Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

9 - " Otama " L'artiste d'une seconde vie " Expo " - Images bien tranquilles...

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Intimité citadine et rurale

" Des images très apaisantes "

Un chat, peut-être Raminagrobis, qui remplit bien son rôle de greffier, mais certainement pas de rat de bibliothèque. Un faisan croisé sur une route rurale, en bordure d'un champ de maïs, mais au fait sauvage ou libéré avant les premiers coups de feu...! un petit train qui a retrouvé son troisième wagon..... " En voiture messieurs et mesdames les voyageurs, attention à la fermeture des portières ... ". Une école où les enfants sont tellement heureux de la rentrée 2015 / 2016 qu'ils enchantent leurs parents avec de jolis chants portés sur les notes d'un violon...
Un chat, peut-être Raminagrobis, qui remplit bien son rôle de greffier, mais certainement pas de rat de bibliothèque. Un faisan croisé sur une route rurale, en bordure d'un champ de maïs, mais au fait sauvage ou libéré avant les premiers coups de feu...! un petit train qui a retrouvé son troisième wagon..... " En voiture messieurs et mesdames les voyageurs, attention à la fermeture des portières ... ". Une école où les enfants sont tellement heureux de la rentrée 2015 / 2016 qu'ils enchantent leurs parents avec de jolis chants portés sur les notes d'un violon...
Un chat, peut-être Raminagrobis, qui remplit bien son rôle de greffier, mais certainement pas de rat de bibliothèque. Un faisan croisé sur une route rurale, en bordure d'un champ de maïs, mais au fait sauvage ou libéré avant les premiers coups de feu...! un petit train qui a retrouvé son troisième wagon..... " En voiture messieurs et mesdames les voyageurs, attention à la fermeture des portières ... ". Une école où les enfants sont tellement heureux de la rentrée 2015 / 2016 qu'ils enchantent leurs parents avec de jolis chants portés sur les notes d'un violon...
Un chat, peut-être Raminagrobis, qui remplit bien son rôle de greffier, mais certainement pas de rat de bibliothèque. Un faisan croisé sur une route rurale, en bordure d'un champ de maïs, mais au fait sauvage ou libéré avant les premiers coups de feu...! un petit train qui a retrouvé son troisième wagon..... " En voiture messieurs et mesdames les voyageurs, attention à la fermeture des portières ... ". Une école où les enfants sont tellement heureux de la rentrée 2015 / 2016 qu'ils enchantent leurs parents avec de jolis chants portés sur les notes d'un violon...

Un chat, peut-être Raminagrobis, qui remplit bien son rôle de greffier, mais certainement pas de rat de bibliothèque. Un faisan croisé sur une route rurale, en bordure d'un champ de maïs, mais au fait sauvage ou libéré avant les premiers coups de feu...! un petit train qui a retrouvé son troisième wagon..... " En voiture messieurs et mesdames les voyageurs, attention à la fermeture des portières ... ". Une école où les enfants sont tellement heureux de la rentrée 2015 / 2016 qu'ils enchantent leurs parents avec de jolis chants portés sur les notes d'un violon...

 

**************************************************************

OTAMA 

93, cours national

" Sa " seconde vie

 

« Petite perle » est la signification de « Otama », nom de l’artiste peintre dont les origines sont Indiennes et Japonaises.

Quarante six soleils .. levant depuis qu’elle est née à « Basse-Terre » en Guadeloupe, pourrait-on dire pour cette artiste qui expose ses œuvres dans sa galerie du cours national, n) 93.

La quarantaine passée, mais quels sont les éléments qui on amené cette créatrice vers son concept très original que sont ses toiles en « 3D ».

 

9 - " Otama " L'artiste d'une seconde vie " Expo " - Images bien tranquilles...

Otama quel fut donc votre parcours depuis ces 46 soleils ?

« J’ai vécu durant mes premières 18 années à Basse-Terre, puis je suis parti en métropole, Paris, pour y suivre des études de droit, à cette époque ce n’était pas possible en Guadeloupe. Mais bien sûr j’avis toujours cette ambition artistique. Après mon droit, passé avec succès, je me suis dirigé vers le mannequinat, modèle, et j’ai aussi été comédienne pour le théâtre et le cinéma, en court et long métrage, mais j’étais trop typée et donc difficile à placer. Par al suite je suis repartie une dizaine d’années en Guadeloupe où j’ai exercé des activités commerciales ».

Depuis quand vous exercez votre talent dans cet art que vous maîtrisez avec excellence… ?

« Voici une quinzaine d’années je m’étais lancée dans la collection des coquillages, oursins, bois, de matières (naturelles) diverses, puis…. L’idée m’est venue, en 2009, d’en faire des assemblages »

Mais en fin de compte, quel fut le vrai déclic, ce qui anime cette passion… ?

« C’est vrai que ce fut un réel besoin d’échanges, de donner, en fait un don de soi, puis des rencontres improbables »

 

9 - " Otama " L'artiste d'une seconde vie " Expo " - Images bien tranquilles...
9 - " Otama " L'artiste d'une seconde vie " Expo " - Images bien tranquilles...
9 - " Otama " L'artiste d'une seconde vie " Expo " - Images bien tranquilles...
9 - " Otama " L'artiste d'une seconde vie " Expo " - Images bien tranquilles...
9 - " Otama " L'artiste d'une seconde vie " Expo " - Images bien tranquilles...
9 - " Otama " L'artiste d'une seconde vie " Expo " - Images bien tranquilles...
9 - " Otama " L'artiste d'une seconde vie " Expo " - Images bien tranquilles...
9 - " Otama " L'artiste d'une seconde vie " Expo " - Images bien tranquilles...

Rencontre improbables...c'est-à-dire… !

« Nous avons sous les yeux ce tableau n° 4, que j’ai nommé – Envolée -. En fait c’est impossible de se faire rencontrer dans la vie les moules de France et cet arbre marin de chez nous, une gorgone. Pour mes tableaux il y a toujours un petit détail, telle cette moule qui semble échappée dans l’angle de cet œuvre. Comme pour chacune de mes œuvres, quand je ramasse la matière, j’ai un vrai bonheur à revoir une nouvelle vie… En fait je fais partager aux visiteurs (acquéreurs.. Ndlr) un plaisir. Cette matière qui sort de la toile et dépasse du cadre… en fait qui ne demande qu’à vivre ».

Des projets… ! « Je désire en vivre. J’ai déjà fait une bonne vingtaine d’expositions en région parisienne. Je suis autodidacte et j’ai cru en mes rêves ». Merci Otama et ce sera toujours un plaisir que de voyager dans vos toiles, où, comme vous le dites si bien vous-même… « On y retrouve l’insulaire Nippone et antillaise ». (Ballades Océanes et Végétales - Otama - 0658558425 - taramasg@hotmail.com )
Des projets… ! « Je désire en vivre. J’ai déjà fait une bonne vingtaine d’expositions en région parisienne. Je suis autodidacte et j’ai cru en mes rêves ». Merci Otama et ce sera toujours un plaisir que de voyager dans vos toiles, où, comme vous le dites si bien vous-même… « On y retrouve l’insulaire Nippone et antillaise ». (Ballades Océanes et Végétales - Otama - 0658558425 - taramasg@hotmail.com )
Des projets… ! « Je désire en vivre. J’ai déjà fait une bonne vingtaine d’expositions en région parisienne. Je suis autodidacte et j’ai cru en mes rêves ». Merci Otama et ce sera toujours un plaisir que de voyager dans vos toiles, où, comme vous le dites si bien vous-même… « On y retrouve l’insulaire Nippone et antillaise ». (Ballades Océanes et Végétales - Otama - 0658558425 - taramasg@hotmail.com )

Des projets… ! « Je désire en vivre. J’ai déjà fait une bonne vingtaine d’expositions en région parisienne. Je suis autodidacte et j’ai cru en mes rêves ». Merci Otama et ce sera toujours un plaisir que de voyager dans vos toiles, où, comme vous le dites si bien vous-même… « On y retrouve l’insulaire Nippone et antillaise ». (Ballades Océanes et Végétales - Otama - 0658558425 - taramasg@hotmail.com )

Commenter cet article