Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

21 - Lafayette remercié s'exile - Trésors volés abbaye aux Dames

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Agression contre les églises

Ce n'est pas nouveau, il y a quelques dizaines d'années l'église St Eutrope avait été vandalisée, il y a moins longtemps on objet religieux, un " Beffroi " avait été dérobé dans la cathédrale St Pierre.

Dans le cercle l'objet dérobé. Pour la petite histoire c'est l'auteur de Culture-Histoire qui avait constaté le vol. Sur la gauche, entre les colonnes, le parasol pour les processions, lui n'avait pas été dérobé, il faisait le pendant avec le beffroi. Ci-après un peu d'actualité en bordure du fleuve Charente.

Dans le cercle l'objet dérobé. Pour la petite histoire c'est l'auteur de Culture-Histoire qui avait constaté le vol. Sur la gauche, entre les colonnes, le parasol pour les processions, lui n'avait pas été dérobé, il faisait le pendant avec le beffroi. Ci-après un peu d'actualité en bordure du fleuve Charente.

On revoit les assises de la statue de maître Bernard Palissy. Un peu plus loin des techniciens font des relévés de la passerelle.. Indiscrétion.... " C'est en vue d'une consolidation de celle-ci ".
On revoit les assises de la statue de maître Bernard Palissy. Un peu plus loin des techniciens font des relévés de la passerelle.. Indiscrétion.... " C'est en vue d'une consolidation de celle-ci ".
On revoit les assises de la statue de maître Bernard Palissy. Un peu plus loin des techniciens font des relévés de la passerelle.. Indiscrétion.... " C'est en vue d'une consolidation de celle-ci ".

On revoit les assises de la statue de maître Bernard Palissy. Un peu plus loin des techniciens font des relévés de la passerelle.. Indiscrétion.... " C'est en vue d'une consolidation de celle-ci ".

*************************************************************************************

" Rive gauche "

 

«  Rive gauche » appellation très... adroite.

21 - Lafayette remercié s'exile - Trésors volés abbaye aux Dames
21 - Lafayette remercié s'exile - Trésors volés abbaye aux Dames

En effet le gérant précise que c’est le côté parisien, on pourrait dire « intello », mais quand on pense que le café est excellent pour les neurones, ainsi Rodolphe fait d’une pierre deux coups, il va de ce fait rehausser le côté culturel de la « rive droite ».

Cet établissement très connu des Saintais, certes pas sous ce nom et avec ses nouveaux gérants, a toujours connu ces murs au cœur de l’avenue Gambetta.

Aurélie est originaire de St Jean d’Angély, Rodolphe est natif de Honfleur, mais il a vécu une quinzaine d’années à St Jean. Il est issu d’une famille de restaurateur, quant à sa compagne elle a découvert son nouveau métier, certainement en même temps que l’homme de sa vie, dans une petite famille avec deux enfants.

Avant d’ouvrir leur « Rive gauche » à Saintes, ils ont tenu un établissement de restauration à St Jean, ceci pendant cinq, c’était le « Ellis Park ».

A Saintes, ils sont entourés d’une serveuse, Marion, et d’un cuisinier, Nicolas.

« Nos heures d’ouverture sont de 8 heures à 20 heures. Nous comptons dynamiser le temps du café le matin, puis une restauration le midi, élaborée à partir de produits frais. En fait nous serons vraiment dans la qualité. Bien sûr à la demande la restauration rapide est aussi prévue »

Merci à Rodolphe & Aurélie pour leur bon accueil et bienvenue à Saintes dans le paysage de la restauration, ils ont choisi un bon endroit, sur ce bel axe de l’avenue Gambetta et à quelques-pas du prestigieux site de l’abbaye aux Dames. Pour ceux qui ne le sauraient pas, des petites ruelles, aussi charmantes que discrètes, desservent ce très ancien quartier St Pallais.

 

Un nouvel aménagement, des teintes  très classes, au service et au... fourneau, du personnel compétent. Aurélie et Rodolphe ont bien envie de donner une nouvelle dynamique sur ce secteur central de notre avenue. L'originalité de cet établissement de restauration, outre le fait qu'il offre sa belle terrasse, il a ses ouvertures sur trois façades. En centre ville c'est assez exceptionnel.
Un nouvel aménagement, des teintes  très classes, au service et au... fourneau, du personnel compétent. Aurélie et Rodolphe ont bien envie de donner une nouvelle dynamique sur ce secteur central de notre avenue. L'originalité de cet établissement de restauration, outre le fait qu'il offre sa belle terrasse, il a ses ouvertures sur trois façades. En centre ville c'est assez exceptionnel.
Un nouvel aménagement, des teintes  très classes, au service et au... fourneau, du personnel compétent. Aurélie et Rodolphe ont bien envie de donner une nouvelle dynamique sur ce secteur central de notre avenue. L'originalité de cet établissement de restauration, outre le fait qu'il offre sa belle terrasse, il a ses ouvertures sur trois façades. En centre ville c'est assez exceptionnel.
Un nouvel aménagement, des teintes  très classes, au service et au... fourneau, du personnel compétent. Aurélie et Rodolphe ont bien envie de donner une nouvelle dynamique sur ce secteur central de notre avenue. L'originalité de cet établissement de restauration, outre le fait qu'il offre sa belle terrasse, il a ses ouvertures sur trois façades. En centre ville c'est assez exceptionnel.
Un nouvel aménagement, des teintes  très classes, au service et au... fourneau, du personnel compétent. Aurélie et Rodolphe ont bien envie de donner une nouvelle dynamique sur ce secteur central de notre avenue. L'originalité de cet établissement de restauration, outre le fait qu'il offre sa belle terrasse, il a ses ouvertures sur trois façades. En centre ville c'est assez exceptionnel.

Un nouvel aménagement, des teintes très classes, au service et au... fourneau, du personnel compétent. Aurélie et Rodolphe ont bien envie de donner une nouvelle dynamique sur ce secteur central de notre avenue. L'originalité de cet établissement de restauration, outre le fait qu'il offre sa belle terrasse, il a ses ouvertures sur trois façades. En centre ville c'est assez exceptionnel.

*****************************************

*****************************************

Lafayette est le proscrit

La France l'avait renié et condamné

" 1792 "

Gilbert du Motier de La Fayette, ami d'un jour et de toujours, pour lui et la France ( 1757/1834). Mais la Constituante l'a condamné en août 1792. Il avait certainement trop hésité dans le bon sens du devoir, à cette époque rien n'était facile, il fallais composer avec tous les faits du quotidien, voir même aider le roi Louis XVI à s'évader. Le document joint a été communiqué par une Saintongeaise au cours d'investigations sur le terrain, en la journée du 20 avril,  dans la commune de Meursac. (C'est un original imprimé à Saintes).
Gilbert du Motier de La Fayette, ami d'un jour et de toujours, pour lui et la France ( 1757/1834). Mais la Constituante l'a condamné en août 1792. Il avait certainement trop hésité dans le bon sens du devoir, à cette époque rien n'était facile, il fallais composer avec tous les faits du quotidien, voir même aider le roi Louis XVI à s'évader. Le document joint a été communiqué par une Saintongeaise au cours d'investigations sur le terrain, en la journée du 20 avril,  dans la commune de Meursac. (C'est un original imprimé à Saintes).

Gilbert du Motier de La Fayette, ami d'un jour et de toujours, pour lui et la France ( 1757/1834). Mais la Constituante l'a condamné en août 1792. Il avait certainement trop hésité dans le bon sens du devoir, à cette époque rien n'était facile, il fallais composer avec tous les faits du quotidien, voir même aider le roi Louis XVI à s'évader. Le document joint a été communiqué par une Saintongeaise au cours d'investigations sur le terrain, en la journée du 20 avril, dans la commune de Meursac. (C'est un original imprimé à Saintes).

*********************************

*********************************

Mobilier religieux volé

" Abbaye aux Dames - Depuis 1793 "

En 1973 les révolutionnaires vendent le mobilier de l'abbaye aux Dames (Saintes) et du couvent. On retrouve plusieurs siècles plus tard l'autel, le rétable, les crédences dans l'église paroissiale de Meursac (Inscrits à l'inventaire du mobilier historique). malheureusement en 2001 VOL: 2 crédences, des statues arrachées à l'autel, la boiserie de l'autel avait commencée à être démontée. une statue a aussi été dérobée dans l'église.
En 1973 les révolutionnaires vendent le mobilier de l'abbaye aux Dames (Saintes) et du couvent. On retrouve plusieurs siècles plus tard l'autel, le rétable, les crédences dans l'église paroissiale de Meursac (Inscrits à l'inventaire du mobilier historique). malheureusement en 2001 VOL: 2 crédences, des statues arrachées à l'autel, la boiserie de l'autel avait commencée à être démontée. une statue a aussi été dérobée dans l'église.
En 1973 les révolutionnaires vendent le mobilier de l'abbaye aux Dames (Saintes) et du couvent. On retrouve plusieurs siècles plus tard l'autel, le rétable, les crédences dans l'église paroissiale de Meursac (Inscrits à l'inventaire du mobilier historique). malheureusement en 2001 VOL: 2 crédences, des statues arrachées à l'autel, la boiserie de l'autel avait commencée à être démontée. une statue a aussi été dérobée dans l'église.
En 1973 les révolutionnaires vendent le mobilier de l'abbaye aux Dames (Saintes) et du couvent. On retrouve plusieurs siècles plus tard l'autel, le rétable, les crédences dans l'église paroissiale de Meursac (Inscrits à l'inventaire du mobilier historique). malheureusement en 2001 VOL: 2 crédences, des statues arrachées à l'autel, la boiserie de l'autel avait commencée à être démontée. une statue a aussi été dérobée dans l'église.
En 1973 les révolutionnaires vendent le mobilier de l'abbaye aux Dames (Saintes) et du couvent. On retrouve plusieurs siècles plus tard l'autel, le rétable, les crédences dans l'église paroissiale de Meursac (Inscrits à l'inventaire du mobilier historique). malheureusement en 2001 VOL: 2 crédences, des statues arrachées à l'autel, la boiserie de l'autel avait commencée à être démontée. une statue a aussi été dérobée dans l'église.
En 1973 les révolutionnaires vendent le mobilier de l'abbaye aux Dames (Saintes) et du couvent. On retrouve plusieurs siècles plus tard l'autel, le rétable, les crédences dans l'église paroissiale de Meursac (Inscrits à l'inventaire du mobilier historique). malheureusement en 2001 VOL: 2 crédences, des statues arrachées à l'autel, la boiserie de l'autel avait commencée à être démontée. une statue a aussi été dérobée dans l'église.

En 1973 les révolutionnaires vendent le mobilier de l'abbaye aux Dames (Saintes) et du couvent. On retrouve plusieurs siècles plus tard l'autel, le rétable, les crédences dans l'église paroissiale de Meursac (Inscrits à l'inventaire du mobilier historique). malheureusement en 2001 VOL: 2 crédences, des statues arrachées à l'autel, la boiserie de l'autel avait commencée à être démontée. une statue a aussi été dérobée dans l'église.

Commenter cet article