Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

27 - Camping Car Carbonisé Saintes. Atelier sucré de David. Anita Mishra artiste délocalisée Instant Art.

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Anita Mishra

Artiste peintre

En atelier.... " Instant Art "

En expo.... " Instant Art "

En interview... L'Escarmouche "

27 - Camping Car Carbonisé Saintes. Atelier sucré de David. Anita Mishra artiste délocalisée Instant Art.

 

« Ni figuratif, ni abstrait, c’est issu du réel, de l’observation. Je cherche le signe qui définira un objet, une sensation enfin rester dans le mystère »

 

Ainsi l’artiste peintre Anita Mishra définit-elle ses créations picturales.

Actuellement on peut découvrir ses créations, et pour 15 jours, dans la galerie d’Yvan Rotrou, et même peut-être la rencontrer, intéressant car elle pourrait vous paraître atypique et pourtant….

L’artiste, âgée de 40 ans, a du sang indien dans les veines, en effet son père, originaire du Patna, mais avec une mère française. Bien que née à Abidjan, où son père travaillait comme chercheur (Auprès du F.A.O comme parasitologue), elle a certainement eu son destin dans la créativité tracé par ses racines, mais comme elle le précise elle-même, n’y ayant jamais vécu elle n’en n’a pas été influencée par le mimétisme.

Quand cette passion lui a pris… ? Déjà dans sa prime jeunesse, mais certainement comme beaucoup de personnes, elle dessinait et copiait. Mais question scolarité elle n’était pas vraiment bonne, elle a eu un parcours pénible dans ses études, pour finalement ne pas obtenir le BAC. Mais pour ce qui l’a guidé vers l’art de la peinture, laissons-lui la parole… !

« J’avais fait un atelier préparatoire aux Beaux-arts, là ce fut la rencontre d’élèves qui avaient connu l’académie Jean Bertholle. Mais j’ai raté mes études aux Beaux-arts, je suis alors allé voir son élève André Bouzereau (diplômé de l’école nationale des Beaux-arts et massier, un élève élu) et j’ai alors étudié avec lui. C’est dans ce cours que j’ai été ouvert à la peinture basée sur la sensation, l’émotion, on y apprenait aussi la critique sur les peintures. Puis j’ai vite rencontré ma peinture, j’avais alors quitté le Val d’Oise avec mari et enfants, à cette époque, pour gagner ma vie j’étais tapissier décorateur.

Quand je suis arrivé en Saintonge, grâce à un nouvel ami, j’avais alors décidé de retrouver tout ce que j’avais appris et pratiqué, puis rassemblant le tout j’en suis arrivée à ce que vous découvrez aujourd’hui ».

Vos peintures, votre produit de base c’est quoi… ?

« Je travaille à l’huile, avec mes pigments broyés, quant à mon médium, la base de chaque couleur je l’ai toujours élaboré moi-même. Pour les toiles j'utilise toujours des toiles épaisses. Mais celles-ci demandaient de la préparation. Je devais, tel un artisan, bien préparer mon support sur lequel je pourrais ensuite déposer mes couleurs. En fait j’enduis ma toile avec de la colle de peau de lapin, cela la nourrit et la tend. (Joignant le geste à la parole, Anita frappe du doigt une de ses œuvres, un peu comme une résonance de tambour… ndlr). Pour ce qui est de la construction de mes toiles, avec le cadre, c’est assez physique, d’ailleurs vous pouvez voir ma caisse à outils ».

Cette professionnelle de son art est capable de parler pendant des heures de toutes ses facettes, que ce soit du « Bleu de Prusse » qui en fait est (presque… ndlr) noir, à ses différents outils et aussi devant son idée créatrice devant une toile blanche. C’est une passionnée très contagieuse et qui sait parfaitement transmettre son savoir, certainement d’une grande sagesse reçue des confins de l’Asie du sud-est.

Artiste peintre depuis environ 20 ans, mais ce n’est pas suffisant pour en vivre, comme elle l’ajoute,  Anita poursuit….

« Je cherche toujours à comprendre, cette recherche ouvre toutes les portes… »

Anita avait demeuré en Ile-de France, avant son arrivée sur Saintes il y a un an, après un passage dans une petite commune de la Saintonge

 

Et bien sûr en se rapprochant... détails et à quels prix vous pourriez acquérir une œuvre picturale de l'artiste.
Et bien sûr en se rapprochant... détails et à quels prix vous pourriez acquérir une œuvre picturale de l'artiste.
Et bien sûr en se rapprochant... détails et à quels prix vous pourriez acquérir une œuvre picturale de l'artiste.
Et bien sûr en se rapprochant... détails et à quels prix vous pourriez acquérir une œuvre picturale de l'artiste.
Et bien sûr en se rapprochant... détails et à quels prix vous pourriez acquérir une œuvre picturale de l'artiste.
Et bien sûr en se rapprochant... détails et à quels prix vous pourriez acquérir une œuvre picturale de l'artiste.

Et bien sûr en se rapprochant... détails et à quels prix vous pourriez acquérir une œuvre picturale de l'artiste.

Et à bientôt au plaisir de se rencntrer dans l'atelier d'Yvan Rotrou à Saintes. C'est rue Désiles.
Et à bientôt au plaisir de se rencntrer dans l'atelier d'Yvan Rotrou à Saintes. C'est rue Désiles.
Et à bientôt au plaisir de se rencntrer dans l'atelier d'Yvan Rotrou à Saintes. C'est rue Désiles.

Et à bientôt au plaisir de se rencntrer dans l'atelier d'Yvan Rotrou à Saintes. C'est rue Désiles.

27 - Camping Car Carbonisé Saintes. Atelier sucré de David. Anita Mishra artiste délocalisée Instant Art.27 - Camping Car Carbonisé Saintes. Atelier sucré de David. Anita Mishra artiste délocalisée Instant Art.

Camping Car

Totalement carbonisé à Saintes

Vers les 3 heures de ce vendredi matin un camping car stationné sur le port Larousselle, à Saintes, a étét totalement détruit par le feu. heureusement il n'y avait aucun occupant à l'intérieur.  En centre ville et pour 15 jours, à la galerie d'art d'Yvan Rotrou, venez découvrir une artiste peinture et création... bientôt l'interview d'Anita Mishra  sur ce Média.

Vers les 3 heures de ce vendredi matin un camping car stationné sur le port Larousselle, à Saintes, a étét totalement détruit par le feu. heureusement il n'y avait aucun occupant à l'intérieur. En centre ville et pour 15 jours, à la galerie d'art d'Yvan Rotrou, venez découvrir une artiste peinture et création... bientôt l'interview d'Anita Mishra sur ce Média.

27 - Camping Car Carbonisé Saintes. Atelier sucré de David. Anita Mishra artiste délocalisée Instant Art.

David Defoy

Pâtisserie artisanale avec..

" L'Atelier sucré " 

Installé 2, rue du Chaillot à Saintes, cet auto-entrepreneur de 33 ans, se fait un plaisir gustatif partagé, mais à double titre car ce plaisir simple il y pense souvent depuis sa prime jeunesse.

Avant de se lancer il avait eu sa formation dans cet art, puis avait aussi travaillé en pâtisserie et c'est depuis septembre 2016 qu'il écoule ses productions dans plusieurs directions.

Ainsi pour des particuliers, des commandes, mais aussi il leur présente l'art de réaliser de belles pâtisseries en atelier. Il intervient aussi dans différentes écoles de la C.D.A de Saintes. Différents comités d'entreprises font appel à ses services et il couvre aussi par sa production différentes manifestations familiales et autres événements festifs. 

David Defoy fait essentiellement de la pâtisserie française, mais depuis peu il s'est aussi lancé dans le " salé " avec les petites " mignardises ".
David Defoy fait essentiellement de la pâtisserie française, mais depuis peu il s'est aussi lancé dans le " salé " avec les petites " mignardises ".
David Defoy fait essentiellement de la pâtisserie française, mais depuis peu il s'est aussi lancé dans le " salé " avec les petites " mignardises ".
David Defoy fait essentiellement de la pâtisserie française, mais depuis peu il s'est aussi lancé dans le " salé " avec les petites " mignardises ".
David Defoy fait essentiellement de la pâtisserie française, mais depuis peu il s'est aussi lancé dans le " salé " avec les petites " mignardises ".

David Defoy fait essentiellement de la pâtisserie française, mais depuis peu il s'est aussi lancé dans le " salé " avec les petites " mignardises ".

Qui en aurait douté....? Ses plus fortes ventes sont....ses macarons. David travaille actuellement seul, mais un jour il aimerait bien avoir atelier et magasin avec " pignon sur rue ".

Qui en aurait douté....? Ses plus fortes ventes sont....ses macarons. David travaille actuellement seul, mais un jour il aimerait bien avoir atelier et magasin avec " pignon sur rue ".

Commenter cet article