Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

22 - Château de St Jean d'Angle avec Guillaume de Lusignan et Alain Rousselot

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Guillaume de Lusignan

Alain Rousselot

Notre premier a construit en 1180 et notre second a sauvé depuis 1994 de la disparition 

" Château de St Jean d'Angle "

 

En famille et à une trentaine de minutes de Saintes, rien de mieux qu'une belle remontée au temps médiéval... pour un nouveau départ sur nos chemins modernes, hélas dans troubadours, ménestrels, gentes Dames, beaux Messires et Seigneur... alors soyons ravis par ces belles demeures de pierres et surtout le travail de restauration.
En famille et à une trentaine de minutes de Saintes, rien de mieux qu'une belle remontée au temps médiéval... pour un nouveau départ sur nos chemins modernes, hélas dans troubadours, ménestrels, gentes Dames, beaux Messires et Seigneur... alors soyons ravis par ces belles demeures de pierres et surtout le travail de restauration.En famille et à une trentaine de minutes de Saintes, rien de mieux qu'une belle remontée au temps médiéval... pour un nouveau départ sur nos chemins modernes, hélas dans troubadours, ménestrels, gentes Dames, beaux Messires et Seigneur... alors soyons ravis par ces belles demeures de pierres et surtout le travail de restauration.
En famille et à une trentaine de minutes de Saintes, rien de mieux qu'une belle remontée au temps médiéval... pour un nouveau départ sur nos chemins modernes, hélas dans troubadours, ménestrels, gentes Dames, beaux Messires et Seigneur... alors soyons ravis par ces belles demeures de pierres et surtout le travail de restauration.

En famille et à une trentaine de minutes de Saintes, rien de mieux qu'une belle remontée au temps médiéval... pour un nouveau départ sur nos chemins modernes, hélas dans troubadours, ménestrels, gentes Dames, beaux Messires et Seigneur... alors soyons ravis par ces belles demeures de pierres et surtout le travail de restauration.

Des armoiries au culs de basse-fosse, en passant dans le chemin de ronde très bien conservé, aux douves, beaucoup de secrets sont encore à e à découvrir dans ce château fort auquel est accolé le logis du seigneur mais de construction plus récente. On dit aussi que l'esprit de Mélusine, même plus est dans les lieux... !
Des armoiries au culs de basse-fosse, en passant dans le chemin de ronde très bien conservé, aux douves, beaucoup de secrets sont encore à e à découvrir dans ce château fort auquel est accolé le logis du seigneur mais de construction plus récente. On dit aussi que l'esprit de Mélusine, même plus est dans les lieux... !
Des armoiries au culs de basse-fosse, en passant dans le chemin de ronde très bien conservé, aux douves, beaucoup de secrets sont encore à e à découvrir dans ce château fort auquel est accolé le logis du seigneur mais de construction plus récente. On dit aussi que l'esprit de Mélusine, même plus est dans les lieux... !
Des armoiries au culs de basse-fosse, en passant dans le chemin de ronde très bien conservé, aux douves, beaucoup de secrets sont encore à e à découvrir dans ce château fort auquel est accolé le logis du seigneur mais de construction plus récente. On dit aussi que l'esprit de Mélusine, même plus est dans les lieux... !
Des armoiries au culs de basse-fosse, en passant dans le chemin de ronde très bien conservé, aux douves, beaucoup de secrets sont encore à e à découvrir dans ce château fort auquel est accolé le logis du seigneur mais de construction plus récente. On dit aussi que l'esprit de Mélusine, même plus est dans les lieux... !
Des armoiries au culs de basse-fosse, en passant dans le chemin de ronde très bien conservé, aux douves, beaucoup de secrets sont encore à e à découvrir dans ce château fort auquel est accolé le logis du seigneur mais de construction plus récente. On dit aussi que l'esprit de Mélusine, même plus est dans les lieux... !
Des armoiries au culs de basse-fosse, en passant dans le chemin de ronde très bien conservé, aux douves, beaucoup de secrets sont encore à e à découvrir dans ce château fort auquel est accolé le logis du seigneur mais de construction plus récente. On dit aussi que l'esprit de Mélusine, même plus est dans les lieux... !
Des armoiries au culs de basse-fosse, en passant dans le chemin de ronde très bien conservé, aux douves, beaucoup de secrets sont encore à e à découvrir dans ce château fort auquel est accolé le logis du seigneur mais de construction plus récente. On dit aussi que l'esprit de Mélusine, même plus est dans les lieux... !
Des armoiries au culs de basse-fosse, en passant dans le chemin de ronde très bien conservé, aux douves, beaucoup de secrets sont encore à e à découvrir dans ce château fort auquel est accolé le logis du seigneur mais de construction plus récente. On dit aussi que l'esprit de Mélusine, même plus est dans les lieux... !
Des armoiries au culs de basse-fosse, en passant dans le chemin de ronde très bien conservé, aux douves, beaucoup de secrets sont encore à e à découvrir dans ce château fort auquel est accolé le logis du seigneur mais de construction plus récente. On dit aussi que l'esprit de Mélusine, même plus est dans les lieux... !
Des armoiries au culs de basse-fosse, en passant dans le chemin de ronde très bien conservé, aux douves, beaucoup de secrets sont encore à e à découvrir dans ce château fort auquel est accolé le logis du seigneur mais de construction plus récente. On dit aussi que l'esprit de Mélusine, même plus est dans les lieux... !
Des armoiries au culs de basse-fosse, en passant dans le chemin de ronde très bien conservé, aux douves, beaucoup de secrets sont encore à e à découvrir dans ce château fort auquel est accolé le logis du seigneur mais de construction plus récente. On dit aussi que l'esprit de Mélusine, même plus est dans les lieux... !
Des armoiries au culs de basse-fosse, en passant dans le chemin de ronde très bien conservé, aux douves, beaucoup de secrets sont encore à e à découvrir dans ce château fort auquel est accolé le logis du seigneur mais de construction plus récente. On dit aussi que l'esprit de Mélusine, même plus est dans les lieux... !
Des armoiries au culs de basse-fosse, en passant dans le chemin de ronde très bien conservé, aux douves, beaucoup de secrets sont encore à e à découvrir dans ce château fort auquel est accolé le logis du seigneur mais de construction plus récente. On dit aussi que l'esprit de Mélusine, même plus est dans les lieux... !
Des armoiries au culs de basse-fosse, en passant dans le chemin de ronde très bien conservé, aux douves, beaucoup de secrets sont encore à e à découvrir dans ce château fort auquel est accolé le logis du seigneur mais de construction plus récente. On dit aussi que l'esprit de Mélusine, même plus est dans les lieux... !

Des armoiries au culs de basse-fosse, en passant dans le chemin de ronde très bien conservé, aux douves, beaucoup de secrets sont encore à e à découvrir dans ce château fort auquel est accolé le logis du seigneur mais de construction plus récente. On dit aussi que l'esprit de Mélusine, même plus est dans les lieux... !

Là bien-sûr nous avons découvert ces blasons armoiries grattés, burinés, mais par qui..... ? Quant aux cheminées, pourquoi ces photos intimes..... !
Là bien-sûr nous avons découvert ces blasons armoiries grattés, burinés, mais par qui..... ? Quant aux cheminées, pourquoi ces photos intimes..... !
Là bien-sûr nous avons découvert ces blasons armoiries grattés, burinés, mais par qui..... ? Quant aux cheminées, pourquoi ces photos intimes..... !

Là bien-sûr nous avons découvert ces blasons armoiries grattés, burinés, mais par qui..... ? Quant aux cheminées, pourquoi ces photos intimes..... !

Savez-vous qu'autrefois des trous existaient sur le côté intérieur de ces conduits et qu'on y cachait de l'argent ou autre petit trésor. Puis aussi sur le parement intérieur de la pierre principal on y trouvait des inscriptions. A propos d'inscriptions, voici des signes lapidaires......
Savez-vous qu'autrefois des trous existaient sur le côté intérieur de ces conduits et qu'on y cachait de l'argent ou autre petit trésor. Puis aussi sur le parement intérieur de la pierre principal on y trouvait des inscriptions. A propos d'inscriptions, voici des signes lapidaires......
Savez-vous qu'autrefois des trous existaient sur le côté intérieur de ces conduits et qu'on y cachait de l'argent ou autre petit trésor. Puis aussi sur le parement intérieur de la pierre principal on y trouvait des inscriptions. A propos d'inscriptions, voici des signes lapidaires......

Savez-vous qu'autrefois des trous existaient sur le côté intérieur de ces conduits et qu'on y cachait de l'argent ou autre petit trésor. Puis aussi sur le parement intérieur de la pierre principal on y trouvait des inscriptions. A propos d'inscriptions, voici des signes lapidaires......

Ces signes lapidaires, inscriptions, voir aussi la reproduction des armoiries des occupants des lieux, sont d'un temps assez moderne. Il serait intéressant de découvrir des marques de tâcherons, voir autres signes des 12 et 13 ièmes siècles, il peut en exister dans les niveaux inférieurs.
Ces signes lapidaires, inscriptions, voir aussi la reproduction des armoiries des occupants des lieux, sont d'un temps assez moderne. Il serait intéressant de découvrir des marques de tâcherons, voir autres signes des 12 et 13 ièmes siècles, il peut en exister dans les niveaux inférieurs.
Ces signes lapidaires, inscriptions, voir aussi la reproduction des armoiries des occupants des lieux, sont d'un temps assez moderne. Il serait intéressant de découvrir des marques de tâcherons, voir autres signes des 12 et 13 ièmes siècles, il peut en exister dans les niveaux inférieurs.
Ces signes lapidaires, inscriptions, voir aussi la reproduction des armoiries des occupants des lieux, sont d'un temps assez moderne. Il serait intéressant de découvrir des marques de tâcherons, voir autres signes des 12 et 13 ièmes siècles, il peut en exister dans les niveaux inférieurs.
Ces signes lapidaires, inscriptions, voir aussi la reproduction des armoiries des occupants des lieux, sont d'un temps assez moderne. Il serait intéressant de découvrir des marques de tâcherons, voir autres signes des 12 et 13 ièmes siècles, il peut en exister dans les niveaux inférieurs.
Ces signes lapidaires, inscriptions, voir aussi la reproduction des armoiries des occupants des lieux, sont d'un temps assez moderne. Il serait intéressant de découvrir des marques de tâcherons, voir autres signes des 12 et 13 ièmes siècles, il peut en exister dans les niveaux inférieurs.
Ces signes lapidaires, inscriptions, voir aussi la reproduction des armoiries des occupants des lieux, sont d'un temps assez moderne. Il serait intéressant de découvrir des marques de tâcherons, voir autres signes des 12 et 13 ièmes siècles, il peut en exister dans les niveaux inférieurs.
Ces signes lapidaires, inscriptions, voir aussi la reproduction des armoiries des occupants des lieux, sont d'un temps assez moderne. Il serait intéressant de découvrir des marques de tâcherons, voir autres signes des 12 et 13 ièmes siècles, il peut en exister dans les niveaux inférieurs.
Ces signes lapidaires, inscriptions, voir aussi la reproduction des armoiries des occupants des lieux, sont d'un temps assez moderne. Il serait intéressant de découvrir des marques de tâcherons, voir autres signes des 12 et 13 ièmes siècles, il peut en exister dans les niveaux inférieurs.
Ces signes lapidaires, inscriptions, voir aussi la reproduction des armoiries des occupants des lieux, sont d'un temps assez moderne. Il serait intéressant de découvrir des marques de tâcherons, voir autres signes des 12 et 13 ièmes siècles, il peut en exister dans les niveaux inférieurs.
Ces signes lapidaires, inscriptions, voir aussi la reproduction des armoiries des occupants des lieux, sont d'un temps assez moderne. Il serait intéressant de découvrir des marques de tâcherons, voir autres signes des 12 et 13 ièmes siècles, il peut en exister dans les niveaux inférieurs.
Ces signes lapidaires, inscriptions, voir aussi la reproduction des armoiries des occupants des lieux, sont d'un temps assez moderne. Il serait intéressant de découvrir des marques de tâcherons, voir autres signes des 12 et 13 ièmes siècles, il peut en exister dans les niveaux inférieurs.
Ces signes lapidaires, inscriptions, voir aussi la reproduction des armoiries des occupants des lieux, sont d'un temps assez moderne. Il serait intéressant de découvrir des marques de tâcherons, voir autres signes des 12 et 13 ièmes siècles, il peut en exister dans les niveaux inférieurs.
Ces signes lapidaires, inscriptions, voir aussi la reproduction des armoiries des occupants des lieux, sont d'un temps assez moderne. Il serait intéressant de découvrir des marques de tâcherons, voir autres signes des 12 et 13 ièmes siècles, il peut en exister dans les niveaux inférieurs.

Ces signes lapidaires, inscriptions, voir aussi la reproduction des armoiries des occupants des lieux, sont d'un temps assez moderne. Il serait intéressant de découvrir des marques de tâcherons, voir autres signes des 12 et 13 ièmes siècles, il peut en exister dans les niveaux inférieurs.

Nous remercions Ancré Rousselot, fils du restaurateur, et son équipe, qui de temps en temps lui font du......Monseigneur...... pour le bel accueil et bien sûr avant de quitter la commune, via son château fort, un petit passage à l'église. Que penserez Denise d'Angles, épouse de feu son époux, Guillaume de Lusignan, de cette gente damoiselle qui nous invite à croquer la pomme.....
Nous remercions Ancré Rousselot, fils du restaurateur, et son équipe, qui de temps en temps lui font du......Monseigneur...... pour le bel accueil et bien sûr avant de quitter la commune, via son château fort, un petit passage à l'église. Que penserez Denise d'Angles, épouse de feu son époux, Guillaume de Lusignan, de cette gente damoiselle qui nous invite à croquer la pomme.....
Nous remercions Ancré Rousselot, fils du restaurateur, et son équipe, qui de temps en temps lui font du......Monseigneur...... pour le bel accueil et bien sûr avant de quitter la commune, via son château fort, un petit passage à l'église. Que penserez Denise d'Angles, épouse de feu son époux, Guillaume de Lusignan, de cette gente damoiselle qui nous invite à croquer la pomme.....
Nous remercions Ancré Rousselot, fils du restaurateur, et son équipe, qui de temps en temps lui font du......Monseigneur...... pour le bel accueil et bien sûr avant de quitter la commune, via son château fort, un petit passage à l'église. Que penserez Denise d'Angles, épouse de feu son époux, Guillaume de Lusignan, de cette gente damoiselle qui nous invite à croquer la pomme.....
Nous remercions Ancré Rousselot, fils du restaurateur, et son équipe, qui de temps en temps lui font du......Monseigneur...... pour le bel accueil et bien sûr avant de quitter la commune, via son château fort, un petit passage à l'église. Que penserez Denise d'Angles, épouse de feu son époux, Guillaume de Lusignan, de cette gente damoiselle qui nous invite à croquer la pomme.....
Nous remercions Ancré Rousselot, fils du restaurateur, et son équipe, qui de temps en temps lui font du......Monseigneur...... pour le bel accueil et bien sûr avant de quitter la commune, via son château fort, un petit passage à l'église. Que penserez Denise d'Angles, épouse de feu son époux, Guillaume de Lusignan, de cette gente damoiselle qui nous invite à croquer la pomme.....
Nous remercions Ancré Rousselot, fils du restaurateur, et son équipe, qui de temps en temps lui font du......Monseigneur...... pour le bel accueil et bien sûr avant de quitter la commune, via son château fort, un petit passage à l'église. Que penserez Denise d'Angles, épouse de feu son époux, Guillaume de Lusignan, de cette gente damoiselle qui nous invite à croquer la pomme.....
Nous remercions Ancré Rousselot, fils du restaurateur, et son équipe, qui de temps en temps lui font du......Monseigneur...... pour le bel accueil et bien sûr avant de quitter la commune, via son château fort, un petit passage à l'église. Que penserez Denise d'Angles, épouse de feu son époux, Guillaume de Lusignan, de cette gente damoiselle qui nous invite à croquer la pomme.....
Nous remercions Ancré Rousselot, fils du restaurateur, et son équipe, qui de temps en temps lui font du......Monseigneur...... pour le bel accueil et bien sûr avant de quitter la commune, via son château fort, un petit passage à l'église. Que penserez Denise d'Angles, épouse de feu son époux, Guillaume de Lusignan, de cette gente damoiselle qui nous invite à croquer la pomme.....
Nous remercions Ancré Rousselot, fils du restaurateur, et son équipe, qui de temps en temps lui font du......Monseigneur...... pour le bel accueil et bien sûr avant de quitter la commune, via son château fort, un petit passage à l'église. Que penserez Denise d'Angles, épouse de feu son époux, Guillaume de Lusignan, de cette gente damoiselle qui nous invite à croquer la pomme.....
Nous remercions Ancré Rousselot, fils du restaurateur, et son équipe, qui de temps en temps lui font du......Monseigneur...... pour le bel accueil et bien sûr avant de quitter la commune, via son château fort, un petit passage à l'église. Que penserez Denise d'Angles, épouse de feu son époux, Guillaume de Lusignan, de cette gente damoiselle qui nous invite à croquer la pomme.....
Nous remercions Ancré Rousselot, fils du restaurateur, et son équipe, qui de temps en temps lui font du......Monseigneur...... pour le bel accueil et bien sûr avant de quitter la commune, via son château fort, un petit passage à l'église. Que penserez Denise d'Angles, épouse de feu son époux, Guillaume de Lusignan, de cette gente damoiselle qui nous invite à croquer la pomme.....
Nous remercions Ancré Rousselot, fils du restaurateur, et son équipe, qui de temps en temps lui font du......Monseigneur...... pour le bel accueil et bien sûr avant de quitter la commune, via son château fort, un petit passage à l'église. Que penserez Denise d'Angles, épouse de feu son époux, Guillaume de Lusignan, de cette gente damoiselle qui nous invite à croquer la pomme.....
Nous remercions Ancré Rousselot, fils du restaurateur, et son équipe, qui de temps en temps lui font du......Monseigneur...... pour le bel accueil et bien sûr avant de quitter la commune, via son château fort, un petit passage à l'église. Que penserez Denise d'Angles, épouse de feu son époux, Guillaume de Lusignan, de cette gente damoiselle qui nous invite à croquer la pomme.....
Nous remercions Ancré Rousselot, fils du restaurateur, et son équipe, qui de temps en temps lui font du......Monseigneur...... pour le bel accueil et bien sûr avant de quitter la commune, via son château fort, un petit passage à l'église. Que penserez Denise d'Angles, épouse de feu son époux, Guillaume de Lusignan, de cette gente damoiselle qui nous invite à croquer la pomme.....

Nous remercions Ancré Rousselot, fils du restaurateur, et son équipe, qui de temps en temps lui font du......Monseigneur...... pour le bel accueil et bien sûr avant de quitter la commune, via son château fort, un petit passage à l'église. Que penserez Denise d'Angles, épouse de feu son époux, Guillaume de Lusignan, de cette gente damoiselle qui nous invite à croquer la pomme.....

De St Jean d'Angles au tour cycliste Poitou Charente de ce 3131ième.... il n'y aurait qu'un tour de roue, mais avant un lien pour le site Internet de cette structure médiéval....
De St Jean d'Angles au tour cycliste Poitou Charente de ce 3131ième.... il n'y aurait qu'un tour de roue, mais avant un lien pour le site Internet de cette structure médiéval.... De St Jean d'Angles au tour cycliste Poitou Charente de ce 3131ième.... il n'y aurait qu'un tour de roue, mais avant un lien pour le site Internet de cette structure médiéval....
De St Jean d'Angles au tour cycliste Poitou Charente de ce 3131ième.... il n'y aurait qu'un tour de roue, mais avant un lien pour le site Internet de cette structure médiéval....

De St Jean d'Angles au tour cycliste Poitou Charente de ce 3131ième.... il n'y aurait qu'un tour de roue, mais avant un lien pour le site Internet de cette structure médiéval....

www.chateausaintjeandangle.fr

Et avant pour le tour......

141 concurrents au départ de cette étape avec 200 kms...T

A l'arrivée sur la ligne blanche:

Viviani Elia, Italien, équipe Team Sky

Premier après la ligne blanche.... le vainqueur de l'étage et au classement général. Au-dessus du podium Monsieur le Maire, Jean-Philippe Machon et deux élus, département et municipalité. Beau temps et ambiance plutôt chaude, avec un ciel clément. Merci aux coureurs et aux organisateurs.
Premier après la ligne blanche.... le vainqueur de l'étage et au classement général. Au-dessus du podium Monsieur le Maire, Jean-Philippe Machon et deux élus, département et municipalité. Beau temps et ambiance plutôt chaude, avec un ciel clément. Merci aux coureurs et aux organisateurs.
Premier après la ligne blanche.... le vainqueur de l'étage et au classement général. Au-dessus du podium Monsieur le Maire, Jean-Philippe Machon et deux élus, département et municipalité. Beau temps et ambiance plutôt chaude, avec un ciel clément. Merci aux coureurs et aux organisateurs.
Premier après la ligne blanche.... le vainqueur de l'étage et au classement général. Au-dessus du podium Monsieur le Maire, Jean-Philippe Machon et deux élus, département et municipalité. Beau temps et ambiance plutôt chaude, avec un ciel clément. Merci aux coureurs et aux organisateurs.
Premier après la ligne blanche.... le vainqueur de l'étage et au classement général. Au-dessus du podium Monsieur le Maire, Jean-Philippe Machon et deux élus, département et municipalité. Beau temps et ambiance plutôt chaude, avec un ciel clément. Merci aux coureurs et aux organisateurs.
Premier après la ligne blanche.... le vainqueur de l'étage et au classement général. Au-dessus du podium Monsieur le Maire, Jean-Philippe Machon et deux élus, département et municipalité. Beau temps et ambiance plutôt chaude, avec un ciel clément. Merci aux coureurs et aux organisateurs.

Premier après la ligne blanche.... le vainqueur de l'étage et au classement général. Au-dessus du podium Monsieur le Maire, Jean-Philippe Machon et deux élus, département et municipalité. Beau temps et ambiance plutôt chaude, avec un ciel clément. Merci aux coureurs et aux organisateurs.

Voir les commentaires

19 - Concours de pétanque Saintes et périphérie... Séminaristes retour au Vietman

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Vers le Vietman

Adieu ou au revoir aux deux séminaristes en stage à Saintes

Après quelques semaines passées auprès de la paroisse St Pallais, de ses fidèles et des Saintais, Joseph Rui et Joseph Tao repartent vers leur pays. Ils étaient venus en France pour parfaire le Français. Le père Bertrand a annoncé leur départ à la messe de ce dimanche matin. Bon voyage et retour et on se reverra un jour.....    Avec un peu d'humour d'autres Saintaises, d'un autre genre... C'est le " billet d'humour ".....

Après quelques semaines passées auprès de la paroisse St Pallais, de ses fidèles et des Saintais, Joseph Rui et Joseph Tao repartent vers leur pays. Ils étaient venus en France pour parfaire le Français. Le père Bertrand a annoncé leur départ à la messe de ce dimanche matin. Bon voyage et retour et on se reverra un jour..... Avec un peu d'humour d'autres Saintaises, d'un autre genre... C'est le " billet d'humour ".....

19 - Concours de pétanque Saintes et périphérie... Séminaristes retour au Vietman

Pétanque - Saintes

" Championnat ou concours pour les dizaines de cochonnets "

A quelques-pas de là sous le regard de St Pierre de Saintes, entre poules, paon, très déplumé, et skateboard, de quoi oublier les durs côtés du quotidien.
A quelques-pas de là sous le regard de St Pierre de Saintes, entre poules, paon, très déplumé, et skateboard, de quoi oublier les durs côtés du quotidien.
A quelques-pas de là sous le regard de St Pierre de Saintes, entre poules, paon, très déplumé, et skateboard, de quoi oublier les durs côtés du quotidien.
A quelques-pas de là sous le regard de St Pierre de Saintes, entre poules, paon, très déplumé, et skateboard, de quoi oublier les durs côtés du quotidien.
A quelques-pas de là sous le regard de St Pierre de Saintes, entre poules, paon, très déplumé, et skateboard, de quoi oublier les durs côtés du quotidien.
A quelques-pas de là sous le regard de St Pierre de Saintes, entre poules, paon, très déplumé, et skateboard, de quoi oublier les durs côtés du quotidien.

A quelques-pas de là sous le regard de St Pierre de Saintes, entre poules, paon, très déplumé, et skateboard, de quoi oublier les durs côtés du quotidien.

Bon dimanche pour ceux qui liront ces pages samedi soir ou dimanche matin 20 août.
Bon dimanche pour ceux qui liront ces pages samedi soir ou dimanche matin 20 août.
Bon dimanche pour ceux qui liront ces pages samedi soir ou dimanche matin 20 août.
Bon dimanche pour ceux qui liront ces pages samedi soir ou dimanche matin 20 août.

Bon dimanche pour ceux qui liront ces pages samedi soir ou dimanche matin 20 août.

Voir les commentaires

17 - Saintes découverte d'un poids monétaire 1577, site hitorique. Découvertes du banal..... nature

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

" Poids monétaire "

Henry III en monnaie sur des terres saintaises...

Découvert par hasard ce poids monétaire a été trouvé dans une zone très romaine mais aussi très occupée du temps du roy Henry III, dans le secteur d'un temps Huguenot ou de la Religion Prétendue Réformée, avant la révocation de l'édit de Nantes......

C'était vers 1577, d'autres éléments matériels de cette époque et des tristes guerres de religion avaient aussi été retrouvés dans ces jardins privés.
C'était vers 1577, d'autres éléments matériels de cette époque et des tristes guerres de religion avaient aussi été retrouvés dans ces jardins privés.
C'était vers 1577, d'autres éléments matériels de cette époque et des tristes guerres de religion avaient aussi été retrouvés dans ces jardins privés.

C'était vers 1577, d'autres éléments matériels de cette époque et des tristes guerres de religion avaient aussi été retrouvés dans ces jardins privés.

Photos de Google. Merci à nos fidèles lecteurs qui nous ont transmis de bonnes informations sur cette découverte. Puis le lendemain, en nettoyage du jardin, quelques photos de souvenir ou de l'environnement immédiat...
Photos de Google. Merci à nos fidèles lecteurs qui nous ont transmis de bonnes informations sur cette découverte. Puis le lendemain, en nettoyage du jardin, quelques photos de souvenir ou de l'environnement immédiat...

Photos de Google. Merci à nos fidèles lecteurs qui nous ont transmis de bonnes informations sur cette découverte. Puis le lendemain, en nettoyage du jardin, quelques photos de souvenir ou de l'environnement immédiat...

Dans l'ordre... une section de tronc de résineux nous offrant de belles gouttes de lumières bien des années après sa coupe. Puis, un peu comme dans le film de James Bond ces chausseurs tueuses... Ce sont des chaussures de sécurité qui viennent juste de rendre l'âme.... après des années de service elles présentent leurs structures défensives. De la pétanque, une boule abandonnée, ou perdue,  entre les arbres, est largement attaquée par la rouille. Bien-sûr pour la fin, au ras de la terre cette larve, très agressive avec sa corne, gardera ses origines bien cachées avant de retourner dans le limon. Et à votre agenda pour le 31 août... une animation vachement bien......
Dans l'ordre... une section de tronc de résineux nous offrant de belles gouttes de lumières bien des années après sa coupe. Puis, un peu comme dans le film de James Bond ces chausseurs tueuses... Ce sont des chaussures de sécurité qui viennent juste de rendre l'âme.... après des années de service elles présentent leurs structures défensives. De la pétanque, une boule abandonnée, ou perdue,  entre les arbres, est largement attaquée par la rouille. Bien-sûr pour la fin, au ras de la terre cette larve, très agressive avec sa corne, gardera ses origines bien cachées avant de retourner dans le limon. Et à votre agenda pour le 31 août... une animation vachement bien......
Dans l'ordre... une section de tronc de résineux nous offrant de belles gouttes de lumières bien des années après sa coupe. Puis, un peu comme dans le film de James Bond ces chausseurs tueuses... Ce sont des chaussures de sécurité qui viennent juste de rendre l'âme.... après des années de service elles présentent leurs structures défensives. De la pétanque, une boule abandonnée, ou perdue,  entre les arbres, est largement attaquée par la rouille. Bien-sûr pour la fin, au ras de la terre cette larve, très agressive avec sa corne, gardera ses origines bien cachées avant de retourner dans le limon. Et à votre agenda pour le 31 août... une animation vachement bien......
Dans l'ordre... une section de tronc de résineux nous offrant de belles gouttes de lumières bien des années après sa coupe. Puis, un peu comme dans le film de James Bond ces chausseurs tueuses... Ce sont des chaussures de sécurité qui viennent juste de rendre l'âme.... après des années de service elles présentent leurs structures défensives. De la pétanque, une boule abandonnée, ou perdue,  entre les arbres, est largement attaquée par la rouille. Bien-sûr pour la fin, au ras de la terre cette larve, très agressive avec sa corne, gardera ses origines bien cachées avant de retourner dans le limon. Et à votre agenda pour le 31 août... une animation vachement bien......
Dans l'ordre... une section de tronc de résineux nous offrant de belles gouttes de lumières bien des années après sa coupe. Puis, un peu comme dans le film de James Bond ces chausseurs tueuses... Ce sont des chaussures de sécurité qui viennent juste de rendre l'âme.... après des années de service elles présentent leurs structures défensives. De la pétanque, une boule abandonnée, ou perdue,  entre les arbres, est largement attaquée par la rouille. Bien-sûr pour la fin, au ras de la terre cette larve, très agressive avec sa corne, gardera ses origines bien cachées avant de retourner dans le limon. Et à votre agenda pour le 31 août... une animation vachement bien......

Dans l'ordre... une section de tronc de résineux nous offrant de belles gouttes de lumières bien des années après sa coupe. Puis, un peu comme dans le film de James Bond ces chausseurs tueuses... Ce sont des chaussures de sécurité qui viennent juste de rendre l'âme.... après des années de service elles présentent leurs structures défensives. De la pétanque, une boule abandonnée, ou perdue, entre les arbres, est largement attaquée par la rouille. Bien-sûr pour la fin, au ras de la terre cette larve, très agressive avec sa corne, gardera ses origines bien cachées avant de retourner dans le limon. Et à votre agenda pour le 31 août... une animation vachement bien......

17 - Saintes découverte d'un poids monétaire 1577, site hitorique. Découvertes du banal..... nature

Voir les commentaires

14 - Ginette Buferme - Pontabry Résistante bombardée le 14 août 1944. Saintes sous les bombes. Affolement chez les Catholiques. croix gammées de retour.

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

 

Bombardement Saintes 

14 août 1944

" Ginette Buferme, parmi d'autres, une résistante sous les bombes américaines "

 

Il y a quelques jours la France mettait en terre une grande Dame, Simone Veil, pour son vécu, ses valeurs et ses engagements. A Saintes le 7 juillet était inhumé à Saintes Ginette Bufferme, humble résistante mais avec des hauts risques, cette dame avait assisté au cours d’un repas familial à l’arrestation de son cousin Roger Guintard qui sera fusillé à Poitiers, elle avait échappé à la mort quand sa maison avait été bombardé en août 1944, enfin elle avait été gravement blessée au cours d’un mitraillage aérien en juillet de cette même année. Mises en terre de France dans les mêmes heures, elles s’inscrivent tout à fait dans la belle phrase du président de la république Emmanuel Macron prononcée à Ouradour sur Glane…

« La mémoire, elle aussi, forcément s’érode. Ce qui se transmet risque de s’affadir, sans cesse nous devons raviver la flamme et lui redonner sens »

 

" Ce jour-là je me trouvais à la maison avec maman. Au début du bombardement  (Ou de l'alerte !!) nous sommes descendues à la cave, utilisant l'escalier en béton armé. C'est d'ailleurs sous cet escalier que nous nous sommes abritées, comme on nous l'avait conseillé en pareil cas. Quand nous avons voulu remonter au rez-de-chaussée, la porte bloquait, tout nous tombait dessus. Dans la maison il y avait plein de gravats et de tuiles, nous ne pouvions plus ouvrir les portes.  On a retrouvé un éclat de bombe dans la deuxième partie de la cave, notre commode a subi des dommages, sa plaque de marbre a été cassée et un éclat de bombe en a perforé le bois, l'éclat de bombe ayant été projeté par la fenêtre. La chambre avait un trou dans le plancher et il y a eu une bombe qui a explosé dans le jardin (Veut certainement dire dans le jardinet côté rue). Après ce bombardement j'ai vu passer des charrettes transportant des morts, les membres des morts pendaient de ces charrettes.  Notre maison était devenue inhabitable, aussi nous avons été logés chez Monsieur Paul AUGÊ, directeur de l'hôpital.
" Ce jour-là je me trouvais à la maison avec maman. Au début du bombardement  (Ou de l'alerte !!) nous sommes descendues à la cave, utilisant l'escalier en béton armé. C'est d'ailleurs sous cet escalier que nous nous sommes abritées, comme on nous l'avait conseillé en pareil cas. Quand nous avons voulu remonter au rez-de-chaussée, la porte bloquait, tout nous tombait dessus. Dans la maison il y avait plein de gravats et de tuiles, nous ne pouvions plus ouvrir les portes.  On a retrouvé un éclat de bombe dans la deuxième partie de la cave, notre commode a subi des dommages, sa plaque de marbre a été cassée et un éclat de bombe en a perforé le bois, l'éclat de bombe ayant été projeté par la fenêtre. La chambre avait un trou dans le plancher et il y a eu une bombe qui a explosé dans le jardin (Veut certainement dire dans le jardinet côté rue). Après ce bombardement j'ai vu passer des charrettes transportant des morts, les membres des morts pendaient de ces charrettes.  Notre maison était devenue inhabitable, aussi nous avons été logés chez Monsieur Paul AUGÊ, directeur de l'hôpital.

" Ce jour-là je me trouvais à la maison avec maman. Au début du bombardement (Ou de l'alerte !!) nous sommes descendues à la cave, utilisant l'escalier en béton armé. C'est d'ailleurs sous cet escalier que nous nous sommes abritées, comme on nous l'avait conseillé en pareil cas. Quand nous avons voulu remonter au rez-de-chaussée, la porte bloquait, tout nous tombait dessus. Dans la maison il y avait plein de gravats et de tuiles, nous ne pouvions plus ouvrir les portes. On a retrouvé un éclat de bombe dans la deuxième partie de la cave, notre commode a subi des dommages, sa plaque de marbre a été cassée et un éclat de bombe en a perforé le bois, l'éclat de bombe ayant été projeté par la fenêtre. La chambre avait un trou dans le plancher et il y a eu une bombe qui a explosé dans le jardin (Veut certainement dire dans le jardinet côté rue). Après ce bombardement j'ai vu passer des charrettes transportant des morts, les membres des morts pendaient de ces charrettes. Notre maison était devenue inhabitable, aussi nous avons été logés chez Monsieur Paul AUGÊ, directeur de l'hôpital.

Une des photos montre une maison voisine avec une corniche brisée, c'était souvent le cas dans les zones proches des bombardements. Il faut savoir qu'e par cette belle journée de la veille du 15 août il y avait un beau ciel bleu et que trois vagues de bombardiers ont déversé leurs chapelets de bombes en trois temps, ce fut l'horreur entre le passage souterrain St Pallais  et la route de Chaniers. Nombreux Saintais surpris n'ont pas eu le temps de se précipiter aux abris. Erreur de largage des bombes, interprétation du visuel du sol dans cette zone ferroviaire. En cinq minutes ce dommage collatéral avait endeuillé la cité saintaise et peu de temps après le bombardement du 24 juin.
Une des photos montre une maison voisine avec une corniche brisée, c'était souvent le cas dans les zones proches des bombardements. Il faut savoir qu'e par cette belle journée de la veille du 15 août il y avait un beau ciel bleu et que trois vagues de bombardiers ont déversé leurs chapelets de bombes en trois temps, ce fut l'horreur entre le passage souterrain St Pallais  et la route de Chaniers. Nombreux Saintais surpris n'ont pas eu le temps de se précipiter aux abris. Erreur de largage des bombes, interprétation du visuel du sol dans cette zone ferroviaire. En cinq minutes ce dommage collatéral avait endeuillé la cité saintaise et peu de temps après le bombardement du 24 juin.
Une des photos montre une maison voisine avec une corniche brisée, c'était souvent le cas dans les zones proches des bombardements. Il faut savoir qu'e par cette belle journée de la veille du 15 août il y avait un beau ciel bleu et que trois vagues de bombardiers ont déversé leurs chapelets de bombes en trois temps, ce fut l'horreur entre le passage souterrain St Pallais  et la route de Chaniers. Nombreux Saintais surpris n'ont pas eu le temps de se précipiter aux abris. Erreur de largage des bombes, interprétation du visuel du sol dans cette zone ferroviaire. En cinq minutes ce dommage collatéral avait endeuillé la cité saintaise et peu de temps après le bombardement du 24 juin.
Une des photos montre une maison voisine avec une corniche brisée, c'était souvent le cas dans les zones proches des bombardements. Il faut savoir qu'e par cette belle journée de la veille du 15 août il y avait un beau ciel bleu et que trois vagues de bombardiers ont déversé leurs chapelets de bombes en trois temps, ce fut l'horreur entre le passage souterrain St Pallais  et la route de Chaniers. Nombreux Saintais surpris n'ont pas eu le temps de se précipiter aux abris. Erreur de largage des bombes, interprétation du visuel du sol dans cette zone ferroviaire. En cinq minutes ce dommage collatéral avait endeuillé la cité saintaise et peu de temps après le bombardement du 24 juin.

Une des photos montre une maison voisine avec une corniche brisée, c'était souvent le cas dans les zones proches des bombardements. Il faut savoir qu'e par cette belle journée de la veille du 15 août il y avait un beau ciel bleu et que trois vagues de bombardiers ont déversé leurs chapelets de bombes en trois temps, ce fut l'horreur entre le passage souterrain St Pallais et la route de Chaniers. Nombreux Saintais surpris n'ont pas eu le temps de se précipiter aux abris. Erreur de largage des bombes, interprétation du visuel du sol dans cette zone ferroviaire. En cinq minutes ce dommage collatéral avait endeuillé la cité saintaise et peu de temps après le bombardement du 24 juin.

Certes nous venons de présenter très à minima cette journée du 14/8/44, mais qui était Ginette Buferme....? Certainement une jeune résistante qui n'avait pas hésité à courir de grands risques, mais ce que " je " retiendrais surtout c'est qu'elle fut humble, certainement tant dans son témoignage que dans sa vie de femme et mère, bien sûr de résistante aussi, effectuant seulement ses missions très risquées vu son emploi à la sous-préfecture et tous ces gens qu'elle croisait dans son quotidien entre 1940 et 1944.  Voici un rapport qu'elle avait établi pour que lui soient reconnue ses droits.......  Bien-sûr son parcours dans la résistance n'est pas très détaillé, car nous voulions surtout parler de cet " Eté meurtrier "...
Certes nous venons de présenter très à minima cette journée du 14/8/44, mais qui était Ginette Buferme....? Certainement une jeune résistante qui n'avait pas hésité à courir de grands risques, mais ce que " je " retiendrais surtout c'est qu'elle fut humble, certainement tant dans son témoignage que dans sa vie de femme et mère, bien sûr de résistante aussi, effectuant seulement ses missions très risquées vu son emploi à la sous-préfecture et tous ces gens qu'elle croisait dans son quotidien entre 1940 et 1944.  Voici un rapport qu'elle avait établi pour que lui soient reconnue ses droits.......  Bien-sûr son parcours dans la résistance n'est pas très détaillé, car nous voulions surtout parler de cet " Eté meurtrier "... Certes nous venons de présenter très à minima cette journée du 14/8/44, mais qui était Ginette Buferme....? Certainement une jeune résistante qui n'avait pas hésité à courir de grands risques, mais ce que " je " retiendrais surtout c'est qu'elle fut humble, certainement tant dans son témoignage que dans sa vie de femme et mère, bien sûr de résistante aussi, effectuant seulement ses missions très risquées vu son emploi à la sous-préfecture et tous ces gens qu'elle croisait dans son quotidien entre 1940 et 1944.  Voici un rapport qu'elle avait établi pour que lui soient reconnue ses droits.......  Bien-sûr son parcours dans la résistance n'est pas très détaillé, car nous voulions surtout parler de cet " Eté meurtrier "...
Certes nous venons de présenter très à minima cette journée du 14/8/44, mais qui était Ginette Buferme....? Certainement une jeune résistante qui n'avait pas hésité à courir de grands risques, mais ce que " je " retiendrais surtout c'est qu'elle fut humble, certainement tant dans son témoignage que dans sa vie de femme et mère, bien sûr de résistante aussi, effectuant seulement ses missions très risquées vu son emploi à la sous-préfecture et tous ces gens qu'elle croisait dans son quotidien entre 1940 et 1944.  Voici un rapport qu'elle avait établi pour que lui soient reconnue ses droits.......  Bien-sûr son parcours dans la résistance n'est pas très détaillé, car nous voulions surtout parler de cet " Eté meurtrier "... Certes nous venons de présenter très à minima cette journée du 14/8/44, mais qui était Ginette Buferme....? Certainement une jeune résistante qui n'avait pas hésité à courir de grands risques, mais ce que " je " retiendrais surtout c'est qu'elle fut humble, certainement tant dans son témoignage que dans sa vie de femme et mère, bien sûr de résistante aussi, effectuant seulement ses missions très risquées vu son emploi à la sous-préfecture et tous ces gens qu'elle croisait dans son quotidien entre 1940 et 1944.  Voici un rapport qu'elle avait établi pour que lui soient reconnue ses droits.......  Bien-sûr son parcours dans la résistance n'est pas très détaillé, car nous voulions surtout parler de cet " Eté meurtrier "...

Certes nous venons de présenter très à minima cette journée du 14/8/44, mais qui était Ginette Buferme....? Certainement une jeune résistante qui n'avait pas hésité à courir de grands risques, mais ce que " je " retiendrais surtout c'est qu'elle fut humble, certainement tant dans son témoignage que dans sa vie de femme et mère, bien sûr de résistante aussi, effectuant seulement ses missions très risquées vu son emploi à la sous-préfecture et tous ces gens qu'elle croisait dans son quotidien entre 1940 et 1944. Voici un rapport qu'elle avait établi pour que lui soient reconnue ses droits....... Bien-sûr son parcours dans la résistance n'est pas très détaillé, car nous voulions surtout parler de cet " Eté meurtrier "...

 

Déclarations de Mme Ginette Buferme, en date du 26/12/1984

 

Document en vue d’obtention de reconnaissance de sa qualité d’agent de liaison au groupe « Navarre », dépendant de l’O.C.M

     Elle avait pour chefs : Marcel Coutinot, Louis Bastard, Vignaud, Roger Moyet, Yves Lecourtois, Baillargé R.

 

Copie de cette demande : Etablie le 18 août 2007 - MS

 

« J’ai commencé à travailler à la Sous-préfecture de Saintes le 23/10/1939. J’y ai rencontré tout de suite le commissaire de Police Paul Mamert (fusillé à Bordeaux), avec qui j’avais eu très tôt des contacts pour la résistance. Il me chargeait d’aller « porter » divers renseignements chez d’autres résistants. Il m’appelait « petite ». M. Marcel Coutinot aussi m’appelait ainsi. Avec Paul Mamert nous étions déjà prêts, avec d’autres, pour cet appel du 18 juin. Vers 1942/43 il a été nommé au commissariat de Bordeaux, où il a été arrêté, puis emprisonné au fort du Hâ, puis déporté dans un camp où il est mort.

J’ai eu aussi des contacts avec maître Philippe Bonne, avocat à Saintes, qui, par deux fois, a évité que je sois arrêtée. Dont une fois que la milice était entrée au café des colonnes, sur le cours national à Saintes et avait arrêté des camarades, des résistants. Cet acte devait se situer en février 1941, plusieurs personnes ont ainsi été arrêtées et emprisonnées. Il m’avait reconduit très discrètement jusqu’à chez moi, après m’avoir dit de partir de là, qu’il y en avait assez qui venaient d’être arrêtés. Cet homme a été arrêté le 9 février 1942 et il est mort en déportation le 8 avril 1945.

, employé à Roger Quintard (décédé depuis) qui avait été arrêté et torturé. Avec mon cousin Jacques Dassonville. Cette journée ( !) il y avait aussi René Barréqui travaillait aux ponts et chaussées de Saintes, cet homme a été tué par les allemands le 24 août 1944, en même temps que Pierre Geoffroy qui travaillait à la coopérative agricole de Saintes, avec Jean Michaud. Avec André Joubert est décédé depuis, ainsi que Marcel Guillot pour les services qu’il leur rendait. Marcel Coutinot, boulanger à Migron, qui aidait beaucoup les maquisards et qui connaissait André Joubert (ancien Maire de Saintes), qui de temps en temps était « obligé » d’aller se « reposer ». Il allait alors habiter chez mon cousin Marcel GuillotDes contacts aussi avec la SNCF, il sabotait les lignes de chemin de fer, faisait sauter les locomotives. Ils avaient un dépôt d’armes assez important dans son jardin au Champboudeau à Saintes. Mon cousin a été arrêté début février 1944, emprisonné, torturé et fusillé. Fusillé à Poitiers en avril 1944. Lorsque les allemands étaient venus l’arrêter  chez lui, je m’y trouvais avec ma mère. Il y avait en tête des allemands, l’inspecteur de la police des chemins de fer Penaud. Ma grand-mère maternelle, Marguerite Martinaud, qui habitait St Sauvant en Chte Mme, cachait chez elle des tracts, puis elle portait ses petits paquets là où il fallait. Elle le faisait pour M. Dantz ( !) qui habitait St Sauvant. Cet homme a été porté disparu. Un rapport avait été adressé à la Sous-préfecture de Saintes où j’étais encore en service. La Feldgendarmerie avait été perquisitionné chez elle, mais n’avait réussi à trouver que des journaux quelconques. Ma grand-mère les avait discrètement éloignés de l’endroit où se trouvaient les tracts.

J’ai donc rencontré André Grisey, Guy Cassou de St Mathurin (Tués aux Pinarderies le 15 août 1944) et Paul Bouffard (tué à Château Gaillard le 15 août 1944).

Renvoyée de la Sous-préfecture de Saint Jean d’Angély par le Sous-préfet en fonction (P…. de C….. – Collaborateur), après le débarquement, je suis allée habiter chez mon cousin André Joubert à Migron.

. Des avions canadiens parachutaient des réservoirs d’essence au-dessus du camp d’aviation de Fontenet, à proximité. Nous nous rendions au camp des Mazeray où s’étaient regroupés les maquisards après la destruction de Château Gaillard. Ainsi nous nous sommes arrêtés, la première fusée (bleu-blanc-rouge) s’était enrayée, c’est ainsi que nous avons reçu une première rafale de balles explosives. L’avion piquait une seconde fois quand la deuxième fusée est partie. Il est alors remonté, a tourné au-dessus de nous puis il est reparti. L’accident a été annoncé le lendemain à R.Moyet, Y.Lecourtois,R.Baillargé nous mettions au point le prochain contact (lieu et heure), ceci jusqu’au 27 août 1944 où je fus blessé à Chagnon d’Aumagne, avec moi il y avait Roger Moyet qui étaient au maquis. Avec R.Baillargé (La rafale) et Yves Lecourtois(Cécile) pour donner des renseignements sur les mouvements des troupes allemandes. Ainsi que Brissonneau (Toto), chef des « Corps francs » au café Roger MoyetJe rencontrais la BBC. C’est un FFI qui est venu nous le dire à l’hôpital de St Jean d’Angély où nous avions été transportées en ambulance le lundi matin 28 août et opérées.

Nous avions été gardées et soignées toute la nuit chez M. et Mme Cerpeau habitant à Chagnon d’Aumagne. Pendant notre séjour à l’hôpital de St Jean, nous avons été gardées jour et nuit par un FFI ou un maquisard armé de sa mitraillette.

A notre sortie je suis revenue habiter chez mon cousin André Joubert à Migron. C’est le docteur Grand ( !) de Brizambourg qui venait tous les jours nous faire nos soins.

J’appartenais comme le commissaire de police Paul Mamert au réseau Navarre. »

 

Le 26 décembre 1984            signé : G.Buferme

 

Page suivante (cachés)

De par ma fonction à la Sous-préfecture, j’étais au contact permanent avec la Kommandantur, rue du général Sarrail (Saintes), ce qui m’a permis d’être au courant de certains projets d’opérations, jusqu’au jour où je me suis fait prendre par la sentinelle de service, j’écoutais en marchant très doucement dans le couloir ce qui se disait dans le bureau d’un grand chef. J’ai été ramené brutalement devant le bureau où j’avais à remettre des papiers. Je n’ai pu retourner par la suite à la kommandantur, mais je pouvais continuer à écouter ce qui se disait dans le bureau du sous-préfet, quand les allemands ou les miliciens venaient le voir. Il y avait un couloir avec de grands placards qui menait du bureau du secrétaire général au bureau du Sous-préfet. Ainsi je pouvais donc écouter avec prudence quand même en cas de sortie impromptue, ce qui arrivait quelquefois (et me cacher) quand les tons montaient, que les personnes qui parlaient ne s’entendaient pas sur le sujet.

J’étais suivie tous les jours par «  Henri » (Chef Gestapo Saintes), responsable du service espionnage (De MS : Gestapo) et qui habitait près de mon domicile. C’est Marcel Coutinot qui le savait qui m’avait indiqué son nom.

Ce qui m’a mis dans l’obligation de demander une mutation à la Sous-préfecture de St Jean d’Angély le 21 février 1944. A mon arrivée à St Jean j’ai pris contact avec Vignaud (Au commissariat de Police) qui m’a donné la filière pour rester en contact avec le maquis.

 

Saintes le 26 décembre 1984             signé : G.Buferme

 

 

Merci Ginette, merci Chère Madame pour tout ce que vous avez fait, au nom des " nôtres "
Merci Ginette, merci Chère Madame pour tout ce que vous avez fait, au nom des " nôtres "

Merci Ginette, merci Chère Madame pour tout ce que vous avez fait, au nom des " nôtres "

Effervescence chez les Catholiques

" Fête de l'Assomption "

A Saintes des fidèles, moins nombreux qu'à Lourdes ou Fatima, ont célébré leur mère du ciel

Ainsi ce jour de l'Assomption un splendide " Ave Maria " a résonné entre l'église paroissiale St Pallais et l'église abbatiale Ste Marie des Dames. Bien-sûr le curé de la paroisse avait bien recommandé d'y amener des fleurs, c'est ce qui fut fait devant une abbaye envahie de fidèles. Mais pour une mère, rien de plus normale que d'offrir des fleurs.

Ainsi ce jour de l'Assomption un splendide " Ave Maria " a résonné entre l'église paroissiale St Pallais et l'église abbatiale Ste Marie des Dames. Bien-sûr le curé de la paroisse avait bien recommandé d'y amener des fleurs, c'est ce qui fut fait devant une abbaye envahie de fidèles. Mais pour une mère, rien de plus normale que d'offrir des fleurs.

Quittons ce maginfique site de l'abbaye, devenu marial l'espace d'un jour de fête international, pour vous inviter à une course cycliste le mardi 22 août. A vos agendas....
Quittons ce maginfique site de l'abbaye, devenu marial l'espace d'un jour de fête international, pour vous inviter à une course cycliste le mardi 22 août. A vos agendas....
Quittons ce maginfique site de l'abbaye, devenu marial l'espace d'un jour de fête international, pour vous inviter à une course cycliste le mardi 22 août. A vos agendas....

Quittons ce maginfique site de l'abbaye, devenu marial l'espace d'un jour de fête international, pour vous inviter à une course cycliste le mardi 22 août. A vos agendas....

Et nous voici transportés en arrière, dans les années noires avec le retour sur nos murs de ce sigle honni de l'huManité.. la croix gammées, que certains dessinent sur nos murs. Mais savez-vous que dans la semaine de l'assassinat du père Jacques Hamel, des sigles de soutien avaient été dessinés sur les murs de l'abbaye aux Dames, en faveur des assassins, mais ce n'était pas des croix gammées. Quand les sigles s'avèrent de mauvaises augures..... il faudrait être de tolérance zéro;

Et nous voici transportés en arrière, dans les années noires avec le retour sur nos murs de ce sigle honni de l'huManité.. la croix gammées, que certains dessinent sur nos murs. Mais savez-vous que dans la semaine de l'assassinat du père Jacques Hamel, des sigles de soutien avaient été dessinés sur les murs de l'abbaye aux Dames, en faveur des assassins, mais ce n'était pas des croix gammées. Quand les sigles s'avèrent de mauvaises augures..... il faudrait être de tolérance zéro;

La croix gammée est aussi connue sous le nom de Svastika, aux origines asiatiques. Sa représentation est réprimée du fait d'un article du code de procédure pénale.

La croix gammée est aussi connue sous le nom de Svastika, aux origines asiatiques. Sa représentation est réprimée du fait d'un article du code de procédure pénale.

Voir les commentaires

11 - Saintes à vélo Piste Flo Wélo. Rues de Saintes. Loisirs constructifs et résurection....

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Loisirs constructifs...

Comme annoncé il y a peu.... restauration et remise en état d'une sonnette de 70 ans....

Images....

Cette sonnette ancienne;, cassée et en piteuse état a été démontée, nettoyée et remise en état de marche sur deux jours. Les ouvriers étant un garçon de 9 ans, un second de 13 ans et l'auteur de C-H. Elle a tinté ce soir.... Bien les jeunes.
Cette sonnette ancienne;, cassée et en piteuse état a été démontée, nettoyée et remise en état de marche sur deux jours. Les ouvriers étant un garçon de 9 ans, un second de 13 ans et l'auteur de C-H. Elle a tinté ce soir.... Bien les jeunes.

Cette sonnette ancienne;, cassée et en piteuse état a été démontée, nettoyée et remise en état de marche sur deux jours. Les ouvriers étant un garçon de 9 ans, un second de 13 ans et l'auteur de C-H. Elle a tinté ce soir.... Bien les jeunes.

Et si nous nous rendions rue  Alsace - Lorraine, secteur piétons de Saintes, pour y entendre la cloche du petit train....
Et si nous nous rendions rue  Alsace - Lorraine, secteur piétons de Saintes, pour y entendre la cloche du petit train....
Et si nous nous rendions rue  Alsace - Lorraine, secteur piétons de Saintes, pour y entendre la cloche du petit train....
Et si nous nous rendions rue  Alsace - Lorraine, secteur piétons de Saintes, pour y entendre la cloche du petit train....
Et si nous nous rendions rue  Alsace - Lorraine, secteur piétons de Saintes, pour y entendre la cloche du petit train....
Et si nous nous rendions rue  Alsace - Lorraine, secteur piétons de Saintes, pour y entendre la cloche du petit train....
Et si nous nous rendions rue  Alsace - Lorraine, secteur piétons de Saintes, pour y entendre la cloche du petit train....
Et si nous nous rendions rue  Alsace - Lorraine, secteur piétons de Saintes, pour y entendre la cloche du petit train....
Et si nous nous rendions rue  Alsace - Lorraine, secteur piétons de Saintes, pour y entendre la cloche du petit train....
Et si nous nous rendions rue  Alsace - Lorraine, secteur piétons de Saintes, pour y entendre la cloche du petit train....

Et si nous nous rendions rue Alsace - Lorraine, secteur piétons de Saintes, pour y entendre la cloche du petit train....

Entre petit train sillonnant les rues de saintes pour le plus grand bonheur des touristes et les jeunes en trottinettes, peu de piétions cette après-midi dans ce centre ville, tout au moins vers 16 h 30.... Ici entre le sud, clocher St Pierre et le nord, palais de justice.
Entre petit train sillonnant les rues de saintes pour le plus grand bonheur des touristes et les jeunes en trottinettes, peu de piétions cette après-midi dans ce centre ville, tout au moins vers 16 h 30.... Ici entre le sud, clocher St Pierre et le nord, palais de justice.Entre petit train sillonnant les rues de saintes pour le plus grand bonheur des touristes et les jeunes en trottinettes, peu de piétions cette après-midi dans ce centre ville, tout au moins vers 16 h 30.... Ici entre le sud, clocher St Pierre et le nord, palais de justice.
Entre petit train sillonnant les rues de saintes pour le plus grand bonheur des touristes et les jeunes en trottinettes, peu de piétions cette après-midi dans ce centre ville, tout au moins vers 16 h 30.... Ici entre le sud, clocher St Pierre et le nord, palais de justice.

Entre petit train sillonnant les rues de saintes pour le plus grand bonheur des touristes et les jeunes en trottinettes, peu de piétions cette après-midi dans ce centre ville, tout au moins vers 16 h 30.... Ici entre le sud, clocher St Pierre et le nord, palais de justice.

Avec Saintes à Vélo

" Pistes Flo Wélo"

Au long de notre fleuve Charente, le plus beau d'un feu royaume....

Surprises et agréments......
Surprises et agréments......
Surprises et agréments......
Surprises et agréments......
Surprises et agréments......
Surprises et agréments......

Surprises et agréments......

11 - Saintes à vélo Piste Flo Wélo. Rues de Saintes. Loisirs constructifs et résurection....
11 - Saintes à vélo Piste Flo Wélo. Rues de Saintes. Loisirs constructifs et résurection....
11 - Saintes à vélo Piste Flo Wélo. Rues de Saintes. Loisirs constructifs et résurection....
11 - Saintes à vélo Piste Flo Wélo. Rues de Saintes. Loisirs constructifs et résurection....

Voir les commentaires

8 - Mina Lagarde Artiste peintre De Montbéliard à Saintes. Secrets de jardin.

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Mina Lagarde

" Ses regards... reflets de bonheur toujours recherchés "

Artiste peintre, en tourisme à Saintes.

8 - Mina Lagarde Artiste peintre De Montbéliard à Saintes. Secrets de jardin.

   De ses terres, d’origine marocaine, au pays de France de la Bourgogne-Franche-Comté, Mina Lagarde, en a certainement gardé saveurs et parfums, voir les colories de la nature, qui ont alors influencé son art pictural, bien-sûr sans oublier l’humain…..

  Rencontrée par hasard pour un triste événement familial en Saintonge, l’artiste peintre a bien voulu nous accorder une interview au cours de vacances en Charente.

  Ce sont surtout des visages de ces œuvres qui ont décidé de cet entretien au cœur de la cité saintaise.

   Née il y a cinquante au Maroc Mina  nous apprend que son prénom, en Berbère, signifie « Porte-bonheur », à nous d’en savoir plus et surtout si ce prénom du bonheur a influencé tous ses regards sur ses peintures. Au Maroc son père travaillait dans le domaine viticole, en France il avait alors travaillé dans le bâtiment comme maçon. Quant à sa mère, dans son pays d'origine elle était mère au foyer, puis à son installation en France ouvrière en usine. Elle a quitté ce beau pays d’Afrique du nord pour sa cinquième année et après un temps en Haute-Loire elle est arrivée à Montbéliard y déposant ses bagages, mais surtout sans oublier ses pinceaux.

   Elle a fait des études en science-économique, mais la vie et des rencontres décideront d’un tout autre destin. Ainsi dès le C.P elle aimait dessiner, mais c’est la découverte, en CM1, d’un cahier de botanique, avec de belles plantes et fleurs collées sur les pages, qui en fera une artiste peintre, tout au moins qui décidera de sa future passion. Ses parents voulaient qu’elle fasse les « Beaux-arts » ils avaient certainement senti l’orientation de leur fille, mais après la découverte de ce cahier botanique Mina s’était aussi sentie attirée par les plantes de jardins, quelque-part cela lui parlait vraiment. Avant d’être une « pro » dans l’art pictural elle avait fait un parcours, on dirait un métier, dans la création de bijoux. C’était vers sa trentaine, elle dessinait aussi, cela allait de soi, et bien-sur elle avait aussi représentait ses professeurs sur la toile.

 

 

 

8 - Mina Lagarde Artiste peintre De Montbéliard à Saintes. Secrets de jardin.
8 - Mina Lagarde Artiste peintre De Montbéliard à Saintes. Secrets de jardin.
8 - Mina Lagarde Artiste peintre De Montbéliard à Saintes. Secrets de jardin.

 

Mais bientôt il y eut un déclic qui activa sa passion…. !

« Bien-sûr j’avais continué à travailler, mais en 2007 nous étions partis en Lettonie pour une période de quatre ans, à Riga. Là j’ai rencontré une artiste lettone, elle était professeur aux Beaux-arts de ce pays. J’ai alors pris des cours et elle m’a appris la technique russe, on pourrait dire académique. Moi j’étais autodidacte alors j’ai assimilé les deux méthodes (N.D.L.R .. pour faire court). Mon style allait se marier avec cette technique ".

Pourquoi tous ces visages d’enfants, ces yeux… ?

« C’est un peu là où je me réfugie dans l’enfance. J’ai toujours vécu avec le bonheur de la nature. L’enfant ne se cache pas, il n’a pas de barrières. Il est vrai que je suis capable de regarder la nature pendant des heures. J’ai besoin de dessiner tant de visages. Je fais aussi des portraits sur commande, mais je fais aussi des paysages avec mon style ».

Justement vous définissez votre style…. !

« Je suis dans le figuratif. Je ne peins qu’à l’huile, c’est peut-être en rapport avec les maîtres anciens, ceux de la Renaissance ».

Expositions, salons, galeries… deux mots sur la situation à ce jour…. !

« Je n’ai commencé à montrer mon travail qu’en 2013, puis il est toujours difficile de communiquer soi-même sur ses propres créations. En effet en octobre j’avais participé à un salon d’Automne, sur Paris, c’est là que tout a commencé dans les expositions, bien-sûr, aussi, à augmenter le nombre de mes tableaux, donc peindre plus. Car à ce moment-là ce fut un autre élément déclencheur, la confiance en moi. Et j’ai programmé une exposition à New York en août 2018, ce sera dans la Galerie Artifact ».

Ce tableau qui vous a suivi jusque dans ce bar de Saintes, il a un nom… !

« Oui c’est… Sans titre… Ceci pour nous rappeler ce trop d’informations. Ce tableau a été le seul exposé au Brésil avec d'autres de mes peintures, ceci pendant quatre ans ". 

Mina, avant de vous laisser continuer à admirer la nature, via les autres regards de tous « vos » visages, pourriez-vous nous dire si vous avez une maxime, préférée, un comportement de vie… ?

« L’œuvre tout entière, celle que l'on nomme art, ne connaît ni peuple ni frontière, mais seulement l’humanité ». Vassily Kandinsky.

Petite confidence du conjoint de Mina Lagarde, qui était présent à l’entretien…

« Cette année ce sera son 5ième Salon d’Automne, elle en est membre sociétaire ».

 

www.mina-lagarde.com

minalagarde@free.fr

 

 

 

8 - Mina Lagarde Artiste peintre De Montbéliard à Saintes. Secrets de jardin.
8 - Mina Lagarde Artiste peintre De Montbéliard à Saintes. Secrets de jardin.8 - Mina Lagarde Artiste peintre De Montbéliard à Saintes. Secrets de jardin.
8 - Mina Lagarde Artiste peintre De Montbéliard à Saintes. Secrets de jardin.

 

2018 

-Solo exhibition - Artifact art Gallery New york (august 1  2018) united states

84 orchard street new york

2017

-Invitée en résidence d’artiste à Longzhou, Guangxi, Chine. Du 28 mars au 9 mai.

-14°Salon européen en Belgique, du 22 au 25 juillet, Beffroi De Brugge.

-Salon des artistes  Sochaux du 25 au 27 aout. Hôtel de ville de Sochaux.

-L’Art Actuel France-Japon. Du 3 au 14 août à The National art Center, Tokyo.

-Biennale d’Art contemporain de Charquemont. Du 14 au 17 septembre.

-Salon d’Automne 2017 Paris Champs Elysées du 12 au 15 octobre.

2016

- Amnesty International France. Du 1 au 30 octobre. 36 rue Gioffredo 06000 Nice.

-Salon d’Automne 2016 Paris Champs Elysées du 13 au 16 octobre.

-Salon Européen à Catanhede, 16 septembre au 5 novembre. Palais Marques de Marialva-Portugal.

-Journée Européennes du patrimoine Baume les Dames  le 17 et 18 septembre.

-Salon des artistes Sochaux du 26 au 28 aout. Hôtel de ville de Sochaux.

13°Salon européen en Belgique, du 23 au 26 juillet, Beffroi De Brugge. (1er prix portrait)

-Résidence d’artistes à Zunyi (Chine) « Printemps des arts à Zunyi »du 31 mars au 12 mai 2016.

- 4°Salon d’Automne França-Brasil, du 5 mai au 5 juin, Galeria Marta Traba Do Memorial Da América Latina De Sao Paulo / Sao Paulo (Brésil).

-Salon international Beffroi de Brugge, Belgique, du 23 au 26 juillet.

-Salon international Abbaye de Baume Les Dames, du 19 au 29 aout.

-Salon contemporain, Halles de Pont de Roide, Pont De Roide (France). 28 fevrier au 1 er mars.

2015 - 3°Salon d’Automne França-Brasil, du 7 mai au 7 juin, Galeria Marta Traba Do Memorial Da América Latina De Sao Paulo / Sao Paulo (Brésil).

- Salon Artistik Move Europe, du 29 mai au 5 juin, espace Gandhi Audincourt (France).

- Art Expo Milano, du 2 juillet au 30 septembre, East End Studios

Via Mecenate 84/10 Milano (Italie).

-12°Salon européen en Belgique, du 25 au 28 juillet, Beffroi De Brugge (Belgique).

- Les Artistes locaux à Sochaux, Sochaux (France). 28,29 et 30 août.

- Abbaye de Baume les Dames – Journées européennes du patrimoine. 19-20 septembre 2015.

- Salon d’Automne Paris 2015, Champs Elysées, Paris (France). 15 au 18 octobre.

- Salon Européen  en Autriche, Palais des congrès d’Innsbruck. 14 au 17 octobre 2015

2014 - Salon d’Automne França-Brasil, Sao Paulo (Brésil)

Galeria Marta Traba Do Memorial Da América Latina De Sao Paulo / Sao Paulo (Brésil). 8 mai au 1 juin.

 SAI Connect’Art  France-Tunisie, Musée de la ville de Tunis (Palais Kheireddine). 16 au 31 mai. Tunis (Tunisie)

- « A copa é aqui » Espacio Uruguay Av. Paulista, 1.776 - 9º a. elev. 3 e 4 - Edifício Parque Avenida - SP - Sao Paulo (Brésil). 13 juin au 10 juillet.

- 10ème Salon Européen en Belgique, Beffroi De Brugge (Belgique).19 au 22 juillet. (1er prix Huile)

- 35ème Salon International Artistique de la Haute Loire, Le Puy En Velay (France).

- Les Artistes locaux à Sochaux, Sochaux (France). 30 et 31 août.

- Expo Internationale d’Art, Artistik Move Europe,  la M.A.L.S. Sochaux (France). 13 au 17 octobre.

- Salon d’Automne 2014, Champs Elysées, Paris (France). 16 au 19 octobre.

2013 - Salon d’Automne 2013, Champs Elysées, Paris (France). 31 octobre au 4 novembre.

 Presse :

          

            Collections publiques : Musée de Tucheng, Zunyi Chine 2016

            Collections publiques : Musée du centre d'Art International de Longzhou, Chine 2017

 

Surprises du jardin

Certes du banal mais toujours étonnant....

Sur les branches du laurier sauce  et sur le tronc du bouleau on trouve des petites carapaces désertées par leurs occupants partis vers une nouvelle vie.... de libellule. Puis toujours dans ce même bouleau, vestige d'un autre temps pas si lointain, un outil agraire qui avait été oublié.  Puis sur les routes de Saintonge, commune de Nieul les Saintes nous avons eu le plaisir de croiser deux buses et deux superbes écureuils... mais nos premiers devaient être les prédateurs des seconds et un peu plus loin sur la route un chien qui semblait égaré.... alors si vous connaissez... il pourrait peut-être y avoir une suite heureuse pour ce chien... !
Sur les branches du laurier sauce  et sur le tronc du bouleau on trouve des petites carapaces désertées par leurs occupants partis vers une nouvelle vie.... de libellule. Puis toujours dans ce même bouleau, vestige d'un autre temps pas si lointain, un outil agraire qui avait été oublié.  Puis sur les routes de Saintonge, commune de Nieul les Saintes nous avons eu le plaisir de croiser deux buses et deux superbes écureuils... mais nos premiers devaient être les prédateurs des seconds et un peu plus loin sur la route un chien qui semblait égaré.... alors si vous connaissez... il pourrait peut-être y avoir une suite heureuse pour ce chien... !
Sur les branches du laurier sauce  et sur le tronc du bouleau on trouve des petites carapaces désertées par leurs occupants partis vers une nouvelle vie.... de libellule. Puis toujours dans ce même bouleau, vestige d'un autre temps pas si lointain, un outil agraire qui avait été oublié.  Puis sur les routes de Saintonge, commune de Nieul les Saintes nous avons eu le plaisir de croiser deux buses et deux superbes écureuils... mais nos premiers devaient être les prédateurs des seconds et un peu plus loin sur la route un chien qui semblait égaré.... alors si vous connaissez... il pourrait peut-être y avoir une suite heureuse pour ce chien... !

Sur les branches du laurier sauce et sur le tronc du bouleau on trouve des petites carapaces désertées par leurs occupants partis vers une nouvelle vie.... de libellule. Puis toujours dans ce même bouleau, vestige d'un autre temps pas si lointain, un outil agraire qui avait été oublié. Puis sur les routes de Saintonge, commune de Nieul les Saintes nous avons eu le plaisir de croiser deux buses et deux superbes écureuils... mais nos premiers devaient être les prédateurs des seconds et un peu plus loin sur la route un chien qui semblait égaré.... alors si vous connaissez... il pourrait peut-être y avoir une suite heureuse pour ce chien... !

Beaucoup plus tôt au cœur de Saintes une rencontre, on dirait plus humaine, même s'il y avait un petit chien..... avec Ludovic, un nouveau musicien de rue... (avec sa permission bien-sûr)

Beaucoup plus tôt au cœur de Saintes une rencontre, on dirait plus humaine, même s'il y avait un petit chien..... avec Ludovic, un nouveau musicien de rue... (avec sa permission bien-sûr)

8 - Mina Lagarde Artiste peintre De Montbéliard à Saintes. Secrets de jardin.

Voir les commentaires

6 - Tour de Charente Maritime Féminin, Coupure électricité Saintes.

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Coupure éclairage public

" Saintes "

 ECLAIRAGE PUBLIC : SAINTES opte pour un éclairage raisonné
 Le projet avait fait l’objet de discussions et d’échanges avec les habitants lors des Conseils de quartier de l’hiver dernier. Il avait alors reçu un accueil très favorable des Saintais. Il est désormais en cours de mise en œuvre. 
A compter du 14 août, les équipes de la Ville réaliseront les travaux nécessaires pour équiper le réseau de la ville de modules de programmations de coupures de l’éclairage public sur une tranche horaire de 1 h à 6 h du matin dans certaines zones de la ville. 
Le secteur de l’hyper-centre et les principaux axes de circulation de la ville seront quant à eux maintenus en éclairage complet sans extinction. 
Les travaux et la mise en service simultanée seront réalisés par phase et devraient se terminer au plus tard mi-septembre. 
Cette coupure quotidienne nocturne sur environ 2/3 du réseau d’éclairage public de la Ville répond à la fois à des préoccupations en matière de développement durable et permettra à la collectivité de réaliser des économies substantielles de dépenses en matière énergétique, une première estimation tablant à minima sur un gain de 70 000 € par an pour la Ville et le contribuable. 
La carte complète de mise en œuvre par date et quartier est consultable sur le site internet de la ville : http://www.ville-saintes.fr/ici-ca-bouge/les-travaux-par-quartiers/. 

 

6 - Tour de Charente Maritime Féminin, Coupure électricité Saintes.

Cyclisme au féminin

Tour

de Charente - Maritime 

9ième manche de la Coupe de France Dames

Aux environs de 300 personnes s'étaient données rendez-vous sur le cours national à Saintes, autour du podium mais surtout aux abords de la ligne blanche d'arrivée. Ainsi 95 jeunes filles se sont retrouvées durant deux jours sur les routes de la Saintonge, autour de Saintes, traversant les communes, entre autres, de St Sever, Taillebourg, Jonzac, Rouffiac, et autres beaux pays saintongeais. Le temps a été clément, tant pour les départs depuis Saintes ou Jonzac et ceci sur les deux jours de ce 18ième Tour très féminin.
Aux environs de 300 personnes s'étaient données rendez-vous sur le cours national à Saintes, autour du podium mais surtout aux abords de la ligne blanche d'arrivée. Ainsi 95 jeunes filles se sont retrouvées durant deux jours sur les routes de la Saintonge, autour de Saintes, traversant les communes, entre autres, de St Sever, Taillebourg, Jonzac, Rouffiac, et autres beaux pays saintongeais. Le temps a été clément, tant pour les départs depuis Saintes ou Jonzac et ceci sur les deux jours de ce 18ième Tour très féminin.
Aux environs de 300 personnes s'étaient données rendez-vous sur le cours national à Saintes, autour du podium mais surtout aux abords de la ligne blanche d'arrivée. Ainsi 95 jeunes filles se sont retrouvées durant deux jours sur les routes de la Saintonge, autour de Saintes, traversant les communes, entre autres, de St Sever, Taillebourg, Jonzac, Rouffiac, et autres beaux pays saintongeais. Le temps a été clément, tant pour les départs depuis Saintes ou Jonzac et ceci sur les deux jours de ce 18ième Tour très féminin.

Aux environs de 300 personnes s'étaient données rendez-vous sur le cours national à Saintes, autour du podium mais surtout aux abords de la ligne blanche d'arrivée. Ainsi 95 jeunes filles se sont retrouvées durant deux jours sur les routes de la Saintonge, autour de Saintes, traversant les communes, entre autres, de St Sever, Taillebourg, Jonzac, Rouffiac, et autres beaux pays saintongeais. Le temps a été clément, tant pour les départs depuis Saintes ou Jonzac et ceci sur les deux jours de ce 18ième Tour très féminin.

Il va de soi que les 8 tours de ville et périphérique avant la dernière montée du cours ont vraiment chauffé l'assistance, renseignée par un commentateur très pro. Mais ce sont ces demoiselles qui ont certainement eu le plus chaud, heureusement que le soleil n'était pas très fort, et le premier passage devant le podium le fut en peloton groupé, mais cela allait vite changer.
Il va de soi que les 8 tours de ville et périphérique avant la dernière montée du cours ont vraiment chauffé l'assistance, renseignée par un commentateur très pro. Mais ce sont ces demoiselles qui ont certainement eu le plus chaud, heureusement que le soleil n'était pas très fort, et le premier passage devant le podium le fut en peloton groupé, mais cela allait vite changer.
Il va de soi que les 8 tours de ville et périphérique avant la dernière montée du cours ont vraiment chauffé l'assistance, renseignée par un commentateur très pro. Mais ce sont ces demoiselles qui ont certainement eu le plus chaud, heureusement que le soleil n'était pas très fort, et le premier passage devant le podium le fut en peloton groupé, mais cela allait vite changer.
Il va de soi que les 8 tours de ville et périphérique avant la dernière montée du cours ont vraiment chauffé l'assistance, renseignée par un commentateur très pro. Mais ce sont ces demoiselles qui ont certainement eu le plus chaud, heureusement que le soleil n'était pas très fort, et le premier passage devant le podium le fut en peloton groupé, mais cela allait vite changer.
Il va de soi que les 8 tours de ville et périphérique avant la dernière montée du cours ont vraiment chauffé l'assistance, renseignée par un commentateur très pro. Mais ce sont ces demoiselles qui ont certainement eu le plus chaud, heureusement que le soleil n'était pas très fort, et le premier passage devant le podium le fut en peloton groupé, mais cela allait vite changer.

Il va de soi que les 8 tours de ville et périphérique avant la dernière montée du cours ont vraiment chauffé l'assistance, renseignée par un commentateur très pro. Mais ce sont ces demoiselles qui ont certainement eu le plus chaud, heureusement que le soleil n'était pas très fort, et le premier passage devant le podium le fut en peloton groupé, mais cela allait vite changer.

C'est ainsi que la première sur la ligne fut  Laura DA CRUZ, suivi par un doublé dans les personnes de  Pauline ALLIN, seconde, et Iris SACHET; Les bonnes grimpeuses de notre cours furent ovationnées, puis ce fut le tour de la remise des coupes et gerbes de fleurs. Sur le podium quelques élus locaux et régionaux, Jacky Emon, Christian Berthelot (représentant le maire de Saintes), le maire de St Sever de Saintonge, Pierre Hervé et quelques autres personnes, chacun prenant la parole ou remettant une coupe ou une charge.
C'est ainsi que la première sur la ligne fut  Laura DA CRUZ, suivi par un doublé dans les personnes de  Pauline ALLIN, seconde, et Iris SACHET; Les bonnes grimpeuses de notre cours furent ovationnées, puis ce fut le tour de la remise des coupes et gerbes de fleurs. Sur le podium quelques élus locaux et régionaux, Jacky Emon, Christian Berthelot (représentant le maire de Saintes), le maire de St Sever de Saintonge, Pierre Hervé et quelques autres personnes, chacun prenant la parole ou remettant une coupe ou une charge.
C'est ainsi que la première sur la ligne fut  Laura DA CRUZ, suivi par un doublé dans les personnes de  Pauline ALLIN, seconde, et Iris SACHET; Les bonnes grimpeuses de notre cours furent ovationnées, puis ce fut le tour de la remise des coupes et gerbes de fleurs. Sur le podium quelques élus locaux et régionaux, Jacky Emon, Christian Berthelot (représentant le maire de Saintes), le maire de St Sever de Saintonge, Pierre Hervé et quelques autres personnes, chacun prenant la parole ou remettant une coupe ou une charge.

C'est ainsi que la première sur la ligne fut Laura DA CRUZ, suivi par un doublé dans les personnes de Pauline ALLIN, seconde, et Iris SACHET; Les bonnes grimpeuses de notre cours furent ovationnées, puis ce fut le tour de la remise des coupes et gerbes de fleurs. Sur le podium quelques élus locaux et régionaux, Jacky Emon, Christian Berthelot (représentant le maire de Saintes), le maire de St Sever de Saintonge, Pierre Hervé et quelques autres personnes, chacun prenant la parole ou remettant une coupe ou une charge.

Le grand vainqueur au classement général ce fut une Australienne, Shara Gillow, suivi de Marion BORRAS et de Pauline ALLIN;
Le grand vainqueur au classement général ce fut une Australienne, Shara Gillow, suivi de Marion BORRAS et de Pauline ALLIN;
Le grand vainqueur au classement général ce fut une Australienne, Shara Gillow, suivi de Marion BORRAS et de Pauline ALLIN;
Le grand vainqueur au classement général ce fut une Australienne, Shara Gillow, suivi de Marion BORRAS et de Pauline ALLIN;

Le grand vainqueur au classement général ce fut une Australienne, Shara Gillow, suivi de Marion BORRAS et de Pauline ALLIN;

Félicitations aux concurrentes, certes aux mieux classées, mais aussi à l'organisation de cette course. Précision: C'était l'avant dernière manche avant la finale qui aura lieu à Poitiers.  Et, comme disait Pierre de Coubertin... " L'essentiel n'est pas de gagner mais de participer ". En effet cette manifestation engendre vraiment une  vraie dynamique, tant pour les coureurs que pour le public et autres techniciens de cette organisation, sans oublier les chargés de la sécurité et que dans ce dernier domaine on a pu voir différentes patrouilles de police aux abords immédiats de cette manifestation sportive.  Petit cadeau de saison en se quittant..... un peu la gerbe virtuelle....avec la  " Passi Flora ".
Félicitations aux concurrentes, certes aux mieux classées, mais aussi à l'organisation de cette course. Précision: C'était l'avant dernière manche avant la finale qui aura lieu à Poitiers.  Et, comme disait Pierre de Coubertin... " L'essentiel n'est pas de gagner mais de participer ". En effet cette manifestation engendre vraiment une  vraie dynamique, tant pour les coureurs que pour le public et autres techniciens de cette organisation, sans oublier les chargés de la sécurité et que dans ce dernier domaine on a pu voir différentes patrouilles de police aux abords immédiats de cette manifestation sportive.  Petit cadeau de saison en se quittant..... un peu la gerbe virtuelle....avec la  " Passi Flora ".

Félicitations aux concurrentes, certes aux mieux classées, mais aussi à l'organisation de cette course. Précision: C'était l'avant dernière manche avant la finale qui aura lieu à Poitiers. Et, comme disait Pierre de Coubertin... " L'essentiel n'est pas de gagner mais de participer ". En effet cette manifestation engendre vraiment une vraie dynamique, tant pour les coureurs que pour le public et autres techniciens de cette organisation, sans oublier les chargés de la sécurité et que dans ce dernier domaine on a pu voir différentes patrouilles de police aux abords immédiats de cette manifestation sportive. Petit cadeau de saison en se quittant..... un peu la gerbe virtuelle....avec la " Passi Flora ".

6 - Tour de Charente Maritime Féminin, Coupure électricité Saintes.

Voir les commentaires

4 - Grégorien à St Eutrope. Diagnostic archéologique Saintes. Un fidèle et aussi constructeur de cloître. Tour de France féminin. Social et sociétal.. en vélo avec Belle-rive.

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Chant Grégorien

" Crypte St Eutrope "

Avec l'ensemble

Geoffroy Dudouit

" In Omnem Terram " 

Crypte ou église basse... sous le superbe clocher de la capitale de la Saintonge.... des voix d'hommes, certainement comme au 11 ième siècle, date des origines de cette basilique...

Crypte ou église basse... sous le superbe clocher de la capitale de la Saintonge.... des voix d'hommes, certainement comme au 11 ième siècle, date des origines de cette basilique...

Neuf interprétation par cet ensemble vocal au masculin. De belles montées renvoyant en écho sur les voûtes séculaires de la crypte qui a vu passé rois de France, pélerins vers St jacques de Compostelle et qui gardent dans le silence les reliques d''Eustelle, Eutrope, ainsi que les restes d'un enfant. Quelques interprétations " a capella " face aux chapelles.... nous transportaient dans un autre monde, certainement parallèle. Bravo et on les retrouvera ce soir à Fontenay-le-Comte (86) et le dimanche 24 septembre à Rauzet (16).  Eloignons-nous et retrouvons-nous cours Reverseaux où les archéologues procèdent à un diagnostic en vue d'un aménagement probable du site St Louis sur cet emplacement de la gare routière.
Neuf interprétation par cet ensemble vocal au masculin. De belles montées renvoyant en écho sur les voûtes séculaires de la crypte qui a vu passé rois de France, pélerins vers St jacques de Compostelle et qui gardent dans le silence les reliques d''Eustelle, Eutrope, ainsi que les restes d'un enfant. Quelques interprétations " a capella " face aux chapelles.... nous transportaient dans un autre monde, certainement parallèle. Bravo et on les retrouvera ce soir à Fontenay-le-Comte (86) et le dimanche 24 septembre à Rauzet (16).  Eloignons-nous et retrouvons-nous cours Reverseaux où les archéologues procèdent à un diagnostic en vue d'un aménagement probable du site St Louis sur cet emplacement de la gare routière.
Neuf interprétation par cet ensemble vocal au masculin. De belles montées renvoyant en écho sur les voûtes séculaires de la crypte qui a vu passé rois de France, pélerins vers St jacques de Compostelle et qui gardent dans le silence les reliques d''Eustelle, Eutrope, ainsi que les restes d'un enfant. Quelques interprétations " a capella " face aux chapelles.... nous transportaient dans un autre monde, certainement parallèle. Bravo et on les retrouvera ce soir à Fontenay-le-Comte (86) et le dimanche 24 septembre à Rauzet (16).  Eloignons-nous et retrouvons-nous cours Reverseaux où les archéologues procèdent à un diagnostic en vue d'un aménagement probable du site St Louis sur cet emplacement de la gare routière.
Neuf interprétation par cet ensemble vocal au masculin. De belles montées renvoyant en écho sur les voûtes séculaires de la crypte qui a vu passé rois de France, pélerins vers St jacques de Compostelle et qui gardent dans le silence les reliques d''Eustelle, Eutrope, ainsi que les restes d'un enfant. Quelques interprétations " a capella " face aux chapelles.... nous transportaient dans un autre monde, certainement parallèle. Bravo et on les retrouvera ce soir à Fontenay-le-Comte (86) et le dimanche 24 septembre à Rauzet (16).  Eloignons-nous et retrouvons-nous cours Reverseaux où les archéologues procèdent à un diagnostic en vue d'un aménagement probable du site St Louis sur cet emplacement de la gare routière.
Neuf interprétation par cet ensemble vocal au masculin. De belles montées renvoyant en écho sur les voûtes séculaires de la crypte qui a vu passé rois de France, pélerins vers St jacques de Compostelle et qui gardent dans le silence les reliques d''Eustelle, Eutrope, ainsi que les restes d'un enfant. Quelques interprétations " a capella " face aux chapelles.... nous transportaient dans un autre monde, certainement parallèle. Bravo et on les retrouvera ce soir à Fontenay-le-Comte (86) et le dimanche 24 septembre à Rauzet (16).  Eloignons-nous et retrouvons-nous cours Reverseaux où les archéologues procèdent à un diagnostic en vue d'un aménagement probable du site St Louis sur cet emplacement de la gare routière.
Neuf interprétation par cet ensemble vocal au masculin. De belles montées renvoyant en écho sur les voûtes séculaires de la crypte qui a vu passé rois de France, pélerins vers St jacques de Compostelle et qui gardent dans le silence les reliques d''Eustelle, Eutrope, ainsi que les restes d'un enfant. Quelques interprétations " a capella " face aux chapelles.... nous transportaient dans un autre monde, certainement parallèle. Bravo et on les retrouvera ce soir à Fontenay-le-Comte (86) et le dimanche 24 septembre à Rauzet (16).  Eloignons-nous et retrouvons-nous cours Reverseaux où les archéologues procèdent à un diagnostic en vue d'un aménagement probable du site St Louis sur cet emplacement de la gare routière.

Neuf interprétation par cet ensemble vocal au masculin. De belles montées renvoyant en écho sur les voûtes séculaires de la crypte qui a vu passé rois de France, pélerins vers St jacques de Compostelle et qui gardent dans le silence les reliques d''Eustelle, Eutrope, ainsi que les restes d'un enfant. Quelques interprétations " a capella " face aux chapelles.... nous transportaient dans un autre monde, certainement parallèle. Bravo et on les retrouvera ce soir à Fontenay-le-Comte (86) et le dimanche 24 septembre à Rauzet (16). Eloignons-nous et retrouvons-nous cours Reverseaux où les archéologues procèdent à un diagnostic en vue d'un aménagement probable du site St Louis sur cet emplacement de la gare routière.

Toujours dans l'histoire... quand des découvertes du passé, détournées, deviennent photos, dites.. d'art.
Toujours dans l'histoire... quand des découvertes du passé, détournées, deviennent photos, dites.. d'art.
Toujours dans l'histoire... quand des découvertes du passé, détournées, deviennent photos, dites.. d'art.

Toujours dans l'histoire... quand des découvertes du passé, détournées, deviennent photos, dites.. d'art.

Toujours dans l'art mais de l'architecture et du talent de constructeur... un cloître après la chapelle.....

Toujours dans l'art mais de l'architecture et du talent de constructeur... un cloître après la chapelle.....

Après ces clichés reçus de l'architecte constructeur, retrouvons des randonneurs en vélos....Après ces clichés reçus de l'architecte constructeur, retrouvons des randonneurs en vélos....

Après ces clichés reçus de l'architecte constructeur, retrouvons des randonneurs en vélos....

C'était hier vendredi sur le site du camping de Saintes. Avec l'association " Belle-rive " une équipe de 12 personnes est partie sur les chemins longeant la Charente, au milieu du groupe il y avait six jeunes enfants et des membres de l'association " Saintes à vélo ".  Samedi et demain dimanche.. nos compagnes pédalent pour le " Tour de France Féminin ".... Dès 14 heures devant " Hyper U " Saintes....
C'était hier vendredi sur le site du camping de Saintes. Avec l'association " Belle-rive " une équipe de 12 personnes est partie sur les chemins longeant la Charente, au milieu du groupe il y avait six jeunes enfants et des membres de l'association " Saintes à vélo ".  Samedi et demain dimanche.. nos compagnes pédalent pour le " Tour de France Féminin ".... Dès 14 heures devant " Hyper U " Saintes....
C'était hier vendredi sur le site du camping de Saintes. Avec l'association " Belle-rive " une équipe de 12 personnes est partie sur les chemins longeant la Charente, au milieu du groupe il y avait six jeunes enfants et des membres de l'association " Saintes à vélo ".  Samedi et demain dimanche.. nos compagnes pédalent pour le " Tour de France Féminin ".... Dès 14 heures devant " Hyper U " Saintes....

C'était hier vendredi sur le site du camping de Saintes. Avec l'association " Belle-rive " une équipe de 12 personnes est partie sur les chemins longeant la Charente, au milieu du groupe il y avait six jeunes enfants et des membres de l'association " Saintes à vélo ". Samedi et demain dimanche.. nos compagnes pédalent pour le " Tour de France Féminin ".... Dès 14 heures devant " Hyper U " Saintes....

Pas beaucoup de publicité pour cette course au féminin. Dommage. Donc selon micro-trottoir.. demain matin dimanche... 9 h départ de Jonzac et parcours en zone rurale... serait à Saintes, arrivée sur le cours national, vers 16 heures ....... Attention informations sur la photo FAUX pour le départ.
Pas beaucoup de publicité pour cette course au féminin. Dommage. Donc selon micro-trottoir.. demain matin dimanche... 9 h départ de Jonzac et parcours en zone rurale... serait à Saintes, arrivée sur le cours national, vers 16 heures ....... Attention informations sur la photo FAUX pour le départ.

Pas beaucoup de publicité pour cette course au féminin. Dommage. Donc selon micro-trottoir.. demain matin dimanche... 9 h départ de Jonzac et parcours en zone rurale... serait à Saintes, arrivée sur le cours national, vers 16 heures ....... Attention informations sur la photo FAUX pour le départ.

Voir les commentaires

31 - Autopsie histoire banale. Arc de Germanicus Appel à bénévoles. Devoir ou perte des Droits.

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Pas banal

Autopsie d'une vieille sonnette avant restauration

" Attention images choquantes "

Autopsie en vue de confier cette vieille sonnette, qui s'est brisée il y a peu sur le sol, à des jeunes enfants qui seront chargés de la remettre en état et de la faire vibrer.. Action socio-éducative....

Autopsie en vue de confier cette vieille sonnette, qui s'est brisée il y a peu sur le sol, à des jeunes enfants qui seront chargés de la remettre en état et de la faire vibrer.. Action socio-éducative....

C'est ainsi que sont disparues, depuis la nuit des temps, les milliers de techniques de nos ancêtres.. mais ici ils sont très proches.  Alors à bientôt après la restauration. Abandon, cossons, araignées et chocs n'en n'auront pas eu raison.  Enfin remontons le temps avec cet appel de la ville de Saintes pour son arc de Germanicus avec ses 2000 ans d'âge....
C'est ainsi que sont disparues, depuis la nuit des temps, les milliers de techniques de nos ancêtres.. mais ici ils sont très proches.  Alors à bientôt après la restauration. Abandon, cossons, araignées et chocs n'en n'auront pas eu raison.  Enfin remontons le temps avec cet appel de la ville de Saintes pour son arc de Germanicus avec ses 2000 ans d'âge....
C'est ainsi que sont disparues, depuis la nuit des temps, les milliers de techniques de nos ancêtres.. mais ici ils sont très proches.  Alors à bientôt après la restauration. Abandon, cossons, araignées et chocs n'en n'auront pas eu raison.  Enfin remontons le temps avec cet appel de la ville de Saintes pour son arc de Germanicus avec ses 2000 ans d'âge....
C'est ainsi que sont disparues, depuis la nuit des temps, les milliers de techniques de nos ancêtres.. mais ici ils sont très proches.  Alors à bientôt après la restauration. Abandon, cossons, araignées et chocs n'en n'auront pas eu raison.  Enfin remontons le temps avec cet appel de la ville de Saintes pour son arc de Germanicus avec ses 2000 ans d'âge....
C'est ainsi que sont disparues, depuis la nuit des temps, les milliers de techniques de nos ancêtres.. mais ici ils sont très proches.  Alors à bientôt après la restauration. Abandon, cossons, araignées et chocs n'en n'auront pas eu raison.  Enfin remontons le temps avec cet appel de la ville de Saintes pour son arc de Germanicus avec ses 2000 ans d'âge....
C'est ainsi que sont disparues, depuis la nuit des temps, les milliers de techniques de nos ancêtres.. mais ici ils sont très proches.  Alors à bientôt après la restauration. Abandon, cossons, araignées et chocs n'en n'auront pas eu raison.  Enfin remontons le temps avec cet appel de la ville de Saintes pour son arc de Germanicus avec ses 2000 ans d'âge....
C'est ainsi que sont disparues, depuis la nuit des temps, les milliers de techniques de nos ancêtres.. mais ici ils sont très proches.  Alors à bientôt après la restauration. Abandon, cossons, araignées et chocs n'en n'auront pas eu raison.  Enfin remontons le temps avec cet appel de la ville de Saintes pour son arc de Germanicus avec ses 2000 ans d'âge....
C'est ainsi que sont disparues, depuis la nuit des temps, les milliers de techniques de nos ancêtres.. mais ici ils sont très proches.  Alors à bientôt après la restauration. Abandon, cossons, araignées et chocs n'en n'auront pas eu raison.  Enfin remontons le temps avec cet appel de la ville de Saintes pour son arc de Germanicus avec ses 2000 ans d'âge....
C'est ainsi que sont disparues, depuis la nuit des temps, les milliers de techniques de nos ancêtres.. mais ici ils sont très proches.  Alors à bientôt après la restauration. Abandon, cossons, araignées et chocs n'en n'auront pas eu raison.  Enfin remontons le temps avec cet appel de la ville de Saintes pour son arc de Germanicus avec ses 2000 ans d'âge....
C'est ainsi que sont disparues, depuis la nuit des temps, les milliers de techniques de nos ancêtres.. mais ici ils sont très proches.  Alors à bientôt après la restauration. Abandon, cossons, araignées et chocs n'en n'auront pas eu raison.  Enfin remontons le temps avec cet appel de la ville de Saintes pour son arc de Germanicus avec ses 2000 ans d'âge....
C'est ainsi que sont disparues, depuis la nuit des temps, les milliers de techniques de nos ancêtres.. mais ici ils sont très proches.  Alors à bientôt après la restauration. Abandon, cossons, araignées et chocs n'en n'auront pas eu raison.  Enfin remontons le temps avec cet appel de la ville de Saintes pour son arc de Germanicus avec ses 2000 ans d'âge....
C'est ainsi que sont disparues, depuis la nuit des temps, les milliers de techniques de nos ancêtres.. mais ici ils sont très proches.  Alors à bientôt après la restauration. Abandon, cossons, araignées et chocs n'en n'auront pas eu raison.  Enfin remontons le temps avec cet appel de la ville de Saintes pour son arc de Germanicus avec ses 2000 ans d'âge....

C'est ainsi que sont disparues, depuis la nuit des temps, les milliers de techniques de nos ancêtres.. mais ici ils sont très proches. Alors à bientôt après la restauration. Abandon, cossons, araignées et chocs n'en n'auront pas eu raison. Enfin remontons le temps avec cet appel de la ville de Saintes pour son arc de Germanicus avec ses 2000 ans d'âge....

retour en arrière sur la cérémonie " Les chemins de mémoire " un fidèle lecteur nous a fait parvenir cette belle photo de la stèle du capitaine Charles Donald Cole, située à Nieul les Saintes, près du site de Rochevent. Sur cette cérémonie un mot concernant un article du journal Sud-Ouest, en effet il est question dans un discours  de..... " ... si nous oublions notre devoir de mémoire nous risquons de perdre nos droits... "  en fait il fallait lire......  Notre commune démarche de ce jour fait partie intégrante du « Devoir de mémoire », mais rappelons-nous mais faisons surtout savoir à nos semblables et à nos enfants que  « Si nous ignorons notre devoir nous risquons de perdre nos droits ». Mais il n'est pas question ici de diminuer la valeur de l'article de Francis Berry le journaliste de Su-Ouest.

retour en arrière sur la cérémonie " Les chemins de mémoire " un fidèle lecteur nous a fait parvenir cette belle photo de la stèle du capitaine Charles Donald Cole, située à Nieul les Saintes, près du site de Rochevent. Sur cette cérémonie un mot concernant un article du journal Sud-Ouest, en effet il est question dans un discours de..... " ... si nous oublions notre devoir de mémoire nous risquons de perdre nos droits... " en fait il fallait lire...... Notre commune démarche de ce jour fait partie intégrante du « Devoir de mémoire », mais rappelons-nous mais faisons surtout savoir à nos semblables et à nos enfants que « Si nous ignorons notre devoir nous risquons de perdre nos droits ». Mais il n'est pas question ici de diminuer la valeur de l'article de Francis Berry le journaliste de Su-Ouest.

Santé des hommes et de notre planète en jeu... Notre capital " Ressources naturelles " est épuisé, alors sachons maîtriser nos besoins et prenons en soin...... Santé des hommes et de notre planète en jeu... Notre capital " Ressources naturelles " est épuisé, alors sachons maîtriser nos besoins et prenons en soin......

Santé des hommes et de notre planète en jeu... Notre capital " Ressources naturelles " est épuisé, alors sachons maîtriser nos besoins et prenons en soin......

" La nature appartient à ceux qui la respectent et c'est aussi le mobilier de la terre qui appartient à nos enfants et à leurs enfants..... " Ne la massacrons-pas ".

" La nature appartient à ceux qui la respectent et c'est aussi le mobilier de la terre qui appartient à nos enfants et à leurs enfants..... " Ne la massacrons-pas ".

Voir les commentaires

29 - Montségur en miroir. Concert en Grégorien. Etude boucle historique. Vitrine pour Culture-Histoire... Optique Simonnet. Photos à Saintes de l'ordinaire. Vierge miraculeuse Lourdes. Amphithéâtre de Saintes.

Publié le par culture-histoire.over-blog.com

Pèlerinage chez Marie de Lourdes.

Ce lundi matin 9 cars sont partis de Saintes vers la Dame de Massabielle

Ainsi 138 " malades " sont partis déposer au pied de Notre Dame de Lourdes leur douloureux fardeau de la vie. Ils étaient accompagnés de 200 hospitaliers, des bénévoles pour le trajet, pour les processions ferventes, pour les bains et bien sûr pour les aider dans leur déplacement, à pied ou en fauteuil, voir civière. Ce sont les brancardiers, mais aussi avec des infirmiers, des docteurs et un aumônier, cette fois il s'agit du père Jean-Pierre Baron.
Ainsi 138 " malades " sont partis déposer au pied de Notre Dame de Lourdes leur douloureux fardeau de la vie. Ils étaient accompagnés de 200 hospitaliers, des bénévoles pour le trajet, pour les processions ferventes, pour les bains et bien sûr pour les aider dans leur déplacement, à pied ou en fauteuil, voir civière. Ce sont les brancardiers, mais aussi avec des infirmiers, des docteurs et un aumônier, cette fois il s'agit du père Jean-Pierre Baron.

Ainsi 138 " malades " sont partis déposer au pied de Notre Dame de Lourdes leur douloureux fardeau de la vie. Ils étaient accompagnés de 200 hospitaliers, des bénévoles pour le trajet, pour les processions ferventes, pour les bains et bien sûr pour les aider dans leur déplacement, à pied ou en fauteuil, voir civière. Ce sont les brancardiers, mais aussi avec des infirmiers, des docteurs et un aumônier, cette fois il s'agit du père Jean-Pierre Baron.

Certains hospitaliers arrivent de Nantes, voire de Tours. Quand on aime faire un peu le Don de soi on ne compte pas les kilomètres et pas plus les heures. Arrivés à Lourdes vers 15 h ce lundi tout ce petit monde restera sous la protection mariale jusqu'au 4 août.
Certains hospitaliers arrivent de Nantes, voire de Tours. Quand on aime faire un peu le Don de soi on ne compte pas les kilomètres et pas plus les heures. Arrivés à Lourdes vers 15 h ce lundi tout ce petit monde restera sous la protection mariale jusqu'au 4 août.
Certains hospitaliers arrivent de Nantes, voire de Tours. Quand on aime faire un peu le Don de soi on ne compte pas les kilomètres et pas plus les heures. Arrivés à Lourdes vers 15 h ce lundi tout ce petit monde restera sous la protection mariale jusqu'au 4 août.

Certains hospitaliers arrivent de Nantes, voire de Tours. Quand on aime faire un peu le Don de soi on ne compte pas les kilomètres et pas plus les heures. Arrivés à Lourdes vers 15 h ce lundi tout ce petit monde restera sous la protection mariale jusqu'au 4 août.

Merci à Christiane, une des responsables de l'hospitalité de La Rochelle et Saintes, qui nous a fourni ces informations. Cette statue de la vierge à l'enfant, située devant la maison diocésaine, est-elle la même Dame qu'à Lourdes.... ! Les Catholiques le croient, c'est l'essentiel et souvent c'est la Foi qui sauve..... ! Merci mon Dieu....   Ces pratiques remontant à la nuit des temps, Lourdes, Fatima et ailleurs n'interdisent pas du tout les jeux du " cirque ".... et aussi on vous y invite....
Merci à Christiane, une des responsables de l'hospitalité de La Rochelle et Saintes, qui nous a fourni ces informations. Cette statue de la vierge à l'enfant, située devant la maison diocésaine, est-elle la même Dame qu'à Lourdes.... ! Les Catholiques le croient, c'est l'essentiel et souvent c'est la Foi qui sauve..... ! Merci mon Dieu....   Ces pratiques remontant à la nuit des temps, Lourdes, Fatima et ailleurs n'interdisent pas du tout les jeux du " cirque ".... et aussi on vous y invite....

Merci à Christiane, une des responsables de l'hospitalité de La Rochelle et Saintes, qui nous a fourni ces informations. Cette statue de la vierge à l'enfant, située devant la maison diocésaine, est-elle la même Dame qu'à Lourdes.... ! Les Catholiques le croient, c'est l'essentiel et souvent c'est la Foi qui sauve..... ! Merci mon Dieu.... Ces pratiques remontant à la nuit des temps, Lourdes, Fatima et ailleurs n'interdisent pas du tout les jeux du " cirque ".... et aussi on vous y invite....

29 - Montségur en miroir. Concert en Grégorien. Etude boucle historique. Vitrine pour Culture-Histoire... Optique Simonnet.  Photos à Saintes de l'ordinaire. Vierge miraculeuse Lourdes. Amphithéâtre de Saintes.

Culture-Histoire en vitrine

Partenariat avec le magasin " Optique Simonnet / Bouchet "

Clichés de Saintes

Bonus... Les musées de Saintes ont prté au magasin des éléments de leurs fonds. Ainsi on y retrouve des statues de Bernard Palissy qui avaient été réalisé lors de l'appel d'offre avant la mise en place de la statue retenue pour la place Bassompierre. D'un patrimoine de pierre à un autre, tout en art photographique, ainsi une photo du château de Montségur prise par l'auteur de C-H en 1992, c'était sa première photos " reflet / flaque " avant de nombreuses autres en 2009 sur Saintes.
Bonus... Les musées de Saintes ont prté au magasin des éléments de leurs fonds. Ainsi on y retrouve des statues de Bernard Palissy qui avaient été réalisé lors de l'appel d'offre avant la mise en place de la statue retenue pour la place Bassompierre. D'un patrimoine de pierre à un autre, tout en art photographique, ainsi une photo du château de Montségur prise par l'auteur de C-H en 1992, c'était sa première photos " reflet / flaque " avant de nombreuses autres en 2009 sur Saintes.
Bonus... Les musées de Saintes ont prté au magasin des éléments de leurs fonds. Ainsi on y retrouve des statues de Bernard Palissy qui avaient été réalisé lors de l'appel d'offre avant la mise en place de la statue retenue pour la place Bassompierre. D'un patrimoine de pierre à un autre, tout en art photographique, ainsi une photo du château de Montségur prise par l'auteur de C-H en 1992, c'était sa première photos " reflet / flaque " avant de nombreuses autres en 2009 sur Saintes.
Bonus... Les musées de Saintes ont prté au magasin des éléments de leurs fonds. Ainsi on y retrouve des statues de Bernard Palissy qui avaient été réalisé lors de l'appel d'offre avant la mise en place de la statue retenue pour la place Bassompierre. D'un patrimoine de pierre à un autre, tout en art photographique, ainsi une photo du château de Montségur prise par l'auteur de C-H en 1992, c'était sa première photos " reflet / flaque " avant de nombreuses autres en 2009 sur Saintes.
Bonus... Les musées de Saintes ont prté au magasin des éléments de leurs fonds. Ainsi on y retrouve des statues de Bernard Palissy qui avaient été réalisé lors de l'appel d'offre avant la mise en place de la statue retenue pour la place Bassompierre. D'un patrimoine de pierre à un autre, tout en art photographique, ainsi une photo du château de Montségur prise par l'auteur de C-H en 1992, c'était sa première photos " reflet / flaque " avant de nombreuses autres en 2009 sur Saintes.

Bonus... Les musées de Saintes ont prté au magasin des éléments de leurs fonds. Ainsi on y retrouve des statues de Bernard Palissy qui avaient été réalisé lors de l'appel d'offre avant la mise en place de la statue retenue pour la place Bassompierre. D'un patrimoine de pierre à un autre, tout en art photographique, ainsi une photo du château de Montségur prise par l'auteur de C-H en 1992, c'était sa première photos " reflet / flaque " avant de nombreuses autres en 2009 sur Saintes.

Quittons ces splendides édifices de pierre, très opposés en 1244 (Eliminations des Cathares) pour nous retrouver dans la crypte St Eutrope pour de beaux chants..... voix d'hommes....
Quittons ces splendides édifices de pierre, très opposés en 1244 (Eliminations des Cathares) pour nous retrouver dans la crypte St Eutrope pour de beaux chants..... voix d'hommes....

Quittons ces splendides édifices de pierre, très opposés en 1244 (Eliminations des Cathares) pour nous retrouver dans la crypte St Eutrope pour de beaux chants..... voix d'hommes....

Culture-Histoire sera présent dans la crypte (Eglise basse de St Eutrope). Si vous êtes amateurs de livres, anciens ou nouveaux, en bordure de la Charente, jours des marchés, quelques spécialistes, écrivains et / ou vendeurs vous y attendent.

Culture-Histoire sera présent dans la crypte (Eglise basse de St Eutrope). Si vous êtes amateurs de livres, anciens ou nouveaux, en bordure de la Charente, jours des marchés, quelques spécialistes, écrivains et / ou vendeurs vous y attendent.

Comme depuis 1994 retrouvons la spécialité de M.S les crashs d'avions, guerre 39/45. Zoom avec méthode d'investigations. Découverte du 13/7/2017 sur site, avec certainement une boucle de ceinture / ceinturon / lanière.....  ainsi qu'un montage relatif à deux fragments de structures retrouvées à des dates éloignées.

Comme depuis 1994 retrouvons la spécialité de M.S les crashs d'avions, guerre 39/45. Zoom avec méthode d'investigations. Découverte du 13/7/2017 sur site, avec certainement une boucle de ceinture / ceinturon / lanière..... ainsi qu'un montage relatif à deux fragments de structures retrouvées à des dates éloignées.

Crash Nieul les Saintes - 5/1/1944.
Crash Nieul les Saintes - 5/1/1944. Crash Nieul les Saintes - 5/1/1944.

Crash Nieul les Saintes - 5/1/1944.

Shooting en ville

Des photos et des faits...

Saintes dimanche

Nous venons de croiser le petit train dans les rues de Saintes et en été il est gratuit. pendant ce temps au jardin public....
Nous venons de croiser le petit train dans les rues de Saintes et en été il est gratuit. pendant ce temps au jardin public....

Nous venons de croiser le petit train dans les rues de Saintes et en été il est gratuit. pendant ce temps au jardin public....

Un service très intéressant mis en place par la municipalité.... la lecture en libre-service. Mais parfois on découvre que certains promeneurs en prennent bien à leur aise, ainsi une dame d'un certain âge avait installé son banc, mais à sa manière.....
Un service très intéressant mis en place par la municipalité.... la lecture en libre-service. Mais parfois on découvre que certains promeneurs en prennent bien à leur aise, ainsi une dame d'un certain âge avait installé son banc, mais à sa manière.....

Un service très intéressant mis en place par la municipalité.... la lecture en libre-service. Mais parfois on découvre que certains promeneurs en prennent bien à leur aise, ainsi une dame d'un certain âge avait installé son banc, mais à sa manière.....

Et à quelques-pas de là, le " farniente " sur la place Bassompierre. . Enfin voici le programme de Saintes pour le mois d'août très festif...

Et à quelques-pas de là, le " farniente " sur la place Bassompierre. . Enfin voici le programme de Saintes pour le mois d'août très festif...

29 - Montségur en miroir. Concert en Grégorien. Etude boucle historique. Vitrine pour Culture-Histoire... Optique Simonnet.  Photos à Saintes de l'ordinaire. Vierge miraculeuse Lourdes. Amphithéâtre de Saintes.
29 - Montségur en miroir. Concert en Grégorien. Etude boucle historique. Vitrine pour Culture-Histoire... Optique Simonnet.  Photos à Saintes de l'ordinaire. Vierge miraculeuse Lourdes. Amphithéâtre de Saintes.

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>