Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

16 - Cyril-Alexis Llorens ... coach voix chantée et parlée - Costumière de l'Hermione à Saintes

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Costumière au musée

" Audrey Baudrier, costumière du personnel... navigant d'Hermione en visite au musée Dupuy-Mestreau de Saintes "

La mairie de Saintes a honoré la demande de la costumière de  " l'Hermione ", en effet celle-ci avait exprimé le souhait de voir de plus près les costumes des 19 ième et 18 ième de ce musée régional qui posséde plus de 4000 objets. Audrey a zoomé sur les belles robes et beaux gilets et elle nous a aussi appris les milles secrets des fabrications, voir de l'adaptation de ces vêtements, des décennies après leur fabrications. et félicitations à Séverine Bompays, conservatrice des musées de Saintes qui a servi de guide. Quittons le musée et une relative immersion dans un puits du quartier St Vivien, creusé il y a fort longtemps en pleine zone, dite urbaine, gallo-romaine. Mais nous y descendrons avec une caméra.... bientôt.mière

La mairie de Saintes a honoré la demande de la costumière de " l'Hermione ", en effet celle-ci avait exprimé le souhait de voir de plus près les costumes des 19 ième et 18 ième de ce musée régional qui posséde plus de 4000 objets. Audrey a zoomé sur les belles robes et beaux gilets et elle nous a aussi appris les milles secrets des fabrications, voir de l'adaptation de ces vêtements, des décennies après leur fabrications. et félicitations à Séverine Bompays, conservatrice des musées de Saintes qui a servi de guide. Quittons le musée et une relative immersion dans un puits du quartier St Vivien, creusé il y a fort longtemps en pleine zone, dite urbaine, gallo-romaine. Mais nous y descendrons avec une caméra.... bientôt.mière

Dans ce puits il y  deux départs de.. souterrains...  A savoir, la caméra au bout d'une corde le dira. Autrefois des départs souterrains existaient dans des puits...  Et pas de secrets aux abords de l'esplanade d'accès du lycée Bellevue.....

Dans ce puits il y deux départs de.. souterrains... A savoir, la caméra au bout d'une corde le dira. Autrefois des départs souterrains existaient dans des puits... Et pas de secrets aux abords de l'esplanade d'accès du lycée Bellevue.....

Pour les riverains.... contraints à certaines adaptations.... est-ce inéluctable...?  Rouler en marche arrière où stationner sur le parking en contrebas... !!
Pour les riverains.... contraints à certaines adaptations.... est-ce inéluctable...?  Rouler en marche arrière où stationner sur le parking en contrebas... !!

Pour les riverains.... contraints à certaines adaptations.... est-ce inéluctable...? Rouler en marche arrière où stationner sur le parking en contrebas... !!

*******************************

Entretien avec un coach vocal, mais aussi avec un auteur, compositeur, interprète.

Le son presque toute sa vie, cet ingénieur du son qui a travaillé dans des studios des champs Elysées a mixé des campagnes publicitaires pour Madona, U2, Mylène Farmer Notre Dame de Paris, Micke Jackson et enregistré les plus grandes voix française: Richard Darbois, Michel Elias, Julie Bataille...

 Ses souvenirs notamment sur le « Roi lion » au sein de « F.K.G.B », « T.B.W.A » ont été très formateurs et sont mis à profit dans  son parcours de Coach Vocal et Auteur Compositeur Interprète.

16 - Cyril-Alexis Llorens ... coach voix chantée et parlée  - Costumière de l'Hermione à Saintes

Cyril-Alexis Llorens, âgé de 34 ans est originaire de Paris XVII, mais il a passé sa jeunesse à Sarcelles.

« C’est dans cette ville que j’ai eu le grand bonheur, alors âgé de 12 ans, de me voir offrir un clavier (on pourrait dire une espèce de piano…) par mes parents pour Noël. Jusque-là je devais me contenter d’aller faire mes frappes chez ma cousine, aussi cette arrivée arrivée fut une grande joie,  j’avais de l’oreille et le solfège m’a apporté des outils supplémentaires.  En fait j’ai eu la chance d’avoir un très bon professeur de musique, d’ailleurs celui-ci avait eu ses qualités reconnues par la famille de Daniel Balavoine »​ 

Pour être plus précis sur le parcours de ce professeur coach, entre ses 12 et 18 ans il avait composé, ayant fait une Fac de musicologie, c’est à la suite de ce cursus d’études qu’il avait été en contact avec un ingénieur du son qui lui avait dit qu’il cherchait un remplaçant. Ce qui lui avait permis de faire « son trou » sur les Champs-Elysées. Entre autres révélations sur sa spécialité, il est maître dans l’art des voix « off », celles des doublages des voix à la télévision ou au cinéma.

Après son temps dans cette entreprise parisienne Cyril-Alexis a monté sa propre société à Paris, toujours sur les champs Elysées, la « CYRVAL Audiovisuel » et son association “Moteur de Talents” à Sarcelles. Ainsi il travaillait à la création de campagnes publicitaires, ceci avec une équipe de 4 ou 5 personnes. Mais déjà je commençais à enseigner, la maîtrise de la voix, parlée et chantée, le théâtre. On avait été reconnu par l’état car on avait pu obtenir une subvention de 15 000 € pour intervenir dans les milieux scolaires. Nous avions d’ailleurs un partenariat avec de grandes entreprises, telles la RATP, la SNCF, la poste…

En 2009 il est venu m’installer à Saintes. En effet dans société parisienne il avait eu un déclic…. « Je voulais être plus proche de l’humain et enseigner ».

Cyril-Alexis comment ont été vos débuts à Saintes… ?

« Je suis arrivé à Saintes avec mes bagages et aussitôt je suis parti à la recherche des acteurs culturels. Entre autres à La Rochelle j’avais rencontré la société « Cristal Production ».

Votre enseignement avec ce bel organe qu’est la voix, qu’en est-il… ?

« Je suis coach vocal. J’aborde la maîtrise de toutes les voies, bien sûr la voix chantée étant la plus importante »

Vous touchez quelle clientèle et que demandent vos futurs élèves… ?

« Je touche aussi bien les particuliers que des sociétés (Ndlr….La C.C.I étant un bon intermédiaire). Des chanteurs viennent aussi pour s’améliorer. J’ai les magasins Leclerc de Saintes dans ma clientèle, pour leur personnel. Mes futurs élèves viennent car ils ont envie de chanter, un discours à préparer, des problèmes de stress à prendre la parole en public ».

Les bienfaits, le temps nécessaire pour de bons résultats, qu’en est-il… ?

« Je ne garantie pas une réussite sur telle ou telle durée, cela dépend souvent de la personnalité en la matière de l’élève.  Le travail de la voix, il y a tout un ensemble périphérique, ainsi l’oreille est importante, la cage thoracique (avec la respiration), la posture, enfin il faut travailler avec un tout, mais les effets ne peuvent être que bénéfiques »

Avant de conclure avec point d’orgue sur des résultats qui ne peuvent être qu’excellents, vos élèves, après leur instructions, vous témoignent-ils leur satisfactions…,

« En général j’ai des supers retours. Avec les entreprises j’ai vraiment de super résultats. J’organise aussi beaucoup de stages, actuellement je suis sur une structure de Cravans, la Maison Familiale Rurale, nous créons une chanson ensemble que nous allons chanter en janvier,, bien sûr dans ces situations je travaille avec devis. Pour conclure je suis heureux quand mes élèves ont pris du plaisir et repartent avec un réel acquis pour la maîtrise de leur voix (Ndlr.. ce qui a une grande influence sur leur personnalité) »

Avez-vous une devise un principe de vie… ?

« Tout à fait, la voici… on a tous du talent »

 

Cyril-Alexis Llorens enseigne à Saintes (sur demande), dans son studio du Douhet et à La Rochelle.

 

 

Puis à titre indicatif...  pour savoir à quoi l'élève s'engage.....Puis à titre indicatif...  pour savoir à quoi l'élève s'engage.....

Puis à titre indicatif... pour savoir à quoi l'élève s'engage.....

Techniques Vocales, Echauffements et Vocalises
Dès 7€ ttc  

Cours de Chant Variété
Dès 10€ ttc 

La Voix de l'Acteur

Dès 13€ ttc 

Coaching à distance

Dès 15€ ttc 

 

Je propose d'autres services pour la partie Coaching qui sont tous affichés sur le site www.ca2l.org avec leur tarification respective 

Comme par exemple:

  • Des Ateliers, Stages et Formations (Prendre la parole en public, Mieux communiquer avec sa voix, Voix-Off Maîtrise en studio)
    Cliquer Ici
  • Le management d'Artiste avec entre autre une plateforme de financement participatif de projets (Crowdfunding) 
  • ....
  • Démos d'artistes 
    (Voix-Off - Chanteur - Artistes de la Voix)
    Votre démo professionnel pour 23€ ttc/mois*
  • Catalogue Voix
    Se faire connaître auprès des professionnels
    Trouver une Voix
    Inscription GRATUITE

 

Cyril-Alexis LLORENS

Coach Vocal, Formateur,
Chef de choeur, Conseiller

Tel: 0970 460 980

 

www.ca2l.org
contact@ca2l.org


Google+:   Cliquer ici

Facebook: Cliquer ici

 

 

Au village de Noël

On se distrait

On fait son... marché un peu spécial

16 - Cyril-Alexis Llorens ... coach voix chantée et parlée  - Costumière de l'Hermione à Saintes
16 - Cyril-Alexis Llorens ... coach voix chantée et parlée  - Costumière de l'Hermione à Saintes
16 - Cyril-Alexis Llorens ... coach voix chantée et parlée  - Costumière de l'Hermione à Saintes
16 - Cyril-Alexis Llorens ... coach voix chantée et parlée  - Costumière de l'Hermione à Saintes
16 - Cyril-Alexis Llorens ... coach voix chantée et parlée  - Costumière de l'Hermione à Saintes
16 - Cyril-Alexis Llorens ... coach voix chantée et parlée  - Costumière de l'Hermione à Saintes
16 - Cyril-Alexis Llorens ... coach voix chantée et parlée  - Costumière de l'Hermione à Saintes

Voir les commentaires

14 - Chalet de Noël en voisin - La porte du jubilé de la miséricorde - Poules et fleuve.. actu basique - Au programme

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Images banales

Et pourtant bien de chez nous

La Charente, les poules, la nature en fait...!

C'est aussi là... la COP 21

Puis pour les jours à venir.... programmes de manifestations très...... ordinaires, si l'on veut et selon chacun.... Au choix....!
Puis pour les jours à venir.... programmes de manifestations très...... ordinaires, si l'on veut et selon chacun.... Au choix....!

Puis pour les jours à venir.... programmes de manifestations très...... ordinaires, si l'on veut et selon chacun.... Au choix....!

Patrie, protestant, catholique... faites-nous connaître d'autres programmes ils passeront dans ces pages. Et avant de se quitter un détour aux abords immédiats du village de Noël, avec deux fameux compères....Patrie, protestant, catholique... faites-nous connaître d'autres programmes ils passeront dans ces pages. Et avant de se quitter un détour aux abords immédiats du village de Noël, avec deux fameux compères....
Patrie, protestant, catholique... faites-nous connaître d'autres programmes ils passeront dans ces pages. Et avant de se quitter un détour aux abords immédiats du village de Noël, avec deux fameux compères....

Patrie, protestant, catholique... faites-nous connaître d'autres programmes ils passeront dans ces pages. Et avant de se quitter un détour aux abords immédiats du village de Noël, avec deux fameux compères....

 

*******************************

Voisin et voisine

Chalet de Noël

Une des voisines de Culture-Histoire avait organisé son petit marché de Noël chez elle. Dans son jardin, qui, à ses dires était habité par des... elfes....  sympathique, surtout que C-H en connait un rayon dans ce domaine....  Mais félicitations pour son idée originale, dommage que son chalet n'eut été ouvert que deux jours. c'est à refaire chère voisine.  Dirigeons-nous vers la seconde " Porte de la miséricorde " de la ville, tout au moins dans l'une de nos églises.
Une des voisines de Culture-Histoire avait organisé son petit marché de Noël chez elle. Dans son jardin, qui, à ses dires était habité par des... elfes....  sympathique, surtout que C-H en connait un rayon dans ce domaine....  Mais félicitations pour son idée originale, dommage que son chalet n'eut été ouvert que deux jours. c'est à refaire chère voisine.  Dirigeons-nous vers la seconde " Porte de la miséricorde " de la ville, tout au moins dans l'une de nos églises.
Une des voisines de Culture-Histoire avait organisé son petit marché de Noël chez elle. Dans son jardin, qui, à ses dires était habité par des... elfes....  sympathique, surtout que C-H en connait un rayon dans ce domaine....  Mais félicitations pour son idée originale, dommage que son chalet n'eut été ouvert que deux jours. c'est à refaire chère voisine.  Dirigeons-nous vers la seconde " Porte de la miséricorde " de la ville, tout au moins dans l'une de nos églises.

Une des voisines de Culture-Histoire avait organisé son petit marché de Noël chez elle. Dans son jardin, qui, à ses dires était habité par des... elfes.... sympathique, surtout que C-H en connait un rayon dans ce domaine.... Mais félicitations pour son idée originale, dommage que son chalet n'eut été ouvert que deux jours. c'est à refaire chère voisine. Dirigeons-nous vers la seconde " Porte de la miséricorde " de la ville, tout au moins dans l'une de nos églises.

Cette nouvelle porte, suite aux recommandations du pape François, vient d'être érigée dans l'abbaye aux Dames. Année jubilaire du 8 décembre 2015 au 20 novembre 2016.

Cette nouvelle porte, suite aux recommandations du pape François, vient d'être érigée dans l'abbaye aux Dames. Année jubilaire du 8 décembre 2015 au 20 novembre 2016.

Voir les commentaires

12 - Marché de Noël animé à Saintes: Miss, Lionel, Ana Mïya, L'Escarmouche chantant, Alain Michaud et son château

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

De château en village de Noël

" Courses aux animations "

Début XIVième siècle les angalis tenaient le château des seigneurs de Saintes.... mais la ville était française et sans combat dans un temps, alors il fallait les affamer... Alain Michaud, historien spécialisé sur cette période nous en a dressé le décor avec moults détails. Ainsi salle Saintonge ce fut devant un auditoire fort intéressé qu'i nous fut présentée cette occupation angliase très relative dans le temps. Merci à notre historien, qui, à la veille de Noël et des élections avait pris les risques d'absentéisme...Notre conférencier avait aussi été honoré par la présence de Louis Maurin, éminent historien / archéologue, demeurant à Bordeaux. Sortons de la salle et direction les chalets du village de Noël....
Début XIVième siècle les angalis tenaient le château des seigneurs de Saintes.... mais la ville était française et sans combat dans un temps, alors il fallait les affamer... Alain Michaud, historien spécialisé sur cette période nous en a dressé le décor avec moults détails. Ainsi salle Saintonge ce fut devant un auditoire fort intéressé qu'i nous fut présentée cette occupation angliase très relative dans le temps. Merci à notre historien, qui, à la veille de Noël et des élections avait pris les risques d'absentéisme...Notre conférencier avait aussi été honoré par la présence de Louis Maurin, éminent historien / archéologue, demeurant à Bordeaux. Sortons de la salle et direction les chalets du village de Noël....

Début XIVième siècle les angalis tenaient le château des seigneurs de Saintes.... mais la ville était française et sans combat dans un temps, alors il fallait les affamer... Alain Michaud, historien spécialisé sur cette période nous en a dressé le décor avec moults détails. Ainsi salle Saintonge ce fut devant un auditoire fort intéressé qu'i nous fut présentée cette occupation angliase très relative dans le temps. Merci à notre historien, qui, à la veille de Noël et des élections avait pris les risques d'absentéisme...Notre conférencier avait aussi été honoré par la présence de Louis Maurin, éminent historien / archéologue, demeurant à Bordeaux. Sortons de la salle et direction les chalets du village de Noël....

Laissons les Miss en compagnie du cochon du fameux film de Louis de Funés " Ni vu, ni connu ", mais aussi il leur faut le temps de parcourir ce village très saintongeais, tout en savourant leur vin chaud. A quelques-pas d elà, rue Eugène Pelletan, à la galerie d'artiste / Peintures de Dea, qui nous présente pour une semaine les réalisations d'Ana MÎya.  Images..........
Laissons les Miss en compagnie du cochon du fameux film de Louis de Funés " Ni vu, ni connu ", mais aussi il leur faut le temps de parcourir ce village très saintongeais, tout en savourant leur vin chaud. A quelques-pas d elà, rue Eugène Pelletan, à la galerie d'artiste / Peintures de Dea, qui nous présente pour une semaine les réalisations d'Ana MÎya.  Images..........
Laissons les Miss en compagnie du cochon du fameux film de Louis de Funés " Ni vu, ni connu ", mais aussi il leur faut le temps de parcourir ce village très saintongeais, tout en savourant leur vin chaud. A quelques-pas d elà, rue Eugène Pelletan, à la galerie d'artiste / Peintures de Dea, qui nous présente pour une semaine les réalisations d'Ana MÎya.  Images..........
Laissons les Miss en compagnie du cochon du fameux film de Louis de Funés " Ni vu, ni connu ", mais aussi il leur faut le temps de parcourir ce village très saintongeais, tout en savourant leur vin chaud. A quelques-pas d elà, rue Eugène Pelletan, à la galerie d'artiste / Peintures de Dea, qui nous présente pour une semaine les réalisations d'Ana MÎya.  Images..........
Laissons les Miss en compagnie du cochon du fameux film de Louis de Funés " Ni vu, ni connu ", mais aussi il leur faut le temps de parcourir ce village très saintongeais, tout en savourant leur vin chaud. A quelques-pas d elà, rue Eugène Pelletan, à la galerie d'artiste / Peintures de Dea, qui nous présente pour une semaine les réalisations d'Ana MÎya.  Images..........
Laissons les Miss en compagnie du cochon du fameux film de Louis de Funés " Ni vu, ni connu ", mais aussi il leur faut le temps de parcourir ce village très saintongeais, tout en savourant leur vin chaud. A quelques-pas d elà, rue Eugène Pelletan, à la galerie d'artiste / Peintures de Dea, qui nous présente pour une semaine les réalisations d'Ana MÎya.  Images..........
Laissons les Miss en compagnie du cochon du fameux film de Louis de Funés " Ni vu, ni connu ", mais aussi il leur faut le temps de parcourir ce village très saintongeais, tout en savourant leur vin chaud. A quelques-pas d elà, rue Eugène Pelletan, à la galerie d'artiste / Peintures de Dea, qui nous présente pour une semaine les réalisations d'Ana MÎya.  Images..........
Laissons les Miss en compagnie du cochon du fameux film de Louis de Funés " Ni vu, ni connu ", mais aussi il leur faut le temps de parcourir ce village très saintongeais, tout en savourant leur vin chaud. A quelques-pas d elà, rue Eugène Pelletan, à la galerie d'artiste / Peintures de Dea, qui nous présente pour une semaine les réalisations d'Ana MÎya.  Images..........
Laissons les Miss en compagnie du cochon du fameux film de Louis de Funés " Ni vu, ni connu ", mais aussi il leur faut le temps de parcourir ce village très saintongeais, tout en savourant leur vin chaud. A quelques-pas d elà, rue Eugène Pelletan, à la galerie d'artiste / Peintures de Dea, qui nous présente pour une semaine les réalisations d'Ana MÎya.  Images..........
Laissons les Miss en compagnie du cochon du fameux film de Louis de Funés " Ni vu, ni connu ", mais aussi il leur faut le temps de parcourir ce village très saintongeais, tout en savourant leur vin chaud. A quelques-pas d elà, rue Eugène Pelletan, à la galerie d'artiste / Peintures de Dea, qui nous présente pour une semaine les réalisations d'Ana MÎya.  Images..........
Laissons les Miss en compagnie du cochon du fameux film de Louis de Funés " Ni vu, ni connu ", mais aussi il leur faut le temps de parcourir ce village très saintongeais, tout en savourant leur vin chaud. A quelques-pas d elà, rue Eugène Pelletan, à la galerie d'artiste / Peintures de Dea, qui nous présente pour une semaine les réalisations d'Ana MÎya.  Images..........

Laissons les Miss en compagnie du cochon du fameux film de Louis de Funés " Ni vu, ni connu ", mais aussi il leur faut le temps de parcourir ce village très saintongeais, tout en savourant leur vin chaud. A quelques-pas d elà, rue Eugène Pelletan, à la galerie d'artiste / Peintures de Dea, qui nous présente pour une semaine les réalisations d'Ana MÎya. Images..........

Ana a déjà fait l'objet d'un article sur ce Média Internet, aussi elle s'y était déjà présentée. Au cours du vernissage de ce samedi elle nous fait plaisir en nous annonçant qu'elle va nous présenter 7 de ses toiles du 12 au 23 décembre, à l'acquisition aussi bien sûr. (Entre 110 et 700 €). Ana nous rappelle que la peinture peut toujours être pour l'artiste une thérapie, elle donne un nom à chacune de ses créations picturales, après certes, mais elle les visualise avant. Le vernissage de son expo avait attiré une trentaine de personnes, curieux et amateurs d'art. Puis nous partons dans une rue plus au sud,, la rue arc de triomphe, dans le bar " l'Escarmouche ".
Ana a déjà fait l'objet d'un article sur ce Média Internet, aussi elle s'y était déjà présentée. Au cours du vernissage de ce samedi elle nous fait plaisir en nous annonçant qu'elle va nous présenter 7 de ses toiles du 12 au 23 décembre, à l'acquisition aussi bien sûr. (Entre 110 et 700 €). Ana nous rappelle que la peinture peut toujours être pour l'artiste une thérapie, elle donne un nom à chacune de ses créations picturales, après certes, mais elle les visualise avant. Le vernissage de son expo avait attiré une trentaine de personnes, curieux et amateurs d'art. Puis nous partons dans une rue plus au sud,, la rue arc de triomphe, dans le bar " l'Escarmouche ".
Ana a déjà fait l'objet d'un article sur ce Média Internet, aussi elle s'y était déjà présentée. Au cours du vernissage de ce samedi elle nous fait plaisir en nous annonçant qu'elle va nous présenter 7 de ses toiles du 12 au 23 décembre, à l'acquisition aussi bien sûr. (Entre 110 et 700 €). Ana nous rappelle que la peinture peut toujours être pour l'artiste une thérapie, elle donne un nom à chacune de ses créations picturales, après certes, mais elle les visualise avant. Le vernissage de son expo avait attiré une trentaine de personnes, curieux et amateurs d'art. Puis nous partons dans une rue plus au sud,, la rue arc de triomphe, dans le bar " l'Escarmouche ".

Ana a déjà fait l'objet d'un article sur ce Média Internet, aussi elle s'y était déjà présentée. Au cours du vernissage de ce samedi elle nous fait plaisir en nous annonçant qu'elle va nous présenter 7 de ses toiles du 12 au 23 décembre, à l'acquisition aussi bien sûr. (Entre 110 et 700 €). Ana nous rappelle que la peinture peut toujours être pour l'artiste une thérapie, elle donne un nom à chacune de ses créations picturales, après certes, mais elle les visualise avant. Le vernissage de son expo avait attiré une trentaine de personnes, curieux et amateurs d'art. Puis nous partons dans une rue plus au sud,, la rue arc de triomphe, dans le bar " l'Escarmouche ".

Dans le bar " L'Escarmouche ", sous un grand sourire de Franck, le patron, Cyril - Alexis LLORENS, pianiste et chanteur présentait à la salle comble des chanteurs et chanteuses. Nous en reparlerons dans un prochain article.s
Dans le bar " L'Escarmouche ", sous un grand sourire de Franck, le patron, Cyril - Alexis LLORENS, pianiste et chanteur présentait à la salle comble des chanteurs et chanteuses. Nous en reparlerons dans un prochain article.s

Dans le bar " L'Escarmouche ", sous un grand sourire de Franck, le patron, Cyril - Alexis LLORENS, pianiste et chanteur présentait à la salle comble des chanteurs et chanteuses. Nous en reparlerons dans un prochain article.s

L'auteur de Culture-histoire,, qui y avait été convié par des voisines chanteuses, n'a, malheureusement pas pu les entendre, faute de temps, mais c'est parti remise. N'est-ce pas Claire et Marie....! Nous terminerons cette soirée à la cafétéria " La Toquenelle " avec le chanteur " boute-en-train."... Lionel Evan's.L'auteur de Culture-histoire,, qui y avait été convié par des voisines chanteuses, n'a, malheureusement pas pu les entendre, faute de temps, mais c'est parti remise. N'est-ce pas Claire et Marie....! Nous terminerons cette soirée à la cafétéria " La Toquenelle " avec le chanteur " boute-en-train."... Lionel Evan's.

L'auteur de Culture-histoire,, qui y avait été convié par des voisines chanteuses, n'a, malheureusement pas pu les entendre, faute de temps, mais c'est parti remise. N'est-ce pas Claire et Marie....! Nous terminerons cette soirée à la cafétéria " La Toquenelle " avec le chanteur " boute-en-train."... Lionel Evan's.

Lionel sait être partout, sa fougue des mots et de la musique l'entraîne là où il veut, surtout il sait y mener tout son auditoire...... voire le faire vraiment participe. C'est toujours un bon moment. Art et talent sont les récompenses du savoir-faire. Une sacrée présence.
Lionel sait être partout, sa fougue des mots et de la musique l'entraîne là où il veut, surtout il sait y mener tout son auditoire...... voire le faire vraiment participe. C'est toujours un bon moment. Art et talent sont les récompenses du savoir-faire. Une sacrée présence.
Lionel sait être partout, sa fougue des mots et de la musique l'entraîne là où il veut, surtout il sait y mener tout son auditoire...... voire le faire vraiment participe. C'est toujours un bon moment. Art et talent sont les récompenses du savoir-faire. Une sacrée présence.
Lionel sait être partout, sa fougue des mots et de la musique l'entraîne là où il veut, surtout il sait y mener tout son auditoire...... voire le faire vraiment participe. C'est toujours un bon moment. Art et talent sont les récompenses du savoir-faire. Une sacrée présence.

Lionel sait être partout, sa fougue des mots et de la musique l'entraîne là où il veut, surtout il sait y mener tout son auditoire...... voire le faire vraiment participe. C'est toujours un bon moment. Art et talent sont les récompenses du savoir-faire. Une sacrée présence.

Voir les commentaires

9 - Arc jubilaire à S Pierre - Bernard Palissy intemporel - Illumination privée - Place du marché Germanicus à Noël - Lycée: esplanade et couac...

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Marché de Noël - Saintes

Lycée: Entrée à problèmes

Sur la belle place Bassompierre, dès 17 heures Miss Saintes & Pays de Saintonge, Anne Caillaud, sera présente pour donner le ton avec la présence de Monsieur le maire venu spécialement pour cette solennité inaugurale. Bonjour les festivités, les chalets avec de belles créations et les produits du terroirs, mais surtout le... vin chaud, à quelques-pas du manège rétro de David et des autres animations très dynamiques. A se samedi dès 17 h. Mais rendons-nous sur le nouvel espace d'accès au lycée de Bellevue, là un petit souci selon un riverain très concerné.... c'est à voir sur place et le jour " J ".
Sur la belle place Bassompierre, dès 17 heures Miss Saintes & Pays de Saintonge, Anne Caillaud, sera présente pour donner le ton avec la présence de Monsieur le maire venu spécialement pour cette solennité inaugurale. Bonjour les festivités, les chalets avec de belles créations et les produits du terroirs, mais surtout le... vin chaud, à quelques-pas du manège rétro de David et des autres animations très dynamiques. A se samedi dès 17 h. Mais rendons-nous sur le nouvel espace d'accès au lycée de Bellevue, là un petit souci selon un riverain très concerné.... c'est à voir sur place et le jour " J ".

Sur la belle place Bassompierre, dès 17 heures Miss Saintes & Pays de Saintonge, Anne Caillaud, sera présente pour donner le ton avec la présence de Monsieur le maire venu spécialement pour cette solennité inaugurale. Bonjour les festivités, les chalets avec de belles créations et les produits du terroirs, mais surtout le... vin chaud, à quelques-pas du manège rétro de David et des autres animations très dynamiques. A se samedi dès 17 h. Mais rendons-nous sur le nouvel espace d'accès au lycée de Bellevue, là un petit souci selon un riverain très concerné.... c'est à voir sur place et le jour " J ".

Un riverain, qui demeure dans la voie sans issue surplombant le nouvel espace, se plaint car il pourra rentrer chez lui, mais si une seconde voiture veut stationner ce sera impossible... quitte à repartir en marche arrière. La voie sans issue n'offre qu'un sens de circulation. Attendons et voyons.... (voir la flèche sur la photo qui montre un giratoire possible)
Un riverain, qui demeure dans la voie sans issue surplombant le nouvel espace, se plaint car il pourra rentrer chez lui, mais si une seconde voiture veut stationner ce sera impossible... quitte à repartir en marche arrière. La voie sans issue n'offre qu'un sens de circulation. Attendons et voyons.... (voir la flèche sur la photo qui montre un giratoire possible)
Un riverain, qui demeure dans la voie sans issue surplombant le nouvel espace, se plaint car il pourra rentrer chez lui, mais si une seconde voiture veut stationner ce sera impossible... quitte à repartir en marche arrière. La voie sans issue n'offre qu'un sens de circulation. Attendons et voyons.... (voir la flèche sur la photo qui montre un giratoire possible)
Un riverain, qui demeure dans la voie sans issue surplombant le nouvel espace, se plaint car il pourra rentrer chez lui, mais si une seconde voiture veut stationner ce sera impossible... quitte à repartir en marche arrière. La voie sans issue n'offre qu'un sens de circulation. Attendons et voyons.... (voir la flèche sur la photo qui montre un giratoire possible)

Un riverain, qui demeure dans la voie sans issue surplombant le nouvel espace, se plaint car il pourra rentrer chez lui, mais si une seconde voiture veut stationner ce sera impossible... quitte à repartir en marche arrière. La voie sans issue n'offre qu'un sens de circulation. Attendons et voyons.... (voir la flèche sur la photo qui montre un giratoire possible)

 

*******************************

En Avent... de la nuit magique

" Chacun donne libre cours à son imagination... imaginaire "

De la place Bassompierre, à quelques pas du marché de Noêl qui se met en place, avec: Des cabanes de marchands, une piste de ski, une grande descente / piste, un manège à suspension, un grand tourniquet avec siège et corde, et... la grande roue. enfin une photo pris à la dérobée de l'illumination privée d'un ami de l'auteur de Culture-Histoire..... Il n'en tiendra pas rigueur.... !!
De la place Bassompierre, à quelques pas du marché de Noêl qui se met en place, avec: Des cabanes de marchands, une piste de ski, une grande descente / piste, un manège à suspension, un grand tourniquet avec siège et corde, et... la grande roue. enfin une photo pris à la dérobée de l'illumination privée d'un ami de l'auteur de Culture-Histoire..... Il n'en tiendra pas rigueur.... !!

De la place Bassompierre, à quelques pas du marché de Noêl qui se met en place, avec: Des cabanes de marchands, une piste de ski, une grande descente / piste, un manège à suspension, un grand tourniquet avec siège et corde, et... la grande roue. enfin une photo pris à la dérobée de l'illumination privée d'un ami de l'auteur de Culture-Histoire..... Il n'en tiendra pas rigueur.... !!

 

******************************

Arc pour un " Jubilé "

Un " Jubilé " religieux c'est prévu dans l'église catholique, à des dates précises, mais le pape peut en décider aussi à son gré et c'est ce qu'à fait notre cher François de Rome. On peut y lire sur l'arc installé dans la cathédrale St Pierre... " La miséricorde vous ouvre ses portes ". Au sujet de cette église les trons avaient été visités en vain en début novembre. Les voleurs étaient repartis bredouilles.
Un " Jubilé " religieux c'est prévu dans l'église catholique, à des dates précises, mais le pape peut en décider aussi à son gré et c'est ce qu'à fait notre cher François de Rome. On peut y lire sur l'arc installé dans la cathédrale St Pierre... " La miséricorde vous ouvre ses portes ". Au sujet de cette église les trons avaient été visités en vain en début novembre. Les voleurs étaient repartis bredouilles.

Un " Jubilé " religieux c'est prévu dans l'église catholique, à des dates précises, mais le pape peut en décider aussi à son gré et c'est ce qu'à fait notre cher François de Rome. On peut y lire sur l'arc installé dans la cathédrale St Pierre... " La miséricorde vous ouvre ses portes ". Au sujet de cette église les trons avaient été visités en vain en début novembre. Les voleurs étaient repartis bredouilles.

Voir les commentaires

6 - Les voies d'Eole au temple - Illumination de la nativité et passerelle

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Images d'un essaim, d'une " Dauphine ", d'une esplanade d'accueil de lycéens...

Escapade dans un petit village saintongeais, entre frelons asiatiques et carcasse de " Dauphine " abandonné à la nature dévoreuse... sauf du métal. Puis on termine la journée avec l'illumination d'une belle entrée annoncée.....
Escapade dans un petit village saintongeais, entre frelons asiatiques et carcasse de " Dauphine " abandonné à la nature dévoreuse... sauf du métal. Puis on termine la journée avec l'illumination d'une belle entrée annoncée.....
Escapade dans un petit village saintongeais, entre frelons asiatiques et carcasse de " Dauphine " abandonné à la nature dévoreuse... sauf du métal. Puis on termine la journée avec l'illumination d'une belle entrée annoncée.....

Escapade dans un petit village saintongeais, entre frelons asiatiques et carcasse de " Dauphine " abandonné à la nature dévoreuse... sauf du métal. Puis on termine la journée avec l'illumination d'une belle entrée annoncée.....

-------------------------------------------------------------------------

Bel ensemble

" Les voies d'Eole "

Samedi soir au temple.....

 

Environ 130 personnes étaient toute ouïes devant l'ensemble vocal " Les voies d'Eole ". 19 femmes et 10 hommes Se sont promenés sur les portées musicales..... de " l'Orotario de Noël" (Camille Saiint Saens) à " Chœur de l'hyver " (Jean-Baptiste Lully). En fait une quinzaine d'interprétation vocale, accompagné par l'organiste Arnaud Oreb au piano. Une bonne soirée, avec un epitie mise en scène avec cette fameuse machine à faire du vent.... d'hiver.
Environ 130 personnes étaient toute ouïes devant l'ensemble vocal " Les voies d'Eole ". 19 femmes et 10 hommes Se sont promenés sur les portées musicales..... de " l'Orotario de Noël" (Camille Saiint Saens) à " Chœur de l'hyver " (Jean-Baptiste Lully). En fait une quinzaine d'interprétation vocale, accompagné par l'organiste Arnaud Oreb au piano. Une bonne soirée, avec un epitie mise en scène avec cette fameuse machine à faire du vent.... d'hiver.
Environ 130 personnes étaient toute ouïes devant l'ensemble vocal " Les voies d'Eole ". 19 femmes et 10 hommes Se sont promenés sur les portées musicales..... de " l'Orotario de Noël" (Camille Saiint Saens) à " Chœur de l'hyver " (Jean-Baptiste Lully). En fait une quinzaine d'interprétation vocale, accompagné par l'organiste Arnaud Oreb au piano. Une bonne soirée, avec un epitie mise en scène avec cette fameuse machine à faire du vent.... d'hiver.
Environ 130 personnes étaient toute ouïes devant l'ensemble vocal " Les voies d'Eole ". 19 femmes et 10 hommes Se sont promenés sur les portées musicales..... de " l'Orotario de Noël" (Camille Saiint Saens) à " Chœur de l'hyver " (Jean-Baptiste Lully). En fait une quinzaine d'interprétation vocale, accompagné par l'organiste Arnaud Oreb au piano. Une bonne soirée, avec un epitie mise en scène avec cette fameuse machine à faire du vent.... d'hiver.
Environ 130 personnes étaient toute ouïes devant l'ensemble vocal " Les voies d'Eole ". 19 femmes et 10 hommes Se sont promenés sur les portées musicales..... de " l'Orotario de Noël" (Camille Saiint Saens) à " Chœur de l'hyver " (Jean-Baptiste Lully). En fait une quinzaine d'interprétation vocale, accompagné par l'organiste Arnaud Oreb au piano. Une bonne soirée, avec un epitie mise en scène avec cette fameuse machine à faire du vent.... d'hiver.
Environ 130 personnes étaient toute ouïes devant l'ensemble vocal " Les voies d'Eole ". 19 femmes et 10 hommes Se sont promenés sur les portées musicales..... de " l'Orotario de Noël" (Camille Saiint Saens) à " Chœur de l'hyver " (Jean-Baptiste Lully). En fait une quinzaine d'interprétation vocale, accompagné par l'organiste Arnaud Oreb au piano. Une bonne soirée, avec un epitie mise en scène avec cette fameuse machine à faire du vent.... d'hiver.
Environ 130 personnes étaient toute ouïes devant l'ensemble vocal " Les voies d'Eole ". 19 femmes et 10 hommes Se sont promenés sur les portées musicales..... de " l'Orotario de Noël" (Camille Saiint Saens) à " Chœur de l'hyver " (Jean-Baptiste Lully). En fait une quinzaine d'interprétation vocale, accompagné par l'organiste Arnaud Oreb au piano. Une bonne soirée, avec un epitie mise en scène avec cette fameuse machine à faire du vent.... d'hiver.

Environ 130 personnes étaient toute ouïes devant l'ensemble vocal " Les voies d'Eole ". 19 femmes et 10 hommes Se sont promenés sur les portées musicales..... de " l'Orotario de Noël" (Camille Saiint Saens) à " Chœur de l'hyver " (Jean-Baptiste Lully). En fait une quinzaine d'interprétation vocale, accompagné par l'organiste Arnaud Oreb au piano. Une bonne soirée, avec un epitie mise en scène avec cette fameuse machine à faire du vent.... d'hiver.

Quittons ces belles voix, surfant sur les voies d'éole, et découvrons notre passerelle presque achevée et surtout ouverte aux pétons, puis jetons un regard sur les belles illumination du palais, rendons ainsi justice aux hommes qui l'ont rempli de lumière.

Quittons ces belles voix, surfant sur les voies d'éole, et découvrons notre passerelle presque achevée et surtout ouverte aux pétons, puis jetons un regard sur les belles illumination du palais, rendons ainsi justice aux hommes qui l'ont rempli de lumière.

6 - Les voies d'Eole au temple - Illumination de la nativité et passerelle
6 - Les voies d'Eole au temple - Illumination de la nativité et passerelle
6 - Les voies d'Eole au temple - Illumination de la nativité et passerelle
6 - Les voies d'Eole au temple - Illumination de la nativité et passerelle

Voir les commentaires

3 - Soins du corps.. question de bon sens - Manifestation.. " Wesper " - Crash.. saga des investigations - Regard et... clics

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Question de bon sens.. C’est primal chez l’humain

 

Coraline vous attend dans son institut

« Essence des sens », pour un plaisir qui vous emmènera vers un bien être pour votre mieux être.

3 - Soins du corps.. question de bon sens - Manifestation.. " Wesper " - Crash.. saga des investigations - Regard et... clics

Autrefois vendeuse cette jeune professionnelle de l’esthétique, originaire de Cognac et âgée de 27 ans, s’est lancée dans l’auto entreprise (depuis 9/2014), avec sa spécialité « Soins du corps, du visage aux pieds, épilation, modelage (le terme massage lui est interdit) et bien sûr le maquillage, en fin de compte la beauté »

Forte d’un C.A.P d’esthéticienne qu’elle a obtenu en formation accélérée, Coraline nous révèle pourquoi elle a fait le choix de cette profession… !

« J’ai choisi cette spécialité pour son fort côté relationnel, en effet ce sont des soins qui n’excluent pas du tout des entretiens verbales au cours de ceux-ci. Mais surtout j’aime bien donner du bien-être, quand mes clients quittent mon institut serein, alors c’est un réel bonheur ».

Caroline avez-vous une maxime, un principe de vie… ?

« Oui tout à fait…. Prenez soin de votre corps, c’es le seul endroit où vous vivrez toute votre vie »

Merci Coralie et apportez toujours à vos « patients » ce bien-être qui sera leur compagnon de route sur le chemin de…… leur vie.

 

Après cette quête du côté zen de la vie,  voyons du côté sociétale dans notre ville de Saintes où des ouvriers d'une usine pontoise se sont invités... " Wesper "
Après cette quête du côté zen de la vie,  voyons du côté sociétale dans notre ville de Saintes où des ouvriers d'une usine pontoise se sont invités... " Wesper "
Après cette quête du côté zen de la vie,  voyons du côté sociétale dans notre ville de Saintes où des ouvriers d'une usine pontoise se sont invités... " Wesper "
Après cette quête du côté zen de la vie,  voyons du côté sociétale dans notre ville de Saintes où des ouvriers d'une usine pontoise se sont invités... " Wesper "

Après cette quête du côté zen de la vie, voyons du côté sociétale dans notre ville de Saintes où des ouvriers d'une usine pontoise se sont invités... " Wesper "

Puis retour sur notre histoire. La fameuse plaque du pilote de l'avion US.... C'est bientôt dans ces pages la saga du terrain du crash... et de ses indices.

Puis retour sur notre histoire. La fameuse plaque du pilote de l'avion US.... C'est bientôt dans ces pages la saga du terrain du crash... et de ses indices.

Découverte de la plaque militaire du pilote..

... mais les recherches continuent

Après 15 ans de recherches et des milliers de fragments - éléments retrouvés, la plqaue du capitaine Cole n'avait jamais été un objectif. En effet seule la traçabilité motivait ces recherches de terrains. Après 15 ans de recherches et des milliers de fragments - éléments retrouvés, la plqaue du capitaine Cole n'avait jamais été un objectif. En effet seule la traçabilité motivait ces recherches de terrains.

Après 15 ans de recherches et des milliers de fragments - éléments retrouvés, la plqaue du capitaine Cole n'avait jamais été un objectif. En effet seule la traçabilité motivait ces recherches de terrains.

Ainsi les recherches vont continuer. La plaque sera donnée au fils aux USA et les instances américaines, spécialistes des " Morts en OPEX " seront avisées. La décision du retour de la plaque, quant à la date a été prise en informant, de cette découverte,  madame le Maire de Nieul les Saintes, site du crash.
Ainsi les recherches vont continuer. La plaque sera donnée au fils aux USA et les instances américaines, spécialistes des " Morts en OPEX " seront avisées. La décision du retour de la plaque, quant à la date a été prise en informant, de cette découverte,  madame le Maire de Nieul les Saintes, site du crash.
Ainsi les recherches vont continuer. La plaque sera donnée au fils aux USA et les instances américaines, spécialistes des " Morts en OPEX " seront avisées. La décision du retour de la plaque, quant à la date a été prise en informant, de cette découverte,  madame le Maire de Nieul les Saintes, site du crash.
Ainsi les recherches vont continuer. La plaque sera donnée au fils aux USA et les instances américaines, spécialistes des " Morts en OPEX " seront avisées. La décision du retour de la plaque, quant à la date a été prise en informant, de cette découverte,  madame le Maire de Nieul les Saintes, site du crash.
Ainsi les recherches vont continuer. La plaque sera donnée au fils aux USA et les instances américaines, spécialistes des " Morts en OPEX " seront avisées. La décision du retour de la plaque, quant à la date a été prise en informant, de cette découverte,  madame le Maire de Nieul les Saintes, site du crash.
Ainsi les recherches vont continuer. La plaque sera donnée au fils aux USA et les instances américaines, spécialistes des " Morts en OPEX " seront avisées. La décision du retour de la plaque, quant à la date a été prise en informant, de cette découverte,  madame le Maire de Nieul les Saintes, site du crash.
Ainsi les recherches vont continuer. La plaque sera donnée au fils aux USA et les instances américaines, spécialistes des " Morts en OPEX " seront avisées. La décision du retour de la plaque, quant à la date a été prise en informant, de cette découverte,  madame le Maire de Nieul les Saintes, site du crash.
Ainsi les recherches vont continuer. La plaque sera donnée au fils aux USA et les instances américaines, spécialistes des " Morts en OPEX " seront avisées. La décision du retour de la plaque, quant à la date a été prise en informant, de cette découverte,  madame le Maire de Nieul les Saintes, site du crash.
Ainsi les recherches vont continuer. La plaque sera donnée au fils aux USA et les instances américaines, spécialistes des " Morts en OPEX " seront avisées. La décision du retour de la plaque, quant à la date a été prise en informant, de cette découverte,  madame le Maire de Nieul les Saintes, site du crash.
Ainsi les recherches vont continuer. La plaque sera donnée au fils aux USA et les instances américaines, spécialistes des " Morts en OPEX " seront avisées. La décision du retour de la plaque, quant à la date a été prise en informant, de cette découverte,  madame le Maire de Nieul les Saintes, site du crash.
Ainsi les recherches vont continuer. La plaque sera donnée au fils aux USA et les instances américaines, spécialistes des " Morts en OPEX " seront avisées. La décision du retour de la plaque, quant à la date a été prise en informant, de cette découverte,  madame le Maire de Nieul les Saintes, site du crash.
Ainsi les recherches vont continuer. La plaque sera donnée au fils aux USA et les instances américaines, spécialistes des " Morts en OPEX " seront avisées. La décision du retour de la plaque, quant à la date a été prise en informant, de cette découverte,  madame le Maire de Nieul les Saintes, site du crash.
Ainsi les recherches vont continuer. La plaque sera donnée au fils aux USA et les instances américaines, spécialistes des " Morts en OPEX " seront avisées. La décision du retour de la plaque, quant à la date a été prise en informant, de cette découverte,  madame le Maire de Nieul les Saintes, site du crash.
Ainsi les recherches vont continuer. La plaque sera donnée au fils aux USA et les instances américaines, spécialistes des " Morts en OPEX " seront avisées. La décision du retour de la plaque, quant à la date a été prise en informant, de cette découverte,  madame le Maire de Nieul les Saintes, site du crash.
Ainsi les recherches vont continuer. La plaque sera donnée au fils aux USA et les instances américaines, spécialistes des " Morts en OPEX " seront avisées. La décision du retour de la plaque, quant à la date a été prise en informant, de cette découverte,  madame le Maire de Nieul les Saintes, site du crash.
Ainsi les recherches vont continuer. La plaque sera donnée au fils aux USA et les instances américaines, spécialistes des " Morts en OPEX " seront avisées. La décision du retour de la plaque, quant à la date a été prise en informant, de cette découverte,  madame le Maire de Nieul les Saintes, site du crash.
Ainsi les recherches vont continuer. La plaque sera donnée au fils aux USA et les instances américaines, spécialistes des " Morts en OPEX " seront avisées. La décision du retour de la plaque, quant à la date a été prise en informant, de cette découverte,  madame le Maire de Nieul les Saintes, site du crash.

Ainsi les recherches vont continuer. La plaque sera donnée au fils aux USA et les instances américaines, spécialistes des " Morts en OPEX " seront avisées. La décision du retour de la plaque, quant à la date a été prise en informant, de cette découverte, madame le Maire de Nieul les Saintes, site du crash.

Regard et clics....

.... sur la ville.

Esplanade d'accueil sur le lycée Bellevue

Fête à Jeanne d'Arc

Disparition d'un hêtre pourpe

Et... deux concerts annoncés......

Marquage au sol... tout azimut, bon signe.
Marquage au sol... tout azimut, bon signe.
Marquage au sol... tout azimut, bon signe.
Marquage au sol... tout azimut, bon signe.

Marquage au sol... tout azimut, bon signe.

Petite animation intime à l'occasion de " leur " marché de Noël. petite précision Brigitte accompagnait l'ensemble vocal, improvisé, des jeunes élèves.
Petite animation intime à l'occasion de " leur " marché de Noël. petite précision Brigitte accompagnait l'ensemble vocal, improvisé, des jeunes élèves.

Petite animation intime à l'occasion de " leur " marché de Noël. petite précision Brigitte accompagnait l'ensemble vocal, improvisé, des jeunes élèves.

Dans un précédent article nous avions parlé de cet arbre séculaire, il devait être " coupé " car il était malade. C'était un hêtre pourpre qui était dans le parc de la médiathèque François Mitterrand. Et avant de se quitter une invitation pour deux concerts par l'ensemble musical (de qualité) " Les Voix d'Eole.

Dans un précédent article nous avions parlé de cet arbre séculaire, il devait être " coupé " car il était malade. C'était un hêtre pourpre qui était dans le parc de la médiathèque François Mitterrand. Et avant de se quitter une invitation pour deux concerts par l'ensemble musical (de qualité) " Les Voix d'Eole.

3 - Soins du corps.. question de bon sens - Manifestation.. " Wesper " - Crash.. saga des investigations - Regard et... clics

Voir les commentaires

1 - Des avocats de Saintes - Evènement majeur à Saintes: Montée d'une cloche à St Eutrope

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

La noblesse du bronze

Pour " une cloche "

1 - Des avocats de Saintes - Evènement majeur à Saintes: Montée d'une cloche à St Eutrope
1 - Des avocats de Saintes - Evènement majeur à Saintes: Montée d'une cloche à St Eutrope

« Quator de bronze »

 

Onze heures du jour en la basilique St Eutrope, une haie d’honneur pour la montée de la cloche, dans notre civilisation c’est encore, un peu, la montée des couleurs, mais c’est aussi notre patrimoine et un superbe travail des hommes de l’art, qu’ils soient d’hier ou d’aujourd’hui.

« On pense que je m’appelle St Eutrope, car c’est sous ce vocale que je fus baptisée  en 1834, d’une masse terrestre de 452 kilos, je résonne en sol dièse de l’octave 3. Je remercie les humains qui m’ont mise dans le monde et presque au zénith de la cité saintaise. Je citerais aussi l’entreprise Bodet du Maine & Loire qui m’a consolidée pour une autre durée de vie dans mon beffroi ».

Ainsi parle notre belle structure de bronze qui ne demande qu’à donner de sa voix et dans le bon ton.

Comme dans toutes ses grandes manifestations, instants forts, citadines, les notables et érudits se doivent d’être présents, ainsi des anciens du quartier, certes mais voici un état des présents.

Jean-Pierre Baron, prêtre, représentant le père Daniel Cassegrain curé et doyen de la ville. Jean-Claude Chua, technicien (en charge des bâtiments cultuels) de la ville de Saintes, Marie-Line Cheminade, premier adjoint au maire de Saintes, en charge de la culture. Monsieur Delacroix, du conseil paroissial St Vivien / St Pierre. Et bien sûr les « hommes de l’art » avec leur responsable, de l’entreprise qui a restauré, par consolidation, notre fameuse cloche à l’origine de ce rassemblement historique.

Cérémonial en attendant la bénédiction (samedi) de cette cloche qui a retrouvé sa jeunesse, après avoir été soulevé du sol, un ouvrier a fait résonner à plusieurs reprises ce « petit » symbole de bronze, symbole peut-être mais fort utile.

L’oculus attendait la montée et c’est ainsi que tirée par la corde elle a bientôt émergé dans la salle de l’horlogerie, première halte avant de monter dans le beffroi où elle devrait bientôt être accrochée avec son mouton et son battant (marteau qui la frappe), le tout flambant neuf, enfin nouvelle peinture pour le battant.

La cloche avait été emmenée en réparation ; en fait il s’agissait de recharger les parties frappées par le battant. Le système d’accroche de cette structure de bronze a lui aussi été rechargé. Vu son poids et son diamètre de 927 mm, il était indispensable de lui assurer une solide constitution pour continuer ses missions dans le ciel de Saintes, c'est-à-dire carillonner au moment des messes, des mariages et autres cérémonies, dont le fameux glas des obsèques.  Mais surtout sonner les heures tout au long du jour. Si on tend bien l’oreille on pourra discerner le timbre du bourdon mêlé aux trois autres cloches.

Quant à l’entreprise Bodet, spécialisé dans le travail des cloches, elle a été fondée en 1860, avec dans ses débuts un menuisier ébéniste à qui on avait demandé d’installer une horloge mécanique dans l’église de sa commune, puis ce petit artisan a évolué et en 1950 c’est devenu la société que l’on connait aujourd’hui et qui a ramené une cloche comme neuve à St Eutrope, avec 5 semaines de réparation.

En 2015 cette entreprise emploie 630 personnes sur la France, avec pour la spécialisation campanaire (les cloches) 125 personnes. En fin 2015 la société Bodet en sera à la 5ième génération familiale dans cette spécialité.

Comme le précise un des responsables présent ce jour ;.. « Notre société est accès sur le temps »

 

Alors que nous nous trouvions dans cette salle de l'horlogerie, en quelques clics ce fut facile de donner un aperçu sur d'autres ouvrages de pierre ou de bois.
Alors que nous nous trouvions dans cette salle de l'horlogerie, en quelques clics ce fut facile de donner un aperçu sur d'autres ouvrages de pierre ou de bois.
Alors que nous nous trouvions dans cette salle de l'horlogerie, en quelques clics ce fut facile de donner un aperçu sur d'autres ouvrages de pierre ou de bois.
Alors que nous nous trouvions dans cette salle de l'horlogerie, en quelques clics ce fut facile de donner un aperçu sur d'autres ouvrages de pierre ou de bois.
Alors que nous nous trouvions dans cette salle de l'horlogerie, en quelques clics ce fut facile de donner un aperçu sur d'autres ouvrages de pierre ou de bois.
Alors que nous nous trouvions dans cette salle de l'horlogerie, en quelques clics ce fut facile de donner un aperçu sur d'autres ouvrages de pierre ou de bois.
Alors que nous nous trouvions dans cette salle de l'horlogerie, en quelques clics ce fut facile de donner un aperçu sur d'autres ouvrages de pierre ou de bois.
Alors que nous nous trouvions dans cette salle de l'horlogerie, en quelques clics ce fut facile de donner un aperçu sur d'autres ouvrages de pierre ou de bois.
Alors que nous nous trouvions dans cette salle de l'horlogerie, en quelques clics ce fut facile de donner un aperçu sur d'autres ouvrages de pierre ou de bois.
Alors que nous nous trouvions dans cette salle de l'horlogerie, en quelques clics ce fut facile de donner un aperçu sur d'autres ouvrages de pierre ou de bois.
Alors que nous nous trouvions dans cette salle de l'horlogerie, en quelques clics ce fut facile de donner un aperçu sur d'autres ouvrages de pierre ou de bois.

Alors que nous nous trouvions dans cette salle de l'horlogerie, en quelques clics ce fut facile de donner un aperçu sur d'autres ouvrages de pierre ou de bois.

Sur les photos on découvre des marques, multiséculaires, d'assemblage des poutres du beffroi, ainsi que des graffiti, pas spécialement historiques, si ce n'est celui écrit à l'ocre. mais toutes ces marques c'est une autre histoire. A samedi pour le baptême de la cloche.
Sur les photos on découvre des marques, multiséculaires, d'assemblage des poutres du beffroi, ainsi que des graffiti, pas spécialement historiques, si ce n'est celui écrit à l'ocre. mais toutes ces marques c'est une autre histoire. A samedi pour le baptême de la cloche.
Sur les photos on découvre des marques, multiséculaires, d'assemblage des poutres du beffroi, ainsi que des graffiti, pas spécialement historiques, si ce n'est celui écrit à l'ocre. mais toutes ces marques c'est une autre histoire. A samedi pour le baptême de la cloche.
Sur les photos on découvre des marques, multiséculaires, d'assemblage des poutres du beffroi, ainsi que des graffiti, pas spécialement historiques, si ce n'est celui écrit à l'ocre. mais toutes ces marques c'est une autre histoire. A samedi pour le baptême de la cloche.
Sur les photos on découvre des marques, multiséculaires, d'assemblage des poutres du beffroi, ainsi que des graffiti, pas spécialement historiques, si ce n'est celui écrit à l'ocre. mais toutes ces marques c'est une autre histoire. A samedi pour le baptême de la cloche.
Sur les photos on découvre des marques, multiséculaires, d'assemblage des poutres du beffroi, ainsi que des graffiti, pas spécialement historiques, si ce n'est celui écrit à l'ocre. mais toutes ces marques c'est une autre histoire. A samedi pour le baptême de la cloche.
Sur les photos on découvre des marques, multiséculaires, d'assemblage des poutres du beffroi, ainsi que des graffiti, pas spécialement historiques, si ce n'est celui écrit à l'ocre. mais toutes ces marques c'est une autre histoire. A samedi pour le baptême de la cloche.
Sur les photos on découvre des marques, multiséculaires, d'assemblage des poutres du beffroi, ainsi que des graffiti, pas spécialement historiques, si ce n'est celui écrit à l'ocre. mais toutes ces marques c'est une autre histoire. A samedi pour le baptême de la cloche.
Sur les photos on découvre des marques, multiséculaires, d'assemblage des poutres du beffroi, ainsi que des graffiti, pas spécialement historiques, si ce n'est celui écrit à l'ocre. mais toutes ces marques c'est une autre histoire. A samedi pour le baptême de la cloche.

Sur les photos on découvre des marques, multiséculaires, d'assemblage des poutres du beffroi, ainsi que des graffiti, pas spécialement historiques, si ce n'est celui écrit à l'ocre. mais toutes ces marques c'est une autre histoire. A samedi pour le baptême de la cloche.

 

****************************************

Avocat

Une profession

1 - Des avocats de Saintes - Evènement majeur à Saintes: Montée d'une cloche à St Eutrope

Emmanuel Araguas

 

Rencontré il y a quelques années, interviewé peu de temps après son installation, à nouveau cet avocat saintais a exprimé le désir de parler, non de lui spécialement, mais de pointer le regard sur une association de moyens entre quatre habitués du barreau de Saintes.

Agé de 38 ans, Emmanuel Araguas , marié, est originaire de La Rochefoucaud (Chte). Il est passé à l’école des avocats de Poitiers avant de s’installer à Saintes en 2005, mais après avoir exercé comme collaborateur dès 2003. C’est donc au 77, cours national que nous le redécouvrons dans son cabinet.

Sa spécialisation : Tout domaine du Droit. Consultation bilingue possible français / anglais.

 

Emmanuel Araguas, parlez-nous de vous, de votre profession…. !

« Je fais le métier que j’aurais aimé faire ».

Cela c’est catégorique, mais voyons plus en détail… !

« Le monde judiciaire aurait pu me faire reculer. Malgré cette crainte j’ai quand même tenté, j’ai réussi, je pense que  c’est une magnifique profession et le plus beau métier du monde »

Ah ! Alors soyez plus clair il y a tellement de beaux métiers… !

« On a besoin de l’avocat, car sans avocat, sans cet homme pas de justice dans le monde. Les avocats sont les vigies de la démocratie. L’avocat est celui qui porte la voix d’autrui. Je suis avocat ».

Porter la voix d’autrui, une très belle définition, mais comment vous vous définissez, avez-vous une maxime, une devise… ?

« Me rencontrer en plaidant ».

Merci Maître, votre belle détermination vaut mieux qu’une longue plaidoirie en faveur de votre spécialité.

 

************************************************************************

Thomas Bridoux

 

« Un homme de robe », comme on vient de l’apprendre, a installé son cabinet d’avocat dans une ville de « robins », en effet autrefois Saintes était aussi connue comme une cité de gens de robes.

Agé de 33 ans Thomas Bridoux, marié et originaire d’Angers, après avoir suivi sa formation à l’école des avocats de Poitiers, a abordé ce métier avec sa première collaboration en cabinet dans notre ville, c’était en 2006. Et ainsi il plaide pour son propre compte à Saintes depuis 2008.

Ce cabinet d’avocats sur le cours national héberge quatre avocats, grâce à cette mutualisation des moyens, une structure commune, cela permet d’apporter de meilleurs services aux futurs clients, tout en allégeant la gestion des infrastructures propres à un cabinet d’avocat, de ce fait son coût.

Sa spécialisation : « Droit social / Travail / Entreprises »

Thomas Bridoux quelques mots sur votre profession, ce qui vous y a amené… !

« J’aurais aimé, après l’obtention de mon Bac, suivre la filière scientifique. Quand j’étais passé au conseil d’information et d’orientation, on m’avait conseillé la profession. Mais dans ces temps je ne pensais pas avoir la verve nécessaire pour plaider »

Quelles furent donc vos angoisses justement pour ces plaidoiries… ?

« Dans la plaidoirie il fallait surtout bien lier le fond et la forme, l’œil et l’oreille du procureur ne s’y trompe pas ».

Et votre profession tellement décriée… en apparence… !

« Je pense que la profession d’avocat est mal comprise, mal appréhendée, beaucoup de mal sur ce qui est dit sur les avocats. Aujourd’hui nous sommes trop individualistes. Mais nous, nous sommes entièrement dévoués à notre client. Même si nous devions pas être payés (enfin plus.. Ndlr) on s’investit, on se bat. Actuellement nous nous battons pour que l’aide juridictionnelle perdure dans un mode où ne serions pas lésés financièrement. C’est loin d’être le cas dans les faits ».

Mais cette aide juridictionnelle, avez-vous une obligation d’accepter les clients potentiels qui y ont droit… ?

« Oui nous le pouvons, mais généralement tous les avocats acceptent ce principe ».

Merci Maître, il semble que ce métier de robe et d’effets de manches soit vraiment à votre dimension humaine.

 

1 - Des avocats de Saintes - Evènement majeur à Saintes: Montée d'une cloche à St Eutrope
1 - Des avocats de Saintes - Evènement majeur à Saintes: Montée d'une cloche à St Eutrope

Amira Melliti

 

Amira Melliti accueille « Culture-Histoire » en son bureau secondaire dans notre ville, en effet son bureau principal est situé à Pons. Arrivant de la région parisienne (91), où elle a passé son enfance, elle s’est très bien adaptée à la vie calme de notre Saintonge.

D’une famille d’origine tunisienne, cette Dame du barreau de Saintes, âgée de 32 ans, est arrivée de l’école des avocats de Bordeaux où elle avait d’ailleurs prêté serment dans la grande cité bordelaise. Elle a ouvert son cabinet de Pons le 1ier janvier 2011, puis quelques temps plus tard elle a aussi posé robe et codes rouges dans son autre bureau du cours national.

Sa famille n’avait pas de disposition spéciale pour son orientation vers le Droit, en effet son père était chauffeur de bus et sa mère, femme au foyer. Mais c’est une motivation profonde qui la fera endosser cette stricte tenue noire avec le fameux foulard / cravate blanc.

Sa spécialisation : Droit pénal, Droit des familles.

Justement cette motivation, Amira Melliti, quelle est-elle… ?

« Ce choix est né du constat que de nombreuses personnes n’avaient pas la capacité d’exercer tout simplement leurs droits. J’ai été déterminé en ayant vu tellement de difficultés des gens devant telle ou telle situation. C’est aussi pour cette raison que je suis pour l’aide juridictionnelle ».

Je peux vous laisser le choix entre un argumentaire libre ou bien pouvez-vous parlez de la situation de l’avocat qui reçoit un client, presque, on pourrait dire indéfendable, au regard du quidam ordinaire…. ?

« Quand je reçois mon client, je n’ai jamais aucun à priori. Je ne le considère nullement en rapport de ce qu’il a fait ou pas fait. Je me base toujours sur la version de mon client, qui devrait me dire (au fil des jours… ndlr) toute la vérité, puis je devrai alors faire une analyse avec les versions contradictoires en rapport à mon client. Dans le déroulement d’une affaire je vais extraire du dossier des éléments favorables à mon client. Je dois sortir de la version des faits tout ce qui met en valeur les points forts de mon client pour sa non-responsabilité ».

En fait il vous faut aboutir à amenuiser sa peine, s’il est reconnu coupable, voir plaider une force majeur éventuelle… !

« Si je n’ai pas d’état d’âme quand mon client rentre dans mon bureau, je ne suis pas non plus aveugle sur ce que me dit mon client. Mais pour une très bonne défense il doit aussi me dire toute la vérité. En fonction de la conclusion du jugement, je ne dis pas que mon client n’a pas fait, mais je tiens à ce que sa peine soit juste. C’est dans ce sens que je m’efforce d’orienter la justice ».

Merci Amira Melliti, avant de se quitter, une vérité sur vous, avez-vous une maxime, devise ou comportement de vie… ?

« Dans la vie en général comprendre et écouter les gens ».

 

************************************************************************

Rebbeca Remond

 

La Saintonge est une belle région, aussi après avoir quitté la région parisienne Rebbeca Remond a installé son second cabinet d’avocat sur l’ile de Ré, mais c’est dans son cabinet principal de Saintes qu’elle a accepté de se livrer un peu sur sa profession.

Agé de 47 ans, elle exerce cette profession depuis  janvier 1994, année où elle avait eu sa prestation de serment. Après un certain nombre d’années passées en région parisienne, en tant que collaboratrice dans un cabinet d’avocats, elle a ouvert son propre cabinet sur Saintes en 2013, puis un second cabinet en 2015, sur l’ile de Ré.

Comme elle le dit elle-même.... "J’ai tenu à ouvrir ce second cabinet pour amener la justice vraiment à la portée du citoyen, tout en sachant que nous sommes regroupés sur ce cabinet avec Emmanuel Araguas ".

Sa spécialisation : Droit pénal, droit de la famille et les contentieux de recouvrement. Choix adapté aux situations propres à cette ville.

Sans être trop intrusif, quel fut le parcours qui vous a amené à cette profession… ?

« J’avais étudié l’histoire de l’art, j’aurai aimé me retrouver dans l’art plastique. En fait une spécialité qui m’aurait convenu c’est la profession de commissaire priseur. Mais devant le manque de place à l’école du Louvre, mais aussi du fait que je ne pouvais être sur plusieurs fronts à la fois, je me suis orienté vers le Droit fiscal, j’avais aussi pensé être conseiller juridique ».

Un peu comme dans une tribune libre, vous pourriez choisir vos commentaires sur votre profession, mais à tout hasard voici un sujet….  Un ou des entretiens avec un avocat et son client débouche-il parfois sur des liens d’amitié… ?

« Nous pouvons avoir des échanges enrichissants avec nos clients. Mais la distance déontologique impose aux avocats (Ndlr ..comme dans d’autres professions) ce comportement. Par la suite quand l’affaire est terminée, après la procédure, il peut exister des liens d’amitié avec des clients. Mais c’est rare. En ce qui me concerne cela ne m’est jamais arrivé »

Pour le quidam ordinaire, on dira pour le lambda de la rue, l’avocat est un homme de loi qui coûte cher aux justiciables, quand est-il…. ?

« Certes il est exact qu’il puisse y avoir des craintes dans ce domaine car les honoraires sont libres. Mais les directives européennes nous obligent à fournir un devis à nos clients, leur dire combien cela va leur coûter, que le prix peut évoluer en fonction des actes à venir. Le coût de la consultation, du suivi de l’affaire peut être différent en fonction de l’ancienneté de l’avocat, de sa notoriété, de sa spécialité. L’importance du cabinet, de sa grandeur, offrant des services différents, tout cela peut avoir une incidence sur les honoraires »

Il me semble deviner que parfois certains confrères sont en difficultés financières… !

« Souvent en effet on entend dire que c’est une profession de nantis (Ndlr.. comme pour d’autres professions libérales), c’est faux. Certains avocats (des jeunes débutants…) une fois les frais et charges sortis, arrivent juste à retrouver un SMIG »

Il est fréquent, sur ce « Média Internet » de demander à l’interviewé s’il a une devise, une maxime, un principe de vie, alors vous… ! Qu’en est-il… ?

« Carpe Diem / Vivre le temps présent. Surtout je vis ma profession avec passion »

 

 

Quittons le cabinet d'avocats du cours national et retrouvons-nous sur une place de Saintes.... d'où émerge une belle signature de notre passé, mais aussi de notre fierté.
Quittons le cabinet d'avocats du cours national et retrouvons-nous sur une place de Saintes.... d'où émerge une belle signature de notre passé, mais aussi de notre fierté.

Quittons le cabinet d'avocats du cours national et retrouvons-nous sur une place de Saintes.... d'où émerge une belle signature de notre passé, mais aussi de notre fierté.

1 - Des avocats de Saintes - Evènement majeur à Saintes: Montée d'une cloche à St Eutrope

Voir les commentaires

29 - La plaque d'un aviateur US " Mort pour la France " - Appel en Angleterre pour notre " Mosquito " - Ventes aux enchères - Belle ouverture vers le lycée - Palais - Téléthon à Saintes

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

La plaque militaire du capitaine américain 

" Mort pour la France "

Retrouvée 71 ans + tard

Une traçabilité formidable

Crash du 5 janvier 1944. Mort d'un héros, il a certainement eu le choix de sa fin tragique, certes rapide... déchiqueté et carbonisé. La plaque vient de parler, retrouvée dans la zone d'impact du pilote, elle sera restituée à son fils aux USA, les autorités américaines seront informés, dans son dossier " Disparu en opération extérieure ", il manquait cette fameuse plaque. De ce fameux " B17 " venu de la lointaine, mais toujours alliée, Amérique,
Crash du 5 janvier 1944. Mort d'un héros, il a certainement eu le choix de sa fin tragique, certes rapide... déchiqueté et carbonisé. La plaque vient de parler, retrouvée dans la zone d'impact du pilote, elle sera restituée à son fils aux USA, les autorités américaines seront informés, dans son dossier " Disparu en opération extérieure ", il manquait cette fameuse plaque. De ce fameux " B17 " venu de la lointaine, mais toujours alliée, Amérique,
Crash du 5 janvier 1944. Mort d'un héros, il a certainement eu le choix de sa fin tragique, certes rapide... déchiqueté et carbonisé. La plaque vient de parler, retrouvée dans la zone d'impact du pilote, elle sera restituée à son fils aux USA, les autorités américaines seront informés, dans son dossier " Disparu en opération extérieure ", il manquait cette fameuse plaque. De ce fameux " B17 " venu de la lointaine, mais toujours alliée, Amérique,

Crash du 5 janvier 1944. Mort d'un héros, il a certainement eu le choix de sa fin tragique, certes rapide... déchiqueté et carbonisé. La plaque vient de parler, retrouvée dans la zone d'impact du pilote, elle sera restituée à son fils aux USA, les autorités américaines seront informés, dans son dossier " Disparu en opération extérieure ", il manquait cette fameuse plaque. De ce fameux " B17 " venu de la lointaine, mais toujours alliée, Amérique,

" Gold case " Affaire classée 71 ans plus tard. La fiche de renseignements des services spéciaux Us peut être renseignée et classée aux archives. La boucle est bouclée de Los Angelès à Draguignan.Retrouvons-nous en Angleterre où nos amis anglais viennent à la rescousse de passionnés, rappelons-nous ce " Mosquito " crashé ce 6 août 2015.
" Gold case " Affaire classée 71 ans plus tard. La fiche de renseignements des services spéciaux Us peut être renseignée et classée aux archives. La boucle est bouclée de Los Angelès à Draguignan.Retrouvons-nous en Angleterre où nos amis anglais viennent à la rescousse de passionnés, rappelons-nous ce " Mosquito " crashé ce 6 août 2015.
" Gold case " Affaire classée 71 ans plus tard. La fiche de renseignements des services spéciaux Us peut être renseignée et classée aux archives. La boucle est bouclée de Los Angelès à Draguignan.Retrouvons-nous en Angleterre où nos amis anglais viennent à la rescousse de passionnés, rappelons-nous ce " Mosquito " crashé ce 6 août 2015.
" Gold case " Affaire classée 71 ans plus tard. La fiche de renseignements des services spéciaux Us peut être renseignée et classée aux archives. La boucle est bouclée de Los Angelès à Draguignan.Retrouvons-nous en Angleterre où nos amis anglais viennent à la rescousse de passionnés, rappelons-nous ce " Mosquito " crashé ce 6 août 2015.

" Gold case " Affaire classée 71 ans plus tard. La fiche de renseignements des services spéciaux Us peut être renseignée et classée aux archives. La boucle est bouclée de Los Angelès à Draguignan.Retrouvons-nous en Angleterre où nos amis anglais viennent à la rescousse de passionnés, rappelons-nous ce " Mosquito " crashé ce 6 août 2015.

Merci pour cet appel. Enfin on se retrouve à la vente aux enchères de l'abbaye aux Dames où s'étaient réunis une centaine d'amateurs (voir de professionnels) d'art. Le marteau du commissaire priseur a résonné 356 fois, pour des mises à prix allant de 100 € à 40 000 € (tableaux de Arnould de Vuez (1644/1720) déclinés en 8 tableaux.

Merci pour cet appel. Enfin on se retrouve à la vente aux enchères de l'abbaye aux Dames où s'étaient réunis une centaine d'amateurs (voir de professionnels) d'art. Le marteau du commissaire priseur a résonné 356 fois, pour des mises à prix allant de 100 € à 40 000 € (tableaux de Arnould de Vuez (1644/1720) déclinés en 8 tableaux.

Présentation à l'achat du tableau de James Ramsay (1786/1854) " Portrasit de trois fillettes ", mise à prix... 7000 €.

Présentation à l'achat du tableau de James Ramsay (1786/1854) " Portrasit de trois fillettes ", mise à prix... 7000 €.

Le palais

Le lycée

L'esplanade accueil du lycée de Bellevue.... c'est pour très bientôt. Au palais les employés de la ville s'activent avant les fêtes.
L'esplanade accueil du lycée de Bellevue.... c'est pour très bientôt. Au palais les employés de la ville s'activent avant les fêtes.
L'esplanade accueil du lycée de Bellevue.... c'est pour très bientôt. Au palais les employés de la ville s'activent avant les fêtes.

L'esplanade accueil du lycée de Bellevue.... c'est pour très bientôt. Au palais les employés de la ville s'activent avant les fêtes.

L’Assemblée Général du BSCO (Bordeaux Saintes Cyclisme Organisation) a eu lieu récemment. Elle fut l’occasion d’accueillir de nouveaux bénévoles au sein d’une équipe dynamique, volontaire et déterminée mais aussi elle fut l’occasion de rendre un grand hommage à son secrétaire, Georges DUCEPT décédé récemment.

Comme depuis de nombreuses année, le BSCO en collaboration avec le Lions Club’s organisera le 5 décembre une randonnée cycliste à travers la Saintonge dans le cadre du téléthon au profit de l’AFM (voir bulletin d’inscription ci-joint).

Grâce à ses partenaires publics et privés, le BSCO pourra encore offrir au public en 2016 trois événements de renommées et de grandes qualités :

-          le 13 mars le 78eme BORDEAUX-SAINTES,

-          le 14 aout, le 8ème PRIX Marcel BERGEREAU,

-          le 22 aout, le Prix municipal Authon-Ébéon.

29 - La plaque d'un aviateur US " Mort pour la France " - Appel en Angleterre pour notre " Mosquito " - Ventes aux enchères - Belle ouverture vers le lycée - Palais - Téléthon à Saintes

Voir les commentaires

26 - Flora Kottaud - - > Concert abbaye - Sapin en Bassompierre = Noël - Ventes aux enchères - Bleu, Blanc, Rouge - Vente d'une école

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Ventes aux enchères

Abbaye aux Dames

De l'art & des prix

De la qualité

Quittons la salle des ventes et dirigeons-nous vers la France......
Quittons la salle des ventes et dirigeons-nous vers la France......

Quittons la salle des ventes et dirigeons-nous vers la France......

Enfin en cheminant en centre ville on découvre une école à vendre. L'ancienne école primaire " Eugène Pelletan "
Enfin en cheminant en centre ville on découvre une école à vendre. L'ancienne école primaire " Eugène Pelletan "

Enfin en cheminant en centre ville on découvre une école à vendre. L'ancienne école primaire " Eugène Pelletan "

26 - Flora Kottaud - - > Concert abbaye - Sapin en Bassompierre = Noël - Ventes aux enchères - Bleu, Blanc, Rouge - Vente d'une école
26 - Flora Kottaud - - > Concert abbaye - Sapin en Bassompierre = Noël - Ventes aux enchères - Bleu, Blanc, Rouge - Vente d'une école

*******************************

Hospitalité diocésaine

Avec Flora Kottaud

C'est ce 28 novembre et pendant ce temps, place Bassompierre, les employés du père Noël s'accrochent....

C'est ce 28 novembre et pendant ce temps, place Bassompierre, les employés du père Noël s'accrochent....

26 - Flora Kottaud - - > Concert abbaye - Sapin en Bassompierre = Noël - Ventes aux enchères - Bleu, Blanc, Rouge - Vente d'une école

Voir les commentaires

24 - Lionel Evan's Coach vocal - Crash avion... 39/45 - Marché de noël enfants - Lycée Bellevue

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Coach pour chanteur

24 - Lionel Evan's Coach vocal -  Crash avion... 39/45  -  Marché de noël enfants - Lycée Bellevue

Coach vocal « Lionel Evan’s »

Un vaste programme très pédagogique mais qui vous apportera beaucoup.

 

Lionel est vraiment une figure, que dirais-je une voix… locale. A 44 ans il a 25 ans de micro derrière lui, donc il sait de quoi il parle et surtout a une connaissance parfaite de ce qu’il va enseigner : L’art et la maîtrise du chant.

 

Ce spécialiste de jazz – variétés, pop, mais sans le classique, a suivi les cours de l’école de chant de Richard Cross. C’est la pédagogie de Richard Cross, école de chant, musique actuelle et amplifiée. Il est d’ailleurs le seul « enseignant » sur Saintes qui applique la pédagogie de Richard.

 

Vous êtes alors coach en voix, déclinée en chanson, vous en êtes arrivé là comment… ?

« Depuis un an je fais du coaching. Après avoir suivi une formation avec Richard Cross de Bordeaux, je me suis lancé. Ma formation a porté sur la voix chantée et parlée. Pour mes élèves ce sera aussi dans ce sens. Actuellement pour exercer il n’y a pas de diplôme ou d’agrément dans ce domaine, mais on va agir dans ce sens ».

Pour vos élèves cela se passe comment… ?

« En fait quand ils se présentent je fais aussitôt une cartographie vocale, certes par rapport à la voix, mais aussi avec morphopsychologie. Je sais rapidement si la personne est alto, soprano ou bien tout autre. Une bonne formation est ainsi établie : une heure par semaine et bien sûr il faut plusieurs mois de suivi ».

Quelle est votre clientèle… ?

« Globalement cela va de 16 à 60 ans. Certains sont déjà des chanteurs, voir des débutants qui viennent prendre des cours en vue d’une future sélection, voir casting. Ils viennent pour peaufiner leur technique du chant, être plus à l’aise en public, en fait une belle pédagogie à la Richard Cross va les mettre sur la bonne voie… et voix. Pour enseigner l’art du chant il faut une bonne base musicale, actuellement certains professeurs ne l’ont pas ».

Rentrons un peu plus dans les bienfaits d’une voix bien placée et surtout bien utilisée…. !

« Ce que les gens ne savent pas c’est qu’en vieillissant le larynx a tendance à descendre, donc il faut en tenir compte, surtout pour monter les sons. Il y a le ventre, il faut l’utiliser pour chanter, cela tout au long de la vie, mais il y en a bien qui chantent différemment, mais c’est mieux car on s’essouffle moins et les résultats en sont meilleurs. Il faut utiliser les bons outils pour chanter, pour travailler la voix, ainsi on n’use pas celle-ci. Parfois certaines vedettes sont victimes de la voix fatiguée. Bien sûr chanter a une influence sur la santé, cela apporte une réaction positive sur l’ensemble du corps, joue aussi sur le relationnel. Dans les cours, surtout le premier c’est comme si les élèves se mettaient à nu. D’ailleurs, après la première de cours il arrive que certains repartent en pleurant. Bien sûr, après cette première étape (qui souvent éloigne la timidité et la réserve….  Ndlr) pas facile à franchir, ils reviennent ».

Question coût pouvez-vous en informer les lecteurs potentiellement futurs élève… ?

« Tout à fait, alors je propose pour une heure 30 € ou un forfait de 100 € pour 4 heures »

 

Merci Lionel, alors alto ou ténor, dans vos cours chacun trouvera se voix, reconnaîtra son niveau.

 

Laissons " Monsieur le professeur " enseigner son art et un petit tour salle centrale où avait lieu ce dimanche le " Marché de Noël enfants ".

Laissons " Monsieur le professeur " enseigner son art et un petit tour salle centrale où avait lieu ce dimanche le " Marché de Noël enfants ".

Et pour ceux qui aiment notre histoire récente et surtout les valeurs humaines, rendez-vous sur un crash d'avion.. 39/45. Dernières investigations.
Et pour ceux qui aiment notre histoire récente et surtout les valeurs humaines, rendez-vous sur un crash d'avion.. 39/45. Dernières investigations.
Et pour ceux qui aiment notre histoire récente et surtout les valeurs humaines, rendez-vous sur un crash d'avion.. 39/45. Dernières investigations.

Et pour ceux qui aiment notre histoire récente et surtout les valeurs humaines, rendez-vous sur un crash d'avion.. 39/45. Dernières investigations.

Des infimes fragments / éléments, parmi les millions ... !!! de morceaux, du fait du crash violent du " B 17 " en piqué sur des roches.Après cette " Saga " d'investigations historiques de terrain, on va se retrouver sur la belle esplanade d'accueil du lycée de Bellevue / Saintes... peu de temps avant sa livraison aux lycéens.
Des infimes fragments / éléments, parmi les millions ... !!! de morceaux, du fait du crash violent du " B 17 " en piqué sur des roches.Après cette " Saga " d'investigations historiques de terrain, on va se retrouver sur la belle esplanade d'accueil du lycée de Bellevue / Saintes... peu de temps avant sa livraison aux lycéens.
Des infimes fragments / éléments, parmi les millions ... !!! de morceaux, du fait du crash violent du " B 17 " en piqué sur des roches.Après cette " Saga " d'investigations historiques de terrain, on va se retrouver sur la belle esplanade d'accueil du lycée de Bellevue / Saintes... peu de temps avant sa livraison aux lycéens.
Des infimes fragments / éléments, parmi les millions ... !!! de morceaux, du fait du crash violent du " B 17 " en piqué sur des roches.Après cette " Saga " d'investigations historiques de terrain, on va se retrouver sur la belle esplanade d'accueil du lycée de Bellevue / Saintes... peu de temps avant sa livraison aux lycéens.
Des infimes fragments / éléments, parmi les millions ... !!! de morceaux, du fait du crash violent du " B 17 " en piqué sur des roches.Après cette " Saga " d'investigations historiques de terrain, on va se retrouver sur la belle esplanade d'accueil du lycée de Bellevue / Saintes... peu de temps avant sa livraison aux lycéens.
Des infimes fragments / éléments, parmi les millions ... !!! de morceaux, du fait du crash violent du " B 17 " en piqué sur des roches.Après cette " Saga " d'investigations historiques de terrain, on va se retrouver sur la belle esplanade d'accueil du lycée de Bellevue / Saintes... peu de temps avant sa livraison aux lycéens.
Des infimes fragments / éléments, parmi les millions ... !!! de morceaux, du fait du crash violent du " B 17 " en piqué sur des roches.Après cette " Saga " d'investigations historiques de terrain, on va se retrouver sur la belle esplanade d'accueil du lycée de Bellevue / Saintes... peu de temps avant sa livraison aux lycéens.
Des infimes fragments / éléments, parmi les millions ... !!! de morceaux, du fait du crash violent du " B 17 " en piqué sur des roches.Après cette " Saga " d'investigations historiques de terrain, on va se retrouver sur la belle esplanade d'accueil du lycée de Bellevue / Saintes... peu de temps avant sa livraison aux lycéens.
Des infimes fragments / éléments, parmi les millions ... !!! de morceaux, du fait du crash violent du " B 17 " en piqué sur des roches.Après cette " Saga " d'investigations historiques de terrain, on va se retrouver sur la belle esplanade d'accueil du lycée de Bellevue / Saintes... peu de temps avant sa livraison aux lycéens.
Des infimes fragments / éléments, parmi les millions ... !!! de morceaux, du fait du crash violent du " B 17 " en piqué sur des roches.Après cette " Saga " d'investigations historiques de terrain, on va se retrouver sur la belle esplanade d'accueil du lycée de Bellevue / Saintes... peu de temps avant sa livraison aux lycéens.
Des infimes fragments / éléments, parmi les millions ... !!! de morceaux, du fait du crash violent du " B 17 " en piqué sur des roches.Après cette " Saga " d'investigations historiques de terrain, on va se retrouver sur la belle esplanade d'accueil du lycée de Bellevue / Saintes... peu de temps avant sa livraison aux lycéens.

Des infimes fragments / éléments, parmi les millions ... !!! de morceaux, du fait du crash violent du " B 17 " en piqué sur des roches.Après cette " Saga " d'investigations historiques de terrain, on va se retrouver sur la belle esplanade d'accueil du lycée de Bellevue / Saintes... peu de temps avant sa livraison aux lycéens.

24 - Lionel Evan's Coach vocal -  Crash avion... 39/45  -  Marché de noël enfants - Lycée Bellevue
24 - Lionel Evan's Coach vocal -  Crash avion... 39/45  -  Marché de noël enfants - Lycée Bellevue
24 - Lionel Evan's Coach vocal -  Crash avion... 39/45  -  Marché de noël enfants - Lycée Bellevue

Voir les commentaires