Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

9 - Témoignages: Dossier d'études Combat inégal entre une Fortress US et deux Messerschmitt 109 allemands - Destin croisés

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Dans le ciel de la Saintonge

Corme Royal et Nieul les Saintes

5 janvier 1944

Alors qu'il revient d'une mission de bombardement des raffineries de Bordeaux, voulant repartir vers l'Angleterre, le " B 17 " du capitaine Charles Donald Cole, déjà en difficulté car touché par la Flak de Bordeaux, quitte l'océan pour les terres de Saintonge. Le bombardier est aussitôt attaqué par deux " Me 109 " de la Luftwaffe... par dessus et par dessous... Mais le destin de certains de ces combattants va se décider en quelques minutes.

En présentation voici deux récits historiques qui sont lus chaque année sur les sites de crashs, sauf pour l'avion allemand tombé à Corme Royal. Cette lecture, dans un instant de respect, ne fut dite qu'en 2007.

Les récits historiques: Corme Royal (Allemand) et Nieul les Saintes (US).

Les récits historiques: Corme Royal (Allemand) et Nieul les Saintes (US).

Corme-royal – 5/1/1944 * 5/1/2007

 

De la ville de « Schlettau » Allemagne à « Briançaux » Corme Royal

Comme il en avait reçu l’ordre, Gottfried Fischer, âgé de 24 ans, lieutenant dans la Luftwaffe, avait décollé à bord de son chasseur Messerschmitt, ceci en compagnie d’autres appareils de son groupe.

Leur mission était d’intercepter et d’abattre des appareils alliés qui venaient en mission de bombardement sur Bordeaux et d’autres sites stratégiques allemands de notre région. Ces appareils alliés, des Boeing B17 étaient au nombre de 20 et 4 ne regagneront jamais leur base en Angleterre.

La route de cet aviateur allait croiser, ce 5 janvier 1944 et vers les 11 h du matin, la route d’une escadrille américaine composé de bombardier B17.

Ainsi après un combat acharné contre cette escadrille, Gottfried Fischer et un autre pilote, allaient s’acharner contre le bombardier du capitaine américain Charles Donald Cole.

Ce combat qui s’est passé, alors que le bombardier tentait de regagner la terre pour s’y poser s’est terminé par la chute et l’explosion du bombardier américain sur la commune de Nieul les Saintes. Le pilote américain, lui aussi âgé de 24 ans, a trouvé la mort dans l’explosion de son avion.

Quant au pilote allemand, après une dernière manœuvre contre le " B17 ", dont il venait de percuter la dérive arrière, après un piqué vertigineux, il était venu mourir aux commandes de son avion dans ce champ des « Briançaux ».

On peut supposer que cet aviateur, effectuant une mission en service commandé, a combattu loyalement et que, par ailleurs il ne fut ni nazi, ni criminel de guerre.

Malheureusement ce combat aérien, non seulement a entraîné cet aviateur allemand dans la mort, après avoir vu la mort du pilote américain, mais a surtout était le début d’une courte traque aux parachutistes alliés qui a condamné un ouvrier agricole à périr dans les camps nazis. Cet ouvrier agricole travaillait la terre sur cette commune ou il vivait sur une exploitation agricole à peu de distance de ce lieu.

Nieul les Saintes – 5/1/1944 * 5/1/2007

De Los Angeles / ETATS UNIS d'Amérique à NIEUL LES SAINTES

 

Depuis septembre 1939 les Allemands occupaient une grande partie de l'Europe, les Américains, étaient restés neutres jusqu'en 1941, mais sont rentrés dans le conflit de la deuxième guerre mondiale après l'attaque de leur base navale de PEARL HARBOR, à partir de ce moment là c'était une guerre totale qui était aussi dirigée sur l'Allemagne Nazie.

Ainsi l'Amérique était venue établir une grande partie de son armée en Angleterre. C'est dans ce pays que seront désormais basées ses forces militaires, voire son aviation avec ses chasseurs et ses bombardiers.

C'est donc de cette base proche du lieu des opérations militaires en Europe que les Etats-Unis Amérique allaient partir à l'assaut de l'Allemagne et des allemands sur les territoires qu'ils occupaient.

En ce qui concerne l'aviation militaire américaine, l'US Air Force, la mission des équipages de ses avions était de détruire l'armée allemande et les points stratégiques utiles à cette armée.

Ainsi, le 5 janvier 1944, ayant décollé de SNETTERTON HEARTH (Dans le SUFFOLK) une escadrille de vingt bombardiers, B 17, avec une escorte de chasseurs, avait bombardé une raffinerie de pétrole située à Bordeaux.

La mission était réussie mais quatre des bombardiers n’étaient pas revenus pas à leur base, car ils ont été abattus.

Ce mercredi 5 janvier 1944, dans le ciel de Saintonge, vers les 11 h 00 du matin, l'un des bombardiers, surnommé " Little Girl II ", était touché par un chasseur allemand, perdant de l'altitude il s’était écrasé à " Rochevent " sur la commune de NIEUL LES SAINTES.

L'un des deux chasseurs allemands, qui le harcelaient, s’était lui aussi écrasé sur la commune de CORME ROYAL, entraînant ce pilote de la Luftwaffe dans la mort.

 

Si l'équipage avait eu le temps de sauter en parachute, le pilote du bombardier américain, voulant certainement rester aux commandes de son appareil jusqu'à la dernière minute, était tué dans la chute de son appareil, l'avion s’étant pulvérisé sur le sol rocheux de " Rochevent ". Ainsi à quelques dizaines de cette stèle le Capitaine Charles Donald COLE, âgé de 23 ans, venait de donner sa vie pour la France et la liberté.

Parmi les neuf aviateurs rescapés, se retrouvant sur cette terre de Saintonge, quelques-uns ont été blessés, certains ont réussi à regagner l'Angleterre par des filières d'évasion et les autres ont été faits prisonniers.

Les aviateurs américains tombés en parachute sur les terres des CORME ROYAL et de NIEUL LES SAINTES, ont trouvé une grande solidarité et assistance auprès de la population locale.

Malheureusement un ouvrier agricole, pour avoir aidé un aviateur américain, avait été arrêté par les Allemands et il était mort peu après en déportation ; en avril 1944, dans un camp de concentration " Struthof " de l'Allemagne nazie. Il s’agissait d’Adrien BESSON.

« Charles Donald Cole & Adrien Besson – Morts pour la France et la liberté »

 

Les deux premières victimes de ce combat aérien reposent dans " leur " cimetière propre à leur pays et structures militaires, pour les corps restés sur notre territoire. L'américain est à Draguignan, cimetière US dans le Var, quant à l'aviateur allemand il a été inhumé, bien après la guerre au cimetière national allemand de Berneuil (17). Ci-après, avant les plans, croquis et photos du site de crash de l'avion allemand, car en effet ici nos propos seront orientés vers l'aviateur allemand qui a achevé le " B 17 " US. Dans ce Blog il a souvent été question du capitaine C.D Cole, alors il est nécessaire de découvrir cette histoire du côté du chasseur de la Luftwaffe, le " Me 109 " de Gottfried Fisher (1920/1944)
Les deux premières victimes de ce combat aérien reposent dans " leur " cimetière propre à leur pays et structures militaires, pour les corps restés sur notre territoire. L'américain est à Draguignan, cimetière US dans le Var, quant à l'aviateur allemand il a été inhumé, bien après la guerre au cimetière national allemand de Berneuil (17). Ci-après, avant les plans, croquis et photos du site de crash de l'avion allemand, car en effet ici nos propos seront orientés vers l'aviateur allemand qui a achevé le " B 17 " US. Dans ce Blog il a souvent été question du capitaine C.D Cole, alors il est nécessaire de découvrir cette histoire du côté du chasseur de la Luftwaffe, le " Me 109 " de Gottfried Fisher (1920/1944)

Les deux premières victimes de ce combat aérien reposent dans " leur " cimetière propre à leur pays et structures militaires, pour les corps restés sur notre territoire. L'américain est à Draguignan, cimetière US dans le Var, quant à l'aviateur allemand il a été inhumé, bien après la guerre au cimetière national allemand de Berneuil (17). Ci-après, avant les plans, croquis et photos du site de crash de l'avion allemand, car en effet ici nos propos seront orientés vers l'aviateur allemand qui a achevé le " B 17 " US. Dans ce Blog il a souvent été question du capitaine C.D Cole, alors il est nécessaire de découvrir cette histoire du côté du chasseur de la Luftwaffe, le " Me 109 " de Gottfried Fisher (1920/1944)

Le site par les plans et croquis.... " Champ des combes " (Ancienne carrière et dépôt de nos jours) aussi appelé " Les Briançaux ", nom du lieu-dit proche du crash, situé sur la commune de Corme Royal.
Le site par les plans et croquis.... " Champ des combes " (Ancienne carrière et dépôt de nos jours) aussi appelé " Les Briançaux ", nom du lieu-dit proche du crash, situé sur la commune de Corme Royal.
Le site par les plans et croquis.... " Champ des combes " (Ancienne carrière et dépôt de nos jours) aussi appelé " Les Briançaux ", nom du lieu-dit proche du crash, situé sur la commune de Corme Royal.
Le site par les plans et croquis.... " Champ des combes " (Ancienne carrière et dépôt de nos jours) aussi appelé " Les Briançaux ", nom du lieu-dit proche du crash, situé sur la commune de Corme Royal.
Le site par les plans et croquis.... " Champ des combes " (Ancienne carrière et dépôt de nos jours) aussi appelé " Les Briançaux ", nom du lieu-dit proche du crash, situé sur la commune de Corme Royal.
Le site par les plans et croquis.... " Champ des combes " (Ancienne carrière et dépôt de nos jours) aussi appelé " Les Briançaux ", nom du lieu-dit proche du crash, situé sur la commune de Corme Royal.
Le site par les plans et croquis.... " Champ des combes " (Ancienne carrière et dépôt de nos jours) aussi appelé " Les Briançaux ", nom du lieu-dit proche du crash, situé sur la commune de Corme Royal.
Le site par les plans et croquis.... " Champ des combes " (Ancienne carrière et dépôt de nos jours) aussi appelé " Les Briançaux ", nom du lieu-dit proche du crash, situé sur la commune de Corme Royal.

Le site par les plans et croquis.... " Champ des combes " (Ancienne carrière et dépôt de nos jours) aussi appelé " Les Briançaux ", nom du lieu-dit proche du crash, situé sur la commune de Corme Royal.

Photos avec le cercle indiquant le point de chute de l'avion... mais la détermination ne fut pas facile tant qu'il n'avait pas été retrouvé sur le terrains un nombre important de fragments sur la terre du champ (A savoir que le tracteur ou certains travaux agricoles peuvent faire bouger les éléments / fragments de l'avion.
Photos avec le cercle indiquant le point de chute de l'avion... mais la détermination ne fut pas facile tant qu'il n'avait pas été retrouvé sur le terrains un nombre important de fragments sur la terre du champ (A savoir que le tracteur ou certains travaux agricoles peuvent faire bouger les éléments / fragments de l'avion.
Photos avec le cercle indiquant le point de chute de l'avion... mais la détermination ne fut pas facile tant qu'il n'avait pas été retrouvé sur le terrains un nombre important de fragments sur la terre du champ (A savoir que le tracteur ou certains travaux agricoles peuvent faire bouger les éléments / fragments de l'avion.
Photos avec le cercle indiquant le point de chute de l'avion... mais la détermination ne fut pas facile tant qu'il n'avait pas été retrouvé sur le terrains un nombre important de fragments sur la terre du champ (A savoir que le tracteur ou certains travaux agricoles peuvent faire bouger les éléments / fragments de l'avion.
Photos avec le cercle indiquant le point de chute de l'avion... mais la détermination ne fut pas facile tant qu'il n'avait pas été retrouvé sur le terrains un nombre important de fragments sur la terre du champ (A savoir que le tracteur ou certains travaux agricoles peuvent faire bouger les éléments / fragments de l'avion.
Photos avec le cercle indiquant le point de chute de l'avion... mais la détermination ne fut pas facile tant qu'il n'avait pas été retrouvé sur le terrains un nombre important de fragments sur la terre du champ (A savoir que le tracteur ou certains travaux agricoles peuvent faire bouger les éléments / fragments de l'avion.

Photos avec le cercle indiquant le point de chute de l'avion... mais la détermination ne fut pas facile tant qu'il n'avait pas été retrouvé sur le terrains un nombre important de fragments sur la terre du champ (A savoir que le tracteur ou certains travaux agricoles peuvent faire bouger les éléments / fragments de l'avion.

Un certain nombre d'années après ce fait de guerre qui a entraîné dans la mort deux hommes, certes bien avant il y a aussi des morts du Bordeaux, puis après la déportation de Adrien Besson pour son aide à un aviateur US (Norton de l'équipage Cole) mais aussi ces autres " B 17 " abattus par ailleurs au cours de cette mission du " 5 january 1944 ". La preuve par les éléments matériels découverts... " Me 109 " et " B 17 "..... (sachant que pour l'avion allemand ce furent les seules découvertes, alors que pour l'avion US j'ai découvert plus de 14 000 fragments éléments.
Un certain nombre d'années après ce fait de guerre qui a entraîné dans la mort deux hommes, certes bien avant il y a aussi des morts du Bordeaux, puis après la déportation de Adrien Besson pour son aide à un aviateur US (Norton de l'équipage Cole) mais aussi ces autres " B 17 " abattus par ailleurs au cours de cette mission du " 5 january 1944 ". La preuve par les éléments matériels découverts... " Me 109 " et " B 17 "..... (sachant que pour l'avion allemand ce furent les seules découvertes, alors que pour l'avion US j'ai découvert plus de 14 000 fragments éléments.

Un certain nombre d'années après ce fait de guerre qui a entraîné dans la mort deux hommes, certes bien avant il y a aussi des morts du Bordeaux, puis après la déportation de Adrien Besson pour son aide à un aviateur US (Norton de l'équipage Cole) mais aussi ces autres " B 17 " abattus par ailleurs au cours de cette mission du " 5 january 1944 ". La preuve par les éléments matériels découverts... " Me 109 " et " B 17 "..... (sachant que pour l'avion allemand ce furent les seules découvertes, alors que pour l'avion US j'ai découvert plus de 14 000 fragments éléments.

La photo avec les trois éléments représente les découvertes par le témoin Roger Combeau, certainement un élément de boussole pour la pièce circulaire. En 2007 j'avais exprimé mon choix de faire marquer, au cours de la cérémonie annuelle " Les chemins de mémoire " un temps de " Respect " sur le lieu de la mort du pilote allemand... ce fut une affaire délicate mais acceptée, même si les drapeaux français n'ont pas été élevés par les anciens combattants présents. A cette occasion j'avais remis au maire de Corme Royal un coffret contenant des fragments de l'avion " Me 109 ".
La photo avec les trois éléments représente les découvertes par le témoin Roger Combeau, certainement un élément de boussole pour la pièce circulaire. En 2007 j'avais exprimé mon choix de faire marquer, au cours de la cérémonie annuelle " Les chemins de mémoire " un temps de " Respect " sur le lieu de la mort du pilote allemand... ce fut une affaire délicate mais acceptée, même si les drapeaux français n'ont pas été élevés par les anciens combattants présents. A cette occasion j'avais remis au maire de Corme Royal un coffret contenant des fragments de l'avion " Me 109 ".
La photo avec les trois éléments représente les découvertes par le témoin Roger Combeau, certainement un élément de boussole pour la pièce circulaire. En 2007 j'avais exprimé mon choix de faire marquer, au cours de la cérémonie annuelle " Les chemins de mémoire " un temps de " Respect " sur le lieu de la mort du pilote allemand... ce fut une affaire délicate mais acceptée, même si les drapeaux français n'ont pas été élevés par les anciens combattants présents. A cette occasion j'avais remis au maire de Corme Royal un coffret contenant des fragments de l'avion " Me 109 ".

La photo avec les trois éléments représente les découvertes par le témoin Roger Combeau, certainement un élément de boussole pour la pièce circulaire. En 2007 j'avais exprimé mon choix de faire marquer, au cours de la cérémonie annuelle " Les chemins de mémoire " un temps de " Respect " sur le lieu de la mort du pilote allemand... ce fut une affaire délicate mais acceptée, même si les drapeaux français n'ont pas été élevés par les anciens combattants présents. A cette occasion j'avais remis au maire de Corme Royal un coffret contenant des fragments de l'avion " Me 109 ".

La cérémonie dans le champ des Combes aux " Briançaux ", en 2007. Vous découvrirez aussi un article de Sud Ouest, avec un certain regard.

La cérémonie dans le champ des Combes aux " Briançaux ", en 2007. Vous découvrirez aussi un article de Sud Ouest, avec un certain regard.

Sur ma droite le champ du crash avec les tournesols. Aucun doute que ces hommes se soient combattus dans un affrontement qui parait loyal, mais on connait les lois impitoyables de la guerre. Mais il fallait aussi mettre un terme à la barbarie nazie.
Sur ma droite le champ du crash avec les tournesols. Aucun doute que ces hommes se soient combattus dans un affrontement qui parait loyal, mais on connait les lois impitoyables de la guerre. Mais il fallait aussi mettre un terme à la barbarie nazie.
Sur ma droite le champ du crash avec les tournesols. Aucun doute que ces hommes se soient combattus dans un affrontement qui parait loyal, mais on connait les lois impitoyables de la guerre. Mais il fallait aussi mettre un terme à la barbarie nazie.
Sur ma droite le champ du crash avec les tournesols. Aucun doute que ces hommes se soient combattus dans un affrontement qui parait loyal, mais on connait les lois impitoyables de la guerre. Mais il fallait aussi mettre un terme à la barbarie nazie.

Sur ma droite le champ du crash avec les tournesols. Aucun doute que ces hommes se soient combattus dans un affrontement qui parait loyal, mais on connait les lois impitoyables de la guerre. Mais il fallait aussi mettre un terme à la barbarie nazie.

Commenter cet article