Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

15 - Aumônerie Saintes. Député sauveur du rail à Saintes. Cygnes en show. Mode annoncée.

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Technicentre S.N.C.F

Réseau ferré

" La S.N.C.F malade de ses voies.... "

 

La mairie dans la tourmente des agents du TechniCentre qui menace par son départ la stabilité des travailleurs cheminots et plus que cela qui serait encore un autre vide pour Saintes.

En plusieurs phases la rencontre avec des corps institués pour sauvegarder ses emplois à Saintes.

Ainsi environ agents 80 agents du TechniCentre ferroviaire s’étaient annoncés à la mairie pour une réunion de travail sur ce sujet grave. A grand renfort de musique et de banderoles les agents, soutenus par leurs syndicats attendaient sur la pelouse du square André Maudet le résultat de ces premiers entretiens, enfin une suite d’une rencontre en septembre, alors que des délégués étaient reçus en nombre obligés par les « autorités », ce qui a failli dégénérer car au départ un seul devait être reçu par syndicat ; mais après accord ce nombre fut augmenté.

Sur la pelouse a eu lieu des prises de paroles… « Ne restez-pas silencieux, réfléchissez, échangez entre vous…. », puis ce délégué de « Périgueux / Cheminots », solidaire….. « Aujourd’hui c’est vous les cheminots saintois (dixit) et demain ce sera notre tour… »

La presse, soit Sud-ouest et Culture-Histoire n’a pas été autorisée à assister à cette réunion d e travail où avaient été invités Catherine Walterski, sous-préfète, des Conseillers départementaux, des directeurs de la SNCF. Le maire de Saintes, le député Jean-Philippe Ardouin.

Mais en dernier ressort la mairie a accepté un point presse en fin de cette réunion de travail.

 

Point presse après presque 3 heures de travail, en présence de messieurs Jacky Emon, Conseiller départemental, chargé des relations SNCF, Jean-Claude Classique président de la C.D.A Saintaise et bien sûr de Mme la sous-préfète.  Réunion organisée depuis l’annonce et la venue à Saintes de Guillaume Pépy directeur de la S.N.C.F pour la suppression de 135 postes à Saintes / Technicien et de la reconversion du site, avec l’engagement à ouvrir pour créer 150 emplois nouveaux mais dans le privé.  Au cours de cette rencontre deux pistes on été révélées par les syndicats qui avaient exposé leurs propositions supplémentaires, accompagnés d’un consultant. Pistes : découvrir des marchés pour la rénovation d’anciens autorails. Enfin imbriquer des emplois cheminots sur un futur site de démantèlement et de désamiantage, de ce que l’on appelle chez les cheminots le matériel-roulant.   A la prochaine réunion programmée le 15 décembre, devront être présentés par les cheminots leurs projets (majeurs) avec un chef de projet pour chaque. C’est une demande formelle des élus présents à la rencontre de ce jour. Puis une discussion très animée sur ce démantèlement du fait duquel il ne faudrait pas que le service entretien en subisse lourdement les conséquences.  Pour les reconversions il y aura des nouveaux sites à trouver, mais cela ne doit pas manquer car la zone S.N.C.F dite de triage est très étendue que ce soit au nord ou au sud du pont de Lormont.  Est-ce une conclusion pour cette énième réunion, en effet…  La S.N.C.F est contre un moratoire demandé par les syndicats (une centaine de familles étant très soucieuses…). Mais il y a un aspect très constructif de cette rencontre en mairie. Puis comment transformer un état difficile en situation pérenne.. !
Point presse après presque 3 heures de travail, en présence de messieurs Jacky Emon, Conseiller départemental, chargé des relations SNCF, Jean-Claude Classique président de la C.D.A Saintaise et bien sûr de Mme la sous-préfète.  Réunion organisée depuis l’annonce et la venue à Saintes de Guillaume Pépy directeur de la S.N.C.F pour la suppression de 135 postes à Saintes / Technicien et de la reconversion du site, avec l’engagement à ouvrir pour créer 150 emplois nouveaux mais dans le privé.  Au cours de cette rencontre deux pistes on été révélées par les syndicats qui avaient exposé leurs propositions supplémentaires, accompagnés d’un consultant. Pistes : découvrir des marchés pour la rénovation d’anciens autorails. Enfin imbriquer des emplois cheminots sur un futur site de démantèlement et de désamiantage, de ce que l’on appelle chez les cheminots le matériel-roulant.   A la prochaine réunion programmée le 15 décembre, devront être présentés par les cheminots leurs projets (majeurs) avec un chef de projet pour chaque. C’est une demande formelle des élus présents à la rencontre de ce jour. Puis une discussion très animée sur ce démantèlement du fait duquel il ne faudrait pas que le service entretien en subisse lourdement les conséquences.  Pour les reconversions il y aura des nouveaux sites à trouver, mais cela ne doit pas manquer car la zone S.N.C.F dite de triage est très étendue que ce soit au nord ou au sud du pont de Lormont.  Est-ce une conclusion pour cette énième réunion, en effet…  La S.N.C.F est contre un moratoire demandé par les syndicats (une centaine de familles étant très soucieuses…). Mais il y a un aspect très constructif de cette rencontre en mairie. Puis comment transformer un état difficile en situation pérenne.. !
Point presse après presque 3 heures de travail, en présence de messieurs Jacky Emon, Conseiller départemental, chargé des relations SNCF, Jean-Claude Classique président de la C.D.A Saintaise et bien sûr de Mme la sous-préfète.  Réunion organisée depuis l’annonce et la venue à Saintes de Guillaume Pépy directeur de la S.N.C.F pour la suppression de 135 postes à Saintes / Technicien et de la reconversion du site, avec l’engagement à ouvrir pour créer 150 emplois nouveaux mais dans le privé.  Au cours de cette rencontre deux pistes on été révélées par les syndicats qui avaient exposé leurs propositions supplémentaires, accompagnés d’un consultant. Pistes : découvrir des marchés pour la rénovation d’anciens autorails. Enfin imbriquer des emplois cheminots sur un futur site de démantèlement et de désamiantage, de ce que l’on appelle chez les cheminots le matériel-roulant.   A la prochaine réunion programmée le 15 décembre, devront être présentés par les cheminots leurs projets (majeurs) avec un chef de projet pour chaque. C’est une demande formelle des élus présents à la rencontre de ce jour. Puis une discussion très animée sur ce démantèlement du fait duquel il ne faudrait pas que le service entretien en subisse lourdement les conséquences.  Pour les reconversions il y aura des nouveaux sites à trouver, mais cela ne doit pas manquer car la zone S.N.C.F dite de triage est très étendue que ce soit au nord ou au sud du pont de Lormont.  Est-ce une conclusion pour cette énième réunion, en effet…  La S.N.C.F est contre un moratoire demandé par les syndicats (une centaine de familles étant très soucieuses…). Mais il y a un aspect très constructif de cette rencontre en mairie. Puis comment transformer un état difficile en situation pérenne.. !

Point presse après presque 3 heures de travail, en présence de messieurs Jacky Emon, Conseiller départemental, chargé des relations SNCF, Jean-Claude Classique président de la C.D.A Saintaise et bien sûr de Mme la sous-préfète. Réunion organisée depuis l’annonce et la venue à Saintes de Guillaume Pépy directeur de la S.N.C.F pour la suppression de 135 postes à Saintes / Technicien et de la reconversion du site, avec l’engagement à ouvrir pour créer 150 emplois nouveaux mais dans le privé. Au cours de cette rencontre deux pistes on été révélées par les syndicats qui avaient exposé leurs propositions supplémentaires, accompagnés d’un consultant. Pistes : découvrir des marchés pour la rénovation d’anciens autorails. Enfin imbriquer des emplois cheminots sur un futur site de démantèlement et de désamiantage, de ce que l’on appelle chez les cheminots le matériel-roulant. A la prochaine réunion programmée le 15 décembre, devront être présentés par les cheminots leurs projets (majeurs) avec un chef de projet pour chaque. C’est une demande formelle des élus présents à la rencontre de ce jour. Puis une discussion très animée sur ce démantèlement du fait duquel il ne faudrait pas que le service entretien en subisse lourdement les conséquences. Pour les reconversions il y aura des nouveaux sites à trouver, mais cela ne doit pas manquer car la zone S.N.C.F dite de triage est très étendue que ce soit au nord ou au sud du pont de Lormont. Est-ce une conclusion pour cette énième réunion, en effet… La S.N.C.F est contre un moratoire demandé par les syndicats (une centaine de familles étant très soucieuses…). Mais il y a un aspect très constructif de cette rencontre en mairie. Puis comment transformer un état difficile en situation pérenne.. !

Mais rien de plus facile que de savoir la mission d'un député sur ce genre de situation, que le lui demander..... Entretien..... mais le lendemain.

Mais rien de plus facile que de savoir la mission d'un député sur ce genre de situation, que le lui demander..... Entretien..... mais le lendemain.

15 - Aumônerie Saintes. Député sauveur du rail à Saintes. Cygnes en show. Mode annoncée.

 

Rencontre avec Jean-Philippe Ardouin, député (Majorité présidentielle)

Monsieur le Député quel est votre ressenti sur cette réunion de travail… ?

« J’ai bien aimé ce que l’on avait mis en place.  Cette rencontre quadripartite… Direction régionale SNCF, l’état, les élus, les syndicats représentés par presque 10 personnes. En fait cela a été très constructif, personne n’était pour le départ du TechniCentre ».

Au cours de cette réunion un consultant était présent pour l’exposé du plan de secours des syndicats, dit « plan B ».

Que peut faire un député de la république dans ce cas difficile pour nos cheminots saintais… ? 

« En fait il peut intervenir sur ces dossiers. L’étoile ferroviaire, le T.G.V, puis bien sûr sur les difficultés lourdes du TechniCentre. Le député est en lien direct avec le ministre des transports, c’est le seul à pouvoir agir. Il peut appuyer les dossiers, via les services vers les ministères concernés par les demandes ".

Mais vous Monsieur Ardouin concrètement…. !

« Des courriers au président de la S.N.C.F pour le maintien du Technicentre, en sauver les emplois, bien sûr avec de bonnes solutions. Puis un courrier avec Madame la Ministre que je compte rencontrer ».

Quelles conclusions tirait vous de ces rencontres… ?

« En ce qui me concerne je suis parti avant la fin, en même temps que Monsieur Bru, directeur régional de la S.N.C.F. Je sais qu’un nouveau comité va se réunir sous la même forme (ndlr 15 décembre). Il faut impérativement que les quatre parties s’entendent pour trouver une bonne solution pour la survie de ce centre et au-delà de nos activités saintaises ».

Comme le précise notre député, une « Etoile ferroviaire » en bonne santé et de bonnes voies et en bon état, cela permet de bons développements et bien sûr très profitables à notre économie. Ainsi pour Bordeaux, depuis la ligne L.G.V la fréquentation réseau S.N.C.F a augmenté de 80 %, quand aux commerces…. Plus 60%.   

 

Permanence du député : 1, rue St Macoult (Ouest du cours Reverseaux) du lundi au vendredi avec la présence de l’attaché parlementaire.

 

Cygnes en show

Théâtre fluvial

On peut rester dans la représentation... Défilé de mode annoncé à Saintes...
On peut rester dans la représentation... Défilé de mode annoncé à Saintes...
On peut rester dans la représentation... Défilé de mode annoncé à Saintes...
On peut rester dans la représentation... Défilé de mode annoncé à Saintes...
On peut rester dans la représentation... Défilé de mode annoncé à Saintes...
On peut rester dans la représentation... Défilé de mode annoncé à Saintes...

On peut rester dans la représentation... Défilé de mode annoncé à Saintes...

15 - Aumônerie Saintes. Député sauveur du rail à Saintes. Cygnes en show. Mode annoncée.

Jeunes et aumônerie 

Saintes

Autour d'un parcours en ville, certes teinté de leur foi, mais avec un regard périphérique cela met un point d'orgue sur notre patrimoine... 

Moteur... Action... 

Après ce clin d'œil aux Beatles.... Patrimoine.
Après ce clin d'œil aux Beatles.... Patrimoine.
Après ce clin d'œil aux Beatles.... Patrimoine.

Après ce clin d'œil aux Beatles.... Patrimoine.

15 - Aumônerie Saintes. Député sauveur du rail à Saintes. Cygnes en show. Mode annoncée.
15 - Aumônerie Saintes. Député sauveur du rail à Saintes. Cygnes en show. Mode annoncée.15 - Aumônerie Saintes. Député sauveur du rail à Saintes. Cygnes en show. Mode annoncée.
15 - Aumônerie Saintes. Député sauveur du rail à Saintes. Cygnes en show. Mode annoncée.15 - Aumônerie Saintes. Député sauveur du rail à Saintes. Cygnes en show. Mode annoncée.
15 - Aumônerie Saintes. Député sauveur du rail à Saintes. Cygnes en show. Mode annoncée.15 - Aumônerie Saintes. Député sauveur du rail à Saintes. Cygnes en show. Mode annoncée.

Voir les commentaires

12 - Bernard de Lisle curé de Saintes. Agenda. Restaurant 29 à Saintes. Alain Baudry artiste chez Yvan.

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Restaurant le " 29 "

Saintes

Les tables de Michael Durkin

Il est anglais, depuis 2010 en France, Michael Durkin avait commencé par la plonge en Angleterre, alors qu'il avait 15 ans. Puis il était arrivé en France toujours dans les restaurants, Jonzac, île de Ré et dernièrement le château de Mirambeau. Ainsi il avait évolué de l'évier des cuisines de restaurant à la spécialité de cuisinier dans des restaurants étoilés.  Il a ouvert son restaurant à Saintes le 28 novembre 2016, assisté dans son établissement de deux salariés.

Il est anglais, depuis 2010 en France, Michael Durkin avait commencé par la plonge en Angleterre, alors qu'il avait 15 ans. Puis il était arrivé en France toujours dans les restaurants, Jonzac, île de Ré et dernièrement le château de Mirambeau. Ainsi il avait évolué de l'évier des cuisines de restaurant à la spécialité de cuisinier dans des restaurants étoilés. Il a ouvert son restaurant à Saintes le 28 novembre 2016, assisté dans son établissement de deux salariés.

Pourquoi ce métier dans lequel il s'épanoui et est très à l'aise...? " Au départ en Angleterre je faisais la plonge, ainsi je ne traînais pas dans les rues et l'argent gagné permettait mon indépendance. J'ai souvent changé d'employeurs apprenant ainsi au mieux cette spécialité. Evoluant d eplus en plus, mon niveau s'élevant, j'ai voulu me lancer dans ce que j'aimais, la préparation de plats, organiser les salles, dresser les couverts et bien sûr le service des clients. Je voulais construire, créer des plats cuisinés. Découvrir de bons ressorts telles les critiques qui me permettaient d'arriver à une perfection toujours évolutive ". Avez-vous des ambitions;..? " Oui j'aimerai avoir mon domaine, avec le restaurant, les chambres d'hôtel, me permettant aussi un hébergement pour ma famille et moi, ainsi rester au plus près de cette dernière (ndlr... Déjà deux enfants et aimerait en avoir un troisième) ". Avant de se quitter Michael, vous vous définissez comment;..? " Je suis volontaire et je veux toujours réaliser plus ".  Le " 29 " est place situé  Blair à Saintes, aux abords de la Charente.
Pourquoi ce métier dans lequel il s'épanoui et est très à l'aise...? " Au départ en Angleterre je faisais la plonge, ainsi je ne traînais pas dans les rues et l'argent gagné permettait mon indépendance. J'ai souvent changé d'employeurs apprenant ainsi au mieux cette spécialité. Evoluant d eplus en plus, mon niveau s'élevant, j'ai voulu me lancer dans ce que j'aimais, la préparation de plats, organiser les salles, dresser les couverts et bien sûr le service des clients. Je voulais construire, créer des plats cuisinés. Découvrir de bons ressorts telles les critiques qui me permettaient d'arriver à une perfection toujours évolutive ". Avez-vous des ambitions;..? " Oui j'aimerai avoir mon domaine, avec le restaurant, les chambres d'hôtel, me permettant aussi un hébergement pour ma famille et moi, ainsi rester au plus près de cette dernière (ndlr... Déjà deux enfants et aimerait en avoir un troisième) ". Avant de se quitter Michael, vous vous définissez comment;..? " Je suis volontaire et je veux toujours réaliser plus ".  Le " 29 " est place situé  Blair à Saintes, aux abords de la Charente.

Pourquoi ce métier dans lequel il s'épanoui et est très à l'aise...? " Au départ en Angleterre je faisais la plonge, ainsi je ne traînais pas dans les rues et l'argent gagné permettait mon indépendance. J'ai souvent changé d'employeurs apprenant ainsi au mieux cette spécialité. Evoluant d eplus en plus, mon niveau s'élevant, j'ai voulu me lancer dans ce que j'aimais, la préparation de plats, organiser les salles, dresser les couverts et bien sûr le service des clients. Je voulais construire, créer des plats cuisinés. Découvrir de bons ressorts telles les critiques qui me permettaient d'arriver à une perfection toujours évolutive ". Avez-vous des ambitions;..? " Oui j'aimerai avoir mon domaine, avec le restaurant, les chambres d'hôtel, me permettant aussi un hébergement pour ma famille et moi, ainsi rester au plus près de cette dernière (ndlr... Déjà deux enfants et aimerait en avoir un troisième) ". Avant de se quitter Michael, vous vous définissez comment;..? " Je suis volontaire et je veux toujours réaliser plus ". Le " 29 " est place situé Blair à Saintes, aux abords de la Charente.

" Un prêtre en notre ville "

.. PèreBernard.com .....

De Châtelaillon à Saintes, le retour du père Bernard de Lisle.

Agitation et mouvement chez les serviteurs de l’église « catholique », un nouvel homme, remplaçant le père Daniel Cassegrain, parti à Fouras, est aux commandes de l’organisation spirituelle et religieuses sur Saintes. Certes la « moisson et abondante et les ouvriers sont peu nombreux, mais aussi la tâche est immense », alors il faudra bien aller de l’avant, redresser la barre et aller de l’avant sans avoir peur. Bernard de Lisle a passé sa prime enfance à Chollet puis il est parti en région parisienne où son père travaillait comme cadre commercial chez Peugeot.

Cet homme, prêtre, de 61 ans, est issu d’une famille très catholique, après des études secondaires il avait suivi le cursus d’études pour obtenir avec succès sa maîtrise de droit et son examen professionnel, ouvrant sur son nouveau métier avocat.  Ainsi il a plaidé pendant cinq ans à Poitiers. Mais en 1990 il était ordonné prêtre, retour en arrière et la question presque obligatoire… Père votre vocation pouvez-vous nous en parler…. ?

« J’ai été élevé dans un milieu très catholique et déjà quand j’étais jeune j’avais un peu cette pensée en tête. Mais aussi j’avais été un peu déstabilisé par ce qui se passait dans l’église après 1968. Autant les changements (après Vatican II) que le départ de prêtres qui défroquaient. Mais pendant l’exercice de ma profession d’avocat, surtout après les premières années, j’aurai eu la possibilité de monter plus haut, mais j’avais bien réfléchi sur l’orientation de ma vie, progressivement mes pensées de mon adolescence me revenaient en tête ; puis j’intervenais aussi dans les mouvements de jeunesse ».

Les voies modernes du Seigneur.....

Les voies modernes du Seigneur.....

 

Pouvez-vous nous donner votre vision, peut-être même un pourquoi sur la désertification de nos églises… ?

« Tout d’abord je n’aime pas ce terme désertification. Ce n’est pas spécialement partout, on constate dans certaines villes universitaires que les églises sont pleines. Les paroisses ne jouent plus leur rôle de rassemblement humain, un exemple antre autre, l’église de Talence accueille de nombreux fidèles, un monde fou. Certes en campagne on trouve moins de pratiquants, mais malgré-tout on reprend une prise de conscience, il y a une quête spirituelle, mais elle est plus diffuse qu’autrefois. Bien sûr la pratique religieuse s’est affaiblie »

Vous avez parlé lors de la remise des clefs, certes symbolique, par Mgr l’évêque de tous les clochers dont vous aurez la charge, que des messes seront célébrées à St Eutrope, c’est une grande nouvelle que de voir cette basilique, phare de la Saintonge catholique, à nouveau vraiment active, on craignait vraiment sa fermeture. Où en est-on… ?

« C’est normal de faire vivre cette église selon sa grandeur (puis pour les paroissiens.. ndlr) ainsi il y aura plusieurs messes chaque mois, bien plus avec une autre messe en semaine. Je veux rendre à St Eutrope son caractère de sanctuaire de pèlerinages. Bien sûr des messes pour des groupes qui justifieront leur demande »

En ce qui vous concerne quelles sont vos fonctions exactes…,

« Je ne suis pas le doyen, c’était le père Cassegrain qui est parti. Il devrait y avoir une nomination sous peu. Je suis curé des paroisses de la ville et de l’agglomération. Les pères Benoit Zhang et Jean-Baptiste Tison (Prêtres). Puis nous y avons aussi deux prêtres retraités, les pères Jean-Pierre Baron et Yves Guyochet. Enfin je suis vicaire épiscopale, ainsi appelé à me déplacer sur tout le département.  Actuellement nous avons en charge deux séminaristes ».

Vous venez de Châtalaillon, mais Saintes vous y avez officié autrefois, donc quels souvenirs de cette époque… ?

« J’ai été sur Saintes, curé de St Eutrope, Ste Eustelle, avec en charge 6 clochers (du rural), ouest de Saintes. J’y ai gardé de nombreux amis. J’ai aimé ce quartier, ces habitants (Il veut aussi parler des ruraux.. ndlr). Sur cette époque je me trouvais-là pour la grande tempête de 1999. La ville de Saintes a été durement touchée, quand à nos églises elles ont souffert de cette violence climatique, St Eutrope, St Eustelle et bien-sûr nos locaux St Martin.  Avec des paroissiens nous avons réparé Ste Eustelle, pour St Eutrope c’est un bien d’état, alors c’est différent. J’ai même la photo sur le toit de cette chapelle des Boiffiers. Même une autre sur le clocher de St Eutrope, avec Mme Schmitt, maire de Saintes à cette époque ».

De votre passage à Saintes, quel lien fort avec notre évangélisateur Eutrope… ?

« Nous célébrions modestement la St Eutrope avec une procession sur le parvis et la sortie des reliques., il ya avait jusqu’à 250 personnes (Malheureusement cet évangélisateur a trop été remis en cause… ndlr). Nous allons continuer cette belle procession au travers la ville comme en début 2017 cela avait été remis en vigueur à la demande de notre évêque Georges Colomb. St Eutrope est encore sollicité depuis l’étranger même je reçois des demandes de prières, certaines m’ont été adressées depuis l’Inde »

Comme je vous vois un ardent défenseur de cette basilique et surtout de notre saint patron, d’autres confidences…. !

« Tout-à-fait et comme je sais que vous recherchez les graffiti, cela vous concerne aussi. J’ai une ancêtre qui avait gravé son nom dans ce clocher. A la révolution elle avait failli être guillotinée, puis aussi un lien fort avec notre ville, en effet je suis un descendant de Jules Dufaure ».

 

Avant de vous rendre à vos brebis (en église on dit .. ouailles… ndlr) cette nouvelle mission vous la voyez comment… ? « Je sens bien ma mission et mon tempérament profond m’incite à vivre chaque instant intensément et l’avenir est à Dieu (Normal c’est son patron et tout homme d’église, comme le clame le pape François, doit être un fidèle serviteur) ».  Merci père.  Après ce témoignage recueilli dans un bar de Saintes " Le Palissy II " vous êtes invités à noter sur vos agendas.....  un rendez-vous chez le galeriste de " Instant Art " et un autre au Temple pour le peuple d'Haïti.....

Avant de vous rendre à vos brebis (en église on dit .. ouailles… ndlr) cette nouvelle mission vous la voyez comment… ? « Je sens bien ma mission et mon tempérament profond m’incite à vivre chaque instant intensément et l’avenir est à Dieu (Normal c’est son patron et tout homme d’église, comme le clame le pape François, doit être un fidèle serviteur) ». Merci père. Après ce témoignage recueilli dans un bar de Saintes " Le Palissy II " vous êtes invités à noter sur vos agendas..... un rendez-vous chez le galeriste de " Instant Art " et un autre au Temple pour le peuple d'Haïti.....

12 - Bernard de Lisle curé de Saintes. Agenda. Restaurant 29 à Saintes. Alain Baudry artiste chez Yvan.12 - Bernard de Lisle curé de Saintes. Agenda. Restaurant 29 à Saintes. Alain Baudry artiste chez Yvan.

Alain Baudry

Artiste et plasticien

Chez Yvan Rotrou

Galerie: Instant' Art

L'atelier d'Alain est délocalisé chez Yvan pour 15 jours, nouveau concept du galeriste. Bien sûr Culture-Histoire était au vernissage, lui aussi il a sa... " Minut' Art ".....  mais en photos.
L'atelier d'Alain est délocalisé chez Yvan pour 15 jours, nouveau concept du galeriste. Bien sûr Culture-Histoire était au vernissage, lui aussi il a sa... " Minut' Art ".....  mais en photos.
L'atelier d'Alain est délocalisé chez Yvan pour 15 jours, nouveau concept du galeriste. Bien sûr Culture-Histoire était au vernissage, lui aussi il a sa... " Minut' Art ".....  mais en photos.
L'atelier d'Alain est délocalisé chez Yvan pour 15 jours, nouveau concept du galeriste. Bien sûr Culture-Histoire était au vernissage, lui aussi il a sa... " Minut' Art ".....  mais en photos.
L'atelier d'Alain est délocalisé chez Yvan pour 15 jours, nouveau concept du galeriste. Bien sûr Culture-Histoire était au vernissage, lui aussi il a sa... " Minut' Art ".....  mais en photos.
L'atelier d'Alain est délocalisé chez Yvan pour 15 jours, nouveau concept du galeriste. Bien sûr Culture-Histoire était au vernissage, lui aussi il a sa... " Minut' Art ".....  mais en photos.

L'atelier d'Alain est délocalisé chez Yvan pour 15 jours, nouveau concept du galeriste. Bien sûr Culture-Histoire était au vernissage, lui aussi il a sa... " Minut' Art "..... mais en photos.

Pour la petite histoire, concernant le lézard pris sur les remparts de Saintes, au départ il s'agissait d'une chasse photographique à la vipère, repérée sur ce mur la veille.....
Pour la petite histoire, concernant le lézard pris sur les remparts de Saintes, au départ il s'agissait d'une chasse photographique à la vipère, repérée sur ce mur la veille.....

Pour la petite histoire, concernant le lézard pris sur les remparts de Saintes, au départ il s'agissait d'une chasse photographique à la vipère, repérée sur ce mur la veille.....

Voir les commentaires

10 - Ordonnances Macron - Loi Travail - Menaces avérées Technicentre SNCF. Grèves. Le show des cygnes santons. L'arc Germinacus Images d'art

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Les cygnes de Saintes

Célébrités plus que locales..

En show tous les jours. 

L'auteur de Culture-Histoire les attire souvent sur la cale..... ils traversent toujours pour le voir... mais pour le dialogue faudra repasser. c'est l'homme qui recule. Et tout cela pour pavaner, montrer sa superbe.... Hitchcock avait son film " Les oiseaux " et à Saintes on aura... " Les cygnes ".
L'auteur de Culture-Histoire les attire souvent sur la cale..... ils traversent toujours pour le voir... mais pour le dialogue faudra repasser. c'est l'homme qui recule. Et tout cela pour pavaner, montrer sa superbe.... Hitchcock avait son film " Les oiseaux " et à Saintes on aura... " Les cygnes ".
L'auteur de Culture-Histoire les attire souvent sur la cale..... ils traversent toujours pour le voir... mais pour le dialogue faudra repasser. c'est l'homme qui recule. Et tout cela pour pavaner, montrer sa superbe.... Hitchcock avait son film " Les oiseaux " et à Saintes on aura... " Les cygnes ".
L'auteur de Culture-Histoire les attire souvent sur la cale..... ils traversent toujours pour le voir... mais pour le dialogue faudra repasser. c'est l'homme qui recule. Et tout cela pour pavaner, montrer sa superbe.... Hitchcock avait son film " Les oiseaux " et à Saintes on aura... " Les cygnes ".
L'auteur de Culture-Histoire les attire souvent sur la cale..... ils traversent toujours pour le voir... mais pour le dialogue faudra repasser. c'est l'homme qui recule. Et tout cela pour pavaner, montrer sa superbe.... Hitchcock avait son film " Les oiseaux " et à Saintes on aura... " Les cygnes ".
L'auteur de Culture-Histoire les attire souvent sur la cale..... ils traversent toujours pour le voir... mais pour le dialogue faudra repasser. c'est l'homme qui recule. Et tout cela pour pavaner, montrer sa superbe.... Hitchcock avait son film " Les oiseaux " et à Saintes on aura... " Les cygnes ".

L'auteur de Culture-Histoire les attire souvent sur la cale..... ils traversent toujours pour le voir... mais pour le dialogue faudra repasser. c'est l'homme qui recule. Et tout cela pour pavaner, montrer sa superbe.... Hitchcock avait son film " Les oiseaux " et à Saintes on aura... " Les cygnes ".

Quittons les rives de la Charente, enfin pas bien plus haut.... et découvrons notre arc dans sa splendeur....

Quittons les rives de la Charente, enfin pas bien plus haut.... et découvrons notre arc dans sa splendeur....

On peut remarquer les pierres d'origines et celles qui ont été remplacées au fil des ans.... surtout au cours de son déplacement au milieu du 19ième siècle.
On peut remarquer les pierres d'origines et celles qui ont été remplacées au fil des ans.... surtout au cours de son déplacement au milieu du 19ième siècle.

On peut remarquer les pierres d'origines et celles qui ont été remplacées au fil des ans.... surtout au cours de son déplacement au milieu du 19ième siècle.

Avant de refermer cette page pour ce mercredi soir..... détour par Poitiers, rencontre de monsieur Doisneau et vue d'un accueillant salon d'habitants de Corme Royal...

Avant de refermer cette page pour ce mercredi soir..... détour par Poitiers, rencontre de monsieur Doisneau et vue d'un accueillant salon d'habitants de Corme Royal...

10 - Ordonnances Macron - Loi Travail - Menaces avérées Technicentre SNCF. Grèves. Le show des cygnes santons. L'arc Germinacus Images d'art
10 - Ordonnances Macron - Loi Travail - Menaces avérées Technicentre SNCF. Grèves. Le show des cygnes santons. L'arc Germinacus Images d'art
10 - Ordonnances Macron - Loi Travail - Menaces avérées Technicentre SNCF. Grèves. Le show des cygnes santons. L'arc Germinacus Images d'art

Des Français manifestent..

Pour leur outil de travail, contre la Loi Travail, contre les Ordonnances Macron, voir aussi autres raisons....

" Saintes "

Brume de fumigènes. Des travailleurs dans la rue, un peu tous les horiozns confondus, mais on commence avec les " cheminots " du Technicentre Industriel Saintes. En effet aux alentours de 70 personnes étaient présentes devant la sous-préfecture de Saintes. Des délégués ont été reçus par la représentante de l'exécutif, mais en passant par la porte arrière......
Brume de fumigènes. Des travailleurs dans la rue, un peu tous les horiozns confondus, mais on commence avec les " cheminots " du Technicentre Industriel Saintes. En effet aux alentours de 70 personnes étaient présentes devant la sous-préfecture de Saintes. Des délégués ont été reçus par la représentante de l'exécutif, mais en passant par la porte arrière......
Brume de fumigènes. Des travailleurs dans la rue, un peu tous les horiozns confondus, mais on commence avec les " cheminots " du Technicentre Industriel Saintes. En effet aux alentours de 70 personnes étaient présentes devant la sous-préfecture de Saintes. Des délégués ont été reçus par la représentante de l'exécutif, mais en passant par la porte arrière......

Brume de fumigènes. Des travailleurs dans la rue, un peu tous les horiozns confondus, mais on commence avec les " cheminots " du Technicentre Industriel Saintes. En effet aux alentours de 70 personnes étaient présentes devant la sous-préfecture de Saintes. Des délégués ont été reçus par la représentante de l'exécutif, mais en passant par la porte arrière......

La porte d'accès habituel, pour des raisons évidentes ne s'est pas ouverte, pas plus pour les clients habituels. Seul le service des cartes grises a reçu les garagistes agréés et encore par la porte arrière. Propos entendus par le syndicaliste au haut-parleur.... " Nous ne voulons pas perdre nos 135 emplois. Quant à notre député, Jean-Philippe Ardouin, il a accepté de nous rencontrer vendredi prochain, souhaitons qu'il ne se dérobe pas, bien sûr issu du mouvement " En marche " il est d'accord avec son gouvernement. Pourtant on l'attend sur le terrain pour voir nos problèmes. mais c'était pareil sous l'ancien gouvernement de Hollande. Notre nouveau député est lui aussi issu du monde du Cognac, comme Catherine Quéré.....  (ndlr.. il veut donc dire de notre terroir qu'il faut défendre) ". Enfin second attroupement sur la fameuse Place Foch avec beaucoup plus de monde et pour tous les combats confondus.
La porte d'accès habituel, pour des raisons évidentes ne s'est pas ouverte, pas plus pour les clients habituels. Seul le service des cartes grises a reçu les garagistes agréés et encore par la porte arrière. Propos entendus par le syndicaliste au haut-parleur.... " Nous ne voulons pas perdre nos 135 emplois. Quant à notre député, Jean-Philippe Ardouin, il a accepté de nous rencontrer vendredi prochain, souhaitons qu'il ne se dérobe pas, bien sûr issu du mouvement " En marche " il est d'accord avec son gouvernement. Pourtant on l'attend sur le terrain pour voir nos problèmes. mais c'était pareil sous l'ancien gouvernement de Hollande. Notre nouveau député est lui aussi issu du monde du Cognac, comme Catherine Quéré.....  (ndlr.. il veut donc dire de notre terroir qu'il faut défendre) ". Enfin second attroupement sur la fameuse Place Foch avec beaucoup plus de monde et pour tous les combats confondus.
La porte d'accès habituel, pour des raisons évidentes ne s'est pas ouverte, pas plus pour les clients habituels. Seul le service des cartes grises a reçu les garagistes agréés et encore par la porte arrière. Propos entendus par le syndicaliste au haut-parleur.... " Nous ne voulons pas perdre nos 135 emplois. Quant à notre député, Jean-Philippe Ardouin, il a accepté de nous rencontrer vendredi prochain, souhaitons qu'il ne se dérobe pas, bien sûr issu du mouvement " En marche " il est d'accord avec son gouvernement. Pourtant on l'attend sur le terrain pour voir nos problèmes. mais c'était pareil sous l'ancien gouvernement de Hollande. Notre nouveau député est lui aussi issu du monde du Cognac, comme Catherine Quéré.....  (ndlr.. il veut donc dire de notre terroir qu'il faut défendre) ". Enfin second attroupement sur la fameuse Place Foch avec beaucoup plus de monde et pour tous les combats confondus.

La porte d'accès habituel, pour des raisons évidentes ne s'est pas ouverte, pas plus pour les clients habituels. Seul le service des cartes grises a reçu les garagistes agréés et encore par la porte arrière. Propos entendus par le syndicaliste au haut-parleur.... " Nous ne voulons pas perdre nos 135 emplois. Quant à notre député, Jean-Philippe Ardouin, il a accepté de nous rencontrer vendredi prochain, souhaitons qu'il ne se dérobe pas, bien sûr issu du mouvement " En marche " il est d'accord avec son gouvernement. Pourtant on l'attend sur le terrain pour voir nos problèmes. mais c'était pareil sous l'ancien gouvernement de Hollande. Notre nouveau député est lui aussi issu du monde du Cognac, comme Catherine Quéré..... (ndlr.. il veut donc dire de notre terroir qu'il faut défendre) ". Enfin second attroupement sur la fameuse Place Foch avec beaucoup plus de monde et pour tous les combats confondus.

Revendications globales des syndicats.....
Revendications globales des syndicats.....
Revendications globales des syndicats.....
Revendications globales des syndicats.....
Revendications globales des syndicats.....

Revendications globales des syndicats.....

Bien qu'ayant quitté avant la fin des " Réclamations " il a été possible de constater que celles-ci ont été manifestées et présentées en tout respect de la Loi Sociétale... soit sans nuire à la liberté de circuler d'autrui. Mais souhaitons que le tout arrive bien aux "oreilles " du gouvernement et qu'il en regarde au plus près le contenu. En en attendant un " retour " voici une petite vue de ces indicateurs des heures qui passent....
Bien qu'ayant quitté avant la fin des " Réclamations " il a été possible de constater que celles-ci ont été manifestées et présentées en tout respect de la Loi Sociétale... soit sans nuire à la liberté de circuler d'autrui. Mais souhaitons que le tout arrive bien aux "oreilles " du gouvernement et qu'il en regarde au plus près le contenu. En en attendant un " retour " voici une petite vue de ces indicateurs des heures qui passent....

Bien qu'ayant quitté avant la fin des " Réclamations " il a été possible de constater que celles-ci ont été manifestées et présentées en tout respect de la Loi Sociétale... soit sans nuire à la liberté de circuler d'autrui. Mais souhaitons que le tout arrive bien aux "oreilles " du gouvernement et qu'il en regarde au plus près le contenu. En en attendant un " retour " voici une petite vue de ces indicateurs des heures qui passent....

10 - Ordonnances Macron - Loi Travail - Menaces avérées Technicentre SNCF. Grèves. Le show des cygnes santons. L'arc Germinacus Images d'art

Voir les commentaires

7 - Octobre rose Saintes où le monde féminin s'agite. Images du jour en flânant. Noir ou blanc. Agenda.

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

" Noir & Blanc " 

Vous aimez.... !!!

Après ces quelues photos extraites des créations d el'auteur de Culture-Histoire, avec un mélange de photos à la Doisneau, voici des annonces pour votre agenda.... Il vaut mieux y penser à l'avance...
Après ces quelues photos extraites des créations d el'auteur de Culture-Histoire, avec un mélange de photos à la Doisneau, voici des annonces pour votre agenda.... Il vaut mieux y penser à l'avance...
Après ces quelues photos extraites des créations d el'auteur de Culture-Histoire, avec un mélange de photos à la Doisneau, voici des annonces pour votre agenda.... Il vaut mieux y penser à l'avance...
Après ces quelues photos extraites des créations d el'auteur de Culture-Histoire, avec un mélange de photos à la Doisneau, voici des annonces pour votre agenda.... Il vaut mieux y penser à l'avance...
Après ces quelues photos extraites des créations d el'auteur de Culture-Histoire, avec un mélange de photos à la Doisneau, voici des annonces pour votre agenda.... Il vaut mieux y penser à l'avance...
Après ces quelues photos extraites des créations d el'auteur de Culture-Histoire, avec un mélange de photos à la Doisneau, voici des annonces pour votre agenda.... Il vaut mieux y penser à l'avance...
Après ces quelues photos extraites des créations d el'auteur de Culture-Histoire, avec un mélange de photos à la Doisneau, voici des annonces pour votre agenda.... Il vaut mieux y penser à l'avance...
Après ces quelues photos extraites des créations d el'auteur de Culture-Histoire, avec un mélange de photos à la Doisneau, voici des annonces pour votre agenda.... Il vaut mieux y penser à l'avance...
Après ces quelues photos extraites des créations d el'auteur de Culture-Histoire, avec un mélange de photos à la Doisneau, voici des annonces pour votre agenda.... Il vaut mieux y penser à l'avance...
Après ces quelues photos extraites des créations d el'auteur de Culture-Histoire, avec un mélange de photos à la Doisneau, voici des annonces pour votre agenda.... Il vaut mieux y penser à l'avance...
Après ces quelues photos extraites des créations d el'auteur de Culture-Histoire, avec un mélange de photos à la Doisneau, voici des annonces pour votre agenda.... Il vaut mieux y penser à l'avance...
Après ces quelues photos extraites des créations d el'auteur de Culture-Histoire, avec un mélange de photos à la Doisneau, voici des annonces pour votre agenda.... Il vaut mieux y penser à l'avance...
Après ces quelues photos extraites des créations d el'auteur de Culture-Histoire, avec un mélange de photos à la Doisneau, voici des annonces pour votre agenda.... Il vaut mieux y penser à l'avance...
Après ces quelues photos extraites des créations d el'auteur de Culture-Histoire, avec un mélange de photos à la Doisneau, voici des annonces pour votre agenda.... Il vaut mieux y penser à l'avance...
Après ces quelues photos extraites des créations d el'auteur de Culture-Histoire, avec un mélange de photos à la Doisneau, voici des annonces pour votre agenda.... Il vaut mieux y penser à l'avance...
Après ces quelues photos extraites des créations d el'auteur de Culture-Histoire, avec un mélange de photos à la Doisneau, voici des annonces pour votre agenda.... Il vaut mieux y penser à l'avance...
Après ces quelues photos extraites des créations d el'auteur de Culture-Histoire, avec un mélange de photos à la Doisneau, voici des annonces pour votre agenda.... Il vaut mieux y penser à l'avance...
Après ces quelues photos extraites des créations d el'auteur de Culture-Histoire, avec un mélange de photos à la Doisneau, voici des annonces pour votre agenda.... Il vaut mieux y penser à l'avance...
Après ces quelues photos extraites des créations d el'auteur de Culture-Histoire, avec un mélange de photos à la Doisneau, voici des annonces pour votre agenda.... Il vaut mieux y penser à l'avance...

Après ces quelues photos extraites des créations d el'auteur de Culture-Histoire, avec un mélange de photos à la Doisneau, voici des annonces pour votre agenda.... Il vaut mieux y penser à l'avance...

7 - Octobre rose Saintes où le monde féminin s'agite.  Images du jour en flânant. Noir ou blanc. Agenda.
7 - Octobre rose Saintes où le monde féminin s'agite.  Images du jour en flânant. Noir ou blanc. Agenda.7 - Octobre rose Saintes où le monde féminin s'agite.  Images du jour en flânant. Noir ou blanc. Agenda.

Cancer au Féminin

" Octobre Rose "

Elles se sont agitées pour combattre un fléau qui les touche particulièrement.....

Ainsi sur la ville de Saintes, ce samedi après-midi ces coureuses / marcheuses, en jeu de piste, mais c'était pour soutenir la cause du combat contre le cancer des seins touchant nos compagnes humaines. Bel engagement... on ne voyait que du rose dans de nombreuses artères.  Puis au gré des rues faute de rose.... des clichés au hasard du regard du photographe de Culture-Histoire.....
Ainsi sur la ville de Saintes, ce samedi après-midi ces coureuses / marcheuses, en jeu de piste, mais c'était pour soutenir la cause du combat contre le cancer des seins touchant nos compagnes humaines. Bel engagement... on ne voyait que du rose dans de nombreuses artères.  Puis au gré des rues faute de rose.... des clichés au hasard du regard du photographe de Culture-Histoire.....
Ainsi sur la ville de Saintes, ce samedi après-midi ces coureuses / marcheuses, en jeu de piste, mais c'était pour soutenir la cause du combat contre le cancer des seins touchant nos compagnes humaines. Bel engagement... on ne voyait que du rose dans de nombreuses artères.  Puis au gré des rues faute de rose.... des clichés au hasard du regard du photographe de Culture-Histoire.....

Ainsi sur la ville de Saintes, ce samedi après-midi ces coureuses / marcheuses, en jeu de piste, mais c'était pour soutenir la cause du combat contre le cancer des seins touchant nos compagnes humaines. Bel engagement... on ne voyait que du rose dans de nombreuses artères. Puis au gré des rues faute de rose.... des clichés au hasard du regard du photographe de Culture-Histoire.....

7 - Octobre rose Saintes où le monde féminin s'agite.  Images du jour en flânant. Noir ou blanc. Agenda.
7 - Octobre rose Saintes où le monde féminin s'agite.  Images du jour en flânant. Noir ou blanc. Agenda.
7 - Octobre rose Saintes où le monde féminin s'agite.  Images du jour en flânant. Noir ou blanc. Agenda.

Voir les commentaires

4 - Serial Photographer avec P.A.A. Réunion Comité de quartiers Saintes. La peinture de Dominique Marteau. Manœuvres des hommes du feu Saintes

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Hommes du feu

Les manœuvres aux abords immédiats de la cathédrale

Il semblerait qu'un feu soit parti entre les toilettes de la place St Pierre et les contreforts de la cathédrale... mais heureusement plusieurs véhicules des pompiers sont arrivé rapidement sur place, avec une vingtaine d'hommes.. ouf, même si c'est un exercice plus de peur que de mal. Pour rester dans ce secteur et faire un retour sur la sécurité en secteur piéton.... à 10 h un beau jeune homme, belle allure, descend la rue piétonne en voiture et stationne à quelques mètres d'une librairie où il se rend pour effectuer un achat.... ce devait être un jeune un peu fatigué....! On se quitte sur des images N & B, avec un regret... l'auteur de Culture-Histoire a été moins rapide que la vipère qui se faufilait sur un mur surplombant la Charente. Il faudra y revenir....
Il semblerait qu'un feu soit parti entre les toilettes de la place St Pierre et les contreforts de la cathédrale... mais heureusement plusieurs véhicules des pompiers sont arrivé rapidement sur place, avec une vingtaine d'hommes.. ouf, même si c'est un exercice plus de peur que de mal. Pour rester dans ce secteur et faire un retour sur la sécurité en secteur piéton.... à 10 h un beau jeune homme, belle allure, descend la rue piétonne en voiture et stationne à quelques mètres d'une librairie où il se rend pour effectuer un achat.... ce devait être un jeune un peu fatigué....! On se quitte sur des images N & B, avec un regret... l'auteur de Culture-Histoire a été moins rapide que la vipère qui se faufilait sur un mur surplombant la Charente. Il faudra y revenir....
Il semblerait qu'un feu soit parti entre les toilettes de la place St Pierre et les contreforts de la cathédrale... mais heureusement plusieurs véhicules des pompiers sont arrivé rapidement sur place, avec une vingtaine d'hommes.. ouf, même si c'est un exercice plus de peur que de mal. Pour rester dans ce secteur et faire un retour sur la sécurité en secteur piéton.... à 10 h un beau jeune homme, belle allure, descend la rue piétonne en voiture et stationne à quelques mètres d'une librairie où il se rend pour effectuer un achat.... ce devait être un jeune un peu fatigué....! On se quitte sur des images N & B, avec un regret... l'auteur de Culture-Histoire a été moins rapide que la vipère qui se faufilait sur un mur surplombant la Charente. Il faudra y revenir....

Il semblerait qu'un feu soit parti entre les toilettes de la place St Pierre et les contreforts de la cathédrale... mais heureusement plusieurs véhicules des pompiers sont arrivé rapidement sur place, avec une vingtaine d'hommes.. ouf, même si c'est un exercice plus de peur que de mal. Pour rester dans ce secteur et faire un retour sur la sécurité en secteur piéton.... à 10 h un beau jeune homme, belle allure, descend la rue piétonne en voiture et stationne à quelques mètres d'une librairie où il se rend pour effectuer un achat.... ce devait être un jeune un peu fatigué....! On se quitte sur des images N & B, avec un regret... l'auteur de Culture-Histoire a été moins rapide que la vipère qui se faufilait sur un mur surplombant la Charente. Il faudra y revenir....

4 - Serial Photographer avec P.A.A. Réunion Comité de quartiers Saintes. La peinture de Dominique Marteau. Manœuvres des hommes du feu Saintes
4 - Serial Photographer avec P.A.A. Réunion Comité de quartiers Saintes. La peinture de Dominique Marteau. Manœuvres des hommes du feu Saintes

Comité de vie publique

Réunion de quartier

 

Réunion Publique des Comités de Quartiers

« St Vivien-La fenêtre-Préan »

 

Une assemblée de 75 participantes environ, devant un bureau / micro où prendront place à tour de paroles et de thèmes… Marie-Line Cheminade (1er adjoint au maire), une technicienne de la mairie, Mariette Héraud, en charge de certains dossiers domaine public, Isabelle Rotondoro (Directrice des affaires culturelles – Santes), Pascal Rolland, chargé de proximité & relations avec la population, et enfin Monsieur le maire de Saintes.

Ne seront rapportés dans ces lignes que des extraits des points forts annoncés, ne seront pas mentionnés les sujets abordés par la suite, ceux-ci sont propres aux problèmes du quartier en général.

La réforme du stationnement en centre-ville, dit « Hyper centre ».

Dans un avenir assez proche les horodateurs seront remplacés par la nouvelle génération où il sera nécessaire de rentrer son numéro de véhicule sur ce nouveau moyen de contrôle. Par contre le stationnement du samedi matin va devenir payant, mais comme l’a confirmé le maire lui-même, en fait comme il y aura une heure gratuite, il n’y aura donc que deux heures à payer au maximum, revenant ainsi sur son choix dès son élection comme maire. La gratuité créant des voitures ventouses nuisibles à la rotation des véhicules et donc aux activités en ville, voir commerciales ou autres. Nouveau les temps de stationnement dépassés ou totalement impayés ne seront plus verbalisés par la contravention classique, mais sanctionnés par une redevance. Ce qui est différent dans la destination de ces sommes ainsi perçues. Son montant en sera de 30 € euros, comme dans bien d’autres villes, le contrevenant se verra défalquer de ce montant les sommes dont il se serait déjà acquitté, cette procédure a été rendue possible par le fait de la « Loi Matane / 2007) .  Comme l’a expliqué la technicienne Mariette Héraud, en charge des travaux sur la voie publique « Une place de stationnement en hyper centre permet en journée la rotation de 8 véhicules…. ». Alors autant de clients potentiels.

Echos…. Dans la salle… « Depuis 7 à 8 ans ces stationnements payants sont à l’origine d’une trentaine de disparition de petits commerce en centre ville… au profit des grandes surfaces »

Réponse… du maire…. « Nos tarifs sont compétitifs, il y a des temps de tempérance gratuits, puis la nuisance de voitures ventouses, du fait de la gratuité du samedi (entre autres) qui stationnaient au même endroit du vendredi soir au lundi matin… »

L’implantation de bornes de contrôle d’accès au secteur piéton :

La ville, les différentes municipalités y pensaient depuis des années, ainsi ces bornes vont vraiment créer une sécurité des piétons en leur secteur. Avant une certaine heure et après une certaine heure l’entrée y sera réglementé de manière drastique. Autorisation classique de pénétration pour 30 minutes, si besoin de plus de temps autorisation spéciale accordée sur demande. Pour y pénétrer il y aura la signalétique, qui serviront aussi de sorties. Par contre on ne pourra y avoir accès par les sorties moins nombreuses.

Les nouveaux sens de circulation en « cœur » de ville :

Les deux rives sont concernées, ainsi dans le secteur rue Gauthier et rue Pont Amilion. Puis dans le quartier St Pierre, surtout nécessaire ici pour les meilleurs accès aux divers parkings.

Vallon des arènes :

Il s’agit de temps forts de valorisations de cet axe entre l’abbaye et l’amphithéâtre. Il est question de faire l’inventaire des besoins de restaurations, accessibilité, sécurité et surtout d’une mise aux normes en rapport aux monuments historiques, à savoir que St Eutrope est classée monument historique auprès de l’UNESCO et que de ce fait il y a 73 points qui sont sous surveillance pour garder ce haut Label. Bien entendu il sera impératif, pour un accueil plus important aux arènes, de prévoir une accessibilité aux cars, actuellement c’est très compliqué. Ce site romain accueille environ 52000 visiteurs par an, avec l’amélioration, embellissement, mise en situation avec un « gradinage », ce chiffre augmentera considérablement et ce devrait être bon pour notre économie.  Il est aussi question d’un espace « Musée » et un autre « Restauration améliorée », ce dernier site dans le vallon. Entre les deux nous avons le site St Louis, avec une option hôtel sur le site, puis un ascenseur aux Jacobins. En tous les cas sur ces deux sites nous attendrons les diagnostics avec les services archéologiques et ceux de l’état avec les acteurs locaux en la matière.

Comme l’a confirmé le maire prenant souvent la parole… « Quand on parle de notre économie il est certain que nous devons tout faire pour retenir nos visiteurs et l’inciter à consommer plus sur notre bassin d’activités, tant culturel que festif. Actuellement notre amphithéâtre ne peut accueillir que 1500 personnes, avec bien sur les risques de chutes ou de se tordre les chevilles. Pour nos aménagements, qui peut se souvenir des grands spectacles du début du 20ième siècle… ! Pour cela nous avons les photos montrant la grande foule et des gradins de bois »

Les friches… « La Trocante » - « L’Olympia cinéma » :

Le site de « La Trocante », rive droite sera réhabilité comme « Centre de Conservation et d’Etudes », ainsi les collections de nos musées, non exposées et dans les réserves pourraient y être entreposées, et soumises à diverses études.

Projet pour cet ancien cinéma de l’avenue Gambetta, friche très désagréable en plein centre ville, même si aux confins de cette avenue est. En projet il a été pensé l’installation d’un cabinet médical et des appartements. Les deux accueillant de la population et les retenant.

La suite de cette réunion a été consacrée à divers sujets concernant les quartiers invités.

Quittons la périphérie de la ville où se tenait cette rencontre où les élus sont à l'écoute de leurs administrés, mais leur présentent aussi les projets de la municipalité, pour rencontrer un artiste peintre, peut-être à minima... qui sait... ! Enfin Dominique Marteau, Saintais, vous y invite... C'est dans l'espace " APIVIA - Mutuelle - Cours national - Saintes.
Quittons la périphérie de la ville où se tenait cette rencontre où les élus sont à l'écoute de leurs administrés, mais leur présentent aussi les projets de la municipalité, pour rencontrer un artiste peintre, peut-être à minima... qui sait... ! Enfin Dominique Marteau, Saintais, vous y invite... C'est dans l'espace " APIVIA - Mutuelle - Cours national - Saintes.
Quittons la périphérie de la ville où se tenait cette rencontre où les élus sont à l'écoute de leurs administrés, mais leur présentent aussi les projets de la municipalité, pour rencontrer un artiste peintre, peut-être à minima... qui sait... ! Enfin Dominique Marteau, Saintais, vous y invite... C'est dans l'espace " APIVIA - Mutuelle - Cours national - Saintes.
Quittons la périphérie de la ville où se tenait cette rencontre où les élus sont à l'écoute de leurs administrés, mais leur présentent aussi les projets de la municipalité, pour rencontrer un artiste peintre, peut-être à minima... qui sait... ! Enfin Dominique Marteau, Saintais, vous y invite... C'est dans l'espace " APIVIA - Mutuelle - Cours national - Saintes.
Quittons la périphérie de la ville où se tenait cette rencontre où les élus sont à l'écoute de leurs administrés, mais leur présentent aussi les projets de la municipalité, pour rencontrer un artiste peintre, peut-être à minima... qui sait... ! Enfin Dominique Marteau, Saintais, vous y invite... C'est dans l'espace " APIVIA - Mutuelle - Cours national - Saintes.

Quittons la périphérie de la ville où se tenait cette rencontre où les élus sont à l'écoute de leurs administrés, mais leur présentent aussi les projets de la municipalité, pour rencontrer un artiste peintre, peut-être à minima... qui sait... ! Enfin Dominique Marteau, Saintais, vous y invite... C'est dans l'espace " APIVIA - Mutuelle - Cours national - Saintes.

C'est tout le mois d'octobre, ce leiu est bien connu de Culture-Histoire car régulièrement il y rencontre des artistes peintres.
C'est tout le mois d'octobre, ce leiu est bien connu de Culture-Histoire car régulièrement il y rencontre des artistes peintres.
C'est tout le mois d'octobre, ce leiu est bien connu de Culture-Histoire car régulièrement il y rencontre des artistes peintres.
C'est tout le mois d'octobre, ce leiu est bien connu de Culture-Histoire car régulièrement il y rencontre des artistes peintres.
C'est tout le mois d'octobre, ce leiu est bien connu de Culture-Histoire car régulièrement il y rencontre des artistes peintres.
C'est tout le mois d'octobre, ce leiu est bien connu de Culture-Histoire car régulièrement il y rencontre des artistes peintres.

C'est tout le mois d'octobre, ce leiu est bien connu de Culture-Histoire car régulièrement il y rencontre des artistes peintres.

" Serial Photographer "

Aux Gonds - 17

avec.....

" Photographic Academy of Atlantic "

Photos en série avec « Serial Photographer » Les Gonds 17 Wolfgang Autexier un de « Fer de lance » de « Photographic Academy Of Atlantic » a accepté, avant le déclic, de lever le voile sur une expo que l’on pourrait penser phare… Ainsi ces trois jours d’octobre vont vous présenter des séries de photos qui vont vous raconter des histoires, chaque photographe intervenant sur cette exposition va vous dévoiler son diaporama scénarisé. Mais bien sûr il y aura aussi un scénario collectif. Des photographes venus des 16, 17 et 86, enfin de notre « Nouvelle Aquitaine », nous dévoileront leurs clichés noir et blanc, aussi couleur, et en bon format visuel, ce sera environ 150 clichés en pas moins de 30 x 45. Petites questions  intimes à W.A sans vouloir en faire une bio, ce qui a déjà été fait à plusieurs reprises sur ce Média.  Quel plaisir avez-vous à batifoler dans ce domaine de l’image, tout shooting confondu…. ? «  C’est le fais d’exprimer un sujet, je le ferais aussi bien en écriture mais je ne sais pas faire. Que ce soit en animalier ou autre visuel, je suis dans la démarche artistique pour exprimer une sensibilité sur le sujet (ndlr… le faire parler… !). Pour mon parcours en peu de mots, il y a plus de 20 ans que j’ai commencé dans la photographie, je le dois beaucoup à mon grand-père Fernand Gaillot. Quant à P.A.A ses origines remontent à 2006, nous avons fait une belle expo en 2016 pour son dixième anniversaire ». L’association est ouverte aux photographes pour une cotisation annuelle de 60 €, dégressive en fonction de l’adhérent aux manifestations, que ce soit en sorties photos ou/et en expositions et séances de travail photo.  Pour ces trois jours d’expo… - Vous pourrez rencontrer les photographes en roulement sur le site de l’expo. Puis samedi et dimanche en après-midi les visiteurs auront accès au studio-plateau avec la présence d’un photographe animateur (participation gratuite). Un book avec tarifs, pour l’achat éventuel de photos exposées, sera disponible. - Un peu d’actualité et fonctionnement de « P.A.A » : De nombreuses sorties en 2017, une centaine et de nombreux cours, extraits… Les Landes à Cap Breton (forêt, plages, côtes, libellules…), entre autres. Puis les traditionnelles sorties zoologiques, pour les formations en photographie animalière, ainsi que dans les réserves naturelles, où l’association contribue au recensement de la faune animale, enfin certaines catégories.  Mais toutes les « missions » de l’association, en extérieur, sont tributaires des conditions climatiques.  Bienvenue Aux Gonds en sa salle des fêtes. C’est au sud de Saintes et en longeant notre Charente.
Photos en série avec « Serial Photographer » Les Gonds 17 Wolfgang Autexier un de « Fer de lance » de « Photographic Academy Of Atlantic » a accepté, avant le déclic, de lever le voile sur une expo que l’on pourrait penser phare… Ainsi ces trois jours d’octobre vont vous présenter des séries de photos qui vont vous raconter des histoires, chaque photographe intervenant sur cette exposition va vous dévoiler son diaporama scénarisé. Mais bien sûr il y aura aussi un scénario collectif. Des photographes venus des 16, 17 et 86, enfin de notre « Nouvelle Aquitaine », nous dévoileront leurs clichés noir et blanc, aussi couleur, et en bon format visuel, ce sera environ 150 clichés en pas moins de 30 x 45. Petites questions  intimes à W.A sans vouloir en faire une bio, ce qui a déjà été fait à plusieurs reprises sur ce Média.  Quel plaisir avez-vous à batifoler dans ce domaine de l’image, tout shooting confondu…. ? «  C’est le fais d’exprimer un sujet, je le ferais aussi bien en écriture mais je ne sais pas faire. Que ce soit en animalier ou autre visuel, je suis dans la démarche artistique pour exprimer une sensibilité sur le sujet (ndlr… le faire parler… !). Pour mon parcours en peu de mots, il y a plus de 20 ans que j’ai commencé dans la photographie, je le dois beaucoup à mon grand-père Fernand Gaillot. Quant à P.A.A ses origines remontent à 2006, nous avons fait une belle expo en 2016 pour son dixième anniversaire ». L’association est ouverte aux photographes pour une cotisation annuelle de 60 €, dégressive en fonction de l’adhérent aux manifestations, que ce soit en sorties photos ou/et en expositions et séances de travail photo.  Pour ces trois jours d’expo… - Vous pourrez rencontrer les photographes en roulement sur le site de l’expo. Puis samedi et dimanche en après-midi les visiteurs auront accès au studio-plateau avec la présence d’un photographe animateur (participation gratuite). Un book avec tarifs, pour l’achat éventuel de photos exposées, sera disponible. - Un peu d’actualité et fonctionnement de « P.A.A » : De nombreuses sorties en 2017, une centaine et de nombreux cours, extraits… Les Landes à Cap Breton (forêt, plages, côtes, libellules…), entre autres. Puis les traditionnelles sorties zoologiques, pour les formations en photographie animalière, ainsi que dans les réserves naturelles, où l’association contribue au recensement de la faune animale, enfin certaines catégories.  Mais toutes les « missions » de l’association, en extérieur, sont tributaires des conditions climatiques.  Bienvenue Aux Gonds en sa salle des fêtes. C’est au sud de Saintes et en longeant notre Charente.

Photos en série avec « Serial Photographer » Les Gonds 17 Wolfgang Autexier un de « Fer de lance » de « Photographic Academy Of Atlantic » a accepté, avant le déclic, de lever le voile sur une expo que l’on pourrait penser phare… Ainsi ces trois jours d’octobre vont vous présenter des séries de photos qui vont vous raconter des histoires, chaque photographe intervenant sur cette exposition va vous dévoiler son diaporama scénarisé. Mais bien sûr il y aura aussi un scénario collectif. Des photographes venus des 16, 17 et 86, enfin de notre « Nouvelle Aquitaine », nous dévoileront leurs clichés noir et blanc, aussi couleur, et en bon format visuel, ce sera environ 150 clichés en pas moins de 30 x 45. Petites questions intimes à W.A sans vouloir en faire une bio, ce qui a déjà été fait à plusieurs reprises sur ce Média. Quel plaisir avez-vous à batifoler dans ce domaine de l’image, tout shooting confondu…. ? « C’est le fais d’exprimer un sujet, je le ferais aussi bien en écriture mais je ne sais pas faire. Que ce soit en animalier ou autre visuel, je suis dans la démarche artistique pour exprimer une sensibilité sur le sujet (ndlr… le faire parler… !). Pour mon parcours en peu de mots, il y a plus de 20 ans que j’ai commencé dans la photographie, je le dois beaucoup à mon grand-père Fernand Gaillot. Quant à P.A.A ses origines remontent à 2006, nous avons fait une belle expo en 2016 pour son dixième anniversaire ». L’association est ouverte aux photographes pour une cotisation annuelle de 60 €, dégressive en fonction de l’adhérent aux manifestations, que ce soit en sorties photos ou/et en expositions et séances de travail photo. Pour ces trois jours d’expo… - Vous pourrez rencontrer les photographes en roulement sur le site de l’expo. Puis samedi et dimanche en après-midi les visiteurs auront accès au studio-plateau avec la présence d’un photographe animateur (participation gratuite). Un book avec tarifs, pour l’achat éventuel de photos exposées, sera disponible. - Un peu d’actualité et fonctionnement de « P.A.A » : De nombreuses sorties en 2017, une centaine et de nombreux cours, extraits… Les Landes à Cap Breton (forêt, plages, côtes, libellules…), entre autres. Puis les traditionnelles sorties zoologiques, pour les formations en photographie animalière, ainsi que dans les réserves naturelles, où l’association contribue au recensement de la faune animale, enfin certaines catégories. Mais toutes les « missions » de l’association, en extérieur, sont tributaires des conditions climatiques. Bienvenue Aux Gonds en sa salle des fêtes. C’est au sud de Saintes et en longeant notre Charente.

Nous remercions Wolfgang pour son interview réalisé entre l'arc de Germanicus et le bar " L'Escarmouche " de Franck.
Nous remercions Wolfgang pour son interview réalisé entre l'arc de Germanicus et le bar " L'Escarmouche " de Franck.
Nous remercions Wolfgang pour son interview réalisé entre l'arc de Germanicus et le bar " L'Escarmouche " de Franck.
Nous remercions Wolfgang pour son interview réalisé entre l'arc de Germanicus et le bar " L'Escarmouche " de Franck.

Nous remercions Wolfgang pour son interview réalisé entre l'arc de Germanicus et le bar " L'Escarmouche " de Franck.

Bientôt dans ces pages.. compte-rendu succinct réunion de quartier Saintes - - - -> Pidou

Bientôt dans ces pages.. compte-rendu succinct réunion de quartier Saintes - - - -> Pidou

Voir les commentaires

2 - Eglise Santone en 2 actes: Nouveau curé et 200 ans avec les religieuses. Talents de femmes. Anne Bert ne souffre plus. Allemands de Xanten à Saintes.

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Monsieur le Maire accueille 30 habitants de la ville jumelée à Saintes...

" Xanten "

ville allemande amie depuis plusieurs décennies.

Monsieur Jean-Philippe Machon, maire de Saintes, accompagné de quelques élus saintais ont accueilli une trentaine de citoyens allemands de Xanten. Prises de paroles, échanges de cadeaux, vin d'honneur étaient au programme. Ce qu'il faut savoir c'est que ce groupe de touristes privilégiés a visité Saintes et quelques communes voisines dans les jours précédents. Bon séjour chers voisins et amis. Dans quelques jours une délégation d'élus saintais se rendront dans cette ville d'Allemagne, il est dit que ces deux villes on beaucoup de points communs, entre autres un amphithéâtre romain.
Monsieur Jean-Philippe Machon, maire de Saintes, accompagné de quelques élus saintais ont accueilli une trentaine de citoyens allemands de Xanten. Prises de paroles, échanges de cadeaux, vin d'honneur étaient au programme. Ce qu'il faut savoir c'est que ce groupe de touristes privilégiés a visité Saintes et quelques communes voisines dans les jours précédents. Bon séjour chers voisins et amis. Dans quelques jours une délégation d'élus saintais se rendront dans cette ville d'Allemagne, il est dit que ces deux villes on beaucoup de points communs, entre autres un amphithéâtre romain.
Monsieur Jean-Philippe Machon, maire de Saintes, accompagné de quelques élus saintais ont accueilli une trentaine de citoyens allemands de Xanten. Prises de paroles, échanges de cadeaux, vin d'honneur étaient au programme. Ce qu'il faut savoir c'est que ce groupe de touristes privilégiés a visité Saintes et quelques communes voisines dans les jours précédents. Bon séjour chers voisins et amis. Dans quelques jours une délégation d'élus saintais se rendront dans cette ville d'Allemagne, il est dit que ces deux villes on beaucoup de points communs, entre autres un amphithéâtre romain.

Monsieur Jean-Philippe Machon, maire de Saintes, accompagné de quelques élus saintais ont accueilli une trentaine de citoyens allemands de Xanten. Prises de paroles, échanges de cadeaux, vin d'honneur étaient au programme. Ce qu'il faut savoir c'est que ce groupe de touristes privilégiés a visité Saintes et quelques communes voisines dans les jours précédents. Bon séjour chers voisins et amis. Dans quelques jours une délégation d'élus saintais se rendront dans cette ville d'Allemagne, il est dit que ces deux villes on beaucoup de points communs, entre autres un amphithéâtre romain.

Eglise Santone

Le nouveau curé

Bernard de Lisle

....reçoit les clefs de son doyenné

Samedi soir: Messe abbaye aux Dames

Dimanche matin: Messe à St Pierre pour le bicentenaire de la création de la congrégation des " Sœurs de la Providence "

il n'est pas le seul, en effet bien que siègeant sur les paroisses St Pierre, St Vivien et bien d'autres scteurs de Saintes,rive  gauche, il sera assisté par le père Benoît Zhang (curé de St Pallais) et par le père Yves Guiochet.

il n'est pas le seul, en effet bien que siègeant sur les paroisses St Pierre, St Vivien et bien d'autres scteurs de Saintes,rive gauche, il sera assisté par le père Benoît Zhang (curé de St Pallais) et par le père Yves Guiochet.

Ainsi cette cérémonie, en outre belle messe, aura été présidée et célébrée par monseigneur Georges Colomb, évêque de La Rochelle et Saintes. On retiendra deux points forts... des mots du nouveau curé.... " Il y a plusieurs raisons qui me rendent heureux d'être au milieu de vous.... Il y a 200 ans le père De Rupt (aux origines du couvent de la Providence) avait été curé à ma place (après avoir échappé aux persécutions de la révolution), et bien sûr de retrouver cette ville dans laquelle j'avais été curé de St Eutrope avant de partir pour Châtelaillon. Puis de me retrouver au milieu de vous " Le second temps fort c'est d'entendre ce curé réciter seul et à voix haute, sans micro, la prière fondamentale des Chrétiens, le " Je crois en Dieu ou Credo ". Et pour les amoureux de notre histoire depuis la révolution française, voici un texte qui nous rappelle le passé de ce couvent construit sur l'ancien capitole....
Ainsi cette cérémonie, en outre belle messe, aura été présidée et célébrée par monseigneur Georges Colomb, évêque de La Rochelle et Saintes. On retiendra deux points forts... des mots du nouveau curé.... " Il y a plusieurs raisons qui me rendent heureux d'être au milieu de vous.... Il y a 200 ans le père De Rupt (aux origines du couvent de la Providence) avait été curé à ma place (après avoir échappé aux persécutions de la révolution), et bien sûr de retrouver cette ville dans laquelle j'avais été curé de St Eutrope avant de partir pour Châtelaillon. Puis de me retrouver au milieu de vous " Le second temps fort c'est d'entendre ce curé réciter seul et à voix haute, sans micro, la prière fondamentale des Chrétiens, le " Je crois en Dieu ou Credo ". Et pour les amoureux de notre histoire depuis la révolution française, voici un texte qui nous rappelle le passé de ce couvent construit sur l'ancien capitole....
Ainsi cette cérémonie, en outre belle messe, aura été présidée et célébrée par monseigneur Georges Colomb, évêque de La Rochelle et Saintes. On retiendra deux points forts... des mots du nouveau curé.... " Il y a plusieurs raisons qui me rendent heureux d'être au milieu de vous.... Il y a 200 ans le père De Rupt (aux origines du couvent de la Providence) avait été curé à ma place (après avoir échappé aux persécutions de la révolution), et bien sûr de retrouver cette ville dans laquelle j'avais été curé de St Eutrope avant de partir pour Châtelaillon. Puis de me retrouver au milieu de vous " Le second temps fort c'est d'entendre ce curé réciter seul et à voix haute, sans micro, la prière fondamentale des Chrétiens, le " Je crois en Dieu ou Credo ". Et pour les amoureux de notre histoire depuis la révolution française, voici un texte qui nous rappelle le passé de ce couvent construit sur l'ancien capitole....
Ainsi cette cérémonie, en outre belle messe, aura été présidée et célébrée par monseigneur Georges Colomb, évêque de La Rochelle et Saintes. On retiendra deux points forts... des mots du nouveau curé.... " Il y a plusieurs raisons qui me rendent heureux d'être au milieu de vous.... Il y a 200 ans le père De Rupt (aux origines du couvent de la Providence) avait été curé à ma place (après avoir échappé aux persécutions de la révolution), et bien sûr de retrouver cette ville dans laquelle j'avais été curé de St Eutrope avant de partir pour Châtelaillon. Puis de me retrouver au milieu de vous " Le second temps fort c'est d'entendre ce curé réciter seul et à voix haute, sans micro, la prière fondamentale des Chrétiens, le " Je crois en Dieu ou Credo ". Et pour les amoureux de notre histoire depuis la révolution française, voici un texte qui nous rappelle le passé de ce couvent construit sur l'ancien capitole....
Ainsi cette cérémonie, en outre belle messe, aura été présidée et célébrée par monseigneur Georges Colomb, évêque de La Rochelle et Saintes. On retiendra deux points forts... des mots du nouveau curé.... " Il y a plusieurs raisons qui me rendent heureux d'être au milieu de vous.... Il y a 200 ans le père De Rupt (aux origines du couvent de la Providence) avait été curé à ma place (après avoir échappé aux persécutions de la révolution), et bien sûr de retrouver cette ville dans laquelle j'avais été curé de St Eutrope avant de partir pour Châtelaillon. Puis de me retrouver au milieu de vous " Le second temps fort c'est d'entendre ce curé réciter seul et à voix haute, sans micro, la prière fondamentale des Chrétiens, le " Je crois en Dieu ou Credo ". Et pour les amoureux de notre histoire depuis la révolution française, voici un texte qui nous rappelle le passé de ce couvent construit sur l'ancien capitole....
Ainsi cette cérémonie, en outre belle messe, aura été présidée et célébrée par monseigneur Georges Colomb, évêque de La Rochelle et Saintes. On retiendra deux points forts... des mots du nouveau curé.... " Il y a plusieurs raisons qui me rendent heureux d'être au milieu de vous.... Il y a 200 ans le père De Rupt (aux origines du couvent de la Providence) avait été curé à ma place (après avoir échappé aux persécutions de la révolution), et bien sûr de retrouver cette ville dans laquelle j'avais été curé de St Eutrope avant de partir pour Châtelaillon. Puis de me retrouver au milieu de vous " Le second temps fort c'est d'entendre ce curé réciter seul et à voix haute, sans micro, la prière fondamentale des Chrétiens, le " Je crois en Dieu ou Credo ". Et pour les amoureux de notre histoire depuis la révolution française, voici un texte qui nous rappelle le passé de ce couvent construit sur l'ancien capitole....

Ainsi cette cérémonie, en outre belle messe, aura été présidée et célébrée par monseigneur Georges Colomb, évêque de La Rochelle et Saintes. On retiendra deux points forts... des mots du nouveau curé.... " Il y a plusieurs raisons qui me rendent heureux d'être au milieu de vous.... Il y a 200 ans le père De Rupt (aux origines du couvent de la Providence) avait été curé à ma place (après avoir échappé aux persécutions de la révolution), et bien sûr de retrouver cette ville dans laquelle j'avais été curé de St Eutrope avant de partir pour Châtelaillon. Puis de me retrouver au milieu de vous " Le second temps fort c'est d'entendre ce curé réciter seul et à voix haute, sans micro, la prière fondamentale des Chrétiens, le " Je crois en Dieu ou Credo ". Et pour les amoureux de notre histoire depuis la révolution française, voici un texte qui nous rappelle le passé de ce couvent construit sur l'ancien capitole....

Quittons ces hauts lieux de l'histoire de l'église Santone pour nous retrouver en bordure de la Charente, mais un homme nommé Jésus n'avait-il pas dit... " Je vous ferais pêcheurs d'hommes...!"

Quittons ces hauts lieux de l'histoire de l'église Santone pour nous retrouver en bordure de la Charente, mais un homme nommé Jésus n'avait-il pas dit... " Je vous ferais pêcheurs d'hommes...!"

2 - Eglise Santone en 2 actes: Nouveau curé et 200 ans avec les religieuses. Talents de femmes. Anne Bert ne souffre plus. Allemands de Xanten à Saintes.
2 - Eglise Santone en 2 actes: Nouveau curé et 200 ans avec les religieuses. Talents de femmes. Anne Bert ne souffre plus. Allemands de Xanten à Saintes.

Salon avec Soroptimist

au féminin...

" Talents de femmes "

Plus de 2000 visiteurs se sont promenés à la découverte des passions réciproques et partagées dans l'espace Mendès-France. Environ 150 stands s'ouvraient vers leurs regards. Ce fut un succès et nous vous en montrons quelques clichés, de hasard ou coup de cœur....

Plus de 2000 visiteurs se sont promenés à la découverte des passions réciproques et partagées dans l'espace Mendès-France. Environ 150 stands s'ouvraient vers leurs regards. Ce fut un succès et nous vous en montrons quelques clichés, de hasard ou coup de cœur....

Un rituel avec le folklore de notre Saintonge, puis des rencontres. Ainsi Bernadette Schmitt, présidente de Soroptimist, nous a présenté la présidente de cette même association sur l'île de la Réunion. En effet en 2016 des membres de Soroptimist avaient rencontré à la Martinique  une réunionnaise de Soroptimist et il avait été décidé qu'elle viendrait en France pour une grande réunion dans les jours à venir. Puis nous avons appris un bon et grand projet pour Madagascar........ TRISTE NOUVELLE... Mais rien à voir avec le talent des femmes.... A la seconde j'apprends la fin (choisie volontairement) de Anne Bert, écrivaine spécialisée. Atteinte de la maladie de Charcot,  elle avait choisi une mort volontaire par euthanasie.. C'est fait en Belgique depuis hier, je devais l'interviewer.... Pensées et prières pour toi Anne. Nous sommes tristes de ce départ que tu avais jugé nécessaire pour le pas connaître une grande déchéance humain et la souffrance.
Un rituel avec le folklore de notre Saintonge, puis des rencontres. Ainsi Bernadette Schmitt, présidente de Soroptimist, nous a présenté la présidente de cette même association sur l'île de la Réunion. En effet en 2016 des membres de Soroptimist avaient rencontré à la Martinique  une réunionnaise de Soroptimist et il avait été décidé qu'elle viendrait en France pour une grande réunion dans les jours à venir. Puis nous avons appris un bon et grand projet pour Madagascar........ TRISTE NOUVELLE... Mais rien à voir avec le talent des femmes.... A la seconde j'apprends la fin (choisie volontairement) de Anne Bert, écrivaine spécialisée. Atteinte de la maladie de Charcot,  elle avait choisi une mort volontaire par euthanasie.. C'est fait en Belgique depuis hier, je devais l'interviewer.... Pensées et prières pour toi Anne. Nous sommes tristes de ce départ que tu avais jugé nécessaire pour le pas connaître une grande déchéance humain et la souffrance.
Un rituel avec le folklore de notre Saintonge, puis des rencontres. Ainsi Bernadette Schmitt, présidente de Soroptimist, nous a présenté la présidente de cette même association sur l'île de la Réunion. En effet en 2016 des membres de Soroptimist avaient rencontré à la Martinique  une réunionnaise de Soroptimist et il avait été décidé qu'elle viendrait en France pour une grande réunion dans les jours à venir. Puis nous avons appris un bon et grand projet pour Madagascar........ TRISTE NOUVELLE... Mais rien à voir avec le talent des femmes.... A la seconde j'apprends la fin (choisie volontairement) de Anne Bert, écrivaine spécialisée. Atteinte de la maladie de Charcot,  elle avait choisi une mort volontaire par euthanasie.. C'est fait en Belgique depuis hier, je devais l'interviewer.... Pensées et prières pour toi Anne. Nous sommes tristes de ce départ que tu avais jugé nécessaire pour le pas connaître une grande déchéance humain et la souffrance.
Un rituel avec le folklore de notre Saintonge, puis des rencontres. Ainsi Bernadette Schmitt, présidente de Soroptimist, nous a présenté la présidente de cette même association sur l'île de la Réunion. En effet en 2016 des membres de Soroptimist avaient rencontré à la Martinique  une réunionnaise de Soroptimist et il avait été décidé qu'elle viendrait en France pour une grande réunion dans les jours à venir. Puis nous avons appris un bon et grand projet pour Madagascar........ TRISTE NOUVELLE... Mais rien à voir avec le talent des femmes.... A la seconde j'apprends la fin (choisie volontairement) de Anne Bert, écrivaine spécialisée. Atteinte de la maladie de Charcot,  elle avait choisi une mort volontaire par euthanasie.. C'est fait en Belgique depuis hier, je devais l'interviewer.... Pensées et prières pour toi Anne. Nous sommes tristes de ce départ que tu avais jugé nécessaire pour le pas connaître une grande déchéance humain et la souffrance.
Un rituel avec le folklore de notre Saintonge, puis des rencontres. Ainsi Bernadette Schmitt, présidente de Soroptimist, nous a présenté la présidente de cette même association sur l'île de la Réunion. En effet en 2016 des membres de Soroptimist avaient rencontré à la Martinique  une réunionnaise de Soroptimist et il avait été décidé qu'elle viendrait en France pour une grande réunion dans les jours à venir. Puis nous avons appris un bon et grand projet pour Madagascar........ TRISTE NOUVELLE... Mais rien à voir avec le talent des femmes.... A la seconde j'apprends la fin (choisie volontairement) de Anne Bert, écrivaine spécialisée. Atteinte de la maladie de Charcot,  elle avait choisi une mort volontaire par euthanasie.. C'est fait en Belgique depuis hier, je devais l'interviewer.... Pensées et prières pour toi Anne. Nous sommes tristes de ce départ que tu avais jugé nécessaire pour le pas connaître une grande déchéance humain et la souffrance.
Un rituel avec le folklore de notre Saintonge, puis des rencontres. Ainsi Bernadette Schmitt, présidente de Soroptimist, nous a présenté la présidente de cette même association sur l'île de la Réunion. En effet en 2016 des membres de Soroptimist avaient rencontré à la Martinique  une réunionnaise de Soroptimist et il avait été décidé qu'elle viendrait en France pour une grande réunion dans les jours à venir. Puis nous avons appris un bon et grand projet pour Madagascar........ TRISTE NOUVELLE... Mais rien à voir avec le talent des femmes.... A la seconde j'apprends la fin (choisie volontairement) de Anne Bert, écrivaine spécialisée. Atteinte de la maladie de Charcot,  elle avait choisi une mort volontaire par euthanasie.. C'est fait en Belgique depuis hier, je devais l'interviewer.... Pensées et prières pour toi Anne. Nous sommes tristes de ce départ que tu avais jugé nécessaire pour le pas connaître une grande déchéance humain et la souffrance.

Un rituel avec le folklore de notre Saintonge, puis des rencontres. Ainsi Bernadette Schmitt, présidente de Soroptimist, nous a présenté la présidente de cette même association sur l'île de la Réunion. En effet en 2016 des membres de Soroptimist avaient rencontré à la Martinique une réunionnaise de Soroptimist et il avait été décidé qu'elle viendrait en France pour une grande réunion dans les jours à venir. Puis nous avons appris un bon et grand projet pour Madagascar........ TRISTE NOUVELLE... Mais rien à voir avec le talent des femmes.... A la seconde j'apprends la fin (choisie volontairement) de Anne Bert, écrivaine spécialisée. Atteinte de la maladie de Charcot, elle avait choisi une mort volontaire par euthanasie.. C'est fait en Belgique depuis hier, je devais l'interviewer.... Pensées et prières pour toi Anne. Nous sommes tristes de ce départ que tu avais jugé nécessaire pour le pas connaître une grande déchéance humain et la souffrance.

" Que c'est triste de voir partir un être humain " et dire que la violence est la passion de trop de monde.....

" Que c'est triste de voir partir un être humain " et dire que la violence est la passion de trop de monde.....

Voir les commentaires

29 - SDF peuple dans la rue. Talents de femmes au salon. Christophe Martin Art Singulier Instant' Art. Jennifer en Cosplay Hyper U

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Art singulier

Art brut

Art modeste

Avec " Christophe Martin "

Galerie d'Yvan Rotrou

Galerie Instant' Art. Yvan et Marion de Mosnac en accueil Jeunesse africaine mais né à Saintes en 1966, l'artiste de retour en France vers ses 15 ans, a certainement subi l'influence de l'Afrique de l'ouest ou il a suivi son père mécanicien dans les travaux publics.
Galerie Instant' Art. Yvan et Marion de Mosnac en accueil Jeunesse africaine mais né à Saintes en 1966, l'artiste de retour en France vers ses 15 ans, a certainement subi l'influence de l'Afrique de l'ouest ou il a suivi son père mécanicien dans les travaux publics.

Galerie Instant' Art. Yvan et Marion de Mosnac en accueil Jeunesse africaine mais né à Saintes en 1966, l'artiste de retour en France vers ses 15 ans, a certainement subi l'influence de l'Afrique de l'ouest ou il a suivi son père mécanicien dans les travaux publics.

Peintre, mais qui pourrait aussi être un plasticien, squatte pour 15 jours la salle " d'honneur " de'Yvan. Dans un mini interview.... " J'ai évolué dans un cheminement, démarré voici 30 ans, logique (ndlr.. la sienne) et où j'ai trouvé ma palette et mes couleurs. Je me définie dans l'art brut, modeste et singulier. pour l'art singulier, d'une certaine manière j'ai peut-être eu un maître, il s'agit de Di Rozza, de Sète. Ma formation de couvreur-zingueur m'a beaucoup aidé car j'utilise fréquemment du bitume dans mes créations. Pour mes tableaux présentés pendant 15 jours en cette galerie, cela va de 300 à 3000 euros ". Merci Christophe. Précision: Yvan Rotrou a lancé ce nouveau concept de dynamisation se sa galerie et de mise en des artistes. Tous les 15 jours un nouvel artiste accrochera ses œuvres su cœur de la rue Désiles à Saintes. Bienvenue. Et trois photos ajoutées ce 4 octobre.
Peintre, mais qui pourrait aussi être un plasticien, squatte pour 15 jours la salle " d'honneur " de'Yvan. Dans un mini interview.... " J'ai évolué dans un cheminement, démarré voici 30 ans, logique (ndlr.. la sienne) et où j'ai trouvé ma palette et mes couleurs. Je me définie dans l'art brut, modeste et singulier. pour l'art singulier, d'une certaine manière j'ai peut-être eu un maître, il s'agit de Di Rozza, de Sète. Ma formation de couvreur-zingueur m'a beaucoup aidé car j'utilise fréquemment du bitume dans mes créations. Pour mes tableaux présentés pendant 15 jours en cette galerie, cela va de 300 à 3000 euros ". Merci Christophe. Précision: Yvan Rotrou a lancé ce nouveau concept de dynamisation se sa galerie et de mise en des artistes. Tous les 15 jours un nouvel artiste accrochera ses œuvres su cœur de la rue Désiles à Saintes. Bienvenue. Et trois photos ajoutées ce 4 octobre.
Peintre, mais qui pourrait aussi être un plasticien, squatte pour 15 jours la salle " d'honneur " de'Yvan. Dans un mini interview.... " J'ai évolué dans un cheminement, démarré voici 30 ans, logique (ndlr.. la sienne) et où j'ai trouvé ma palette et mes couleurs. Je me définie dans l'art brut, modeste et singulier. pour l'art singulier, d'une certaine manière j'ai peut-être eu un maître, il s'agit de Di Rozza, de Sète. Ma formation de couvreur-zingueur m'a beaucoup aidé car j'utilise fréquemment du bitume dans mes créations. Pour mes tableaux présentés pendant 15 jours en cette galerie, cela va de 300 à 3000 euros ". Merci Christophe. Précision: Yvan Rotrou a lancé ce nouveau concept de dynamisation se sa galerie et de mise en des artistes. Tous les 15 jours un nouvel artiste accrochera ses œuvres su cœur de la rue Désiles à Saintes. Bienvenue. Et trois photos ajoutées ce 4 octobre.
Peintre, mais qui pourrait aussi être un plasticien, squatte pour 15 jours la salle " d'honneur " de'Yvan. Dans un mini interview.... " J'ai évolué dans un cheminement, démarré voici 30 ans, logique (ndlr.. la sienne) et où j'ai trouvé ma palette et mes couleurs. Je me définie dans l'art brut, modeste et singulier. pour l'art singulier, d'une certaine manière j'ai peut-être eu un maître, il s'agit de Di Rozza, de Sète. Ma formation de couvreur-zingueur m'a beaucoup aidé car j'utilise fréquemment du bitume dans mes créations. Pour mes tableaux présentés pendant 15 jours en cette galerie, cela va de 300 à 3000 euros ". Merci Christophe. Précision: Yvan Rotrou a lancé ce nouveau concept de dynamisation se sa galerie et de mise en des artistes. Tous les 15 jours un nouvel artiste accrochera ses œuvres su cœur de la rue Désiles à Saintes. Bienvenue. Et trois photos ajoutées ce 4 octobre.
Peintre, mais qui pourrait aussi être un plasticien, squatte pour 15 jours la salle " d'honneur " de'Yvan. Dans un mini interview.... " J'ai évolué dans un cheminement, démarré voici 30 ans, logique (ndlr.. la sienne) et où j'ai trouvé ma palette et mes couleurs. Je me définie dans l'art brut, modeste et singulier. pour l'art singulier, d'une certaine manière j'ai peut-être eu un maître, il s'agit de Di Rozza, de Sète. Ma formation de couvreur-zingueur m'a beaucoup aidé car j'utilise fréquemment du bitume dans mes créations. Pour mes tableaux présentés pendant 15 jours en cette galerie, cela va de 300 à 3000 euros ". Merci Christophe. Précision: Yvan Rotrou a lancé ce nouveau concept de dynamisation se sa galerie et de mise en des artistes. Tous les 15 jours un nouvel artiste accrochera ses œuvres su cœur de la rue Désiles à Saintes. Bienvenue. Et trois photos ajoutées ce 4 octobre.
Peintre, mais qui pourrait aussi être un plasticien, squatte pour 15 jours la salle " d'honneur " de'Yvan. Dans un mini interview.... " J'ai évolué dans un cheminement, démarré voici 30 ans, logique (ndlr.. la sienne) et où j'ai trouvé ma palette et mes couleurs. Je me définie dans l'art brut, modeste et singulier. pour l'art singulier, d'une certaine manière j'ai peut-être eu un maître, il s'agit de Di Rozza, de Sète. Ma formation de couvreur-zingueur m'a beaucoup aidé car j'utilise fréquemment du bitume dans mes créations. Pour mes tableaux présentés pendant 15 jours en cette galerie, cela va de 300 à 3000 euros ". Merci Christophe. Précision: Yvan Rotrou a lancé ce nouveau concept de dynamisation se sa galerie et de mise en des artistes. Tous les 15 jours un nouvel artiste accrochera ses œuvres su cœur de la rue Désiles à Saintes. Bienvenue. Et trois photos ajoutées ce 4 octobre.
Peintre, mais qui pourrait aussi être un plasticien, squatte pour 15 jours la salle " d'honneur " de'Yvan. Dans un mini interview.... " J'ai évolué dans un cheminement, démarré voici 30 ans, logique (ndlr.. la sienne) et où j'ai trouvé ma palette et mes couleurs. Je me définie dans l'art brut, modeste et singulier. pour l'art singulier, d'une certaine manière j'ai peut-être eu un maître, il s'agit de Di Rozza, de Sète. Ma formation de couvreur-zingueur m'a beaucoup aidé car j'utilise fréquemment du bitume dans mes créations. Pour mes tableaux présentés pendant 15 jours en cette galerie, cela va de 300 à 3000 euros ". Merci Christophe. Précision: Yvan Rotrou a lancé ce nouveau concept de dynamisation se sa galerie et de mise en des artistes. Tous les 15 jours un nouvel artiste accrochera ses œuvres su cœur de la rue Désiles à Saintes. Bienvenue. Et trois photos ajoutées ce 4 octobre.

Peintre, mais qui pourrait aussi être un plasticien, squatte pour 15 jours la salle " d'honneur " de'Yvan. Dans un mini interview.... " J'ai évolué dans un cheminement, démarré voici 30 ans, logique (ndlr.. la sienne) et où j'ai trouvé ma palette et mes couleurs. Je me définie dans l'art brut, modeste et singulier. pour l'art singulier, d'une certaine manière j'ai peut-être eu un maître, il s'agit de Di Rozza, de Sète. Ma formation de couvreur-zingueur m'a beaucoup aidé car j'utilise fréquemment du bitume dans mes créations. Pour mes tableaux présentés pendant 15 jours en cette galerie, cela va de 300 à 3000 euros ". Merci Christophe. Précision: Yvan Rotrou a lancé ce nouveau concept de dynamisation se sa galerie et de mise en des artistes. Tous les 15 jours un nouvel artiste accrochera ses œuvres su cœur de la rue Désiles à Saintes. Bienvenue. Et trois photos ajoutées ce 4 octobre.

Peuple dans la rue

S.D.F et nécessiteux

La ville de Saintes veut adapter à un mieux sociétal leur accueil de nuit et de jour.

" Un site unique "

Le peuple de la rue sur un nouveau site, décidé au Conseil municipal, délibération 02, en date du 18/09/2017.
Le peuple de la rue sur un nouveau site, décidé au Conseil municipal, délibération 02, en date du 18/09/2017.
Le peuple de la rue sur un nouveau site, décidé au Conseil municipal, délibération 02, en date du 18/09/2017.
Le peuple de la rue sur un nouveau site, décidé au Conseil municipal, délibération 02, en date du 18/09/2017.
Le peuple de la rue sur un nouveau site, décidé au Conseil municipal, délibération 02, en date du 18/09/2017.
Le peuple de la rue sur un nouveau site, décidé au Conseil municipal, délibération 02, en date du 18/09/2017.

Le peuple de la rue sur un nouveau site, décidé au Conseil municipal, délibération 02, en date du 18/09/2017.

Les opposants à ce projets déclarent que ces personnes seront soumises aux nuisances olfactives de la déchetterie et de la station d'épuration connaissant bien ce lieu l'auteur de C-H n''a jamais remarqué de telles nuisances, il y a aussi d'autres habitations. Certes cela peut aussi dépendre de la météo.....  Photos du site " CL 244 " vierge de toute construction.

Les opposants à ce projets déclarent que ces personnes seront soumises aux nuisances olfactives de la déchetterie et de la station d'épuration connaissant bien ce lieu l'auteur de C-H n''a jamais remarqué de telles nuisances, il y a aussi d'autres habitations. Certes cela peut aussi dépendre de la météo..... Photos du site " CL 244 " vierge de toute construction.

Pour découvrir ce site il faut aller tout à l'extrémité du grand parking de la gare SNCF. Comme on peut le constater des " humains " avaient aménagé des abris précaires.
Pour découvrir ce site il faut aller tout à l'extrémité du grand parking de la gare SNCF. Comme on peut le constater des " humains " avaient aménagé des abris précaires.
Pour découvrir ce site il faut aller tout à l'extrémité du grand parking de la gare SNCF. Comme on peut le constater des " humains " avaient aménagé des abris précaires.
Pour découvrir ce site il faut aller tout à l'extrémité du grand parking de la gare SNCF. Comme on peut le constater des " humains " avaient aménagé des abris précaires.
Pour découvrir ce site il faut aller tout à l'extrémité du grand parking de la gare SNCF. Comme on peut le constater des " humains " avaient aménagé des abris précaires.
Pour découvrir ce site il faut aller tout à l'extrémité du grand parking de la gare SNCF. Comme on peut le constater des " humains " avaient aménagé des abris précaires.

Pour découvrir ce site il faut aller tout à l'extrémité du grand parking de la gare SNCF. Comme on peut le constater des " humains " avaient aménagé des abris précaires.

" Talents de Femmes "

Sous vos yeux et pour vous

Hall Mendès France 

Saintes

C'est le 5ième Salon de la Création au féminin. Les 30 septembre et 1er octobre. Une centaine de stands déclinés sous tous les arts.... c'est à voir, perdez-vous au long des allées et laissez-vous guider par votre ressentie de ces arts....
C'est le 5ième Salon de la Création au féminin. Les 30 septembre et 1er octobre. Une centaine de stands déclinés sous tous les arts.... c'est à voir, perdez-vous au long des allées et laissez-vous guider par votre ressentie de ces arts....

C'est le 5ième Salon de la Création au féminin. Les 30 septembre et 1er octobre. Une centaine de stands déclinés sous tous les arts.... c'est à voir, perdez-vous au long des allées et laissez-vous guider par votre ressentie de ces arts....

Au hasard des stands, puis dans les allées on a pu croiser des personnalités, même via le miroir..... Pour un plaisir partagé, si C-H vous croise vous aurez droit à la photo... miroir....  tel le premier magistrat de notre ville.  qui s'est prêté au jeu bien malgré-lui.
Au hasard des stands, puis dans les allées on a pu croiser des personnalités, même via le miroir..... Pour un plaisir partagé, si C-H vous croise vous aurez droit à la photo... miroir....  tel le premier magistrat de notre ville.  qui s'est prêté au jeu bien malgré-lui.
Au hasard des stands, puis dans les allées on a pu croiser des personnalités, même via le miroir..... Pour un plaisir partagé, si C-H vous croise vous aurez droit à la photo... miroir....  tel le premier magistrat de notre ville.  qui s'est prêté au jeu bien malgré-lui.
Au hasard des stands, puis dans les allées on a pu croiser des personnalités, même via le miroir..... Pour un plaisir partagé, si C-H vous croise vous aurez droit à la photo... miroir....  tel le premier magistrat de notre ville.  qui s'est prêté au jeu bien malgré-lui.
Au hasard des stands, puis dans les allées on a pu croiser des personnalités, même via le miroir..... Pour un plaisir partagé, si C-H vous croise vous aurez droit à la photo... miroir....  tel le premier magistrat de notre ville.  qui s'est prêté au jeu bien malgré-lui.
Au hasard des stands, puis dans les allées on a pu croiser des personnalités, même via le miroir..... Pour un plaisir partagé, si C-H vous croise vous aurez droit à la photo... miroir....  tel le premier magistrat de notre ville.  qui s'est prêté au jeu bien malgré-lui.
Au hasard des stands, puis dans les allées on a pu croiser des personnalités, même via le miroir..... Pour un plaisir partagé, si C-H vous croise vous aurez droit à la photo... miroir....  tel le premier magistrat de notre ville.  qui s'est prêté au jeu bien malgré-lui.

Au hasard des stands, puis dans les allées on a pu croiser des personnalités, même via le miroir..... Pour un plaisir partagé, si C-H vous croise vous aurez droit à la photo... miroir.... tel le premier magistrat de notre ville. qui s'est prêté au jeu bien malgré-lui.

Puis ce samedi matin entre " Toquenelle " et " Hyper U ".... amusements presque juvéniles.... se revêtir en tenu des héros vidéos et autres... " Cosplay "...  Costumes et jeux
Puis ce samedi matin entre " Toquenelle " et " Hyper U ".... amusements presque juvéniles.... se revêtir en tenu des héros vidéos et autres... " Cosplay "...  Costumes et jeux

Puis ce samedi matin entre " Toquenelle " et " Hyper U ".... amusements presque juvéniles.... se revêtir en tenu des héros vidéos et autres... " Cosplay "... Costumes et jeux

29 - SDF peuple dans la rue. Talents de femmes au salon. Christophe Martin Art Singulier Instant' Art. Jennifer en Cosplay Hyper U
29 - SDF peuple dans la rue. Talents de femmes au salon. Christophe Martin Art Singulier Instant' Art. Jennifer en Cosplay Hyper U
29 - SDF peuple dans la rue. Talents de femmes au salon. Christophe Martin Art Singulier Instant' Art. Jennifer en Cosplay Hyper U

Voir les commentaires

27 - Activités à Saintes. Bêtes dites inférieures. Tag de ville. Conseil municipal en show et entracte forcée

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Conseil Municipal Saintes

Show et entracte forcée

 

«  Le Maire en son Conseil »

Mercredi soir devant un parterre d’environ 50 Saintais, en présence d’une grande partie des élus de la majorité, avec la totalité des élus de « Saintes- Passionnément (Opposition, Jean-Philippe Machon, maire, a ouvert la séance.

Tout commence par le respect, ici 1 minute de silence pour le collaborateur défunt « Loïc Pelloud »

Avant le déroulement des délibérations le Conseil municipal a adopté à la majorité le C.M du 5 juillet, puis tambour battant c’était parti avec l’intervention de  Monsieur Serge Maupouet portant réclamation sur une question écrite dont il n’avait pas encore de nouvelles. Ainsi on aurait voulu en savoir plus sur le Conservatoire, le Fonds-anciens, Maison des associations, Ecoles de Saintes…. Puis aussi une histoire de micro-coupé… Des réponses avec deux mois de retard… Enfin un dialogue ubuesque entre le maire et opposition.

Délibération 2 :  « Projet de bâtiments neufs pour l’accueil de jour et la halte de nuit ».

Un nouveau site est prévu sur la parcelle « CL 244 » vers la gare.  Les locaux actuels sont vétustes et plus adaptés, ils doivent aussi répondre aux normes d’hygiène et d’accueil. Actuellement ces sites sont gérés par « Tremplin 17 ».

Et c’est la première montée au créneau, bise en bouche du show…. « Pas l’idéal car c’est près de la station d’épuration et de la déchetterie. Vous auriez pu trouver ailleurs, les terrains ne manquent pas. Puis vous éloignez un peu les gens qui dérangent »

La maire… « Il y a d’autres personnes qui demeurent dans ce secteur, moi-même je demeure à environ 400 mètres de ces lieux à vol d’oiseau et je ne suis pas incommodé… »

IMPORTANT : Voir un prochain article de Culture-Histoire sur ce site préempté.

Puis les délibérations défilent sans être pour autant adopté par l’opposition pour ce qui est des budgets, aussi ils disent qu’ils n’avaient pas donné leur accord avant, alors ils restent sur la même ligne. Mais ce qui est étonnant c’est toujours ce mot dans la bouche des élus d’en face, surtout de Laurence Henry (Opp)…. Votre choix politique.  Pour la Délibération 5, le rapporteur Marie-Line Cheminade nous a parlé du « Seigneur des anneaux » alors qu’en  fait il s’agissait plutôt du Seigneur des ados », et sourire dans la salle.

Dans les Affaires Juridiques il a été question de prêt de matériel, accord d’indemnisation, en rapport avec l’APMAC. Un opposant a souligné le fait qu’il y avait eu un vol important dans les locaux de cette structure et ceci sans effraction, ce qui laisse songeur. Comme il l’a précisé alors à quoi servent les caméras et qu’attends la police municipale pour enquêter… ! Là il semblerait que Serge Maupouet (opp) ignorait que la P.M ne peut enquêter et bien sûr la majorité lui a fait remarquer.

Délibération 10 : « Convention financière entre la ville, la CDA, et le C.C.A.S de Saintes pour la mise en œuvre de dispositifs d’harmonisation en matière de régime indemnitaire et de l’organisation du temps de travail ».

Josette Groleau (Opp) parle d’un rapport qu’ils attendent, Jean-Pierre Roudier (Maj) rapporteur, déclare que cela ne saurait tarder. Laurence Henry demande une synthèse régulière des diverses études et bien sûr les coûts. Attaque de Serge Maupouet… dénonce le fait que l’on utilise des structures externes plutôt que faire appel à l’interne. Et J-P Machon ne tarde pas dans sa réponse… « Allez dont voir ce qui se faisait avant ». Suit alors la grande sagesse de François Ehlinger (Opp)… « Au prochain Conseil il nous en faudra la liste et les coûts ».

Un des points fort avec le rapporteur Fanny Hervé, adjointe  à la culture.

Délibération 13 : « Projet vallon des arènes – St Eutrope »

Ce projet prévoit l’installation de gradins dans l’amphithéâtre avec les structures adéquates en matière d’accueil, de sécurité, et bien sûr des mesures de préservation du site antique. Extraits… Etude de gradinage, avec une étude de maitrises d’œuvres. Un article de la presse qui a été volontairement polémique avec son expression « naufrage patrimonial ». Ainsi le feu aux poudres était mis et le show allait bientôt commencer…

La majorité déclare qu’elle veut faire revenir le public et sans toucher au site antique, bien sûr certains se sont imaginés que nous allions faire venir des ouvriers seulement avec des burins et de marteaux, ainsi s’est exprimé le maire.  Et celui-ci de continuer…. « Nous allons avoir un premier comité de pilotage auquel sera conviée la DRAC, les archéologues de Saintes et les services techniques compétents, avec les services d’état qui ont droit de regard sur ce patrimoine. Cette réunion est programmée le 13 octobre à venir. L’article de la presse de ce jour reflète littéralement ce que vient de dire Fanny Hervé. Nous sommes dans le respect total de cette étude qui a été lancée il y a un an. Mais nous n’en sommes qu’à la première phase »

Comme Monsieur le maire a parlé d’un chemin, Renée Béchimol-Lauribe lui demande de quel chemin il parle… ?

Le maire d’aller plus en avant…. « Actuellement nous avons l’axe Abbaye à St Eutrope les arènes, avec un projet d’ascenseur (Les Jacobins / Capitole). Il nous faudrait aussi une bonne capacité hôtelière, je vois bien sur le site St Louis un hôtel. Quant aux friches de Saintes, la Trocante, l’Olympia, nous nous étions engagés à les réduire… »

Renée B-L.. « Il faudra revoir la circulation dans le secteur des arènes, cela ne sera pas si simple » Et le maire de répondre qu’ils reverront tout cela, mais aussitôt S-M revient, suivi d’un murmure de la salle…. « Avez-vous pensé à l’impact que votre projet (de manifestations plus intenses) aura sur les riverains du site, leur tranquillité. Puis nous n’avons connu ce projet que par la presse et il y a peu. Et en commission nous n’avons rien eu de très nouveau, de communications sur les projets. Vous avez le culte de l’entre-soi, le souci du secret…. Je ne vais pas faire un show. Les Saintais et nous n’étions pas très au courant, vous travaillez seuls sur les dossiers et vous avez déjà une date en tête… 2019 »

Devant la virulence ou le dialogue emportée du côté de « Saintes-Passionnément » le maire menace une suspension de séance, puis comme le ton ne baisse pas et que le temps de paroles semblerait abusif, il passe à l’acte…. . « Je décide d’une suspension de 5 minutes » et passant à l’acte toute la majorité se lève.

Reprise… Jean-Philippe Machon… « Ce n’est pas un show public » et Fanny Hervé de continuer… « Je n’ai pas dit que l’article était mauvais » ((très émue notre élue de la culture) et à nouveau du fait d’une joute verbale entre Fanny et Serge le maire menace d’une nouvelle suspension.

Délibération 14 : « Conservatoire municipal agréé de musique et de danse – Conventions-type participation financière des communes »

Dans le cadre de cette délibération Laurence Henry précise que la censure prend de plus en plus d’ampleur et demande aussi que tels ou tels de ses propos soient notés au procès-verbal du C.M. Le point fort de la contestation sur ce délibéré portait sur le fait que les élèves des autres communes devraient payer plus chers que les Saintais pour leurs inscriptions au Conservatoire, les défenseurs de cette position arguant que ce n’était pas aux Saintais avec leurs impôts de payer le Conservatoire aux enfants des communes voisines. Les « Opposants » rétorquant que… « Lorsque les touristes viennent on ne le accueille pas de la même manière, etc… etc… Ils mangent et couchent dans nos hôtels et les élèves pourraient aussi se comporter de même… » Compliqué….  Cette remarque de Laurence Henry.

Délibération 16 : « Mise en place de la recherche de mécénat / parrainage – Adoption d’une convention type de mécénat, d’une charte éthique du mécénat et d’un contrat de parrainage » A Saintes la génération « Machon » aime le principe, et l’applique, du mécénat.

Josette Greleau demande à partir de combien on devient mécène et « tout de go »  J-P Machon… « Un euro ». Suivi d’une contre-attaque ou attaque tout court de S-M… « Un mécène qui met beaucoup d’argent prendra alors le pas sur les élus (ou sur l’œuvre). Vous aviez marqué que le mécène peut avoir une influence sur le C.M ou sur le projet… ! » Et petit débat, non houleux, sur ce point.

Délibération 18 : « Création d’un Conseil municipal Enfants (CME) » Le rapporteur Bruno Drapron donne quelques précisions… « Il sera ouvert aux enfants des classes CM1 et CM 2 des élèves des écoles de Saintes, avec la présence de Monsieur le maire en leur Conseil ». Sur ce Conseil Enfants il est bon de rappeler que celui-ci avait déjà existé dans le passé.

Délibérations de 20 à 28 : « Affaires foncières – Incorporation et classement des rues dans le domaine public »

Pour ces délibérations le maire demande un vote global, ce qui est accepté, mais avec un remarque de Josette Groleau… « Du fait que ces rues, chemin vont passer du privé au domaine public cela va impacter des coûts supplémentaires pour la collectivité. Travaux, mise aux normes, entretien ". Nelly Veillet, en charge de ce secteur se charge de la réponse, précision toujours utile… « Ces reclassements sont prévus depuis une quinzaine d’années, en parfait accord avec le riverains qui sont parfois demandeurs ».

Il est 20 h 30. A noter à cette heure avancée de la réunion du C.M que dans la salle il n’y a plus que 15 Saintais, mais rien à voir avec le show, certainement des raisons souvent bien simples ou même terre-à-terre.. voire aussi obligation familiale. Puis une courte discussion entre deux personnes, je crois que c’est dans l’opposition… « Mais tu n’as pas fini de couper le micro… ! »

Délibération 32 : « Aménagement secteur St Louis – Abrogation de la délibération n° 13-65 »

Il s’agit de revenir sur un projet qui n’a pas été mené à son terme en son temps.

L’Opposition « Saintes-Passionnément » vote contre car pas d’accord, du tout, avec ce projet politique.

Délibération 34 : « Convention tripartite entre la ville de Saintes, le Conseil départemental de la Charente maritime et la Communauté d’Agglomération de Saintes fixant la nature des obligations à la charge des parties au sujet de l’aménagement de la Vélo-Route Voie Verte sur le territoire de la ville de Saintes »

Nelly Veillet en est le rapporteur. Cette voie part de Thiviers en Dordogne et se termine dans l’ile d’Aix, soit 300 kilomètres et elle traversera notre ville su sud au nord.  Bien sûr tout le monde pense au bien-fondé de l’usage du vélo. Mais voilà que François Ehlinger (docteur) vient au secours avec son bon air… « A Saintes la qualité de l’air est mauvaise. Saintes subit l’intoxication chronique du fait des véhicules automobile, il faut voir le roulement sur le boulevard Vladimir, puis la descente sur la route de l’abattoir (Port–D’Envaux), enfin les queues du quai de l’Yser vers le cœur de notre ville. Pourquoi tout ce retard pour la Voie Vélo Verte… ? » Et Josette Groleau de poursuivre…. « Il y a aussi les nids de poules », alors Jean-Pierre Roudier, saisissant la balle au bond… « Il y a eu un diagnostic sur la ville en 2013. Personnellement j’ai tout fait à pied et en vélo. Pour le retard cela nous échappe car il est question sur le trajet d’une conduite de gaz, et dans ce domaine on ne peut que suivre la société chargée de la distribution de cet élément. C’est aussi du ressort de la C.D.A Saintes » Et quand on connait J-P R c’est une réponse sans appel.

Délibération 35 : « Attribution d’une participation de service public de l’assainissement collectif et de l’eau potable – 2017 – ONG Cavoequiva – Côte d’Ivoire »

Depuis juin 2016 il a été voté un versement de 0,5 euro par contrat d’alimentation pour la Côte d’Ivoire, via une O.N.G. Acceptée par tout le conseil municipal.

Les délibérations ayant toutes présentées au conseil, vient le moment des questions diverses.

Pour le Fonds-ancien, actuellement le collationnement est achevé, il s’agit maintenant de lancer la décontamination.

Laurence Henry demande des explications sur une somme de 83 000 euros qui aurait servi pour l’état des lieux…. !

Sur ce dernier point de la soirée, à 21 h 30, c’est Nelly Veillet qui se charge de l’éclaircissement… « C’est une étude complète de tous les bâtiments de la collectivité. Nous devions le faire et pour la villa Musso puisque vous en semblez étonné, elle n’est pas dedans car elle a été mise en vente ».

Monsieur le maire lève la séance et nous sommes très étonnés que d’autres questions, tant demandées, n’aient pas été posées… !

Quant à l’auteur de Culture-Histoire il avait des questions en tête… Pourquoi ne pas entreprendre des investigations totales, jamais réalisées, sur l’amphithéâtre. Il se souvient trop des travaux de restauration de l’abbaye aux Dames où des fouilles sérieuses ont été négligées, puis nos carrières, sous le capitole, qui ont été totalement comblées sans fouilles interventions des archéologues. Trop tard. Enfin avec le temps, ce « gradinage » en fera-t-il oublier la sécurisation et la maintenance durable de notre bel antique qu’est cet amphithéâtre…. !

 

 

 

Ci-après tracée de la Voie Vélo Verte prévue pour passer par Saintes. Bientôt sur ce Média un article sur le nouveau lieu d'accueil des nécessiteux (SDF et autres de Saintes)
Ci-après tracée de la Voie Vélo Verte prévue pour passer par Saintes. Bientôt sur ce Média un article sur le nouveau lieu d'accueil des nécessiteux (SDF et autres de Saintes)
Ci-après tracée de la Voie Vélo Verte prévue pour passer par Saintes. Bientôt sur ce Média un article sur le nouveau lieu d'accueil des nécessiteux (SDF et autres de Saintes)

Ci-après tracée de la Voie Vélo Verte prévue pour passer par Saintes. Bientôt sur ce Média un article sur le nouveau lieu d'accueil des nécessiteux (SDF et autres de Saintes)

Et en quittant une salle de Conseil municipal très participative, tout au moins en ces heures, une belle image de notre cathédrale.

Et en quittant une salle de Conseil municipal très participative, tout au moins en ces heures, une belle image de notre cathédrale.

27 - Activités à Saintes. Bêtes dites inférieures. Tag de ville.  Conseil municipal en show et entracte forcée

Travailleurs municipaux

ou des fonctionnaires territoriaux en action....

Désherbage naturel avec la chaleur. On refait la peinture des noms des " Morts pour la France ". Puis, ci-après, là aussi il y aurait du travail en ville...  en les effaçant rapidement cela évite que ces inscriptions fassent " école "....
Désherbage naturel avec la chaleur. On refait la peinture des noms des " Morts pour la France ". Puis, ci-après, là aussi il y aurait du travail en ville...  en les effaçant rapidement cela évite que ces inscriptions fassent " école "....

Désherbage naturel avec la chaleur. On refait la peinture des noms des " Morts pour la France ". Puis, ci-après, là aussi il y aurait du travail en ville... en les effaçant rapidement cela évite que ces inscriptions fassent " école "....

Insectes, araignées, si petits mais tellement révélateurs de notre quotidien météorologique... Mais il faut savoir les observer...!

Insectes, araignées, si petits mais tellement révélateurs de notre quotidien météorologique... Mais il faut savoir les observer...!

Et comme toujours Culture-Histoire pense à votre agenda.... Deux invitations.
Et comme toujours Culture-Histoire pense à votre agenda.... Deux invitations.

Et comme toujours Culture-Histoire pense à votre agenda.... Deux invitations.

27 - Activités à Saintes. Bêtes dites inférieures. Tag de ville.  Conseil municipal en show et entracte forcée27 - Activités à Saintes. Bêtes dites inférieures. Tag de ville.  Conseil municipal en show et entracte forcée

Voir les commentaires

24 - Rallye et aumônerie Des mystères dévoilés. Rassemblement populaire à Saintes. Harkis un drame Hommage.

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Hommage aux Harkis

Supplétifs à plusieurs titres auprès des armées françaises en Algérie, oubliés, maltraités après l'indépendance de l'Algérie... Ils ont payé le prix fort, parfois avec leur sang.

Comme à toutes ces manifestations patriotiques le grand public est totalement absent. Un discours d'hommage a été fait par Madame la sous-Préfète au nom de l'état.Paroles très réalistes et qui reflétaient bien ce grand drame vécu par ces hommes. Souffrir en restant dans ce nouveau pays ou bien être délaissés en rentrant en France. On aura remarqué la présence de Jean-Philippe Ardouin notre député et surtout le rétablissement de la sous-Préfète qui avait été blessée aux jambes.  Bon retour parmi nous, sur nos manifestations, et en forme.
Comme à toutes ces manifestations patriotiques le grand public est totalement absent. Un discours d'hommage a été fait par Madame la sous-Préfète au nom de l'état.Paroles très réalistes et qui reflétaient bien ce grand drame vécu par ces hommes. Souffrir en restant dans ce nouveau pays ou bien être délaissés en rentrant en France. On aura remarqué la présence de Jean-Philippe Ardouin notre député et surtout le rétablissement de la sous-Préfète qui avait été blessée aux jambes.  Bon retour parmi nous, sur nos manifestations, et en forme.
Comme à toutes ces manifestations patriotiques le grand public est totalement absent. Un discours d'hommage a été fait par Madame la sous-Préfète au nom de l'état.Paroles très réalistes et qui reflétaient bien ce grand drame vécu par ces hommes. Souffrir en restant dans ce nouveau pays ou bien être délaissés en rentrant en France. On aura remarqué la présence de Jean-Philippe Ardouin notre député et surtout le rétablissement de la sous-Préfète qui avait été blessée aux jambes.  Bon retour parmi nous, sur nos manifestations, et en forme.

Comme à toutes ces manifestations patriotiques le grand public est totalement absent. Un discours d'hommage a été fait par Madame la sous-Préfète au nom de l'état.Paroles très réalistes et qui reflétaient bien ce grand drame vécu par ces hommes. Souffrir en restant dans ce nouveau pays ou bien être délaissés en rentrant en France. On aura remarqué la présence de Jean-Philippe Ardouin notre député et surtout le rétablissement de la sous-Préfète qui avait été blessée aux jambes. Bon retour parmi nous, sur nos manifestations, et en forme.

Rallye avec des jeunes de l'aumônerie catholique de Saintes

Depuis le pont Aristide Briand les jeune ont pu photographié d'un clic... quatre de nos clochers. Mais aussi découvrir le secret fabuleux de la vierge en bois qui a passé une radioscopie avant de se retrouver dans l'abbaye, puis le blockhaus enfoui.....

Depuis le pont Aristide Briand les jeune ont pu photographié d'un clic... quatre de nos clochers. Mais aussi découvrir le secret fabuleux de la vierge en bois qui a passé une radioscopie avant de se retrouver dans l'abbaye, puis le blockhaus enfoui.....

Enfin ce fut un rallye de deux heures avec la mission remplie. Revenons à la surface et à notre quotidien... il est question de grand rassemblement national, mais Saintes a vu ces deux jours beaucoup de personnes  dans ses rues et places et .... parking. Il faisait beau et il y avait une grande braderie. Tout n'est pas si mal sous notre soleil, même s'il faut penser au... " mauvais temps ".

Enfin ce fut un rallye de deux heures avec la mission remplie. Revenons à la surface et à notre quotidien... il est question de grand rassemblement national, mais Saintes a vu ces deux jours beaucoup de personnes dans ses rues et places et .... parking. Il faisait beau et il y avait une grande braderie. Tout n'est pas si mal sous notre soleil, même s'il faut penser au... " mauvais temps ".

La sécurité nécessite des moyens béton. La ville de Saintes garde aux entrées de la cité des plots " poids-lourds " pour barrer les rues aux véhicules fous les jours de grands rassemblements.
La sécurité nécessite des moyens béton. La ville de Saintes garde aux entrées de la cité des plots " poids-lourds " pour barrer les rues aux véhicules fous les jours de grands rassemblements.

La sécurité nécessite des moyens béton. La ville de Saintes garde aux entrées de la cité des plots " poids-lourds " pour barrer les rues aux véhicules fous les jours de grands rassemblements.

Monsieur le Maire ce serait une bonne idée de les faire recouvrir de décors peints..... genre pub sur notre patrimoine.  Ci-après les réunions de quartiers sur Saintes....

Monsieur le Maire ce serait une bonne idée de les faire recouvrir de décors peints..... genre pub sur notre patrimoine. Ci-après les réunions de quartiers sur Saintes....

24 - Rallye et aumônerie Des mystères dévoilés. Rassemblement populaire à Saintes. Harkis un drame Hommage.24 - Rallye et aumônerie Des mystères dévoilés. Rassemblement populaire à Saintes. Harkis un drame Hommage.

Voir les commentaires

21 - Défilé contestation locale. Barbara et DIEU. Pendule et coq. Corme Royal la terre parle.

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Une artiste poste ces œuvres

" Chantal Turpain "

Vous jugerez par vous-même quand la mise en situation peut tout changer... Regards

Quand la culture africaine nous apprend que les arbres sont les domaines des esprits... ils ont peu-être raison.... tout au moins leur raison....
Quand la culture africaine nous apprend que les arbres sont les domaines des esprits... ils ont peu-être raison.... tout au moins leur raison....
Quand la culture africaine nous apprend que les arbres sont les domaines des esprits... ils ont peu-être raison.... tout au moins leur raison....

Quand la culture africaine nous apprend que les arbres sont les domaines des esprits... ils ont peu-être raison.... tout au moins leur raison....

Et bien entendu ces peintures ont titillé l'esprit créateur de Culture-Histoire.....
Et bien entendu ces peintures ont titillé l'esprit créateur de Culture-Histoire.....
Et bien entendu ces peintures ont titillé l'esprit créateur de Culture-Histoire.....

Et bien entendu ces peintures ont titillé l'esprit créateur de Culture-Histoire.....

21 - Défilé contestation locale. Barbara et DIEU. Pendule et coq. Corme Royal la terre parle.

Saga des manifestations

Episode 1

Aux environs de 300 manifestants réunis sur leur site préféré... On attend le 23. Rendez-vous à Corme Royal, chez une artiste, puis dans un champ. Notre première présente le livre " DIEU - Son emploi du temps " sous son tableau "Le chant du rossignol ". Puis passage dans le champ du " Maine Dorin " pour une énième investigation historique sur un crash d'avion. Pour le détail  historique le conjoint de Barbara, anglais, avait sa mère qui travaillait sur les avions " Mosquito " pendant la dernière guerre.

Aux environs de 300 manifestants réunis sur leur site préféré... On attend le 23. Rendez-vous à Corme Royal, chez une artiste, puis dans un champ. Notre première présente le livre " DIEU - Son emploi du temps " sous son tableau "Le chant du rossignol ". Puis passage dans le champ du " Maine Dorin " pour une énième investigation historique sur un crash d'avion. Pour le détail historique le conjoint de Barbara, anglais, avait sa mère qui travaillait sur les avions " Mosquito " pendant la dernière guerre.

Un fidèle lecteur nous a transmis des photos de son horloge, avec un petit angelot qui fait le coq... il aurait aussi être le coucou des fameuses petites horloges décoratives.
Un fidèle lecteur nous a transmis des photos de son horloge, avec un petit angelot qui fait le coq... il aurait aussi être le coucou des fameuses petites horloges décoratives.

Un fidèle lecteur nous a transmis des photos de son horloge, avec un petit angelot qui fait le coq... il aurait aussi être le coucou des fameuses petites horloges décoratives.

Et si vous aimez les photos d'objets détournés...... ou selon le regard de chacun.... d'art.
Et si vous aimez les photos d'objets détournés...... ou selon le regard de chacun.... d'art.

Et si vous aimez les photos d'objets détournés...... ou selon le regard de chacun.... d'art.

21 - Défilé contestation locale. Barbara et DIEU. Pendule et coq. Corme Royal la terre parle.
21 - Défilé contestation locale. Barbara et DIEU. Pendule et coq. Corme Royal la terre parle.21 - Défilé contestation locale. Barbara et DIEU. Pendule et coq. Corme Royal la terre parle.
21 - Défilé contestation locale. Barbara et DIEU. Pendule et coq. Corme Royal la terre parle.

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>