Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

23 - Souvenir français et la jeunesse - Voeux du maire et du président de la Communauté d'Agglomération Saintaise

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Assemblée générale du " Souvenir français "

 

Ecole Paul Bert à Saintes - Janvier 2013

 

Souvenir Français école - Prix 1 2013

 

Christian Barbe ouvre l'assemblée générale au cours de laquelle des livres sont remis à des élèves de l'école Paul Bert.

Puis des diplômes et médailles seront remis à des anciens combattants.

Un renouvellement aussi en ce qui concerne la présidence du " Souvenir français ",

ainsi Rémi lambot est remplacé par Jean-Claude Laujac.


Souvenir Français école - Prix 1 2013 (2)

 

Merci aux membres du " Souvenir français " pour cette simple, mais tellement important manifestation qui laissera aux enfants un bon souvenir, mais aussi un grand moment formateur.

 


 

Moi Jean Rouger, maire de Saintes

Au nom de la municipalité, de la Communauté d'agglomération Saintaise

" Je vous souhaite une bonne et heureuse année "

 

Juin 2012-copie-4

 

Comme chaque année la soirée des voeux pour le personnel.

Chacun repartira avec un petit souvenir, tellement chargé de symbole, deux petits pots avec des graines....... qu'il ne restera plus qu'à arroser.

Mais avant il y a eu le bilan d'une année écoulée, les grands projets; et après un buffet (servi par La Toquenelle / cafétéria) a été offert.

 

23-01-13 009


Comme chaque année, on y revient, des diplômes et médailles ont été offerts en fonction d 'ancienneté (souvent accompagnés d'un chèque)

 


Envoi d'un fidèle lecteur

 

 

26 décembre 2008 (2) 3) 22)

 

Merci mon cher C.S


affiche-2013.jpg


Mise en garde...

 

Deux jeunes filles se présentent aux domiciles des particuliers sous prétexte de  vendre des cartes au profit d'une fête. En fait elles vous donnent dans la main une carte postale et vous demande une pièce en échange.

Dans le cas constaté il s'agissait d'une carte postale de la cité mariale, Lourdes.

Faire attention car c'est une bonne occasion de remarquer chez vous les objets ou argent à dérober, puis aussi à faire des repérages.

" Protégeons-nous, protégeons nos personnes âgées, proies très faciles et surtout très fragiles pour ces prédateurs.... "


 

 

 

Puis

Voir les commentaires

21 - Chasseur de têtes.. mais aussi d'images ... historiques - Humour - Couturière mobile

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Un photographe en chasse....

 

Faute d'événements ... on en revient à notre histoire.

 

21-01-13 039

 

Des travaux à la cathédrale St Pierre, certes consolidation, refonte du réseau électrique, sondages archéologiques, mais aussi dans le secteur du " trésor " on s'active. Affaire à suivre, vous en saurez plus dans ces pages si vous êtes fidèles....

 

21-01-13 040

 

Succulent petit détail pour les amoureux de " l'art - histoire "

 

21-01-13 035

 

Cadran solaire (ombre indicatrice de l'heure) contre cadran mécanique (horloge de la cathédrale)

 

Juin 2012-copie-3

 

Et bien sûr, comme depuis que l'homme existe..... des signes lapidaires

 


 

Classement d'archives.... Photo numérisée

 

Sculpture-Impasse-de-Saintonge-1989.jpg

 

Photographiée en 1989, alors à la recherche de graffiti impasse de Saintonge.

Cette impasse s'appelait autrefois rue d'Allemagne (mais dans les temps plus anciens elle était dénommée rue de la halle Magne). dans cette même impasse se trouvait la seconde mairie de Saintes, c'était à l'époque où un côté de la Charente était français et l'autre anglais. L'ancienne mairie, tout au moins du fait du bâtiment plus moderne qui se trouve sur ce site, a bien été localisée.

Quant à cette dame... qui semble sortir de son bain ou de la Charente, qui l'a sculptée, a-t-elle été mise en forme sur ce mur..?

 


Quand on n'a que l'humour

 

Un monde où on ne plaisante pas... trop...

 

20-01-13-019.jpg

 


Mobil' Couture au marché 

 

 

23-01-13 006

 

Présente sur le marché St Pierre... cette " petites mains " (nom donné aux couturières.. même à la comédie française) se retrouvera bientôt dans les pages de Culture-Histoire.

A bientôt..... dans son atelier itinérant.

 


Voir les commentaires

17 - Rue Raymond Tillaud .. une figure de Saintes - Police de banlieue.. simples souvenirs - Handicap Amitié ... en toute solidarité - Chauve-souris

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Un quartier, une rue.. un homme

 

Juin-2012-001-copie-1.jpg

 

Inauguration de la rue Raymond Tillaud,  présentation des immeubles du quartier du vallon à Saintes (ancienne zone dite la berlingue).

 

Raymond Tillaud nous a quitté à l'âge de 75 ans en juillet 2011.

Ancien cheminot (roulant et fils de cheminot) il s'était très impliqué dans la vie publique, associative et dans la gestion de la ville. En effet il avait été premier adjoint au maire de Saintes Michel Baron ( Maire durant 25 ans).

C'était un homme  très populaire, avec le verbe facile, mais très profond. Aussi la ville lui devait bien une rue et Culture-Histoire ne pouvait passer sous silence cet honneur rendu par cette inauguration, connaissant personnellement la famille de Raymond Tillaud depuis 1955.

 

Bureau-du-maire---1er-adjoint.jpg

(Photo d'archive Michel Souris)

 

Accueillant en mairie, année 2001, le fils d'un héros américain, mort pour la France et la liberté en1944. Ainsi était honoré en mairie et accueilli par Raymond Tillaud, Charles Donald Donald Walters - Cole.


 

Police en banlieue

 

On trie et on trouve des souvenirs....

 

Juin 2012-copie-2

 

Peut-être ciblés tellement ils étaient touchants !

 

Juin 2012-003-copie-1

 

Le lot du quotidien... un détail....

 

Juin 2012-004

 

Même un  " bleu " sur le départ laisse toujours quelques amitiés. on ne " fréquentent " pas un certain " monde " sans qu'ils s'y forment parfois des amitiés, parfois sincères, malgré une vue différente sur la société.

 


 

Handicap Amitié à Saintes

 

Du soleil pour ceux qui en ont besoin, sans loi si ce n'est celle des formes et du coeur dans leur action.

 

Juin 2012-005

 

A l'initiative de " Handicap Amitié "une trentaine de personnes, bénévoles et bénéficiaires d'organismes sociaux (voire des personnes atteintes d'un handicap) une " galette des rois " avait été organisée ce samedi.

 

Côté animation outre une bonne galette et les boissons d'accompagnement, on a pu voir et entendre un joueur de luth. En effet Dominique, professeur de musique (guitare) nous a fait entendre des musqieus d'antan (jusqu'au 15 ème siècle). Puis quelques chanteurs ont donné de la voix, comme Nathalie avec..... " Les enfants d'Ethiopie " .. pour ne plus fermer les yeux.

 

Côté organisation, étairent présents des associations suivantes, chapeautées par le collectif " Handi Saintes ", avec son président Annie Dudit. Ce collectif regroupe une dizaine d'association, dont bien sûr " Handi Amitié ". Ainsi.... Association nationale pour l'intégration des handicapés moteurs - Association des paralysés de France - Autisme 17 - Association de la maison des aveugles de Saintes (IRSA). les autres associations n'étaient pas représentées à cette rencontre festive.

 

Pour s'en tenir à Handicap Amitié.... des visages

 

19-01-13 017

 

Ce groupe comprend une quinzaine de personnes.

 

Ces personnes interviennent sur simple demande d'autres associations ou de particuliers.

Mission: Tout ce que les services sociaux ne peuvent assurer. Il s'agit d'assistance, d'interventions ponctuelles. Que ce soit sur le plan, toujours humain, technique ou administratif. Accompagnement pour les courses et les sorties. Voire aussi petits bricolages. En fait ces bénévoles s'adressent aux personnes dans l'incapacité d'assurer certains gestes du quotidien, donc atteintes d'un handicap.

 

Comme le précise Michel un des bénévoles.... " Nous voulons créer un VRAI réseau social NON virtuel "

 

Contacts en cas de besoin et pour information:

 

Mail:   handicapamitie@orange.fr

 

Téléphones:

Charles: 0613704470

Michel:    0621673718

Annie:     0546939330

 

Site: associatheque.com

 

" Il y aura toujours un bénévole de disponible "

 


 

  Chauve-souris

 

Photo rare....

 

Chauve-souris---Damien-8---2010.JPG

 

Un certain souvenir familial



Voir les commentaires

14 - Criminel, abject, immonde - Business copie ... & les USA

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Les médias ne disent pas tout....

 

 

Bureau-001.jpg

 

 


 

Aurélien de " Business copie " et les USA

 

Il adopte ce style

 

12-01-13-002.jpg

 

Magasin  "Imprimerie - photocopies " et d'autres services en reprographie. C'est à découvrir au 72, rue arc de triomphe à Saintes

 

15-01-13-005.jpg

(Devant une oeuvre de Thierry Nappée)


Voir les commentaires

12 - Un livre sur la Coop de Saintes.. Un esprit - Extra-terrestre à Saintes... mais c'était hier - Vol à la cathédrale.. Dossier nouvelle ouverture du dossier -

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

De " La saintaise à la Coop "

 

La Coop c'est surtout un esprit coopérateur, Jean-François Saunoi en a fait le tour... tout au moins sur ses cent ans d'existence.

 

Il nous présente son livre qui concerne les Saintais et Saintongeais qui connaissent bien cet établissement puisque son siège est au coeur de la cité saintaise.

 

12-01-13-011.jpg

 

Séance de dédicaces dans la librairie du cours national.

 

Juin-2012-copie-1.jpg

 

C'est son premier livre édité par " Les chemins de la mémoire ", il est paru en novembre 2012. Il compte poursuivre vers une autre parution, en effet ses recherches lui ont apporté de nombreuses données et informations. Depuis la sortie de " La Coop - Un siècle d'aventure humaine " les langues se délient et d'autres informations lui sont fournies.

 

On peut trouver son ouvrage dans les librairies et les grandes surfaces.

 

 


 

Graffiti témoin d'un ailleurs

 

La fin du monde n'a pas eu lieu, pourtant d'étranges créatures sont peut-être passées à Saintes...

 

Chemin-des-roberts-1989.jpg

 

C'était en 1989


 

Vol du beffroi de la cathédrale

 

Eléments nouveaux...

 

Bureau-copie-1.jpg

 

Au plus près des faits....


 


Voir les commentaires

10 - Galeries Lafayette... Soldes et nouvelle direction - Cadeau d'histoire - Gros au loto... il y a deux siècles... - Vacances romaines - Voeux citoyens... Ecurat

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Galeries Lafayette Saintes

 

" On solde beaucoup mais sauf le prestige "

 

Nouvelle direction pour 2013

 

Au revoir Nadège Chevallier

 

Bonjour Caroline Landelle

 

10-01-13 006

 

Nadège est partie aux Galeries Lafayette d'Angoulême, nous lui souhaitons d'heureux moments dans cette structure commerciale charentaise. Nous gardons d'elle de bons moments et d'heureux souvenirs de partenariat avec le blog média Culture-histoire. Bien sûr il en est de même pour la clientèle et son équipe de Saintes.

 

Juin-2012.jpg

 

Surplombant la Charente l'immeuble des Galeries Lafayette s'offre au regard des passants et des saintais depuis le début du XX ème siècle.

 

Caroline Landelle ne connaît pas les soldes depuis sa naissance, c'était il y a 36 ans, mais avec sa prise de fonction elle prend à bras le corps cette manifestation commerciale. Bien sûr c'est aussi un travail d'équipe, ainsi elle se trouve à la tête d'un " équipage " de 30 personnes. En coeur de ville c'est une bonne entreprise génératrice d'emplois.

 

La nouvelle directrice des G-L occupait auparavant le poste de directrice des ressources humaines dans ce même établissement. Elle a connu cette entreprise en 1996....

 

" Je suis originaire de Cherbourg, avant de me retrouver DRH à Saintes, j'avais travaillé sur deux autres sites, à savoir Caen et Besançon.  Ce poste de directrice ne me concentre pas totalement dans une activité me renfermant dans un bureau, je connais bien tous les domaines des Galeries Lafayette.  Ainsi l'administration, la vente, la démonstration et bien sûr me retrouver en rayon ont fait partie de mon parcours ".

 

Les soldes aux Galeries Lafayette, il semblerait qu'il y ait une légère différence avec l'an passé...!  Les temps sont ce qu'ils sont, mais nous ne sommes pas en région parisienne où les " soldarts " se précipitent par dessous les grilles dès leur ouverture.

 

Bienvenue et félicitations à Caroline Landelle dans ses nouvelles fonctions.

 

 


 

Le vieux pont... dit romain...

 

A 100 mètres des fameuses Galeries Lafayette et aux abords d'un rempart disparu, voire enfoui.

 

Plan-de-Saintes-n-13.jpg

 

Saintes-7.jpg

 

Pont-Romain-n-24.jpg

 

On peut voir sur ces dessins / plans, les fameux moulins et les maisons sur le pont, il s'y trouvait des échoppes. Et la non moins célèbre tour " Mausifrote " ou Montrible.... Il s'y trouvait une prison...

 

Archives officielles - Dessins de l'ingénieur Claude Masse / Fin du XVII ème

 


Montant d'un gain... il y a longtemps...

 

 

Immeuble-cavalerie---R-Arc-de-triomphe---2000.jpg

 

Il y a environ deux cent ans.. mais que voulait dire l'auteur...?  A cette époque les mots... " cent millions " ne devaient pas souvent être prononcés...!

 


Sous un soleil de... romain

 

 

Il faisait beau à Saintes ce vendredi.....

 

Juin 2012-003

 

Juin 2012-001

 

Grands consommateurs d'eau, les habitants de Médiolanum Santonum avait employé les grands moyens... Acqueduc amenant l'eau depuis Fontcouverte.


 

Ecurat / 488 h / Voeux

 

Commune de la Communauté d'Agglomération Saintaise

 

11-01-13-019.jpg

 

Bernard Chaigneau, maire d'Ecurat souhaite une superbe année aux Escuriens (nes) dans tous les domaines de la vie, avec un point d'orgue pour la santé.

Aux côtés de monsieur le maire, isabelle Pichard-Chauché, conseiller général, accompagnée de son assistant; Jean-Pierre Boutet-Petit, présenté (par mégarde, mais avec une salle très amusée de ce premier mot d'humour de l'année) comme son remplaçant.... :) . Le bilan de 2012 a été présenté, ainsi que des orientations pour 2013.

On reconnaît sur la droite le précédent maire de la commune.

La salle municipale a accueilli ainsi environ cent personnes pour cette soirée traditionnelle des voeux.

Pour une autre petite histoire, il faut savoir que cette très charmante petite commune saintongeaise est composée de 488 habitants (progression de 4%), avec l'arrivée d'un nouveau couple qui était d'ailleurs présent à cette cérémonie festive.

 

 

 

 


 


Voir les commentaires

7 - Graffiti & tag... expression immédiate, parfois violente - Solidarité objets perdus .. Clefs - Le tilleul... nouveaux visages au resto

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Expression directe, très populaire

 

Tag ou graffiti..... Evolution

 

Arc de Germanicus 1989 MS

 

Ici nous sommes dans le témoignage général

 

05-01-13 009

 

Epoque indéterminée.... ultime trace.. peu de traçabilité

 

7-12-12 001

 

Plus près de nous... Plus précis

 

Et ensuite la violence, la révolte..... l'amour peut-être...!

 

Bureau

 

Les temps ont changé, on ne voit plus guère d'inscriptions gravées dans le support lapidaire, voire parfois sur les arbres.

 

Les tags inscrits sur la ville de Saintes, peuvent être effacés sur simple demande à la mairie.

 


 

Jour de foire: Clefs trouvées

" Solidarité "


07-01-13-001.jpg


Trouvé ce matin et déposé aux services de la Police municipale de Saintes

 


 

Changement au restaurant  " Le tilleul "

 

Daniel et Evelyne Guyard tiennent le fameux restaurant de l'avenue Gambetta depuis septembre 2012.

 

Notre premier est originaire de la Sarthe et mon second, Madame, est originaire de Saintonge.

 

Les Tilleuls - restaurant 2013

 

Ainsi ils ont repris le restaurant, qui fait aussi bar - brasserie, et après en avoir ravivé les couleurs et dynamiser l'ambiance sous un nouvel angle, ils y sont aidés par ce lieu qui bénéficie de trois belles façades vitrées (situation unique en coeur de ville)

Daniel Guyard a une double activité, mais celle qui lui prend certainement beaucoup d'énergie est celle de traiteur. Son laboratoire est installé à Port-d'Envaux, de là il rayonne sur des dizaines de kilomètres autour de Saintes, bien sûr il a déjà posé son " chantier " de traiteur dans le site de l'abbaye-aux-Dames puisqu'il a le privilège de s'y trouver à quelques minutes de marche de son restaurant; ceci à plusieurs reprises. Cette autre activité de traiteur il la pratique depuis 2006.

 

Les Tilleuls - restaurant 2013-001

 

Aux fourneaux les cuisiniers, avec au fond de la cuisine Laetitia, au bar une autre serveuse Cindy. Cet été il y aura un apprenti en renfort. En fait une petite entreprise qui donne du travail à quelques personnes, on ne peut que se féliciter du nouveau départ de cet établissement.

 

Au mois de mars une nouvelle salle sera ouverte, elle pourra y recevoir des groupes de personnes, réunions, séminaires et diverses rencontres. Avec restauration possible.

 

Les horaires d'ouverture:

Hiver:

Lundi au vendredi: 8 h à 16 h 30 (*) Samedi: 9 h à 23 h 30. dimanche 10 h à 16 h (*)

Eté:

A partir de mars: 8 h à 23 h (*)

(*) selon la clientèle

 

Contacts:

Tél:Restaurant -  0546742301 / Traiteur - 0546975724

Facebook: Guyard traiteur

Site: www.guyard-traiteur.fr


Voir les commentaires

5 - Procureur de la république à Saintes - " Je suis la société "

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

La société a besoin de justice

   

Un procureur issu de la société qu'il doit protéger au nom de ses lois

 

Philippe Coindeau, procureur de la république à Saintes

 

 

   Certainement Saintais, voir Saintongeais par le cœur, Philippe Coindeau a connu dans sa toute jeunesse d’autres belles régions de France. Sa famille est du Poitou, il a vu le jour dans la Beauce, mais c’est en Touraine qu’il a fait son éducation à la vie.

   Comme il le dit lui-même, bien que son père travaillait à la SNCF,  il n’est pas d’une famille cheminote, quant à ses grands parents ils étaient du monde agricole.

 

04-01-13-007.jpg

 

   Pour faire court sur son parcours éducatif et civique, avant d’atteindre les hautes marches du palais de justice, il avait, étape incontournable obtenu un D.E.A en science criminelle. Et bien sûr, surtout à cette époque, effectué un certain temps sous les drapeaux (S.N.O) en Allemagne à Fribourg.

 

   Monsieur le procureur, quel a été votre premier métier pensé… ?

   « Je voulais être juge d’instruction, rentrer dans la magistrature. Dans mon adolescence, être juge cela correspondait à mon goût des enquêtes et de la recherche, j’étais déjà attiré par cette quête de la vérité. Mais en fait j’avais quand même pensé à trois directions professionnelles, voire la justice, être architecte ou le journalisme. Mais sur ce dernier point aujourd’hui j’ai déchanté car souvent les comptes-rendus ne rendent pas compte avec exactitude des faits  qu’ils étaient venus couvrir. Ces hommes de la presse, souvent écrite, ne recoupent pas assez leurs informations. Les retranscriptions ne semblent pas correspondre ».

 

   Philippe Coindeau avant d’arriver à Saintes avait été juge d’instruction dans diverses régions de France (métropolitaine), ceci pendant neuf ans. En fait du siège il était passé au parquet, il était devenu parquetier comme il le dit si bien. Pourquoi… voyons de plus près mais d’une manière assez simple.

   « Au fil des réformes de la fonction de juge, celle-ci perdait de son intérêt. Justement cette manifestation de la vérité gagnait beaucoup dans ma nouvelle fonction, je ne l’avais pas envisagé ainsi, mais j’avais alors gagné en liberté. L’élu du siège avait plus de contraintes, au parquet j’étais plus libre. Et, ce qui n’est pas du tout secondaire, au parquet j’ai plus de contact avec les élus locaux, les personnes chargées de la prévention de la délinquance ».

 

04-01-13-005.jpg

 

   Procureur. fonction clef, peut-on le dire ainsi… ?

   « A tous moments je puis intervenir, diriger les enquêtes, donner des directives…  On prend connaissance des pièces du procès prévu au final, on les voit tout au long de l’instruction. Certes des éléments peuvent échapper à la lecture des pièces, mais tout ce qui arrive par mon bureau est lu. Actuellement les affaires qui passent aux assises ont été finalisées à La Rochelle, sauf pour l’affaire Séridi (meurtre de la jeune fille de Royan – ndlr). Ainsi on découvre des dossiers parfois très lourds qui nous sont transférés. Pour moi, enfin pour le parquet, l’audience est un moment capital de la vie des parquetiers ; si l’audience est publique c’est justement pour cela (Certainement pour affiner la vérité de dernière minute… ndlr) »

 

   Bien campé sur ses pieds et droit comme la justice Monsieur le procureur tient des propos qu’il est bon d’entendre et que nulle ne devrait douter, ainsi…

   « Le rôle du procureur c’est d’arriver à l’audience sans à priori. En ce qui me concerne je n’ai encore aucune idée sur la peine que je vais requérir. Si tout se joue avant l’audience ce n’est pas la faire d’ouvrir la séance ».

 

   Et de continuer et de reprendre…

   « Si on prend pour argent comptant tout ce que l’on dit… et pourtant certains de confirmer…. Mais quelle raison aurait cette personne de mentir… ? Un jour une dame avait vu un homme sur les lieux d’un crime et elle maintenait au fil des semaines que c’était bien tel homme elle en était certaine. Le fait est que cet homme, pas forcement le coupable, s’était trouvé au mauvais endroit et au mauvais moment, celui où il y avait eu la mort violente d’un homme. Mal en avait pris alors à ce passant….  Pour ma part j’épluche tous les dossiers, je me dois de le faire. Il est certain qu’il peut y avoir des erreurs de transcriptions, voir des informations, des renseignements mal compris. A l’audience si le dossier ne tient pas, c’est la relaxe, un juge d’instruction aurait pu voir quelque chose lui échapper. Mon rôle de faire aboutir à la punition du coupable (Cette fameuse de la recherche de la vérité avérée et prouvée… ndlr). Bien sûr il y a la part du facteur humain, cette sensibilité propre à chacun et qui va lui faire prendre une décision, mais dans le cadre de la procédure, comme m’avait dit un de mes formateurs à Tours : Pour le juge s’il y a un doute c’est le non-lieu, pour le procureur c’est la relaxe. (Belle complicité en vertu de la conviction sur la vérité… ndlr)

 

   L’erreur judiciaire… !

   « Il y a eu l’affaire d’Outreau (Actes de pédophilie….), plus récemment l’affaire Machin, cet homme a été libéré après sept ans d’emprisonnement, le vrai coupable s’était dénoncé. Je pense qu’il n’y a pas plus d’erreurs judiciaires qu’autrefois. Dans les investigations, faute d’éléments scientifiques apportant des preuves irréfutables (voire aussi aveux) il ne reste plus que les témoignages humains (avec leurs parts d’ombres… ndlr) ».

 

   Transparence, vérité… communication :

   « Avec le président du tribunal on veut ouvrir la juridiction pour que les gens voit le fonctionnement de la justice, en fait eux aussi ils veulent la vérité (alors les tribunaux doivent être dans la lisibilité totale … ndlr). Sur ce sujet justement il faut savoir que les plaintes ont considérablement augmenté, à savoir : 2009 = 14500 – 2010 = 18500 – 2011 = 19600 – et pour 2012, je crois que les comptent vont pouvoir indiquer aux environs de 23 000. Dans de nombreux faits du quotidien les victimes ou proches d’une personne atteinte dans sa chair ou ses biens… il faut toujours un coupable (enfin un responsable… ndlr). Certes pendant ce même temps on peut dire qu’il y a une baisse de la délinquance générale. Le bureau du procureur reçoit des dizaines de lettres par jour, pour les citoyens qui se croient lésés ou victimes, qui le sont aussi réellement, je suis leur interlocuteur et ultime recours »

 

Coindeau Philippe - procureur 2012

Portes ouvertes au palais de justice cet été (Photo d'archive - M.S )

 

   Puis Philippe Coindeau, procureur vient à parler d’une personne qui a fait le buzz sur les réseaux sociaux, cette dernière est bien connue de l’auteur de Culture-Histoire, via le réseau social Facebook, ainsi…

   « Tenez je vais vous parler de l’affaire du Végas ou un jeune homme a trouvé la mort. J’ai reçu sa mère, Caroline,  après que l’affaire eut été jugée. Ce n’est pas dans la procédure, mais c’est un droit et une possibilité pour un citoyen qui désire rencontrer le procureur, à fortiori s’il est une victime. Cet entretien relève réellement d’un acte très humain, il ne s’agissait pas de rejuger une affaire sanctionnée par une décision de justice, mais la personne, maman du jeune homme décédé, voulait savoir. Alors je lui ai parlé de la décision du tribunal, le pourquoi…. !  En fait j’avais devant moi une maman qui venait de perdre son enfant de18 ans, elle aussi voulait un coupable, enfin un responsable ».

 

   Sur ces paroles très humaines, nous ne pouvons que remercier Monsieur le procureur pour l’entretien qu’il vient d’accorder pour ce blog média, mais avant de quitter l’homme qui agit au nom de la société, voudra-t-il nous révéler s’il a une devise, alors Monsieur Philippe Coindeau, on peut savoir… ?

   « Oui bien sûr…. Le passé attend l’avenir »

 

   Une fois n’est pas coutume mais le père de l’auteur de C-H disait souvent….

«  La liberté des uns s’arrête où commence celle des autres ». Cela rejoint bien la fonction de procureur de la république, il est là pour demander une sanction contre ceux qui dépassent et outrepassent leurs droits.

 

Voir les commentaires

4 - Souvenir et graffiti - Corps de pierre étêté...- Cloître St Pierre... nouveauté

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

 

Expo en la mairie... 1999

Graffiti..... images d'archives

 

Graffiti-faiencerie-1989---b.jpg

(Rue Daniel Massiou)

 

On dit graffiti, mais en fait il s'agit aussi de signes lapidaires. En effet les graffiti sont le plus souvent gravés ou marqués sur différents supports. e nos jhours on parle plus de tags (malheureusement au pluriel)


Expo-Mairie-1999.jpg

 

Exposition dans la mezzanine de la mairie de Saintes en 1999. Les supports matériels les représentant, entre autres, sont des reproductions, saut pour deux graffiti où l'on peut voir un soldat américain et un chapeau (Epoque 14/18). La pierre (gros appareil) avait été trouvée en bordure de la Charente à Courbiac.

 


Histoire... La révolution est passée....

 

 

Abbaye aux Dames / Personnage décapité

 

facade-haut-abbaye.jpg

 

Les révolutionnaires sont passés par là, certainement pas la fameuse machine, imputée à tort au docteur Guillotin, mais les maçons chargés de détruire toute représentation religieuse à Saintes.

En 1996 les sapeurs pompiers de Saintes venaient de recevoir une nacelle toute neuve, suite à une demande et proposition de l'auteur de Culture-Histoire, pas encore blogueur mais simplement historien amateur, il avait été décidé d'en faire une démonstration place de l'abbaye aux Dames. Ainsi il a été possible de photographier cette statue haut perchée et d'en savoir un peu plus sur sa personnalité. malheureusement sans sa tête ce fut un peu compliqué.

 


Amoureux de l'art et / ou de l'histoire

 

" Bonne nouvelle "

 

Grille-annoncee-Cloitre-1-2013.jpg

 

Avant l'ouverture annoncée, vers Pâques, de la cathédrale St Pierre, le projet d'un portail pour le cloître voit enfin le jour.

Petit plus.... Même quand la grille sera fermée les touristes et Saintais pourront voir en continu notre cloître. Mieux qu'une porte double souvent fermée.

Voir les commentaires

1 - Année 2013.. démarrage en fanfare.... - Voeux - De la crèche aux bavoirs.... - Le sapin de Doisneau

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

 

La St Sylvestre à Saintes


Depuis des décennies, la ville a copié sa fameuse nuit sur la manifestation qui existait à Sao Paulo. La cavalcade avec chars et ensemble musicaux.. surtout des tambours composaient cet ensemble très festif qui a su échapper à la pluie.

 

Images.. suite

 

31-12-12 071

 

31-12-12 109

 

31-12-12 177

 

31-12-12 118

 

 

31-12-12 100

 

*********************************************************************************************************

Bonne et heureuse année 2013 aux fidèles lecteurs du blog média

" Culture - Histoire "

ainsi qu'à leurs proches

 ********************************************************************************************************** 

 

De la crèche aux simples bavoirs..

pas si bébé que cela....

 

02-01-13 008

 

A la médiathèque municipale... jusqu'au 5 janvier

 

Numériser0001

 

Françoise Renaud a trouvé les origines de sa passion avec des bavoirs conservés par sa famille. Elle aimait le travail bien fait, l'histoire de ces petits attributs que portaient nos bébés. La matière qui les composaient, comment on travaillait ces petits ornements très utilitaires, certes pas du spectaculaire, mais il y avait toujours à dire dessus.

 

02-01-13 012

 

Avec Françoise Renaud... " la " spécialiste

 

Juin 20121-001

 

Dans la vitrine des bavoirs de l'autre bout du monde, on peut en voir un, les oiseaux, qui provient de Canada.

 

" J'ai monté ma collection, aux environs de 500, au cours de mes déplacements, sans que cela en soit le but, ainsi j'ai ramené des bavoirs de diverses parties du monde mais aussi des différentes régions de France. Bien sûr je me rends sur les brocantes un peu dans le but d'en dénicher qui viendront enrichir ma collection. Dans cette exposition j'en présente environ une centaine ".

 

02-01-13 020

 

Ces bavoirs datent des années 1900.

 

Ainsi depuis 1980 Françoise est devenue spécialiste de cet accessoire au premier abord très enfantin. Toute sa collection est répertoriée et pour ce faire elle consulte de nombreux ouvrage de mode sur ces bavoirs, ouvrages de 1900 aux années 1960. En effet si elle en possède de 1900, son dernier date de 1960. De nos jours on en trouve toujours mais sous la forme de serviette éponge, voir parfois en plastique.

 

" J'ai une formation de couture flou (confection corsages, chemisiers, robes et autres...), cela me permet la confection de bavoirs neufs, mais surtout de réparer ceux que je déniche... rapiéçage, nettoyage et enfin les remettre flambant.. neufs, surtout blancs. Question couleur on trouvait souvent des blancs, car cela correspondait bien avec tous les vêtements du bébé, puis aussi on ne connaissait pas le sexe du bébé à naître, alors cela arrangeait bien les choses. Certes le rose se faisait pour la fille et le bleu pour le garçon. Je dois faire des émules car des fois on me demande mes modèles pour en confectionner ".

 

 

Généralement les bavoirs présentés par Françoise Renaud sont confectionnés avec des tissus à base de coton, de lin, de soie. Dans son expo on peut découvrir mots et attributs plutôt oubliés de nos jours.....

Epingle à nourrice, épingle à bavoirs, moufles, guêtres (Genre de grande chaussettes qui descendaient par dessus les chaussures du bébé), langes, couches (en tissus), bonnet chat.... et bien d'autres objets et attributs propres à l'environnement du nouveau né.


Le sapin de Doisneau

 

 

02-01-13-002.jpg

 

Il est dit que les arbres de Noël sont récupérables par une association aidant les personnes atteintes d'un handicap.


Voir les commentaires