Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

16 - St Eutrope - Travaux - Crypte et graffiti

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

St Eutrope - Saintes

Des travaux

Mais aussi les graffiti de la crypte

Rénovation de l'église haute, mais aussi de l'église  basse (primitive) dite la crypte.

Rénovation de l'église haute, mais aussi de l'église basse (primitive) dite la crypte.

Quand les pierres parent. En principe les inscriptions ocres ont été réalisées entre 1800 et 1845... en effet c'est dans cette période qu'avaient été entrepris les travaux de restauration de la crypte, pour la rendre au culte, mais surtout par un heureux hasard un ouvrier maçon avait mis à jour le sarcophage du saint.. Saint Eutrope.
Quand les pierres parent. En principe les inscriptions ocres ont été réalisées entre 1800 et 1845... en effet c'est dans cette période qu'avaient été entrepris les travaux de restauration de la crypte, pour la rendre au culte, mais surtout par un heureux hasard un ouvrier maçon avait mis à jour le sarcophage du saint.. Saint Eutrope.

Quand les pierres parent. En principe les inscriptions ocres ont été réalisées entre 1800 et 1845... en effet c'est dans cette période qu'avaient été entrepris les travaux de restauration de la crypte, pour la rendre au culte, mais surtout par un heureux hasard un ouvrier maçon avait mis à jour le sarcophage du saint.. Saint Eutrope.

Après ce retour en arrière et en descente, remontons à la surface et dans notre présent... Image de l'été 2021
Après ce retour en arrière et en descente, remontons à la surface et dans notre présent... Image de l'été 2021
Après ce retour en arrière et en descente, remontons à la surface et dans notre présent... Image de l'été 2021
Après ce retour en arrière et en descente, remontons à la surface et dans notre présent... Image de l'été 2021
Après ce retour en arrière et en descente, remontons à la surface et dans notre présent... Image de l'été 2021
Après ce retour en arrière et en descente, remontons à la surface et dans notre présent... Image de l'été 2021
Après ce retour en arrière et en descente, remontons à la surface et dans notre présent... Image de l'été 2021
Après ce retour en arrière et en descente, remontons à la surface et dans notre présent... Image de l'été 2021
Après ce retour en arrière et en descente, remontons à la surface et dans notre présent... Image de l'été 2021
Après ce retour en arrière et en descente, remontons à la surface et dans notre présent... Image de l'été 2021
Après ce retour en arrière et en descente, remontons à la surface et dans notre présent... Image de l'été 2021
Après ce retour en arrière et en descente, remontons à la surface et dans notre présent... Image de l'été 2021
Après ce retour en arrière et en descente, remontons à la surface et dans notre présent... Image de l'été 2021
Après ce retour en arrière et en descente, remontons à la surface et dans notre présent... Image de l'été 2021

Après ce retour en arrière et en descente, remontons à la surface et dans notre présent... Image de l'été 2021

Et pour les passionnés de l'aviation (de guerre), enfin de notre histoire.. Dans la série " Art Crash " et dernières découvertes sur le crash de l'avion US de Nieul les Saintes.
Et pour les passionnés de l'aviation (de guerre), enfin de notre histoire.. Dans la série " Art Crash " et dernières découvertes sur le crash de l'avion US de Nieul les Saintes.
Et pour les passionnés de l'aviation (de guerre), enfin de notre histoire.. Dans la série " Art Crash " et dernières découvertes sur le crash de l'avion US de Nieul les Saintes.

Et pour les passionnés de l'aviation (de guerre), enfin de notre histoire.. Dans la série " Art Crash " et dernières découvertes sur le crash de l'avion US de Nieul les Saintes.

16 - St Eutrope - Travaux - Crypte et graffiti
16 - St Eutrope - Travaux - Crypte et graffiti
16 - St Eutrope - Travaux - Crypte et graffiti

Voir les commentaires

14 - 14 août 1944 Bombardement de Saintes

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

14 août 1944 -  Saintes

Triste belle journée niveau météo...... 

La mort venue du ciel

Les tués......

Les tués......

Les blessés.... et bien sûr une centaine de maisons détruites
Les blessés.... et bien sûr une centaine de maisons détruites
Les blessés.... et bien sûr une centaine de maisons détruites

Les blessés.... et bien sûr une centaine de maisons détruites

Le 8 août 2021... quatre frères allemands offrent à la ville de Saintes... 2000 € pour le mal fait à la France par l'Allemagne (A suivre car cette opération est en cours)
Le 8 août 2021... quatre frères allemands offrent à la ville de Saintes... 2000 € pour le mal fait à la France par l'Allemagne (A suivre car cette opération est en cours)
Le 8 août 2021... quatre frères allemands offrent à la ville de Saintes... 2000 € pour le mal fait à la France par l'Allemagne (A suivre car cette opération est en cours)

Le 8 août 2021... quatre frères allemands offrent à la ville de Saintes... 2000 € pour le mal fait à la France par l'Allemagne (A suivre car cette opération est en cours)

Voir les commentaires

9 - Un Dimanche à Ouradour sur Glane - Monde du Silence et Monde de la douleur

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Un Dimanche à Ouradour sur Glane

Quand notre monde rentrant dans le silence, rencontre celui de la douleur

" L'art photographique au service de la Mémoire "

De nos jours il faut passer par le musée moderne pour parcourir le village martyr.... Il y a des décennies nous rentrions par l'entrée principale située plus à gauche de ce portail.

De nos jours il faut passer par le musée moderne pour parcourir le village martyr.... Il y a des décennies nous rentrions par l'entrée principale située plus à gauche de ce portail.

Si nous rentrions plus en avant, sachant que de grandes quantités d'objets, outillages et effets personnels ont été déplacés peu de temps après les ultimes instants de vie des humains d'IOuradour sur Glane.  La plus grande partie ayant survécu au feu et aux explosions / écrasements, se retrouvent dans le musée.
Si nous rentrions plus en avant, sachant que de grandes quantités d'objets, outillages et effets personnels ont été déplacés peu de temps après les ultimes instants de vie des humains d'IOuradour sur Glane.  La plus grande partie ayant survécu au feu et aux explosions / écrasements, se retrouvent dans le musée.
Si nous rentrions plus en avant, sachant que de grandes quantités d'objets, outillages et effets personnels ont été déplacés peu de temps après les ultimes instants de vie des humains d'IOuradour sur Glane.  La plus grande partie ayant survécu au feu et aux explosions / écrasements, se retrouvent dans le musée.
Si nous rentrions plus en avant, sachant que de grandes quantités d'objets, outillages et effets personnels ont été déplacés peu de temps après les ultimes instants de vie des humains d'IOuradour sur Glane.  La plus grande partie ayant survécu au feu et aux explosions / écrasements, se retrouvent dans le musée.
Si nous rentrions plus en avant, sachant que de grandes quantités d'objets, outillages et effets personnels ont été déplacés peu de temps après les ultimes instants de vie des humains d'IOuradour sur Glane.  La plus grande partie ayant survécu au feu et aux explosions / écrasements, se retrouvent dans le musée.
Si nous rentrions plus en avant, sachant que de grandes quantités d'objets, outillages et effets personnels ont été déplacés peu de temps après les ultimes instants de vie des humains d'IOuradour sur Glane.  La plus grande partie ayant survécu au feu et aux explosions / écrasements, se retrouvent dans le musée.
Si nous rentrions plus en avant, sachant que de grandes quantités d'objets, outillages et effets personnels ont été déplacés peu de temps après les ultimes instants de vie des humains d'IOuradour sur Glane.  La plus grande partie ayant survécu au feu et aux explosions / écrasements, se retrouvent dans le musée.
Si nous rentrions plus en avant, sachant que de grandes quantités d'objets, outillages et effets personnels ont été déplacés peu de temps après les ultimes instants de vie des humains d'IOuradour sur Glane.  La plus grande partie ayant survécu au feu et aux explosions / écrasements, se retrouvent dans le musée.
Si nous rentrions plus en avant, sachant que de grandes quantités d'objets, outillages et effets personnels ont été déplacés peu de temps après les ultimes instants de vie des humains d'IOuradour sur Glane.  La plus grande partie ayant survécu au feu et aux explosions / écrasements, se retrouvent dans le musée.
Si nous rentrions plus en avant, sachant que de grandes quantités d'objets, outillages et effets personnels ont été déplacés peu de temps après les ultimes instants de vie des humains d'IOuradour sur Glane.  La plus grande partie ayant survécu au feu et aux explosions / écrasements, se retrouvent dans le musée.
Si nous rentrions plus en avant, sachant que de grandes quantités d'objets, outillages et effets personnels ont été déplacés peu de temps après les ultimes instants de vie des humains d'IOuradour sur Glane.  La plus grande partie ayant survécu au feu et aux explosions / écrasements, se retrouvent dans le musée.
Si nous rentrions plus en avant, sachant que de grandes quantités d'objets, outillages et effets personnels ont été déplacés peu de temps après les ultimes instants de vie des humains d'IOuradour sur Glane.  La plus grande partie ayant survécu au feu et aux explosions / écrasements, se retrouvent dans le musée.
Si nous rentrions plus en avant, sachant que de grandes quantités d'objets, outillages et effets personnels ont été déplacés peu de temps après les ultimes instants de vie des humains d'IOuradour sur Glane.  La plus grande partie ayant survécu au feu et aux explosions / écrasements, se retrouvent dans le musée.
Si nous rentrions plus en avant, sachant que de grandes quantités d'objets, outillages et effets personnels ont été déplacés peu de temps après les ultimes instants de vie des humains d'IOuradour sur Glane.  La plus grande partie ayant survécu au feu et aux explosions / écrasements, se retrouvent dans le musée.

Si nous rentrions plus en avant, sachant que de grandes quantités d'objets, outillages et effets personnels ont été déplacés peu de temps après les ultimes instants de vie des humains d'IOuradour sur Glane. La plus grande partie ayant survécu au feu et aux explosions / écrasements, se retrouvent dans le musée.

Et plus dans le détail......
Et plus dans le détail......
Et plus dans le détail......
Et plus dans le détail......
Et plus dans le détail......
Et plus dans le détail......
Et plus dans le détail......
Et plus dans le détail......

Et plus dans le détail......

C'était aussi le temps du transport en commun, électrique, au centre de la cité.
C'était aussi le temps du transport en commun, électrique, au centre de la cité.
C'était aussi le temps du transport en commun, électrique, au centre de la cité.
C'était aussi le temps du transport en commun, électrique, au centre de la cité.
C'était aussi le temps du transport en commun, électrique, au centre de la cité.
C'était aussi le temps du transport en commun, électrique, au centre de la cité.
C'était aussi le temps du transport en commun, électrique, au centre de la cité.
C'était aussi le temps du transport en commun, électrique, au centre de la cité.
C'était aussi le temps du transport en commun, électrique, au centre de la cité.
C'était aussi le temps du transport en commun, électrique, au centre de la cité.
C'était aussi le temps du transport en commun, électrique, au centre de la cité.

C'était aussi le temps du transport en commun, électrique, au centre de la cité.

Et les voitures, qu'elles soient au garage ou sur l'espace public, n'ont pas été oubliées.
Et les voitures, qu'elles soient au garage ou sur l'espace public, n'ont pas été oubliées.
Et les voitures, qu'elles soient au garage ou sur l'espace public, n'ont pas été oubliées.

Et les voitures, qu'elles soient au garage ou sur l'espace public, n'ont pas été oubliées.

Incontournable.... l'église, avec une vision qui nous en rappelle une autre.. Notre Dame de Paris, mais là ce ne fut qu'un incendi acciedentel.
Incontournable.... l'église, avec une vision qui nous en rappelle une autre.. Notre Dame de Paris, mais là ce ne fut qu'un incendi acciedentel.
Incontournable.... l'église, avec une vision qui nous en rappelle une autre.. Notre Dame de Paris, mais là ce ne fut qu'un incendi acciedentel.
Incontournable.... l'église, avec une vision qui nous en rappelle une autre.. Notre Dame de Paris, mais là ce ne fut qu'un incendi acciedentel.
Incontournable.... l'église, avec une vision qui nous en rappelle une autre.. Notre Dame de Paris, mais là ce ne fut qu'un incendi acciedentel.
Incontournable.... l'église, avec une vision qui nous en rappelle une autre.. Notre Dame de Paris, mais là ce ne fut qu'un incendi acciedentel.
Incontournable.... l'église, avec une vision qui nous en rappelle une autre.. Notre Dame de Paris, mais là ce ne fut qu'un incendi acciedentel.

Incontournable.... l'église, avec une vision qui nous en rappelle une autre.. Notre Dame de Paris, mais là ce ne fut qu'un incendi acciedentel.

Puis un grand silence devant tant de visages et de noms sans visage....
Puis un grand silence devant tant de visages et de noms sans visage....
Puis un grand silence devant tant de visages et de noms sans visage....
Puis un grand silence devant tant de visages et de noms sans visage....
Puis un grand silence devant tant de visages et de noms sans visage....
Puis un grand silence devant tant de visages et de noms sans visage....
Puis un grand silence devant tant de visages et de noms sans visage....
Puis un grand silence devant tant de visages et de noms sans visage....
Puis un grand silence devant tant de visages et de noms sans visage....
Puis un grand silence devant tant de visages et de noms sans visage....
Puis un grand silence devant tant de visages et de noms sans visage....
Puis un grand silence devant tant de visages et de noms sans visage....
Puis un grand silence devant tant de visages et de noms sans visage....

Puis un grand silence devant tant de visages et de noms sans visage....

" On se souviendra toujours " " Remember "
" On se souviendra toujours " " Remember "
" On se souviendra toujours " " Remember "

" On se souviendra toujours " " Remember "

Dans la journée, cela fera la quatrième fois que je viens à Ouradour, j'ai pris, d'une certaine manière, banalement les photos, tout en étant à nouveau sidéré.. " Comment avaient-ils pu ", mais le soir en retravaillant mes photos j'avais les yeux très humides.
Dans la journée, cela fera la quatrième fois que je viens à Ouradour, j'ai pris, d'une certaine manière, banalement les photos, tout en étant à nouveau sidéré.. " Comment avaient-ils pu ", mais le soir en retravaillant mes photos j'avais les yeux très humides.
Dans la journée, cela fera la quatrième fois que je viens à Ouradour, j'ai pris, d'une certaine manière, banalement les photos, tout en étant à nouveau sidéré.. " Comment avaient-ils pu ", mais le soir en retravaillant mes photos j'avais les yeux très humides.

Dans la journée, cela fera la quatrième fois que je viens à Ouradour, j'ai pris, d'une certaine manière, banalement les photos, tout en étant à nouveau sidéré.. " Comment avaient-ils pu ", mais le soir en retravaillant mes photos j'avais les yeux très humides.

Voir les commentaires

31 - Art... Histoire... Peinture, mais surtout la mer. Cécile Trébuchet en sa galerie à Saintes.

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

C.A.A

Atelier d'Art Cécile Trébuchet

Galerie St Pierre - Rue Alsace Lorraine

Saintes

De la mer à la passion.... il n'y a qu'une vague

31 - Art... Histoire... Peinture, mais surtout la mer. Cécile Trébuchet en sa galerie à Saintes.
31 - Art... Histoire... Peinture, mais surtout la mer. Cécile Trébuchet en sa galerie à Saintes.

 

« Eclair de Chrysalide en décembre » 

« Les eaux de la mer s’étalent, s’étirent. Alors qu’un vent léger semble leur donner forme ou bien est-ce plutôt ce doux vent qui s’adapte aux formes courbes, sinueuses de l’immensité bleuâtre qui enfle, se creuse au gré du temps, des secondes qui passent.

Invisible et d’une force semblant incommensurable, l’élément d’air semble danser sur cette eau, semble se coller à elle, filant sur ses écumes, ses crêtes.

Le mouvement s’amplifie, la mer s’agite, le vent tel le sculpteur parait lui donner une forme qui se déforme de plus en plus, s’agite dans un tourbillon s’imbriquant avec les éléments liquides.

C’est comme si la tempête agitait ces deux éléments d’air et d’eau, ce n’est que jets et mouvements s’élevant vers le ciel, comme si la nature n’avait plus sa raison ou peut-être même le contraire, était-ce là le comportement élémentaire de la nature, un mouvement perpétuel, sans quoi ne serait la vie.

Puis brusquement comme par un signe discret, vent, devenu brise légère et mer, sans se dissocier, se confondant toujours dans une parfaite horizontale, semblent rejoindre l’horizon. C’est d’un calme terrible, des reflets apparaissent alors sur l’étendue, un léger mouvement, à peine perceptible, semble onduler sur la surface des eaux.

Un grand silence envahit cet immense volume d’eau, gigantesque surface pourtant très réceptive, sur lequel s’appuie une brise qui semble ne plus vouloir s’envoler, tandis-que le soleil fait naître de cette magnifique étendue de splendides reflets qui resplendissent vers horizon et firmament ».

*

M.Souris – Facebookien d’adoption – 9 décembre 2010

C'est à voir... Venez surfer dans ce monde de Cécile, mais mieux encore car il y a tant à découvrir.
C'est à voir... Venez surfer dans ce monde de Cécile, mais mieux encore car il y a tant à découvrir.

C'est à voir... Venez surfer dans ce monde de Cécile, mais mieux encore car il y a tant à découvrir.

31 - Art... Histoire... Peinture, mais surtout la mer. Cécile Trébuchet en sa galerie à Saintes.
31 - Art... Histoire... Peinture, mais surtout la mer. Cécile Trébuchet en sa galerie à Saintes.
31 - Art... Histoire... Peinture, mais surtout la mer. Cécile Trébuchet en sa galerie à Saintes.
31 - Art... Histoire... Peinture, mais surtout la mer. Cécile Trébuchet en sa galerie à Saintes.
31 - Art... Histoire... Peinture, mais surtout la mer. Cécile Trébuchet en sa galerie à Saintes.

Voir les commentaires

29 - 22 juillet 1944, crash du Mosquito , mais surtout sa mission en Saintonge

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

On connait bien l'histoire

de l'avion anglais " Mosquito "

qui s'est crashé à Ecurat ce 22 juillet 44.

On connait moins sa " Mission "

en Saintonge

juste dans les minutes qui ont précédé sa chute

après avoir été touché par la DCA de Saintes

" Alerte sur le réseau ferré entre Saintes et Varzay, sur la ligne de Royan, via Saint Sever de Saintonge "

Le récit de ce fait de guerre, extrait de mon livre relatant le combat et la chute de cet avion de la Royal Air Force.

Le récit de ce fait de guerre, extrait de mon livre relatant le combat et la chute de cet avion de la Royal Air Force.

Avant  de vous présenter les hommes et les lieux, en photos, voici des plans pour aider à la compréhension de ce fait de guerre. Attention ce ne sont que des documents d'études, mais au plus près de la vérité....
Avant  de vous présenter les hommes et les lieux, en photos, voici des plans pour aider à la compréhension de ce fait de guerre. Attention ce ne sont que des documents d'études, mais au plus près de la vérité....
Avant  de vous présenter les hommes et les lieux, en photos, voici des plans pour aider à la compréhension de ce fait de guerre. Attention ce ne sont que des documents d'études, mais au plus près de la vérité....
Avant  de vous présenter les hommes et les lieux, en photos, voici des plans pour aider à la compréhension de ce fait de guerre. Attention ce ne sont que des documents d'études, mais au plus près de la vérité....
Avant  de vous présenter les hommes et les lieux, en photos, voici des plans pour aider à la compréhension de ce fait de guerre. Attention ce ne sont que des documents d'études, mais au plus près de la vérité....
Avant  de vous présenter les hommes et les lieux, en photos, voici des plans pour aider à la compréhension de ce fait de guerre. Attention ce ne sont que des documents d'études, mais au plus près de la vérité....
Avant  de vous présenter les hommes et les lieux, en photos, voici des plans pour aider à la compréhension de ce fait de guerre. Attention ce ne sont que des documents d'études, mais au plus près de la vérité....
Avant  de vous présenter les hommes et les lieux, en photos, voici des plans pour aider à la compréhension de ce fait de guerre. Attention ce ne sont que des documents d'études, mais au plus près de la vérité....
Avant  de vous présenter les hommes et les lieux, en photos, voici des plans pour aider à la compréhension de ce fait de guerre. Attention ce ne sont que des documents d'études, mais au plus près de la vérité....
Avant  de vous présenter les hommes et les lieux, en photos, voici des plans pour aider à la compréhension de ce fait de guerre. Attention ce ne sont que des documents d'études, mais au plus près de la vérité....
Avant  de vous présenter les hommes et les lieux, en photos, voici des plans pour aider à la compréhension de ce fait de guerre. Attention ce ne sont que des documents d'études, mais au plus près de la vérité....
Avant  de vous présenter les hommes et les lieux, en photos, voici des plans pour aider à la compréhension de ce fait de guerre. Attention ce ne sont que des documents d'études, mais au plus près de la vérité....
Avant  de vous présenter les hommes et les lieux, en photos, voici des plans pour aider à la compréhension de ce fait de guerre. Attention ce ne sont que des documents d'études, mais au plus près de la vérité....
Avant  de vous présenter les hommes et les lieux, en photos, voici des plans pour aider à la compréhension de ce fait de guerre. Attention ce ne sont que des documents d'études, mais au plus près de la vérité....

Avant de vous présenter les hommes et les lieux, en photos, voici des plans pour aider à la compréhension de ce fait de guerre. Attention ce ne sont que des documents d'études, mais au plus près de la vérité....

Les hommes, ceux de la R.A.F et le " roulant " blessé par le tir du " Mosquito ", un autre cheminot avait aussi été blessé mais très superficiellement.
Les hommes, ceux de la R.A.F et le " roulant " blessé par le tir du " Mosquito ", un autre cheminot avait aussi été blessé mais très superficiellement.
Les hommes, ceux de la R.A.F et le " roulant " blessé par le tir du " Mosquito ", un autre cheminot avait aussi été blessé mais très superficiellement.
Les hommes, ceux de la R.A.F et le " roulant " blessé par le tir du " Mosquito ", un autre cheminot avait aussi été blessé mais très superficiellement.
Les hommes, ceux de la R.A.F et le " roulant " blessé par le tir du " Mosquito ", un autre cheminot avait aussi été blessé mais très superficiellement.
Les hommes, ceux de la R.A.F et le " roulant " blessé par le tir du " Mosquito ", un autre cheminot avait aussi été blessé mais très superficiellement.

Les hommes, ceux de la R.A.F et le " roulant " blessé par le tir du " Mosquito ", un autre cheminot avait aussi été blessé mais très superficiellement.

Le fils de l'aviateur Harrison est venu à Saintes avec sa famille il y a deux ans.  Horrex est décédé vers 1996, sa femme était venue vers 1995.
Le fils de l'aviateur Harrison est venu à Saintes avec sa famille il y a deux ans.  Horrex est décédé vers 1996, sa femme était venue vers 1995.
Le fils de l'aviateur Harrison est venu à Saintes avec sa famille il y a deux ans.  Horrex est décédé vers 1996, sa femme était venue vers 1995.

Le fils de l'aviateur Harrison est venu à Saintes avec sa famille il y a deux ans. Horrex est décédé vers 1996, sa femme était venue vers 1995.

De nos jours la " Halte des Gautiers " a été démolie totalement. Heureusement j'avais fait les photos et un proche da la responsable de la halte avait réalisé un beau croquis. Merci aux nombreux témoins que j'avais rencontrés vers 1995.
De nos jours la " Halte des Gautiers " a été démolie totalement. Heureusement j'avais fait les photos et un proche da la responsable de la halte avait réalisé un beau croquis. Merci aux nombreux témoins que j'avais rencontrés vers 1995.
De nos jours la " Halte des Gautiers " a été démolie totalement. Heureusement j'avais fait les photos et un proche da la responsable de la halte avait réalisé un beau croquis. Merci aux nombreux témoins que j'avais rencontrés vers 1995.
De nos jours la " Halte des Gautiers " a été démolie totalement. Heureusement j'avais fait les photos et un proche da la responsable de la halte avait réalisé un beau croquis. Merci aux nombreux témoins que j'avais rencontrés vers 1995.
De nos jours la " Halte des Gautiers " a été démolie totalement. Heureusement j'avais fait les photos et un proche da la responsable de la halte avait réalisé un beau croquis. Merci aux nombreux témoins que j'avais rencontrés vers 1995.
De nos jours la " Halte des Gautiers " a été démolie totalement. Heureusement j'avais fait les photos et un proche da la responsable de la halte avait réalisé un beau croquis. Merci aux nombreux témoins que j'avais rencontrés vers 1995.
De nos jours la " Halte des Gautiers " a été démolie totalement. Heureusement j'avais fait les photos et un proche da la responsable de la halte avait réalisé un beau croquis. Merci aux nombreux témoins que j'avais rencontrés vers 1995.

De nos jours la " Halte des Gautiers " a été démolie totalement. Heureusement j'avais fait les photos et un proche da la responsable de la halte avait réalisé un beau croquis. Merci aux nombreux témoins que j'avais rencontrés vers 1995.

En guise d'hommage à nos libérateurs voici une photo des hommes du " Squadron 151 ", qui était basé à Prédannack, dans les Cornouailles.
En guise d'hommage à nos libérateurs voici une photo des hommes du " Squadron 151 ", qui était basé à Prédannack, dans les Cornouailles.
En guise d'hommage à nos libérateurs voici une photo des hommes du " Squadron 151 ", qui était basé à Prédannack, dans les Cornouailles.

En guise d'hommage à nos libérateurs voici une photo des hommes du " Squadron 151 ", qui était basé à Prédannack, dans les Cornouailles.

Voir les commentaires

25 - St Eutrope et restauration: Deux regards - Ajout pour le plaisir des yeux et des oreilles

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

La basilique St Eutrope en restauration

Vision à plusieurs regards

- Investigations de 1999

- Fresque historique sur le sarcophage du Saint martyr

 

*

 

Pour le plaisir des yeux.... image

et

des oreilles... invitations aux orgues

Et puis quand l'auteur de Culture-histoire était en investigations historiques, malheureusement parfois aux alentours de la terrible tempête de 1999 qui avait bien endomagé l'édifice religieux.
Et puis quand l'auteur de Culture-histoire était en investigations historiques, malheureusement parfois aux alentours de la terrible tempête de 1999 qui avait bien endomagé l'édifice religieux.
Et puis quand l'auteur de Culture-histoire était en investigations historiques, malheureusement parfois aux alentours de la terrible tempête de 1999 qui avait bien endomagé l'édifice religieux.
Et puis quand l'auteur de Culture-histoire était en investigations historiques, malheureusement parfois aux alentours de la terrible tempête de 1999 qui avait bien endomagé l'édifice religieux.

Et puis quand l'auteur de Culture-histoire était en investigations historiques, malheureusement parfois aux alentours de la terrible tempête de 1999 qui avait bien endomagé l'édifice religieux.

Bien sûr les photos d'art sont incontournables des photos de la traçabilité de notre histoire.... Et puis il ne faut pas oublier Eutrope, le Saint évangélisateurs des Sontons et des Gallos-Romains....
Bien sûr les photos d'art sont incontournables des photos de la traçabilité de notre histoire.... Et puis il ne faut pas oublier Eutrope, le Saint évangélisateurs des Sontons et des Gallos-Romains....
Bien sûr les photos d'art sont incontournables des photos de la traçabilité de notre histoire.... Et puis il ne faut pas oublier Eutrope, le Saint évangélisateurs des Sontons et des Gallos-Romains....
Bien sûr les photos d'art sont incontournables des photos de la traçabilité de notre histoire.... Et puis il ne faut pas oublier Eutrope, le Saint évangélisateurs des Sontons et des Gallos-Romains....
Bien sûr les photos d'art sont incontournables des photos de la traçabilité de notre histoire.... Et puis il ne faut pas oublier Eutrope, le Saint évangélisateurs des Sontons et des Gallos-Romains....
Bien sûr les photos d'art sont incontournables des photos de la traçabilité de notre histoire.... Et puis il ne faut pas oublier Eutrope, le Saint évangélisateurs des Sontons et des Gallos-Romains....

Bien sûr les photos d'art sont incontournables des photos de la traçabilité de notre histoire.... Et puis il ne faut pas oublier Eutrope, le Saint évangélisateurs des Sontons et des Gallos-Romains....

J'avais fait jouer trois années de suite, sur le sarcophage d'Eutrope, cette fresque historique rappelant son martyr, suivi de celui plus compliqué d'Eustelle.
J'avais fait jouer trois années de suite, sur le sarcophage d'Eutrope, cette fresque historique rappelant son martyr, suivi de celui plus compliqué d'Eustelle.
J'avais fait jouer trois années de suite, sur le sarcophage d'Eutrope, cette fresque historique rappelant son martyr, suivi de celui plus compliqué d'Eustelle.

J'avais fait jouer trois années de suite, sur le sarcophage d'Eutrope, cette fresque historique rappelant son martyr, suivi de celui plus compliqué d'Eustelle.

Le dessin a été piraté sur la voie publique et une de mes fleurs préférées.... sans le parfum, mais de mon jardin.
Le dessin a été piraté sur la voie publique et une de mes fleurs préférées.... sans le parfum, mais de mon jardin.

Le dessin a été piraté sur la voie publique et une de mes fleurs préférées.... sans le parfum, mais de mon jardin.

Vous êtes attendu... une belle technique au service de votre plaisir sonore, sous les doits d'un virtuose.

Vous êtes attendu... une belle technique au service de votre plaisir sonore, sous les doits d'un virtuose.

Voir les commentaires

23 - Etrange insecte - St Vivien vue d'un vasistas - Art Crash

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Un étrange insecte

Vue imprenable depuis le toit voisin sur St Vivien

Dans la série Saga.... Art Crash

Merci de m'aider à découvrir quel est cet étrange insecte qui a construit son nid dans le manche d'un outil (Une dame)...!!!
Merci de m'aider à découvrir quel est cet étrange insecte qui a construit son nid dans le manche d'un outil (Une dame)...!!!
Merci de m'aider à découvrir quel est cet étrange insecte qui a construit son nid dans le manche d'un outil (Une dame)...!!!
Merci de m'aider à découvrir quel est cet étrange insecte qui a construit son nid dans le manche d'un outil (Une dame)...!!!

Merci de m'aider à découvrir quel est cet étrange insecte qui a construit son nid dans le manche d'un outil (Une dame)...!!!

Merci à des chers voisins, de la rue Daniel Massiou, qui m'ont permis de prendre ces deux clichés de l'église de mon quartier St Vivien. Et comme vous l'aurez compris... toujours ma passion: L'aviation, même en traçabilité historique, avec Art Crash.
Merci à des chers voisins, de la rue Daniel Massiou, qui m'ont permis de prendre ces deux clichés de l'église de mon quartier St Vivien. Et comme vous l'aurez compris... toujours ma passion: L'aviation, même en traçabilité historique, avec Art Crash.

Merci à des chers voisins, de la rue Daniel Massiou, qui m'ont permis de prendre ces deux clichés de l'église de mon quartier St Vivien. Et comme vous l'aurez compris... toujours ma passion: L'aviation, même en traçabilité historique, avec Art Crash.

Et avec le journal Sud Ouest, dernières nouvelles de mes (de nos) " Chemins de mémoire ".
Et avec le journal Sud Ouest, dernières nouvelles de mes (de nos) " Chemins de mémoire ".
Et avec le journal Sud Ouest, dernières nouvelles de mes (de nos) " Chemins de mémoire ".

Et avec le journal Sud Ouest, dernières nouvelles de mes (de nos) " Chemins de mémoire ".

23 - Etrange insecte - St Vivien vue d'un vasistas - Art Crash

Voir les commentaires

19 - Les chemins de mémoire

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

" Les chemins de mémoire "

18 juillet 2021

Sur " Les chemins de mémoire " le cortège parti de Saintes, avec aviateurs, maires des communes concernées, véhicules militaire d'époque, ont pris la route de la mémoire... celle de 199/45.  St Vaize, Écurat et Nieul les Saintes.

Sur " Les chemins de mémoire " le cortège parti de Saintes, avec aviateurs, maires des communes concernées, véhicules militaire d'époque, ont pris la route de la mémoire... celle de 199/45. St Vaize, Écurat et Nieul les Saintes.

19 - Les chemins de mémoire
19 - Les chemins de mémoire
19 - Les chemins de mémoire
19 - Les chemins de mémoire

Georges: Dis ce champ où a été installée la stèle pour le capitaine Cole, je crois qu'il avait appartenu à Robert Gauthier...!

Henri: Oui en effet Georges, j'ai bien connu cette famille, je crois qu'elle était partie s'installer dans les Deux-Sèvres. 

Georges: Oui tu as peut-être raison. Mais je crois que l'avion est tombé plus loin derrière ces arbres, ma grand-mère, qui gardait ses vaches cette fameuse matinée, m'en a toujours parlé...

Ces personnes ont raison. C'est un peu cela cette histoire, de mémoire d'hommes, de génération en génération on raconte le crash de cet avion. C'est pourquoi depuis ce 18 juillet 2021, du fait de la visite du fils de Robert Gauthier, qui avait spontanément donné son terrain, ce terrain s'appellera " Champ Robert Gauthier ".

Ici sur le premier lieu de mémoire. Sur la gauche de la stèle de St Vaize, à une cinquantaine de mètres, deux aviateurs français ont trouvé une mort atroce, carbonisés vifs. Les habitants du village avaient aidé les deux survivants.
Ici sur le premier lieu de mémoire. Sur la gauche de la stèle de St Vaize, à une cinquantaine de mètres, deux aviateurs français ont trouvé une mort atroce, carbonisés vifs. Les habitants du village avaient aidé les deux survivants.
Ici sur le premier lieu de mémoire. Sur la gauche de la stèle de St Vaize, à une cinquantaine de mètres, deux aviateurs français ont trouvé une mort atroce, carbonisés vifs. Les habitants du village avaient aidé les deux survivants.
Ici sur le premier lieu de mémoire. Sur la gauche de la stèle de St Vaize, à une cinquantaine de mètres, deux aviateurs français ont trouvé une mort atroce, carbonisés vifs. Les habitants du village avaient aidé les deux survivants.

Ici sur le premier lieu de mémoire. Sur la gauche de la stèle de St Vaize, à une cinquantaine de mètres, deux aviateurs français ont trouvé une mort atroce, carbonisés vifs. Les habitants du village avaient aidé les deux survivants.

Le deuxième lieu de mémoire. Écurat. Le 22 juillet 1944 un avion " Mosquito " de la Royal Air Force, après avoir détruit des trains autour de Saintes, en blessant un chauffeur, avait été touché par la Flak de Saintes et était tombé au " Moulin des fougères ". Les deux aviateurs avaient alors été blessés et faits prisonniers.  " Nous nous souviendrons toujours "
Le deuxième lieu de mémoire. Écurat. Le 22 juillet 1944 un avion " Mosquito " de la Royal Air Force, après avoir détruit des trains autour de Saintes, en blessant un chauffeur, avait été touché par la Flak de Saintes et était tombé au " Moulin des fougères ". Les deux aviateurs avaient alors été blessés et faits prisonniers.  " Nous nous souviendrons toujours "
Le deuxième lieu de mémoire. Écurat. Le 22 juillet 1944 un avion " Mosquito " de la Royal Air Force, après avoir détruit des trains autour de Saintes, en blessant un chauffeur, avait été touché par la Flak de Saintes et était tombé au " Moulin des fougères ". Les deux aviateurs avaient alors été blessés et faits prisonniers.  " Nous nous souviendrons toujours "
Le deuxième lieu de mémoire. Écurat. Le 22 juillet 1944 un avion " Mosquito " de la Royal Air Force, après avoir détruit des trains autour de Saintes, en blessant un chauffeur, avait été touché par la Flak de Saintes et était tombé au " Moulin des fougères ". Les deux aviateurs avaient alors été blessés et faits prisonniers.  " Nous nous souviendrons toujours "
Le deuxième lieu de mémoire. Écurat. Le 22 juillet 1944 un avion " Mosquito " de la Royal Air Force, après avoir détruit des trains autour de Saintes, en blessant un chauffeur, avait été touché par la Flak de Saintes et était tombé au " Moulin des fougères ". Les deux aviateurs avaient alors été blessés et faits prisonniers.  " Nous nous souviendrons toujours "
Le deuxième lieu de mémoire. Écurat. Le 22 juillet 1944 un avion " Mosquito " de la Royal Air Force, après avoir détruit des trains autour de Saintes, en blessant un chauffeur, avait été touché par la Flak de Saintes et était tombé au " Moulin des fougères ". Les deux aviateurs avaient alors été blessés et faits prisonniers.  " Nous nous souviendrons toujours "
Le deuxième lieu de mémoire. Écurat. Le 22 juillet 1944 un avion " Mosquito " de la Royal Air Force, après avoir détruit des trains autour de Saintes, en blessant un chauffeur, avait été touché par la Flak de Saintes et était tombé au " Moulin des fougères ". Les deux aviateurs avaient alors été blessés et faits prisonniers.  " Nous nous souviendrons toujours "
Le deuxième lieu de mémoire. Écurat. Le 22 juillet 1944 un avion " Mosquito " de la Royal Air Force, après avoir détruit des trains autour de Saintes, en blessant un chauffeur, avait été touché par la Flak de Saintes et était tombé au " Moulin des fougères ". Les deux aviateurs avaient alors été blessés et faits prisonniers.  " Nous nous souviendrons toujours "
Le deuxième lieu de mémoire. Écurat. Le 22 juillet 1944 un avion " Mosquito " de la Royal Air Force, après avoir détruit des trains autour de Saintes, en blessant un chauffeur, avait été touché par la Flak de Saintes et était tombé au " Moulin des fougères ". Les deux aviateurs avaient alors été blessés et faits prisonniers.  " Nous nous souviendrons toujours "
Le deuxième lieu de mémoire. Écurat. Le 22 juillet 1944 un avion " Mosquito " de la Royal Air Force, après avoir détruit des trains autour de Saintes, en blessant un chauffeur, avait été touché par la Flak de Saintes et était tombé au " Moulin des fougères ". Les deux aviateurs avaient alors été blessés et faits prisonniers.  " Nous nous souviendrons toujours "

Le deuxième lieu de mémoire. Écurat. Le 22 juillet 1944 un avion " Mosquito " de la Royal Air Force, après avoir détruit des trains autour de Saintes, en blessant un chauffeur, avait été touché par la Flak de Saintes et était tombé au " Moulin des fougères ". Les deux aviateurs avaient alors été blessés et faits prisonniers. " Nous nous souviendrons toujours "

Avant le vin d'honneur et d'autres instants chargés d'émotion, nous nous sommes arrêtés sur le troisième lieu de mémoire, en l'honneur du capitaine américain Charles Donald Cole. Ainsi le 5 janvier 1944, en revenant de bombarder la raffinerie de Bordeaux le bombardier de l'US Air Force, un " B 17 ", harcelé par deux avions " Messerschmitt " allemands, avait fini par se crasher au lieu-dit Rochevent, à environ 100 mètres de la stèle située sur la commune de Nieul les Saintes. Alors que son bombardier subissait des terribles mitraillage par les " Me 109 " le capitaine, voyant son avion perdu, avait ordonné à ases 10 autres compagnons de sauter, de ce fait les gens du pays avaient vu ces corolles blanches dans le ciel.
Avant le vin d'honneur et d'autres instants chargés d'émotion, nous nous sommes arrêtés sur le troisième lieu de mémoire, en l'honneur du capitaine américain Charles Donald Cole. Ainsi le 5 janvier 1944, en revenant de bombarder la raffinerie de Bordeaux le bombardier de l'US Air Force, un " B 17 ", harcelé par deux avions " Messerschmitt " allemands, avait fini par se crasher au lieu-dit Rochevent, à environ 100 mètres de la stèle située sur la commune de Nieul les Saintes. Alors que son bombardier subissait des terribles mitraillage par les " Me 109 " le capitaine, voyant son avion perdu, avait ordonné à ases 10 autres compagnons de sauter, de ce fait les gens du pays avaient vu ces corolles blanches dans le ciel.
Avant le vin d'honneur et d'autres instants chargés d'émotion, nous nous sommes arrêtés sur le troisième lieu de mémoire, en l'honneur du capitaine américain Charles Donald Cole. Ainsi le 5 janvier 1944, en revenant de bombarder la raffinerie de Bordeaux le bombardier de l'US Air Force, un " B 17 ", harcelé par deux avions " Messerschmitt " allemands, avait fini par se crasher au lieu-dit Rochevent, à environ 100 mètres de la stèle située sur la commune de Nieul les Saintes. Alors que son bombardier subissait des terribles mitraillage par les " Me 109 " le capitaine, voyant son avion perdu, avait ordonné à ases 10 autres compagnons de sauter, de ce fait les gens du pays avaient vu ces corolles blanches dans le ciel.
Avant le vin d'honneur et d'autres instants chargés d'émotion, nous nous sommes arrêtés sur le troisième lieu de mémoire, en l'honneur du capitaine américain Charles Donald Cole. Ainsi le 5 janvier 1944, en revenant de bombarder la raffinerie de Bordeaux le bombardier de l'US Air Force, un " B 17 ", harcelé par deux avions " Messerschmitt " allemands, avait fini par se crasher au lieu-dit Rochevent, à environ 100 mètres de la stèle située sur la commune de Nieul les Saintes. Alors que son bombardier subissait des terribles mitraillage par les " Me 109 " le capitaine, voyant son avion perdu, avait ordonné à ases 10 autres compagnons de sauter, de ce fait les gens du pays avaient vu ces corolles blanches dans le ciel.

Avant le vin d'honneur et d'autres instants chargés d'émotion, nous nous sommes arrêtés sur le troisième lieu de mémoire, en l'honneur du capitaine américain Charles Donald Cole. Ainsi le 5 janvier 1944, en revenant de bombarder la raffinerie de Bordeaux le bombardier de l'US Air Force, un " B 17 ", harcelé par deux avions " Messerschmitt " allemands, avait fini par se crasher au lieu-dit Rochevent, à environ 100 mètres de la stèle située sur la commune de Nieul les Saintes. Alors que son bombardier subissait des terribles mitraillage par les " Me 109 " le capitaine, voyant son avion perdu, avait ordonné à ases 10 autres compagnons de sauter, de ce fait les gens du pays avaient vu ces corolles blanches dans le ciel.

Devant le pilote, Nieul les Saintes et la ville de Saintes, le capitaine avait voulu poser son avion, plutôt qu'il ne s'écrase sur les habitations, mais il n'a pas eu le temps. En tombant rapidement l'appareil a alors explosé sur les rochers de " Rochevent ". Sauf erreur cet homme, mort en héros, avait choisi....

Devant le pilote, Nieul les Saintes et la ville de Saintes, le capitaine avait voulu poser son avion, plutôt qu'il ne s'écrase sur les habitations, mais il n'a pas eu le temps. En tombant rapidement l'appareil a alors explosé sur les rochers de " Rochevent ". Sauf erreur cet homme, mort en héros, avait choisi....

Au vin d'honneur nous avons eu plusieurs surprises, autant honorables que sympathiques. Jeff et Marie Ince avaient alors offert à Danièle et Jean-Claude Quétai une réplique, belle statue fabriquée par Jeff, du bon et beau compagnon du couple, qu'ils avaient tant aimé et malheureusement perdu. Puis Monsieur le député, Jean-Philippe Ardouin, a remis à Bernard Chaigneau et à moi-même une belle médaille de l'assemblée nationale. Enfin nous avons eu l'honneur de voir à cette manifestation Jean-Luc Gauthier, le fils du donateur du terrain de la stèle (offert en 2000), Robert Gauthier décédé il y a quelques années.  Merci au couple de nous avoir rejoint depuis les Deux-Sèvres.

Au vin d'honneur nous avons eu plusieurs surprises, autant honorables que sympathiques. Jeff et Marie Ince avaient alors offert à Danièle et Jean-Claude Quétai une réplique, belle statue fabriquée par Jeff, du bon et beau compagnon du couple, qu'ils avaient tant aimé et malheureusement perdu. Puis Monsieur le député, Jean-Philippe Ardouin, a remis à Bernard Chaigneau et à moi-même une belle médaille de l'assemblée nationale. Enfin nous avons eu l'honneur de voir à cette manifestation Jean-Luc Gauthier, le fils du donateur du terrain de la stèle (offert en 2000), Robert Gauthier décédé il y a quelques années. Merci au couple de nous avoir rejoint depuis les Deux-Sèvres.

19 - Les chemins de mémoire
19 - Les chemins de mémoire
19 - Les chemins de mémoire
19 - Les chemins de mémoire

Nous remercions Francis Berry, correspondant d'Ecurat pour le journal Sud Ouest, qui nous a aimablement communiqué certaines des photos concernant le lieu de mémoire d'Ecurat.

Voir les commentaires

14 - Défilé et nouveaux personnages... Mur des défunts - Une sigillée vous parle - St Pierre, vue depuis le cloître

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

14 juillet et nouvelles " têtes " à Saintes

St Pierre images depuis le cloître, mais aussi...

Une sigillée, découverte vers 1985.... nous parle

Le mur des défunts.... aux abords d'un cimetière dans les bois. 

Ainsi nous découvrons plusieurs personnages en charge de la commune ou / et de notre sécurité (locale et nationale). Le nouveau commissaire de Police Pierre-Louis Martinez, le nouveau commandant d el'E.E.T.A.A 722, la colonelle Diane Géribaldi, et bien sûr Bruno Drapron, maire de Saintes.
Ainsi nous découvrons plusieurs personnages en charge de la commune ou / et de notre sécurité (locale et nationale). Le nouveau commissaire de Police Pierre-Louis Martinez, le nouveau commandant d el'E.E.T.A.A 722, la colonelle Diane Géribaldi, et bien sûr Bruno Drapron, maire de Saintes.
Ainsi nous découvrons plusieurs personnages en charge de la commune ou / et de notre sécurité (locale et nationale). Le nouveau commissaire de Police Pierre-Louis Martinez, le nouveau commandant d el'E.E.T.A.A 722, la colonelle Diane Géribaldi, et bien sûr Bruno Drapron, maire de Saintes.
Ainsi nous découvrons plusieurs personnages en charge de la commune ou / et de notre sécurité (locale et nationale). Le nouveau commissaire de Police Pierre-Louis Martinez, le nouveau commandant d el'E.E.T.A.A 722, la colonelle Diane Géribaldi, et bien sûr Bruno Drapron, maire de Saintes.
Ainsi nous découvrons plusieurs personnages en charge de la commune ou / et de notre sécurité (locale et nationale). Le nouveau commissaire de Police Pierre-Louis Martinez, le nouveau commandant d el'E.E.T.A.A 722, la colonelle Diane Géribaldi, et bien sûr Bruno Drapron, maire de Saintes.
Ainsi nous découvrons plusieurs personnages en charge de la commune ou / et de notre sécurité (locale et nationale). Le nouveau commissaire de Police Pierre-Louis Martinez, le nouveau commandant d el'E.E.T.A.A 722, la colonelle Diane Géribaldi, et bien sûr Bruno Drapron, maire de Saintes.
Ainsi nous découvrons plusieurs personnages en charge de la commune ou / et de notre sécurité (locale et nationale). Le nouveau commissaire de Police Pierre-Louis Martinez, le nouveau commandant d el'E.E.T.A.A 722, la colonelle Diane Géribaldi, et bien sûr Bruno Drapron, maire de Saintes.
Ainsi nous découvrons plusieurs personnages en charge de la commune ou / et de notre sécurité (locale et nationale). Le nouveau commissaire de Police Pierre-Louis Martinez, le nouveau commandant d el'E.E.T.A.A 722, la colonelle Diane Géribaldi, et bien sûr Bruno Drapron, maire de Saintes.
Ainsi nous découvrons plusieurs personnages en charge de la commune ou / et de notre sécurité (locale et nationale). Le nouveau commissaire de Police Pierre-Louis Martinez, le nouveau commandant d el'E.E.T.A.A 722, la colonelle Diane Géribaldi, et bien sûr Bruno Drapron, maire de Saintes.

Ainsi nous découvrons plusieurs personnages en charge de la commune ou / et de notre sécurité (locale et nationale). Le nouveau commissaire de Police Pierre-Louis Martinez, le nouveau commandant d el'E.E.T.A.A 722, la colonelle Diane Géribaldi, et bien sûr Bruno Drapron, maire de Saintes.

Sur cette dernière image, on voit le commissaire de police en discussion avec un officier de l'armée de la gendarmerie et Séverine Joubert de Sud Ouest.

Sur cette dernière image, on voit le commissaire de police en discussion avec un officier de l'armée de la gendarmerie et Séverine Joubert de Sud Ouest.

St Pierre, pour les hauteurs aucun souci, mais à l'intérieur c'est parfois tout autre.
St Pierre, pour les hauteurs aucun souci, mais à l'intérieur c'est parfois tout autre.
St Pierre, pour les hauteurs aucun souci, mais à l'intérieur c'est parfois tout autre.
St Pierre, pour les hauteurs aucun souci, mais à l'intérieur c'est parfois tout autre.

St Pierre, pour les hauteurs aucun souci, mais à l'intérieur c'est parfois tout autre.

Etude perso autour d'un fragment de sigillée.... très chère à nos ancêtres gallos-romains...  et pour conclure, dans les bois sur la route de Port d'Envaux, au bord d'un cimetière privé, et en bordure d ela route où un soldat allemand s'était suicidé en 1942/43
Etude perso autour d'un fragment de sigillée.... très chère à nos ancêtres gallos-romains...  et pour conclure, dans les bois sur la route de Port d'Envaux, au bord d'un cimetière privé, et en bordure d ela route où un soldat allemand s'était suicidé en 1942/43
Etude perso autour d'un fragment de sigillée.... très chère à nos ancêtres gallos-romains...  et pour conclure, dans les bois sur la route de Port d'Envaux, au bord d'un cimetière privé, et en bordure d ela route où un soldat allemand s'était suicidé en 1942/43
Etude perso autour d'un fragment de sigillée.... très chère à nos ancêtres gallos-romains...  et pour conclure, dans les bois sur la route de Port d'Envaux, au bord d'un cimetière privé, et en bordure d ela route où un soldat allemand s'était suicidé en 1942/43
Etude perso autour d'un fragment de sigillée.... très chère à nos ancêtres gallos-romains...  et pour conclure, dans les bois sur la route de Port d'Envaux, au bord d'un cimetière privé, et en bordure d ela route où un soldat allemand s'était suicidé en 1942/43

Etude perso autour d'un fragment de sigillée.... très chère à nos ancêtres gallos-romains... et pour conclure, dans les bois sur la route de Port d'Envaux, au bord d'un cimetière privé, et en bordure d ela route où un soldat allemand s'était suicidé en 1942/43

14 - Défilé et nouveaux personnages... Mur des défunts - Une sigillée vous parle - St Pierre, vue depuis le cloître

Voir les commentaires

13 - Colette Tournier Artiste peintre - La mairie aide l'économie locale à Saintes Territoire de la C.D.A

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

- Une artiste peintre expose au "Titis'Bar "

12, place de l'aubarrée - Saintes 

" Colette Tournier "

- Les élus de la Communauté d'agglomération

aident

l'économie du territoire saintongeais

- Concours d'épouvantails à Port d'Envaux

" J'aurai voulu faire des études de Beaux-Arts, dans ma jeunesse j'étais montée à Paris pour cela, mais mes pas m'ont mené sur un autre  parcours professionnel mais mes pas m'ont mené sur une carrière toute autre... secrétaire médicale. En fin de ma carrière, vers 2012 je me suis retournée vers ma première passion. Pour le plus beau côté de ma vie, avoir des enfants ne fut pas si facile, alors c'est certainement pour cela que je me réalise aujourd'hui avec ces portraits d'enfants. Peintures acryliques réalisées d'après des photos ou / et images. (Malgré cela la vie a offert à notre chère artiste deux enfants)
" J'aurai voulu faire des études de Beaux-Arts, dans ma jeunesse j'étais montée à Paris pour cela, mais mes pas m'ont mené sur un autre  parcours professionnel mais mes pas m'ont mené sur une carrière toute autre... secrétaire médicale. En fin de ma carrière, vers 2012 je me suis retournée vers ma première passion. Pour le plus beau côté de ma vie, avoir des enfants ne fut pas si facile, alors c'est certainement pour cela que je me réalise aujourd'hui avec ces portraits d'enfants. Peintures acryliques réalisées d'après des photos ou / et images. (Malgré cela la vie a offert à notre chère artiste deux enfants)
" J'aurai voulu faire des études de Beaux-Arts, dans ma jeunesse j'étais montée à Paris pour cela, mais mes pas m'ont mené sur un autre  parcours professionnel mais mes pas m'ont mené sur une carrière toute autre... secrétaire médicale. En fin de ma carrière, vers 2012 je me suis retournée vers ma première passion. Pour le plus beau côté de ma vie, avoir des enfants ne fut pas si facile, alors c'est certainement pour cela que je me réalise aujourd'hui avec ces portraits d'enfants. Peintures acryliques réalisées d'après des photos ou / et images. (Malgré cela la vie a offert à notre chère artiste deux enfants)
" J'aurai voulu faire des études de Beaux-Arts, dans ma jeunesse j'étais montée à Paris pour cela, mais mes pas m'ont mené sur un autre  parcours professionnel mais mes pas m'ont mené sur une carrière toute autre... secrétaire médicale. En fin de ma carrière, vers 2012 je me suis retournée vers ma première passion. Pour le plus beau côté de ma vie, avoir des enfants ne fut pas si facile, alors c'est certainement pour cela que je me réalise aujourd'hui avec ces portraits d'enfants. Peintures acryliques réalisées d'après des photos ou / et images. (Malgré cela la vie a offert à notre chère artiste deux enfants)

" J'aurai voulu faire des études de Beaux-Arts, dans ma jeunesse j'étais montée à Paris pour cela, mais mes pas m'ont mené sur un autre parcours professionnel mais mes pas m'ont mené sur une carrière toute autre... secrétaire médicale. En fin de ma carrière, vers 2012 je me suis retournée vers ma première passion. Pour le plus beau côté de ma vie, avoir des enfants ne fut pas si facile, alors c'est certainement pour cela que je me réalise aujourd'hui avec ces portraits d'enfants. Peintures acryliques réalisées d'après des photos ou / et images. (Malgré cela la vie a offert à notre chère artiste deux enfants)

Et bien sûr dans cette charmante commune, en bordure de la Charente,  on peut pas oublier les fameuses crues de ce fleuve.
Et bien sûr dans cette charmante commune, en bordure de la Charente,  on peut pas oublier les fameuses crues de ce fleuve.
Et bien sûr dans cette charmante commune, en bordure de la Charente,  on peut pas oublier les fameuses crues de ce fleuve.
Et bien sûr dans cette charmante commune, en bordure de la Charente,  on peut pas oublier les fameuses crues de ce fleuve.
Et bien sûr dans cette charmante commune, en bordure de la Charente,  on peut pas oublier les fameuses crues de ce fleuve.
Et bien sûr dans cette charmante commune, en bordure de la Charente,  on peut pas oublier les fameuses crues de ce fleuve.
Et bien sûr dans cette charmante commune, en bordure de la Charente,  on peut pas oublier les fameuses crues de ce fleuve.

Et bien sûr dans cette charmante commune, en bordure de la Charente, on peut pas oublier les fameuses crues de ce fleuve.

13 - Colette Tournier Artiste peintre - La mairie aide l'économie locale à Saintes Territoire de la C.D.A
Pendant ce temps le maire de Saintes, accompagné de Frédéric Rouan, maire de Saint Georges des coteaux, présente le plan d'aide à l'économie locale impactée par le confinement covidial.
Pendant ce temps le maire de Saintes, accompagné de Frédéric Rouan, maire de Saint Georges des coteaux, présente le plan d'aide à l'économie locale impactée par le confinement covidial.
Pendant ce temps le maire de Saintes, accompagné de Frédéric Rouan, maire de Saint Georges des coteaux, présente le plan d'aide à l'économie locale impactée par le confinement covidial.
Pendant ce temps le maire de Saintes, accompagné de Frédéric Rouan, maire de Saint Georges des coteaux, présente le plan d'aide à l'économie locale impactée par le confinement covidial.
Pendant ce temps le maire de Saintes, accompagné de Frédéric Rouan, maire de Saint Georges des coteaux, présente le plan d'aide à l'économie locale impactée par le confinement covidial.

Pendant ce temps le maire de Saintes, accompagné de Frédéric Rouan, maire de Saint Georges des coteaux, présente le plan d'aide à l'économie locale impactée par le confinement covidial.

Frédéric Rouan - Bruno Drapron, maires de la C.D'A - ici sur la terrasse du " Point Central " nous présentent la fameuse aide de 20 €.

Frédéric Rouan - Bruno Drapron, maires de la C.D'A - ici sur la terrasse du " Point Central " nous présentent la fameuse aide de 20 €.

Entre points abordés: Université offerte à Saintes. Stationnement payant spécial pour les entreprises et les services à la personne. Le ramassage des ordures.
Entre points abordés: Université offerte à Saintes. Stationnement payant spécial pour les entreprises et les services à la personne. Le ramassage des ordures.
Entre points abordés: Université offerte à Saintes. Stationnement payant spécial pour les entreprises et les services à la personne. Le ramassage des ordures.
Entre points abordés: Université offerte à Saintes. Stationnement payant spécial pour les entreprises et les services à la personne. Le ramassage des ordures.
Entre points abordés: Université offerte à Saintes. Stationnement payant spécial pour les entreprises et les services à la personne. Le ramassage des ordures.
Entre points abordés: Université offerte à Saintes. Stationnement payant spécial pour les entreprises et les services à la personne. Le ramassage des ordures.

Entre points abordés: Université offerte à Saintes. Stationnement payant spécial pour les entreprises et les services à la personne. Le ramassage des ordures.

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>