Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

21 - Le monde de NOS S.D.F ces émigrés de l'intérieur

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Ils sont souvent comme des étrangers sur leur propre sol

Sans Domicile Fixe

Le petit monde de la rue… plus que jamais fragile.

Depuis " Paul " l'ancien légionnaire rencontré sur la place du palais de justice à Saintes, on peut dire que c'est aussi une population qui a muté et surtout augmenté vitesse " Grand V "

En ce moment " Restons chez nous… mais eux où restent-ils..." Images sur de belles rencontres avec ces hommes...

 

Avec Paul, j'ai aussi rencontré Rachid qui allait mourir comme un " chien " dans des bâtiments désafectés du port Larouselle... Je l'ai sauvé un premier de l'an il y a au moins une décennie, il a rejoint sa famille, mais avec le traumatisme du pavé.
Avec Paul, j'ai aussi rencontré Rachid qui allait mourir comme un " chien " dans des bâtiments désafectés du port Larouselle... Je l'ai sauvé un premier de l'an il y a au moins une décennie, il a rejoint sa famille, mais avec le traumatisme du pavé.
Avec Paul, j'ai aussi rencontré Rachid qui allait mourir comme un " chien " dans des bâtiments désafectés du port Larouselle... Je l'ai sauvé un premier de l'an il y a au moins une décennie, il a rejoint sa famille, mais avec le traumatisme du pavé.
Avec Paul, j'ai aussi rencontré Rachid qui allait mourir comme un " chien " dans des bâtiments désafectés du port Larouselle... Je l'ai sauvé un premier de l'an il y a au moins une décennie, il a rejoint sa famille, mais avec le traumatisme du pavé.
Avec Paul, j'ai aussi rencontré Rachid qui allait mourir comme un " chien " dans des bâtiments désafectés du port Larouselle... Je l'ai sauvé un premier de l'an il y a au moins une décennie, il a rejoint sa famille, mais avec le traumatisme du pavé.
Avec Paul, j'ai aussi rencontré Rachid qui allait mourir comme un " chien " dans des bâtiments désafectés du port Larouselle... Je l'ai sauvé un premier de l'an il y a au moins une décennie, il a rejoint sa famille, mais avec le traumatisme du pavé.
Avec Paul, j'ai aussi rencontré Rachid qui allait mourir comme un " chien " dans des bâtiments désafectés du port Larouselle... Je l'ai sauvé un premier de l'an il y a au moins une décennie, il a rejoint sa famille, mais avec le traumatisme du pavé.
Avec Paul, j'ai aussi rencontré Rachid qui allait mourir comme un " chien " dans des bâtiments désafectés du port Larouselle... Je l'ai sauvé un premier de l'an il y a au moins une décennie, il a rejoint sa famille, mais avec le traumatisme du pavé.

Avec Paul, j'ai aussi rencontré Rachid qui allait mourir comme un " chien " dans des bâtiments désafectés du port Larouselle... Je l'ai sauvé un premier de l'an il y a au moins une décennie, il a rejoint sa famille, mais avec le traumatisme du pavé.

Et Monsieur Jean, un sacré bonhomme, connu de nombreux saintais. Je l'ai accompagné à ses obsèques, mais aussi je l'avais vu une dernière fois à la morgue de Saintes. Au revoir M. Jean et bien le bonjour pour vous là-haut.

Et Monsieur Jean, un sacré bonhomme, connu de nombreux saintais. Je l'ai accompagné à ses obsèques, mais aussi je l'avais vu une dernière fois à la morgue de Saintes. Au revoir M. Jean et bien le bonjour pour vous là-haut.

21 - Le monde de NOS S.D.F  ces émigrés de l'intérieur
Commenter cet article