Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

24 - Reportage..... Un train saboté déraille en 1942. Un mort à Saintes. Dernières découvertes.. la Saga de mon B 17 depuis 1998.

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

REPORTAGE

Coup double " Guerre 39/45 " Saintonge

1- Un train est saboté par la résistance, un mort et un blessé grave

2 - Dernières découvertes sur les restes de l'avion " B 17 " du capitaine Cole. Un nouveau fragment d'os est retrouvé. 

Déraillement du 5 juillet 1942

« Montcharente – Saintes »

 

 

Beauchamp Michel – Né 1938

39/45 : 15, rue Fernand Chapsal

Fils d’André Beauchamp – mécanicien SNCF – Né en 1907

*Un train de troupe était prêt à partir pour La Rochelle, mais les Allemands avaient fait partir devant un train d’ouverture (Train de marchandises). Les cheminots sur ce train étaient : André Beauchamp, mécano. Norbert Busson, chauffeur.

Ainsi le train 9556 a déraillé au point kilométrique n° 249/295, entre Saintes et « le Ponteau », à 3 h 40 dans la nuit, 10 minutes après son départ de Saintes. La locomotive et son tender sont tombés dans la Charente, le tender s’est retrouvé au fond, alors que la locomotive était retenue par un arbre.

Busson a eu les jambes coupées par la plaque joignant le tender à la locomotive et il a été broyé entre la machine et son tender.

Le mécanicien Beauchamp a eu le bras broyé au-dessus du coude. Il a été amputé à l’épaule par le docteur Jonchères. Michel Beauchamp se souvient des visites qu’il faisait à son père dans la salle commune de l’hôpital. L’arbre avait été arraché après une tempête, mais Madame Beauchamp montrait l’endroit à chaque fois qu’elle passait devant. Par la suite mon père, André Beauchamp, a été affecté à la police des gares.

Au début de sa carrière à la SNCF il y était rentré comme chaudronnier, quand il a eu cet accident il en était à ses tous débuts dans la conduite. (M.B)

 

*

 

Témoins divers

 

Dexes Gabriel – 1911 – Mécanicien SNCF « Gaby »

« Je faisais des trains T.C.O. Je devais faire le train qui est tombé dans la Charente, mais Busson avait absolument tenu à le faire à ma place » (2000)

 

Dupeux Jean-Michel – 1938

« A port Berteau une locomotive et son tender ont déraillé. La machine n’est pas tombé à la Charente étant retenue par les peupliers, il n’y avait aucun wagon. Cela s’est passé, en arrivant de Saintes, un peu avant la maison de Monsieur Fayzeau, commandant militaire ». (1998)

 

Février Henri – 1931

« Un train a déraillé à Port Berteau, c’était un train qui transportait du sable. Le train venait de saintes, la locomotive a chuté cotre un arbre au point kilométrique 249, 333. Je me souviens avoir ramassé des tires-fonts dans le contrebas sur le remblai des voies ferrées. A une dizaine de mètres de ce point, en contrebas, allant sur Saintes, il y avait des plaques de tôles avec du jaune dessus (Epoque ou 1994…. !!!!). Un clou repère SNCF marqué 38 a été trouvé (1994) sur une traverse de voie ferrée basculée en contrebas, à la hauteur du point kilométrique PK 249,4 ». ((1994)

 

Frappé Robert – 1920 – Mécanicien SNCF

« Un train allemand devait quitter Saintes, au triage un train français était prêt au départ. Le train français est parti devant servant de train balai. Le maquis du bois de la tonne avait saboté la voie. La locomotive et le tender sont tombés dans la Charente, la locomotive avait été retenue par un gros arbre, mais 7 ou 8 wagons avaient déraillé. Le chauffeur Beauchamp a eu l’épaule arrachée. Le mécanicien Norbert Busson a été tué sur le coup. Par la suite j’étais venu relever la locomotive avec une grue, c’était avec la locomotive 230 – 867, elle sortait pour les grandes réparations, elle était comme neuve » (3/1995)

 

Guibert Marcel – 1918

« Le mécanicien devait être Beyer (Décédé), un des cheminots a eu le bras coupé, ce devait être le chauffeur. Le train qui venait de Saintes a déraillé suite à un sabotage, une partie de la locomotive s’était alors retrouvée dans la Charente. Ce sabotage aurait été effectué par Roger Guintard. Ce résistant parlait de trop et je lui avais fait remarquer. Il a été arrêté par l’inspecteur de police Penaud. Le matin de son arrestation il était passé comme d’habitude à la boucherie. Roger Guintard a été fusillé à Poitiers, une plaque posée à Poitiers rappelle son exécution ». (1/1995)

 

Naud René – 1910

« Après un déraillement à Montcharente, une locomotive et son tender étaient tombés, le tender dans la Charente, la locomotive avait été retenue par un arbre. Malgré qu’il ait eu son bras coupé le roulant Beauchamp avait assuré la sécurité sur la voie. Le tender était tombé dans la rivière et on l’a retrouvé sous 6 à 7 mètres d’eau » (1/1997)

 

Samson René – 1919

« Sabotage d’une voie ferrée. Vers le lieu-dit Port Berteau, à la sortie de Saintes, la voie avait été sabotée et une locomotive, avec son tender, étaient tombés dans la Charente. Il y a eu un mort et un blessé » (2/1997)

 

Simon André – 1913

« Il y a eu un déraillement à Port Berteau. Le chauffeur Beauchamp a eu le bas coupé, le mécanicien a été tué » (12/1994)

 

Viollet – 1928

« Dans le bas de Port Berteau, vers la maison du commandant Fayzeau, une locomotive s’était renversée suite à un sabotage. C’était sur la ligne de la Rochelle avant juin 1944. La machine n’était pas tombée dans la Charente du fait de la présence d’un arbre. Il y a eu un mort sur la loco et un blessé qui a eu le bras coupé. C’était une locomotive avec des wagons et dans les jours qui ont suivi une grue a été amenée sur place » (11/1994)

 

Presse :

« L’indépendant » du 26 février 1944 - Journal officiel du 23/2/1944

« Médaille vermeille à André Beauchamp (Déraillement et le mécanicien tué). Grièvement blessé il a averti le voisinage, avant l’arrivée proche d’un rapide, pour signaler l’accident.

 

Photos :

Michel Beauchamp a fait don des photos à M.S le 3/4/1995

 

Saisie globale le 4/7/2014

Edité le : 4/7/2014 Affectation : Déraillement 4/7/42

Après les témoignages et les lieux..... le train alors que la locomotive avait été retenue par un arbre, dans cette chute le chauffeur Busson avait été mortellement blessé.

Après les témoignages et les lieux..... le train alors que la locomotive avait été retenue par un arbre, dans cette chute le chauffeur Busson avait été mortellement blessé.

Ci-après les PV de la gendarmerie.....  Le tender était tombé au fond de la Charente. Quant au mécanicien Beauchamp, malgré que son bras lui avait été arraché, il était remonté sur la voie pour faire les signaux réglementaires d'obstruction de la voie pour éviter un second accident. Mais ici ce fut un acte de sabotage, par la résistance locale.
Ci-après les PV de la gendarmerie.....  Le tender était tombé au fond de la Charente. Quant au mécanicien Beauchamp, malgré que son bras lui avait été arraché, il était remonté sur la voie pour faire les signaux réglementaires d'obstruction de la voie pour éviter un second accident. Mais ici ce fut un acte de sabotage, par la résistance locale.

Ci-après les PV de la gendarmerie..... Le tender était tombé au fond de la Charente. Quant au mécanicien Beauchamp, malgré que son bras lui avait été arraché, il était remonté sur la voie pour faire les signaux réglementaires d'obstruction de la voie pour éviter un second accident. Mais ici ce fut un acte de sabotage, par la résistance locale.

Je vous joins les croquis dressés après le déraillement par les services spécialisés. La presse en avait aussi fait écho.
Je vous joins les croquis dressés après le déraillement par les services spécialisés. La presse en avait aussi fait écho.

Je vous joins les croquis dressés après le déraillement par les services spécialisés. La presse en avait aussi fait écho.

24 - Reportage..... Un train saboté déraille en 1942. Un mort à Saintes. Dernières découvertes.. la Saga de mon B 17 depuis 1998.
24 - Reportage..... Un train saboté déraille en 1942. Un mort à Saintes. Dernières découvertes.. la Saga de mon B 17 depuis 1998.
24 - Reportage..... Un train saboté déraille en 1942. Un mort à Saintes. Dernières découvertes.. la Saga de mon B 17 depuis 1998.
24 - Reportage..... Un train saboté déraille en 1942. Un mort à Saintes. Dernières découvertes.. la Saga de mon B 17 depuis 1998.
Le fils du mécanicien Beauchamp, rencontré bien après la guerre, avait eu l'amabilité de me donner les photos présentés ici. A titre personnel j'avais souvent croisé le roulant, très handicapé par la perte de son bras. .................. =======================================================================> Quittons le réseau ferroviaire de 1942 pour nous retrouver en janvier 1944 avec le capitaine Charles Donal Cole.. Dernières découvertes, présentation de la gestion de mes découvertes....
Le fils du mécanicien Beauchamp, rencontré bien après la guerre, avait eu l'amabilité de me donner les photos présentés ici. A titre personnel j'avais souvent croisé le roulant, très handicapé par la perte de son bras. .................. =======================================================================> Quittons le réseau ferroviaire de 1942 pour nous retrouver en janvier 1944 avec le capitaine Charles Donal Cole.. Dernières découvertes, présentation de la gestion de mes découvertes....

Le fils du mécanicien Beauchamp, rencontré bien après la guerre, avait eu l'amabilité de me donner les photos présentés ici. A titre personnel j'avais souvent croisé le roulant, très handicapé par la perte de son bras. .................. =======================================================================> Quittons le réseau ferroviaire de 1942 pour nous retrouver en janvier 1944 avec le capitaine Charles Donal Cole.. Dernières découvertes, présentation de la gestion de mes découvertes....

Avant de prendre le chemin qui mène au site du crash du bombardier US.... Voici les découvertes et la procédure qui suit celles-ci...

Avant de prendre le chemin qui mène au site du crash du bombardier US.... Voici les découvertes et la procédure qui suit celles-ci...

Et la presque dernière phase... la planche photo des pièces....
Et la presque dernière phase... la planche photo des pièces....
Et la presque dernière phase... la planche photo des pièces....

Et la presque dernière phase... la planche photo des pièces....

L'utisilation d'un tamis m'a permis de découvrir un ultime reste mortuaire du capitaine... un petit fragment d'os.... " Hommage et Respect / Merci à cet homme "

L'utisilation d'un tamis m'a permis de découvrir un ultime reste mortuaire du capitaine... un petit fragment d'os.... " Hommage et Respect / Merci à cet homme "

Pour information ce reportage est transmis en direct aux vétérans américains.

Pour information ce reportage est transmis en direct aux vétérans américains.

24 - Reportage..... Un train saboté déraille en 1942. Un mort à Saintes. Dernières découvertes.. la Saga de mon B 17 depuis 1998.
24 - Reportage..... Un train saboté déraille en 1942. Un mort à Saintes. Dernières découvertes.. la Saga de mon B 17 depuis 1998.

Voir les commentaires

19- Investigations crashs... Genté en Charente et toujours... Nieul les Saintes

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

1 Genté en Charente 1942/1943

Crash dans la nuit dans le bourg de la Charente

Avion allemand avec des questions

*

2 Nieul les Saintes

Depuis 1998... toujours sur ce site

Avion américain avec de nombreuses réponses

Genté 16 – Crash avion allemand

*

  • Un chasseur (!) est tombé derrière le cimetière du bourg de Genté.

 

Frédéric Romain - Investigations sur son terrain -Vignes au 14/5/2021

" J'avais découvert un piston au milieu des vignes, voir à ce sujet Michel Rabouin. Il y avait beaucoup de morceaux de l'avion, dont des munitions. Ce terrain appartenait à notre famille, nous habitions alors en face du cimetière. L'avion était tombé de nuit, le pilote était mort. Il y a 2 ou 3 ans des pièces ont été données au musée de la base aérienne de Châteaubernard. Voir sur cette question M. Charrier "

Seguin Raymond – Né en 1922 – Genté 16

1939/45: Genté

L'avion aurait été un bi-moteur, ne se souvient pas si cet appareil était en feu.

L’avion allemand serait tombé la nuit, il aurait été aveuglé par un des projecteurs du camp d’aviation. Ce devait-être avant le 31 décembre 43.

Rabouin Michel - 1933

16/5/2021

 

A cette époque nous étions encore à " Vallade ", l'avion était certainement tombé fin 1942, début 943.

C'était la nuit et l'appareil était en feu et avait survolé les maisons du bourg.

Il était tombé sur un terrain à Sauvaget. En fait par la suite, comme j'avais un terrain entre deux parcelles de Sauvaget, suite à un remembrement j'avais eu le terrain du crash en échange, vers le cimetière.

En fait l'avion est tombé en bout de la vigne, terrain vers le cimetière. il était armé car après la chute on a entendu des explosions et des tirs de mitrailleuses (éclatement des munitions.. M.S). Aussitôt les allemands avaient monté la garde autour. De nombreux morceaux de chairs humaines étaient éparpillés autour, jusqu'à 30 mètres. Des draps avaient été utilisés pour ramasser les morceaux éparpillés. A la maison j'avais gardé longtemps un piston et une bielle, je les ai jetés à la ferraille il y a quelques années.

 

 

Sur le terrain ce 14 mai nous étions nombreux... merci aux habitants pour leur bon accueil. Aussi en peu de temps de nombreuses pièces ont été découvertes à même la terre dans les rangs de vigne.
Sur le terrain ce 14 mai nous étions nombreux... merci aux habitants pour leur bon accueil. Aussi en peu de temps de nombreuses pièces ont été découvertes à même la terre dans les rangs de vigne.

Sur le terrain ce 14 mai nous étions nombreux... merci aux habitants pour leur bon accueil. Aussi en peu de temps de nombreuses pièces ont été découvertes à même la terre dans les rangs de vigne.

Le matin nous nous étions rendus à Angeac Charente, bien que le site du crash d'un bombardier allemand soit bien localisé... les découvertes furent plus que faibles. Peu d'éléments retrouvés sur cet avion allemand " Heinkel " (Bombardier). Abattu le 5 juillet 1944.
Le matin nous nous étions rendus à Angeac Charente, bien que le site du crash d'un bombardier allemand soit bien localisé... les découvertes furent plus que faibles. Peu d'éléments retrouvés sur cet avion allemand " Heinkel " (Bombardier). Abattu le 5 juillet 1944.
Le matin nous nous étions rendus à Angeac Charente, bien que le site du crash d'un bombardier allemand soit bien localisé... les découvertes furent plus que faibles. Peu d'éléments retrouvés sur cet avion allemand " Heinkel " (Bombardier). Abattu le 5 juillet 1944.

Le matin nous nous étions rendus à Angeac Charente, bien que le site du crash d'un bombardier allemand soit bien localisé... les découvertes furent plus que faibles. Peu d'éléments retrouvés sur cet avion allemand " Heinkel " (Bombardier). Abattu le 5 juillet 1944.

Quittons la Charente pour nous retrouver sur mon terrain favori depuis deux décennies.. avec une belle découverte très parlante.... le fragment d'un petit moteur..... mais à quoi servait-il et où se trouvait-il dans le " B 17 " du capitaine Cole tombé à Nieul les Saintes.... !
Quittons la Charente pour nous retrouver sur mon terrain favori depuis deux décennies.. avec une belle découverte très parlante.... le fragment d'un petit moteur..... mais à quoi servait-il et où se trouvait-il dans le " B 17 " du capitaine Cole tombé à Nieul les Saintes.... !
Quittons la Charente pour nous retrouver sur mon terrain favori depuis deux décennies.. avec une belle découverte très parlante.... le fragment d'un petit moteur..... mais à quoi servait-il et où se trouvait-il dans le " B 17 " du capitaine Cole tombé à Nieul les Saintes.... !
Quittons la Charente pour nous retrouver sur mon terrain favori depuis deux décennies.. avec une belle découverte très parlante.... le fragment d'un petit moteur..... mais à quoi servait-il et où se trouvait-il dans le " B 17 " du capitaine Cole tombé à Nieul les Saintes.... !
Quittons la Charente pour nous retrouver sur mon terrain favori depuis deux décennies.. avec une belle découverte très parlante.... le fragment d'un petit moteur..... mais à quoi servait-il et où se trouvait-il dans le " B 17 " du capitaine Cole tombé à Nieul les Saintes.... !
Quittons la Charente pour nous retrouver sur mon terrain favori depuis deux décennies.. avec une belle découverte très parlante.... le fragment d'un petit moteur..... mais à quoi servait-il et où se trouvait-il dans le " B 17 " du capitaine Cole tombé à Nieul les Saintes.... !

Quittons la Charente pour nous retrouver sur mon terrain favori depuis deux décennies.. avec une belle découverte très parlante.... le fragment d'un petit moteur..... mais à quoi servait-il et où se trouvait-il dans le " B 17 " du capitaine Cole tombé à Nieul les Saintes.... !

Pour les fidèles de ce Média... il n'est pas utile de présenter ce crash.... du 5 janvier 1944. Sinon pour les nouveaux venus il suffit de parcourir ou de me contacter par mail pour en savoir plus. Et bien sûr ... la saga de  " Art Crash "
Pour les fidèles de ce Média... il n'est pas utile de présenter ce crash.... du 5 janvier 1944. Sinon pour les nouveaux venus il suffit de parcourir ou de me contacter par mail pour en savoir plus. Et bien sûr ... la saga de  " Art Crash "
Pour les fidèles de ce Média... il n'est pas utile de présenter ce crash.... du 5 janvier 1944. Sinon pour les nouveaux venus il suffit de parcourir ou de me contacter par mail pour en savoir plus. Et bien sûr ... la saga de  " Art Crash "
Pour les fidèles de ce Média... il n'est pas utile de présenter ce crash.... du 5 janvier 1944. Sinon pour les nouveaux venus il suffit de parcourir ou de me contacter par mail pour en savoir plus. Et bien sûr ... la saga de  " Art Crash "
Pour les fidèles de ce Média... il n'est pas utile de présenter ce crash.... du 5 janvier 1944. Sinon pour les nouveaux venus il suffit de parcourir ou de me contacter par mail pour en savoir plus. Et bien sûr ... la saga de  " Art Crash "
Pour les fidèles de ce Média... il n'est pas utile de présenter ce crash.... du 5 janvier 1944. Sinon pour les nouveaux venus il suffit de parcourir ou de me contacter par mail pour en savoir plus. Et bien sûr ... la saga de  " Art Crash "

Pour les fidèles de ce Média... il n'est pas utile de présenter ce crash.... du 5 janvier 1944. Sinon pour les nouveaux venus il suffit de parcourir ou de me contacter par mail pour en savoir plus. Et bien sûr ... la saga de " Art Crash "

Restons dans l'histoire ancienne, enfin pas trop, avec l'annonce d'un vide-greniers dans mon quartier de Saintes (ou paroisse).

Restons dans l'histoire ancienne, enfin pas trop, avec l'annonce d'un vide-greniers dans mon quartier de Saintes (ou paroisse).

19- Investigations crashs... Genté en Charente et toujours... Nieul les Saintes

Voir les commentaires

12 - Alerte au Feu à St Pierre - Le 18 en exercice

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Dans le noir avec les tuyaux

Les pompiers en exercice dans le clocher St Pierre de Saintes

*

Saintes de 1900 à 2021: Un seul cliché

L'instalation de colonne sèche serait la meilleure solution. Cette installation aurait sauvé Notre Dame de Paris. Dont acte.
L'instalation de colonne sèche serait la meilleure solution. Cette installation aurait sauvé Notre Dame de Paris. Dont acte.
L'instalation de colonne sèche serait la meilleure solution. Cette installation aurait sauvé Notre Dame de Paris. Dont acte.

L'instalation de colonne sèche serait la meilleure solution. Cette installation aurait sauvé Notre Dame de Paris. Dont acte.

Et pour les passionnés des comparaisons entre hier et ..... Aujourd'hui: Saintes.
Et pour les passionnés des comparaisons entre hier et ..... Aujourd'hui: Saintes.

Et pour les passionnés des comparaisons entre hier et ..... Aujourd'hui: Saintes.

A nouveau pour les passionnés d'un autre genre... " Art Crash "

A nouveau pour les passionnés d'un autre genre... " Art Crash "

12 - Alerte au Feu à St Pierre - Le 18 en exercice

Voir les commentaires

10 - Napoléon 1er à Saintes - Nous et Napoléon 1er

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Napoléon 1er

Toute une histoire et parfois proche de nos familles, des Saintais.

Quand Ste Hélène fait remonter des souvenirs

" 5 mai 1821.... 5 mai 2021... Secrets d'histoire "

10 - Napoléon 1er à Saintes - Nous et Napoléon 1er

Ameuil - Taillasson.. Bonapartiste de mon enfance

Vers 1955, alors que je faisais partie du groupe des " Cœurs Vaillants " (Patronage St Pallais de Saintes), j'avais eu l'occasion, au moment de la vente de nos calendriers, de me présenter devant le directeur de l'entreprise " Ameuil - Taillasson " (Rue St Pallais - Saintes). Cet établissement avait été créé tout au début du 19ième siècle.

Ainsi j'étais rentré en contact avec André Ameuil pour lui proposer mon calendrier, on se connaissait bien de vue car je demeurais en face de ses établissements et maison d'habitation.

C'est là sur son bureau que je découvrais, à chacune de mes visites, sur son bureau un buste de Napoléon 1er, certes j'en avais déjà entendu parler, mais d'une certaine manière ce fut mon premier contact presque physique avec l'empereur des Français.

Ile de Ste Hélène

Il y a quelques années j'avais pu rentrer en contact avec le consul honoraire de Ste Hélène et directeur des domaines nationaux.

Avec l'anniversaire de la mort de son célèbre locataire, j'étais à nouveau rentré en contact avec l'occupant français de " Longwood House ". Bien sûr notre échange ne dura pas des mois comme au temps des beaux navires portant haut et fort le drapeau des Anglais, avec notre Internet il ne fallut que quelques minutes à Michel Dancoisne-Martineau pour apprécier mon message qui, justement avait rapport avec Napoléon 1er " L'homme aux (4) îles " (La Corse, l'île d'Elbe, l'île d'Aix et.. Ste Hélène ".

Le retour du corps de l'éxilé de Ste Hélène - Le marin de la " Belle-poule ".

Son ancêtre était marin, il avait navigué sur le navire " La Belle Poule " (1839/1861), le navire de guerre français qui ramena le corps de Napoléon 1er en France. Ainsi, à ce titre le marin Pierre Jouan, ancêtre de Jean-Claude Maufras, reçut la distinction remise aux hommes qui avaient servi à un titre quelconque à la gloire de Napoléon 1er. Cette distinction était.. " La médaille de Ste Hélène "

En rapport avec cette fameuse médaille, j'avais eu l'occasion un jour de croiser une Dame dont un ancêtre avait eu cette fameuse médaille... mais je n'ai jamais pu retrouver cette Dame par la suite....
En rapport avec cette fameuse médaille, j'avais eu l'occasion un jour de croiser une Dame dont un ancêtre avait eu cette fameuse médaille... mais je n'ai jamais pu retrouver cette Dame par la suite....
En rapport avec cette fameuse médaille, j'avais eu l'occasion un jour de croiser une Dame dont un ancêtre avait eu cette fameuse médaille... mais je n'ai jamais pu retrouver cette Dame par la suite....
En rapport avec cette fameuse médaille, j'avais eu l'occasion un jour de croiser une Dame dont un ancêtre avait eu cette fameuse médaille... mais je n'ai jamais pu retrouver cette Dame par la suite....
En rapport avec cette fameuse médaille, j'avais eu l'occasion un jour de croiser une Dame dont un ancêtre avait eu cette fameuse médaille... mais je n'ai jamais pu retrouver cette Dame par la suite....
En rapport avec cette fameuse médaille, j'avais eu l'occasion un jour de croiser une Dame dont un ancêtre avait eu cette fameuse médaille... mais je n'ai jamais pu retrouver cette Dame par la suite....

En rapport avec cette fameuse médaille, j'avais eu l'occasion un jour de croiser une Dame dont un ancêtre avait eu cette fameuse médaille... mais je n'ai jamais pu retrouver cette Dame par la suite....

Les deux soldats de l'empereur - Lettres de Vérone et de Paris.... avant la revue par l'empereur.

De Vérone en Italie:

Un parent éloigné Charles Jaguenot, soldat de l'empire se retrouvait en poste à Venise. De cette ville en 1807 il avait écrit à sa famille, racontant un peu sa vie, mais surtout il avait fait savoir que les gondoliers avaient des tarifs élevés pour naviguer dans les canaux de la sérénissime.

 

De Paris:

Le soldat Gabriel Bey, un parent éloigné, avait certainement écrit plus de deux fois à sa famille à Saintes, mais dans les archives familiales seulement deux lettres, au format et à la couleur bien connus, avaient été conservées. C'était en 1812. Sur l'une de ses lettres il parle de son uniforme et que le lendemain l'empereur devait les passer en revue. J'avais été surpris par les écritures différentes pour ce seul homme, mais avec le temps j'avais fini par comprendre... en fait il ne devait pas bien maîtriser l'écriture, ou en être incapable, et de ce fait il faisait ecrire ses lettres.

10 - Napoléon 1er à Saintes - Nous et Napoléon 1er
10 - Napoléon 1er à Saintes - Nous et Napoléon 1er
10 - Napoléon 1er à Saintes - Nous et Napoléon 1er
10 - Napoléon 1er à Saintes - Nous et Napoléon 1er
10 - Napoléon 1er à Saintes - Nous et Napoléon 1er

Le rescapé de la bataille de Moscou - Déserteur habillé en femme.

Était-ce Gabriel Bey...!

A une époque je rendais souvent visite à une tante, âgée, en maison de retraite et bien sûr on parlait des temps anciens.

Ainsi j'appris qu'un parent qui avait fait la retraite de Russie, comme soldat de l'empereur, avait réussi à revenir à Saintes. Pour survivre à cette désastreuse et terrible retraite il avait mangé le jarret de son cheval...

Puis ne voulant pas retourner à la guerre il s'était caché chez lui en se déguisant en femme, en effet les gendarmes recherchaient les déserteurs.

Un vétéran de l'empire, certainement toujours le même, savait bien dire, avec son accent... " Nous les soldats de la glouaire de Napoléon ".

 

Les visites de Napoléon à Saintes

On se souvient d'une journée, fort galante, où il eut une aventure avec Madame de Régnault (St Jean d'Angély) dans les appartements de l'hôtel Monconseil, préfecture de l'époque. (Futur musée Dupuy Mestreau). Dans ces mêmes quartiers il eut droit aux quolibets des Saintaises. L'histoire retiendra aussi selon les ragots/ rumeurs de l'époque qu'il n'était pas spécialement bon... en la matère de la gente féminine.

Puis une autre fameuse histoire fut son arrivée à Saintes par la route de St Jean. Il s'était alors arrêté au château du Cormier (Tenu par la famille De Beauregard...!) et qu'il aurait pris un bain (on a dit dans la chapelle sur le côteau et disparu de nos jours). Dans ce bain autant improvisé que nécéssaire pour cet homme toujours pressé, il aurait mis une belle dose de Cognac.

Statue de Napoléon au musée Dupuy-Mestreau

Comme nous le savons bien l'empereur a été à l'origine de nombreuses innovations dans son empire, ainsi il avait créé la régie des tabacs. Et ces statues le rappelaient aussi. Ainsi l'origine de ce musée, Abel Mestreau avait amassé dans cette structure des milliers de d'objets, dont cette grande statue qui trône dans l'entrée du musée de Saintes, juste avant de monter l'escalier monumental. En fait il trône pour un " trône " perdu.

 

10 - Napoléon 1er à Saintes - Nous et Napoléon 1er
10 - Napoléon 1er à Saintes - Nous et Napoléon 1er
10 - Napoléon 1er à Saintes - Nous et Napoléon 1er

Aux invalides un Saintongeais clame haut et fort.. " Vive l'empereur "

En effet voici une cinquantaine d'années un homme, originaire de Meursac, Paul Yvon, dit le beurchut, s'était octroyé le droit de crier son côté bonapartiste... Autre temps, autre engagement, mais il avait un certain âge et surtout une fameuse moustache... un peu à la " grognard ".

10 - Napoléon 1er à Saintes - Nous et Napoléon 1er

A la poursuite du général Lepic - Andrésy et Napoléon

Alors que j'étais fonctionnaire territorial à Andrésy dans les Yvelines. J'y avais appris qu'un fidèle de l'empereur y avait terminé sa vie, qu'il y avait son manoir, mais aussi sa dernière demeure. Chapelle funéraire où figurent en bonne place tant de batailles célébres... au temps de l'aigle impérial.

Napoléon lui avait fait cadeau d'un terrain situé sur les bords de la Seine et proche du confluent l'Oise. ce général avait d'ailleurs appelé ces chiens des différents champs de batailles auxquelles il avait vaillamment participé.

A la médiathèque de cette ville j'avais lu un petit livre.... déclarant que Napoléon 1er n'était pas mort à Ste Hélène..... qu'il s'en était échappé et que en France, ne trouvant plus d'appui politique il était mort dans la misère... oublié de tous.. !!!!!! 

10 - Napoléon 1er à Saintes - Nous et Napoléon 1er
10 - Napoléon 1er à Saintes - Nous et Napoléon 1er
10 - Napoléon 1er à Saintes - Nous et Napoléon 1er

Pied de nez de l'histoire... Napoléon ou Napolio... Napo.. lion

J'ai dans ma famille un acte de mariage " Jean Prudhomme & Catherine Bureau "daté de 1813. Et comme chacun le sait bien... En principe c'est toujours par la grâce de Dieu que sont prononcés certains actes.. mais là...  surprise, alors que nous sommes sous l'empire.... " Napolion par la grâce de Dieu et la Constitution, Empereur des Français, Roy d'Italie.... " Bien sûr le notaire ou son clerc ne devait pas spécialement connaître l'empereur... qu'il a nommé NAPOLION !!! " ou bien il a voulu faire de l'aigle un lion... mais étonnante faute, peut-être que ce Napoléon était bien loin des Français...

 

 

Avec une certaine constatation..... l'homme maître d'un continent était devenu un grand navigateur... d'île en île....

Avec une certaine constatation..... l'homme maître d'un continent était devenu un grand navigateur... d'île en île....

10 - Napoléon 1er à Saintes - Nous et Napoléon 1er

Voir les commentaires

7 - Guillotin le Franc-maçon... Mais pas de la loge " La sincérité " Etiquette trouvée.... - Napoléon 1er au 5 mai à 17 h 49

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Quand une étiquette découverte dans une rue devant l'ancienne école de chirurgie de Saintes (fondée en 1777) m'amène à un article sur un ancien Franc-maçon... 

 

" Le docteur Guillotin "

***************************************

Mais aussi en final " Napoléon 1er " sur ces îles

Il y a une vingtaine d'années j'avais fait des investigations sur cette ancienne école, de la rue Pasteur à Saintes, qu'a certainement fréquentée le docteur Guillotin.
Il y a une vingtaine d'années j'avais fait des investigations sur cette ancienne école, de la rue Pasteur à Saintes, qu'a certainement fréquentée le docteur Guillotin.

Il y a une vingtaine d'années j'avais fait des investigations sur cette ancienne école, de la rue Pasteur à Saintes, qu'a certainement fréquentée le docteur Guillotin.

Dans le fond de cette cave, en fait un lieu où on amenait des corps et qu'ils servaient aux étudiants en médecine. La charrette stoppait alors devant la petite porte et on descendait les corps....  Mais découvrons des clichés.... du bon docteur. Il a été dit que le souterrain, bouché après quelques mètres, menait sous l'ancien hôpital St Louis.
Dans le fond de cette cave, en fait un lieu où on amenait des corps et qu'ils servaient aux étudiants en médecine. La charrette stoppait alors devant la petite porte et on descendait les corps....  Mais découvrons des clichés.... du bon docteur. Il a été dit que le souterrain, bouché après quelques mètres, menait sous l'ancien hôpital St Louis.
Dans le fond de cette cave, en fait un lieu où on amenait des corps et qu'ils servaient aux étudiants en médecine. La charrette stoppait alors devant la petite porte et on descendait les corps....  Mais découvrons des clichés.... du bon docteur. Il a été dit que le souterrain, bouché après quelques mètres, menait sous l'ancien hôpital St Louis.

Dans le fond de cette cave, en fait un lieu où on amenait des corps et qu'ils servaient aux étudiants en médecine. La charrette stoppait alors devant la petite porte et on descendait les corps.... Mais découvrons des clichés.... du bon docteur. Il a été dit que le souterrain, bouché après quelques mètres, menait sous l'ancien hôpital St Louis.

Sa famille avait une propriété dans la campagne saintaise, mais il avait eu sa maison rue St Pierre à Saintes, elle se situait face à une ancienne teinturerie près de la pharmacie... voici le plan de la rue (Cadastre dit Napoléon) et une photo où on voit un pavé indiquant son emplacement.

Sa famille avait une propriété dans la campagne saintaise, mais il avait eu sa maison rue St Pierre à Saintes, elle se situait face à une ancienne teinturerie près de la pharmacie... voici le plan de la rue (Cadastre dit Napoléon) et une photo où on voit un pavé indiquant son emplacement.

Et dans les temps modernes... enfin hier, la rue et l'on y découvre la façade avec la fameuse porte.
Et dans les temps modernes... enfin hier, la rue et l'on y découvre la façade avec la fameuse porte.

Et dans les temps modernes... enfin hier, la rue et l'on y découvre la façade avec la fameuse porte.

Depuis la démolitation de ce bloc de maisons au pied de la cathédrale, la porte a été conservée dans les musées de Saintes. Détails.....

Depuis la démolitation de ce bloc de maisons au pied de la cathédrale, la porte a été conservée dans les musées de Saintes. Détails.....

Pour ceux qui sont attirés par les sociétés.. secrètes autant que savantes, voici un document citant le docteur comme franc-maçon, mais il n'était pas de la loge de " La Sincérité ".
Pour ceux qui sont attirés par les sociétés.. secrètes autant que savantes, voici un document citant le docteur comme franc-maçon, mais il n'était pas de la loge de " La Sincérité ".
Pour ceux qui sont attirés par les sociétés.. secrètes autant que savantes, voici un document citant le docteur comme franc-maçon, mais il n'était pas de la loge de " La Sincérité ".

Pour ceux qui sont attirés par les sociétés.. secrètes autant que savantes, voici un document citant le docteur comme franc-maçon, mais il n'était pas de la loge de " La Sincérité ".

A Saintes tout un quartier porte des noms de notre fameuse époque révolutionnaire de 1789, mais un 1989 la ville a commémoré les 200 ans.....  petit souvenir.....

A Saintes tout un quartier porte des noms de notre fameuse époque révolutionnaire de 1789, mais un 1989 la ville a commémoré les 200 ans..... petit souvenir.....

Mais je n'avais pas voulu rester sur la touche, toutefois sans vouloir célébrer les " coupeurs de têtes " j'avais confectionné des enveloppes culturelles où le saintais Joseph-Ignace Guillotin figurait en bonne place.
Mais je n'avais pas voulu rester sur la touche, toutefois sans vouloir célébrer les " coupeurs de têtes " j'avais confectionné des enveloppes culturelles où le saintais Joseph-Ignace Guillotin figurait en bonne place.

Mais je n'avais pas voulu rester sur la touche, toutefois sans vouloir célébrer les " coupeurs de têtes " j'avais confectionné des enveloppes culturelles où le saintais Joseph-Ignace Guillotin figurait en bonne place.

On ne peut faire l'impasse..... en peu de clichés retour en 1821, un 5 mai à 17 h 49 sur une île.....

On ne peut faire l'impasse..... en peu de clichés retour en 1821, un 5 mai à 17 h 49 sur une île.....

7 - Guillotin le Franc-maçon... Mais pas de la loge " La sincérité " Etiquette trouvée.... - Napoléon 1er au 5 mai à 17 h 49
7 - Guillotin le Franc-maçon... Mais pas de la loge " La sincérité " Etiquette trouvée.... - Napoléon 1er au 5 mai à 17 h 49
7 - Guillotin le Franc-maçon... Mais pas de la loge " La sincérité " Etiquette trouvée.... - Napoléon 1er au 5 mai à 17 h 49

Voir les commentaires

4 mai - Autour d'Eutrope le Saint et autour de 1900 - Photos inédites Saintes

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Autour de 1900

Autour de St Eutrope.. grandes festivités autrefois

" Fonds François Des Mesnards " avec son aimable autorisation "

Voyage dans un temps bien révolu

 

Depuis le 6ième siècle des pélerinages... sanctuaire situé sur la route de St Jacques de Compostellle.  Les pélerinages.... de la crypte à la fontaine de Ste Eustelle dans les arènes...
Depuis le 6ième siècle des pélerinages... sanctuaire situé sur la route de St Jacques de Compostellle.  Les pélerinages.... de la crypte à la fontaine de Ste Eustelle dans les arènes...
Depuis le 6ième siècle des pélerinages... sanctuaire situé sur la route de St Jacques de Compostellle.  Les pélerinages.... de la crypte à la fontaine de Ste Eustelle dans les arènes...
Depuis le 6ième siècle des pélerinages... sanctuaire situé sur la route de St Jacques de Compostellle.  Les pélerinages.... de la crypte à la fontaine de Ste Eustelle dans les arènes...
Depuis le 6ième siècle des pélerinages... sanctuaire situé sur la route de St Jacques de Compostellle.  Les pélerinages.... de la crypte à la fontaine de Ste Eustelle dans les arènes...

Depuis le 6ième siècle des pélerinages... sanctuaire situé sur la route de St Jacques de Compostellle. Les pélerinages.... de la crypte à la fontaine de Ste Eustelle dans les arènes...

A ces occasions il y avait aussi de grandes foires et fêtes, ainsi la frairie dite St Eutrope, sur la place Blair à Saintes.
A ces occasions il y avait aussi de grandes foires et fêtes, ainsi la frairie dite St Eutrope, sur la place Blair à Saintes.
A ces occasions il y avait aussi de grandes foires et fêtes, ainsi la frairie dite St Eutrope, sur la place Blair à Saintes.
A ces occasions il y avait aussi de grandes foires et fêtes, ainsi la frairie dite St Eutrope, sur la place Blair à Saintes.
A ces occasions il y avait aussi de grandes foires et fêtes, ainsi la frairie dite St Eutrope, sur la place Blair à Saintes.

A ces occasions il y avait aussi de grandes foires et fêtes, ainsi la frairie dite St Eutrope, sur la place Blair à Saintes.

Aux manifestations locales ou nationales, l'armée et autres services publics étaient omniprésents...

Aux manifestations locales ou nationales, l'armée et autres services publics étaient omniprésents...

En prime voici des sites saintais.. toujours en " 1900 ".
En prime voici des sites saintais.. toujours en " 1900 ".
En prime voici des sites saintais.. toujours en " 1900 ".
En prime voici des sites saintais.. toujours en " 1900 ".
En prime voici des sites saintais.. toujours en " 1900 ".
En prime voici des sites saintais.. toujours en " 1900 ".
En prime voici des sites saintais.. toujours en " 1900 ".
En prime voici des sites saintais.. toujours en " 1900 ".

En prime voici des sites saintais.. toujours en " 1900 ".

Et bien sûr nous quittons ces temps anciens avec un hommage aux vétérans... certainement de la guerre 1870.....
Et bien sûr nous quittons ces temps anciens avec un hommage aux vétérans... certainement de la guerre 1870.....
Et bien sûr nous quittons ces temps anciens avec un hommage aux vétérans... certainement de la guerre 1870.....
Et bien sûr nous quittons ces temps anciens avec un hommage aux vétérans... certainement de la guerre 1870.....
Et bien sûr nous quittons ces temps anciens avec un hommage aux vétérans... certainement de la guerre 1870.....
Et bien sûr nous quittons ces temps anciens avec un hommage aux vétérans... certainement de la guerre 1870.....
Et bien sûr nous quittons ces temps anciens avec un hommage aux vétérans... certainement de la guerre 1870.....
Et bien sûr nous quittons ces temps anciens avec un hommage aux vétérans... certainement de la guerre 1870.....
Et bien sûr nous quittons ces temps anciens avec un hommage aux vétérans... certainement de la guerre 1870.....

Et bien sûr nous quittons ces temps anciens avec un hommage aux vétérans... certainement de la guerre 1870.....

Voir les commentaires

29 - Cérémonies de la St Eutrope - Saintes - Errare humanum est

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Rectification

" Fête de la St Eutrope " Saintes 

" Errare humanum est "

Depuis la nuit de nos temps... le jour de la St Eutrope voyait venir à Saintes de grandes festivités, certes les cérémonis religieuses, mais aussi la fameuse foire et fête foraine de la St Eutrope... en 2021 uil ne reste plus que les cérémonies religieuses..... mais jusqu'à quand, alors sauvons notre histoire et notre patrimoine. Un Saint de la Saintonge ....
Depuis la nuit de nos temps... le jour de la St Eutrope voyait venir à Saintes de grandes festivités, certes les cérémonis religieuses, mais aussi la fameuse foire et fête foraine de la St Eutrope... en 2021 uil ne reste plus que les cérémonies religieuses..... mais jusqu'à quand, alors sauvons notre histoire et notre patrimoine. Un Saint de la Saintonge ....

Depuis la nuit de nos temps... le jour de la St Eutrope voyait venir à Saintes de grandes festivités, certes les cérémonis religieuses, mais aussi la fameuse foire et fête foraine de la St Eutrope... en 2021 uil ne reste plus que les cérémonies religieuses..... mais jusqu'à quand, alors sauvons notre histoire et notre patrimoine. Un Saint de la Saintonge ....

Voir les commentaires

24 - Dernières découvertes.. investigations crash 5 janvier 1944

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Toujours dans une de mes passions

Mes dernières découvertes sur le site du crash d'un  " B 17 " dit... " Fortress "

" Ceci dit je suis aussi dans le télétravail en investigations historiques sur toute la France, au gré de mes dossiers. Je puis dire que les Français sont formidables par le bon accueil qu'ils me réservent ". 

Mais ici nous sommes à Nieul les Saintes (17)

Petit détail qui est assez parlant... en effet j'avais trouvé une belle pièce vers 1998 et j'ai retrouvé la même (Pièce H en zone C), il s'agit d'un plateau de rupteur d'allumage, autrement nommé sur les moteurs de voitures.. Distributeur d'allumage ou Delco.
Petit détail qui est assez parlant... en effet j'avais trouvé une belle pièce vers 1998 et j'ai retrouvé la même (Pièce H en zone C), il s'agit d'un plateau de rupteur d'allumage, autrement nommé sur les moteurs de voitures.. Distributeur d'allumage ou Delco.

Petit détail qui est assez parlant... en effet j'avais trouvé une belle pièce vers 1998 et j'ai retrouvé la même (Pièce H en zone C), il s'agit d'un plateau de rupteur d'allumage, autrement nommé sur les moteurs de voitures.. Distributeur d'allumage ou Delco.

Et pour conclure cette présentation, pour ceux qui aiment l'art... détourné: Voici " Art Crash ".
Et pour conclure cette présentation, pour ceux qui aiment l'art... détourné: Voici " Art Crash ".

Et pour conclure cette présentation, pour ceux qui aiment l'art... détourné: Voici " Art Crash ".

24 - Dernières découvertes.. investigations crash 5 janvier 1944
24 - Dernières découvertes.. investigations crash 5 janvier 1944
24 - Dernières découvertes.. investigations crash 5 janvier 1944
24 - Dernières découvertes.. investigations crash 5 janvier 1944

Voir les commentaires

20 -Images du jour.. apaisantes - Saintes

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Des images qui apaisent

Saintes en Charente.... maritime

C'est du cours... la Charente, un angle de rue très parlant, un salon qui fut .... de coiffure, la rue de l'Artois, derrière la poste, future résidence en partie. Réfection des arrêts de Bus... à comprendre... !
C'est du cours... la Charente, un angle de rue très parlant, un salon qui fut .... de coiffure, la rue de l'Artois, derrière la poste, future résidence en partie. Réfection des arrêts de Bus... à comprendre... !
C'est du cours... la Charente, un angle de rue très parlant, un salon qui fut .... de coiffure, la rue de l'Artois, derrière la poste, future résidence en partie. Réfection des arrêts de Bus... à comprendre... !
C'est du cours... la Charente, un angle de rue très parlant, un salon qui fut .... de coiffure, la rue de l'Artois, derrière la poste, future résidence en partie. Réfection des arrêts de Bus... à comprendre... !
C'est du cours... la Charente, un angle de rue très parlant, un salon qui fut .... de coiffure, la rue de l'Artois, derrière la poste, future résidence en partie. Réfection des arrêts de Bus... à comprendre... !
C'est du cours... la Charente, un angle de rue très parlant, un salon qui fut .... de coiffure, la rue de l'Artois, derrière la poste, future résidence en partie. Réfection des arrêts de Bus... à comprendre... !

C'est du cours... la Charente, un angle de rue très parlant, un salon qui fut .... de coiffure, la rue de l'Artois, derrière la poste, future résidence en partie. Réfection des arrêts de Bus... à comprendre... !

Voir les commentaires

19 - Série Témoignages 1939-45 - Extraits de dossiers des témoignages... suite

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Dans la série " Témoignages 39/45 "

Suite 6

" Entre autres..

Crash à Soubise / 17.

Centre de télécommunications allemand et tir d'une sentinelle. Mitraillages des voies ferrées et des trains... du quotidien "

Bailly Louis – 1910

20/2/1995 :

1 Prisonnier en Allemagne

J'ai été prisonnier durant 5 ans en Allemagne, à Kassel au sud-ouest de Berlin.

Les bombardements sur cette ville pendant la guerre ont fait 200 000 morts... (De M.S!!), j'avais souvent participé au déblaiement des décombres. Sur la fin de ma captivité je m'étais retrouvé à travailler dans une ferme.

2 Rencontre d'un évadé

J'avais rencontré un homme qui s'était évadé d'un camp de concentration, il m'avait dit de ne pas rester avec lui au cas où il se ferait reprendre.

Baillou Georges

2001/Madame:

Crash avion à " La Mornetrie " Soubise (17) - 1940

C'était en juin 1940, au moment des cerises, un avion de chasse s'est écrasé dans la cour d'une maison. Le pilote était indemne, c'était un avion français.

Barbier Jack, dit Ludo. Né 17/2/1929

1944 : « La métairie de Madame » Saintes

1 Mitraillages au-dessus la périphérie de Saintes

J'ai vu à plusieurs reprises le passage d'avions qui mitraillaient. A chaque fois deux avions surgissaient du secteur de « Jérusalem », située en haut de la route de « Lormont », ils arrivaient en rase-mottes et remontaient très rapidement en passant, plus ou moins, dans le ciel de « La métairie de Madame , pour retomber en piqué sur le triage SNCF.

2 Mitraillage d'un train ligne SNCF de Royan

Un train, qui était peut-être tiré par deux locomotives a été attaqué par deux avions. Je me trouvais sur la place Blair où je me trouvais en vélo. C'était vers les 11 heures.

Les avions ont fait un premier passage sur le train qui allait en direction de Royan. Ils ont touché la locomotive, elle s'était alors immobilisée. Comme la chaudière ou les cylindres avaient certainement été percés elle s'était mise à siffler.

3 Bombardement du 24/6/44 – Saintes

Dans la prairie j'ai vu deux bombes non explosées.

Barré Suzanne 1912

1944 : 3, place du bastion

Ce témoin a certainement une parenté avec une des victimes de la fusillade du cours Lemercier en date du 24/8/1944. - → René Barré

1 Balle dans le mur place du bastion

Durant l'occupation mon mari était souvent absent de ce domicile, quand il y venait c'était en vélo. Un jour, alors qu'il arrivait et en posant son vélo contre le mur de la maison, il n'a eu que le temps de se baisser car une balle venait de frapper le mur. (Il avait certainement entendu un bruit d'arme avant... M.S)

2 Bombardement de Saintes – 24 juin 1944

Affecté au dossier « 24/6/44 »

Durant le bombardement de nuit, alors que l'angle du cours national avait été bombardé, détruisant le centre de télécommunication allemand, je m'étais sauvé dans le noir enjambant les débris éparpillés partout. J'étais parti me mettre à couvert dans des abris creusés place du bastion.

3 Central télécommunication place du bastion

Affecté au dossier « Structures allemandes »

*

Place du Bastion à Saintes.
Place du Bastion à Saintes.

Place du Bastion à Saintes.

Crash avion allemand dans la région de Soubise... affaire assez compliquée, faute de témoignages et de déplacement sur le terrain.
Crash avion allemand dans la région de Soubise... affaire assez compliquée, faute de témoignages et de déplacement sur le terrain.

Crash avion allemand dans la région de Soubise... affaire assez compliquée, faute de témoignages et de déplacement sur le terrain.

Mitraillage d'un train sur la commune du Douhet. Les tirs de l'avion sont encore visibles sur le pont.
Mitraillage d'un train sur la commune du Douhet. Les tirs de l'avion sont encore visibles sur le pont.
Mitraillage d'un train sur la commune du Douhet. Les tirs de l'avion sont encore visibles sur le pont.

Mitraillage d'un train sur la commune du Douhet. Les tirs de l'avion sont encore visibles sur le pont.

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>