Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

30 - Monsieur le Maire chez les.... pauvres " Ma maison " + Miss - Relique d'un crash... turquoise - " Boutique Mariage inaugure "

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Sandrine invite

Elle inaugure son magasin de retour rue Victor Hugo

Tenues de ville, tenues de mariage..... Ce soir tenue de soirée " à minima " pour festoyer " à minima " dans le nouveau magasin de Sandrine, qui a pris la pose avec ses proches. Miss Saintes était l'invité d'honneur, la boutique de la rue Victor Hugo avait fait le plein avec une vingtaine d'invités.
Tenues de ville, tenues de mariage..... Ce soir tenue de soirée " à minima " pour festoyer " à minima " dans le nouveau magasin de Sandrine, qui a pris la pose avec ses proches. Miss Saintes était l'invité d'honneur, la boutique de la rue Victor Hugo avait fait le plein avec une vingtaine d'invités.
Tenues de ville, tenues de mariage..... Ce soir tenue de soirée " à minima " pour festoyer " à minima " dans le nouveau magasin de Sandrine, qui a pris la pose avec ses proches. Miss Saintes était l'invité d'honneur, la boutique de la rue Victor Hugo avait fait le plein avec une vingtaine d'invités.

Tenues de ville, tenues de mariage..... Ce soir tenue de soirée " à minima " pour festoyer " à minima " dans le nouveau magasin de Sandrine, qui a pris la pose avec ses proches. Miss Saintes était l'invité d'honneur, la boutique de la rue Victor Hugo avait fait le plein avec une vingtaine d'invités.

**************************************************************************************

70 ans + tard

Crash et traçabilité 

Couleur turquoise

Dans l'herbe, sur le sol,  

parmi les innombrables débris du " B17 ".............

 

Un pilote US mort pour la France, un avion explosé au sol. Un crash qui fera parlé longtemps de lui. Après la montre découverte voici environ 15 ans, une pierre précieuse, turquoise, vient d'être découverte sur la zone du crash (zone de vie). Il y a de fortes chances qu'elle a appartenu au capitaine C.D Cole. Mais pourquoi l'avait-il sur lui....? Cadeau pour son épouse restée au pays...!!! Investigations en cours, ce qui est certain c'est que si cette hypothèse est avérée, cette " relique " sera redonnée à son fils aux USA. A suivre......

Un pilote US mort pour la France, un avion explosé au sol. Un crash qui fera parlé longtemps de lui. Après la montre découverte voici environ 15 ans, une pierre précieuse, turquoise, vient d'être découverte sur la zone du crash (zone de vie). Il y a de fortes chances qu'elle a appartenu au capitaine C.D Cole. Mais pourquoi l'avait-il sur lui....? Cadeau pour son épouse restée au pays...!!! Investigations en cours, ce qui est certain c'est que si cette hypothèse est avérée, cette " relique " sera redonnée à son fils aux USA. A suivre......

 

**************************************************************************************

Jean-Philippe Machon, Maire

Le maire de Saintes en visite chez les anciens

30 - Monsieur le Maire chez les.... pauvres " Ma maison " + Miss - Relique d'un crash... turquoise - " Boutique Mariage inaugure "

Haie d’honneur pour un élu qui vient rendre hommage aux anciens, accompagné de Miss Saintes – Pays de Saintonge, Monsieur le Maire a honoré les résidents de la maison de retraite (de vie) des « Petites sœurs des pauvres » Saintes, autrement nommée « Ma maison » (Sous la protection de Ste Jeanne Jugan, à l’origine des P.S.D.P)

Accueil, prises de paroles, échanges de cadeau d’amitié, rafraîchissement / gâteau, visite des lieux.

Jean-Philippe Machon, maire, a demandé de préciser…

« Il vous faudra leur dire (aux lecteurs) que j’ai été très ému par l’accueil de tous les résidents »

En effet, même si la venue d’un élu dans leur maison, ne peut passer inaperçue, l’accompagnement d’une tête couronnée, Aurélie notre Miss, a apporté un instant de bonheurs aux résidents, aussi bonheur et émotion cela se partage.

Sœur Patricia, mère supérieure du site de Saintes, a donné quelques précisions, ainsi il y a à « Ma maison » 87 résidents, 47 employés et 13 religieuses.

Alors qu’une vingtaine de personnes avaient accueilli les « autorités » à l’entrée de l’établissement, environ 60 personnes attendaient dans la salle de spectacles.

Petites cerises sur le gâteau….. Miss Saintes a distribué des mots simples et pleins de bons sentiments à l’auditoire. Une chorale a chanté… « L’hiver est sur les toits, sur les toits des villes….. » (Du chant .. Quand la paix sera sur le monde….) avant d’offrir à notre Miss et à Monsieur le Maire une belle colombe de papier blanc.

Puis tout le monde s’est séparé après avoir fait un détour par la chapelle. Découverte pour beaucoup, mais les explications de sœur Patricia ont été appréciées de tous.

 

MaiMais qui reviendra comme résident...? Jean-Michel Machon, nul le le sait..! Mais déjà Miss Aurélie y prend ses aises.
MaiMais qui reviendra comme résident...? Jean-Michel Machon, nul le le sait..! Mais déjà Miss Aurélie y prend ses aises.
MaiMais qui reviendra comme résident...? Jean-Michel Machon, nul le le sait..! Mais déjà Miss Aurélie y prend ses aises.
MaiMais qui reviendra comme résident...? Jean-Michel Machon, nul le le sait..! Mais déjà Miss Aurélie y prend ses aises.
MaiMais qui reviendra comme résident...? Jean-Michel Machon, nul le le sait..! Mais déjà Miss Aurélie y prend ses aises.
MaiMais qui reviendra comme résident...? Jean-Michel Machon, nul le le sait..! Mais déjà Miss Aurélie y prend ses aises.
MaiMais qui reviendra comme résident...? Jean-Michel Machon, nul le le sait..! Mais déjà Miss Aurélie y prend ses aises.
MaiMais qui reviendra comme résident...? Jean-Michel Machon, nul le le sait..! Mais déjà Miss Aurélie y prend ses aises.
MaiMais qui reviendra comme résident...? Jean-Michel Machon, nul le le sait..! Mais déjà Miss Aurélie y prend ses aises.
MaiMais qui reviendra comme résident...? Jean-Michel Machon, nul le le sait..! Mais déjà Miss Aurélie y prend ses aises.
MaiMais qui reviendra comme résident...? Jean-Michel Machon, nul le le sait..! Mais déjà Miss Aurélie y prend ses aises.
MaiMais qui reviendra comme résident...? Jean-Michel Machon, nul le le sait..! Mais déjà Miss Aurélie y prend ses aises.
MaiMais qui reviendra comme résident...? Jean-Michel Machon, nul le le sait..! Mais déjà Miss Aurélie y prend ses aises.
MaiMais qui reviendra comme résident...? Jean-Michel Machon, nul le le sait..! Mais déjà Miss Aurélie y prend ses aises.
MaiMais qui reviendra comme résident...? Jean-Michel Machon, nul le le sait..! Mais déjà Miss Aurélie y prend ses aises.
MaiMais qui reviendra comme résident...? Jean-Michel Machon, nul le le sait..! Mais déjà Miss Aurélie y prend ses aises.
MaiMais qui reviendra comme résident...? Jean-Michel Machon, nul le le sait..! Mais déjà Miss Aurélie y prend ses aises.

MaiMais qui reviendra comme résident...? Jean-Michel Machon, nul le le sait..! Mais déjà Miss Aurélie y prend ses aises.

Deux visites aux anciens en 2015... Aurélie  pourrait dire " Mission accomplie.... côté  cœur "

Deux visites aux anciens en 2015... Aurélie pourrait dire " Mission accomplie.... côté cœur "

****************************************************************

Culture-Histoire

en campagne

Escapade à Virollet, 245 habitants (nombre relatif...)
Escapade à Virollet, 245 habitants (nombre relatif...)
Escapade à Virollet, 245 habitants (nombre relatif...)
Escapade à Virollet, 245 habitants (nombre relatif...)
Escapade à Virollet, 245 habitants (nombre relatif...)
Escapade à Virollet, 245 habitants (nombre relatif...)
Escapade à Virollet, 245 habitants (nombre relatif...)

Escapade à Virollet, 245 habitants (nombre relatif...)

Voir les commentaires

25 - Défilé à Saintes avec Sandrine, Vanessa, Aurélie alias Miss Saintes et autres mannequins - Libération des camps.. Avril 1945 " Détails "

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Culture-Histoire rectifie une omission concernant le défilé de mode de ce samedi.

Certes c'est du passé mais vous pourrez en découvrir les partenaires organisateurs sur l'affiche ci-après.

Précision: Aucun partenaire ne s'est arrogé le droit d'une quelconque parution privilégiée sur mon " média Internet ". Ceci était seulement du fait d'un cas de force majeure, pour le premier choix des photos, de la méconnaissance de l'organisation, surtout jamais contacté officiellement. Enfin défilé réussi. Merci à Daroline Landelle, directrice des Galeries Lafayette (Saintes) pour la transmission de l'affiche, à posteriori.

25 - Défilé à Saintes avec Sandrine, Vanessa, Aurélie alias Miss Saintes et autres mannequins - Libération des camps.. Avril 1945 " Détails "

****************************************

****************************************

Terrible raccourci

Trois points parmi les millions d'autres.. combien de détails de sang et de larmes

1 - 16 octobre 1940, szoubresaut de nos alliés anglais... payé encore au prix du sang. Un chercheur a communiqué à Culture-Histoire (via Michel Souris - Historien spécialisé) des photos d'un crash...

16/10/40 *** Un « Hampden » L4129 EA - R.A.F est abattu par la flak au niveau d’Ambarès 33. Mort des 4 aviateurs. Sgts : D.S  Imber, R.F Rose, K.C Friend, F.Corbett. Nuit du 16 au 17.Inhumés au cimetière communal d’Ambarès-et-Lagrave (De Bordeaux / Les bombardements – P. Krause) (Dossier rouge 12/2013 - Michel Souris)

Attention pour les personnes sensibles.
Attention pour les personnes sensibles.

Attention pour les personnes sensibles.

2 - François Hollande au Struthof de Natzwiller

Un Saintais Marc Besson (Ecurat) était présent à cette manifestation de ce jour. Son père Adrien est mort là-bas (vaut mieux dire assassiné) pour avoir simplement aidé un aviateur américain.

Pour Adrien Besson, aucune libération des camps, ni porte ouverte, sachant aussi que son corps est resté là-bas.

Puis en troisième point, passage square Angel-Sidélio à Saintes. Une plaque rappelle que 11 Saintais ont été assassinés là-bas, et non présumés morts, mais après investigations, menées par l'auteur de Culture-Histoire, il s'est avéré qu'en fait ce furent 18 Personnes demeurant à Saintes qui furent emmenés pour ce voyage sans retour. Une gerbe a été déposée ce 25 avril jour de la libération des camps, à la suite de la cérémonie square du maréchal Foch.
Puis en troisième point, passage square Angel-Sidélio à Saintes. Une plaque rappelle que 11 Saintais ont été assassinés là-bas, et non présumés morts, mais après investigations, menées par l'auteur de Culture-Histoire, il s'est avéré qu'en fait ce furent 18 Personnes demeurant à Saintes qui furent emmenés pour ce voyage sans retour. Une gerbe a été déposée ce 25 avril jour de la libération des camps, à la suite de la cérémonie square du maréchal Foch.

Puis en troisième point, passage square Angel-Sidélio à Saintes. Une plaque rappelle que 11 Saintais ont été assassinés là-bas, et non présumés morts, mais après investigations, menées par l'auteur de Culture-Histoire, il s'est avéré qu'en fait ce furent 18 Personnes demeurant à Saintes qui furent emmenés pour ce voyage sans retour. Une gerbe a été déposée ce 25 avril jour de la libération des camps, à la suite de la cérémonie square du maréchal Foch.

Ce ne sont que d'humbles détails de ce génocide, de ces actes de barbarie, de ces faits de guerre. Il faut bien dire à nos jeunes qu'ils n'hésitent pas à rencontrer les témoins / acteurs de la guerre 39/45, en effet il est plus que temps, ainsi ils seront la transmission de cette mémoire vivante.
Ce ne sont que d'humbles détails de ce génocide, de ces actes de barbarie, de ces faits de guerre. Il faut bien dire à nos jeunes qu'ils n'hésitent pas à rencontrer les témoins / acteurs de la guerre 39/45, en effet il est plus que temps, ainsi ils seront la transmission de cette mémoire vivante.

Ce ne sont que d'humbles détails de ce génocide, de ces actes de barbarie, de ces faits de guerre. Il faut bien dire à nos jeunes qu'ils n'hésitent pas à rencontrer les témoins / acteurs de la guerre 39/45, en effet il est plus que temps, ainsi ils seront la transmission de cette mémoire vivante.

 

*****************************************

Défilé

Mode.. Rue Urbain Loyer

" Soleil & Succès "

Depuis la terrasse, dite de la colombe, étage mariage de Sandrine, les mannequins d'honneur, en briefing à leur manière. Sandrine Ségues, partenaire de cette manifestation profite pleinement du soleil et du nouvel emplacement de son magasin " Mariage Boutique ". Le soleil était présent, aussi la clémente météo a su retenir de nombreux passants, certes qui passaient, se renouvelant. Avant que ne défile ces demoiselles, Vanessa, Jennyfer, Aurélie (Miss), rendez-vous sur le tapis rouge.
Depuis la terrasse, dite de la colombe, étage mariage de Sandrine, les mannequins d'honneur, en briefing à leur manière. Sandrine Ségues, partenaire de cette manifestation profite pleinement du soleil et du nouvel emplacement de son magasin " Mariage Boutique ". Le soleil était présent, aussi la clémente météo a su retenir de nombreux passants, certes qui passaient, se renouvelant. Avant que ne défile ces demoiselles, Vanessa, Jennyfer, Aurélie (Miss), rendez-vous sur le tapis rouge.
Depuis la terrasse, dite de la colombe, étage mariage de Sandrine, les mannequins d'honneur, en briefing à leur manière. Sandrine Ségues, partenaire de cette manifestation profite pleinement du soleil et du nouvel emplacement de son magasin " Mariage Boutique ". Le soleil était présent, aussi la clémente météo a su retenir de nombreux passants, certes qui passaient, se renouvelant. Avant que ne défile ces demoiselles, Vanessa, Jennyfer, Aurélie (Miss), rendez-vous sur le tapis rouge.
Depuis la terrasse, dite de la colombe, étage mariage de Sandrine, les mannequins d'honneur, en briefing à leur manière. Sandrine Ségues, partenaire de cette manifestation profite pleinement du soleil et du nouvel emplacement de son magasin " Mariage Boutique ". Le soleil était présent, aussi la clémente météo a su retenir de nombreux passants, certes qui passaient, se renouvelant. Avant que ne défile ces demoiselles, Vanessa, Jennyfer, Aurélie (Miss), rendez-vous sur le tapis rouge.
Depuis la terrasse, dite de la colombe, étage mariage de Sandrine, les mannequins d'honneur, en briefing à leur manière. Sandrine Ségues, partenaire de cette manifestation profite pleinement du soleil et du nouvel emplacement de son magasin " Mariage Boutique ". Le soleil était présent, aussi la clémente météo a su retenir de nombreux passants, certes qui passaient, se renouvelant. Avant que ne défile ces demoiselles, Vanessa, Jennyfer, Aurélie (Miss), rendez-vous sur le tapis rouge.

Depuis la terrasse, dite de la colombe, étage mariage de Sandrine, les mannequins d'honneur, en briefing à leur manière. Sandrine Ségues, partenaire de cette manifestation profite pleinement du soleil et du nouvel emplacement de son magasin " Mariage Boutique ". Le soleil était présent, aussi la clémente météo a su retenir de nombreux passants, certes qui passaient, se renouvelant. Avant que ne défile ces demoiselles, Vanessa, Jennyfer, Aurélie (Miss), rendez-vous sur le tapis rouge.

Merci aux comerçants de ce secteur piétons de Saintes pour avoir permis à nos jolies mannequins (au fait pas vu d'hommes...!!) de présenter belles robes et tenues vestimentaires. Pour certains mannequins c'était un peu leur début. Ce sera à refaire, alors surtout soyez sympas avec le soleil et, très important, rendez-visite aux commerçants de ce quartier qui nous ont offerts ce " froufroutant " divertissement sociétale dans ce qui est plus civilisé.. la culture de la classe et de l'élégance, via la mode.
Merci aux comerçants de ce secteur piétons de Saintes pour avoir permis à nos jolies mannequins (au fait pas vu d'hommes...!!) de présenter belles robes et tenues vestimentaires. Pour certains mannequins c'était un peu leur début. Ce sera à refaire, alors surtout soyez sympas avec le soleil et, très important, rendez-visite aux commerçants de ce quartier qui nous ont offerts ce " froufroutant " divertissement sociétale dans ce qui est plus civilisé.. la culture de la classe et de l'élégance, via la mode.
Merci aux comerçants de ce secteur piétons de Saintes pour avoir permis à nos jolies mannequins (au fait pas vu d'hommes...!!) de présenter belles robes et tenues vestimentaires. Pour certains mannequins c'était un peu leur début. Ce sera à refaire, alors surtout soyez sympas avec le soleil et, très important, rendez-visite aux commerçants de ce quartier qui nous ont offerts ce " froufroutant " divertissement sociétale dans ce qui est plus civilisé.. la culture de la classe et de l'élégance, via la mode.
Merci aux comerçants de ce secteur piétons de Saintes pour avoir permis à nos jolies mannequins (au fait pas vu d'hommes...!!) de présenter belles robes et tenues vestimentaires. Pour certains mannequins c'était un peu leur début. Ce sera à refaire, alors surtout soyez sympas avec le soleil et, très important, rendez-visite aux commerçants de ce quartier qui nous ont offerts ce " froufroutant " divertissement sociétale dans ce qui est plus civilisé.. la culture de la classe et de l'élégance, via la mode.
Merci aux comerçants de ce secteur piétons de Saintes pour avoir permis à nos jolies mannequins (au fait pas vu d'hommes...!!) de présenter belles robes et tenues vestimentaires. Pour certains mannequins c'était un peu leur début. Ce sera à refaire, alors surtout soyez sympas avec le soleil et, très important, rendez-visite aux commerçants de ce quartier qui nous ont offerts ce " froufroutant " divertissement sociétale dans ce qui est plus civilisé.. la culture de la classe et de l'élégance, via la mode.
Merci aux comerçants de ce secteur piétons de Saintes pour avoir permis à nos jolies mannequins (au fait pas vu d'hommes...!!) de présenter belles robes et tenues vestimentaires. Pour certains mannequins c'était un peu leur début. Ce sera à refaire, alors surtout soyez sympas avec le soleil et, très important, rendez-visite aux commerçants de ce quartier qui nous ont offerts ce " froufroutant " divertissement sociétale dans ce qui est plus civilisé.. la culture de la classe et de l'élégance, via la mode.
Merci aux comerçants de ce secteur piétons de Saintes pour avoir permis à nos jolies mannequins (au fait pas vu d'hommes...!!) de présenter belles robes et tenues vestimentaires. Pour certains mannequins c'était un peu leur début. Ce sera à refaire, alors surtout soyez sympas avec le soleil et, très important, rendez-visite aux commerçants de ce quartier qui nous ont offerts ce " froufroutant " divertissement sociétale dans ce qui est plus civilisé.. la culture de la classe et de l'élégance, via la mode.
Merci aux comerçants de ce secteur piétons de Saintes pour avoir permis à nos jolies mannequins (au fait pas vu d'hommes...!!) de présenter belles robes et tenues vestimentaires. Pour certains mannequins c'était un peu leur début. Ce sera à refaire, alors surtout soyez sympas avec le soleil et, très important, rendez-visite aux commerçants de ce quartier qui nous ont offerts ce " froufroutant " divertissement sociétale dans ce qui est plus civilisé.. la culture de la classe et de l'élégance, via la mode.
Merci aux comerçants de ce secteur piétons de Saintes pour avoir permis à nos jolies mannequins (au fait pas vu d'hommes...!!) de présenter belles robes et tenues vestimentaires. Pour certains mannequins c'était un peu leur début. Ce sera à refaire, alors surtout soyez sympas avec le soleil et, très important, rendez-visite aux commerçants de ce quartier qui nous ont offerts ce " froufroutant " divertissement sociétale dans ce qui est plus civilisé.. la culture de la classe et de l'élégance, via la mode.
Merci aux comerçants de ce secteur piétons de Saintes pour avoir permis à nos jolies mannequins (au fait pas vu d'hommes...!!) de présenter belles robes et tenues vestimentaires. Pour certains mannequins c'était un peu leur début. Ce sera à refaire, alors surtout soyez sympas avec le soleil et, très important, rendez-visite aux commerçants de ce quartier qui nous ont offerts ce " froufroutant " divertissement sociétale dans ce qui est plus civilisé.. la culture de la classe et de l'élégance, via la mode.
Merci aux comerçants de ce secteur piétons de Saintes pour avoir permis à nos jolies mannequins (au fait pas vu d'hommes...!!) de présenter belles robes et tenues vestimentaires. Pour certains mannequins c'était un peu leur début. Ce sera à refaire, alors surtout soyez sympas avec le soleil et, très important, rendez-visite aux commerçants de ce quartier qui nous ont offerts ce " froufroutant " divertissement sociétale dans ce qui est plus civilisé.. la culture de la classe et de l'élégance, via la mode.

Merci aux comerçants de ce secteur piétons de Saintes pour avoir permis à nos jolies mannequins (au fait pas vu d'hommes...!!) de présenter belles robes et tenues vestimentaires. Pour certains mannequins c'était un peu leur début. Ce sera à refaire, alors surtout soyez sympas avec le soleil et, très important, rendez-visite aux commerçants de ce quartier qui nous ont offerts ce " froufroutant " divertissement sociétale dans ce qui est plus civilisé.. la culture de la classe et de l'élégance, via la mode.

Puis en privé, pour le plaisir partagé des mannequins et des photographes. Merci à Stéphane (Photographe) pour la photo du groupe. A très bientôt.
Puis en privé, pour le plaisir partagé des mannequins et des photographes. Merci à Stéphane (Photographe) pour la photo du groupe. A très bientôt.
Puis en privé, pour le plaisir partagé des mannequins et des photographes. Merci à Stéphane (Photographe) pour la photo du groupe. A très bientôt.
Puis en privé, pour le plaisir partagé des mannequins et des photographes. Merci à Stéphane (Photographe) pour la photo du groupe. A très bientôt.
Puis en privé, pour le plaisir partagé des mannequins et des photographes. Merci à Stéphane (Photographe) pour la photo du groupe. A très bientôt.
Puis en privé, pour le plaisir partagé des mannequins et des photographes. Merci à Stéphane (Photographe) pour la photo du groupe. A très bientôt.

Puis en privé, pour le plaisir partagé des mannequins et des photographes. Merci à Stéphane (Photographe) pour la photo du groupe. A très bientôt.

Voir les commentaires

21 - Lafayette remercié s'exile - Trésors volés abbaye aux Dames

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Agression contre les églises

Ce n'est pas nouveau, il y a quelques dizaines d'années l'église St Eutrope avait été vandalisée, il y a moins longtemps on objet religieux, un " Beffroi " avait été dérobé dans la cathédrale St Pierre.

Dans le cercle l'objet dérobé. Pour la petite histoire c'est l'auteur de Culture-Histoire qui avait constaté le vol. Sur la gauche, entre les colonnes, le parasol pour les processions, lui n'avait pas été dérobé, il faisait le pendant avec le beffroi. Ci-après un peu d'actualité en bordure du fleuve Charente.

Dans le cercle l'objet dérobé. Pour la petite histoire c'est l'auteur de Culture-Histoire qui avait constaté le vol. Sur la gauche, entre les colonnes, le parasol pour les processions, lui n'avait pas été dérobé, il faisait le pendant avec le beffroi. Ci-après un peu d'actualité en bordure du fleuve Charente.

On revoit les assises de la statue de maître Bernard Palissy. Un peu plus loin des techniciens font des relévés de la passerelle.. Indiscrétion.... " C'est en vue d'une consolidation de celle-ci ".
On revoit les assises de la statue de maître Bernard Palissy. Un peu plus loin des techniciens font des relévés de la passerelle.. Indiscrétion.... " C'est en vue d'une consolidation de celle-ci ".
On revoit les assises de la statue de maître Bernard Palissy. Un peu plus loin des techniciens font des relévés de la passerelle.. Indiscrétion.... " C'est en vue d'une consolidation de celle-ci ".

On revoit les assises de la statue de maître Bernard Palissy. Un peu plus loin des techniciens font des relévés de la passerelle.. Indiscrétion.... " C'est en vue d'une consolidation de celle-ci ".

*************************************************************************************

" Rive gauche "

 

«  Rive gauche » appellation très... adroite.

21 - Lafayette remercié s'exile - Trésors volés abbaye aux Dames
21 - Lafayette remercié s'exile - Trésors volés abbaye aux Dames

En effet le gérant précise que c’est le côté parisien, on pourrait dire « intello », mais quand on pense que le café est excellent pour les neurones, ainsi Rodolphe fait d’une pierre deux coups, il va de ce fait rehausser le côté culturel de la « rive droite ».

Cet établissement très connu des Saintais, certes pas sous ce nom et avec ses nouveaux gérants, a toujours connu ces murs au cœur de l’avenue Gambetta.

Aurélie est originaire de St Jean d’Angély, Rodolphe est natif de Honfleur, mais il a vécu une quinzaine d’années à St Jean. Il est issu d’une famille de restaurateur, quant à sa compagne elle a découvert son nouveau métier, certainement en même temps que l’homme de sa vie, dans une petite famille avec deux enfants.

Avant d’ouvrir leur « Rive gauche » à Saintes, ils ont tenu un établissement de restauration à St Jean, ceci pendant cinq, c’était le « Ellis Park ».

A Saintes, ils sont entourés d’une serveuse, Marion, et d’un cuisinier, Nicolas.

« Nos heures d’ouverture sont de 8 heures à 20 heures. Nous comptons dynamiser le temps du café le matin, puis une restauration le midi, élaborée à partir de produits frais. En fait nous serons vraiment dans la qualité. Bien sûr à la demande la restauration rapide est aussi prévue »

Merci à Rodolphe & Aurélie pour leur bon accueil et bienvenue à Saintes dans le paysage de la restauration, ils ont choisi un bon endroit, sur ce bel axe de l’avenue Gambetta et à quelques-pas du prestigieux site de l’abbaye aux Dames. Pour ceux qui ne le sauraient pas, des petites ruelles, aussi charmantes que discrètes, desservent ce très ancien quartier St Pallais.

 

Un nouvel aménagement, des teintes  très classes, au service et au... fourneau, du personnel compétent. Aurélie et Rodolphe ont bien envie de donner une nouvelle dynamique sur ce secteur central de notre avenue. L'originalité de cet établissement de restauration, outre le fait qu'il offre sa belle terrasse, il a ses ouvertures sur trois façades. En centre ville c'est assez exceptionnel.
Un nouvel aménagement, des teintes  très classes, au service et au... fourneau, du personnel compétent. Aurélie et Rodolphe ont bien envie de donner une nouvelle dynamique sur ce secteur central de notre avenue. L'originalité de cet établissement de restauration, outre le fait qu'il offre sa belle terrasse, il a ses ouvertures sur trois façades. En centre ville c'est assez exceptionnel.
Un nouvel aménagement, des teintes  très classes, au service et au... fourneau, du personnel compétent. Aurélie et Rodolphe ont bien envie de donner une nouvelle dynamique sur ce secteur central de notre avenue. L'originalité de cet établissement de restauration, outre le fait qu'il offre sa belle terrasse, il a ses ouvertures sur trois façades. En centre ville c'est assez exceptionnel.
Un nouvel aménagement, des teintes  très classes, au service et au... fourneau, du personnel compétent. Aurélie et Rodolphe ont bien envie de donner une nouvelle dynamique sur ce secteur central de notre avenue. L'originalité de cet établissement de restauration, outre le fait qu'il offre sa belle terrasse, il a ses ouvertures sur trois façades. En centre ville c'est assez exceptionnel.
Un nouvel aménagement, des teintes  très classes, au service et au... fourneau, du personnel compétent. Aurélie et Rodolphe ont bien envie de donner une nouvelle dynamique sur ce secteur central de notre avenue. L'originalité de cet établissement de restauration, outre le fait qu'il offre sa belle terrasse, il a ses ouvertures sur trois façades. En centre ville c'est assez exceptionnel.

Un nouvel aménagement, des teintes très classes, au service et au... fourneau, du personnel compétent. Aurélie et Rodolphe ont bien envie de donner une nouvelle dynamique sur ce secteur central de notre avenue. L'originalité de cet établissement de restauration, outre le fait qu'il offre sa belle terrasse, il a ses ouvertures sur trois façades. En centre ville c'est assez exceptionnel.

*****************************************

*****************************************

Lafayette est le proscrit

La France l'avait renié et condamné

" 1792 "

Gilbert du Motier de La Fayette, ami d'un jour et de toujours, pour lui et la France ( 1757/1834). Mais la Constituante l'a condamné en août 1792. Il avait certainement trop hésité dans le bon sens du devoir, à cette époque rien n'était facile, il fallais composer avec tous les faits du quotidien, voir même aider le roi Louis XVI à s'évader. Le document joint a été communiqué par une Saintongeaise au cours d'investigations sur le terrain, en la journée du 20 avril,  dans la commune de Meursac. (C'est un original imprimé à Saintes).
Gilbert du Motier de La Fayette, ami d'un jour et de toujours, pour lui et la France ( 1757/1834). Mais la Constituante l'a condamné en août 1792. Il avait certainement trop hésité dans le bon sens du devoir, à cette époque rien n'était facile, il fallais composer avec tous les faits du quotidien, voir même aider le roi Louis XVI à s'évader. Le document joint a été communiqué par une Saintongeaise au cours d'investigations sur le terrain, en la journée du 20 avril,  dans la commune de Meursac. (C'est un original imprimé à Saintes).

Gilbert du Motier de La Fayette, ami d'un jour et de toujours, pour lui et la France ( 1757/1834). Mais la Constituante l'a condamné en août 1792. Il avait certainement trop hésité dans le bon sens du devoir, à cette époque rien n'était facile, il fallais composer avec tous les faits du quotidien, voir même aider le roi Louis XVI à s'évader. Le document joint a été communiqué par une Saintongeaise au cours d'investigations sur le terrain, en la journée du 20 avril, dans la commune de Meursac. (C'est un original imprimé à Saintes).

*********************************

*********************************

Mobilier religieux volé

" Abbaye aux Dames - Depuis 1793 "

En 1973 les révolutionnaires vendent le mobilier de l'abbaye aux Dames (Saintes) et du couvent. On retrouve plusieurs siècles plus tard l'autel, le rétable, les crédences dans l'église paroissiale de Meursac (Inscrits à l'inventaire du mobilier historique). malheureusement en 2001 VOL: 2 crédences, des statues arrachées à l'autel, la boiserie de l'autel avait commencée à être démontée. une statue a aussi été dérobée dans l'église.
En 1973 les révolutionnaires vendent le mobilier de l'abbaye aux Dames (Saintes) et du couvent. On retrouve plusieurs siècles plus tard l'autel, le rétable, les crédences dans l'église paroissiale de Meursac (Inscrits à l'inventaire du mobilier historique). malheureusement en 2001 VOL: 2 crédences, des statues arrachées à l'autel, la boiserie de l'autel avait commencée à être démontée. une statue a aussi été dérobée dans l'église.
En 1973 les révolutionnaires vendent le mobilier de l'abbaye aux Dames (Saintes) et du couvent. On retrouve plusieurs siècles plus tard l'autel, le rétable, les crédences dans l'église paroissiale de Meursac (Inscrits à l'inventaire du mobilier historique). malheureusement en 2001 VOL: 2 crédences, des statues arrachées à l'autel, la boiserie de l'autel avait commencée à être démontée. une statue a aussi été dérobée dans l'église.
En 1973 les révolutionnaires vendent le mobilier de l'abbaye aux Dames (Saintes) et du couvent. On retrouve plusieurs siècles plus tard l'autel, le rétable, les crédences dans l'église paroissiale de Meursac (Inscrits à l'inventaire du mobilier historique). malheureusement en 2001 VOL: 2 crédences, des statues arrachées à l'autel, la boiserie de l'autel avait commencée à être démontée. une statue a aussi été dérobée dans l'église.
En 1973 les révolutionnaires vendent le mobilier de l'abbaye aux Dames (Saintes) et du couvent. On retrouve plusieurs siècles plus tard l'autel, le rétable, les crédences dans l'église paroissiale de Meursac (Inscrits à l'inventaire du mobilier historique). malheureusement en 2001 VOL: 2 crédences, des statues arrachées à l'autel, la boiserie de l'autel avait commencée à être démontée. une statue a aussi été dérobée dans l'église.
En 1973 les révolutionnaires vendent le mobilier de l'abbaye aux Dames (Saintes) et du couvent. On retrouve plusieurs siècles plus tard l'autel, le rétable, les crédences dans l'église paroissiale de Meursac (Inscrits à l'inventaire du mobilier historique). malheureusement en 2001 VOL: 2 crédences, des statues arrachées à l'autel, la boiserie de l'autel avait commencée à être démontée. une statue a aussi été dérobée dans l'église.

En 1973 les révolutionnaires vendent le mobilier de l'abbaye aux Dames (Saintes) et du couvent. On retrouve plusieurs siècles plus tard l'autel, le rétable, les crédences dans l'église paroissiale de Meursac (Inscrits à l'inventaire du mobilier historique). malheureusement en 2001 VOL: 2 crédences, des statues arrachées à l'autel, la boiserie de l'autel avait commencée à être démontée. une statue a aussi été dérobée dans l'église.

Voir les commentaires

17 - Jardin public... Jumelage et arbre - Passage Bobrie, nouvelle dénomination à Saintes - Sud - Ouest et les armes du maire

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Pas cartes blanches pour les armes

Conseil municipal selon Sud - Ouest

Les uns  ou / et les autres, avant de se prononcer, auraient parfois besoin de consulter le " Code de procédure pénale ", ils verraient ainsi que porter une arme de poing (et à feu) n'est pas un cadeau....
Les uns  ou / et les autres, avant de se prononcer, auraient parfois besoin de consulter le " Code de procédure pénale ", ils verraient ainsi que porter une arme de poing (et à feu) n'est pas un cadeau....

Les uns ou / et les autres, avant de se prononcer, auraient parfois besoin de consulter le " Code de procédure pénale ", ils verraient ainsi que porter une arme de poing (et à feu) n'est pas un cadeau....

 

*****************************************

Jumelage

On danse, mais on marque le pas...

Il s'en passe des choses autour de la Charente. Nos deux élues municipales semblent euphorisées, par les danseurs ou peut-être par leur patch, pardon leur badge du jumelage. On reconnaît sur la terrasse le groupe folklorique " Aunis & Saintonge ".. à quelques-pas des danseurs de Salisbury. tel ce hors-bord il n'y a qu'une étendue d'eau à traverser pour se retrouver chez nos amis anglais.....  Pour Xanten (représentants absents sur la photo) c'est plutôt vers l'est.
Il s'en passe des choses autour de la Charente. Nos deux élues municipales semblent euphorisées, par les danseurs ou peut-être par leur patch, pardon leur badge du jumelage. On reconnaît sur la terrasse le groupe folklorique " Aunis & Saintonge ".. à quelques-pas des danseurs de Salisbury. tel ce hors-bord il n'y a qu'une étendue d'eau à traverser pour se retrouver chez nos amis anglais.....  Pour Xanten (représentants absents sur la photo) c'est plutôt vers l'est.
Il s'en passe des choses autour de la Charente. Nos deux élues municipales semblent euphorisées, par les danseurs ou peut-être par leur patch, pardon leur badge du jumelage. On reconnaît sur la terrasse le groupe folklorique " Aunis & Saintonge ".. à quelques-pas des danseurs de Salisbury. tel ce hors-bord il n'y a qu'une étendue d'eau à traverser pour se retrouver chez nos amis anglais.....  Pour Xanten (représentants absents sur la photo) c'est plutôt vers l'est.
Il s'en passe des choses autour de la Charente. Nos deux élues municipales semblent euphorisées, par les danseurs ou peut-être par leur patch, pardon leur badge du jumelage. On reconnaît sur la terrasse le groupe folklorique " Aunis & Saintonge ".. à quelques-pas des danseurs de Salisbury. tel ce hors-bord il n'y a qu'une étendue d'eau à traverser pour se retrouver chez nos amis anglais.....  Pour Xanten (représentants absents sur la photo) c'est plutôt vers l'est.
Il s'en passe des choses autour de la Charente. Nos deux élues municipales semblent euphorisées, par les danseurs ou peut-être par leur patch, pardon leur badge du jumelage. On reconnaît sur la terrasse le groupe folklorique " Aunis & Saintonge ".. à quelques-pas des danseurs de Salisbury. tel ce hors-bord il n'y a qu'une étendue d'eau à traverser pour se retrouver chez nos amis anglais.....  Pour Xanten (représentants absents sur la photo) c'est plutôt vers l'est.

Il s'en passe des choses autour de la Charente. Nos deux élues municipales semblent euphorisées, par les danseurs ou peut-être par leur patch, pardon leur badge du jumelage. On reconnaît sur la terrasse le groupe folklorique " Aunis & Saintonge ".. à quelques-pas des danseurs de Salisbury. tel ce hors-bord il n'y a qu'une étendue d'eau à traverser pour se retrouver chez nos amis anglais..... Pour Xanten (représentants absents sur la photo) c'est plutôt vers l'est.

Jumelage en fête : 25 ans

 

Un arbre a été planté ce matin dans notre jardin public. 

Ce soir les maires de Xanten et de Salisbury ont été faits citoyens  d'honneur au cours du Conseil municipal.

Mais pourquoi un canard, pataugeant à quelques-pas de là, ne veut pas voir ce nouvel arbuste...? Les occupants permanents de notre jardin public seraient-ils jaloux. Pourtant 25 ans de jumelage cela se fête.
Mais pourquoi un canard, pataugeant à quelques-pas de là, ne veut pas voir ce nouvel arbuste...? Les occupants permanents de notre jardin public seraient-ils jaloux. Pourtant 25 ans de jumelage cela se fête.

Mais pourquoi un canard, pataugeant à quelques-pas de là, ne veut pas voir ce nouvel arbuste...? Les occupants permanents de notre jardin public seraient-ils jaloux. Pourtant 25 ans de jumelage cela se fête.

En ville d'autres manifestations se préparent. Aux abords du rond-point et de sa belle cabine téléphonique rouge, une petite rue, orpheline de nom, est peut-être ravie d'apprendre qu'elle risque enfin d'être baptisée.

En ville d'autres manifestations se préparent. Aux abords du rond-point et de sa belle cabine téléphonique rouge, une petite rue, orpheline de nom, est peut-être ravie d'apprendre qu'elle risque enfin d'être baptisée.

Léonce Bobrie était un véritable ingénieur, il avait construit une dizaine de voitures, il avait même inventé le principe du gonfleur à air (mécanique) et bien d'autres inventions. Sa famille a marqué notre ville durant des décennies.

Léonce Bobrie était un véritable ingénieur, il avait construit une dizaine de voitures, il avait même inventé le principe du gonfleur à air (mécanique) et bien d'autres inventions. Sa famille a marqué notre ville durant des décennies.

Voir les commentaires

14 - My Good..... Cabine rouge à Saintes.... " Ici Saintes.... " - Images de Saintes et insanités - Mariage selon Sandrine

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Qu'on est bien chez Sandrine

Chez " Mariage Boutique "

La vie à deux c'est mieux......

Rue Victor Hugo, depuis ce mercredi 15, le 7ième ciel vous attend, suivez Sandrine Segues, mais malheureusement elle vous arrêtera à son premier étage. En effet elle n'a pas les clefs du ciel, mais détient dans son bel espace ouvert ce jour... les beaux costumes du plus beau des voyages de la vie... à deux.
Rue Victor Hugo, depuis ce mercredi 15, le 7ième ciel vous attend, suivez Sandrine Segues, mais malheureusement elle vous arrêtera à son premier étage. En effet elle n'a pas les clefs du ciel, mais détient dans son bel espace ouvert ce jour... les beaux costumes du plus beau des voyages de la vie... à deux.
Rue Victor Hugo, depuis ce mercredi 15, le 7ième ciel vous attend, suivez Sandrine Segues, mais malheureusement elle vous arrêtera à son premier étage. En effet elle n'a pas les clefs du ciel, mais détient dans son bel espace ouvert ce jour... les beaux costumes du plus beau des voyages de la vie... à deux.
Rue Victor Hugo, depuis ce mercredi 15, le 7ième ciel vous attend, suivez Sandrine Segues, mais malheureusement elle vous arrêtera à son premier étage. En effet elle n'a pas les clefs du ciel, mais détient dans son bel espace ouvert ce jour... les beaux costumes du plus beau des voyages de la vie... à deux.
Rue Victor Hugo, depuis ce mercredi 15, le 7ième ciel vous attend, suivez Sandrine Segues, mais malheureusement elle vous arrêtera à son premier étage. En effet elle n'a pas les clefs du ciel, mais détient dans son bel espace ouvert ce jour... les beaux costumes du plus beau des voyages de la vie... à deux.
Rue Victor Hugo, depuis ce mercredi 15, le 7ième ciel vous attend, suivez Sandrine Segues, mais malheureusement elle vous arrêtera à son premier étage. En effet elle n'a pas les clefs du ciel, mais détient dans son bel espace ouvert ce jour... les beaux costumes du plus beau des voyages de la vie... à deux.

Rue Victor Hugo, depuis ce mercredi 15, le 7ième ciel vous attend, suivez Sandrine Segues, mais malheureusement elle vous arrêtera à son premier étage. En effet elle n'a pas les clefs du ciel, mais détient dans son bel espace ouvert ce jour... les beaux costumes du plus beau des voyages de la vie... à deux.

14 - My Good..... Cabine rouge à Saintes.... " Ici Saintes.... " - Images de Saintes et insanités - Mariage selon Sandrine
14 - My Good..... Cabine rouge à Saintes.... " Ici Saintes.... " - Images de Saintes et insanités - Mariage selon Sandrine

********************************

********************************

Images sur Saintes

De l'intime au grossier

Lecture des images: L'oeuf est du jour / bonne idée ces panonceaux annonçant le jumelage / Dommage que les cabines téléphoniques aient les portes bloquées, cela aurait été super pour les poses photos.... / Ces ancêtres de pierre qui nous observent... mais c'est où...? / Monsieur le Maire faites-vite enlever ces horreurs inscrites par les " illuminés de la lune ".... :)
Lecture des images: L'oeuf est du jour / bonne idée ces panonceaux annonçant le jumelage / Dommage que les cabines téléphoniques aient les portes bloquées, cela aurait été super pour les poses photos.... / Ces ancêtres de pierre qui nous observent... mais c'est où...? / Monsieur le Maire faites-vite enlever ces horreurs inscrites par les " illuminés de la lune ".... :)
Lecture des images: L'oeuf est du jour / bonne idée ces panonceaux annonçant le jumelage / Dommage que les cabines téléphoniques aient les portes bloquées, cela aurait été super pour les poses photos.... / Ces ancêtres de pierre qui nous observent... mais c'est où...? / Monsieur le Maire faites-vite enlever ces horreurs inscrites par les " illuminés de la lune ".... :)
Lecture des images: L'oeuf est du jour / bonne idée ces panonceaux annonçant le jumelage / Dommage que les cabines téléphoniques aient les portes bloquées, cela aurait été super pour les poses photos.... / Ces ancêtres de pierre qui nous observent... mais c'est où...? / Monsieur le Maire faites-vite enlever ces horreurs inscrites par les " illuminés de la lune ".... :)
Lecture des images: L'oeuf est du jour / bonne idée ces panonceaux annonçant le jumelage / Dommage que les cabines téléphoniques aient les portes bloquées, cela aurait été super pour les poses photos.... / Ces ancêtres de pierre qui nous observent... mais c'est où...? / Monsieur le Maire faites-vite enlever ces horreurs inscrites par les " illuminés de la lune ".... :)
Lecture des images: L'oeuf est du jour / bonne idée ces panonceaux annonçant le jumelage / Dommage que les cabines téléphoniques aient les portes bloquées, cela aurait été super pour les poses photos.... / Ces ancêtres de pierre qui nous observent... mais c'est où...? / Monsieur le Maire faites-vite enlever ces horreurs inscrites par les " illuminés de la lune ".... :)
Lecture des images: L'oeuf est du jour / bonne idée ces panonceaux annonçant le jumelage / Dommage que les cabines téléphoniques aient les portes bloquées, cela aurait été super pour les poses photos.... / Ces ancêtres de pierre qui nous observent... mais c'est où...? / Monsieur le Maire faites-vite enlever ces horreurs inscrites par les " illuminés de la lune ".... :)

Lecture des images: L'oeuf est du jour / bonne idée ces panonceaux annonçant le jumelage / Dommage que les cabines téléphoniques aient les portes bloquées, cela aurait été super pour les poses photos.... / Ces ancêtres de pierre qui nous observent... mais c'est où...? / Monsieur le Maire faites-vite enlever ces horreurs inscrites par les " illuminés de la lune ".... :)

 

*****************************

Jumelage en vue

25 ième anniversaire....

David, du " Manège rétro "semble ravi de la très " British " idée de Monsieur le Maire de lui avoir fait installer une belle cabine téléphonique à portée de main....
David, du " Manège rétro "semble ravi de la très " British " idée de Monsieur le Maire de lui avoir fait installer une belle cabine téléphonique à portée de main....

David, du " Manège rétro "semble ravi de la très " British " idée de Monsieur le Maire de lui avoir fait installer une belle cabine téléphonique à portée de main....

Voir les commentaires

11 - Clair obscur..... Analyse d'une photo.... Les libellules de Wolfgang - Axel Journiaux vainqueur du 8ième prix cycliste Marcel Bergereau - " Voies d'Eole " & " Pluri' Elles " Du sacré

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Concert caritatif

" Sacrée soirée sacrée "

Avec les " Voies d'Eole et Pluri' Elles "

Le premier groupe est de Saintes, le second étant de Riom (Auvergne)

Avec talent et brio, parfois très enlevé, ces deux groupes qui se sont produits dans l'église paroissiale St Pallais de Saintes, ont autant fait vibrer les coeurs que les structures en pierre. Pour le côté sentiment, c'est un peu normal car le bénéfice de la soirée est destiné au PRASAD, projet humanitaire en Inde (Soins médicaux et culture biologique). Les chefs des groupes, hommes et femmes, les voix se doivent d'être binômes... :) , Saintes: Michelle Olivier-Dulat, pour Riom: Fanette Coing-Couet.

Avec talent et brio, parfois très enlevé, ces deux groupes qui se sont produits dans l'église paroissiale St Pallais de Saintes, ont autant fait vibrer les coeurs que les structures en pierre. Pour le côté sentiment, c'est un peu normal car le bénéfice de la soirée est destiné au PRASAD, projet humanitaire en Inde (Soins médicaux et culture biologique). Les chefs des groupes, hommes et femmes, les voix se doivent d'être binômes... :) , Saintes: Michelle Olivier-Dulat, pour Riom: Fanette Coing-Couet.

Le " nez rouge " (entracte) n'est pas sans nous rappeler l'association humanitaire qui intervient dans les hôpitaux, auprès des enfants.
Le " nez rouge " (entracte) n'est pas sans nous rappeler l'association humanitaire qui intervient dans les hôpitaux, auprès des enfants.
Le " nez rouge " (entracte) n'est pas sans nous rappeler l'association humanitaire qui intervient dans les hôpitaux, auprès des enfants.
Le " nez rouge " (entracte) n'est pas sans nous rappeler l'association humanitaire qui intervient dans les hôpitaux, auprès des enfants.

Le " nez rouge " (entracte) n'est pas sans nous rappeler l'association humanitaire qui intervient dans les hôpitaux, auprès des enfants.

******************************************

8 ième prix Marcel Bergereau

1ière manche des espoirs du vélo

" 18 à 22 ans "

107 au départ, plusieurs chutes sur un parcours de 151 km (sans gravité). 150 personnes, environ, attendaient ces jeunes espoirs sur le cours national à Saintes. La météo était vraiment de la partie. 10 minutes avant l'arrivée, 7 hommes s'étaient déjà détachés du peloton, avec une vingtaine de secondes d'avance.
107 au départ, plusieurs chutes sur un parcours de 151 km (sans gravité). 150 personnes, environ, attendaient ces jeunes espoirs sur le cours national à Saintes. La météo était vraiment de la partie. 10 minutes avant l'arrivée, 7 hommes s'étaient déjà détachés du peloton, avec une vingtaine de secondes d'avance.107 au départ, plusieurs chutes sur un parcours de 151 km (sans gravité). 150 personnes, environ, attendaient ces jeunes espoirs sur le cours national à Saintes. La météo était vraiment de la partie. 10 minutes avant l'arrivée, 7 hommes s'étaient déjà détachés du peloton, avec une vingtaine de secondes d'avance.

107 au départ, plusieurs chutes sur un parcours de 151 km (sans gravité). 150 personnes, environ, attendaient ces jeunes espoirs sur le cours national à Saintes. La météo était vraiment de la partie. 10 minutes avant l'arrivée, 7 hommes s'étaient déjà détachés du peloton, avec une vingtaine de secondes d'avance.

Sur le podium, le breton était à l'honneur, suivis en cela par ses deux autres concurrents. La photo a départagé le 3ième et le 4 ième. Des trophées et fleurs, suivi du Champagne, ont été remis, par le président de la fédération Poitou-Charentes, une jeune demoiselle et par la représentante de Monsieur le Maire de Saintes, Céline Violet. Dans l'aordre d'arrivée.. les comités des régions...  Bretagne, Rhône - Alpes, Poitou - Charentes (Thibault Nuns), quant au malheureux 4ième, il s'agit d'Adrien Legros, Bretagne. Le mot du vainqueur.... " Cette course fut dure et usante, elle s'est aussi gagné à la fraîcheur.... ". Pour le second... " Un peu décevant de faire le second... " Bravo et c'est à continuer.
Sur le podium, le breton était à l'honneur, suivis en cela par ses deux autres concurrents. La photo a départagé le 3ième et le 4 ième. Des trophées et fleurs, suivi du Champagne, ont été remis, par le président de la fédération Poitou-Charentes, une jeune demoiselle et par la représentante de Monsieur le Maire de Saintes, Céline Violet. Dans l'aordre d'arrivée.. les comités des régions...  Bretagne, Rhône - Alpes, Poitou - Charentes (Thibault Nuns), quant au malheureux 4ième, il s'agit d'Adrien Legros, Bretagne. Le mot du vainqueur.... " Cette course fut dure et usante, elle s'est aussi gagné à la fraîcheur.... ". Pour le second... " Un peu décevant de faire le second... " Bravo et c'est à continuer.
Sur le podium, le breton était à l'honneur, suivis en cela par ses deux autres concurrents. La photo a départagé le 3ième et le 4 ième. Des trophées et fleurs, suivi du Champagne, ont été remis, par le président de la fédération Poitou-Charentes, une jeune demoiselle et par la représentante de Monsieur le Maire de Saintes, Céline Violet. Dans l'aordre d'arrivée.. les comités des régions...  Bretagne, Rhône - Alpes, Poitou - Charentes (Thibault Nuns), quant au malheureux 4ième, il s'agit d'Adrien Legros, Bretagne. Le mot du vainqueur.... " Cette course fut dure et usante, elle s'est aussi gagné à la fraîcheur.... ". Pour le second... " Un peu décevant de faire le second... " Bravo et c'est à continuer.
Sur le podium, le breton était à l'honneur, suivis en cela par ses deux autres concurrents. La photo a départagé le 3ième et le 4 ième. Des trophées et fleurs, suivi du Champagne, ont été remis, par le président de la fédération Poitou-Charentes, une jeune demoiselle et par la représentante de Monsieur le Maire de Saintes, Céline Violet. Dans l'aordre d'arrivée.. les comités des régions...  Bretagne, Rhône - Alpes, Poitou - Charentes (Thibault Nuns), quant au malheureux 4ième, il s'agit d'Adrien Legros, Bretagne. Le mot du vainqueur.... " Cette course fut dure et usante, elle s'est aussi gagné à la fraîcheur.... ". Pour le second... " Un peu décevant de faire le second... " Bravo et c'est à continuer.
Sur le podium, le breton était à l'honneur, suivis en cela par ses deux autres concurrents. La photo a départagé le 3ième et le 4 ième. Des trophées et fleurs, suivi du Champagne, ont été remis, par le président de la fédération Poitou-Charentes, une jeune demoiselle et par la représentante de Monsieur le Maire de Saintes, Céline Violet. Dans l'aordre d'arrivée.. les comités des régions...  Bretagne, Rhône - Alpes, Poitou - Charentes (Thibault Nuns), quant au malheureux 4ième, il s'agit d'Adrien Legros, Bretagne. Le mot du vainqueur.... " Cette course fut dure et usante, elle s'est aussi gagné à la fraîcheur.... ". Pour le second... " Un peu décevant de faire le second... " Bravo et c'est à continuer.
Sur le podium, le breton était à l'honneur, suivis en cela par ses deux autres concurrents. La photo a départagé le 3ième et le 4 ième. Des trophées et fleurs, suivi du Champagne, ont été remis, par le président de la fédération Poitou-Charentes, une jeune demoiselle et par la représentante de Monsieur le Maire de Saintes, Céline Violet. Dans l'aordre d'arrivée.. les comités des régions...  Bretagne, Rhône - Alpes, Poitou - Charentes (Thibault Nuns), quant au malheureux 4ième, il s'agit d'Adrien Legros, Bretagne. Le mot du vainqueur.... " Cette course fut dure et usante, elle s'est aussi gagné à la fraîcheur.... ". Pour le second... " Un peu décevant de faire le second... " Bravo et c'est à continuer.
Sur le podium, le breton était à l'honneur, suivis en cela par ses deux autres concurrents. La photo a départagé le 3ième et le 4 ième. Des trophées et fleurs, suivi du Champagne, ont été remis, par le président de la fédération Poitou-Charentes, une jeune demoiselle et par la représentante de Monsieur le Maire de Saintes, Céline Violet. Dans l'aordre d'arrivée.. les comités des régions...  Bretagne, Rhône - Alpes, Poitou - Charentes (Thibault Nuns), quant au malheureux 4ième, il s'agit d'Adrien Legros, Bretagne. Le mot du vainqueur.... " Cette course fut dure et usante, elle s'est aussi gagné à la fraîcheur.... ". Pour le second... " Un peu décevant de faire le second... " Bravo et c'est à continuer.
Sur le podium, le breton était à l'honneur, suivis en cela par ses deux autres concurrents. La photo a départagé le 3ième et le 4 ième. Des trophées et fleurs, suivi du Champagne, ont été remis, par le président de la fédération Poitou-Charentes, une jeune demoiselle et par la représentante de Monsieur le Maire de Saintes, Céline Violet. Dans l'aordre d'arrivée.. les comités des régions...  Bretagne, Rhône - Alpes, Poitou - Charentes (Thibault Nuns), quant au malheureux 4ième, il s'agit d'Adrien Legros, Bretagne. Le mot du vainqueur.... " Cette course fut dure et usante, elle s'est aussi gagné à la fraîcheur.... ". Pour le second... " Un peu décevant de faire le second... " Bravo et c'est à continuer.

Sur le podium, le breton était à l'honneur, suivis en cela par ses deux autres concurrents. La photo a départagé le 3ième et le 4 ième. Des trophées et fleurs, suivi du Champagne, ont été remis, par le président de la fédération Poitou-Charentes, une jeune demoiselle et par la représentante de Monsieur le Maire de Saintes, Céline Violet. Dans l'aordre d'arrivée.. les comités des régions... Bretagne, Rhône - Alpes, Poitou - Charentes (Thibault Nuns), quant au malheureux 4ième, il s'agit d'Adrien Legros, Bretagne. Le mot du vainqueur.... " Cette course fut dure et usante, elle s'est aussi gagné à la fraîcheur.... ". Pour le second... " Un peu décevant de faire le second... " Bravo et c'est à continuer.

********************************

«  Si on se faisait une soirée photos… ! »

Ce fut le cas salle Saintonge avec la très bonne idée de Wolfgang Autexier, chasseur invétéré au cyclopéen numérique (Ou / et argentique).

 

11 - Clair obscur..... Analyse d'une photo.... Les libellules de Wolfgang - Axel Journiaux vainqueur du 8ième prix cycliste Marcel Bergereau - " Voies d'Eole " & " Pluri' Elles " Du sacré

La soirée a été décomposée en trois parties, chacune d’elle valait bien son pesant d’or, ce que ne contredirait pas la quarantaine de spectateurs présents.

En première partie « Clair obscur », ces clairs obscurs que ce sont accaparés nos photographes, ceci depuis la découverte de la photographie (le mot découverte est sciemment utilisé par C-H, en effet la photographie était déjà dans la nature, nous n’avons fait que la maîtriser), alors qu’il faut remonter aux peintres su 15ième pour découvrir cet art.

Ainsi de « Rembrandt » en passant par le fameux tableau « La ronde de nuit », qui est en fait une scène diurne, à « Velasquez », « Géricault » et bien d’autres, le maître de ce soir nous en a présenté les subtilités. Ces parties sombres des personnages centraux qui se noient dans les couleurs sombres des fonds, voir les ombres. Ces différentes intensités de clarté qui valorisent le ou les sujets principaux, voire que cela va guider le regard de façon hiérarchique. Chacun sa vision, c’est évident, mais pourquoi chercher dans l’ombre ce qui est transcendé par la lumière… ! Même la fameuse « Madeleine » (Contemporaine de Jésus-Christ) était présente, traînant perpétuellement sa pénitence.

Pour le deuxième partie, le micro fut passé à Andy Corbras. Il avait pour mission de faire une analyse d’une de ses photos, extraite d’un reportage photographique sur la construction de la ligne à grande vitesse en 2013 (L.G.V). Ce photographe est membre du « Club photo d’Ars »

Organisé par le « P.A.A » (Photographic Académy Atlantic) en vue de donner le « Label Image ». Ainsi tout est présenté, les réglages divers, voir la météo du jour…., les modifications apportées par les différents logiciels correcteurs d’images. La photo présentée affichait deux piliers d’un pont avec en son centre un escalier. A partir de là toutes les proportions, dimensions, découpages de l’espace, les orientations de toutes les lignes. En fait une belle présentation technique du sujet de la photo. Mais comme pour un tableau, une peinture, il n’a pas été question du « Nombre d’or » (Point du tableau où tout doit s’organiser autour). Enfin ce fut une présentation, avec brio, d’une œuvre photographique. Mais il est vrai, un peu comme le fameux livre « Le passager de l’autobus » (où chacun des témoins, selon sa culture, ses passions et son métier décrivaient le personnage avec son imperméable….), oui chacun de nous, même tout autre photographe, aura son appréciation, son interprétation.

Et bien sûr comment ne pas terminer la soirée avec nos petites compagnes des étendues d’eau de nos campagnes, on a cité les…. Libellules.

De Photographe spécialisé sur ces charmantes « Demoiselles » surnom de certaines espèces, Wolfgang Autexier en est devenu un fin connaisseur (Pas fin gourmet en la matière…. !)

Cela semblait du réchauffé, en effet ce diaporama scientifique nous avait déjà été présenté par les co-auteurs, Wolfgang et Murielle de l’atelier du patrimoine, ceci en 2013.

Moteur.. et attention aux petites ailes très fragiles.

Lieux de vie, lieux de reproductions, leurs origines, leur accouplement sous le signe du cœur. Tout a été passé en revue, même une libellule découverte à l’état de fossiles, avec une envergure d’environ 70 centimètres. Ces « insectes » auraient connu la disparition des dinosaures, bien sûr elles étaient à l’état de larves au fond des trous d’eau… alors feu et autres catastrophes elles n’en n’avaient que faire. Et bonjour le jour après les catastrophes.

C’était quand…. Et bien 330 millions d’années avant J-C.

Un inventaire et un repérage des lieux de vie ont été effectués en Poitou-Charentes, c’est dans le sud du département que nous en retrouvons le plus pour une certaine catégorie. Là encore Wolfgang possède bien son sujets et ses « Demoiselles », mais il nous donne un dernier conseil..

« Pour profiter un peu plus de votre lopin de terre et si vous voulez remplir avec de la terre quelques petits points d’eau et bien… que nenni…. C’est peut-être le lieu de reproduction de ces délicats et beaux insectes. Ils vivent plus longtemps dans l’eau qu’en surface, souvent en surface…. 3 ou 4 jours »

Vraiment W-A aura vraiment mérité un délicat battement d’ailes auprès de sa peau d’être humain.

 

11 - Clair obscur..... Analyse d'une photo.... Les libellules de Wolfgang - Axel Journiaux vainqueur du 8ième prix cycliste Marcel Bergereau - " Voies d'Eole " & " Pluri' Elles " Du sacré
11 - Clair obscur..... Analyse d'une photo.... Les libellules de Wolfgang - Axel Journiaux vainqueur du 8ième prix cycliste Marcel Bergereau - " Voies d'Eole " & " Pluri' Elles " Du sacré

*************************************

*************************************

Blockhaus enfoui

Jardin public Saintes

11 - Clair obscur..... Analyse d'une photo.... Les libellules de Wolfgang - Axel Journiaux vainqueur du 8ième prix cycliste Marcel Bergereau - " Voies d'Eole " & " Pluri' Elles " Du sacré
11 - Clair obscur..... Analyse d'une photo.... Les libellules de Wolfgang - Axel Journiaux vainqueur du 8ième prix cycliste Marcel Bergereau - " Voies d'Eole " & " Pluri' Elles " Du sacré
11 - Clair obscur..... Analyse d'une photo.... Les libellules de Wolfgang - Axel Journiaux vainqueur du 8ième prix cycliste Marcel Bergereau - " Voies d'Eole " & " Pluri' Elles " Du sacré
11 - Clair obscur..... Analyse d'une photo.... Les libellules de Wolfgang - Axel Journiaux vainqueur du 8ième prix cycliste Marcel Bergereau - " Voies d'Eole " & " Pluri' Elles " Du sacré

Blockhaus – Jardin public – 1 - Entrée

 

2006 - Visite avec David C…….  – Mairie de saintes

 

Le 16/10/06 : environ 50 cm d’eau. Eau non nauséabonde ;

Le 19/10/06 : environ 22 cm d’eau ;

 

Dans l’eau de nombreux débris, dont des pierres romaines. Sur le tour du blockhaus, principalement sur le côté Charente (partie bien dégagée) des petites tiges métalliques, réparties sur la longueur, à deux niveaux différents, semblent avoir été des supports de barbelés.

La profondeur du blockhaus, depuis le palier de l’entrée, avait été relevée mais a été égarée. C’était assez bas, la porte d’accès à l’intérieur du blockhaus était coincée par les débris.

Dans la pièce unique et principale dans l’angle côté passerelle se trouve une porte en hauteur qui doit donner sur une tourelle.

Vers 1955 on pouvait encore voir la partie émergeante de ce blockhaus, dans la tourelle, côté passerelle il y avait beaucoup de morceaux de ferrailles et autres ordures.

Cette structure allemande avait été construite pour avoir pour cible les véhicules, engins et combattants qui auraient pu utiliser le pont Bernard Palissy pour les combattre. Il n’a jamais servi.

Les requis (souvent saintais) qui l’on construit ont souvent procédé à des actes de sabotage au cours de sa construction, essentiellement dans le dosage sable / ciment.

 

Les croquis, surtout ceux en coupe sont relatifs.

 

(Michel Souris - 17 - Saintes - 4/2015)

 

Voir les commentaires

8 - Michel Baron, un maire très citoyen est honoré: Départ - Saintes bouge à minima.... - Saintes et son " Projet phare " Entrée lycée Bellevue & Porte sur notre ville - Course cycliste Saintes

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Cycle saintais

de la petite Reine

Culture-Histoire sera présent à l'arrivée sur le cours national... A dimanche.
Culture-Histoire sera présent à l'arrivée sur le cours national... A dimanche.Culture-Histoire sera présent à l'arrivée sur le cours national... A dimanche.

Culture-Histoire sera présent à l'arrivée sur le cours national... A dimanche.

**************************************************************************************************************************

Point d’orgue du mandat de J-P Machon, qui peut déjà le savoir, mais le projet (activé) présenté ce soir mérite bien l’appellation de « Projet phare »……?  Nouvelle entrée du lycée Bellevue – Saintes

 

8 - Michel Baron, un maire très citoyen est honoré: Départ - Saintes bouge à minima....  - Saintes et son " Projet phare " Entrée lycée Bellevue & Porte sur notre ville - Course cycliste Saintes

Quelques têtes vont présenter cette très bonne initiative de faire rentrer cette entrée de Saintes, dans l’ère moderne, en aménageant les abords / entrées du lycée Bellevue.

Jean-Pierre Roudier et Annie Tendron, élus en charge de ce dossier, Benoit Darnet et Mme Delaunay, administratifs des services techniques de la ville, Patrick Boitard, directeur opérationnel de la S.E.M.I.S.

Actuellement, comme le précise J-P Roudier, le visuel de ce secteur ne convient absolument pas à l’entrée Sud de notre ville. C’est une orientation vers un agréable visuel et plus de confort pour tous. Bien sûr ce projet était déjà inscrit dans le P.R.U de l’ancienne municipalité (en 2007). Il n’est pas question de revenir ici sur l’historique de ce projet qui a été déjà été détaillé sur ce Blog média voici plusieurs semaines.

Dans la salle, du Camélia,  environ 80 personnes sont très attentives à la présentation de ce projet déjà démarré, mais il est dommage que les principaux utilisateurs, les jeunes lycéens, n’aient pas délégué de leurs représentants.

Parcours en raccourci…. Idée du projet, négociations en vue de l’achat, déconstruction, enlèvement spécifique de l’amiante, travaux….. sur quelques-mois…  en fin de compte tout serait vraiment terminé pour la rentrée de septembre 2015. Bien sûr il y encore des aménagements végétaux à peaufiner.

Sur le plan qui est projeté devant la salle, on découvre un vrai changement, des espaces de parking, un magistral escalier partant vers l’entrée du lycée, des circuits piétonniers pour accéder au lycée, ceci au travers un aménagement paysagé. Cerise sur le gâteau le parking pourra aussi être utilisé par les participants (voir spectateurs) aux matchs, compétitions, du terrain de sport (vélodrome).  Même les touristes, voire aussi les clients des « Prudhommes », tribunal situé à peu de distance.

Comme le précise Annie Tendron « Nous conservons l’ancienne entrée, par laquelle continuerons à passer les P.M.R (Personnes à mobilité réduites), les taxis pourront aussi y déposer certains passagers, les cars auront toujours leur aire de stationnement avant le rond-point de la cagouille. Mais sur le parking moderne nous pensons à mettre en place une ou deux places pour les véhicules conduits par les P.M.R ».

Liliane Arnaud, élue qui avait été en charge des négociations en vue de l’acquisition juge nécessaire de préciser que la symbolique de ce projet c’est l’ouverture du lycée sur la ville, voire aussi l’acquisition du savoir pour tous. Appuyant sur ce mot elle indique que d’ailleurs une allée s’appellera.. « L’allée du savoir ».

Avant de donner la parole à la salle, J-P R la donne à Monsieur le Maire arrivée sur ces entre-faits ….. « Pour faire une extension très proche de ce projet en cours de réalisation, nous allons procéder à l’acquisition des terrains (friches), en fait deux, qui sont aux abords immédiats de la station Esso, en fait cela fait partie d’un autre projet »

 

Dans la salle quelques personnes ont posé des questions, mais à minima, en effet chacun semblait vraiment satisfait de ce projet faisant entrer se secteur, porte de notre ville, dans la modernité.

 

D'août 1944 à septembre 2015.... que de chemins parcourus, surtout que de nouvelles constructions et bien sûr rue, routes et rocades. Au milieu du XXième siècle le lycée... c'était les champs. Et après cette réunion en soirée, voyons un peu du côté des Saintais, de certains actes de comportements malveillants.. certes chacun a ses idées.... Enfin comme cela a été déjà dit sur ce Média Internet..... " Les animaux se posent moins de questions..... quoique...! "
D'août 1944 à septembre 2015.... que de chemins parcourus, surtout que de nouvelles constructions et bien sûr rue, routes et rocades. Au milieu du XXième siècle le lycée... c'était les champs. Et après cette réunion en soirée, voyons un peu du côté des Saintais, de certains actes de comportements malveillants.. certes chacun a ses idées.... Enfin comme cela a été déjà dit sur ce Média Internet..... " Les animaux se posent moins de questions..... quoique...! "

D'août 1944 à septembre 2015.... que de chemins parcourus, surtout que de nouvelles constructions et bien sûr rue, routes et rocades. Au milieu du XXième siècle le lycée... c'était les champs. Et après cette réunion en soirée, voyons un peu du côté des Saintais, de certains actes de comportements malveillants.. certes chacun a ses idées.... Enfin comme cela a été déjà dit sur ce Média Internet..... " Les animaux se posent moins de questions..... quoique...! "

Mais au fait les capitalises.. c'est M-E Leclerc, Jean-Philippe Machon, maire, ou bien les citoyens de Saintes....?
Mais au fait les capitalises.. c'est M-E Leclerc, Jean-Philippe Machon, maire, ou bien les citoyens de Saintes....?
Mais au fait les capitalises.. c'est M-E Leclerc, Jean-Philippe Machon, maire, ou bien les citoyens de Saintes....?

Mais au fait les capitalises.. c'est M-E Leclerc, Jean-Philippe Machon, maire, ou bien les citoyens de Saintes....?

*****************************************

Saintes et petits détails.... 

8 - Michel Baron, un maire très citoyen est honoré: Départ - Saintes bouge à minima....  - Saintes et son " Projet phare " Entrée lycée Bellevue & Porte sur notre ville - Course cycliste Saintes
8 - Michel Baron, un maire très citoyen est honoré: Départ - Saintes bouge à minima....  - Saintes et son " Projet phare " Entrée lycée Bellevue & Porte sur notre ville - Course cycliste Saintes

*****************************************

Il avait dit NOn au Président François.

Il savait dire OUI à ses concitoyens.

Pour son départ un hommage citoyen et municipal lui est rendue ce 8 avril.

" Michel Baron " Ancien Maire

Au centre de ses structures de pierres, dans un site prestigieux, pour lesquelles il avait su initier uen splendide restauration, qui eut pour conclusion officielles, son inaugurations par François Mitterrand, Michel Baron, qui vient d'être rapatrié d'Afrique équatoriale, reçoit l''hommage de plus de 200 personnes rassemblées dans ce que l'on appelle communément la cour de l'abbaye.
Au centre de ses structures de pierres, dans un site prestigieux, pour lesquelles il avait su initier uen splendide restauration, qui eut pour conclusion officielles, son inaugurations par François Mitterrand, Michel Baron, qui vient d'être rapatrié d'Afrique équatoriale, reçoit l''hommage de plus de 200 personnes rassemblées dans ce que l'on appelle communément la cour de l'abbaye.
Au centre de ses structures de pierres, dans un site prestigieux, pour lesquelles il avait su initier uen splendide restauration, qui eut pour conclusion officielles, son inaugurations par François Mitterrand, Michel Baron, qui vient d'être rapatrié d'Afrique équatoriale, reçoit l''hommage de plus de 200 personnes rassemblées dans ce que l'on appelle communément la cour de l'abbaye.

Au centre de ses structures de pierres, dans un site prestigieux, pour lesquelles il avait su initier uen splendide restauration, qui eut pour conclusion officielles, son inaugurations par François Mitterrand, Michel Baron, qui vient d'être rapatrié d'Afrique équatoriale, reçoit l''hommage de plus de 200 personnes rassemblées dans ce que l'on appelle communément la cour de l'abbaye.

Maire depuis 1977, un sacré parcours de 24 ans de mandat, l'ancien maire vient d'être emporté par une implacable maladie. Il rejoint en cela son épouse, dont la disparition l'a beaucoup marquée. Jean-Philippe Machon, maire en exercice de Saintes, Bernard L'Hostis, un ami et proche gestionnaire de Michel, Monique Oui, ami et intime de l'ancien maire, ont chacun à leur tour retracé le parcours et la vie de notre concitoyen et ami Michel Baron. en 24 ans, un maire en fait beaucoup, a beaucoup d eprojets parfois non aboutis, ce fut le cas. Mais il a eu de nombreuses réussites, avec beaucoup d'humanité. Parfois " tête de mule " (dixit son ami Bernard l'Hostis). Le feu président Mitterrand lui avait proposé la charge des collectivités locales, Michel avait refusé. ce qui les brouilla deux années, mais suite à la venue de François pour les (graves) inondations de Saintes, le président lui avait dit... " C'est bon maintenant tu peux m'inviter à nouveau ". Il est vrai que l'homme de Jarnac connaissait bien la rue de Laroche à Saintes. En tant que proche voisin l'auteur de Culture-Histoire connaissait bien son chien " Fernand ", il donnait de la voix quand il y avait des intrus...  ceci pour l'anecdote. Puis aussi en tant qu'ancien fonctionnaire il l'avait servi durant de nombreuses années, comme chacun le sait, élus et fonctionnaires nous sommes tous au service des citoyens, Michel a bien rempli et au mieux qu'il le pouvait et savait le faire sa mission.  Ainsi va la vie sociétale.

Maire depuis 1977, un sacré parcours de 24 ans de mandat, l'ancien maire vient d'être emporté par une implacable maladie. Il rejoint en cela son épouse, dont la disparition l'a beaucoup marquée. Jean-Philippe Machon, maire en exercice de Saintes, Bernard L'Hostis, un ami et proche gestionnaire de Michel, Monique Oui, ami et intime de l'ancien maire, ont chacun à leur tour retracé le parcours et la vie de notre concitoyen et ami Michel Baron. en 24 ans, un maire en fait beaucoup, a beaucoup d eprojets parfois non aboutis, ce fut le cas. Mais il a eu de nombreuses réussites, avec beaucoup d'humanité. Parfois " tête de mule " (dixit son ami Bernard l'Hostis). Le feu président Mitterrand lui avait proposé la charge des collectivités locales, Michel avait refusé. ce qui les brouilla deux années, mais suite à la venue de François pour les (graves) inondations de Saintes, le président lui avait dit... " C'est bon maintenant tu peux m'inviter à nouveau ". Il est vrai que l'homme de Jarnac connaissait bien la rue de Laroche à Saintes. En tant que proche voisin l'auteur de Culture-Histoire connaissait bien son chien " Fernand ", il donnait de la voix quand il y avait des intrus... ceci pour l'anecdote. Puis aussi en tant qu'ancien fonctionnaire il l'avait servi durant de nombreuses années, comme chacun le sait, élus et fonctionnaires nous sommes tous au service des citoyens, Michel a bien rempli et au mieux qu'il le pouvait et savait le faire sa mission. Ainsi va la vie sociétale.

Voir les commentaires

4 - Saintes cheminote peaufine son image - Le photographe arrosé et le P.A.A: Avec Wolfgang

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

" Photographic Académy Of Atlantic "

 

 

 

Avec Wolfgang Autexier un « pro » de la photo… essentiellement animalière.

 

" La P.A.A va « chapeauter » les collectifs et clubs photos sur notre secteur.  Nous avons en cartographie de tout ce qui se fait en photo dans la région.

A Saintes nous avons une grosse densité de clubs, ainsi notre ville dépasse l’ensemble des cités réunies de La Rochelle, Rochefort, Royan. Bien sûr en nombre de clubs. A Saintes, en clubs photos, déclarés, non déclarés, tous confondus cela en fait une dizaine »

Quel est le but de cette démarche… ?

" Nous nous regroupons pour faire renaître ce qui ne se fait plus, il est même dommage que la culture de la photo n’existe plus beaucoup. Ainsi on va faire en sorte de remettre en route les biennales, les salons. Puis dans un but très personnel, je vais émerger, mon enjeu personnel, bien sûr va passer par Bruges (manifestation du 17 au 20 juin dans cette ville). Ce sera un salon européen d’art, on va rentrer dans l’international. Il est évident que cela aura un petit rebondissement pour Saintes et la Saintonge. A Bruges il y aura des peintres, des sculpteurs, mais en fait très peu de photographes ».

Dans les mois à venir que va-t-il se passer ?

« Il y aura des activités mutualisées. Des soirées amphis (toutes les 6 à 7 semaines), autant pour le public que dans des soirées privées. Puis des ateliers thématiques, mais elles seront réservées aux membres. Par exemple dans ces dernières activités, il y aura des modèles, avec beaucoup de Clairs-obscurs. Nous ferons aussi dans le patrimoine, l’animalier »

Concrètement avec les fanas de la photo… !

« En accompagnement, en studio on pourra être par groupe de dix personnes. Pour les photos animalières, là pour ne pas perturber la nature animale, nous ne pourrons être plus de quatre ».

En attendant quelques dates… !

« Dès le 10 avril, puis le 5 juin et enfin le 3 juillet. Mais le mieux, pour en savoir plus est de se rendre sur les pages de Facebook….. lien….. à suivre ».

Merci Wolfgang, à très bientôt « Docteur es photos »

 

https://www.facebook.com/#!/pages/Photographic-Academy-of-Atlantic/194582840580645

Photographic Academy of Atlantic

 

 

4 - Saintes cheminote peaufine son image - Le photographe arrosé et le P.A.A: Avec Wolfgang
4 - Saintes cheminote peaufine son image - Le photographe arrosé et le P.A.A: Avec Wolfgang
4 - Saintes cheminote peaufine son image - Le photographe arrosé et le P.A.A: Avec Wolfgang

**************************

Notre ville revoit son image....

Revisite son passé super cheminote.

Dans le rond-point Malakoff la ferroviaire retraitée, malgré ses origines allemandes, voit passer les routières.....

Dans le rond-point Malakoff la ferroviaire retraitée, malgré ses origines allemandes, voit passer les routières.....

Voir les commentaires

2 - Vache et poules - Logo sur la Charente - Ossuaire de la mémoire des hommes - Rond-point qui tourne bien.....

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Travaux " Machon " qui tourne.. 

" Rond-point "

Et une proposition de dénomination......

Bataillon Violette "

(A double sens et pour une vraie paix, enfin ce bataillon a bien mérité de notre ville ce 4/9/44)

Pendant ce temps le G.I.G.N à peu de distance à vol... d'avion
Pendant ce temps le G.I.G.N à peu de distance à vol... d'avion
Pendant ce temps le G.I.G.N à peu de distance à vol... d'avion
Pendant ce temps le G.I.G.N à peu de distance à vol... d'avion
Pendant ce temps le G.I.G.N à peu de distance à vol... d'avion
Pendant ce temps le G.I.G.N à peu de distance à vol... d'avion

Pendant ce temps le G.I.G.N à peu de distance à vol... d'avion

Si vous êtes d'accord...! Soutenez cette proposition (Il y a eu 5 F.F.I, un Saintongeais, tous morts pour la France ce jour-là. Plus aucun massacre à Saintes.

Si vous êtes d'accord...! Soutenez cette proposition (Il y a eu 5 F.F.I, un Saintongeais, tous morts pour la France ce jour-là. Plus aucun massacre à Saintes.

Bien sûr ce ne peut être le G.I.P.N ......!

Bien sûr ce ne peut être le G.I.P.N ......!

Poules heureuses

Parfois on se demande s'il vaut mieux être volaille ou humain...?

Entre deux pâturages le lait est parfois un beau très d'union. Mais toujours pour rester dans les herbes fraîches, promenons-nous sur les berges de la Charente... surprise..!  Monsieur J-P Machon fait la promotion de notre cité.

Entre deux pâturages le lait est parfois un beau très d'union. Mais toujours pour rester dans les herbes fraîches, promenons-nous sur les berges de la Charente... surprise..! Monsieur J-P Machon fait la promotion de notre cité.

Quittons le plus beau fleuve du royaume et dirigeons-nous à l'intérieur du cimetière St Pallais. Là-aussi du nouveau.......
Quittons le plus beau fleuve du royaume et dirigeons-nous à l'intérieur du cimetière St Pallais. Là-aussi du nouveau.......

Quittons le plus beau fleuve du royaume et dirigeons-nous à l'intérieur du cimetière St Pallais. Là-aussi du nouveau.......

La municipalité a décidé, depuis quelques mois, de regrouper en un unique caveau les anciennes sépultures des " Soldats morts pour la France - 1914/18 ". En fait il s'agit de tombes qui ne peuvent être désaffectées du fait de leur statut spécial. Les familles, si elles sont toutefois connues, ne pouvant souvent plus entretenir ces sépultures, un ancien caveau (ossuaire) repris par la municipalité aura ainsi une très honorable fonction d'hommage aux " M.P.L.F " (Pour info c'est aussi une question d'emplacements dans ces terres du souvenir. Un drapeau et beau mat, le tout flambant neuf, affichent désormais les couleurs de la patrie. Par ailleurs sur une des pierres de ce caveau on peut lire... " E. Massiou ". Ce personnage fut très connu dans ces derniers siècles, famille de tailleurs de pierre, d'architectes et d'érudits. La ville de Saintes a d'ailleurs sa rue Daniel Massiou, parent d'Ernest Massiou. Toujours dans le patrimoine, on quitte le " souvenir " (patrimoine humain) pour se rendre en avion, au-dessus de Saintes) dans le milieu du XXième siècle. Envoi d'un lecteur....La municipalité a décidé, depuis quelques mois, de regrouper en un unique caveau les anciennes sépultures des " Soldats morts pour la France - 1914/18 ". En fait il s'agit de tombes qui ne peuvent être désaffectées du fait de leur statut spécial. Les familles, si elles sont toutefois connues, ne pouvant souvent plus entretenir ces sépultures, un ancien caveau (ossuaire) repris par la municipalité aura ainsi une très honorable fonction d'hommage aux " M.P.L.F " (Pour info c'est aussi une question d'emplacements dans ces terres du souvenir. Un drapeau et beau mat, le tout flambant neuf, affichent désormais les couleurs de la patrie. Par ailleurs sur une des pierres de ce caveau on peut lire... " E. Massiou ". Ce personnage fut très connu dans ces derniers siècles, famille de tailleurs de pierre, d'architectes et d'érudits. La ville de Saintes a d'ailleurs sa rue Daniel Massiou, parent d'Ernest Massiou. Toujours dans le patrimoine, on quitte le " souvenir " (patrimoine humain) pour se rendre en avion, au-dessus de Saintes) dans le milieu du XXième siècle. Envoi d'un lecteur....

La municipalité a décidé, depuis quelques mois, de regrouper en un unique caveau les anciennes sépultures des " Soldats morts pour la France - 1914/18 ". En fait il s'agit de tombes qui ne peuvent être désaffectées du fait de leur statut spécial. Les familles, si elles sont toutefois connues, ne pouvant souvent plus entretenir ces sépultures, un ancien caveau (ossuaire) repris par la municipalité aura ainsi une très honorable fonction d'hommage aux " M.P.L.F " (Pour info c'est aussi une question d'emplacements dans ces terres du souvenir. Un drapeau et beau mat, le tout flambant neuf, affichent désormais les couleurs de la patrie. Par ailleurs sur une des pierres de ce caveau on peut lire... " E. Massiou ". Ce personnage fut très connu dans ces derniers siècles, famille de tailleurs de pierre, d'architectes et d'érudits. La ville de Saintes a d'ailleurs sa rue Daniel Massiou, parent d'Ernest Massiou. Toujours dans le patrimoine, on quitte le " souvenir " (patrimoine humain) pour se rendre en avion, au-dessus de Saintes) dans le milieu du XXième siècle. Envoi d'un lecteur....

2 - Vache et poules - Logo sur la Charente - Ossuaire de la mémoire des hommes - Rond-point qui tourne bien.....

Voir les commentaires