Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

31 décémbre St Sylvestre - Que 2012... vous soit.... douce..... - Vision de 2006

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

30-12-11-008.jpg

 

Les secondes passent, les minutes, les heures, les mois, les années les siècles, les millénaires, les cycles... que sommes-nous.... ?  Peu de chose et pourtant l'essentiel... même pour une seconde de vie.

 


St Sylvestre... Carnaval à Saintes: Nuit et jour 

 

 

Mais ce ne seront que des images de jour.....


Jeudi 17-11-copie-2

 

Quel dommage, le calendrier était au rendez-vous, mais pas la météo.....

 

31-12-11 014

 

Place Bassompierre, au marché de Noël, ce n'était pas mieux.....

 

31-12-11 064

 

Et pour conclure.... si l'on veut, ces braves " Gilles " qui semblent nous dirent..... " Ne volez pas nos oranges on va vous les offrir.... "

(Ils n'ont pas pu défiler avec leurs célèbres chapeaux en plumes d'autruche)

 


Simulation d'une vision de 2006

 

Est-ce le moment entre Noël et le nouvel an...?

 

31-12-11 007

 

C'est peut-être pour montrer quelque-chose de beau... réellement vu par l'auteur de Culture-Histoire. Bien sûr la vision ne s'inscrivait dans aucun rectangle, elle était très centrale au regard.

 

Explication:

 

Une piqure dans l'oeil, voilà ce qui se passait durant cette très fugitive vision. Je n'étais ni attaché, ni endormi sur la table d'opération. On m'avait fait ressortir l'oeil et on me l'avait bourré de bétadine......  Une piqure dans l'eoil, éveillé, la terreur... alors la solution rapide... " prier ".

C'est absolument ce que j'ai vu, même encore plus immaculé et de ce très beau bleu. Tout cela à cause du premier chirurgien qui m'avait sauvé l'oeil en y injectant un gaz spécial, mais une partie était dans la mauvaise zone du globe, alors il avait fallu le pomper.... (L'opération etait une vitréctomie)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Voir les commentaires

28 - St Sylvestre à Saintes : programme nuit et jour - Alcool et vie

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Revoir nos amis et proches en 2012

 

" A coller d'urgence sur votre tableau de bord "

 

 

30-12-11-005.jpg

 

A diffuser ..... sans modération

 


 

Nuit de la St Sylvestre... vers 2012

 

St Sylvestre affiche 12-2011

 

 

 

Nouveauté..... La nuit de la St Sylvestre commence dès l'aube... enfin à 9 h 00

 

 


Cadeaux ... Pots de vin......

 

 

28-12-11 006

 

Des fidèles lecteurs ont fait des petits cadeaux qui entretiennent l'amitié........ alors en retour une publicité pour ces deux ouvrages.  Les deux auteurs étant d'aileurs des proches de Culture-Histoire... via M.S (René Morin)

 

Le premier est une histoire vécue...... C'est du passé mais on veut bien croire que l'auteur est au plus près de sa vie, connaissant l'auteur je n'en doute as.

Le second pourrait être une fiction, mais cette acteur qui fut moine... en Algérie, n'a certainement pas de langue de bois pour parler d'amour..... (Michael Lonsdale)

 


 

*

 

Attention aux voleurs...

Ils vous ciblent, vous tracent, agisssent aussi au hasard

 

A 15 h ce mercredi deux jeunes " hommes " sont rentrés dans un immeuble... Vallon des arènes, secteur Louis Audiat.

 

Ils ont été surpris par une dame.... âgée.. c'est encore mieux.....

 


Voir les commentaires

26 / 12 - Les forces invisibles

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Jeu éducatif ...

.. ou occupation des anciens avec les très jeunes....

 

25-12-11-007.jpg

 

" Les forces invisibles qui nous entourent, et pourtant elles sont "

Voir les commentaires

23 - Crue et patrimoine... regard... - Maquillage aux Galeries Lafayette

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

La Charente dans ses états....

 

23-12-11 005

 

La crue.. encore ++++++


 

En fait notre fleuve rentre dans ce qui autrefois étaient certainement ses états. Ici la route de Courbiac est submergée, bientôt ce pourrait être le tour de l'ancienne piscine et du camping.....

 


Clocher St Pallais

 

 

22-12-11 022

 

Curiosité non satisfaite.

A 8 h 45 les cloches annonçaient la messe du matin. Culture-Histoire aurait bien voulu monter au clocher voir la fameuse Emmanuelle qui reprend un peu plus de service. Méfiance la nuit de Noêl.. elle risque de se déchaîner... mais pour une naissance on voudra bien fermer les yeux,  mais pas les oreilles.

Devant une escalade périlleuse, par la face Ouest.... le projet de curiosité est tombé à l'eau.

 


Maquillage en Galeries...

 

Galeries lafayette Saintes

 

Maquillage réveillon de 15 h à 17 h

 


Si la vie est cadeau.... !

 

2-12-11-005.jpg


Un enfant nous sera offert... Alors servons-nous...

 


 

Marché... juste avant Noël

 

24-12-11 005

 

et le clin d'oeil...

 

De Doisneau ou du père Noël qui semble nous faire signe de la main....

 

24-12-11 003

 

De quoi s'emmêler les pinceaux......

 


Pensée / Prière pour le petit " ange " dont le corps sans vie vient d'être retrouvé dans la Meuse ce samedi 24.

Compassion et soutien pour la famille, essentiellement les parents.


Voir les commentaires

22 - Qui veut la peau du colonel ? De gendarmerie - Saintes... qui l'eut crue..?

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Qui veut la peau du colonel Méchain...?

 

 

 

 

 

Méchain Jean-Michel .. Immersion en carrière brisée.....

 

      Natif de St Jean d’Angély en 1953 Jean-Michel Méchain ne pensait pas qu’un jour «  grandeur de la France et stratégie politicienne ne feraient pas bon ménage.

      Après un temps à Saintes, il a quitté cette ville alors qu’il avait 17 ans. Son cheminement fut très orienté, ainsi ce fut le scoutisme, les enfants de troupe, puis la mythique institution qu’est l’école des Saint-Cyriens. De sa promotion de Saint-Cyr il est sorti le 8ième sur 240 ce qui l’a autorisé à choisir son affectation. Ainsi, il sortait d’option sciences, il avait choisi la gendarmerie.

Issu d’une famille d’officier, il avait certainement été influencé par le métier des armes, plus dans le sens de l’engagement que dans celui de vouloir se battre à tout prix. D’ailleurs un de ses oncles lui avait dit… « Les aventures coloniales sont terminées, prend la gendarmerie, sers la France ».

 

 21-12-11-003.jpg

 

      « Tout cela est évident, c’est ainsi que je me suis retrouvé, jeune lieutenant, avec 30 gars sous mes ordres, dont certains beaucoup plus âgés que moi. Je suis alors parti à la découverte de la montagne, en plein dans le monde du ski, j’étais à Dignes en escadron de gendarmerie mobile. Là ce fut formidable comme expérience, la montagne est quelque chose de puissant, elle nous capte. Puis dans ce milieu des liens fors se tissent entre les hommes ».

 

      Pour en revenir à vous comme écrivain, est-ce-que – Qui veut la peau du colonel - est votre premier livre ?

      « Comme livre grande littérature, c’est mon premier ouvrage. J’avais déjà écrit sur le thème de l’histoire et de l’archéologie, le titre était – Le serment d’Agonnay et la chapelle de Pied Gautru -. C’est un document qui parle de faits et d’un site en Saintonge. En fait je n’avais jamais pensé écrire un livre, ceci jusqu’à mon passage au Kosovo, c’était en 1999. Mais l’élément déclencheur de mes ennuis ce sera en mars 2000, là tout va basculer ».

 

      C'est-à-dire, sans vouloir défrayer votre livre / document biographique, que s’est-il passé au Kosovo ?

      «  J’étais conseiller juridique auprès du général  commandant la KFOR au Kosovo. Dans cette région j’avais de grande responsabilité, ainsi contact fréquent avec Bernard Kouchner, mais aussi je travaillais sur des opérations d renseignement comme officier traitant. J’avais aussi des missions à effectuer sur certains points, voire aussi sur des hommes. Ainsi j’avais eu à travailler sur les mafias au Kosovo, ceci à la demande de B. Kouchner, d’ailleurs cet homme politique avait demandé au ministre de la défense que le colonel Méchain reste auprès de lui, la réponse avait était positive »

 

      Jusque là votre parcours semblait favorable… ?

     « Justement non, car à partir de ce moment un montage va être fait contre moi pour que je ne sois pas conseiller spécial.  Moi je crois que j’ai été victime d’un conflit interarmes, en fait entre l’armée de terre et la gendarmerie. L’intervention française au Kosovo était mal préparée, nous n’étions pas prêts pour ce genre d’action. Ce n’était pas à l’armée de se retrouver sur le terrain il aurait mieux valu envoyer seulement la gendarmerie, nous n’étions quand même pas en guerre. Mais je pense aussi que mes graves déboires sont le fait d’une seconde raison. A cette époque c’était la cohabitation à la tête de l’état en France. Jacques en était le Président de la république (RPR) et Lionel Jospin (PS) était son Premier ministre. Cette situation, conflictuelle voire instable, avait d’importantes répercussions sur ce que nous devions faire au Kosovo ».

 

      En présentation de votre livre il est dit que vous avez fait un séjour à la prison « La santé », alors juste pour donner envie aux lecteurs de parcourir vos pages… ?

      « J’ai été emprisonné, mais rien ne fut facile pour eux, enfin pour ceux qui m’en voulaient. J’étais leur cible, pris en filature, mais j’avais retourné  la situation et c’est moi qui en ai pris un en filature et là tout a dégénéré. Arrestation de ce groupe d’hommes et ensuite ce fut l’engrenage. Ces hommes étaient, ce que l’on appelle dans notre jargon, des chaussures à clous. La DST m’avait retrouvé quelques temps plus tard….  Même un coup de téléphone à Saintes pour me nuire et me déstabiliser…. ».

 

21-12-11-001.jpg

 

      Votre livre tente alors de percer les secrets de la « grande muette » et quelque-part vous réhabilité moralement, même si un non –lieu avait été prononcé contre vous ?

      « Oui mais c’est ainsi que ma carrière fut brisée. Même si, en dehors du Kosovo, j’ai travaillé sur de grands dossiers qui concernaient la Police nationale, voire le rapprochement des grades gendarmerie / police. Dans le sens qu’un inspecteur était alors un lieutenant, etc.….  En fait la loi du 31/1/1995. Toujours sur la dualité gendarmerie / police, je ne suis pas spécialement pour la fonte des deux corps en une seule force ».

 

      Monsieur Méchain, avant de vous renvoyer dans vos foyers, mais dans le bon sens du terme, avez-vous une devise ?

    « Nun contra recedel, ce qui signifie… Ne recule pas. Mais aussi – L’obéissance est une vertu qui ne s’accorde pas avec le mépris »

 

Merci pour cet entretien et nous vous souhaitons de nombreux lecteurs pour votre livre qui est sorti en octobre aux éditions Gallimard « La table ronde ». En collaboration avec Hervé Prudon.

 

 

4ième de couverture…….

 

« Officier de classe exceptionnelle [...] cultivé et incisif, il s'est vu confier des responsabilités sans cesse élargies et a été un élément fondamental de l'influence de la France au Kosovo.»
Note du général de division Jean-Claude Thomann, 5 janvier 2000.

Moins de trois mois plus tard, accusé d'avoir divulgué des documents classés confidentiel-défense, le colonel de gendarmerie Jean-Michel Méchain est passé à tabac en pleine rue, puis écroué à la prison de la Santé. Sa carrière exemplaire, de Chamonix à Pristina en passant par Beyrouth, est brisée. Malgré un non-lieu prononcé en juin 2007, il n'obtiendra ni de la justice ni de sa hiérarchie d'être réhabilité. Longtemps réduit au silence par l'obligation de réserve, Jean-Michel Méchain est désormais libre de s'exprimer. Tout en évoquant la mort programmée de la gendarmerie, Qui veut ta peau du colonel ? Retrace l'ascension brillante et la longue descente aux enfers d'un homme dont l'idéal d'engagement et de sacrifice a été piétiné.

Jean-Michel Méchain, qui a quitté la gendarmerie en mars 2011, vit aujourd'hui à Saintes, en Charente-Maritime.

 


Image Charentaise.... La crue à Saintes

 

 

22-12-11-020.jpg

 

Passerelle.. Effet miroir de bord à bord.

Voir les commentaires

20 - Charente en crue amorcée... - Bénévole de la crèche

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Crise.. Crue.... La Charente s'y met

 

2012-11 001

 

Aux abords de la place Blair

 

 


La crèche est parée pour Noël

 

 

2012-11 002

 

2012-11 003

 

Détail...

 

Notre cher bénévol est en avance sur son temps. mais en ce temps-là... il était assez aisé de dire... " j'ai eu froid et tu m'as hébergé "...

 

Bons préparatifs de Noël


Crue un jour de plus.....

 

 

21-12-11-002.jpg

 

Mais cette fois vue du Nord de Saintes

 


Galeries Lafayette ... Dis-moi girouette...!

 

 

21-12-11-005.jpg

 

Nadège des Galeries Lafayette (Directrice).... au cours d'une des animations dans son magasin de Saintes.

" Si l'hirondelle fait le printemps, nous diras-tu d'où viendront les beaux jours "

 

(ce n'est que fiction, mais les personnages sont bien réels)

 

Jouhanic Lacroix est très heureux que tant d'honneur soit fait à ses créations.

 

Art Métal Girouettes

Fabrication girouette et décor métal

0546926167 - Chermignac


 

 

 

 

 

 

 

 

 


Voir les commentaires

18 - Noël chez les cheveux blancs... Naissance prématurée - Bonne fête de Noël

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Tournez-manege-hivernal.jpg

 


 

Maison de retraite - Lieu de vie

 

18-12-11 015

 

Naisance annoncée, naissance avérée.... Accouchement prématuré, mais au " Pays des cheveux blancs " tout est possible et... un peu de clémence pour nos anciens

 

Spectacle " Noël " à la maison de retraite - de vie "

Ma maison (Les petites soeurs des pauvres) Saintes

 

18-12-11 019

 

Spectacle de qualité.. comme depuis toujours, avec le concours de tous, les anciens et les bénévoles.

 

Jeudi 17-11-copie-1

 

Un messager angélique qui annonce un espoir proche...... C'était bien avant les mails et SNS.....

 

Le couple: un papa et une maman, un enfant au visage encore inconnu.....

 


 


 


Voir les commentaires

16 - Assises de Saintes verdict pour la mort de Jennifer.... Animations week end à Saintes

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Rive droite - Rive gauche

 

Le père Noël et le ski ou ...

des Galeries Lafayette à l'arc de Germanicus

 

Jeudi-17-11.jpg

 

Du nid bien douillé du pére Noêl, niché aux Galeries Lafayette,  au.......

 

Jeudi-17-11-Rive-droite.jpg

 

... au plein air du marché de Noël.... mais vite réchauffé par un vin chaud ou même par un tour de ski... très sportif, faut en croire les enfants.

 

PS: la dame n'est pas la compagne du père Noël, il a trop d'enfants à s'occuper......  elle nous présente tout simplement son locataire tout de rouge vêtu.

 


 

Samir acquitté

 

 

Accusé levez-vous...

 

Réponse à la première question:

" Est-il coupable d'avoir dans la région de Vaux sur mer d'avoir donné volontairement la mort à Jennifer Charron...?

 

Le jury a répondu NON

 

Considérant qu'il n'est pas coupable.... Acquittement de l'accusé ".

 

Embrassades entre Samir et son avocate Maitre F. Satta, mais des sanglots s'élèvent ce sont les proches de Samir. La maman de Jennifer, reste seule dans sa tristesse.

 

" Une pensée forte pour Jennifer et sa famille "

 

Retour en début de soirée....

21 h dans la salle des pas perdus une soixantaine de personnes attendent le résultat des délibérations du jury qui s'est retiré à 19 h.

 

Les gens discutent entre-eux, comme à l'habitude bien sûr le prévenu serait coupable avant la fin du jugement....  Dans un coin une dame est assise, la maman de Jennifer. Madame il faudra que la justice, un jour ou l'autre, vous soit rendue.

 

21 h 45 l'huissier apparaît et fait rentrer l'assistance dans la salle d'audience. Chacun se prend ou reprend sa place, sur ma droite une journaliste de BFM-TV. Dans la salle 4 caméras et 3 perchmans.

dan son box Samir, cette fois avec son manteau enfilé et il gardera toute la soirée les mains dans les poches. Arrivée de ses deux avocats, F Satta et Jean Moulineau. A un moment donné Maitre Moulineau parle à Samir (monsieur Seridi), celui-ci le regarde peu, il a le regard sur les caméras et les micros de télévision sur sa gauche. Il semble comme détaché de tout ce qui se passe... peut-être une certaine lassitude ou, pire, résignation.


21 h 46... La sonnerie retentit, la cour vient prendre place, la présidente et ses deux assesseurs en grande tenue.

 

et c'est le fameux.... accusé levez-vous.

 

Samir parait très grand dans son box, en fait il l'est. La salle, toute attentive, écoute alors le verdict prononcé par Madame Nathalie Pignon, présidente de la cour d'assises.

 

A l'énoncé du verdict, maître Françoise Satta et Samir tombe dans les bras l'un de l'autre, dans la salle les sanglots des proches, des appels au téléphone pour rassurer ceux qui n'ont pu venir. Puis on remarque ce grand rapprochement et solidarité des intimes de Samir. Ce ne fut que sanglots de joie et gestes de victoire (très corrects)

 

Malheureusement je n'ai pu voir la réaction de la famille de Jennifer, beaucoup plus effacé, certes l'un ne fera pas 20 ans de prison, mais les autres ne reverront jamais Jennifer.

 

La présidente demande à l'assistance d'évacuer la salle et de laisser les familles, les médias cherchent les contacts directs avec les acteurs de la soirée, essentiellement samir et ses proches. Je n'ai pas vu pour la maman de Jennifer.

 

9 h 50 - La présidente demande aux personnes qui restent dans la salle de bien vouloir faire silence et elle annonce...

 

" La session de la quatrième audience de la cour d'assises de la Charente maritime est levée ".

 

Dans la salle des pas perdus les micros des télévisions sont à l'écoute de Monsieur Abdelaziz Serisi " Samir ".....

 

- Au jour d'aujourd'hui il y a une justice.

- Je n'ai jamais douté d emoi, ni mes proches, ni mes amis.

- Là je rentre chez moi, je vais revoir ma maman que je n'ai pas vu depuis 5 ans avec ces histoires.

- Je pense aussi à Jennifer, mais surtout à sa maman.

 

Une proche de Samir (amie)...

- On est vraiment soulagé, on croyait à son innocence.

 

16-12-11-015.jpg

 

La salle se vide, Samir part dans la nuit, entouré de ses amis et proches.... Il est soulagé, mais tous devraient avoir une pensée FORTE pour la victime et sa famille.

 

Pour conclure, Samir déclare au micro.... " maintenant il va falloir trouver l'assassin "


 

Rencontres dominicales.... Dimanche 18

 

18-12-11-002.jpg

 

Vers l'humanitaire.. via une vente

 

18-12-11-001.jpg

 

Square de la maternité.....

 

 

 

A suivre...

Voir les commentaires

15 - Assises de Saintes J + 3 et 4 - Galeries Lafayette " Animations " - Joachim - Qui est Marjorie.. un régal...!!!!

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Assises de Saintes... J + 4 Vendredi

 

17 h 10 - Passage au moment de la reprise, mais dans la rue et la salle, ça y est Samir est vraiment coupable. le procureur a demandé 20 ans, devant une salle comble.

 

Maître Sattas, avocate de la défense...

" Je citerai une phrase... Il est beaucoup plus difficile de prouver l'innocence d'un homme que d'enfoncer un coupable ", puis s'emportant avec déplacements et effets d emanche..... " Qur quelles preuves va porter la condamnation de Monsieur Seridi, il n'y a rien.. que ces oit les taches de spermes qui ne prouvent rien, son emploi du temps cette fameuse soirée et nuit.... "

 

La soirée va être longue.. chacun va certainement rester sur ses positions...... Mais là encore il faut des preuves formelles, probantes et avérées.

 

" Justice pour Jennifer, mais au nom de la vérité "

 

A ce soir... il est 17 h 39

 


 

  16-12-11-001.jpg


 

Assises de Saintes J + 3 – Jeudi

Meurtre de Jennifer Charron

 

Extrait… aperçu…..

 

     17 h 30 la cour s’est retirée pour délibérer.

    La cour….. Toute la salle se lève. Madame la présidente annonce la couleur…..

    «  A la demande de la défense, la cour requiert Monsieur le Ct de gendarmerie de remettre les différents passages à la télévision de cette affaire, ainsi que journal et magazine « Sud-ouest » et « Détective ».

 

     Puis un témoin est appelé à la barre, en fait il s’agit d’une personne chargée d’investigations.

, l’institut de la recherche criminelle de la gendarmerie, domicilié à Rosny sous bois.

 

     « Je le jure », de dire toute la vérité et c’est ainsi que .F.S présente ses conclusions quant à ses investigations..

 

     Le 8 juin 2007 il a reçu mission à la demande des experts de se rendre dans la région de Royan pour effectuer des recherches sur les réseaux des fournisseurs téléphoniques. Il lui fallait déceler tous les appels qui auraient pu avoir été effectués sur les mobiles des personnes concernées par cette affaire.

     Il avait en fait une mission en plusieurs parties. En fait il lui fallait chercher en quel point une émission de SMS ou d’appel classique avait été émise (ou perçue… !!). pour cela il lui avait fallu se positionner en plusieurs points en suivants certains trajets, ceci en rapport avec les faits…

     En fait ce spécialiste et professionnel de la police a donné un cours à toute l’assistance ;…. Voir qu’un portable est en lien avec une cellule (du fournisseur) mais qu’avec un déplacement il peut se trouver sur plusieurs cellules, puis en capter une seule….. Un peu compliqué, malgré un écran vidéo où il présentait ses déplacements et positionnements, en rapport avec la zone de découverte du corps de Jennifer.

    A un moment donné, alors qu’il travaillait sur le réseau Bouygues, pour un trajet donné….. rien de ce côté-là. En fait rien de facile surtout pour tous les néophytes de l’assistance. Même Samir semblait pourtant suivre explications et vidéo, mais il a gardé longtemps sa main sur son menton…….  Comprenait-il plus que nous… ?

 

15-12-11-002.jpg

 

     En quittant la salle d’audience, alors que le cours sur les ondes hertziennes se poursuivait, on pouvait penser que la soirée serait longue……

 

     Pourtant la prestation de ce spécialiste doit permettre d’apporte des éléments qui devront contribuer à l’établissement de la vérité (parole d’historien et de romancier)..

 


 

Animation ou commerce.....

 

Dans un grand magasin de la ville 

 

Galeries-L-Animations-Noel-2011.jpg

 

Culture Histoire soutient ce genre d'animation.. Il espère bien déguster, voire consommer les produits présentés, puis découvrir mille autre produits de ce site commercial. Là pas de vin chaud, mais au moins circulant dans les allées vous serez au à l'abri.. mais avant d'atteindre ce lieu, parcourez les rues de Saintes.. chacune a ses charmes et ses avantages.....

 

A très bientôt dans ce grand magasin, on en reparle......

 


Galeries Lafayette.... aux saveurs du chocolat

 

 

16-12-11-007.jpg

 

Madame la directrice des G-L de Saintes prend la pose aux côtés de Jean-François, bon ambassadeur de Marjorie..... l'artiste en chocolat, enfin un artisan dans cet art gustatif, qui vous salue bien depuis son laboratoire.

 


 

 

 

 


Voir les commentaires

14 - Travaux Avent Naissance - Marché de Noël - Assises et Jennifer Charron - Recherches historiques.. FIN

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Les " bébés  " de l'année..... Temps d'Avent Noêl

 

14-12-11 001

 

A suivre avec l'avancement des travaux..... (Et surprise...)

 

 


Quand s'éteignent les marchés de Noël

 

 

14-12-11 004

 

14-12-11 005

 


Assises de Saintes J+2 - Mercredi

 

Meurtre de Jennifer en 2006

 

     Il semble que le nombre de personnes présentes dans la salle haute du palais de justice, soit plus important. Au fil des jours il en sera certainement ainsi. Dans cette même salle la présence policière se fait plus sentir.

     Bien sûr dans le box des « prévenus », on retrouve Samir.

   Une dame est à la barre, il est question d’appel téléphonique dont elle aurait intercepté la teneur, puis d’un SMS… mais la présidente de la cour n’a pas trouvé de traces de ce SMS sur les listes du fournisseur de la ligne téléphonique. Puis confusion sur la journée, alors la cour précise que ce sont les enquêteurs qui auraient pu éviter cette confusion au cours de leurs investigations.

     A la pause de 16 h 15 un grand nombre de personnes vont se dégourdir les jambes dans la salle des pas perdus. Samir en fait partie, c’est en solitaire qu’il arpente ce  hall, on ne peut ne pas le voir c’est un homme de grande taille. La presse, les médias sont là, dont bien sûr depuis le début FR Poitou-Charentes.


     Reprise de l’audience.

    La présidente fait remarquer que les avocats ont certainement profité de la pause pour travailler…. Enfin une vidéo doit être présentée (reportage FR3 en mai 2006). Il s’agit de parler de la distance, mais la cour espère que cela va marcher sur l’écran géant tourné vers elle. Un peu long, mais c’est bon et cela a marché, l’assistance si elle n’a pu voir les actualités de 2006 a au moins entendu les commentaires. (Il s’agissait des quatre passages à la télévision d’actualités relatives à la découverte du corps à l’époque.

     Durant ce temps Samir n’a pas quitté des yeux l’écran qui était face à lui.

     Il est 17 h… Samir se lève à la demande de la cour et quelques mots…. Ces images comme des flashs… Il agitait beaucoup ses mains.

   Il est alors annoncé la déposition de monsieur Ma……., personne qui a été contrainte de venir témoigner à la barre, avec l’assistance des services de police, depuis ce matin elle avait été mise à disposition de la justice pour venir témoigner.

A 17 h 10 un témoin important, récupéré par les services de police ce matin comparait à la barre.

     Alors là ces déclarations semblent un peu désordonnées, Samir (Abdelaziz Seridi)  n’est par ailleurs pas d’accord sur tous les points…..

 

N.B : Il ne s’git pas d’un compte rendu d’audience, disons plutôt une très légère et succincte approche.

 

     A suivre, verdict ou report du procès ce vendredi.

 

« Il vaut mieux un coupable en liberté qu’un innocent en prison »

 


 

Recherches historiques 39/45...

Fin des recherches

 

ultime-appel---Final-recherches-2011.jpg

 

Après 18 années d'investigations historiques sur la dernière guerre mondiale je cesse mes recherches actives.

Bien sûr des dossiers demandent à être conclus, comme cet ultime appel pour ce crash à Saintes (La métairie de Madame 1943).

Ainsi c'est plus de 1000 personnes rencontrées, de nombreux sites de faits de guerre investis, des découvertes et des rencontres fabuleuses, deux stèles élevées, une pierre de la mémoire avortée (Du fait que l'avion était abattu allemand), une demande en reconnaissance de la qualité de " Juste d'entre les nations ", des livres écrits, des expositions et conférences grand public et établissements scolaires, une cérémonie commémorative chaque année (Les chemins de mémoire).

 

Enfin de nombreux amis rencontrés durant ces nombreuses années et tant de kilomètres parcourus.... en véhicule certes, mais aussi à pied dans les champs, dans les sous-sols des villes.

 

Aucun regret ce fut un parcours sans faute, avec des instants qui auraient pu être fatals, des craintes, mais surtout beaucoup de joies, quant à la satisfaction donnée aux témoins en les écoutant, en leur donnant la parole.

 

Les éléments recueillis sont remis aux archives et selon... Fonds ancien - Médiathèque de Saintes, Service documentation - archives mairie de Saintes, ou archives départementales de La Rochelle.

 

Pour ce qui est des éléments matériels ils sont (ou ont déjà été) remis aux mairies concernées, voire aussi à la conservation des musées de Saintes.

 

Voir mon dernier livre édité chez  " Edifree.com "......

 

" Traqueur de mémoire " La guerre 39/45 en Saintonge (Librairies en ville ou en ligne)

 


Voir les commentaires

1 2 > >>