Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

12 - Famille, société, école... Avec l'E.R.E.A - Archéologie oubliée.... - Stationnement c'est bleu ... clair et gratuit mais..! - Vive les mariés chez Sandrine

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Une jeunesse qui a besoin de tous

Comme nous avons besoin des uns et des autres

" Etablissement Régional d'Education Adaptée "

Intervention sur le thème ... crash d'un avion.. recherches indices historiques " Guerre 39/45 ". Suivi de l'intervention socio-éducative. En fin d'animation un jeune, Kévin... " Monsieur, c'est une belle histoire " (Quel bel hommage ces mots)
Intervention sur le thème ... crash d'un avion.. recherches indices historiques " Guerre 39/45 ". Suivi de l'intervention socio-éducative. En fin d'animation un jeune, Kévin... " Monsieur, c'est une belle histoire " (Quel bel hommage ces mots)
Intervention sur le thème ... crash d'un avion.. recherches indices historiques " Guerre 39/45 ". Suivi de l'intervention socio-éducative. En fin d'animation un jeune, Kévin... " Monsieur, c'est une belle histoire " (Quel bel hommage ces mots)

Intervention sur le thème ... crash d'un avion.. recherches indices historiques " Guerre 39/45 ". Suivi de l'intervention socio-éducative. En fin d'animation un jeune, Kévin... " Monsieur, c'est une belle histoire " (Quel bel hommage ces mots)

**********************************************

**********************************************

Archéologie...

Quand Culture-Histoire reste sur le carreau..

Certes l'auteur de Culture-Histoire est déçu de ne pas avoir été convié, mais les lecteurs de ce Média Internet aussi, dommage.

Certes l'auteur de Culture-Histoire est déçu de ne pas avoir été convié, mais les lecteurs de ce Média Internet aussi, dommage.

*************************

*************************

Retour de ville: 11 h 50 samedi

SAINTES: Stationnement gratuit pour les parkings dits de surface, en cheminant avec Jean-Philippe Machon, un Saintais un peu plus qu'ordinaire... " C'est pour 4 semaines, mais on va garder ce système, tous devront jouer le jeu.... vu avec Saintes shopping aussi... Nous avons étudié tout le côté financier avant ". C-H cautionne, mais il fera des commentaires bientôt. f. Puis au détour d'une rue, une commerçante bien sympa vous attend rive droite " Boutique mariage ".. Et cerise sur le gâteau de la nouvelle équipe municipale.. J-P M avait mis le " Turbo " vers la mairie en vue d'officier pour son premier mariage...A bientôt. Bonne journée
SAINTES: Stationnement gratuit pour les parkings dits de surface, en cheminant avec Jean-Philippe Machon, un Saintais un peu plus qu'ordinaire... " C'est pour 4 semaines, mais on va garder ce système, tous devront jouer le jeu.... vu avec Saintes shopping aussi... Nous avons étudié tout le côté financier avant ". C-H cautionne, mais il fera des commentaires bientôt. f. Puis au détour d'une rue, une commerçante bien sympa vous attend rive droite " Boutique mariage ".. Et cerise sur le gâteau de la nouvelle équipe municipale.. J-P M avait mis le " Turbo " vers la mairie en vue d'officier pour son premier mariage...A bientôt. Bonne journée

SAINTES: Stationnement gratuit pour les parkings dits de surface, en cheminant avec Jean-Philippe Machon, un Saintais un peu plus qu'ordinaire... " C'est pour 4 semaines, mais on va garder ce système, tous devront jouer le jeu.... vu avec Saintes shopping aussi... Nous avons étudié tout le côté financier avant ". C-H cautionne, mais il fera des commentaires bientôt. f. Puis au détour d'une rue, une commerçante bien sympa vous attend rive droite " Boutique mariage ".. Et cerise sur le gâteau de la nouvelle équipe municipale.. J-P M avait mis le " Turbo " vers la mairie en vue d'officier pour son premier mariage...A bientôt. Bonne journée

Le stationnement gratuit en surface à Saintes.

Bonne mesure pour oxygéner notre centre ville, surtout les deux axes essentiels de notre cité, voies de pénétration au coeur des quartiers, cours national et avenue Gambetta. 

Surtout pour la rive droite qui en avait vraiment besoin, on le sait et les raisons en sont historiques, les déambulations en ville se font essentiellement sur la rive gauche.. Il faut que cela s'équilibre.

Ainsi on pourrait stationner plus facilement, puis si on ne trouve pas de place devant al porte de notre point de chute il y a des parkings de proximité, facile d'y accéder, sans inquiétude d'une contravention à un titre quelconque pour un stationnement interdit, sans énervement, sans avoir le regard toujours collé à sa montre (Sur ce poin la décision municipale est claire, il faudra respecter le code d ela route et les arrêtés municipaux).

Enfin il ne faut pas rejeter les commerces de périphérie, ce sont aussi des familles saintaises qui y travaillent. Les patrons, les salariés ont tous le même besoin... travailler pour vivre. (Culture-Histoire est clair sur ce point). Et ces travailleurs de la périphérie sont aussi consommateurs en centre ville.

On va en proximité pensant trouver moins cher, il faut vraiment faire les calculs. 

Pour les commerçants en général, si les clients sont bien acueillis ils reviendront les voir, sinon exit le secteur.

Alors évitons les mauvais comportements, choisisssons le civisme et privilégions l'accueil, alors on retrouvera un centre ville actif, dynamique et où on aura plaisir à déambuler.... promenade ou achat (s).

Voir les commentaires

10 - Première sortie officielle des nouveaux élus Saintais .. Avec Vladimir et sa jeunesse - Berneuil à l'heure allemande - Bonne nouvelle .. le stationnement gratuit !

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Dans le cadre des échanges de la jeunesse étudiante, une belle occasion de se réunir pour le verre de l'amitié

Comité de jumelage 

" Saintes - Vladimir "

Madame Françoise Bleynie, représentant Monsieur le Maire, était accompagnée de deux membres de la municipalité, Céline Violet et Dominique Doren, ainsi en présence du président du comité de jumelage de Saintes-Vladimir, elle a accueilli la petite assistance et surtout présenté les cinq étudiantes Russes, demeurant à Vladimir. Puis il y a eu des échanges de cadeaux et remise de pin's (du comité) aux jeunes demoiselles.
Madame Françoise Bleynie, représentant Monsieur le Maire, était accompagnée de deux membres de la municipalité, Céline Violet et Dominique Doren, ainsi en présence du président du comité de jumelage de Saintes-Vladimir, elle a accueilli la petite assistance et surtout présenté les cinq étudiantes Russes, demeurant à Vladimir. Puis il y a eu des échanges de cadeaux et remise de pin's (du comité) aux jeunes demoiselles.
Madame Françoise Bleynie, représentant Monsieur le Maire, était accompagnée de deux membres de la municipalité, Céline Violet et Dominique Doren, ainsi en présence du président du comité de jumelage de Saintes-Vladimir, elle a accueilli la petite assistance et surtout présenté les cinq étudiantes Russes, demeurant à Vladimir. Puis il y a eu des échanges de cadeaux et remise de pin's (du comité) aux jeunes demoiselles.
Madame Françoise Bleynie, représentant Monsieur le Maire, était accompagnée de deux membres de la municipalité, Céline Violet et Dominique Doren, ainsi en présence du président du comité de jumelage de Saintes-Vladimir, elle a accueilli la petite assistance et surtout présenté les cinq étudiantes Russes, demeurant à Vladimir. Puis il y a eu des échanges de cadeaux et remise de pin's (du comité) aux jeunes demoiselles.

Madame Françoise Bleynie, représentant Monsieur le Maire, était accompagnée de deux membres de la municipalité, Céline Violet et Dominique Doren, ainsi en présence du président du comité de jumelage de Saintes-Vladimir, elle a accueilli la petite assistance et surtout présenté les cinq étudiantes Russes, demeurant à Vladimir. Puis il y a eu des échanges de cadeaux et remise de pin's (du comité) aux jeunes demoiselles.

Loïc Pelloud, directeur de cabinet de Jean-Philippe Machon, a été de ceux qui ont offert un cadeau aux jeunes filles, Culture-Histoire ne sait rien sur les cadeaux... non ouverts an notre présence. Mais il y en avait un qui était offert par la municipalité à Monsieur le Maire de Vladimir. Pour le cadeau offert par les jeunes filles, ce sera un beau tableau pour le bureau du nouvel élu.

Loïc Pelloud, directeur de cabinet de Jean-Philippe Machon, a été de ceux qui ont offert un cadeau aux jeunes filles, Culture-Histoire ne sait rien sur les cadeaux... non ouverts an notre présence. Mais il y en avait un qui était offert par la municipalité à Monsieur le Maire de Vladimir. Pour le cadeau offert par les jeunes filles, ce sera un beau tableau pour le bureau du nouvel élu.

Qui sont ces jeunes filles...?

Anastasia nous en dit un peu plus.

Elles sont venues à Saintes pour 15 jours dans le cadre des échanges scolaires entre le lycée de bellevue et l'université française de Vladimir. Elles se dirigent dans leurs études vers la profession de professeur.

" Nous aimons bien votre ville, vous y avez un bel amphithéâtre. A Vladimir toute nos architectures sont au centre de la cité, mais nous n'avons rien de ce style antique "

Les jeunes étudiantes prendront leur envol vers Vladimir ce samedi, certes elles aiment bien Saintes, notre pays, mais la famille et les amis (es) sont un peu loin. Par ailleurs l'une d'elle à précisé qu'elle reviendrait, mais à Paris. 

En conclusion elles sont ravies et ce séjour fut vraiment positif.

Pour leur sympathie, Culture-Histoire leur a promis de leur communiquer une poésie..... Voilà c'est fait....

 

PS: Lire arc de Germanicus sous le pin's (photo)

 

Pour information cette poésie est traduite en 18 langues, alors on attend nos autres villes amies jumelées.

Pour information cette poésie est traduite en 18 langues, alors on attend nos autres villes amies jumelées.

**************************

Berneuil et son cimetière

militaire allemand

" Solidarité du souvenir "

Des réservistes et deux actifs de l'armée allemande en " Opex " pacifique, en mission de restauration des sépultures de leurs camarades tués à la guerre 39/45 dans le grand Sud-Ouest.

Pendant quinze jours ces militaires (hébergés sur la B.A 722 - Paban) sont intervenus sur les pierres tombales de soldats allemands inhumés dans l cimetière militaire national allemand. Ils ont nettoyé la base de ces lourds blocs de pierre, provenant des Flandres, puis ils ont aussi repeint les lettres des inscriptions. Ils ont ainsi travaillé sur le bloc 3, face à l'esplanade d'honneur. Comme le précise Alain Massard, gardien et homme d'entretien du cimetière depuis 6 ans.... " Il y a de nombreux cimetières de soldats Allemands en France, mais ici à Berneuil ce sont des sépultures qui sortent de l'ordinaire de par leur conception ". (A savoir aussi qu'il y a quatre corps par pierre tombale).
Pendant quinze jours ces militaires (hébergés sur la B.A 722 - Paban) sont intervenus sur les pierres tombales de soldats allemands inhumés dans l cimetière militaire national allemand. Ils ont nettoyé la base de ces lourds blocs de pierre, provenant des Flandres, puis ils ont aussi repeint les lettres des inscriptions. Ils ont ainsi travaillé sur le bloc 3, face à l'esplanade d'honneur. Comme le précise Alain Massard, gardien et homme d'entretien du cimetière depuis 6 ans.... " Il y a de nombreux cimetières de soldats Allemands en France, mais ici à Berneuil ce sont des sépultures qui sortent de l'ordinaire de par leur conception ". (A savoir aussi qu'il y a quatre corps par pierre tombale).
Pendant quinze jours ces militaires (hébergés sur la B.A 722 - Paban) sont intervenus sur les pierres tombales de soldats allemands inhumés dans l cimetière militaire national allemand. Ils ont nettoyé la base de ces lourds blocs de pierre, provenant des Flandres, puis ils ont aussi repeint les lettres des inscriptions. Ils ont ainsi travaillé sur le bloc 3, face à l'esplanade d'honneur. Comme le précise Alain Massard, gardien et homme d'entretien du cimetière depuis 6 ans.... " Il y a de nombreux cimetières de soldats Allemands en France, mais ici à Berneuil ce sont des sépultures qui sortent de l'ordinaire de par leur conception ". (A savoir aussi qu'il y a quatre corps par pierre tombale).
Pendant quinze jours ces militaires (hébergés sur la B.A 722 - Paban) sont intervenus sur les pierres tombales de soldats allemands inhumés dans l cimetière militaire national allemand. Ils ont nettoyé la base de ces lourds blocs de pierre, provenant des Flandres, puis ils ont aussi repeint les lettres des inscriptions. Ils ont ainsi travaillé sur le bloc 3, face à l'esplanade d'honneur. Comme le précise Alain Massard, gardien et homme d'entretien du cimetière depuis 6 ans.... " Il y a de nombreux cimetières de soldats Allemands en France, mais ici à Berneuil ce sont des sépultures qui sortent de l'ordinaire de par leur conception ". (A savoir aussi qu'il y a quatre corps par pierre tombale).

Pendant quinze jours ces militaires (hébergés sur la B.A 722 - Paban) sont intervenus sur les pierres tombales de soldats allemands inhumés dans l cimetière militaire national allemand. Ils ont nettoyé la base de ces lourds blocs de pierre, provenant des Flandres, puis ils ont aussi repeint les lettres des inscriptions. Ils ont ainsi travaillé sur le bloc 3, face à l'esplanade d'honneur. Comme le précise Alain Massard, gardien et homme d'entretien du cimetière depuis 6 ans.... " Il y a de nombreux cimetières de soldats Allemands en France, mais ici à Berneuil ce sont des sépultures qui sortent de l'ordinaire de par leur conception ". (A savoir aussi qu'il y a quatre corps par pierre tombale).

10 - Première sortie officielle des nouveaux élus Saintais .. Avec Vladimir et sa jeunesse - Berneuil à l'heure allemande - Bonne nouvelle ..  le stationnement gratuit !
10 - Première sortie officielle des nouveaux élus Saintais .. Avec Vladimir et sa jeunesse - Berneuil à l'heure allemande - Bonne nouvelle ..  le stationnement gratuit !

********************************************

********************************************

Avion disparu

*************************

Ce même jour les recherches ont continué, mais en vain.

Le champ, où s'est crashé un avion en 1943, ne parlera certainement plus jamais. Plus beaucoup de chance de retrouver des éléments matériels.

Dans ce grand champ, situé à quelques centaines de mètres du cimetière allemand, un piège...! En effet cette bouteille, du fait du verre, peut provoquer des incendies dans les récoltes par fortes chaleurs. (Ce fut le cas il y a plusieurs décennies, dans ce même champ où des débris en verre de l'avion crashé avait provoqué l'incendie des récoltes.
Dans ce grand champ, situé à quelques centaines de mètres du cimetière allemand, un piège...! En effet cette bouteille, du fait du verre, peut provoquer des incendies dans les récoltes par fortes chaleurs. (Ce fut le cas il y a plusieurs décennies, dans ce même champ où des débris en verre de l'avion crashé avait provoqué l'incendie des récoltes.

Dans ce grand champ, situé à quelques centaines de mètres du cimetière allemand, un piège...! En effet cette bouteille, du fait du verre, peut provoquer des incendies dans les récoltes par fortes chaleurs. (Ce fut le cas il y a plusieurs décennies, dans ce même champ où des débris en verre de l'avion crashé avait provoqué l'incendie des récoltes.

**********************

**********************

Bonne nouvelle ...!!!

Selon J-P M / Maire

Stationnement gratuit

24 heures semaine

 

Voir les commentaires

8 - L'équipe municipale au complet / Saintes - Nos boites aux lettres et bricolage politique - Chemins de mémoire ou.. de souvenirs - Recensement / Dénombrement population

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Saintes

Le Conseil Municipal au complet

Vous priant de bien vouloir nous excuser pour la faible qualité de cette copie, certes il valait mieux acheter Sud-Ouest...   Puis en ouvrant la boite aux lettres de ce mardi matin..... la valse des nouvelles....

Vous priant de bien vouloir nous excuser pour la faible qualité de cette copie, certes il valait mieux acheter Sud-Ouest... Puis en ouvrant la boite aux lettres de ce mardi matin..... la valse des nouvelles....

On trouve de tout dans nos boites aux lettres, des " petits nouveaux " qui montent, au cinéma avec la présence de Josiane Balasko à Saintes pour un tournage de son film. Mais il est évident que l'on peut avoir le " tournis " entre des annonces pour des " boites à outils " au prochain discours à hauts risques de Manuel Valls. Notre téméreraire descendant d'émigrés espagnols, après son " Premier tango à Paris " entamera-t-il une dernière ... valse..... ? Question photos indiscrètes, Culture-Histoire attend une certaine autorisation pour une petite photo de famille... politique, si l'on peut dire ainsi. Et cela ramène l'auteur de Culture-Histoire, au temps où Madame Royal, en visite officielle à la SNCF de Saintes, lui avait fait remarquer... " Ah! Voici mon paparazzi préféré.... " (un de ces bons mots, entre autres, échangés avec C-H, mais on en reparlera plus tard)

On trouve de tout dans nos boites aux lettres, des " petits nouveaux " qui montent, au cinéma avec la présence de Josiane Balasko à Saintes pour un tournage de son film. Mais il est évident que l'on peut avoir le " tournis " entre des annonces pour des " boites à outils " au prochain discours à hauts risques de Manuel Valls. Notre téméreraire descendant d'émigrés espagnols, après son " Premier tango à Paris " entamera-t-il une dernière ... valse..... ? Question photos indiscrètes, Culture-Histoire attend une certaine autorisation pour une petite photo de famille... politique, si l'on peut dire ainsi. Et cela ramène l'auteur de Culture-Histoire, au temps où Madame Royal, en visite officielle à la SNCF de Saintes, lui avait fait remarquer... " Ah! Voici mon paparazzi préféré.... " (un de ces bons mots, entre autres, échangés avec C-H, mais on en reparlera plus tard)

***************************

***************************

Un fidèle lecteur

nous communique ces photos de l'été dernier...

Sur ce parcours d emémoire, hautement officiel, on peut revoir parmi quelques élus, Jean Rouger, maire de Saintes, sortant de la C.D.A pour des instants privilégiés pour certains, puis on découvre une dame en blanc, Isabelle Pichard-Chauché, présente en tant que Conseillère générale. Isabelle suit chaque année cette manifestation, quant à Jean, c'est l'exception... qui confirme la règle. (Nieul lès Saintes, Ecurat - Juillet 2013 - Photos JC.M Gauthier)
Sur ce parcours d emémoire, hautement officiel, on peut revoir parmi quelques élus, Jean Rouger, maire de Saintes, sortant de la C.D.A pour des instants privilégiés pour certains, puis on découvre une dame en blanc, Isabelle Pichard-Chauché, présente en tant que Conseillère générale. Isabelle suit chaque année cette manifestation, quant à Jean, c'est l'exception... qui confirme la règle. (Nieul lès Saintes, Ecurat - Juillet 2013 - Photos JC.M Gauthier)
Sur ce parcours d emémoire, hautement officiel, on peut revoir parmi quelques élus, Jean Rouger, maire de Saintes, sortant de la C.D.A pour des instants privilégiés pour certains, puis on découvre une dame en blanc, Isabelle Pichard-Chauché, présente en tant que Conseillère générale. Isabelle suit chaque année cette manifestation, quant à Jean, c'est l'exception... qui confirme la règle. (Nieul lès Saintes, Ecurat - Juillet 2013 - Photos JC.M Gauthier)
Sur ce parcours d emémoire, hautement officiel, on peut revoir parmi quelques élus, Jean Rouger, maire de Saintes, sortant de la C.D.A pour des instants privilégiés pour certains, puis on découvre une dame en blanc, Isabelle Pichard-Chauché, présente en tant que Conseillère générale. Isabelle suit chaque année cette manifestation, quant à Jean, c'est l'exception... qui confirme la règle. (Nieul lès Saintes, Ecurat - Juillet 2013 - Photos JC.M Gauthier)

Sur ce parcours d emémoire, hautement officiel, on peut revoir parmi quelques élus, Jean Rouger, maire de Saintes, sortant de la C.D.A pour des instants privilégiés pour certains, puis on découvre une dame en blanc, Isabelle Pichard-Chauché, présente en tant que Conseillère générale. Isabelle suit chaque année cette manifestation, quant à Jean, c'est l'exception... qui confirme la règle. (Nieul lès Saintes, Ecurat - Juillet 2013 - Photos JC.M Gauthier)

**********************

**********************

Le saviez-vous...?

Recensement

Extraits:

1872:

Le couvent de la Providence à Saintes: On y trouvait 43 religieuses, nous

sommes loin de ce chiffre de nos jours. En ce temps là les religieuses étaient souvent enseignantes, infirmières. 

1896:

La maison de retraite des petites soeurs des pauvres, ainsi nommée en 2014, et plus connue sous le nom de " Ma maison " (Jeanne Jugan), comptait cette année-là... 83 pensionnaires. Mais il est indiqué sur le livre du dénombrement de la population.... " Asile des vieillards ". Cet établissement avait été ouvert à Saintes en 1880.

On comptait 55 étrangers dans la ville.

La ville de Saintes et sa population éparse comptait 20285 habitants.

En 2012 il y avait 27795 habitants à Saintes, depuis quelques décennies la population saintaise a baissé. 

 

Sources: Archives / Doc / Ville de Saintes

 

Selon la mère (religieuse responsable de la maison de retraite) rencontrée ce matin par hasard.....

" Notre maison s'est implantée à Saintes en 1877. A cette époque nous étions hébergés au 13, de la rue St Vivien (A côté l'école de chirurgie du docteur Guillotin). La vénérable Jeanne Jugan avait ouvert sa première maison d'accueil pour les pauvres vieux en 1839. Notre maison de Saintes a été la troisième ouverte en France "

 

Merci ma mère. 

Voir les commentaires

5 - Jean-Philippe Machon, nous vous proclamons Maire de Saintes - Présidente une fonction évidente pour Ségolène Royal .. mais..! - Les voix d'anges de Salisbury - Du baroque au temple

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

« Les bleus au / du Conseil Municipal »

 

Presque deux cent personnes étaient présentes dans la salle municipale, très officielle en ce jour.

Des têtes connues, des absences, des prises de parole, mais nous allons y arriver, honneur au maire sortant, Jean Rouger…

« Bonjour, je suis le maire sortant, nous sommes disqualifiés et vous faites votre rentrée pour six années.

Ma blessure est un peu forte, pour vous remercier de mes vacances il est encore un peu tôt. Saintes est une ville à bonne consistance, dynamique, active, mais fragile. Les nouveaux élus auront la charge et l’honneur de faire marcher la collectivité, depuis les petites pollutions (par élégance une certaine pollution rappelée ne sera pas repris en ces lignes ;. Ndlr) aux grands chantiers. Mais nous autres les Saintais nous resterons dans l’observation pour que le changement continue. C’est une vraie victoire, je vous souhaite la réussite, le travail, la découverte du territoire, mais aussi d’avancer avec les autres ».

 

Des absents, certes nombreuses, mais surtout une absence remarquée, celle d’Isabelle Pichard-Chauché, qui a eu la délicatesse de nous transmettre un message que nous découvrirons en fin de la séance. Puis des visages dans l’assistance…. Jean-Pierre Boutet-Petit, Xavier de Roux, Evelyne Parisi, Thierry Georget, Michèle Carmouse, Catherine Gaillard-Remontet, Pierre Maudoux, Martine Tiberj, Pierre Jaulin et bien d’autres non vus ou dont les noms échappent à l’instant de la rédaction de ces lignes.

 

5 - Jean-Philippe Machon, nous vous proclamons Maire de Saintes - Présidente une fonction évidente pour Ségolène Royal .. mais..! - Les voix d'anges de Salisbury - Du baroque au temple

 

Les nouveaux élus avaient pris place aux premières loges (que l’on pourrait appeler le fer à cheval) quant aux élus de l’opposition ils s’étaient retrouvés assis derrière les nouveaux de la politique saintaise, mais sur cette position Philippe Callaud, siégeant avec ses « collègues » aura une première supplique à adresser à Monsieur le Maire en titre.

 

Comme il est de coutume c’est le doyen de la majorité qui ouvre la séance, Jacques Loubière.

Dans son petit discours d’ouverture il reconnait les bonnes idées des autres listes concurrentes, mais il précise que sa liste siège en majoritaire au conseil municipal, mais ils veulent être les élus de tous (Sous-entendu de tous les Saintais….). Ils seront amener à découvrir où se situe l’intérêt des saintais et leur seul but sera de servir.

 

Puis arrive l’instant du vote, mais une nouvelle fois…

« Nous, on ne va pas participer au vote, car on connait déjà le sort, mais nous vous féliciterons quand même et ce n’est pas que nous nous désintéressons de la municipalité » (Philippe Callaud, élu non majoritaire).

 

Résultat des votes 28/28 mais c’était déjà écrit, puis il y avait un seul candidat, I.P-C se serait-elle présentée, « Marianne » seule le sait…. !

« Je déclare Jean-Philippe Machon élu Maire » déclame pour toute la salle, le doyen de l’assistance. Proclamation bien sûr suivie de forts applaudissements. Mais on a pu remarquer que, si les manifestants sonores ont été nombreux, deux personnes notablement connues dans la salle du C.M n’ont pas applaudi.

 

Et ce fut le moment pour le premier magistrat de la ville, heureux élu, de prendre la parole…

« J’ai des mots de remerciements, d’émotion, pour cette confiance qui m’honore et qui m’engage (une de ses formules préférées… Ndlr). Ainsi on sera en total accord avec nos projets et notre programme. Bien sûr beaucoup d’émotion devant cet honneur et cette charge. Je vais travailler jour après jour pour donner … Nouveau souffle à Saintes.

Je salue Jean Rouger qui a eu la ville en charge, même si nous n’en n’avons pas la même vision. C’est une équipe qui n’a pas ménagé sa peine. Je salue dans leur ensemble tous ceux et toutes celles qui nous ont précédés dans cette salle. Nous les élus nous devons garder en tête que nous ne sommes que de passage, seuls les Saintais et le personnel municipal demeurent.

Notre première action sera de lancer un audit financier, puis nous communiquerons sur la planification annuelle concernant notre programme étalé sur six années. Je veux spécialement dire aux collaborateurs (Fonctionnaires, partenaires…. Ndlr) que nous allons travailler avec eux ».

 

Dès la fin de la prise de parole, une petite voix surgit du banc d’élus (dits de l’opposition) s’élève alors, via le micro, pour un curieux dialogue…

« Nous avons bien suivi et en deux mots on peut dire que vous pourrez compter sur nous. Mais je ne vous vois pas…. ! »

Et J-P Machon, de rétorquer à Philippe Callaud, siégeant au centre de sa petite équipe…

« Je suis là »

P.C…

« Quand je parle aux gens j’aime bien les voir en face, je ne dis pas cela par méchanceté. J’ai une première réclamation (ou supplique… Ndlr), en effet il faudrait réorganiser la disposition de notre assemblée de manière à pouvoir tous se voir »

J-P M…

« Je la reçois constructive, je vous félicite ».

 

Avant de passer au choix et à la nomination des 10 adjoints (vote à bulletins secrets…. !!) retour sur la réclamation de Maître Philippe Callaud, en effet l’auteur de Culture-Histoire approuve totalement et soutient cette demande qui est très que justifié à plus d’un titre..

 

A nouveau Philippe Callaud (enfin son équipe) porte-paroles, concernant le projet de nomination de 12 adjoints au lieu de 10 prétend que c’est illégale, pour une raison de nombre d’habitants sur un territoire donné (80 000 h). Monsieur le Maire lui a répondu que c’était conforme à la loi et que ce projet avait été validé (ou vérifié…) par les services de la sous-préfecture. Dont acte…

Là encore, après que la petite urne eut fait sa valse dans la salle, le retour de l'urne suivi du dépouillement fut sans surprise, ainsi 10 présentés, 10 élus. En numéro deux on a la confirmation pour Marie-Line Cheminade, voir la liste complète des adjoints dans l’imagerie de cet article.

Pour les deux nouveaux élus, portant le nombre à douze, cela se fera au cours de la prochaine réunion du conseil municipal, soit le 14 avril prochain, ceci du fait de la création de deux comités de quartier.

 

Ainsi 28 élus pour l'équipe de " Un nouveau souffle pour Saintes " et 8 sièges (d'élus) pour l'équipe d'Isabelle Pichard-Chauché. Voir  très bientôt la constitution globale de la nouvelle équipe gestionnaire de la ville de Saintes. Sur une des photos on découvre Philippe Callaud, dans son dialogue avec le nouveau maire, mais on souhaite, en effet, qu'il y ait un meilleur visuel entre tous ces Saintais amenés à débattre sur la gestion de notre ville.
Ainsi 28 élus pour l'équipe de " Un nouveau souffle pour Saintes " et 8 sièges (d'élus) pour l'équipe d'Isabelle Pichard-Chauché. Voir  très bientôt la constitution globale de la nouvelle équipe gestionnaire de la ville de Saintes. Sur une des photos on découvre Philippe Callaud, dans son dialogue avec le nouveau maire, mais on souhaite, en effet, qu'il y ait un meilleur visuel entre tous ces Saintais amenés à débattre sur la gestion de notre ville.
Ainsi 28 élus pour l'équipe de " Un nouveau souffle pour Saintes " et 8 sièges (d'élus) pour l'équipe d'Isabelle Pichard-Chauché. Voir  très bientôt la constitution globale de la nouvelle équipe gestionnaire de la ville de Saintes. Sur une des photos on découvre Philippe Callaud, dans son dialogue avec le nouveau maire, mais on souhaite, en effet, qu'il y ait un meilleur visuel entre tous ces Saintais amenés à débattre sur la gestion de notre ville.
Ainsi 28 élus pour l'équipe de " Un nouveau souffle pour Saintes " et 8 sièges (d'élus) pour l'équipe d'Isabelle Pichard-Chauché. Voir  très bientôt la constitution globale de la nouvelle équipe gestionnaire de la ville de Saintes. Sur une des photos on découvre Philippe Callaud, dans son dialogue avec le nouveau maire, mais on souhaite, en effet, qu'il y ait un meilleur visuel entre tous ces Saintais amenés à débattre sur la gestion de notre ville.
Ainsi 28 élus pour l'équipe de " Un nouveau souffle pour Saintes " et 8 sièges (d'élus) pour l'équipe d'Isabelle Pichard-Chauché. Voir  très bientôt la constitution globale de la nouvelle équipe gestionnaire de la ville de Saintes. Sur une des photos on découvre Philippe Callaud, dans son dialogue avec le nouveau maire, mais on souhaite, en effet, qu'il y ait un meilleur visuel entre tous ces Saintais amenés à débattre sur la gestion de notre ville.
Ainsi 28 élus pour l'équipe de " Un nouveau souffle pour Saintes " et 8 sièges (d'élus) pour l'équipe d'Isabelle Pichard-Chauché. Voir  très bientôt la constitution globale de la nouvelle équipe gestionnaire de la ville de Saintes. Sur une des photos on découvre Philippe Callaud, dans son dialogue avec le nouveau maire, mais on souhaite, en effet, qu'il y ait un meilleur visuel entre tous ces Saintais amenés à débattre sur la gestion de notre ville.
Ainsi 28 élus pour l'équipe de " Un nouveau souffle pour Saintes " et 8 sièges (d'élus) pour l'équipe d'Isabelle Pichard-Chauché. Voir  très bientôt la constitution globale de la nouvelle équipe gestionnaire de la ville de Saintes. Sur une des photos on découvre Philippe Callaud, dans son dialogue avec le nouveau maire, mais on souhaite, en effet, qu'il y ait un meilleur visuel entre tous ces Saintais amenés à débattre sur la gestion de notre ville.

Ainsi 28 élus pour l'équipe de " Un nouveau souffle pour Saintes " et 8 sièges (d'élus) pour l'équipe d'Isabelle Pichard-Chauché. Voir très bientôt la constitution globale de la nouvelle équipe gestionnaire de la ville de Saintes. Sur une des photos on découvre Philippe Callaud, dans son dialogue avec le nouveau maire, mais on souhaite, en effet, qu'il y ait un meilleur visuel entre tous ces Saintais amenés à débattre sur la gestion de notre ville.

On pourra conclure cette sacrée soirée en rapportant un geste élégant de l’ex concurrente absente, en écoutant François Ehlinger, le numéro deux de la liste d’Isabelle Pichard-Chauché…

« Isabelle Pichard-Chauché a exprimé le besoin de se reposer, de se ressourcer. Elle reviendra et vous connaissez bien son talent ».

 

Mais elle nous transmet un message pour tous, et le second de continuer…

« Ne pouvant être présente, je vous prie de bien vouloir m’en excuser. Je vous félicite.

Churchill  a dit que la démocratie est le moins mauvais des systèmes… (Isabelle adore les citations… Ndlr). Je le confesse, je n’ai pas voté pour vous, mais vous êtes mon Maire.

Je continuerai à défendre Saintes. Je vous souhaite de réussir pour tous les Saintais ».

A bientôt Isabelle pour occuper la première place à la petite table faite pour huit, mais certainement dans une salle où chacun pourra voir l’autre en face.

En se levant, avec les remerciements d’usage, Monsieur Jean-Philippe Machon, maire de Saintes, lève aussi la séance.

 

***********************

***********************

" Présidente "

Moi... Présidente...!

Ministre, Présidente ..... des fonctions qui ont parsemé la carrière politique de notre " petite " Poitevine qui remonte, qui remonte..

 

A ce stade de la fiction littéraire, la Présidente aura à gérer une importante prise d'otages, suite à une mesure massive d'expulsions d'immigrés... Va-t-elle y parvenir en toute humanité... ?  Qu'aurait-fait notre Madame Royal, fortement pressentie dans cette fiction, sous le nom de code.. Victoire Lis...? Et oui, déjà en 2006.... la littérature fictive l'avait supposée à la présidence....!

A ce stade de la fiction littéraire, la Présidente aura à gérer une importante prise d'otages, suite à une mesure massive d'expulsions d'immigrés... Va-t-elle y parvenir en toute humanité... ? Qu'aurait-fait notre Madame Royal, fortement pressentie dans cette fiction, sous le nom de code.. Victoire Lis...? Et oui, déjà en 2006.... la littérature fictive l'avait supposée à la présidence....!

**********************

**********************

A vous de... chanter

Messieurs les Anglais

Le choeur de la cathédrale de

Salisbury chante en l'abbaye

Une trentaine de choristes ont entonner des airs sacrés devant une assemblée très importante qui avait totalement envahi l'espace de l'abbaye aux Dames. Même plus que pour les grandes manifestations religieuses.  Choeur, orgues un tout qui emplissait à tour d'interprétation le volume de l'abbatiale. Très joli l'effet " Ping pong " (dit en tout respect), de ce choeur qui recevait en écho la voix d'un soliste depuis la tribune. Tout en latin comme il se doit.
Une trentaine de choristes ont entonner des airs sacrés devant une assemblée très importante qui avait totalement envahi l'espace de l'abbaye aux Dames. Même plus que pour les grandes manifestations religieuses.  Choeur, orgues un tout qui emplissait à tour d'interprétation le volume de l'abbatiale. Très joli l'effet " Ping pong " (dit en tout respect), de ce choeur qui recevait en écho la voix d'un soliste depuis la tribune. Tout en latin comme il se doit.
Une trentaine de choristes ont entonner des airs sacrés devant une assemblée très importante qui avait totalement envahi l'espace de l'abbaye aux Dames. Même plus que pour les grandes manifestations religieuses.  Choeur, orgues un tout qui emplissait à tour d'interprétation le volume de l'abbatiale. Très joli l'effet " Ping pong " (dit en tout respect), de ce choeur qui recevait en écho la voix d'un soliste depuis la tribune. Tout en latin comme il se doit.

Une trentaine de choristes ont entonner des airs sacrés devant une assemblée très importante qui avait totalement envahi l'espace de l'abbaye aux Dames. Même plus que pour les grandes manifestations religieuses. Choeur, orgues un tout qui emplissait à tour d'interprétation le volume de l'abbatiale. Très joli l'effet " Ping pong " (dit en tout respect), de ce choeur qui recevait en écho la voix d'un soliste depuis la tribune. Tout en latin comme il se doit.

Des noms précisant ces interprétations prestigieuses... parmi bien d'autres .." Miserere Allegri " ... " Ô Jésus Christ " (de Bach).

Pour un soir la ville de Saintes était passée du bleu ciel au vert espérance... souhaitant que cette association furtive soit autrement que fugitive, telles ces notes émanant des êtres et instruments puis élancées vers un espace infini.
Pour un soir la ville de Saintes était passée du bleu ciel au vert espérance... souhaitant que cette association furtive soit autrement que fugitive, telles ces notes émanant des êtres et instruments puis élancées vers un espace infini.

Pour un soir la ville de Saintes était passée du bleu ciel au vert espérance... souhaitant que cette association furtive soit autrement que fugitive, telles ces notes émanant des êtres et instruments puis élancées vers un espace infini.

****************

****************

La mairie de Saintes

Le conservatoire de musique

& Culture-Histoire

Vous informent et vous convient à un concert de musique baroque au temple (Protestant) de Saintes

***********************

***********************

Visite dominicale dans le monde gallo-romain

Enfin plus romain que gaulois.....!

Le moulin du Fâ - Barzan

Culture-Histoire a fait un rapide survol du site, très riche en archéologie et qui ne demande qu'à se dévoiler à nos yeux. Photos prises au-dessus le théâtre dont la nature avait bien gardé les marques depuis 2000 ans. la pyramide située sur les hauteurs est en fait un repère mentionné sur les cartes d'état-major (voir aussi IGN) et ne peut être déplacée ou détruite, sauf erreur, une partie de cette pyramide, ou un mobilier très proche de celle-ci pourrait provenir d'un cirque romain de Barzan. Un jour dans ces terres, voici une trentaine d'années un homme avait découvert une arme (genre d'épée ou glaive gallo-romain), voire pour la guerre ou une cérémonie sacrificielle, mais elle a été perdue depuis et c'est une autre histoire..... (L'auteur de Culture-Histoire l'avait vu de ces yeux, bel objet de noble matière)
Culture-Histoire a fait un rapide survol du site, très riche en archéologie et qui ne demande qu'à se dévoiler à nos yeux. Photos prises au-dessus le théâtre dont la nature avait bien gardé les marques depuis 2000 ans. la pyramide située sur les hauteurs est en fait un repère mentionné sur les cartes d'état-major (voir aussi IGN) et ne peut être déplacée ou détruite, sauf erreur, une partie de cette pyramide, ou un mobilier très proche de celle-ci pourrait provenir d'un cirque romain de Barzan. Un jour dans ces terres, voici une trentaine d'années un homme avait découvert une arme (genre d'épée ou glaive gallo-romain), voire pour la guerre ou une cérémonie sacrificielle, mais elle a été perdue depuis et c'est une autre histoire..... (L'auteur de Culture-Histoire l'avait vu de ces yeux, bel objet de noble matière)
Culture-Histoire a fait un rapide survol du site, très riche en archéologie et qui ne demande qu'à se dévoiler à nos yeux. Photos prises au-dessus le théâtre dont la nature avait bien gardé les marques depuis 2000 ans. la pyramide située sur les hauteurs est en fait un repère mentionné sur les cartes d'état-major (voir aussi IGN) et ne peut être déplacée ou détruite, sauf erreur, une partie de cette pyramide, ou un mobilier très proche de celle-ci pourrait provenir d'un cirque romain de Barzan. Un jour dans ces terres, voici une trentaine d'années un homme avait découvert une arme (genre d'épée ou glaive gallo-romain), voire pour la guerre ou une cérémonie sacrificielle, mais elle a été perdue depuis et c'est une autre histoire..... (L'auteur de Culture-Histoire l'avait vu de ces yeux, bel objet de noble matière)
Culture-Histoire a fait un rapide survol du site, très riche en archéologie et qui ne demande qu'à se dévoiler à nos yeux. Photos prises au-dessus le théâtre dont la nature avait bien gardé les marques depuis 2000 ans. la pyramide située sur les hauteurs est en fait un repère mentionné sur les cartes d'état-major (voir aussi IGN) et ne peut être déplacée ou détruite, sauf erreur, une partie de cette pyramide, ou un mobilier très proche de celle-ci pourrait provenir d'un cirque romain de Barzan. Un jour dans ces terres, voici une trentaine d'années un homme avait découvert une arme (genre d'épée ou glaive gallo-romain), voire pour la guerre ou une cérémonie sacrificielle, mais elle a été perdue depuis et c'est une autre histoire..... (L'auteur de Culture-Histoire l'avait vu de ces yeux, bel objet de noble matière)
Culture-Histoire a fait un rapide survol du site, très riche en archéologie et qui ne demande qu'à se dévoiler à nos yeux. Photos prises au-dessus le théâtre dont la nature avait bien gardé les marques depuis 2000 ans. la pyramide située sur les hauteurs est en fait un repère mentionné sur les cartes d'état-major (voir aussi IGN) et ne peut être déplacée ou détruite, sauf erreur, une partie de cette pyramide, ou un mobilier très proche de celle-ci pourrait provenir d'un cirque romain de Barzan. Un jour dans ces terres, voici une trentaine d'années un homme avait découvert une arme (genre d'épée ou glaive gallo-romain), voire pour la guerre ou une cérémonie sacrificielle, mais elle a été perdue depuis et c'est une autre histoire..... (L'auteur de Culture-Histoire l'avait vu de ces yeux, bel objet de noble matière)

Culture-Histoire a fait un rapide survol du site, très riche en archéologie et qui ne demande qu'à se dévoiler à nos yeux. Photos prises au-dessus le théâtre dont la nature avait bien gardé les marques depuis 2000 ans. la pyramide située sur les hauteurs est en fait un repère mentionné sur les cartes d'état-major (voir aussi IGN) et ne peut être déplacée ou détruite, sauf erreur, une partie de cette pyramide, ou un mobilier très proche de celle-ci pourrait provenir d'un cirque romain de Barzan. Un jour dans ces terres, voici une trentaine d'années un homme avait découvert une arme (genre d'épée ou glaive gallo-romain), voire pour la guerre ou une cérémonie sacrificielle, mais elle a été perdue depuis et c'est une autre histoire..... (L'auteur de Culture-Histoire l'avait vu de ces yeux, bel objet de noble matière)

Voir les commentaires

3 - Ministre de la Foi chez des guerriers... pas facile ! - Jeanne d'Arc chez le Gallos-Romains... Ecoliers et archéologie - Saintes en beauté

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

La guerre & Dieu

3 - Ministre de la Foi chez des guerriers... pas facile ! - Jeanne d'Arc chez le Gallos-Romains... Ecoliers et archéologie - Saintes en beauté
3 - Ministre de la Foi chez des guerriers... pas facile ! - Jeanne d'Arc chez le Gallos-Romains... Ecoliers et archéologie - Saintes en beauté

« Si tu veux la paix prépare la guerre »

« Si vis pacem, para bellum »

 

Mais que peuvent dire les hommes d’églises (des), dénommés aumôniers, qui se trouvent au sein des forces armées…. ?

 

A l’Ecole d’Enseignement Technique de l’Armée de l’air 722, autrement nommée « Base aérienne 722 – Paban, une petite réunion annonçant une mutation au sin de l’aumônerie.

Ainsi Jean Lafrenez annonce son départ pour le 1er août 2014 et la venue de Jérôme Maljean.

Le « Padre » Jean nous quittera pour servir sur un établissement militaire à Châlons-en-Champagne. Quant au père Jérôme il arrive de la base de défense et groupement de soutien de la base défense de Lille.

Avant un office religieux, auquel vont participer des " arpètes ", et un vin d’honneur le nouveau venu a tenu à se présenter…

« Comme vous le savez peut-être déjà il n’y aura plus qu’un aumônier militaire pour les deux bases de Saintes et Rochefort (Soubise), cette dernière base a actuellement pour aumônier le père Hermann (Aumônier de la B.A 721 de l’école et de la gendarmerie / air de Rochefort). Je suis actuellement en poste dans un corps d’armée de terre, à son état-major. C’est une garnison importante qui se retrouve sur Lille / Douai ».

 

Voici pour le côté professionnel, maintenant du côté de l’homme…

« En arrivant dans votre région, c’est vrai que je ne connaissais pas Saintes, mais ce sera un grand plaisir de découvrir la région. En fait je suis un provençal, en poste dans les Flandres et qui a fait son séminaire à Rome »

 

On ne peut que souhaiter la bienvenue au père Jérôme, que nous aurons l’occasion de représenter à son installation officielle. Bien sûr « les amis de l’aumônerie catholiques des armées françaises » sauront bien faire le nécessaire pour que cette mutation sur la « B.A 722 » ne passe pas inaperçue.

 

Avant de quitter cette petite assemblée, un bonne nouvelle à relayer, en effet pour le prochain pèlerinage militaire international, il y a déjà 80 « Aviateurs / techniciens / arpètes » inscrits à cette démarche de paix…. « Si tu veux la paix considère tout homme comme ton frère… »

 

PS : nous remercions Jean-Claude Laujac (un ancien de la gendarmerie de l’air) de nous avoir invités à cette sympathique manifestation.

 

 

***************

***************

***************

Pascal le capitaine sur son..

" Bernard Palissy "

Pascal Duc à la barre de son bateau, sur le... cours d'eau.... majeur de la Saintonge. le plus beau fleuve du royaume de feu Henri IV. La saison estivale, voire fluviale, c'est en route .. " Droit devant.. toutes voiles dehors..... enfin on peut bien rêver.. même sans les voiles "
Pascal Duc à la barre de son bateau, sur le... cours d'eau.... majeur de la Saintonge. le plus beau fleuve du royaume de feu Henri IV. La saison estivale, voire fluviale, c'est en route .. " Droit devant.. toutes voiles dehors..... enfin on peut bien rêver.. même sans les voiles "
Pascal Duc à la barre de son bateau, sur le... cours d'eau.... majeur de la Saintonge. le plus beau fleuve du royaume de feu Henri IV. La saison estivale, voire fluviale, c'est en route .. " Droit devant.. toutes voiles dehors..... enfin on peut bien rêver.. même sans les voiles "

Pascal Duc à la barre de son bateau, sur le... cours d'eau.... majeur de la Saintonge. le plus beau fleuve du royaume de feu Henri IV. La saison estivale, voire fluviale, c'est en route .. " Droit devant.. toutes voiles dehors..... enfin on peut bien rêver.. même sans les voiles "

***************

***************

Descente dans le passé

L'école primaire Jeanne d'Arc offre à ses élèves du CE2 une immersion chez les Gallos-Romains et les Médiévaux

Sous le regard, de pierre, d'un contemporain des Gallos-Romains, les écoliers découvrent avec ravissement, et en totale osmose avec les lieux, les travaux pratiques des archéologues. Jean-Philippe (Archéologue leur prodigue de nombreuses explications... le rempart, les archères, les poteries, les murs, les sols, les différents niveaux, les rues, les animaux présents.. une vraie conférence, adaptée à l'âge des presque néophytes. Mais ce qui sera à retenir ce sont aussi toutes ces petites mains levées, avides d'en savoir beaucoup plus. L'auteur de Culture-Histoire était présent comme adulte accompagnant et a déjà organisé une future intervention sur la ville de Saintes sur le thème... " A la recherche des graffiti ". mais probablement que ce serait avec les CM2....
Sous le regard, de pierre, d'un contemporain des Gallos-Romains, les écoliers découvrent avec ravissement, et en totale osmose avec les lieux, les travaux pratiques des archéologues. Jean-Philippe (Archéologue leur prodigue de nombreuses explications... le rempart, les archères, les poteries, les murs, les sols, les différents niveaux, les rues, les animaux présents.. une vraie conférence, adaptée à l'âge des presque néophytes. Mais ce qui sera à retenir ce sont aussi toutes ces petites mains levées, avides d'en savoir beaucoup plus. L'auteur de Culture-Histoire était présent comme adulte accompagnant et a déjà organisé une future intervention sur la ville de Saintes sur le thème... " A la recherche des graffiti ". mais probablement que ce serait avec les CM2....

Sous le regard, de pierre, d'un contemporain des Gallos-Romains, les écoliers découvrent avec ravissement, et en totale osmose avec les lieux, les travaux pratiques des archéologues. Jean-Philippe (Archéologue leur prodigue de nombreuses explications... le rempart, les archères, les poteries, les murs, les sols, les différents niveaux, les rues, les animaux présents.. une vraie conférence, adaptée à l'âge des presque néophytes. Mais ce qui sera à retenir ce sont aussi toutes ces petites mains levées, avides d'en savoir beaucoup plus. L'auteur de Culture-Histoire était présent comme adulte accompagnant et a déjà organisé une future intervention sur la ville de Saintes sur le thème... " A la recherche des graffiti ". mais probablement que ce serait avec les CM2....

***********************

Saintes en beauté..

... souvenirs 

Un shooting photos de notre patrimoine, cela n'avait rien de désagréable, dans notre cité on ne peut que souhaiter du soleil, un beau ciel bleu et du... bonheur.

Un shooting photos de notre patrimoine, cela n'avait rien de désagréable, dans notre cité on ne peut que souhaiter du soleil, un beau ciel bleu et du... bonheur.

Conseil Municipal

Ce samedi en ligne

Un vrai compte-rendu.. des paroles et des mots, avec images.

Un vrai compte-rendu.. des paroles et des mots, avec images.

**********************

**********************

Madame la Ministre

Message.....

Les greffiers de Saintes en colère. Ils attendent certainement le changement.. c'est peut-être.. MAINTENANT avec les nouveaux ministres et surtout la spécialiste en matière judiciaire. Merci à Paul G.....  pour la photo.

Les greffiers de Saintes en colère. Ils attendent certainement le changement.. c'est peut-être.. MAINTENANT avec les nouveaux ministres et surtout la spécialiste en matière judiciaire. Merci à Paul G..... pour la photo.

Voir les commentaires

1 - Fiction & Réalité .. selon notre lecture : Ségolène Royal, une ville perdue selon Sud-Ouest - Voir la vie en peinture avec Déa - Sortie royale avec la " petite reine " à 2 roues - La vals' de oies à Saintes

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Il est écrit dans " Sud -Ouest "

PS: La gauche minée par des guerres intestines perd la ville de Saintes...

 

Cela ramène l'auteur de C-H quelques années en arrière, après la défaite de l'équipe de la gauche à Saintes...

Un homme revenait de la salle centrale, où le maire sortant venait d'être battu par Bernadette Schmitt et au téléphone...

"... On vient de perdre la ville..."

Mesdames zé Messieurs de tous bords, la ville ne vous appartient pas, elle appartient à 100 % des Saintais, vous ne pouvez perdre ce qui ne vous appartient pas. La ville, encore moins sa population, ce n'est pas un objet ou un bien quelconque.

 

Le café du petit matin et bien sûr la découverte des nouvelles.... Certes des déçus, mais aussi un évadé (roumain) au palais de justice, alors qu'il était en comparution immédiate. NORMAL qu'il ne soit pas menotté et qu'un gendarme soit blessé, en campagne à Rétaud, un particulier retapant une vieille bâtisse s'est fait voler tout son matériel de chantier, et bien sûr beaucoup de pages politiques et en prime la valse.. du chef du gouvernement.

Le café du petit matin et bien sûr la découverte des nouvelles.... Certes des déçus, mais aussi un évadé (roumain) au palais de justice, alors qu'il était en comparution immédiate. NORMAL qu'il ne soit pas menotté et qu'un gendarme soit blessé, en campagne à Rétaud, un particulier retapant une vieille bâtisse s'est fait voler tout son matériel de chantier, et bien sûr beaucoup de pages politiques et en prime la valse.. du chef du gouvernement.

*****************

Culture-Histoire entre en campagne

Enfin son auteur fait sa pub.....

Cela pourra en instruire quelques-uns....

 

" Depuis quelques années trois livres ont été écrits, l'un parle de la guerre 39/45, le second d'images inédites et perdues à jamais sur la ville de Saintes, le dernier est un ouvrage de + de 500 pages qui a imaginé une femme à la présidence de la république, c'était en 2006 ".

 

Parfois la fiction peut frôler la réalité, n'est-ce pas Madame Royal (Ségolène).

En effet sous un nom de code, pas trop codé..., l'auteur de " Primitiv protection 2 " avait imaginé cette Dame du Poitou-Charentes au pouvoir suprême, mais était-ce bien son programme...... ?

Zoom..... sur " Primitiv protection 2 ", avec en prime la première couverture du livre changée par la suite (A sa première édition il était en deux tomes)
Zoom..... sur " Primitiv protection 2 ", avec en prime la première couverture du livre changée par la suite (A sa première édition il était en deux tomes)

Zoom..... sur " Primitiv protection 2 ", avec en prime la première couverture du livre changée par la suite (A sa première édition il était en deux tomes)

De New York City à Paris, alors que la statue de la liberté, voir les USA, a subi des outrages, dans la capitale française.... le gouvernement met en application son programme, dans lequel Victoire Lis (Alias.... ) s'est totalement impliqué, elle en fait son cap essentiel.... l'immigration inhumaine, les hommes en difficultés.. voire ceux tout en bas de l'échelle, puis surtout combattre tous les trafiquants, principalement ces trafiquants d'êtres humains.... Mais bien sûr en toile de fond, dans l'intimité, des gros soucis de famille... pour l'épouse d'un membre du gouvernement.

De New York City à Paris, alors que la statue de la liberté, voir les USA, a subi des outrages, dans la capitale française.... le gouvernement met en application son programme, dans lequel Victoire Lis (Alias.... ) s'est totalement impliqué, elle en fait son cap essentiel.... l'immigration inhumaine, les hommes en difficultés.. voire ceux tout en bas de l'échelle, puis surtout combattre tous les trafiquants, principalement ces trafiquants d'êtres humains.... Mais bien sûr en toile de fond, dans l'intimité, des gros soucis de famille... pour l'épouse d'un membre du gouvernement.

Mais qu'en penserait un certain François qui était déjà présent (dans l'imagination de l'auteur) en 2006. mais au fait cette fiction a daté ces faits pour quelle époque...?
Mais qu'en penserait un certain François qui était déjà présent (dans l'imagination de l'auteur) en 2006. mais au fait cette fiction a daté ces faits pour quelle époque...?
Mais qu'en penserait un certain François qui était déjà présent (dans l'imagination de l'auteur) en 2006. mais au fait cette fiction a daté ces faits pour quelle époque...?
Mais qu'en penserait un certain François qui était déjà présent (dans l'imagination de l'auteur) en 2006. mais au fait cette fiction a daté ces faits pour quelle époque...?
Mais qu'en penserait un certain François qui était déjà présent (dans l'imagination de l'auteur) en 2006. mais au fait cette fiction a daté ces faits pour quelle époque...?
Mais qu'en penserait un certain François qui était déjà présent (dans l'imagination de l'auteur) en 2006. mais au fait cette fiction a daté ces faits pour quelle époque...?
Mais qu'en penserait un certain François qui était déjà présent (dans l'imagination de l'auteur) en 2006. mais au fait cette fiction a daté ces faits pour quelle époque...?
Mais qu'en penserait un certain François qui était déjà présent (dans l'imagination de l'auteur) en 2006. mais au fait cette fiction a daté ces faits pour quelle époque...?
Mais qu'en penserait un certain François qui était déjà présent (dans l'imagination de l'auteur) en 2006. mais au fait cette fiction a daté ces faits pour quelle époque...?

Mais qu'en penserait un certain François qui était déjà présent (dans l'imagination de l'auteur) en 2006. mais au fait cette fiction a daté ces faits pour quelle époque...?

**********************

Les deux autres ouvrages..

Histoire et patrimoine

 

Mais quelle histoire....!

Mais quel patrimoine... devenu imginaire.... !

L'un est la souffrance et le sang de la dernière guerre mondiale en Saintonge et le second.. ce sont des images .. d'un certain futur qui fut pourtant contemporain.
L'un est la souffrance et le sang de la dernière guerre mondiale en Saintonge et le second.. ce sont des images .. d'un certain futur qui fut pourtant contemporain.

L'un est la souffrance et le sang de la dernière guerre mondiale en Saintonge et le second.. ce sont des images .. d'un certain futur qui fut pourtant contemporain.

***************************************************************************************

***********************

" Une vraie fiction "

et pourtant.....

1 - Fiction  & Réalité .. selon  notre lecture : Ségolène Royal, une ville perdue selon Sud-Ouest - Voir la vie en peinture avec Déa - Sortie royale avec la " petite reine " à 2 roues - La vals' de oies à Saintes

****************************

****************************

 

La peinture selon Déa

 

Déa Trinchant, 40 ans est originaire de Géorgie, Saintaise depuis 15 ans, elle a installé son atelier de peinture en notre ville. Elle se définit comme une artiste peintre " au couteau ". Dans son atelier on découvre ses créations personnelles, mais aussi les commandes des amateurs de l'art pictural. Elle touche à tous les styles de peinture, elle est venue en France avec en poche un diplôme de l'académie des beaux-arts de Géorgie. Spécialisation.. " Artiste peintre designer diplômé du textile ".

Déa Trinchant, 40 ans est originaire de Géorgie, Saintaise depuis 15 ans, elle a installé son atelier de peinture en notre ville. Elle se définit comme une artiste peintre " au couteau ". Dans son atelier on découvre ses créations personnelles, mais aussi les commandes des amateurs de l'art pictural. Elle touche à tous les styles de peinture, elle est venue en France avec en poche un diplôme de l'académie des beaux-arts de Géorgie. Spécialisation.. " Artiste peintre designer diplômé du textile ".

1 - Fiction  & Réalité .. selon  notre lecture : Ségolène Royal, une ville perdue selon Sud-Ouest - Voir la vie en peinture avec Déa - Sortie royale avec la " petite reine " à 2 roues - La vals' de oies à Saintes
1 - Fiction  & Réalité .. selon  notre lecture : Ségolène Royal, une ville perdue selon Sud-Ouest - Voir la vie en peinture avec Déa - Sortie royale avec la " petite reine " à 2 roues - La vals' de oies à Saintes

Déa touche à tout du bout de son pinceau, c'est à dire... Acrylique, aquarelle, huile, du Gobelin (Tissage vertical que l'on travail en montant et en position assise).

Si elle passe son temps à peindre, elle consacre aussi des heures à donner des cours, ceci pour les adultes et enfants. 

Des expositions c'est aussi son affaire, ainsi elle a exposé à Saintes, mais aussi en d'autres villes française, dont Paris. Elle a exposé à Miami où elle y a des membres de sa famille. L'artiste a cru bon de préciser qu'elle ne vivait pas de son art et de ses cours.

Avant de rentrer plus en avant dans l'intimité de notre très sympathique Saintongeais / Géorgienne / Française, il vous faudra noter sur votre agenda qu'elle organise une exposition (4 exposants) dans la superbe ville (remparée) de Brouage, ce sera du samedi 19 avril au 25 avril 2014.

Déa, votre passé, la nostalgie du pays vous connaissez...?

" Je veux bien refaire une partie de mon parcours, mais si j'aime bien la France et saintes, j'ai un peu la nostalgie de mon pays d'origine. C'est pourquoi j'y retourne chaque année pour plusieurs semaines, ainsi je me ressource dans ma ville natale de Tbilissi (la capitale). J'ai connu mon mari alors que j'effectuais une tournée folklorique en France avec mon groupe. Puis mon futur mari était venu me chercher en Géorgie, comme le veut la coutume de mon pays, puis nous nous sommes mariés là-bas ".

 

Merci Déa et il n'est jamais trop tard alors pour vous dire... " Tous nos meilleurs voeux de bonheur " (En ménage et en France)

 

http://dddea.e-monsite.com

e-mail: dea_megrelishvili@yahoo.fr

 

 

**************

**************

Sortie ce week end

Le cyclisme à Saintes

 

C'est à voir pour les amoureux de la petite .. reine. Beaucoup de monde en général et ambiance très festive.... surtout si le soleil est aussi amoureux de la bicyclette....
C'est à voir pour les amoureux de la petite .. reine. Beaucoup de monde en général et ambiance très festive.... surtout si le soleil est aussi amoureux de la bicyclette....
C'est à voir pour les amoureux de la petite .. reine. Beaucoup de monde en général et ambiance très festive.... surtout si le soleil est aussi amoureux de la bicyclette....

C'est à voir pour les amoureux de la petite .. reine. Beaucoup de monde en général et ambiance très festive.... surtout si le soleil est aussi amoureux de la bicyclette....

**************

La.... valse... des oies..

En ce mercredi après-midi merci à " Jacques " de Mazeray qui nous a apporté un moment de bonheur  dans un monde politique surchauffé. Il a su nous communiquer sa joie d'avoir comme compagnes ses 4 oies.. surtout que ses oies ne .. valsent .. pas à la baguette.... essentiellement au son de sa voix, surtout quand elles volent autour de lui.

En ce mercredi après-midi merci à " Jacques " de Mazeray qui nous a apporté un moment de bonheur dans un monde politique surchauffé. Il a su nous communiquer sa joie d'avoir comme compagnes ses 4 oies.. surtout que ses oies ne .. valsent .. pas à la baguette.... essentiellement au son de sa voix, surtout quand elles volent autour de lui.

Voir les commentaires

31 - Un nouveau jour sur des idées bleues Saintes retrouve " Machon "

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Un nouveau jour s'est levé sur de nouvelles idées.....

(Extraits d'une chanson du groupe " Téléphone " )

" Saintes la bleue, après avoir été la coquette.... il y a longtemps... "

Inscrits: 18679 - Votants: 10970 - Exprimés; 10277 - Absentions: 41, 41 % (en hausse) Ont obtenus: J-P Machon: 55,72 % avec 57527 voix -  Isabelle Pichard-Chauché: 44,27 % avec 4550 voix. Elu à la majorité des voix.. J-P M et son équipe. Voir pour comparaison avec les élections municipales de 2008 ci-dessous
Inscrits: 18679 - Votants: 10970 - Exprimés; 10277 - Absentions: 41, 41 % (en hausse) Ont obtenus: J-P Machon: 55,72 % avec 57527 voix -  Isabelle Pichard-Chauché: 44,27 % avec 4550 voix. Elu à la majorité des voix.. J-P M et son équipe. Voir pour comparaison avec les élections municipales de 2008 ci-dessous
Inscrits: 18679 - Votants: 10970 - Exprimés; 10277 - Absentions: 41, 41 % (en hausse) Ont obtenus: J-P Machon: 55,72 % avec 57527 voix -  Isabelle Pichard-Chauché: 44,27 % avec 4550 voix. Elu à la majorité des voix.. J-P M et son équipe. Voir pour comparaison avec les élections municipales de 2008 ci-dessous

Inscrits: 18679 - Votants: 10970 - Exprimés; 10277 - Absentions: 41, 41 % (en hausse) Ont obtenus: J-P Machon: 55,72 % avec 57527 voix - Isabelle Pichard-Chauché: 44,27 % avec 4550 voix. Elu à la majorité des voix.. J-P M et son équipe. Voir pour comparaison avec les élections municipales de 2008 ci-dessous

En images la soirée.. Et bientôt des mots et des phrases sur cette soirée qui s'est achevée pour les heureux élus dans la joie et la bonne humeur...

Jean Rouger, maire sortant (bientôt) proclame les résultats, ainsi le citoyen Machon est élu à la candidature de maire de Saintes, quant à Isabelle Pichard-Chauché (non aperçue dans la salle.. dommage) elle siégera à la mairie dans l'opposition, représentant malgré-tout une partie de la population.
Jean Rouger, maire sortant (bientôt) proclame les résultats, ainsi le citoyen Machon est élu à la candidature de maire de Saintes, quant à Isabelle Pichard-Chauché (non aperçue dans la salle.. dommage) elle siégera à la mairie dans l'opposition, représentant malgré-tout une partie de la population.
Jean Rouger, maire sortant (bientôt) proclame les résultats, ainsi le citoyen Machon est élu à la candidature de maire de Saintes, quant à Isabelle Pichard-Chauché (non aperçue dans la salle.. dommage) elle siégera à la mairie dans l'opposition, représentant malgré-tout une partie de la population.
Jean Rouger, maire sortant (bientôt) proclame les résultats, ainsi le citoyen Machon est élu à la candidature de maire de Saintes, quant à Isabelle Pichard-Chauché (non aperçue dans la salle.. dommage) elle siégera à la mairie dans l'opposition, représentant malgré-tout une partie de la population.

Jean Rouger, maire sortant (bientôt) proclame les résultats, ainsi le citoyen Machon est élu à la candidature de maire de Saintes, quant à Isabelle Pichard-Chauché (non aperçue dans la salle.. dommage) elle siégera à la mairie dans l'opposition, représentant malgré-tout une partie de la population.

Mon premier s'en va avec ses 6 ans et un constat sur ceux-ci, mon second arrive pour six ans et un projet pour ces années à venir.
Mon premier s'en va avec ses 6 ans et un constat sur ceux-ci, mon second arrive pour six ans et un projet pour ces années à venir.
Mon premier s'en va avec ses 6 ans et un constat sur ceux-ci, mon second arrive pour six ans et un projet pour ces années à venir.
Mon premier s'en va avec ses 6 ans et un constat sur ceux-ci, mon second arrive pour six ans et un projet pour ces années à venir.
Mon premier s'en va avec ses 6 ans et un constat sur ceux-ci, mon second arrive pour six ans et un projet pour ces années à venir.

Mon premier s'en va avec ses 6 ans et un constat sur ceux-ci, mon second arrive pour six ans et un projet pour ces années à venir.

*************************************

 

«  C’est fait, autour de la table il y aura de la place pour les 35 convives, ainsi Jean-Philippe Machon y invitera 27 de ses concitoyens et Isabelle Pichard-Chauché aura, avec elle-même, des fauteuils pour 7 autres Saintais »

 

"Retour sur la « sacrée soirée »

 

Après une attente presque interminable devant une salle comble, mais pas vraiment surchauffée, tout au moins en apparence, et devant deux panneaux d’images, monsieur Jean Rouger, maire (presque sortant et ex candidat) a annoncé les résultats. Mais déjà dans un coin de la salle des hommes au foulard bleu étaient épanouis, comme s’ils venaient d’avoir une vision du futur.

 

Jean Rouger, faisant dans la retenue, a annoncé les résultats et bien sûr il y a alors eu un flot d’applaudissement qui a envahi la salle, pour les uns cris et applaudissements, pour les autres, abattement, tristesse, larmes et parfois départ de la salle. Mais ainsi va la démocratie, tellement souhaité par les uns et les autres, même s’il y a beaucoup à dire sur le fameux « Système 51 ».

 

Jean Rouger était présent avec une partie de son équipe, certes probablement pour que celle-ci reçoive l'ultime hommage pour leur mandat de 6 ans, mais aussi pour le soutenir. Puis dans les prises de paroles qui s’en sont suivies, il y eu la celle de Philippe Callaud. Pierre Maudoux et Evelyne Parisi s’étaient faits plus discrets.

 

Enfin J-P Machon…

« Merci à tous, merci à tous les gens de mon équipe pour notre campagne propre »

« la confiance reçue m’honore et m’engage »

« Cela a été la victoire, du fait de la proximité, du dialogue, de tous ces contacts avec qui nous avons travaillé »

« Il n’y a plus de gagnants ni de perdants, nous allons travailler ensemble pour le bien-être de toute la communauté » (Il doit aussi gagner la présidence de la C.D.A.. Ndlr)

« Ce score reflète réellement une dynamique du changement, situation annoncée des le premier tour et vraiment confirmée au second »

« Les Saintais ont exprimé le désir de ce changement, puis je vais aussi tout faire pour être à la tête de la C.D’Agglomération, là aussi sur un projet »

« Pour ma réussite de ce jour, un très bon score, j’avais un projet correct et compréhensible. J’avais le contact, la proximité et aussi surtout cet amour des gens »

« Etre un novice en gestion locale, c’est une force, nos concitoyens sont lassés par les professionnels de la politique » (il veut dire local ou national.. ou les deux… !!!! Ndlr)

« Pour ce qui est de cette réussite, je n’ai pas voulu être élu du fait, ou grâce, de la division de la gauche. Les 41% d’abstention ne me gênent pas car cela confirme aussi le choix de tous »

« Mon premier chantier ce sera de voir l’état des finances de la commune, avant même de s’attaquer à nos projets. Puis voir de plus près les ressources humaines de la commune su niveau du personnel. Les fonctionnaires il faut les motiver, les entraîner »

 

Après ces extraits et avant d’aller manifester sa joie avec toute son équipe, ce qui est bien humain et de tradition, J-P M a accepté de répondre à deux dernières petites questions…

 

Monsieur Machon pouvez-vous nous donner le nom de votre futur directeur de cabinet ?

« Bien sûr d’ailleurs toute la presse va le donner demain. Il s’agit de Loïc Peloux, il a mené avec brio la campagne en tant que directeur de campagne, alors je puis lui faire confiance, outre son parcours personnel qui sera aussi un plus »

 

Donnez-nous en quelques mots votre sensation intime sur ce succès ?

« Je suis satisfait du travail accompli et qui le fut dans la joie. Surtout, comme l’a précisé un colistier Wolfgang, en peu de semaines des hommes et des femmes qui constituent notre équipe se sont découverts et liés d’amitié, cela aussi c’est fort. (On l’espère même contagieux.. Ndlr). Puis je peux le dire ....    j’en éprouve un vrai plaisir, oui du plaisir. On peut manifester sa joie, même dans le très sérieux ".

 

PS : Bientôt, Culture-Histoire le souhaite, nous aurons peut-être une photo plus intime, une image de la famille Machon, pourquoi-pas… !

 

Si l'hirondelle annonce le printemps, l'harmonie, en son osmose primale, entre le beau papillon et ces coquettes fleurs, n'annonce-t-elle pas les beaux jours...!
Si l'hirondelle annonce le printemps, l'harmonie, en son osmose primale, entre le beau papillon et ces coquettes fleurs, n'annonce-t-elle pas les beaux jours...!
Si l'hirondelle annonce le printemps, l'harmonie, en son osmose primale, entre le beau papillon et ces coquettes fleurs, n'annonce-t-elle pas les beaux jours...!
Si l'hirondelle annonce le printemps, l'harmonie, en son osmose primale, entre le beau papillon et ces coquettes fleurs, n'annonce-t-elle pas les beaux jours...!

Si l'hirondelle annonce le printemps, l'harmonie, en son osmose primale, entre le beau papillon et ces coquettes fleurs, n'annonce-t-elle pas les beaux jours...!

Le service communication vient de nous transmettre ces infos sur la prochaine réunion du C.M ce 4 avril.

Voir les commentaires

28 - Meetings..... Joutes à distance... Des mots stimulateurs c'est bon pour les troupes.. - Nouvelle avenue pour l'enfance à Saintes

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Meetings 

Avec  les roses et bleus

 

*************************

Honneur à la Dame

Isabelle Pichard-Chauché, à la salle centrale. Au pupitre un colistier, Philippe Callaud, un vétéran comme conseiller municipal, mais aussi comme candidat tête de liste.
Isabelle Pichard-Chauché, à la salle centrale. Au pupitre un colistier, Philippe Callaud, un vétéran comme conseiller municipal, mais aussi comme candidat tête de liste.

Isabelle Pichard-Chauché, à la salle centrale. Au pupitre un colistier, Philippe Callaud, un vétéran comme conseiller municipal, mais aussi comme candidat tête de liste.

*********************

Voici l'homme

Espace Mendès-France. Les premières armes d'un homme déjà un vrai chef de file, mais il compte avec son équipe pour réussir son challenge.. gérer au mieux la ville, puis il sait bien que c'est une ville qui offre aux élus de nombreux fonctionnaires pour mettre en action tous les projets. Les petits nouveaux....! On est toujours un jour ou l'autre le " petit nouveau " puis on fait ses preuves...
Espace Mendès-France. Les premières armes d'un homme déjà un vrai chef de file, mais il compte avec son équipe pour réussir son challenge.. gérer au mieux la ville, puis il sait bien que c'est une ville qui offre aux élus de nombreux fonctionnaires pour mettre en action tous les projets. Les petits nouveaux....! On est toujours un jour ou l'autre le " petit nouveau " puis on fait ses preuves...
Espace Mendès-France. Les premières armes d'un homme déjà un vrai chef de file, mais il compte avec son équipe pour réussir son challenge.. gérer au mieux la ville, puis il sait bien que c'est une ville qui offre aux élus de nombreux fonctionnaires pour mettre en action tous les projets. Les petits nouveaux....! On est toujours un jour ou l'autre le " petit nouveau " puis on fait ses preuves...

Espace Mendès-France. Les premières armes d'un homme déjà un vrai chef de file, mais il compte avec son équipe pour réussir son challenge.. gérer au mieux la ville, puis il sait bien que c'est une ville qui offre aux élus de nombreux fonctionnaires pour mettre en action tous les projets. Les petits nouveaux....! On est toujours un jour ou l'autre le " petit nouveau " puis on fait ses preuves...

"....... la cour ..... "

 

 

 

Honneur aux dames

ou bien tirez les premiers messieurs de la rose.

 

De l’espace Mendès-France à la salle centrale ce ne fut que « joie » et « satisfaction », mais voilà, Culture-Histoire s’est déplacé sur les deux sites hautement stratégiques et du fait d’un certain « mot en trop » il a été décidé de faire un certain compte-rendu, survol, aperçu de la soirée.

 

Mendès-France, chez les bleus (ciel) la salle était vraiment remplie, on pourrait dire presque 1000 personnes on assisté à l’ultime meeting de Jean-Philippe Machon.

 

Salle centrale, chez la dame de Solférino, les défendeurs de la rose, l’assistance (y compris les candidats) se composait d’environ 300 personnes, selon un décompte personnel et l’info obtenue auprès d’un responsable de la location de la salle.

 

A mi-soirée après un passage chez J-P.M, on se retrouve avec Isabelle Pichard-Chauché, alors qu’un orateur termine son discours, Philippe Callaud prend la parole…

 

Extraits :

« Un sujet de baccalauréat tout trouver c’est l’art du mensonge en politique »

« Entre autres il veut faire un casino à Saintes, Monsieur Machon vous voulez ruiner notre ville…… Vous êtres UN M………. (le mot de trop) »

« Bientôt vous aurez des bougies à éteindre… » (P.C veut certainement parler d’une liste à faire disparaître)

« Monsieur Machon il faut plusieurs qualités pour notre ville, entre autres, l’aimer et la fréquenter. L’U.M.P veut gagner dans son escarcelle la ville de Saintes. Vous avez dit que votre père était Saintais… cela ne suffit pas (*). Les soutiens d’Isabelle sont à Saintes, mais où sont vos soutiens, dans les communes voisines… ? Nous ce sont des gens qui connaissent Saintes ».

Et, entendu dans la salle centrale… « Machon fait son show à l’américaine »

 

Philippe Callaud est-il l’avocat d’Isabelle ou « l’accusateur public », enfin dommage que pour le peu de temps où il a été possible d’entendre ses propos ce ne fut pour ainsi dire que dans l’agressivité. Est-ce que son auditoire, bien que contre J-P M, s’attendait à entendre plutôt que de parler de projets tenant bien la route bien au-delà des engagements de campagne.. ?

Dans la salle  centrale, sans trop savoir qui était dans les rangs, il a été dit que Madame le député, Catherine Quéré était présente.

 

Retour à Mendès-France…

Avec Jean-Philippe Machon qui avait retrouvé sa voix, avant d’en gagner beaucoup d’autres, extraits de sa prise de paroles qui aura pour fil conducteur, certes ses colistiers, des hommes et des femmes de Saintes, son programme, mais surtout sa dynamique du changement qu’il compte bien mener à son terme.

Mais bien sûr il se devait de remercier tous les bénévoles, son comité de soutien qui ont contribué à la réussite de sa campagne (dixit). Il n’a pas oublié les familles de ces personnes qui ont certainement eu des manques du fait de leur absence pour engagement sociétal.

 

Petit détail qui vaut son pesant d’or et valorisant pour notre « petit bleuet » qui ne demande qu’à devenir un beau bleu ciel dans notre Saintonge, en effet on a constaté la présence de François Ehlinger, numéro DEUX sur la liste d’Isabelle Pichard-Chauché, vu cette délégation cela veut dire que l’adversaire fut vraiment de taille, mais ce fut à l’honneur de tous.

Extraits de la prise de parole du leader…

« La campagne a été apaisé et en toute complaisance, c’est comme cela que nous avons aimé conduire celle-ci »

« Nous sommes d’accord pour accepter les bonnes idées des autres listes, ainsi ce sera le cas pour celles d’Evelyne Parisi, ainsi que dans le programme de Pierre Maudoux. Pour en revenir à Evelyne, elle sera invitée à nous aider à mettre en place sa très bonne idée sur l’inter-génération ».

« Saintais, bien sûr que je le suis. Je demeure au 42, rue Denfert Rochereau et je m’engage à être beaucoup plus dès mon élection de dimanche, où je serai encore plus disponible ».

« Il faut aller à la rencontre des Saintaises, des Saintais. Le contact, la proximité, l’écoute. C’est comme cela que nous fonctionnerons ».

« J’ai une équipe formidable, je l’aime, je l’apprécie et….. je veux la garder ».

 

Dans la salle, juste sous les yeux du chef de la liste bleu-ciel, Evelyne Parisi et son principal colistier Joël Verger, très élégant cette démarche et cela les honore. Monsieur Machon les a remerciés devant toute l’assemblée. Puis il a abordé quelques points de son programme / projets, mais là on ne va pas «  remettre le couvert », pour lui comme pour la dame qui se trouvait à la salle centrale, les gros points étaient déjà bien étalé sur les documents de campagne, certes on n’en sait jamais assez…. (**)

Mais puisque nous sommes à l’écoute tendons un peu l’oreille…

« Il nous faut rejoindre les villes modernes (et d’en citer) en faisant entrer Saintes dans la modernité »

« Stop à l’engrenage d’une spirale négative.. chômage à 16 % (Il veut certainement dire.. + +), la population est en baisse, ce qui est en hausse c’est la fiscalité et la dette, nous allons vers le déclin…. »

 

Avant de partir en « soirée » sur ces deux points forts de la campagne, il avait été question de se cantonner à quelques propos entendus ici et là, mais devant « le mot en trop », il fallait alors dire des phrases « en plus ».

Mais ce fut dommage, car rendons à Cesar ce qui est à Dieu ce qui est à Dieu (selon la formule habituelle) et de ce fait il aurait fallu que chacun se comporte ainsi en cette soirée annonciatrice d’un renouveau pour tous…

« L’agressivité, pour moi, n’est pas de mise à Saintes. Elle est destructrice et nous, à Saintes et pour Saintes, nous voulons construire. Avec E.Parisi, avec P.Maudoux, avec Jean Rouger, nous avons mené une campagne propre, mais ce n’est pas le cas de tout le monde, le dernier tract d’I.P-C, amie de François Hollande (dixit), le prouve ».

 Propos de conclusion de Jean-Philippe Machon..

 

Culture-Histoire  qui s’est rendu aux deux meeting, certes pour une visite très écourtée pour l’un, est le premier à regretter une agressivité, certes probablement ponctuelle, mais dommageable, alors que pour le second meeting, aucun propos de ce style n’a été prononcé. 

 

(*) Au sujet de la non présence à Saintes de J-P M, une personne rencontrée au marché a fait une révélation surprenante.. « Certes nous connaissons Isabelle Pichard-Chauché, mais en dehors des manifestations officielles, où elle a une fonction à assumer, nous ne l’avons pas souvent croisé en ville dans le quotidien, même banal mais très sociétal »

(**) Pour information sur le dernier document de campagne d’I.P-C…. + 180.000 € de dépense en augmentant le nombre d’adjoints…. Culture-Histoire a aussitôt appelé le candidat mis en cause et il a répondu… « L’enveloppe reste la même, seulement les adjoints toucheront un peu moins pour compenser ».

 

 

On découvre sur la photo des trois personnes, deux anciens maires, Bernadette Schmitt et Paul Josse, jamais deux sans trois pour une bonne campagne...  Puis Evelyne Parisi avec son principal colistier.
On découvre sur la photo des trois personnes, deux anciens maires, Bernadette Schmitt et Paul Josse, jamais deux sans trois pour une bonne campagne...  Puis Evelyne Parisi avec son principal colistier.

On découvre sur la photo des trois personnes, deux anciens maires, Bernadette Schmitt et Paul Josse, jamais deux sans trois pour une bonne campagne... Puis Evelyne Parisi avec son principal colistier.

***********************************

***********************************

Solidarité et formation avec l'EREA

 

L'auteur de Culture-Histoire est dans le bonheur quand il paut apporter son concours à ces jeunes qui suivent un enseignement adapté pour eux à l'E.R.E.A

Thème du jour:

Crash d'un avion, recherches et traçabilité.

(Sur un fait qui s'est déroulé voici 70 ans)

La semaine dernière, suite à des témoignages, les jeunes étudiants se sont rendus dans des champs et fourrés pour localiser et retrouver des pièces de l'avion tombé en 1944. Puis ce vendredi ils ont nettoyé les pièces découvertes, pour en trouver la traçabilité et surtout les faire parler... raconter l'histoire de l'avion américain.
La semaine dernière, suite à des témoignages, les jeunes étudiants se sont rendus dans des champs et fourrés pour localiser et retrouver des pièces de l'avion tombé en 1944. Puis ce vendredi ils ont nettoyé les pièces découvertes, pour en trouver la traçabilité et surtout les faire parler... raconter l'histoire de l'avion américain.
La semaine dernière, suite à des témoignages, les jeunes étudiants se sont rendus dans des champs et fourrés pour localiser et retrouver des pièces de l'avion tombé en 1944. Puis ce vendredi ils ont nettoyé les pièces découvertes, pour en trouver la traçabilité et surtout les faire parler... raconter l'histoire de l'avion américain.
La semaine dernière, suite à des témoignages, les jeunes étudiants se sont rendus dans des champs et fourrés pour localiser et retrouver des pièces de l'avion tombé en 1944. Puis ce vendredi ils ont nettoyé les pièces découvertes, pour en trouver la traçabilité et surtout les faire parler... raconter l'histoire de l'avion américain.
La semaine dernière, suite à des témoignages, les jeunes étudiants se sont rendus dans des champs et fourrés pour localiser et retrouver des pièces de l'avion tombé en 1944. Puis ce vendredi ils ont nettoyé les pièces découvertes, pour en trouver la traçabilité et surtout les faire parler... raconter l'histoire de l'avion américain.
La semaine dernière, suite à des témoignages, les jeunes étudiants se sont rendus dans des champs et fourrés pour localiser et retrouver des pièces de l'avion tombé en 1944. Puis ce vendredi ils ont nettoyé les pièces découvertes, pour en trouver la traçabilité et surtout les faire parler... raconter l'histoire de l'avion américain.
La semaine dernière, suite à des témoignages, les jeunes étudiants se sont rendus dans des champs et fourrés pour localiser et retrouver des pièces de l'avion tombé en 1944. Puis ce vendredi ils ont nettoyé les pièces découvertes, pour en trouver la traçabilité et surtout les faire parler... raconter l'histoire de l'avion américain.
La semaine dernière, suite à des témoignages, les jeunes étudiants se sont rendus dans des champs et fourrés pour localiser et retrouver des pièces de l'avion tombé en 1944. Puis ce vendredi ils ont nettoyé les pièces découvertes, pour en trouver la traçabilité et surtout les faire parler... raconter l'histoire de l'avion américain.
La semaine dernière, suite à des témoignages, les jeunes étudiants se sont rendus dans des champs et fourrés pour localiser et retrouver des pièces de l'avion tombé en 1944. Puis ce vendredi ils ont nettoyé les pièces découvertes, pour en trouver la traçabilité et surtout les faire parler... raconter l'histoire de l'avion américain.
La semaine dernière, suite à des témoignages, les jeunes étudiants se sont rendus dans des champs et fourrés pour localiser et retrouver des pièces de l'avion tombé en 1944. Puis ce vendredi ils ont nettoyé les pièces découvertes, pour en trouver la traçabilité et surtout les faire parler... raconter l'histoire de l'avion américain.
La semaine dernière, suite à des témoignages, les jeunes étudiants se sont rendus dans des champs et fourrés pour localiser et retrouver des pièces de l'avion tombé en 1944. Puis ce vendredi ils ont nettoyé les pièces découvertes, pour en trouver la traçabilité et surtout les faire parler... raconter l'histoire de l'avion américain.
La semaine dernière, suite à des témoignages, les jeunes étudiants se sont rendus dans des champs et fourrés pour localiser et retrouver des pièces de l'avion tombé en 1944. Puis ce vendredi ils ont nettoyé les pièces découvertes, pour en trouver la traçabilité et surtout les faire parler... raconter l'histoire de l'avion américain.
La semaine dernière, suite à des témoignages, les jeunes étudiants se sont rendus dans des champs et fourrés pour localiser et retrouver des pièces de l'avion tombé en 1944. Puis ce vendredi ils ont nettoyé les pièces découvertes, pour en trouver la traçabilité et surtout les faire parler... raconter l'histoire de l'avion américain.
La semaine dernière, suite à des témoignages, les jeunes étudiants se sont rendus dans des champs et fourrés pour localiser et retrouver des pièces de l'avion tombé en 1944. Puis ce vendredi ils ont nettoyé les pièces découvertes, pour en trouver la traçabilité et surtout les faire parler... raconter l'histoire de l'avion américain.
La semaine dernière, suite à des témoignages, les jeunes étudiants se sont rendus dans des champs et fourrés pour localiser et retrouver des pièces de l'avion tombé en 1944. Puis ce vendredi ils ont nettoyé les pièces découvertes, pour en trouver la traçabilité et surtout les faire parler... raconter l'histoire de l'avion américain.
La semaine dernière, suite à des témoignages, les jeunes étudiants se sont rendus dans des champs et fourrés pour localiser et retrouver des pièces de l'avion tombé en 1944. Puis ce vendredi ils ont nettoyé les pièces découvertes, pour en trouver la traçabilité et surtout les faire parler... raconter l'histoire de l'avion américain.

La semaine dernière, suite à des témoignages, les jeunes étudiants se sont rendus dans des champs et fourrés pour localiser et retrouver des pièces de l'avion tombé en 1944. Puis ce vendredi ils ont nettoyé les pièces découvertes, pour en trouver la traçabilité et surtout les faire parler... raconter l'histoire de l'avion américain.

**********************

7th avenue

Nouveau commerce à Saintes

Nos enfants de 2 à 16 ans sont concernés

Avec l'autorisation de Nathalie (Direction de 7TH) avenue nous vous présentons ce magasin.. très jeune ouvert ce samedi pour son premier jour d'activité, il prend la place du magasin " Julie Garland ". Pour la petite histoire.. autrefois la rue Victor Hugo se nommait... la Grande rue, maintenant c'est presque une avenue.
Avec l'autorisation de Nathalie (Direction de 7TH) avenue nous vous présentons ce magasin.. très jeune ouvert ce samedi pour son premier jour d'activité, il prend la place du magasin " Julie Garland ". Pour la petite histoire.. autrefois la rue Victor Hugo se nommait... la Grande rue, maintenant c'est presque une avenue.
Avec l'autorisation de Nathalie (Direction de 7TH) avenue nous vous présentons ce magasin.. très jeune ouvert ce samedi pour son premier jour d'activité, il prend la place du magasin " Julie Garland ". Pour la petite histoire.. autrefois la rue Victor Hugo se nommait... la Grande rue, maintenant c'est presque une avenue.

Avec l'autorisation de Nathalie (Direction de 7TH) avenue nous vous présentons ce magasin.. très jeune ouvert ce samedi pour son premier jour d'activité, il prend la place du magasin " Julie Garland ". Pour la petite histoire.. autrefois la rue Victor Hugo se nommait... la Grande rue, maintenant c'est presque une avenue.

Voir les commentaires

26 - Dernière ... le mot en trop.... " menteur " - Spécial campagne municipale .... sans parole, concret du trottoir - Campagne ou pas.... le 18

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Images du jour

Du hasard pour certaines....

 

*: Pas vu

*: Vu

Varrape pour les Saintongeais, on ne sait qui est premier de cordée.... mais vivement le sommet. Chaque jour des photos de hasard....  Avec Sud-Ouest... On sera à peu près sûr de notre passé grâce à la compagnie " Alice ", mais pour l'avenir, très incertain pour quelques personnes, les Saintais auront à découvrir la gestion des nouveaux tenants du pouvoir municipal.
Varrape pour les Saintongeais, on ne sait qui est premier de cordée.... mais vivement le sommet. Chaque jour des photos de hasard....  Avec Sud-Ouest... On sera à peu près sûr de notre passé grâce à la compagnie " Alice ", mais pour l'avenir, très incertain pour quelques personnes, les Saintais auront à découvrir la gestion des nouveaux tenants du pouvoir municipal.
Varrape pour les Saintongeais, on ne sait qui est premier de cordée.... mais vivement le sommet. Chaque jour des photos de hasard....  Avec Sud-Ouest... On sera à peu près sûr de notre passé grâce à la compagnie " Alice ", mais pour l'avenir, très incertain pour quelques personnes, les Saintais auront à découvrir la gestion des nouveaux tenants du pouvoir municipal.

Varrape pour les Saintongeais, on ne sait qui est premier de cordée.... mais vivement le sommet. Chaque jour des photos de hasard.... Avec Sud-Ouest... On sera à peu près sûr de notre passé grâce à la compagnie " Alice ", mais pour l'avenir, très incertain pour quelques personnes, les Saintais auront à découvrir la gestion des nouveaux tenants du pouvoir municipal.

**************

   **********

A vos agendas

26 -  Dernière ... le mot en trop.... " menteur " - Spécial  campagne municipale .... sans parole, concret du trottoir - Campagne ou pas.... le 18
26 -  Dernière ... le mot en trop.... " menteur " - Spécial  campagne municipale .... sans parole, concret du trottoir - Campagne ou pas.... le 18

================

Sauvetage réussi

Plus de réponse d'une personne très proche, allô 18, intervention, détresse constatée, SAUVETAGE réussi. Merci les " pompiers .

Plus de réponse d'une personne très proche, allô 18, intervention, détresse constatée, SAUVETAGE réussi. Merci les " pompiers .

*********************

Humour politicienne..

" Quand tu me prends dans tes bras... je vois la vie en rose...... "

" Je te dirais des mots bleus...... "

**************

Plus tard l'article...

Mais en prélude....

" Le mot en trop chez Isabelle "

" Le Crédit Agricole devant le meeting de Jean-Philippe "

 

En attendant avec Emmanuelle et Séverine de Sud-Ouest

Et avec le Crédit agricole.. nos chers candidats devront mettre en place des structures génératrices de " sous " pour la ville..... Ah! Si nous avions gardé nos octrois.....!!!!!! (protectionnisme un peu trop.....). A bientôt pour les images et les petits mots....

Et avec le Crédit agricole.. nos chers candidats devront mettre en place des structures génératrices de " sous " pour la ville..... Ah! Si nous avions gardé nos octrois.....!!!!!! (protectionnisme un peu trop.....). A bientôt pour les images et les petits mots....

Défendons notre famille, nos biens, notre patrimoine, notre terroir... évitons ces grands désastres auxquels il aurait fallu penser bien plus tôt.

Défendons notre famille, nos biens, notre patrimoine, notre terroir... évitons ces grands désastres auxquels il aurait fallu penser bien plus tôt.

Voir les commentaires

24 - Secrets d'histoire.... travaux dans Saintes - L'escar Mouche (Musicale) .. Café - Bar - Avis de recherches... à titre posthume

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Travaux d'enfouissement

qui font ressurgir le passé

 

La ville de Saintes continue son programme de gestion des ordures, dites ménagères, et pour cela, après une étude de positionnement, elle procède depuis des mois à l'enfouissement de container.... avec en prime la visite des archéologues pour un sondage préventif. Mais il y a des secrets d'histoire, parfois dissimulés dans ces mêmes zones.... Ainsi aux abords du pont Bernard Palissy, dans la rue qui descend vers la Charente (et vers la cité Boutin), autrefois il y avait un magasin de pièces détachées automobiles, ainsi qu'un garage. En 1993 l'auteur de Culture - histoire avait rencontré le propriétaire des lieux et gérant du garage.....
La ville de Saintes continue son programme de gestion des ordures, dites ménagères, et pour cela, après une étude de positionnement, elle procède depuis des mois à l'enfouissement de container.... avec en prime la visite des archéologues pour un sondage préventif. Mais il y a des secrets d'histoire, parfois dissimulés dans ces mêmes zones.... Ainsi aux abords du pont Bernard Palissy, dans la rue qui descend vers la Charente (et vers la cité Boutin), autrefois il y avait un magasin de pièces détachées automobiles, ainsi qu'un garage. En 1993 l'auteur de Culture - histoire avait rencontré le propriétaire des lieux et gérant du garage.....

La ville de Saintes continue son programme de gestion des ordures, dites ménagères, et pour cela, après une étude de positionnement, elle procède depuis des mois à l'enfouissement de container.... avec en prime la visite des archéologues pour un sondage préventif. Mais il y a des secrets d'histoire, parfois dissimulés dans ces mêmes zones.... Ainsi aux abords du pont Bernard Palissy, dans la rue qui descend vers la Charente (et vers la cité Boutin), autrefois il y avait un magasin de pièces détachées automobiles, ainsi qu'un garage. En 1993 l'auteur de Culture - histoire avait rencontré le propriétaire des lieux et gérant du garage.....

Dans ce document vous pouvez découvrir qu'il s'en ait passé des évènements dans ce petit quartier donnant sur l'avenue Gambetta.

Dans ce document

" Secrets d'histoire....de chez nous "

 Texte, croquis et photos, le tout inédit.

 

***********************

***********************

Café - Bar tout nouveau

" L'escar Mouche.. Musicale "

24 - Secrets d'histoire.... travaux dans Saintes - L'escar Mouche (Musicale) .. Café - Bar - Avis de recherches... à titre posthume

Franck Reuille, 57 ans, vient d'ouvrir au premier janvier 2014 son café - bar.

Parisien d'origine, installé à Saintes depuis 19 ans, c'est depuis son arrivée qu'il rêvait de tenir un tel établissement. Après avoir travaillé dans le bâtiment, le social, la restauration.. c'est enfin chose faite.

Son statut commercial est en entreprise unique à responsabilité, il travaille seul et il a une employée - serveuse pour un certain nombre d'heures. Son café - piano - bar a la licence IV.

Franck a installé son commerce dans les locaux où il y avait il y a peu une librairie, c'est à dire, dans cette rue arc de triomphe, très près de notre célèbre arc romain.

" Dans mon établissement j'ai voulu une ouverture vers l'art et la culture et qu'il soit accessible à tous gratuitement. Voire qu'on y trouve des expositions de peintures et bien sûr la musique. J'offre la possibilité de jouer sur des pianos numériques et sur un piano droit, ceci gratuitement "

Ainsi c'est vraiment un lieu de rencontres artistiques, situé sur le bel axe... arc vers l'abbaye, et en prime de satisfaction on y découvre plusieurs petites salles que l'on peut réserver. Ce sont des pièces à dimension humaine, loin d'être des salles de conférences.

Avant de quitter ce café - piano - bar satisfaisons notre curiosité et écoutons une dernière fois Franck Reuille.......

" Le nom de l'escar mouche m'est venu comme cela, mais aussi pour prendre à contre-pied ce terme guerrier "

Avez-vous une devise ou un mode de vie...?

" Oui. Vivre plutôt que survivre ".

24 - Secrets d'histoire.... travaux dans Saintes - L'escar Mouche (Musicale) .. Café - Bar - Avis de recherches... à titre posthume
24 - Secrets d'histoire.... travaux dans Saintes - L'escar Mouche (Musicale) .. Café - Bar - Avis de recherches... à titre posthume
24 - Secrets d'histoire.... travaux dans Saintes - L'escar Mouche (Musicale) .. Café - Bar - Avis de recherches... à titre posthume
24 - Secrets d'histoire.... travaux dans Saintes - L'escar Mouche (Musicale) .. Café - Bar - Avis de recherches... à titre posthume
24 - Secrets d'histoire.... travaux dans Saintes - L'escar Mouche (Musicale) .. Café - Bar - Avis de recherches... à titre posthume

**********                 ***********

Mort en 1915

" Edmond Vincent "

 

Il y a quelques jours l'auteur de Culture-histoire recevait une demande pour aider à retrouver les traces en Saintonge d'un grand-père tué à la première guerre mondiale.

Bien que spécialisé sur les investigations " Guerre 39/45 ", la demande d'aide a été suivie d'effet, mais très peu, alors on peut aussi aider en rendant un hommage.

Edmond Vincent est décédé à l'hôpital de St Dié, des suites de blessures de guerre. De la classe 1905 il était passé par le bureau de recrutement de Saintes, qui devait se situer rue St Pallais. Avant son incorporation il demeurait à Rétaud et sa famille demeure actuellement en région bordelaise.

Edmond Vincent est décédé à l'hôpital de St Dié, des suites de blessures de guerre. De la classe 1905 il était passé par le bureau de recrutement de Saintes, qui devait se situer rue St Pallais. Avant son incorporation il demeurait à Rétaud et sa famille demeure actuellement en région bordelaise.

*************************

*************************

Rue parlante.....

Pour certains la campagne continue dans la dernière ligne droite. Dernière minute (mardi à 14 h 30) la rencontre entre Isabelle P-C et Jean-Philippe M est annulée, l'un des deux candidats est aphone... un coup de froid humide.... et certainement de trop d'échauffements.  Bon rétablissement et à dimanche soir.
Pour certains la campagne continue dans la dernière ligne droite. Dernière minute (mardi à 14 h 30) la rencontre entre Isabelle P-C et Jean-Philippe M est annulée, l'un des deux candidats est aphone... un coup de froid humide.... et certainement de trop d'échauffements.  Bon rétablissement et à dimanche soir.

Pour certains la campagne continue dans la dernière ligne droite. Dernière minute (mardi à 14 h 30) la rencontre entre Isabelle P-C et Jean-Philippe M est annulée, l'un des deux candidats est aphone... un coup de froid humide.... et certainement de trop d'échauffements. Bon rétablissement et à dimanche soir.

Voir les commentaires