Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

30 - Exil forcé chez les Pictons.. Images

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Cas de force majeur jour d'élection

Images d'un exil dominical

" Chauvigny & Ses châteaux "

Sur un piton rocheux " Chauvigny " est un site unique en Europe, en effet cette petite cité poitevine nous présente encore des vestiges de cinq châteaux forts, autrefois compris dans une seule enceinte de remparée. a 20 km de Poitiers, c'est à découvrir. Un petit restaurant recommandé... " Choucas " (un ancien couvent).
Sur un piton rocheux " Chauvigny " est un site unique en Europe, en effet cette petite cité poitevine nous présente encore des vestiges de cinq châteaux forts, autrefois compris dans une seule enceinte de remparée. a 20 km de Poitiers, c'est à découvrir. Un petit restaurant recommandé... " Choucas " (un ancien couvent).
Sur un piton rocheux " Chauvigny " est un site unique en Europe, en effet cette petite cité poitevine nous présente encore des vestiges de cinq châteaux forts, autrefois compris dans une seule enceinte de remparée. a 20 km de Poitiers, c'est à découvrir. Un petit restaurant recommandé... " Choucas " (un ancien couvent).
Sur un piton rocheux " Chauvigny " est un site unique en Europe, en effet cette petite cité poitevine nous présente encore des vestiges de cinq châteaux forts, autrefois compris dans une seule enceinte de remparée. a 20 km de Poitiers, c'est à découvrir. Un petit restaurant recommandé... " Choucas " (un ancien couvent).
Sur un piton rocheux " Chauvigny " est un site unique en Europe, en effet cette petite cité poitevine nous présente encore des vestiges de cinq châteaux forts, autrefois compris dans une seule enceinte de remparée. a 20 km de Poitiers, c'est à découvrir. Un petit restaurant recommandé... " Choucas " (un ancien couvent).
Sur un piton rocheux " Chauvigny " est un site unique en Europe, en effet cette petite cité poitevine nous présente encore des vestiges de cinq châteaux forts, autrefois compris dans une seule enceinte de remparée. a 20 km de Poitiers, c'est à découvrir. Un petit restaurant recommandé... " Choucas " (un ancien couvent).
Sur un piton rocheux " Chauvigny " est un site unique en Europe, en effet cette petite cité poitevine nous présente encore des vestiges de cinq châteaux forts, autrefois compris dans une seule enceinte de remparée. a 20 km de Poitiers, c'est à découvrir. Un petit restaurant recommandé... " Choucas " (un ancien couvent).
Sur un piton rocheux " Chauvigny " est un site unique en Europe, en effet cette petite cité poitevine nous présente encore des vestiges de cinq châteaux forts, autrefois compris dans une seule enceinte de remparée. a 20 km de Poitiers, c'est à découvrir. Un petit restaurant recommandé... " Choucas " (un ancien couvent).
Sur un piton rocheux " Chauvigny " est un site unique en Europe, en effet cette petite cité poitevine nous présente encore des vestiges de cinq châteaux forts, autrefois compris dans une seule enceinte de remparée. a 20 km de Poitiers, c'est à découvrir. Un petit restaurant recommandé... " Choucas " (un ancien couvent).
Sur un piton rocheux " Chauvigny " est un site unique en Europe, en effet cette petite cité poitevine nous présente encore des vestiges de cinq châteaux forts, autrefois compris dans une seule enceinte de remparée. a 20 km de Poitiers, c'est à découvrir. Un petit restaurant recommandé... " Choucas " (un ancien couvent).
Sur un piton rocheux " Chauvigny " est un site unique en Europe, en effet cette petite cité poitevine nous présente encore des vestiges de cinq châteaux forts, autrefois compris dans une seule enceinte de remparée. a 20 km de Poitiers, c'est à découvrir. Un petit restaurant recommandé... " Choucas " (un ancien couvent).

Sur un piton rocheux " Chauvigny " est un site unique en Europe, en effet cette petite cité poitevine nous présente encore des vestiges de cinq châteaux forts, autrefois compris dans une seule enceinte de remparée. a 20 km de Poitiers, c'est à découvrir. Un petit restaurant recommandé... " Choucas " (un ancien couvent).

Loin des électeurs livrés aux élus en ce dimanche 29 mars.. Bonne visite.
Loin des électeurs livrés aux élus en ce dimanche 29 mars.. Bonne visite.

Loin des électeurs livrés aux élus en ce dimanche 29 mars.. Bonne visite.

Voir les commentaires

26 - Sourire malgré tout...!!! - Pensées et / ou prières pour Michel Baron, ancien maire de Saintes. - Journées café

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

On parle café avec Gabriel

" La musardière " élargie au monde des producteurs et consommateurs

Ces généreux arbres qui nous offrent leurs grains peuvent pousser jusqu'à 2000 mètres d'altitude. Nés en Ethiopie ils ont ensuite migré, principalement en Colombie. Les graines subissent un fabuleux parcours, depuis les petites mains qui les cueillent, ainsi elles sont torréfiés, entre autres, entre 180° et 220 ° durant 15 minutes (pour les cafés sérieux). Gabriel a été un bon guide en la matière, il en connait un grain....... Il vous attend sur deux jours.
Ces généreux arbres qui nous offrent leurs grains peuvent pousser jusqu'à 2000 mètres d'altitude. Nés en Ethiopie ils ont ensuite migré, principalement en Colombie. Les graines subissent un fabuleux parcours, depuis les petites mains qui les cueillent, ainsi elles sont torréfiés, entre autres, entre 180° et 220 ° durant 15 minutes (pour les cafés sérieux). Gabriel a été un bon guide en la matière, il en connait un grain....... Il vous attend sur deux jours.

Ces généreux arbres qui nous offrent leurs grains peuvent pousser jusqu'à 2000 mètres d'altitude. Nés en Ethiopie ils ont ensuite migré, principalement en Colombie. Les graines subissent un fabuleux parcours, depuis les petites mains qui les cueillent, ainsi elles sont torréfiés, entre autres, entre 180° et 220 ° durant 15 minutes (pour les cafés sérieux). Gabriel a été un bon guide en la matière, il en connait un grain....... Il vous attend sur deux jours.

26 - Sourire malgré tout...!!! - Pensées et / ou prières pour Michel Baron, ancien maire de Saintes. - Journées café
26 - Sourire malgré tout...!!! - Pensées et / ou prières pour Michel Baron, ancien maire de Saintes. - Journées café
26 - Sourire malgré tout...!!! - Pensées et / ou prières pour Michel Baron, ancien maire de Saintes. - Journées café
26 - Sourire malgré tout...!!! - Pensées et / ou prières pour Michel Baron, ancien maire de Saintes. - Journées café
26 - Sourire malgré tout...!!! - Pensées et / ou prières pour Michel Baron, ancien maire de Saintes. - Journées café
26 - Sourire malgré tout...!!! - Pensées et / ou prières pour Michel Baron, ancien maire de Saintes. - Journées café

 

***************************************

Jean-Philippe

Nous informe du départ de....

Michel.

 

Ainsi la mairie nous communique:

 

Décès de Monsieur Michel BARON :

 

Saintes est en deuil, Monsieur Michel BARON, Maire de la Ville de Saintes de 1977 à 2001,

est décédé dans la nuit du 25 au 26 mars 2015 au Sénégal des suites d’une longue maladie.

 

L’ensemble du conseil municipal s’associe à la peine de la famille et des proches.

 

En  hommage  à Monsieur Michel  BARON,  les  drapeaux  de  l’hôtel  de  ville  seront mis  en berne.

 

" Michel Souris, de Culture-histoire s'associe à cet hommage citoyen pour avoir été fonctionnaire sous le mandat de Michel Baron, puis aussi en tant qu'ancien voisin ".

Au revoir Michel, tu emmènes avec toi ton histoire, et une partie de la notre. Tu as connu trois ciel, celui de la Saintonge, celui du Sénégal et maintenant tu es accroché à un ciel que l'on voudrait toujours bleu. (Photo archives M.S 4/9/2014)
Au revoir Michel, tu emmènes avec toi ton histoire, et une partie de la notre. Tu as connu trois ciel, celui de la Saintonge, celui du Sénégal et maintenant tu es accroché à un ciel que l'on voudrait toujours bleu. (Photo archives M.S 4/9/2014)

Au revoir Michel, tu emmènes avec toi ton histoire, et une partie de la notre. Tu as connu trois ciel, celui de la Saintonge, celui du Sénégal et maintenant tu es accroché à un ciel que l'on voudrait toujours bleu. (Photo archives M.S 4/9/2014)

*******************************************

*******************************************

Sourions cela ne changera rien....

 

" Certes il y a ce drame du crash, traumatisme très important, puis ces élections à minima avec certaines retombées..... "

-------> En classant des papiers de famille c'est la découverte d'une petite facture datant de février 1892.....

**************************************************************************************************************************

péni    jossèfe

 

le 12   le 13   le 14   le 15  Désembre 1892

tan  pasé  40 eure       ............  14 fran

chau 2 basiot grase  chau  2  saque 

badigon  3  basiot

Simon 20 live

Sable  4  berouette

-------------------------------------

le  15  le 16 juillet ...........  1892

grave (!!) 20 eure

 

Totale 7 fran

 

Totale  21 fran

 

***********************************************************************************************************************

A vous de décrypter, Joseph Pénis était maçon tailleur de pierre.

 

Voir les commentaires

22 - Missionnaires en Saintonge - Immersion dans le blockhaus de Saintes - SNCF - Cantonales.. Des chiffres et des noms - J-P Machon et la presse....

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Pressé de communiquer

Communiqué de Presse

Le 24/03/2015

 

Elections départementales : un enjeu majeur pour Saintes

 

Je tiens tout d’abord à remercier les Saintaises et les Saintais qui se sont rendus aux urnes ce weekend pour le premier tour des élections départementales. Avec 45.08% de participation, nous nous situons dans la moyenne haute de la participation nationale.

Je regrette toutefois que cette élection ne mobilise pas davantage nos concitoyens. Il s’agit pourtant d’un scrutin qui concerne pleinement les enjeux quotidiens de notre ville : que l’on parle des collèges, des transports, de la voirie, du social, ou de l’économie, le Conseil Départemental est le partenaire incontournable au service du quotidien des Saintais.

C’est pour cette raison que l’élection de Dimanche prochain est un enjeu majeur pour tous les Saintais.

Jusqu’à présent, notre ville n’a pas pu travailler en bonne intelligence et en parfaite coordination avec les conseillers départementaux sortants. Notamment le bilan du conseiller PS sortant Monsieur Dourthe est à cet égard catastrophique :

Il n’a pas su, ou n’a pas pu car trop occupé dans sa commune de Bussac, aller chercher des ressources financières du département pour des projets Saintais.

Les fonds ont été distribués dans beaucoup de villes du département mais pas à Saintes.

Il nous faut pour Saintes des conseillers départementaux impliqués dans les dossiers de la Ville. Il faut des conseillers qui défendent les intérêts des Saintais pour que nous bénéficiions, nous aussi à

Saintes, des aides et des ressources financières du Département.

Un exemple concret : J’ai négocié au Département avec Dominique Bussereau dès mon élection une aide financière pour la construction du rondpoint des Pompiers.

Aujourd’hui les travaux commencent et le département finance 40% du prix des travaux.

M. Dourthe, conseiller départemental sortant, n’était même pas au courant que ce projet avait été voté !

Il n’est pas non plus au courant qu’un poste de travailleur social auprès des forces de sécurité est financé par la CDA depuis déjà deux ans.

C’est pourquoi j’invite tous les Saintais, comme moi, à se mobiliser et à mobiliser leur entourage pour voter dimanche prochain en faveur de Régis Sainte-Marie Pricot et de Mélissa Trouvé.

Ils incarnent le changement, ils sont dynamiques et compétents. Ils sont les seuls à pouvoir agir efficacement et en bonne entente au Département dans l’intérêt de tous les Saintais.

Votons pour le changement. Donnons-nous les moyens de ce changement au Département.

Défendons notre quotidien et nos projets. Votons Dimanche prochain pour Régis et Mélissa.

 

Jean-Philippe MACHON,

 

(Maire de Saintes)

**************************************************************************************

Pensées, 

Prières.... !

Solidarité.

Pour les victimes, proches et familles

du crash de ce jour.

********************************

Nul n'a le droit d'exclure un quelconque parti.

Ce serait alors l'exclusion de certains de nos concitoyens, anti-démocratique, anti-républicain.

*******************************************

Dernière annonce...... Pour juger sur place un parti, voir des citoyens, qui défend son point de vue de la société de chez nous......

22 - Missionnaires en Saintonge - Immersion dans le blockhaus de Saintes - SNCF - Cantonales.. Des chiffres et des noms - J-P Machon et la presse....

****************************************

Elections départementales

Canton Saintes

Moi Jean-Philippe Machon, Maire, je déclare.....

- Régis Sainte-Marie Pricot & M.Trouvé: 29,95 %

2418

- Christophe Dourthe & B.Favreau: 28,49 %

2300

- Nicolas le Dain & S.Sanchez: 19,64 %

1586

- Benchimol Lauribe & S.Trifiletti: 8,93 %

716

- Michelle Carmouse & Guy Rambeau: 6,63 %

536

- Jean-Philippe Ardouin & Lucie Harvoire: 6,40 %

517

Total inscrits: 18 665

Total votants: 8476

Total exprimés: 8073

Blancs: 220  Nuls:  123

 

Dommage que la proclamation des résultats aie eu lieu dans une salle trop petite.

22 - Missionnaires en Saintonge - Immersion dans le blockhaus de Saintes - SNCF - Cantonales.. Des chiffres et des noms - J-P Machon et la presse....

***********************************************************************************************************************

Frères obéissants

Ce dimanche en l'église abbatiale Ste Marie aux Dames, alors que le prêtre, au cours de la messe, demande de prier pour les candidats aux élections, deux frères (moines) de Cherves - Richemont (16) ont pris le micro.

Jean-Paul est frère, comme Marie-Guillaume (Ivoirien) depuis 8 ans, ils demeurent en leur congrégation de St Jean à Cherves-Richemont. Cela donne l'impression que la France se fait à son tour évangéliser.... ! En début d ela cérémonie ils ont parlé de leur vocation, pour Marie-Guillaume, elle est née en Afrique. puis ils ont donner des précisions sur quelques points de l'évangile du jour selon St Jean. Pour eux point de désobéissance, car ils se sont engagés sur le chemin de la pauvreté, de la chasteté et de l'obéissance, même si ce n'est pas drôle tous les jours (dixit). En effet ils n'ont aucune spécificité, enfin une seule obéir et ils vont là faire ce qui leur est demandé de faire. Pendant que nous y sommes... une invitation sur l'affiche ci-après. Les soins palliatifs vous connaissez...!

Jean-Paul est frère, comme Marie-Guillaume (Ivoirien) depuis 8 ans, ils demeurent en leur congrégation de St Jean à Cherves-Richemont. Cela donne l'impression que la France se fait à son tour évangéliser.... ! En début d ela cérémonie ils ont parlé de leur vocation, pour Marie-Guillaume, elle est née en Afrique. puis ils ont donner des précisions sur quelques points de l'évangile du jour selon St Jean. Pour eux point de désobéissance, car ils se sont engagés sur le chemin de la pauvreté, de la chasteté et de l'obéissance, même si ce n'est pas drôle tous les jours (dixit). En effet ils n'ont aucune spécificité, enfin une seule obéir et ils vont là faire ce qui leur est demandé de faire. Pendant que nous y sommes... une invitation sur l'affiche ci-après. Les soins palliatifs vous connaissez...!

Un équipe de 12 personnes intervient dans différents milieux où se trouvent les personnes en fin de vie. Accompagnons-les tous sur ce chemin pas trop facile....

Un équipe de 12 personnes intervient dans différents milieux où se trouvent les personnes en fin de vie. Accompagnons-les tous sur ce chemin pas trop facile....

Histoire

Immersion

Blockhaus

Saintes... 39/45

----->  Inédit

Vestiges d'une époque noire.. Fallait-il les conserver... ? Enfin l'un des trois blockhaus reste invisible aux yeux des Saintais, bien qu'imposant il est enfoui dans le sous-sol du jardin public de Saintes. espérant que la visite de ce mastodonte de béton armé (2 m 20) sur notre tête, aura plu aux historiens amateurs et aux curieux de notre ville et de notre histoire.
Vestiges d'une époque noire.. Fallait-il les conserver... ? Enfin l'un des trois blockhaus reste invisible aux yeux des Saintais, bien qu'imposant il est enfoui dans le sous-sol du jardin public de Saintes. espérant que la visite de ce mastodonte de béton armé (2 m 20) sur notre tête, aura plu aux historiens amateurs et aux curieux de notre ville et de notre histoire.
Vestiges d'une époque noire.. Fallait-il les conserver... ? Enfin l'un des trois blockhaus reste invisible aux yeux des Saintais, bien qu'imposant il est enfoui dans le sous-sol du jardin public de Saintes. espérant que la visite de ce mastodonte de béton armé (2 m 20) sur notre tête, aura plu aux historiens amateurs et aux curieux de notre ville et de notre histoire.
Vestiges d'une époque noire.. Fallait-il les conserver... ? Enfin l'un des trois blockhaus reste invisible aux yeux des Saintais, bien qu'imposant il est enfoui dans le sous-sol du jardin public de Saintes. espérant que la visite de ce mastodonte de béton armé (2 m 20) sur notre tête, aura plu aux historiens amateurs et aux curieux de notre ville et de notre histoire.
Vestiges d'une époque noire.. Fallait-il les conserver... ? Enfin l'un des trois blockhaus reste invisible aux yeux des Saintais, bien qu'imposant il est enfoui dans le sous-sol du jardin public de Saintes. espérant que la visite de ce mastodonte de béton armé (2 m 20) sur notre tête, aura plu aux historiens amateurs et aux curieux de notre ville et de notre histoire.
Vestiges d'une époque noire.. Fallait-il les conserver... ? Enfin l'un des trois blockhaus reste invisible aux yeux des Saintais, bien qu'imposant il est enfoui dans le sous-sol du jardin public de Saintes. espérant que la visite de ce mastodonte de béton armé (2 m 20) sur notre tête, aura plu aux historiens amateurs et aux curieux de notre ville et de notre histoire.
Vestiges d'une époque noire.. Fallait-il les conserver... ? Enfin l'un des trois blockhaus reste invisible aux yeux des Saintais, bien qu'imposant il est enfoui dans le sous-sol du jardin public de Saintes. espérant que la visite de ce mastodonte de béton armé (2 m 20) sur notre tête, aura plu aux historiens amateurs et aux curieux de notre ville et de notre histoire.
Vestiges d'une époque noire.. Fallait-il les conserver... ? Enfin l'un des trois blockhaus reste invisible aux yeux des Saintais, bien qu'imposant il est enfoui dans le sous-sol du jardin public de Saintes. espérant que la visite de ce mastodonte de béton armé (2 m 20) sur notre tête, aura plu aux historiens amateurs et aux curieux de notre ville et de notre histoire.
Vestiges d'une époque noire.. Fallait-il les conserver... ? Enfin l'un des trois blockhaus reste invisible aux yeux des Saintais, bien qu'imposant il est enfoui dans le sous-sol du jardin public de Saintes. espérant que la visite de ce mastodonte de béton armé (2 m 20) sur notre tête, aura plu aux historiens amateurs et aux curieux de notre ville et de notre histoire.
Vestiges d'une époque noire.. Fallait-il les conserver... ? Enfin l'un des trois blockhaus reste invisible aux yeux des Saintais, bien qu'imposant il est enfoui dans le sous-sol du jardin public de Saintes. espérant que la visite de ce mastodonte de béton armé (2 m 20) sur notre tête, aura plu aux historiens amateurs et aux curieux de notre ville et de notre histoire.
Vestiges d'une époque noire.. Fallait-il les conserver... ? Enfin l'un des trois blockhaus reste invisible aux yeux des Saintais, bien qu'imposant il est enfoui dans le sous-sol du jardin public de Saintes. espérant que la visite de ce mastodonte de béton armé (2 m 20) sur notre tête, aura plu aux historiens amateurs et aux curieux de notre ville et de notre histoire.

Vestiges d'une époque noire.. Fallait-il les conserver... ? Enfin l'un des trois blockhaus reste invisible aux yeux des Saintais, bien qu'imposant il est enfoui dans le sous-sol du jardin public de Saintes. espérant que la visite de ce mastodonte de béton armé (2 m 20) sur notre tête, aura plu aux historiens amateurs et aux curieux de notre ville et de notre histoire.

Voir les commentaires

19 - Pont lumineux.... Merci Michel-Edouard Leclerc - Rencontre à quatre avec Jean-Philippe Ardouin - Bal des jonquilles

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Bal des jonquilles au couvent

Sur le site de l'abbaye aux Dames

L'association " Belle rive " mène la danse

Une cinquantaine de personnes avait répondu à l'invitation au bal des jonquilles, organisé de concert entre l'association l'abbaye aux Dames / La cité musicale et l'association " Belle rive ". Quelques tables, des danseurs, des musiciens avec un chanteur d'air populaire. Mais surtout la teinte dominante était le jaune, bien sûr on fêtait un peu le printemps et dans cette salle de l'auditoriumdes bâtiments conventuels on en oubliait vraiment l'éclipse. En effet sur les tables de beaux ballons jaunes illuminaient les lieux et réchauffaient les invités. Une collation était servi et sur les coups de 16 heures sont arrivés de nombreux jeunes en renfort. La veille des élections la seule couleur société en ces lieux, autrefois si austère, était celle de la gaieté. Vivement le mois de mai et son joli muguet.....
Une cinquantaine de personnes avait répondu à l'invitation au bal des jonquilles, organisé de concert entre l'association l'abbaye aux Dames / La cité musicale et l'association " Belle rive ". Quelques tables, des danseurs, des musiciens avec un chanteur d'air populaire. Mais surtout la teinte dominante était le jaune, bien sûr on fêtait un peu le printemps et dans cette salle de l'auditoriumdes bâtiments conventuels on en oubliait vraiment l'éclipse. En effet sur les tables de beaux ballons jaunes illuminaient les lieux et réchauffaient les invités. Une collation était servi et sur les coups de 16 heures sont arrivés de nombreux jeunes en renfort. La veille des élections la seule couleur société en ces lieux, autrefois si austère, était celle de la gaieté. Vivement le mois de mai et son joli muguet.....
Une cinquantaine de personnes avait répondu à l'invitation au bal des jonquilles, organisé de concert entre l'association l'abbaye aux Dames / La cité musicale et l'association " Belle rive ". Quelques tables, des danseurs, des musiciens avec un chanteur d'air populaire. Mais surtout la teinte dominante était le jaune, bien sûr on fêtait un peu le printemps et dans cette salle de l'auditoriumdes bâtiments conventuels on en oubliait vraiment l'éclipse. En effet sur les tables de beaux ballons jaunes illuminaient les lieux et réchauffaient les invités. Une collation était servi et sur les coups de 16 heures sont arrivés de nombreux jeunes en renfort. La veille des élections la seule couleur société en ces lieux, autrefois si austère, était celle de la gaieté. Vivement le mois de mai et son joli muguet.....

Une cinquantaine de personnes avait répondu à l'invitation au bal des jonquilles, organisé de concert entre l'association l'abbaye aux Dames / La cité musicale et l'association " Belle rive ". Quelques tables, des danseurs, des musiciens avec un chanteur d'air populaire. Mais surtout la teinte dominante était le jaune, bien sûr on fêtait un peu le printemps et dans cette salle de l'auditoriumdes bâtiments conventuels on en oubliait vraiment l'éclipse. En effet sur les tables de beaux ballons jaunes illuminaient les lieux et réchauffaient les invités. Une collation était servi et sur les coups de 16 heures sont arrivés de nombreux jeunes en renfort. La veille des élections la seule couleur société en ces lieux, autrefois si austère, était celle de la gaieté. Vivement le mois de mai et son joli muguet.....

Entretien avant minuit

Trois co-listiers

Binômes et remplaçante

 

Trois candidats des personnes qui se présentent sous le vocale de « Votre alternative », font face à Culture-Histoire pour les derniers mots avant la fermeture de la campagne pré-cantonale….

Certes ce sera l’homme du binôme « Lucie Harvoire / Jean-Philippe Ardouin » qui est censé répondre, mais c’est une attitude collective.

Jean-Philippe Ardouin, depuis des années vous arrivez toujours en seconde position, cette fois vous aimeriez certainement vous situer en « Pool position », cet engagement personnel de servir les citoyens va-t-il enfin se concrétiser… ?

«  En effet je suis toujours arrivé le second, avec un peu de retard mais avec très peu de points manquants sur la ligne d’arrivée. Je veux au moins être qualifié pour le second tour des élections départementales. Malgré ceci, je n’ai jamais vraiment été dans l’opposition, je suis un mec (sic) ouvert. Notre liste c’est une liste de déçus de l’UMP et du PS ».

Et le MODEM dans tout cela…. !

« Pas de MODEM ni d’orange,  ce sera l’alternative. Puis vous savez, nous sommes les seuls (ils sont quatre) à demeurer tous à Saintes, ce n’est pas le cas des autres. Nous sommes une vraie liste de proximité ».

Que proposez-vous de nouveau… ?

«  Nous seront des élus systématiquement à l’écoute des Saintais. Nous avons programmé des réunions, des permanences, les citoyens pourront nous y rencontrer. (Innovant et promis entre quatre yeux, écouter après c’est très bien….. ndlr). Puis dans nos compétences optionnelles nous agirons fortement pour l’emploi, c’est un secteur fondamental pour la suite de la vie des citoyens »

Et dans le social qui représente 60% du budget du Conseil général….. !

« Dans ce domaine nous en parlons dans nos rencontres avec les Saintais, mais c’est aussi expliqué dans les documents de campagne, action vers les personnes atteintes d’un handicap, vers les seniors. Plus de solidarité, plus d’accessibilité aux services et surtout plus de lisibilité ».

En effet ce mot lisibilité, que vous prononcez, fait suite à ma remarque précédente sur la difficulté sur les familles ayant à gérer les très anciens et se trouvent souvent démunis, en l’absence de documents uniques d’orientation vers les services aux personnes âgées, dont le fameux C.L.I.C (Comité Local d’Information et de Coordination  qui cible l'A.P.A, le CCAS et bien d'autres organisations d'aides…).

Revenons-en à l’emploi, mais aussi ces commerçants du centre ville… !

« Nous agirons dans ce domaine en nous orientons sur le recrutement, que ce soit dans l’administration, malgré que là ce soit plus spécial, dans le privé, chez les commerçants. Il y a trop de réglementation, les chef d’entreprises doivent faire un vrai marathon pour leur recrutement. Cela touche bien sûr les plus petits employeurs, ils se trouvent paumés devant une lourde réglementation qui change souvent. Puis tous ces commerçants que nous avons rencontrés, une centaine, nous avons alors découvert des situations difficiles. Tel ce jeune commerçant qui s’était installé en secteur piéton il y a un peu plus d’un an. Il appelle au secours, sans aide (ou clients… ndlr) il va fermer boutique ».

Alors comment faire, pour lui ou d’autres…,

« Il faut dynamiser le centre ville, voire des aides directes….. »

Et pour les employeurs en crainte d’embaucher…. !

« En effet il vaut mieux un travail court que pas de travail du tout. Aussi je suis pour des parcours d’emploi, parfois trop court, mais c’est mieux que rien et cela peut faire déboucher sur d’autres emplois durables (C.D.I). Enfin ce principe, moindre mal, pour les patrons dans l’incertitude eux-aussi, valorise les C.V des candidats à des C.D.I. ».

Nous n’allons pas refaire votre campagne, ni « resservir la soupe », mais votre position sur le tourisme… !

« Là-aussi il faut le développer encore plus par des aides, via le conseil général. Avoir le même comportement que nous aurions pour favoriser l’emploi, les entreprises ».

Avant de nous séparer et de se retrouver aux abords des isoloirs, vous vous êtes rencontrés comment…. J-P Ardouin, Lucie Harvoire, Marielle Gaboreau ? Bouchta Dalil, excusé, n’était pas présent autour des cafés du « point Central » (pub…)

« Nous nous connaissions depuis longtemps, nous nous croisions régulièrement au conseil municipal, avec nos convictions personnels, mais aussi des valeurs de modérés. Marielle et Lucie sont issues d’une gauche, plutôt radicale. Bouchta du Centre droit élargi, quant à moi je viens du MODEM / (U.D.F). Nous fonctionnerons vraiment ensemble, ainsi notre binôme sera en harmonie avec ses remplaçants, il besoin d’eux, une concertation qui nous rendra plus fort en permanence. Cela nous apportera des pistes de réflexions, ils seront présents dans nos décisions ».

Certes Jean-Philippe Ardouin, cet entretien fut collégial, avec des réponses collectives, mais vous êtes un peu l’étendard, malgré le régime du binôme, et c’est souvent le drapeau qui est visé, cette campagne fut-elle propre de part et d’autres… ?

« Oui nous le confirmons. Puis à titre personne j’ai toujours rêvé, même avant d’être dans la politique (citoyenne) à cette existence d’un canton unique ».

Après l’entretien, presque à bâtons rompus, le choix du lieu de la photo fut judicieux… à double titre, devant le palais de justice.

 

Réflexions et précisions de dernière minute.. in-extremis. Bientôt mais avant les coups de minuit ce vendredi soir.
Réflexions et précisions de dernière minute.. in-extremis. Bientôt mais avant les coups de minuit ce vendredi soir.

Réflexions et précisions de dernière minute.. in-extremis. Bientôt mais avant les coups de minuit ce vendredi soir.

Son deuxième acte de mécène à Saintes.

Michel-Edouard Leclerc, était accompagné des époux Taillandier et Belet, nos premiers assurant la direction actuelle des établissements Leclerc sur Saintes, nos seconds étant les premiers à avoir implanté les centres Leclerc à Saintes (1965), voire dans notre département.

Jean-Philippe Machon Maire de Saintes, en chef d’orchestre présidait ainsi à l’inauguration de beaux luminaires du pont Bernard Palissy, offert par les établissements Leclerc.

Il y a quelques décennies Michel-Edouard Leclerc avait offert à la ville de Saintes l’acte de donation des terres pour l’installation d’un monastère à St Eutrope en 1079 (Les moines de Cluny).

 

Saintes et son pont aux deux plaques.... Rive droite et rive gauche. Voir sur place.
Saintes et son pont aux deux plaques.... Rive droite et rive gauche. Voir sur place.
Saintes et son pont aux deux plaques.... Rive droite et rive gauche. Voir sur place.
Saintes et son pont aux deux plaques.... Rive droite et rive gauche. Voir sur place.

Saintes et son pont aux deux plaques.... Rive droite et rive gauche. Voir sur place.

Sur le pont d'Avignon on y danse.. pardon sur le pont de Saintes... on voudrait bien y danser.... 

 

Un peu avant que la plaque ne soit dévoilée nous avons eu droit à un défilé farandole, à grands renforts de cris et de paroles, un groupe d’une cinquantaine de personnes venaient donner leur point de vue sur notre pont devenu lumineux de par l’aide de M-E.L. Certains reprochaient à Monsieur le Maire de laisser tomber des associations, d’autres prétendaient que Michel-Edouard déduisait de ses impôts ce don, de ce fait cette part d’impôt qui échappaient à l’état était payée par d’autres…. ! (Alors mais c’est aussi pareil et prévu par la loi pour tous les dons aux organismes divers ndlr)

Enfin cette animation surprise fut malgré-tout festive…. Cette farandole (voir la banderole) n’a mis qu’un peu plus d’ambiance.

L’inauguration s’est achevée dans la salle capitulaire de l’abbaye aux Dames, pour la grande joie de notre mécène qui est un habitué des randonnées « G.R », voire des circuits des églises romanes ; l’auteur de Culture-Histoire en a alors profité pour révéler à l’invité des secrets sur le site de l’abbatiale.

Avant d’attaquer le cocktail classique, il y a eu des remises de présents à nos invités, pour le plus grand plaisir des donateurs, ainsi David Charrier a offert une de ses B.D, Nicolas Tabary a aussi offert une de ses œuvres, une planche de ses B.D. Mais d’autres livres furent aussi offerts par les mains de notre maire, entre autres le très beau livre sur l’abbaye aux Dames.

Mais avant de se restaurer, quelques-échos des prises de paroles, tant sur la place Bassompierre que dans la salle capitulaire.

Jean-Philippe Machon… Extraits.

« Rendre attractive notre ville de Saintes. Un enjeu majeur pour la fin 2016, faire partie de la grande région Aquitaine. Saintes est une ville où les touristes devront aimer venir de plus en plus. Tous les projets doivent déboucher sur des changements, il faut aussi savoir que l’état providence n’existe plus. Il faut innover, nous avions des mécénats culturels, là nous avons du mécénat structurel ».

Daniel Taillandier…… Extraits.

« En 1965 nous nous sommes installés cours Reverseaux, Madame Belet, ici présente avec son époux, avait été la première à ouvrir notre centre à Saintes. A l’époque notre chère Mme Belet n’avait pas 25 ans. Puis en 1997 nous avons alors eu nos deux magasins sur Saintes. Bravo Monsieur Machon pour cette idée brillante. Cela tombe bien nous allons bientôt fêter nos cinquante ans. Pour votre pont j’ai dit oui tout de suite, cela m’a plu, il relie les deux rives, mais surtout uni les hommes. Question hommes, nos deux entreprises font travailler (en bout de chaine ndlr) 450 personnes. Justement après cette rencontre festive (culturel ndlr) nous allons dans notre second magasin (Grand Leclerc), là nous sommes très attendus par nos employés, mais on leur a demandé d’éviter les photos selfies (sourires dans la salle…..), surtout par les jeunes filles. Pour en rester dans le monde féminin, nos magasins du centre ville sont dirigés par des femmes depuis 50 ans. Mais il faut aussi savoir, n’est-ce pas mon cher Michel-Edouard, que le portraitiste (mélomane) Jean-Pierre Blanchard avait fait ton portrait le temps d’une chanson ».

Michel-Edouard Leclerc… Extraits.

« J’ai toujours eu sous les yeux la carte de France, soit avec les Hyper-marchés, soit avec les églises romanes sur les G.R. J’ai par ailleurs la passion des B.D (on le verra dans les cadeaux). Nous avons beaucoup de projets en cours, dont un très important dans le collectif culturel à Landernos. Nous avons le désir de nous diriger vers la notoriété artistique. Ce qu’il ne faudrait pas dire, quand une municipalité de gauche arrive qu’elle néglige le patrimoine, quand une municipalité de droite est installée qu’elle saque les associations de gauche. Amis de Saintes et de la Saintonge, toute mon affection aux équipes des établissements Leclerc. En effet dans l’économie française vous jouez un sacré rôle. Très heureux dans ces belles pierres. Monsieur le Maire vous gérez cela très bien, mais parfois (on vient de le constater ndlr) la rébellion est aussi nécessaire ».

 

Merci Messieurs pour ces bonnes paroles, mais l’auteur de Culture-Histoire est un peu déçu il voulait interviewer M-E.L, mais trop tard car le cocktail était déjà devenue bien encombrant pour s’entretenir, bien que très bien préparé.

 

 

La vie est un tout. La liberté d'expression s'est exercée sous les yeux de M-E.L. Il doit connaître cela dans ses magasins, mais en tant que fan' des B.D, il comprend parfaitement ce droit de chacun de le dire... certes avec des mots, mais aussi de beaux croquis.
La vie est un tout. La liberté d'expression s'est exercée sous les yeux de M-E.L. Il doit connaître cela dans ses magasins, mais en tant que fan' des B.D, il comprend parfaitement ce droit de chacun de le dire... certes avec des mots, mais aussi de beaux croquis.
La vie est un tout. La liberté d'expression s'est exercée sous les yeux de M-E.L. Il doit connaître cela dans ses magasins, mais en tant que fan' des B.D, il comprend parfaitement ce droit de chacun de le dire... certes avec des mots, mais aussi de beaux croquis.
La vie est un tout. La liberté d'expression s'est exercée sous les yeux de M-E.L. Il doit connaître cela dans ses magasins, mais en tant que fan' des B.D, il comprend parfaitement ce droit de chacun de le dire... certes avec des mots, mais aussi de beaux croquis.
La vie est un tout. La liberté d'expression s'est exercée sous les yeux de M-E.L. Il doit connaître cela dans ses magasins, mais en tant que fan' des B.D, il comprend parfaitement ce droit de chacun de le dire... certes avec des mots, mais aussi de beaux croquis.
La vie est un tout. La liberté d'expression s'est exercée sous les yeux de M-E.L. Il doit connaître cela dans ses magasins, mais en tant que fan' des B.D, il comprend parfaitement ce droit de chacun de le dire... certes avec des mots, mais aussi de beaux croquis.
La vie est un tout. La liberté d'expression s'est exercée sous les yeux de M-E.L. Il doit connaître cela dans ses magasins, mais en tant que fan' des B.D, il comprend parfaitement ce droit de chacun de le dire... certes avec des mots, mais aussi de beaux croquis.
La vie est un tout. La liberté d'expression s'est exercée sous les yeux de M-E.L. Il doit connaître cela dans ses magasins, mais en tant que fan' des B.D, il comprend parfaitement ce droit de chacun de le dire... certes avec des mots, mais aussi de beaux croquis.
La vie est un tout. La liberté d'expression s'est exercée sous les yeux de M-E.L. Il doit connaître cela dans ses magasins, mais en tant que fan' des B.D, il comprend parfaitement ce droit de chacun de le dire... certes avec des mots, mais aussi de beaux croquis.
La vie est un tout. La liberté d'expression s'est exercée sous les yeux de M-E.L. Il doit connaître cela dans ses magasins, mais en tant que fan' des B.D, il comprend parfaitement ce droit de chacun de le dire... certes avec des mots, mais aussi de beaux croquis.
La vie est un tout. La liberté d'expression s'est exercée sous les yeux de M-E.L. Il doit connaître cela dans ses magasins, mais en tant que fan' des B.D, il comprend parfaitement ce droit de chacun de le dire... certes avec des mots, mais aussi de beaux croquis.
La vie est un tout. La liberté d'expression s'est exercée sous les yeux de M-E.L. Il doit connaître cela dans ses magasins, mais en tant que fan' des B.D, il comprend parfaitement ce droit de chacun de le dire... certes avec des mots, mais aussi de beaux croquis.

La vie est un tout. La liberté d'expression s'est exercée sous les yeux de M-E.L. Il doit connaître cela dans ses magasins, mais en tant que fan' des B.D, il comprend parfaitement ce droit de chacun de le dire... certes avec des mots, mais aussi de beaux croquis.

Voir les commentaires

17 - En vélo.. Bordeaux - Saintes - Aides et assistance en tous genres... - Architecte successeur d'Imhotep...!! - Candidats de hasard.... CANTON SAINTES

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

**************************************

**************************************

 

" Le rêve d'Imhotep "

 

L’interview est justifiée par le travail ou le site, on pourrait dire les deux. En effet le travail de l’architecte est intéressant en soi, bien sûr il a su valorisé ce lieu, le « Burger palace ».

Cet établissement de restauration, situé au cœur de notre cité, via le quartier piéton, est installé rue Alsace-lorraine / Place de l’échevinage ; ceci depuis quelques dizaines d’années.

Nathalie et Vincent Loizeau en sont depuis quelques années les gérants propriétaires.

Mais comme d’un coup de baguette magique leur établissement rentre dans la modernité, avec une sacrée dynamique. Conçu pour accueillir des consommateurs en nombre, ainsi 40 places à l’étage et 60 en terrasse (Avec la licence IV), le tout servi par trois personnes.

Que l’architecte Christophe Godet en soit remercié.

17 -  En vélo.. Bordeaux - Saintes - Aides et assistance en tous genres... - Architecte successeur d'Imhotep...!! - Candidats de hasard.... CANTON SAINTES

Diplômé en 2007 (Architecte d’état architecture), âgé de 47 ans, il exerce sa profession depuis cette année-là.

« Déjà très jeune j’aimais dessiner, j’avais ensuite eu l’idée de m’orienter vers la B.D, mais ayant réussi le concours d’entrée à l’école des beaux-arts, j’avais suivi ce cursus et j’avais été reçu. Par la suite j’étais rentré au cabinet d’architecture de Francis Gravière (Saintes), puis ce fut ma voie »

 

Vous allez certainement avoir des idées nouvelles en la matière… ?

« Je vais être novateur, mon souhait est de replacer l’architecture, pas par désir mais par souhait. Certes il faut voir pour l’extérieur, mais la conception d’un intérieur réussi apporte aussi beaucoup de satisfaction. Il faut donner aux gens de venir pour du sur-mesure, avoir les clefs en main. Concernant notre profession, il faut savoir qu’en dessous une surface de 170 m2 l’intervention d’un architecte n’est pas obligatoire. Dans un certain passé il y avait les achats sur catalogue, mais les nouvelles générations veulent leur propre histoire ».

 

Avec vos clients vous arrive-t-il de créer des liens… ?

« C’est un vrai plaisir avec ces demandeurs, nous agissons toujours dans leurs perspectives. Nous sommes-là pour les accompagner, faire coller leur budget à leur projet. Il nous faut aussi pour bien faire aboutir ces projets trouver de bonnes entreprises ».

 

Avez-vous parfois des surprises au cours des travaux, comme on dit tomber sur un loup… ?

« Ici nous avions un beau projet. Oui nous tombons parfois sur des difficultés, surtout dans la déconstruction, nous ne pouvions le savoir avant. Mais il nous faut aussi parler de l’aspect réglementaire, certes il y a la réglementation propre à ces travaux et constructions, mais actuellement il nous faut tenir compte des espaces et accès devant être aménagés pour les personnes atteintes d’un handicap. Par exemple ici il n’y a pas d’accès aux handicapés pour l’étage, mais en bas nous avons rogné sur l’espace salle et laboratoire de travail pour aménager des sanitaires accessibles aux handicapés. Notre dossier a été accepté du fait de la petite superficie des locaux ».

 

 

17 -  En vélo.. Bordeaux - Saintes - Aides et assistance en tous genres... - Architecte successeur d'Imhotep...!! - Candidats de hasard.... CANTON SAINTES
17 -  En vélo.. Bordeaux - Saintes - Aides et assistance en tous genres... - Architecte successeur d'Imhotep...!! - Candidats de hasard.... CANTON SAINTES
17 -  En vélo.. Bordeaux - Saintes - Aides et assistance en tous genres... - Architecte successeur d'Imhotep...!! - Candidats de hasard.... CANTON SAINTES
17 -  En vélo.. Bordeaux - Saintes - Aides et assistance en tous genres... - Architecte successeur d'Imhotep...!! - Candidats de hasard.... CANTON SAINTES

Merci pour cet entretien dans ces lieux où il fait bon faire un petit séjour gustatif et de détente, mais dernière question, avez-vous une devise, une maxime, un comportement de vie… ?

« Less is More »

Ce qui signifie… ?

« En un minimum on peut faire le maximum. En fait c’est aller à l’essentiel. Elle est de l’architecte Mies Van Der Rohe ».

 

Merci à nouveau, et vous Nathalie Loizeau (Monsieur étant au service) vos sensations sur cette réussite.. !

« Ce chantier a duré du 2 janvier au 2 mars, comme on demeure aux étages, nous le suivions tous les jours (façade et intérieur). Cela nous a permis de belles rencontres (elle veut certainement citer les travailleurs ndlr), mais aussi beaucoup de poussière. Je suis ravie et heureuse du résultat. Les clients sont satisfaits, nous avons de bons retours, de bons ressentis ».

De bons retours, qui valent bien un détour par la place de l’échevinage.

 

(*) Architecte des pharaons vers 2278 avant J.C

 

La campagne bat son plein

Les candidats battent le pavé

Ce mardi, on approche à grands pas du grand jour. Au soir deux débats publics.... Jean-Philippe Ardouin à 18 h 30 et Régis Ste Marie-Pricot à 19 h 30. Chacun pour ses idées et parfois parti et bien sûr ils étaient tous en binôme, Mélissa Trouvé pour Régis, Marielle Gaboreau, remplaçante, pour Jean-Philippe. Un candidta a demandé une interview, ce sera ce vendredi.... un peu tard mais vaut mieux tard que jamais, puis au nom de l'équité Culture-histoire sera au rendez-vous.

Ce mardi, on approche à grands pas du grand jour. Au soir deux débats publics.... Jean-Philippe Ardouin à 18 h 30 et Régis Ste Marie-Pricot à 19 h 30. Chacun pour ses idées et parfois parti et bien sûr ils étaient tous en binôme, Mélissa Trouvé pour Régis, Marielle Gaboreau, remplaçante, pour Jean-Philippe. Un candidta a demandé une interview, ce sera ce vendredi.... un peu tard mais vaut mieux tard que jamais, puis au nom de l'équité Culture-histoire sera au rendez-vous.

La petite reine à Saintes

" D'un fidèle lecteur "

L'armée a vraiment le vent en poupe, en effet ce sont des militaires (d'une même équipe qui on  gagné ce toujours célèbre " bordeaux - Saintes ". Monsieur le Maire, Jean-philippe Machon & Miss saintes - pays de Saintonge, Aurélie Nouveau, ont remis les coupes aux vainqueurs. merci à Hervé, fidèle correspondant exceptionnel de Culture-histoire. Puis dans un quartier voisin, ce lundi, aux abords de l'arc de Germanicus.... par le fait du hasard... se sont retrouvés l'assistance et les secours aux personnes.
L'armée a vraiment le vent en poupe, en effet ce sont des militaires (d'une même équipe qui on  gagné ce toujours célèbre " bordeaux - Saintes ". Monsieur le Maire, Jean-philippe Machon & Miss saintes - pays de Saintonge, Aurélie Nouveau, ont remis les coupes aux vainqueurs. merci à Hervé, fidèle correspondant exceptionnel de Culture-histoire. Puis dans un quartier voisin, ce lundi, aux abords de l'arc de Germanicus.... par le fait du hasard... se sont retrouvés l'assistance et les secours aux personnes.
L'armée a vraiment le vent en poupe, en effet ce sont des militaires (d'une même équipe qui on  gagné ce toujours célèbre " bordeaux - Saintes ". Monsieur le Maire, Jean-philippe Machon & Miss saintes - pays de Saintonge, Aurélie Nouveau, ont remis les coupes aux vainqueurs. merci à Hervé, fidèle correspondant exceptionnel de Culture-histoire. Puis dans un quartier voisin, ce lundi, aux abords de l'arc de Germanicus.... par le fait du hasard... se sont retrouvés l'assistance et les secours aux personnes.

L'armée a vraiment le vent en poupe, en effet ce sont des militaires (d'une même équipe qui on gagné ce toujours célèbre " bordeaux - Saintes ". Monsieur le Maire, Jean-philippe Machon & Miss saintes - pays de Saintonge, Aurélie Nouveau, ont remis les coupes aux vainqueurs. merci à Hervé, fidèle correspondant exceptionnel de Culture-histoire. Puis dans un quartier voisin, ce lundi, aux abords de l'arc de Germanicus.... par le fait du hasard... se sont retrouvés l'assistance et les secours aux personnes.

17 -  En vélo.. Bordeaux - Saintes - Aides et assistance en tous genres... - Architecte successeur d'Imhotep...!! - Candidats de hasard.... CANTON SAINTES
17 -  En vélo.. Bordeaux - Saintes - Aides et assistance en tous genres... - Architecte successeur d'Imhotep...!! - Candidats de hasard.... CANTON SAINTES
17 -  En vélo.. Bordeaux - Saintes - Aides et assistance en tous genres... - Architecte successeur d'Imhotep...!! - Candidats de hasard.... CANTON SAINTES

Voir les commentaires

13 - Giratoires à Saintes... Cela va tourner pour vous.... - Nos prairies pour un cirque - Départ vers le ciel.....

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Croire au ciel

" Bon pour le moral " et cela ne fait de mal à personne.

13 - Giratoires à Saintes... Cela va tourner pour vous.... - Nos prairies pour un cirque - Départ vers le ciel.....

Saintes et ses verts pâturages

Notre cité ville d'accueil pour les cirques et leurs animaux de légendes

Dans la prairie, cette belle avancée de verdure au centre même de notre cité, pour une fois ce ne sont pas des vaches.....

Dans la prairie, cette belle avancée de verdure au centre même de notre cité, pour une fois ce ne sont pas des vaches.....

Giratoires.. Coup double 

Enfin ils arrivent.

 

Environ 100 personnes étaient présentes à cette réunion d’information sur le projet démarré du giratoire dit « des pompiers ».

En fait il y aura deux giratoires, certes l’essentiel, voire vital, mais aussi un nouveau situé sur l’avenue de Tombouctou.

Dans l’espace Mendès-France des élus en charge de ce dossier et bien sûr un technicien de service,  un vrai professionnel en sa matière, Jean-François Magnant (Services techniques de Saintes).

 

13 - Giratoires à Saintes... Cela va tourner pour vous.... - Nos prairies pour un cirque - Départ vers le ciel.....
13 - Giratoires à Saintes... Cela va tourner pour vous.... - Nos prairies pour un cirque - Départ vers le ciel.....

Dans la salle, en face des « animateurs » de la soirée autour du giratoire, on peut redécouvrir des élus de l’ancienne majorité, des élus de la municipalité actuelle, divers anciens techniciens de la ville de Saintes, mais en fait on peut se demander si les autres participants, outre les journalistes, étaient des « riverains », des usagers, des utilisateurs, ou bien tout simplement des curieux de la gestion de ces giratoires programmés… ?

Jean-Pierre Roudier, a donné le ton, suivi en cela par Jean-François Magnant, mais que doit-on en retenir… ?

En fait il y aura deux giratoires, celui important des pompiers situé sur ce grand axe de circulation qu’est l’avenue de Saintonge, puis un nouveau giratoire sur l’avenue de Tombouctou, qui, aux dires de J-P P, permettrait de diminuer considérablement le nombre d’accidents dans ce secteur du carrefour avec la route de Rétaud. Les victimes de ces accidents étant souvent des « deux-roues ».

Un diaporama et explications nous en montrent la complexité, en effet il est prévu de tenir compte des cheminements piétonniers et des pistes pour les « deux-roues ». Ensuite gérer l’eau du secteur (les ruissellements qui font les grandes flaques) donc prévoir un bassin de rétention en contraignant l’eau de cette grande zone de s’y retrouver. Plus important, ne pas négliger les entrées et sorties des pompiers, donc aménagement spécial du fait de la présence du centre de secours dans ce carrefour.

Ce giratoire était indispensable au vu d’une forte fréquentation de 18 000 véhicules jours certaines périodes.

Le temps c’est de l’argent, mais le temps c’est aussi une entrave à la circulation, alors combien de temps ces travaux.  Le compte à rebours est déjà commencé, en effet les arbres sont marqués d’une croix, ainsi ces « croisés » seront abattus,  cet abattage en prévoit environ 76 ; il faudra ensuite en replanter (obligation écologie durable oblige).

Nous y sommes : Les travaux vont commencer (après la saison) en septembre 2015, pour une durée de six mois. De nombreuses déviations seront mises en place, sur le site des travaux sera mise en place une circulation alternée. Le premier giratoire (Tombouctou) sera aménagé dans les cinq premières semaines. Le bémol sera les pompiers, qui, même pendant les travaux devront avoir les sorties libres, pour cela une autre sortie est prévue.

La séance touchant à la fin, ce fut le temps des questions/réponses, Monsieur le Maire, siégeant parmi le public s’est levé d’un bond pour répondre à la question d’une dame qui tenait bon son morceau…. En effet cette dame craignait que pour ces travaux, comme parfois pour d’autres, les délais d’achèvement soit nettement dépassés.

Question argent. Jean-Pierre Roudier apporte les éléments financiers.

« Nous avons budgété ce projet sur nos six années de mandat. Ainsi 320 000 euros par an, ce qui fera un coût de 1 833 000 euros ». (Attention calcul approximatif).

Et Monsieur le Maire de conclure…. (un peu avant la fin)..

« Je vous invite à voter aux départementales, ainsi nous serons bien aidés par le départemental »

Mais au fait quel en sera le nom…. ?

Culture-Histoire qui est au courant d’une petite guerre (70 ans après la vraie) que se livrent les anciens de la Brigade R.A.C et du Bataillon Violette (combattants libération de Saintes 9/44) suggère le nom de « Bataillon Violette – Commandant René Tallet – 4/9/44 ». (A savoir que les combats mortels et libérateurs ont eu lieu juste sur les hauteurs au-dessus les pompiers / 6 morts).

(Un autre nom vient aussi à l'esprit, un oublié de l'histoire de Saintes, pourtant il a pris des risques pour sauver des Saintais. Il était commissaire de police à Saintes entre 1940 et 1944. Il a été fusillé à Bordeaux pour résistance. Et oui la police française avait aussi versé son sang. Il s'agit du commissaire Paul Mamert)

 

Pour en revenir au choix du nom du giratoire. Concernant l'éventuelle appellation honorant nos libérateurs, on ne peut que découvrir qu'un square porte déjà ce nom. Mais mauvais choix, car très mal placé et le lieu ne met pas du tout à l'honneur nos sauveurs. Dont acte.
Pour en revenir au choix du nom du giratoire. Concernant l'éventuelle appellation honorant nos libérateurs, on ne peut que découvrir qu'un square porte déjà ce nom. Mais mauvais choix, car très mal placé et le lieu ne met pas du tout à l'honneur nos sauveurs. Dont acte.

Pour en revenir au choix du nom du giratoire. Concernant l'éventuelle appellation honorant nos libérateurs, on ne peut que découvrir qu'un square porte déjà ce nom. Mais mauvais choix, car très mal placé et le lieu ne met pas du tout à l'honneur nos sauveurs. Dont acte.

*********************************

Un mat de cocagne...!

Non c'est le nouveau mat du drapeau

Square du maréchal Foch / Saintes. micro trottoir... " Le maire le veut plus haut que l'ancien... ". Mais (en tant qu'amoureux des ailes) Culture-Histoire rappelais plutôt la devise de la Royal Air force.... " Toujours plus haut "
Square du maréchal Foch / Saintes. micro trottoir... " Le maire le veut plus haut que l'ancien... ". Mais (en tant qu'amoureux des ailes) Culture-Histoire rappelais plutôt la devise de la Royal Air force.... " Toujours plus haut "

Square du maréchal Foch / Saintes. micro trottoir... " Le maire le veut plus haut que l'ancien... ". Mais (en tant qu'amoureux des ailes) Culture-Histoire rappelais plutôt la devise de la Royal Air force.... " Toujours plus haut "

Voir les commentaires

10 - Brigade R.A.C / Bataillon Violette.. 70 ans après la guerre dure - Giratoire des pompiers.. réunion publique..!!!!!!!! - Solidaire avec le handicap - Au feu.. nos 12 voitures

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

12 voitures en feu à Saintes

En images.. rue Louis Sercan

5 véhicules et des maisons...!!!!

10  - Brigade R.A.C / Bataillon Violette.. 70 ans après la guerre dure - Giratoire des pompiers.. réunion publique..!!!!!!!! - Solidaire avec le handicap - Au feu.. nos 12 voitures
10  - Brigade R.A.C / Bataillon Violette.. 70 ans après la guerre dure - Giratoire des pompiers.. réunion publique..!!!!!!!! - Solidaire avec le handicap - Au feu.. nos 12 voitures10  - Brigade R.A.C / Bataillon Violette.. 70 ans après la guerre dure - Giratoire des pompiers.. réunion publique..!!!!!!!! - Solidaire avec le handicap - Au feu.. nos 12 voitures
10  - Brigade R.A.C / Bataillon Violette.. 70 ans après la guerre dure - Giratoire des pompiers.. réunion publique..!!!!!!!! - Solidaire avec le handicap - Au feu.. nos 12 voitures10  - Brigade R.A.C / Bataillon Violette.. 70 ans après la guerre dure - Giratoire des pompiers.. réunion publique..!!!!!!!! - Solidaire avec le handicap - Au feu.. nos 12 voitures

Vivre ensemble et différents

La semaine du handicap c'est.. maintenant

Du 9 au 14 mars des animations... En ville et à la maison de la solidarité (esplanade du 6ième R.I à Saintes). Ainsi ce jeudi 12 mars venez vivre la vie des non-voyants au petit centre Leclerc (En matinée jusqu'à 14 heures). Saviez-vous que les bouchons en plastique se récupèrent et cette collecte permet d'offrir des fauteuils roulants à ceux qui en ont besoin.

Du 9 au 14 mars des animations... En ville et à la maison de la solidarité (esplanade du 6ième R.I à Saintes). Ainsi ce jeudi 12 mars venez vivre la vie des non-voyants au petit centre Leclerc (En matinée jusqu'à 14 heures). Saviez-vous que les bouchons en plastique se récupèrent et cette collecte permet d'offrir des fauteuils roulants à ceux qui en ont besoin.

Polémique sur une plaque 

Saintes et son giratoire

C'est du tout frais cette polémique et l'auteur de Culture-Histoire (Historien amateur spécialisé 39/45) va être amené à arbitrer ce conflit qui oppose certains descendants du Colonel Rodolphe André Cezard, commandant de la brigade R.A.C dont les hommes du 3ième bataillon " Violette " ont libéré Saintes le 4/9/1944.

En effet un article paru dans la gazette du bataillon " Violette " en Dordogne parlerait avec mépris de cette plaque du giratoire de Saintes où il est question de R.A.C, mais où l'on aurait oublié que c'est le commandant René Tallet, qui aurait libéré Saintes avec son unique bataillon, certes mais il faisait partie de la " Brigade R.A.C ". Et pour dernière info la coupure de la gazette du bataillon a été transmise par la fille du colonel R.A.C. A suivre...... la saga.....   ++++++++++++++++++  Et d'un giratoire on passe à un autre, celui des pompiers à Saintes, un autre débat, mais il était tant attendu. Au fait quel nom lui sera donné.....?
En effet un article paru dans la gazette du bataillon " Violette " en Dordogne parlerait avec mépris de cette plaque du giratoire de Saintes où il est question de R.A.C, mais où l'on aurait oublié que c'est le commandant René Tallet, qui aurait libéré Saintes avec son unique bataillon, certes mais il faisait partie de la " Brigade R.A.C ". Et pour dernière info la coupure de la gazette du bataillon a été transmise par la fille du colonel R.A.C. A suivre...... la saga.....   ++++++++++++++++++  Et d'un giratoire on passe à un autre, celui des pompiers à Saintes, un autre débat, mais il était tant attendu. Au fait quel nom lui sera donné.....?
En effet un article paru dans la gazette du bataillon " Violette " en Dordogne parlerait avec mépris de cette plaque du giratoire de Saintes où il est question de R.A.C, mais où l'on aurait oublié que c'est le commandant René Tallet, qui aurait libéré Saintes avec son unique bataillon, certes mais il faisait partie de la " Brigade R.A.C ". Et pour dernière info la coupure de la gazette du bataillon a été transmise par la fille du colonel R.A.C. A suivre...... la saga.....   ++++++++++++++++++  Et d'un giratoire on passe à un autre, celui des pompiers à Saintes, un autre débat, mais il était tant attendu. Au fait quel nom lui sera donné.....?

En effet un article paru dans la gazette du bataillon " Violette " en Dordogne parlerait avec mépris de cette plaque du giratoire de Saintes où il est question de R.A.C, mais où l'on aurait oublié que c'est le commandant René Tallet, qui aurait libéré Saintes avec son unique bataillon, certes mais il faisait partie de la " Brigade R.A.C ". Et pour dernière info la coupure de la gazette du bataillon a été transmise par la fille du colonel R.A.C. A suivre...... la saga..... ++++++++++++++++++ Et d'un giratoire on passe à un autre, celui des pompiers à Saintes, un autre débat, mais il était tant attendu. Au fait quel nom lui sera donné.....?

Devant l'ancienne villa Musso / Feu office du tourisme en ce lieu. Le 12 mars à 19 h. C-H en principe y fera un passage, sans passer par l'un ou l'autre de ces deux fameux giratoires....

Devant l'ancienne villa Musso / Feu office du tourisme en ce lieu. Le 12 mars à 19 h. C-H en principe y fera un passage, sans passer par l'un ou l'autre de ces deux fameux giratoires....

Voir les commentaires

7 - Elections départementales.... Notre quotidien - La bonne parole sur les places.... - Merle et " Handicap "

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Les journées du HANDICAP

Depuis le 9 mars

A la maison de la solidarité - Saintes

Tel Monsieur Merle, unijambiste, quelque-part un être atteint d'un handicap vous attend....

Un merle dans cette position de repos dans le territoire des humains, nous signale qu'il a eu un accident de parcours..... (regardez-bien sa jambe gauche)
Un merle dans cette position de repos dans le territoire des humains, nous signale qu'il a eu un accident de parcours..... (regardez-bien sa jambe gauche)

Un merle dans cette position de repos dans le territoire des humains, nous signale qu'il a eu un accident de parcours..... (regardez-bien sa jambe gauche)

Nous sommes tous plus ou moins confrontés à avoir dans notre famille des personnes âgées dépendantes, mais on ne sait jamais à qui s'adresser...!

L'auteur de Culture-Histoire connait actuellement ce problème et pense vraiement que ce serait bie d'avoir un interlocuteur unique, voir un document unique avec toutes les possibilités et aides, mais vraiement clair et net.

Et voici que ce jour des candidats pour les sièges du canton de Saintes..... m'ont ouvert les yeux, en fait le bon dé.... C.L.I.C

 

C.L.I.C... Centre Local d'Information et de Coordination - Siège au Conseil Général / Saintes. Regroupe les infos concernant les personnes âgées et les différentes possibilités d'aide. Merci à ces deux valeureux candidats.
C.L.I.C... Centre Local d'Information et de Coordination - Siège au Conseil Général / Saintes. Regroupe les infos concernant les personnes âgées et les différentes possibilités d'aide. Merci à ces deux valeureux candidats.

C.L.I.C... Centre Local d'Information et de Coordination - Siège au Conseil Général / Saintes. Regroupe les infos concernant les personnes âgées et les différentes possibilités d'aide. Merci à ces deux valeureux candidats.

***********************************************

***********************************************

Quand le dernier Paris Match se rapproche d'une cetrtaine fiction.

C'était écrit pour Ségolène... mais pense-t-elle vraiment remettre cela, qu'en pense le peuple que nous sommes...?

Tout compte fait elle ne peut être ni meilleur ni pire qu'un certain François....!

On s'était certainement fait trop tôt une idée sur cette femme politique, qui sait au moins monter au créneau, qui avait à sa manière, elle aussi, une certaine idée de " sa " France. Pendant ce temps on se bat pour ses idées, pour son canton.... publicité de main à la main, cette fois avec le PCF et le Front de Gauche.

On s'était certainement fait trop tôt une idée sur cette femme politique, qui sait au moins monter au créneau, qui avait à sa manière, elle aussi, une certaine idée de " sa " France. Pendant ce temps on se bat pour ses idées, pour son canton.... publicité de main à la main, cette fois avec le PCF et le Front de Gauche.

7 - Elections départementales.... Notre quotidien - La bonne parole sur les places.... - Merle et " Handicap "

Voir les commentaires

4 - " Mariage Boutique " s'installe.... - L'avion des pauvres - Le luminaire de Jean-Philippe Machon - Taille des arbres - Bordeaux >> Saintes en mars, en vélo - Bénévoles en HIVER: S.D.F - Lire en prison ... Optimistes pour la sortie

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

" Trois drôles de Dames "

Pour cinq détenues

A suivre en fin de soirée..... 

Paquets cadeaux socio-culturels, pour un meilleur lendemain et de meilleurs instants pour 5 femmes détenues à la maison d'arrêt (prison) de Saintes. Ainsi trois dames de l'association " Sor' Optimist " se sont immergées dans la maison, dite carrée par les anciens, pour remettre en mains propres des livres. Ce geste est à l'initiative de cette association (à but très sociétale) et consistait dans le don de livres, un Mandala ((antistress) et un livre ordinaire à chaque dame de l'intérieur. Merci à Geneviève, Marie et Marie-Ange pour cette belle action. A la fin de cette remise il était prévue une collation entre les murs.... qui, pour une fois, ouvrait sur d'autres horizons. Nous retrouvant au soleil, sans avoir fait le mur..... on va vous parler de cirque et de brocante.
Paquets cadeaux socio-culturels, pour un meilleur lendemain et de meilleurs instants pour 5 femmes détenues à la maison d'arrêt (prison) de Saintes. Ainsi trois dames de l'association " Sor' Optimist " se sont immergées dans la maison, dite carrée par les anciens, pour remettre en mains propres des livres. Ce geste est à l'initiative de cette association (à but très sociétale) et consistait dans le don de livres, un Mandala ((antistress) et un livre ordinaire à chaque dame de l'intérieur. Merci à Geneviève, Marie et Marie-Ange pour cette belle action. A la fin de cette remise il était prévue une collation entre les murs.... qui, pour une fois, ouvrait sur d'autres horizons. Nous retrouvant au soleil, sans avoir fait le mur..... on va vous parler de cirque et de brocante.

Paquets cadeaux socio-culturels, pour un meilleur lendemain et de meilleurs instants pour 5 femmes détenues à la maison d'arrêt (prison) de Saintes. Ainsi trois dames de l'association " Sor' Optimist " se sont immergées dans la maison, dite carrée par les anciens, pour remettre en mains propres des livres. Ce geste est à l'initiative de cette association (à but très sociétale) et consistait dans le don de livres, un Mandala ((antistress) et un livre ordinaire à chaque dame de l'intérieur. Merci à Geneviève, Marie et Marie-Ange pour cette belle action. A la fin de cette remise il était prévue une collation entre les murs.... qui, pour une fois, ouvrait sur d'autres horizons. Nous retrouvant au soleil, sans avoir fait le mur..... on va vous parler de cirque et de brocante.

4 - " Mariage Boutique " s'installe.... - L'avion des pauvres  - Le luminaire de Jean-Philippe Machon - Taille des arbres - Bordeaux >> Saintes en mars, en vélo - Bénévoles en HIVER: S.D.F - Lire en prison ... Optimistes pour la sortie
4 - " Mariage Boutique " s'installe.... - L'avion des pauvres  - Le luminaire de Jean-Philippe Machon - Taille des arbres - Bordeaux >> Saintes en mars, en vélo - Bénévoles en HIVER: S.D.F - Lire en prison ... Optimistes pour la sortie

AVIS DE RECRUTEMENT

" le Secours Catholique " cherche des mains.

Origine du " Secours Catholique ". Durant la guerre 39/45, à partir de 1940 le père Jean Rodhain met en place ses " Valises chapelles ", celle-ci sont destinées aux prisonniers de guerre en Allemagne. Lui-même fait prisonnier il s'était évadé. Depuis son mouvement avait alors pris une grande ampleur jusqu'à devenir " Caritas Internationale ". Né en 1900, il est décédé à Lourdes, il repose à la cité secours, en 1977.

Origine du " Secours Catholique ". Durant la guerre 39/45, à partir de 1940 le père Jean Rodhain met en place ses " Valises chapelles ", celle-ci sont destinées aux prisonniers de guerre en Allemagne. Lui-même fait prisonnier il s'était évadé. Depuis son mouvement avait alors pris une grande ampleur jusqu'à devenir " Caritas Internationale ". Né en 1900, il est décédé à Lourdes, il repose à la cité secours, en 1977.

«  La charité n’a pas d’heure »

Ce slogan était affiché dans les locaux du « Secours Catholique » de Saintes voici une vingtaine d’années, certes on sait que les humains ont bons cœur, mais ici il nous faut des bras et des humains aux bonnes paroles….

Catherine Charrier, responsable du site de Saintes « Secours Catholique / Caritas Internationale » appelle au secours au nom des autres.. mais surtout au nom de sa petite équipe qui a besoin de bénévoles actifs.

« Oui nous avons besoin de beaucoup plus de bénévoles pour notre service d’accueil. Nous sommes de nombreux bénévoles, mais seulement dix personnes sont dans l’opérationnel, aussi ces personnes s’usent et il nous faut du renfort. Seul ce noyau dur est régulier pour…..

- Notre Café-causette qui est unique à Saintes, en cela qu’il est ouvert tous les jours de la semaine de 8 h 30 à 10 h 30 et tout l’hiver. Ces ouvertures sont pratiquées du 1er octobre au 30 avril »

Ces service sont gratuits, ceux-ci concernent essentiellement les personnes dites S.D.F et certains marginaux. Le petit-déjeuner est gratuit comme certains services, par contre pour laver son linge il est demandé une participation de 1 euro »

Cet apport supposé de nouveaux bénévoles permettrait quoi dans le concret… ?

" Nous ne serions plus usés, on aurait plus de temps pour les entretiens avec nos visiteurs du matin, les écouter, découvrir leurs besoins. C’est vraiment nécessaire qu’ils passent nous voir, tenter une aide pour leur avenir, leur travail. Certains arrivent directement de la prison. Comme leur disent des membres de l’administration pénitentiaire ou de la Police nationale… maintenant allez prendre un café bien chaud au Secours Catholique. En visiteurs nous avons 50% de fidèles, à chaque passage nous notons seulement le prénom, ceci surtout pour nos statistiques. Mais la fréquentation est en augmentation depuis plusieurs années ".

 

De Culture-Histoire : 

Culture-histoire soutient cet appel et se permet de mettre son grain de sel….

« Venez-les aider, vous qui n’avez pas de but dans la vie…. »

« Venez-les aider vous qui avez déjà des charges, familles ou autres…. si vous le pouvez ce sera une formidable expérience et une belle action sociétale »

 

4 - " Mariage Boutique " s'installe.... - L'avion des pauvres  - Le luminaire de Jean-Philippe Machon - Taille des arbres - Bordeaux >> Saintes en mars, en vélo - Bénévoles en HIVER: S.D.F - Lire en prison ... Optimistes pour la sortie
4 - " Mariage Boutique " s'installe.... - L'avion des pauvres  - Le luminaire de Jean-Philippe Machon - Taille des arbres - Bordeaux >> Saintes en mars, en vélo - Bénévoles en HIVER: S.D.F - Lire en prison ... Optimistes pour la sortie

Quoi de neuf au sol....?

Peu de choses, et en l'air....!

Un luminaire, la belle affaire de J-P Maire, maire.

Les acrobates municipaux dans la taille.

L'avion du " résident " des religieuses des pauvres de Saintes " Ma maison ".

Du pont Bernard Palissy, aux ouvriers du maire de Saintes, en passant par ce superbe avion confectionné par un pensionnaire / résident des " Petites sœurs des pauvres  " de Saintes, il fait le fier dans ce coin de ciel depuis plus d'une dizaine d'années. Quittons ces ouvriers sportifs, service des espaces verts de la ville, pour découvrir la course annuel " Bordeaux Saintes ".
Du pont Bernard Palissy, aux ouvriers du maire de Saintes, en passant par ce superbe avion confectionné par un pensionnaire / résident des " Petites sœurs des pauvres  " de Saintes, il fait le fier dans ce coin de ciel depuis plus d'une dizaine d'années. Quittons ces ouvriers sportifs, service des espaces verts de la ville, pour découvrir la course annuel " Bordeaux Saintes ".Du pont Bernard Palissy, aux ouvriers du maire de Saintes, en passant par ce superbe avion confectionné par un pensionnaire / résident des " Petites sœurs des pauvres  " de Saintes, il fait le fier dans ce coin de ciel depuis plus d'une dizaine d'années. Quittons ces ouvriers sportifs, service des espaces verts de la ville, pour découvrir la course annuel " Bordeaux Saintes ".
Du pont Bernard Palissy, aux ouvriers du maire de Saintes, en passant par ce superbe avion confectionné par un pensionnaire / résident des " Petites sœurs des pauvres  " de Saintes, il fait le fier dans ce coin de ciel depuis plus d'une dizaine d'années. Quittons ces ouvriers sportifs, service des espaces verts de la ville, pour découvrir la course annuel " Bordeaux Saintes ".

Du pont Bernard Palissy, aux ouvriers du maire de Saintes, en passant par ce superbe avion confectionné par un pensionnaire / résident des " Petites sœurs des pauvres " de Saintes, il fait le fier dans ce coin de ciel depuis plus d'une dizaine d'années. Quittons ces ouvriers sportifs, service des espaces verts de la ville, pour découvrir la course annuel " Bordeaux Saintes ".

4 - " Mariage Boutique " s'installe.... - L'avion des pauvres  - Le luminaire de Jean-Philippe Machon - Taille des arbres - Bordeaux >> Saintes en mars, en vélo - Bénévoles en HIVER: S.D.F - Lire en prison ... Optimistes pour la sortie

Ouvert et accueillant

La magasin " Mariage Boutique "

vous ouvre ses portes.

Visite presque guidée........................

Sandrine Ségues, bien en ces nouveaux locaux, qui attendent pour être encore plus beaux... que votre visite. " Boutique Mariage " s'était installé rue Victor Hugo, à quelques mètres du nouvelle emplacement, en 2006. Puis en 2010 Sandrine avait installé son magasin et ses beaux tissus dans la rue arc de triomphe. Puis en mars 2015 elle se retrouve à nouveau rue Victor Hugo, mais avec des plus plus..... En effet dans l'espace d'accueil on peut y découvrir du prêt-à-porte, grande taille, des robes de cocktail, bijoux, parures, sacs et pochettes. Mais en montant (presque au septième ciel.. si l'on peut dire ainsi en parlant de mariages annoncés....) on découvre l'espace " Mariage ", avec robes et costumes. Cerise sur le gâteau une belle terrasse vous attend aussi pour les essayages au soleil, bien sûr pour vos premières photos, très certainement....!  Pour l'espace mariage il faut encore attendre environ 15 jours avant l'installation définitive, entre temps vous pouvez toujours vous rendre à son magasin rue arc de triomphe. Pour les personnes qui seront à votre dispositions, pour les meilleurs de conseils (pas pour le choix du promis ou de la promise.....) pour vous aider à trouver vos plus belles parures, ce sera, comme à l'accoutumée, Laetitia & Sandrine. Sandrine Ségues, bien en ces nouveaux locaux, qui attendent pour être encore plus beaux... que votre visite. " Boutique Mariage " s'était installé rue Victor Hugo, à quelques mètres du nouvelle emplacement, en 2006. Puis en 2010 Sandrine avait installé son magasin et ses beaux tissus dans la rue arc de triomphe. Puis en mars 2015 elle se retrouve à nouveau rue Victor Hugo, mais avec des plus plus..... En effet dans l'espace d'accueil on peut y découvrir du prêt-à-porte, grande taille, des robes de cocktail, bijoux, parures, sacs et pochettes. Mais en montant (presque au septième ciel.. si l'on peut dire ainsi en parlant de mariages annoncés....) on découvre l'espace " Mariage ", avec robes et costumes. Cerise sur le gâteau une belle terrasse vous attend aussi pour les essayages au soleil, bien sûr pour vos premières photos, très certainement....!  Pour l'espace mariage il faut encore attendre environ 15 jours avant l'installation définitive, entre temps vous pouvez toujours vous rendre à son magasin rue arc de triomphe. Pour les personnes qui seront à votre dispositions, pour les meilleurs de conseils (pas pour le choix du promis ou de la promise.....) pour vous aider à trouver vos plus belles parures, ce sera, comme à l'accoutumée, Laetitia & Sandrine.
Sandrine Ségues, bien en ces nouveaux locaux, qui attendent pour être encore plus beaux... que votre visite. " Boutique Mariage " s'était installé rue Victor Hugo, à quelques mètres du nouvelle emplacement, en 2006. Puis en 2010 Sandrine avait installé son magasin et ses beaux tissus dans la rue arc de triomphe. Puis en mars 2015 elle se retrouve à nouveau rue Victor Hugo, mais avec des plus plus..... En effet dans l'espace d'accueil on peut y découvrir du prêt-à-porte, grande taille, des robes de cocktail, bijoux, parures, sacs et pochettes. Mais en montant (presque au septième ciel.. si l'on peut dire ainsi en parlant de mariages annoncés....) on découvre l'espace " Mariage ", avec robes et costumes. Cerise sur le gâteau une belle terrasse vous attend aussi pour les essayages au soleil, bien sûr pour vos premières photos, très certainement....!  Pour l'espace mariage il faut encore attendre environ 15 jours avant l'installation définitive, entre temps vous pouvez toujours vous rendre à son magasin rue arc de triomphe. Pour les personnes qui seront à votre dispositions, pour les meilleurs de conseils (pas pour le choix du promis ou de la promise.....) pour vous aider à trouver vos plus belles parures, ce sera, comme à l'accoutumée, Laetitia & Sandrine.

Sandrine Ségues, bien en ces nouveaux locaux, qui attendent pour être encore plus beaux... que votre visite. " Boutique Mariage " s'était installé rue Victor Hugo, à quelques mètres du nouvelle emplacement, en 2006. Puis en 2010 Sandrine avait installé son magasin et ses beaux tissus dans la rue arc de triomphe. Puis en mars 2015 elle se retrouve à nouveau rue Victor Hugo, mais avec des plus plus..... En effet dans l'espace d'accueil on peut y découvrir du prêt-à-porte, grande taille, des robes de cocktail, bijoux, parures, sacs et pochettes. Mais en montant (presque au septième ciel.. si l'on peut dire ainsi en parlant de mariages annoncés....) on découvre l'espace " Mariage ", avec robes et costumes. Cerise sur le gâteau une belle terrasse vous attend aussi pour les essayages au soleil, bien sûr pour vos premières photos, très certainement....! Pour l'espace mariage il faut encore attendre environ 15 jours avant l'installation définitive, entre temps vous pouvez toujours vous rendre à son magasin rue arc de triomphe. Pour les personnes qui seront à votre dispositions, pour les meilleurs de conseils (pas pour le choix du promis ou de la promise.....) pour vous aider à trouver vos plus belles parures, ce sera, comme à l'accoutumée, Laetitia & Sandrine.

A bientôt et peut-être que vous apprendrez le secret de la petite colombe (Joker.... La chapelle Ste Colombe est contigu, mais sans communication)
A bientôt et peut-être que vous apprendrez le secret de la petite colombe (Joker.... La chapelle Ste Colombe est contigu, mais sans communication)

A bientôt et peut-être que vous apprendrez le secret de la petite colombe (Joker.... La chapelle Ste Colombe est contigu, mais sans communication)

Voir les commentaires

2 - Histoire.. passion des hommes: Crash - Blockhaus: Images inédites - Défilé de mode et Miss.. candidatures

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

De 19 000 tonnes à des millions de fragments, la recherche de la preuve fatale.

Crashé le 4 janvier 44... et depuis 1994 toujours à la recherche d'indices sur le dernier combat....

Crashé le 4 janvier 44... et depuis 1994 toujours à la recherche d'indices sur le dernier combat....

Affaire à suivre, jusqu'au jour où sera trouvé un élément traçant le dernier combat. A Culture-Histoire on partage la passion.
Affaire à suivre, jusqu'au jour où sera trouvé un élément traçant le dernier combat. A Culture-Histoire on partage la passion.Affaire à suivre, jusqu'au jour où sera trouvé un élément traçant le dernier combat. A Culture-Histoire on partage la passion.
Affaire à suivre, jusqu'au jour où sera trouvé un élément traçant le dernier combat. A Culture-Histoire on partage la passion.Affaire à suivre, jusqu'au jour où sera trouvé un élément traçant le dernier combat. A Culture-Histoire on partage la passion.
Affaire à suivre, jusqu'au jour où sera trouvé un élément traçant le dernier combat. A Culture-Histoire on partage la passion.Affaire à suivre, jusqu'au jour où sera trouvé un élément traçant le dernier combat. A Culture-Histoire on partage la passion.

Affaire à suivre, jusqu'au jour où sera trouvé un élément traçant le dernier combat. A Culture-Histoire on partage la passion.

***************************

***************************

Blockhaus de Saintes

Immersion avant le plan des lieux

On peut découvrir le toit du blockhaus, de la guerre il nous emporte dans un jardin.. presque public, suspendu. Le croquis de l'intérieur est en cours d'élaboration chez Culture - Histoire.
On peut découvrir le toit du blockhaus, de la guerre il nous emporte dans un jardin.. presque public, suspendu. Le croquis de l'intérieur est en cours d'élaboration chez Culture - Histoire.
On peut découvrir le toit du blockhaus, de la guerre il nous emporte dans un jardin.. presque public, suspendu. Le croquis de l'intérieur est en cours d'élaboration chez Culture - Histoire.

On peut découvrir le toit du blockhaus, de la guerre il nous emporte dans un jardin.. presque public, suspendu. Le croquis de l'intérieur est en cours d'élaboration chez Culture - Histoire.

*******************************

*******************************

Bonnes nouvelles..

 

Pour le " Concours de Miss Saintes " en novembre 2015, les candidatures peuvent s'annoncer.

 

En mai un " Défilé de mode aux Galeries Lafayette " de Saintes.

 

Merci à Sandrine Sègues de " Boutique mariage "

 

Par la même occsion, dans ces mêmes lignes vous êtes invités.... à la poésie le 6 mars, en prélude à l'ouverture du ....

 

" Printemps des poètes "

Toujours dans les invitations: " 1ière marche des pères " le dimanche 22 mars. Certes cette manifestation est issue de mouvements de la foi. Mais la petite église de Colombiers a été construite des mains d'un couple il y a quelques décennies, c'est à voir. l'auteur avait effectué ce petit parcours de 20 kms de Saintes à Colombiers, il y a une vingtaine d'années, aussi il peut vous le recommander.

Toujours dans les invitations: " 1ière marche des pères " le dimanche 22 mars. Certes cette manifestation est issue de mouvements de la foi. Mais la petite église de Colombiers a été construite des mains d'un couple il y a quelques décennies, c'est à voir. l'auteur avait effectué ce petit parcours de 20 kms de Saintes à Colombiers, il y a une vingtaine d'années, aussi il peut vous le recommander.

2 - Histoire.. passion des hommes: Crash - Blockhaus: Images inédites - Défilé de mode et Miss.. candidatures

********************************

********************************

Saintes termitée

Saintes serait-elle la cité des termites..?

Et oui.. !

L'auteur de Culture-Histoire est bien placé pour en parler, il est presque devenu spécialiste... en amateur et pour son propre cas. Mais il est prêt à vous donner des conseils  (clips et photos sur ces envahisseurs) sur ce péril, surtout les repérer. Péril qui consiste en des millions de minuscules mangeurs de bois (pour leur Reine) qui hantent nos sous-sols et partent à l'assaut de nos maisons.

2 - Histoire.. passion des hommes: Crash - Blockhaus: Images inédites - Défilé de mode et Miss.. candidatures

Voir les commentaires