Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pensées

Publié le par Souris Michel - Médialonum

Cycle élémentaire

Néant                  Matière
Mal                       Bien
Petit                    Grand
Froid                   Chaud
Noir                     Blanc
Gris                      Bleu
Tristesse            Joie
Obscurité           Clarté
Crépuscule        Aube
Hier                      Demain
Jamais                 Aujourd'hui
Absence             Présence
Départ                 Retour
Mort                     Vie

Bruit                              Silence.............

M.S  21/12/1986

De la parure de l'être

La subtilité de l'être
C'est de parer son intégrité
Tout en laissant subsister
Son authenticité;

M.S 11/7/98

La vie

La vie est au secret.
La femme en est l'écrin.
L'homme en est la clé;
Quand s'ouvre l'écrin.
C'est l'explosion de la vie.


M.S Matin de mai 97

Regards

Drôle de ville,
Drôles d'habitants,
Drôles de gens,
Drôles de visages;

Drôle de miroirs
(M.S 3//5/87)

***

Affirmation savante

 

On demande au savant de démontrer

Au sage on se contente de son affirmation ;

(11/1975)

*

 

Animal & Homme

 

Sans éducation nous ne deviendrons jamais des hommes

Nous ne serions que des animaux imparfaits.

(11/1983)

 

 

César and Clinton

 

On a dit que si Cléopâtre (VII) n’avait pas eu le nez si long…. 

cela aurait pu changer la face du monde.

On peut dire que si Monica Lewinsky avait gardé la bouche fermée…

cela aurait pu changer la face de notre monde.

Garder la bouche fermée dans tous les sens du terme…  sexe et serpent.

Puis… enfin….  Le serpent est sorti de l’organe d’expression de l’homme pour aller mordre au talon… la statue de la liberté.

Epilogue

De l’Egypte ancienne à la moderne Amérique (L’affaire Monicagate, après le Watergate..), l’histoire est parfois une répétition.

(8/1998)

 

* 

Comparaison

 

Mi figue – Mi raisin

Mi figue – Mi saison

Mi fille – Mi saison

Mi fille – Mi raison

(25/05/1987)

 

*

Connaissance

 

Une bonne appréciation ou utilisation de toute chose

Nécessite souvent la connaissance de son opposé ou de son contraire.

(3/1983)

 

*

Cycle élémentaire

 

                                                           Néant              Matière

                                                           Mal                  Bien

                                                           Petit                 Grand

                                                           Froid               Chaud

                                                           Noir                 Blanc

                                                           Gris                 Bleu

                                                           Tristesse          Joie

                                                           Obscurité         Clarté

                                                           Crépuscule       Aube

                                                           Hier                 Demain

                                                           Jamais              Aujourd’hui

                                                           Absence          Présence

                                                           Départ             Retour

                                                           Mort                Vie

 

                                                           Bruit                Silence…..

 

(21/12/1986)

 

*

 

Décor et réalité

 

Mise à mort

Mise en bière

Mise en terre

 

Quelle mise en scène.

(5/1985) 

 

*

Elémentaire

 

La bonté voulait donner, mais elle ne savait pas quoi donner, alors elle fit appel à la connaissance qui savait ce qui était nécessaire, mais qui ignorait la quantité, elle fit alors appel à l’intelligence.

Ainsi la bonté sut quoi et combien donner, mais il lui manquait encore une chose, car le moindre geste demande la force et elle fit appel à celle-ci.

D’instinct la bonté donna avec le sourire et en retour, spontanément, elle reçut la joie.

(28 mai 1987)

 

*

 

Emanations colorées

 

Les fleurs sont à la matière,

Ce que la matière est aux nues.

(4/3/1984)

 

*

Essence

 

" La chose devient divine

quand on en oublie la fonctionnalité

pour n'en percevoir que l'émanation du subtil "

(Saintes)

 

*

Et si Dieu…..

 

Et si Dieu était né après les humains,

Et si Dieu était né de l’amour des humains.

( 2/1984)

 

*

Extrêmes

 

La connaissance du vulgaire fait mieux apprécier le subtil.

 

*

Genres contraires

 

Féminin pluriel,

Sacré programme

Pour un singulier masculin.

(1/1985)

 

 

Harmonic’ neuron’

 

Pour le prodige en musique

Créer une musique du bout des doigts

C’est trouver un compagnon de jeu à son cerveau

(1/9/1979)

*

 

Histoires des hommes

 

Les petites histoires des hommes font la grande histoire de l’humanité.

 

*

Impatience féminine

 

La femme, depuis Eve, porte le lourd fardeau de la pomme offerte à Adam.

Si Eve avait attendu quelques secondes, cela aurait certainement changé le cours de l’histoire.

En effet, Adam, son unique compagnon, n’aurait pas tardé à lui offrir la célèbre pomme.

(Date oubliée)

 

*

Interprétation

 

Emotion

Vibration

Implantation

Création

 

(9/1982)

 

*

 

La femme

 

La femme est l’avenir de l’homme (Jean Ferrat citant Aragon)

Je ne suis pas certain que la femme soit l’avenir de l’homme (Jacques Brel)

Si la femme n’est pas l’avenir de l’homme, elle n’en n’est pas moins un heureux présent (Michel Souris)

(8/1979)

 

*

 

La parure de l’être

 

La subtilité de l’être

C’est de parer son intégrité

Tout en laissant subsister

Son authenticité.

(11/07/1998)

 

*

 

La vie

 

La vie est au secret.

La femme en est l’écrin,

L’homme en est la clé.

Quand s’ouvre l’écrin

C’est l’explosion de la vie

(Un matin de mai 1997)

 

*

 

Les trois ennemis de la beauté

 

La vue de près

L’habitude

Le temps

 

29/07/1994

 

*

 

La quête

 

L’équilibre entre la beauté de l’âme et la beauté de l’apparence, se trouve être le zénith de notre quête.

23/06/1988

 

*

 

Les yeux et les étoiles

 

Les yeux ne sont-ils pas comme les étoiles !

Eternels…

Les uns canalisant l’amour.

Les autres véhiculant la vie.

 

*

 

L’étrangère

 

Le mystère du passé est rentré dans l’histoire

Le mystère de l’étrangère peut nous éclater en pleine poire.

25/07/1986

 

*

L’homme de la mer

 

« Un homme à terre » Prononcée alors que je me trouvais devant la tombe du Commandant Jean Yves Coustaud à St André de Cubzac

(Dimanche 6 juillet 1997 à 10 h 30, en voyage familial)

 

 

*

 

Malhonnête sagesse

 

Qui vole un œuf volera un bœuf

Qui vole un bœuf

Trouve ridicule de voler un œuf.

(12/1983)

 

*

 

Mémoire

 

Au cœur de la cité l’homme.

 Au cœur de l’homme la mémoire.

Au cœur de la mémoire le souvenir.

 

*

 

Paradis

 

Sublime plénitude subtile

(M.S – 2006)

 

*

 

Physique

 

La raideur de la mort, la raideur de la vie.

L’une donne froid au dos, l’autre donne chaud au ventre

(3/9/1993)

 

*

 

Quatre saisons

  
                    La fille                     Le printemps 
         La femelle                  L’été

        La femme                L’automne

         La dame                  L’hiver

(6/1982)

  
*

Regard

 

Un jour de mai 1987, en voyage en région parisienne avec mon fils Baptiste, âgé de 10 ans, il m’a dit.. « Ils sont drôles les gens ici.. ! »

 

Drôle de ville,

Drôles d’habitants,

Drôles de gens,

Drôles de visages.

 

Drôles de Miroirs..

 

*

Regard amoureux….

 

Ces yeux qui ont pour cadre

Ton visage

(10/1984 – Automne 2006)

 

*

Soleil d’Austerlitz

 

Un rayon de soleil à Austerlitz vaut bien un clair de lune à Meaubeuge…

(Andrésy 9/1986)

 

*

 

Temps fatal

 

Dans la gamme des temps de la conjugaison

Il en est un

Que l’on a oublié et pour cause

C’est le passé définitif.

(9/1983)

 

*

Commenter cet article