Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

31 mai - Ségolène Royal et l'auteur de Culture-Histoire.. Quel rapport ?

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Ségolène Royal est en vitrine

Son livre est proche du livre " Primitiv protection 2 " qui parle d'une femme présidente de la république française.

Y aurait-il vraiment un lien ou bien est-ce un coup de pub ou pour faire un buzz sur le Net...?

31 mai  - Ségolène Royal et  l'auteur de Culture-Histoire.. Quel rapport ?

Le livre de Ségolène Royal est en vente en librairie, quant au livre de Michel Souris vous pouvez le commander sur le Net. (Editions: TheBookEdition)

Voir les commentaires

30 - Jean Laret adieu officiel, intime. Homme dont Buckenwald en a fait un héros pour sa descendance - Les archéologues de la table ronde - Alain Pompidou & Eric Roussel .. écrivains du président G.P

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Les adieux de la société en la basilique St Eutrope

" Ce n'est qu'un au revoir notre cher ami Jean Laret "

 

A droite au micro Monsieur Draperon, camarade d ela marche de la mort.... "Au revoir Jean... maintenant je sais que je suis orphelin. Depuis notre libération par les Russes on se voyait chaque année.... "

A droite au micro Monsieur Draperon, camarade d ela marche de la mort.... "Au revoir Jean... maintenant je sais que je suis orphelin. Depuis notre libération par les Russes on se voyait chaque année.... "

Jean Ferrat a fait entendre sa voix, à l'ouverture des obsèques et à la fin avant que le corps de Jean ne rejoigne sa dernière demeure.

Ainsi environ 150 personnes, amis, parents, anciens combattants, autour de Jean pour lui dire " Merci ". Merci pour cette leçon de vie via... Sa profession, son attachement à sa famille, à ses nombreux enfants et petits enfants. Puis ce parcours dans la résistance qui lui a fait connaître l'horreur des camps concentrationnaires nazis. De Buckenwald à Thekla / Leipzig il a connu la dureté des commandos en camp de travail, puis ce fut la terrible marche de la mort, seulement 250 survivants au bout d'un périple de 580 kilomètres. Jean Laret a été le n° 121 sur la liste des survivants, un homme présent à la cérémonie d'obsèques était le n° 122, aussi il a dit devant le gisant de Jean .... " Jean tu me laisses orphelin.. " ne pouvant pas contenir son grand chagrin.

La basilique a permis que soient accordées à Jean Laret les plus belles choses de la vie: Respect, hommage, dignité, accompagnées de l'émotion partagée par tous. Il ne pouvait en être autrement car cet ami qui nous quitte avait des qualités véritablement humaines. Les drapeaux présents ont rappelé son lourd engagement pour la France.

Dans l'assemblée était présent Monsieur Guénin un homme qui fut aussi déporté à Buckenwald et affecté au camp de travail de Dora (La mort). Paradoxe ces hommes ne se seraient jamais connus si un certain historien (M.S) ne les avait fait se rencontrer il y des dizaines de mois.

" Merci Jean, tu as toute notre reconnaissance. Toi qui, depuis ta libération portait toujours le drapeau des déportés de France, tu le faisais pour continuer à être debout comme vous l'étiez là-bas, la nuit le jour, par tous les temps, dans ces appels qui n'en finissaient pas. Tu n'es plus le matricule 21372, tu es redevenu un HUMAIN. Sur la fin de ta vie tes yeux avaient fait défection, mais-là où tu es ils sont dans la lumière "

PS: L'auteur de Culture-Histoire a tenu à accompagner Jean Laret à sa dernière demeure, pour continuer à marcher avec lui.....

 

 

A toute sa famille Michel Souris,auteur de Culture - Histoire et ami de Jean laret, adresse ses sincères condoléances.

A toute sa famille Michel Souris,auteur de Culture - Histoire et ami de Jean laret, adresse ses sincères condoléances.

***************************************************************************

***************************************************************************

A Saintes / Médiolanum Santonum, durant deux jours des spécialistes font le point sur les avancées et découvertes archéologiques traçant ainsi notre passé.

Non stop, no limit, sur deux jours... les structures enfouies, les remparts romains et médiévaux confondus, le mobilier, les nécropoles, les fossés qui défendaient qui et quoi...? La poterie, les blocs sculptées provenant des nécropoles ou des temples. Des villlas, enfin ce que le sol veut bien faire ressortir. Tout un monde en deux jours, notre monde que sondages, investigations, archéologie préventive, vont enfin nous révéler, tout au moins en partie. Comme toutes les découvertes et parfois hypothèses se  compètlent on finira bien par le reconstituer ce grand puzzle de la vie antique de Saintes.

Non stop, no limit, sur deux jours... les structures enfouies, les remparts romains et médiévaux confondus, le mobilier, les nécropoles, les fossés qui défendaient qui et quoi...? La poterie, les blocs sculptées provenant des nécropoles ou des temples. Des villlas, enfin ce que le sol veut bien faire ressortir. Tout un monde en deux jours, notre monde que sondages, investigations, archéologie préventive, vont enfin nous révéler, tout au moins en partie. Comme toutes les découvertes et parfois hypothèses se compètlent on finira bien par le reconstituer ce grand puzzle de la vie antique de Saintes.

*******************************************************************************

********************************************************************************

Deux programmes à noter sur vos agendas....

Avec l'artiste peintre (et plasticienne)

Ewa Hauton et ses oeuvres " Les nus ",

ce sera au café " La musardière " rue Alsace Lorraine à Saintes.

Avec le secteur paroissial de la rive gauche,

ce sera la kermesse dans le parc de Voiville à Saintes

30 - Jean Laret adieu officiel, intime. Homme dont Buckenwald en a fait un héros pour sa descendance - Les archéologues de la table ronde - Alain Pompidou & Eric Roussel .. écrivains du président G.P
30 - Jean Laret adieu officiel, intime. Homme dont Buckenwald en a fait un héros pour sa descendance - Les archéologues de la table ronde - Alain Pompidou & Eric Roussel .. écrivains du président G.P

.. Le fils de ......

Alain Pompidou & Eric Roussel coauteurs de...

" Pompidou inconnu "

Salle Marguerite sur le site de l'abbaye aux Dames, samedi 1er juin.

Conférence suivie d'une séance de dédicaces d'Alain Pompidou et d'Eric Roussel qui signe la préface de l'ouvrage paru chez Robert Laffont il y a quelques mois.

Sont associés à cette présentation: Le Croît-vif, L'abbaye aux Dames / La cité musicale, l'Académie de Saintonge.

En prélude à cette présentation du livre Culture-Histoire aura un entretien avec les coauteurs.

Voir les commentaires

28 - Pluie, certes mais quand les nuages nous inspirent.... Caroline Querré.. romancière... le temps des.. Illusions à 19 ans

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Sur une route du Sud-ouest entre deux averses, le temps de lire dans les nuages.

Ces accumulations nuageuses, même si elles nous présentent parfois de belles figures poudreuses, ne sont pas sans nous rappeler ces habitants de Pompéï qui obersvaient les nuages de cendres sans connaître leur terrible destin....... Nous n'en sommes pas là, mais parfois c'est étonnant ces énormes masses nuageuses s'étalant de l'orient à l'occident et du midi au couchant;, certaines faisaient aussi penser à d'énormes banquises célestes à la dérive.

Ces accumulations nuageuses, même si elles nous présentent parfois de belles figures poudreuses, ne sont pas sans nous rappeler ces habitants de Pompéï qui obersvaient les nuages de cendres sans connaître leur terrible destin....... Nous n'en sommes pas là, mais parfois c'est étonnant ces énormes masses nuageuses s'étalant de l'orient à l'occident et du midi au couchant;, certaines faisaient aussi penser à d'énormes banquises célestes à la dérive.

*******************************************************************************************************

*******************************************************************************************************

Caroline Querré premier roman pour ses 19 ans

19 ans, premier roman pas vraiment. En effet Caroline Querré a toujours était dans l’écriture, certes depuis sa tendre enfance, mais surtout dans son intimité. La vie pas toujours facile l’a fait se réfugier dans l’écriture, que ce soient des poésies, des textes de chansons, voire des nouvelles, mais il y a peu la perte d’un être très cher l’a alors entraîné dans la spirale de la créativité littéraire.

Issue d’une famille d’agriculteur / viticulteur, Caroline avait pensé s’orienter vers la profession de vétérinaire équin, puis dans l’œnologie. Mais en fin de compte elle se verrait plutôt dans le monde de la banque, voire les assurances, enfin dans ce qui est la négociation avec des clients. Elle aime se retrouver dans un monde de contact et de relationnel.

 

 

28 - Pluie, certes mais quand les nuages nous inspirent.... Caroline Querré.. romancière... le temps des.. Illusions à 19 ans

Très jeune, vers ses 8 ans, elle chantait des textes inventés. C’est aussi à la suite d’un écrit de Victor Hugo qu’elle s’était alors plus investie dans l’écriture….. jusqu’au jour où.. !

Ce jour c’est le décès de son grand-père parti en 2009 à l’âge de 80 ans. Suite à un problème familiale elle avait été élevée par son grand-père durant pas mal d’années, de ce fait un lien très fort s’était tissé, un vrai lien paternel. Quelques-jours après ce triste départ, la tristesse s’est transformée, il lui fallait se réinventer, revivre. C’est ainsi qu’elle s’était lancée totalement dans l’écriture. A part sa grand-mère, il n’y avait personne pour l’écouter, personne pour la soutenir.

Puis lui vint l’idée d’écrire « Illusions », le paradoxe étant que dans sa jeunesse elle n’aimait pas lire, jusqu’au jour où sa mère lui avait offert un livre.

« Illusions » c’est un titre qui fait penser à une jeune fille qui veut se réinventer, fuir la réalité.

L’écriture de ce premier roman (il y aura quatre tomes) lui a demandé 6 mois.

Comme elle en livre quelques secrets, soyons à son écoute, elle aime bien ce comportement…

« C’est un livre roman qui se situe dans le monde du fantastique et du féérique. Il y a trois personnages principaux, dont Rachel qui se trouve au centre de l’histoire, on pourrait dire que  ‘est une histoire triangulaire. On y découvre deux hommes qui tournent autour d’une femme, cela semble banal, mais si les héros sont jeunes, vers la vingtaine, leurs esprits ont dans la soixantaine. Il faut comprendre que ce sont les esprits des forêts. Mais là c’est tout un mystère que seules les pages vous dévoileront »

 

Caroline avez-vous connu l’angoisse de la page blanche… ?

« Pour écrire ce premier roman, je n’ai pas connu. J’ai été aidé par la souffrance, car cet élément de la vie fait écrire ».

 

Merci Caroline et trouvez de nombreux lecteurs.

Caroline Querré

Sur Facebook et par mail : line.caro@hotmail.fr

 

28 - Pluie, certes mais quand les nuages nous inspirent.... Caroline Querré.. romancière... le temps des.. Illusions à 19 ans

****************************************************************************************************

****************************************************************************************************

En feuilletant le quotidien Sud-Ouest

La page de Saintes

Certes il y est question de Jean Laret, dont les médias vont faire écho de son départ, mais il est aussi un article en pleine page qui va faire couler beaucoup d'encre et ceci jusqu'aux prochaines élections municipales à Saintes:

" Saintes déclare-t-elle sa...... femme ? "

Côté de la tristesse... Qund un ami nous quitte: Jean Jean Laret. Bientôt des images de l'adieu de ses amis et compagnons de souffrance. Puis dans la vie sociétale, une arrivée, certes pas une nouveauté. En effet notre très connue Conseillère générale, Isabelle Chauché-Pichard, sera certainement en liste (et en lice..) pour s'orienter vers la Mairie si les socialistes de Saintes en décident ainsi.

Côté de la tristesse... Qund un ami nous quitte: Jean Jean Laret. Bientôt des images de l'adieu de ses amis et compagnons de souffrance. Puis dans la vie sociétale, une arrivée, certes pas une nouveauté. En effet notre très connue Conseillère générale, Isabelle Chauché-Pichard, sera certainement en liste (et en lice..) pour s'orienter vers la Mairie si les socialistes de Saintes en décident ainsi.

Voir les commentaires

26 - Journée saintaise.... Incendie véhicules - Triathlon... - Jean Laret l'homme de Buckenwald, il nous quitte dans une dernière marche

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

En allant au marché St Pallais à Saintes

Trois arrêts photos

Photo du haut:

Triathlon et véhicules incendiés: accident ou acte de malveillance...?

Photo du bas:

Saintes et son sous-sol.... Le moindre indice du passé est relevé

26 - Journée saintaise.... Incendie véhicules - Triathlon... - Jean Laret l'homme de Buckenwald, il nous quitte dans une dernière marche
26 - Journée saintaise.... Incendie véhicules - Triathlon... - Jean Laret l'homme de Buckenwald, il nous quitte dans une dernière marche

*********************************************************************************

*********************************************************************************

Un ami nous quitte.... De Buckenwald à Saintes

Derrière son passé de résistant, c'était aussi un homme de la SNCF, un cheminot

26 - Journée saintaise.... Incendie véhicules - Triathlon... - Jean Laret l'homme de Buckenwald, il nous quitte dans une dernière marche

" Ami entends-tu le cri du pays qu'on enchaine..."

Adieu mon ami Jean Laret. Tu viens de nous quitter, mais nous serons présents avec toi pour ta... dernière marche...  Ce soir en écrivant ces lignes j'ai les larmes aux yeux. Je me souviens trop bien quand tu as craqué en témoignant sur ta déportation à Buckenwald. Nous le savons que trop, tu parlais au nom de ces milliers d'ombres là-bas dans le froid du matin, de tous ceux qui se sont tus à jamais, tant de souffrances, tu as bien su honorer des camarades de ces marches de la mort. A bientôt mon cher Jean, merci pour tant de belles leçons de vie et toute cette dignité dont tu étais parée à mes yeux.

Voir les commentaires

24 - Viva el Rey.... Laurence Debray / Marchés romanesques de Saintes / Juan Carlos d'Espagne .... ROI - Jean-louis Debré & Valérie Bochenek ... Ces femmes qui ont réveillé la France

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Un jour son père avait écrit....

" La république expliquée à ma fille "

Aujourd'hui Laurence Debray nous explique un roi

" Juan Carlos roi d'Espagne "

Ce pays important est à notre porte, alors au travers de sa monarchie, si nous le comprenions un peu mieux.

Sur les .. " Marchés romanesques de Saintes " venez en parler avec Laurence Debray, venez tourner les pages se son livre (Editions Perrin)

24 - Viva el Rey.... Laurence Debray / Marchés romanesques de Saintes / Juan Carlos d'Espagne .... ROI - Jean-louis Debré & Valérie Bochenek ... Ces femmes qui ont réveillé la France

« Je n’a pas eu de rencontres exceptionnelles, comme on pourrait le penser. En effet je n’ai pas eu de contact avec la famille royale d’Espagne, mes écrits proviennent d’un travail de recherches totalement indépendant, ceci, c’est le cas de le dire c’était pour pouvoir effectuer ce travail d’écriture en toute objectivité. Ainsi j’ai rencontré des amis d’enfance du roi Juan Carlos, des hommes politiques d’Espagne. Mais ce qui m’a permis d’écrire mon ouvrage ce fut la consultation des rapports des ambassadeurs américains et français »

 

L’invité des marchés romanesques se livre un peu dans ces lignes, mais comme chacun peut s’en douter l’essentiel est d’approcher au plus près le monarque espagnol et sa famille, aussi le mieux placé pour cela, c’est son livre « Juan Carlos Roi d’Espagne ».

 

Laurence Debray, avec vos 35 ans et un certain regard en arrière, on vous découvre sur trois pays. Votre mère était du Venezuela où vous avez passé une partie de votre enfance, puis vous avez passé quelques années de votre vie en France et en Espagne, est-ce votre vie dans ce dernier pays qui vous a fait « attaquer de front » la monarchie espagnole ?

 

« J’ai donc vécu en Espagne, j’y ai étudié la transition démocratique espagnole. Cette maîtrise a été réalisée en langue espagnole pour l’Espagne. Je voulais savoir comment un roi pouvait arriver dans la démocratie (Surtout dans ce pays ndlr). J’ai alors creusé son enfance, son destin (en cours… ndlr) et son devenir. Il est plus facile de régner quand se présentent de grands défis au quotidien, alors que dans la représentation cela l’est beaucoup moins ».

 

Ce roi, jeune roi a sauvé l’Espagne d’un célèbre coup d’état, voire d’un certain chaos. Il y a actuellement ses ennuis personnels et familiaux (Chasse à l’éléphant, son gendre qui risque gros devant les tribunaux, puis sa vie personnelle un peu trop dévoilée… ndlr). Comment voyez-vous la suite de cette monarchie… ?

 

« Physiquement le roi ne va pas très bien, le pays traverse de grosses difficultés. Comme les Espagnols n’oublient pas, rien ne va dans son sens. Peut-être qu’avec le prince Félipe il y aurait de l’espoir… ! Mais il semble qu’actuellement il y ait un divorce entre le roi et le peuple »

 

Laurence Debray, travaillait dans la finance, mais elle a voulu renouer avec l’histoire contemporaine pour écrire ce vécu du roi Juan Carlos, avec bien sûr un regard en arrière sur ces cinquante dernières années de l’histoire espagnole. Sera-t-il question du Caudillo « Franco », on ne peut que le penser, car c’est lui qui a choisi comme successeur ce jeune prince Juan Carlos ?

 

Nous retrouverons Laurence en ce samedi matin place St Pierre à Saintes. Aux abords immédiats d’un des plus importants marchés de la ville. Les marchés romanesques, organisés par l’association « Soroptimist International Club de Saintes, accueillerons 18 écrivains, sous l’égide de la créatrice et marraine Madeleine Chapsal. Vous y découvrirez, entre autres, Jean-Louis Debré, membre du Conseil Constitutionnel, ancien Ministre, ancien Président de l’Assemblée Nationale, il présentera ses ouvrages.

 

 

 

.

 

***************************************************************************************

Marchés romanesques..... Samedi matin. Froid, pluvieux, mais du courage

****************************************************************************************

Beaucoup d'écrivains, aussi des amis, écrivains ou public, alors il avait fallu choisir, mais déjà les cibles étaient fixées depuis la veille.

24 - Viva el Rey.... Laurence Debray / Marchés romanesques de Saintes / Juan Carlos d'Espagne .... ROI - Jean-louis Debré & Valérie Bochenek ... Ces femmes qui ont réveillé la France
24 - Viva el Rey.... Laurence Debray / Marchés romanesques de Saintes / Juan Carlos d'Espagne .... ROI - Jean-louis Debré & Valérie Bochenek ... Ces femmes qui ont réveillé la France

Comme toujours accueilli par Madeleine Chapsal. La réunion de Jean-Louis Debré, homme d'état, et d'Henri Texier qui sait si bien parler de notre ville et de son centre ferroviaire, via les hommes et les femmes qui y ont consacré leur vie active.

J-L D était ravi de prendre la pose auprès de notre Saintais historien, mais il avait demandé (cela va de soi) que soit à leurs côtés Valérie Bochenek qui a signé avec lui...

" Ces femmes qui ont réveillé la France "

- Sur ce dernier point j'ai parlé du livre " Primitiv protection 2 " dans lequel une femme (connue...!!!) est présidente de la France. Mais c'était en 2006 cette fiction, puis aurait-elle réveillé la France....?

*************************************************

Stonehenge... Zoom sur le musée

**************************************************

24 - Viva el Rey.... Laurence Debray / Marchés romanesques de Saintes / Juan Carlos d'Espagne .... ROI - Jean-louis Debré & Valérie Bochenek ... Ces femmes qui ont réveillé la France

Voir les commentaires

22 - Philippe Terville Président de l'association " L'abbaye aux Dames / La société musicale "

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Il était une fois l'abbaye aux Dames

 

22 - Philippe Terville Président de l'association " L'abbaye aux Dames / La société musicale "

« Il a sous les yeux la basilique St Eutrope, à chaque nouvelle journée, pourtant ses responsabilités le mènent vers l’abbaye aux Dames »

 

Philippe Terville est depuis un mois le nouveau président de l’association de l’abbaye aux Dames / La société musicale.

Philippe Terville est né à Pouzauges (Vendée) en 1944, avant de s’établir à Saintes pour tout le temps où il s’y sentira si bien (c’est le cas / ndlr), il a connu d’autres villes de l’hexagone. Nantes, puis Paris (arrivée en 1958 et départ en 1969), et après être resté un certain temps à Moulins (Allier) il s’est installé avec sa petite famille dans la cité saintaise. Bien qu’il ait aussi connu un certain temps le charmant village saintongeais de St Georges des coteaux, pour en fin de compte se retrouver sur les hauteurs de l’amphithéâtre de Saintes, c’était alors en 1973.

« Je vois que parlant de ma famille, elle était fondée bien avant mon arrivée à Saintes. Cette ville, que je ne connaissais pas du tout, fut, quant à mon emménagement dans cette cité, le fruit du hasard. En effet en tant que chirurgien-dentiste je cherchais une ville où m’installer et un collègue m’avait parlé de cette ville vers la Rochelle et Royan. Mon choix fut vite fait et je ne le regrette pas ».

 

22 - Philippe Terville Président de l'association " L'abbaye aux Dames / La société musicale "

Voilà pour l’homme privé, mais sa position par rapport à cette association qui gère le festival de musique de Saintes qu’en est-elle exactement, surtout quand il nous révèle un secret de famille…?

« J’ai toujours aimé la musique, mais pas l’opéra, que mes parents aimaient tellement ; enfin ce comportement c’était dans la première partie de ma vie. Avec le temps j’ai commencé à l’apprécier, ces voix sont tellement extraordinaires. Puis un jour j’ai rencontré Odile Praden-Faure (Directrice de l’association), nous avons sympathisé, suite à mes nombreuses venues aux festivals de musique où il m’avait été permis de la rencontrer à plusieurs reprises. Elle m’avait alors fait une proposition dont je me réjouis encore aujourd’hui. En effet elle m’avait demandé de rentrer au conseil d’administration de l’association de l’abbaye aux Dames. Bien sûr j’avais dit oui, sans connaître d’avance comment se gérait une association, surtout de cette importance ».

Ainsi depuis 1973 il avait alors eu un certain parcours avant de se retrouver en 2013 dans ce siège…. Présidentiel.

«  Au C.A de l’association j’avais tendance à m’ennuyer et Odile m’avait alors orienté vers une association  dénommée les amis du festival, je m’en suis alors occupé, tout en ouvrant sur le site de l’abbaye un restaurant. En effet en cet endroit il y avait déjà eu un restaurant, mais celui-ci était fermé depuis 2 ou 3 ans. Ainsi un restaurant avait été ouvert, c’était le bistrot des amis, mais quelques-temps après nous avons arrêté cette entreprise de restauration. Il est vrai que nous avons passé de bons moments, au travers des rencontres, des émissions de radio (Avec D.Catineau) ».

 

Monsieur Terville, parlez-nous de votre ouverture personnelle à la musique !

« J’ai été élève au conservatoire de l’abbaye et j’y ai appris le solfège, mais j’avais déjà 50 ans. En fait je n’ai jamais vraiment joué d’un instrument de musique. Je suis un mélomane sans être musicien, au travers cette association je me trouve dans mon élément en tant qu’amoureux de la musique. Donc je me suis retrouvé un jour au conseil d’administration, je me suis trouvé sous la présidence de Jean-Pierre Cazelle durant un an. Quand le conseil d’administration a abordé le renouvellement, en ce qui concerne la présidence j’étais en fait le seul candidat, j’ai ainsi été élu. Cette nouvelle fonction me plait beaucoup. Certes au bout d’un mois je n’ai qu’un petit aperçu de cette fonction, mais il m’est très agréable de connaître toute l’équipe, puis tout le petit monde qui gravite autour de notre association (Festivaliers et partenaires)".

 

Comme le précise le nouveau président, c’est une association qui fonctionne très bien, beaucoup de chaleur dans le bureau et ils sont vraiment tous dans l’action et le concret. Un concret qui est un bel étendard pour la ville de Saintes. L’association qui a en charge le festival de musique et autres animations, voire sa boutique, a su mettre en point d’orgue ces festivals sur le prestigieux site de l’abbaye aux Dames.

 

En guise de remerciements on accorde quelques lignes supplémentaires au nouveau président, ses passions et une devise s’il en a une… ?

 

« Ma passion c’est aussi ma ville, Saintes ville d’art et d’histoire…. Et de musique. Dans le passé j’ai eu des passions très variées, ainsi…  Planche à voile, vélo, golf et la photo. Actuellement je suis dans le vinyle, plus exactement je collection les disques en vinyles (comprendre les anciens disques de chants et de musique). Et je continue la philatélie, collection commencée il y a longtemps déjà. Pour ce qui est de ma devise, je dirais… Si un jour tu veux recevoir, il te faut très tôt apprendre à donner ».

******************************************************************************************************

******************************************************************************************************

Ballade saintongeaise... Simples images... mais..!!

 

Eau du ciel ou eau de source.. On a le choix.  Sur la seconde photo... Quand les vestiges d'un proche passé nous sautent encore aux yeux.
Eau du ciel ou eau de source.. On a le choix.  Sur la seconde photo... Quand les vestiges d'un proche passé nous sautent encore aux yeux.

Eau du ciel ou eau de source.. On a le choix. Sur la seconde photo... Quand les vestiges d'un proche passé nous sautent encore aux yeux.

Voir les commentaires

21 - Journée en famille : " Gamelle pour tous " ou la paix entre ... animaux - Fossiles

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Quand on a la garde de la petite famille, il vaut mieux s'occuper de manière éducative....

" Gamelle pour tous " ou " Un repas chez les plumeux "

 

21 - Journée en famille : " Gamelle pour tous " ou la paix entre ... animaux - Fossiles

Les murs nous parlent et nous racontent le passé de notre terre.

Sur cette pierre où se sont figés des centaines de fossiles, trois se trouvant en surface ont retenu l'attention d'une petite famille en vadrouille dans Saintes

 

21 - Journée en famille : " Gamelle pour tous " ou la paix entre ... animaux - Fossiles

Voir les commentaires

19- Stonehenge à Saintes ... C'est à voir au musée

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Exposition d'un autre monde

Celui où on avait le soleil en grande considération

A Stonehenge jour de solstice d'été

 

 

19- Stonehenge à Saintes ... C'est à  voir au musée
19- Stonehenge à Saintes ... C'est à  voir au musée

Point commun « Stonehenge »

« J’habite à Winterbourne Dauntsey situé à 12 kilomètres. Je suis née en 1960 et, bien que je sois originaire du Sussex,  je me souviens avoir toujours eu sous les yeux ces pierres  dressées de Stonehenge. Bien sûr quand j’étais petite fille je voyais ce site et ces structures énormes, mais avec l’âge il est évident que je l’ai alors vu à sa vraie dimension, malgré-tout colossale. Dans ma jeunesse ce site était en accès libre, il y avait eu des fouilles archéologiques, mais jamais je n’ai entendu parler de fouilles illégales. Depuis 1970 le site est fermé et sous surveillance. On y découvre de nombreux graffiti qui sont modernes.

Chaque année au mois de juin et pour la nuit la plus courte il y a une cérémonie avec des druides, c’est le solstice d’été. Mais selon les archéologues ce site n’a pas de lien direct avec les druides des temps anciens »

Madame Jocelyne Pannett vient de nous livrer son témoignage, certes cela n’apporte rien au niveau d’une quelconque traçabilité historique, mais c’est une infime remontée dans le temps et un grand raccourci géographique. Nous avons d’ailleurs le plaisir de découvrir dans cet article deux photos prises par notre témoin il y a seulement quelques-jours. Nous l’en remercions.

19- Stonehenge à Saintes ... C'est à  voir au musée
19- Stonehenge à Saintes ... C'est à  voir au musée

Lancement de l’exposition «  Stonehenge » :

Musée lapidaire du musée archéologique de Saintes, prises de paroles, regards d’émerveillement sur ce patrimoine de notre antiquité gallo-romaine et cocktails étaient les précurseurs d’une expo qui va durer du 18 mai 2013 au 4 mai 2014.

Ainsi Sylvie Barre (adjointe au maire déléguée à la culture), Bridget Brennan, (Présidente du comité de jumelage Saintes Salisbury / proche de Stonehenge), Séverine Bompays conservateur des musées) ont pris la parole, en présence de Monsieur Jean Rouger, Maire, de Bertrand Maratier (Conservateur des musées), devant un parterre important de participants à ce vernissage.

On peut donc préciser que les objets provenant du site de Stonehenge sont accompagnés d’autres éléments découverts aux environs de ce site anglais. On peut voir dans les vitrines du musée archéologique du mobilier provenant du site néolithique de Diconche (Saintes), ce choix a été fait du fait que ces deux sites ont un âge très proche l’un de l’autre. Le site de Stonehenge aurait été construit il y a environ 9000 ans.

 

Avant de laisser les visiteurs et amoureux de l’histoire des hommes découvrir les vitrines  de l’exposition, on peut aussi préciser un point qui nous fait vraiment plaisir. En effet la ville de Saintes a confié au conservateur de  Salisbury (Stonehenge) des éléments de notre célèbre char romain (découverte de la rue de la boule).

 

« Sur le site mégalithique de Stonehenge le soleil est bien dans l’axe de certaines pierres et dans son alignement il vient éclairer une pierre / autel située en son cœur. C’est le solstice d’été ».

Les objets de Stonehenge vous seront présentés plus en détails avec des photos à venir.

*****************************************************************************************************************

*****************************************************************************************************************

Quoi de neuf à Saintes et si on parlait plutôt de Médiolanum Santonum...?

Tout au moins dans ses éléments simples du quotidien. Mais venaient-ils d'Italie (Rome..) ou étaient-ils fabriqués dans notre antique cité...?

 

 

19- Stonehenge à Saintes ... C'est à  voir au musée

Voir les commentaires

16 - Saintes la coquette - Jane Sullivan / Calligraphie & enluminure - Alerte gaz: Saintes - Diagnostic archéologique Saintes.... en cours

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Il fut un temps où la ville de Saintes était parsemée de fleurs, d'où son surnom, très officiel, de " Saintes la coquette ", c'était il y a environ un quart de siècles.

16 - Saintes la coquette - Jane Sullivan / Calligraphie & enluminure - Alerte gaz: Saintes - Diagnostic archéologique Saintes.... en cours

" Les chemins de mémoire "

Ce sera le matin du 21 juillet mais vous pouvez déjà le noter sur votre agenda

 

Ecurat, Nieul les Saintes, St Vaize (1939/45)

Ecurat, Nieul les Saintes, St Vaize (1939/45)

16 - Saintes la coquette - Jane Sullivan / Calligraphie & enluminure - Alerte gaz: Saintes - Diagnostic archéologique Saintes.... en cours

Rue arc de triomphe..... Elle s'anime vraiment avant les beaux jours.....

Sur le chemin de l'abbaye aux Dames, la harpe c'est du meilleur goût artistique, venez écouter sa sonorité sonore très particulière, vous remontrez ainsi au demi temps de notre ère deux fois millénaire

**********************************************************************************************************************************************************************************************************************************************************************************************************************************************************************************************************

Dany vous accueille en son " Orangerie "

 

Ainsi " L'orangerie "  du jardin public (on n'y vend point d'orange....) est ouverte depuis le 1er mai, après un changement de gérant.

Dany a toujours travaillé dans la restauration et elle sait de quoi elle parle, surtout pour ce qu'elle vous proposera. En fait elle a ouvert son " Salon de thé (sucré salé et petite restauration)

Cerise dur le gâteau: Elle vous propose son panier et la possibilité d'aller vous restaurer sur l'herbe du jardin public (ou sur les bancs). Tout est prévu, certes les aliments choisis, mais aussi les couverts et une toile ciré (un sac poubelle est prévu). Bien sûr il est demandé une caution de 40 €.

Son salon avec terrasse, situé près des jeux des enfants et du zoo / basse-cour du jardin municipal, est ouvert toute l'année.

Un plus info: Fermé le lundi sauf jour de foire. Du mardi au samedi soir ouvert de 10 h à la fermeture du jardin public, vers 19 h. Le dimanche ouvert de 10 h à 12 h et de 15 h à 19 h environ.

 

16 - Saintes la coquette - Jane Sullivan / Calligraphie & enluminure - Alerte gaz: Saintes - Diagnostic archéologique Saintes.... en cours

A " L'orangerie " vous rencontrerez..

Accueil (Gratuit)

Restauration (€€€€ selon votre choix)

Animations (gratuit)

8 juin: Strett party / Groupe musical anglais 18 h -14 juin: Apéri Mots: 18 h 30 - Groupe Dazman Band: 20 h - 8 juillet: Takis Jobit 15 h.

 

Et bien sûr sur Facebook: L'orangerie Dany

(Téléphone 06 50 89 63 33)

 

******************************************************************************

******************************************************************************

Calligraphie & Enluminure

Avec Jane Sullivan

 

Jane Sullivan a souvent fait l'objet d'un article sur ce blog média. Elle vient maintenant de s'installer rue arc de triomphe, rue donnant sur l'arc de Germanicus.
Jane Sullivan a souvent fait l'objet d'un article sur ce blog média. Elle vient maintenant de s'installer rue arc de triomphe, rue donnant sur l'arc de Germanicus.

Jane Sullivan a souvent fait l'objet d'un article sur ce blog média. Elle vient maintenant de s'installer rue arc de triomphe, rue donnant sur l'arc de Germanicus.

Samedi 18 mai.. Jour maussade.. très maussade et en plus alerte au gaz place du maréchal Foch, en fait cela proviendrait du palais de justice.

Puis un fidèle lecteur nous a fait parvenir une photos de la source de notre Charente.

 

Et ce dimanche matin un grand trou dans parking Geoffroy Martel. Ainsi dans ce secteur la ville installe en différents lieux des sites enterrés de récupération des ordures (recyclables ou non), mais avant l'archéologie doit faire un état des lieux... occupés ou non depuis des millénaires. obsession.. OUI, et Culture-Hstoire en est vraiment ravi. Un peu avant ce parking, venant de l'ouest d ela ville, la rue Gautier se prépare à afficher une nouvelle jeunesse. Automobilistes attention à ce nouveau tracé.
Et ce dimanche matin un grand trou dans parking Geoffroy Martel. Ainsi dans ce secteur la ville installe en différents lieux des sites enterrés de récupération des ordures (recyclables ou non), mais avant l'archéologie doit faire un état des lieux... occupés ou non depuis des millénaires. obsession.. OUI, et Culture-Hstoire en est vraiment ravi. Un peu avant ce parking, venant de l'ouest d ela ville, la rue Gautier se prépare à afficher une nouvelle jeunesse. Automobilistes attention à ce nouveau tracé.

Et ce dimanche matin un grand trou dans parking Geoffroy Martel. Ainsi dans ce secteur la ville installe en différents lieux des sites enterrés de récupération des ordures (recyclables ou non), mais avant l'archéologie doit faire un état des lieux... occupés ou non depuis des millénaires. obsession.. OUI, et Culture-Hstoire en est vraiment ravi. Un peu avant ce parking, venant de l'ouest d ela ville, la rue Gautier se prépare à afficher une nouvelle jeunesse. Automobilistes attention à ce nouveau tracé.

16 - Saintes la coquette - Jane Sullivan / Calligraphie & enluminure - Alerte gaz: Saintes - Diagnostic archéologique Saintes.... en cours
16 - Saintes la coquette - Jane Sullivan / Calligraphie & enluminure - Alerte gaz: Saintes - Diagnostic archéologique Saintes.... en cours

Voir les commentaires

Non au départ du siège du Crédit agricole de Saintes

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

**********************************************

Saintes et " son " Crédit agricole

*****************************************

Saintes vit avec le Crédit agricole depuis des décennies, les Saintais et les élus, voire des sociétaires veulent le maintien du siège social à Saintes.

Manifestation avenue Gambetta, en ouverture du conseil municipal de ce lundi 13 mai.

 

 

Non au départ du siège du Crédit agricole de Saintes

En 2016 le siège social du Crédit agricole (Voire Saintes et Niort) devrait être ouvert à Chagnolet dans la région de La Rochelle.

Mais le personnel, voire des élus et les Saintais ne voient pas cela d'un bon oeil, en effet le départ de Saintes perturberait réellement la vie " sociétale " à Saintes. Aux dires des voies qui se sont élevées ce jour.....

Extrait de la prise de parole de Jean Rouger, Maire de Saintes.

" ....270 emplois sauvés au coeur de la ville.....  un rassemblement populaire pour que ces deux sièges (Niort et Saintes) ne soient pas délocalisés...... tous et toutes nous devons mettre les moyens pour que cette entreprise prospère en Saintonge.....  c'est un bon sens terrien, ce siège de Saintes fonctionne très bien et gagne de l'argent. Personne ne comprend rien à ce choix, on sait que les décideurs de ce changement veulent un nouveau site pour leur siège qui soit à la croisée de Nantes et de Bordeaux..... Merci à ceux qui s'unissent dans ce combat légitime....  nous nous retrouverons pour une nouvelle action...."

Devant un parterre d'environ 180 personnes, dont le conseil municipal, après le Maire, on a pu entendre.... Jean-Pierre Roudier (Conseiller de l'opposition), Catherine Quéré (Députée), enfin un représentant du collectif du maintien du siège social à Saintes.

Ainsi ce sont 500 salariés de Saintes et de Niort qui seront concernés, ainsi que leur famille et bien sûr l'économie locale. La nouvelle était tombée, comme un couperet, sur le personnel. Décision prise par 17 administrateurs, alors que le Crédit agricole compte environ 180 000 sociétaires.

 

Remarque de pure philosophie....

Depuis le temps que cette banque et la Saintonge fonctionnaient ensemble, ne pourrait-il y avoir la " reconnaissance du ventre " ?

Vous aimez les mystères.... de nuit ou de jour,

alors " La nuit des musées " vous concerne,

voire aussi celui de " Stonehenge ".

Entre jardin public et arc de Germanicus, malgré le mauvais temps des Saintais " plumeux " ont vraiment l'air en forme. Mais quel âge a ce super coq de la basse-cour du jardin municipal...?

Entre jardin public et arc de Germanicus, malgré le mauvais temps des Saintais " plumeux " ont vraiment l'air en forme. Mais quel âge a ce super coq de la basse-cour du jardin municipal...?

En fait la photo du haut de l'arc avait été prise, car l'auteur de Culture-histoire avait été intrigué par la présence de ce qui semblent être deux cylindres en pierre entre deux blocs de cette même matière.

En fait la photo du haut de l'arc avait été prise, car l'auteur de Culture-histoire avait été intrigué par la présence de ce qui semblent être deux cylindres en pierre entre deux blocs de cette même matière.

Voir les commentaires

1 2 > >>