Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

6 - Albert Duc Homme Humble Héros. Mort d'un Humain

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Albert Duc a été accompagné ce jour dans un autre voyage, celui que l'on fait quand on tourne la dernière page de la vie.

Mais qui était-il....?

" Deux hommes, Adrien Besson, fermier. Albert duc ouvrier agricole. C'était la guerre et un bombardier américain venait de se crasher à Nieul les Saintes. Adrien avait hébérgé et nourri l'aviateur Clarence Norton et il fut arrêté les jours suivants. Interné dans un camp de concentration allemand il y est mort peu de temps après. Quant à Albert Duc il avait accueilli James Bradley, un autre aviateur US, l'avait nourri puis conduit dans la nuit vers une filière d'évasion. Mais dans les heures de ce combat aérien qui s'était déroulé sous ses yeux les soldats allemands étaient extrémement agressifs. s'il avait été arrêté c'était la mort certaine pour lui et pour l'américain par la suite. 

Albert Duc avait assisté à l'arrestation de son ami alors qu'il était au travail dans les champs, malgré qu'il lui avait crié de se sauver ".

 

Voici l'histoire, celle de l'honneur, brièvement racontée d'Albert de Corme-Royal. Aussi ce lundi après-midi l'église de cette commune avait rassemblé plus de 200 personnes pour ses obsèques. Il avait eu 7 enfants, grand-père et arrière-grand-père comblé, mais surtout il avait su maintenir uni toute sa petite famille. Muguette, son épouse, tous ses enfants, parents et amis ont été la preuve " vivante " de ce que fut la vie d'Albert Duc. Une vie familiale bien remplie, il aimait se faire entendre, il était simple mais il savait ce qu'il voulait, entre-autres suivre son fameux tour de France. Mais il avait gardé en lui " sa " fabuleuse histoire qui nous rappelle que chaque vie est sacrée, ce n'est que vers l'an 2000 qu'il avait raconté à un historien spécialisé sur la deuxième guerre mondiale son acte d'héroïsme.  Tu as bien mérité du drapeau tricolore qui enveloppait ton ultime moyen de transport terrestre. Le ciel a été une petite partie de ta vie, maintenant tu veilles sur ta famille, tes amis et tes proches de là-haut. Merci pour ce que tu as fait, merci pour ce que tu étais.
Voici l'histoire, celle de l'honneur, brièvement racontée d'Albert de Corme-Royal. Aussi ce lundi après-midi l'église de cette commune avait rassemblé plus de 200 personnes pour ses obsèques. Il avait eu 7 enfants, grand-père et arrière-grand-père comblé, mais surtout il avait su maintenir uni toute sa petite famille. Muguette, son épouse, tous ses enfants, parents et amis ont été la preuve " vivante " de ce que fut la vie d'Albert Duc. Une vie familiale bien remplie, il aimait se faire entendre, il était simple mais il savait ce qu'il voulait, entre-autres suivre son fameux tour de France. Mais il avait gardé en lui " sa " fabuleuse histoire qui nous rappelle que chaque vie est sacrée, ce n'est que vers l'an 2000 qu'il avait raconté à un historien spécialisé sur la deuxième guerre mondiale son acte d'héroïsme.  Tu as bien mérité du drapeau tricolore qui enveloppait ton ultime moyen de transport terrestre. Le ciel a été une petite partie de ta vie, maintenant tu veilles sur ta famille, tes amis et tes proches de là-haut. Merci pour ce que tu as fait, merci pour ce que tu étais.

Voici l'histoire, celle de l'honneur, brièvement racontée d'Albert de Corme-Royal. Aussi ce lundi après-midi l'église de cette commune avait rassemblé plus de 200 personnes pour ses obsèques. Il avait eu 7 enfants, grand-père et arrière-grand-père comblé, mais surtout il avait su maintenir uni toute sa petite famille. Muguette, son épouse, tous ses enfants, parents et amis ont été la preuve " vivante " de ce que fut la vie d'Albert Duc. Une vie familiale bien remplie, il aimait se faire entendre, il était simple mais il savait ce qu'il voulait, entre-autres suivre son fameux tour de France. Mais il avait gardé en lui " sa " fabuleuse histoire qui nous rappelle que chaque vie est sacrée, ce n'est que vers l'an 2000 qu'il avait raconté à un historien spécialisé sur la deuxième guerre mondiale son acte d'héroïsme. Tu as bien mérité du drapeau tricolore qui enveloppait ton ultime moyen de transport terrestre. Le ciel a été une petite partie de ta vie, maintenant tu veilles sur ta famille, tes amis et tes proches de là-haut. Merci pour ce que tu as fait, merci pour ce que tu étais.

6 - Albert Duc Homme Humble Héros. Mort d'un Humain
6 - Albert Duc Homme Humble Héros. Mort d'un Humain
6 - Albert Duc Homme Humble Héros. Mort d'un Humain

Voir les commentaires

4 - Miss, le ruban et le maire. L'escarmouche et ses voix. Passerelle évolutive. Albert héroïsme ou humanité, mort à 92 ans. Communiants. La péniche-restaurant en question sur l'agora

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Paroisse St Pallais

La première communion *

 

* Premier contact avec l'Eucharistie pour les enfants dans le monde de Chrétiens.

Place de l'abbaye aux Dames.... un petit train, mais était-il destiné aux communiants, aux fidèles ou aux touristes guidés par l'office du tourisme....?  Vous avez certainement la réponse.  puis entre midi et 14 heures une rencontre, un peu comme sur l'agora autrefois, avec Didier Catineau qui voulait faire entendre une voix sur les travaux permettant à la péniche - restaurant de se retrouver à quai.
Place de l'abbaye aux Dames.... un petit train, mais était-il destiné aux communiants, aux fidèles ou aux touristes guidés par l'office du tourisme....?  Vous avez certainement la réponse.  puis entre midi et 14 heures une rencontre, un peu comme sur l'agora autrefois, avec Didier Catineau qui voulait faire entendre une voix sur les travaux permettant à la péniche - restaurant de se retrouver à quai.

Place de l'abbaye aux Dames.... un petit train, mais était-il destiné aux communiants, aux fidèles ou aux touristes guidés par l'office du tourisme....? Vous avez certainement la réponse. puis entre midi et 14 heures une rencontre, un peu comme sur l'agora autrefois, avec Didier Catineau qui voulait faire entendre une voix sur les travaux permettant à la péniche - restaurant de se retrouver à quai.

Présentation de cette petite réunion avec environ 20 personnes. Ainsi l'orateur a expliqué... " je n"ai rien contre ce restaurant flottant et Monsieur Pourpoint le gérant restaurateur. Ce qui est gênant c'est plutôt l'emplacement à cet endroit dans un secteur qui pourrait être mieux protégé, puis bien sûr les structures d'appontement qui ont un coût pour la ville, ce sont vos impôts ce sont vos impôts, mais je n'impute rien en cela au restaurateur. Il fallait le dire, car qui ne dit rien consent.  Maintenant nous allons nous restaurer sur ces bancs puis nous iront terminer au café du coin, mais durant ce simple déjeuner je vous déclamerai des écrits, mes textes, avec de la musique bien sûr. Puis ces écrits seront mis en livres et le résultat des ventes sera totalement versé au Secours populaire ". Didier Catineau a placé sa position, peut-être que d'autres pensent ainsi, mais c'"est la liberté d'expression sans blocage, sans violence.
Présentation de cette petite réunion avec environ 20 personnes. Ainsi l'orateur a expliqué... " je n"ai rien contre ce restaurant flottant et Monsieur Pourpoint le gérant restaurateur. Ce qui est gênant c'est plutôt l'emplacement à cet endroit dans un secteur qui pourrait être mieux protégé, puis bien sûr les structures d'appontement qui ont un coût pour la ville, ce sont vos impôts ce sont vos impôts, mais je n'impute rien en cela au restaurateur. Il fallait le dire, car qui ne dit rien consent.  Maintenant nous allons nous restaurer sur ces bancs puis nous iront terminer au café du coin, mais durant ce simple déjeuner je vous déclamerai des écrits, mes textes, avec de la musique bien sûr. Puis ces écrits seront mis en livres et le résultat des ventes sera totalement versé au Secours populaire ". Didier Catineau a placé sa position, peut-être que d'autres pensent ainsi, mais c'"est la liberté d'expression sans blocage, sans violence.

Présentation de cette petite réunion avec environ 20 personnes. Ainsi l'orateur a expliqué... " je n"ai rien contre ce restaurant flottant et Monsieur Pourpoint le gérant restaurateur. Ce qui est gênant c'est plutôt l'emplacement à cet endroit dans un secteur qui pourrait être mieux protégé, puis bien sûr les structures d'appontement qui ont un coût pour la ville, ce sont vos impôts ce sont vos impôts, mais je n'impute rien en cela au restaurateur. Il fallait le dire, car qui ne dit rien consent. Maintenant nous allons nous restaurer sur ces bancs puis nous iront terminer au café du coin, mais durant ce simple déjeuner je vous déclamerai des écrits, mes textes, avec de la musique bien sûr. Puis ces écrits seront mis en livres et le résultat des ventes sera totalement versé au Secours populaire ". Didier Catineau a placé sa position, peut-être que d'autres pensent ainsi, mais c'"est la liberté d'expression sans blocage, sans violence.

La liberté d'expression est très associée à l'information.....

La liberté d'expression est très associée à l'information.....

Miss Saintes au ruban

Monsieur le Maire inaugure ses nouvelles berges de la Charente, avec son ponton flambant neuf.

Après son embarquement au port Larousselle sur notre gabare municipale Jean-Philippe Machon a débarqué sur la place Bassompierre pour couper le ruban avec les ciseaux que lui a tendus Miss Saintes - pays de Saintonge 2015. Mais il avait fallu placer des madriers car la Charente avait fait une légère crue. Discours court, petite dégustation et harmonie municipale, un bon petit moment avec un temps assez agréable.
Après son embarquement au port Larousselle sur notre gabare municipale Jean-Philippe Machon a débarqué sur la place Bassompierre pour couper le ruban avec les ciseaux que lui a tendus Miss Saintes - pays de Saintonge 2015. Mais il avait fallu placer des madriers car la Charente avait fait une légère crue. Discours court, petite dégustation et harmonie municipale, un bon petit moment avec un temps assez agréable.
Après son embarquement au port Larousselle sur notre gabare municipale Jean-Philippe Machon a débarqué sur la place Bassompierre pour couper le ruban avec les ciseaux que lui a tendus Miss Saintes - pays de Saintonge 2015. Mais il avait fallu placer des madriers car la Charente avait fait une légère crue. Discours court, petite dégustation et harmonie municipale, un bon petit moment avec un temps assez agréable.
Après son embarquement au port Larousselle sur notre gabare municipale Jean-Philippe Machon a débarqué sur la place Bassompierre pour couper le ruban avec les ciseaux que lui a tendus Miss Saintes - pays de Saintonge 2015. Mais il avait fallu placer des madriers car la Charente avait fait une légère crue. Discours court, petite dégustation et harmonie municipale, un bon petit moment avec un temps assez agréable.
Après son embarquement au port Larousselle sur notre gabare municipale Jean-Philippe Machon a débarqué sur la place Bassompierre pour couper le ruban avec les ciseaux que lui a tendus Miss Saintes - pays de Saintonge 2015. Mais il avait fallu placer des madriers car la Charente avait fait une légère crue. Discours court, petite dégustation et harmonie municipale, un bon petit moment avec un temps assez agréable.

Après son embarquement au port Larousselle sur notre gabare municipale Jean-Philippe Machon a débarqué sur la place Bassompierre pour couper le ruban avec les ciseaux que lui a tendus Miss Saintes - pays de Saintonge 2015. Mais il avait fallu placer des madriers car la Charente avait fait une légère crue. Discours court, petite dégustation et harmonie municipale, un bon petit moment avec un temps assez agréable.

Un peu plus loin dans la journée des travailleurs aux petits soins pour notre passerelle.....
Un peu plus loin dans la journée des travailleurs aux petits soins pour notre passerelle.....
Un peu plus loin dans la journée des travailleurs aux petits soins pour notre passerelle.....
Un peu plus loin dans la journée des travailleurs aux petits soins pour notre passerelle.....
Un peu plus loin dans la journée des travailleurs aux petits soins pour notre passerelle.....

Un peu plus loin dans la journée des travailleurs aux petits soins pour notre passerelle.....

Le travail c'est la santé, la notre et celle des autres. Comportement sociétal dont Culture-Histoire est vraiment convaincu aussi c'est toujours avec plaisir qu'il vous montre des hommes les mains à la pâte.. pardon dans le ciment.  On verra la finalité de ces marches, souhaitons qu'elles soient très commodes à descendre.  Et maintenant rendez-vous au bar " L'escarmouche " rue arc de triomphe pour sa scène ouverte en soirée.
Le travail c'est la santé, la notre et celle des autres. Comportement sociétal dont Culture-Histoire est vraiment convaincu aussi c'est toujours avec plaisir qu'il vous montre des hommes les mains à la pâte.. pardon dans le ciment.  On verra la finalité de ces marches, souhaitons qu'elles soient très commodes à descendre.  Et maintenant rendez-vous au bar " L'escarmouche " rue arc de triomphe pour sa scène ouverte en soirée.

Le travail c'est la santé, la notre et celle des autres. Comportement sociétal dont Culture-Histoire est vraiment convaincu aussi c'est toujours avec plaisir qu'il vous montre des hommes les mains à la pâte.. pardon dans le ciment. On verra la finalité de ces marches, souhaitons qu'elles soient très commodes à descendre. Et maintenant rendez-vous au bar " L'escarmouche " rue arc de triomphe pour sa scène ouverte en soirée.

Franck le gérant avait ainsi accueilli une soixantaine de personnes dans son établissement, il faisait salle comble. On a pu voir et entendre des jeunes violonistes, des conteurs, un violon dans la nuit avec un danseuse, une pianiste chef d'un ensemble musical d'une commune voisine, et du country... l'assemblée avait parfois accompagné les chanteurs. puis bien sûr il fut question d'un certain roi que tous voulaient détrôner, paroles détournées d'une chanson de Georges Brassens. mais la politique devait rester bien en retrait derrière la bonne humeur et l'humour. Certes l'homme en question amenait toujours la pluie et maintenant il a vraiment les pieds dans l'eau... Humour.. humour... !!!  Dans la nuit, à la sortie du bar petite surprise. Au pied de l'arc des photographes et quelques modèles. C'était l'équipe de " Photographic Académy Of Atlantic " qui cliquait en nocturne. Alors en voici des extraits....
Franck le gérant avait ainsi accueilli une soixantaine de personnes dans son établissement, il faisait salle comble. On a pu voir et entendre des jeunes violonistes, des conteurs, un violon dans la nuit avec un danseuse, une pianiste chef d'un ensemble musical d'une commune voisine, et du country... l'assemblée avait parfois accompagné les chanteurs. puis bien sûr il fut question d'un certain roi que tous voulaient détrôner, paroles détournées d'une chanson de Georges Brassens. mais la politique devait rester bien en retrait derrière la bonne humeur et l'humour. Certes l'homme en question amenait toujours la pluie et maintenant il a vraiment les pieds dans l'eau... Humour.. humour... !!!  Dans la nuit, à la sortie du bar petite surprise. Au pied de l'arc des photographes et quelques modèles. C'était l'équipe de " Photographic Académy Of Atlantic " qui cliquait en nocturne. Alors en voici des extraits....
Franck le gérant avait ainsi accueilli une soixantaine de personnes dans son établissement, il faisait salle comble. On a pu voir et entendre des jeunes violonistes, des conteurs, un violon dans la nuit avec un danseuse, une pianiste chef d'un ensemble musical d'une commune voisine, et du country... l'assemblée avait parfois accompagné les chanteurs. puis bien sûr il fut question d'un certain roi que tous voulaient détrôner, paroles détournées d'une chanson de Georges Brassens. mais la politique devait rester bien en retrait derrière la bonne humeur et l'humour. Certes l'homme en question amenait toujours la pluie et maintenant il a vraiment les pieds dans l'eau... Humour.. humour... !!!  Dans la nuit, à la sortie du bar petite surprise. Au pied de l'arc des photographes et quelques modèles. C'était l'équipe de " Photographic Académy Of Atlantic " qui cliquait en nocturne. Alors en voici des extraits....
Franck le gérant avait ainsi accueilli une soixantaine de personnes dans son établissement, il faisait salle comble. On a pu voir et entendre des jeunes violonistes, des conteurs, un violon dans la nuit avec un danseuse, une pianiste chef d'un ensemble musical d'une commune voisine, et du country... l'assemblée avait parfois accompagné les chanteurs. puis bien sûr il fut question d'un certain roi que tous voulaient détrôner, paroles détournées d'une chanson de Georges Brassens. mais la politique devait rester bien en retrait derrière la bonne humeur et l'humour. Certes l'homme en question amenait toujours la pluie et maintenant il a vraiment les pieds dans l'eau... Humour.. humour... !!!  Dans la nuit, à la sortie du bar petite surprise. Au pied de l'arc des photographes et quelques modèles. C'était l'équipe de " Photographic Académy Of Atlantic " qui cliquait en nocturne. Alors en voici des extraits....
Franck le gérant avait ainsi accueilli une soixantaine de personnes dans son établissement, il faisait salle comble. On a pu voir et entendre des jeunes violonistes, des conteurs, un violon dans la nuit avec un danseuse, une pianiste chef d'un ensemble musical d'une commune voisine, et du country... l'assemblée avait parfois accompagné les chanteurs. puis bien sûr il fut question d'un certain roi que tous voulaient détrôner, paroles détournées d'une chanson de Georges Brassens. mais la politique devait rester bien en retrait derrière la bonne humeur et l'humour. Certes l'homme en question amenait toujours la pluie et maintenant il a vraiment les pieds dans l'eau... Humour.. humour... !!!  Dans la nuit, à la sortie du bar petite surprise. Au pied de l'arc des photographes et quelques modèles. C'était l'équipe de " Photographic Académy Of Atlantic " qui cliquait en nocturne. Alors en voici des extraits....
Franck le gérant avait ainsi accueilli une soixantaine de personnes dans son établissement, il faisait salle comble. On a pu voir et entendre des jeunes violonistes, des conteurs, un violon dans la nuit avec un danseuse, une pianiste chef d'un ensemble musical d'une commune voisine, et du country... l'assemblée avait parfois accompagné les chanteurs. puis bien sûr il fut question d'un certain roi que tous voulaient détrôner, paroles détournées d'une chanson de Georges Brassens. mais la politique devait rester bien en retrait derrière la bonne humeur et l'humour. Certes l'homme en question amenait toujours la pluie et maintenant il a vraiment les pieds dans l'eau... Humour.. humour... !!!  Dans la nuit, à la sortie du bar petite surprise. Au pied de l'arc des photographes et quelques modèles. C'était l'équipe de " Photographic Académy Of Atlantic " qui cliquait en nocturne. Alors en voici des extraits....
Franck le gérant avait ainsi accueilli une soixantaine de personnes dans son établissement, il faisait salle comble. On a pu voir et entendre des jeunes violonistes, des conteurs, un violon dans la nuit avec un danseuse, une pianiste chef d'un ensemble musical d'une commune voisine, et du country... l'assemblée avait parfois accompagné les chanteurs. puis bien sûr il fut question d'un certain roi que tous voulaient détrôner, paroles détournées d'une chanson de Georges Brassens. mais la politique devait rester bien en retrait derrière la bonne humeur et l'humour. Certes l'homme en question amenait toujours la pluie et maintenant il a vraiment les pieds dans l'eau... Humour.. humour... !!!  Dans la nuit, à la sortie du bar petite surprise. Au pied de l'arc des photographes et quelques modèles. C'était l'équipe de " Photographic Académy Of Atlantic " qui cliquait en nocturne. Alors en voici des extraits....
Franck le gérant avait ainsi accueilli une soixantaine de personnes dans son établissement, il faisait salle comble. On a pu voir et entendre des jeunes violonistes, des conteurs, un violon dans la nuit avec un danseuse, une pianiste chef d'un ensemble musical d'une commune voisine, et du country... l'assemblée avait parfois accompagné les chanteurs. puis bien sûr il fut question d'un certain roi que tous voulaient détrôner, paroles détournées d'une chanson de Georges Brassens. mais la politique devait rester bien en retrait derrière la bonne humeur et l'humour. Certes l'homme en question amenait toujours la pluie et maintenant il a vraiment les pieds dans l'eau... Humour.. humour... !!!  Dans la nuit, à la sortie du bar petite surprise. Au pied de l'arc des photographes et quelques modèles. C'était l'équipe de " Photographic Académy Of Atlantic " qui cliquait en nocturne. Alors en voici des extraits....
Franck le gérant avait ainsi accueilli une soixantaine de personnes dans son établissement, il faisait salle comble. On a pu voir et entendre des jeunes violonistes, des conteurs, un violon dans la nuit avec un danseuse, une pianiste chef d'un ensemble musical d'une commune voisine, et du country... l'assemblée avait parfois accompagné les chanteurs. puis bien sûr il fut question d'un certain roi que tous voulaient détrôner, paroles détournées d'une chanson de Georges Brassens. mais la politique devait rester bien en retrait derrière la bonne humeur et l'humour. Certes l'homme en question amenait toujours la pluie et maintenant il a vraiment les pieds dans l'eau... Humour.. humour... !!!  Dans la nuit, à la sortie du bar petite surprise. Au pied de l'arc des photographes et quelques modèles. C'était l'équipe de " Photographic Académy Of Atlantic " qui cliquait en nocturne. Alors en voici des extraits....

Franck le gérant avait ainsi accueilli une soixantaine de personnes dans son établissement, il faisait salle comble. On a pu voir et entendre des jeunes violonistes, des conteurs, un violon dans la nuit avec un danseuse, une pianiste chef d'un ensemble musical d'une commune voisine, et du country... l'assemblée avait parfois accompagné les chanteurs. puis bien sûr il fut question d'un certain roi que tous voulaient détrôner, paroles détournées d'une chanson de Georges Brassens. mais la politique devait rester bien en retrait derrière la bonne humeur et l'humour. Certes l'homme en question amenait toujours la pluie et maintenant il a vraiment les pieds dans l'eau... Humour.. humour... !!! Dans la nuit, à la sortie du bar petite surprise. Au pied de l'arc des photographes et quelques modèles. C'était l'équipe de " Photographic Académy Of Atlantic " qui cliquait en nocturne. Alors en voici des extraits....

4 - Miss, le ruban et le maire. L'escarmouche et ses voix. Passerelle évolutive. Albert héroïsme ou humanité, mort à 92 ans. Communiants. La péniche-restaurant en question sur l'agora
4 - Miss, le ruban et le maire. L'escarmouche et ses voix. Passerelle évolutive. Albert héroïsme ou humanité, mort à 92 ans. Communiants. La péniche-restaurant en question sur l'agora
4 - Miss, le ruban et le maire. L'escarmouche et ses voix. Passerelle évolutive. Albert héroïsme ou humanité, mort à 92 ans. Communiants. La péniche-restaurant en question sur l'agora

Albert héros ou humain

Il vient de partir à 92 ans.

Il avait su témoigner à sa manière, il faudra se souvenir de son simple petit geste aux grands risques. C'était simplement une certaine idée de la France et l'aide apportée à un combattant allié en janvier 1944.

 

Albert avait sauvé un aviateur américain, James Bradley, un membre d'équipage du bombardier du capitaine C-D Cole. s'il avait été pris pour cet acte c'était la mort certaine. Il l'avait nourri puis guidé dans la nuit vers " sa " liberté. La découverte dans les buissons de ce parachutiste américain terrorisé et apeuré... Albert se souviendra toute sa vie de son ami James. Puis ce fut aussi cet autre cultivateur, ami d'Albert, Adrien besson, qui fut arrêté sous ses yeux pour avoir aidé l'aviateur Norton. Pour cela Albert n'a jamais pu oublier James et son am Adrien mort dans les camps nazis.. Aussi il aimait raconter ce fameux combat aérien du 5 janvier 1944 dans le ciel de Corme Royal et de Nieul les Saintes. Pour mémoire voici des éléments / fragments du " B 17 " du capitaine Cole, à la seconde où ces éléments de métal se tordaient et se brisaient le capitaine pilote était lui aussi déchiqueté, broyé, mais à partir de cet instant pour les gens de cette région de Saintonge ce fut un certain basculement vers l'horreur. mais pour Albert ce fut son entrée dans l'honneur. En 2001 l'ambassade des USA (Paris) était venu le décorer (Médaille des Vétérans Of Foreign Wars Of US). Bonne route là-haut mon cher Albert et merci pour eux et pour notre liberté.
Albert avait sauvé un aviateur américain, James Bradley, un membre d'équipage du bombardier du capitaine C-D Cole. s'il avait été pris pour cet acte c'était la mort certaine. Il l'avait nourri puis guidé dans la nuit vers " sa " liberté. La découverte dans les buissons de ce parachutiste américain terrorisé et apeuré... Albert se souviendra toute sa vie de son ami James. Puis ce fut aussi cet autre cultivateur, ami d'Albert, Adrien besson, qui fut arrêté sous ses yeux pour avoir aidé l'aviateur Norton. Pour cela Albert n'a jamais pu oublier James et son am Adrien mort dans les camps nazis.. Aussi il aimait raconter ce fameux combat aérien du 5 janvier 1944 dans le ciel de Corme Royal et de Nieul les Saintes. Pour mémoire voici des éléments / fragments du " B 17 " du capitaine Cole, à la seconde où ces éléments de métal se tordaient et se brisaient le capitaine pilote était lui aussi déchiqueté, broyé, mais à partir de cet instant pour les gens de cette région de Saintonge ce fut un certain basculement vers l'horreur. mais pour Albert ce fut son entrée dans l'honneur. En 2001 l'ambassade des USA (Paris) était venu le décorer (Médaille des Vétérans Of Foreign Wars Of US). Bonne route là-haut mon cher Albert et merci pour eux et pour notre liberté.

Albert avait sauvé un aviateur américain, James Bradley, un membre d'équipage du bombardier du capitaine C-D Cole. s'il avait été pris pour cet acte c'était la mort certaine. Il l'avait nourri puis guidé dans la nuit vers " sa " liberté. La découverte dans les buissons de ce parachutiste américain terrorisé et apeuré... Albert se souviendra toute sa vie de son ami James. Puis ce fut aussi cet autre cultivateur, ami d'Albert, Adrien besson, qui fut arrêté sous ses yeux pour avoir aidé l'aviateur Norton. Pour cela Albert n'a jamais pu oublier James et son am Adrien mort dans les camps nazis.. Aussi il aimait raconter ce fameux combat aérien du 5 janvier 1944 dans le ciel de Corme Royal et de Nieul les Saintes. Pour mémoire voici des éléments / fragments du " B 17 " du capitaine Cole, à la seconde où ces éléments de métal se tordaient et se brisaient le capitaine pilote était lui aussi déchiqueté, broyé, mais à partir de cet instant pour les gens de cette région de Saintonge ce fut un certain basculement vers l'horreur. mais pour Albert ce fut son entrée dans l'honneur. En 2001 l'ambassade des USA (Paris) était venu le décorer (Médaille des Vétérans Of Foreign Wars Of US). Bonne route là-haut mon cher Albert et merci pour eux et pour notre liberté.

Fragments éléments découverts il y a moins d'une semaine dans les herbages du site du crash (Terrain privé).
Fragments éléments découverts il y a moins d'une semaine dans les herbages du site du crash (Terrain privé).
Fragments éléments découverts il y a moins d'une semaine dans les herbages du site du crash (Terrain privé).

Fragments éléments découverts il y a moins d'une semaine dans les herbages du site du crash (Terrain privé).

La photo au service de la connaissance:

L'acanthe

Après la présentation de cette plante souvent représentée dans le monde antique, on pense aussi à vos loisirs: A vos agendas......
Après la présentation de cette plante souvent représentée dans le monde antique, on pense aussi à vos loisirs: A vos agendas......

Après la présentation de cette plante souvent représentée dans le monde antique, on pense aussi à vos loisirs: A vos agendas......

4 - Miss, le ruban et le maire. L'escarmouche et ses voix. Passerelle évolutive. Albert héroïsme ou humanité, mort à 92 ans. Communiants. La péniche-restaurant en question sur l'agora4 - Miss, le ruban et le maire. L'escarmouche et ses voix. Passerelle évolutive. Albert héroïsme ou humanité, mort à 92 ans. Communiants. La péniche-restaurant en question sur l'agora

Voir les commentaires

1 - Saintes au hasard. Cadran solaire géant. Manif aperçu lointain

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Cadran solaire 

C'était bien avant que les horloges indiquent l'heure sur nos clochers.

St Eutrope de Saintes, restauration et réparation face sud. Culture-Histoire va demander l'autorisation de monter dans l'échafaudage et en attendant une vue sur le cadran solaire géant de cet édifice religieux. Puis en ville un cortège de manifestants en marche, et debout ce qui va de soi. mais c'est déjà la fin du défilé en ville.
St Eutrope de Saintes, restauration et réparation face sud. Culture-Histoire va demander l'autorisation de monter dans l'échafaudage et en attendant une vue sur le cadran solaire géant de cet édifice religieux. Puis en ville un cortège de manifestants en marche, et debout ce qui va de soi. mais c'est déjà la fin du défilé en ville.
St Eutrope de Saintes, restauration et réparation face sud. Culture-Histoire va demander l'autorisation de monter dans l'échafaudage et en attendant une vue sur le cadran solaire géant de cet édifice religieux. Puis en ville un cortège de manifestants en marche, et debout ce qui va de soi. mais c'est déjà la fin du défilé en ville.

St Eutrope de Saintes, restauration et réparation face sud. Culture-Histoire va demander l'autorisation de monter dans l'échafaudage et en attendant une vue sur le cadran solaire géant de cet édifice religieux. Puis en ville un cortège de manifestants en marche, et debout ce qui va de soi. mais c'est déjà la fin du défilé en ville.

La ville, quant à elle, pavoise aux couleurs espagnoles et belges, en rapport avec le jumelage de deux villes de ces pays avec Saintes: Nivelles et Cuevas. Enfin ce vendredi place Bassompierre aux abords de la péniche restaurant il y aura du beau monde et un ruban sera coupé. inauguration des nouvelles berges de la Charente et clin d'œil au restaurant flottant, avec la présence de Miss Saintes et d'élus de la ville.

La ville, quant à elle, pavoise aux couleurs espagnoles et belges, en rapport avec le jumelage de deux villes de ces pays avec Saintes: Nivelles et Cuevas. Enfin ce vendredi place Bassompierre aux abords de la péniche restaurant il y aura du beau monde et un ruban sera coupé. inauguration des nouvelles berges de la Charente et clin d'œil au restaurant flottant, avec la présence de Miss Saintes et d'élus de la ville.

Saintes au gré des pas du photographe

 

Ballade... Sur la Charente les grandes manœuvres, en effet le bateau " Bernard Palissy " fait son demi-tour, chargé de touristes, entre embarcadère et péniche- restaurant " Batiâ ". Et encore la gabare " Ville de Saintes " est en... navigation. On peut aussi découvrir le principe de mise à niveau de cet embarcadère, au grè des marées et de l'écluse de St Savinien. Un peu plus loin les fameux petits bateaux très écologiques, en effet avec les panneaux solaires c'est une énergie propre. En arrière plan de ces petits bateaux un nuage de poussière, ce sont les travaux de la passerelle.  Sous le pont, pas d'Avignon mais de Saintes, passe un canoë et ses rameurs, pour la plus grande joie des fleurs de l'ouvrage d'art. Pendant ce temps sur la place Bassompierre, au pied de l'arc de Germanicus, déjà on s'imagine en dilletentte sous le soleil... Par contre place St Pallais, faute d'avoir pu monter dans un échafaudage .pour y prendre une photo  aérienne de cette église, ce fut l'occasion de prendre de cette structure religieuse une belle photo traversante, la porte étant grande ouverte... d'ouest en est.
Ballade... Sur la Charente les grandes manœuvres, en effet le bateau " Bernard Palissy " fait son demi-tour, chargé de touristes, entre embarcadère et péniche- restaurant " Batiâ ". Et encore la gabare " Ville de Saintes " est en... navigation. On peut aussi découvrir le principe de mise à niveau de cet embarcadère, au grè des marées et de l'écluse de St Savinien. Un peu plus loin les fameux petits bateaux très écologiques, en effet avec les panneaux solaires c'est une énergie propre. En arrière plan de ces petits bateaux un nuage de poussière, ce sont les travaux de la passerelle.  Sous le pont, pas d'Avignon mais de Saintes, passe un canoë et ses rameurs, pour la plus grande joie des fleurs de l'ouvrage d'art. Pendant ce temps sur la place Bassompierre, au pied de l'arc de Germanicus, déjà on s'imagine en dilletentte sous le soleil... Par contre place St Pallais, faute d'avoir pu monter dans un échafaudage .pour y prendre une photo  aérienne de cette église, ce fut l'occasion de prendre de cette structure religieuse une belle photo traversante, la porte étant grande ouverte... d'ouest en est.
Ballade... Sur la Charente les grandes manœuvres, en effet le bateau " Bernard Palissy " fait son demi-tour, chargé de touristes, entre embarcadère et péniche- restaurant " Batiâ ". Et encore la gabare " Ville de Saintes " est en... navigation. On peut aussi découvrir le principe de mise à niveau de cet embarcadère, au grè des marées et de l'écluse de St Savinien. Un peu plus loin les fameux petits bateaux très écologiques, en effet avec les panneaux solaires c'est une énergie propre. En arrière plan de ces petits bateaux un nuage de poussière, ce sont les travaux de la passerelle.  Sous le pont, pas d'Avignon mais de Saintes, passe un canoë et ses rameurs, pour la plus grande joie des fleurs de l'ouvrage d'art. Pendant ce temps sur la place Bassompierre, au pied de l'arc de Germanicus, déjà on s'imagine en dilletentte sous le soleil... Par contre place St Pallais, faute d'avoir pu monter dans un échafaudage .pour y prendre une photo  aérienne de cette église, ce fut l'occasion de prendre de cette structure religieuse une belle photo traversante, la porte étant grande ouverte... d'ouest en est.
Ballade... Sur la Charente les grandes manœuvres, en effet le bateau " Bernard Palissy " fait son demi-tour, chargé de touristes, entre embarcadère et péniche- restaurant " Batiâ ". Et encore la gabare " Ville de Saintes " est en... navigation. On peut aussi découvrir le principe de mise à niveau de cet embarcadère, au grè des marées et de l'écluse de St Savinien. Un peu plus loin les fameux petits bateaux très écologiques, en effet avec les panneaux solaires c'est une énergie propre. En arrière plan de ces petits bateaux un nuage de poussière, ce sont les travaux de la passerelle.  Sous le pont, pas d'Avignon mais de Saintes, passe un canoë et ses rameurs, pour la plus grande joie des fleurs de l'ouvrage d'art. Pendant ce temps sur la place Bassompierre, au pied de l'arc de Germanicus, déjà on s'imagine en dilletentte sous le soleil... Par contre place St Pallais, faute d'avoir pu monter dans un échafaudage .pour y prendre une photo  aérienne de cette église, ce fut l'occasion de prendre de cette structure religieuse une belle photo traversante, la porte étant grande ouverte... d'ouest en est.
Ballade... Sur la Charente les grandes manœuvres, en effet le bateau " Bernard Palissy " fait son demi-tour, chargé de touristes, entre embarcadère et péniche- restaurant " Batiâ ". Et encore la gabare " Ville de Saintes " est en... navigation. On peut aussi découvrir le principe de mise à niveau de cet embarcadère, au grè des marées et de l'écluse de St Savinien. Un peu plus loin les fameux petits bateaux très écologiques, en effet avec les panneaux solaires c'est une énergie propre. En arrière plan de ces petits bateaux un nuage de poussière, ce sont les travaux de la passerelle.  Sous le pont, pas d'Avignon mais de Saintes, passe un canoë et ses rameurs, pour la plus grande joie des fleurs de l'ouvrage d'art. Pendant ce temps sur la place Bassompierre, au pied de l'arc de Germanicus, déjà on s'imagine en dilletentte sous le soleil... Par contre place St Pallais, faute d'avoir pu monter dans un échafaudage .pour y prendre une photo  aérienne de cette église, ce fut l'occasion de prendre de cette structure religieuse une belle photo traversante, la porte étant grande ouverte... d'ouest en est.
Ballade... Sur la Charente les grandes manœuvres, en effet le bateau " Bernard Palissy " fait son demi-tour, chargé de touristes, entre embarcadère et péniche- restaurant " Batiâ ". Et encore la gabare " Ville de Saintes " est en... navigation. On peut aussi découvrir le principe de mise à niveau de cet embarcadère, au grè des marées et de l'écluse de St Savinien. Un peu plus loin les fameux petits bateaux très écologiques, en effet avec les panneaux solaires c'est une énergie propre. En arrière plan de ces petits bateaux un nuage de poussière, ce sont les travaux de la passerelle.  Sous le pont, pas d'Avignon mais de Saintes, passe un canoë et ses rameurs, pour la plus grande joie des fleurs de l'ouvrage d'art. Pendant ce temps sur la place Bassompierre, au pied de l'arc de Germanicus, déjà on s'imagine en dilletentte sous le soleil... Par contre place St Pallais, faute d'avoir pu monter dans un échafaudage .pour y prendre une photo  aérienne de cette église, ce fut l'occasion de prendre de cette structure religieuse une belle photo traversante, la porte étant grande ouverte... d'ouest en est.

Ballade... Sur la Charente les grandes manœuvres, en effet le bateau " Bernard Palissy " fait son demi-tour, chargé de touristes, entre embarcadère et péniche- restaurant " Batiâ ". Et encore la gabare " Ville de Saintes " est en... navigation. On peut aussi découvrir le principe de mise à niveau de cet embarcadère, au grè des marées et de l'écluse de St Savinien. Un peu plus loin les fameux petits bateaux très écologiques, en effet avec les panneaux solaires c'est une énergie propre. En arrière plan de ces petits bateaux un nuage de poussière, ce sont les travaux de la passerelle. Sous le pont, pas d'Avignon mais de Saintes, passe un canoë et ses rameurs, pour la plus grande joie des fleurs de l'ouvrage d'art. Pendant ce temps sur la place Bassompierre, au pied de l'arc de Germanicus, déjà on s'imagine en dilletentte sous le soleil... Par contre place St Pallais, faute d'avoir pu monter dans un échafaudage .pour y prendre une photo aérienne de cette église, ce fut l'occasion de prendre de cette structure religieuse une belle photo traversante, la porte étant grande ouverte... d'ouest en est.

Voir les commentaires

<< < 1 2