Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

16 - Mes investigations historiques au Fort-Boyard... marques lapidaires

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Fort-Boyard

En zodiac et en bateau avec les travailleurs du fort...

Extraits d'une belle journée,

mais qui aurait pu mal se terminer car dans les jours avant

la passerelle avait été emmené par la tempête….

C'était en 1998... à la recherche des inscriptions lapidaires du fort... notre pyramide de l'océan.
C'était en 1998... à la recherche des inscriptions lapidaires du fort... notre pyramide de l'océan.
C'était en 1998... à la recherche des inscriptions lapidaires du fort... notre pyramide de l'océan.

C'était en 1998... à la recherche des inscriptions lapidaires du fort... notre pyramide de l'océan.

Merci à Philippe Marchand, ancien député et ministre de l'intérieur qui m'avait permis d'en obtenir les clefs...
Merci à Philippe Marchand, ancien député et ministre de l'intérieur qui m'avait permis d'en obtenir les clefs...

Merci à Philippe Marchand, ancien député et ministre de l'intérieur qui m'avait permis d'en obtenir les clefs...

Heureux qui comme moi fit un beau voyage.... bien sûr en ne rapportant qu'une dizaine d'inscriptions lapidaires, avec une belle visite, de bas en haut, en prime. Prochaine expédition.. les vestiges du château de Philippe Auguste sous le Louvre... les clefs je les avais eues par un autre homme... premier ministre, mais c'est une autre histoire.
Heureux qui comme moi fit un beau voyage.... bien sûr en ne rapportant qu'une dizaine d'inscriptions lapidaires, avec une belle visite, de bas en haut, en prime. Prochaine expédition.. les vestiges du château de Philippe Auguste sous le Louvre... les clefs je les avais eues par un autre homme... premier ministre, mais c'est une autre histoire.
Heureux qui comme moi fit un beau voyage.... bien sûr en ne rapportant qu'une dizaine d'inscriptions lapidaires, avec une belle visite, de bas en haut, en prime. Prochaine expédition.. les vestiges du château de Philippe Auguste sous le Louvre... les clefs je les avais eues par un autre homme... premier ministre, mais c'est une autre histoire.

Heureux qui comme moi fit un beau voyage.... bien sûr en ne rapportant qu'une dizaine d'inscriptions lapidaires, avec une belle visite, de bas en haut, en prime. Prochaine expédition.. les vestiges du château de Philippe Auguste sous le Louvre... les clefs je les avais eues par un autre homme... premier ministre, mais c'est une autre histoire.

Voir les commentaires

15 - Autrefois... les hommes, avec leurs chevaux: Traçabilité en ville... Et Notre Dame au bourdon

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Dans les temps anciens, il y avait des hommes,

avec d'autres moyens de déplacement.

Les chevaux en étaient souvent les vecteurs,

alors que reste-t-il de ce temps,

révolu mais pas si loin….?

" Les anneaux "

Puis on découvre en certains lieux, toujours le long de nos murs, ici c'est à Saintes, des indications précieuses quand ces anneaux ont été conservés, pas spécialement volontairement, mais tout simplement qu'ils ont été délaissés.
Puis on découvre en certains lieux, toujours le long de nos murs, ici c'est à Saintes, des indications précieuses quand ces anneaux ont été conservés, pas spécialement volontairement, mais tout simplement qu'ils ont été délaissés.
Puis on découvre en certains lieux, toujours le long de nos murs, ici c'est à Saintes, des indications précieuses quand ces anneaux ont été conservés, pas spécialement volontairement, mais tout simplement qu'ils ont été délaissés.
Puis on découvre en certains lieux, toujours le long de nos murs, ici c'est à Saintes, des indications précieuses quand ces anneaux ont été conservés, pas spécialement volontairement, mais tout simplement qu'ils ont été délaissés.
Puis on découvre en certains lieux, toujours le long de nos murs, ici c'est à Saintes, des indications précieuses quand ces anneaux ont été conservés, pas spécialement volontairement, mais tout simplement qu'ils ont été délaissés.
Puis on découvre en certains lieux, toujours le long de nos murs, ici c'est à Saintes, des indications précieuses quand ces anneaux ont été conservés, pas spécialement volontairement, mais tout simplement qu'ils ont été délaissés.

Puis on découvre en certains lieux, toujours le long de nos murs, ici c'est à Saintes, des indications précieuses quand ces anneaux ont été conservés, pas spécialement volontairement, mais tout simplement qu'ils ont été délaissés.

En effet, ici l'anneau de l'école de chirurgie, là le passage vers l'ancienne caserne pour les chevaux des militaires, enfin des officiers, c'est à la caserne Taillebourg. Enfin, ci-dessous, en bordure de Charente, pour l'accrochage de gros bateaux.
En effet, ici l'anneau de l'école de chirurgie, là le passage vers l'ancienne caserne pour les chevaux des militaires, enfin des officiers, c'est à la caserne Taillebourg. Enfin, ci-dessous, en bordure de Charente, pour l'accrochage de gros bateaux.
En effet, ici l'anneau de l'école de chirurgie, là le passage vers l'ancienne caserne pour les chevaux des militaires, enfin des officiers, c'est à la caserne Taillebourg. Enfin, ci-dessous, en bordure de Charente, pour l'accrochage de gros bateaux.
En effet, ici l'anneau de l'école de chirurgie, là le passage vers l'ancienne caserne pour les chevaux des militaires, enfin des officiers, c'est à la caserne Taillebourg. Enfin, ci-dessous, en bordure de Charente, pour l'accrochage de gros bateaux.

En effet, ici l'anneau de l'école de chirurgie, là le passage vers l'ancienne caserne pour les chevaux des militaires, enfin des officiers, c'est à la caserne Taillebourg. Enfin, ci-dessous, en bordure de Charente, pour l'accrochage de gros bateaux.

Comme aurait dit un certyain Roy de France... " Sur le plus beau fleuve de mon royaume... " Il avait eu fort raison car nos colonisateurs romains avaient bien compris l'intérêt de ce fleuve qui ouvrait le monde intérieur vers l'océan.

Comme aurait dit un certyain Roy de France... " Sur le plus beau fleuve de mon royaume... " Il avait eu fort raison car nos colonisateurs romains avaient bien compris l'intérêt de ce fleuve qui ouvrait le monde intérieur vers l'océan.

En HOMMAGE et pour encourager nos soignants et nos sauveteurs, UNIS CONTRE le COVID 19, le bourdon de Notre Dame de Paris, sinistrée elle aussi voici un an, a tinté à 20 h 00 et un peu plus. Nous avons vibré avec elle….. Le COMBAT continue… mais en PROTECTION TOTALE. NOUS RESTONS CHEZ NOUS SI NOUS N'AVONS RIEN à faire dehors. 

15 - Autrefois... les hommes, avec leurs chevaux: Traçabilité en ville... Et Notre Dame au bourdon
15 - Autrefois... les hommes, avec leurs chevaux: Traçabilité en ville... Et Notre Dame au bourdon
15 - Autrefois... les hommes, avec leurs chevaux: Traçabilité en ville... Et Notre Dame au bourdon

Voir les commentaires

13 - Nous sommes observés... Gargouilles et modillons témoigneront....

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Les témoins silencieux

On peut lire leur stupeur figée….

" Gargouilles et modillons "

Tous ces êtres de pierre, quand nous sommes éveillés, semblent nous parler, peut-être le font-ils quand nous dormons... ces instants, de paix pour eux, où ils peuvent à leur tour s'éveiller....
Tous ces êtres de pierre, quand nous sommes éveillés, semblent nous parler, peut-être le font-ils quand nous dormons... ces instants, de paix pour eux, où ils peuvent à leur tour s'éveiller....
Tous ces êtres de pierre, quand nous sommes éveillés, semblent nous parler, peut-être le font-ils quand nous dormons... ces instants, de paix pour eux, où ils peuvent à leur tour s'éveiller....
Tous ces êtres de pierre, quand nous sommes éveillés, semblent nous parler, peut-être le font-ils quand nous dormons... ces instants, de paix pour eux, où ils peuvent à leur tour s'éveiller....
Tous ces êtres de pierre, quand nous sommes éveillés, semblent nous parler, peut-être le font-ils quand nous dormons... ces instants, de paix pour eux, où ils peuvent à leur tour s'éveiller....
Tous ces êtres de pierre, quand nous sommes éveillés, semblent nous parler, peut-être le font-ils quand nous dormons... ces instants, de paix pour eux, où ils peuvent à leur tour s'éveiller....
Tous ces êtres de pierre, quand nous sommes éveillés, semblent nous parler, peut-être le font-ils quand nous dormons... ces instants, de paix pour eux, où ils peuvent à leur tour s'éveiller....
Tous ces êtres de pierre, quand nous sommes éveillés, semblent nous parler, peut-être le font-ils quand nous dormons... ces instants, de paix pour eux, où ils peuvent à leur tour s'éveiller....
Tous ces êtres de pierre, quand nous sommes éveillés, semblent nous parler, peut-être le font-ils quand nous dormons... ces instants, de paix pour eux, où ils peuvent à leur tour s'éveiller....
Tous ces êtres de pierre, quand nous sommes éveillés, semblent nous parler, peut-être le font-ils quand nous dormons... ces instants, de paix pour eux, où ils peuvent à leur tour s'éveiller....
Tous ces êtres de pierre, quand nous sommes éveillés, semblent nous parler, peut-être le font-ils quand nous dormons... ces instants, de paix pour eux, où ils peuvent à leur tour s'éveiller....
Tous ces êtres de pierre, quand nous sommes éveillés, semblent nous parler, peut-être le font-ils quand nous dormons... ces instants, de paix pour eux, où ils peuvent à leur tour s'éveiller....

Tous ces êtres de pierre, quand nous sommes éveillés, semblent nous parler, peut-être le font-ils quand nous dormons... ces instants, de paix pour eux, où ils peuvent à leur tour s'éveiller....

Depuis la nuit des temps, enfin de notre temps, de nombnrex édifices religieux de Saintes ont été transformés, ont été détruits par le temps ou du fait des hommes, mais parfois surpris dans nos jardins. Ici vous découvrez un modillon se retrouvant dans la base d'un mur séparatif entre deux propriétés.... De quelle église de Saintes.. St Vivien, St Trojan, St Saloine.... qui sait...!
Depuis la nuit des temps, enfin de notre temps, de nombnrex édifices religieux de Saintes ont été transformés, ont été détruits par le temps ou du fait des hommes, mais parfois surpris dans nos jardins. Ici vous découvrez un modillon se retrouvant dans la base d'un mur séparatif entre deux propriétés.... De quelle église de Saintes.. St Vivien, St Trojan, St Saloine.... qui sait...!

Depuis la nuit des temps, enfin de notre temps, de nombnrex édifices religieux de Saintes ont été transformés, ont été détruits par le temps ou du fait des hommes, mais parfois surpris dans nos jardins. Ici vous découvrez un modillon se retrouvant dans la base d'un mur séparatif entre deux propriétés.... De quelle église de Saintes.. St Vivien, St Trojan, St Saloine.... qui sait...!

13 - Nous sommes observés... Gargouilles et modillons témoigneront....
13 - Nous sommes observés... Gargouilles et modillons témoigneront....

Voir les commentaires

12 - Les cloches de Saintes.... avec la seule rescapée des temps anciens.

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Au temps de Pâques

Les cloches sont d'actualité

Nous vous présentons celles de Saintes

" St Eutrope, St Pallais, St Pierre, St Vivien "

Dans l'ordre.. St Eutrope (vue avec le branlant), St Pallais, St Pierre (vue par dessus dans son beffroi), puis à St Pierre l'orifice pour monter les cloches et les anciens passages des cloches, St Vivien en trois photos. Mais nous avons aussi le plaisir de vous montrer la montée d'une cloche restaurée dans le clocher St Eutrope, en 2015.
Dans l'ordre.. St Eutrope (vue avec le branlant), St Pallais, St Pierre (vue par dessus dans son beffroi), puis à St Pierre l'orifice pour monter les cloches et les anciens passages des cloches, St Vivien en trois photos. Mais nous avons aussi le plaisir de vous montrer la montée d'une cloche restaurée dans le clocher St Eutrope, en 2015.
Dans l'ordre.. St Eutrope (vue avec le branlant), St Pallais, St Pierre (vue par dessus dans son beffroi), puis à St Pierre l'orifice pour monter les cloches et les anciens passages des cloches, St Vivien en trois photos. Mais nous avons aussi le plaisir de vous montrer la montée d'une cloche restaurée dans le clocher St Eutrope, en 2015.
Dans l'ordre.. St Eutrope (vue avec le branlant), St Pallais, St Pierre (vue par dessus dans son beffroi), puis à St Pierre l'orifice pour monter les cloches et les anciens passages des cloches, St Vivien en trois photos. Mais nous avons aussi le plaisir de vous montrer la montée d'une cloche restaurée dans le clocher St Eutrope, en 2015.
Dans l'ordre.. St Eutrope (vue avec le branlant), St Pallais, St Pierre (vue par dessus dans son beffroi), puis à St Pierre l'orifice pour monter les cloches et les anciens passages des cloches, St Vivien en trois photos. Mais nous avons aussi le plaisir de vous montrer la montée d'une cloche restaurée dans le clocher St Eutrope, en 2015.
Dans l'ordre.. St Eutrope (vue avec le branlant), St Pallais, St Pierre (vue par dessus dans son beffroi), puis à St Pierre l'orifice pour monter les cloches et les anciens passages des cloches, St Vivien en trois photos. Mais nous avons aussi le plaisir de vous montrer la montée d'une cloche restaurée dans le clocher St Eutrope, en 2015.
Dans l'ordre.. St Eutrope (vue avec le branlant), St Pallais, St Pierre (vue par dessus dans son beffroi), puis à St Pierre l'orifice pour monter les cloches et les anciens passages des cloches, St Vivien en trois photos. Mais nous avons aussi le plaisir de vous montrer la montée d'une cloche restaurée dans le clocher St Eutrope, en 2015.

Dans l'ordre.. St Eutrope (vue avec le branlant), St Pallais, St Pierre (vue par dessus dans son beffroi), puis à St Pierre l'orifice pour monter les cloches et les anciens passages des cloches, St Vivien en trois photos. Mais nous avons aussi le plaisir de vous montrer la montée d'une cloche restaurée dans le clocher St Eutrope, en 2015.

Les églises de Saintes avaient perdu toutes leurs cloches à la révolution française, seule avait survécu, même aux guerres de religions, la cloche du beffroi de l'échevinage (Non détruite / fondue, pour raison stratégique): Visite guidée...
Les églises de Saintes avaient perdu toutes leurs cloches à la révolution française, seule avait survécu, même aux guerres de religions, la cloche du beffroi de l'échevinage (Non détruite / fondue, pour raison stratégique): Visite guidée...

Les églises de Saintes avaient perdu toutes leurs cloches à la révolution française, seule avait survécu, même aux guerres de religions, la cloche du beffroi de l'échevinage (Non détruite / fondue, pour raison stratégique): Visite guidée...

Et bien sûr une vue presque imprenable des clochers.. dommage il manque St Vivien.
Et bien sûr une vue presque imprenable des clochers.. dommage il manque St Vivien.
Et bien sûr une vue presque imprenable des clochers.. dommage il manque St Vivien.
Et bien sûr une vue presque imprenable des clochers.. dommage il manque St Vivien.

Et bien sûr une vue presque imprenable des clochers.. dommage il manque St Vivien.

Voir les commentaires

11 - Lys des marais, témoin de la Mémoire des Hommes.

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Le lys des marais

Témoin d'un grand fait de guerre

dans le ciel de Saintes

11 - Lys des marais, témoin de la Mémoire des Hommes.

   Tout avait commencé par des investigations sur le crash d'un chasseur allemand, ceci dans un champ de la commune de Plassay (17).

  En effet j'avais été amené sur ce terrain pour y retrouver un avion allemand « Messerschmitt 109 » et pour cela je devais amener des témoins au plus près du point de chute, par ailleurs extrêmement violente de cet appareil, puisque le pilote en avait aussi trouvé une mort autant foudroyante qu'atroce.

  Ainsi Mrs Fillollaud et Pacaud, des personnes de la région m'avaient emmené sur le point d'impact, autrefois un sacré entonnoir, mais de nos jours terre très rase et cultivée.

  Mais une simple fleur, le lys des marais, s'est aussi inscrite dans cette histoire.

  En effet selon ces témoins venus sur le site, peu de temps après le crash de l'avion et au vu des morceaux de chairs humaines éparpillés sur le sol et dans le cratère, nul doute qu'un homme était mort au fond du trou, alors des témoins avaient déposé des fleurs trouvées autour.... des « Lys des marais ».

  Ces humbles fleurs auraient pu en rester là, mais u cours des venues suivantes sur le site j'avais récupéré des lys des marais, et le 27 novembre 1994 je les ai plantés dans mon jardin. Depuis cette date, via la date du combat du 31 décembre 1943, j'ai toujours ces beaux lys dans mon jardin.

« Des témoins silencieux d'un fait de guerre, parmi tant d'autres ».

 

Sur le site du crash, les deux témoins précités. La pierre de la mémoire en bordure du champ. Marque de respect au cimetière de Berneuil où repose le corps du pilote allemand. Dans le groupe de personne, en bordure du champ, l'homme avec la toque noire est le colonel N. Lorentz, aviateur US qui avait abattu le " Me 109 " allemand.  Dans le champ deux chercheurs spécialisés sur les crashs d'avions de guerre, Philippe Morini et Michel Souris.
Sur le site du crash, les deux témoins précités. La pierre de la mémoire en bordure du champ. Marque de respect au cimetière de Berneuil où repose le corps du pilote allemand. Dans le groupe de personne, en bordure du champ, l'homme avec la toque noire est le colonel N. Lorentz, aviateur US qui avait abattu le " Me 109 " allemand.  Dans le champ deux chercheurs spécialisés sur les crashs d'avions de guerre, Philippe Morini et Michel Souris.
Sur le site du crash, les deux témoins précités. La pierre de la mémoire en bordure du champ. Marque de respect au cimetière de Berneuil où repose le corps du pilote allemand. Dans le groupe de personne, en bordure du champ, l'homme avec la toque noire est le colonel N. Lorentz, aviateur US qui avait abattu le " Me 109 " allemand.  Dans le champ deux chercheurs spécialisés sur les crashs d'avions de guerre, Philippe Morini et Michel Souris.
Sur le site du crash, les deux témoins précités. La pierre de la mémoire en bordure du champ. Marque de respect au cimetière de Berneuil où repose le corps du pilote allemand. Dans le groupe de personne, en bordure du champ, l'homme avec la toque noire est le colonel N. Lorentz, aviateur US qui avait abattu le " Me 109 " allemand.  Dans le champ deux chercheurs spécialisés sur les crashs d'avions de guerre, Philippe Morini et Michel Souris.
Sur le site du crash, les deux témoins précités. La pierre de la mémoire en bordure du champ. Marque de respect au cimetière de Berneuil où repose le corps du pilote allemand. Dans le groupe de personne, en bordure du champ, l'homme avec la toque noire est le colonel N. Lorentz, aviateur US qui avait abattu le " Me 109 " allemand.  Dans le champ deux chercheurs spécialisés sur les crashs d'avions de guerre, Philippe Morini et Michel Souris.

Sur le site du crash, les deux témoins précités. La pierre de la mémoire en bordure du champ. Marque de respect au cimetière de Berneuil où repose le corps du pilote allemand. Dans le groupe de personne, en bordure du champ, l'homme avec la toque noire est le colonel N. Lorentz, aviateur US qui avait abattu le " Me 109 " allemand. Dans le champ deux chercheurs spécialisés sur les crashs d'avions de guerre, Philippe Morini et Michel Souris.

Plassay 31 décembre 1943 – 16 novembre 2008

Bombardement de Cognac – Châteaubernard le 31 décembre 1943

*

Le 31 décembre 1943 dans le ciel de Saintonge.

 

Comme il en avait reçu l’ordre, Otto Kraft, âgé de 23 ans, sous-officier dans la Luftwaffe, avait décollé à bord de son chasseur Messerschmitt, et plusieurs avions de son groupe.

Leur mission était d’intercepter et d’abattre des appareils alliés qui venaient en mission de bombardement sur la base allemande de Cognac – Châteaubernard. Ces appareils alliés étaient des B 17 et ce 31 décembre pour 29 d’entre eux ce fut la dernière mission. Des aviateurs alliés vont mourir dans d’atroces circonstances sur les terres de Médis, Corme-royal, Echebrune, en ce qui concerne la Saintonge.

Ainsi ce 31 décembre, vers les 11 h 00 du matin Otto Kraft allait combattre le bombardier américain du Lieutenant Stanley Wainwright qui venait de survoler la ville de Saintes.

Alors qu’elle venait de bombarder la base allemande, l’escadrille avait repris la direction de l’Angleterre, se dirigeant vers l’océan atlantique. Mais des appareils avaient été touchés par la flak allemande et les chasseurs harcelaient sans arrêt ces proies devenues faciles.

C’est ainsi, alors qu’il tournait autour d’un de ces bombardiers en le mitraillant, l’avion du pilote allemand Otto Kraft avait été touché et il était tombé à grande vitesse sur la terre de Plassay. Le pilote trouvait une mort violente dans son avion qui venait de s’enfoncer à trois mètres de profondeur dans le champ. Mais avant d’être touché par les américains il avait eu le temps de faire exploser leur avion en plein ciel, tuant ainsi sept aviateurs alliés.

Dans le champ un immense cratère, métal, sang et chair étaient éparpillés, un chien emmenait des lambeaux de chair, l’avion brûlait et des explosions se faisaient entendre.

Les restes déchiquetés du corps d’Otto Kraft ont été ramenés quelques jours plus tard au cimetière de Cognac – Châteaubernard.

On peut supposer que cet aviateur, effectuant une mission en service commandé, avait combattu loyalement et que rien ne fait dire qu’il fut un criminel de guerre.

Mais ce combat aérien, avait entraîné cet aviateur allemand dans la mort, après avoir vu la mort de sept aviateurs américains, tout au moins pour ce combat.

Ainsi ce vendredi 31 décembre 1943, par une belle journée ensoleillée, certes froide, des aviateurs américains, allemands, mais de nombreux civils avaient connu les atrocités de la guerre.

Par la suite les familles de ces hommes, Américains et allemands, avaient appris, avec la douleur que l’on imagine, de la fin tragique de leurs parents ; ces militaires morts en combat régulier.

Puis comme de nombreux militaires allemands Otto Kraft a été inhumé dans ce cimetière militaire allemand sur la commune de Berneuil.

 

Le pilote allemand. Un projet pour la " Pierre de la mémoire ". Sud Ouest et un article sur cette recherche.
Le pilote allemand. Un projet pour la " Pierre de la mémoire ". Sud Ouest et un article sur cette recherche.
Le pilote allemand. Un projet pour la " Pierre de la mémoire ". Sud Ouest et un article sur cette recherche.
Le pilote allemand. Un projet pour la " Pierre de la mémoire ". Sud Ouest et un article sur cette recherche.

Le pilote allemand. Un projet pour la " Pierre de la mémoire ". Sud Ouest et un article sur cette recherche.

Le " Lys des marais " dans mon jardin.
Le " Lys des marais " dans mon jardin.

Le " Lys des marais " dans mon jardin.

Voir les commentaires

10 - La belle histoire d'une humble rose

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Quand une rose marque notre vie

Une belle histoire à la forte et agréable senteur,

avec un parfum d'humanité.

Un jour, il y a une quinzaine d'années, je visitais des personnes âgées en EPAHD, là dans un ascenceur j'ai croisé une dame qui portait une rose... sans l'avoir approchée de trop près j'avais vite été envoûté par le parfum et la beauté de cette fleur rose. Alors que je quittais cet établissement (Les petites sœurs de pauvres, de Saintes), je décidais brusquement de retourner sur mes pas. Ainsi après une petite enquète rapide j'avais pu localiser la chambre la la résidente qui avait eu droit à ce cadeau fleuri. M'empressant de voir cette dame et sa fleur, j'avais même été autorisé à faire une photo......

Un jour, il y a une quinzaine d'années, je visitais des personnes âgées en EPAHD, là dans un ascenceur j'ai croisé une dame qui portait une rose... sans l'avoir approchée de trop près j'avais vite été envoûté par le parfum et la beauté de cette fleur rose. Alors que je quittais cet établissement (Les petites sœurs de pauvres, de Saintes), je décidais brusquement de retourner sur mes pas. Ainsi après une petite enquète rapide j'avais pu localiser la chambre la la résidente qui avait eu droit à ce cadeau fleuri. M'empressant de voir cette dame et sa fleur, j'avais même été autorisé à faire une photo......

Mais les années passant, il y eu une suite, ceci après le décès de mes parents et de la vente de leur maison et jardin (Quartier St Pallais - Saintes). La maison vendue, j'avais remarqué le beau rosier de mes parents, aussi je pensais bien que cela n'avait pas été inscrit sur l'acte de vente. Aussi j'ai transplanté ce rosier dans mon jardin actuel, sans savoir au cours de l'opération, que j'aurais une belle surprise. C'est ainsi que chaque année, j'ai le bonheur de découvrir de nombreuses roses s'épanouir devant ma façade de maison, mais surtout qu'elles m'offrent leur magnifique parfum, qui sais si bien envahir le sens de l'odorat. Merci à l'inconnue de l'ascenceur, merci à la résidente (la rose est photographiée dans sa chambre), et bien sûr à mes chers parents.

Mais les années passant, il y eu une suite, ceci après le décès de mes parents et de la vente de leur maison et jardin (Quartier St Pallais - Saintes). La maison vendue, j'avais remarqué le beau rosier de mes parents, aussi je pensais bien que cela n'avait pas été inscrit sur l'acte de vente. Aussi j'ai transplanté ce rosier dans mon jardin actuel, sans savoir au cours de l'opération, que j'aurais une belle surprise. C'est ainsi que chaque année, j'ai le bonheur de découvrir de nombreuses roses s'épanouir devant ma façade de maison, mais surtout qu'elles m'offrent leur magnifique parfum, qui sais si bien envahir le sens de l'odorat. Merci à l'inconnue de l'ascenceur, merci à la résidente (la rose est photographiée dans sa chambre), et bien sûr à mes chers parents.

Ue fameuse chanson du film clamait... " Pour l'amour d'une rose qui pleure... offrant au ciel son cœur blessé... " Enfin ici aucune blessure, surtout que la rose est l'amie et la complice de l'amour.
Ue fameuse chanson du film clamait... " Pour l'amour d'une rose qui pleure... offrant au ciel son cœur blessé... " Enfin ici aucune blessure, surtout que la rose est l'amie et la complice de l'amour.

Ue fameuse chanson du film clamait... " Pour l'amour d'une rose qui pleure... offrant au ciel son cœur blessé... " Enfin ici aucune blessure, surtout que la rose est l'amie et la complice de l'amour.

Voir les commentaires

9 - Le paradoxe de l'érable - appel du maire pour les masques COVI19

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Le paradoxe de l'érable

Appel du maire de Saintes.. " Les masques "

 

9 - Le paradoxe de l'érable - appel du maire pour les masques COVI19
" Le paradoxe de l'érable ", mais aussi l'histoire d'une erreur, que ce soit les plantes ou les humains déracinés, cela se complique souvent. Mais avant le paradoxe, l'histoire...
" Un jour de juillet 1990 en voyage familial, nous avons été tentés de ramener des Alpes " Autrans - Isère " une petite plante de quelques centimètres, aussi elle avait fait le parcours.. Autrans - -> Saintes dans un pot de yaourt.
elle a été plantée, au mauvaise endroit, et 30 ans plus tard… c'est un arbre de 10 mètres de haut et de 1 m 15 de périmètre.. avec des racines très destructrices…. écoulement d'eau cassé et aussi risque pour un bâtiment proche… Il va falloir trouver une solution.
Le paradoxe les graines de cet arbre sont deux par deux, quand il  en une seule elle tourne comme un bel hélicoptère… Je croyais que c'était pour évoluer et se poser plus loin au grès des courants ascendants et montants, mais ce ne peut-être spécialement le cas…. car au sol elles sont encore attachées et ne peuvent pas tournoyer… Voilà, c'était el paradoxe de l'érable et sa curieuse technologie.. pas spécialement justifiée.
Si vous avez la réponse…! Merci.
La photo (de ce jour) représente les deux seules graines que j'ai récupérées au pied et bien sûr en fâcheuse état.
Moralité.. le déplacement des plantes, des populations, ce n'est pas si simple que cela. Il faut bien penser à tout.
Moralité.. le déplacement des plantes, des populations, ce n'est pas si simple que cela. Il faut bien penser à tout.
Moralité.. le déplacement des plantes, des populations, ce n'est pas si simple que cela. Il faut bien penser à tout.
Moralité.. le déplacement des plantes, des populations, ce n'est pas si simple que cela. Il faut bien penser à tout.
Moralité.. le déplacement des plantes, des populations, ce n'est pas si simple que cela. Il faut bien penser à tout.

Moralité.. le déplacement des plantes, des populations, ce n'est pas si simple que cela. Il faut bien penser à tout.

Il faut tout prévoir, car quand on ne sait pas il faut tours se renseigner malheureusement un VIRUS invasif nous touche de plein fouet. Le maire de Saintes lance un appel pour la fabrication des MASQUES.

Il faut tout prévoir, car quand on ne sait pas il faut tours se renseigner malheureusement un VIRUS invasif nous touche de plein fouet. Le maire de Saintes lance un appel pour la fabrication des MASQUES.

Quand on est confiné il nous faut trouver des occupations constructives.... et les partager.

Quand on est confiné il nous faut trouver des occupations constructives.... et les partager.

9 - Le paradoxe de l'érable - appel du maire pour les masques COVI19

Voir les commentaires

8 - Drapeaux aux fenêtres - La cardamine la fleur catapulte.

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Les drapeaux français sur nos façades

Après le confinement

nous y mettrons les drapeaux à croix rouge

 

 

Chaque façade possédait son support, enfin beaucoup de maisons, pour une pratique patriotique qui s'est bien perdue...

Chaque façade possédait son support, enfin beaucoup de maisons, pour une pratique patriotique qui s'est bien perdue...

quittons nos façdes pour nous tourner vers une chose bien terre à terre, bien humble, mais combien nous prenons du temps à les rédécouvrir ces petits détails de la nature.. La  " Cardamine ", une plante fleur qui projette sa semence en l'air...  mais pour la sauver qu'elle n'en soit que plus reproductrice.
quittons nos façdes pour nous tourner vers une chose bien terre à terre, bien humble, mais combien nous prenons du temps à les rédécouvrir ces petits détails de la nature.. La  " Cardamine ", une plante fleur qui projette sa semence en l'air...  mais pour la sauver qu'elle n'en soit que plus reproductrice.
quittons nos façdes pour nous tourner vers une chose bien terre à terre, bien humble, mais combien nous prenons du temps à les rédécouvrir ces petits détails de la nature.. La  " Cardamine ", une plante fleur qui projette sa semence en l'air...  mais pour la sauver qu'elle n'en soit que plus reproductrice.
quittons nos façdes pour nous tourner vers une chose bien terre à terre, bien humble, mais combien nous prenons du temps à les rédécouvrir ces petits détails de la nature.. La  " Cardamine ", une plante fleur qui projette sa semence en l'air...  mais pour la sauver qu'elle n'en soit que plus reproductrice.
quittons nos façdes pour nous tourner vers une chose bien terre à terre, bien humble, mais combien nous prenons du temps à les rédécouvrir ces petits détails de la nature.. La  " Cardamine ", une plante fleur qui projette sa semence en l'air...  mais pour la sauver qu'elle n'en soit que plus reproductrice.
quittons nos façdes pour nous tourner vers une chose bien terre à terre, bien humble, mais combien nous prenons du temps à les rédécouvrir ces petits détails de la nature.. La  " Cardamine ", une plante fleur qui projette sa semence en l'air...  mais pour la sauver qu'elle n'en soit que plus reproductrice.
quittons nos façdes pour nous tourner vers une chose bien terre à terre, bien humble, mais combien nous prenons du temps à les rédécouvrir ces petits détails de la nature.. La  " Cardamine ", une plante fleur qui projette sa semence en l'air...  mais pour la sauver qu'elle n'en soit que plus reproductrice.
quittons nos façdes pour nous tourner vers une chose bien terre à terre, bien humble, mais combien nous prenons du temps à les rédécouvrir ces petits détails de la nature.. La  " Cardamine ", une plante fleur qui projette sa semence en l'air...  mais pour la sauver qu'elle n'en soit que plus reproductrice.
quittons nos façdes pour nous tourner vers une chose bien terre à terre, bien humble, mais combien nous prenons du temps à les rédécouvrir ces petits détails de la nature.. La  " Cardamine ", une plante fleur qui projette sa semence en l'air...  mais pour la sauver qu'elle n'en soit que plus reproductrice.
quittons nos façdes pour nous tourner vers une chose bien terre à terre, bien humble, mais combien nous prenons du temps à les rédécouvrir ces petits détails de la nature.. La  " Cardamine ", une plante fleur qui projette sa semence en l'air...  mais pour la sauver qu'elle n'en soit que plus reproductrice.

quittons nos façdes pour nous tourner vers une chose bien terre à terre, bien humble, mais combien nous prenons du temps à les rédécouvrir ces petits détails de la nature.. La " Cardamine ", une plante fleur qui projette sa semence en l'air... mais pour la sauver qu'elle n'en soit que plus reproductrice.

Etude terminée, les graines sont mises dans mon petit jardinet suspendu. Il est 12 h ce 9 avril. Bientôt en ligne;. Le " paradoxe de mon érable " et ses graines hélicoptères... !
Etude terminée, les graines sont mises dans mon petit jardinet suspendu. Il est 12 h ce 9 avril. Bientôt en ligne;. Le " paradoxe de mon érable " et ses graines hélicoptères... !
Etude terminée, les graines sont mises dans mon petit jardinet suspendu. Il est 12 h ce 9 avril. Bientôt en ligne;. Le " paradoxe de mon érable " et ses graines hélicoptères... !
Etude terminée, les graines sont mises dans mon petit jardinet suspendu. Il est 12 h ce 9 avril. Bientôt en ligne;. Le " paradoxe de mon érable " et ses graines hélicoptères... !
Etude terminée, les graines sont mises dans mon petit jardinet suspendu. Il est 12 h ce 9 avril. Bientôt en ligne;. Le " paradoxe de mon érable " et ses graines hélicoptères... !
Etude terminée, les graines sont mises dans mon petit jardinet suspendu. Il est 12 h ce 9 avril. Bientôt en ligne;. Le " paradoxe de mon érable " et ses graines hélicoptères... !
Etude terminée, les graines sont mises dans mon petit jardinet suspendu. Il est 12 h ce 9 avril. Bientôt en ligne;. Le " paradoxe de mon érable " et ses graines hélicoptères... !

Etude terminée, les graines sont mises dans mon petit jardinet suspendu. Il est 12 h ce 9 avril. Bientôt en ligne;. Le " paradoxe de mon érable " et ses graines hélicoptères... !

Voir les commentaires

6 - Une autre cité sous la ville de Saintes

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Saintes la souterraine

Depuis des années j'ai investi les sous-sols de Saintes

Résultats……..

A un niveau en dessous du pavé et parfois à deux niveaux....

A un niveau en dessous du pavé et parfois à deux niveaux....

Volontairement les sites ne sont pas indiqués.
Volontairement les sites ne sont pas indiqués.
Volontairement les sites ne sont pas indiqués.
Volontairement les sites ne sont pas indiqués.

Volontairement les sites ne sont pas indiqués.

Ci-après... seul un robot a pu descendre prendre cette photo.. pourtant un simple deuxième sous-sol... dissimulé.
Ci-après... seul un robot a pu descendre prendre cette photo.. pourtant un simple deuxième sous-sol... dissimulé.
Ci-après... seul un robot a pu descendre prendre cette photo.. pourtant un simple deuxième sous-sol... dissimulé.
Ci-après... seul un robot a pu descendre prendre cette photo.. pourtant un simple deuxième sous-sol... dissimulé.
Ci-après... seul un robot a pu descendre prendre cette photo.. pourtant un simple deuxième sous-sol... dissimulé.
Ci-après... seul un robot a pu descendre prendre cette photo.. pourtant un simple deuxième sous-sol... dissimulé.
Ci-après... seul un robot a pu descendre prendre cette photo.. pourtant un simple deuxième sous-sol... dissimulé.
Ci-après... seul un robot a pu descendre prendre cette photo.. pourtant un simple deuxième sous-sol... dissimulé.
Ci-après... seul un robot a pu descendre prendre cette photo.. pourtant un simple deuxième sous-sol... dissimulé.
Ci-après... seul un robot a pu descendre prendre cette photo.. pourtant un simple deuxième sous-sol... dissimulé.
Ci-après... seul un robot a pu descendre prendre cette photo.. pourtant un simple deuxième sous-sol... dissimulé.
Ci-après... seul un robot a pu descendre prendre cette photo.. pourtant un simple deuxième sous-sol... dissimulé.
Ci-après... seul un robot a pu descendre prendre cette photo.. pourtant un simple deuxième sous-sol... dissimulé.
Ci-après... seul un robot a pu descendre prendre cette photo.. pourtant un simple deuxième sous-sol... dissimulé.

Ci-après... seul un robot a pu descendre prendre cette photo.. pourtant un simple deuxième sous-sol... dissimulé.

Et bien sûr incontournable;.. sous la cathédrale St Pierre... avec son eau, ce qui n'est pas une légende.

Et bien sûr incontournable;.. sous la cathédrale St Pierre... avec son eau, ce qui n'est pas une légende.

Et la dernière, dans un sous-sol assez bas du bloc de la porte aiguière.... un trou dans le mur (niveau rempart) et en contre-bas... !! Par contre ma lampe y est restée et a marché pendant 24 heures. Les archéologues du futur la retrouveront.
Et la dernière, dans un sous-sol assez bas du bloc de la porte aiguière.... un trou dans le mur (niveau rempart) et en contre-bas... !! Par contre ma lampe y est restée et a marché pendant 24 heures. Les archéologues du futur la retrouveront.
Et la dernière, dans un sous-sol assez bas du bloc de la porte aiguière.... un trou dans le mur (niveau rempart) et en contre-bas... !! Par contre ma lampe y est restée et a marché pendant 24 heures. Les archéologues du futur la retrouveront.
Et la dernière, dans un sous-sol assez bas du bloc de la porte aiguière.... un trou dans le mur (niveau rempart) et en contre-bas... !! Par contre ma lampe y est restée et a marché pendant 24 heures. Les archéologues du futur la retrouveront.
Et la dernière, dans un sous-sol assez bas du bloc de la porte aiguière.... un trou dans le mur (niveau rempart) et en contre-bas... !! Par contre ma lampe y est restée et a marché pendant 24 heures. Les archéologues du futur la retrouveront.

Et la dernière, dans un sous-sol assez bas du bloc de la porte aiguière.... un trou dans le mur (niveau rempart) et en contre-bas... !! Par contre ma lampe y est restée et a marché pendant 24 heures. Les archéologues du futur la retrouveront.

6 - Une autre cité sous la ville de Saintes

Voir les commentaires

3 - Un hygiaphone mais quelle protection pour parler ! Les structures mystères... A votre avis..!

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Un hygiaphone pour éviter une certaine propagation… 

Reste à prouver

Création par l'auteur de ce Blog Média, mais ce n'est qu'une piste pour une humble protection

Le combat continue à tous les niveaux contre ce fléau planétaire. Mais partons vers les mystères de différents objets, outils, structures présentés ci-après...

Le combat continue à tous les niveaux contre ce fléau planétaire. Mais partons vers les mystères de différents objets, outils, structures présentés ci-après...

3 - Un hygiaphone mais quelle protection pour parler ! Les structures mystères... A votre avis..!
3 - Un hygiaphone mais quelle protection pour parler ! Les structures mystères... A votre avis..!
3 - Un hygiaphone mais quelle protection pour parler ! Les structures mystères... A votre avis..!
3 - Un hygiaphone mais quelle protection pour parler ! Les structures mystères... A votre avis..!
3 - Un hygiaphone mais quelle protection pour parler ! Les structures mystères... A votre avis..!
3 - Un hygiaphone mais quelle protection pour parler ! Les structures mystères... A votre avis..!
3 - Un hygiaphone mais quelle protection pour parler ! Les structures mystères... A votre avis..!
3 - Un hygiaphone mais quelle protection pour parler ! Les structures mystères... A votre avis..!
3 - Un hygiaphone mais quelle protection pour parler ! Les structures mystères... A votre avis..!
3 - Un hygiaphone mais quelle protection pour parler ! Les structures mystères... A votre avis..!

Voir les commentaires