Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

4 - Serial Photographer avec P.A.A. Réunion Comité de quartiers Saintes. La peinture de Dominique Marteau. Manœuvres des hommes du feu Saintes

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Hommes du feu

Les manœuvres aux abords immédiats de la cathédrale

Il semblerait qu'un feu soit parti entre les toilettes de la place St Pierre et les contreforts de la cathédrale... mais heureusement plusieurs véhicules des pompiers sont arrivé rapidement sur place, avec une vingtaine d'hommes.. ouf, même si c'est un exercice plus de peur que de mal. Pour rester dans ce secteur et faire un retour sur la sécurité en secteur piéton.... à 10 h un beau jeune homme, belle allure, descend la rue piétonne en voiture et stationne à quelques mètres d'une librairie où il se rend pour effectuer un achat.... ce devait être un jeune un peu fatigué....! On se quitte sur des images N & B, avec un regret... l'auteur de Culture-Histoire a été moins rapide que la vipère qui se faufilait sur un mur surplombant la Charente. Il faudra y revenir....
Il semblerait qu'un feu soit parti entre les toilettes de la place St Pierre et les contreforts de la cathédrale... mais heureusement plusieurs véhicules des pompiers sont arrivé rapidement sur place, avec une vingtaine d'hommes.. ouf, même si c'est un exercice plus de peur que de mal. Pour rester dans ce secteur et faire un retour sur la sécurité en secteur piéton.... à 10 h un beau jeune homme, belle allure, descend la rue piétonne en voiture et stationne à quelques mètres d'une librairie où il se rend pour effectuer un achat.... ce devait être un jeune un peu fatigué....! On se quitte sur des images N & B, avec un regret... l'auteur de Culture-Histoire a été moins rapide que la vipère qui se faufilait sur un mur surplombant la Charente. Il faudra y revenir....
Il semblerait qu'un feu soit parti entre les toilettes de la place St Pierre et les contreforts de la cathédrale... mais heureusement plusieurs véhicules des pompiers sont arrivé rapidement sur place, avec une vingtaine d'hommes.. ouf, même si c'est un exercice plus de peur que de mal. Pour rester dans ce secteur et faire un retour sur la sécurité en secteur piéton.... à 10 h un beau jeune homme, belle allure, descend la rue piétonne en voiture et stationne à quelques mètres d'une librairie où il se rend pour effectuer un achat.... ce devait être un jeune un peu fatigué....! On se quitte sur des images N & B, avec un regret... l'auteur de Culture-Histoire a été moins rapide que la vipère qui se faufilait sur un mur surplombant la Charente. Il faudra y revenir....

Il semblerait qu'un feu soit parti entre les toilettes de la place St Pierre et les contreforts de la cathédrale... mais heureusement plusieurs véhicules des pompiers sont arrivé rapidement sur place, avec une vingtaine d'hommes.. ouf, même si c'est un exercice plus de peur que de mal. Pour rester dans ce secteur et faire un retour sur la sécurité en secteur piéton.... à 10 h un beau jeune homme, belle allure, descend la rue piétonne en voiture et stationne à quelques mètres d'une librairie où il se rend pour effectuer un achat.... ce devait être un jeune un peu fatigué....! On se quitte sur des images N & B, avec un regret... l'auteur de Culture-Histoire a été moins rapide que la vipère qui se faufilait sur un mur surplombant la Charente. Il faudra y revenir....

4 - Serial Photographer avec P.A.A. Réunion Comité de quartiers Saintes. La peinture de Dominique Marteau. Manœuvres des hommes du feu Saintes
4 - Serial Photographer avec P.A.A. Réunion Comité de quartiers Saintes. La peinture de Dominique Marteau. Manœuvres des hommes du feu Saintes

Comité de vie publique

Réunion de quartier

 

Réunion Publique des Comités de Quartiers

« St Vivien-La fenêtre-Préan »

 

Une assemblée de 75 participantes environ, devant un bureau / micro où prendront place à tour de paroles et de thèmes… Marie-Line Cheminade (1er adjoint au maire), une technicienne de la mairie, Mariette Héraud, en charge de certains dossiers domaine public, Isabelle Rotondoro (Directrice des affaires culturelles – Santes), Pascal Rolland, chargé de proximité & relations avec la population, et enfin Monsieur le maire de Saintes.

Ne seront rapportés dans ces lignes que des extraits des points forts annoncés, ne seront pas mentionnés les sujets abordés par la suite, ceux-ci sont propres aux problèmes du quartier en général.

La réforme du stationnement en centre-ville, dit « Hyper centre ».

Dans un avenir assez proche les horodateurs seront remplacés par la nouvelle génération où il sera nécessaire de rentrer son numéro de véhicule sur ce nouveau moyen de contrôle. Par contre le stationnement du samedi matin va devenir payant, mais comme l’a confirmé le maire lui-même, en fait comme il y aura une heure gratuite, il n’y aura donc que deux heures à payer au maximum, revenant ainsi sur son choix dès son élection comme maire. La gratuité créant des voitures ventouses nuisibles à la rotation des véhicules et donc aux activités en ville, voir commerciales ou autres. Nouveau les temps de stationnement dépassés ou totalement impayés ne seront plus verbalisés par la contravention classique, mais sanctionnés par une redevance. Ce qui est différent dans la destination de ces sommes ainsi perçues. Son montant en sera de 30 € euros, comme dans bien d’autres villes, le contrevenant se verra défalquer de ce montant les sommes dont il se serait déjà acquitté, cette procédure a été rendue possible par le fait de la « Loi Matane / 2007) .  Comme l’a expliqué la technicienne Mariette Héraud, en charge des travaux sur la voie publique « Une place de stationnement en hyper centre permet en journée la rotation de 8 véhicules…. ». Alors autant de clients potentiels.

Echos…. Dans la salle… « Depuis 7 à 8 ans ces stationnements payants sont à l’origine d’une trentaine de disparition de petits commerce en centre ville… au profit des grandes surfaces »

Réponse… du maire…. « Nos tarifs sont compétitifs, il y a des temps de tempérance gratuits, puis la nuisance de voitures ventouses, du fait de la gratuité du samedi (entre autres) qui stationnaient au même endroit du vendredi soir au lundi matin… »

L’implantation de bornes de contrôle d’accès au secteur piéton :

La ville, les différentes municipalités y pensaient depuis des années, ainsi ces bornes vont vraiment créer une sécurité des piétons en leur secteur. Avant une certaine heure et après une certaine heure l’entrée y sera réglementé de manière drastique. Autorisation classique de pénétration pour 30 minutes, si besoin de plus de temps autorisation spéciale accordée sur demande. Pour y pénétrer il y aura la signalétique, qui serviront aussi de sorties. Par contre on ne pourra y avoir accès par les sorties moins nombreuses.

Les nouveaux sens de circulation en « cœur » de ville :

Les deux rives sont concernées, ainsi dans le secteur rue Gauthier et rue Pont Amilion. Puis dans le quartier St Pierre, surtout nécessaire ici pour les meilleurs accès aux divers parkings.

Vallon des arènes :

Il s’agit de temps forts de valorisations de cet axe entre l’abbaye et l’amphithéâtre. Il est question de faire l’inventaire des besoins de restaurations, accessibilité, sécurité et surtout d’une mise aux normes en rapport aux monuments historiques, à savoir que St Eutrope est classée monument historique auprès de l’UNESCO et que de ce fait il y a 73 points qui sont sous surveillance pour garder ce haut Label. Bien entendu il sera impératif, pour un accueil plus important aux arènes, de prévoir une accessibilité aux cars, actuellement c’est très compliqué. Ce site romain accueille environ 52000 visiteurs par an, avec l’amélioration, embellissement, mise en situation avec un « gradinage », ce chiffre augmentera considérablement et ce devrait être bon pour notre économie.  Il est aussi question d’un espace « Musée » et un autre « Restauration améliorée », ce dernier site dans le vallon. Entre les deux nous avons le site St Louis, avec une option hôtel sur le site, puis un ascenseur aux Jacobins. En tous les cas sur ces deux sites nous attendrons les diagnostics avec les services archéologiques et ceux de l’état avec les acteurs locaux en la matière.

Comme l’a confirmé le maire prenant souvent la parole… « Quand on parle de notre économie il est certain que nous devons tout faire pour retenir nos visiteurs et l’inciter à consommer plus sur notre bassin d’activités, tant culturel que festif. Actuellement notre amphithéâtre ne peut accueillir que 1500 personnes, avec bien sur les risques de chutes ou de se tordre les chevilles. Pour nos aménagements, qui peut se souvenir des grands spectacles du début du 20ième siècle… ! Pour cela nous avons les photos montrant la grande foule et des gradins de bois »

Les friches… « La Trocante » - « L’Olympia cinéma » :

Le site de « La Trocante », rive droite sera réhabilité comme « Centre de Conservation et d’Etudes », ainsi les collections de nos musées, non exposées et dans les réserves pourraient y être entreposées, et soumises à diverses études.

Projet pour cet ancien cinéma de l’avenue Gambetta, friche très désagréable en plein centre ville, même si aux confins de cette avenue est. En projet il a été pensé l’installation d’un cabinet médical et des appartements. Les deux accueillant de la population et les retenant.

La suite de cette réunion a été consacrée à divers sujets concernant les quartiers invités.

Quittons la périphérie de la ville où se tenait cette rencontre où les élus sont à l'écoute de leurs administrés, mais leur présentent aussi les projets de la municipalité, pour rencontrer un artiste peintre, peut-être à minima... qui sait... ! Enfin Dominique Marteau, Saintais, vous y invite... C'est dans l'espace " APIVIA - Mutuelle - Cours national - Saintes.
Quittons la périphérie de la ville où se tenait cette rencontre où les élus sont à l'écoute de leurs administrés, mais leur présentent aussi les projets de la municipalité, pour rencontrer un artiste peintre, peut-être à minima... qui sait... ! Enfin Dominique Marteau, Saintais, vous y invite... C'est dans l'espace " APIVIA - Mutuelle - Cours national - Saintes.
Quittons la périphérie de la ville où se tenait cette rencontre où les élus sont à l'écoute de leurs administrés, mais leur présentent aussi les projets de la municipalité, pour rencontrer un artiste peintre, peut-être à minima... qui sait... ! Enfin Dominique Marteau, Saintais, vous y invite... C'est dans l'espace " APIVIA - Mutuelle - Cours national - Saintes.
Quittons la périphérie de la ville où se tenait cette rencontre où les élus sont à l'écoute de leurs administrés, mais leur présentent aussi les projets de la municipalité, pour rencontrer un artiste peintre, peut-être à minima... qui sait... ! Enfin Dominique Marteau, Saintais, vous y invite... C'est dans l'espace " APIVIA - Mutuelle - Cours national - Saintes.
Quittons la périphérie de la ville où se tenait cette rencontre où les élus sont à l'écoute de leurs administrés, mais leur présentent aussi les projets de la municipalité, pour rencontrer un artiste peintre, peut-être à minima... qui sait... ! Enfin Dominique Marteau, Saintais, vous y invite... C'est dans l'espace " APIVIA - Mutuelle - Cours national - Saintes.

Quittons la périphérie de la ville où se tenait cette rencontre où les élus sont à l'écoute de leurs administrés, mais leur présentent aussi les projets de la municipalité, pour rencontrer un artiste peintre, peut-être à minima... qui sait... ! Enfin Dominique Marteau, Saintais, vous y invite... C'est dans l'espace " APIVIA - Mutuelle - Cours national - Saintes.

C'est tout le mois d'octobre, ce leiu est bien connu de Culture-Histoire car régulièrement il y rencontre des artistes peintres.
C'est tout le mois d'octobre, ce leiu est bien connu de Culture-Histoire car régulièrement il y rencontre des artistes peintres.
C'est tout le mois d'octobre, ce leiu est bien connu de Culture-Histoire car régulièrement il y rencontre des artistes peintres.
C'est tout le mois d'octobre, ce leiu est bien connu de Culture-Histoire car régulièrement il y rencontre des artistes peintres.
C'est tout le mois d'octobre, ce leiu est bien connu de Culture-Histoire car régulièrement il y rencontre des artistes peintres.
C'est tout le mois d'octobre, ce leiu est bien connu de Culture-Histoire car régulièrement il y rencontre des artistes peintres.

C'est tout le mois d'octobre, ce leiu est bien connu de Culture-Histoire car régulièrement il y rencontre des artistes peintres.

" Serial Photographer "

Aux Gonds - 17

avec.....

" Photographic Academy of Atlantic "

Photos en série avec « Serial Photographer » Les Gonds 17 Wolfgang Autexier un de « Fer de lance » de « Photographic Academy Of Atlantic » a accepté, avant le déclic, de lever le voile sur une expo que l’on pourrait penser phare… Ainsi ces trois jours d’octobre vont vous présenter des séries de photos qui vont vous raconter des histoires, chaque photographe intervenant sur cette exposition va vous dévoiler son diaporama scénarisé. Mais bien sûr il y aura aussi un scénario collectif. Des photographes venus des 16, 17 et 86, enfin de notre « Nouvelle Aquitaine », nous dévoileront leurs clichés noir et blanc, aussi couleur, et en bon format visuel, ce sera environ 150 clichés en pas moins de 30 x 45. Petites questions  intimes à W.A sans vouloir en faire une bio, ce qui a déjà été fait à plusieurs reprises sur ce Média.  Quel plaisir avez-vous à batifoler dans ce domaine de l’image, tout shooting confondu…. ? «  C’est le fais d’exprimer un sujet, je le ferais aussi bien en écriture mais je ne sais pas faire. Que ce soit en animalier ou autre visuel, je suis dans la démarche artistique pour exprimer une sensibilité sur le sujet (ndlr… le faire parler… !). Pour mon parcours en peu de mots, il y a plus de 20 ans que j’ai commencé dans la photographie, je le dois beaucoup à mon grand-père Fernand Gaillot. Quant à P.A.A ses origines remontent à 2006, nous avons fait une belle expo en 2016 pour son dixième anniversaire ». L’association est ouverte aux photographes pour une cotisation annuelle de 60 €, dégressive en fonction de l’adhérent aux manifestations, que ce soit en sorties photos ou/et en expositions et séances de travail photo.  Pour ces trois jours d’expo… - Vous pourrez rencontrer les photographes en roulement sur le site de l’expo. Puis samedi et dimanche en après-midi les visiteurs auront accès au studio-plateau avec la présence d’un photographe animateur (participation gratuite). Un book avec tarifs, pour l’achat éventuel de photos exposées, sera disponible. - Un peu d’actualité et fonctionnement de « P.A.A » : De nombreuses sorties en 2017, une centaine et de nombreux cours, extraits… Les Landes à Cap Breton (forêt, plages, côtes, libellules…), entre autres. Puis les traditionnelles sorties zoologiques, pour les formations en photographie animalière, ainsi que dans les réserves naturelles, où l’association contribue au recensement de la faune animale, enfin certaines catégories.  Mais toutes les « missions » de l’association, en extérieur, sont tributaires des conditions climatiques.  Bienvenue Aux Gonds en sa salle des fêtes. C’est au sud de Saintes et en longeant notre Charente.
Photos en série avec « Serial Photographer » Les Gonds 17 Wolfgang Autexier un de « Fer de lance » de « Photographic Academy Of Atlantic » a accepté, avant le déclic, de lever le voile sur une expo que l’on pourrait penser phare… Ainsi ces trois jours d’octobre vont vous présenter des séries de photos qui vont vous raconter des histoires, chaque photographe intervenant sur cette exposition va vous dévoiler son diaporama scénarisé. Mais bien sûr il y aura aussi un scénario collectif. Des photographes venus des 16, 17 et 86, enfin de notre « Nouvelle Aquitaine », nous dévoileront leurs clichés noir et blanc, aussi couleur, et en bon format visuel, ce sera environ 150 clichés en pas moins de 30 x 45. Petites questions  intimes à W.A sans vouloir en faire une bio, ce qui a déjà été fait à plusieurs reprises sur ce Média.  Quel plaisir avez-vous à batifoler dans ce domaine de l’image, tout shooting confondu…. ? «  C’est le fais d’exprimer un sujet, je le ferais aussi bien en écriture mais je ne sais pas faire. Que ce soit en animalier ou autre visuel, je suis dans la démarche artistique pour exprimer une sensibilité sur le sujet (ndlr… le faire parler… !). Pour mon parcours en peu de mots, il y a plus de 20 ans que j’ai commencé dans la photographie, je le dois beaucoup à mon grand-père Fernand Gaillot. Quant à P.A.A ses origines remontent à 2006, nous avons fait une belle expo en 2016 pour son dixième anniversaire ». L’association est ouverte aux photographes pour une cotisation annuelle de 60 €, dégressive en fonction de l’adhérent aux manifestations, que ce soit en sorties photos ou/et en expositions et séances de travail photo.  Pour ces trois jours d’expo… - Vous pourrez rencontrer les photographes en roulement sur le site de l’expo. Puis samedi et dimanche en après-midi les visiteurs auront accès au studio-plateau avec la présence d’un photographe animateur (participation gratuite). Un book avec tarifs, pour l’achat éventuel de photos exposées, sera disponible. - Un peu d’actualité et fonctionnement de « P.A.A » : De nombreuses sorties en 2017, une centaine et de nombreux cours, extraits… Les Landes à Cap Breton (forêt, plages, côtes, libellules…), entre autres. Puis les traditionnelles sorties zoologiques, pour les formations en photographie animalière, ainsi que dans les réserves naturelles, où l’association contribue au recensement de la faune animale, enfin certaines catégories.  Mais toutes les « missions » de l’association, en extérieur, sont tributaires des conditions climatiques.  Bienvenue Aux Gonds en sa salle des fêtes. C’est au sud de Saintes et en longeant notre Charente.

Photos en série avec « Serial Photographer » Les Gonds 17 Wolfgang Autexier un de « Fer de lance » de « Photographic Academy Of Atlantic » a accepté, avant le déclic, de lever le voile sur une expo que l’on pourrait penser phare… Ainsi ces trois jours d’octobre vont vous présenter des séries de photos qui vont vous raconter des histoires, chaque photographe intervenant sur cette exposition va vous dévoiler son diaporama scénarisé. Mais bien sûr il y aura aussi un scénario collectif. Des photographes venus des 16, 17 et 86, enfin de notre « Nouvelle Aquitaine », nous dévoileront leurs clichés noir et blanc, aussi couleur, et en bon format visuel, ce sera environ 150 clichés en pas moins de 30 x 45. Petites questions intimes à W.A sans vouloir en faire une bio, ce qui a déjà été fait à plusieurs reprises sur ce Média. Quel plaisir avez-vous à batifoler dans ce domaine de l’image, tout shooting confondu…. ? « C’est le fais d’exprimer un sujet, je le ferais aussi bien en écriture mais je ne sais pas faire. Que ce soit en animalier ou autre visuel, je suis dans la démarche artistique pour exprimer une sensibilité sur le sujet (ndlr… le faire parler… !). Pour mon parcours en peu de mots, il y a plus de 20 ans que j’ai commencé dans la photographie, je le dois beaucoup à mon grand-père Fernand Gaillot. Quant à P.A.A ses origines remontent à 2006, nous avons fait une belle expo en 2016 pour son dixième anniversaire ». L’association est ouverte aux photographes pour une cotisation annuelle de 60 €, dégressive en fonction de l’adhérent aux manifestations, que ce soit en sorties photos ou/et en expositions et séances de travail photo. Pour ces trois jours d’expo… - Vous pourrez rencontrer les photographes en roulement sur le site de l’expo. Puis samedi et dimanche en après-midi les visiteurs auront accès au studio-plateau avec la présence d’un photographe animateur (participation gratuite). Un book avec tarifs, pour l’achat éventuel de photos exposées, sera disponible. - Un peu d’actualité et fonctionnement de « P.A.A » : De nombreuses sorties en 2017, une centaine et de nombreux cours, extraits… Les Landes à Cap Breton (forêt, plages, côtes, libellules…), entre autres. Puis les traditionnelles sorties zoologiques, pour les formations en photographie animalière, ainsi que dans les réserves naturelles, où l’association contribue au recensement de la faune animale, enfin certaines catégories. Mais toutes les « missions » de l’association, en extérieur, sont tributaires des conditions climatiques. Bienvenue Aux Gonds en sa salle des fêtes. C’est au sud de Saintes et en longeant notre Charente.

Nous remercions Wolfgang pour son interview réalisé entre l'arc de Germanicus et le bar " L'Escarmouche " de Franck.
Nous remercions Wolfgang pour son interview réalisé entre l'arc de Germanicus et le bar " L'Escarmouche " de Franck.
Nous remercions Wolfgang pour son interview réalisé entre l'arc de Germanicus et le bar " L'Escarmouche " de Franck.
Nous remercions Wolfgang pour son interview réalisé entre l'arc de Germanicus et le bar " L'Escarmouche " de Franck.

Nous remercions Wolfgang pour son interview réalisé entre l'arc de Germanicus et le bar " L'Escarmouche " de Franck.

Bientôt dans ces pages.. compte-rendu succinct réunion de quartier Saintes - - - -> Pidou

Bientôt dans ces pages.. compte-rendu succinct réunion de quartier Saintes - - - -> Pidou

Commenter cet article