Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

14 - Emmanuelle Martin Peintre - Richard Métais scupteur du métal Chez Instant Art. Saintes à vélo. Chalet en intime. Jean-Luc départ d'un commerçant.

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Jean-Luc Lagarde

Marchand de chaussures

Très connu et reconnu dans le secteur piétons de Saintes, il nous quitte après des années de bons et loyaux services commerciaux en matière de chaussures…  " Actuel ", rue Alsace Lorraine à Saintes.

Merci pour sa présence au cœur de notre cité, il avait toujours le bon mot et un petit bonjour au quotidien.

 

Et bien sûr un détour en soirée par nos chalets de Noël blanc, ouverts et aux accents de nos amis du Canada. De belles journées et de bons soir en perspective sour le regard du caribou.

Et bien sûr un détour en soirée par nos chalets de Noël blanc, ouverts et aux accents de nos amis du Canada. De belles journées et de bons soir en perspective sour le regard du caribou.

Et bien sûr nous y avons rencontré monsieur le maire, ainsi que des parents d'élèves (A.P.E) dans leur igloo.
Et bien sûr nous y avons rencontré monsieur le maire, ainsi que des parents d'élèves (A.P.E) dans leur igloo.
Et bien sûr nous y avons rencontré monsieur le maire, ainsi que des parents d'élèves (A.P.E) dans leur igloo.
Et bien sûr nous y avons rencontré monsieur le maire, ainsi que des parents d'élèves (A.P.E) dans leur igloo.
Et bien sûr nous y avons rencontré monsieur le maire, ainsi que des parents d'élèves (A.P.E) dans leur igloo.
Et bien sûr nous y avons rencontré monsieur le maire, ainsi que des parents d'élèves (A.P.E) dans leur igloo.

Et bien sûr nous y avons rencontré monsieur le maire, ainsi que des parents d'élèves (A.P.E) dans leur igloo.

14 - Emmanuelle Martin Peintre - Richard Métais scupteur du métal Chez Instant Art. Saintes à vélo. Chalet en intime. Jean-Luc départ d'un commerçant.
14 - Emmanuelle Martin Peintre - Richard Métais scupteur du métal Chez Instant Art. Saintes à vélo. Chalet en intime. Jean-Luc départ d'un commerçant.

3Samedi matin

Saintes… c'est chez nous.

- " Saintes à vélo "

- Chalet dans l'intimité, avec Dominique

Laissons les petites reines...... et partons dans le jardin de Dominique Delaroche.
Laissons les petites reines...... et partons dans le jardin de Dominique Delaroche.
Laissons les petites reines...... et partons dans le jardin de Dominique Delaroche.

Laissons les petites reines...... et partons dans le jardin de Dominique Delaroche.

Bienvenue dans son petit chalet... quartier St Vivien... à pied, à cheval... ou avec des rennes en traineau... mais évitons la voiture. Bonne visite.
Bienvenue dans son petit chalet... quartier St Vivien... à pied, à cheval... ou avec des rennes en traineau... mais évitons la voiture. Bonne visite.
Bienvenue dans son petit chalet... quartier St Vivien... à pied, à cheval... ou avec des rennes en traineau... mais évitons la voiture. Bonne visite.

Bienvenue dans son petit chalet... quartier St Vivien... à pied, à cheval... ou avec des rennes en traineau... mais évitons la voiture. Bonne visite.

Sous le signe de " David " et de la " B-D "

On connait bien Richard Métais, le magicien du métal, en le resuscitant, mais ici nous allons découvrir Emmanuelle Martin et " ses " visages de femmes très absorbantes….

14 - Emmanuelle Martin Peintre - Richard Métais scupteur du métal Chez Instant Art. Saintes à vélo. Chalet en intime. Jean-Luc départ d'un commerçant.
14 - Emmanuelle Martin Peintre - Richard Métais scupteur du métal Chez Instant Art. Saintes à vélo. Chalet en intime. Jean-Luc départ d'un commerçant.

« Immersion en visages de B-D »

Emmanuelle Martin nous présente des visages féminins et chacun de ses tableaux les représentant porte un nom de.. femme. Ainsi l'artiste peintre, qui nous vient de Bordeaux, expose à la galerie d'Yvan Rotrou, en doublon avec Richard Métais... le « sculpteur » du métal.

Emmanuelle a évolué entre l'écriture, la photographie, la tapisserie et la décoration d'intérieur, avec en final la peinture.

L'écriture elle aurait bien voulu s'y attabler, mais cela demande une bonne spécialisation, aussi elle s'était alors orientée vers la photographie. Pour la photographie elle avait alors pratiqué le dessin. Puis son métier principal, pour ses besoins du quotidien, avait été dans la tapisserie et la décoration d'intérieur.

Alors qu'elle suivait ses cours de dessins, elle faisait beaucoup de nus, surtout des hommes, car, comme elle l'a précisé on voyait trop souvent des femmes servir de modèles en la matière. Mais ces modèles masculins n'avaient jamais de tête, en effet elle aimait surtout travailler les corps, au travers les belles formes musculaires dans leur ensemble. C'est certainement pour cela qu'elle avait été voir le fameux « David » de Michel-Ange à Florence. Mais, à un moment, ayant arrêté son activité dans la tapisserie elle s'était retrouvée avec beaucoup de papiers peints, aussi elle avait alors eu « son » idée de génie..... dessiner des visages de femmes, les cheveux seraient alors des découpes dans ses rouleaux.

C'est ainsi que l'on peut découvrir ces splendides visages, qui semblent vouloir nous absorber... !

Mais à la question de savoir pourquoi dessiner des femmes.... !

« Avec mes catalogues de papiers peints, les échantillons je m'étais alors lancée dans la création de visages de femmes avec beaucoup de collages. J'étais dans l'expérimentation et cela donnait du mouvement à mes modèles. J'ai dessiné ces visages féminins pour rendre hommage à la femme, puis ces visages ont un peu le côté ancien, la belle époque, comme provenant aussi d'une bande dessinée »

L'artiste qui s'exprime en acrylique a même réalisé des tableaux dans l'abstrait, sur ce thème elle avait déjà participé à une exposition dans une médiathèque de la Gironde, et toujours dans ses manifestations publiques elle avait aussi illustré de nombreux livres, cela la rapprochait un peu de l'écriture car elle a aimé et aime toujours les mots. Mais elle a trouvé sa voie avec cet art, un peu dans le gigantisme, c'est un peu comme si on s'introduisait dans un livre B-D. Impressionnant et on reste un peu scotché devant.

Nous vous laisserons découvrir ses beaux visages féminins, déclinés plusieurs expressions, mais nous aurions pu ignorer cette artiste si elle avait suivi sa première idée, elle avait 15 ans, et elle voulait être écrivain, alors le temps passant c'est à 29 ans qu'elle s'était ouverte à la photographie et la suite nous la connaissons.

Quand nous avons demandé à Emmanuelle Martin pourquoi elle avait préféré l'acrylique à l'huile... !

« L'acrylique est plus facile que l'huile et je ne suis pas patiente (rires).... »

Ainsi cela fait 24 ans qu'elle pratique dans sa passion, cet art qui a toujours été son loisir, mais s'est-elle alors forgée une idée de ses tableaux ou d'elle-même, comment elle pourrait se définir, son principe de vie... !

« Je ne peux rien vous dire de particulier à ce sujet, enfin si... La vie est belle », et à nouveau rire... Oui la vie est vraiment belle quand on peut communiquer avec le rire ou le sourire. Merci Emmanuelle.

 

 

 

Zoom.. observez bien les cheveux.....
Zoom.. observez bien les cheveux.....
Zoom.. observez bien les cheveux.....

Zoom.. observez bien les cheveux.....

A très bientôt. Et à ce samedi au " Noël blanc " de Saintes. M.S
A très bientôt. Et à ce samedi au " Noël blanc " de Saintes. M.S
A très bientôt. Et à ce samedi au " Noël blanc " de Saintes. M.S
A très bientôt. Et à ce samedi au " Noël blanc " de Saintes. M.S

A très bientôt. Et à ce samedi au " Noël blanc " de Saintes. M.S

Voir les commentaires

12 - Bornes rues piétonnes. Mirabeau Conseil Municipal Saintes. St Vivien curiosités. Visite Ste Colombe.

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Les bornes

" Remise des clefs "

Comme toujours, réunis pour la bonne cause, les hommes en bleu ont écouté les conseils des techniciens de la mairie en charge de la mise en service des bornes du secteur piétons, pour rappel en voici un plan d epositionnement avec quelques règles.
Comme toujours, réunis pour la bonne cause, les hommes en bleu ont écouté les conseils des techniciens de la mairie en charge de la mise en service des bornes du secteur piétons, pour rappel en voici un plan d epositionnement avec quelques règles.

Comme toujours, réunis pour la bonne cause, les hommes en bleu ont écouté les conseils des techniciens de la mairie en charge de la mise en service des bornes du secteur piétons, pour rappel en voici un plan d epositionnement avec quelques règles.

Et un rappel pour une visite guidée au cœur du secteur piétons.. mais côté historique.

Et un rappel pour une visite guidée au cœur du secteur piétons.. mais côté historique.

12 - Bornes rues piétonnes. Mirabeau Conseil Municipal Saintes. St Vivien curiosités. Visite Ste Colombe.

Conseil municipal 

Saintes

Non le maire n'a pas vu jaune…..

Une réplique du temps du marquis de Mirabeau au côté des jaunes

Interruption du Conseil Municipal de Saintes. Des dizaines de " G.J " au cours de la réunion ont provoqué une interruption, ils venaient pour réclamer une salle. Bonne ambiance et le maire, bon enfant, a tout accepté. Ainsi il a proposé aux personnes, dites Gilets Jaunes, une salle comme ils l'avaient demandée pour se réunir. La chose étant entendue et promise la réunion a repris son cours. Mais question... Ces personnes ne sont pas en association reconnue, alors qui serait responsable si un accident arrivait au cours de leurs débats...! Enfin c'est un bon de faire remonter la voix, enfin les voix d'un certain nombre de citoyens des cités françaises. Certes ce ne sera pas le peuple, mais déjà un bon pas vers une ouverture. La salle de jeu de paume, qui avait accueilli le fameux marquis Mirabeau n'aura pas été transférée dans le salon d'honneur de notre mairie.   Restons dans les décisions municipales et un coup d'œil aux fameuses bornes placées aux entrées du secteur piétons...

Interruption du Conseil Municipal de Saintes. Des dizaines de " G.J " au cours de la réunion ont provoqué une interruption, ils venaient pour réclamer une salle. Bonne ambiance et le maire, bon enfant, a tout accepté. Ainsi il a proposé aux personnes, dites Gilets Jaunes, une salle comme ils l'avaient demandée pour se réunir. La chose étant entendue et promise la réunion a repris son cours. Mais question... Ces personnes ne sont pas en association reconnue, alors qui serait responsable si un accident arrivait au cours de leurs débats...! Enfin c'est un bon de faire remonter la voix, enfin les voix d'un certain nombre de citoyens des cités françaises. Certes ce ne sera pas le peuple, mais déjà un bon pas vers une ouverture. La salle de jeu de paume, qui avait accueilli le fameux marquis Mirabeau n'aura pas été transférée dans le salon d'honneur de notre mairie. Restons dans les décisions municipales et un coup d'œil aux fameuses bornes placées aux entrées du secteur piétons...

Ainsi elles sont entrées ce jour en phase test. C'est au printemps qu'elles seront opérationnelles. Le règlement du secteur piétons a fait l'objet de quelques adaptations. Livraisons, riverains et résidents, ainsi que les différents artisans intervenants dans ce secteur, auront les autorisations voulues avec les fameuses cartes à puce pour l'ouverture de la  borne (Un point daccueil sera en centre vill). Pour les services de secours et de sécurité, police, il est évident que tout est prévu. Même la panne d'électricité. Enfin le secteur piétons est rentré dans la modernité et du meilleur goût car les bâtiments de France ont eu leur mot à dire.  Retournons à notre passé, immersion brève dans l'église St Vivien... " Secrets d'histoire "...
Ainsi elles sont entrées ce jour en phase test. C'est au printemps qu'elles seront opérationnelles. Le règlement du secteur piétons a fait l'objet de quelques adaptations. Livraisons, riverains et résidents, ainsi que les différents artisans intervenants dans ce secteur, auront les autorisations voulues avec les fameuses cartes à puce pour l'ouverture de la  borne (Un point daccueil sera en centre vill). Pour les services de secours et de sécurité, police, il est évident que tout est prévu. Même la panne d'électricité. Enfin le secteur piétons est rentré dans la modernité et du meilleur goût car les bâtiments de France ont eu leur mot à dire.  Retournons à notre passé, immersion brève dans l'église St Vivien... " Secrets d'histoire "...
Ainsi elles sont entrées ce jour en phase test. C'est au printemps qu'elles seront opérationnelles. Le règlement du secteur piétons a fait l'objet de quelques adaptations. Livraisons, riverains et résidents, ainsi que les différents artisans intervenants dans ce secteur, auront les autorisations voulues avec les fameuses cartes à puce pour l'ouverture de la  borne (Un point daccueil sera en centre vill). Pour les services de secours et de sécurité, police, il est évident que tout est prévu. Même la panne d'électricité. Enfin le secteur piétons est rentré dans la modernité et du meilleur goût car les bâtiments de France ont eu leur mot à dire.  Retournons à notre passé, immersion brève dans l'église St Vivien... " Secrets d'histoire "...

Ainsi elles sont entrées ce jour en phase test. C'est au printemps qu'elles seront opérationnelles. Le règlement du secteur piétons a fait l'objet de quelques adaptations. Livraisons, riverains et résidents, ainsi que les différents artisans intervenants dans ce secteur, auront les autorisations voulues avec les fameuses cartes à puce pour l'ouverture de la borne (Un point daccueil sera en centre vill). Pour les services de secours et de sécurité, police, il est évident que tout est prévu. Même la panne d'électricité. Enfin le secteur piétons est rentré dans la modernité et du meilleur goût car les bâtiments de France ont eu leur mot à dire. Retournons à notre passé, immersion brève dans l'église St Vivien... " Secrets d'histoire "...

Ainsi désirant photographier la crèche de cette église, celle-ci n'étant pas achevée Culture-Histoire s'est tourné vers un chœur sur " main droite " et a pu observer  des détails... De chaque côté du tabernacle des fragments de sculptures peintes, en plâtre, qui n'avaient rien à faire à cet endroit, ne correspondant pas du tout au style du site de cet autel. En fait ils provenaient certainement de l'ancienne église qui a été détruite dans la première moitié du 19ième siècle et qui se trouvait à l'entrée de la place St Vivien. Enfin une belle dédicace, encadrée par une belle sculpture et surplombant deux belles têtes. Comme son nom est indiqué sur la base de l'encadrement, il a été facile de reconnaître le célèbre sculpteur saintais arrivé à Saintes en 1844, mais était-ce l'œuvre du premier des Arnold ou de l'un de ses descendants...!  Après ce parcours, entre bornes, gilets jaunes et sculptures, et si on vous invitez.......   Dans un premier temps... " Galerie Instant' Art " pour y découvrir les peintures d'Emmanuelle Martin et les créations de Richard Métais (Rue Désiles - Saintes). Enfin en bordure de la Charente à Saintes....   à " La Cale " (La Gabare).... affiche ci-dessous....
Ainsi désirant photographier la crèche de cette église, celle-ci n'étant pas achevée Culture-Histoire s'est tourné vers un chœur sur " main droite " et a pu observer  des détails... De chaque côté du tabernacle des fragments de sculptures peintes, en plâtre, qui n'avaient rien à faire à cet endroit, ne correspondant pas du tout au style du site de cet autel. En fait ils provenaient certainement de l'ancienne église qui a été détruite dans la première moitié du 19ième siècle et qui se trouvait à l'entrée de la place St Vivien. Enfin une belle dédicace, encadrée par une belle sculpture et surplombant deux belles têtes. Comme son nom est indiqué sur la base de l'encadrement, il a été facile de reconnaître le célèbre sculpteur saintais arrivé à Saintes en 1844, mais était-ce l'œuvre du premier des Arnold ou de l'un de ses descendants...!  Après ce parcours, entre bornes, gilets jaunes et sculptures, et si on vous invitez.......   Dans un premier temps... " Galerie Instant' Art " pour y découvrir les peintures d'Emmanuelle Martin et les créations de Richard Métais (Rue Désiles - Saintes). Enfin en bordure de la Charente à Saintes....   à " La Cale " (La Gabare).... affiche ci-dessous....

Ainsi désirant photographier la crèche de cette église, celle-ci n'étant pas achevée Culture-Histoire s'est tourné vers un chœur sur " main droite " et a pu observer des détails... De chaque côté du tabernacle des fragments de sculptures peintes, en plâtre, qui n'avaient rien à faire à cet endroit, ne correspondant pas du tout au style du site de cet autel. En fait ils provenaient certainement de l'ancienne église qui a été détruite dans la première moitié du 19ième siècle et qui se trouvait à l'entrée de la place St Vivien. Enfin une belle dédicace, encadrée par une belle sculpture et surplombant deux belles têtes. Comme son nom est indiqué sur la base de l'encadrement, il a été facile de reconnaître le célèbre sculpteur saintais arrivé à Saintes en 1844, mais était-ce l'œuvre du premier des Arnold ou de l'un de ses descendants...! Après ce parcours, entre bornes, gilets jaunes et sculptures, et si on vous invitez....... Dans un premier temps... " Galerie Instant' Art " pour y découvrir les peintures d'Emmanuelle Martin et les créations de Richard Métais (Rue Désiles - Saintes). Enfin en bordure de la Charente à Saintes.... à " La Cale " (La Gabare).... affiche ci-dessous....

12 - Bornes rues piétonnes. Mirabeau Conseil Municipal Saintes. St Vivien curiosités. Visite Ste Colombe.

Voir les commentaires

9 - Michel Bowes Peintre anglais au Korçé. T.O.P - Avocat gilets noirs. Stationnement gratuit.

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Un peu de rêve… Nous en avons besoin

9 - Michel Bowes Peintre anglais au Korçé. T.O.P - Avocat gilets noirs. Stationnement gratuit.

Images en vrac.. C'est à Saintes et Maillezais...

Des avocats: Saintes, les avocats, le tribunal…. !! En conférence de presse.. Maître Callaud au micro.. Voir sur Sud Ouest qui était avec eux en entretien….

Cadeau de la municipalité pour les automobilistes ....

Cadeau de la municipalité pour les automobilistes ....

Une fidèle letrice depuis Maillezais en Vendée.. Merci pour ces clichès de la fête de Noël.

Une fidèle letrice depuis Maillezais en Vendée.. Merci pour ces clichès de la fête de Noël.

9 - Michel Bowes Peintre anglais au Korçé. T.O.P - Avocat gilets noirs. Stationnement gratuit. 9 - Michel Bowes Peintre anglais au Korçé. T.O.P - Avocat gilets noirs. Stationnement gratuit.

Michel Bowes

Espace " Korcé " Saintes

*

Un anglais bien dans sa peau de Saintais

9 - Michel Bowes Peintre anglais au Korçé. T.O.P - Avocat gilets noirs. Stationnement gratuit.

A Saintes depuis 2011, mais dans la peinture depuis son enfance Michel Bowes nous offre un aperçu de ses créations picturales dans la galerie « Espace Korçé » de la rue du général Sarrail à Saintes.

Pour le plaisir des yeux et même une envie de s'en emparer, n'hésitez pas à faire un détour par cette rue située sur les hauteurs du cours national.

A première vue, nous apercevons, en grande partie, des « natures mortes », mais écoutons le peintre...

« J'ai évolué dans cet art depuis mon enfance, bien sûr j'avais aussi commencé par le dessin. Souvent on peut penser que ce qui est devant nous est de la nature morte, mais c'est le résultat d'une analyse entre le sujet et l'objet, alors en fait ce n'est pas vraiment une nature morte »

Certains de vos tableaux donnent l'impression d'un effet zoom... !

« Non c'est plutôt un esprit mécanique, car ce n'est pas que cela, c'est pour échapper à cet esprit de trop de descriptions, c'est un peu pour aplatir l'image. Je suis toujours çà la recherche de quelque chose d'intéressant dans mes compositions. Si je mets une scène avec une perspective cela devient alors une description, une narration »

Pour parler de mécanique, sur certaines de vos peintures exposées ici on voit souvent des outils, telle cette pince-étau et cet étrange positionnement, avec les mors de la pince grand-ouverts... !

« Bien sûr je comprends votre étonnement, mais vous avez sous les yeux ma représentation du rêve de Constantin, selon le fameux tableau du peintre Piero Della Francesca (Ndlr .. XVIième). C'est un peu un ange qui fonce vers un être étendu représenté ici par un tournevis simulant donc ce corps (Ndlr..Certainement Constantin!) »

Merci pour cette information très historique sur ce fameux songe qui a changé la face du monde de l'époque, mais voyons en plus grand avec ce seul tableau représentant un wagon en grand, pourquoi ce wagon, qui, au demeurant est très représentatif d'une époque... ?

« Ce wagon est une composition assez précise et on y reconnaît bien une mécanique, avec le travail sur les planches en couleurs, très fidèles au modèle, avec les aplats on pourrait le lire entièrement »

Michel Bowes nous présente ainsi le seul grand tableau de cette exposition, mais comme il l'a dit il en fait des fois qui font le double de celui-ci en surface. Dans cet espace Korçé tous les autres tableaux, très bien présentés dans leurs encadrements, sont sensiblement de la même dimension, mais ils sont aussi détaillés pour la vente. Sur un autre mur de cette exposition on peut apercevoir des personnages un peu flous, est-ce un effet d'optique ou le peintre avait-il omis ses lunettes... ?

« Ces personnages un peu flous ont été réalisés sur des photos qui avaient été prises de nuit. En les représentant de manière picturale j'en avais alors gardé ce côté flou, de ce fait on ne sait pas trop à qui nous avons à affaire. En fait je n'avais pas non plus chercher à réaliser de belles photos, je n'avais pour cela que mon téléphone portable entre les mains »

Il a bien raison, ces flous, ou photos que l'on pourraient dire loupées, sont du plus bel effet. Mais au fait comment se définit Michel Bowes... ?

« Je dirais peintre figuratif »

Merci et avant de conclure, et de vous laisser guider vos autres invités, pouvez-vous nous dire comment vous vous définissez, une maxime, un principe de vie... ?

« En finalité dans ma vie je réalise ce que vraiment j'ai aimé faire. Un principe.. Non rien, mais si j'avais une maxime ce serait d'arriver au bout ».

A bientôt Michel Bowes et vraiment heureux d'avoir été à la rencontre de vos œuvres et bien sûr d'avoir eu avec vous un bel entretien.

Repartant vers le centre ville à la découverte, en extrait, de notre Noël blanc....
Repartant vers le centre ville à la découverte, en extrait, de notre Noël blanc....
Repartant vers le centre ville à la découverte, en extrait, de notre Noël blanc....
Repartant vers le centre ville à la découverte, en extrait, de notre Noël blanc....
Repartant vers le centre ville à la découverte, en extrait, de notre Noël blanc....
Repartant vers le centre ville à la découverte, en extrait, de notre Noël blanc....

Repartant vers le centre ville à la découverte, en extrait, de notre Noël blanc....

Rue Victor Hugo, le salon " Thés & Cafés s'est mis en mode chalet, côté abbaye on en voit un autre qui a bien pris sur la place de l'ancienne caserne, enfin la patinoire connait déjà un succés fou.  Mais voyons du côté Solidarité, la paroisse St Pallais organise cycliquement ce qu'elle appelle son " T.O.P " (Table Ouverte Paroissiale), en fait  pour un repas ou un café dessert, le principe étant de payer sa oplace et celle d'une personne invitée... l'nvité (ée) peut être un inconnu ou un connu de l'invitant. Qu'importe le but étant le partage, la solidarité.. et souvent de belles ouvertures vers autre chose, vers un meilleir ailleurs ou ici.
Rue Victor Hugo, le salon " Thés & Cafés s'est mis en mode chalet, côté abbaye on en voit un autre qui a bien pris sur la place de l'ancienne caserne, enfin la patinoire connait déjà un succés fou.  Mais voyons du côté Solidarité, la paroisse St Pallais organise cycliquement ce qu'elle appelle son " T.O.P " (Table Ouverte Paroissiale), en fait  pour un repas ou un café dessert, le principe étant de payer sa oplace et celle d'une personne invitée... l'nvité (ée) peut être un inconnu ou un connu de l'invitant. Qu'importe le but étant le partage, la solidarité.. et souvent de belles ouvertures vers autre chose, vers un meilleir ailleurs ou ici.
Rue Victor Hugo, le salon " Thés & Cafés s'est mis en mode chalet, côté abbaye on en voit un autre qui a bien pris sur la place de l'ancienne caserne, enfin la patinoire connait déjà un succés fou.  Mais voyons du côté Solidarité, la paroisse St Pallais organise cycliquement ce qu'elle appelle son " T.O.P " (Table Ouverte Paroissiale), en fait  pour un repas ou un café dessert, le principe étant de payer sa oplace et celle d'une personne invitée... l'nvité (ée) peut être un inconnu ou un connu de l'invitant. Qu'importe le but étant le partage, la solidarité.. et souvent de belles ouvertures vers autre chose, vers un meilleir ailleurs ou ici.

Rue Victor Hugo, le salon " Thés & Cafés s'est mis en mode chalet, côté abbaye on en voit un autre qui a bien pris sur la place de l'ancienne caserne, enfin la patinoire connait déjà un succés fou. Mais voyons du côté Solidarité, la paroisse St Pallais organise cycliquement ce qu'elle appelle son " T.O.P " (Table Ouverte Paroissiale), en fait pour un repas ou un café dessert, le principe étant de payer sa oplace et celle d'une personne invitée... l'nvité (ée) peut être un inconnu ou un connu de l'invitant. Qu'importe le but étant le partage, la solidarité.. et souvent de belles ouvertures vers autre chose, vers un meilleir ailleurs ou ici.

9 - Michel Bowes Peintre anglais au Korçé. T.O.P - Avocat gilets noirs. Stationnement gratuit.

Voir les commentaires

7 - Berthomé Saint-André au musée de l'échevinage. Bornes piétonnes et Noël blanc.

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Gilets verts Saintes

" Satisfecit "

Pour les manifestants

Environ 400 personnes, bons enfants, parties de Hyper U, sont descendues prendre position toujours aussi pacifiquement sur la célèbre place du palais de justice à Saintes.

Mobile: Protection de notre climat.

A pied, en vélo.. mais surtout sous des parapluies, ce cortège, sans couleur précise, faute de trouver des gilets verts dans le commerce, scandait, via ses participants, des propos propres au climat, sauvons notre climat chantaient-ils... Mais aussi.. On est chaud comme le climat. Aucun mot contre le gouvernement, voir contre Macron. Ils ont été de parole.
A pied, en vélo.. mais surtout sous des parapluies, ce cortège, sans couleur précise, faute de trouver des gilets verts dans le commerce, scandait, via ses participants, des propos propres au climat, sauvons notre climat chantaient-ils... Mais aussi.. On est chaud comme le climat. Aucun mot contre le gouvernement, voir contre Macron. Ils ont été de parole.
A pied, en vélo.. mais surtout sous des parapluies, ce cortège, sans couleur précise, faute de trouver des gilets verts dans le commerce, scandait, via ses participants, des propos propres au climat, sauvons notre climat chantaient-ils... Mais aussi.. On est chaud comme le climat. Aucun mot contre le gouvernement, voir contre Macron. Ils ont été de parole.

A pied, en vélo.. mais surtout sous des parapluies, ce cortège, sans couleur précise, faute de trouver des gilets verts dans le commerce, scandait, via ses participants, des propos propres au climat, sauvons notre climat chantaient-ils... Mais aussi.. On est chaud comme le climat. Aucun mot contre le gouvernement, voir contre Macron. Ils ont été de parole.

Et pour la petite histoire, en rentrant à pied Culture-Histoire a sondé les gilets jaunes sur des tableaux de bord de véhicules:  Place St Pierre.. sur 30 voitures 6 GJ, place St Vivien... sur 25 voitures 4 GJ, dans une rue proche.... sur 15 voitures 1 GJ. Certes cela veut tout dire et rien dire, certains GJ étaient peut-être en manif ou sur des barrages. A suivre, mais dans la paix et le dialogue, tout en construction, ou à reconstruire.

Et pour la petite histoire, en rentrant à pied Culture-Histoire a sondé les gilets jaunes sur des tableaux de bord de véhicules: Place St Pierre.. sur 30 voitures 6 GJ, place St Vivien... sur 25 voitures 4 GJ, dans une rue proche.... sur 15 voitures 1 GJ. Certes cela veut tout dire et rien dire, certains GJ étaient peut-être en manif ou sur des barrages. A suivre, mais dans la paix et le dialogue, tout en construction, ou à reconstruire.

8 décembre

Noël sera Blanc à Saintes

Noël Blanc lancé avec le Bouton Rouge.

 

Monsieur le maire et des élus ont lancé la manifestation autour de Noël, sur fonds de chalets et autres décorations sur les places et en ville.

C'est une manifestation mise en place avec un budget plus bas que l'an passé, ainsi 1555 000 euros d'une part et 75 000 euros pour la patinoire. Il faut aussi dans ce domaine financier tenir compte des nombreux partenaires.

Des chalets ont été disposés en trois points de la ville, ce qui est nouveau sur la place de l'échevinage, avec son beau tapis rouge, et ensuite devant le Présidial qui sera celui du père Noël. Il manque une belle entrée, aux abords de la statue de notre potier, en effet l'an passé il avait été mis en place une entrée triomphale, enfin un super rattrapage avec la venue des Canadiens qui vont animer par leurs chants et leurs restaurants ces beaux jours et belles soirées, où le caribou sera aussi d'actualité. Nous ne pouvons que reparler de la patinoire qui reçoit vraiment un fort aval des usagers, certes des jeunes, mais aussi des anciens.

Pour les visiteurs et Saintais qui se déplaceraient en véhicules ces jours de fêtes de fin d'année, de grands plages de stationnement gratuit ont été aménagées.

Nous ne pouvons que vous souhaiter la bienvenue, certes de la part de Culture-histoire mais ce sont certainement les pensées profondes de notre premier magistrat Jean-Philippe Machon.

Mais confidence pour confidence, ces manifestations sont décidées en concertations et réunions diverses et sur ces points, le maire… 

«  Dans nos projets, nos réalisations, pas d'ambition personnelle, nous sommes là avec notre équipe municipale pour être au service du public. Dans notre équipe de nombreux membres sont satisfaits de nos réunions et de nos méthodes de travail, il faut y venir à ces réunions » (Ndlr.. sic), conclut le maire, s'adressant ainsi à la seule journaliste présente (Sud Ouest).

Concluant l'entretien J-P Machon précise aussi que dans différents domaines son équipe travaille beaucoup avec les commerçants.

Au pasage et au sours de la déambulation municipale dans les rues piétonnes, le maire a délivré quelques satisfecits à quelques commerçants... bien que beaucoup méritant à des niveaux différents. A bientôt. Et une invitation par une créatrice du quartier St Vivien.....  mais dans son chalet privé.
Au pasage et au sours de la déambulation municipale dans les rues piétonnes, le maire a délivré quelques satisfecits à quelques commerçants... bien que beaucoup méritant à des niveaux différents. A bientôt. Et une invitation par une créatrice du quartier St Vivien.....  mais dans son chalet privé.
Au pasage et au sours de la déambulation municipale dans les rues piétonnes, le maire a délivré quelques satisfecits à quelques commerçants... bien que beaucoup méritant à des niveaux différents. A bientôt. Et une invitation par une créatrice du quartier St Vivien.....  mais dans son chalet privé.
Au pasage et au sours de la déambulation municipale dans les rues piétonnes, le maire a délivré quelques satisfecits à quelques commerçants... bien que beaucoup méritant à des niveaux différents. A bientôt. Et une invitation par une créatrice du quartier St Vivien.....  mais dans son chalet privé.
Au pasage et au sours de la déambulation municipale dans les rues piétonnes, le maire a délivré quelques satisfecits à quelques commerçants... bien que beaucoup méritant à des niveaux différents. A bientôt. Et une invitation par une créatrice du quartier St Vivien.....  mais dans son chalet privé.
Au pasage et au sours de la déambulation municipale dans les rues piétonnes, le maire a délivré quelques satisfecits à quelques commerçants... bien que beaucoup méritant à des niveaux différents. A bientôt. Et une invitation par une créatrice du quartier St Vivien.....  mais dans son chalet privé.

Au pasage et au sours de la déambulation municipale dans les rues piétonnes, le maire a délivré quelques satisfecits à quelques commerçants... bien que beaucoup méritant à des niveaux différents. A bientôt. Et une invitation par une créatrice du quartier St Vivien..... mais dans son chalet privé.

7 - Berthomé Saint-André au musée de l'échevinage. Bornes piétonnes et Noël blanc.

Don au musée de Saintes

7 - Berthomé Saint-André au musée de l'échevinage. Bornes piétonnes et Noël blanc.

Le musée des « Beaux-arts » à Saintes est plus connu sous la dénomination du « Musée de l'échevinage », en cœur de ville il est certainement le mieux placé pour servir d'écrin aux œuvres d'art déclinées sous plusieurs formes, mais aussi il attire des dons.

Ainsi une petite réception a vu dans les murs de l'échevinage les donateurs devant une peinture de « Louis Berthomé Saint-André ».

Une nature morte, pas si éteinte que cela car elle nous renvoyer bien les divers tons de fleurs.. qui sont ainsi entrées dans l'éternité picturale.

Madame & Monsieur Testangle avait acheté ce tableau à la famille Bâty un restaurateur du centre ville, qui en avait fait l'acquisition auprès de la famille du peintre. La plus grande partie de ces œuvres avait été achetée par un antiquaire, mais il avait laissé celle-ci, qui avait d'ailleurs trôné fort longtemps dans le restaurant « Le Mancini » du restaurateur précité.

Voir le document biographique sur cet artiste, mais en point d'orgue, si l'on peut parler ainsi est que cet homme avait réalisé quelques tableaux qui nous rappellent un peu ces fresques d'une fameuse villa de Pompéi. Bien sûr des « Natures mortes » cela nous fait faire un détour vers ces arts orientés vers la «  Nature.. très humaine ». Mais ce n'est qu'une de ces facettes, certes à minima, en effet cet artiste touchait un peu à tout.

Le musée possède déjà des tableaux et des esquisses de l'artiste, nous avons d'ailleurs pu en découvrir au cours de la réception.

Comme le précise Séverine Bompays, conservatrice... « Ce tableau est signé, mais pas daté. Ainsi il rejoint nos collections, le maire a validé ce don, mais nous devons aussi le présenter au ministère de la culture. En effet la validation culturelle et d'état permettant un statut de protection et de présentation au public ainsi validée »

Secret d'histoire..

" Un jeune dame doit, par ailleurs, nous faire le don d'un tableau mais d'un autre artiste, actuellement elle peine à s'en … débarrasser ".

Puis un clin à l'ère de la modernité dans les musées de France, Saintes y a heureusement été intégrée.

Un musée virtuel en « 3 D » sur Aliénor.org. La ville de Saintes a été retenue pour ses trois musées, et nous avons ainsi 5 à 10 objets qui ont été retenus par musée sur notre ville.

Bonne visite, même virtuelle mais cela vaut le clic….

La réception dans les étages de l'échevinage, via son superbe beffroi.

La réception dans les étages de l'échevinage, via son superbe beffroi.

Vous pourrez aussi découvrir les nombreuses œuvres de cet artiste peintre sur les images / Google, Internet public.
Vous pourrez aussi découvrir les nombreuses œuvres de cet artiste peintre sur les images / Google, Internet public.
Vous pourrez aussi découvrir les nombreuses œuvres de cet artiste peintre sur les images / Google, Internet public.
Vous pourrez aussi découvrir les nombreuses œuvres de cet artiste peintre sur les images / Google, Internet public.

Vous pourrez aussi découvrir les nombreuses œuvres de cet artiste peintre sur les images / Google, Internet public.

A quelques-pas de ce musée, situé rue Alsace Lorraine... un superbe tapis rouge, signe annnonciateur de notre " Noël blanc " et vous y serez sous haute protection, au moins pour le secteur piétons, avec le démarrage des bornes placées aux entrées (première phase).

A quelques-pas de ce musée, situé rue Alsace Lorraine... un superbe tapis rouge, signe annnonciateur de notre " Noël blanc " et vous y serez sous haute protection, au moins pour le secteur piétons, avec le démarrage des bornes placées aux entrées (première phase).

7 - Berthomé Saint-André au musée de l'échevinage. Bornes piétonnes et Noël blanc.
7 - Berthomé Saint-André au musée de l'échevinage. Bornes piétonnes et Noël blanc.

Voir les commentaires

4 - Photo inédite inhumation Allemand 1940. Ste Colombe visite guidée. Invitation à table T.O.P et S.O.S don. Art Crash. Hommage Victimes A.F.N

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Hommage aux combattants et aux victimes en Algérie, Tunisie, Maroc

Une vingtaine de personnes étaient réunies au monument aux morts de Saintes en hommage aux combattants… Algérie - Tunisie - Maroc

Plusieurs prises de paroles devant le monument, un peu trop dans la pénombre, ainsi les associations d'anciens combattants et Mme la sous-Préfète pour la lettre de Mme la ministre de la défense. On notera que dans sa prise de paroles le représentant de l'Union Nationale des Combattants a bien mentionné les harkis, supplétifs de l'armée française dans ces combats, ainsi que les populations civiles locales touchés par ces violents combats. Un souhait c'est que les dates des 19 mars, 25 septembre et 5 décembre soient regroupées en une seule commémoration.
Plusieurs prises de paroles devant le monument, un peu trop dans la pénombre, ainsi les associations d'anciens combattants et Mme la sous-Préfète pour la lettre de Mme la ministre de la défense. On notera que dans sa prise de paroles le représentant de l'Union Nationale des Combattants a bien mentionné les harkis, supplétifs de l'armée française dans ces combats, ainsi que les populations civiles locales touchés par ces violents combats. Un souhait c'est que les dates des 19 mars, 25 septembre et 5 décembre soient regroupées en une seule commémoration.

Plusieurs prises de paroles devant le monument, un peu trop dans la pénombre, ainsi les associations d'anciens combattants et Mme la sous-Préfète pour la lettre de Mme la ministre de la défense. On notera que dans sa prise de paroles le représentant de l'Union Nationale des Combattants a bien mentionné les harkis, supplétifs de l'armée française dans ces combats, ainsi que les populations civiles locales touchés par ces violents combats. Un souhait c'est que les dates des 19 mars, 25 septembre et 5 décembre soient regroupées en une seule commémoration.

Photo inédite

Saintes

à l'heure allemande

" Nous disposons de peu de photos de l'occupation allemande à Saintes (1940/1944) la raison en est que les garnisons allemandes avaient quitté la ville avant la capitulation de mai 1945. Il est vrai que des familles saintaises en possèdent certainement mais n'osent pas les montrer.. car peut-être trop proches des occupants …!

Ce matin une photo a été transmise à Culture-Histoire, on y voit les obsèques d'un soldat allemand inhumé au cimetière St Vivien à Saintes. Décédé le 10 août à Javrezac (Cozes) il a été inhumé deux jours après en présence de militaires, officiers allemands et peut-être aussi de policiers allemands en civil.. genre Gestapo.

Après cette page de notre histoire, vous êtes invités à une visite guidée de la chapelle Ste Colombe, ce sera le deuxième tour intérieur avec Ariadne Briseul, historienne d'art. C'est gratuit et vous ferez un voyage dans un récent passé, certes sous un autre régime, ceci pendant environ 1 h 30.... mais ce temps culturel ne vous paraîtra pas long.
Après cette page de notre histoire, vous êtes invités à une visite guidée de la chapelle Ste Colombe, ce sera le deuxième tour intérieur avec Ariadne Briseul, historienne d'art. C'est gratuit et vous ferez un voyage dans un récent passé, certes sous un autre régime, ceci pendant environ 1 h 30.... mais ce temps culturel ne vous paraîtra pas long.
Après cette page de notre histoire, vous êtes invités à une visite guidée de la chapelle Ste Colombe, ce sera le deuxième tour intérieur avec Ariadne Briseul, historienne d'art. C'est gratuit et vous ferez un voyage dans un récent passé, certes sous un autre régime, ceci pendant environ 1 h 30.... mais ce temps culturel ne vous paraîtra pas long.

Après cette page de notre histoire, vous êtes invités à une visite guidée de la chapelle Ste Colombe, ce sera le deuxième tour intérieur avec Ariadne Briseul, historienne d'art. C'est gratuit et vous ferez un voyage dans un récent passé, certes sous un autre régime, ceci pendant environ 1 h 30.... mais ce temps culturel ne vous paraîtra pas long.

Et deux autres invitations, si le cœur vous en dit et surtout si vous l'avez sur la main... changeons la société par la base, celle des oubliés. Table ouverte Paroissiale et Secours Catholique, Collectif Initiatives Chrétiennes.

Et deux autres invitations, si le cœur vous en dit et surtout si vous l'avez sur la main... changeons la société par la base, celle des oubliés. Table ouverte Paroissiale et Secours Catholique, Collectif Initiatives Chrétiennes.

Et comme toujours sur ce Blog média... pour les passionnés d'aviation, d'hitoire et .... d'art. Une mécanique recomposée.

Et comme toujours sur ce Blog média... pour les passionnés d'aviation, d'hitoire et .... d'art. Une mécanique recomposée.

4 - Photo inédite inhumation Allemand 1940. Ste Colombe visite guidée. Invitation à table T.O.P et S.O.S don. Art Crash. Hommage Victimes A.F.N

Voir les commentaires

2 - Jane Sullivan Sa harpe. Marché des créateurs Le Silo. Investigations traçabilité crash.

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

EHPAD

" La Providence " : Dans cette maison de retraite un bon moment, tout en musique et en belle voix, a été offert aux résidents.

Une harpe, une flûte, une voix….

Ancienne Saintaise, mais Irlandaise d'origine, Jane Sullivan est revenue nous voir pour le plaisir de tous. La chapelle de la maison de retraite (aussi couvent) de " La Providence" a su bien accueilir résidents et invités, faisant ainsi chapelle comble. Du talent avec des beaux effets musicaux sur de beaux textes. Bravo et c'est à refaire, sous le regard de Marie et de son fils, on peut vraiment croire que la qualité sera au rendez-vous.
Ancienne Saintaise, mais Irlandaise d'origine, Jane Sullivan est revenue nous voir pour le plaisir de tous. La chapelle de la maison de retraite (aussi couvent) de " La Providence" a su bien accueilir résidents et invités, faisant ainsi chapelle comble. Du talent avec des beaux effets musicaux sur de beaux textes. Bravo et c'est à refaire, sous le regard de Marie et de son fils, on peut vraiment croire que la qualité sera au rendez-vous.

Ancienne Saintaise, mais Irlandaise d'origine, Jane Sullivan est revenue nous voir pour le plaisir de tous. La chapelle de la maison de retraite (aussi couvent) de " La Providence" a su bien accueilir résidents et invités, faisant ainsi chapelle comble. Du talent avec des beaux effets musicaux sur de beaux textes. Bravo et c'est à refaire, sous le regard de Marie et de son fils, on peut vraiment croire que la qualité sera au rendez-vous.

Certes ce dimanche nous avions eu le choix car il y avait eu plusieurs concerts en ville. Et pour votre agenda voici une invitation au " Silo ", route de Taillebourg à Saintes.

Certes ce dimanche nous avions eu le choix car il y avait eu plusieurs concerts en ville. Et pour votre agenda voici une invitation au " Silo ", route de Taillebourg à Saintes.

Passionnés d'aviation et de notre histoire récente, ce qui suit est pour vous... Investigations sur un crash du 5/1/1944.... presque 20 ans d'études sur le cas de cet avion américain crashé en Saintonge.

Passionnés d'aviation et de notre histoire récente, ce qui suit est pour vous... Investigations sur un crash du 5/1/1944.... presque 20 ans d'études sur le cas de cet avion américain crashé en Saintonge.

La pièce de cuir était au pilote mort sur ce site. Bien l'explosion de son avion sur les rochers l'avait complètement déchiqueté. Il est mort pour nous.. mais il est très vivant dans notre mémoire et dans la gloire.
La pièce de cuir était au pilote mort sur ce site. Bien l'explosion de son avion sur les rochers l'avait complètement déchiqueté. Il est mort pour nous.. mais il est très vivant dans notre mémoire et dans la gloire.

La pièce de cuir était au pilote mort sur ce site. Bien l'explosion de son avion sur les rochers l'avait complètement déchiqueté. Il est mort pour nous.. mais il est très vivant dans notre mémoire et dans la gloire.

Voir les commentaires

29 - Association Parents d'Elèves à Saintes. Nouveau. L'Escarmouche avec François Naud.

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Bar et ambiance

"L'Escarmouche affole son petit public avec les paroles pourtant bien simples du chanteur guitariste François Naud "

Merci à Franck qui sait si bien accueillir des artistes et fidéliser ses clients. François Naud avec sa voix bien placé nous a fait entendre des nostalgiques... genre Pierre Bachelet et bien d'autres. Le public l'a accompagné et bien sûr ... en dansant.
Merci à Franck qui sait si bien accueillir des artistes et fidéliser ses clients. François Naud avec sa voix bien placé nous a fait entendre des nostalgiques... genre Pierre Bachelet et bien d'autres. Le public l'a accompagné et bien sûr ... en dansant.

Merci à Franck qui sait si bien accueillir des artistes et fidéliser ses clients. François Naud avec sa voix bien placé nous a fait entendre des nostalgiques... genre Pierre Bachelet et bien d'autres. Le public l'a accompagné et bien sûr ... en dansant.

29 - Association Parents d'Elèves à Saintes. Nouveau. L'Escarmouche avec François Naud.

4Parents d'élèves, enseignants, élèves

Point d'orgue d'une nouvelle association, un travail en commun

Avec l'Association des Parents d'Elèves nouvellement installée pour deux écoles, Maternelle des Jacobins et Primaire Paul Bert.

Deux mamans ont bien voulu faire une rapide présentation de l 'association «  A.P.E »

Depuis deux ans il n'y avait plus d'association de parents d'élèves car l'ancien président n'ayant plus d'enfants à l'école, il n'y avait alors pas eu de reprise en main et l'association avait donc été dissoute.

Depuis le 4 octobre, à l'initiative de parents d'élèves, avec le soutien des enseignants, une association a été créée, elle regroupe ainsi Paul Bert et Les Jacobins.

Les deux écoles saintaises.

Paul Bert, c'est une primaire : Du CP au CM 2, avec 4 classes et à la tête de l'établissement Mme Isabelle Geay.

Les Jacobins, c'est une maternelle : 2 classes avec 54 enfants. Etablissement dirigé par Mme Martine Gentilleau.

Pour la garderie et la cantine c'est l'école Paul Bert qui en a la charge.

L'association a pour présidente Mathilde Ouary, secondée par Florian Chauvineau pour le secrétariat et par Claire Croatto pour la trésorerie.

Question trésorerie, actuellement on peut adhérer sans verser de cotisations. L'association, qui ne demande qu'à grandir, comprend une vingtaine de membres, dont 7 dans le bureau.

En pièce jointe on découvre un extrait de la déclaration de l'association à la sous-préfecture.

Depuis sa création l'association a convoqué les membres pour ses trois premières réunions. En principe au moins un enseignant, par école, est présent à ces réunions.

Mais pourquoi cette association... ?

« Nous avons eu le désir de créer du lien entre les deux écoles, bien sûr aussi entre les parents, les enfants avec les enseignants. Au sein de chaque école ces liens sont importants ».

Depuis la création avez-vous déjà envisagé des projets... ?

« Oui, certains sont en cours, voir réalisés, mais aussi nous en avons en prévision. En cours.. des ventes de sapins, des productions locales, en circuit court. Nous avons aussi procédé à la vente de chocolat. Pour des projets nous avons pensé au Noël blanc sur la place Bassompierre. Ainsi nous y aurons un chalet avec de la vente d'aliments, confitures et des bons produits, mais en production toujours très locale par les enfants cela va de soi ».

Merci à nos deux ambassadrices de l'A.P.E certes, mais surtout de nos deux écoles du cœur de ville, et bon mandat pour la joie et le meilleur, pour de bons moments à partager avec pour objectif une belle scolarisation des enfants et un parcours … presque sans faute des petits ! Mais ils sont bien là pour apprendre, alors nous faisons confiance au corps enseignant travaillant en harmonie avec tous les parents.

 

Et avant de refermer le cahier (d'écolier)... levons les yeux, un site scolaire très historique et écologique.

Et avant de refermer le cahier (d'écolier)... levons les yeux, un site scolaire très historique et écologique.

29 - Association Parents d'Elèves à Saintes. Nouveau. L'Escarmouche avec François Naud.

Voir les commentaires

26 - Chromos publicité du temps passé. 20 ans sur un crash. Images CHOCS St Eutrope péril

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Images Chocs

Patrimoine en péril

" Eglise St Eutrope - Saintes "

Retour de promenade avec des images…..

Graffitis, herbes sauvages, traces du passé de la pierre.. mais surtout de surprise en choc.....
Graffitis, herbes sauvages, traces du passé de la pierre.. mais surtout de surprise en choc.....

Graffitis, herbes sauvages, traces du passé de la pierre.. mais surtout de surprise en choc.....

Ici la promenade a consister en un tour extérieur de la crypte....
Ici la promenade a consister en un tour extérieur de la crypte....
Ici la promenade a consister en un tour extérieur de la crypte....

Ici la promenade a consister en un tour extérieur de la crypte....

La visite s'achève... même un anneau pour accrocher son cheval... mais c'était autrefois.
La visite s'achève... même un anneau pour accrocher son cheval... mais c'était autrefois.
La visite s'achève... même un anneau pour accrocher son cheval... mais c'était autrefois.
La visite s'achève... même un anneau pour accrocher son cheval... mais c'était autrefois.

La visite s'achève... même un anneau pour accrocher son cheval... mais c'était autrefois.

26 - Chromos publicité du temps passé. 20 ans sur un crash. Images CHOCS St Eutrope péril
26 - Chromos publicité du temps passé. 20 ans sur un crash. Images CHOCS St Eutrope péril

Les " Chromos "

Premières publicités lithographiques selon l'inventeur Godefroy Engelmann (1788/1839)

Voyage sympa vers 1900 et à Saintes

Bien sûr ce sont des extraits d'un album sorti des archives familiales.  Le fameux chocolat Louit offrait ainsi, entre autres fournisseurs, de belles images à ses clients.  Côté investigations historiques sur une des spécialités de ce Blog Média.....   Un travail de 20 ans sur un crash cela paye en quantité et en poids. Il ne reste plus que la traçabilité à étudier au plus près et souvent à la loupe.....  pour 13 500 fragments - éléments..... découverts sur le site d'un crash de 1944.
Bien sûr ce sont des extraits d'un album sorti des archives familiales.  Le fameux chocolat Louit offrait ainsi, entre autres fournisseurs, de belles images à ses clients.  Côté investigations historiques sur une des spécialités de ce Blog Média.....   Un travail de 20 ans sur un crash cela paye en quantité et en poids. Il ne reste plus que la traçabilité à étudier au plus près et souvent à la loupe.....  pour 13 500 fragments - éléments..... découverts sur le site d'un crash de 1944.
Bien sûr ce sont des extraits d'un album sorti des archives familiales.  Le fameux chocolat Louit offrait ainsi, entre autres fournisseurs, de belles images à ses clients.  Côté investigations historiques sur une des spécialités de ce Blog Média.....   Un travail de 20 ans sur un crash cela paye en quantité et en poids. Il ne reste plus que la traçabilité à étudier au plus près et souvent à la loupe.....  pour 13 500 fragments - éléments..... découverts sur le site d'un crash de 1944.

Bien sûr ce sont des extraits d'un album sorti des archives familiales. Le fameux chocolat Louit offrait ainsi, entre autres fournisseurs, de belles images à ses clients. Côté investigations historiques sur une des spécialités de ce Blog Média..... Un travail de 20 ans sur un crash cela paye en quantité et en poids. Il ne reste plus que la traçabilité à étudier au plus près et souvent à la loupe..... pour 13 500 fragments - éléments..... découverts sur le site d'un crash de 1944.

26 - Chromos publicité du temps passé. 20 ans sur un crash. Images CHOCS St Eutrope péril

Voir les commentaires

24 - Visite Ste Colombe. Instant' Art des instantanés. Plaque de 1942... Bœing B 17.. coup de chance

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Visite église Ste Colombe

Saintes, avec Ariadne Briseul

Devant une assemblée d'environ 25 personnes, le guide, historienne d'art, nous a fait voyager dans le temps et au plus près des pierres, surtout les clefs de voûtes, les beaux " culs de lampes " (consoles d'encorbellement), sous les belles arcades il nous a ainsi apporté la signification de telle ou telle sculpture.

Cette église a connu bien des péripéties, des guerres et surtout la révolution. Un premier édifice avait certainement connu les dégàts important du temps des guerres de religion.... !  Puis nous avons aussi découvert le parcours de Ste Colombe martyrisée à Sens sous l'empereur Aurélien. Ce bâtiment, ainsi nommé quand il était commerce, appartient depuis l'an 2000 à des privés, en fait l'association St Pie X, (issue du schisme avec Rome dans nos temps modernes) qui pratique le culte catholique selon le rite avant la séparation avec Rome (latin, prêtre tourné vers l'autel, et le déroulement des offices).  Pour la petite histoire l'édifice avait été acheté pour une certaine somme qui correspondrait de nos jours à 150 000 euros.
Cette église a connu bien des péripéties, des guerres et surtout la révolution. Un premier édifice avait certainement connu les dégàts important du temps des guerres de religion.... !  Puis nous avons aussi découvert le parcours de Ste Colombe martyrisée à Sens sous l'empereur Aurélien. Ce bâtiment, ainsi nommé quand il était commerce, appartient depuis l'an 2000 à des privés, en fait l'association St Pie X, (issue du schisme avec Rome dans nos temps modernes) qui pratique le culte catholique selon le rite avant la séparation avec Rome (latin, prêtre tourné vers l'autel, et le déroulement des offices).  Pour la petite histoire l'édifice avait été acheté pour une certaine somme qui correspondrait de nos jours à 150 000 euros.
Cette église a connu bien des péripéties, des guerres et surtout la révolution. Un premier édifice avait certainement connu les dégàts important du temps des guerres de religion.... !  Puis nous avons aussi découvert le parcours de Ste Colombe martyrisée à Sens sous l'empereur Aurélien. Ce bâtiment, ainsi nommé quand il était commerce, appartient depuis l'an 2000 à des privés, en fait l'association St Pie X, (issue du schisme avec Rome dans nos temps modernes) qui pratique le culte catholique selon le rite avant la séparation avec Rome (latin, prêtre tourné vers l'autel, et le déroulement des offices).  Pour la petite histoire l'édifice avait été acheté pour une certaine somme qui correspondrait de nos jours à 150 000 euros.

Cette église a connu bien des péripéties, des guerres et surtout la révolution. Un premier édifice avait certainement connu les dégàts important du temps des guerres de religion.... ! Puis nous avons aussi découvert le parcours de Ste Colombe martyrisée à Sens sous l'empereur Aurélien. Ce bâtiment, ainsi nommé quand il était commerce, appartient depuis l'an 2000 à des privés, en fait l'association St Pie X, (issue du schisme avec Rome dans nos temps modernes) qui pratique le culte catholique selon le rite avant la séparation avec Rome (latin, prêtre tourné vers l'autel, et le déroulement des offices). Pour la petite histoire l'édifice avait été acheté pour une certaine somme qui correspondrait de nos jours à 150 000 euros.

Il ya quelques années l'auteur de Culture-Histoire avait été autorisé à faire sun shootin photos et des recherches historiques in-situ....

Il ya quelques années l'auteur de Culture-Histoire avait été autorisé à faire sun shootin photos et des recherches historiques in-situ....

Avec en photo la fameuse Colombe.... symbole fétiche de la Sainte, mais aussi on pourrait y voir le Saint-Esprit. Et autres images d'archives...... (familiales)
Avec en photo la fameuse Colombe.... symbole fétiche de la Sainte, mais aussi on pourrait y voir le Saint-Esprit. Et autres images d'archives...... (familiales)
Avec en photo la fameuse Colombe.... symbole fétiche de la Sainte, mais aussi on pourrait y voir le Saint-Esprit. Et autres images d'archives...... (familiales)

Avec en photo la fameuse Colombe.... symbole fétiche de la Sainte, mais aussi on pourrait y voir le Saint-Esprit. Et autres images d'archives...... (familiales)

" Ma mère est à droite de l'homme à casquette ". M.S

" Ma mère est à droite de l'homme à casquette ". M.S

Instant' Art

Galerie rue Désiles

" Visite rapide… aperçu sur une expo.. Multi-Artistes "

Et toujours pour les passionnés... Découvertes récentes sur le site du crash du B 17 (Nieul les Saintes) 5/144.
Et toujours pour les passionnés... Découvertes récentes sur le site du crash du B 17 (Nieul les Saintes) 5/144.
Et toujours pour les passionnés... Découvertes récentes sur le site du crash du B 17 (Nieul les Saintes) 5/144.
Et toujours pour les passionnés... Découvertes récentes sur le site du crash du B 17 (Nieul les Saintes) 5/144.
Et toujours pour les passionnés... Découvertes récentes sur le site du crash du B 17 (Nieul les Saintes) 5/144.
Et toujours pour les passionnés... Découvertes récentes sur le site du crash du B 17 (Nieul les Saintes) 5/144.

Et toujours pour les passionnés... Découvertes récentes sur le site du crash du B 17 (Nieul les Saintes) 5/144.

La pièce " B " est la plaque que l'on voit après son redressement.
La pièce " B " est la plaque que l'on voit après son redressement.
La pièce " B " est la plaque que l'on voit après son redressement.

La pièce " B " est la plaque que l'on voit après son redressement.

Voir les commentaires

22 - Avocats robes ou gilets noirs Catherine Blouin et peintures .. La Musardière

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Catherine Blouin

Artiste peintre

"La Musardière " Saintes

22 - Avocats robes ou gilets noirs  Catherine Blouin et peintures .. La Musardière

Un vrai plaisir à rentrer dans son monde,

sur ses traces de création, comme elle aime le dire.

 

Avec Catherine Blouin, artiste peintre, en exposition à « La Musardière », rue Alsace Lorraine – Saintes.

Catherine, c'est avec plaisir que nous venons de découvrir vos œuvres picturales accrochées aux murs de « La Musardière », mais cette passion, pourquoi et depuis quand... ?

« Déjà vers ma dixième année, je dessinai à l'encre de Chine et j'adorai aussi faire des créations de couleur avec des collages. Bien sûr sous plusieurs formes, ainsi pour des tableaux mais aussi pour décorer des meubles. Puis alors que j'étais enseignante, en école maternelle où je pratiquais beaucoup la peinture, j'aimais bien faire découvrir aux enfants cet art avec les couleurs. Il y avait des enfants qui avaient le sens des couleurs, qui savaient très bien associer les différents tons »

Mais comment cette passion vous a été « chevillée au corps » par la suite... ?

« Je n'avais jamais pris de cours de dessin, mais j'avais une amie qui allait justement dans les ateliers de cours de dessin. Je n'avais pas réagi aussitôt mais je m'étais dit qu'à ma retraite ce sera là que je devrais me retrouver. C'est ainsi que je suis allée à ce cet atelier, avec un professeur qui ne nous impose pas et qui nous laisse travailler, si ce n'est parfois pour nous donner des conseils ou orientations. C'est vraiment là que je suis rentrée dans mon art avec mes créations personnelles »

Justement vous êtes à temps plein, si l'on peut dire ainsi, depuis combien de temps avec votre passion … ?

« En 2014. C'est très récent, mais j'avais déjà réalisé des peintures à l'huile il y a longtemps, c'était dans le figuratif, mais dans mes peintures j'aimais bien que l'on puisse suivre mes tracés. Mais je n'ai pas conservé la pratique de l'huile, en effet c'est assez compliqué pour le nettoyage des pinceaux et l'entretien du matériel. Je me suis donc dirigée vers l'acrylique, moins complexe et donc plus facile avec de l'eau. J'en reviens à l'atelier, le professeur Pascal Guérin, nous liasse libre de nos créations, ainsi on travaille en groupe, mais aussi très en osmose sur notre propre création »

Donc vous devez en retirer de grandes satisfactions, heureuse... !

« Oui en effet, surtout quand nous avons l'encouragement des personnes qui découvrent nos œuvres, quand nous les entendons dire que c'est très intéressant. Nous discutons sut tel ou tel point d'un tableau, sur ce qui en ressort. On discute, on échange, même parfois on entend des gens qui n'aiment pas. Cela me rappelle qu'à l'école parfois les élèves disaient que telle ou telle chose ce n'était pas beau. En fait on n'aime ou on n'aime pas, chacun son appréciation »

Vous vous situez comment en tant qu'artiste peintre au regard de vos peintures... ?

« Je suis entre l'abstrait et le figuratif, en fait je ne me retrouve ni dans l'un ni dans l'autre. Pour le choix de ce que je vais dessiner, parfois c'est l'intuition, l'impulsion (Ndlr .. de ce qui passe par la tête mais échappe à la compréhension du conscient), mais évidemment des fois c'est mûrement réfléchi »

22 - Avocats robes ou gilets noirs  Catherine Blouin et peintures .. La Musardière
22 - Avocats robes ou gilets noirs  Catherine Blouin et peintures .. La Musardière
22 - Avocats robes ou gilets noirs  Catherine Blouin et peintures .. La Musardière
22 - Avocats robes ou gilets noirs  Catherine Blouin et peintures .. La Musardière

Ici vous êtes en exposition, une première... !

« Pas exactement car j'ai déjà exposé au Château d'Oléron, mais aussi à deux pas d'ici, puisque j'ai présenté mes tableaux dans la salle des Jacobins (Salle capitulaire) il y a deux ans. Il y a peu de temps j'ai aussi exposé à La boutique des Arts, place Blair, mais cet espace d'exposition va fermer dans quelques temps. J'ai par ailleurs une belle opportunité, une exposition au Grand Palais à Paris. J'ai envoyé deux créations et le jury en a retenue une. Ce sera la 12ième de cette exposition nommée Art Capital. Ma toile est bien au chaud en attendant le grand jour, une présentation d'une semaine en février 2019. Pour vous dire combien je suis satisfaite (Ndlr.. On la comprend et on va suivre cet accrochage à Paris) »

Au niveau des ventes vous en êtes où... ?

« J'ai déjà vendu, mais vous savez j'ai toujours un pincement au cœur quand un tableau part... »

Oui car vous avez peut-être des préférences... !

« Non j'aime tous mes enfants.. (beau sourire) »

Comment pourriez-vous vous définir, une maxime, une devise... !

" Non , je n'en n'ai pas... (silence), je suis discrète et secrète ».

Je vous remercie Catherine, mais vos beaux sourires n'ont pas pu garder vos secrets, tout au moins sur votre art.

 

Saintes craint pour son tribunal

Sans trop d'effets de manche, les avocats se mettent au vert et portent leurs craintes et doléances à Mme la sous-Préfète.

Et de visu... leur cortège vers la repésentante de l'état.
Et de visu... leur cortège vers la repésentante de l'état.

Et de visu... leur cortège vers la repésentante de l'état.

Et bientôt retournant dans l'arrt..... un article sur et avec Catherine Blouin, artiste peintre en exposition. Aperçu....
Et bientôt retournant dans l'arrt..... un article sur et avec Catherine Blouin, artiste peintre en exposition. Aperçu....

Et bientôt retournant dans l'arrt..... un article sur et avec Catherine Blouin, artiste peintre en exposition. Aperçu....

22 - Avocats robes ou gilets noirs  Catherine Blouin et peintures .. La Musardière

Voir les commentaires