Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

31 - De Dachau à la mairie de Saintes: DON

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Une ville

Lieu de la mémoire

" Don à la mairie de Saintes "

Un pantalon et un mouchoir, au nom du Devoir de Mémoire.

" DACHAU 1944 "

Ihre Ausweispapire, wenn er Sie plait (Vos papiers d'identité s'il vous plait)... Ainsi pour Jean Arbaudie commença le terrible périple d'une gare de la Gironde à Dachau... via le fameux  " Train fantôme ".

Ihre Ausweispapire, wenn er Sie plait (Vos papiers d'identité s'il vous plait)... Ainsi pour Jean Arbaudie commença le terrible périple d'une gare de la Gironde à Dachau... via le fameux " Train fantôme ".

Il n'avait plus de nom ni de prénom, il n'était plus que le numéro 93899 qu'il devait bien se souvenir et le connaître en allemand. Au cours de recherches récentes la famille de cet homme a donné des éléments matériels du parcours concentrationnaire de Jean, ce sont.... son pantalon de déporté et son mouchoir, le tout va être proposé à la garde de la ville de Saintes, bien sûr en conservation dans un des musées spécialisés.
Il n'avait plus de nom ni de prénom, il n'était plus que le numéro 93899 qu'il devait bien se souvenir et le connaître en allemand. Au cours de recherches récentes la famille de cet homme a donné des éléments matériels du parcours concentrationnaire de Jean, ce sont.... son pantalon de déporté et son mouchoir, le tout va être proposé à la garde de la ville de Saintes, bien sûr en conservation dans un des musées spécialisés. Il n'avait plus de nom ni de prénom, il n'était plus que le numéro 93899 qu'il devait bien se souvenir et le connaître en allemand. Au cours de recherches récentes la famille de cet homme a donné des éléments matériels du parcours concentrationnaire de Jean, ce sont.... son pantalon de déporté et son mouchoir, le tout va être proposé à la garde de la ville de Saintes, bien sûr en conservation dans un des musées spécialisés.

Il n'avait plus de nom ni de prénom, il n'était plus que le numéro 93899 qu'il devait bien se souvenir et le connaître en allemand. Au cours de recherches récentes la famille de cet homme a donné des éléments matériels du parcours concentrationnaire de Jean, ce sont.... son pantalon de déporté et son mouchoir, le tout va être proposé à la garde de la ville de Saintes, bien sûr en conservation dans un des musées spécialisés.

La ville de Saintes est concernée car cet ancien déporté a continué une grande partie de sa vie, après sa libération par les américains, sur la commune de Saintes.
La ville de Saintes est concernée car cet ancien déporté a continué une grande partie de sa vie, après sa libération par les américains, sur la commune de Saintes.
La ville de Saintes est concernée car cet ancien déporté a continué une grande partie de sa vie, après sa libération par les américains, sur la commune de Saintes.

La ville de Saintes est concernée car cet ancien déporté a continué une grande partie de sa vie, après sa libération par les américains, sur la commune de Saintes.

Voir les commentaires

28 - Saintes Regard de retraité ou de touriste Indiscrétion. Coupe de France Dames en vélo

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Week end sous le signe de la " petite reine " et des demoiselles en vélo.

 

Sur deux jours des jeunes filles seront " reines " de la " petite reine ". Ainsi le 30 juillet ce fut " Saintes - Chermignac " et ce dimanche on pourra se délecter de cette belle compétition sportive... Le matin course contre la montre (individuel) avec le départ à 9 h 00 sur la commune d'Ecurat et l'après-midi Pisany-Saintes: Départ Pisany à 14 h 15 et arrivée sur le cours national à 16 h 40. Bon spectacle sportif.

Sur deux jours des jeunes filles seront " reines " de la " petite reine ". Ainsi le 30 juillet ce fut " Saintes - Chermignac " et ce dimanche on pourra se délecter de cette belle compétition sportive... Le matin course contre la montre (individuel) avec le départ à 9 h 00 sur la commune d'Ecurat et l'après-midi Pisany-Saintes: Départ Pisany à 14 h 15 et arrivée sur le cours national à 16 h 40. Bon spectacle sportif.

Désolé pour l'arrivée mais Culture-Histoire ne peut couvrir celle-ci.. dommage.
Désolé pour l'arrivée mais Culture-Histoire ne peut couvrir celle-ci.. dommage.
Désolé pour l'arrivée mais Culture-Histoire ne peut couvrir celle-ci.. dommage.
Désolé pour l'arrivée mais Culture-Histoire ne peut couvrir celle-ci.. dommage.
Désolé pour l'arrivée mais Culture-Histoire ne peut couvrir celle-ci.. dommage.
Désolé pour l'arrivée mais Culture-Histoire ne peut couvrir celle-ci.. dommage.
Désolé pour l'arrivée mais Culture-Histoire ne peut couvrir celle-ci.. dommage.
Désolé pour l'arrivée mais Culture-Histoire ne peut couvrir celle-ci.. dommage.
Désolé pour l'arrivée mais Culture-Histoire ne peut couvrir celle-ci.. dommage.

Désolé pour l'arrivée mais Culture-Histoire ne peut couvrir celle-ci.. dommage.

28 - Saintes Regard de retraité ou de touriste Indiscrétion. Coupe de France Dames en vélo

 

*******************************

Au fil des rues de Saintes..

Sans but précis..

Une école vendue, toute une histoire du quartier St Pallais qui part dans le passé. C'est ici que l'auteur de Culture-Histoire avait obtenu son seul diplôme scolaire. Il était venu lire les résultats affichés avec son grand-père et... pas peu fier. (Un grand-père qui manque beaucoup...). Puis sur la table d'accueil dans une église voisine..... l'actu du jour... souhaitons que cela ne s'inscrive pas dans notre quotidien. Enfin de passage dans l'église St Pierre, en fait à la recherche d'hommage à Jacques Hamel (Prêtre), une dame de l'accueil m'a présenté un livre écrit par son fils.. je vous le présente, mais il concerne, si l'on veut, l'église St Eutrope.
Une école vendue, toute une histoire du quartier St Pallais qui part dans le passé. C'est ici que l'auteur de Culture-Histoire avait obtenu son seul diplôme scolaire. Il était venu lire les résultats affichés avec son grand-père et... pas peu fier. (Un grand-père qui manque beaucoup...). Puis sur la table d'accueil dans une église voisine..... l'actu du jour... souhaitons que cela ne s'inscrive pas dans notre quotidien. Enfin de passage dans l'église St Pierre, en fait à la recherche d'hommage à Jacques Hamel (Prêtre), une dame de l'accueil m'a présenté un livre écrit par son fils.. je vous le présente, mais il concerne, si l'on veut, l'église St Eutrope.

Une école vendue, toute une histoire du quartier St Pallais qui part dans le passé. C'est ici que l'auteur de Culture-Histoire avait obtenu son seul diplôme scolaire. Il était venu lire les résultats affichés avec son grand-père et... pas peu fier. (Un grand-père qui manque beaucoup...). Puis sur la table d'accueil dans une église voisine..... l'actu du jour... souhaitons que cela ne s'inscrive pas dans notre quotidien. Enfin de passage dans l'église St Pierre, en fait à la recherche d'hommage à Jacques Hamel (Prêtre), une dame de l'accueil m'a présenté un livre écrit par son fils.. je vous le présente, mais il concerne, si l'on veut, l'église St Eutrope.

Eutrope... autre histoire autre temps..... Ce premier évêque de Saintes fut très mal vu par les politiques de Saintes, enfin de Médiolanum Santonum, voici... environ 1800 ans.
Eutrope... autre histoire autre temps..... Ce premier évêque de Saintes fut très mal vu par les politiques de Saintes, enfin de Médiolanum Santonum, voici... environ 1800 ans.

Eutrope... autre histoire autre temps..... Ce premier évêque de Saintes fut très mal vu par les politiques de Saintes, enfin de Médiolanum Santonum, voici... environ 1800 ans.

Voir les commentaires

26 - Saint-Etienne-du-Rouvray Catholiques crucifiés. La gabare de Saintes et ses pirates. Modèle réduit de la mémoire La Jeep

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Petite messe en semaine

Des assassins ont crucifié le prêtre âgé, puis ont blessé cruellement un fidèle....

" Les petites messes en semaine cela se pratiquent aussi à Saintes... ce matin l'auteur de Culture-Histoire y était comme fidèle. Un vieux prêtre officiait et nous étions 6 fidèles.... à 9 h 15 nous en sommes sortis... nous... ! "

Compassion, prières, pensées pour tous ces humains meurtris ce matin dans cette petite église de Saint-Etienne-du-Rouvray. Le Christ a tendu l'autre joue mais on ne sait pas ce qu'il a fait après........ Protégeons notre terre, nos familles et nos amis, nos invités.  Que cela ne nous empêche pas de faire une petite croisière sur la gabare........
Compassion, prières, pensées pour tous ces humains meurtris ce matin dans cette petite église de Saint-Etienne-du-Rouvray. Le Christ a tendu l'autre joue mais on ne sait pas ce qu'il a fait après........ Protégeons notre terre, nos familles et nos amis, nos invités.  Que cela ne nous empêche pas de faire une petite croisière sur la gabare........

Compassion, prières, pensées pour tous ces humains meurtris ce matin dans cette petite église de Saint-Etienne-du-Rouvray. Le Christ a tendu l'autre joue mais on ne sait pas ce qu'il a fait après........ Protégeons notre terre, nos familles et nos amis, nos invités. Que cela ne nous empêche pas de faire une petite croisière sur la gabare........

Parfois on peut être très sérieux en portant le drapeau national, mais cela peut cacher des passions.... qui ont quelques parts un point commun avec notre drapeau..... Images avec la passion, tout au moins la création de Jean-Pierre P.
Parfois on peut être très sérieux en portant le drapeau national, mais cela peut cacher des passions.... qui ont quelques parts un point commun avec notre drapeau..... Images avec la passion, tout au moins la création de Jean-Pierre P.

Parfois on peut être très sérieux en portant le drapeau national, mais cela peut cacher des passions.... qui ont quelques parts un point commun avec notre drapeau..... Images avec la passion, tout au moins la création de Jean-Pierre P.

Jeep "  Willys  "   échelle 1/2. Toute la réalisation est faite avec de la récupération, sauf la peinture ! La caisse est en bois contreplaqué, bois compressé. Le capot est en tôle ainsi que le petit capot entre le grand et le pare-brise. Le pare-brise est recouvert de tôle dans sa partie inférieure. (La tôle provient d’anciens panneaux publicitaires 8/10ième) Le pare-brise se repli bien sûr, les feux fonctionnent, les black-out aussi. Vitesse de pointe 8 km/h Pour le nombre d'heures de travail entre 400 et 450 heures  Jean-Pierre Parade, concepteur, propriétaire et conducteur.
Jeep "  Willys  "   échelle 1/2. Toute la réalisation est faite avec de la récupération, sauf la peinture ! La caisse est en bois contreplaqué, bois compressé. Le capot est en tôle ainsi que le petit capot entre le grand et le pare-brise. Le pare-brise est recouvert de tôle dans sa partie inférieure. (La tôle provient d’anciens panneaux publicitaires 8/10ième) Le pare-brise se repli bien sûr, les feux fonctionnent, les black-out aussi. Vitesse de pointe 8 km/h Pour le nombre d'heures de travail entre 400 et 450 heures  Jean-Pierre Parade, concepteur, propriétaire et conducteur.
Jeep "  Willys  "   échelle 1/2. Toute la réalisation est faite avec de la récupération, sauf la peinture ! La caisse est en bois contreplaqué, bois compressé. Le capot est en tôle ainsi que le petit capot entre le grand et le pare-brise. Le pare-brise est recouvert de tôle dans sa partie inférieure. (La tôle provient d’anciens panneaux publicitaires 8/10ième) Le pare-brise se repli bien sûr, les feux fonctionnent, les black-out aussi. Vitesse de pointe 8 km/h Pour le nombre d'heures de travail entre 400 et 450 heures  Jean-Pierre Parade, concepteur, propriétaire et conducteur.

Jeep " Willys " échelle 1/2. Toute la réalisation est faite avec de la récupération, sauf la peinture ! La caisse est en bois contreplaqué, bois compressé. Le capot est en tôle ainsi que le petit capot entre le grand et le pare-brise. Le pare-brise est recouvert de tôle dans sa partie inférieure. (La tôle provient d’anciens panneaux publicitaires 8/10ième) Le pare-brise se repli bien sûr, les feux fonctionnent, les black-out aussi. Vitesse de pointe 8 km/h Pour le nombre d'heures de travail entre 400 et 450 heures Jean-Pierre Parade, concepteur, propriétaire et conducteur.

26 - Saint-Etienne-du-Rouvray Catholiques crucifiés. La gabare de Saintes et ses pirates. Modèle réduit de la mémoire La Jeep

Voir les commentaires

23 - Armée de l'air vecteur de notre survie E.E.T.A.A 722 remise des prix. Jean-Claude Callaud de son argile sort la pensée et cela nous rappelle la création originelle. Esia photographe du jour vers sa nuit à la médiathèque. Aurore en shooting croisière.

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Vernissage

Terme rare pour des photos, ainsi Asia K. Millet nous présente en plein jour... " Saintes la nuit "

La médiathèque municipale a accueilli une trentaine de personnes pour la première expo de Asia K. Millet. Photographe qui nous fait découvrir, selon son regard, Saintes dans la nuit.  Après que les invités aient découverts ses créations photographiques l'artiste photographe a été présenté par Karim le directeur de ce centre culturel de Saintes.
La médiathèque municipale a accueilli une trentaine de personnes pour la première expo de Asia K. Millet. Photographe qui nous fait découvrir, selon son regard, Saintes dans la nuit.  Après que les invités aient découverts ses créations photographiques l'artiste photographe a été présenté par Karim le directeur de ce centre culturel de Saintes.

La médiathèque municipale a accueilli une trentaine de personnes pour la première expo de Asia K. Millet. Photographe qui nous fait découvrir, selon son regard, Saintes dans la nuit. Après que les invités aient découverts ses créations photographiques l'artiste photographe a été présenté par Karim le directeur de ce centre culturel de Saintes.

Puis dans le beau parc (malgré sa petite taille) de la médiathèque / Atelier du patrimoine, Asia a offert un moment de détente dînatoire à ses invités et amis, quoique les deux se confondant souvent.
Puis dans le beau parc (malgré sa petite taille) de la médiathèque / Atelier du patrimoine, Asia a offert un moment de détente dînatoire à ses invités et amis, quoique les deux se confondant souvent.

Puis dans le beau parc (malgré sa petite taille) de la médiathèque / Atelier du patrimoine, Asia a offert un moment de détente dînatoire à ses invités et amis, quoique les deux se confondant souvent.

Au cours de cet instant détente chacun a pu faire de belles rencontres, se faire de nouveaux amis et, ben sûr, commenter les créations photographiques d'Esia. Nous reconnaissons parmi les personnes présentes Annie R. Moreau qui est beaucoup intervenue dans la préparation de cette exposition. Challenge réussi pour tous et bien sûr nous allons suivre la photographe tout au long de l'année.... jour et.... nuit.
Au cours de cet instant détente chacun a pu faire de belles rencontres, se faire de nouveaux amis et, ben sûr, commenter les créations photographiques d'Esia. Nous reconnaissons parmi les personnes présentes Annie R. Moreau qui est beaucoup intervenue dans la préparation de cette exposition. Challenge réussi pour tous et bien sûr nous allons suivre la photographe tout au long de l'année.... jour et.... nuit.
Au cours de cet instant détente chacun a pu faire de belles rencontres, se faire de nouveaux amis et, ben sûr, commenter les créations photographiques d'Esia. Nous reconnaissons parmi les personnes présentes Annie R. Moreau qui est beaucoup intervenue dans la préparation de cette exposition. Challenge réussi pour tous et bien sûr nous allons suivre la photographe tout au long de l'année.... jour et.... nuit.
Au cours de cet instant détente chacun a pu faire de belles rencontres, se faire de nouveaux amis et, ben sûr, commenter les créations photographiques d'Esia. Nous reconnaissons parmi les personnes présentes Annie R. Moreau qui est beaucoup intervenue dans la préparation de cette exposition. Challenge réussi pour tous et bien sûr nous allons suivre la photographe tout au long de l'année.... jour et.... nuit.

Au cours de cet instant détente chacun a pu faire de belles rencontres, se faire de nouveaux amis et, ben sûr, commenter les créations photographiques d'Esia. Nous reconnaissons parmi les personnes présentes Annie R. Moreau qui est beaucoup intervenue dans la préparation de cette exposition. Challenge réussi pour tous et bien sûr nous allons suivre la photographe tout au long de l'année.... jour et.... nuit.

Armée de l'air

" Remise des prix " aux meilleurs .... arpètes

 

Comme chaque année à la fin de leurs études les élèves techniciens de l'armée de l'air de Saintes reçoivent le prix de leurs efforts studieux.

 

Mais le plus beaux des prix... est celui de leur continuité dans leur engagement et comme la fameuse devise....

 

"Si tu veux la paix prépare la guerre... tout au moins sois capable de maîtriser toute forme d'agression.. même dans les petits détails, les petites missions.... le rôle de chacun est déterminant alors voilà pourquoi notre base école existe "

Le beau temps était de la partie pour cette magnifique cérémonie annuelle qui se déroule dans nos arènes non moins prestigieuses. Tous étaient là.. parents des arpètes, officiels, corps constitués, invités d'honneurs, représentants d'associations patriotiques. mais surtout de nombreuses patrouilles en armes dans les arènes. Là bien sûr la riposte est plus facile qu'en milieu urbain. juste à 20 h 00 deux " Rafales " ont survolé l'amphithéâtre, un regret ils sont tellement rapide que nous aurions pu avoir deux passage.... mon général..  Puis la remise des prix.....
Le beau temps était de la partie pour cette magnifique cérémonie annuelle qui se déroule dans nos arènes non moins prestigieuses. Tous étaient là.. parents des arpètes, officiels, corps constitués, invités d'honneurs, représentants d'associations patriotiques. mais surtout de nombreuses patrouilles en armes dans les arènes. Là bien sûr la riposte est plus facile qu'en milieu urbain. juste à 20 h 00 deux " Rafales " ont survolé l'amphithéâtre, un regret ils sont tellement rapide que nous aurions pu avoir deux passage.... mon général..  Puis la remise des prix.....
Le beau temps était de la partie pour cette magnifique cérémonie annuelle qui se déroule dans nos arènes non moins prestigieuses. Tous étaient là.. parents des arpètes, officiels, corps constitués, invités d'honneurs, représentants d'associations patriotiques. mais surtout de nombreuses patrouilles en armes dans les arènes. Là bien sûr la riposte est plus facile qu'en milieu urbain. juste à 20 h 00 deux " Rafales " ont survolé l'amphithéâtre, un regret ils sont tellement rapide que nous aurions pu avoir deux passage.... mon général..  Puis la remise des prix.....
Le beau temps était de la partie pour cette magnifique cérémonie annuelle qui se déroule dans nos arènes non moins prestigieuses. Tous étaient là.. parents des arpètes, officiels, corps constitués, invités d'honneurs, représentants d'associations patriotiques. mais surtout de nombreuses patrouilles en armes dans les arènes. Là bien sûr la riposte est plus facile qu'en milieu urbain. juste à 20 h 00 deux " Rafales " ont survolé l'amphithéâtre, un regret ils sont tellement rapide que nous aurions pu avoir deux passage.... mon général..  Puis la remise des prix.....

Le beau temps était de la partie pour cette magnifique cérémonie annuelle qui se déroule dans nos arènes non moins prestigieuses. Tous étaient là.. parents des arpètes, officiels, corps constitués, invités d'honneurs, représentants d'associations patriotiques. mais surtout de nombreuses patrouilles en armes dans les arènes. Là bien sûr la riposte est plus facile qu'en milieu urbain. juste à 20 h 00 deux " Rafales " ont survolé l'amphithéâtre, un regret ils sont tellement rapide que nous aurions pu avoir deux passage.... mon général.. Puis la remise des prix.....

Après la remise des prix dont on retiendra qu'il y en eu une soixantaine, les deux premiers prix d'honneur étant: accompagnés d'un voyage pour deux semaines à Tahiti. le premier prix " Prix du Président de la république " a été remis par Mme Catherine Walterski, sous-préfète à Aurélien David.. Monsieur le maire de Saintes, ainsi que Madame Catherine Quéré, entre autres avaient eu l'honneur de remettre un prix. Puis vint l'instant de la prise de parole du général Claude Tafani.
Après la remise des prix dont on retiendra qu'il y en eu une soixantaine, les deux premiers prix d'honneur étant: accompagnés d'un voyage pour deux semaines à Tahiti. le premier prix " Prix du Président de la république " a été remis par Mme Catherine Walterski, sous-préfète à Aurélien David.. Monsieur le maire de Saintes, ainsi que Madame Catherine Quéré, entre autres avaient eu l'honneur de remettre un prix. Puis vint l'instant de la prise de parole du général Claude Tafani.
Après la remise des prix dont on retiendra qu'il y en eu une soixantaine, les deux premiers prix d'honneur étant: accompagnés d'un voyage pour deux semaines à Tahiti. le premier prix " Prix du Président de la république " a été remis par Mme Catherine Walterski, sous-préfète à Aurélien David.. Monsieur le maire de Saintes, ainsi que Madame Catherine Quéré, entre autres avaient eu l'honneur de remettre un prix. Puis vint l'instant de la prise de parole du général Claude Tafani.
Après la remise des prix dont on retiendra qu'il y en eu une soixantaine, les deux premiers prix d'honneur étant: accompagnés d'un voyage pour deux semaines à Tahiti. le premier prix " Prix du Président de la république " a été remis par Mme Catherine Walterski, sous-préfète à Aurélien David.. Monsieur le maire de Saintes, ainsi que Madame Catherine Quéré, entre autres avaient eu l'honneur de remettre un prix. Puis vint l'instant de la prise de parole du général Claude Tafani.
Après la remise des prix dont on retiendra qu'il y en eu une soixantaine, les deux premiers prix d'honneur étant: accompagnés d'un voyage pour deux semaines à Tahiti. le premier prix " Prix du Président de la république " a été remis par Mme Catherine Walterski, sous-préfète à Aurélien David.. Monsieur le maire de Saintes, ainsi que Madame Catherine Quéré, entre autres avaient eu l'honneur de remettre un prix. Puis vint l'instant de la prise de parole du général Claude Tafani.
Après la remise des prix dont on retiendra qu'il y en eu une soixantaine, les deux premiers prix d'honneur étant: accompagnés d'un voyage pour deux semaines à Tahiti. le premier prix " Prix du Président de la république " a été remis par Mme Catherine Walterski, sous-préfète à Aurélien David.. Monsieur le maire de Saintes, ainsi que Madame Catherine Quéré, entre autres avaient eu l'honneur de remettre un prix. Puis vint l'instant de la prise de parole du général Claude Tafani.

Après la remise des prix dont on retiendra qu'il y en eu une soixantaine, les deux premiers prix d'honneur étant: accompagnés d'un voyage pour deux semaines à Tahiti. le premier prix " Prix du Président de la république " a été remis par Mme Catherine Walterski, sous-préfète à Aurélien David.. Monsieur le maire de Saintes, ainsi que Madame Catherine Quéré, entre autres avaient eu l'honneur de remettre un prix. Puis vint l'instant de la prise de parole du général Claude Tafani.

Quelques extraits des paroles de l'officier supérieur, faisant l'apologie de l'excellence et de leur bel engagement dans leur mission à venir au sein de l'armée de l'air, implantée à Saintes depuis 1947, Tout ceci dans un esprit de totale cohésion.  Ainsi: et cela était incontournable.. NICE. Dés notre connaissance de l'acte odieux commis à Nice, nous avons aussitôt déployé sur places nos hommes de l'opération " Sentinelle ". Puis ce mots souvent cités... cohésion, excellence et surtout que chaque militaire du plus petit niveau au plus grand niveau est irremplaçable. Que chacun a une mission importante, c'est pourquoi dans cette école de Saintes nous n'avons qu'un objectif réussir votre formation au maximum... sur le terrain c'est ainsi que l'on aura besoin de vous.  Puis il y a eu la passation du drapeau entre la promotion sortante et la nouvelle pour l'année à venir. Enfin chacun a été invité a rejoindre les points où était offert un instant dînatoire. Aussi le commandant des troupes a lancé son fameux.... " Maintenant vous pouvez voler... " (en clair rompez-les rangs).
Quelques extraits des paroles de l'officier supérieur, faisant l'apologie de l'excellence et de leur bel engagement dans leur mission à venir au sein de l'armée de l'air, implantée à Saintes depuis 1947, Tout ceci dans un esprit de totale cohésion.  Ainsi: et cela était incontournable.. NICE. Dés notre connaissance de l'acte odieux commis à Nice, nous avons aussitôt déployé sur places nos hommes de l'opération " Sentinelle ". Puis ce mots souvent cités... cohésion, excellence et surtout que chaque militaire du plus petit niveau au plus grand niveau est irremplaçable. Que chacun a une mission importante, c'est pourquoi dans cette école de Saintes nous n'avons qu'un objectif réussir votre formation au maximum... sur le terrain c'est ainsi que l'on aura besoin de vous.  Puis il y a eu la passation du drapeau entre la promotion sortante et la nouvelle pour l'année à venir. Enfin chacun a été invité a rejoindre les points où était offert un instant dînatoire. Aussi le commandant des troupes a lancé son fameux.... " Maintenant vous pouvez voler... " (en clair rompez-les rangs).

Quelques extraits des paroles de l'officier supérieur, faisant l'apologie de l'excellence et de leur bel engagement dans leur mission à venir au sein de l'armée de l'air, implantée à Saintes depuis 1947, Tout ceci dans un esprit de totale cohésion. Ainsi: et cela était incontournable.. NICE. Dés notre connaissance de l'acte odieux commis à Nice, nous avons aussitôt déployé sur places nos hommes de l'opération " Sentinelle ". Puis ce mots souvent cités... cohésion, excellence et surtout que chaque militaire du plus petit niveau au plus grand niveau est irremplaçable. Que chacun a une mission importante, c'est pourquoi dans cette école de Saintes nous n'avons qu'un objectif réussir votre formation au maximum... sur le terrain c'est ainsi que l'on aura besoin de vous. Puis il y a eu la passation du drapeau entre la promotion sortante et la nouvelle pour l'année à venir. Enfin chacun a été invité a rejoindre les points où était offert un instant dînatoire. Aussi le commandant des troupes a lancé son fameux.... " Maintenant vous pouvez voler... " (en clair rompez-les rangs).

Et l'article rompt les rangs sur des petits zooms.
Et l'article rompt les rangs sur des petits zooms.
Et l'article rompt les rangs sur des petits zooms.
Et l'article rompt les rangs sur des petits zooms.
Et l'article rompt les rangs sur des petits zooms.
Et l'article rompt les rangs sur des petits zooms.

Et l'article rompt les rangs sur des petits zooms.

23 - Armée de l'air vecteur de notre survie E.E.T.A.A 722 remise des prix. Jean-Claude Callaud  de son argile sort la pensée et cela nous rappelle la création originelle. Esia photographe du jour vers sa nuit à la médiathèque. Aurore en shooting croisière.
23 - Armée de l'air vecteur de notre survie E.E.T.A.A 722 remise des prix. Jean-Claude Callaud  de son argile sort la pensée et cela nous rappelle la création originelle. Esia photographe du jour vers sa nuit à la médiathèque. Aurore en shooting croisière.

*******************************

Jean-Claude Callaud

Un plasticien de ces formes qui ne demandent qu'à nous interpeller.

Mais " savons-nous " les écouter ses sculptures..!

23 - Armée de l'air vecteur de notre survie E.E.T.A.A 722 remise des prix. Jean-Claude Callaud  de son argile sort la pensée et cela nous rappelle la création originelle. Esia photographe du jour vers sa nuit à la médiathèque. Aurore en shooting croisière.

« Quand j’étais assez jeune je dessinais déjà, j’aimais aussi écrire, des nouvelles et des poésies. Mes dessins étaient variables, je dessinais assez vite, de manière brutal, mes dessins étaient comme taillés à coups de serpes, c’était déjà mon expressionisme »

Ainsi s’exprime Jean-Claude Callaud, Rochelais d’origine et né en 1960, ceci, ses premiers-pas, explique peut-être cela, mais toutes ces formes créées de ses mains, il est plasticien, il les a bien sorties de quelque-part…. du fond de lui-même ou de son intuition / inspiration immédiate. Zoom sur son travail.

Depuis 12 années il s’est lancé dans ce façonnage, mais il y a 15 ans il avait effectué un stage en poterie et bien sûr cela avait bien éduqué la dextérité de ses mains. Son envie de toucher l’argile, certainement la façonner aussi, c’était plus fort que lui.

Mais n’y a-t-il pas en lui cette partie mystérieuse qui a déclenché ce besoin créatif… !

« J’étais un enfant très lecteur, sensible à l’humanité. J’étais un enfant silencieux. J’ai eu plus trd besoin de donner la parole au travers ces sculptures. D’ailleurs vous le remarquez… mes sculptures exposent les sentiments humains, la douleur, l’espoir et parfois aussi l’humour. C’est peut-être pourquoi beaucoup de jeunes, amateurs de B.D et de vidéos (certainement jeux vidéos… ndlr) sont interpellés ».

Parlez-nous un peu de votre atelier où naissent ces créatures… !

« Mon atelier se situe dans la commune de Forges. Pour les phases de la construction l’essentielle étant la manipulation de l’argile, puis après le passage au four de la forme créée il y a des ajouts et cela peut être du métal, du bois ou divers tissus, ou autres matières. Parfois je puis aussi y assembler dessus des petits éléments découverts au hasard de mes pas. Actuellement j’ai 5 ou 6 objets en cours de réalisations, en différentes phases, voire séchage, cuisson, construction ».

 

23 - Armée de l'air vecteur de notre survie E.E.T.A.A 722 remise des prix. Jean-Claude Callaud  de son argile sort la pensée et cela nous rappelle la création originelle. Esia photographe du jour vers sa nuit à la médiathèque. Aurore en shooting croisière.
23 - Armée de l'air vecteur de notre survie E.E.T.A.A 722 remise des prix. Jean-Claude Callaud  de son argile sort la pensée et cela nous rappelle la création originelle. Esia photographe du jour vers sa nuit à la médiathèque. Aurore en shooting croisière.

 

Comment cous vient l’idée de la forme de votre projet de ce que vous allez vouloir faire dire à la matière…. ?

« Une nouvelle idée… ! Je vais dans l’atelier, je prends la terre et je laisse l’émotion me guider tout au long de la première manipulation. Des fois c’est la forme de ce paquet d’argile, prêt à la manipulation, qui va guider vers la suite, un fil conducteur vers mon œuvre ».

Pour le nom de votre œuvre c’est comment, l’intuition un petit signe intérieur… !

« Pour la réponse il me faut remonter à mon amour de l’écrit. Il y a un lien fort. Quand je travaille j’entends comme des mots et petit à petit il n’en reste plus qu’un et ce sera celui-là ».

D’une manière générale combien de temps vous pouvez passer pour réaliser une œuvre, par exemple celle-ci dénommée « Le sacre »….. ?

« Pour celle-ci il m’a fallu environ trois semaines. Puis pendant que j’ai la parole et, certainement avant de conclure, je vous rappelle que le titre de mon expo est… Ad Vitam Eternam. … En fait que l’être humain, quelques-soient ses défauts, puisse s’orienter vers l’éternité ».

Merci Jean-Claude Callaud, et bien sûr, au-delà de ses créatures, venez au plus profond des choses, dans une belle cave voûtée, écouter une de ses écritures, une nouvelle de 12 minutes qui vous est narrée en boucle.

 

Et maintenant promenade en surface, si l'on peut dire ainsi en quittant la belle pièce voûtée de la galerie. en effet au détour d'un méandre de la Charente.... on peut croiser le " Bernard Palissy II " et parfois avec un peu de chance il y aura éventuellement une sirène...

Et maintenant promenade en surface, si l'on peut dire ainsi en quittant la belle pièce voûtée de la galerie. en effet au détour d'un méandre de la Charente.... on peut croiser le " Bernard Palissy II " et parfois avec un peu de chance il y aura éventuellement une sirène...

Merci à Aurore pour cette belle promotion de la ville et de ses activités fluviales.

Merci à Aurore pour cette belle promotion de la ville et de ses activités fluviales.

Voir les commentaires

19 - Asia K Millet Photographe en galerie. Investigations historiques en Charente. Expo peintures salle des Jacobins.

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Asia K Millet:

La photo: Art & Passion

19 - Asia K Millet Photographe en galerie. Investigations historiques en Charente. Expo peintures salle des Jacobins.

 

Exposition à la médiathèque de Saintes

Asia K Millet vous y attend pour vous présenter ses œuvres photographiques….

«  Saintes, la nuit »

Asia est arrivée d’Ukraine en 2009 et elle s’est alors installée dans notre Saintonge. Mais c’est tout son savoir-faire en matière d’art photographique qu’elle veut nous présenter, mais ici ce sera dans le « Street art ». Spécialisation double puisque depuis 2015 elle est photographe et infographiste.

Remontons un peu dans le temps pour se faire un petit cliché sur elle.

Son père était restaurateur de vieux meubles, voire des XIXième et XVIIIième siècle. Quant à sa mère elle était journaliste. En fait les ingrédients étaient bien réunis pour qu’elle se retrouve tout à fait dans son élément, un métier / passion dont elle vit.

Confidence de la photographe Ukrainienne de 29 ans….

« Je suis passionnée d’histoire, au cours de mes études bien sûr j’avais suivi avec assiduité les cours de photographie et d’infographie. Actuellement je travaille dans ma micro entreprise. J’ai rencontré en France l’homme qui devint mon mari. Mais bien sûr dans mon cœur je suis très proche des deux pays. Dès mon arrivée en France je me suis lancée dans la photographie, sans aucune peine car dans mon enfance j’étais déjà passionnée par les arts. J’ai donc travaillé pour des sociétés spécialisées en photographies, j’ai énormément travaillé sur des retouches photos et vidéos. Puis pour mon parcours professionnel j’ai rencontré sur mon chemin un photographe de guerre, c’est là que j’ai commencé à m’affirmer dans le « Street Art ».

 

Dans cette belle structure de pierre et de verre qu’est la médiathèque (bâtiment moderne mais sur un site fort historique) vous pourrez ainsi découvrir les 18 photos nocturnes d’Asia K Millet.

 

L'exposition vous est présentée au heures d'ouverture de la médiathèque. nous ne pouvons que vous souhaiter de rencontrer la photographe qui pourra vous faire pénétrer dans l'intimité de ses créations, vous révéler le nom de chaque composition photographique et surtout ces belles phrases qu'elle y a rattachées. On peut découvrir sur une des photos de cet article, prise sous la belle voûte de verre,  Annie R. Moreau Chargée Marketing/Com..
L'exposition vous est présentée au heures d'ouverture de la médiathèque. nous ne pouvons que vous souhaiter de rencontrer la photographe qui pourra vous faire pénétrer dans l'intimité de ses créations, vous révéler le nom de chaque composition photographique et surtout ces belles phrases qu'elle y a rattachées. On peut découvrir sur une des photos de cet article, prise sous la belle voûte de verre,  Annie R. Moreau Chargée Marketing/Com..
L'exposition vous est présentée au heures d'ouverture de la médiathèque. nous ne pouvons que vous souhaiter de rencontrer la photographe qui pourra vous faire pénétrer dans l'intimité de ses créations, vous révéler le nom de chaque composition photographique et surtout ces belles phrases qu'elle y a rattachées. On peut découvrir sur une des photos de cet article, prise sous la belle voûte de verre,  Annie R. Moreau Chargée Marketing/Com..

L'exposition vous est présentée au heures d'ouverture de la médiathèque. nous ne pouvons que vous souhaiter de rencontrer la photographe qui pourra vous faire pénétrer dans l'intimité de ses créations, vous révéler le nom de chaque composition photographique et surtout ces belles phrases qu'elle y a rattachées. On peut découvrir sur une des photos de cet article, prise sous la belle voûte de verre, Annie R. Moreau Chargée Marketing/Com..

Périple d'investigations

en 16

Un ami chercheur (de l'Allier) spécialisé sur les crshs d'avions allemands sur notre territoire m'a emmené en Charente aux abords du camp d'aviation de " Châteaubernard ".

Mission triple.... 

1 - Visiter une ancien piste allemande

2 - Localiser le point de chute d'un avion allemand, en fait homologuer le crash. (le témoin était avec nous)

3 - Voir un témoin du crash de l'avion de Médis (31/12/43) qui avait trouvé des éléments du " B 17 " américain et, bien sûr, nous donner ces éléments matériels qui seront ensuite donnés à la mairie de Médis (17 - Vers Royan).

Cette piste qui fait environ 2 km 400 n'aurait jamais servi et, selon le témoin, devait servir aux Allemands d'autoroute. Elle se serait appelé " La transatlantique ". Elle coupe la voie Boisné (ancienne voie romain). Aux abords immédiats la famille du témoin y avait un champ, il venait aussi y garder ses vaches.
Cette piste qui fait environ 2 km 400 n'aurait jamais servi et, selon le témoin, devait servir aux Allemands d'autoroute. Elle se serait appelé " La transatlantique ". Elle coupe la voie Boisné (ancienne voie romain). Aux abords immédiats la famille du témoin y avait un champ, il venait aussi y garder ses vaches.

Cette piste qui fait environ 2 km 400 n'aurait jamais servi et, selon le témoin, devait servir aux Allemands d'autoroute. Elle se serait appelé " La transatlantique ". Elle coupe la voie Boisné (ancienne voie romain). Aux abords immédiats la famille du témoin y avait un champ, il venait aussi y garder ses vaches.

Peu d'éléments dans le champ, mais un seul, fort probant, nous a suffi. Peu après le crash le témoin venait garder ses vaches dans le champ de l'autre côté du chemin, sous le regard inquisiteur des soldats allemands qui gardaient l'épave. Comme l'a déclaré le témoin ils n'étaient pas d'accord sur sa manière d efaire brouter la luzerne aux animaux.
Peu d'éléments dans le champ, mais un seul, fort probant, nous a suffi. Peu après le crash le témoin venait garder ses vaches dans le champ de l'autre côté du chemin, sous le regard inquisiteur des soldats allemands qui gardaient l'épave. Comme l'a déclaré le témoin ils n'étaient pas d'accord sur sa manière d efaire brouter la luzerne aux animaux.
Peu d'éléments dans le champ, mais un seul, fort probant, nous a suffi. Peu après le crash le témoin venait garder ses vaches dans le champ de l'autre côté du chemin, sous le regard inquisiteur des soldats allemands qui gardaient l'épave. Comme l'a déclaré le témoin ils n'étaient pas d'accord sur sa manière d efaire brouter la luzerne aux animaux.
Peu d'éléments dans le champ, mais un seul, fort probant, nous a suffi. Peu après le crash le témoin venait garder ses vaches dans le champ de l'autre côté du chemin, sous le regard inquisiteur des soldats allemands qui gardaient l'épave. Comme l'a déclaré le témoin ils n'étaient pas d'accord sur sa manière d efaire brouter la luzerne aux animaux.

Peu d'éléments dans le champ, mais un seul, fort probant, nous a suffi. Peu après le crash le témoin venait garder ses vaches dans le champ de l'autre côté du chemin, sous le regard inquisiteur des soldats allemands qui gardaient l'épave. Comme l'a déclaré le témoin ils n'étaient pas d'accord sur sa manière d efaire brouter la luzerne aux animaux.

Crash " P 38 " Lockeed US et destruction au sol d'un F.W Condor. Localisation précise et recherches nouvelles pièces, celles découvertes en 1999 ont été données au musée de l'air (B.A 709 Cognac) le 5 mai 1999 (Colonel J-P Quertinmont). Il y a eu beaucoup de difficultés à localiser la maison du principal vu en 1999, du fait d'une numérotation particulière. Celui-ci est décédé il y a 18 mois, nous avons pu  rencontrer un membre de sa famille, qui fut aussi un petit témoin. Malheureusement les cultures maïs ne nous on pas permis de pénétrer sur le site.... mais c'est partie remise.  Sur les photos on voit les tirs de l'avion américain qui avaient percé la balustrade du pont en fer.
Crash " P 38 " Lockeed US et destruction au sol d'un F.W Condor. Localisation précise et recherches nouvelles pièces, celles découvertes en 1999 ont été données au musée de l'air (B.A 709 Cognac) le 5 mai 1999 (Colonel J-P Quertinmont). Il y a eu beaucoup de difficultés à localiser la maison du principal vu en 1999, du fait d'une numérotation particulière. Celui-ci est décédé il y a 18 mois, nous avons pu  rencontrer un membre de sa famille, qui fut aussi un petit témoin. Malheureusement les cultures maïs ne nous on pas permis de pénétrer sur le site.... mais c'est partie remise.  Sur les photos on voit les tirs de l'avion américain qui avaient percé la balustrade du pont en fer.
Crash " P 38 " Lockeed US et destruction au sol d'un F.W Condor. Localisation précise et recherches nouvelles pièces, celles découvertes en 1999 ont été données au musée de l'air (B.A 709 Cognac) le 5 mai 1999 (Colonel J-P Quertinmont). Il y a eu beaucoup de difficultés à localiser la maison du principal vu en 1999, du fait d'une numérotation particulière. Celui-ci est décédé il y a 18 mois, nous avons pu  rencontrer un membre de sa famille, qui fut aussi un petit témoin. Malheureusement les cultures maïs ne nous on pas permis de pénétrer sur le site.... mais c'est partie remise.  Sur les photos on voit les tirs de l'avion américain qui avaient percé la balustrade du pont en fer.
Crash " P 38 " Lockeed US et destruction au sol d'un F.W Condor. Localisation précise et recherches nouvelles pièces, celles découvertes en 1999 ont été données au musée de l'air (B.A 709 Cognac) le 5 mai 1999 (Colonel J-P Quertinmont). Il y a eu beaucoup de difficultés à localiser la maison du principal vu en 1999, du fait d'une numérotation particulière. Celui-ci est décédé il y a 18 mois, nous avons pu  rencontrer un membre de sa famille, qui fut aussi un petit témoin. Malheureusement les cultures maïs ne nous on pas permis de pénétrer sur le site.... mais c'est partie remise.  Sur les photos on voit les tirs de l'avion américain qui avaient percé la balustrade du pont en fer.

Crash " P 38 " Lockeed US et destruction au sol d'un F.W Condor. Localisation précise et recherches nouvelles pièces, celles découvertes en 1999 ont été données au musée de l'air (B.A 709 Cognac) le 5 mai 1999 (Colonel J-P Quertinmont). Il y a eu beaucoup de difficultés à localiser la maison du principal vu en 1999, du fait d'une numérotation particulière. Celui-ci est décédé il y a 18 mois, nous avons pu rencontrer un membre de sa famille, qui fut aussi un petit témoin. Malheureusement les cultures maïs ne nous on pas permis de pénétrer sur le site.... mais c'est partie remise. Sur les photos on voit les tirs de l'avion américain qui avaient percé la balustrade du pont en fer.

Salle des Jacobins

Entre pierre et toile l'imaginaire des créateurs picturaux.

Sous vos yeux un curieux assemblages de ces figures de lignes et de dépôt de couleurs, alors que les pierres environnantes offrent leur rectitude, leurs courbes très techniques. vous y serez accueillis par Ghislaine Parrou, Catherine Blouin, Chantal Bourgine.

Sous vos yeux un curieux assemblages de ces figures de lignes et de dépôt de couleurs, alors que les pierres environnantes offrent leur rectitude, leurs courbes très techniques. vous y serez accueillis par Ghislaine Parrou, Catherine Blouin, Chantal Bourgine.

Trois artistes issues d'horizons dont les figures toilées de leur imaginaire semblent rentrer en conflit... de là à vivre il n'y a qu'un pas.
Trois artistes issues d'horizons dont les figures toilées de leur imaginaire semblent rentrer en conflit... de là à vivre il n'y a qu'un pas.
Trois artistes issues d'horizons dont les figures toilées de leur imaginaire semblent rentrer en conflit... de là à vivre il n'y a qu'un pas.

Trois artistes issues d'horizons dont les figures toilées de leur imaginaire semblent rentrer en conflit... de là à vivre il n'y a qu'un pas.

Voir les commentaires

16 - Nice. Les chemins de mémoire. Cérémonie avec ruban noir

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Minute de silence

Saintes <- - - > Nice

Ce lundi matin dans le square de la mairie de Saintes Marie-Line Cheminade (premier-adjoint au maire) a donné le top de la minute de silence. Puis la fin fut signalé par les sonneries des cloches de la cathédrale St Pierre, ceci à la demande de la municipalité.

Ce lundi matin dans le square de la mairie de Saintes Marie-Line Cheminade (premier-adjoint au maire) a donné le top de la minute de silence. Puis la fin fut signalé par les sonneries des cloches de la cathédrale St Pierre, ceci à la demande de la municipalité.

*******************************

Les chemins de mémoire

survolés par l'ombre de Nice

Une cérémonie drapée de noir, certes l'honneur et les hommages étaient au rendez-vous annuel de cette cérémonie, et tous les élus présents avaient dans leur propos... un mot fort... Nice. 

St Vaize, Ecurat, Nieul les Saintes. Grande solennité et émotion sur ce parcours autour de trois sites de crashs d'avions en 39/45, Français, anglais et américains. Bien sûr comme cela a été cité à plusieurs reprises dans les différentes prises de paroles... Ces hommages sur les trois lieux de mémoire concernaient tous les combattants, toutes les victimes, toutes les familles frappées dans ce conflit.  Ainsi ce dimanche matin une dizaine de véhicules privés, 5 véhicules militaires d'époque et 2 véhicules civils anciens ont transporté un grand nombre de participants dans notre belle campagne saintongeaise.
St Vaize, Ecurat, Nieul les Saintes. Grande solennité et émotion sur ce parcours autour de trois sites de crashs d'avions en 39/45, Français, anglais et américains. Bien sûr comme cela a été cité à plusieurs reprises dans les différentes prises de paroles... Ces hommages sur les trois lieux de mémoire concernaient tous les combattants, toutes les victimes, toutes les familles frappées dans ce conflit.  Ainsi ce dimanche matin une dizaine de véhicules privés, 5 véhicules militaires d'époque et 2 véhicules civils anciens ont transporté un grand nombre de participants dans notre belle campagne saintongeaise.
St Vaize, Ecurat, Nieul les Saintes. Grande solennité et émotion sur ce parcours autour de trois sites de crashs d'avions en 39/45, Français, anglais et américains. Bien sûr comme cela a été cité à plusieurs reprises dans les différentes prises de paroles... Ces hommages sur les trois lieux de mémoire concernaient tous les combattants, toutes les victimes, toutes les familles frappées dans ce conflit.  Ainsi ce dimanche matin une dizaine de véhicules privés, 5 véhicules militaires d'époque et 2 véhicules civils anciens ont transporté un grand nombre de participants dans notre belle campagne saintongeaise.

St Vaize, Ecurat, Nieul les Saintes. Grande solennité et émotion sur ce parcours autour de trois sites de crashs d'avions en 39/45, Français, anglais et américains. Bien sûr comme cela a été cité à plusieurs reprises dans les différentes prises de paroles... Ces hommages sur les trois lieux de mémoire concernaient tous les combattants, toutes les victimes, toutes les familles frappées dans ce conflit. Ainsi ce dimanche matin une dizaine de véhicules privés, 5 véhicules militaires d'époque et 2 véhicules civils anciens ont transporté un grand nombre de participants dans notre belle campagne saintongeaise.

Des gerbes ont été déposées sur les trois sites. St Vaize par Catherine Quéré (Députée) au nom du " Souvenir-Français ". A Ecurat par la municipalité des mains de Bernard Chaigneau, maire, puis toujours sur cette commune par Béryl Dennett représentant en  Charente maritime l'association de la Royal Air force. Puis à Nieul les Saintes une gerbe a été déposée par Denise Turgné, maire. Sur les sites de mémoire les lectures des faits de guerre ont été assurées par.... Lucie Huc pour St Vaize, Anna Bothorel pour Ecurat et Arnaud Desrante pour Nieul les Saintes. Parmi les corps constitués, autorités présentes, outre les véhicules militaires et les associations patriotiques, que nous remercions ici... ainsi.. Catherine Quéré, députée. Brigitte Seguin, conseillère départementale (St Porchaire), le commandant Ludovic Proust représentant l'armée de l'air, l'adjudant Le Bihan représentant la gendarmerie nationale. La cérémonie s'est achevée à la mairie de Nieul les Saintes où Madame le Maire a partagé le verre de l'amitié.
Des gerbes ont été déposées sur les trois sites. St Vaize par Catherine Quéré (Députée) au nom du " Souvenir-Français ". A Ecurat par la municipalité des mains de Bernard Chaigneau, maire, puis toujours sur cette commune par Béryl Dennett représentant en  Charente maritime l'association de la Royal Air force. Puis à Nieul les Saintes une gerbe a été déposée par Denise Turgné, maire. Sur les sites de mémoire les lectures des faits de guerre ont été assurées par.... Lucie Huc pour St Vaize, Anna Bothorel pour Ecurat et Arnaud Desrante pour Nieul les Saintes. Parmi les corps constitués, autorités présentes, outre les véhicules militaires et les associations patriotiques, que nous remercions ici... ainsi.. Catherine Quéré, députée. Brigitte Seguin, conseillère départementale (St Porchaire), le commandant Ludovic Proust représentant l'armée de l'air, l'adjudant Le Bihan représentant la gendarmerie nationale. La cérémonie s'est achevée à la mairie de Nieul les Saintes où Madame le Maire a partagé le verre de l'amitié.
Des gerbes ont été déposées sur les trois sites. St Vaize par Catherine Quéré (Députée) au nom du " Souvenir-Français ". A Ecurat par la municipalité des mains de Bernard Chaigneau, maire, puis toujours sur cette commune par Béryl Dennett représentant en  Charente maritime l'association de la Royal Air force. Puis à Nieul les Saintes une gerbe a été déposée par Denise Turgné, maire. Sur les sites de mémoire les lectures des faits de guerre ont été assurées par.... Lucie Huc pour St Vaize, Anna Bothorel pour Ecurat et Arnaud Desrante pour Nieul les Saintes. Parmi les corps constitués, autorités présentes, outre les véhicules militaires et les associations patriotiques, que nous remercions ici... ainsi.. Catherine Quéré, députée. Brigitte Seguin, conseillère départementale (St Porchaire), le commandant Ludovic Proust représentant l'armée de l'air, l'adjudant Le Bihan représentant la gendarmerie nationale. La cérémonie s'est achevée à la mairie de Nieul les Saintes où Madame le Maire a partagé le verre de l'amitié.
Des gerbes ont été déposées sur les trois sites. St Vaize par Catherine Quéré (Députée) au nom du " Souvenir-Français ". A Ecurat par la municipalité des mains de Bernard Chaigneau, maire, puis toujours sur cette commune par Béryl Dennett représentant en  Charente maritime l'association de la Royal Air force. Puis à Nieul les Saintes une gerbe a été déposée par Denise Turgné, maire. Sur les sites de mémoire les lectures des faits de guerre ont été assurées par.... Lucie Huc pour St Vaize, Anna Bothorel pour Ecurat et Arnaud Desrante pour Nieul les Saintes. Parmi les corps constitués, autorités présentes, outre les véhicules militaires et les associations patriotiques, que nous remercions ici... ainsi.. Catherine Quéré, députée. Brigitte Seguin, conseillère départementale (St Porchaire), le commandant Ludovic Proust représentant l'armée de l'air, l'adjudant Le Bihan représentant la gendarmerie nationale. La cérémonie s'est achevée à la mairie de Nieul les Saintes où Madame le Maire a partagé le verre de l'amitié.
Des gerbes ont été déposées sur les trois sites. St Vaize par Catherine Quéré (Députée) au nom du " Souvenir-Français ". A Ecurat par la municipalité des mains de Bernard Chaigneau, maire, puis toujours sur cette commune par Béryl Dennett représentant en  Charente maritime l'association de la Royal Air force. Puis à Nieul les Saintes une gerbe a été déposée par Denise Turgné, maire. Sur les sites de mémoire les lectures des faits de guerre ont été assurées par.... Lucie Huc pour St Vaize, Anna Bothorel pour Ecurat et Arnaud Desrante pour Nieul les Saintes. Parmi les corps constitués, autorités présentes, outre les véhicules militaires et les associations patriotiques, que nous remercions ici... ainsi.. Catherine Quéré, députée. Brigitte Seguin, conseillère départementale (St Porchaire), le commandant Ludovic Proust représentant l'armée de l'air, l'adjudant Le Bihan représentant la gendarmerie nationale. La cérémonie s'est achevée à la mairie de Nieul les Saintes où Madame le Maire a partagé le verre de l'amitié.

Des gerbes ont été déposées sur les trois sites. St Vaize par Catherine Quéré (Députée) au nom du " Souvenir-Français ". A Ecurat par la municipalité des mains de Bernard Chaigneau, maire, puis toujours sur cette commune par Béryl Dennett représentant en Charente maritime l'association de la Royal Air force. Puis à Nieul les Saintes une gerbe a été déposée par Denise Turgné, maire. Sur les sites de mémoire les lectures des faits de guerre ont été assurées par.... Lucie Huc pour St Vaize, Anna Bothorel pour Ecurat et Arnaud Desrante pour Nieul les Saintes. Parmi les corps constitués, autorités présentes, outre les véhicules militaires et les associations patriotiques, que nous remercions ici... ainsi.. Catherine Quéré, députée. Brigitte Seguin, conseillère départementale (St Porchaire), le commandant Ludovic Proust représentant l'armée de l'air, l'adjudant Le Bihan représentant la gendarmerie nationale. La cérémonie s'est achevée à la mairie de Nieul les Saintes où Madame le Maire a partagé le verre de l'amitié.

A la fin de la cérémonie sur la dernière stèle, Nieul les Saintes, puis en mairie à l'ombre et autour des verres de l'amitié partagé, il fut alors conté par Michel Souris la fabuleuse histoire des reliques du capitaine Charles Donald Cole... Alliance, chevalière, plaque militaire et surtout les molaires de ce pilote " Mort pour la France & la liberté ".
A la fin de la cérémonie sur la dernière stèle, Nieul les Saintes, puis en mairie à l'ombre et autour des verres de l'amitié partagé, il fut alors conté par Michel Souris la fabuleuse histoire des reliques du capitaine Charles Donald Cole... Alliance, chevalière, plaque militaire et surtout les molaires de ce pilote " Mort pour la France & la liberté ".
A la fin de la cérémonie sur la dernière stèle, Nieul les Saintes, puis en mairie à l'ombre et autour des verres de l'amitié partagé, il fut alors conté par Michel Souris la fabuleuse histoire des reliques du capitaine Charles Donald Cole... Alliance, chevalière, plaque militaire et surtout les molaires de ce pilote " Mort pour la France & la liberté ".
A la fin de la cérémonie sur la dernière stèle, Nieul les Saintes, puis en mairie à l'ombre et autour des verres de l'amitié partagé, il fut alors conté par Michel Souris la fabuleuse histoire des reliques du capitaine Charles Donald Cole... Alliance, chevalière, plaque militaire et surtout les molaires de ce pilote " Mort pour la France & la liberté ".
A la fin de la cérémonie sur la dernière stèle, Nieul les Saintes, puis en mairie à l'ombre et autour des verres de l'amitié partagé, il fut alors conté par Michel Souris la fabuleuse histoire des reliques du capitaine Charles Donald Cole... Alliance, chevalière, plaque militaire et surtout les molaires de ce pilote " Mort pour la France & la liberté ".

A la fin de la cérémonie sur la dernière stèle, Nieul les Saintes, puis en mairie à l'ombre et autour des verres de l'amitié partagé, il fut alors conté par Michel Souris la fabuleuse histoire des reliques du capitaine Charles Donald Cole... Alliance, chevalière, plaque militaire et surtout les molaires de ce pilote " Mort pour la France & la liberté ".

Vers novembre 2015 avaient été découvertes ces reliques (terme utilisé sciemment du fait de la mort d'un homme / héros) dans les herbages du crashs de l'avion américain " B 17 " (bombardier Fortress Boeing). Comme il se doit éléments matériels avaient alors été déposés en mairie de Nieul les Saintes et les autorités militaires américaines averties via Monsieur le Consul des USA en poste à Bordeaux. C'est ainsi que quelques jours plus tard, trois militaires américains, spécialisés dans la récupération des effets et restes mortels de leurs compatriotes ont débarqué de l'Allemagne à la mairie de Nieul et bien sûr jusqu'au site du crash  Mais là tout s'était corsé car le règlement américain en la matière est fort compliqué et le ministère de la culture (Français) tout autant. Ainsi il fallait la présence des gendarmes pour mettre dans la valise diplomatique les deux petites molaires et les effets du capitaine américain. Procédure peu habituelle pour nos gendarmes qui se croyaient en présence de la découverte d'un corps, voir un squelette entier. Ce qui ne pouvait être le cas car le corps du capitaine Charles Donald Cole repose depuis mai 1945 dans le cimetière américain de Draguignan dans le Var. Ainsi avait eu lieu une étrange scène sur un chemin de terre entre " Charenton " et " Rochevent " (site du crash de Nieul les Saintes) où un consul du plus grand pays du monde assistait à la remise aux gendarmes de Corme Royal, la fameuse mallette qui devait passer une nuit (règlement américain) avant de repasser la frontière vers l'Allemagne. Conclusion: Les molaires après une radiographie attestant leur appartenance au corps du capitaine. Elles seront ensuite déposées près du cercueil à Draguignan. Quant aux autres éléments matériels ils seront remis entre les mains du fils qui vit aux Etats-Unis, son voyage en France lui sera offert par les autorités américaines,. La découverte de l'alliance fut une chose inouïe et surtout jamais recherchée, mais aussi une grande joie, car un symbole fort, mais aussi beaucoup d'appréhension pour la suite et ce fut le cas. Affaire à suivre......

Vers novembre 2015 avaient été découvertes ces reliques (terme utilisé sciemment du fait de la mort d'un homme / héros) dans les herbages du crashs de l'avion américain " B 17 " (bombardier Fortress Boeing). Comme il se doit éléments matériels avaient alors été déposés en mairie de Nieul les Saintes et les autorités militaires américaines averties via Monsieur le Consul des USA en poste à Bordeaux. C'est ainsi que quelques jours plus tard, trois militaires américains, spécialisés dans la récupération des effets et restes mortels de leurs compatriotes ont débarqué de l'Allemagne à la mairie de Nieul et bien sûr jusqu'au site du crash Mais là tout s'était corsé car le règlement américain en la matière est fort compliqué et le ministère de la culture (Français) tout autant. Ainsi il fallait la présence des gendarmes pour mettre dans la valise diplomatique les deux petites molaires et les effets du capitaine américain. Procédure peu habituelle pour nos gendarmes qui se croyaient en présence de la découverte d'un corps, voir un squelette entier. Ce qui ne pouvait être le cas car le corps du capitaine Charles Donald Cole repose depuis mai 1945 dans le cimetière américain de Draguignan dans le Var. Ainsi avait eu lieu une étrange scène sur un chemin de terre entre " Charenton " et " Rochevent " (site du crash de Nieul les Saintes) où un consul du plus grand pays du monde assistait à la remise aux gendarmes de Corme Royal, la fameuse mallette qui devait passer une nuit (règlement américain) avant de repasser la frontière vers l'Allemagne. Conclusion: Les molaires après une radiographie attestant leur appartenance au corps du capitaine. Elles seront ensuite déposées près du cercueil à Draguignan. Quant aux autres éléments matériels ils seront remis entre les mains du fils qui vit aux Etats-Unis, son voyage en France lui sera offert par les autorités américaines,. La découverte de l'alliance fut une chose inouïe et surtout jamais recherchée, mais aussi une grande joie, car un symbole fort, mais aussi beaucoup d'appréhension pour la suite et ce fut le cas. Affaire à suivre......

Photos des " Chemins de mémoire"

Merci aux participants photographes.

 

16 - Nice. Les chemins de mémoire. Cérémonie avec ruban noir
16 - Nice. Les chemins de mémoire. Cérémonie avec ruban noir
16 - Nice. Les chemins de mémoire. Cérémonie avec ruban noir
16 - Nice. Les chemins de mémoire. Cérémonie avec ruban noir
16 - Nice. Les chemins de mémoire. Cérémonie avec ruban noir
16 - Nice. Les chemins de mémoire. Cérémonie avec ruban noir
16 - Nice. Les chemins de mémoire. Cérémonie avec ruban noir
16 - Nice. Les chemins de mémoire. Cérémonie avec ruban noir
16 - Nice. Les chemins de mémoire. Cérémonie avec ruban noir
16 - Nice. Les chemins de mémoire. Cérémonie avec ruban noir

La France est triste

Et ce dimanche sur " Les chemins de mémoire "les drapeaux auront un ruban noir.
Et ce dimanche sur " Les chemins de mémoire "les drapeaux auront un ruban noir.
Et ce dimanche sur " Les chemins de mémoire "les drapeaux auront un ruban noir.

Et ce dimanche sur " Les chemins de mémoire "les drapeaux auront un ruban noir.

Depuis 10 ans " Les chemins de mémoire ". c'est une conception de l'auteur de Culture-Histoire, historien spécialisé guerre 39/45. Avec un point fort la défense et la promotion du " Devoir de mémoire ". Ce dimanche matin les véhicules militaires seront en place sur le cours à 8 h 30. Départ impératif à 9 h pour le premier lieu de mémoire... St Vaize.
Depuis 10 ans " Les chemins de mémoire ". c'est une conception de l'auteur de Culture-Histoire, historien spécialisé guerre 39/45. Avec un point fort la défense et la promotion du " Devoir de mémoire ". Ce dimanche matin les véhicules militaires seront en place sur le cours à 8 h 30. Départ impératif à 9 h pour le premier lieu de mémoire... St Vaize.

Depuis 10 ans " Les chemins de mémoire ". c'est une conception de l'auteur de Culture-Histoire, historien spécialisé guerre 39/45. Avec un point fort la défense et la promotion du " Devoir de mémoire ". Ce dimanche matin les véhicules militaires seront en place sur le cours à 8 h 30. Départ impératif à 9 h pour le premier lieu de mémoire... St Vaize.

Voir les commentaires

12 - 14 juillet programme à Saintes. Selfies saintais la modernité. Journée du 14 en deux temps

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

14 juillet - Saintes

Images en deux phases

--- Défilé

--- Camp militaire: Reconstitution 39/45

Pendant le défilé la vie continue, malheureusement pour certains. En effet un véhicule de pompiers a quitté le cortège pour une intervention à domicile. Pour d'autres ce fut des pannes, enfin les élus de Saintes semblaient vraiment satisfaits. On aura constaté l'absence des militaires (base aérienne de Saintes) en effet ceux-ci étaient au défilé à Paris pour un grand nombre.
Pendant le défilé la vie continue, malheureusement pour certains. En effet un véhicule de pompiers a quitté le cortège pour une intervention à domicile. Pour d'autres ce fut des pannes, enfin les élus de Saintes semblaient vraiment satisfaits. On aura constaté l'absence des militaires (base aérienne de Saintes) en effet ceux-ci étaient au défilé à Paris pour un grand nombre.
Pendant le défilé la vie continue, malheureusement pour certains. En effet un véhicule de pompiers a quitté le cortège pour une intervention à domicile. Pour d'autres ce fut des pannes, enfin les élus de Saintes semblaient vraiment satisfaits. On aura constaté l'absence des militaires (base aérienne de Saintes) en effet ceux-ci étaient au défilé à Paris pour un grand nombre.
Pendant le défilé la vie continue, malheureusement pour certains. En effet un véhicule de pompiers a quitté le cortège pour une intervention à domicile. Pour d'autres ce fut des pannes, enfin les élus de Saintes semblaient vraiment satisfaits. On aura constaté l'absence des militaires (base aérienne de Saintes) en effet ceux-ci étaient au défilé à Paris pour un grand nombre.
Pendant le défilé la vie continue, malheureusement pour certains. En effet un véhicule de pompiers a quitté le cortège pour une intervention à domicile. Pour d'autres ce fut des pannes, enfin les élus de Saintes semblaient vraiment satisfaits. On aura constaté l'absence des militaires (base aérienne de Saintes) en effet ceux-ci étaient au défilé à Paris pour un grand nombre.
Pendant le défilé la vie continue, malheureusement pour certains. En effet un véhicule de pompiers a quitté le cortège pour une intervention à domicile. Pour d'autres ce fut des pannes, enfin les élus de Saintes semblaient vraiment satisfaits. On aura constaté l'absence des militaires (base aérienne de Saintes) en effet ceux-ci étaient au défilé à Paris pour un grand nombre.
Pendant le défilé la vie continue, malheureusement pour certains. En effet un véhicule de pompiers a quitté le cortège pour une intervention à domicile. Pour d'autres ce fut des pannes, enfin les élus de Saintes semblaient vraiment satisfaits. On aura constaté l'absence des militaires (base aérienne de Saintes) en effet ceux-ci étaient au défilé à Paris pour un grand nombre.
Pendant le défilé la vie continue, malheureusement pour certains. En effet un véhicule de pompiers a quitté le cortège pour une intervention à domicile. Pour d'autres ce fut des pannes, enfin les élus de Saintes semblaient vraiment satisfaits. On aura constaté l'absence des militaires (base aérienne de Saintes) en effet ceux-ci étaient au défilé à Paris pour un grand nombre.
Pendant le défilé la vie continue, malheureusement pour certains. En effet un véhicule de pompiers a quitté le cortège pour une intervention à domicile. Pour d'autres ce fut des pannes, enfin les élus de Saintes semblaient vraiment satisfaits. On aura constaté l'absence des militaires (base aérienne de Saintes) en effet ceux-ci étaient au défilé à Paris pour un grand nombre.
Pendant le défilé la vie continue, malheureusement pour certains. En effet un véhicule de pompiers a quitté le cortège pour une intervention à domicile. Pour d'autres ce fut des pannes, enfin les élus de Saintes semblaient vraiment satisfaits. On aura constaté l'absence des militaires (base aérienne de Saintes) en effet ceux-ci étaient au défilé à Paris pour un grand nombre.
Pendant le défilé la vie continue, malheureusement pour certains. En effet un véhicule de pompiers a quitté le cortège pour une intervention à domicile. Pour d'autres ce fut des pannes, enfin les élus de Saintes semblaient vraiment satisfaits. On aura constaté l'absence des militaires (base aérienne de Saintes) en effet ceux-ci étaient au défilé à Paris pour un grand nombre.
Pendant le défilé la vie continue, malheureusement pour certains. En effet un véhicule de pompiers a quitté le cortège pour une intervention à domicile. Pour d'autres ce fut des pannes, enfin les élus de Saintes semblaient vraiment satisfaits. On aura constaté l'absence des militaires (base aérienne de Saintes) en effet ceux-ci étaient au défilé à Paris pour un grand nombre.
Pendant le défilé la vie continue, malheureusement pour certains. En effet un véhicule de pompiers a quitté le cortège pour une intervention à domicile. Pour d'autres ce fut des pannes, enfin les élus de Saintes semblaient vraiment satisfaits. On aura constaté l'absence des militaires (base aérienne de Saintes) en effet ceux-ci étaient au défilé à Paris pour un grand nombre.
Pendant le défilé la vie continue, malheureusement pour certains. En effet un véhicule de pompiers a quitté le cortège pour une intervention à domicile. Pour d'autres ce fut des pannes, enfin les élus de Saintes semblaient vraiment satisfaits. On aura constaté l'absence des militaires (base aérienne de Saintes) en effet ceux-ci étaient au défilé à Paris pour un grand nombre.
Pendant le défilé la vie continue, malheureusement pour certains. En effet un véhicule de pompiers a quitté le cortège pour une intervention à domicile. Pour d'autres ce fut des pannes, enfin les élus de Saintes semblaient vraiment satisfaits. On aura constaté l'absence des militaires (base aérienne de Saintes) en effet ceux-ci étaient au défilé à Paris pour un grand nombre.
Pendant le défilé la vie continue, malheureusement pour certains. En effet un véhicule de pompiers a quitté le cortège pour une intervention à domicile. Pour d'autres ce fut des pannes, enfin les élus de Saintes semblaient vraiment satisfaits. On aura constaté l'absence des militaires (base aérienne de Saintes) en effet ceux-ci étaient au défilé à Paris pour un grand nombre.
Pendant le défilé la vie continue, malheureusement pour certains. En effet un véhicule de pompiers a quitté le cortège pour une intervention à domicile. Pour d'autres ce fut des pannes, enfin les élus de Saintes semblaient vraiment satisfaits. On aura constaté l'absence des militaires (base aérienne de Saintes) en effet ceux-ci étaient au défilé à Paris pour un grand nombre.

Pendant le défilé la vie continue, malheureusement pour certains. En effet un véhicule de pompiers a quitté le cortège pour une intervention à domicile. Pour d'autres ce fut des pannes, enfin les élus de Saintes semblaient vraiment satisfaits. On aura constaté l'absence des militaires (base aérienne de Saintes) en effet ceux-ci étaient au défilé à Paris pour un grand nombre.

Après le défilé, succès et aléas.... rendez-vous au camp militaire sur le site St Louis.. mais on vous y fera entrer ce lundi seulement.....
Après le défilé, succès et aléas.... rendez-vous au camp militaire sur le site St Louis.. mais on vous y fera entrer ce lundi seulement.....
Après le défilé, succès et aléas.... rendez-vous au camp militaire sur le site St Louis.. mais on vous y fera entrer ce lundi seulement.....
Après le défilé, succès et aléas.... rendez-vous au camp militaire sur le site St Louis.. mais on vous y fera entrer ce lundi seulement.....

Après le défilé, succès et aléas.... rendez-vous au camp militaire sur le site St Louis.. mais on vous y fera entrer ce lundi seulement.....

Explication d'un " vétéran de la mémoire "....  les américains étaient très friands de lait mélangé avec des œufs et le tout réchauffé..  On voit aussi un " radio " transmettre le fameux message du débarquement... " Les violons longs des sanglots.....  " en morse devant des oreilles très attentives....
Explication d'un " vétéran de la mémoire "....  les américains étaient très friands de lait mélangé avec des œufs et le tout réchauffé..  On voit aussi un " radio " transmettre le fameux message du débarquement... " Les violons longs des sanglots.....  " en morse devant des oreilles très attentives....
Explication d'un " vétéran de la mémoire "....  les américains étaient très friands de lait mélangé avec des œufs et le tout réchauffé..  On voit aussi un " radio " transmettre le fameux message du débarquement... " Les violons longs des sanglots.....  " en morse devant des oreilles très attentives....
Explication d'un " vétéran de la mémoire "....  les américains étaient très friands de lait mélangé avec des œufs et le tout réchauffé..  On voit aussi un " radio " transmettre le fameux message du débarquement... " Les violons longs des sanglots.....  " en morse devant des oreilles très attentives....
Explication d'un " vétéran de la mémoire "....  les américains étaient très friands de lait mélangé avec des œufs et le tout réchauffé..  On voit aussi un " radio " transmettre le fameux message du débarquement... " Les violons longs des sanglots.....  " en morse devant des oreilles très attentives....
Explication d'un " vétéran de la mémoire "....  les américains étaient très friands de lait mélangé avec des œufs et le tout réchauffé..  On voit aussi un " radio " transmettre le fameux message du débarquement... " Les violons longs des sanglots.....  " en morse devant des oreilles très attentives....

Explication d'un " vétéran de la mémoire ".... les américains étaient très friands de lait mélangé avec des œufs et le tout réchauffé.. On voit aussi un " radio " transmettre le fameux message du débarquement... " Les violons longs des sanglots..... " en morse devant des oreilles très attentives....

Xanten offre des Points Selfies à Saintes

Aujourd’hui, les 9 points selfies sur Saintes se situent à l’Amphithéâtre, au  Parvis de St Eutrope, sur la Place de l’Echevinage, à la Cathédrale St Pierre, au  Jardin Public, à l’Abbaye aux Dames, sur le site de la Palu, à l’Esplanade du  Lycée Bellevue, et il y a enfin, ce qui est assez atypique, un point selfie  itinérant et saisonnier sur la Gabarre.    Désormais, deux points selfies s’ajoutent à la liste grâce à Xanten : un en bas  de la Rue Alsace Lorraine, et un à l’Arc de Germanicus Place Bassompierre. Merci à la ville allemande jumelée avec Saintes. Avec ces Points Selfies c'est vraiment un outil moderne (géolocalisable) pour la promotion de notre patrimoine.

Aujourd’hui, les 9 points selfies sur Saintes se situent à l’Amphithéâtre, au Parvis de St Eutrope, sur la Place de l’Echevinage, à la Cathédrale St Pierre, au Jardin Public, à l’Abbaye aux Dames, sur le site de la Palu, à l’Esplanade du Lycée Bellevue, et il y a enfin, ce qui est assez atypique, un point selfie itinérant et saisonnier sur la Gabarre. Désormais, deux points selfies s’ajoutent à la liste grâce à Xanten : un en bas de la Rue Alsace Lorraine, et un à l’Arc de Germanicus Place Bassompierre. Merci à la ville allemande jumelée avec Saintes. Avec ces Points Selfies c'est vraiment un outil moderne (géolocalisable) pour la promotion de notre patrimoine.

Une journée chargée

mais sans les militaires.

Motif: Sont au défilé à Paris.

La fête nationale ne se conçoit pas sans notre super drapeau... " top modèle " du jour... et en effet miroir....La fête nationale ne se conçoit pas sans notre super drapeau... " top modèle " du jour... et en effet miroir....

La fête nationale ne se conçoit pas sans notre super drapeau... " top modèle " du jour... et en effet miroir....

Une cérémonie a eu lieu dans la belle salle capitulaire des bâtiments conventuels de l'abbaye aux Dames. Un grand musicien, chef d'orchestre, a été mis à l'honneur....." Cher Philippe  Herreweghe,    En date du 17 Novembre 2015, les élus de la Ville de Saintes, réunis en  Conseil Municipal, ont voté à  l’unanimité une délibération, vous attribuant la  distinction honorifique de citoyen d’honneur de la Ville de Saintes.  C’est une grande fierté pour moi de vous remettre ce soir cette distinction et  c’est également un immense plaisir.    Permettez-moi de faire ici un bref rappel de votre brillante carrière et également  de votre attachement pour notre belle ville de Saintes et de votre contribution à  son développement et son rayonnement culturel ". ainsi s'estr exprimé Jean-philippe Machon, maire de Saintes, avant de remettre la distinction à ce grand chef et concepteur de superbes partitions musicales, dont la renommée s'étend à toute l'Europe culturelle. Le festival de musique ancienne de Saintes lui doit beaucoup.
Une cérémonie a eu lieu dans la belle salle capitulaire des bâtiments conventuels de l'abbaye aux Dames. Un grand musicien, chef d'orchestre, a été mis à l'honneur....." Cher Philippe  Herreweghe,    En date du 17 Novembre 2015, les élus de la Ville de Saintes, réunis en  Conseil Municipal, ont voté à  l’unanimité une délibération, vous attribuant la  distinction honorifique de citoyen d’honneur de la Ville de Saintes.  C’est une grande fierté pour moi de vous remettre ce soir cette distinction et  c’est également un immense plaisir.    Permettez-moi de faire ici un bref rappel de votre brillante carrière et également  de votre attachement pour notre belle ville de Saintes et de votre contribution à  son développement et son rayonnement culturel ". ainsi s'estr exprimé Jean-philippe Machon, maire de Saintes, avant de remettre la distinction à ce grand chef et concepteur de superbes partitions musicales, dont la renommée s'étend à toute l'Europe culturelle. Le festival de musique ancienne de Saintes lui doit beaucoup.

Une cérémonie a eu lieu dans la belle salle capitulaire des bâtiments conventuels de l'abbaye aux Dames. Un grand musicien, chef d'orchestre, a été mis à l'honneur....." Cher Philippe Herreweghe, En date du 17 Novembre 2015, les élus de la Ville de Saintes, réunis en Conseil Municipal, ont voté à l’unanimité une délibération, vous attribuant la distinction honorifique de citoyen d’honneur de la Ville de Saintes. C’est une grande fierté pour moi de vous remettre ce soir cette distinction et c’est également un immense plaisir. Permettez-moi de faire ici un bref rappel de votre brillante carrière et également de votre attachement pour notre belle ville de Saintes et de votre contribution à son développement et son rayonnement culturel ". ainsi s'estr exprimé Jean-philippe Machon, maire de Saintes, avant de remettre la distinction à ce grand chef et concepteur de superbes partitions musicales, dont la renommée s'étend à toute l'Europe culturelle. Le festival de musique ancienne de Saintes lui doit beaucoup.

Bien qu'il n'ait pas vécu à Saintes Philippe Herreweghe y a souvent séjourné et surtout, il ne pouvait faire autrement, il s'est marié à Saintes. En effet on pense que l'abbaye aux Dames avaient les bras grands ouverts pour accueillir le couple dont l'homme état d'une grande portée musicale.
Bien qu'il n'ait pas vécu à Saintes Philippe Herreweghe y a souvent séjourné et surtout, il ne pouvait faire autrement, il s'est marié à Saintes. En effet on pense que l'abbaye aux Dames avaient les bras grands ouverts pour accueillir le couple dont l'homme état d'une grande portée musicale.

Bien qu'il n'ait pas vécu à Saintes Philippe Herreweghe y a souvent séjourné et surtout, il ne pouvait faire autrement, il s'est marié à Saintes. En effet on pense que l'abbaye aux Dames avaient les bras grands ouverts pour accueillir le couple dont l'homme état d'une grande portée musicale.

Voir les commentaires

9 - Agenda. Dimanche au stade ou Télé. Festival partage dominical. Patricia et ses tableaux en allumettes. Un élu chahuté la nuit tricolore à Saintes.

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Matchs inégaux en festivité

La nuit de "France - Allemagne "

Un élu saintais chahuté dans sa voiture secouée sur le cours national.

La police arrivée en renfort aurait subi à son tour des actes de malveillance, avec caillassage et blessé (certes léger....). pour l'instant on ne sait s'il y a eu des cartons rouges sur le cours.

Dommage, vraiment navrant, où était l'esprit sportif dans tout cela, mais on sait bien l'origine de ces incivilités lourdes proches du délit.

*******************************************************

 

*******************************

Abbaye aux dames

Ouverture dominicale

" Festival de Saintes "

Entre les festivaliers et les fidèles.. souvent de la même famille culturelle, on se partage le site de l'abbaye aux Dames. Le père évêque Georges Colomb offre la colombe de la paix. Souhaitons qu'elle nous apporte une " portée " de choix.  Puis en passant sur le cours national, devant la libraire " Peirot-Caillaud " une étrange affiche... serait-il question de ... l'EuroExit..... avec la " Beuneze ".. monnaie locale.... !
Entre les festivaliers et les fidèles.. souvent de la même famille culturelle, on se partage le site de l'abbaye aux Dames. Le père évêque Georges Colomb offre la colombe de la paix. Souhaitons qu'elle nous apporte une " portée " de choix.  Puis en passant sur le cours national, devant la libraire " Peirot-Caillaud " une étrange affiche... serait-il question de ... l'EuroExit..... avec la " Beuneze ".. monnaie locale.... !
Entre les festivaliers et les fidèles.. souvent de la même famille culturelle, on se partage le site de l'abbaye aux Dames. Le père évêque Georges Colomb offre la colombe de la paix. Souhaitons qu'elle nous apporte une " portée " de choix.  Puis en passant sur le cours national, devant la libraire " Peirot-Caillaud " une étrange affiche... serait-il question de ... l'EuroExit..... avec la " Beuneze ".. monnaie locale.... !
Entre les festivaliers et les fidèles.. souvent de la même famille culturelle, on se partage le site de l'abbaye aux Dames. Le père évêque Georges Colomb offre la colombe de la paix. Souhaitons qu'elle nous apporte une " portée " de choix.  Puis en passant sur le cours national, devant la libraire " Peirot-Caillaud " une étrange affiche... serait-il question de ... l'EuroExit..... avec la " Beuneze ".. monnaie locale.... !

Entre les festivaliers et les fidèles.. souvent de la même famille culturelle, on se partage le site de l'abbaye aux Dames. Le père évêque Georges Colomb offre la colombe de la paix. Souhaitons qu'elle nous apporte une " portée " de choix. Puis en passant sur le cours national, devant la libraire " Peirot-Caillaud " une étrange affiche... serait-il question de ... l'EuroExit..... avec la " Beuneze ".. monnaie locale.... !

Dans notre jardin public de Saintes de nombreuses activités en été, avec son orangerie et sa guinguette, très proche des jeux d'enfants et bien sûr d'espaces très agréables à découvrir et où flâner. Mais une artiste s'était invitée pour nous présenter ses créations: des structures en allumettes représentant des tableaux.... Patricia vous invite...

Dans notre jardin public de Saintes de nombreuses activités en été, avec son orangerie et sa guinguette, très proche des jeux d'enfants et bien sûr d'espaces très agréables à découvrir et où flâner. Mais une artiste s'était invitée pour nous présenter ses créations: des structures en allumettes représentant des tableaux.... Patricia vous invite...

" J'ai toujours aimé la création artistique. depuis 8 ans je me suis lancé dans ces tableaux mais sans peinture, ni crayon, en effet je travaille avec des allumettes  ".  Ainsi sa première création fut pour son fils et depuis elle a réalisé une douzaine de tableaux, créations qui semblent s'animer quand elle les construit. Vous êtes invités à découvrir ses portraits... de Léo Ferré à Coluche, entre autres.
" J'ai toujours aimé la création artistique. depuis 8 ans je me suis lancé dans ces tableaux mais sans peinture, ni crayon, en effet je travaille avec des allumettes  ".  Ainsi sa première création fut pour son fils et depuis elle a réalisé une douzaine de tableaux, créations qui semblent s'animer quand elle les construit. Vous êtes invités à découvrir ses portraits... de Léo Ferré à Coluche, entre autres.

" J'ai toujours aimé la création artistique. depuis 8 ans je me suis lancé dans ces tableaux mais sans peinture, ni crayon, en effet je travaille avec des allumettes ". Ainsi sa première création fut pour son fils et depuis elle a réalisé une douzaine de tableaux, créations qui semblent s'animer quand elle les construit. Vous êtes invités à découvrir ses portraits... de Léo Ferré à Coluche, entre autres.

Vous pouvez contacter Patricia.... au 06 88 14 19 96  patou.rochet17100@gmail.com
Vous pouvez contacter Patricia.... au 06 88 14 19 96  patou.rochet17100@gmail.com
Vous pouvez contacter Patricia.... au 06 88 14 19 96  patou.rochet17100@gmail.com

Vous pouvez contacter Patricia.... au 06 88 14 19 96 patou.rochet17100@gmail.com

 

*******************************

France / Portugal

Sur le stade ce sera ... le pied, dans les villes... en France ou au Portugal, après le coup de sifflet final... il y aura du monde dans les rues.

Déjà le soir du match et la victoire française beaucoup de monde sur le cours national, nous en ferons le compte rendu après la finale de ce dimanche. pour ce dimanche, de source sûre, tout est prévu pour la manifestation de joie sur notre cours, bien sûr si on gagne.... souhaitons-le haut la main et avec de bons coups de pied. Le cours ne sera pas fermé à la circulation mais il y aura des dispositifs sécuritaires pour une manifestation de joie;;; très paisible. puis dans le domaine culturel.. à votre agenda avec l'Atelier du patrimoine et un restaurent du centre ville.

Déjà le soir du match et la victoire française beaucoup de monde sur le cours national, nous en ferons le compte rendu après la finale de ce dimanche. pour ce dimanche, de source sûre, tout est prévu pour la manifestation de joie sur notre cours, bien sûr si on gagne.... souhaitons-le haut la main et avec de bons coups de pied. Le cours ne sera pas fermé à la circulation mais il y aura des dispositifs sécuritaires pour une manifestation de joie;;; très paisible. puis dans le domaine culturel.. à votre agenda avec l'Atelier du patrimoine et un restaurent du centre ville.

" L'art dans tous les (5) sens ". Enfin pour les fanatiques d'aviations et des grandes tragédies de notre histoire. Dernières investigations sur un crash (5/1/44 - Nieul les Saintes)" L'art dans tous les (5) sens ". Enfin pour les fanatiques d'aviations et des grandes tragédies de notre histoire. Dernières investigations sur un crash (5/1/44 - Nieul les Saintes)

" L'art dans tous les (5) sens ". Enfin pour les fanatiques d'aviations et des grandes tragédies de notre histoire. Dernières investigations sur un crash (5/1/44 - Nieul les Saintes)

Et bien sûr vous êtes invités dimanche prochain.. au départ voire aussi à participer au convoi de la cérémonie " Les chemins de mémoire ".
Et bien sûr vous êtes invités dimanche prochain.. au départ voire aussi à participer au convoi de la cérémonie " Les chemins de mémoire ".
Et bien sûr vous êtes invités dimanche prochain.. au départ voire aussi à participer au convoi de la cérémonie " Les chemins de mémoire ".
Et bien sûr vous êtes invités dimanche prochain.. au départ voire aussi à participer au convoi de la cérémonie " Les chemins de mémoire ".

Et bien sûr vous êtes invités dimanche prochain.. au départ voire aussi à participer au convoi de la cérémonie " Les chemins de mémoire ".

9 - Agenda. Dimanche au stade ou Télé. Festival partage dominical. Patricia et ses tableaux en allumettes. Un élu chahuté la nuit tricolore à Saintes.
9 - Agenda. Dimanche au stade ou Télé. Festival partage dominical. Patricia et ses tableaux en allumettes. Un élu chahuté la nuit tricolore à Saintes.

Voir les commentaires

5 - Circulations émotions à Saintes. Manif. Peintre du quartier.

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Solidarité de quartier pour des peintures

Sur le cours national à Saintes une mutuelle offre son sous-sol en galerie, aujourd'hui galerie ouverte pour Patrick Sorin du quartier St Vivien.
Sur le cours national à Saintes une mutuelle offre son sous-sol en galerie, aujourd'hui galerie ouverte pour Patrick Sorin du quartier St Vivien.

Sur le cours national à Saintes une mutuelle offre son sous-sol en galerie, aujourd'hui galerie ouverte pour Patrick Sorin du quartier St Vivien.

L'artiste très amateur, mais qui maîtrise bien son pinceau et ses idées de projection sur la toile a fait son premier tableau, on dira bien réussi, alors qu'il avait 14 ans.
L'artiste très amateur, mais qui maîtrise bien son pinceau et ses idées de projection sur la toile a fait son premier tableau, on dira bien réussi, alors qu'il avait 14 ans.
L'artiste très amateur, mais qui maîtrise bien son pinceau et ses idées de projection sur la toile a fait son premier tableau, on dira bien réussi, alors qu'il avait 14 ans.
L'artiste très amateur, mais qui maîtrise bien son pinceau et ses idées de projection sur la toile a fait son premier tableau, on dira bien réussi, alors qu'il avait 14 ans.

L'artiste très amateur, mais qui maîtrise bien son pinceau et ses idées de projection sur la toile a fait son premier tableau, on dira bien réussi, alors qu'il avait 14 ans.

Patrick Sorin, Saintais né en 1952, avait réalisé ses premières gouaches à l'âge de 6 ans. Il dit que cette attirance vers cet art lui est venue très naturellement, actuellement, enfin il y a quelques années il s'était défini comme tendant vers l'impressionnisme.

Patrick Sorin, Saintais né en 1952, avait réalisé ses premières gouaches à l'âge de 6 ans. Il dit que cette attirance vers cet art lui est venue très naturellement, actuellement, enfin il y a quelques années il s'était défini comme tendant vers l'impressionnisme.

Bien à l'aise au milieu de sa vingtaine de toiles, Patrick Sorin attend ses premiers visiteurs. Il est aussi très fier de montrer des armoiries familiales... mais ne sait à quand cela remonte. ..!

Bien à l'aise au milieu de sa vingtaine de toiles, Patrick Sorin attend ses premiers visiteurs. Il est aussi très fier de montrer des armoiries familiales... mais ne sait à quand cela remonte. ..!

 

*******************************

Projets de modifications

Plans circulation et pistes cyclables.

Marcel Ginoux, élu, présente à des Saintais des projets... 

Sur la sellette... changement du sens de circulation sur le quai des roches.. mise en place, on pourrait dire finalisation, de pistes cyclables dans le projet " Vélo Voie Verte ".  Pour l'élu, en dehors des pistes cyclables qui sont des projets très louables, l'inversion du sens de circulation seraient le fruit de la demande de citoyens. des remontées certainement via les réunions de quartiers. Mais dans tous ces projets il y aurait des " hics ".

Sur la sellette... changement du sens de circulation sur le quai des roches.. mise en place, on pourrait dire finalisation, de pistes cyclables dans le projet " Vélo Voie Verte ". Pour l'élu, en dehors des pistes cyclables qui sont des projets très louables, l'inversion du sens de circulation seraient le fruit de la demande de citoyens. des remontées certainement via les réunions de quartiers. Mais dans tous ces projets il y aurait des " hics ".

En effet des riverains du quai des roches pensent que ce changement de sens ferait que des usagers iraient encore plus vite malgré les ralentisseurs.  plusieurs pistes / idées ont été prononcées par quelques-unes des 30 personnes présentes à cette réunion. Ce changement alourdirait le système actuel, bien rôdé.  Même si l'élu déclare que ce changement fluidifierait la pénétration en ville, dynamisant un peu plus nos activités citadines, mais il n'a pas oublié d'ajouter, devant le problème des parkings abordé, que beaucoup de personnes rechignaient à marcher.  Et pour ce qui est du quai de l'Yser et de sa piste cyclable, le souci serait certainement d'un nouveau lieu de stationnement pour les voitures ainsi interdites de séjourner dans ce secteur. Zone nord de la ville, au-delà du quartier St Vivien il n'y a actuellement aucune possibilité autre de stationner. Enfin cette réunion, à ce jour, n'est que le lancement d'une concertation, peut-être déjà entérinée dans sa destination,  sur ce projet global. Puis il ne faut pas oublier que d'autres associations " cyclistes " verraient bien rive droite leur fameuse voie verte menant plus facilement vers Cognac. En fait avoir deux pistes cyclables traversant la ville fait partie du raisonnable, avec pour le projet des quais un intérêt immédiat et essentiel pour les Saintais, Saintongeais.  L'ambiance de cette réunion fut chaude, sincère et dans un bon relationnel. Certes certains avaient tiré les couvertures à eux.... mais quand on est riverains c'est aussi notre qualité de vie qui est dans l'essentiel.  pour nous détendre un tour au jardin public qui est contigu à ces fameuses voies vertes..... et sourire avec le côté canard et côté paon.
En effet des riverains du quai des roches pensent que ce changement de sens ferait que des usagers iraient encore plus vite malgré les ralentisseurs.  plusieurs pistes / idées ont été prononcées par quelques-unes des 30 personnes présentes à cette réunion. Ce changement alourdirait le système actuel, bien rôdé.  Même si l'élu déclare que ce changement fluidifierait la pénétration en ville, dynamisant un peu plus nos activités citadines, mais il n'a pas oublié d'ajouter, devant le problème des parkings abordé, que beaucoup de personnes rechignaient à marcher.  Et pour ce qui est du quai de l'Yser et de sa piste cyclable, le souci serait certainement d'un nouveau lieu de stationnement pour les voitures ainsi interdites de séjourner dans ce secteur. Zone nord de la ville, au-delà du quartier St Vivien il n'y a actuellement aucune possibilité autre de stationner. Enfin cette réunion, à ce jour, n'est que le lancement d'une concertation, peut-être déjà entérinée dans sa destination,  sur ce projet global. Puis il ne faut pas oublier que d'autres associations " cyclistes " verraient bien rive droite leur fameuse voie verte menant plus facilement vers Cognac. En fait avoir deux pistes cyclables traversant la ville fait partie du raisonnable, avec pour le projet des quais un intérêt immédiat et essentiel pour les Saintais, Saintongeais.  L'ambiance de cette réunion fut chaude, sincère et dans un bon relationnel. Certes certains avaient tiré les couvertures à eux.... mais quand on est riverains c'est aussi notre qualité de vie qui est dans l'essentiel.  pour nous détendre un tour au jardin public qui est contigu à ces fameuses voies vertes..... et sourire avec le côté canard et côté paon.
En effet des riverains du quai des roches pensent que ce changement de sens ferait que des usagers iraient encore plus vite malgré les ralentisseurs.  plusieurs pistes / idées ont été prononcées par quelques-unes des 30 personnes présentes à cette réunion. Ce changement alourdirait le système actuel, bien rôdé.  Même si l'élu déclare que ce changement fluidifierait la pénétration en ville, dynamisant un peu plus nos activités citadines, mais il n'a pas oublié d'ajouter, devant le problème des parkings abordé, que beaucoup de personnes rechignaient à marcher.  Et pour ce qui est du quai de l'Yser et de sa piste cyclable, le souci serait certainement d'un nouveau lieu de stationnement pour les voitures ainsi interdites de séjourner dans ce secteur. Zone nord de la ville, au-delà du quartier St Vivien il n'y a actuellement aucune possibilité autre de stationner. Enfin cette réunion, à ce jour, n'est que le lancement d'une concertation, peut-être déjà entérinée dans sa destination,  sur ce projet global. Puis il ne faut pas oublier que d'autres associations " cyclistes " verraient bien rive droite leur fameuse voie verte menant plus facilement vers Cognac. En fait avoir deux pistes cyclables traversant la ville fait partie du raisonnable, avec pour le projet des quais un intérêt immédiat et essentiel pour les Saintais, Saintongeais.  L'ambiance de cette réunion fut chaude, sincère et dans un bon relationnel. Certes certains avaient tiré les couvertures à eux.... mais quand on est riverains c'est aussi notre qualité de vie qui est dans l'essentiel.  pour nous détendre un tour au jardin public qui est contigu à ces fameuses voies vertes..... et sourire avec le côté canard et côté paon.

En effet des riverains du quai des roches pensent que ce changement de sens ferait que des usagers iraient encore plus vite malgré les ralentisseurs. plusieurs pistes / idées ont été prononcées par quelques-unes des 30 personnes présentes à cette réunion. Ce changement alourdirait le système actuel, bien rôdé. Même si l'élu déclare que ce changement fluidifierait la pénétration en ville, dynamisant un peu plus nos activités citadines, mais il n'a pas oublié d'ajouter, devant le problème des parkings abordé, que beaucoup de personnes rechignaient à marcher. Et pour ce qui est du quai de l'Yser et de sa piste cyclable, le souci serait certainement d'un nouveau lieu de stationnement pour les voitures ainsi interdites de séjourner dans ce secteur. Zone nord de la ville, au-delà du quartier St Vivien il n'y a actuellement aucune possibilité autre de stationner. Enfin cette réunion, à ce jour, n'est que le lancement d'une concertation, peut-être déjà entérinée dans sa destination, sur ce projet global. Puis il ne faut pas oublier que d'autres associations " cyclistes " verraient bien rive droite leur fameuse voie verte menant plus facilement vers Cognac. En fait avoir deux pistes cyclables traversant la ville fait partie du raisonnable, avec pour le projet des quais un intérêt immédiat et essentiel pour les Saintais, Saintongeais. L'ambiance de cette réunion fut chaude, sincère et dans un bon relationnel. Certes certains avaient tiré les couvertures à eux.... mais quand on est riverains c'est aussi notre qualité de vie qui est dans l'essentiel. pour nous détendre un tour au jardin public qui est contigu à ces fameuses voies vertes..... et sourire avec le côté canard et côté paon.

Malgré les vacances députés et manifestants, bien que moins nombreux, ont toujours dans leur collimateur la fameuse LOI pour le TRAVAIL;
Malgré les vacances députés et manifestants, bien que moins nombreux, ont toujours dans leur collimateur la fameuse LOI pour le TRAVAIL;
Malgré les vacances députés et manifestants, bien que moins nombreux, ont toujours dans leur collimateur la fameuse LOI pour le TRAVAIL;
Malgré les vacances députés et manifestants, bien que moins nombreux, ont toujours dans leur collimateur la fameuse LOI pour le TRAVAIL;
Malgré les vacances députés et manifestants, bien que moins nombreux, ont toujours dans leur collimateur la fameuse LOI pour le TRAVAIL;
Malgré les vacances députés et manifestants, bien que moins nombreux, ont toujours dans leur collimateur la fameuse LOI pour le TRAVAIL;
Malgré les vacances députés et manifestants, bien que moins nombreux, ont toujours dans leur collimateur la fameuse LOI pour le TRAVAIL;

Malgré les vacances députés et manifestants, bien que moins nombreux, ont toujours dans leur collimateur la fameuse LOI pour le TRAVAIL;

5 - Circulations émotions à Saintes. Manif. Peintre du quartier.

Voir les commentaires

1 - Saintes Shopping exit échoppes. Drones sur Saintes. 14/18 et 39/45 même combat de mémoire

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Drone (s) sur Saintes

- - > Palais de justice

- - > Musée lapidaire

Ne pas trop parler de ces engins bizarres est encore le mieux. Restons rive droite et assistons aux opérations d'appontage de la gabare " Ville de Saintes " depuis le " Bâtia ".
Ne pas trop parler de ces engins bizarres est encore le mieux. Restons rive droite et assistons aux opérations d'appontage de la gabare " Ville de Saintes " depuis le " Bâtia ".

Ne pas trop parler de ces engins bizarres est encore le mieux. Restons rive droite et assistons aux opérations d'appontage de la gabare " Ville de Saintes " depuis le " Bâtia ".

Deux guerres et même " Devoir de mémoire ". Nos amis anglais avaient payé durement leur participation à la bataille de la Somme,  première guerre mondiale, que quarante plus tard... ils donnaient à nouveau leur sang pour notre liberté. " Merci - Souvenons-nous ". Avec le PREXIT nous avons perdu des partenaires mais des amis... JAMAIS; A noter sur vos agendas une invitation pour un " Devoir de mémoire " 39/45, et pour cette manifestation nous recherchons des lecteurs pour ces trois lieux de mémoire. Si vous désirez lire un récit de guerre (vécu et local) vous serez le bienvenu, vous signaler avant serait nécessaire.

Deux guerres et même " Devoir de mémoire ". Nos amis anglais avaient payé durement leur participation à la bataille de la Somme, première guerre mondiale, que quarante plus tard... ils donnaient à nouveau leur sang pour notre liberté. " Merci - Souvenons-nous ". Avec le PREXIT nous avons perdu des partenaires mais des amis... JAMAIS; A noter sur vos agendas une invitation pour un " Devoir de mémoire " 39/45, et pour cette manifestation nous recherchons des lecteurs pour ces trois lieux de mémoire. Si vous désirez lire un récit de guerre (vécu et local) vous serez le bienvenu, vous signaler avant serait nécessaire.

La gerbe a été déposée sur le monument aux morts pour la France à Saintes. Les petites croix et fleurs rouges ont été déposées par des ressortissants anglais, voir franco/anglais.
La gerbe a été déposée sur le monument aux morts pour la France à Saintes. Les petites croix et fleurs rouges ont été déposées par des ressortissants anglais, voir franco/anglais.
La gerbe a été déposée sur le monument aux morts pour la France à Saintes. Les petites croix et fleurs rouges ont été déposées par des ressortissants anglais, voir franco/anglais.
La gerbe a été déposée sur le monument aux morts pour la France à Saintes. Les petites croix et fleurs rouges ont été déposées par des ressortissants anglais, voir franco/anglais.

La gerbe a été déposée sur le monument aux morts pour la France à Saintes. Les petites croix et fleurs rouges ont été déposées par des ressortissants anglais, voir franco/anglais.

 

*******************************

Saintes Shopping

" Une ville animée c'est bon pour la santé..... "

Merci à " Saintes shopping " qui a fait sortir ses adhérents de leurs échoppes pour le bien être des clients.

C'est l'été à Saintes, aussi l'occasion fut belle d'organiser un grand jeu.

Remise des prix au pied de l'arc.

Ce jeudi 30 juin, devant un parterre d'une trentaine de personnes, adhérents, heureux gagnants et invités,n le président de l'association, Claude Le Berre, a procédé à la remise des prix. Peut-être une petite animation très commerciale, mais celle-ci n'est pas passée inaperçue dans ce secteur de notre fleuve qui semble vraiment reprendre vie avec une activité fluviale renaissante. (Saintes Shopping c'est une soixantaine d'adhérents de commerçants)

Ce jeudi 30 juin, devant un parterre d'une trentaine de personnes, adhérents, heureux gagnants et invités,n le président de l'association, Claude Le Berre, a procédé à la remise des prix. Peut-être une petite animation très commerciale, mais celle-ci n'est pas passée inaperçue dans ce secteur de notre fleuve qui semble vraiment reprendre vie avec une activité fluviale renaissante. (Saintes Shopping c'est une soixantaine d'adhérents de commerçants)

Six prix ont été remis et nous découvrons ici deux heureuses gagnantes, quant à Claude le Berre (espace Marie Veillon) il semble très à son aise et certainement qu'il souhaite revenir rapidement occuper l'espace public et participer à ses animations. Une élue de la ville de Saintes, présente à l'animation, montre bien que la municipalité cautionne toutes les actions qui dynamisent notre cité.
Six prix ont été remis et nous découvrons ici deux heureuses gagnantes, quant à Claude le Berre (espace Marie Veillon) il semble très à son aise et certainement qu'il souhaite revenir rapidement occuper l'espace public et participer à ses animations. Une élue de la ville de Saintes, présente à l'animation, montre bien que la municipalité cautionne toutes les actions qui dynamisent notre cité.

Six prix ont été remis et nous découvrons ici deux heureuses gagnantes, quant à Claude le Berre (espace Marie Veillon) il semble très à son aise et certainement qu'il souhaite revenir rapidement occuper l'espace public et participer à ses animations. Une élue de la ville de Saintes, présente à l'animation, montre bien que la municipalité cautionne toutes les actions qui dynamisent notre cité.

Voir les commentaires