Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

10 - Jean-Pierre Blanchard ... Atelier d'art & stage du portrait .. - Mystère du coeur de plomb - Benoit XVI aux petites soeurs des pauvres

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Stage du portrait avec Jean-Pierre Blanchard

 

12-02-13 010

 

Dans son atelier d'art....

" T'as un belle barbe..." aurait pu dire un de ses modèles, semblant le protéger, Jean Gabin.

 

12-02-13 001

 

" Le portrait " tout un art.....

 

12-02-13 019

 

Rue St Michel à Saintes.... sous le regard de Léo

 


Un nouveau retraité..... Mais il ne sera pas à Saintes où il existe une maison de retraite pour ecclésiastique

 

12-02-13 003

 

 


Le mystère  " Coeur de plomb "

 

 

Cœur de plomb / Contrepoids

 

(Famille J.Pénis)

*

Le cœur se trouve dans la famille Pénis depuis des décennies, tout laisse à croire que son arrivée dans la famille peut dater de la génération du tailleur de Pierres Joseph Pénis (1838/1928 - Famille de maçon depuis 1600), à moins qu’elle ne provienne, par alliance, d'une  famille ayant demeuré rive droite de la Charente / secteur abbaye aux Dames.

Cet élément matériel composé en plomb (fondu et moulé) avec un anneau en fer, possède deux trous comme pour le passage de cordes. Cela fait penser à un système de contrepoids pour le remontage de deux autres poids. Ainsi ce pourrait être la source d'énergie pour une horloge, carillon ou autre mécanique de ce genre.

 

Juin 2012-001-copie-2

 

On peut encore voir sur la partie autour de l’anneau en fer, comme des traces de peinture.

De ce fait on peut penser que :

Si cet objet est en forme de cœur, est-ce un symbole ou bien était-il dévolu pour un endroit précis ? La présence de traces de peintures fait aussi penser qu’il devait être visible et qu’on avait voulu l’insérer dans un décor.

La présence de trois coups de poinçon rappelle une marque maçonnique, mais c’est peut-être la signature de la personne qui a formé ce cœur.

La pointe du cœur semble indiquer, du fait de son écrasement en biais, que cet objet a certainement chuté lourdement au sol et de haut.

 

Juin 2012-002-copie-1

 

Que s’est-il passé ? 

Plusieurs hypothèses, à savoir :

Accidentelle : Le contrepoids cœur s’est détaché brusquement et il serait tombé au sol, mais la présence des deux poids auraient du le ralentir dans sa chute, sinon le stopper. Un incendie a aussi pu être à l’origine de la destruction des trois cordes (supposant que ce ne fut des filins d’acier).

Volontaire : Soit un incendie allumé volontairement, soit des coups portés volontairement sur cette mécanique. Mais il fallait avoir coupé les trois cordages pour que tout l’ensemble tombe au sol.

 

Informations :

 

Poids : 3 kg 70

Hauteur totale : 13,5 cm

Largeur totale : 10 cm

Epaisseur :          7 cm

Diamètre des deux trous : 1,3 cm, dans la partie haute

Ecartement des deux trous : 6 cm

 

   Dans le secteur, outre toute autre origine, il y a eu plusieurs églises… L’ancienne église St Vivien détruite vers 1840, l’église St Saloine qui se trouvait dans les thermes romains, l’église St Trojan, située dans le secteur St Vivien et dont on n’a jamais retrouvé aucune trace.

   Par ailleurs cet élément peut aussi provenir du secteur de l’abbaye où cette abbatial avait possédé un magnifique carillon avec ses cloches en argent. Et bien sûr ce contrepoids peut aussi provenir d’un édifice civil, voir de chez de riches particuliers.

   Le jardin du tailleur de pierres, Joseph Pénis, était aussi surnommé « La croix du prêche » du fait de la présence d’un temple protestant à des dizaines de mètres, dans les années 1602 – 1685. Détruit après la révocation de l’édit de Nantes.

 

 Remarque: Avant d'avoir mené des investigations sur ce coeur, il avait été pensé à un coeur supportant les croix dans les cimetières autrefois, voir aussi un coeur renfermant quelque chose de précieux.

 

Michel Souris - 2/2013

 


 

Commenter cet article
L
Bonjour,
J'ai également un cœur en plomb de ce type. Comment puis je vous faire passer des photos ?
Cordialement
Répondre
C
Bonjour. Vous pouvez me le communiquer par mon Facebook ou en messagerie contact sur mon Blog. Dans l'attente, merci. On en reparlera.
M
Bonjour, je vous en remercie et attend avec plaisir la photo du coeur, même en parler ensuite. J'avais aussi un autre lecteur qui en avait trouvé un aussi. belle démarche associative historique. .
Répondre
T
Bonjour
J ai découvert un cœur de plomb du même type que le vôtre mais avec des finitions supplémentaire .
C est un très bel objet et j aimerais en savoir plus.
Je peux vous envoyer une photo .
A bientot
Répondre
M
Bonjour, je vous en remercie et attend avec plaisir la photo du coeur, même en parler ensuite. J'avais aussi un autre lecteur qui en avait trouvé un aussi. belle démarche associative historique. .
M
Bonjour, merci de ce message et j'aimerai bien parler de ce coeur avec vous, c'est important la démarche. Faites moi alors un message en contact. Cordialement. M.S de Saintes
Répondre
C
Bonjour,
je viens de découvrir votre blog en faisant des recherches concernant un coeur de plomb découvert dans le grenier de mon arrière-grand père. J'ai bien pensé moi aussi à un contrepoids d'horloge mais n'arrive pas bien à comprendre l'histoire des 2 cordes passant dans les trous.
Si vous pouviez m'en dire davantage ...
D’avance merci.
Répondre
M
je reviens vers vous, j'aimerai avoir un contact téléphonique à props de ces coeurs. Michel de Saintes.