Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

4 - Cérémonie Combats de libération Saintes. Rentrée scolaire un point presse par la mairie.

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Cérémonie du souvenir

" 4 septembre 1944 / 4 septembre 2019 "

Deux sites…. le monument aux morts et le cours Paul Doumer, ainsi deux hommages. Des " anciens " sont venus de la Dordogne pour participer avec les Saintais à la cérémonie commémorative. On aura remarqué la présence, incontournable, de la fille du colonel Rac, Brigade Rac, et de la fille du commandant Tallet, dit " Violette ", du nom du même bataillon qui a sauvé Saintes ce fameux lundi de foire 1944.

La météo était pourtant favorable mais malheureusement les populations n'étaient pas très au rendez-vous. Sur les deux sites, un homme, Ludovic, puis une femme, Manon, ont entonné  "a capella " le chant des partisans. On aura aussi apprécié la participation de " reconstitutionniste " avec de nombreux véhicules d'époque.
La météo était pourtant favorable mais malheureusement les populations n'étaient pas très au rendez-vous. Sur les deux sites, un homme, Ludovic, puis une femme, Manon, ont entonné  "a capella " le chant des partisans. On aura aussi apprécié la participation de " reconstitutionniste " avec de nombreux véhicules d'époque.
La météo était pourtant favorable mais malheureusement les populations n'étaient pas très au rendez-vous. Sur les deux sites, un homme, Ludovic, puis une femme, Manon, ont entonné  "a capella " le chant des partisans. On aura aussi apprécié la participation de " reconstitutionniste " avec de nombreux véhicules d'époque.
La météo était pourtant favorable mais malheureusement les populations n'étaient pas très au rendez-vous. Sur les deux sites, un homme, Ludovic, puis une femme, Manon, ont entonné  "a capella " le chant des partisans. On aura aussi apprécié la participation de " reconstitutionniste " avec de nombreux véhicules d'époque.
La météo était pourtant favorable mais malheureusement les populations n'étaient pas très au rendez-vous. Sur les deux sites, un homme, Ludovic, puis une femme, Manon, ont entonné  "a capella " le chant des partisans. On aura aussi apprécié la participation de " reconstitutionniste " avec de nombreux véhicules d'époque.
La météo était pourtant favorable mais malheureusement les populations n'étaient pas très au rendez-vous. Sur les deux sites, un homme, Ludovic, puis une femme, Manon, ont entonné  "a capella " le chant des partisans. On aura aussi apprécié la participation de " reconstitutionniste " avec de nombreux véhicules d'époque.
La météo était pourtant favorable mais malheureusement les populations n'étaient pas très au rendez-vous. Sur les deux sites, un homme, Ludovic, puis une femme, Manon, ont entonné  "a capella " le chant des partisans. On aura aussi apprécié la participation de " reconstitutionniste " avec de nombreux véhicules d'époque.

La météo était pourtant favorable mais malheureusement les populations n'étaient pas très au rendez-vous. Sur les deux sites, un homme, Ludovic, puis une femme, Manon, ont entonné "a capella " le chant des partisans. On aura aussi apprécié la participation de " reconstitutionniste " avec de nombreux véhicules d'époque.

Après une dernière reception dans la salle d'honneur de la mairie et un déjeuner partagé, les uns et les autres se sont séparés en se donnant rendez-vous pour 2020, mais avec une invitation en Dordogne sur les lieux de la création des mauqis de la Dordogne, qui a pris corps après un terrible massacre de nombreux jeunes hommes. Enfin retour sur le combat ou l'affaire de Saintes.....
Après une dernière reception dans la salle d'honneur de la mairie et un déjeuner partagé, les uns et les autres se sont séparés en se donnant rendez-vous pour 2020, mais avec une invitation en Dordogne sur les lieux de la création des mauqis de la Dordogne, qui a pris corps après un terrible massacre de nombreux jeunes hommes. Enfin retour sur le combat ou l'affaire de Saintes.....
Après une dernière reception dans la salle d'honneur de la mairie et un déjeuner partagé, les uns et les autres se sont séparés en se donnant rendez-vous pour 2020, mais avec une invitation en Dordogne sur les lieux de la création des mauqis de la Dordogne, qui a pris corps après un terrible massacre de nombreux jeunes hommes. Enfin retour sur le combat ou l'affaire de Saintes.....
Après une dernière reception dans la salle d'honneur de la mairie et un déjeuner partagé, les uns et les autres se sont séparés en se donnant rendez-vous pour 2020, mais avec une invitation en Dordogne sur les lieux de la création des mauqis de la Dordogne, qui a pris corps après un terrible massacre de nombreux jeunes hommes. Enfin retour sur le combat ou l'affaire de Saintes.....

Après une dernière reception dans la salle d'honneur de la mairie et un déjeuner partagé, les uns et les autres se sont séparés en se donnant rendez-vous pour 2020, mais avec une invitation en Dordogne sur les lieux de la création des mauqis de la Dordogne, qui a pris corps après un terrible massacre de nombreux jeunes hommes. Enfin retour sur le combat ou l'affaire de Saintes.....

Et vers le 4 septembre 1944
Et vers le 4 septembre 1944
Et vers le 4 septembre 1944

Et vers le 4 septembre 1944

Des hommes... des faits.....
Des hommes... des faits.....
Des hommes... des faits.....
Des hommes... des faits.....
Des hommes... des faits.....
Des hommes... des faits.....

Des hommes... des faits.....

Philippe Tenant de Latour, Rodolphe André Cézard, dit colonel Rac. Et André Marchand l'homme au fusil mitrailleur qui tint à distance, la troupe allemand qui arrivait.... il était couché dans le bas-coté avec son arme automatique... un homme a côté de lui avait été blessé d'un tir. La suite on la connait, ce fut la victoire.  Souvenons-nous de ces cinq combattants morts pour nous sur ces routes de Saintes, mais aussi de Georges Loumeau, cultivateur tué par un tir allemand dans leur fuite à la sortie de Saintes.
Philippe Tenant de Latour, Rodolphe André Cézard, dit colonel Rac. Et André Marchand l'homme au fusil mitrailleur qui tint à distance, la troupe allemand qui arrivait.... il était couché dans le bas-coté avec son arme automatique... un homme a côté de lui avait été blessé d'un tir. La suite on la connait, ce fut la victoire.  Souvenons-nous de ces cinq combattants morts pour nous sur ces routes de Saintes, mais aussi de Georges Loumeau, cultivateur tué par un tir allemand dans leur fuite à la sortie de Saintes.
Philippe Tenant de Latour, Rodolphe André Cézard, dit colonel Rac. Et André Marchand l'homme au fusil mitrailleur qui tint à distance, la troupe allemand qui arrivait.... il était couché dans le bas-coté avec son arme automatique... un homme a côté de lui avait été blessé d'un tir. La suite on la connait, ce fut la victoire.  Souvenons-nous de ces cinq combattants morts pour nous sur ces routes de Saintes, mais aussi de Georges Loumeau, cultivateur tué par un tir allemand dans leur fuite à la sortie de Saintes.
Philippe Tenant de Latour, Rodolphe André Cézard, dit colonel Rac. Et André Marchand l'homme au fusil mitrailleur qui tint à distance, la troupe allemand qui arrivait.... il était couché dans le bas-coté avec son arme automatique... un homme a côté de lui avait été blessé d'un tir. La suite on la connait, ce fut la victoire.  Souvenons-nous de ces cinq combattants morts pour nous sur ces routes de Saintes, mais aussi de Georges Loumeau, cultivateur tué par un tir allemand dans leur fuite à la sortie de Saintes.
Philippe Tenant de Latour, Rodolphe André Cézard, dit colonel Rac. Et André Marchand l'homme au fusil mitrailleur qui tint à distance, la troupe allemand qui arrivait.... il était couché dans le bas-coté avec son arme automatique... un homme a côté de lui avait été blessé d'un tir. La suite on la connait, ce fut la victoire.  Souvenons-nous de ces cinq combattants morts pour nous sur ces routes de Saintes, mais aussi de Georges Loumeau, cultivateur tué par un tir allemand dans leur fuite à la sortie de Saintes.
Philippe Tenant de Latour, Rodolphe André Cézard, dit colonel Rac. Et André Marchand l'homme au fusil mitrailleur qui tint à distance, la troupe allemand qui arrivait.... il était couché dans le bas-coté avec son arme automatique... un homme a côté de lui avait été blessé d'un tir. La suite on la connait, ce fut la victoire.  Souvenons-nous de ces cinq combattants morts pour nous sur ces routes de Saintes, mais aussi de Georges Loumeau, cultivateur tué par un tir allemand dans leur fuite à la sortie de Saintes.

Philippe Tenant de Latour, Rodolphe André Cézard, dit colonel Rac. Et André Marchand l'homme au fusil mitrailleur qui tint à distance, la troupe allemand qui arrivait.... il était couché dans le bas-coté avec son arme automatique... un homme a côté de lui avait été blessé d'un tir. La suite on la connait, ce fut la victoire. Souvenons-nous de ces cinq combattants morts pour nous sur ces routes de Saintes, mais aussi de Georges Loumeau, cultivateur tué par un tir allemand dans leur fuite à la sortie de Saintes.

Rentrée scolaire

Année 2019/2020

Monsieur le maire a réuni des membres de la presse pour présenter les réalisations en période de vacances dans les écoles primaires de Saintes. Il était accompagné de Françoise Bleynie, adjointe déléguée à la vie scolaire sur Saintes, en présence de Christine Mannat, directrice de l'école Emile Combes où avait lieu la rencontre.

Pour la petite histoire de la grande histoire de Saintes, Mme Mannat est depuis 27 ans la directrice de l'une ou de l'autre des écoles primaires de Saintes, à savoir que notre ville possède 15 écoles. 

 

Les différents travaux réalisés ont été présentés et commentés, mais il en reste encore à faire, souvent par de simples constats des services de la mairie, mais aussi à la demande du corps enseignant et des parents. Ce qui touche les enfants et leur éducation en milieu scolaire est un point très sensible de notre société et aussi on comprend bien les maîtres mots de ces démarches.... la séurité, le confort, l'économie. On retiendra que la mairie a prévu dans les programmes de rénovation le ravalement de la façade de l'école Nicolas Lemercier, cela n'a jamais été fait, cette opération avec la revalorisation du secteur de l'Olympia, sera un gros atout pour la rive droite.  Le maire aura un bon mot... " On peut se poser des questions sur nos écoles anciennes, on les aime bien car on est venu y user nos fonds de culottes, mais nous devons aussi réfléchir sur leur avenir ". Mais sur ces points cela concerne chacun en sa partie la C.D.A et la municipalité de Saintes.
Les différents travaux réalisés ont été présentés et commentés, mais il en reste encore à faire, souvent par de simples constats des services de la mairie, mais aussi à la demande du corps enseignant et des parents. Ce qui touche les enfants et leur éducation en milieu scolaire est un point très sensible de notre société et aussi on comprend bien les maîtres mots de ces démarches.... la séurité, le confort, l'économie. On retiendra que la mairie a prévu dans les programmes de rénovation le ravalement de la façade de l'école Nicolas Lemercier, cela n'a jamais été fait, cette opération avec la revalorisation du secteur de l'Olympia, sera un gros atout pour la rive droite.  Le maire aura un bon mot... " On peut se poser des questions sur nos écoles anciennes, on les aime bien car on est venu y user nos fonds de culottes, mais nous devons aussi réfléchir sur leur avenir ". Mais sur ces points cela concerne chacun en sa partie la C.D.A et la municipalité de Saintes.
Les différents travaux réalisés ont été présentés et commentés, mais il en reste encore à faire, souvent par de simples constats des services de la mairie, mais aussi à la demande du corps enseignant et des parents. Ce qui touche les enfants et leur éducation en milieu scolaire est un point très sensible de notre société et aussi on comprend bien les maîtres mots de ces démarches.... la séurité, le confort, l'économie. On retiendra que la mairie a prévu dans les programmes de rénovation le ravalement de la façade de l'école Nicolas Lemercier, cela n'a jamais été fait, cette opération avec la revalorisation du secteur de l'Olympia, sera un gros atout pour la rive droite.  Le maire aura un bon mot... " On peut se poser des questions sur nos écoles anciennes, on les aime bien car on est venu y user nos fonds de culottes, mais nous devons aussi réfléchir sur leur avenir ". Mais sur ces points cela concerne chacun en sa partie la C.D.A et la municipalité de Saintes.
Les différents travaux réalisés ont été présentés et commentés, mais il en reste encore à faire, souvent par de simples constats des services de la mairie, mais aussi à la demande du corps enseignant et des parents. Ce qui touche les enfants et leur éducation en milieu scolaire est un point très sensible de notre société et aussi on comprend bien les maîtres mots de ces démarches.... la séurité, le confort, l'économie. On retiendra que la mairie a prévu dans les programmes de rénovation le ravalement de la façade de l'école Nicolas Lemercier, cela n'a jamais été fait, cette opération avec la revalorisation du secteur de l'Olympia, sera un gros atout pour la rive droite.  Le maire aura un bon mot... " On peut se poser des questions sur nos écoles anciennes, on les aime bien car on est venu y user nos fonds de culottes, mais nous devons aussi réfléchir sur leur avenir ". Mais sur ces points cela concerne chacun en sa partie la C.D.A et la municipalité de Saintes.
Les différents travaux réalisés ont été présentés et commentés, mais il en reste encore à faire, souvent par de simples constats des services de la mairie, mais aussi à la demande du corps enseignant et des parents. Ce qui touche les enfants et leur éducation en milieu scolaire est un point très sensible de notre société et aussi on comprend bien les maîtres mots de ces démarches.... la séurité, le confort, l'économie. On retiendra que la mairie a prévu dans les programmes de rénovation le ravalement de la façade de l'école Nicolas Lemercier, cela n'a jamais été fait, cette opération avec la revalorisation du secteur de l'Olympia, sera un gros atout pour la rive droite.  Le maire aura un bon mot... " On peut se poser des questions sur nos écoles anciennes, on les aime bien car on est venu y user nos fonds de culottes, mais nous devons aussi réfléchir sur leur avenir ". Mais sur ces points cela concerne chacun en sa partie la C.D.A et la municipalité de Saintes.

Les différents travaux réalisés ont été présentés et commentés, mais il en reste encore à faire, souvent par de simples constats des services de la mairie, mais aussi à la demande du corps enseignant et des parents. Ce qui touche les enfants et leur éducation en milieu scolaire est un point très sensible de notre société et aussi on comprend bien les maîtres mots de ces démarches.... la séurité, le confort, l'économie. On retiendra que la mairie a prévu dans les programmes de rénovation le ravalement de la façade de l'école Nicolas Lemercier, cela n'a jamais été fait, cette opération avec la revalorisation du secteur de l'Olympia, sera un gros atout pour la rive droite. Le maire aura un bon mot... " On peut se poser des questions sur nos écoles anciennes, on les aime bien car on est venu y user nos fonds de culottes, mais nous devons aussi réfléchir sur leur avenir ". Mais sur ces points cela concerne chacun en sa partie la C.D.A et la municipalité de Saintes.

Jean-Philippe Machon, maire, interviewé au micro de R.C.F par Catherine Vieuille

Jean-Philippe Machon, maire, interviewé au micro de R.C.F par Catherine Vieuille

Commenter cet article