... progresse

 

14-02-12-059.jpg

 

Mais à quoi peut servir cette mini pyramide...?

 

Pour le savoir rester fidèle à ce blog / média, ce sera révéler sous la forme d'une vidéo.

 

 

 


Voir les commentaires

11 - Voies romaines .. Saintes .. Médiolanum Santonum - Lionel Evans & Sylvie Druner... St Valentin ... Toquenelle - Météo

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Voieries romaines

 

10-02-12-006.jpg 

 

Louis Maurin, à qui on peut rendre hommage pour son fabuleux ouvrage " Saintes Antique "

 

      « Voie Agrippa » selon, Michèle le Brozec, via la société d’histoire et d’archéologie de la Charente maritime.

      Réunie sous les voûtes de la belle salle des jacobins, une quarantaine de personnes se sont retrouvées, l’espace d’un récit (de voyage) sur les voies romaines de la Saintonge, mais essentiellement aux abords immédiats de Médiolanum Santonum. Très resplendissante capitale de l’ancienne province romaine d’Aquitaine.

 

Numeriser0001.jpg 10-02-12-001.jpg

(Doc programme de la SHACM)

 

      « Je m’appelle Caïus Rufus, vous trouverez ma mausolée à droite en pénétrant  dans le musée lapidaire….. »

 

      Madame Michèle Le Brozec, présidente de la S.A.H.C..M a remercié tous ceux qui ont monté cette exposition, et ceux qui, par leur travail d’archéologue, l’ont permise. Exposition très riche en informations et en mobilier antique. Parmi les personnes  Dans l’assistance on retrouvait surtout les archéologues, chercheurs de tous horizons, élus, staff des musées de Saintes, personnel des musées et de la médiathèque, enfin tous les proches de ce domaine d’antiquité qui concerne tous les Saintais, ceci au plus haut niveau par l’intérêt qu’il représente pour notre histoire.

 

     Entre autres, dans un angle de la salle, comme nous rappelant l’omniprésence des mânes de nos ancêtres, une énorme tête de « Mercure », qui est le dieu des commerçants, des voyageurs et des…….. voleurs.

 

      Madame Le Brozec a fait l’apologie de ces fameuses voies romaines et bien sûr de l’axe principal qui était la voie d’Agrippa.  Les romains étaient les maîtres en la matière, très pratiques ces voies de communications, certes pour les échanges commerciaux, voire culturels (et oui) mais aussi permettant un déplacement rapide des légions, pas toujours pour le tourisme (NDLR).

 

      Cette exposition, qu’il faut absolument découvrir, relate une partie de l’histoire des ancêtres de nos fameuses A 10 et autres, et puis bien sûr de tous ce qui a été découvert aux abords immédiats de ces routes romaines, à savoir les nombreux sites funéraires.

 

Zoom sur un sculpteur local.....

 

10-02-12-011.jpg

 

Artiste peintre à ses heures, Patrice Gerbois s'est lancé dans la sculpture voici quelques années... cela lui a bien réussi, aussi il a reproduit pour l'expo une tête de divinité.

 

10-02-12-012.jpg

 

      L’exposition à lieu durant 3 semaines, elle se situe place de l’échevinage à Saintes.

       14 h à 18 h – L’entrée est gratuite.

 


 

A tout coeur à la Toquenelle

 

" St Valentin - 14 février - Cafétéria Toquenelle

 

10-02-12-019.jpg

 

Mardi 14 février depuis le midi jusqu'au soir avec Lionel Evans et une chanteuse en duo.

 

19-11-11 015

 

 


Météo - Saintes - St Vivien

 

Dimanche 12 h 10

 

-5°  - Epaisseur glace sur bassin: 12 cm  - Epaisseur neige en zone intacte depuis début chute de neige: 7 cm 5


 

Bientôt sur ce blog / média

 

Documents photos guerre 39/45 (*)

 

Photos-Legereaud---2--2012--20-.jpg

 

Un chien, mascotte d'un pilote allemand, qui a été récupéré après qu'un avion allemand ait été abattu. Il semble très heureux avec ses maîtres, vainqueurs du sien, des hommes de l'aviation française au cours de la bataille de France. Dans l'est de la France (mai 1940)

 

Legs reçu ce jour.. Ce sera à voir: Bataille de France, exode, crash avion, libération de Paris, mur de l'atlantique.. puis un étonnant petit chien allemand...

 

(*) Une vingtaine de photos

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

1 2 > >>