Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

5 - Zoom histoire investigation, vous aimez....! Qui sera " Miss Saintes 2014 "...? - Violence & Prison = Femme violentée

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

70 ans + tard....

" Des indices matériels qui parlent.... "

 

5 - Zoom histoire investigation, vous aimez....! Qui sera " Miss Saintes 2014 "...? - Violence & Prison = Femme violentée

" Crash "

22 juillet 1944

Dans un champ d'Ecurat

Il s'agit d'éléments/ fragments provenant d'un avion abattu en 39/45. Chaque morceau trouvé dans le champ ces jours-derniers racontent ce fait tragique... Que ce soit du fait des cartouches explosées ou des éléments métalliques qui se sont retrouvés emprisonnés dans de la fonte d'aluminium refroidie, faisant suite à un violent incendie. Bien sûr cet article concerne les passionnés d'histoire, voire les simples curieux. Par contre ci-après, petit tour dans la dentelle et les bonnes actions......
Il s'agit d'éléments/ fragments provenant d'un avion abattu en 39/45. Chaque morceau trouvé dans le champ ces jours-derniers racontent ce fait tragique... Que ce soit du fait des cartouches explosées ou des éléments métalliques qui se sont retrouvés emprisonnés dans de la fonte d'aluminium refroidie, faisant suite à un violent incendie. Bien sûr cet article concerne les passionnés d'histoire, voire les simples curieux. Par contre ci-après, petit tour dans la dentelle et les bonnes actions......
Il s'agit d'éléments/ fragments provenant d'un avion abattu en 39/45. Chaque morceau trouvé dans le champ ces jours-derniers racontent ce fait tragique... Que ce soit du fait des cartouches explosées ou des éléments métalliques qui se sont retrouvés emprisonnés dans de la fonte d'aluminium refroidie, faisant suite à un violent incendie. Bien sûr cet article concerne les passionnés d'histoire, voire les simples curieux. Par contre ci-après, petit tour dans la dentelle et les bonnes actions......
Il s'agit d'éléments/ fragments provenant d'un avion abattu en 39/45. Chaque morceau trouvé dans le champ ces jours-derniers racontent ce fait tragique... Que ce soit du fait des cartouches explosées ou des éléments métalliques qui se sont retrouvés emprisonnés dans de la fonte d'aluminium refroidie, faisant suite à un violent incendie. Bien sûr cet article concerne les passionnés d'histoire, voire les simples curieux. Par contre ci-après, petit tour dans la dentelle et les bonnes actions......
Il s'agit d'éléments/ fragments provenant d'un avion abattu en 39/45. Chaque morceau trouvé dans le champ ces jours-derniers racontent ce fait tragique... Que ce soit du fait des cartouches explosées ou des éléments métalliques qui se sont retrouvés emprisonnés dans de la fonte d'aluminium refroidie, faisant suite à un violent incendie. Bien sûr cet article concerne les passionnés d'histoire, voire les simples curieux. Par contre ci-après, petit tour dans la dentelle et les bonnes actions......
Il s'agit d'éléments/ fragments provenant d'un avion abattu en 39/45. Chaque morceau trouvé dans le champ ces jours-derniers racontent ce fait tragique... Que ce soit du fait des cartouches explosées ou des éléments métalliques qui se sont retrouvés emprisonnés dans de la fonte d'aluminium refroidie, faisant suite à un violent incendie. Bien sûr cet article concerne les passionnés d'histoire, voire les simples curieux. Par contre ci-après, petit tour dans la dentelle et les bonnes actions......
Il s'agit d'éléments/ fragments provenant d'un avion abattu en 39/45. Chaque morceau trouvé dans le champ ces jours-derniers racontent ce fait tragique... Que ce soit du fait des cartouches explosées ou des éléments métalliques qui se sont retrouvés emprisonnés dans de la fonte d'aluminium refroidie, faisant suite à un violent incendie. Bien sûr cet article concerne les passionnés d'histoire, voire les simples curieux. Par contre ci-après, petit tour dans la dentelle et les bonnes actions......
Il s'agit d'éléments/ fragments provenant d'un avion abattu en 39/45. Chaque morceau trouvé dans le champ ces jours-derniers racontent ce fait tragique... Que ce soit du fait des cartouches explosées ou des éléments métalliques qui se sont retrouvés emprisonnés dans de la fonte d'aluminium refroidie, faisant suite à un violent incendie. Bien sûr cet article concerne les passionnés d'histoire, voire les simples curieux. Par contre ci-après, petit tour dans la dentelle et les bonnes actions......

Il s'agit d'éléments/ fragments provenant d'un avion abattu en 39/45. Chaque morceau trouvé dans le champ ces jours-derniers racontent ce fait tragique... Que ce soit du fait des cartouches explosées ou des éléments métalliques qui se sont retrouvés emprisonnés dans de la fonte d'aluminium refroidie, faisant suite à un violent incendie. Bien sûr cet article concerne les passionnés d'histoire, voire les simples curieux. Par contre ci-après, petit tour dans la dentelle et les bonnes actions......

5 - Zoom histoire investigation, vous aimez....! Qui sera " Miss Saintes 2014 "...? - Violence & Prison = Femme violentée
5 - Zoom histoire investigation, vous aimez....! Qui sera " Miss Saintes 2014 "...? - Violence & Prison = Femme violentée5 - Zoom histoire investigation, vous aimez....! Qui sera " Miss Saintes 2014 "...? - Violence & Prison = Femme violentée

********************************

********************************

Nieul les Saintes

" Expo 14/18 "

Madame le Maire, Denise Turgné et l'U.F.A.C.S sont heureux de vous convier à leur exposition en la mairie de Nieul les Saintes. (Union Fédérale des Anciens Combattants Saintais). Thème " Centenaire de la guerre 1914.......  1918 " / NIEUL LES SAINTES ouverte vendredi 7 novembre 13h 16h samedi 8 novembre 8h12h lundi 10 novembre 8h30 11h30 / Le 11 novembre cérémonie 11h monument au morts / Expo 11h30 12h30 voir 13h  / Bonne visite.
Madame le Maire, Denise Turgné et l'U.F.A.C.S sont heureux de vous convier à leur exposition en la mairie de Nieul les Saintes. (Union Fédérale des Anciens Combattants Saintais). Thème " Centenaire de la guerre 1914.......  1918 " / NIEUL LES SAINTES ouverte vendredi 7 novembre 13h 16h samedi 8 novembre 8h12h lundi 10 novembre 8h30 11h30 / Le 11 novembre cérémonie 11h monument au morts / Expo 11h30 12h30 voir 13h  / Bonne visite.

Madame le Maire, Denise Turgné et l'U.F.A.C.S sont heureux de vous convier à leur exposition en la mairie de Nieul les Saintes. (Union Fédérale des Anciens Combattants Saintais). Thème " Centenaire de la guerre 1914....... 1918 " / NIEUL LES SAINTES ouverte vendredi 7 novembre 13h 16h samedi 8 novembre 8h12h lundi 10 novembre 8h30 11h30 / Le 11 novembre cérémonie 11h monument au morts / Expo 11h30 12h30 voir 13h / Bonne visite.

************************************

************************************

**********      Violences     *******

« La violence a changé de camp »

En quelques minutes, juste celles nécessaires pour rester en vie, l’univers de Véronique Murcia a basculé, mais n’était-il pas déjà dans la tourmente… !

 

Véronique Murcia, ici en discussion avec Marie Tillard, intervenante culturelle (Art de la peinture) auprès des détenus.

Véronique Murcia, ici en discussion avec Marie Tillard, intervenante culturelle (Art de la peinture) auprès des détenus.

Originaire de La Rochelle, Véronique travaillait comme aide soignante, née en 1957, elle avait eu trois enfants de son mariage, puis après avoir divorcé elle avait rencontré un nouveau compagnon…  pour une route incertaine.

« Au début de notre vie commune il était très gentil, très avenant, très envahissant, puis rapidement cela a basculé vers la violence. Tout a débuté du jour où l’on a déménagé, je me souviendrai toujours de ces clefs qu’il tenait à la main. Durant deux mois j’ai connu la violence, jusqu’à me faire défigurer, puis arriva l’instant du drame. Dans la violence extrême ma fille était intervenue pour me sauver de l’étranglement…. Alors un couteau sous la main me libéra définitivement, ce fut instinctif, spontané, je devais vivre…. »

Cela remonte avant cet instant libérateur… ?

« C’était le 28 avril 2006, je ne savais pas qu’un jour j’en serais arrivé là, qu’en 8 minutes, mon destin ne serait plus le même. J’ai appris par la suite qu’il avait aussi été violent avec sa première femme ».

Le tribunal n’a pas reconnu la légitime défense… ?

« Non, la preuve en est que le procureur a demandé cinq ans ferme. J’ai fait deux ans, y compris la préventive, puis j’ai eu des remises de peine pour bonne conduite ».

La prison…. De Saintes… ?

« A cette époque il n’y avait pas d’assistante sociale, mais toutes les surveillantes ont été très gentilles avec moi. Quand j’ai été libéré, j’ai regardé une dernière fois la porte, on m’avait dit qu’il ne fallait pas le faire, c’était parfois un retour annoncé. Mais ce ne sera jamais le cas, sauf que je suis passé devant en venant à l’Abboutique de l’abbaye aux Dames ».

 

A « L’abboutique » de l’Abbaye aux Dames – La cité musicale, Thomas Brosset (journaliste) était présent pour cette séance de dédicaces, présentation du livre qu’il a écrit pour Véronique Murcia. La maison d’édition « Le Croît Vif » a ainsi permis à ce journaliste de récupérer la mémoire et le témoignage de Véronique, afin de concocter le tout et de faire paraître « Prison de femmes », bien sûr il s’agit de la prison « Maison d’arrêt » de Saintes.

Pour ce journaliste qui avait couvert les assises au profit de son journal « Sud-Ouest », c’était devenu incontournable que de témoigner à sa manière le violent vécu d’une femme de chez nous.

 

5 - Zoom histoire investigation, vous aimez....! Qui sera " Miss Saintes 2014 "...? - Violence & Prison = Femme violentée
5 - Zoom histoire investigation, vous aimez....! Qui sera " Miss Saintes 2014 "...? - Violence & Prison = Femme violentée

Voir les commentaires

3 - " Le Bistrot des Héros " à Saintes ... Nouveau souffle

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Nouveau souffle sur le cours national, avec Richard Miramond & Sarah, immersion dans leur établissement ouvert ce 3 novembre

« Le Bistrot des Héros »

 

3 - " Le Bistrot des Héros " à Saintes ... Nouveau souffle

Richard & Sarah nous arrivent du Var, ils étaient tous les deux dans la restauration et leur union se poursuit à Saintes, mais écoutons-les et surtout une question leur est posée.. Pourquoi avoir délaissé le précédent nom de ce café restaurant « Le Palissy » ?

« Nous avons voulu repartir dans une nouvelle direction, donner un nouveau souffle à cet établissement. C’est un nouveau concept, en fait c’est un peu la représentation de cet univers qui s’est fait connaître par la B.D, tous ces héros très appréciés depuis les années 60 à nos jours ».

 

3 - " Le Bistrot des Héros " à Saintes ... Nouveau souffle
3 - " Le Bistrot des Héros " à Saintes ... Nouveau souffle

Depuis le Var vous êtes venus installer votre savoir-faire à Saintes, quelle en est la motivation… ?

« Suite à un déplacement en Saintonge, venant visiter des parents à Saintes, nous avons adoré cette ville et alors tout s’est vite enchaîné, après avoir repérer deux établissements possibles, nous avons opté pour celui-ci, qui, à ce qu’il semble est le mieux placé. Mais avant notre décision de nous y installer nous avons observé ce qui se passait en restauration dans ce secteur »

A qui pouvons-nous recommander votre café-restaurant… ?

« Malgré notre enseigne, notre établissement peut recevoir une clientèle très diversifiée. Pour cet accueil et le service il y aura…  deux personnes en salle deux personnes en cuisine, bien sûr nous en faisons partie ».

 

Merci Sarah et Richard et à bientôt.

 

Horaires de l’établissement :

8 h à 15 h et de 18 h à la fermeture.

Ouverture du lundi au samedi.

Mail : richard_miramond@hotmail.com

A quelques-pas de nos nouveaux restaurateurs, nous pouvons donc revenir sur Bernard Palissy, sur le pont du même nom...........

A quelques-pas de nos nouveaux restaurateurs, nous pouvons donc revenir sur Bernard Palissy, sur le pont du même nom...........

Des travaux sur le fameux pont (voir sa plaque commémorative située face aux Galeries Lafayette) cela nous amène automatiquement sur le plus beau fleuve du " royaume " de France, notre Charente, et cela nous fait aussi penser à la nature ......... sur ces petits détails du quotidien.
Des travaux sur le fameux pont (voir sa plaque commémorative située face aux Galeries Lafayette) cela nous amène automatiquement sur le plus beau fleuve du " royaume " de France, notre Charente, et cela nous fait aussi penser à la nature ......... sur ces petits détails du quotidien.

Des travaux sur le fameux pont (voir sa plaque commémorative située face aux Galeries Lafayette) cela nous amène automatiquement sur le plus beau fleuve du " royaume " de France, notre Charente, et cela nous fait aussi penser à la nature ......... sur ces petits détails du quotidien.

3 - " Le Bistrot des Héros " à Saintes ... Nouveau souffle
3 - " Le Bistrot des Héros " à Saintes ... Nouveau souffle

************************************

************************************

Et toujours.... à la recherche d'ndices autour d'un crash

Si vous aimez ce thème, revenez demain mercredi soir, zoom sur les pièces d'un avion " Mosquito " crashé en juillet 1944

sur le sol des éléments, fragments, qui vous raconteront une histoire au travers les secondes et les minutes d'un crash......

sur le sol des éléments, fragments, qui vous raconteront une histoire au travers les secondes et les minutes d'un crash......

Voir les commentaires

31 - Saintongeais en Touraine = Châteaux - Simple touriste en un humble hameau : St Sauvant

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Court séjour dans les cours royales en Touraine

Depuis St Martin de Tours, les Roys de France ont aimé séjourner autour de la Loire, soit en domicile fixe avant Paris, soit en cour mouvante, au gré de leurs loisirs et de leurs guerres.

Chenonceau et Chambord, surtout celui-ci avec son escalier à double circonvolutions, qui nous laissent  étonnés, mais pas si longtemps que cela, ont retenu l'attention des touristes saintongeais, aussi Culture-Histoire a noté quelques signes lapidaires et bien sûr a rencontré un fameux Charentais... Bernard Palissy.
Chenonceau et Chambord, surtout celui-ci avec son escalier à double circonvolutions, qui nous laissent  étonnés, mais pas si longtemps que cela, ont retenu l'attention des touristes saintongeais, aussi Culture-Histoire a noté quelques signes lapidaires et bien sûr a rencontré un fameux Charentais... Bernard Palissy.
Chenonceau et Chambord, surtout celui-ci avec son escalier à double circonvolutions, qui nous laissent  étonnés, mais pas si longtemps que cela, ont retenu l'attention des touristes saintongeais, aussi Culture-Histoire a noté quelques signes lapidaires et bien sûr a rencontré un fameux Charentais... Bernard Palissy.
Chenonceau et Chambord, surtout celui-ci avec son escalier à double circonvolutions, qui nous laissent  étonnés, mais pas si longtemps que cela, ont retenu l'attention des touristes saintongeais, aussi Culture-Histoire a noté quelques signes lapidaires et bien sûr a rencontré un fameux Charentais... Bernard Palissy.
Chenonceau et Chambord, surtout celui-ci avec son escalier à double circonvolutions, qui nous laissent  étonnés, mais pas si longtemps que cela, ont retenu l'attention des touristes saintongeais, aussi Culture-Histoire a noté quelques signes lapidaires et bien sûr a rencontré un fameux Charentais... Bernard Palissy.
Chenonceau et Chambord, surtout celui-ci avec son escalier à double circonvolutions, qui nous laissent  étonnés, mais pas si longtemps que cela, ont retenu l'attention des touristes saintongeais, aussi Culture-Histoire a noté quelques signes lapidaires et bien sûr a rencontré un fameux Charentais... Bernard Palissy.
Chenonceau et Chambord, surtout celui-ci avec son escalier à double circonvolutions, qui nous laissent  étonnés, mais pas si longtemps que cela, ont retenu l'attention des touristes saintongeais, aussi Culture-Histoire a noté quelques signes lapidaires et bien sûr a rencontré un fameux Charentais... Bernard Palissy.
Chenonceau et Chambord, surtout celui-ci avec son escalier à double circonvolutions, qui nous laissent  étonnés, mais pas si longtemps que cela, ont retenu l'attention des touristes saintongeais, aussi Culture-Histoire a noté quelques signes lapidaires et bien sûr a rencontré un fameux Charentais... Bernard Palissy.
Chenonceau et Chambord, surtout celui-ci avec son escalier à double circonvolutions, qui nous laissent  étonnés, mais pas si longtemps que cela, ont retenu l'attention des touristes saintongeais, aussi Culture-Histoire a noté quelques signes lapidaires et bien sûr a rencontré un fameux Charentais... Bernard Palissy.
Chenonceau et Chambord, surtout celui-ci avec son escalier à double circonvolutions, qui nous laissent  étonnés, mais pas si longtemps que cela, ont retenu l'attention des touristes saintongeais, aussi Culture-Histoire a noté quelques signes lapidaires et bien sûr a rencontré un fameux Charentais... Bernard Palissy.
Chenonceau et Chambord, surtout celui-ci avec son escalier à double circonvolutions, qui nous laissent  étonnés, mais pas si longtemps que cela, ont retenu l'attention des touristes saintongeais, aussi Culture-Histoire a noté quelques signes lapidaires et bien sûr a rencontré un fameux Charentais... Bernard Palissy.
Chenonceau et Chambord, surtout celui-ci avec son escalier à double circonvolutions, qui nous laissent  étonnés, mais pas si longtemps que cela, ont retenu l'attention des touristes saintongeais, aussi Culture-Histoire a noté quelques signes lapidaires et bien sûr a rencontré un fameux Charentais... Bernard Palissy.
Chenonceau et Chambord, surtout celui-ci avec son escalier à double circonvolutions, qui nous laissent  étonnés, mais pas si longtemps que cela, ont retenu l'attention des touristes saintongeais, aussi Culture-Histoire a noté quelques signes lapidaires et bien sûr a rencontré un fameux Charentais... Bernard Palissy.
Chenonceau et Chambord, surtout celui-ci avec son escalier à double circonvolutions, qui nous laissent  étonnés, mais pas si longtemps que cela, ont retenu l'attention des touristes saintongeais, aussi Culture-Histoire a noté quelques signes lapidaires et bien sûr a rencontré un fameux Charentais... Bernard Palissy.
Chenonceau et Chambord, surtout celui-ci avec son escalier à double circonvolutions, qui nous laissent  étonnés, mais pas si longtemps que cela, ont retenu l'attention des touristes saintongeais, aussi Culture-Histoire a noté quelques signes lapidaires et bien sûr a rencontré un fameux Charentais... Bernard Palissy.
Chenonceau et Chambord, surtout celui-ci avec son escalier à double circonvolutions, qui nous laissent  étonnés, mais pas si longtemps que cela, ont retenu l'attention des touristes saintongeais, aussi Culture-Histoire a noté quelques signes lapidaires et bien sûr a rencontré un fameux Charentais... Bernard Palissy.
Chenonceau et Chambord, surtout celui-ci avec son escalier à double circonvolutions, qui nous laissent  étonnés, mais pas si longtemps que cela, ont retenu l'attention des touristes saintongeais, aussi Culture-Histoire a noté quelques signes lapidaires et bien sûr a rencontré un fameux Charentais... Bernard Palissy.

Chenonceau et Chambord, surtout celui-ci avec son escalier à double circonvolutions, qui nous laissent étonnés, mais pas si longtemps que cela, ont retenu l'attention des touristes saintongeais, aussi Culture-Histoire a noté quelques signes lapidaires et bien sûr a rencontré un fameux Charentais... Bernard Palissy.

Toujours à Chambord, rencontre au hasard des étages avec la fameuse Salamandre, un petit ange, peut-être gardien de certains secrets, d'histoire ou d'alcôves, puis la gendarmerie à cheval, avec deux gendarmette et de belles queues de " cheval ", enfin  cet équipage de militaires préfigure peut-être la " Police municipale montée " de Saintes.
Toujours à Chambord, rencontre au hasard des étages avec la fameuse Salamandre, un petit ange, peut-être gardien de certains secrets, d'histoire ou d'alcôves, puis la gendarmerie à cheval, avec deux gendarmette et de belles queues de " cheval ", enfin  cet équipage de militaires préfigure peut-être la " Police municipale montée " de Saintes.
Toujours à Chambord, rencontre au hasard des étages avec la fameuse Salamandre, un petit ange, peut-être gardien de certains secrets, d'histoire ou d'alcôves, puis la gendarmerie à cheval, avec deux gendarmette et de belles queues de " cheval ", enfin  cet équipage de militaires préfigure peut-être la " Police municipale montée " de Saintes.
Toujours à Chambord, rencontre au hasard des étages avec la fameuse Salamandre, un petit ange, peut-être gardien de certains secrets, d'histoire ou d'alcôves, puis la gendarmerie à cheval, avec deux gendarmette et de belles queues de " cheval ", enfin  cet équipage de militaires préfigure peut-être la " Police municipale montée " de Saintes.
Toujours à Chambord, rencontre au hasard des étages avec la fameuse Salamandre, un petit ange, peut-être gardien de certains secrets, d'histoire ou d'alcôves, puis la gendarmerie à cheval, avec deux gendarmette et de belles queues de " cheval ", enfin  cet équipage de militaires préfigure peut-être la " Police municipale montée " de Saintes.
Toujours à Chambord, rencontre au hasard des étages avec la fameuse Salamandre, un petit ange, peut-être gardien de certains secrets, d'histoire ou d'alcôves, puis la gendarmerie à cheval, avec deux gendarmette et de belles queues de " cheval ", enfin  cet équipage de militaires préfigure peut-être la " Police municipale montée " de Saintes.
Toujours à Chambord, rencontre au hasard des étages avec la fameuse Salamandre, un petit ange, peut-être gardien de certains secrets, d'histoire ou d'alcôves, puis la gendarmerie à cheval, avec deux gendarmette et de belles queues de " cheval ", enfin  cet équipage de militaires préfigure peut-être la " Police municipale montée " de Saintes.

Toujours à Chambord, rencontre au hasard des étages avec la fameuse Salamandre, un petit ange, peut-être gardien de certains secrets, d'histoire ou d'alcôves, puis la gendarmerie à cheval, avec deux gendarmette et de belles queues de " cheval ", enfin cet équipage de militaires préfigure peut-être la " Police municipale montée " de Saintes.

Et avant de quitter cette belle région pour retourner sur " nos " terres de Saintonge, un petit tour au pays des châteaux en modèles réduits, où cet art demeure grand. Construction d'une quarantaine de petits " bijoux de pierre " en 1996 et seulement en 2014 a commencé leur restauration.
Et avant de quitter cette belle région pour retourner sur " nos " terres de Saintonge, un petit tour au pays des châteaux en modèles réduits, où cet art demeure grand. Construction d'une quarantaine de petits " bijoux de pierre " en 1996 et seulement en 2014 a commencé leur restauration.
Et avant de quitter cette belle région pour retourner sur " nos " terres de Saintonge, un petit tour au pays des châteaux en modèles réduits, où cet art demeure grand. Construction d'une quarantaine de petits " bijoux de pierre " en 1996 et seulement en 2014 a commencé leur restauration.
Et avant de quitter cette belle région pour retourner sur " nos " terres de Saintonge, un petit tour au pays des châteaux en modèles réduits, où cet art demeure grand. Construction d'une quarantaine de petits " bijoux de pierre " en 1996 et seulement en 2014 a commencé leur restauration.

Et avant de quitter cette belle région pour retourner sur " nos " terres de Saintonge, un petit tour au pays des châteaux en modèles réduits, où cet art demeure grand. Construction d'une quarantaine de petits " bijoux de pierre " en 1996 et seulement en 2014 a commencé leur restauration.

31 - Saintongeais en Touraine = Châteaux -  Simple touriste en un humble hameau : St Sauvant
31 - Saintongeais en Touraine = Châteaux -  Simple touriste en un humble hameau : St Sauvant
31 - Saintongeais en Touraine = Châteaux -  Simple touriste en un humble hameau : St Sauvant
31 - Saintongeais en Touraine = Châteaux -  Simple touriste en un humble hameau : St Sauvant
31 - Saintongeais en Touraine = Châteaux -  Simple touriste en un humble hameau : St Sauvant
31 - Saintongeais en Touraine = Châteaux -  Simple touriste en un humble hameau : St Sauvant

********************************

********************************

La B.A.C ou les chevaux..!

Peut-être les deux Monsieur le Maire de.... Saintes..... !

Monsieur le Maire de Saintes, J-P M, vient d'écrire au Ministre de l'intérieur.

Trop d'incivilités, voire de batailles rangées dans la nuit, alors il nous faut le retour des hommes du commissariat la nuit: La fameuse Brigade Anti Criminalité.

Mais cela ne perturbe nullement le recrutement de renfort pour la Police Municipale.

" On attend la réponse "

*****************************************

*****************************************

Au pays de Gustave Fort

Homme d'état et érudit saintongeais

Passage dans son village......

Au centre de ce petit village charentais, une " petite " église dédié à St Sylvain. Bien sûr l'occasion y fut bonne pour relever quelques marques de tailleurs de pierres. Dommage que son intérieur un peu négligé dans sa mise en valeur..... Cet édifice sert-il toujours au culte...?
Au centre de ce petit village charentais, une " petite " église dédié à St Sylvain. Bien sûr l'occasion y fut bonne pour relever quelques marques de tailleurs de pierres. Dommage que son intérieur un peu négligé dans sa mise en valeur..... Cet édifice sert-il toujours au culte...?
Au centre de ce petit village charentais, une " petite " église dédié à St Sylvain. Bien sûr l'occasion y fut bonne pour relever quelques marques de tailleurs de pierres. Dommage que son intérieur un peu négligé dans sa mise en valeur..... Cet édifice sert-il toujours au culte...?
Au centre de ce petit village charentais, une " petite " église dédié à St Sylvain. Bien sûr l'occasion y fut bonne pour relever quelques marques de tailleurs de pierres. Dommage que son intérieur un peu négligé dans sa mise en valeur..... Cet édifice sert-il toujours au culte...?
Au centre de ce petit village charentais, une " petite " église dédié à St Sylvain. Bien sûr l'occasion y fut bonne pour relever quelques marques de tailleurs de pierres. Dommage que son intérieur un peu négligé dans sa mise en valeur..... Cet édifice sert-il toujours au culte...?

Au centre de ce petit village charentais, une " petite " église dédié à St Sylvain. Bien sûr l'occasion y fut bonne pour relever quelques marques de tailleurs de pierres. Dommage que son intérieur un peu négligé dans sa mise en valeur..... Cet édifice sert-il toujours au culte...?

Voir les commentaires

29 - Belles rencontres de Culture-Histoire..... Hommes et femmes de ce monde...

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Depuis 2006

Quelques têtes croisées...

Josiane Balsako, Danièle Evenou, Patrick Cohen, Adriana (Ex Karembeu), Alain Pompidou, Ségolène Royal,  Dominique Bussereau,  Nadine Trintignant, Michel Lis,  Catherine Servan Schreiber,  Jean-Louis Debré, Christian Prouteau, Macha Méryl et bien d'autres mais plus locaux.... Mais sans oublier Miss France 2014 à Saintes. Bien sûr toutes ces personnes... personnalités, ont été rencontrées au sein de notre belle cité saintongeaise.
Josiane Balsako, Danièle Evenou, Patrick Cohen, Adriana (Ex Karembeu), Alain Pompidou, Ségolène Royal,  Dominique Bussereau,  Nadine Trintignant, Michel Lis,  Catherine Servan Schreiber,  Jean-Louis Debré, Christian Prouteau, Macha Méryl et bien d'autres mais plus locaux.... Mais sans oublier Miss France 2014 à Saintes. Bien sûr toutes ces personnes... personnalités, ont été rencontrées au sein de notre belle cité saintongeaise.
Josiane Balsako, Danièle Evenou, Patrick Cohen, Adriana (Ex Karembeu), Alain Pompidou, Ségolène Royal,  Dominique Bussereau,  Nadine Trintignant, Michel Lis,  Catherine Servan Schreiber,  Jean-Louis Debré, Christian Prouteau, Macha Méryl et bien d'autres mais plus locaux.... Mais sans oublier Miss France 2014 à Saintes. Bien sûr toutes ces personnes... personnalités, ont été rencontrées au sein de notre belle cité saintongeaise.
Josiane Balsako, Danièle Evenou, Patrick Cohen, Adriana (Ex Karembeu), Alain Pompidou, Ségolène Royal,  Dominique Bussereau,  Nadine Trintignant, Michel Lis,  Catherine Servan Schreiber,  Jean-Louis Debré, Christian Prouteau, Macha Méryl et bien d'autres mais plus locaux.... Mais sans oublier Miss France 2014 à Saintes. Bien sûr toutes ces personnes... personnalités, ont été rencontrées au sein de notre belle cité saintongeaise.
Josiane Balsako, Danièle Evenou, Patrick Cohen, Adriana (Ex Karembeu), Alain Pompidou, Ségolène Royal,  Dominique Bussereau,  Nadine Trintignant, Michel Lis,  Catherine Servan Schreiber,  Jean-Louis Debré, Christian Prouteau, Macha Méryl et bien d'autres mais plus locaux.... Mais sans oublier Miss France 2014 à Saintes. Bien sûr toutes ces personnes... personnalités, ont été rencontrées au sein de notre belle cité saintongeaise.
Josiane Balsako, Danièle Evenou, Patrick Cohen, Adriana (Ex Karembeu), Alain Pompidou, Ségolène Royal,  Dominique Bussereau,  Nadine Trintignant, Michel Lis,  Catherine Servan Schreiber,  Jean-Louis Debré, Christian Prouteau, Macha Méryl et bien d'autres mais plus locaux.... Mais sans oublier Miss France 2014 à Saintes. Bien sûr toutes ces personnes... personnalités, ont été rencontrées au sein de notre belle cité saintongeaise.
Josiane Balsako, Danièle Evenou, Patrick Cohen, Adriana (Ex Karembeu), Alain Pompidou, Ségolène Royal,  Dominique Bussereau,  Nadine Trintignant, Michel Lis,  Catherine Servan Schreiber,  Jean-Louis Debré, Christian Prouteau, Macha Méryl et bien d'autres mais plus locaux.... Mais sans oublier Miss France 2014 à Saintes. Bien sûr toutes ces personnes... personnalités, ont été rencontrées au sein de notre belle cité saintongeaise.
Josiane Balsako, Danièle Evenou, Patrick Cohen, Adriana (Ex Karembeu), Alain Pompidou, Ségolène Royal,  Dominique Bussereau,  Nadine Trintignant, Michel Lis,  Catherine Servan Schreiber,  Jean-Louis Debré, Christian Prouteau, Macha Méryl et bien d'autres mais plus locaux.... Mais sans oublier Miss France 2014 à Saintes. Bien sûr toutes ces personnes... personnalités, ont été rencontrées au sein de notre belle cité saintongeaise.
Josiane Balsako, Danièle Evenou, Patrick Cohen, Adriana (Ex Karembeu), Alain Pompidou, Ségolène Royal,  Dominique Bussereau,  Nadine Trintignant, Michel Lis,  Catherine Servan Schreiber,  Jean-Louis Debré, Christian Prouteau, Macha Méryl et bien d'autres mais plus locaux.... Mais sans oublier Miss France 2014 à Saintes. Bien sûr toutes ces personnes... personnalités, ont été rencontrées au sein de notre belle cité saintongeaise.
Josiane Balsako, Danièle Evenou, Patrick Cohen, Adriana (Ex Karembeu), Alain Pompidou, Ségolène Royal,  Dominique Bussereau,  Nadine Trintignant, Michel Lis,  Catherine Servan Schreiber,  Jean-Louis Debré, Christian Prouteau, Macha Méryl et bien d'autres mais plus locaux.... Mais sans oublier Miss France 2014 à Saintes. Bien sûr toutes ces personnes... personnalités, ont été rencontrées au sein de notre belle cité saintongeaise.
Josiane Balsako, Danièle Evenou, Patrick Cohen, Adriana (Ex Karembeu), Alain Pompidou, Ségolène Royal,  Dominique Bussereau,  Nadine Trintignant, Michel Lis,  Catherine Servan Schreiber,  Jean-Louis Debré, Christian Prouteau, Macha Méryl et bien d'autres mais plus locaux.... Mais sans oublier Miss France 2014 à Saintes. Bien sûr toutes ces personnes... personnalités, ont été rencontrées au sein de notre belle cité saintongeaise.
Josiane Balsako, Danièle Evenou, Patrick Cohen, Adriana (Ex Karembeu), Alain Pompidou, Ségolène Royal,  Dominique Bussereau,  Nadine Trintignant, Michel Lis,  Catherine Servan Schreiber,  Jean-Louis Debré, Christian Prouteau, Macha Méryl et bien d'autres mais plus locaux.... Mais sans oublier Miss France 2014 à Saintes. Bien sûr toutes ces personnes... personnalités, ont été rencontrées au sein de notre belle cité saintongeaise.
Josiane Balsako, Danièle Evenou, Patrick Cohen, Adriana (Ex Karembeu), Alain Pompidou, Ségolène Royal,  Dominique Bussereau,  Nadine Trintignant, Michel Lis,  Catherine Servan Schreiber,  Jean-Louis Debré, Christian Prouteau, Macha Méryl et bien d'autres mais plus locaux.... Mais sans oublier Miss France 2014 à Saintes. Bien sûr toutes ces personnes... personnalités, ont été rencontrées au sein de notre belle cité saintongeaise.

Josiane Balsako, Danièle Evenou, Patrick Cohen, Adriana (Ex Karembeu), Alain Pompidou, Ségolène Royal, Dominique Bussereau, Nadine Trintignant, Michel Lis, Catherine Servan Schreiber, Jean-Louis Debré, Christian Prouteau, Macha Méryl et bien d'autres mais plus locaux.... Mais sans oublier Miss France 2014 à Saintes. Bien sûr toutes ces personnes... personnalités, ont été rencontrées au sein de notre belle cité saintongeaise.

Voir les commentaires

26 - Avec " Victoria Studios "... Salon " Mariage & Pacs - Avec Caritas.... du théâtre solidaire - Croix rouge et Bleuet de France.... Même combat...!

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Organisé par une agence de La Rochelle

***************************

Un salon où l'on trouve tout pour se marier, se pacser.. voire s'unir...

Beaucoup de monde à " Mendès France / Saintes ", bien sûr pas vraiment des promeneurs, mais plutôt des clients potentiels.

Zoom sur le temps fort de ces deux jours: Défilé en mode mariage.... avec les " mannequins " de Victoria Studio

Avant de quitter cet espace, où le défilé de 15 h 30 s'est terminé sur.... " .. On va s'aimer (de Gilbert Montaigné).. " regard dans les allées où régnait une dynamique, les visiteurs étaient souvent jeunes (quand on aime on reste jeune), mais avec une certaine fébrilité pour les futurs mariés et pacsés... normal car c'est la plus belle aventure de la vie.
Avant de quitter cet espace, où le défilé de 15 h 30 s'est terminé sur.... " .. On va s'aimer (de Gilbert Montaigné).. " regard dans les allées où régnait une dynamique, les visiteurs étaient souvent jeunes (quand on aime on reste jeune), mais avec une certaine fébrilité pour les futurs mariés et pacsés... normal car c'est la plus belle aventure de la vie.
Avant de quitter cet espace, où le défilé de 15 h 30 s'est terminé sur.... " .. On va s'aimer (de Gilbert Montaigné).. " regard dans les allées où régnait une dynamique, les visiteurs étaient souvent jeunes (quand on aime on reste jeune), mais avec une certaine fébrilité pour les futurs mariés et pacsés... normal car c'est la plus belle aventure de la vie.
Avant de quitter cet espace, où le défilé de 15 h 30 s'est terminé sur.... " .. On va s'aimer (de Gilbert Montaigné).. " regard dans les allées où régnait une dynamique, les visiteurs étaient souvent jeunes (quand on aime on reste jeune), mais avec une certaine fébrilité pour les futurs mariés et pacsés... normal car c'est la plus belle aventure de la vie.
Avant de quitter cet espace, où le défilé de 15 h 30 s'est terminé sur.... " .. On va s'aimer (de Gilbert Montaigné).. " regard dans les allées où régnait une dynamique, les visiteurs étaient souvent jeunes (quand on aime on reste jeune), mais avec une certaine fébrilité pour les futurs mariés et pacsés... normal car c'est la plus belle aventure de la vie.
Avant de quitter cet espace, où le défilé de 15 h 30 s'est terminé sur.... " .. On va s'aimer (de Gilbert Montaigné).. " regard dans les allées où régnait une dynamique, les visiteurs étaient souvent jeunes (quand on aime on reste jeune), mais avec une certaine fébrilité pour les futurs mariés et pacsés... normal car c'est la plus belle aventure de la vie.
Avant de quitter cet espace, où le défilé de 15 h 30 s'est terminé sur.... " .. On va s'aimer (de Gilbert Montaigné).. " regard dans les allées où régnait une dynamique, les visiteurs étaient souvent jeunes (quand on aime on reste jeune), mais avec une certaine fébrilité pour les futurs mariés et pacsés... normal car c'est la plus belle aventure de la vie.
Avant de quitter cet espace, où le défilé de 15 h 30 s'est terminé sur.... " .. On va s'aimer (de Gilbert Montaigné).. " regard dans les allées où régnait une dynamique, les visiteurs étaient souvent jeunes (quand on aime on reste jeune), mais avec une certaine fébrilité pour les futurs mariés et pacsés... normal car c'est la plus belle aventure de la vie.
Avant de quitter cet espace, où le défilé de 15 h 30 s'est terminé sur.... " .. On va s'aimer (de Gilbert Montaigné).. " regard dans les allées où régnait une dynamique, les visiteurs étaient souvent jeunes (quand on aime on reste jeune), mais avec une certaine fébrilité pour les futurs mariés et pacsés... normal car c'est la plus belle aventure de la vie.
Avant de quitter cet espace, où le défilé de 15 h 30 s'est terminé sur.... " .. On va s'aimer (de Gilbert Montaigné).. " regard dans les allées où régnait une dynamique, les visiteurs étaient souvent jeunes (quand on aime on reste jeune), mais avec une certaine fébrilité pour les futurs mariés et pacsés... normal car c'est la plus belle aventure de la vie.
Avant de quitter cet espace, où le défilé de 15 h 30 s'est terminé sur.... " .. On va s'aimer (de Gilbert Montaigné).. " regard dans les allées où régnait une dynamique, les visiteurs étaient souvent jeunes (quand on aime on reste jeune), mais avec une certaine fébrilité pour les futurs mariés et pacsés... normal car c'est la plus belle aventure de la vie.
Avant de quitter cet espace, où le défilé de 15 h 30 s'est terminé sur.... " .. On va s'aimer (de Gilbert Montaigné).. " regard dans les allées où régnait une dynamique, les visiteurs étaient souvent jeunes (quand on aime on reste jeune), mais avec une certaine fébrilité pour les futurs mariés et pacsés... normal car c'est la plus belle aventure de la vie.
Avant de quitter cet espace, où le défilé de 15 h 30 s'est terminé sur.... " .. On va s'aimer (de Gilbert Montaigné).. " regard dans les allées où régnait une dynamique, les visiteurs étaient souvent jeunes (quand on aime on reste jeune), mais avec une certaine fébrilité pour les futurs mariés et pacsés... normal car c'est la plus belle aventure de la vie.
Avant de quitter cet espace, où le défilé de 15 h 30 s'est terminé sur.... " .. On va s'aimer (de Gilbert Montaigné).. " regard dans les allées où régnait une dynamique, les visiteurs étaient souvent jeunes (quand on aime on reste jeune), mais avec une certaine fébrilité pour les futurs mariés et pacsés... normal car c'est la plus belle aventure de la vie.
Avant de quitter cet espace, où le défilé de 15 h 30 s'est terminé sur.... " .. On va s'aimer (de Gilbert Montaigné).. " regard dans les allées où régnait une dynamique, les visiteurs étaient souvent jeunes (quand on aime on reste jeune), mais avec une certaine fébrilité pour les futurs mariés et pacsés... normal car c'est la plus belle aventure de la vie.
Avant de quitter cet espace, où le défilé de 15 h 30 s'est terminé sur.... " .. On va s'aimer (de Gilbert Montaigné).. " regard dans les allées où régnait une dynamique, les visiteurs étaient souvent jeunes (quand on aime on reste jeune), mais avec une certaine fébrilité pour les futurs mariés et pacsés... normal car c'est la plus belle aventure de la vie.
Avant de quitter cet espace, où le défilé de 15 h 30 s'est terminé sur.... " .. On va s'aimer (de Gilbert Montaigné).. " regard dans les allées où régnait une dynamique, les visiteurs étaient souvent jeunes (quand on aime on reste jeune), mais avec une certaine fébrilité pour les futurs mariés et pacsés... normal car c'est la plus belle aventure de la vie.
Avant de quitter cet espace, où le défilé de 15 h 30 s'est terminé sur.... " .. On va s'aimer (de Gilbert Montaigné).. " regard dans les allées où régnait une dynamique, les visiteurs étaient souvent jeunes (quand on aime on reste jeune), mais avec une certaine fébrilité pour les futurs mariés et pacsés... normal car c'est la plus belle aventure de la vie.

Avant de quitter cet espace, où le défilé de 15 h 30 s'est terminé sur.... " .. On va s'aimer (de Gilbert Montaigné).. " regard dans les allées où régnait une dynamique, les visiteurs étaient souvent jeunes (quand on aime on reste jeune), mais avec une certaine fébrilité pour les futurs mariés et pacsés... normal car c'est la plus belle aventure de la vie.

La dame " aux chapeaux " est une commerçante de la rue St Michel à Saintes.
La dame " aux chapeaux " est une commerçante de la rue St Michel à Saintes.

La dame " aux chapeaux " est une commerçante de la rue St Michel à Saintes.

******************************

******************************

Quittons le beau linge et les planches pour nous retrouver au théâtre..... avec " Les pigeons "

La salle Geoffroy Martel avait semblé très accueillante, en effet beaucoup de monde pour ce spectacle auquel les spectateurs avaient été conviés par le " Secours Catholique ". Très bien organisé, en effet l'entracte avait permis une pause au (encore) bon soleil de l'arrière saison, malgré le changement d'heure. Mais sur scène, pour cette pièce intitulée " Les pigeons ", qui allait être le ou les pigeons...? En effet, à un moment donner on frappe à la porte...  " Qui c'est... ? "... " C'est l'agent du fisc ... " (en l'occurrence le contribuable, dans la vie, Monsieur Rendu). Les acteurs semblaient bien des personnes de qualité, alors ce fut certainement de bons moments vécus par les spectateurs. Mais quittons la salle et à l'extérieur, en ce " Jour du Seigneur " basculons vers le... " Jour du patrimoine ".
La salle Geoffroy Martel avait semblé très accueillante, en effet beaucoup de monde pour ce spectacle auquel les spectateurs avaient été conviés par le " Secours Catholique ". Très bien organisé, en effet l'entracte avait permis une pause au (encore) bon soleil de l'arrière saison, malgré le changement d'heure. Mais sur scène, pour cette pièce intitulée " Les pigeons ", qui allait être le ou les pigeons...? En effet, à un moment donner on frappe à la porte...  " Qui c'est... ? "... " C'est l'agent du fisc ... " (en l'occurrence le contribuable, dans la vie, Monsieur Rendu). Les acteurs semblaient bien des personnes de qualité, alors ce fut certainement de bons moments vécus par les spectateurs. Mais quittons la salle et à l'extérieur, en ce " Jour du Seigneur " basculons vers le... " Jour du patrimoine ".

La salle Geoffroy Martel avait semblé très accueillante, en effet beaucoup de monde pour ce spectacle auquel les spectateurs avaient été conviés par le " Secours Catholique ". Très bien organisé, en effet l'entracte avait permis une pause au (encore) bon soleil de l'arrière saison, malgré le changement d'heure. Mais sur scène, pour cette pièce intitulée " Les pigeons ", qui allait être le ou les pigeons...? En effet, à un moment donner on frappe à la porte... " Qui c'est... ? "... " C'est l'agent du fisc ... " (en l'occurrence le contribuable, dans la vie, Monsieur Rendu). Les acteurs semblaient bien des personnes de qualité, alors ce fut certainement de bons moments vécus par les spectateurs. Mais quittons la salle et à l'extérieur, en ce " Jour du Seigneur " basculons vers le... " Jour du patrimoine ".

Tant que nous sommes dans le patrimoine, SUITE des investigations historiques, récentes, à Ecurat, pour les amateurs/ CRASH.
Tant que nous sommes dans le patrimoine, SUITE des investigations historiques, récentes, à Ecurat, pour les amateurs/ CRASH.

Tant que nous sommes dans le patrimoine, SUITE des investigations historiques, récentes, à Ecurat, pour les amateurs/ CRASH.

Pour cette dernière immersion, cela prouve que l'histoire n'est jamais finie.... rendez-vous est donné aux historiens d'investigations de terrain, dans 30 ans pour le centenaire de ce crash, mais bien sûr il n'y aura plus aucune collusion avec les chercheurs de ce jour et ceux de ... ++++ tard. Tout au moins en rencontre sur les sites.
Pour cette dernière immersion, cela prouve que l'histoire n'est jamais finie.... rendez-vous est donné aux historiens d'investigations de terrain, dans 30 ans pour le centenaire de ce crash, mais bien sûr il n'y aura plus aucune collusion avec les chercheurs de ce jour et ceux de ... ++++ tard. Tout au moins en rencontre sur les sites.
Pour cette dernière immersion, cela prouve que l'histoire n'est jamais finie.... rendez-vous est donné aux historiens d'investigations de terrain, dans 30 ans pour le centenaire de ce crash, mais bien sûr il n'y aura plus aucune collusion avec les chercheurs de ce jour et ceux de ... ++++ tard. Tout au moins en rencontre sur les sites.
Pour cette dernière immersion, cela prouve que l'histoire n'est jamais finie.... rendez-vous est donné aux historiens d'investigations de terrain, dans 30 ans pour le centenaire de ce crash, mais bien sûr il n'y aura plus aucune collusion avec les chercheurs de ce jour et ceux de ... ++++ tard. Tout au moins en rencontre sur les sites.

Pour cette dernière immersion, cela prouve que l'histoire n'est jamais finie.... rendez-vous est donné aux historiens d'investigations de terrain, dans 30 ans pour le centenaire de ce crash, mais bien sûr il n'y aura plus aucune collusion avec les chercheurs de ce jour et ceux de ... ++++ tard. Tout au moins en rencontre sur les sites.

*******************************

+++++++++++++++++++++

" Croix rouge & Bleuet de France "

Notre second suit toujours notre premier

Annonçant le " 11 novembre " la collecte va commencer sur la voie publique, réservons-leur bon accueil.

26 - Avec " Victoria Studios "... Salon " Mariage & Pacs - Avec Caritas.... du théâtre solidaire - Croix rouge et Bleuet de France.... Même combat...!
26 - Avec " Victoria Studios "... Salon " Mariage & Pacs - Avec Caritas.... du théâtre solidaire - Croix rouge et Bleuet de France.... Même combat...!

Voir les commentaires

23 - Dédicaces au jeu des cartes.... postales - Un handicapé verbalisé.... - Amour et des mots.... - Marché de Saintes: Concertation bruyante - Ecurat: Souvenir de mémoire - Anne Bert écrit contre la mort " tabou " - La bête....

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Saintes encartée...

Un livre et une expo qui marchent

" Saintes il y a 100 ans... "

Les cartes postales racontent Saintes, il y a 100 ans. A l'expo les permanents s'activent pour rendre vivante leurs panneaux de présentations, vendre le livre et surtout signer des dédicaces. Ainsi ce jour l'auteur de C-H s'est vu dédicacé son livre, mais il manquait le griffe de Frédéric Morin, un des trois auteurs, et de bien d'autres petites mains....

Les cartes postales racontent Saintes, il y a 100 ans. A l'expo les permanents s'activent pour rendre vivante leurs panneaux de présentations, vendre le livre et surtout signer des dédicaces. Ainsi ce jour l'auteur de C-H s'est vu dédicacé son livre, mais il manquait le griffe de Frédéric Morin, un des trois auteurs, et de bien d'autres petites mains....

*******************************

*******************************

P.V mérité

Un automobiliste atteint d'un handicap aurait été verbalisé à tort..

" Débat "

Ce conducteur, en fauteuil roulant, unijambiste a contesté son P.V, pour stationnement sur emplacement interdit réservé aux personnes atteintes d'un handicap (nécessité de détenir le macaron G.I.G ou G.I.G). Mais il a été condamné à payer, malgré sa réclamation. Lisez-bien l'article, l'auteur de Culture-Histoire n'est pas d'accord avec le médiateur de la république, en effet. " Cher Monsieur, l'agent verbalisateur ne peut revenir sur le fait qu'il a relevé une infraction. Par contre seul l'officier du ministère public, souvent le commissaire de police peut faire surseoir à l'obligation de payement, en demandant un complément d'enquête sur cette demande d'annulation, et, bien sûr, avec l'avis de l'agent verbalisateur. Dans le cas présent, le macaron n'était pas bien visible, tout porte à croire que l'annulation / indulgence pourrait être accordée, aussi le contrevenant n'aura pas à faire le siège de la Préfecture ".

Ce conducteur, en fauteuil roulant, unijambiste a contesté son P.V, pour stationnement sur emplacement interdit réservé aux personnes atteintes d'un handicap (nécessité de détenir le macaron G.I.G ou G.I.G). Mais il a été condamné à payer, malgré sa réclamation. Lisez-bien l'article, l'auteur de Culture-Histoire n'est pas d'accord avec le médiateur de la république, en effet. " Cher Monsieur, l'agent verbalisateur ne peut revenir sur le fait qu'il a relevé une infraction. Par contre seul l'officier du ministère public, souvent le commissaire de police peut faire surseoir à l'obligation de payement, en demandant un complément d'enquête sur cette demande d'annulation, et, bien sûr, avec l'avis de l'agent verbalisateur. Dans le cas présent, le macaron n'était pas bien visible, tout porte à croire que l'annulation / indulgence pourrait être accordée, aussi le contrevenant n'aura pas à faire le siège de la Préfecture ".

*******************************************

*******************************************

Quand les anciens maniaient l'amour avec humour, sans indécence.....

Quittons ce texte d'humour, peut-être même de l'appel d'un jeune homme adressé à Cupidon, pour nous rendre sur le marché Reverseaux - St Louis, à Saintes.

Quittons ce texte d'humour, peut-être même de l'appel d'un jeune homme adressé à Cupidon, pour nous rendre sur le marché Reverseaux - St Louis, à Saintes.

Marché Reverseaux  / St Louis

75% des commerçants de ce marché du mardi et vendredi l’avaient demandé, la municipalité a suivi.

Réunion de mise au point, sous la direction de Gérard Desrente, élu en charge des marchés, qui était assisté de trois administratifs et en présence de 40 commerçants.

« Il s’agit d’un transfert du marché, du site actuel, St Louis, à son ancien emplacement place du 11 novembre. Notre priorité étant les commerçants qui viennent y installer leurs étales le mardi et le vendredi, essentiellement les abonnés. Nous vous présentons plusieurs configurations pour ces deux journées ».

Suite à cette ouverture par l’élu, place aux remarques et suppliques….

- Les commerçants préfèrent avoir leurs étals en vis-à-vis avec d’autres commerçants, puis aussi avoir le soleil dans le dos et pas en face.

- Il faut tenir compte des manœuvres des gros véhicules et de leurs remorques.

Puis très violemment….

« Le mardi, qui va se mettre à la place des espaces laissés libres à l’entrée du marché (côté Sud), ce sera des passagers avec leurs produits sans intérêt… ! » (Il est cité certains articles qui ne peuvent être repris ici…)

Après ce grand cri, Gérard Desrente reprend…

« Ceux qui sont là le mardi et le vendredi auront la même place. Mais soyons calme, on est là pour discuter, trouver les meilleures solutions ".

Et un cri du même auteur…..

« Pas trop de favorisés, on va retrouver un certain commerçant à l’entrée du marché, bien sûr les clients iront le voir, plus près de leurs véhicules, vu la lourdeur des produits achetés… Facile pour cet homme. Il faudrait aussi que les commerçants occupent toujours les places situées vers l’entrée du marché »

Et ainsi de suite..

- On remet le marché avec les mêmes emplacements qu’auparavant, bien sûr sauf le mardi ».

Pour conclure, tout au moins cette première partie de la réunion de ce vendredi, l’élu précise qu’il faut surtout une cohérence sur ce marché, marché du mardi surtout et bien sûr en période hivernale où il y a beaucoup de places de vide.

La parole de conclusion est laissée une commerçante…

« Il nous faut peut-être groupir…  le mardi ».

23 - Dédicaces au jeu des cartes.... postales - Un handicapé verbalisé.... - Amour et des mots.... - Marché de Saintes: Concertation bruyante - Ecurat: Souvenir de mémoire - Anne Bert écrit contre la mort " tabou " - La bête....
23 - Dédicaces au jeu des cartes.... postales - Un handicapé verbalisé.... - Amour et des mots.... - Marché de Saintes: Concertation bruyante - Ecurat: Souvenir de mémoire - Anne Bert écrit contre la mort " tabou " - La bête....23 - Dédicaces au jeu des cartes.... postales - Un handicapé verbalisé.... - Amour et des mots.... - Marché de Saintes: Concertation bruyante - Ecurat: Souvenir de mémoire - Anne Bert écrit contre la mort " tabou " - La bête....

****************************************************

Histoire, nostalgie, devoir de la mémoire collective ou bien tout simplement des souvenirs.....

1944, 1994, 1997, 2014 ......

1944: 22 juillet crash d'un avion à Ecurat  1994: Comérmmoration / cinquantenaire  1997: Inauguration stèle et venue veuve d'un des aviateurs  2014: La recherche de la traçabilité historique n'a jamais de fin...
1944: 22 juillet crash d'un avion à Ecurat  1994: Comérmmoration / cinquantenaire  1997: Inauguration stèle et venue veuve d'un des aviateurs  2014: La recherche de la traçabilité historique n'a jamais de fin...
1944: 22 juillet crash d'un avion à Ecurat  1994: Comérmmoration / cinquantenaire  1997: Inauguration stèle et venue veuve d'un des aviateurs  2014: La recherche de la traçabilité historique n'a jamais de fin...
1944: 22 juillet crash d'un avion à Ecurat  1994: Comérmmoration / cinquantenaire  1997: Inauguration stèle et venue veuve d'un des aviateurs  2014: La recherche de la traçabilité historique n'a jamais de fin...
1944: 22 juillet crash d'un avion à Ecurat  1994: Comérmmoration / cinquantenaire  1997: Inauguration stèle et venue veuve d'un des aviateurs  2014: La recherche de la traçabilité historique n'a jamais de fin...

1944: 22 juillet crash d'un avion à Ecurat 1994: Comérmmoration / cinquantenaire 1997: Inauguration stèle et venue veuve d'un des aviateurs 2014: La recherche de la traçabilité historique n'a jamais de fin...

******************************

******************************

Esprit de Jean Cocteau

ou

Imaginaire de Culture-Histoire

" La belle et la bête.. aux thermes "

Si vous cherchez la belle, elle est déjà partie, quant à la bête elle vous attend..... à la nuit tombée c'est encore mieux en frisson garanti. Parlant de frisson on peut aller à la rencontre d'une auteure  qui fréquente un certain tabou, la mort.....

Si vous cherchez la belle, elle est déjà partie, quant à la bête elle vous attend..... à la nuit tombée c'est encore mieux en frisson garanti. Parlant de frisson on peut aller à la rencontre d'une auteure qui fréquente un certain tabou, la mort.....

Anne Bert en est à son sixième livre. elle avait commencé ses écrits dans l'érotisme et sans tabou. Comme ses ventes se déroulent bien, ses livres ont été repris en édition de poche. Pourquoi " Epilogue selon Marguerite "...? D'ailleurs sorti avant " S'inventer un autre jour ", ce livre présenté à la " Maison de la presse " ce jour, saute du tabou du sexe à celui encore pire, qu'est la mort.  Mais écoutons Anne, elle écrit certes, mais elle commente aussi... " J'aime bien écrire sur les tabous, sur ce qui se passe derrière les portes, la mort, le sexe, la pauvreté, la vieillesse. Dans ce livre sur Marguerite (nom d'emprunt, mais cette femme a existé dans le milieu rural) il y a un rapport avec le sensuel corporel, allusion, Marguerite se souviens de ces instants dans sa jeunesse.  Marguerite nous précise aussi que tout a une fin, que ce n'est pas triste de mourir ". Zoom sur " s'inventer un autre jour ": Il s'agit dans le premier chapitre d'une jeune fille qui vit dans l'île de Ré, elle fantasme sur Fabrice Luccini, sur sa manière de mettre ses mains, entre autres... ".

Anne Bert en est à son sixième livre. elle avait commencé ses écrits dans l'érotisme et sans tabou. Comme ses ventes se déroulent bien, ses livres ont été repris en édition de poche. Pourquoi " Epilogue selon Marguerite "...? D'ailleurs sorti avant " S'inventer un autre jour ", ce livre présenté à la " Maison de la presse " ce jour, saute du tabou du sexe à celui encore pire, qu'est la mort. Mais écoutons Anne, elle écrit certes, mais elle commente aussi... " J'aime bien écrire sur les tabous, sur ce qui se passe derrière les portes, la mort, le sexe, la pauvreté, la vieillesse. Dans ce livre sur Marguerite (nom d'emprunt, mais cette femme a existé dans le milieu rural) il y a un rapport avec le sensuel corporel, allusion, Marguerite se souviens de ces instants dans sa jeunesse. Marguerite nous précise aussi que tout a une fin, que ce n'est pas triste de mourir ". Zoom sur " s'inventer un autre jour ": Il s'agit dans le premier chapitre d'une jeune fille qui vit dans l'île de Ré, elle fantasme sur Fabrice Luccini, sur sa manière de mettre ses mains, entre autres... ".

Voir les commentaires

20 - De Saintes, de long en large et d'ailleurs - Effeuiller la marguerite avec..... Anne Bert - Abbaye en péril

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Faute d'actu... ! Des images

 

- Un chaudron précieux...

- L'escorte aérienne d'un fidèle lecteur...

- Abbaye secrets de son histoire....

- Hôtel en centre ville, bien gardé...

- Ces romains qui nous ont colonisés.. Regrets oui ou non...!

 

 

De ces clichés dans les détails des alcôves et des extérieurs, hissons-nous dans l'échafaudage pour une immersion dans le mode destructeur des racines....  Abbaye aux Dames sur le pilier du contrefort Nord, à quelques mètres de hauteur.
De ces clichés dans les détails des alcôves et des extérieurs, hissons-nous dans l'échafaudage pour une immersion dans le mode destructeur des racines....  Abbaye aux Dames sur le pilier du contrefort Nord, à quelques mètres de hauteur.
De ces clichés dans les détails des alcôves et des extérieurs, hissons-nous dans l'échafaudage pour une immersion dans le mode destructeur des racines....  Abbaye aux Dames sur le pilier du contrefort Nord, à quelques mètres de hauteur.
De ces clichés dans les détails des alcôves et des extérieurs, hissons-nous dans l'échafaudage pour une immersion dans le mode destructeur des racines....  Abbaye aux Dames sur le pilier du contrefort Nord, à quelques mètres de hauteur.
De ces clichés dans les détails des alcôves et des extérieurs, hissons-nous dans l'échafaudage pour une immersion dans le mode destructeur des racines....  Abbaye aux Dames sur le pilier du contrefort Nord, à quelques mètres de hauteur.

De ces clichés dans les détails des alcôves et des extérieurs, hissons-nous dans l'échafaudage pour une immersion dans le mode destructeur des racines.... Abbaye aux Dames sur le pilier du contrefort Nord, à quelques mètres de hauteur.

Bien sûr sous le regard vigilant, peut-être celui d'une religieuse, de pierre, entre les deux jumelles du quartier St Pallais / Saintes.
Bien sûr sous le regard vigilant, peut-être celui d'une religieuse, de pierre, entre les deux jumelles du quartier St Pallais / Saintes.

Bien sûr sous le regard vigilant, peut-être celui d'une religieuse, de pierre, entre les deux jumelles du quartier St Pallais / Saintes.

20 - De Saintes, de long en large et d'ailleurs - Effeuiller la marguerite avec..... Anne Bert - Abbaye en péril
20 - De Saintes, de long en large et d'ailleurs - Effeuiller la marguerite avec..... Anne Bert - Abbaye en péril
20 - De Saintes, de long en large et d'ailleurs - Effeuiller la marguerite avec..... Anne Bert - Abbaye en péril

********************************************

***********************************

" Mignonne allons voir si la rose.... "

Mais cette fois ce serait tout autre chose avec...

" Epilogue selon Marguerite ", le dernier livre de l'auteure Anne Bert.

" Anne Bert " auteure bien connue pour ses écrits sur " l'intime des comportements " humains, semble, cette fois au travers son dernier livre hurler " haut et fort "  que de nos jours la mort est devenue plus taboue que le sexe. A voir, à lire, surtout quand on sait qu'Anne maîtrise bien son art.

" Anne Bert " auteure bien connue pour ses écrits sur " l'intime des comportements " humains, semble, cette fois au travers son dernier livre hurler " haut et fort " que de nos jours la mort est devenue plus taboue que le sexe. A voir, à lire, surtout quand on sait qu'Anne maîtrise bien son art.

Voir les commentaires

18 - Eglise St Eutrope en péril.... - Atelier du Patrimoine Saintes et Cartes Postales - Flashmob .. souvenirs

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Arrêté de péril sur un édifice religieux

" St Eutrope fragile sur son transept Nord "

A part le transept clôturé par mesure de sécurité. Monsieur le Maire a pris un arrêté dit de " Péril ", mais après rencontre avec les techniciens et le doyen religieux de la ville, il a été décidé que la partie fragile serait la seule fermée au public et aux fidèles. Les autres photos datent des jours qui on suivi la tempête de 12/1999. (Pour la petite histoire  ce sont les pigeons qui auraient trop surchargé une plateforme intérieur avec leurs fientes.
A part le transept clôturé par mesure de sécurité. Monsieur le Maire a pris un arrêté dit de " Péril ", mais après rencontre avec les techniciens et le doyen religieux de la ville, il a été décidé que la partie fragile serait la seule fermée au public et aux fidèles. Les autres photos datent des jours qui on suivi la tempête de 12/1999. (Pour la petite histoire  ce sont les pigeons qui auraient trop surchargé une plateforme intérieur avec leurs fientes.
A part le transept clôturé par mesure de sécurité. Monsieur le Maire a pris un arrêté dit de " Péril ", mais après rencontre avec les techniciens et le doyen religieux de la ville, il a été décidé que la partie fragile serait la seule fermée au public et aux fidèles. Les autres photos datent des jours qui on suivi la tempête de 12/1999. (Pour la petite histoire  ce sont les pigeons qui auraient trop surchargé une plateforme intérieur avec leurs fientes.
A part le transept clôturé par mesure de sécurité. Monsieur le Maire a pris un arrêté dit de " Péril ", mais après rencontre avec les techniciens et le doyen religieux de la ville, il a été décidé que la partie fragile serait la seule fermée au public et aux fidèles. Les autres photos datent des jours qui on suivi la tempête de 12/1999. (Pour la petite histoire  ce sont les pigeons qui auraient trop surchargé une plateforme intérieur avec leurs fientes.
A part le transept clôturé par mesure de sécurité. Monsieur le Maire a pris un arrêté dit de " Péril ", mais après rencontre avec les techniciens et le doyen religieux de la ville, il a été décidé que la partie fragile serait la seule fermée au public et aux fidèles. Les autres photos datent des jours qui on suivi la tempête de 12/1999. (Pour la petite histoire  ce sont les pigeons qui auraient trop surchargé une plateforme intérieur avec leurs fientes.
A part le transept clôturé par mesure de sécurité. Monsieur le Maire a pris un arrêté dit de " Péril ", mais après rencontre avec les techniciens et le doyen religieux de la ville, il a été décidé que la partie fragile serait la seule fermée au public et aux fidèles. Les autres photos datent des jours qui on suivi la tempête de 12/1999. (Pour la petite histoire  ce sont les pigeons qui auraient trop surchargé une plateforme intérieur avec leurs fientes.

A part le transept clôturé par mesure de sécurité. Monsieur le Maire a pris un arrêté dit de " Péril ", mais après rencontre avec les techniciens et le doyen religieux de la ville, il a été décidé que la partie fragile serait la seule fermée au public et aux fidèles. Les autres photos datent des jours qui on suivi la tempête de 12/1999. (Pour la petite histoire ce sont les pigeons qui auraient trop surchargé une plateforme intérieur avec leurs fientes.

****************************

**********************************

" Livres & Expositions "

Thème central: Cartes postales

L'hostellerie, espace d'accueil de l'Atelier du Patrimoine de Saintes, vous offre sur 13 jours une belle présentation de " Cartes postales ", de mobiliers anciens, voire d'il y a 100 ans.

Puis, cerise sur le gâteau, un beau livre vous est proposé par ses auteurs: Jean-Pierre Mauret, Roland Guérin, Frédéric Morin.

Un des trois collectionneurs, Roland Guérin, passionné de ces cartes, que l'on pourraient que l'on peut imputer à des voyageurs, nous a livré quelques secrets sur cette expo / livre..... " Nous avons présenté dans cette salle de l'Etoile environ 700 cartes postales et une centaine de documents (Journaux, lettres, publicités, enveloppes et bien d'autres éléments). En ce qui me concerne je collectionne ces cartes depuis une quinzaine d'années, quant Jean-Pierre il y a moins longtemps. Nous nous sommes rencontrés il y a cinq an, au hasard de nos recherches, c'est ainsi que nous est venue l'idée de l'élaboration d'un livre et ensuite de cette exposition. Frédéric Morin est le chargé des recherches de l'A.T.Patrimoine. Pour ce livre, afin d el présenter à un éditeur, il nous a fallu trois années de travail, à trois, bien sûr avec quelques aides qui sont assez discrètes. Nous avons frappé à une seule maison d'édition et ce fut la bonne, puisqu'elle nous a retenus ".
Un des trois collectionneurs, Roland Guérin, passionné de ces cartes, que l'on pourraient que l'on peut imputer à des voyageurs, nous a livré quelques secrets sur cette expo / livre..... " Nous avons présenté dans cette salle de l'Etoile environ 700 cartes postales et une centaine de documents (Journaux, lettres, publicités, enveloppes et bien d'autres éléments). En ce qui me concerne je collectionne ces cartes depuis une quinzaine d'années, quant Jean-Pierre il y a moins longtemps. Nous nous sommes rencontrés il y a cinq an, au hasard de nos recherches, c'est ainsi que nous est venue l'idée de l'élaboration d'un livre et ensuite de cette exposition. Frédéric Morin est le chargé des recherches de l'A.T.Patrimoine. Pour ce livre, afin d el présenter à un éditeur, il nous a fallu trois années de travail, à trois, bien sûr avec quelques aides qui sont assez discrètes. Nous avons frappé à une seule maison d'édition et ce fut la bonne, puisqu'elle nous a retenus ".

Un des trois collectionneurs, Roland Guérin, passionné de ces cartes, que l'on pourraient que l'on peut imputer à des voyageurs, nous a livré quelques secrets sur cette expo / livre..... " Nous avons présenté dans cette salle de l'Etoile environ 700 cartes postales et une centaine de documents (Journaux, lettres, publicités, enveloppes et bien d'autres éléments). En ce qui me concerne je collectionne ces cartes depuis une quinzaine d'années, quant Jean-Pierre il y a moins longtemps. Nous nous sommes rencontrés il y a cinq an, au hasard de nos recherches, c'est ainsi que nous est venue l'idée de l'élaboration d'un livre et ensuite de cette exposition. Frédéric Morin est le chargé des recherches de l'A.T.Patrimoine. Pour ce livre, afin d el présenter à un éditeur, il nous a fallu trois années de travail, à trois, bien sûr avec quelques aides qui sont assez discrètes. Nous avons frappé à une seule maison d'édition et ce fut la bonne, puisqu'elle nous a retenus ".

Monsieur le Maire, arrivé juste à temps pour le vernissage, mais il faut dire qu'avec son splendide véhicule stationné devant la médiathèque on comprend bien son retard, car le 100 à l'heure était bien loin. Ainsi nous avons eu droit à diverses prises de paroles sous un plafond très étoilé. Murielle Perrin, directrice de l'A.T.P a présenté avec brio cette expo qui nous concernait tous, via nos ancêtres, puis l'incontournable Jean-Pierre Mauret, es-maître philatéliste et cartophiliste. a bien défendu "ses" cartes, thème porteur de l'expo et du livre. Jean-Philippe Machon, maire, a bien tenu son auditoire en haleine, tellement il nous paraissait ravi de cette manifestation culturelle, tant pour la qualité du travail accompli, que des lieux, voire aussi des fonctionnaires et de l'Atelier du patrimoine qui ont permis cette réalisation. La preuve que notre premier magistrat se sentait bien chez lui, il nous déclamé un poème de Goulbenèze..... C'est à refaire Monsieur le Maire, cela vous va fort bien et nous en sommes fort aise. Venez découvrir notre ville..... quand elle avait 100 ans de moins. (Pour la petite histoire: le gros appareil photo que l'on découvre derrière le trio du jour, a été prêté par un photographe du cours national.
Monsieur le Maire, arrivé juste à temps pour le vernissage, mais il faut dire qu'avec son splendide véhicule stationné devant la médiathèque on comprend bien son retard, car le 100 à l'heure était bien loin. Ainsi nous avons eu droit à diverses prises de paroles sous un plafond très étoilé. Murielle Perrin, directrice de l'A.T.P a présenté avec brio cette expo qui nous concernait tous, via nos ancêtres, puis l'incontournable Jean-Pierre Mauret, es-maître philatéliste et cartophiliste. a bien défendu "ses" cartes, thème porteur de l'expo et du livre. Jean-Philippe Machon, maire, a bien tenu son auditoire en haleine, tellement il nous paraissait ravi de cette manifestation culturelle, tant pour la qualité du travail accompli, que des lieux, voire aussi des fonctionnaires et de l'Atelier du patrimoine qui ont permis cette réalisation. La preuve que notre premier magistrat se sentait bien chez lui, il nous déclamé un poème de Goulbenèze..... C'est à refaire Monsieur le Maire, cela vous va fort bien et nous en sommes fort aise. Venez découvrir notre ville..... quand elle avait 100 ans de moins. (Pour la petite histoire: le gros appareil photo que l'on découvre derrière le trio du jour, a été prêté par un photographe du cours national.
Monsieur le Maire, arrivé juste à temps pour le vernissage, mais il faut dire qu'avec son splendide véhicule stationné devant la médiathèque on comprend bien son retard, car le 100 à l'heure était bien loin. Ainsi nous avons eu droit à diverses prises de paroles sous un plafond très étoilé. Murielle Perrin, directrice de l'A.T.P a présenté avec brio cette expo qui nous concernait tous, via nos ancêtres, puis l'incontournable Jean-Pierre Mauret, es-maître philatéliste et cartophiliste. a bien défendu "ses" cartes, thème porteur de l'expo et du livre. Jean-Philippe Machon, maire, a bien tenu son auditoire en haleine, tellement il nous paraissait ravi de cette manifestation culturelle, tant pour la qualité du travail accompli, que des lieux, voire aussi des fonctionnaires et de l'Atelier du patrimoine qui ont permis cette réalisation. La preuve que notre premier magistrat se sentait bien chez lui, il nous déclamé un poème de Goulbenèze..... C'est à refaire Monsieur le Maire, cela vous va fort bien et nous en sommes fort aise. Venez découvrir notre ville..... quand elle avait 100 ans de moins. (Pour la petite histoire: le gros appareil photo que l'on découvre derrière le trio du jour, a été prêté par un photographe du cours national.
Monsieur le Maire, arrivé juste à temps pour le vernissage, mais il faut dire qu'avec son splendide véhicule stationné devant la médiathèque on comprend bien son retard, car le 100 à l'heure était bien loin. Ainsi nous avons eu droit à diverses prises de paroles sous un plafond très étoilé. Murielle Perrin, directrice de l'A.T.P a présenté avec brio cette expo qui nous concernait tous, via nos ancêtres, puis l'incontournable Jean-Pierre Mauret, es-maître philatéliste et cartophiliste. a bien défendu "ses" cartes, thème porteur de l'expo et du livre. Jean-Philippe Machon, maire, a bien tenu son auditoire en haleine, tellement il nous paraissait ravi de cette manifestation culturelle, tant pour la qualité du travail accompli, que des lieux, voire aussi des fonctionnaires et de l'Atelier du patrimoine qui ont permis cette réalisation. La preuve que notre premier magistrat se sentait bien chez lui, il nous déclamé un poème de Goulbenèze..... C'est à refaire Monsieur le Maire, cela vous va fort bien et nous en sommes fort aise. Venez découvrir notre ville..... quand elle avait 100 ans de moins. (Pour la petite histoire: le gros appareil photo que l'on découvre derrière le trio du jour, a été prêté par un photographe du cours national.
Monsieur le Maire, arrivé juste à temps pour le vernissage, mais il faut dire qu'avec son splendide véhicule stationné devant la médiathèque on comprend bien son retard, car le 100 à l'heure était bien loin. Ainsi nous avons eu droit à diverses prises de paroles sous un plafond très étoilé. Murielle Perrin, directrice de l'A.T.P a présenté avec brio cette expo qui nous concernait tous, via nos ancêtres, puis l'incontournable Jean-Pierre Mauret, es-maître philatéliste et cartophiliste. a bien défendu "ses" cartes, thème porteur de l'expo et du livre. Jean-Philippe Machon, maire, a bien tenu son auditoire en haleine, tellement il nous paraissait ravi de cette manifestation culturelle, tant pour la qualité du travail accompli, que des lieux, voire aussi des fonctionnaires et de l'Atelier du patrimoine qui ont permis cette réalisation. La preuve que notre premier magistrat se sentait bien chez lui, il nous déclamé un poème de Goulbenèze..... C'est à refaire Monsieur le Maire, cela vous va fort bien et nous en sommes fort aise. Venez découvrir notre ville..... quand elle avait 100 ans de moins. (Pour la petite histoire: le gros appareil photo que l'on découvre derrière le trio du jour, a été prêté par un photographe du cours national.
Monsieur le Maire, arrivé juste à temps pour le vernissage, mais il faut dire qu'avec son splendide véhicule stationné devant la médiathèque on comprend bien son retard, car le 100 à l'heure était bien loin. Ainsi nous avons eu droit à diverses prises de paroles sous un plafond très étoilé. Murielle Perrin, directrice de l'A.T.P a présenté avec brio cette expo qui nous concernait tous, via nos ancêtres, puis l'incontournable Jean-Pierre Mauret, es-maître philatéliste et cartophiliste. a bien défendu "ses" cartes, thème porteur de l'expo et du livre. Jean-Philippe Machon, maire, a bien tenu son auditoire en haleine, tellement il nous paraissait ravi de cette manifestation culturelle, tant pour la qualité du travail accompli, que des lieux, voire aussi des fonctionnaires et de l'Atelier du patrimoine qui ont permis cette réalisation. La preuve que notre premier magistrat se sentait bien chez lui, il nous déclamé un poème de Goulbenèze..... C'est à refaire Monsieur le Maire, cela vous va fort bien et nous en sommes fort aise. Venez découvrir notre ville..... quand elle avait 100 ans de moins. (Pour la petite histoire: le gros appareil photo que l'on découvre derrière le trio du jour, a été prêté par un photographe du cours national.

Monsieur le Maire, arrivé juste à temps pour le vernissage, mais il faut dire qu'avec son splendide véhicule stationné devant la médiathèque on comprend bien son retard, car le 100 à l'heure était bien loin. Ainsi nous avons eu droit à diverses prises de paroles sous un plafond très étoilé. Murielle Perrin, directrice de l'A.T.P a présenté avec brio cette expo qui nous concernait tous, via nos ancêtres, puis l'incontournable Jean-Pierre Mauret, es-maître philatéliste et cartophiliste. a bien défendu "ses" cartes, thème porteur de l'expo et du livre. Jean-Philippe Machon, maire, a bien tenu son auditoire en haleine, tellement il nous paraissait ravi de cette manifestation culturelle, tant pour la qualité du travail accompli, que des lieux, voire aussi des fonctionnaires et de l'Atelier du patrimoine qui ont permis cette réalisation. La preuve que notre premier magistrat se sentait bien chez lui, il nous déclamé un poème de Goulbenèze..... C'est à refaire Monsieur le Maire, cela vous va fort bien et nous en sommes fort aise. Venez découvrir notre ville..... quand elle avait 100 ans de moins. (Pour la petite histoire: le gros appareil photo que l'on découvre derrière le trio du jour, a été prêté par un photographe du cours national.

**********************************

**********************************

" Flashmob " Succès assuré

Ce fut une idée... estivale

Dans les rues piétonnes ce samedi après-midi... sous le soleil il y a eu du défoulement, autant en profiter encore...

Moteur...

Image....  avec Delphine du magasin " Yves Rocher " (Organisation: Association UCCP)

 

Au micro l'animatrice chorégraphe pour ces danses de rue: Amandine, du groupe " Adrénaline ".
Au micro l'animatrice chorégraphe pour ces danses de rue: Amandine, du groupe " Adrénaline ".
Au micro l'animatrice chorégraphe pour ces danses de rue: Amandine, du groupe " Adrénaline ".
Au micro l'animatrice chorégraphe pour ces danses de rue: Amandine, du groupe " Adrénaline ".

Au micro l'animatrice chorégraphe pour ces danses de rue: Amandine, du groupe " Adrénaline ".

Penser à nous.. OUI

Pensez aux autres c'est bien.

Avec, entre autres, une association caritative, avant l'hiver, mais aussi pour MAINTENANT 

18 - Eglise St Eutrope en péril.... -  Atelier du Patrimoine Saintes et Cartes Postales - Flashmob .. souvenirs

Voir les commentaires

15 - Miss Saintes à l'affiche en Pays de Saintonge " Saison 2014 " - Champignon invasif - Maison d'arrêt et artistes

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

L'affiche annonce l'élection

" Miss Saintes - Pays de Saintonge 2014 "

Sandrine Ségues, organisatrice responsable de l'élection d'une Miss et de ses deux dauphines, nous présente l'affiche de cet événement culturel.

Sandrine Ségues, organisatrice responsable de l'élection d'une Miss et de ses deux dauphines, nous présente l'affiche de cet événement culturel.

Et toujours dans ce domaine où devraient émerger classe et distinction, la pensée du jour.....
Et toujours dans ce domaine où devraient émerger classe et distinction, la pensée du jour.....

Et toujours dans ce domaine où devraient émerger classe et distinction, la pensée du jour.....

15 - Miss Saintes à l'affiche en Pays de Saintonge " Saison 2014 " - Champignon invasif - Maison d'arrêt et artistes

**********************************

**********************************

Les mystères de la nature

On ne sait toujours pas qui de l'oeuf ou de la poule est arrivé le premier sur terre...! Mais on pourrait se poser un peu la même question sur cette drôle d'osmose entre cette branche de laurier et ce champignon....!

On ne sait toujours pas qui de l'oeuf ou de la poule est arrivé le premier sur terre...! Mais on pourrait se poser un peu la même question sur cette drôle d'osmose entre cette branche de laurier et ce champignon....!

Ils peignent leur libération

Avec les hommes de la maison d'arrêt de Saintes - Expo

Sur une organisation, l'association socioculturelle de la maison d'arrêt de Saintes, voire du S.P.I.P, l'abbaye aux Dames (Cité musicale) accueille les créations picturales des pensionnaires de l'établissement dont le directeur est Gilles Roy. Ainsi sur les conseils et le talent de Marie Tillard, des hommes ont réalisés des tableaux, une dizaine, e
Sur une organisation, l'association socioculturelle de la maison d'arrêt de Saintes, voire du S.P.I.P, l'abbaye aux Dames (Cité musicale) accueille les créations picturales des pensionnaires de l'établissement dont le directeur est Gilles Roy. Ainsi sur les conseils et le talent de Marie Tillard, des hommes ont réalisés des tableaux, une dizaine, e

Sur une organisation, l'association socioculturelle de la maison d'arrêt de Saintes, voire du S.P.I.P, l'abbaye aux Dames (Cité musicale) accueille les créations picturales des pensionnaires de l'établissement dont le directeur est Gilles Roy. Ainsi sur les conseils et le talent de Marie Tillard, des hommes ont réalisés des tableaux, une dizaine, e

L'exposition a lieu dans la salle capitulaire de l'Abbaye aux Dames (bâtiments conventuels), les tableaux sont réalisés en périphérie (de l'imagination) de clichés (collés, marouflés) de la compagnie Alice. Bonne visite.
L'exposition a lieu dans la salle capitulaire de l'Abbaye aux Dames (bâtiments conventuels), les tableaux sont réalisés en périphérie (de l'imagination) de clichés (collés, marouflés) de la compagnie Alice. Bonne visite.
L'exposition a lieu dans la salle capitulaire de l'Abbaye aux Dames (bâtiments conventuels), les tableaux sont réalisés en périphérie (de l'imagination) de clichés (collés, marouflés) de la compagnie Alice. Bonne visite.
L'exposition a lieu dans la salle capitulaire de l'Abbaye aux Dames (bâtiments conventuels), les tableaux sont réalisés en périphérie (de l'imagination) de clichés (collés, marouflés) de la compagnie Alice. Bonne visite.

L'exposition a lieu dans la salle capitulaire de l'Abbaye aux Dames (bâtiments conventuels), les tableaux sont réalisés en périphérie (de l'imagination) de clichés (collés, marouflés) de la compagnie Alice. Bonne visite.

Voir les commentaires

13 - Cartes postales en livre - Médecine légale - La huppe trop curieuse - Le chocolat de Marjorie - Une meilleure justice pour un violeur ....

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Cartes postales à l'honneur

Samedi un nouveau livre sera présenté:

" Saintes il y a 100 ans "

Vernissage & Exposition

13 - Cartes postales en livre - Médecine légale - La huppe trop curieuse - Le chocolat de Marjorie - Une meilleure justice pour un violeur ....

*********************

*********************

Médecine légale

Qui a la réponse...?

Fragment d'os découvert dans la " Zone de vie " crash de l'avion dans lequel le pilote US, le capitaine Cole a trouvé la mort. Avez-vous une réponse...? (Les parties coloriées représentent les coupes franches)
Fragment d'os découvert dans la " Zone de vie " crash de l'avion dans lequel le pilote US, le capitaine Cole a trouvé la mort. Avez-vous une réponse...? (Les parties coloriées représentent les coupes franches)Fragment d'os découvert dans la " Zone de vie " crash de l'avion dans lequel le pilote US, le capitaine Cole a trouvé la mort. Avez-vous une réponse...? (Les parties coloriées représentent les coupes franches)
Fragment d'os découvert dans la " Zone de vie " crash de l'avion dans lequel le pilote US, le capitaine Cole a trouvé la mort. Avez-vous une réponse...? (Les parties coloriées représentent les coupes franches)

Fragment d'os découvert dans la " Zone de vie " crash de l'avion dans lequel le pilote US, le capitaine Cole a trouvé la mort. Avez-vous une réponse...? (Les parties coloriées représentent les coupes franches)

************************

************************

La Huppe du fidèle lecteur

Une véranda c'est pour les humains ma chère huppe. Du beau plumage passons aux demoiselles qui voudraient bien se parer d'une couronne.... Election à Beurlay du 1er novembre.

Une véranda c'est pour les humains ma chère huppe. Du beau plumage passons aux demoiselles qui voudraient bien se parer d'une couronne.... Election à Beurlay du 1er novembre.

Délai d'inscriptions ce 15 octobre. Puis si nous faisions un petit détour chez Marjorie, en quelque sorte la " pause chocolat ", là arrêtez-vous nous y sommes... " La Chocolat' hier "

Délai d'inscriptions ce 15 octobre. Puis si nous faisions un petit détour chez Marjorie, en quelque sorte la " pause chocolat ", là arrêtez-vous nous y sommes... " La Chocolat' hier "

Prenez votre temps, un peu comme notre symbole la cagouille, pour dégustez les nouveaux produits de ce magasin où les gourmets très fins trouveront de bons et joyeux lurons pour leurs papilles... on peut citer les chocolats de Marjorie (Avenue Jules Dufaure - Rte de St Jean / Saintes). Ainsi son nouveau concept ce sont des présentations de chocolats en forme de cagouilles, ceci depuis septembre 2014. Soit en coffret de 5, soit en coffret de 21 assortiments. Au choix... Chocolat (noire), Chocolat-lait, chocolat blanc. Bonne dégustation.
Prenez votre temps, un peu comme notre symbole la cagouille, pour dégustez les nouveaux produits de ce magasin où les gourmets très fins trouveront de bons et joyeux lurons pour leurs papilles... on peut citer les chocolats de Marjorie (Avenue Jules Dufaure - Rte de St Jean / Saintes). Ainsi son nouveau concept ce sont des présentations de chocolats en forme de cagouilles, ceci depuis septembre 2014. Soit en coffret de 5, soit en coffret de 21 assortiments. Au choix... Chocolat (noire), Chocolat-lait, chocolat blanc. Bonne dégustation.
Prenez votre temps, un peu comme notre symbole la cagouille, pour dégustez les nouveaux produits de ce magasin où les gourmets très fins trouveront de bons et joyeux lurons pour leurs papilles... on peut citer les chocolats de Marjorie (Avenue Jules Dufaure - Rte de St Jean / Saintes). Ainsi son nouveau concept ce sont des présentations de chocolats en forme de cagouilles, ceci depuis septembre 2014. Soit en coffret de 5, soit en coffret de 21 assortiments. Au choix... Chocolat (noire), Chocolat-lait, chocolat blanc. Bonne dégustation.

Prenez votre temps, un peu comme notre symbole la cagouille, pour dégustez les nouveaux produits de ce magasin où les gourmets très fins trouveront de bons et joyeux lurons pour leurs papilles... on peut citer les chocolats de Marjorie (Avenue Jules Dufaure - Rte de St Jean / Saintes). Ainsi son nouveau concept ce sont des présentations de chocolats en forme de cagouilles, ceci depuis septembre 2014. Soit en coffret de 5, soit en coffret de 21 assortiments. Au choix... Chocolat (noire), Chocolat-lait, chocolat blanc. Bonne dégustation.

************************

************************

Les assises: Violeur

Entendu ce jour au tribunal.... Saintes 15/10/14

L'avocat de la défense:

Il faut pour cet homme une meilleure justice, même si ce n'est pas la bonne, il faut seulement qu'il soit puni "

" Nous sommes le jour de la St Just, alors je vous demande de l'être Monsieur le Président ".

" Mesdames et messieurs vous avez devant vous un homme, qui aujourd'hui n'est plus rien... ".

 

Le Président au prévenu.....

" Monsieur A..... avez-vous quelque chose à dire avant que les jurés ne délibèrent...? "

" Je demande pardon à ....... et à......... "

La cour se retire délibérer, le prévenu est un homme en liberté, mais il doit rester dans l'enceinte du tribunal dans une pièce spéciale en attendant le verdict (il encoure 12 ans).

Voir les commentaires