Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

18 - Palais de justice Saintes... confinement des prévenus - Graffiti.

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Faites entrer l'accusé

En attente des assises ou de la correctionnelle les prévenus passaient en sous-sol avant de monter dans la salle et bien sûr depuis 1845... environ, ils ont laissé des traces leurs passages.

Il y a quelques années, puisque c'est aussi ma spécialité, j'avais été autorisé à descendre dans les sous-sol du palais de justice pour y procéder au relevé, pour l'histoire, des signes lapidaires, ceux-ci ayant été tracés par les prévenus avant de monter en salle de jugement.

Il y a quelques années, puisque c'est aussi ma spécialité, j'avais été autorisé à descendre dans les sous-sol du palais de justice pour y procéder au relevé, pour l'histoire, des signes lapidaires, ceux-ci ayant été tracés par les prévenus avant de monter en salle de jugement.

Il y avait un peu de tout, gravés, dessinés. Avec parfois les raisons pour lesquelles ils avaient été convoqués en ce lieu, parfois des personnes étaient citées pour des raisons perverses.... bien sûr des condamnés à mort, rien de certains sur ce point. En effet ayant travaillé sur les derniers condamnés à mort (la guillotine) à Saintes je n'ai pas retrouvé des noms de personnes ayant monté sur " notre " échafaud. Ainsi.. des visages, des noms, des dates... Je ne vous présente ici qu'un aperçu...

Il y avait un peu de tout, gravés, dessinés. Avec parfois les raisons pour lesquelles ils avaient été convoqués en ce lieu, parfois des personnes étaient citées pour des raisons perverses.... bien sûr des condamnés à mort, rien de certains sur ce point. En effet ayant travaillé sur les derniers condamnés à mort (la guillotine) à Saintes je n'ai pas retrouvé des noms de personnes ayant monté sur " notre " échafaud. Ainsi.. des visages, des noms, des dates... Je ne vous présente ici qu'un aperçu...

Et par ici la sortie...  Non-lieu pour ce 18 mai 2020..
Et par ici la sortie...  Non-lieu pour ce 18 mai 2020..
Et par ici la sortie...  Non-lieu pour ce 18 mai 2020..
Et par ici la sortie...  Non-lieu pour ce 18 mai 2020..
Et par ici la sortie...  Non-lieu pour ce 18 mai 2020..
Et par ici la sortie...  Non-lieu pour ce 18 mai 2020..

Et par ici la sortie... Non-lieu pour ce 18 mai 2020..

Pour la petite histoire, j'ai aussi, mais c'était bien avant le palais de justice, investi les trois chemins de ronde extérieurs de la maison d'arrêt de Saintes. Dommage que je n'ai pas pu voir les cellules en détail, mais je n'aurai pu rien y voir d'ancien car elles avaient été restaurées depuis les temps anciens. Par contre dans le (ou les) chemins de ronde.... sur le pourtour extérieur des bâtiments centraux, j'y ai trouvé une grande quantité de dessins, de gravures d'armes, souvent des épées et poignards. Ces gravures remontent certainement dans les années après la révolution quand les troupes militaires avaient investi l'ancien couvent des Clarisses.

Pour la petite histoire, j'ai aussi, mais c'était bien avant le palais de justice, investi les trois chemins de ronde extérieurs de la maison d'arrêt de Saintes. Dommage que je n'ai pas pu voir les cellules en détail, mais je n'aurai pu rien y voir d'ancien car elles avaient été restaurées depuis les temps anciens. Par contre dans le (ou les) chemins de ronde.... sur le pourtour extérieur des bâtiments centraux, j'y ai trouvé une grande quantité de dessins, de gravures d'armes, souvent des épées et poignards. Ces gravures remontent certainement dans les années après la révolution quand les troupes militaires avaient investi l'ancien couvent des Clarisses.

Commenter cet article