Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

7/11 - Un pompier nous quitte... Pierre-Philippe Feyzeau - Crise qui mine et grise mine à Saintes....! - Mémoire transmise .. traçabilités humaines

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Passer le relais de la mémoire

 

Pieces-avion---J-C-Quetai-2011.jpg

 

Jean-Claude Quétai ( "Souvenir Français " ) s'est vu remettre, à titre personnel, un " coffret mémoire " contenant des éléments d'un avion américain abattu en 1944. Mais une bonne action ouvre toujours sur de bonnes suites. En effet un autre coffret sera certainement remis à l'école primaire de la commune où est tombé l'avion en 1944 " Nieul les Saintes "

 

Pieces-avion---J-C-Quetai-2011--1-.jpg

 

La violence d'un choc, mais aussi la traçabilité historique. Chaque élément est parlant.

 


 

Colonel et sapeur-pompier

 

Pierre-Philippe Feyzeau un défunt honoré

 

Les obsèques du colonel Pierre-Philippe Feyzeau sont célébrées ce lundi à la cathédrale St-Pierre de Saintes à 14 h 30.

 

  07-11-11 006

 

 

 

Pierre-Philippe Feyzeau nous a quittés à l'âge de 61 ans, à l'issue inévitable d'une courte mais invincible maladie contre laquelle il a courageusement lutté sans jamais se plaindre de la rigueur du sort. Brillant ingénieur chimiste, son attachement à la Saintonge faillit le faire devenir commandant du Centre de Secours de Saintes mais il doit au Maire d'alors de lui avoir prédit une meilleure carrière à Paris au ministère de l'Intérieur qu'il devait quitter avec le grade de colonel des Sapeurs-pompiers pour revenir dans sa chère Saintonge qu'il connaissait bien, l'un de ses grands-pères ayant été, en son temps,colonel commandant du 6° RI à la caserne Bremond d'Ars,  l'autre,  ayant peint de la baie de Ha Long, au cours d'un aussi brillant itinéraire, des tableaux qui figurent au musée de la Marine.

Curieux de tout, ne sachant jamais refuser de se rendre utile, Pierre-Philippe Feyzeau, a été rapporteur du gouvernement pour plusieurs décrets concernant l'amélioration de la sécurité aussi bien sur les pistes de ski que le circuit des 24 heures du Mans, ou au cours de missions à l'étranger, notamment dans les pays baltes.

A l'heure où seul un anglais abâtardi a l'air d'avoir droit de cité dans la publicité, les enseignes des boutiques, la télé, l'entreprise, la banque ou la mode,  son amour de la langue française le conduisait toujours rechercher le mot juste, l'expression la plus claire qui est généralement la plus élégante.

De retour en Saintonge, il s'est investi aussi bien auprès de SDIS que comme président de l'Institut des Hautes Etudes de la Défense Nationale  ou comme président de la Société d'Entraide de la Légion d'Honneur, vice président du comité du Mérite de Saintes, puis vice-président de la section départementale. Pierre-Philippe Feyzeau était chevalier de la Légion d'Honneur, chevalier de l'Ordre National du Mérite.

 

07-11-11 009


Les grandes compétences de Pierre-Philippe Feyzeau n'avaient d'égales que sa grande modestie et sa générosité. Puisse la foi chrétienne qu'il portait en lui l'avoir aidé en ses derniers moments.

 


 


 

 

Grèce, Euros, Dettes....  Mais ....

.. temps maussade ......

 

Un dimanche à Saintes... Où sont les humains...?

 

06-11-11-006.jpg

 

Temps gris, maussade, pluvieux, humide... Que de qualificatifs, mais bien sûr les pierres de nos grands édifices sont des indicateurs précieux, il suffit de voir leur couleur... !

 

Concernant la fréquentation de notre cité en cet après-midi dominical, une " carte postale " virtuelle peut être très éloquente...!!

 

Dimanche-6-nov-2011.jpg

 

Mais cela n'a pas atténué le regard toujours attentif sur les détails historiques...

 

Statue-decapitee---St-pierre-2011.jpg

 

Une première approche de cette statue " étêtée " ; cela a certainement été fait à l'époque révolutionnaire, dans ces jours où des maçons avaient été payés pour briser (à jamais...!!!!) tous les symboles religieux. Mais vu la hauteur où est située ce que l'on suppose être la représentation d'un homme, on peut penser qu'elle a été décapitée avec des pierres ou avec des tirs de fusils (1). On en reparle dans ces pages, bientôt immersion au plus près.

(1) Les impacts sur la droite semblent être les marques des tirs de fusils, traces des plombs.

Ceux qui l'ont rencontré n'oublieront pas sa grande disponibilité, sa gentillesse et son extrême courtoisie et le remercient d'avoir eu la chance de faire une partie du chemin ensemble

Commenter cet article