Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

23 / Toiture église et toits de Saintes - Historien en herbes - Ludique nature

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

St Vivien - Travaux zinguerie du toit

 

St-Vivien---Toit-Zinguerie-2003.jpg

 

Des " pros " sur le toit. Tout un art réparer et remplacer la zinguerie qui ceinture le toit d'ardoises, c'est aussi un art dans le fait que certaines formes sont de petites oeuvres d'art.

 

St-Vivien---Toit-Zinguerie-2003--1-.jpg

 

C'était en 2003, images d'archives, alors que Culture-Histoire était en " émergence " de la cité. Profitons de  l'ocasion et voyons les toits des paroissiens.. pardon des citoyens.  Vue prise en direction du Nord. Au fond à gauche une partie des HLM qui ont été détruits voici un couple d'années.

 


 

" Mentaliste " en renfort d'un historien de terrain...

 

 

24-10-11-012.jpg

 

Toujours en recherche du point de chute d'un avion allemand sur le territoire de la commune de Saintes, l'auteur de Culture-Histoire n'a pas lésiné sur les moyens. En effet il a emmené sur le terrain un jeune bambin de 8 ans... il paraît que les jeunes enfants, parfois, ressentent les choses qui échappent aux adultes...!!!!!!!!!!

 

Gag ou concrétisation d'une éventuelle vérité.... 


Jeu d'enfant et pourtant éducatif

 

 

24-10-11-014.jpg

 

Sur fonds de vigne vierge, dont les feuilles concrétisent, par leur couleur, une saison d'automne bien avancée, des " hélicoptères ".

 

Cette branche d'érable nous présente des graines qui vont bientôt s'envoler, tels des " hélicos " vers une terre hospitalière et une germination.

 

Cet arbre avait été ramené, du haut de ces 10 centimètres, de l'Isère voici une quinzaines d'années, maintenant il fait plusieurs mètres de haut, ayant trouvé dans la terre saintaise une bonne mère nourricière.

 

Mais ces graines, qui se présentent par paires, font la joie des petits et des grands quand on les fait tomber au sol, en effet, elles tournoient, s'inscrivant dans un cercle parfait, avant de s'étaler sur la terre. La nature fait bien les choses.

 

 

 


Voir les commentaires

20 - Pacha de tanker - Recherches Boeing 17 avion crashé en 1944 - Ultimes croisières sur la Charente

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

  Dernières croisières estivales en Charente


Bateau-Publicite-2011.jpg

 

Mardi 25 octobre dernières crosières fluviales

Départ: 10 h 30 avec un déjeuner au moulin de la Baine (Chaniers et retour à Saintes pour 15 h 45.

Départ à 16 h pour Port d'Envaux et retour à Saintes pour 18 h 30.

Culture -histoire sera de la croisière.

 

Pascal Duc vous souhaite la bienvenue à bord.... Téléphone: 0546961717


Image d'autrefois.. Charente et passerelle

 

Charente-passerelle--Vers-1945-50.jpg

 

Don d'un fidèle lecteur, nous l'en remercions. On constatera le très bas niveau de la Charente. A une autre époque le niveau avait été beaucoup plus bas.

 

Note: La photo montre au premier plan la cale d'accès au fleuve

 


Charmante rencontre en sous-bois... Salamandre

 

20-10-11 001

 

En recherches historiques, un compagnon surpris et craintif de l'homme....

 

 


Investigations: Immersion en site de crash aérien

 

 

Sur ce site du crash d'un bombardier américain en 1944, il n'était plus question de rechercher des éléments matériels. Mais le conservateur (américain) du cimetière où est inhumé le pilote de ce bombardier, le capitaine C.D Cole) s'est  attaché à cette histoire (normal ce pilote est un héros), alors j'ai décidé de lui faire parvenir des éléments de ce B17 de l'US Air Force, voici pourquoi je me suis retrouvé ce vendredi sur le terrain.

 

20-10-11 004

 

Cet élément d'avion n'a certainement pas été touché de main d'homme depuis ce jour fatal du mercredi 5 janvier 1944, voire depuis la construction de l'appareil aux USA.

 

20-10-11 008

 

En peu de temps 25 éléments ont été sortis de leur " reliquaire " de terre (*). Les éléments d'avions sont très spécifiques et très faciles à reconnaître pour un spécialiste.

 

Paradoxe: Je recherche le point d'impact au sol d'en avion allemand, Messerschmitt 109, tombé à Saintes, malheureusement à ce jour aucun élément, si ce n'est une cartouche de 7,5 mm. Bien sûr le B17 ets un quadri-moteurs, alors que le Me 109 est un avion de chasse, d epetite envergure.

 

(*) Terme utilisé du fait qu'il y a eu mort d'homme

 

 


Pacha, flibuste et boucaniers

 

 

Roland Thibaut a été " Pacha " sur un tanker, gros bateau de transport de marchandises en haute mer, il nous a parlé, avec brio, des boucaniers et flibustiers.

Comme il l'a dit lui-même, en haute mer, perché sur son fauteuil il se doit d'observer la mer, alors est-ce là durant ces longues heures de navigations qu'il a abordé ces hommes très spéciaux... les boucaniers.

 

19-10-11 013


Dans la librairie " Le Croit Vif " il a su tenir son auditoire en haleine....

"Flibuste, boucane, Caraïbes. En fait les Caraïbes avaient tiré leur nom des itribus indiennes qui les occupaient. Comme ces indiens avaient trouvé le moyen, par le feu de conserver la viande, la boucanant, le terme a été conserné par la suite. Cette viande avait un fumé très agréable et pouvait être consommé dans les trois ou quatre mois qui suivaient.

Mais en 1492 Christophe Colomb ouvre ce secteur à de nouveaux arrivants européens. C'était des Anglais, des Hollandais et des Français. Pour les Français ils venaient surtout de Normandie. Ce furent les nouveaux occupants de ces terres, par lefai que beaucoup parmi ces hommes étaient d'anciens colons, des déserteurs, voire des anciens engagés dans les colonies.

Mais de redoutables " voisins " les gens de la flibuste faisaient du recrutement pour des opérations de pillages sur les terres, mais aussi en mer.... En fait des pilleurs, des preneurs d'otages... 

Les boucaniers arrondisaient ainsi leurs maigres revenus (chasse avec vente d epeau et de viande)....

puis un jour les Espagnols mirent fin au principe même de la boucane, pour ce faire ils massacrèrent les animaux.... Il en était alors fini d ela boucane.

Pour faire un certain parallèle avec les eaux côté Europe...  Chez nous il y avait les pirates et les corsaires (quoique les Corsaires étaient royaux, mais ils travaillaient aussi pour leur compte "

 

19-10-11 014

 

Ce ne sont là que quelques extraits des excellent récits et commentaires présentés devant une dizaine de personnes.

 

Merci cher Monsieur, revenez-nous vite nous faire réver et voyager. C'était vraiment de qualité, si Alexandre Dumas, Victor Hugo ont su écrire de magifiques histoires romancées, vous, vous savez nous faire revivre de belles histoires, surtout si ce sont celles de notre passé.

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Voir les commentaires

19 - Actu local bredouille... - Prison de Saintes - Naissance élyséenne

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Félicitations aux heureux parents

 

Bienvenue à la fille de Carla et de Nicolas Sarkozy

(Et une pensée pour toutes les autres mamans qui auront aussi mis au monde un enfant ce mercredi soir

Une naissance annoncée....

♫♫♫♫♫♫♫♫

Allons l’enfant de la Patrie
Le jour d’ te voir est arrivé

Loin de nous de la zizanie
Le superbe enfant est montré.
Observez vous ma chère compagne
Sourire ces autres papas.
Ils viennent jusque dans nos bras,
Déposer leur fils, leur compagne.
Aux urnes citoyens! Prenez vos décisions!
Allez, marchons,
Quel bel augure innove nos raisons.

♫♫♫♫♫♫♫♫

PS: Sur l'air du célèbre chant patriotique " La marseillaise "
Recommandation.. A accompagner à la guitare, ser du plus bel et élégant... effet. :)
 Rose-parfum-XX---Ma-maison-PSDP.JPG





 

 

Bredouille.... Alors un peu d'histoire. Mais dans quelques jours interviews d'une " Miss ....... " et d'une Saintaise scientifique de haut niveau. Puis il me faudra parler des indignés.... pour tout média, digne de ce nom, c'est incontournable.

 


Prison de Saintes

 

 

05-10-11-009.jpg

 

Il y a quelques décennies on pouvait encore lire au fronton de la prison de Saintes....

" Maison d'arrêt et de correction "

 

Pouruoi arrêt? Certainement du fait qu'y étaient enfermés pour un certain temps des homme (et femmes) jugés ou à être jugés. Pour les peines courtes ils y restaient le temps del eur peine, sinon is étaient transférés vers des prisons plus adaptés pour des " séjours " longs. Le terme " arrêt " n'est certainement pas extrait de la formule...... " Mis aux arrêtes " ou  " Aux arrêts de vigueur ", plutôt réservée aux militaires. Quant au terme correction, il faut préciser que la prison sert à s'amender, mais aussi à se corriger avant de réintégrer la vie sociale. malheureusement autrefois... de nombreux enfants étaient envoyés vers des maisons de correction (là ce n'était pa la prison, mais parfois pire vu le jeune âge des pensionnaires.

 

Sur les photos ci-dessous on peut encore découvrir quelques lettres inscrites sur le fronton.

 

05-10-11-008.jpg  05-10-11-012.jpg

 

Anecdotes, si l'on peut dire ainsi...

 

Construite sur l'emplacement d'un ancien couvent des clarisses.

Quelques condamnés ont été guillotinés sur la place de la prison.

Deux personnes ont été guillotinées dans le chemin de ronde de la prison.

Pendant la guerre un réservoir supplémentaire d'avion était tombé dans la cour.

Toujours en 39/45 un prisonnier des Allemands a connu le terrible bombardement du 24 juin 44, il en fait le récit. (prison non touchée)

Puis quelques tentatives d'évasion dans les dernières décennies..... Un détenu était surnommé la taupe.. deux tentatives...  Puis un autre par les toits (il n'avait pas réussi du fait de la présence d'un pilocier municipal, mais aussi du fait que le gardien chef le menaçait de son pistolet, lui interdisant ainsi de descendre du toit........)  enfin certains jours c'était le " western " autour de notre prison locale.

Autrefois, il y a plus de deux siècles, la ville possédait plusieurs prisons, issues de la justice locale, royale, même des gens d'églises (mais là c'est vraiment quelques siècles).


 

Frelons asiatiques à Saintes


19-10-11-016.jpg

 

Nous sommes ruelle de l'hospice à Saintes. C'est deuxième essaim photographié (par C-H) sur la ville. A quelques-pas d'ici une dame âgée (80 ans) n'ose plus ouvrir la fenêtre de sa chambre.

Il y a quelques jours en bordure de la Charente des pompiers auraient été piqués au cours dune intervention.Il faut faire quelque chose.... malgré-tout, si vous zoomer sur cete essaim, vous découvrirez l'art de ces insectes.

 


Travaux...  Nouvelle rue piétonne à Saintes

 

 

19-10-11-011.jpg

 

Ainsi l'axe... Rue  Désiles (Autrefois des iles) - rue de la comédie, ménera les piétons directement de la place des récollets, proche des quais (site de l'ancien rempart romain), au centre même de la vieille ville, soit directement sur une autre voie piétonne, la rue Alsace-Lorraine.

C'était à réaliser et avec raison, en effet cet axe ne pouvait plus être utilisé par les véhicules, alors il valait mieux l'aménager, l'embellir, comme lieu de vie pour la population piétonne.

 

Voir les commentaires

16 - Shooting photos... Equestre, fluviale, poétique - Ajout de plumeux... - Rose et bleu - Lieu de justice

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Au fil de l'eau.. Douce vie

 

18-10-11-043.jpg

 

18-10-11-073.jpg

 

Des Saintais qui se la coulent douce.....

 


Palais de justice.. Monument local


  15-10-11-006.jpg

 

07-10-11 015

 

Des affaires, jugées en ces lieux, sont traitées par des avocats de différentes juridictions, ici un avocat picton decend les marches du célèbre palais, style néo-classique.

Au sujet d'expression concernant le monde judiciaire et carcéral.

Faire monter les marches à un tiers, c'est l'amener devant les tribunaux.

Se retrouver à la  maison carrée, c'est être emprisonné (La forme de la prison de Saintes)

Savez-vous que Saintes est une cité de robins. Ainsi nommée car depuis des siècles cette ville a vu passer de nombreux juges, avocats, et autres du monde jdiciaire, voire aussi des écclésiastiques. Comme tous portaient des robes.. d'où l'expression robins.

 


 

Ciel bleu ou horizon rose....?

 

Augures-que-dites-vous.jpg

 

Depuis quelques jours une partie de la France voit la vie en rose, l'essentiel est que tout le monde puiise voir un magnifique ciel bleu.

 


 

Camille présente son cheval : Première épreuve.. Sauts

 

16-10-11 002

 

Avant sa première épreuve et présentation à ses congénères et au public....

Des forces

 

16-10-11 052

 

Entre crinière et tresses.... le toilettage...  " Sera beau le dada... "

 

16-10-11 016.

 

Avant le départ vers les sauts d'obstacles, vérification de la protection des jarrets/ chevilles.

 

16-10-11 127

 

C'est parti... Camille enlève " Mécano "

 

16-10-11 116

 

Baptême de sauts d'obstacles en épreuve public, c'est fait, ainsi le centre équestre d'Ecurat a vu passer une vingtaine de participants. En majorité des femmes, la plus jeune avait douze ans.

 


 

  Charente, arc de Germanicus.... les quais Bassompierre

 

16-10-11 002-copie-1

 

L'effet miroir...... l'addiction de Culture-Histoire

 

16-10-11 006

 

Tout est dans le regard......  et le niveau.....

 

16-10-11 008

 

On ajoute un peu de lumière et hop..... dans la magie. Peut-être un effet de " Carentonus ", ce fleuve antique de l'époque gallo-romaine !

 


 

Lecture à " La cave passe à table "

 

" apérimots "

 

Trente personnes étaient réunis dans le restaurant de la rue St Michel.

 

 

Chacun avait droit à la parole, mais la première demi-heure était réservée aux organisateurs qui s'en sont donnés.....


15-10-11 004


.......à coeur joie... à plein poumons.

 

Ceala avait débuté par des " diableries " à quatre voix.

Dans les textes lus et mis en scène, on a pu entendre.... " Automne " de Guillaume Apollinaire.

Puis ils se sont accusés mutuellement d'avoir volé une orange.... Il a fallu faire intervenir Gilbert Bécaud, témoin à décharge.

Enfin au bout de 30 minutes très chaudes et parfois chargées d'émotion, la parole fut donné aux autres participants.

 

Petite suggestion de Culture-histoire...... Pourquoi ne pas mettre des crieurs de rue sur les marchés, voire places publiques, pour les nouvelles de la villle.

Sympa.. Non !

On pourrait commencer de suite.. " Oyez, oyez Saintais... François Hollande en tête des primaires socialistes. Hier (les bleus ont gagné....."

 

 


Voir les commentaires

14 - Temps de l'Avent, bien avant Noël.... " le " bébé - Pilote .. Des hauteurs à auteur - Calligraphie & Musée

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

  On a gagné........

 

Rugby.jpg

(en toile de fond, la UNE du Sud-Ouest de ce samedi matin)

 

En direct depuis le café / restaurant... " le point central ".

 

Les serveurs avaient à cette occasion, d'une victoire peut-être annoncée...., une couleur très sport.


**********************************************************************************************

*******************************************

Passion ²

 

Pilote ... et édition contre l'oubli

 

Philippe Mauffrey un ancien de l'aviation est reconverti dans un devoir de mémoire orienté vers les...... ailes

 

Ancien pilote, Philippe vient de terminer la rédaction de " Rochefort et l'aéronautique " ce livre va paraître en fin du mois d'octobre. Nous le découvrirons avec plaisir et librairie et en séances de dédicaces.

 

 

13-10-11 004

 

C'est son cinquième livre qu'il a vraiment plaisir à présenter au public depuis deux décennies. Son dernier né nous parlera de la ville de Rochefort, mais bien sûr la cible sera l'aéronautique (civile, militaire et industrielle) " Au fil du temps, au fil de l'air ". Cet ouvrage lui aura demandé de nombreux mois de recherches et de mise en page, de mise en forme.

 

proto couv 2

 

A paraître en fin octobre 2011

 

Mauffrey Philippe - Auteur aviation 2011-copie-1

 

Etoiles blanches en France (Livre en préparation déjà bien avancé, il sera édité vers 2012/2013). A ce sujet l'auteur recherche des photos, témoins, et autres infos...

Livres édités par l'auteur...

Un siècle d'aviation / 47 ans de présence aéronautique française (Grosse base et centre industriel aéronautique allemand que la France va occuper pendant plus de 45 ans),

Phalsbourg Air Base ( C'est l'histoire des américains et de l'US Air Force qui s'installe à proximité d'un tout petit village de Lorraine, dans les années 1953/1954),  

Un siècle d'aviation en Lorraine (C'est le récit condensé d'anecdotes originales concernant la Lorraine et l'aviation).

Puis un livre qui échappe à la tradition d el'auteur:

" Se souvenir de Mauzé-sur-le-Mignon " réalisé pour un cercle d'histoire locale.

 

  

Philippe Mauffrey vous précise son adresse mail, que vous soyez fans des ailes ou des beaux ouvrages, voire une information sur les livres ou même sur...... les ailes.

 

mfyph@aol.fr

 

En attendant un interview au cours de la première séance de dédicaces sur Saintes...... Un léger aperçu de Philippe Mauffrey.

 

Né en 1953, il a eu la chance de commencer une collection, dans sa jeune enfance, qui l'a emmenée quelques années plus tard vers une passion.... les ailes. Certes c'est cela et bien d'autres choses certainement, un métier passionnant, au-delà ces ailes il y avait certainement aussi la grandeur de la France et la protection de son territoire. Mais pour le détail, alors que ses parents lui achetaient les célèbres boites de chocolat en poudre " Banania " (Y a bon banania), il découpait les avions qui étaient présentés sur chaque emballage, à ses dires il en avait fait la collection. Ainsi il connaissait les noms de tous les avions de la 2ième guerre mondiale.

 

Lorrain d'origine, Alsacien de coeur, par la suite il a beaucoup voyagé, puis son métier, très spécifique, fit qu'il fut amené à fréquenter de nombreuses bases.

Sa spécialisation professionnelle: Son métier de pilote animé d'une grande passion pour tout ce qui vole l'a amené aux commandes de nombreux appareils, aussi divers que variés. Du bébé " Jodel ", en transitant par du " Fouga " (ancien avion de la patrouille de France), du " F1B " sans oublier de nombreux types d'hélicoptères comme la " Gazelle " et autres " Puma ". En fait plus de 17 appareils.

 

Départ: Laissant sa place aux plus jeunes, ce qui n'a certainement pas été facile de partir. Il s'est retrouver pendant plusieurs années aux commandes d'avions civils (sociétés aériennes) dans l'azur des Caraïbes pour effectuer des liaisons inter-îles.

 

Avant de nous quitter, Philippe revient à ses livres......

 

"Dans mes livres je parle beaucoup d'aéronautique, c'est en général la grande toile de fond, mais j'ai le souci de chérir les lieux sans oublier les gens. D'ailleurs je cite souvent cette phrase: les lieux, liens incontournables à la compréhension de l'histoire. Ce travail de recherches à caractères historiques laisse un peu de côté les détails techniques qui pourraient s'avérer ennuyeux. mon but, c'est d'entraîner tout le monde dans ma passion ".

 

 


 

Un bébé nous naîtra..... Un messie..... Que nenni...

 

Une naissance annoncée....

♫♫♫♫                                                      ♫♫♫♫

Allons l’enfant de la Patrie
Le jour d’ te voir est arrivé
Loin de nous de la zizanie
Le superbe enfant est montré.
Observez vous ma chère compagne
Sourire ces autres papas.
Ils viennent jusque dans nos bras,
Déposer leur fils, leur compagne.
Aux urnes citoyens! Prenez vos décisions!
Allez, marchons,
Quel bel augure innove nos raisons.

♫♫♫♫                                                           ♫♫♫♫

PS: Sur l'air du célèbre chant patriotique " La marseillaise "
Recommandation.. A accompagner à la guitare, sera du plus bel et élégant... effet. :) :) :)

M.S: Droit de paternité non exclusif sur cette adaptation.

Jane Sullivan en musée: Calligraphie

 

 

13-10-11-007.jpg

 

 

Bel art pour jeunes mains

 

13-10-11-009.jpg

 

Jane Sullivan au musée à Saintes, avec des scolaires

Voir les commentaires

12 - Pensée divine du jour - Thierry Tesson sous-Préfet de Saintes - Enfant Elyséen - Immersion dans le passé

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Lorsque l'enfant paraîtra...

 

.. De Lorsque l'enfant paraît (De Victor Hugo)

Pensée pour une bonne et seine venue au monde:

Il est né le phrygien enfant,
Jouez guitare, résonnez musettes !
Il est né le citoyen enfant,
Chantons tous son avènement !

Depuis bientôt près de cinq ans,
Nous le promettaient les poètes
Depuis bientôt près de cinq ans
Nous attendions cet heureux temps.
 

PS: Il n'est pas de coutume et de bons usages d'annoncer une venue au monde  avant son avènement... Mais souhaitons que cela porte bonheur à la maman et au papa. (Extrait adapté de .. Il est né le divin enfant / Cantique religieux)

 


 

Immersion dans les ors de la république...

 

Sous-préfet, côté intime......

 

     Loi du 28 pluviôse an VIII

 

    « Napoléon par la grâce de Dieu et la Constitution, empereur des français, à tous présents et à venir, Salut faisons savoir que…. » (extrait acte de 1810)

 

     Cette Loi instituait les sous-préfets sur les arrondissements des départements.

 

    Saintes, bien-sûr, qui était la préfecture, n’avait pas échappé à cette normalisation par la restructuration des départements du territoire. De ce fait elle perdit la qualité de préfecture et devint alors la sous-préfecture de l’arrondissement de Saintes, ville charentaise pourtant bien centrale.

 

     2011, immersion en sous-préfecture… Son sous-préfet : Thierry Tesson.

 

    On ne va pas épiloguer sur les fonctions de ce serviteur territoriale de l’état, mais nous allons le présenter sous son côté humain, quel est l’homme ?

 

    On pourrait dire qu’il nous est très proche, en effet Thierry Tesson est originaire de Vendée, il nous précise en toute fierté qu’il a remonté généalogiquement sa famille jusqu’en 1690. La Vendée, terres de l’Ouest qui avait très mal accueilli les nouvelles idées républicaines, ce qui n’a pas empêché que deux siècles plus tard un enfant des Sables d’Olonnes en est devenu un relais de ce même état républicain.

    D’une famille de militaires, le nouveau venu dans les locaux de la sous-préfecture de Saintes, y a emménagé avec son épouse et ses enfants (encore aux études)

    Rien dans son parcours ne l’avait désigné pour le corps préfectoral, mais ces différents échelons qu’il a parcourus lui avait certainement tracé son destin professionnel vers cette mutation vers ce corps d'état.

     Etudes d’histoire, puis après avoir passé le concours d’instituteur il avait alors enseigné. Ceci pendant quelques années auprès de jeunes enfants des primaires. Toujours avec le mot « histoire » en tête, il avait passé le concours pour être professeur de collège, il avait par la suite eu son agrégation d’histoire. Ces cours il les délivrait en région parisienne.

    Dans ces temps-là il s’est aussi retrouvé chef d’établissement en lycée et en collège.

    Il a quitté cette région pour se retrouver comme inspecteur d’académie (Education nationale) à Rouen. Sa spécialité était alors de voir comment les établissements étaient gérés. Certainement une promotion car ensuite il s’est retrouvé dans l’administration qui dirigeait l’éducation nationale dans le département.

 

     Comme il le dit lui-même au sujet de ce parcours très étendu…

    « J’ai passé tous les niveaux du système éducatif, je précise aussi que dans le temps où j’enseignais en lycée ou en collège, je donnais des cours à la Sorbonne. Paradoxe, alors que j’adorais l’histoire, à la Sorbonne j’enseignais la géographie régionale ».

 

     Mais bientôt tout allait bifurquer, en abordant les hautes sphères, il avait alors connu le fonctionnement des ministères et ses arcanes, mais relativement.

En effet, Xavier Darcos, Ministre de l’éducation nationale l’avait appelé à la fonction de conseiller technique, domaine qu’il connaissait bien, même vu de la base et à son niveau. C’est là qu’il avait alors compris, surtout découvert, ce qu’était la sophistication au niveau de l’état. Il est resté à ce poste durant un an. Puis ce fut un déménagement, mais toujours dans la célèbre rue de Grenelle. Le ministre X.Darcos a été nommé au ministère du travail et il lui a demandé de le suivre….. « Tu connais la politique de la ville, alors suis-moi et tu prends tes fonctions comme conseiller », ainsi Thierry Tesson avait alors suivi son ministre. Dans cette nouvelle fonction il n’y est resté que quelques mois.

     Sa fonction avait surtout consisté à faire le lien entre Xavier Darcos et Fadela Amara, le Ministre de la ville.

     A nouveau, un changement qui fut peut-être une promotion, en effet il s’était alors retrouvé directeur du cabinet de Fadela Amara. Mais cette fonction était très interministérielle. Il l’a exercée de septembre 2009 à novembre 2011. Certes les temps sont courts… mais en politique tout bouge, qu’on soit ministre ou grands fonctionnaires.. En clair, c’est ce qu’on appelle un remaniement ministériel.

 

     La transition…

    « J’avais alors perdu mon poste et j’avais toujours pensé à la profession préfectorale. J’en avais alors fait part à l’Elysée et à Matignon, et c’est ainsi que je me suis retrouvé en poste à Saintes. Je ne regrette pas cette première nomination car c’est une belle sous-préfecture ».

 

12-10-11-019.jpg

 

     Sur ce point « Culture-Histoire » a conseillé à Monsieur le sous-préfet de visiter le musée Dupuy-Mestreau : siège de la préfecture de la Charente maritime, mais c’était avant le sabrage du droit plus que régalien de l'empereur Napoléon 1er.

 

 

     Comme toujours deux points importants quand on arrive sur une ville, fut-ce comme simple citoyen, voire de surcroit fonctionnaire investi d’une grande responsabilité locale, tant sur le territoire que sur ses habitants.

 

     Monsieur Tesson quelle est votre impression sur la ville de Saintes ?

     « C’est une ville historique, préservée. Elle a échappé à beaucoup d’horreurs, comme cela s’est passé pour d’autres cités. Je me suis déjà rendu aux archives départementales et j’y ai fait des découvertes très intéressantes sur la ville. Déjà en 1860 on s’était inquiété de la sauvegarde de l’amphithéâtre, j’y ai appris les noms des personnes qui ont beaucoup œuvré dans ce sens. A savoir Louis Audiat, l’abbé Lacurie et d’autres. Ce qui est aussi fabuleux ce sont tous ces vestiges de remparts romains découverts dans le sol de la cité, avec des reconstitutions au musée lapidaire. C’est une ville avec un vraie qualité de vie, vous y avez ce fleuve long et puissant »

 

     Pour les habitants de votre arrondissement, car on peut parler des Saintais, mais aussi de votre territoire, quelle est dans ce domaine votre première impression ?

     « Je me rends souvent à mes réunions en vélo, et aussi comme piéton, j’ai ainsi l’occasion de croiser, très humainement, les habitants. Les gens sont gentils avec moi. Pour l’arrondissement sur 17 communes j’ai déjà fait connaissance avec 40 d’entre elles. Terrain et habitants bien sûr. Mais j’ai reçu un très bon accueil sur la cité saintaise, que ce soit ma personne ou ma famille. Je crois que l’on me rend mon comportement. Je joue le jeu, je suis Saintais, pas un oiseau de passage ».

 

     J’ai subodoré que vous aviez une certaine passion, à vous de préciser ?

    « L’histoire, le passé. Confidence intime de mon enfance, cette passion c’est mon grand-père qui me l’a transmise car il me racontait souvent des histoires quand j’étais enfant ».

 

     Question incontournable, avez-vous une devise, un comportement de vie ?

     « Là vous me surprenez ! En fait je pourrais dire… Faire toujours attention aux autres, mieux que pour soi-même ».

 

     Merci Monsieur..... . Je quitte un homme qui redevient à part entière sous-préfet.  

........

 


 

Pensée du jour

 

Pensee-amour-Evolution-12-10-11.jpg

 

Clin d'oeil à " Master Darwin " et aux humains.


 

Restaurant " La cave passe à table " Saintes

 

 

Aperimots-provisoire.jpg

 


 

 Histoire... Sur le terrain du passé 

 

13-10-11-013.jpg

 

Investigations historiques: Parti à la recherche des éléments matériels (indices matériels) sur un avion allemand tombé à Saintes en 11/1943..... Une surprise. Pourtant j'ai sorti l'artillerie lourde.....
1 -  Détecteur  2 - Observation visuelle 3 - Présence  d'un médium (il y a eu mort violente)  4 - présence d'un jeune enfant (chez les enfants certains ont des dons...)
Mais voilà que j'ai découvert les restes d'un.... soldat de métal.... avec des restes de peintures bleues sur sa redingote.... A voir de plus près après nettoyage.

 

" Dans sa permanence ou sa dillution dans le temps, notre histoire est omniprésente "


Voir les commentaires

10 - Surprise du lundi.. Blocage... - EPHAD Recouvrance Personnes âgées - Odeur de goudron dans la nuit

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

  Dernière minute... Cela dure trop.. Faut la solution

 

11-10-11-004.jpg

 

Ce cours a connu plusieurs appelletions selon la politique du moment...

Cours royal, cours Wilson (Président USA), cours maréchal Pétain, cours national.

 


 

Cours national .. Un ruban de goudron dans la nuit

 

10-10-11 002-copie-2

 

10-10-11 005-copie-1

 

10-10-11 007

 

10-10-11 008-copie-1

 

10-10-11 010-copie-1

 

Mission accomplie (*)

 

(*) Aperçus sur place un élu, un technicien de la ville, l'oeil un peu inquiet. Incident : une fuite d'eau il a fallu défoncer le macadam  (heureusement la retouche sera sous le passage piéton).

 

Beau billard pour les automobilistes, mais attention à la vitesse et la ZONE 30

 


 

La ville " chouchoute " les personnes âgées...

.. en EHPAD

 

10-10-11 001

 

La presse, le Maire, un élu et des responsables font une dernière visite avant l'arrivée des nouveaux occupants, ils vont emménager la semaine prochaine, sur uen période de trois jours.

 

10-10-11 002

 

Dans un cadre très " nature et calme " avec des accès vers la ville très facile, arrêts de bus aus abords immédiats. L'arrivée sur le site se fait par un passage obligé en milieu diocésain, en effet le passage, voire la route, se situe au milieu des terres du diocaise.

 

10-10-11 003

 

Dès l'entreé dans les locaux, nous découvrons un salon, un coin bar (adapté à ce genre d'établissement) et surtout, surprise.... un coin salon de coiffure. Création semblant être admirée par Monsieur le Maire.

 

10-10-11 006

 

Une chambre. les résidents auront le choix.. soit amener leurs propres meubles, soit le mobilier est fourni par l'établissement.

 

10-10-11 010

 

Spacieuse et très luminseuse salle à manger où 33 résidents pourront prendre place.

Au passage quelques noms ont été relévés... salon Palissy, salle la gabare.

 

10-10-11 008

 

Au balcon sur un plancher très spécial du fait de sa construction en boiserie spéciale, bien sûr pour éviter toute chute.

 

 

 

Cet établissement d'hébergement de personnes âgées (on ne dit plus maison de retraite) pourra accueillir 90 résidents). A ce jour il coûe 11 600 000 €.

Le CCAS réglera un loyer mensuel à la SEMIS.

 

La viste du groupe, constitué de 17 personnes, était composé de.... en citant quelques personnes;...  M. le maire, T. Blanc, adjoint au maire, délégué à l'action sociale, la SEMIS,  Nicole Martin chargé de la communication de la mairie (Nouvellement arrivée), accompagnée d'Alexandre Garcia, comunication de la mairie, Elisabeth Munoz, directrice du CCAS, Valérie Mattéi, responsable opérationnelle, et bien sûr la presse (*)

 

Immersion dans un si proche passé...... Guerre 39/45

 

10-10-11 005

 

 

Voir sur ce blog un premier reportage dans les mois passés.

 

 

Puis comme a conclu Jean Rouger, maire de Saintes... " C'est une présentation partielle de ce que la collectivité peut offrir aux personnes âgées de son territoire "

 

(*) Sud-ouest (Quotidien), La haute Saintonge (Hebdomadaire), Radio Marine (Claude palmer - 103.4 / FM)

 


 



 

Saintes - Cours national bloqué, photo de 9 h 15 ce lundi matin. Bon courage pour la circulation.

motif: rénovation de l'enrobé.  Bonne journée.

 

10-10-11.jpg

 

La vie n'est pas toujous rose, mais les élus veillent à l'entretien ce nos voies de circulation

Voir les commentaires

7 - Primaires au P.S.... Déjà élue... - " La chute " avec Steeve Jobs - La Banda de Neira -

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

  Graffiti politique...?
09-10-11-001.jpg

Information murale aux abords de la mairie.

Déchiffrage relatif...

 

SKY = SarKozY     

Is solution.......= la solution      

Yop !! = le faire sauter (entendre ne pas le réélire) (Cela rappelle aussi la chanson.... Prosper Youp la boum, c'est le roi du macadam...)

 

Et vous que lisez-vous...?


Primaires au P.S
" Homme ou femme "
Qui va sortir du chapeau..... Certainement pas un lapin... (Quoiqu'au premier tour...!!! Mais espérons que ce soit un pigeon porteur de bonnes nouvelles... Pour les lecteurs du blog ou de FB.... Mon livre avec une femme président de la république est (encore) en librairie sur Saintes, voire aussi en ligne. " Primitiv protection 2 " a été écrit en 2006, ouvrage de 503 pages qui était déjà une fiction à l'époque... Une prémonition...!!!!!!
 Couverture-speciale-elections-PS-2011.jpg

Dimanche soir - Elections à Saintes

 

Je reviens du dépouillement,
Résultats de ma ville de Saintes ( PS depuis 2008 ) en Région Poitou-Charentes :
Pour un peu plus de 18 000 électeurs potentiels : 402 votants. ( 399 exprimés )
Hollande en tête 153 ; Aubry 101 ; Montebourg 77 ; Royal 55 ; Valls 7 ; Baylet 6.
C'est juste pour info ...
 (De Eric dohollou.. Un Facebookien)

La Banda de Neira... des échos imagés

 

P1060979

 

Dirigeant l'ensemble musical un des deux chefs d'orchestre de la soirée de concert.

 

C'était magnifique cette harmonie sous les voûtes et entre les murs de pierre de l'Abbaye aux dames, certes une caisse de résonnance, mais canalisant les sons et les véhiculant jusqu'à nos oreilles. Nous faisant vibrer, certes avec les percussions, mais aussi nous laissant percevoir de fines mélodies.

 

P1060976

 

Quel travail, certainement dur pour cette soirée, car il n'y a pas eu de pause, du fait de l'horaire du car qui devait ramener les jeunes à leurs chambres

 

P1060967

 

La nef de l'Abbaye était presque totalement remplie par les spectateurs, à cette occasion d'ailleurs la tribune rénovée, avec ses deux noveaux escaliers d'accès a de nouveau été réinvestie par les officiels. On notait la présence de Sylvie Barre, adjointe au Maire, déléguée à la culture.

 

P1060963

 

Adios amigos.

 

Deux anciennes chansons devraient revenir à notre mémoire...

 

" Ce n'est qu'un au revoir mes frères....... "

 

" Si tous les gars du monde voulaient bien se donner la main, tout autour de la terre cela ferait une jolie ronde.... "


 

Lecture en milieu public... Fermé ou ouvert

 

Avec " Apérimots "

 

P1060945

 

Conférence de presse, au restaurant " La cave passe à table ", la journaliste de " Sud-Ouest " face aux organisateurs.

 

     Devant nous: Alain Gautreau, Charlyse Garreau, Paul Guérin, Nicole Dréau.

 

     Après le «  Printemps des poètes «  il est venu à l’idée de certains, entre autres…  les associations… « La maison de la solidarité / Ensemble pour uen maison solidaire » (N. Dréau) et « Les planches » (C. Garreau) (Théâtre) de lancer des animations qui auront pour but de lire et faire lire des textes et poésies en milieu public. fermé (mais ouvert..), dans les bars, restaurant et autres, puis ouvert (plein air…) soit les marchés, voire dans la rue et autres.

 

 

 

 

     C’est une animation qui a lieu le deuxième vendredi de chaque mois.

    Le principe : Les organisateurs lancent les lectures et chauffent l’ambiance, puis la, parole est donnée aux lecteurs volontaires, soit en lisant des textes proposés ou bien leurs propres textes. Ceci durant une trentaine de minutes, puis les organisateurs reprennent la parole et donnent à nouveau de la voix, avant de clore la soirée.

     La prochaine animation devant se dérouler au restaurant «  La cave passe à table » , rue St Michel à Saintes. Ce sera ce vendredi 14 à 18 h 30.

    Pour l’anecdote chaque soirée aura un nom de code….. ce vendredi ce sera « O » comme octobre. La prochaine séance qui aura lieu au « Capricorne » (Bar restaurant avenue de la Marne), aura comme code « D », comme décembre.

 

    Cette animation de vendredi est une première pour ce concept… (Des mots à l'heure de l'apéritif) En fait un « prime ».

 

 

 

 


 

" La chute " de la plus célèbre descente de l'histoire, joignant ainsi Eve & Adam au génial Steeve Jobs et sa pomme virtuelle.....
Faites tourner autour du globe, profitez de la gigantesque toile du web.. comme le fil d'Ariane.... laissez-vous tenter vous aussi et.. croquez à pleine dent.. la vie certes, mais aussi la pomme.

 

07-10-11-004.jpg

 

Voir les commentaires

5 - Immersion intime: Bertrand Monnard, prêtre St Pallais / Abbaye aux dames - Saintes - Banda de Neira / Colombie

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Lecture à... La lettre @ la bulle

 

nakacheid.jpg

 

Sur fond musical et sur ses textes extraits de son premier livre

 

Librairie place Bassompierre, samedi 8 à 17 h.

 

" Julie Nakache "

 

 


 

 

Un curé dans la ville - Une croix s'affiche

 

     Bertrand Monnard est Lorrain, né à Metz en 1960, mais cela pour ses origines, car il est un Saintongeais dans l’âme, donc comme prêtre on peut le croire.

      On avait déjà rencontré Bertrand dans les rues de Saintes, au cœur des paroisses et surtout au milieu de la jeunesse. En effet il avait été aumônier et il était très impliqué dans la préparation des JMJ.

     Alors, comme une vieille connaissance, je lui ai demandé un interview… et en ville, au milieu des gens, alors « tout de go », il a accepté..

     Rendez-vous a donc été donné au bar – restaurant « Le Palissy « sur le cours national à Saintes.

 

 

04-10-11-008.jpg

Un homme, prêtre, au coeur des hommes, la cité.......


        Avec le sacro-saint café servi devant eux, culture-Histoire et interviewé ouvrent le dialogue.

 

Père votre vocation, c’est parti quand et quel fut l’élément déclencheur ?

- Déjà au collège j’avais eu une vague impression sur cette possibilité de devenir prêtre. Puis alors que je me trouvais en Fac, c’est la question d’un prêtre qui m’a à nouveau interpellé, en effet il m’avait dit…. « Bertrand tu ne penses pas à devenir prêtre ? », j’avais alors été frappé par ce questionnement. Aux environs de cette époque j’avais lu tout l évangile de Marc. Puis le temps était arrivé où je m’étais dit qu’il fallait que je m’engage un peu plus. Ainsi j’avais alors commencé à m’investir dans différents services de la paroisse ; j’en avais besoin. Dans ce temps-là je me trouvais à Royan. Vous m’avez demandé l’élément déclencheur de manière irrévocable, voici ce que je puis déclarer. Etre prêtre c’était alors m’engager entièrement, répondre à l’amour du Christ qui donne tout. Une pensée forte m’avait envahi au moment du choix, si c’était une simple envie de Bertrand cela passera bien, si c’est un appel du Seigneur cela devra finir par se confirmer.

 

Vous aviez quel âge à ce temps fort de votre engagement à venir ?

- J’étais vers mes 18 ans. Mais c’est surtout un deuxième appel qui a été décisif. Un autre prêtre m’avait écrit pour tout autre chose, mais il m’avait dit… « Si tu deviens prêtre ce serait un beau service pour notre église ». Ce prêtre n’avait jamais parlé de ma vocation avec le premier prêtre rencontré, et par la suite ce fut mon interlocuteur privilégié en rapport avec ma vocation vers le sacerdoce. .

 

Aujourd’hui est-ce cette même foi qu’à vos dix huit ans qui vous fait avancer ?

- C’est assez difficile à expliquer, mais ce que je dirai c’est que ma foi c’est mon amour pour le Christ, cette relation avec le Christ vivant qui anime ma vie.

 

05-10-11-004.jpg

Un homme entre au service, dans le corps.......

(A droite la chapelle où repose Marie-Eustelle Harpain - 1814/1842)

 

 

En préparant cet interview, la question essentielle à poser, pas pour moi mais pour les discussions publiques sur le sujet de la ….. solitude des prêtres.

Alors j’ai posé la question au père Bertrand et voici sa réponse…

- Je vis cette solitude pas du tout de manière pesante. Nous avons une telle quantité de relations, tellement différentes.

 

Mais le soir, entre la fin du repas et l’instant où le sommeil va vous envahir, la solitude vous la ressentait quand même ?

- Je vis très bien ces instants crépusculaires de solitude. Puis nous avons aussi des temps de lecture, il y a la télévision. Surtout cette solitude est une pose, un temps de respiration.

 

Vraiment persuasif le père Bertrand Monnard, depuis 1988 il vit cette vie au service des autres. Il a sa journée tellement remplie, que le soir ces personnes rencontrées dans la journée sont peut-être des compagnons invisibles, surtout silencieux.

Solitude depuis 1988, mais un prêtre investi d’une mission depuis le jour de son ordination, allongé sur le sol de l’église, se doit de posséder en lui une forte présence qui lui comble bien des vides qui seraient certainement préjudiciables aux autres humains. Cette présence et ses objectifs sont les bases mêmes sa vocation. Vocation c’est bien, on peut la réduire au seul mot « Christ » à ces beaux mots qui composent le troupeau à sa garde… amour, fraternité, résurrection, vie éternelle, humanité, solidarité. Mais ce sacerdoce il l’a exercé où et quel fut alors son cheminement ?

 

« J’ai été ordonné prêtre à l’église Notre Dame de Royan, le 7 août 1988 »

 

      Voici le parcours de Bertrand Monnard :

1988/1991 : La Rochelle (En paroisse et aumônier des jeunes)

92 à 93 : Préparation de la maîtrise de théologie à Paris (Centre St Vincent de Paul)

93 à 95 : Vicaire à Saujon (Le curé étant le père Colineau) + aumônier des étudiants de Royan.

95 à 2001 : Royan, aumônier des lycées et collèges. + Préparation des Journées Mondiales de la Jeunesse à Paris ;

98 à 2007 : Toujours à Royan, mais plus en paroisse. Responsable diocésain de la pastorale des jeunes et aumônier de l’enseignement public.

2001 à 2006 : Saintes ; Aumônier des scolaires et coordination diocésaine des jeunes.

2007 à 2011 : Curé de Pons et de Jonzac. En 2009 il est nommé « Vicaire épiscopal » tout en restant à Pons, il a en charge les doyennés de Jonzac et de St Jean d’Angèly. En 2011 il sera aussi délégué de monseigneur l’évêque pour les séminaristes.

 

monard-bertrand---pretre-interview-2011.jpg

 

Enfin en septembre 2011 il est nommé curé du secteur Est de Saintes. Avec lieu de résidence la paroisse St Pallais, sa charge s’étend aux paroisses de La chapelle des pots, Bussac, St Vaize, Chaniers, Fontcouverte.

 

     Père avait-vous une maxime, une devise, enfin comportement qui vous définit, qui vous représente bien ?

- Là vous me surprenez, je n’ya avais pas pensé. Mais je vais reprendre et vous confirmer la phrase qui était sur mon faire-part d’ordination…

..

« Vivre c’est le Christ »

 

Merci Bertrand, Joseph, Jean, dit père Bertrand. Mais ses prénoms, quelle sacrée famille…

 

 


 

  Banda de Neira - Abbaye aux dames de Saintes

 

Banda de Neira - 5 oct 2011 001

 

En ouverture de la saison culturelle, organisée par l'association " l'Abbaye aux dames " de Saintes

 

Banda de Neira - 5 oct 2011 002

 

Vendredi soir " Banda de Neira " de la Colombie en concert.

 

Banda de Neira - 5 oct 2011 003

 

Accueil par la municipalité.

 

Le groupe joue "La marseillaise ", puis l'hymne national colombien, dans un décor très apaisant, le square André Maudet.

 

Banda de Neira - 5 oct 2011 005

 

Un ensemble de 54 jeunes étudiants Colombien, venant de la petite cité de Neira dans les Andes (1950 mètres d'altitude). Ici sous la conduite du chef d'orchestre.

 

Banda de Neira - 5 oct 2011 009

 

La " Banda de Neira " a été fondé voici 25 ans, l'idée originelle a ses sources dans une belle phrase.... " Si tu donnes un instrument de musique à un jeune, il ne tiendra jamais une arme " (L'apprentissage de la vie passe par tous les outils, il en est un qui est aussi indispensable pour l'unité des hommes c'est celui d'où jaillit une musique qui fait vibrer les hommes à l'unisson)

Ce groupe était venu en France pour la première fois en 2005, c'était pour se rendre au festival de Sarrebourg.

 

Banda de Neira - 5 oct 2011 010

 

Voici 12 ans déjà qu'un projet fort avait été lancé et sous nos yeux on en voit la concrétisation.

 

Les partenaires de cette venue à Saintes de ce groupe sont: " L'association de l'Abbaye aux dames ", " la Chorale humanitaire ", " Les deux rives "

 

Banda de Neira - 5 oct 2011 011

 

Quelques visages....

Un jeune du groupe, Jean-pierre Cazelle, président de l'association de l'Abbaye aux dames, Sylvie Barre, Adjoint au Maire, déléguée à la culture, le chef d'orchestre, Luis Guillermo Sarasa, prêtre, directeur du département de théologie universitaire de Bogota.

 

Merci à tous et à vendredi soir à l'Abbaye aux dames.

 

Vous pourrez aussi consulter le quotidien Sud-Ouest qui vous apprendra un peu plus sur la " Banda de Neira "

 

 

 


 


 

 

Voir les commentaires

1 - Peinture : du marché au salon - Les casseurs - Fruits avariés au marché - dentelière au musée

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

  Education en dentelles... au musée

 

03-10-11 005

 

La dentelle entre au musée.. en fait elle y est déjà très présente.

L'école Saint-Exépury a remis quelques élèves entre les mains de deux dentelières, Chantal Méchain et Muguette Rochais.

 

" La vie est un tout "

 

03-10-11 006

 

Il faut bien la monter l'oeuvre à venir, alors ces jeunes ont bien suivi les conseils pour bien croiser les fils sans s'emmêler les ... pinceaux. ce qui pourrait être le cas, car de ces petits travaux vont naître des oeuvres de tissus, comme on en fait avec des pinceaux.

 


 

Fruits de saison....!! et marché

 

03-10-11-009.jpg

 

Marché.. Marché.. de Saintes. Fraîcheur et qualité.. Est-ce une légende ? Certes un marchand ne fait pas tous les étales, mais quand même de grâce.... ouvrez une nectarine avant de la vendre aux clients. Navrant car en fait c'est aussi bien en grande surface. 1°... Ouverture déjà noir au centre et sans goût + dur.  2° Deux jours après.. moisis....  Mais je veux bien penser que c'est un accident, cher commerçant.. goûtez avant de vendre. Sinon <3 les nectarines


 

Qui va encore payer...?

 

03-10-11-001.jpg

 

Qui va payer les dégâts, et si il y avait eu des enfants ou des parents, si près du collège René Caillié de Saintes.

L'auteur certainement un empressé mais pas de se rendre au travail...  sinon il respecterait celui des autres. Dans ce secteur les il y a souvent des petits bolides....

 


 

La nature, il suffit de la regarder....

.. et de s'en laisser pénêtrer

 

Reflets-bassin--2011.jpg

 

Du ciel aux abysses.... Quelle lecture pouvons-nous en faire...?

 


Venez prendre la parole.. Lire des textes

 

 

aperimots_modif.jpg

 


 

 

Culture-Histoire y sera, il ne lira pas, mais vous vous le pourrez. Alors on ne vous demandera pas un discours politique, on vous demandera, si vous le désirez, de parler avec sincérité... :) :)

(Rue St Michel... Face à la cathédrale St Pierre)


 

 

Marché St Pierre et vernissage

 

" A corps et à âmes "....

Avec l'association " La girafe "

 

Peintre marché 01-10-11

 

 

Un anonyme sur le marché St Pierre, dès ce samedi matin. Aux petits soins pour son oeuvre.

 

Puis un vernissage rue Charles Dangibaud

 

01-10-11 010

 

Des peintures, de la sculpture et.......

 

(La dame en blanc est Jane Sullivan, très connue dans le milieu artistique, professeur de harpe et de calligraphie / enluminures)

 

01-10-11 006

 

Quelques artistes exposaient leurs oeuvres dans des locaux mis à leur disposition par Gérard Knolwès (Anciennement école d'architecture américaine).

 

.... ainsi on a aussi découvert la B.D sur les murs.

Christophe Bon et sa compagne Sandrine se sont présentés.

 

Leur album à l'affiche, dans le détails de construction, a pour titre " Les mauvais coups ". Il leur a fallu 2 ans 1/2 pour le voir aboutir. Le scénario est écrit à deux, quant au dessin c'est Christophe qui en a la charge.

C'est un travail à temps partiel, qui lui prend beaucoup de temps, surtout la nuit. En effet ne vivant pas de ses oeuvres il a un emploi principal.

Son album, est très bien lisible, avec une bonne répartition des vignettes et des textes très clairs dans leur distribution. En fait un bon visuel.

Faites un détour par la rue Charles Dangibaud et vous y serez accueills, certes par la girafe, symbole d el'association, mais vous aurez peut-être le privilège d'y rencontrer des auteurs d'oeuvres très heureux avec leur art.

 

 

 

 

 

 

 


Voir les commentaires