Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

29 Saintes vue des toits. A vos agendas. Les Chemins de mémoire 39/45

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

" Les Chemins de Mémoire "

Saintes, St Vaize, Ecurat, Nieul les Saintes.

De 9 heures à 12 h 30 un convoi militaire et civil a sillonné une partie de la Saintonge pour honoré les combattants et les victimes civiles et militaires de la dernière guerre.

Pour cette 15ième édition, organisée par la mairie d'Ecurat et Michel Souris, le beau temps fut de la partie ainsi que des fidèles participants avec de nouveaux visages sur les trois sites (via trois crashs d'avions de guerre)

Les participants ont été accueillis par les maires des deux dernières communes, ainsi Denise Turgné, Nieul les Saintes et Bernard Chaigneau, Ecurat. Parmi les officiels... Jean-Philippe Ardouin, député. Brigitte Seguin Conseillère départementale. Le colonel Thierry Fluxa commandant l'E.E.T.A.A 722, ainsi que la majore Trimoulet, on aura aussi noté la présence du commandant (réserve) Ludovic Proust, aussi président l'U.F.A.C.S. Le " Souvenir Français " a su aussi marquer sa présence en déposant une gerbe à la stèle de St Vaize, site du crash de l'avion " Junker ", avec un équpage français des F.A.F.L.
Les participants ont été accueillis par les maires des deux dernières communes, ainsi Denise Turgné, Nieul les Saintes et Bernard Chaigneau, Ecurat. Parmi les officiels... Jean-Philippe Ardouin, député. Brigitte Seguin Conseillère départementale. Le colonel Thierry Fluxa commandant l'E.E.T.A.A 722, ainsi que la majore Trimoulet, on aura aussi noté la présence du commandant (réserve) Ludovic Proust, aussi président l'U.F.A.C.S. Le " Souvenir Français " a su aussi marquer sa présence en déposant une gerbe à la stèle de St Vaize, site du crash de l'avion " Junker ", avec un équpage français des F.A.F.L.

Les participants ont été accueillis par les maires des deux dernières communes, ainsi Denise Turgné, Nieul les Saintes et Bernard Chaigneau, Ecurat. Parmi les officiels... Jean-Philippe Ardouin, député. Brigitte Seguin Conseillère départementale. Le colonel Thierry Fluxa commandant l'E.E.T.A.A 722, ainsi que la majore Trimoulet, on aura aussi noté la présence du commandant (réserve) Ludovic Proust, aussi président l'U.F.A.C.S. Le " Souvenir Français " a su aussi marquer sa présence en déposant une gerbe à la stèle de St Vaize, site du crash de l'avion " Junker ", avec un équpage français des F.A.F.L.

Sur chaque site, prise de paroles et remises de gerbes, avec les hymnes nationaux pour chaque pays, ainsi après la marseillaise nous avons pu entendre le Good Save the Queen, ainsi que la " Banière étoilée " (USA). A Nieul les Saintes de jeunes enfants, accompagnant Mme Turgné,  ont déposé une gerbe sur la stèle du capitaine Cole. Le colonel Fluxa s'est vu remettre un reliquaire avec des fragments de l'avion américain crashé à Rochevent le 5 janvier 1944. A Ecurat, site du crash de l'avion des aviateurs Harrison et Horrex, la représentante de la R.A.F, Mme Denett, a pris la parole après avoir déposé une gerbe. Que ce soit pour les aviateurs, Henri Séverac et André Prunier, morts carbonisés à St Vaize, ou pour les autres victimes de ces crashs, le recueillement et l'émotion étaient au rendez-vous. Puis la cérémonie s'est achevée à la mairie de Nieul les Saintes où un vin d'honneur fut offert, avec, cerise sur le gâteau, offerte par des amis anglais et saintais présents sur les chemins de mémoire. Ainsi Jeff et Marie ont offert un beau parachutiste anglais, réalisation de Jeff, artiste sculpture. La statue, imitation vieux bronze doit continuer son voyage jusqu'à la mairie d'Ecurat. Nous tenons aussi à remercier l'U.L.A.C ainsi que les hommes et femmes des véhicules d'époque, de vrais fidèles eux aussi
Sur chaque site, prise de paroles et remises de gerbes, avec les hymnes nationaux pour chaque pays, ainsi après la marseillaise nous avons pu entendre le Good Save the Queen, ainsi que la " Banière étoilée " (USA). A Nieul les Saintes de jeunes enfants, accompagnant Mme Turgné,  ont déposé une gerbe sur la stèle du capitaine Cole. Le colonel Fluxa s'est vu remettre un reliquaire avec des fragments de l'avion américain crashé à Rochevent le 5 janvier 1944. A Ecurat, site du crash de l'avion des aviateurs Harrison et Horrex, la représentante de la R.A.F, Mme Denett, a pris la parole après avoir déposé une gerbe. Que ce soit pour les aviateurs, Henri Séverac et André Prunier, morts carbonisés à St Vaize, ou pour les autres victimes de ces crashs, le recueillement et l'émotion étaient au rendez-vous. Puis la cérémonie s'est achevée à la mairie de Nieul les Saintes où un vin d'honneur fut offert, avec, cerise sur le gâteau, offerte par des amis anglais et saintais présents sur les chemins de mémoire. Ainsi Jeff et Marie ont offert un beau parachutiste anglais, réalisation de Jeff, artiste sculpture. La statue, imitation vieux bronze doit continuer son voyage jusqu'à la mairie d'Ecurat. Nous tenons aussi à remercier l'U.L.A.C ainsi que les hommes et femmes des véhicules d'époque, de vrais fidèles eux aussi

Sur chaque site, prise de paroles et remises de gerbes, avec les hymnes nationaux pour chaque pays, ainsi après la marseillaise nous avons pu entendre le Good Save the Queen, ainsi que la " Banière étoilée " (USA). A Nieul les Saintes de jeunes enfants, accompagnant Mme Turgné, ont déposé une gerbe sur la stèle du capitaine Cole. Le colonel Fluxa s'est vu remettre un reliquaire avec des fragments de l'avion américain crashé à Rochevent le 5 janvier 1944. A Ecurat, site du crash de l'avion des aviateurs Harrison et Horrex, la représentante de la R.A.F, Mme Denett, a pris la parole après avoir déposé une gerbe. Que ce soit pour les aviateurs, Henri Séverac et André Prunier, morts carbonisés à St Vaize, ou pour les autres victimes de ces crashs, le recueillement et l'émotion étaient au rendez-vous. Puis la cérémonie s'est achevée à la mairie de Nieul les Saintes où un vin d'honneur fut offert, avec, cerise sur le gâteau, offerte par des amis anglais et saintais présents sur les chemins de mémoire. Ainsi Jeff et Marie ont offert un beau parachutiste anglais, réalisation de Jeff, artiste sculpture. La statue, imitation vieux bronze doit continuer son voyage jusqu'à la mairie d'Ecurat. Nous tenons aussi à remercier l'U.L.A.C ainsi que les hommes et femmes des véhicules d'époque, de vrais fidèles eux aussi

Et bien sûr, secrets de cette histoire, mais écoutons Marie... " Jeff a voulu faire cette création en montrant Harisson guettant dans le ciel son compagnon Horrex "  (Ils avaient pour avion un Mosquito)
Et bien sûr, secrets de cette histoire, mais écoutons Marie... " Jeff a voulu faire cette création en montrant Harisson guettant dans le ciel son compagnon Horrex "  (Ils avaient pour avion un Mosquito)
Et bien sûr, secrets de cette histoire, mais écoutons Marie... " Jeff a voulu faire cette création en montrant Harisson guettant dans le ciel son compagnon Horrex "  (Ils avaient pour avion un Mosquito)

Et bien sûr, secrets de cette histoire, mais écoutons Marie... " Jeff a voulu faire cette création en montrant Harisson guettant dans le ciel son compagnon Horrex " (Ils avaient pour avion un Mosquito)

Prendre de la hauteur pour mieux connaître notre passé

" Saintes "

Quand d'anciennes chapelles, l'une est intégrée dans le centre de l'hostellerie St Julien, la seconde, dont il reste peu à part un beau vitrail, accueille les sculpteurs des temps modernes. Sous le regard, un peu dans le vague, de la cathédrale St Pierre qui affirme toujours sa magnificience, ayant survécu, tant bien que mal, aux guerres... de cent ans, de religions et bien sûr la dernière contre la monarchie absolue. xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx  xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx Agenda et invitations:
Quand d'anciennes chapelles, l'une est intégrée dans le centre de l'hostellerie St Julien, la seconde, dont il reste peu à part un beau vitrail, accueille les sculpteurs des temps modernes. Sous le regard, un peu dans le vague, de la cathédrale St Pierre qui affirme toujours sa magnificience, ayant survécu, tant bien que mal, aux guerres... de cent ans, de religions et bien sûr la dernière contre la monarchie absolue. xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx  xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx Agenda et invitations:
Quand d'anciennes chapelles, l'une est intégrée dans le centre de l'hostellerie St Julien, la seconde, dont il reste peu à part un beau vitrail, accueille les sculpteurs des temps modernes. Sous le regard, un peu dans le vague, de la cathédrale St Pierre qui affirme toujours sa magnificience, ayant survécu, tant bien que mal, aux guerres... de cent ans, de religions et bien sûr la dernière contre la monarchie absolue. xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx  xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx Agenda et invitations:

Quand d'anciennes chapelles, l'une est intégrée dans le centre de l'hostellerie St Julien, la seconde, dont il reste peu à part un beau vitrail, accueille les sculpteurs des temps modernes. Sous le regard, un peu dans le vague, de la cathédrale St Pierre qui affirme toujours sa magnificience, ayant survécu, tant bien que mal, aux guerres... de cent ans, de religions et bien sûr la dernière contre la monarchie absolue. xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx Agenda et invitations:

29 Saintes vue des toits. A vos agendas. Les Chemins de mémoire 39/45
29 Saintes vue des toits. A vos agendas. Les Chemins de mémoire 39/45

Voir les commentaires

25 - Remise des prix EETAA - 2019. Images vagabondes.

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Prix d'excellence

Remise des prix dans une grande école de France de l'armée de l'air

" E.E.T.A.A 722 "

Comme chaque année depuis quelques décennies la base de Saintes, formation des " arpètes ", structures incontournables de notre fer de lance qu'est l'avaition militaire française, valorisent les études sérieuses. Ponctualité, discipline, compétence... il ne faut pas laisser la place à l'imperfection car la vie des hommes en dépent.  Nous avons eu droit à un survol de deux avions écoles de la base de Cognac.  xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx Puis nous découvrons ici des clichés pris au hasard des déplacements mais qui nous ramènent bien à notre passé.. Un fragment de cadran solaire pour qui le temps s'est arrêté, une hôte en zing qui était bien lourde à porter pour les derniers vendangeurs du quartier St Vivien, dans la vigne dite de St Saloine.
Comme chaque année depuis quelques décennies la base de Saintes, formation des " arpètes ", structures incontournables de notre fer de lance qu'est l'avaition militaire française, valorisent les études sérieuses. Ponctualité, discipline, compétence... il ne faut pas laisser la place à l'imperfection car la vie des hommes en dépent.  Nous avons eu droit à un survol de deux avions écoles de la base de Cognac.  xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx Puis nous découvrons ici des clichés pris au hasard des déplacements mais qui nous ramènent bien à notre passé.. Un fragment de cadran solaire pour qui le temps s'est arrêté, une hôte en zing qui était bien lourde à porter pour les derniers vendangeurs du quartier St Vivien, dans la vigne dite de St Saloine.
Comme chaque année depuis quelques décennies la base de Saintes, formation des " arpètes ", structures incontournables de notre fer de lance qu'est l'avaition militaire française, valorisent les études sérieuses. Ponctualité, discipline, compétence... il ne faut pas laisser la place à l'imperfection car la vie des hommes en dépent.  Nous avons eu droit à un survol de deux avions écoles de la base de Cognac.  xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx Puis nous découvrons ici des clichés pris au hasard des déplacements mais qui nous ramènent bien à notre passé.. Un fragment de cadran solaire pour qui le temps s'est arrêté, une hôte en zing qui était bien lourde à porter pour les derniers vendangeurs du quartier St Vivien, dans la vigne dite de St Saloine.

Comme chaque année depuis quelques décennies la base de Saintes, formation des " arpètes ", structures incontournables de notre fer de lance qu'est l'avaition militaire française, valorisent les études sérieuses. Ponctualité, discipline, compétence... il ne faut pas laisser la place à l'imperfection car la vie des hommes en dépent. Nous avons eu droit à un survol de deux avions écoles de la base de Cognac. xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx Puis nous découvrons ici des clichés pris au hasard des déplacements mais qui nous ramènent bien à notre passé.. Un fragment de cadran solaire pour qui le temps s'est arrêté, une hôte en zing qui était bien lourde à porter pour les derniers vendangeurs du quartier St Vivien, dans la vigne dite de St Saloine.

25 - Remise des prix EETAA - 2019. Images vagabondes.
25 - Remise des prix EETAA - 2019. Images vagabondes.

Voir les commentaires

23 - Maison Louis audiat Souterrain romain Descente...

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

La maison du coteau à Saintes

" Maison Louis Audiat "

Descente investigations

On peut découvrir la maison du coteau dans l'avenue des arènes.....
On peut découvrir la maison du coteau dans l'avenue des arènes.....

On peut découvrir la maison du coteau dans l'avenue des arènes.....

Nous vous invitons à y descendre.... mais sans risque car c'est virtuel.
Nous vous invitons à y descendre.... mais sans risque car c'est virtuel.
Nous vous invitons à y descendre.... mais sans risque car c'est virtuel.

Nous vous invitons à y descendre.... mais sans risque car c'est virtuel.

Avec quelques écrits mais qui, hélas, ne remontent pas aux romains.... et pour mieux comprendre en voici un plan relévé vers 1880.
Avec quelques écrits mais qui, hélas, ne remontent pas aux romains.... et pour mieux comprendre en voici un plan relévé vers 1880.
Avec quelques écrits mais qui, hélas, ne remontent pas aux romains.... et pour mieux comprendre en voici un plan relévé vers 1880.

Avec quelques écrits mais qui, hélas, ne remontent pas aux romains.... et pour mieux comprendre en voici un plan relévé vers 1880.

Enfin avant de refermer ce livre du passé.... les noms... une cate et un beau cadran solaire...

Enfin avant de refermer ce livre du passé.... les noms... une cate et un beau cadran solaire...

23 - Maison Louis audiat Souterrain romain Descente...

Voir les commentaires

21 - Stèle Xanten - Saintes.. Un légionnaire romain mort à Xanten est à l'honneur....

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Saintes, alias Médiolanum Santonum, inaugure une belle stèle, cénotaphe funéraire, en mémoire d'un légionnaire romain en guerre vers Xanten, mais surtout scelle dans la pierre l'amitié Franco-Allemande via les deux villes jumelées. 

Etrange cérémonie, un peu comme une commémoration nationale pour un " soldat " mort à la guerre... mais c'était il y a environ 2000 ans. Ainsi le maire de Xanten, M. Görtz, et Jean-Philippe Machon ont rappelé à notre bon souvenir ce combattant lointain qui certainement eu un parcours semblable aux légionnaires de la région de Médiolanum Santonum en ces temps troubles de la conquète romaine. Mais avant la chute de Rome il y avait eu la fameuse " Pax Romana ". Pour la traçabilité historique... La stèle est un fac-similé de du cénotaphe funéraire découvert à Xanten, elle concerne le légionnaire Marcus Caelius, de la 18 ième Légion " Augusta ", mort en l'an 9 après J.C.
Etrange cérémonie, un peu comme une commémoration nationale pour un " soldat " mort à la guerre... mais c'était il y a environ 2000 ans. Ainsi le maire de Xanten, M. Görtz, et Jean-Philippe Machon ont rappelé à notre bon souvenir ce combattant lointain qui certainement eu un parcours semblable aux légionnaires de la région de Médiolanum Santonum en ces temps troubles de la conquète romaine. Mais avant la chute de Rome il y avait eu la fameuse " Pax Romana ". Pour la traçabilité historique... La stèle est un fac-similé de du cénotaphe funéraire découvert à Xanten, elle concerne le légionnaire Marcus Caelius, de la 18 ième Légion " Augusta ", mort en l'an 9 après J.C.
Etrange cérémonie, un peu comme une commémoration nationale pour un " soldat " mort à la guerre... mais c'était il y a environ 2000 ans. Ainsi le maire de Xanten, M. Görtz, et Jean-Philippe Machon ont rappelé à notre bon souvenir ce combattant lointain qui certainement eu un parcours semblable aux légionnaires de la région de Médiolanum Santonum en ces temps troubles de la conquète romaine. Mais avant la chute de Rome il y avait eu la fameuse " Pax Romana ". Pour la traçabilité historique... La stèle est un fac-similé de du cénotaphe funéraire découvert à Xanten, elle concerne le légionnaire Marcus Caelius, de la 18 ième Légion " Augusta ", mort en l'an 9 après J.C.
Etrange cérémonie, un peu comme une commémoration nationale pour un " soldat " mort à la guerre... mais c'était il y a environ 2000 ans. Ainsi le maire de Xanten, M. Görtz, et Jean-Philippe Machon ont rappelé à notre bon souvenir ce combattant lointain qui certainement eu un parcours semblable aux légionnaires de la région de Médiolanum Santonum en ces temps troubles de la conquète romaine. Mais avant la chute de Rome il y avait eu la fameuse " Pax Romana ". Pour la traçabilité historique... La stèle est un fac-similé de du cénotaphe funéraire découvert à Xanten, elle concerne le légionnaire Marcus Caelius, de la 18 ième Légion " Augusta ", mort en l'an 9 après J.C.

Etrange cérémonie, un peu comme une commémoration nationale pour un " soldat " mort à la guerre... mais c'était il y a environ 2000 ans. Ainsi le maire de Xanten, M. Görtz, et Jean-Philippe Machon ont rappelé à notre bon souvenir ce combattant lointain qui certainement eu un parcours semblable aux légionnaires de la région de Médiolanum Santonum en ces temps troubles de la conquète romaine. Mais avant la chute de Rome il y avait eu la fameuse " Pax Romana ". Pour la traçabilité historique... La stèle est un fac-similé de du cénotaphe funéraire découvert à Xanten, elle concerne le légionnaire Marcus Caelius, de la 18 ième Légion " Augusta ", mort en l'an 9 après J.C.

Queqlues bons mots.. Le maire de Xanten... " Je me sans protégé par les Santons devant les envahisseurs romains ". Mais aussi " Ce cénotaphe, comme une belle endromie dormait dans les réserves.... ", dixit J-P Machon. Alors qui osera réveiller la belle endormie...!
Queqlues bons mots.. Le maire de Xanten... " Je me sans protégé par les Santons devant les envahisseurs romains ". Mais aussi " Ce cénotaphe, comme une belle endromie dormait dans les réserves.... ", dixit J-P Machon. Alors qui osera réveiller la belle endormie...!
Queqlues bons mots.. Le maire de Xanten... " Je me sans protégé par les Santons devant les envahisseurs romains ". Mais aussi " Ce cénotaphe, comme une belle endromie dormait dans les réserves.... ", dixit J-P Machon. Alors qui osera réveiller la belle endormie...!
Queqlues bons mots.. Le maire de Xanten... " Je me sans protégé par les Santons devant les envahisseurs romains ". Mais aussi " Ce cénotaphe, comme une belle endromie dormait dans les réserves.... ", dixit J-P Machon. Alors qui osera réveiller la belle endormie...!
Queqlues bons mots.. Le maire de Xanten... " Je me sans protégé par les Santons devant les envahisseurs romains ". Mais aussi " Ce cénotaphe, comme une belle endromie dormait dans les réserves.... ", dixit J-P Machon. Alors qui osera réveiller la belle endormie...!
Queqlues bons mots.. Le maire de Xanten... " Je me sans protégé par les Santons devant les envahisseurs romains ". Mais aussi " Ce cénotaphe, comme une belle endromie dormait dans les réserves.... ", dixit J-P Machon. Alors qui osera réveiller la belle endormie...!
Queqlues bons mots.. Le maire de Xanten... " Je me sans protégé par les Santons devant les envahisseurs romains ". Mais aussi " Ce cénotaphe, comme une belle endromie dormait dans les réserves.... ", dixit J-P Machon. Alors qui osera réveiller la belle endormie...!
Queqlues bons mots.. Le maire de Xanten... " Je me sans protégé par les Santons devant les envahisseurs romains ". Mais aussi " Ce cénotaphe, comme une belle endromie dormait dans les réserves.... ", dixit J-P Machon. Alors qui osera réveiller la belle endormie...!
Queqlues bons mots.. Le maire de Xanten... " Je me sans protégé par les Santons devant les envahisseurs romains ". Mais aussi " Ce cénotaphe, comme une belle endromie dormait dans les réserves.... ", dixit J-P Machon. Alors qui osera réveiller la belle endormie...!
Queqlues bons mots.. Le maire de Xanten... " Je me sans protégé par les Santons devant les envahisseurs romains ". Mais aussi " Ce cénotaphe, comme une belle endromie dormait dans les réserves.... ", dixit J-P Machon. Alors qui osera réveiller la belle endormie...!
Queqlues bons mots.. Le maire de Xanten... " Je me sans protégé par les Santons devant les envahisseurs romains ". Mais aussi " Ce cénotaphe, comme une belle endromie dormait dans les réserves.... ", dixit J-P Machon. Alors qui osera réveiller la belle endormie...!

Queqlues bons mots.. Le maire de Xanten... " Je me sans protégé par les Santons devant les envahisseurs romains ". Mais aussi " Ce cénotaphe, comme une belle endromie dormait dans les réserves.... ", dixit J-P Machon. Alors qui osera réveiller la belle endormie...!

Voir les commentaires

19 - Les Romains à Saintes 2000 ans de l'arc de Germanicus Arènes ou amphithéâtre... la fête continue

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Bon anniversaire Germanicus

Trop peu de Gallos-Romains-Santons se sont déplacés pour cette soirée anniversaire, DOMMAGE. En fait surtout des touristes. Et on aurait voulu voir la cohorte romaine marquer le pas devant l'arc et hurler..... " Vive l'empereur... ". Bon on n'est pas trop chauvins.. ce sont quand même des colonisateurs.
Trop peu de Gallos-Romains-Santons se sont déplacés pour cette soirée anniversaire, DOMMAGE. En fait surtout des touristes. Et on aurait voulu voir la cohorte romaine marquer le pas devant l'arc et hurler..... " Vive l'empereur... ". Bon on n'est pas trop chauvins.. ce sont quand même des colonisateurs.
Trop peu de Gallos-Romains-Santons se sont déplacés pour cette soirée anniversaire, DOMMAGE. En fait surtout des touristes. Et on aurait voulu voir la cohorte romaine marquer le pas devant l'arc et hurler..... " Vive l'empereur... ". Bon on n'est pas trop chauvins.. ce sont quand même des colonisateurs.
Trop peu de Gallos-Romains-Santons se sont déplacés pour cette soirée anniversaire, DOMMAGE. En fait surtout des touristes. Et on aurait voulu voir la cohorte romaine marquer le pas devant l'arc et hurler..... " Vive l'empereur... ". Bon on n'est pas trop chauvins.. ce sont quand même des colonisateurs.

Trop peu de Gallos-Romains-Santons se sont déplacés pour cette soirée anniversaire, DOMMAGE. En fait surtout des touristes. Et on aurait voulu voir la cohorte romaine marquer le pas devant l'arc et hurler..... " Vive l'empereur... ". Bon on n'est pas trop chauvins.. ce sont quand même des colonisateurs.

Et bien sûr avant la course et les combats dans les arènes samedi soir.. un avant-goût....
Et bien sûr avant la course et les combats dans les arènes samedi soir.. un avant-goût....

Et bien sûr avant la course et les combats dans les arènes samedi soir.. un avant-goût....

Alors que ces déroulent les manisfestations en l'honneur de Tibère, Ruffus et Germanicus.... dans le ciel la garde prétorienne veille.
Alors que ces déroulent les manisfestations en l'honneur de Tibère, Ruffus et Germanicus.... dans le ciel la garde prétorienne veille.

Alors que ces déroulent les manisfestations en l'honneur de Tibère, Ruffus et Germanicus.... dans le ciel la garde prétorienne veille.

19 - Les Romains à Saintes 2000 ans de l'arc de Germanicus Arènes ou amphithéâtre... la fête continue

Gladiateurs et courses de chars

Images du passé sur me sable de l'arène de Saintes

Il manquait les cris, les bruits des armures et une ambiance certainement à couper le souffle. Mais aussi les résonnances, les ôdeurs des humains et des animaux. Ce côté passionnel, souvent issu du goût de la mort en fin de parcours. Du pain et des jeux, pendant ce temps le peuple ne s'occupait pas trop des affaires de l'état romain et de son Imperator, via les sénateurs.
Il manquait les cris, les bruits des armures et une ambiance certainement à couper le souffle. Mais aussi les résonnances, les ôdeurs des humains et des animaux. Ce côté passionnel, souvent issu du goût de la mort en fin de parcours. Du pain et des jeux, pendant ce temps le peuple ne s'occupait pas trop des affaires de l'état romain et de son Imperator, via les sénateurs.
Il manquait les cris, les bruits des armures et une ambiance certainement à couper le souffle. Mais aussi les résonnances, les ôdeurs des humains et des animaux. Ce côté passionnel, souvent issu du goût de la mort en fin de parcours. Du pain et des jeux, pendant ce temps le peuple ne s'occupait pas trop des affaires de l'état romain et de son Imperator, via les sénateurs.
Il manquait les cris, les bruits des armures et une ambiance certainement à couper le souffle. Mais aussi les résonnances, les ôdeurs des humains et des animaux. Ce côté passionnel, souvent issu du goût de la mort en fin de parcours. Du pain et des jeux, pendant ce temps le peuple ne s'occupait pas trop des affaires de l'état romain et de son Imperator, via les sénateurs.
Il manquait les cris, les bruits des armures et une ambiance certainement à couper le souffle. Mais aussi les résonnances, les ôdeurs des humains et des animaux. Ce côté passionnel, souvent issu du goût de la mort en fin de parcours. Du pain et des jeux, pendant ce temps le peuple ne s'occupait pas trop des affaires de l'état romain et de son Imperator, via les sénateurs.
Il manquait les cris, les bruits des armures et une ambiance certainement à couper le souffle. Mais aussi les résonnances, les ôdeurs des humains et des animaux. Ce côté passionnel, souvent issu du goût de la mort en fin de parcours. Du pain et des jeux, pendant ce temps le peuple ne s'occupait pas trop des affaires de l'état romain et de son Imperator, via les sénateurs.
Il manquait les cris, les bruits des armures et une ambiance certainement à couper le souffle. Mais aussi les résonnances, les ôdeurs des humains et des animaux. Ce côté passionnel, souvent issu du goût de la mort en fin de parcours. Du pain et des jeux, pendant ce temps le peuple ne s'occupait pas trop des affaires de l'état romain et de son Imperator, via les sénateurs.

Il manquait les cris, les bruits des armures et une ambiance certainement à couper le souffle. Mais aussi les résonnances, les ôdeurs des humains et des animaux. Ce côté passionnel, souvent issu du goût de la mort en fin de parcours. Du pain et des jeux, pendant ce temps le peuple ne s'occupait pas trop des affaires de l'état romain et de son Imperator, via les sénateurs.

Voir les commentaires

15 - Fête nationale.. zapping. Invitation visite Ste Colombe à Saintes. Deux invitations.... D-B antique et Visite Ste Colombe.

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Fête nationale et manifestation locale

 

Sacrée journée, mais il nous manquait nos militaires….

en " vadrouille " à Paris

Défilé, folklore et garden party offert par la municipalité de Saintes. Quelques images...... et on remarquera qu'il y avait beaucoup de monde sur le cours national, foule très étalée du fait d'un parcours étendu à la rive droite.
Défilé, folklore et garden party offert par la municipalité de Saintes. Quelques images...... et on remarquera qu'il y avait beaucoup de monde sur le cours national, foule très étalée du fait d'un parcours étendu à la rive droite.
Défilé, folklore et garden party offert par la municipalité de Saintes. Quelques images...... et on remarquera qu'il y avait beaucoup de monde sur le cours national, foule très étalée du fait d'un parcours étendu à la rive droite.
Défilé, folklore et garden party offert par la municipalité de Saintes. Quelques images...... et on remarquera qu'il y avait beaucoup de monde sur le cours national, foule très étalée du fait d'un parcours étendu à la rive droite.
Défilé, folklore et garden party offert par la municipalité de Saintes. Quelques images...... et on remarquera qu'il y avait beaucoup de monde sur le cours national, foule très étalée du fait d'un parcours étendu à la rive droite.
Défilé, folklore et garden party offert par la municipalité de Saintes. Quelques images...... et on remarquera qu'il y avait beaucoup de monde sur le cours national, foule très étalée du fait d'un parcours étendu à la rive droite.

Défilé, folklore et garden party offert par la municipalité de Saintes. Quelques images...... et on remarquera qu'il y avait beaucoup de monde sur le cours national, foule très étalée du fait d'un parcours étendu à la rive droite.

La dame que l'on découvre sur une photo, via son badge, représentait les " prisonniers politiques belges - Guerre 39/45 ". Et pendant ce temps le " Festival de musique " ouvrait ses portes, sur l'esplanade de l'abbaye aux Dames.    xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx Pour les amateurs de nos monuments saintais, voici une invitation pour découvrir l'aglise Ste Colombe, centre ville. Cet édifice religieux a été restaurée avec talent voici une vingtaine d'années, elle sert à nouveau au culte.
La dame que l'on découvre sur une photo, via son badge, représentait les " prisonniers politiques belges - Guerre 39/45 ". Et pendant ce temps le " Festival de musique " ouvrait ses portes, sur l'esplanade de l'abbaye aux Dames.    xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx Pour les amateurs de nos monuments saintais, voici une invitation pour découvrir l'aglise Ste Colombe, centre ville. Cet édifice religieux a été restaurée avec talent voici une vingtaine d'années, elle sert à nouveau au culte.
La dame que l'on découvre sur une photo, via son badge, représentait les " prisonniers politiques belges - Guerre 39/45 ". Et pendant ce temps le " Festival de musique " ouvrait ses portes, sur l'esplanade de l'abbaye aux Dames.    xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx Pour les amateurs de nos monuments saintais, voici une invitation pour découvrir l'aglise Ste Colombe, centre ville. Cet édifice religieux a été restaurée avec talent voici une vingtaine d'années, elle sert à nouveau au culte.
La dame que l'on découvre sur une photo, via son badge, représentait les " prisonniers politiques belges - Guerre 39/45 ". Et pendant ce temps le " Festival de musique " ouvrait ses portes, sur l'esplanade de l'abbaye aux Dames.    xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx Pour les amateurs de nos monuments saintais, voici une invitation pour découvrir l'aglise Ste Colombe, centre ville. Cet édifice religieux a été restaurée avec talent voici une vingtaine d'années, elle sert à nouveau au culte.

La dame que l'on découvre sur une photo, via son badge, représentait les " prisonniers politiques belges - Guerre 39/45 ". Et pendant ce temps le " Festival de musique " ouvrait ses portes, sur l'esplanade de l'abbaye aux Dames. xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx Pour les amateurs de nos monuments saintais, voici une invitation pour découvrir l'aglise Ste Colombe, centre ville. Cet édifice religieux a été restaurée avec talent voici une vingtaine d'années, elle sert à nouveau au culte.

Et pour les Fan's de " Art Crash ".. Saga.... en provenance des dernières découvertes...
Et pour les Fan's de " Art Crash ".. Saga.... en provenance des dernières découvertes...

Et pour les Fan's de " Art Crash ".. Saga.... en provenance des dernières découvertes...

Et savez-vous que sous nos pieds... le passé ne demande qu'à revivre, même dans des petites structures oubliées, égarées....

Et savez-vous que sous nos pieds... le passé ne demande qu'à revivre, même dans des petites structures oubliées, égarées....

15 - Fête nationale.. zapping. Invitation visite Ste Colombe à Saintes. Deux invitations.... D-B antique et Visite Ste Colombe.
15 - Fête nationale.. zapping. Invitation visite Ste Colombe à Saintes. Deux invitations.... D-B antique et Visite Ste Colombe.

Voir les commentaires

13 - Julien Denormandie en Action Cœur de ville Saintes. Accueil des maires Villes jumelées.

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Accueil comme il se doit…..

Deux villes jumelées représentées à Saintes, avec une réception en mairie,

pour Salisbury et Xanten.

Dans l'ordre… prise de paroles, échanges de cadeaux et cocktail.

Tout cela dans la bonne humeur et des mots d'esprits très significatifs d'une belle et solide amitié entre les peuples. Ce 14 juillet nous aurons un troisième invité avec la participation du maire de Nivelles. Sacré journée ce 14 juillet dans la capitale des Santons, mais fortement romanisés comme nous allons le découvrir dans le défilé et diverses manifestations.

Comme l'a précisé monsieur le maire de Saintes, c'est son troisième accueil depuis son élection à la mairie. On pourrait ajouter que ce sera toujours un grand plaisir d'accueillir nos voisins.

Comme l'a précisé monsieur le maire de Saintes, c'est son troisième accueil depuis son élection à la mairie. On pourrait ajouter que ce sera toujours un grand plaisir d'accueillir nos voisins.

13 - Julien Denormandie en Action Cœur de ville Saintes. Accueil des maires Villes jumelées.
13 - Julien Denormandie en Action Cœur de ville Saintes. Accueil des maires Villes jumelées.
13 - Julien Denormandie en Action Cœur de ville Saintes. Accueil des maires Villes jumelées.

Le ministre en charge de la ville et du logement

" Julien Denormandie "

Pour une signature " Action Cœur de ville "

13 - Julien Denormandie en Action Cœur de ville Saintes. Accueil des maires Villes jumelées.
13 - Julien Denormandie en Action Cœur de ville Saintes. Accueil des maires Villes jumelées.

«  Action cœur de ville »

Convention d'Opération de Revitalisation du Territoire

 

Le ministre chargé de la ville et du logement est à Saintes pour signer (en fait validation=)de la convention d'opération de révitalisation du territoire, en l'occurrence ici cela concerne notre ville, via le projet « Cœur de ville ».

après avoir parcouru la Charente maritime pour différentes signatures et inauguration, propres à sa charge de ministre en la matière, Julien Denormandie est arrivé à la salle des Jacobins où l'attendait un auditoire composé d'élus, de représentants de l'état, ainsi qu'un public saintais et bien sûr de représentants des partenaires dans cette opération lancée il y a un ans sous le nom de « Cœur de ville ».

C'est le maire de Saintes qui a ouvert le ban en rappelant différents points, sans vouloir revenir sur les détails et bienfaits de cette opération, voici des extraits de ces propos...

« Aujourd'hui nous validons cette opération de revalorisation du territoire »

« Nous avons une ville représentative des villes moyennes »

« Nous avons un patrimoine surdimensionné par rapport à nos moyens ainsi l'aide de l'état et des partenaires financiers nous seront indispensables. Monsieur le Ministre je voulais vous faire passer le message, précisant que tous les services de l'état nous accompagnent et facilite la ville dans la réalisation des projets »

Après la prise de parole de Jean-Philippe Machon c'est le moment vidéo avec des explications de Pierre Décamp, administratif en charge du programme, projet ambitieux que nous découvrons sur l'écran, semblant très suivi par Julien Delanormandie, qui, tant bien que mal, doit aussi découvrir notre patrimoine avec toutes les améliorations qui y seront apportées avec « Cœur de ville ».

Il est évident que la C.D.A est aussi impactée, comme le prouve le suivant qui prend le micro, Jean-Claude Classique, président de cette communauté d'agglomération.

« Sur ces actions de ville, belles opérations au programme, certaines sont déjà lancées, ainsi notre emménagement dans d'anciennes structures de la rive droite (Crédit agricole). C'est déjà sur ce premier point une implantation très salutaire pour cette rive de Saintes ».

Et bien sûr, avant le cocktail qui sera offert, en très simple expression, dans les jardins de l'hostellerie rue Mauny, monsieur le ministre va délivrer les satisfecits de l'opération, quelques instants avant la valse des parapheurs où sera cosignée la « Convention d'opération de revitalisation du territoire ».

« Il n'y a jamais de fatalité dans tout cela (Ndlr.. il veut certainement dire qu'il a fallu se battre) »

« Saintes sous-préfecture avait aussi été préfecture », ce qui est un bon-point pour la connaissance de notre territoire.

« Tous ces pôles de centralités dans notre territoire ont un rôle à jouer, c'est pour cela que nous avons lancé ces actions  Cœur de ville , il y a deux ans, puis va s'ensuivre le « Loto du patrimoine ». Certes la problématique n'est pas la même mais il y a une forte conjugaison, aussi ces propos de Julien Denormandie sont très complémentaires. Mais d'autres propos peuvent aussi retenir notre attention...

« Il y a la ville et bien d'autres pavillons en périphérie, mais comme on peut le deviner ils ne représentent pas notre identité, tel cet ancien couvent dans lequel nous sommes réunis ».

« J'arrive de Rochefort, là-bas il y a des acteurs, rencontrés pour certains, qui n'interviennent pas ici et aussi vice-versa »

« Nous sommes réunis autour de ce projet pour le faire avancer ensemble. On peut ainsi citer le site St Louis, il était en attente depuis 12 ans, nous ne pouvions attendre plus »

Bien sûr cerise sur le gâteau, en revenant sur le « Loto du Patrimoine », nous aurons la visite de Stéphane Bern, venue annoncée dans les propos du ministre. Toujours dans les bonnes nouvelles, ou les pas en avant, le président de la république « demande » que des permanences soient tenues pour recueillir les revendications des élus, le ministre ajoutant qu'ils persévèrent dans ce sens.

Alors que le ministre quitte les lieux on apprend ainsi que notre « cagouille » locale serait devenue, de par la voix du président... une « carabistouille », voilà notre emblème devenue nationale, à l'instar du coq « Maurice » qui va défrayer les chronique.. suivez l'actualité judiciaire sur notre région.

Enfin en se dirigeant vers le vin d'honneur et en « intime » le ministre a confié à Culture-Histoire que sa famille était originaire d'Angoulême, il lui a alors été répondu que celle de l'auteur de Culture-Histoire y avait été implantée à une époque.

Un « gars » de chez-nous, et là-haut, cela peut toujours faire ouvrir des portes....

 

 

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx  xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx  xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx  Pendant ce temps, à quelques-pas de là, avait lieu le lancement du " Festival des Saintais ". Lancé à l'initiative de la ville de Saintes et des commerçants du centre ville, ce festival, intra-muros, a connu un vif succès.  Tout avait commencé par " Les siestes sonores ".... et juisqu'à tard dans la nuit le tout s'est terminé par un concert spécialisé sous les étoiles... mais encore avec le casque.
xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx  xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx  xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx  Pendant ce temps, à quelques-pas de là, avait lieu le lancement du " Festival des Saintais ". Lancé à l'initiative de la ville de Saintes et des commerçants du centre ville, ce festival, intra-muros, a connu un vif succès.  Tout avait commencé par " Les siestes sonores ".... et juisqu'à tard dans la nuit le tout s'est terminé par un concert spécialisé sous les étoiles... mais encore avec le casque.
xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx  xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx  xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx  Pendant ce temps, à quelques-pas de là, avait lieu le lancement du " Festival des Saintais ". Lancé à l'initiative de la ville de Saintes et des commerçants du centre ville, ce festival, intra-muros, a connu un vif succès.  Tout avait commencé par " Les siestes sonores ".... et juisqu'à tard dans la nuit le tout s'est terminé par un concert spécialisé sous les étoiles... mais encore avec le casque.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx Pendant ce temps, à quelques-pas de là, avait lieu le lancement du " Festival des Saintais ". Lancé à l'initiative de la ville de Saintes et des commerçants du centre ville, ce festival, intra-muros, a connu un vif succès. Tout avait commencé par " Les siestes sonores ".... et juisqu'à tard dans la nuit le tout s'est terminé par un concert spécialisé sous les étoiles... mais encore avec le casque.

13 - Julien Denormandie en Action Cœur de ville Saintes. Accueil des maires Villes jumelées.

Voir les commentaires

9 - Archéologie et le Picton honorant St Eutrope et ses pierres vivantes. Investigations en sous-sol à Saintes.

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Investigations dans le sous-sol de Saintes,

via les caves reconnues et connues

 

Un instrument / sonde éphémère

A plus de quatre mètres par un ancien conduit ou aération.... !
A plus de quatre mètres par un ancien conduit ou aération.... !
A plus de quatre mètres par un ancien conduit ou aération.... !

A plus de quatre mètres par un ancien conduit ou aération.... !

" Le Picton - Patrimoine & Culture "

Poitou-Charentes

9 - Archéologie et le Picton honorant St Eutrope et ses pierres vivantes. Investigations en sous-sol à Saintes.

Le P.C.R semble une abréviation bien barbare, mais ce serait presque le cas de le dire puisque cela signifie Projets Collectifs de Recherche, de ce fait nous sommes à la périphérie des mondes dits barbares dans l'antiquité.

Réunis dans la basilique St Eutrope, autrefois prieuré dépendant de l'ordre de Cluny, des passionnés ont écouté Christian Gensbeitel (Maître de conférence à l'université Bordeaux Montaigne), ainsi que Muriel Perrin (Directrice du service Ville d'art et d'histoire de la ville de Saintes), entourant ainsi Marie-Pierre Baudry, rédactrice en chef de fabuleux carnets / livres, en fait une éminente revue régionale en matière de notre patrimoine.

Nous aurons ainsi appris, pour ceux qui l'ignoreraient, que l'ordre de Cluny, à qui nous devons ce bel édifice cultuel de St Eutrope, est le plus important en Europe dans ces siècles passées. Mais il a surtout été question de présenter l'histoire et les découvertes récentes sur ce site majeur pour Saintes et la Saintonge, avec un rayonnement national.

Il y a de grands projets, connaissant déjà celui de la municipalité, et on ne peut que confirmer qu'il faut bien connaître et découvrir toujours un peu plus les secrets de construction et architecturaux de cet édifice. En effet c'est indispensable avant toute rénovation, restauration, de pouvoir s'appuyer sur un historique solide.

Christain Gensbeitel a précisé que ce bilan se situe à mi-parcours des diverses investigations, dont celle très importantes qui ont eu lieu en 2018 sur le parvis, emplacement de l'église avancée sur la place. Premières investigations fructueuses, comme vous pourrez le découvrir sur la revue de Marie-Pierre Baudry, sur «  Le Picton – Culture & Patrimoine en Poitou-Charentes » (N° 256 – Juillet & Août 2019).

Nous retiendrons, avant la prochaine rencontre fixée en 2020 à laquelle sera convié un large public, quelques particularités et révélations de cette rencontre de ce 8 juillet....

Beaucoup de questions se posent encore sur ce monastère clunisien dans ses origines, alors...

- Un étudiant (doctorat) va procéder au relevé de toutes les marques sur l'ensemble de la structure de pierre, révélant ainsi de nombreux détails qui vont aider à comprendre la construction, voir dater les différents chantiers. Ils ont été nombreux depuis la première petite chapelle dédiée à St Eutrope.

- Les chercheurs, historiens, les bâtiments de France en total accord avec la DRAC réfléchissent aussi à retrouver une nouvelle descente vers la crypte en se trouvant dans l'axe même de l'église, sans prendre ce virage à l'équerre, actuel, que nous utilisons pour y descendre.

- Il va falloir et c'est urgent consolider, rénover la façade nord de la crypte, c'est nécessaire car actuellement toutes les pierres se dégradent, on ne pourra bientôt plus rien lire et surtout cela met la structure en danger. C'est programmer pour bientôt.

- Un cadeau. Cet été un archéologue s'offre de venir gratuitement pour travailler trois ou quatre jour sur la partie herbeuse située entre la rue St Eutrope et justement la façade nord de la crypte, il y a une structure circulaire qui était encore visible sur une lithographie de Benoist vers 1850.

- Un secret d'histoire.... ouverture du sarcophage de St Eutrope ! Utile, vers une vérité en utilisant des moyens d'investigations modernes, tout en sachant que des inventaires existent et ont été réalisés au moins à deux reprises au cours de translation des restes ou / et du sarcophage. Mais ce « Secret d'histoire » n'engage que l'auteur de Culture-Histoire.

On peut conclure en vous recommandant la revue « Le picton » et sur une précision d'un érudit local....

« C'est un édifice autant gothique que roman » Père Yves Blomme, historien, ancien curé de Saintes.

9 - Archéologie et le Picton honorant St Eutrope et ses pierres vivantes. Investigations en sous-sol à Saintes.
9 - Archéologie et le Picton honorant St Eutrope et ses pierres vivantes. Investigations en sous-sol à Saintes.

Voir les commentaires

7 - Votre agenda - Solenn pélerin de St Jacques à St Eutrope. Abbaye et un carreau mystérieux.

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

" Solenn "

Pèlerin en route vers St Jacques de Compostelle

Le hasard fait bien les choses, ayant appris hier qu'il y aurait eu une cache ou un départ de souterrain dans la crypte St Eutrope (église basse) je me trouvais en investigations historiques (sans fouille ou creusement) quand j'ai rencontré une dame qui prenait des photos dans une pénombre relative de la crypte. Etant un ardent défenseur de St Eutrope et de sa compagne Eustelle, je ne pu m'empêcher de raconter ce lieu que je connais très bien.

Bien sûr j'ai voulu en savoir plus sur le parcours de la marcheuse vers St Jacques.

Et comme promis à " Solenn " je mets en ligne le sarcophage de St Eutrope au moment de sa découverte, tel qu'il se trouvait vers 1843.

Et comme promis à " Solenn " je mets en ligne le sarcophage de St Eutrope au moment de sa découverte, tel qu'il se trouvait vers 1843.

Solenn est originaire de Rennes, mais elle vit à Londres. C'est au cours d'un voyage en Inde, après avoir entendu trois personnes qui parlaient de ce lieu de pélerinage qu'elle a eu le déclic. Partie du Mont St Michel voici un mois Solenn pense être arrivée au but de ce parcours dans un mois et demi ou deux mois. Pourquoi ce pélerinage vers St Jacques..... " C'est une démarche spirituelle et aussi une pause dans ma vie, je dois me retrouver... " Et les difficultés du chemin du pélerin..... " Il n'y a pas de problèmes graves si ce n'est un resssenti dans le dos et parfois les pieds qui souffrent ". Merci Solenn et je vous souhaite de belles rencontres sur ce chemin qui est très fréquenté depuis le moyen-âge. Bien sûr ici à St Eutrope pensez surtout à faire tamponner votre crédential au refuge jacquaire. Et au retour peut-être un nouvel arrêt sur Saintes pour découvrir notre ville, placée depuis les premiers siècles sous la protection de l'apôtre des Santons.

Solenn est originaire de Rennes, mais elle vit à Londres. C'est au cours d'un voyage en Inde, après avoir entendu trois personnes qui parlaient de ce lieu de pélerinage qu'elle a eu le déclic. Partie du Mont St Michel voici un mois Solenn pense être arrivée au but de ce parcours dans un mois et demi ou deux mois. Pourquoi ce pélerinage vers St Jacques..... " C'est une démarche spirituelle et aussi une pause dans ma vie, je dois me retrouver... " Et les difficultés du chemin du pélerin..... " Il n'y a pas de problèmes graves si ce n'est un resssenti dans le dos et parfois les pieds qui souffrent ". Merci Solenn et je vous souhaite de belles rencontres sur ce chemin qui est très fréquenté depuis le moyen-âge. Bien sûr ici à St Eutrope pensez surtout à faire tamponner votre crédential au refuge jacquaire. Et au retour peut-être un nouvel arrêt sur Saintes pour découvrir notre ville, placée depuis les premiers siècles sous la protection de l'apôtre des Santons.

Abbaye aux Dames

On croyait la connaître par cœur et pourtant….

En effet dans la nef, au pied du beau passage qui mène à la sacristie, via le transept nord, des fragments d'anciens carreaux. Il y a de fortes chances pour qu'ils datent d'avant la rénovation des temps modernes, donc ils ont connu les abbesses de Saintes. 

7 - Votre agenda - Solenn pélerin de St Jacques à St Eutrope.  Abbaye et un carreau mystérieux.

Pour votre agenda… 

Nieul les Saintes et son château du 15ième...

Saintes et son 14 juillet

7 - Votre agenda - Solenn pélerin de St Jacques à St Eutrope.  Abbaye et un carreau mystérieux.
7 - Votre agenda - Solenn pélerin de St Jacques à St Eutrope.  Abbaye et un carreau mystérieux.

Voir les commentaires

6 - Artiste albanais Espace Korçé Saintes. Enkeledj Zonja.

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Rencontre avec un artiste, qui a connu ce monde d'Albanie, son pays qui fut le monde du «  silence » et qui voit son pays s'ouvrir au monde, mais reste-t-il quelque-chose de ce temps de sa jeunesse où il avait été « pionnier »... ! Avec ses pinceaux et ses crayons il respire à fond l'air de l'hexagone.

Il est le mieux placé pour se positionner du fait de son art....

Nous accueillons Enkeledj Zonja.

 

6 - Artiste albanais Espace  Korçé Saintes. Enkeledj Zonja.
6 - Artiste albanais Espace  Korçé Saintes. Enkeledj Zonja.

Quelle est votre position par rapport à la nouvelle vie en Albanie ?

« Un peu le chaos depuis le départ de Enver Hoxha , ceci pendant vingt ans mais depuis huit ans il se passe plein de choses et on va vers un renouveau, avec aussi un mélange de ce qui existant dans le passé. Il y a encore une certaine nostalgie mais la jeunesse veut le changement »

Pourquoi ce désir de peindre et de dessiner ?

« Je n'ai jamais cru que je serais un artiste peintre, en effet adolescent j'étais passionné de sport. Mais intuitivement est venu en moi ce désir de créer et de faire de l'art, avant je dessinais mais sans but. J'ai eu le déclic vers mes 20 ans. Actuellement j'enseigne dans une académie et je peins, ce qui assure ma subsistance »

Les premières créations, peintures, tableaux.. ?

« Actuellement je suis dans les dessins représentés ici, mais je dessine réalise aussi des tableaux plus grands, ainsi je suis sur une série de grands formats, peints, des mélanges sur des thèmes de l'évolution. C'est un peu sur des idées darwinienne (Évolution selon Darwin). Mais j'ai aussi pris mes bases en observant les grands artistes, certes contemporains mais aussi du passé »

Pourquoi ces dessins miniatures semblant être un terrible secret voulant demeurer dans un silence anonyme... ?

« Rien de spécifique, pas spécialement le thème. Le sujet lui-même a plus à voir avec mon enfance, mais sans complexe et je m'en sens totalement innocent. Il n'y a aucune connexion émotionnelle avec ses symboles »

Obsession de cette vision de St Thomas, via votre père sur la vidéo présentée ici en boucle.... ?

« J'ai eu une discussion avec mon père, comme deux mondes qui s'affrontaient. Pour ce St Thomas où l'on voit la scène du doigt mis dans la blessure (comme celle du Christ) c'est venu comme par hasard sans trop y réfléchir. Cette idée m'est aussi venu de mes voyages, de la découverte du monde extérieur, comme deux mondes qui ne se comprennent pas. Cette scène est une approche d'un vécu par rapport à aujourd'hui »

Je crois que vous vivez à Tirana en Albanie, on a bien vu le parcours de vos expositions, mais êtes vous très connu en dehors de vos frontières.. ?

« Oui j'ai une reconnaissance internationale dans le domaine de la peinture ».

Nul doute, nous nous n'avons que trop entendu le silence des albanais, aussi ce fut un vrai plaisir que de découvrir votre ouverture, certes via vos créations mais aussi du fait de l'homme que vous êtes. Merci et à bientôt.

 

Visible: espace " Korçé " et galerie " Instant' Art "

Visible: espace " Korçé " et galerie " Instant' Art "

6 - Artiste albanais Espace  Korçé Saintes. Enkeledj Zonja.

Voir les commentaires